Principal > Traumatisme

Pourquoi la tête fait-elle mal pendant plusieurs jours d'affilée?

La céphalalgie ou le mal de tête survient avec le développement d'anomalies pathologiques dans le travail du corps ou avec une instabilité émotionnelle. Diffère en durée, intensité, caractère.

Des douleurs mineures dans la tête, ne dérangeant pas plus d'une fois par jour pendant deux semaines, ne suscitent pas de suspicion. Mais si votre tête vous fait mal pendant plusieurs jours consécutifs, c'est une raison évidente de consulter un médecin..

Les principales causes des maux de tête à long terme

Des crises prolongées se produisent en raison de changements pathologiques ou de facteurs externes. Cela est principalement dû à une violation de l'apport sanguin au cerveau, au blocage des vaisseaux sanguins. Pour vous débarrasser d'un symptôme douloureux, vous devez savoir exactement ce qui a déclenché son apparition.

Causes des maux de tête prolongés:

  1. Maladies du système musculo-squelettique, ostéochondrose, instabilité des vertèbres cervicales.
  2. Tumeurs, néoplasmes dans la tête.
  3. L'athérosclérose.
  4. Violation du flux sanguin dans les vaisseaux du cerveau chez un adulte.
  5. Dystonie végétovasculaire.
  6. Des crises prolongées surviennent après une blessure à la tête, généralement pas immédiatement, mais après un certain laps de temps.
  7. Maladies infectieuses, intoxication, inflammation.
  8. Maladies du système nerveux.

La durée de l'attaque est également affectée par:

  • changements des niveaux hormonaux chez les femmes pendant la grossesse, les règles, la ménopause;
  • insomnie, sommeil excessif;
  • surmenage, dépression prolongée, fatigue chronique.

Les médecins identifient plus de 50 maladies, à cause desquelles un mal de tête peut durer plusieurs jours de suite:

  1. Inflammation du nerf trijumeau.
    La nature de la douleur - tir, donne à l'oreille, à la mâchoire.
  2. Anémie.
    Une diminution de l'hémoglobine entraîne une fatigue rapide, des étourdissements, une faiblesse, une compression, des sensations désagréables dans la tête, qui persistent pendant plusieurs jours.
  3. Migraine.
    Parfois, l'attaque est précédée de la formation d'une aura, en quelques jours ou quelques heures. La douleur est intense, dure environ trois heures, accompagnée d'un gonflement du nez, d'un larmoiement. Passe, revient après un court laps de temps.
  4. Infection à adénovirus.
    Inflammation des voies respiratoires supérieures, accompagnée de conjonctivite, fièvre, bourdonnements d'oreilles.
  5. Abcès.
    Des maux de tête sévères apparaissent en raison d'une augmentation de la température corporelle, la formation purulente dure de plusieurs jours à un mois. Il s'accompagne d'un abcès cérébral, affecte le cervelet, les lobes temporaux et frontaux.
  6. Méningite.
    Inflammation de la muqueuse du cerveau, la température augmente considérablement, la douleur dans la tête est continue, ne disparaît pas après la prise d'analgésiques.
  7. Artérite.
    Infection cérébrovasculaire. Symptômes: gonflement de la partie temporale de la tête, fièvre, lésions de l'organe optique.
  8. Encéphalite.
    Il se développe sous l'influence d'allergènes, de toxines, d'infections. La céphalalgie s'accompagne d'une perte de conscience.

Une attaque intense accompagnée d'une perte de conscience, d'une déficience visuelle, d'étourdissements, de vomissements est une indication de soins médicaux urgents.

Méthodes d'examen de base

Si vous êtes fatigué de faire face au problème par vous-même, vous devez consulter un neurologue. Décrivez-lui votre problème, combien de jours la tête s'inquiète, la nature et l'intensité des crises.

N'oubliez pas de nous parler de vos suppositions, pourquoi elles durent si longtemps pour vous, ce qui les précède. Après cela, il donnera une référence pour la livraison de tests, des méthodes supplémentaires d'examen de la tête et des vaisseaux sanguins.

Méthodes de base de diagnostic et d'examen:

  1. Imagerie par résonance magnétique.
  2. Échographie des vaisseaux du cou, du cerveau.
  3. Doppler.
  4. Électroencéphalogramme.
  5. Chimie sanguine.
  6. Consultation avec un orthopédiste et un ophtalmologiste.

Méthodes de traitement de base

Après avoir passé l'examen et pris une anamnèse, le médecin vous prescrira le traitement nécessaire. Vous devez respecter strictement les instructions du médecin. Le traitement durera au moins dix jours. Consiste en un ensemble de mesures qui ne peuvent être négligées à votre discrétion.

Un ensemble de mesures thérapeutiques:

  • en cas d'instabilité de la colonne cervicale, vous devrez porter un collier tous les jours, le moment de son port sera déterminé par le médecin;
  • exercices de physiothérapie, il est préférable que les exercices soient effectués plusieurs fois par jour;
  • acupuncture;
  • l'ostéopathie crânienne;
  • massage;
  • procédures physiques;
  • thérapie manuelle;
  • compresses, onguents appliqués deux ou trois fois par jour.

L'utilisation de médicaments est obligatoire: antidépresseurs, anti-inflammatoires non stéroïdiens, relaxants musculaires. Pris par voie orale ou par injection intramusculaire tous les jours.

De plus, vous devrez suivre un régime, bien manger, éviter le stress, vous reposer complètement, observer le régime quotidien.

Une fois le traitement terminé, vous pouvez utiliser nos conseils pour prévenir ou soulager rapidement les maux de tête.

Premiers secours

  1. Boire du thé sucré fort.
  2. Prenez du paracétamol ou de l'ibuprofène.
  3. Allongez-vous sur votre lit et reposez-vous.
  4. En cas de situation stressante, buvez de la teinture de valériane.
  5. Massez doucement la région du cou, l'arrière de la tête.

Si vous êtes sujet à l'hypertension ou à l'hypotension, mesurez votre tension artérielle quotidiennement. En cas de surtensions, prenez un médicament pour le normaliser..

Vous pouvez utiliser les médicaments prescrits par votre médecin en cas de récidive de la maladie..

Prévention de la céphalalgie

Une fois le traitement terminé, le médecin informera définitivement le patient des méthodes de prévention de la maladie. Des techniques simples aideront à réduire la fréquence des rechutes, à améliorer la qualité de la vie humaine.

Le principe le plus important est de mener une vie saine tous les jours. Refusez d'abuser des boissons alcoolisées, de fumer. Le repos doit être complet, dormir pendant au moins huit heures. Avant de vous coucher, assurez-vous de ventiler la pièce. Passez deux heures par jour à l'extérieur, faites de la randonnée.

Si au travail vous êtes constamment assis à table, n'oubliez pas de surveiller votre posture. Avec une courbure de la colonne vertébrale, les nerfs sont pincés, la circulation sanguine s'aggrave, ce qui entraîne des maux de tête. Faites une pause dans votre travail. Levez-vous, marchez pendant 10 minutes, massez votre cou, pliez et tournez la tête.

Il est important de surveiller votre alimentation. La nourriture ne doit pas être trop grasse. N'abusez pas du café et du chocolat. Sinon, les attaques reviendront rapidement dans votre vie. Prenez une multivitamine deux fois par an. En cas de stress émotionnel, stress, suivre des cours d'herbes, des sédatifs.

Il a un effet bénéfique sur la santé, réduit le risque de développer des maladies, l'activité physique, la natation. Visitez la salle de sport plusieurs fois par semaine, vous êtes sûr de trouver un sport qui vous convient.

Les maux de tête prolongés devraient vous inciter à prendre des mesures dès que possible pour consulter un spécialiste. Plus le problème est identifié tôt, plus vite vous récupérerez et oublierez le symptôme désagréable. Suivez les instructions de votre médecin, ne vous soignez pas et n'oubliez pas de prévenir les maladies.

Pourquoi est-ce que ça me vient à la tête en marchant?

Maux de tête en mouvement: causes, prévention, traitement

Pourquoi un enfant a-t-il mal à la tête à l'arrière de la tête?

Pourquoi la tête fait-elle mal pendant plusieurs jours de suite - que faire?

Selon les statistiques, environ 20% de la population adulte se plaint de maux de tête chaque jour. La céphalalgie survient dans les zones industrielles à forte teneur en gaz d'échappement dans l'air, ainsi que dans les grandes villes, où le bruit des voitures ne s'arrête pas même la nuit, il est donc difficile pour les patients de se détendre.

Les maladies ne provoquent pas toujours une gêne. On le trouve même chez une personne en bonne santé. La nature de la maladie peut être simple: conditions météorologiques défavorables, sommeil irrégulier, charge de travail élevée.

Types de céphalalgie

Une douleur persistante pendant le deuxième jour ou même la deuxième semaine affecte à la fois l'état général du corps et la productivité d'une personne au travail. Avant de procéder au traitement et à la suppression de la douleur, il est conseillé d'identifier leurs causes. En cela, le patient est aidé par la différenciation de la douleur par nature, force et durée..

Migraine et crise de migraine

La migraine est caractérisée par un tableau clinique tel qu'une douleur paroxystique dans n'importe quelle partie de la tête (principalement les tempes ou le lobe frontal), le plus souvent il s'agit d'un mal de tête pulsatile. Dans ce cas, des symptômes désagréables du tractus gastro-intestinal peuvent également être observés (nausées, bouche).

Des crises de migraine deux jours de suite surviennent dans 16 à 20% des cas. Les médecins identifient certains facteurs qui contribuent à la manifestation de la migraine - c'est le sexe, l'âge et le caractère psycho-émotionnel d'une personne.

La nature de la douleur est également distinguée:

  • facile;
  • moyen;
  • lourd.

Dans le premier cas, un léger mal de tête permet de vaquer à ses activités quotidiennes, apportant un inconfort insignifiant.

Avec une gravité moyenne de la maladie, la capacité de travail est réduite, il est presque impossible de se concentrer sur l'exécution des tâches.

Dans ce dernier cas, le patient ressent un besoin urgent de s'allonger, il est tourmenté par des nausées.

Encéphalite

L'encéphalite est une maladie du système nerveux central causée par des bactéries et des virus pathogènes. Causes d'occurrence:

  • une piqûre de tique, porteuse du virus (au jour 5, le diagnostic est déjà visible);
  • L'encéphalite japonaise, qui se manifeste après la piqûre d'un moustique qui se nourrissait auparavant du sang d'une personne infectée;
  • L'encéphalite grippale se manifeste dans le contexte de la grippe transférée, comme une complication (généralement un mal de tête pendant 2-3 jours consécutifs). Sans traitement approprié, cela se produit 4 jours de suite);
  • l'encéphalite rhumatismale en tant que maladie infectieuse-allergique nuit au système nerveux central (des modifications pathologiques du cortex cérébral apparaissent), aux articulations et au cœur;
  • l'encéphalite épidémique est une maladie dangereuse qui a fait environ un million de vies au cours du siècle dernier, mais la nature n'a pas encore été identifiée.

Le patient est sensible à la lumière vive et aux sons durs, il souffre de maux de tête pendant 4 ou 6 jours d'affilée, une guérison complète en deux semaines. Dans les cas graves, il est incapable de faire quoi que ce soit, même de se lever, et a un besoin urgent de prendre des analgésiques.

La confusion et les pertes de mémoire sont courantes. Les conséquences graves de la maladie sont des troubles de l'appareil de parole, de l'ouïe et de la vision. Les dommages au cortex cérébral provoquent un retard mental et des changements de personnalité. Le traitement dans ce cas est sérieux et intensif.

Douleur de cluster

La douleur en grappes est parfois confondue avec la migraine, car l'évolution des deux est très similaire. Cependant, la douleur en grappes ressemble plus à un «point sensible» dans n'importe quelle partie du cerveau.

Parfois, les patients les décrivent comme des maux de tête lancinants. La maladie est similaire à la migraine, mais il existe des différences:

  • douleur aiguë et perçante;
  • il semble que le patient pleure, mais ce ne sont que les conséquences d'une douleur accrue, à cause de laquelle les yeux pleurent, sans s'arrêter pendant une semaine;
  • un certain nombre de symptômes tiers surviennent: augmentation de la transpiration, de la pâleur et de la douleur (si pressée) de la peau pendant plus d'une semaine;
  • précision et courte durée - chaque jour, la douleur apparaît dans un certain laps de temps et ne dure pas plus d'une heure et demie. Les attaques apparaissent et disparaissent à nouveau au même endroit pendant longtemps.

Douleur de tension

Les patients éprouvent des sensations douloureuses et sourdes, en d'autres termes, un mal de tête pressant, a également un caractère bilatéral. Avec des manifestations épisodiques, les crises sont fréquentes, mais pas plus de 15 cas par mois. En cas d'évolution chronique - à partir de 4 jours par semaine et plus de 15 jours par mois.
Le stress mental provoque une telle douleur. Le stress chronique provoque des spasmes musculaires qui contractent les vaisseaux sanguins et nuisent à la nutrition musculaire. L'anxiété, la dépression abaissent le niveau de sérotonine, qui a une fonction analgésique.

Méningite

Une maladie à caractère infectieux et inflammatoire, localisée dans la membrane du cerveau, ainsi que dans la moelle épinière. En même temps, la tête fait mal toute la journée. Les causes de la méningite comprennent un certain nombre de champignons, de bactéries et de virus.

C'est une maladie plutôt dangereuse, car elle menace d'être mortelle.Par conséquent, dès les premiers symptômes, vous devez consulter un médecin. Le traitement n'est hospitalisé que pendant plus d'une semaine. Symptômes:

  • haute température;
  • maux de tête sévères (5 jours de suite);
  • mal de tête à l'arrière de la tête, il est difficile de tourner et de se plier;
  • manque d'appétit, nausées, vomissements, qui n'apportent pas de soulagement;
  • la faiblesse.

Les principales causes de maux de tête prolongés

Même des causes mineures entraînent de graves maux de tête toute la journée. Ils sont provoqués par des facteurs externes et internes. Externes: tempêtes magnétiques, écologie médiocre, bruit industriel. Les maladies internes et la prédisposition génétique sont considérées comme internes.

Stress chronique

Le stress provoque non seulement des sensations désagréables pendant plusieurs jours, mais affaiblit également tout le corps. Une tension constante aggrave le sommeil, une personne épuisée par la névrose ne peut pas s'endormir et se détendre longtemps, ce qui provoque des problèmes de concentration et des maux de tête pendant une journée.

Les larmes, la transpiration, l'augmentation de la fréquence cardiaque et de la pression rejoignent le tableau général..

L'athérosclérose

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux est également la cause de douleurs fréquentes, qui s'accompagnent de sévérité. Ils ne disparaissent pas et s'intensifient à la fin de la journée de travail. La caractéristique principale est la persistance et la cyclicité de la douleur..

Lésion cérébrale traumatique

La céphalalgie après un traumatisme dure environ 2 semaines. Dans ce cas, un diagnostic est nécessaire pour le traitement nécessaire. Déterminer le degré et la gravité du TBI, en raison duquel le mal de tête peut ne pas disparaître pendant trois semaines.

Ostéochondrose de la vertèbre cervicale

L'ostéochondrose est détectée après des plaintes de douleur à l'arrière de la tête pendant une longue période. Ceci est causé par la compression des nerfs vertébraux, le déplacement des vertèbres cervicales, les hernies, etc..

Dans ce cas, des mouvements brusques du cou, des blessures à la colonne vertébrale, une mauvaise position du cou pendant le sommeil, un mode de vie sédentaire et un excès de poids ne font qu'exacerber la situation. Après le traitement et l'exercice, tout disparaît le cinquième jour..

Hypertension

Dans l'hypertension, les changements de pression artérielle conduisent à une céphalalgie. La clinique de la douleur due à des problèmes de tension artérielle est vaste:

  • léger mal de tête;
  • douleur serrante et lancinante;
  • douleur aiguë et douloureuse.

Dans ce cas, il est nécessaire de démarrer le traitement rapidement afin de ne pas provoquer d'hémorragie cérébrale..

Diabète

Si un malaise survient dans le contexte du diabète, cela indique une neuropathie et une hypoglycémie. Avec la neuropathie, des sensations douloureuses indiquent des taux de glucose élevés. En cas d'hypoglycémie, le glucose est inférieur à la normale.
L'essentiel est de ne pas confondre douleur et migraine et de faire le contrôle nécessaire, puis le deuxième jour, rien ne dérangera.

Cigarettes et spiritueux

Les effets néfastes de l'alcool et du tabagisme sont prouvés depuis longtemps. Ils détruisent le système nerveux, polluent et endommagent les vaisseaux sanguins. Une gueule de bois est incroyablement stressante pour le corps, lorsque la tête fait très mal et que la nausée ne vous laisse même pas respirer.

Médicaments (douleur abusive)

La raison de ce type de douleur est considérée comme l'utilisation incontrôlée de divers médicaments, lorsque la dépendance se développe et que la tête ne part pas du tout.

Ceci est souvent appelé traitement de la migraine mal choisi. La combinaison d'analgésiques et de caféine avec de la codéine provoque également des douleurs abusives.

Ça pourrait être une anémie

L'anémie se passe rarement sans douleur, car cette maladie s'accompagne d'hypoxie, d'intoxication et d'une augmentation de la pression intracrânienne. Le patient entend souvent dire qu'il a mal à la tête depuis une semaine, il y a une douleur sourde dans les tempes.

Il est nécessaire d'effectuer un traitement complexe, où une attention particulière sera accordée à la céphalalgie et à l'anémie.

Artérite

Cette maladie est caractérisée par un processus inflammatoire dans les artères de la tête et du cou. La douleur a un caractère doux et douloureux qui dure longtemps. Cela empire généralement le soir.

Il ne survient que chez les personnes âgées et la cause n'a pas encore été identifiée..

Tumeurs du cerveau

Les néoplasmes, même non cancéreux, ont de graves conséquences sur la santé. Un mal de tête qui a passé plus de trois semaines sera le premier signe en cas de changement dans la structure du cerveau. Cependant, ils sont accompagnés de vertiges, peuvent être nauséabonds.

Hypertension artérielle et intracrânienne

L'hypertension intracrânienne est connue sous le nom d'augmentation de la pression intracrânienne. La douleur survient pendant une semaine entière en raison d'une pathologie qui se forme dans les tissus du cerveau: une augmentation du volume de liquide céphalo-rachidien, de sang ou de liquide tissulaire.

Il se manifeste le matin et avec une évolution sévère de la maladie s'accompagne de nausées, et des ecchymoses sous les yeux et de la nervosité sont également notées chez les patients.

Pression artérielle faible

Si la tête fait mal pendant une longue période, beaucoup se plaignent d'une pression artérielle basse, et ce n'est pas surprenant. Ils sont tourmentés par une douleur lancinante dans les lobes occipitaux et frontaux, qui survient en raison d'une circulation sanguine altérée. Se débarrasser de la céphalalgie dans ce cas est simple et il suffit parfois de boire du café..

À cause de ce qu'un enfant a mal à la tête pendant plusieurs jours d'affilée?

Les plaintes des enfants concernant la douleur doivent être traitées avec une attention particulière, car en raison de leur jeune âge, ils ne sont pas en mesure de décrire avec précision les symptômes et de demander de l'aide à temps.
Causes de la douleur chez un enfant:

  • la migraine, en tant que maladie génétique, se manifeste déjà dans l'enfance;
  • les problèmes névralgiques sont caractérisés par des sensations douloureuses aiguës ou sourdes dans les tempes et à l'arrière de la tête;
  • les blessures sont fréquentes chez les enfants, mais de graves préoccupations causeront des maux de tête;
  • facteurs externes - une tête peut également faire mal.

Les médecins ont 5 types de céphalalgie

La céphalalgie n'apparaît jamais sans raison. Par conséquent, par la nature de la douleur, la nature d'une maladie particulière est déterminée..

Névralgique

La céphalalgie névralgique se présente comme une douleur paroxystique, comme si elle tirait pendant plusieurs jours. Mouvement de la mâchoire, rasage du visage, mastication - tous indiquent une inflammation du nerf trijumeau. Dans ce cas, il est important d'exclure la sinusite..

Vasculaire

Il dure chaque semaine et est considéré comme le plus courant. Cela est dû à un rétrécissement ou une expansion brusque des vaisseaux sanguins. Plus ou moins de sang circule dans les vaisseaux que nécessaire.

Il semble que la tête fait mal, sans cesse, mais ils la frappent avec des marteaux, les patients doivent aller en arrêt maladie.

Toxique infectieux

Dans ce cas, l'inconfort est très long, en l'absence de traitement approprié, une issue fatale est probable. Cela est dû à un processus inflammatoire dans tout le corps, et en particulier dans le système nerveux central. L'infection se produit avec des bactéries et des virus dangereux, ce qui affaiblit le système immunitaire en général.

Tension musculaire

Avec une surcharge musculaire, un stress quotidien dans la salle de sport, des douleurs dans le crâne peuvent survenir. Il y a une sensation de pression sur les lobes occipital et temporal. Cela ne se produira pas si vous donnez à votre corps un repos adéquat après l'exercice..

Liquorodynamique

Il survient chez les personnes âgées sujettes à des changements de pression artérielle. Ils ont une augmentation de la pression intracrânienne. Pour le reste, elle est causée par des complications d'autres maladies: lors d'un rhume et d'un écoulement nasal sévère.

Que faire?

La douleur se manifeste toujours au moment le plus inopportun, si rarement quiconque est préparé à cela. Ce n'est qu'après une série d'attaques que le remède optimal peut être trouvé. Pour une douleur régulière, ne retardez pas la visite chez le médecin.

Diagnostic de la maladie

Le mal de tête indique une autre maladie qui le provoque, ou la présence d'une sensibilité aux changements météorologiques. Les symptômes et les diagnostics modernes aideront à détecter tel ou tel écart par rapport à la norme.

Lors de l'examen initial, le médecin établit un diagnostic préliminaire basé sur le tableau clinique et se réfère à un spécialiste du profil approprié. S'il y a des raisons sérieuses, des diagnostics instrumentaux sont prescrits:

  • L'EEG détecte les fluctuations des potentiels électriques dans le cerveau;
  • examen du fond d'œil par un ophtalmologiste pour la présence d'un certain nombre de pathologies;
  • L'IRM donne une image de l'état de toutes les activités cérébrales, détecte les anomalies aux premiers stades;
  • L'échographie Doppler est une méthode qui détermine l'état des vaisseaux de la tête et de la colonne vertébrale dans la région cervicale (si l'arrière de la tête fait mal).

Aide rapide

Si vous ne vous sentez pas bien, il vaut mieux vous allonger et vous protéger des irritants. Si cela n'aide pas et que la tête ne part pas, ils ont recours à la drogue. Il est nécessaire d'évaluer la situation et d'exclure les maladies douloureuses, puis de prendre les médicaments nécessaires.

S'il y a une sensation de dépression, le patient est ouaté et pâle, ça fait mal à avaler, cela signifie qu'il a un rhume ou une autre maladie virale.

Quand les pilules ne fonctionnent pas?

Les pilules n'aident pas dans deux cas:

  • si le médicament est mal sélectionné;
  • si vous vous habituez à l'un d'eux.
NurofenUtilisé pour soulager la douleur. Prendre un comprimé après les repas, 3 à 4 fois si nécessaire. Le quatrième jour, il est préférable d'arrêter d'utiliser et de consulter un médecin..
TempalginAdultes 1 à 3 comprimés par jour, pas plus de 3 à 5 jours. Contre-indiqué pendant la grossesse.
CitramonPrenez 1 comprimé, pas plus de 3 par jour, vous pouvez l'utiliser pour le troisième jour consécutif.

Comment se débarrasser des remèdes populaires?

Avant l'invention des analgésiques, les gens utilisaient des herbes, des infusions et des massages pour soulager la douleur lorsqu'ils souffraient toute la journée. Une méthode simple et populaire est le thé à la menthe, qui apaise et soulage les spasmes..

Certains appliquent des morceaux de zeste de citron sur leurs tempes, puis ils doivent être retirés après 10 à 15 minutes pour éviter toute irritation.

La prévention est le meilleur traitement contre la douleur

Une bonne prévention et des contrôles réguliers, la maîtrise de soi et une bonne nutrition aideront à faire face à un certain nombre de maladies sans médicament et ne vous permettront pas de ressentir de la douleur pendant trois jours consécutifs ou plus:

  1. Vous devez commencer la journée en chargeant le corps pour réveiller le système circulatoire et accélérer le métabolisme.
  2. Vous devez vous réveiller à une certaine heure de la semaine..
  3. Le soir, une promenade au grand air calmera le système nerveux..

Maux de tête pendant plusieurs jours: la cause et les méthodes d'élimination

Chacun de nous a été confronté au problème des maux de tête et a plus d'une fois été en mesure d'évaluer tous les troubles d'une céphalalgie épuisante à court ou à long terme..

Notre corps réagit à la présence d'une maladie particulière, vous ne devez donc pas simplement attendre que le mal de tête disparaisse de lui-même. Il est nécessaire de comprendre ses types, ses raisons et de choisir le bon médicament, en particulier dans les cas où la tête fait mal pendant plusieurs jours, provoquant un grand inconfort et, bien sûr, affectant la qualité de vie.

Variétés de céphalalgie

Il existe plusieurs types principaux de céphalalgie..

Chacun d'eux a ses propres caractéristiques dans la manifestation et les tactiques de traitement.

Céphalalgie vasculaire

Cela se produit dans le contexte d'une augmentation ou d'une diminution de la pression artérielle. Il est généralement admis que les maux de tête n'apparaissent qu'avec l'hypertension, mais en fait, la tête fait mal non seulement avec une vasodilatation sévère, mais aussi avec une hypotension.

  • hypertension;
  • hypotension;
  • l'athérosclérose;
  • migraine;
  • ostéochondrose cervicale;
  • artérite temporale.

Céphalalgie névralgique

Se produit dans les maladies du nerf trijumeau ou occipital sur le site de leur passage.

Le plus souvent - dans la région maxillo-faciale.

  • névralgie du nerf occipital;
  • la névralgie du trijumeau.

Douleur de stress

Se produit en cas de surtension.

  • surmenage nerveux;
  • stress chronique;
  • position de travail inconfortable;
  • surmenage visuel;
  • surmenage des muscles cervicaux;

Céphalalgie du LCR

Se produit en raison d'une augmentation ou d'une diminution de la pression intracrânienne.

  • hydrocéphalie;
  • divers kystes du cerveau (en particulier - formations kystiques de la glande pinéale);
  • processus inflammatoires dans le cerveau;
  • violation de l'écoulement veineux;

Céphalalgie infectieuse

Est l'un des symptômes des maladies infectieuses.

  • ARVI;
  • grippe;
  • méningite;
  • encéphalite.

Céphalalgie toxique

Peut apparaître lorsque le corps est intoxiqué par des substances toxiques et des médicaments..

  • l'abus d'alcool;
  • ingestion de toxines et de poisons;
  • mauvaise situation environnementale du lieu de résidence ou de travail;
  • empoisonnement avec des médicaments.

Céphalalgie oncologique

Se produit dans le cancer non seulement du cerveau, mais aussi du sang ou des glandes endocrines.

  • tumeurs du système nerveux central;
  • autres néoplasmes.

Il existe de nombreux types et causes de maux de tête, les facteurs de provocation pouvant être de 2 à 3 ou plus.

La plupart des douleurs sont caractérisées par un mécanisme d'apparition mixte et c'est la combinaison de tous les facteurs qui affecte leur apparence..

Les maladies les plus courantes qui causent la céphalalgie

Malgré l'abondance de causes de maux de tête, je voudrais m'attarder sur 3 d'entre elles plus en détail. C'est la migraine, l'empoisonnement et la tension musculaire.

Migraine

La migraine est également susceptible de survenir chez les enfants, les adultes et les adolescents. La durée moyenne des attaques est de quelques heures à une semaine.

Si nous décrivons les sensations ressenties par les patients lors d'une migraine, nous pouvons dire que non seulement la tête fait mal, mais qu'il existe une douleur vive caractéristique dans la région des orbites oculaires, il y a également des tirs en direction de l'oreille, de la mâchoire ou de l'arrière de la tête..

Dans ce cas, une photophobie, des nausées et des larmoiements peuvent être observés. Les causes de la migraine ne sont pas connues avec certitude, il n'existe que des théories non prouvées. La seule chose que l'on puisse dire avec certitude est que les femmes souffrent beaucoup plus souvent de cette maladie..

Céphalées de tension

Ils surviennent principalement dans un contexte de stress, de mauvaise alimentation et de consommation d'alcool, de manque de sommeil et de position inconfortable prolongée. Une telle douleur se caractérise par un inconfort intense au niveau du front, irradiant dans la tête..

Ces maux de tête sont souvent chroniques et s'accompagnent d'une fatigue constante, d'un mauvais sommeil et d'une perte d'appétit. Ils peuvent durer plusieurs heures sur 15 à 30 jours..

Empoisonnement

En cas d'empoisonnement avec des produits alimentaires ou alcoolisés, des maux de tête peuvent apparaître, mais ils peuvent difficilement être qualifiés de prolongés. Vous pouvez vous empoisonner non seulement avec de la nourriture ou des boissons, mais aussi avec des médicaments. À cet égard, les patients sont constamment avertis que la prise incontrôlée de médicaments non seulement n'aidera pas dans la situation actuelle, mais peut également entraîner une intoxication..

De tels cas sont assez courants et la durée de la maladie dépend directement du temps nécessaire pour éliminer les drogues ou l'alcool du corps..

Recommandations pour réduire les symptômes de la douleur

Chacun des types de céphalalgie ci-dessus est accompagné de symptômes très désagréables. Des vertiges, des nausées, une photophobie sont possibles, le patient peut se plaindre d'avoir mal à la tête pendant plusieurs jours d'affilée sans s'arrêter. Si tel est le cas, il existe des moyens de gérer la douleur à la maison avant de se rendre dans un établissement de santé. À savoir:

  • boire du thé avec de la mélisse, du citron ou de la menthe;
  • aérez bien la pièce;
  • promenez-vous au grand air;
  • faire un auto-massage, de préférence la région temporale et occipitale de la tête;
  • prendre une douche de contraste de temps en temps.

Mesures préventives

Un mode de vie sain a toujours été la principale mesure préventive. Il n'est pas rare qu'un mal de tête prolongé recule simplement après la normalisation du sommeil et du repos. Si la tête fait mal pendant longtemps, une promenade à l'air frais suffit parfois. Mais lorsque vous êtes littéralement en proie à des maux de tête persistants pendant plusieurs jours de suite et que vous ne savez pas ce que cela peut être, vous devez de toute urgence vous rendre chez le médecin..

Si vous consommez beaucoup de café, de chocolat, de viandes fumées, d'alcool et d'aliments contenant des additifs nocifs, vous ne pouvez pas vous demander plus tard pourquoi la tête fait mal pendant longtemps.

Il faut aussi, si possible, combiner activité physique et intellectuelle, s'entraîner plus longtemps en salle de sport et, si possible, équilibrer le mode de travail afin d'éviter les surmenages. Il arrive souvent que la tête fasse mal pendant 5 jours, voire un mois, mais le patient essaie de faire face à cela à l'aide d'une prise incontrôlée de pilules. Dans ce cas, une personne perd non seulement le temps nécessaire au traitement, mais peut également causer des dommages irréparables à la santé..

Maux de tête chez les femmes

Par ailleurs, je voudrais souligner le sujet de la céphalalgie féminine. Cela peut facilement s'expliquer par un changement des niveaux hormonaux, qui est la cause de maux de tête fréquents et de sautes d'humeur. Un mal de tête pendant plusieurs jours d'affilée peut déranger le beau sexe pendant la période:

  • le début des règles;
  • grossesse précoce;
  • Climax.

Dans tous ces cas, la tête fait mal non pas en raison de la présence de pathologies, mais en raison de modifications du fond hormonal. Un mal de tête qui n'est pas très intense peut être soulagé par une compresse froide ou un repos prolongé. Une attention particulière doit être portée si une femme enceinte n'a pas mal de tête pendant un certain temps..

La gravité de la situation réside dans le fait que pendant la grossesse, il est interdit de prendre la plupart des analgésiques. Si des symptômes apparaissent, par exemple en raison d'une mauvaise alimentation ou d'un manque d'air dans la pièce, il sera alors facile de les gérer..

Mais si un mal de tête vous dérange depuis deux jours ou plus, vous ne devriez pas attendre qu'il disparaisse de lui-même. Vous devez contacter de toute urgence votre médecin.

Diagnostic de la maladie

Lorsque vous contactez un établissement médical, vous devez expliquer en détail vos plaintes au médecin:

  • se concentrer sur les toutes premières manifestations de douleur, peut-être même mineures;
  • pour clarifier la forme des crises de maux de tête, constante ou périodique (pour clarifier la durée de l'attaque);
  • nommer les symptômes supplémentaires accompagnant cette attaque;
  • indiquez sur quelles parties de la tête la douleur se manifeste le plus;
  • décrire la douleur.

Vous pouvez également accélérer le processus de diagnostic avec vos propres pensées sur les raisons pour lesquelles vous avez mal à la tête, afin que, sinon vous, connaisse le mieux les caractéristiques individuelles de votre corps. Et il est très important de mentionner la présence ou l'absence de traumatisme crânien, cette information peut changer radicalement le plan de traitement ultérieur.

Après votre conversation, le médecin devra vous référer pour des tests et examens complémentaires:

  • IRM;
  • vérifier les vaisseaux du cerveau et du cou;
  • test sanguin général et biochimique;
  • électroencéphalographie;
  • consultations d'autres spécialistes.

Traitement des maux de tête

Si les pilules n'aident pas, le patient doit se voir prescrire un traitement adéquat, et peu importe si le mal de tête dure depuis une semaine ou seulement le deuxième jour. Il peut s'agir de diverses procédures et prescription de médicaments..

Les traitements non médicamenteux comprennent:

  • Thérapie par l'exercice;
  • physiothérapie;
  • massage des tempes et de la zone du col;
  • acupuncture;
  • lotions et compresses.

Les médicaments prescrits en fonction du type de céphalalgie comprennent:

  • les antidépresseurs;
  • médicaments de relaxation musculaire;
  • médicaments anti-inflammatoires (non stéroïdiens).

Il existe de nombreuses méthodes différentes pour traiter les maux de tête, y compris les remèdes populaires, mais seul un spécialiste qualifié peut diagnostiquer correctement la maladie, expliquer ce qu'il faut faire et prescrire le traitement approprié..

Quelles actions sont strictement interdites pour les maux de tête

Même si vous adhérez à toutes les recommandations pour la prévention de la céphalalgie, utilisez les méthodes énumérées pour réduire et éliminer les maux de tête quotidiens, une fausse étape peut annuler tous vos efforts. Les actions indésirables incluent l'habitude de certains patients de subir des maux de tête..

Beaucoup de gens pensent que les analgésiques sont nocifs et il est préférable d'attendre que la douleur disparaisse d'elle-même. Mais ce n'est pas le cas, la prise de la pilule dès l'apparition des premiers symptômes peut empêcher une attaque plus grave. Il est préférable de prendre le médicament tout de suite, car avec un mal de tête, le corps subit un stress, ce qui affecte négativement la qualité de vie et peut provoquer l'apparition d'états d'anxiété et même de dépression..

N'utilisez pas d'alcool pour atténuer la douleur. Cette méthode ne peut améliorer la situation que si la pression est abaissée, et dans beaucoup d'autres elle peut même intensifier l'attaque..

Il est également déconseillé d'aller au hammam ou d'essayer de soulager la douleur avec des douches froides. Cela entraîne une forte expansion ou un rétrécissement des vaisseaux sanguins et peut être dangereux pour le corps, qui subit déjà un stress colossal.

Après avoir examiné les informations sur la céphalalgie et les méthodes de son traitement, n'oubliez pas que les maux de tête sont la réaction du corps aux dysfonctionnements. Si la céphalalgie ne survient pas plus de 2 fois par semaine, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Mais ce problème nécessite une approche individuelle et tous les symptômes doivent être traités avec prudence..

Si votre mal de tête persiste et que des crampes prolongées vous empêchent de profiter de la vie, assurez-vous de consulter un spécialiste. Si le médecin vous a déjà diagnostiqué et prescrit un médicament, vous devez le prendre, mais essayez toujours de découvrir les causes des maux de tête prolongés..

Le cinquième jour a mal à la tête, que peut être?

-VSD?
-pré-AVC? plaque de cholestérol?
-tumeur au cerveau?

il est nécessaire de faire une échographie des vaisseaux du cerveau et une IRM. Tout le reste. doigt vers le ciel.

Partager avec des amis

Célébrités à la mode

Eva.Ru

Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience et améliorer les performances du site. La désactivation des cookies peut entraîner des problèmes avec le site Web. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies. clair

Que faire si la tête fait mal 5 jours

Céphalée douloureuse, lancinante, monotone, parfois elle ne disparaît pas pendant des semaines et devient habituelle. Et une personne qui a mal à la tête pendant plusieurs jours? Vous devez comprendre les causes de l'inconfort et suivre un traitement.

Causes des maux de tête prolongés

Tout d'abord, il convient de garder à l'esprit que des maux de tête réguliers apparaissent chez une personne si elle développe une tumeur cérébrale maligne.

Les spécialistes distinguent plusieurs types de céphalalgie (maux de tête), qui se manifestent pendant une longue période:

  • Vasculaire. Lorsque la pression artérielle augmente ou diminue.
  • Nerveux. Causé par le stress, le surmenage psychologique.
  • Douleur de tension. Est accompagné de douleur dans la colonne cervicale.
  • Toxique. Provoqué par la nourriture, la drogue, l'intoxication alcoolique.
  • Infectieux. Se produit avec la méningite, l'encéphalite, accompagne parfois le rhume, la grippe, le mal de gorge.

Les maux de tête prolongés provoquent des blessures à la tête, des blessures au cou, des commotions cérébrales. De plus, une gêne peut apparaître non seulement immédiatement après une blessure, mais également après un certain temps après la récupération: après un mois, un an.

Si le patient a mal à la tête le troisième jour, il ne faut pas oublier un état pathologique tel qu'une augmentation de la pression intracrânienne.

Caractéristiques du syndrome douloureux

La nature du mal de tête apparaît en fonction de la cause de l'inconfort. Il ne suffit pas de dire au médecin que vous avez mal à la tête depuis une semaine; vous devez également décrire en détail vos sentiments. Pendant longtemps, la douleur accompagne:

  • Migraine. Il y a une nature palpitante de la douleur, qui peut devenir douloureuse. Ce n'est pas seulement la tête qui fait mal, les coups sont donnés à l'oreille, aux yeux, à la mâchoire. La durée de l'attaque - jusqu'à deux jours.
  • Douleurs en grappe - brûlantes, vives, paroxystiques. Des sensations désagréables couvrent une partie de la tête, les yeux, la pommette. L'attaque dure 15-30 minutes et disparaît. Puis il réapparaît le même jour. Les épisodes de douleur en grappes durent de deux semaines à 4 mois.
  • Méningite. Le pic de douleur dans la méningite est atteint lorsque la température monte à 40 degrés. La défaite des méninges provoque une douleur aiguë insupportable. Des sensations douloureuses capturent toute la tête, progressivement il y a une sensation de plénitude (comme si la tête était sur le point d'exploser).
  • Encéphalite. La maladie s'accompagne de maux de tête intenses et prolongés d'un caractère éclatant et pressant. Les sensations désagréables ne disparaissent pas après le sommeil, s'intensifient avec le mouvement.
  • Augmentation de la pression artérielle. Bien entendu, la maladie peut être détectée en mesurant la pression avec un tonomètre. Mais que faire si cet appareil n'est pas à portée de main? Il est possible de suspecter le développement d'une hypertension artérielle si le patient a un mal de tête à l'arrière de la tête pour le deuxième jour. Dans le même temps, les sensations désagréables sont similaires à celles qu'une personne ressent avec une migraine: pulsations, fièvre, éclatement. Il peut y avoir une sensation de chair de poule coulant à l'arrière de la tête, du cou.
  • Une diminution de la pression artérielle s'accompagne d'une douleur sourde, pressante et douloureuse dans la région frontale et pariétale de la tête. L'inconfort survient après un sommeil diurne, couvre progressivement toute la tête.
  • Les douleurs de tension apparaissent généralement des deux côtés de la tête, ont un caractère compressif modéré. Il n'y a pas de pulsation, en se déplaçant, l'inconfort augmente légèrement.

Douleur en cas d'empoisonnement

Des maux de tête prolongés sont notés si une personne est exposée à une intoxication médicamenteuse - pendant une longue période, elle prend un certain médicament qui provoque une gêne. La nature spécifique de la douleur dépend de la cause de l'empoisonnement:

  • L'intoxication au plomb provoque périodiquement une douleur chronique exacerbant qui saisit toute la tête.
  • Avec l'inhalation régulière de vapeurs d'essence, une douleur douloureuse apparaît dans différentes zones de la tête, changeant souvent son emplacement.
  • Si l'inconfort est causé par une intoxication alimentaire, la constipation, la douleur est inexprimée, sourde et se propage de manière diffuse dans toute la tête.

Facteurs psychologiques

Déjà une semaine a mal à la tête, qu'est-ce que ça pourrait être? Si le traumatisme, les maladies infectieuses sont exclus, la douleur peut être de nature psychologique. Avec ce type d'inconfort, il y a des douleurs palpitantes, pressantes en un ou deux points de la tête, parfois avec une sensation d'éclatement.

Comment éliminer la douleur?

Et si le mal de tête persiste même après les pilules? Lorsque l'inconfort est causé par l'hypertension, les activités suivantes sont autorisées à la maison:

  • Mesure de la pression artérielle avec un tensiomètre automatique.
  • Une personne hypertensive qui a été diagnostiquée peut prendre des médicaments préalablement prescrits par un médecin.
  • Si la pression artérielle augmente chez une personne pour la première fois et que des sensations douloureuses tourmentent le patient pendant plusieurs jours, vous pouvez prendre un antispasmodique (No-shpu, Drotaverin).

Si la cause de la douleur est un empoisonnement, l'intoxication du corps doit être réduite:

  • Arrêtez de prendre un médicament toxique.
  • Boire du charbon actif - 1 comprimé par 10 kg de poids humain (pas plus de 15 comprimés par jour).
  • En cas d'intoxication alimentaire - rincez l'estomac en buvant beaucoup d'eau.
  • Buvez de l'aspirine pour fluidifier le sang et soulager la douleur.

Malgré les mesures prises et la prise de médicaments, le mal de tête persiste-t-il? Il est impératif d'éliminer la source d'intoxication, par exemple, ventiler constamment la pièce ou installer un purificateur d'air si les fenêtres de l'appartement font face à une avenue très fréquentée.

Les patients qui souffrent périodiquement de migraines, de douleurs en grappe, savent que la prise de médicaments peut ne pas apporter de soulagement. Réduit l'inconfort:

  • Serre-tête serré, écharpe, torchon, châle en laine peuvent être utilisés.
  • Repos complet: il est conseillé de dormir au moins 10 heures dans un silence absolu.
  • Dormez dans une pièce sans source de lumière. Avec un tel repos, la production d'hormones du sommeil est normalisée, une personne récupère plus rapidement.

Tu ne peux pas dormir? Demandez à votre famille de ne pas faire de bruit, évitez les sons forts, la lumière vive. Cette règle s'applique également si une personne ressent une gêne due à un rhume. De plus, la douleur peut être soulagée si:

  • Boire beaucoup: boisson aux fruits, thé à la camomille, thé noir aux framboises, miel.
  • Prenez des antipyrétiques: Paracétamol, Ibufen.
  • Observez le repos au lit.
  • Ne regarde pas la télé, ne joue pas sur l'ordinateur.
  • Dormir beaucoup.

Dès que le patient commence à récupérer, le mal de tête s'atténuera.

Comment éviter les complications d'un traumatisme crânien ou d'un stress?

Après une commotion cérébrale, vous avez mal à la tête, des mouches volent devant vos yeux pendant plusieurs jours, vous sentez-vous très fatigué? Il est nécessaire de prolonger la période de rééducation:

  • Allongez-vous dans votre lit, levez-vous uniquement pour aller aux toilettes.
  • Observez le mode silence: n'écoutez pas de musique avec des écouteurs, excluez l'apparition de sons forts.
  • Ne jouez pas aux jeux informatiques, abandonnez complètement l'utilisation de gadgets: téléphone, e-book.
  • Ne lisez pas de livres, de journaux.
  • Évitez les scandales, la confrontation, les chocs nerveux.

Si l'inconfort dans la tête est causé par un choc nerveux, vous devez également normaliser votre état psycho-émotionnel.

  • Boire du thé à la menthe, à la mélisse.
  • Prenez un sédatif: extrait de valériane, glycine, Sedavit.
  • Massage relaxant de la tête.
  • Détendez-vous activement: faites de la randonnée, visitez un musée, faites du vélo, nagez dans la piscine ou assistez à un cours de yoga.
  • Éloignez-vous des problèmes commerciaux.
  • Construire des relations familiales.

Vous pouvez trouver quelque chose à votre goût, un passe-temps qui vous passionnera grandement et vous aidera à oublier les problèmes. Parfois, pour se débarrasser d'un mal de tête nerveux, vous devez consulter un psychologue ou un psychothérapeute.

Tactiques pour les maux de tête chroniques

Avez-vous mal à la tête pendant 4 jours? La douleur change-t-elle constamment de caractère, puis le front fait mal, puis l'arrière de la tête brûle? Analgin et Sumamigren n'aident pas et les compresses froides ne font qu'augmenter l'inconfort?

Lorsque vous ne pouvez pas vous débarrasser de l'inconfort à la maison, vous devriez consulter un médecin. Raisons supplémentaires de soins urgents:

  • Auparavant, les sensations douloureuses de cette nature ne dérangeaient pas le patient.
  • Récemment, un patient a reçu un diagnostic de commotion cérébrale.
  • Avoir une douleur quotidienne modérée le matin, passant le soir.
  • L'inconfort accompagne une douleur aiguë dans l'œil, derrière l'oreille, un engourdissement des extrémités, des troubles de l'élocution, de la vision.
  • Une crise de migraine est suspectée, mais après trois jours, elle ne disparaît pas, les pilules n'aident pas à faire face à l'inconfort.
  • Le patient a une forte fièvre et n'est pas dérouté par les médicaments antipyrétiques.
  • La personne tombe, perd connaissance.
  • La douleur devient plus forte chaque jour.

Il convient de noter séparément ce qui ne peut pas être fait:

  • Prenez les analgésiques un par un.
  • Supprimez l'inconfort avec l'alcool.
  • Diagnostiquez-vous et commencez un traitement avec des médicaments puissants, des tranquillisants.
  • Essayez de vous débarrasser de la douleur de manière radicale: en allant aux bains, en plongeant dans un trou de glace.

Attention! Les maladies telles que la méningite, l'encéphalite ne sont traitées qu'en milieu hospitalier. Un médecin peut poser un diagnostic précis. En cas de syndrome douloureux atypique, assurez-vous d'appeler une ambulance..

Méthodes traditionnelles de traitement

Lorsque la tête fait mal pendant une semaine et qu'il n'y a aucun moyen de consulter un médecin, vous pouvez soulager la maladie en utilisant des procédures simples. Soulage l'inconfort pendant un certain temps:

  • Bain de pieds chaud.
  • Douche froide et chaude.
  • Auto-massage du cou et de la tête.
  • Acupression.
  • Utiliser des compresses froides ou chaudes.
  • Lotions aux ingrédients naturels naturels: pommes de terre râpées, bouillie de potiron, feuille de chou, bardane.
  • Aromathérapie (peut être utilisée pour inhaler l'huile d'arbre à thé, le citron, la valériane, le laurier, la menthe, l'huile de lavande).
  • Décoctions aux herbes médicinales: origan, thé d'ivan, camomille, menthe poivrée.

Rappelles toi! Le traitement à domicile n'est pas une panacée. Ce n'est qu'une solution temporaire qui peut être utilisée lorsqu'il n'y a aucun moyen d'obtenir une aide médicale..

La prévention

Surveillez votre alimentation, des maux de tête à long terme apparaissent chez les patients qui abusent des boissons contenant de la caféine, du chocolat, mangent beaucoup de produits synthétiques, des épices contenant du glutamate monosodique.

Dose de stress physique et mental. Même les personnes en parfaite santé «s'épuisent» au travail, refusant de se reposer, de socialiser avec des amis et de loisirs culturels.

Pendant longtemps, les patients qui ne peuvent pas organiser le régime quotidien ont mal à la tête, se couchent tard et se lèvent pour le dîner. Normalisez votre routine quotidienne, reposez-vous bien, passez régulièrement des examens médicaux et l'inconfort ne vous dérangera pas.

s'inscrire
gratuitement
consultation

Pourquoi la tête fait-elle mal pendant plusieurs jours d'affilée

Un mal de tête qui tourmente pendant plusieurs jours d'affilée est un symptôme très grave qui ne peut être ignoré. Si la douleur n'est pas due à une cause spécifique, en particulier à une blessure, l'apparition d'un tel malaise peut indiquer une perturbation du travail d'un certain nombre d'organes et de systèmes corporels..

Dans certains cas, de mauvaises habitudes et un mode de vie inapproprié deviennent la cause de maux de tête persistants. Si vous négligez régulièrement d'observer la bonne routine quotidienne, ne dormez pas suffisamment, soumettez votre corps à un stress physique et psychologique grave, cela peut présenter une surprise aussi désagréable. Le fait que la tête fait mal pendant une journée est souvent rencontré par ceux qui ont l'habitude de se nourrir d'énergie à l'aide de café ou de thé fort. La caféine n'est bénéfique qu'en quantités limitées, donc une tasse supplémentaire de boisson aromatisée peut bien causer des maux de tête..

Si vous avez mal à la tête pendant trois jours consécutifs sans raison apparente, faites attention à votre alimentation. Certains aliments, en particulier le chocolat, les boissons alcoolisées, les agrumes et un certain nombre de médicaments, peuvent causer des maux de tête, ils doivent donc être abandonnés pendant un certain temps..

En cas d'infections respiratoires aiguës et de grippe, l'avant de la tête fait souvent mal, ainsi qu'une gêne au niveau du front, du nez et d'autres zones du visage. La cause de ce phénomène est souvent le processus inflammatoire dans les sinus sinusaux. Les plaintes selon lesquelles la tête fait mal pendant 3, 4 ou 5 jours de suite et la douleur irradie vers le visage, s'intensifiant en se penchant en avant, surviennent également chez les personnes souffrant du rhume des foins, par conséquent, pour éliminer le malaise, il est nécessaire d'éviter le contact avec l'allergène et de recourir à un traitement complexe de la maladie allergique.

Problèmes de colonne vertébrale - causes de maux de tête à long terme

Si vous avez mal à la tête pendant deux jours ou si vous souffrez d'inconfort pendant une période encore plus longue, cela peut indiquer des troubles de la circulation cérébrale. Le plus souvent, ce problème survient chez les personnes d'âge mûr, souffrant d'athérosclérose et d'autres maladies. Mais un mal de tête à long terme chez les jeunes, qui disparaît ensuite puis réapparaît, est caractéristique des patients ayant des problèmes de santé de la colonne vertébrale - déplacement d'Atlas, la première vertèbre cervicale, qui est à l'origine d'un accident cérébrovasculaire.

Des maux de tête sévères et constants, accompagnés de faiblesse, de troubles du sommeil et de la coordination des mouvements, de troubles de la mémoire et d'autres symptômes alarmants, nécessitent la prise de mesures efficaces - vous devez savoir s'il y a un déplacement de l'Atlas et le remettre dans la bonne position. Dans notre centre, vous pouvez le faire rapidement, efficacement, confortablement et en toute sécurité. Contactez-nous et prenez rendez-vous pour une consultation à un moment qui vous convient.

Maux de tête pendant des jours.

Lika Guru (3843) il y a 4 ans

1. quelle pression?
2 nez qui coule, toux?
3. Quel âge avez-vous et quelles maladies concomitantes?
Je conseille à un neurologue.

tatiana shvetsova (mashkova) Master (1431) il y a 4 ans

Les médecins ont un tel concept - «casque névrotique». ou «céphalée de tension». Nous parlons d'inconfort résultant d'une augmentation du tonus des muscles du cou et du cuir chevelu pendant une longue période. En règle générale, la cause de cette maladie est le surmenage physique et la détresse émotionnelle, parfois elle est causée par un tabagisme excessif et même des clips ou des boucles d'oreilles qui appuient sur certains points de l'oreille. Le "casque de névrosé" est généralement à deux faces, se distingue par une douleur terne, monotone et diffuse, comme si le crâne était pressé avec un cerceau. Elle est épisodique - moins de 15 jours par mois et chronique - plus de 15 jours par mois pendant six mois. Les experts ont remarqué que cette «coiffe» est plus souvent portée par des patients enclins à évaluer négativement les événements de la vie, c'est-à-dire des pessimistes invétérés. Dans ce cas, la douleur est une expression corporelle d'anxiété, une manifestation d'expériences et de complexes accumulés. Ce problème peut être éliminé avec des sédatifs naturels (thé à la camomille, teinture de pivoine, passiflore) et un entraînement autogène. L'automassage de la tête aide bien: il soulage cette tension musculaire même, à l'origine de sensations désagréables. Il existe même une telle technique - "peigner" le mal de tête avec une brosse de massage. Cela augmente la circulation sanguine et détend les muscles. La circulation sanguine normale est rétablie. Un spasme ou une vasodilatation peuvent être la cause du mal de tête. Le plus souvent, ce problème inquiète ceux qui mènent une vie sédentaire et sédentaire. Une autre catégorie de personnes malheureuses souffrant d'un mal de tête similaire est celles atteintes de dystonie végétative et d'ostéochondrose. Dans cette condition, la tête entière se fend en même temps. La douleur est de nature palpitante, «frappant dans les tempes». le visage semble bouffi, l'état général est cassé. Pour ceux qui sont sensibles à cette maladie, l'inconfort s'intensifie avec un changement de temps et quelques jours avant la menstruation. Pendant la grossesse, la fréquence des maux de tête diminue ou ils s'arrêtent complètement, mais, malheureusement, ils reprennent après l'accouchement, dès la fin de la période d'allaitement. Dans ce cas, les remèdes maison n'aideront pas. Nous avons besoin de médicaments qui stabilisent les vaisseaux sanguins et soulagent les spasmes (stugeron ou no-shpa). la migraine »a été introduite par l'ancien médecin romain Galen. Il s'agit d'une maladie complexe dont le principal symptôme est des crises de douleur insupportable strictement dans la moitié de la tête. Les médecins associent cette pathologie à une altération du métabolisme de la sérotonine, une substance impliquée dans la transmission de l'influx nerveux. À propos, les femmes sont plus susceptibles de souffrir de migraines. Si votre mère a souffert la majeure partie de sa vie à cause d'un mal de tête insupportable, il est fort probable qu'un sort similaire vous attend. Après tout, les migraines sont généralement héréditaires. La situation est aggravée si vous menez une mauvaise vie: vous fumez, buvez de l'alcool, faites peu d'exercice et sortez rarement.

Les premiers maux de tête peuvent être observés dans l'enfance. Ils se manifestent pleinement à l'âge de 25 à 40 ans. L'attaque peut durer de 4 heures à 3 jours, accompagnée de nausées, parfois de vomissements, d'une sensibilité accrue à la lumière et aux sons. Elle est souvent précédée d'effets spéciaux tels que des éclairs scintillants suivis d'un «voile devant les yeux». rétrécissement du champ de vision, double image. Voir un neurologue, thérapeute

Anastasia Burko Profi (756) il y a 4 ans

Maux de tête à long terme: les principales causes

Il est rare de trouver une personne qui ne soit pas gênée par des maux de tête récurrents. En médecine, il est considéré comme la norme si la céphalalgie survient chez une personne jusqu'à 2 fois par semaine, alors que la douleur n'est pas accompagnée de signes dangereux, décrits ci-dessous, et qu'elle n'est ni intense ni prolongée. Mais parfois, les patients se plaignent de maux de tête prolongés. Quelle est la raison de ce phénomène, quelle douleur est considérée comme à long terme et que faire si la tête fait mal pendant une longue période.

Causes et types de maux de tête prolongés

Il n'y a pratiquement pas de maladies qui ne peuvent pas être accompagnées d'un mal de tête, mais si dans la plupart de ces pathologies ce n'est qu'un des rares symptômes, alors dans certaines céphalalgies vient au premier plan et inquiète surtout une personne.

Tous les types de maux de tête peuvent être divisés en primaire (migraine, céphalée de tension, douleur de Hornton) et secondaire, lorsque la cause est connue, par exemple avec l'hypertension artérielle. avec des maladies de la colonne cervicale, avec des infections du système nerveux central, etc..

Les maux de tête prolongés contribuent non seulement à l'inconfort chez une personne, mais également à une diminution significative de ses performances et de sa qualité de vie

La substance même du cerveau ne peut pas faire de mal, car les récepteurs de la douleur n'y existent pas. Si vous ressentez une céphalalgie, elle est associée à une irritation de structures telles que les vaisseaux du cerveau, ses membranes, le périoste du crâne, les muscles et les ligaments de la tête, la peau et les tissus adipeux sous-cutanés. En fonction de cela, plusieurs types de maux de tête sont distingués:

  1. Vasculaire, qui est causée par des changements pathologiques dans les formations vasculaires du cerveau. Ce groupe comprend la douleur liée à l'hypertension et à l'hypotension. athérosclérose cérébrale, ostéochondrose cervicale et migraine.
  2. Tension lorsque la sensibilité survient en raison d'un surmenage des muscles du cuir chevelu, comme une céphalée de tension primaire.
  3. Névralgique. lorsque la douleur survient lorsque les nerfs crâniens individuels sont touchés, par exemple, la névralgie des nerfs occipital et trijumeau.
  4. Le LCR est une douleur qui survient lorsque la circulation normale du liquide céphalo-rachidien à l'intérieur du crâne est perturbée. Cela peut se produire à la fois avec une augmentation et une diminution de la pression intracrânienne. Par exemple, l'hypertension intracrânienne idiopathique, l'hydrocéphalie. néoplasmes et lésions inflammatoires du cerveau, lésions cérébrales traumatiques.
  5. Infectieux-toxique est un mal de tête qui accompagne l'intoxication et l'infection du corps. La raison de son apparition réside dans les déchets de micro-organismes pathologiques, des substances qui se forment lors de la décomposition des cellules. Un exemple frappant de cette douleur est la céphalalgie avec grippe et autres infections virales respiratoires aiguës..

Il est important de se rappeler qu'un mal de tête d'un type quelconque est rare, en règle générale, toute céphalalgie se développe selon un mécanisme mixte..

Donc, nous avons déterminé les causes des maux de tête, maintenant nous devons découvrir quel type de douleur est considéré comme à long terme. En général, la céphalalgie est très variée dans le temps - d'une seconde à quelques jours, et même sur une période de plusieurs semaines. Le mal de tête peut être appelé à long terme s'il ne s'arrête pas pendant 4 heures.

Vous trouverez ci-dessous les causes les plus courantes de céphalalgie à long terme..

Vidéos sur les causes les plus courantes de maux de tête à long terme:

Mal de crâne. Migraine. Pression intracrânienne

Les maux de tête sont l'une des raisons les plus courantes de consulter un médecin. Cependant, seulement 1/3 de ceux qui souffrent de cette maladie se tournent vers un spécialiste. Cela est dû au fait que cette maladie est une perturbation si répandue de la fonctionnalité du corps que la plupart des gens l'acceptent comme une partie naturelle de la vie. Chacun de nous a rencontré la maladie au moins une fois dans sa vie. C'est une expérience humaine courante qui disparaît souvent d'elle-même et ne laisse aucune conséquence. Mais le problème survient lorsque la douleur est accompagnée d'autres symptômes désagréables, a un caractère récurrent ou que les maux de tête sont l'une des raisons les plus courantes de consulter un médecin. Cependant, seulement 1/3 de ceux qui souffrent de cette maladie se tournent vers un spécialiste. Cela est dû au fait que cette maladie est une perturbation si répandue de la fonctionnalité du corps que la plupart des gens l'acceptent comme une partie naturelle de la vie. Chacun de nous a rencontré la maladie au moins une fois dans sa vie. C'est une expérience humaine courante qui disparaît souvent d'elle-même et ne laisse aucune conséquence. Mais, le problème survient lorsque la douleur est accompagnée d'autres symptômes désagréables, est de nature récurrente, ou que la tête fait mal (et, de plus, assez sévèrement!) Pendant plusieurs jours, voire semaines, d'affilée.

Selon certaines sources, il existe jusqu'à 360 types de maux de tête. Ce n'est pas le cerveau lui-même qui fait mal, comme il semble souvent, mais les nerfs plus ou moins irrités qui accompagnent les vaisseaux sanguins à l'intérieur du crâne. La cause de la douleur peut être localisée à la fois à l'intérieur de la tête et dans d'autres parties du corps, d'où les nerfs transmettent le signal de douleur au cerveau.

En Europe occidentale, environ 80% des femmes et 65% des hommes souffrent de divers types de maux de tête, qui surviennent toujours à intervalles réguliers. Certains membres de la population indiquent que la tête peut souvent faire mal même pendant plusieurs jours. Seulement jusqu'à 5% de la population déclare l'absence de «rencontres» désagréables avec cette maladie. Avant l'âge de 15 ans, environ 75% des enfants ont des maux de tête. Dans le groupe des enfants de 5 à 7 ans, environ 30% souffrent de migraines. Chez les 15 ans de la population, les maux de tête surviennent dans environ 45% des cas.

Les maux de tête sont les plus courants chez la moitié féminine de la population. 7 personnes sur 10 souffrant de migraines sont des femmes. De plus, 6 d'entre eux sur 10 ont moins de 45 ans. Les maux de tête qui surviennent chez les enfants ont tendance à persister jusqu'à la vieillesse et à l'âge adulte. Il existe de nombreux cas, notamment en ce qui concerne la migraine, lorsque la maladie a disparu après avoir atteint l'âge adulte. Il est important que les parents ne négligent pas ce problème, car l'état de santé d'un enfant peut affecter ses performances scolaires.

Il est important de faire la distinction entre le type de douleur

Il existe 2 grandes catégories de maux de tête:

La migraine, la tension et les céphalées en grappe sont les principales. Il s'agit d'un groupe de maux de tête sans signe de dommages aux structures cérébrales, avec des résultats de tomodensitométrie normaux. Ils ne sont pas dangereux - malgré des symptômes gênants, la plupart disparaissent sous l'influence du traitement.

De nombreuses personnes souffrant de migraines essaient de supporter la douleur (même si la tête fait parfois mal même pendant plusieurs jours de suite) ou de s'auto-prescrire un traitement, qui est souvent inefficace. Les migraines ne peuvent pas être complètement guéries, mais dans la plupart des cas, il est possible de soulager les crises avec de simples traitements naturels ou avec des médicaments prescrits par un spécialiste..

En cas de mal de tête secondaire, il s'agit d'un symptôme concomitant d'une autre condition médicale, comme un rhume ou une sinusite. Il appartient à un groupe de symptômes caractéristiques d'une maladie particulière. Le choix d'une méthode thérapeutique dépend toujours directement de la maladie elle-même, qui provoque des sensations douloureuses. Ils peuvent également être causés par un trouble beaucoup plus grave - méningite, tumeurs cérébrales, lésions cérébrales traumatiques..

Comment reconnaître un danger et pourquoi il est important?

Le danger survient si le mal de tête s'aggrave fortement, des vomissements s'y ajoutent et des troubles de la conscience se produisent. Si l'attaque s'aggrave après un effort physique, vous avez mal à la tête pendant plusieurs jours et vous sentez que ce type de douleur «n'a pas encore été ressenti», consultez votre médecin!

Autres signes de danger

  1. Le mal de tête apparaît comme d'habitude, mais son évolution est atypique.
  2. La crise est accompagnée d'autres symptômes, tels que des étourdissements, une vision floue, un engourdissement ou une faiblesse des membres.
  3. Fièvre et raideur de la nuque.
  4. La douleur survient à la suite de changements de posture ou d'activité physique.
  5. Maux de tête après une lésion cérébrale traumatique.
  6. Vous prenez des analgésiques pour soulager la douleur plusieurs jours par semaine (plus de 2 fois).
  7. Maux de tête continuellement pendant plusieurs jours.
  8. Maux de tête pendant plus de 24 heures.

Pouvez-vous décrire votre problème?

La première étape d'un traitement réussi est un diagnostic opportun et correct. Ne demandez pas immédiatement un scanner; lors de la première visite chez le médecin, une conversation détaillée, une description de votre problème est plus importante. Ce n'est que sur la base de ces informations que le médecin pourra recommander les étapes suivantes..

Notez les informations sur les attaques: la date et l'heure d'apparition des symptômes. Énumérez ce que vous avez mangé, bu et fait dans les 6 à 8 heures précédant le début de la douleur. Essayez de découvrir quelle est la cause de la maladie.

Le médecin voudra connaître les réponses aux questions suivantes:

Depuis quand as-tu mal à la tête?

- Dès l'enfance, la puberté, les crises ont commencé à un âge plus avancé...

À quoi ressemble ta douleur?

- Est-ce paroxystique, stable, palpitant.

Où les sensations douloureuses sont localisées?

- Autour des tempes, sur le front, à l'arrière de la tête et du cou, sur toute la tête...

Combien de temps dure l'attaque? Disparaît-il après le sommeil?

Quelle est l'intensité de la douleur? Le degré de douleur est défini sur une échelle imaginaire de 1 à 10

Y a-t-il des symptômes d'accompagnement?

- Hypersensibilité au bruit, à la lumière, aux nausées...

Quels médicaments ou procédures aident à soulager une crise?

Chez la femme, il existe également des informations importantes sur la menstruation (régularité du cycle, lien entre une crise et un certain stade du cycle, contraceptifs hormonaux).

Céphalée de tension (céphalée de tension)

Cette douleur est le type le plus courant. Associé à des muscles du cou raides.

Il existe deux types de douleurs de tension, qui diffèrent l'une de l'autre principalement par la fréquence des crises:

  1. Chronique - la douleur persiste plus de 15 jours par mois.
  2. Épisodique - moins de 15 jours par mois. Si la douleur survient, moins de 10 fois par an, c'est un événement rare.

Ce type de douleur diffère de la migraine par une nature et une intensité de manifestation différentes; il ne restreint pas les activités d'une personne dans sa vie quotidienne, mais s'inquiète de la durée de l'attaque et de la fréquence d'occurrence.

La douleur est décrite comme une pression bilatérale, n'affectant pas seulement la moitié de la tête. Souvent localisé au sommet de la tête, s'étendant jusqu'aux yeux. La durée d'une attaque varie de 30 minutes à 7 jours, avec une moyenne d'environ 12 heures. Il s'accompagne d'une sensation de compression et de picotements, mais pas de pulsations, n'augmente pas avec le stress physique, au contraire, il disparaît même parfois.

Maux de tête de cluster

Ce type de douleur est beaucoup moins fréquent que la tension ou la migraine; est souvent le résultat d'une sinusite (sinusite) ou d'une maladie mentale. Ce mal de tête appartient à la catégorie des maux de tête primaires, dont les crises se produisent à plusieurs reprises au même endroit et disparaissent au bout de quelques semaines. La douleur en grappes affecte plus d'hommes que de femmes. La crise commence généralement à la même heure de la journée, généralement la nuit, perturbant le sommeil. Les patients décrivent la douleur comme très intense, presque insupportable.

Souvent, une crise est accompagnée des symptômes suivants, que le patient ressent dans la même partie de la tête que la douleur elle-même:

  1. Hyperémie (rougeur), larmoiement, relâchement ou gonflement de la paupière.
  2. Gonflement de la muqueuse nasale.
  3. Sueur sur le front et le visage.

Les attaques commencent brusquement et durent plusieurs semaines ou mois. Leurs raisons ne sont pas encore connues. Les facteurs suivants peuvent les provoquer:

  1. Du froid.
  2. Un stress physique excessif.
  3. Stress, dépression, anxiété.
  4. Tension due à la raideur des muscles du dos et du cou.
  1. La phase épisodique - indolore, qui commence par la douleur, peut durer de 2 semaines à 3 mois, au moins 1 mois. Puis la phase douloureuse se reproduit.
  2. Chronique - la phase douloureuse dure un an ou plus. Cette longue période n'est généralement pas interrompue par une phase indolore. Quand la scène indolore s'installe, elle dure moins d'un mois.

Maux de tête de stress

Les causes de ce problème sont bien connues de tous - elles comprennent le stress, la dépression, les problèmes interpersonnels à la maison et au travail, le travail sédentaire et une mauvaise posture. Tout cela peut entraîner des perturbations dans le changement de tension et la circulation sanguine des muscles du visage et du cou. Il déprime et irrite les nerfs et les vaisseaux sanguins menant au cerveau, ce qui entraîne des causes ternes, persistantes et bien connues de ce problème - elles comprennent le stress, la dépression, les perturbations interpersonnelles à la maison et au travail, le travail sédentaire et une mauvaise posture. Tout cela peut entraîner des perturbations dans le changement de tension et de circulation sanguine des muscles du visage et du cou. Il déprime et irrite les nerfs et les vaisseaux sanguins menant au cerveau, entraînant un mal de tête terne, persistant et sévère qui se concentre dans les tempes et à l'arrière de la tête et peut s'accompagner d'un engourdissement et d'une raideur des muscles du cou et des épaules..

La migraine est une maladie chronique basée sur le fonctionnement des vaisseaux sanguins, qui se manifeste à la suite d'une vasoconstriction puis d'une dilatation. Il s'agit d'une maladie très courante qui se manifeste par des convulsions qui surviennent à différents intervalles (elles peuvent durer jusqu'à 3 jours).

Plusieurs symptômes indiquent souvent une crise de migraine imminente. Ils peuvent apparaître quelques jours voire quelques heures avant le début de l'attaque; comprennent principalement la sensibilité aux stimuli environnementaux, l'anxiété, l'irritabilité, un mauvais sommeil, une raideur de la nuque. Quelqu'un a le goût de certains aliments.

Parfois, l'attaque est précédée d'une aura. On parle de sensations visuelles de plusieurs minutes dans certaines parties du champ visuel, qui changent en fonction du mouvement des yeux et peuvent même augmenter. La zone peut scintiller, déborder. En même temps ou quelques minutes après la disparition de l'aura, la douleur apparaît. Les symptômes physiques de l'aura durent généralement de 5 à 60 minutes. Disparaît généralement peu de temps avant l'attaque elle-même, mais persiste parfois même après le début de la douleur.

Maux de tête L'adolescent a mal à la tête depuis 5 jours maintenant que faire? Et qu'est-ce que ça pourrait être

AntiPsychoVirus Oracle (64466) il y a 2 ans

Manifestations physiques
L'explication ci-dessous ne s'applique qu'aux maux de tête courants. Pour des problèmes plus graves ou des migraines, consultez l'article associé.

Raisons émotionnelles
Comme indiqué dans l'article MIGRAINE, la tête est directement liée à l'INDIVIDUALITÉ d'une personne. Ainsi, la douleur dans la tête (en particulier dans sa partie supérieure) suggère que la personne se frappe à la tête - avec des reproches et des marques basses. Il se blâme pour toutes les lacunes humaines existantes, en particulier la stupidité, et se fait de plus en plus exigeant..

Il dit ou pense quelque chose comme ce qui suit;

* Ma tête craque à cause de ça.

* Fatigué de s'interroger dessus.

* Je me cogne la tête contre le mur.

* Il est tombé comme de la neige sur ma tête.

* Je risque ma tête.

* Je ne peux pas sauter au-dessus de ma tête.

* J'ai perdu la tête.

Il se sous-estime et se tourmente d'autodérision. Si une personne pense que sa tête se fend, elle porte tout en elle trop longtemps de peur de devenir l'objet de la critique de quelqu'un. Il est également possible que cette personne ne puisse pas se réconcilier avec elle-même, car elle a fait quelque chose de tête baissée. Il se blâme d'imprudence, d'imprudence. Des problèmes de tête peuvent survenir chez un leader s'il a peur de diriger quelque chose, allez-y, dirigez.

La douleur à la tête, en particulier au front, est un signe qu'une personne se surmenait, essayant de tout comprendre. Il doit donner du temps à son intellect, car pour la synthèse et la compréhension, il est nécessaire d'avoir un minimum d'informations initiales..

Raisons mentales
La tête contient les organes de quatre des cinq sens et est une partie très importante du corps. La douleur qu'il contient vous empêche de voir, d'entendre, de sentir, de goûter et de dire ce qui répond à vos véritables besoins, c'est-à-dire d'être vous-même. Vous devez rétablir le contact avec votre vrai Soi, c'est-à-dire devenir vous-même. Vous ne devriez pas vous forcer à ÊTRE comme vous pensez que les autres veulent que vous soyez. Personne dans ce monde n'est en mesure de répondre à toutes les attentes des autres..

En étant têtu envers les autres, vous vous empêchez également d'être vous-même. Vous vous blessez en continuant à croire que l'entêtement est bon pour vous. Votre corps veut aussi que vous ne fatiguiez pas trop votre esprit, que vous n'essayiez pas de tout comprendre dans le monde. Si vous utilisez souvent une ou même plusieurs des phrases ci-dessus, sachez que vous êtes blessé par la peur qui se cache derrière elles..

Causes spirituelles et élimination

Afin de comprendre les raisons spirituelles qui empêchent la satisfaction d'un besoin important de votre Soi sincère, posez-vous les questions posées dans la thérapie monada matérielle. Les réponses à ces questions vous permettront non seulement de déterminer avec plus de précision la véritable cause de votre problème physique, mais aussi de l'éliminer..

Source: Écoutez votre corps comme votre meilleur ami sur terre

Choli Mom Artificial Intelligence (239258) il y a 2 ans

Ebola ou lèpre ou anthrax
coupe ta tête. pas de tête, pas de problème

Massage professionnel à Moscou Oracle (54010) il y a 2 ans

Visitez un neurologue et vous devrez être examiné

Lelik Thinker (7284) il y a 2 ans

Pourquoi prendre un tel risque? Aujourd'hui, c'est lundi, un adolescent peut-il aller chez le médecin lui-même.

Mangazeika Enlightened (37043) il y a 2 ans

à l'école, ma tête a commencé à me faire mal. 2 semaines j'étais malade. commencé à vérifier. s'est avéré être un déplacement des vertèbres cervicales. sur le saut périlleux du gymnase a échoué

Thérapeute - consultation en ligne

Bonjour. Pendant environ 6 mois, l'épaule fait mal avec un mouvement brusque, au repos, il semble n'y avoir aucune douleur. Quand ça a commencé, je ne comprends pas, parce qu'au début je pensais que j'étais allongé. Il y a 7,5 mois, une grossesse sévère (2 mois a été gardée), 2 césariennes d'urgence, un mois plus tard le décès de mon père, donc apparemment je n'ai pas vraiment remarqué. Maintenant que j'analyse, je me suis rendu compte qu'au début c'était la douleur de lever les bras, je ne pouvais pas enlever mes vêtements en soulevant, ensuite seulement avec un mouvement brusque et autres. Maintenant je me suis un peu détaché de mon épaule.

Bonjour, je suis terriblement tourmenté par les maux de tête, et ce depuis deux ans. Tout a commencé soudainement, il y a environ trois ans, des tirs occasionnels à l'arrière de la tête, et ce n'était toujours pas faible. Au fait, je ne me suis jamais plaint de ma santé, je n'ai jamais pris de congé de maladie et je n'ai pas demandé de congé. Ma santé en général s'est simplement terminée en un jour, brusquement et de façon inattendue! J'ai eu une période de ma vie où j'étais très nerveuse, tous les problèmes et les difficultés se sont accumulés en quelques mois. Tout a commencé avec ça.

salut! Il y a environ un an, j'avais mal à la tête depuis longtemps. Je me suis réveillé et je me suis endormi avec des maux de tête, plusieurs fois il y a eu une perte de coordination. Je suis allé chez le docteur. Ils ont fait un REG et prescrit de l'escuvit cinarizine et de la glycine. Tout est parti. Je ne sais pas si cela peut être lié, mais quand même. Il y a une semaine, elle a attrapé un rhume. Température pendant une semaine 37. 1. Ce matin je me suis réveillé avec une tête floue, et en marchant, c'était comme l'ivresse. Dis-moi, qu'est-ce que ça pourrait être?

Bonjour, j'ai 27 ans. Dès l'enfance, ils mettent le VSD, souvent inquiets du vertige et d'un objectif. Douleur. Ils m'ont traité avec un massage de la zone du col, du nootropil et autre chose. En ce moment, il y a une forte douleur pressante dans la tempe gauche. Le citramon et le spazmolgon n'apportent qu'une amélioration temporaire, la douleur dure depuis cinq jours. Avant cela, j'avais mal au cou du même côté. Et maintenant, il y a une douleur intense dans le temple. Je mène une vie sédentaire, un travail sédentaire. Maintenant, il semble que même dans le cou, en bougeant la tête, il semble que quelque chose tourne. Sous.

Bonjour. Souffrant de maux de tête quotidiens, à partir d'environ 8 année. Déjà sur le 2ème cours. Je me réveille - rien ne fait mal. À la fin de la première paire, ça commence à faire légèrement mal, à la fin de la deuxième paire, la tête fait déjà très mal. Habituellement, la douleur ne s'intensifie pas davantage, mais il arrive que dans la troisième paire, la douleur devienne encore plus forte. Le simple fait de bouger la tête provoque une gêne. Je suis allée à l'hôpital plusieurs fois et à chaque fois on m'a posé différents diagnostics: vasoconstriction, artères en forme de S (cervicales), nerf pincé, VSD.

Bonjour, dites-moi s'il vous plaît. J'ai déjà une plaque de titane dans la tête depuis six mois. Il y a deux jours, en bougeant, en marchant, des clics sont apparus, à l'endroit où se trouve l'assiette, avant cela il n'y avait rien de tel. Pas de plaintes, pas de maux de tête, pas de gonflement, l'état de santé est le même, en un mot, des plaintes, sauf pour ces clics il n'y en a plus. Veuillez répondre, qu'est-ce que cela pourrait être, quelle est la raison de ces clics? Merci beaucoup d'avance.

18+ Les consultations en ligne sont à titre informatif uniquement et ne remplacent pas une consultation en personne avec un médecin. Conditions d'utilisation

Vos données personnelles sont protégées en toute sécurité. Les paiements et l'exploitation du site sont effectués à l'aide d'un protocole SSL sécurisé.

5 jours de maux de tête

Quarta007. écrit le 12 juin, 19:50
Moscou

Genre masculin
Requis: neuropathologiste, neurologue vertébral

Gens. Je demande de l'aide. Sinon, je vais juste devenir fou: depuis environ 5 jours j'ai mal à la tête, même mes oreilles, à l'intérieur! Les oreilles me dérangent pendant longtemps, environ un mois et demi, quand dans le dernier rhume ma tête était très froide. au cours des 10 derniers jours, j'ai eu deux ORL différents, les deux ont dit que les oreilles sont absolument calmes! envoyé à un neurologue! Hier j'ai fait un EEG de la tête, le résultat n'est pas encore prêt, aujourd'hui j'étais chez le neurologue, il m'a fait un triplex scan des vaisseaux du cou, le résultat: Il n'y a pas de prétentions à l'artère endormie gauche! à gauche, les artères carotides internes et communes ont une vitesse de Vps 120 sm / m, le médecin a dit que c'est beaucoup, car à droite ce chiffre est de 72 et 62 sm / s / Tout le reste selon cette étude est normal! le médecin a dit que les raisons pouvaient être différentes, a prescrit un coagulogramme, le résultat serait vendredi, et a dit que l'oreille serait mise en gage et que je l'accepterais! aujourd'hui la tête fait mal, puis le front, puis derrière les oreilles, puis rien ne fait mal mais je veux juste dormir, les oreilles piaillent mais ensuite il remet ça! le neurologue a dit que je devais être traité et qu'il le ferait après les résultats sanguins! GENS. s'il vous plaît dites-moi: je survivrai. Eh bien, il n'y a pas de force pour supporter cette tête lourde, faiblesse, il n'y a pas d'appétit particulier, ne se réveille que le soir. Que faire. Je vous remercie de votre compréhension.

Abonnez-vous aux nouvelles réponses

Tout est présenté de manière chaotique. Soulagez les maux de tête avec des analgésiques et des sédatifs. Survivre sûrement.

Les raisons des maux de tête sont nombreuses, faites l'électroencéphalographie, l'IRM du cerveau et de la colonne cervicale, l'échographie des vaisseaux du cou et du cerveau, laissez le neurologue vous examiner attentivement (cause, nature, localisation du mal de tête, besoin d'analgésiques). Pour un signe indirect d'augmentation de la pression intracrânienne, consultez un ophtalmologiste (fond d'œil). Contrôle de la pression artérielle 3 fois par jour, enregistrer les résultats, consulter un thérapeute en cas d'augmentation.

Site Web: www.preobrazhenie.ru
Téléphone: 8495632-00-65 (24 heures sur 24), 8800200 01 09 (gratuit)
Skype: www.narcologia.ru
Adresse: Moscou

Merci beaucoup pour votre conseil! La pression artérielle est normale, mesurée lorsque la tête fait mal, ne saute pas. EG a pris rendez-vous avec un neurologue. Merci pour l'intracrânien! Je vais prendre rendez-vous avec un ophtalmologiste!

Ce n'est pas bon pour les malades que les consultants, au lieu de réponses honnêtes aux questions, soient occupés par l'auto-promotion!

Le neurologue n'a clairement aucune idée de ce qu'il doit faire. Et vous appelez immédiatement une ambulance et devez être hospitalisé dans l'unité de méningite infectieuse pour exclure une méningite otogène ou autre.