Principal > Complications

Antibiotiques pour la méningite: liste de médicaments, indications, prévention

Les principales maladies du cerveauMeningite Antibiotiques pour la méningite: liste de médicaments, indications, prévention

La méningite est une maladie infectieuse aiguë caractérisée par l'apparition d'un processus inflammatoire dans la muqueuse du cerveau. La pathologie a un cours progressif et entraîne rapidement des complications. Par conséquent, lorsque les symptômes de la maladie apparaissent, un traitement urgent est nécessaire. La méthode la plus efficace est les antibiotiques pour la méningite, qui affectent la cause de la maladie..

Comment se développe la méningite?

La méningite est une maladie infectieuse dont le facteur étiologique dans le développement est constitué de micro-organismes pathogènes. Les particules de l'agent pathogène pénètrent dans la circulation sanguine et à travers les artères atteignent le cerveau, où elles se déposent sur ses membranes.

La reproduction de l'agent pathogène déclenche une réaction active d'immunité locale, ce qui entraîne un œdème tissulaire local et une exsudation d'éléments protecteurs. Cela contribue au développement du processus inflammatoire, qui se manifeste extérieurement par le tableau clinique de la méningite..

Les infections virales provoquent souvent des symptômes. Ceux-ci inclus:

  1. Flavivirus;
  2. Entérovirus;
  3. Cytomégalovirus, virus d'Epstein-Barr;
  4. Dans de rares cas - virus de l'immunodéficience humaine, virus de l'encéphalite, herpès simplex, virus varicelle-zona.

Un autre agent causal de la maladie est une infection bactérienne, tandis que les micro-organismes suivants peuvent participer au développement de la pathologie:

  1. Méningocoques;
  2. Streptocoques hémolytiques;
  3. Pseudomonas aeruginosa;
  4. Staphylococcus aureus ou epidermalis;
  5. Colibacillus;
  6. Neisseria;
  7. Listeria.

De plus, parmi les pathogènes bactériens, on peut particulièrement noter la mycobactérie tuberculeuse pathogène. Il pénètre dans les tissus des méninges à partir de foyers dans les poumons ou d'autres organes. La méningite de cette étiologie est particulièrement sévère et assez difficile à traiter.

Une infection bactérienne ou virale pénètre dans le corps dans le contexte de la suppression du système immunitaire. Cette condition est provoquée par des facteurs de risque, parmi lesquels des processus inflammatoires constants dans le corps, l'hypothermie et la malnutrition..

La maladie est particulièrement sévère chez les patients âgés, ainsi que dans l'enfance et l'adolescence..

Méthodes d'infection

La propagation des principaux agents pathogènes de la maladie se fait par un mécanisme aérogène, par des gouttelettes en suspension dans l'air. Seuls les malades ou porteurs de bactéries peuvent être porteurs et diffuseurs de pathologie. Un patient atteint de méningite a une toux qui libère des microparticules de mucosités dans l'air. S'il y a une personne non infectée à proximité, ces éléments contenant du méningocoque ou d'autres bactéries peuvent pénétrer dans ses voies respiratoires..

Malgré ce mécanisme de transmission, le risque de contracter un méningocoque est assez faible. Le microorganisme n'est perçu que de près en cas de contact prolongé voire constant. Cela est particulièrement vrai lorsque vous séjournez dans des lieux où il y a beaucoup de monde. Par conséquent, les patients infectés par la bactérie doivent être isolés des autres personnes..

Comment traiter?

Le traitement principal de la méningite bactérienne est la thérapie étiotropique avec des médicaments antibactériens. Pour soulager les symptômes de l'inflammation et supprimer la croissance des micro-organismes, un traitement antibiotique massif et à long terme est nécessaire. Si le patient a une maladie virale, des médicaments antiviraux sont prescrits.

En plus de la thérapie étiotropique, visant à éliminer la cause de la maladie, le patient se voit prescrire un traitement pathogénique et symptomatique visant à améliorer l'état général de la personne. À cette fin, les éléments suivants sont utilisés:

  1. Solutions de désintoxication - médicaments qui soulagent les symptômes d'intoxication et aident à abaisser la température;
  2. Anti-inflammatoires stéroïdiens et diurétiques - médicaments nécessaires pour prévenir l'œdème cérébral;
  3. Thérapie anticonvulsivante - médicaments qui suppriment les contractions musculaires tonico-cloniques.

Selon les indications, le régime est complété par d'autres moyens nécessaires à la prévention et au traitement des complications.

Antibiotiques pour la méningite

Les antibiotiques constituent la base de l'effet thérapeutique de la méningite. Ils doivent être prescrits le plus tôt possible - immédiatement après l'établissement d'un diagnostic préliminaire. Dans ce cas, avant d'utiliser des agents antimicrobiens, il est nécessaire de prélever du sang et du liquide céphalo-rachidien pour une analyse bactériologique. Cette étude vous permet de déterminer l'agent causal exact de la maladie et de sélectionner les médicaments optimaux pour son traitement..

Malgré le contenu élevé en informations du semis bactérien, le calendrier de sa mise en œuvre est assez long - les résultats de l'étude seront prêts dans quelques semaines. Par conséquent, une antibiothérapie initiale est prescrite de manière empirique - sur la base d'une hypothèse sur la nature possible de l'agent pathogène. La sélection est effectuée en fonction de la prévalence de certains micro-organismes dans la région, ainsi que des caractéristiques du tableau clinique et de l'état du patient.

Les médicaments les plus efficaces pour traiter la méningite sont:

  1. Pénicillines - amoxicilline, amoxiclav, oxacilline, ampicilline;
  2. Carbapénèmes - imipénème, méropénème;
  3. La vancomycine et ses analogues;
  4. Aminosides - amikacine, tobramycine;
  5. Fluoroquinolones - lévofloxacine, ciprofloxacine, moxifloxacine.

Les antibiotiques utilisés dans le traitement de la méningite doivent répondre à plusieurs conditions: ils doivent être peu toxiques, bien tolérés par le patient et avoir un large spectre antimicrobien. Il est également important de prendre en compte la capacité de certains médicaments à pénétrer à travers la barrière hémato-encéphalique dans les vaisseaux du cerveau. Sans une telle activité, le médicament antibactérien ne fonctionnera pas pleinement et son action ne pourra pas arrêter complètement la multiplication des micro-organismes bactériens.

Une autre propriété importante des antibiotiques est la facilité d'utilisation. La préférence est donnée aux médicaments qui ont un effet prolongé. De plus, les fonds avec une méthode d'administration parentérale (intraveineuse) sont considérés comme les plus optimaux, ce qui leur donne un effet rapide.

Il est assez difficile de trouver un médicament qui répond à toutes les exigences énumérées. Cependant, le remède optimal pour ces indicateurs sont les céphalosporines de troisième et quatrième générations (ceftriaxone, céfazoline, céfpirome). Les médicaments sont administrés une fois par jour, ils ont un effet bactéricide rapide, arrêtant le processus inflammatoire dans les méninges. Les céphalosporines sont les plus actives contre la méningite causée par le méningocoque, Pseudomonas aeruginosa, les streptocoques, Staphylococcus aureus et certains autres bacilles.

L'ampicilline, un médicament du groupe des pénicillines, est considérée comme un médicament supplémentaire qui élargit le spectre d'action des céphalosporines. Ce médicament est particulièrement efficace pour inhiber la croissance de Listeria, qui peut souvent contribuer au développement de la méningite. Le produit est recommandé pour une utilisation chez les adultes et les enfants..

Le groupe des fluoroquinolones est un médicament alternatif utilisé pour la méningite bactérienne sévère. Ce groupe comprend l'ofloxacine, la pefloxacine et la ciprofloxacine. Ils pénètrent activement la barrière hémato-encéphalique dans les vaisseaux du cerveau et sont adsorbés sur les méninges. Dans le contexte des antibiotiques, la gravité de l'inflammation diminue et l'état du patient s'améliore.

Les fluoroquinolones sont actives contre les groupes de micro-organismes suivants:

  1. Streptocoques;
  2. Staphylocoques;
  3. Pseudomonas aeruginosa;
  4. Colibacillus;
  5. Klebsiella.

Ainsi, la ciprofloxacine et l'ofloxacine agissent contre la flore à la fois typique et atypique. Cela vous permet d'obtenir l'effet optimal de l'antibiothérapie..

En plus de l'utilisation intraveineuse, les médicaments peuvent être administrés par voie endolombaire - directement dans le liquide céphalo-rachidien. Cette méthode est utilisée dans les formes particulièrement sévères de la maladie, ainsi qu'en présence d'immunosuppression chez le patient ou en cas de cas répété de méningite. Pour l'administration endolombaire, les médicaments du groupe des aminosides sont recommandés - tobramycine, amikacine. Une récupération clinique rapide est obtenue pendant le traitement.

L'efficacité des antibiotiques contre la méningite est évaluée 3 à 4 jours après le début du traitement. Si le patient ne diminue pas la gravité de l'intoxication et que le risque de complications persiste, les médicaments prescrits précédemment sont remplacés par des médicaments alternatifs. Après avoir mené une étude bactériologique du liquide céphalo-rachidien, l'agent causal de la maladie est déterminé avec précision. Cela permet de sélectionner les antibiotiques optimaux qui supprimeront définitivement la multiplication des particules bactériennes..

Mesures préventives

Une prophylaxie spécifique et non spécifique est utilisée pour prévenir la méningite bactérienne. Les mesures spécifiques comprennent la vaccination contre le pneumocoque et le méningocoque. Il est pratiqué à un âge précoce si l'enfant présente un risque élevé de développer un processus infectieux.

Le spectre des effets spécifiques comprend la chimioprophylaxie post-exposition - l'utilisation de médicaments antibactériens après un contact avec un patient souffrant de méningite. Il s'agit d'une dose unique de ceftriaxone (250 mg) ou de ciprofloxacine (500-750 mg). La prévention est recommandée pour les patients qui se trouvent depuis longtemps dans la même pièce que les personnes infectées - dans les internats, les casernes, les hôpitaux.

Les activités de prévention non spécifique de la méningite comprennent:

  1. Traitement opportun des rhumes et des pathologies virales;
  2. Prévention de l'hypothermie;
  3. Aliments nutritifs normaux avec un apport suffisant en vitamines et minéraux essentiels;
  4. Activité physique adéquate;
  5. Utilisation d'un masque en cas de contact avec des patients.

Les activités énumérées contribuent au maintien d'une activité immunitaire normale. Grâce au bon travail du système de défense de l'organisme, le risque de développer un processus infectieux est réduit.

Ainsi, la méningite est une maladie aiguë qui nécessite une antibiothérapie massive..

Le traitement de la méningite est une tâche assez difficile, il est donc effectué exclusivement sous la supervision de spécialistes en conditions stationnaires..

Médicaments contre la méningite: antibiotiques efficaces pour le traitement

La méningite d'étiologie bactérienne est diagnostiquée avec une fréquence de 5 à 10 cas pour 100 000 habitants par an. La mortalité va jusqu'à 50% (forme pneumococcique), jusqu'à 20% (forme hémophile), jusqu'à 15% (forme méningococcique). Les antibiotiques pour la méningite sont prescrits immédiatement. Une méthode de traitement efficace évite les complications graves, notamment le choc toxique, l'œdème cérébral, le déficit neurologique sévère et la mort (3% des cas chez les enfants de moins de 18 ans). Avec la forme extra-hospitalière de la maladie, la proportion de décès augmente en moyenne à 43%.

Caractéristiques de la pathologie

La méningite bactérienne est une maladie infectieuse à évolution rapide. Le processus inflammatoire est initié par un agent infectieux, localisé dans les méninges et dans la cavité située entre la pie-mère et la membrane arachnoïdienne (espace sous-arachnoïdien). Les principaux symptômes sont:

  1. Mal de crâne.
  2. Augmentation significative de la température corporelle.
  3. Raideur (dureté) des muscles à l'arrière de la tête.
  4. Tachycardie.
  5. Hypersensibilité aux stimuli lumineux et sonores.

L'analyse du liquide céphalo-rachidien obtenu par ponction lombaire permet un diagnostic fiable. Les agents infectieux sont généralement des méningocoques ou des pneumocoques. Une maladie déclenchée par les méningocoques peut être mortelle en quelques heures. La septicémie à méningocoque est une cause fréquente d'infarctus hémorragique bilatéral des surrénales (syndrome de Waterhouse-Friderichsen).

L'infection à Haemophilus influenzae est une cause fréquente de méningite chez les enfants de moins de 6 ans. Dans le groupe plus âgé (plus de 50 ans), dans le contexte d'une diminution de leur propre défense immunitaire, une pathologie se développe souvent en raison de la pénétration de bactéries listeria ou Staphylococcus aureus. La propagation d'un agent infectieux dans tout le corps est plus souvent hématogène (par la circulation sanguine). Facteurs provoquant une infection et le développement d'une inflammation:

  • Intervention chirurgicale de toute localisation.
  • Blessures à la tête.
  • Plaies pénétrantes.
  • Infections chroniques du nasopharynx et des canaux auditifs (otite moyenne, sinusite, rhinite, mastoïdite).
  • Lésions cutanées à grande échelle (brûlures, abcès).

Une lésion systémique concomitante (septicémie à méningocoque) se manifeste par des souffles à l'écoute du cœur (une endocardite est possible), des éruptions cutanées, un syndrome convulsif. Le développement rapide du processus inflammatoire s'accompagne de symptômes neurologiques graves et d'un choc toxique infectieux.

Méthodes de traitement

Le diagnostic de méningite implique un traitement rapide avec des antibiotiques et des corticostéroïdes. Les corticostéroïdes agissent pour réduire l'œdème cérébral et l'inflammation. Le traitement de la méningite avec des antibiotiques chez les adultes et les enfants est la principale mesure thérapeutique et est effectué selon le schéma. De nombreux patients nécessitent des soins intensifs (ventilation mécanique, oxygénation artificielle).

En parallèle, les moyens de thérapie symptomatique et pathogénique sont utilisés, ce qui améliore l'état du patient. Dans certains cas (nouveau-nés, patients immunodéprimés), l'acyclovir est prescrit jusqu'à ce que l'encéphalite virale causée par le virus de l'herpès soit exclue. Analyser le matériel biologique (semis de cultures, sensibilité du pathogène aux agents antibactériens).

Dans la lutte contre les infections du système nerveux central, le principe de la thérapie empirique est appliqué, ce qui implique l'utilisation immédiate de médicaments antibactériens avant l'identification de l'agent étiologique. Habituellement, le début du traitement ne peut pas être retardé s'il est indiqué (mettant la vie en danger). L'identification des espèces du pathogène est réalisée en parallèle avec l'antibiothérapie.

Après avoir identifié l'agent infectieux, si nécessaire, le médecin ajuste le programme de traitement (médicaments, schéma posologique, dose, cours d'antibiothérapie, durée du traitement avec des agents supplémentaires). Un traitement étiotropique (visant à éliminer la cause de la maladie) est effectué en tenant compte de la sensibilité de l'agent pathogène aux médicaments.

Thérapie antibactérienne

Lors du choix des antibiotiques pour le traitement de la méningite purulente, le médecin vérifie les propriétés que les médicaments devraient avoir - la capacité de pénétrer dans la barrière hémato-encéphalique et de détruire les bactéries qui ont provoqué la maladie..

Les médicaments antibactériens pour la méningite sont prescrits en tenant compte de l'âge, de l'état du système immunitaire du patient et des caractéristiques de la propagation de l'infection dans tout le corps. Les résultats de la recherche bactériologique ne sont pas encore prêts, afin de déterminer le type d'agent pathogène, il est conseillé de commencer le traitement de la méningite avec des antibiotiques efficaces contre les pneumocoques, les méningocoques et Staphylococcus aureus. Médicaments essentiels contre la méningite:

  1. Céphalosporines (inhibent l'activité des méningocoques et des pneumocoques) 3e et 4e générations.
  2. Ampicilline (efficace contre la listeria).
  3. Vancomycine (prescrite lors de l'identification des souches de pneumocoque et de Staphylococcus aureus résistantes aux médicaments à base de pénicilline).

Les sociétés pharmaceutiques produisent un grand nombre de pilules antibactériennes, mais peu de médicaments peuvent être utilisés pour traiter la méningite. L'utilisation limitée de certains médicaments est due à leur incapacité à pénétrer la barrière hémato-encéphalique.

Autres facteurs entravant l'utilisation de certains médicaments antibactériens: effets secondaires, ampleur thérapeutique limitée (plage posologique allant de la dose minimale efficace à la dose minimale toxique). Lors du choix des médicaments, la probabilité d'une infection mixte est prise en compte, lorsque plusieurs types d'agents pathogènes sont impliqués dans le processus pathogénique (par exemple, des bactéries anaérobies et aérobies pour une inflammation purulente).

Médicaments de base

La méningite d'étiologie bactérienne est une maladie potentiellement mortelle pour la santé qui nécessite un traitement immédiat et urgent. Un médicament antibactérien adapté au traitement des lésions infectieuses du système nerveux central doit répondre aux critères:

  1. Efficacité contre la plupart des agents infectieux qui provoquent le développement de la méningite (étude in vitro).
  2. Mauvaise interaction (liaison) avec les protéines plasmatiques.
  3. Faible poids moléculaire.
  4. Lipophilicité (interaction active avec des composés lipidiques). Les substances lipophiles ont la capacité de traverser la membrane cellulaire, constituée principalement de lipides, et la barrière hémato-encéphalique.
  5. Action à long terme (élimination lente du sang et du liquide céphalo-rachidien).
  6. Faible toxicité, bonne tolérance systémique.
  7. Augmentation de la portée thérapeutique.
  8. Le nombre minimum de réactions et de phénomènes étrangers du système nerveux central, d'autres systèmes et organes.

Les médicaments sont immédiatement prescrits aux doses maximales admissibles pour assurer la concentration thérapeutique de la substance dans le liquide céphalo-rachidien. Si l'état du patient s'améliore et que les manifestations cliniques de la maladie diminuent, la dose du médicament n'est pas réduite.

Le maintien d'une dose constamment élevée est nécessaire pour la récupération - parallèlement à l'amélioration de l'état du patient, il y a une diminution de la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique, qui est en corrélation avec la difficulté des composés médicamenteux à pénétrer dans les tissus du SNC. Antibiotiques utilisés pour la méningite chez l'adulte:

  • Pénicillines.
  • Céphalosporines.
  • Les aminosides.
  • Carbapénèmes.
  • Les glycopeptides.
  • Fénicols.
  • Nitroimidazoles.
  • Sulfamides.
  • Fluoroquinolones.

Par exemple, le schéma d'utilisation du médicament Ceftriaxone (céphalosporines de la 3ème génération) en tant que médicament contre la méningite chez l'adulte implique une administration parentérale unique une fois par jour à une dose de 2 g..

Souvent, dans les formes sévères et généralisées de méningite chez l'adulte, un schéma thérapeutique par étapes est utilisé, lorsque les antibiotiques sont prescrits séquentiellement pour l'administration parentérale (en contournant le tractus gastro-intestinal), puis pour l'administration orale (sous forme de comprimés).

Le schéma est montré dans le cas d'un traitement initial réussi et de l'absence d'effets secondaires indésirables du système nerveux central et des organes du tractus gastro-intestinal. La transition vers les formes galéniques pour administration orale est réalisée à l'aide d'antibiotiques des groupes fluoroquinolone et nitroimidazole.

Caractéristiques du traitement antibactérien pour les enfants

Les antibiotiques pour la méningite chez les enfants sont choisis en fonction du groupe d'âge. Les médicaments de premier choix sont généralement des médicaments du groupe des pénicillines (benzylpénicilline, ampicilline). La forte activité de l'ampicilline contre la bactérie Listeria détermine son utilisation généralisée pour le traitement des nouveau-nés, qui sont souvent diagnostiqués avec une méningite causée par Listeria avec infection au cours du développement intra-utérin.

L'inconvénient de l'utilisation de pénicillines est la nécessité d'une administration parentérale (intraveineuse, intramusculaire) à des intervalles de 4 à 6 fois par jour. Efficaces contre de nombreux agents pathogènes infectieux, les céphalosporines des 3ème et 4ème générations sont prescrites aux enfants de plus de 12 ans à une dose de 2 à 4 g / jour une fois, aux nouveau-nés et aux enfants de moins de 12 ans - à une dose de 100 mg / kg de poids corporel (en général, pas plus de 4 g ) une fois par jour.

Les antibiotiques pour la méningite pour le traitement des adultes et des enfants sont prescrits par un médecin qui sélectionne individuellement un médicament, un régime et une posologie. Si vous suspectez une forme bactérienne (purulente) de la maladie, un traitement antibactérien est effectué immédiatement.

Quels antibiotiques sont recommandés pour la méningite

Si une infection est la cause d'un trouble du système nerveux, les neurologues prescrivent des antibiotiques. Pour la méningite, il est préférable d'utiliser ces médicaments en association avec d'autres traitements pour de meilleurs résultats..

Les raisons du développement de la maladie

Cette maladie est dangereuse car elle se développe rapidement. Si la méningite n'est pas détectée à temps, elle peut menacer non seulement la santé d'une personne, mais également sa vie, car de graves complications surviennent. Par conséquent, au premier signe, vous devez consulter un médecin qui vous prescrira un traitement antibiotique.

Quant à la forme chronique de méningite, elle évolue plus lentement, d'un mois à plusieurs années. On ne peut se passer de l’aide de spécialistes en la matière. Dans la plupart des cas, il est impossible de poser un diagnostic immédiatement, surtout si l'horloge compte. Par conséquent, il est tout simplement irréaliste de guérir la méningite sans l'utilisation d'antibiotiques, ce sont deux conditions essentielles pour la guérison..

Alors que le type viral est plus bénin, les symptômes sont moins sévères. La méningite fongique affecte dans la plupart des cas une personne si son système immunitaire est faible. Les personnes atteintes de tuberculose en souffrent, dans cette situation, la maladie se développe plus lentement, les symptômes apparaissent comme si le corps était empoisonné.

Comment se développe la méningite?

Pour comprendre le principe du développement de la maladie, vous devez lire les informations ci-dessous. Plusieurs étapes de la manifestation de la méningite sont connues:

  • Empoisonnement avec des toxines qui affectent négativement la vie normale.
  • Le développement d'allergies, l'émergence d'auto-anticorps, etc..
  • L'apparition d'un œdème, l'accumulation de liquide céphalo-rachidien et d'autres processus inflammatoires.

Comment est-il traité?

Les adultes ne peuvent pas se passer d'hospitalisation car il existe un risque élevé de complications pouvant entraîner de mauvais résultats et la mort. Le traitement est effectué avec l'utilisation d'antibiotiques, mais étant donné qu'il est rarement possible de poser un diagnostic précis, les médecins prescrivent des médicaments à leurs patients avec un large éventail d'applications.

Les médicaments prescrits dans la plupart des exemples sont administrés par voie intraveineuse, mais dans des situations plus avancées et complexes, ils peuvent être injectés dans la moelle épinière.

Des médicaments pour une large gamme d'applications

Après avoir terminé la procédure de diagnostic, le spécialiste peut prescrire des antibiotiques avec différents spectres de pénétration, classés comme bons, moyens ou faibles. Ces propriétés signifient la capacité des antibiotiques à traverser la barrière hémato-encéphalique..

Les comprimés à faible pénétration ne sont pas considérés comme mauvais. Avec la méningite, ils ne fonctionneront pas; les antibiotiques sont nécessaires pour les éliminer qui peuvent éliminer les virus et ont des capacités de pénétration élevées. En tenant compte du stade de la lésion, des médicaments combinés peuvent être prescrits, qui sont administrés par voie intraveineuse ou dans la moelle épinière..

Les diurétiques tels que Lasix sont utilisés pour protéger le cerveau du gonflement ou pour réduire ce qui est déjà apparu. Mais ces médicaments ne sont pas utilisés sans liquide injecté. Ceci est nécessaire pour détoxifier le corps du patient. Vous devez faire très attention à cette méthode de traitement..

Une fois le traitement hospitalier terminé, le patient est libéré, tandis que dans un environnement domestique, il doit continuer à prendre des médicaments et se remettre de la méningite. Pendant cette période, une personne est en congé de maladie, cette période peut durer environ 10 à 12 mois. Dans certains cas, il est permis de visiter des établissements d'enseignement, cela dépend de l'état du patient et de l'importance de ces visites.

Il existe des mesures préventives recommandées pour les adultes et les enfants. Cela signifie la vaccination. L'action du sérum injecté vise à réduire le nombre de microorganismes du groupe Haemophilus influenzae.

La vaccination est effectuée pour les enfants de plus de 3 mois, et la deuxième fois après 6 mois. La prochaine injection est administrée aux enfants et à un âge plus avancé, après 2 ans. Pour les personnes âgées, après 60 ans, la vaccination contre l'infection à méningocoque doit également être effectuée, car le système immunitaire est déjà plus affaibli et la probabilité d'infection est élevée..

Moyens de traitement

L'antibiothérapie n'est pas le seul moyen de guérir cette maladie. Le meilleur résultat peut être obtenu en utilisant une approche intégrée. Pour soulager l'œdème cérébral, un spécialiste prescrit des médicaments aux propriétés spéciales. Cela comprend: Diakarb, Lasix.

En raison de la présence d'effets secondaires sous forme de lavage du potassium sur le corps humain lors de la prise de médicaments, le patient doit boire beaucoup de liquide. Ceci est associé au risque de compliquer la situation, peut provoquer un œdème cérébral.

En raison de la ménengite chez un adulte, il vaut la peine d'effectuer un traitement visant à éliminer les substances nocives accumulées du corps. Cela est possible grâce à la nomination d'une solution de glucose à 5% ou d'une solution saline au patient..

Il convient de savoir que la base d'un traitement réussi est une approche intégrée pour éliminer les symptômes désagréables et surveiller l'état du patient par des médecins. Il est fortement déconseillé de recourir à l'auto-traitement. Cela peut être un élément déclencheur de graves conséquences. Si vous commencez la maladie, la mort est possible.

Mesures de prévention

Pour que la prévention du trouble chez les enfants réussisse, ils ont recours à la vaccination, dont l'essence est d'éliminer le méningocoque. Les injections sont mieux administrées lorsque le bébé a trois mois. À un âge plus avancé, en particulier pour les citoyens plus âgés, il existe un risque de contracter le virus pneumococcique. Afin d'éviter l'infection, il est nécessaire de délivrer des vaccins créés pour augmenter l'immunité contre ce type de maladie..

Afin de ne pas contracter la méningite, il convient d'éviter les contacts fréquents avec la personne malade. Si vous devez encore communiquer, après la réunion, il est nécessaire de se laver les mains avec un soin particulier, il est préférable de désinfecter toutes les parties du corps. Lorsque les virus se propagent parmi les membres de la famille, les collègues ou les camarades de classe, il vaut la peine d'examiner de plus près l'hygiène.

Les aliments végétaux crus doivent être rincés. Lorsque vous visitez des locaux présentant un risque accru d'infection, veillez à utiliser des masques spéciaux. Ils sont changés toutes les deux à quatre heures. Si vous ne le faites pas, il y aura un lieu d'accumulation de germes qui causent une infection, ce qui fera plus de mal..

Symptômes à surveiller

La méningite est caractérisée par les symptômes suivants:

  • Attaques régulières de maux de tête, migraines. Les médicaments dans ce cas ne contribueront pas à son élimination. Les enfants ayant des douleurs dans la tête peuvent pleurer continuellement.
  • Fièvre, courbatures et douleurs.
  • Substances nocives accumulées dans le corps qui provoquent une crise de nausée.
  • Échec des fonctions de la vision, un strabisme peut se développer.
  • Changements d'humeur réguliers, l'excitation cède la place à la léthargie.
  • Le patient commence à halluciner.
  • Intolérance à la lumière naturelle et artificielle.
  • Éruption cutanée, rougeur, réaction allergique.

Vous pouvez faire face à l'apparition de certains symptômes. Premièrement, il est difficile de faire des flexions de la tête en raison du manque de souplesse des muscles de l'arrière de la tête. Toute tentative conduit à des sensations fortes et douloureuses.

Deuxièmement, on peut parler de la présence de la maladie lorsque le patient prend la tête en arrière, les genoux et les coudes se plient. Troisièmement, lors de la palpation des joues du patient, des modifications des expressions faciales sont observées, appelées symptôme de spondylarthrite ankylosante. Un symptôme concomitant de Flatau se manifeste par le fait que lorsque la tête est inclinée, les pupilles se dilatent.

Sondage

Le médecin peut développer un traitement compétent, mais pour cela, il est nécessaire de diagnostiquer la maladie. Les méthodes suivantes sont le plus souvent utilisées, qui ont pu prouver leur efficacité:

  • Examen initial par un spécialiste.
  • Tomodensitométrie et imagerie par résonance magnétique pour clarifier l'emplacement de la lésion affectant les points du cerveau.
  • Examen du liquide médullaire par ponction dans la région lombaire. Cela vous permet de déterminer la présence de protéines et de glucose dans sa composition, de diagnostiquer la gamme de couleurs du liquide, sa transparence. Cette information révélera s'il existe un virus de la méningite dans le corps.
  • Examen aux rayons X de la boîte du crâne.
  • Étude des fonctions du cerveau par électroencéphalographie, étude de la formation des ondes cérébrales.

Il est possible de déterminer la méningite chez un patient en analysant la présence de symptômes caractéristiques, de signes d'infection et les résultats des tests obtenus concernant les modifications du liquide cérébral.

Physiothérapie

La physiothérapie peut améliorer la circulation capillaire et le flux sanguin à travers les vaisseaux du cerveau. Les sédatifs utilisés dans le processus de mesures de rééducation aident en présence de troubles nerveux et aident à restaurer les fonctions du système nerveux central.

Prescrire des antibiotiques pour la méningite

Les antibiotiques pour la méningite sont prescrits en raison du fait que le patient a besoin d'une aide urgente. Les agents responsables de la maladie peuvent être à la fois des virus et des bactéries. Pour couvrir tout le spectre des bactéries, sans attendre les résultats du test, le médecin prend rendez-vous. Le médicament est sélectionné sur la base d'une évaluation de l'agent causal présumé de la maladie.

Qu'est-ce que la méningite?

Il s'agit d'une inflammation de la muqueuse du cerveau qui se produit pour plusieurs raisons:

  1. À la suite d'une infection.
  2. En raison d'une infection par des bactéries et des micro-organismes pathogènes.
  3. Dans le contexte de la pneumonie, de l'otite moyenne et de la tuberculose.

Important: L'infection peut survenir par des gouttelettes en suspension dans l'air, le plus souvent, vous pouvez attraper une méningite dans les transports en commun pendant la saison froide.

Le contact avec des micro-organismes pathogènes: staphylocoque, pneumocoque, etc. - conduit souvent au fait qu'une personne développe une sinusite, une sinusite. La méningite agit comme une complication de ces maladies en l'absence de thérapie adéquate et de traitement rapide.

Si l'on considère la possibilité d'une transition de la pneumonie à la méningite, alors elle existe, surtout si la maladie est chronique et réduit l'activité du système immunitaire. La tuberculose est la cause la plus fréquente de méningite chronique et la maladie peut être asymptomatique pendant des semaines ou des mois..

Attention! Dans des conditions défavorables, l'otite moyenne peut également provoquer une inflammation de la muqueuse cérébrale. Les furoncles situés sur le cou ou le visage valent également la peine d'être craint..

La maladie est diagnostiquée chez les enfants et les adultes. Selon les statistiques, il y a 1 cas d'infection par méningite pour 1 000 enfants malades..

Il existe plusieurs types de maladies, ils se distinguent par la forme du cours:

  • aigu;
  • instantané;
  • chronique;
  • méningocoque.

Le plus dangereux est la forme instantanée de méningite: le nom de la maladie parle de lui-même. L'inflammation se développe rapidement et une personne peut mourir 2 à 4 jours après l'apparition des premiers symptômes.

La méningite aiguë n'est pas moins dangereuse: les symptômes de la maladie se développent rapidement, l'état du patient s'aggrave. En l'absence de traitement adéquat, une personne peut mourir en quelques jours et une visite intempestive chez un médecin peut entraîner de graves complications..

Important: vous ne devez pas traiter la méningite vous-même en utilisant des herbes et des méthodes traditionnelles. Une telle thérapie peut entraîner des complications..

La méningite chronique se développe progressivement, les symptômes de la maladie sont bénins, mais en présence de facteurs défavorables, la maladie peut commencer à progresser.

La méningite à méningocoque est un autre type d'inflammation de la muqueuse cérébrale. Sa particularité est l'apparition de taches sur le corps. L'éruption cutanée ressemble à une ecchymose dont la taille augmente avec la pression.

Il n'est pas difficile de reconnaître la maladie, il suffit de savoir quels signes la méningite se caractérise.

Les principaux symptômes

Il existe plusieurs symptômes caractéristiques de l'inflammation de la muqueuse cérébrale:

  1. Forts maux de tête.
  2. Incapacité d'appuyer votre tête contre votre poitrine.
  3. Perception altérée de la conscience.
  4. Fièvre.
  5. Incapacité à redresser les genoux.
  6. Des convulsions.

Les maux de tête sont le symptôme le plus important et le plus courant de la méningite. La douleur dans la tête est insupportable, elle augmente constamment et entraîne des vomissements et des nausées. Après des vomissements, il n'y a pas d'amélioration du bien-être. Il n'est pas possible de soulager le spasme à l'aide de médicaments, peut-être un soulagement à court terme, puis la douleur s'intensifie à nouveau. Avec une douleur dans la tête, les adultes gémissent et les enfants hurlent. Il est difficile de calmer l'enfant, il refuse de manger, crache et réagit douloureusement aux stimuli externes.

En raison de la tension des muscles du cou, une personne ne peut pas appuyer sa tête contre sa poitrine. Les patients atteints de méningite dorment dans une certaine position: ils jettent la tête en arrière, leurs bras sont pliés au niveau des coudes et pressés contre la poitrine, et leurs jambes sont pliées au niveau des genoux et pressées contre le ventre. En essayant de redresser ses jambes, une personne ressent une douleur intense.

La douleur dans la tête et l'état général du patient conduisent au fait que la perception de la conscience est altérée. L'excitation est remplacée par une perte auditive étourdissante. Une personne est capable de réagir brusquement à la lumière et aux sons brillants, sans comprendre de quoi elle parle. Les hallucinations, les problèmes de vision et d'audition sont courants.

Au départ, l'inflammation de la muqueuse cérébrale ressemble à une grippe ou à un rhume: la température augmente fortement, une faiblesse se produit et l'appétit diminue. Si les indicateurs dépassent 39 degrés, vous devriez consulter un médecin dès que possible.

L'activité musculaire diminue en raison du fait que la production de protéines est perturbée dans le sang. Le plus souvent, les patients se plaignent de douleurs au genou et de l'incapacité de redresser les membres..

Dans le contexte de tous les symptômes ci-dessus, une personne éprouve des convulsions. L'ensemble des signes conduit au fait que le médecin peut diagnostiquer la méningite chez le patient.

Si nous parlons d'enfants de moins d'un an, un autre symptôme de la maladie peut être considéré comme un gonflement et une pulsation de la fontanelle. De plus, de grosses veines font saillie sur la tête du bébé. Tout cela s'accompagne de cris et de refus de nourriture..

Chez les enfants, les processus métaboliques dans le corps sont plus rapides. Pour cette raison, la maladie se développe rapidement. Si le bébé a de la fièvre sans raison apparente, des convulsions et d'autres signes de méningite apparaissent, vous devez appeler une ambulance.

Une éruption cutanée est considérée comme un signe spécifique d'inflammation de la muqueuse du cerveau; elle apparaît sur tout le corps. L'éruption cutanée est petite, ponctuée, peut être douloureuse, a une teinte rouge ou bleue.

Consultez votre médecin si vous présentez plusieurs signes de méningite. Il est nécessaire de comprendre que les symptômes augmentent et qu'après 2 à 3 heures, la personne ne guérira pas - son état s'aggravera à chaque minute. La douleur devient éclatante, il est impossible de la supporter, la raison de tout n'est pas seulement une infection, mais aussi une augmentation de la pression intracrânienne.

Comment attendre une ambulance?

Il n'est pas recommandé de traiter vous-même l'inflammation des membranes du cerveau. Mais vous pouvez toujours donner les premiers soins au patient.

Que faire si vous soupçonnez une méningite:

  • allonger la personne sur le canapé et lui apporter la paix;
  • donner au patient un verre de diurétiques et lui donner beaucoup de boisson;
  • prenez de la vitamine C pour renforcer l'immunité.

Attention! Avant qu'un médecin ne pose un diagnostic, vous ne devez pas prendre certains antibiotiques, car cela n'est pas nécessaire.

Si une personne souffre d'un mal de tête sévère, vous devez la mettre dans une pièce, lui apporter la paix. Il ne devrait pas y avoir de sons forts et de lumière vive, ainsi que tout ce qui peut aggraver l'état d'une personne, augmenter la douleur dans la tête.

Les diurétiques sont prescrits pour prévenir l'œdème cérébral, le médicament est prescrit au patient sous forme de comprimés. Si des diurétiques ont été pris, la personne doit recevoir une boisson abondante.

La vitamine C renforce le système immunitaire, c'est pourquoi elle est souvent prescrite aux personnes souffrant d'une inflammation de la muqueuse du cerveau, mais après le diagnostic.

Important: «L'interféron» est un médicament qui a des effets antiviraux et anti-inflammatoires. Son utilisation aide à lutter contre la méningite bactérienne.

Si nous parlons d'un enfant, son traitement doit nécessairement être sous la surveillance d'un médecin. Vous ne devez pas donner de médicaments au bébé par vous-même, car de telles expériences ne mèneront à rien de bon..

Diagnostique

Le diagnostic n'est pas particulièrement difficile. Une inflammation de la muqueuse du cerveau peut être suspectée lors d'un examen, au cours duquel le médecin essaie de plier ou de redresser les genoux du patient, d'appuyer sa tête contre la poitrine.

Également utilisé pour le diagnostic:

  • test sanguin;
  • crevaison.

Le liquide céphalo-rachidien est prélevé pour analyse. Il est évalué pour la présence d'agents infectieux. Dans ce cas, le médecin prescrit des médicaments avant même de recevoir les résultats du test.

La ponction est également utilisée pour réduire la pression intracrânienne, soulager le patient d'une douleur intense et atroce dans la tête..

La liqueur est évaluée selon plusieurs paramètres et, si nécessaire, le liquide est envoyé pour une analyse supplémentaire. Une culture bactérienne est effectuée, ce qui aide à identifier la sensibilité des bactéries aux antibiotiques.

La ponction est faite plusieurs fois, elle agit comme une méthode de diagnostic, ainsi qu'une méthode de traitement. Le CSF est pris, évaluant ainsi l'efficacité du traitement. Si le traitement médicamenteux ne fonctionne pas, le médecin ajuste le traitement.

Traitement hospitalier

La thérapie est réalisée à l'aide de plusieurs médicaments, en fonction de la gravité des symptômes de la maladie.

Pour le traitement de la méningite, appliquez:

  1. Traitement antibiotique.
  2. Administration d'anti-inflammatoires.
  3. Désintoxication à l'oxygène.
  4. Traitement hormonal.

Le traitement antibiotique est considéré comme le plus efficace. Plusieurs médicaments sont utilisés pour aider à se débarrasser de l'inflammation des méninges. Les plus couramment utilisés sont la «pénicilline» et l '«ampicilline» à la dose maximale. Le médicament est administré par voie intraveineuse ou invasive, mais les comprimés ne sont pas utilisés. La pénicilline est administrée pendant 10 jours. Si nous parlons d'un enfant, ils choisissent des médicaments moins toxiques qui ne sont pas capables de causer des dommages irréparables au corps du bébé..

Pour améliorer l'efficacité du traitement, le médecin peut prescrire au patient «Interféron», ainsi que d'autres médicaments anti-inflammatoires ou antiseptiques. Un traitement complet est le plus efficace, mais une approche individuelle est nécessaire. Ils prescrivent également des injections de vitamine C à la dose maximale..

La désintoxication à l'oxygène est utilisée en cas de besoin et convient à la méningite. Il convient au traitement des enfants et des adultes.

Les médicaments hormonaux tels que la "prednisolone" sont également utilisés en thérapie, mais pas pour le traitement des enfants de moins d'un an.

Le plus dangereux est la forme purulente de la méningite, qui peut se transformer en abcès cérébral. Dans ce cas, une intervention chirurgicale est nécessaire en raison du fait que la pharmacothérapie est considérée comme inefficace.

En outre, le traitement doit viser à éliminer le foyer initial de l'infection. Si nous parlons de sinusite ou d'otite moyenne, ils effectuent un assainissement. Si l'assainissement n'est pas possible, le traitement comprend des médicaments supplémentaires qui combattent la principale cause de la maladie.

Méthodes de prévention

Il existe plusieurs méthodes qui peuvent vous aider à éviter la méningite. La prévention comprend:

  1. Vaccination.
  2. Traitement opportun de la sinusite, de l'otite moyenne et de la pneumonie.
  3. Refus de faire des furoncles et une grosse acné sur le visage.

La médecine moderne a avancé dans la prévention de la méningite: les enfants sont vaccinés à 2 mois, 4 mois et 2 ans. Les adultes sont vaccinés avant 65 ans. Afin de vous faire vacciner, vous devez contacter un thérapeute avec cette demande. Les enfants sont vaccinés par défaut.

Le traitement opportun de la sinusite, de la sinusite, de l'otite moyenne et d'autres maladies inflammatoires et infectieuses aide à éviter l'inflammation de la muqueuse du cerveau. Pour cette raison, lorsque les premiers signes d'une affection particulière apparaissent, il est impératif de consulter un médecin, car lui seul peut choisir adéquatement le traitement afin d'éviter les complications..

Un furoncle ou un autre bouton purulent peut entraîner une rechute de méningite. Pour cette raison, il est impossible de presser les furoncles et autres formations purulentes, surtout s'ils sont sur le visage ou le cou..

Attention! En plus de ce qui précède, une lésion cérébrale traumatique peut entraîner une inflammation de la paroi du cerveau. Si, après un traitement réussi de la méningite, une personne a un traumatisme crânien, elle doit subir un examen supplémentaire..

La méningite est traitée dans l'unité de soins intensifs. L'inflammation des méninges peut avoir des conséquences graves, pour cette raison, vous ne devez pas tarder à contacter un neurologue lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent.

Antibiotiques pour le traitement de la méningite

La méningite est une maladie infectieuse qui affecte la muqueuse du cerveau et de la moelle épinière. Les antibiotiques pour la méningite constituent la base du traitement. Dans environ un cas sur quatre, le calcul de l'agent causal de la maladie est impossible, c'est pourquoi les médicaments à traiter sont très souvent choisis par le médecin de manière empirique. Bien que les antibiotiques modernes aient un large éventail d'effets, la sélection des bons médicaments nécessite une surveillance médicale attentive. Par conséquent, une personne atteinte de méningite doit être immédiatement hospitalisée. Auto-médication, le patient ne peut que se faire du mal.

Comment reconnaître une maladie

L'inflammation de la muqueuse cérébrale peut survenir à la fois au début et à la suite de la pénétration d'une infection qui peut se propager à travers la moelle épinière, le crâne ou à partir d'un autre foyer d'infection. Selon la cause de la méningite, ses formes peuvent être divisées en virales, bactériennes, fongiques et protozoaires. Les cas de types mixtes de la maladie ne sont pas rares..

Les conditions d'évolution de cette maladie sont également variées. Les spécialistes distinguent une forme aiguë, subaiguë, chronique et fulminante de la maladie. En fonction de la rapidité avec laquelle l'inflammation se déroule, les médecins peuvent calculer le cours du traitement, sa durée et le temps de rééducation. Par exemple, la méningite chronique se développe sur plusieurs mois ou années, mais avec une forme fulminante de la maladie, une personne peut mourir dans les quelques jours suivant le début de l'inflammation..

Si nous comparons l'évolution de la maladie sous différentes formes, la méningite virale est la plus simple, ses symptômes ne sont pas trop exprimés. La maladie peut souvent survenir dans le contexte de la tuberculose. Dans ce cas, l'inflammation de la muqueuse du cerveau se développe en douceur, le patient montre des signes d'intoxication. Si l'immunité d'une personne est considérablement réduite, cela peut entraîner la maladie de la forme fongique de la méningite..

Lorsque cette infection pénètre dans le cerveau, elle commence à se propager rapidement à travers les tissus du cerveau et des nerfs. Si vous retardez le traitement, la méningite peut entraîner des complications graves, souvent même irréversibles. Les personnes qui ont souffert d'une inflammation de la paroi du cerveau deviennent souvent handicapées et, dans le pire des cas, la maladie peut même entraîner la mort. Par conséquent, le diagnostic rapide et le traitement ultérieur jouent un rôle énorme dans l'efficacité du traitement et la prévention des conséquences graves. Ne perdez pas de temps sur la médecine alternative. Très probablement, de telles méthodes ne donneront pas de résultats efficaces - il est préférable de contacter immédiatement un établissement médical spécialisé.

Des symptômes atypiques peuvent survenir. Par exemple, un patient ne peut pas plier son cou (le fonctionnement des muscles occipitaux est altéré). Le patient prend une position méningée - c'est à ce moment que le patient jette sa tête en arrière, plie ses jambes au niveau des genoux et ses bras au niveau des coudes. Lorsque vous touchez les pommettes, une expression faciale douloureuse se produit (spondylarthrite ankylosante). Les élèves grossissent rapidement lorsque le patient essaie de bouger la tête (symptôme Flatau).

Les enfants de moins d'un an présentent un certain nombre de symptômes supplémentaires, tels que diarrhée, anxiété, pleurs constants, crampes, gonflement de la tête dans la région de la fontanelle, régurgitations fréquentes.

Développement et propagation de la méningite

La méningite peut se propager de manière primaire ou secondaire. La forme primaire de la maladie peut survenir en cas de lésion des membranes méningococciques du cerveau. Le plus souvent, la méningite est de nature secondaire, c'est-à-dire qu'elle survient dans le contexte d'une autre maladie infectieuse (otite moyenne, oreillons, etc.), qui affecte en fin de compte les méninges.

Cette maladie a un taux de développement élevé. Ses symptômes aigus et douloureux apparaissent dans les quelques jours suivant le début du processus inflammatoire. La méningite causée par la tuberculose est une exception. Ses symptômes apparaissent lentement, la maladie peut ne pas se manifester pendant plusieurs semaines..

Le processus de lésion des tissus nerveux et cérébraux se développe en plusieurs étapes:

  1. Des substances pathogènes (toxines) pénètrent dans le corps, ce qui perturbe les processus vitaux.
  2. Des réactions allergiques se produisent, le système immunitaire est perturbé, des auto-anticorps apparaissent.
  3. Des poches, des processus inflammatoires se développent, le métabolisme est perturbé, du liquide céphalo-rachidien se forme, etc..

Prescrire et conduire un traitement

Le traitement chez les adultes et les enfants commence par une série de procédures de diagnostic. Ceux-ci comprennent un examen physique initial, une radiographie du crâne, une tomodensitométrie et une IRM pour déterminer les zones du cerveau qui ont été touchées. Examen du liquide céphalo-rachidien par ponction lombaire. Sur la base de la couleur et de la transparence de ce liquide, le médecin peut conclure qu'il contient des traces du virus de la méningite. L'analyse finale est l'électroencéphalographie pour évaluer l'état fonctionnel du cerveau..

La méningite peut être diagnostiquée en fonction des symptômes caractéristiques, des signes d'infection ou des modifications spécifiques du liquide céphalo-rachidien.

En aucun cas, vous ne devez hésiter à consulter un médecin. Le patient doit être hospitalisé d'urgence. Un traitement commencé en temps opportun augmente les chances d'un rétablissement et d'une rééducation rapides.

La base du traitement de la méningite est un large spectre d'antibiotiques, car il est difficile de déterminer l'agent causal de la maladie. Habituellement, le traitement dure au moins une semaine jusqu'à ce que l'inflammation soit éliminée. Ceci est suivi par la nomination d'une autre semaine de thérapie après la normalisation de l'état du patient. En présence de processus purulents dans le crâne du patient, le traitement est prolongé jusqu'à guérison complète.

Pour le traitement du processus inflammatoire de la muqueuse du cerveau, plusieurs catégories de médicaments sont prescrites:

  1. Antibiotiques des groupes pénicilline et céphalosporine (amoxicilline et céfuroxime), monobactames. Cela comprend également les aminosides, les carbopénèmes, les agents fluoroichlones. Ces médicaments ont un fort effet sur la maladie en raison de leurs bonnes propriétés de pénétration..
  2. Médicaments antibiotiques qui ont une faible pénétration à travers la barrière hémato-encéphalique. Ceux-ci incluent le cétonazole et la norfloxacine.
  3. Agents antibactériens qui ne traversent pas la barrière hémato-encéphalique. C'est l'amphotéricine et la clindamycine.

Quels types de médicaments conviennent au traitement, seul le médecin traitant peut le dire. Souvent, une thérapie efficace nécessite une combinaison de plusieurs médicaments de différentes catégories. Le médecin ne peut arrêter le traitement qu'après que la température corporelle du patient est revenue à la normale et que d'autres manifestations de la maladie ont disparu..

Pour soulager ou prévenir l'œdème cérébral, le médecin prescrit des diurétiques. En plus de ces pilules, le patient doit être obligé de boire beaucoup de liquides. Pour effectuer une désintoxication du corps, une perfusion intraveineuse de solutions cristalloïdes et colloïdales est utilisée. De telles procédures sont dangereuses et ne peuvent donc être effectuées que par des agents de santé qualifiés..

Après le traitement hospitalier, le patient est renvoyé chez lui, où il poursuit le traitement avec une rééducation ultérieure..

Mesures préventives

Afin de prévenir la maladie chez les enfants, une vaccination est effectuée. Le vaccin agit pour tuer les bactéries méningococciques. Chez les enfants, les vaccinations peuvent être effectuées au bout de 3 mois à compter de la date de naissance.

Chez les adultes, en particulier les personnes âgées, il existe un risque accru de contracter le virus pneumococcique. Pour eux, des vaccins spéciaux ont été créés pour augmenter l'immunité contre ce type d'infection..

Pour prévenir l'infection de vous-même ou de votre enfant par la méningite, vous devez limiter la communication avec une personne malade. Si le contact est inévitable, vous devez ensuite vous laver soigneusement les mains et il est préférable de désinfecter tout le corps. Si une épidémie du virus de la méningite survient à la maison, au travail ou à l'école, vous devez vous abstenir de visiter ces lieux et surveiller attentivement votre hygiène. Rincez soigneusement les légumes, les fruits et les autres aliments crus. Si les zones à haut risque d'infection ne peuvent être évitées, des masques spéciaux doivent être portés. Vous pouvez les coudre vous-même ou les acheter à la pharmacie. Vous devez changer le masque toutes les 2 à 4 heures, sinon il accumulera des agents pathogènes et peut faire plus de mal que d'aider.