Principal > Hématome

Hypotension

L'hypotension, ou, comme ce phénomène est également appelé, l'hypotension artérielle, est une condition du corps humain dans laquelle la pression artérielle est abaissée par rapport aux valeurs normales. La norme est le rapport entre la pression systolique (supérieure) et diastolique (inférieure) de 120/80 mm Hg. Art. (de petits écarts sont autorisés). L'hypotension est caractérisée par une diminution de la pression artérielle inférieure à 90/60 mm Hg. Art. Il est nécessaire de traiter l'hypotension lorsqu'elle affecte négativement l'état général du corps humain..

Il existe plusieurs types d'abaissement physiologique de la pression artérielle:

  • hypotension en tant que variante individuelle de la norme, non accompagnée de symptômes désagréables;
  • hypotension adaptative compensatoire (se développe chez les personnes vivant dans les zones de haute montagne);
  • hypotension orthostatique (due à un mouvement brusque du corps d'une position horizontale à une position verticale, en raison d'un exercice physique actif);
  • hypotension postprandiale (il s'agit d'une diminution de la pression artérielle après avoir mangé).

Raisons d'hypotension

En fonction des causes de cette affection, les formes d'hypotension suivantes sont distinguées.

Primaire. Il s'agit d'une forme particulière de maladie de type névrose des centres vasomoteurs du cerveau. Les principales causes de l'hypotension primaire: stress sévère, stress émotionnel prolongé.

Secondaire. Il s'agit souvent d'une pathologie concomitante dans certaines maladies de la glande thyroïde, hépatite, anémie, maladies tumorales, ulcère gastrique, tuberculose, rhumatisme, cirrhose du foie, lésions cérébrales, lors de la prise de plusieurs médicaments, etc..

Souvent, l'hypotension est un signe de dystonie végétative-vasculaire (VVD) - une condition du corps caractérisée par une violation de l'activité du système nerveux autonome, qui régule le travail des organes. Cela peut entraîner une dérégulation du système cardiovasculaire des systèmes nerveux et endocrinien et, par conséquent, une violation de la fréquence cardiaque, une thermorégulation, une diminution du tonus vasculaire, etc. Le VSD se développe en raison de perturbations hormonales, de névroses, d'un stress sévère et d'un traumatisme psychologique, d'une exposition facteurs professionnels nocifs, abus d'alcool.

L'hypotension peut également se développer chez les personnes en bonne santé, par exemple chez les athlètes pratiquant une activité physique régulière. Dans ce cas, l'hypotension agit comme une sorte de réaction protectrice du corps. Un changement brutal des conditions climatiques ou météorologiques, une augmentation de l'humidité, l'effet des champs électromagnétiques, des rayonnements, etc. peuvent également entraîner une diminution de la pression..

Symptômes d'hypotension

Le principal symptôme de l'hypotension est une baisse de la pression artérielle à 90/60 mm Hg. Art. ou ci-dessous. Chaque personne peut mesurer sa tension artérielle seule à la maison à l'aide d'un tonomètre. De plus, les signes suivants font partie des signes qui parlent d'hypotension artérielle:

  • sensation de faiblesse générale, de léthargie, de somnolence;
  • augmentation de la transpiration;
  • violations des processus de transfert de chaleur (extrémités froides);
  • rythme cardiaque augmenté;
  • les troubles du sommeil;
  • instabilité émotionnelle (périodes d'irritabilité, apathie);
  • étourdissements et maux de tête (principalement sourds dans les régions frontale et temporale);
  • douleur douloureuse dans le cœur;
  • dyspnée.

Parfois, l'hypotension peut se manifester par un évanouissement, en particulier dans les pièces où il y a peu d'air frais. En général, les personnes ayant une pression artérielle basse réagissent négativement aux changements de température de l'air, aux changements d'humidité de l'air, ainsi qu'à divers stimuli émotionnels. Des cas isolés de manifestation de ces symptômes ne peuvent pas indiquer la présence d'une hypotension, cependant, s'il y a plusieurs symptômes et qu'ils sont constants, vous devriez consulter un médecin.

Conséquences et complications de l'hypotension

Souvent, de rares cas d'hypotension, se manifestant par une faiblesse, une léthargie, des nausées et d'autres symptômes pas plus que désagréables, ne s'accompagnent pas de conséquences fatales pour le corps. Ils ne causent que de l'inconfort et réduisent les performances. Cependant, une diminution constante ou systématique de la pression peut affecter négativement le travail du cœur, par conséquent, un traitement de l'hypotension est nécessaire.

Manifestations cardiaques. Les personnes souffrant d'hypotension courent un risque accru de problèmes graves du système cardiovasculaire. Une impulsion rapide signifie que le cœur travaille dur. Il s'agit d'une sorte de mécanisme de compensation destiné à fournir de l'oxygène aux tissus, ce qui n'est pas suffisant en raison du lent mouvement du sang à travers les vaisseaux à faible tonus. Cependant, un pouls rapide est une grave pression sur le cœur..

Hypotension et grossesse. L'hypotension pendant la grossesse est une raison pour se rendre à un rendez-vous extraordinaire avec un médecin. Si la femme enceinte a une pression artérielle systématiquement basse, cela peut entraîner une privation d'oxygène du fœtus en raison d'un mauvais apport d'oxygène au placenta. Ceci, à son tour, menace de perturber le développement du bébé à naître. Il a été constaté que les femmes enceintes présentant une pression artérielle basse plus souvent et plus gravement souffrent de toxicose et de gestose. Les changements de pression pendant la grossesse sont souvent difficiles à détecter: fatigue, faiblesse, nausées et autres signes d'hypotension sont souvent confondus avec les symptômes caractéristiques de la grossesse déclenchés par un déséquilibre hormonal.

Il est important de dire qu'une chute brutale et soudaine de la pression accompagnée d'une détérioration du bien-être peut indiquer une hémorragie interne intense, une crise cardiaque et d'autres problèmes internes qui constituent une menace pour la vie humaine. Dans de tels cas, vous devez immédiatement consulter un médecin (appeler une ambulance).

Diagnostic d'hypotension

Pour diagnostiquer l'hypotension, le thérapeute effectue un certain nombre d'actions:

  • recueille soigneusement les plaintes, analyse la description de chacun des symptômes de l'hypotension;
  • découvre s'il existe une prédisposition héréditaire, des facteurs négatifs, etc..
  • examine le patient et écoute le cœur et les poumons;
  • effectue une mesure complète de la pression à trois reprises et, si nécessaire, règle la surveillance de la pression pendant une semaine ou plus, la surveillance quotidienne de la pression;
  • donne une référence à un cardiologue, un neurologue ou un endocrinologue;
  • analyse la conclusion sur la composition du sang et de l'urine, qui comprend une analyse générale et biochimique, un test sanguin pour les niveaux de glucose, le spectre des protéines, la composition ionique;
  • détermine le niveau de catécholamines dans l'urine et le sang, le profil endocrinien;
  • dirige vers l'échographie du cœur, la dopplerométrie, l'électrocardiographie;
  • effectue des tests de résistance.

Dans certains cas, des études complémentaires sont réalisées avant le traitement: TDM ou IRM de la tête, échographie des reins, des glandes surrénales, de la glande thyroïde.

Traitement d'hypotension

Si l'hypotension est un symptôme d'une autre condition médicale, elle est traitée. En cas d'hypotension primaire non associée à d'autres maladies, des mesures non médicamenteuses et médicales complexes sont prises pour prévenir les modifications secondaires des organes et des systèmes associées à un manque chronique d'oxygène.

Recommandations générales. Il est conseillé aux patients d'observer un régime quotidien strict, comprenant un bon sommeil, un rapport travail / repos raisonnable, une bonne alimentation, une activité physique dosée, des promenades d'au moins 2 heures par jour, une ventilation régulière des pièces, une humidification de l'air, le rejet des mauvaises habitudes, des changements brusques de position corporelle, un durcissement et etc.

Correction des médicaments. Pour normaliser le tonus vasculaire, la fréquence cardiaque, neutraliser les effets des facteurs environnementaux négatifs, les groupes de médicaments suivants sont prescrits: adaptogènes, stimulants psychomoteurs, médicaments analeptiques, adrénomimétiques (pour les soins d'urgence avec une forte baisse de pression), anticholinergiques (pour la vagotonie), nootropiques, complexes vitaminiques avec des minéraux et dr.

Phytothérapie. Le traitement médical de l'hypotension peut être accompagné de la prise de médicaments adaptogènes toniques généraux, de stimulants (en particulier de café et de thé), de bains aux décoctions de plantes, de l'utilisation de phyto-thés, etc..

Physiothérapie. La thérapie d'hypotension est souvent complétée par des méthodes physiothérapeutiques telles que l'électrophorèse avec de la novocaïne, de l'iodure de potassium par voie endonasale ou par la technique occipitale-occipitale, l'électro-sommeil et l'irradiation ultraviolette de la peau, la thérapie par micro-ondes sur les glandes surrénales, les enveloppements thoraciques chauds, les massages, les bains d'oxygène, les aspersions et les frottements, etc..

Prévention de l'hypotension

Afin de prévenir le développement d'une hypotension, il est recommandé de respecter les règles de prévention suivantes et un mode de vie sain:

  • bien manger;
  • observer strictement le régime quotidien, dormir au moins 8 heures par jour;
  • être physiquement actif afin de garder constamment les vaisseaux en bon état (jogging, natation, marche au grand air);
  • abandonner les mauvaises habitudes, contrôler le poids corporel;
  • surveiller la pression artérielle et consulter régulièrement un médecin.

Si vous avez besoin d'un diagnostic ou d'un traitement d'hypotension, veuillez contacter la clinique ABC-Medicine. Vous pouvez poser vos questions ou prendre rendez-vous par téléphone +7 (495) 223? 38? 83.

Hypotension artérielle (hypotension): symptômes et traitement

L'hypotension artérielle (hypotension) est une affection à long terme caractérisée par de faibles niveaux de pression systolique (supérieure) et diastolique (inférieure). Les nombres ne dépassent pas 100 et 60 mm Hg. Art. respectivement.

Il n'y a toujours pas de consensus sur la question de savoir si l'hypotension artérielle doit être considérée comme une maladie. Certains médecins considèrent cette condition comme une maladie, car l'hypotension provoque un assez grand complexe de symptômes cliniques et nécessite un traitement..

Leurs adversaires considèrent l'hypotension artérielle comme une propriété physiologique d'un organisme particulier, car une diminution à long terme de la pression artérielle ne provoque pas de changements pathologiques dans le corps et n'entraîne pas de conséquences graves, telles que l'hypertension..

Ce que c'est?

L'hypotension est une condition caractérisée par une pression artérielle basse. La limite inférieure normale de pression est de 100 mm Hg. pour systolique, et 60 mm Hg. pour diastolique. Tout ce qui est en dessous de ces valeurs fait référence à l'hypotension..

Raisons de développement

Selon la forme, l'hypotension artérielle peut être causée par les raisons suivantes:

  1. Chez les athlètes entraînés (hypotension physiologique)
  2. Adaptation aux conditions de haute montagne (hypotension physiologique), ainsi qu'aux ateliers chauds, tropiques et subtropicaux (dans ces cas, elle peut être associée à une transpiration excessive)
  3. Une forte diminution du volume de sang circulant (perte de sang, brûlures)
  4. Insuffisance cardiaque
  5. Diminution du tonus des vaisseaux sanguins (choc anaphylactique, choc septique)
  6. Blessures au cerveau et à la moelle épinière
  7. Névroses, traumatismes psychologiques, manque de sommeil chronique, fatigue chronique due au déséquilibre du rapport heures de repos et travail, stress, dépression et autres états apathiques et dépressifs.
  8. Hypotension orthostatique - une baisse soudaine de la pression artérielle qui se produit lorsqu'une personne se lève après une position accroupie ou allongée prolongée.
  9. État septique.
  10. Perturbation du fonctionnement normal du système endocrinien.

Les fluctuations de la pression artérielle au repos jusqu'à des niveaux d'hypotension sont généralement considérées comme un type hypotonique distinct de dysfonctionnement autonome somatoforme du cœur et du système cardiovasculaire (un trouble dans lequel la régulation autonome du tonus des vaisseaux artériels est perturbée), mais peuvent également être une manifestation de trouble panique et d'autres névroses et mentales troubles.

L'hypotension artérielle chronique secondaire se produit dans le contexte de maladies telles que: lésion cérébrale, diminution de la fonction de la glande thyroïde, des glandes surrénales, phéochromocytome, etc. (ancienne) naissance, blessures obstétricales, dues à des accidents chez les enfants et les adultes, y compris les sauts périlleux, parfois juste un tour de tête imprudent).

Une hypotension artérielle peut survenir pendant la grossesse et se caractérise par un faible tonus artériel.

Hypotension artérielle primaire

Cette forme de pathologie est la plus courante, bien que les causes de son apparition ne soient pas entièrement comprises. On sait que les stress à long terme, la mauvaise hérédité et le mécanisme de développement associé au dysfonctionnement vasculaire sont des facteurs pronostiques significatifs et fiables pour la formation de la forme primaire (essentielle) d'hypotension. Il est important d'identifier ces cas à temps afin d'éviter leur évolution vers une forme chronique..

Hypotension secondaire

Si l'hypotension primaire est considérée comme une maladie indépendante, la forme secondaire est une conséquence d'autres maladies systémiques:

  • pathologie du CVS (système cardiovasculaire);
  • ostéochondrose SHOP (colonne cervicale);
  • subi des lésions cérébrales;
  • maladies du tractus gastro-intestinal (tractus gastro-intestinal);
  • maladies respiratoires;
  • Diabète;
  • néoplasmes malins / bénins;
  • dysfonctionnement de la circulation sanguine;
  • alcoolisme;
  • le résultat d'une prise de médicaments à long terme.

Hypotension orthostatique

En règle générale, il s'agit d'une diminution à court terme de la pression artérielle en position debout (dans le cas général, lorsque le corps passe d'une position horizontale à une position verticale). Les personnes atteintes de cette forme de la maladie risquent de tomber et de s'évanouir, elles doivent donc se tenir debout (se lever, sauter) avec prudence.

Hypotension artérielle aiguë

Une forme aiguë d'hypotension, caractérisée par une diminution rapide de la pression artérielle, est considérée comme la plus dangereuse. Une forte diminution du flux sanguin peut nuire à tous les organes, en particulier le cerveau, qui est le plus gros consommateur de sang. La privation d'oxygène peut provoquer des évanouissements, des arythmies et d'autres problèmes de santé qui nécessitent une réponse immédiate du patient ou d'autres personnes..

Les raisons d'une forte baisse de la pression artérielle (tension artérielle) peuvent être différentes - intoxication alimentaire banale / chimique, infections, intoxication sanguine, déshydratation.

Hypotension chronique

Une chute de pression prolongée ou permanente est le principal symptôme de l'hypotension chronique. Mais si pour certaines catégories de la population (athlètes entraînés, habitants des hauts plateaux, habitants des territoires du nord) un tel état est une adaptation du corps, qui est considérée comme la norme, alors pour le reste c'est un état anormal. Elle se caractérise par une baisse permanente de force, ce qui ne permet pas de travailler dans un domaine professionnel et dans la vie quotidienne en pleine vigueur..

Symptômes d'hypotension

Les principaux symptômes de l'hypotension sont assez vagues, ils peuvent parler d'autres maladies. Par conséquent, s'ils surviennent, il est impératif de consulter un médecin. En règle générale, les signes suivants indiquent une pression artérielle basse:

  • vertiges sévères, maux de tête, faiblesse;
  • troubles du sommeil, fatigue constante, irritabilité;
  • la peau est constamment blanche, le bout des doigts peut devenir bleu;
  • divers troubles du cœur, essoufflement, assombrissement des yeux avec des mouvements brusques.

Souvent, les patients souffrant d'hypotension présentent des signes tels qu'une sensation de lourdeur dans l'épigastre, un goût amer dans la bouche, une diminution de l'appétit, des éructations, des brûlures d'estomac, des flatulences, de la constipation.

Signes d'hypotension aiguë

La forme aiguë d'hypotension artérielle se produit avec une privation prononcée d'oxygène des tissus cérébraux, en relation avec laquelle se développent des symptômes tels que:

  • vertiges,
  • déficience visuelle à court terme,
  • instabilité de la démarche,
  • pâleur de la peau,
  • évanouissement.

Symptômes chroniques

Dans l'hypotension artérielle secondaire chronique, les symptômes de la maladie sous-jacente apparaissent. De plus, les patients ont:

  • la faiblesse,
  • apathie,
  • somnolence,
  • fatigue accrue,
  • maux de tête,
  • labilité émotionnelle,
  • déficience de mémoire,
  • troubles de la thermorégulation,
  • transpiration des pieds et des paumes,
  • tachycardie.

Une hypotension artérielle prolongée provoque des irrégularités menstruelles chez la femme et une puissance chez l'homme.

Hypotension orthostatique

L'hypotension orthostatique est très courante - une forte baisse de la pression artérielle lorsque la position du corps change. C'est une condition assez courante chez les adolescents, lorsqu'un corps en croissance nécessite un travail vasculaire plus intense..

Lorsque vous vous tenez debout ou debout pendant une longue période, il se peut qu'il n'y ait pas assez de sang circulant vers le cerveau.

En conséquence, la pression chute, des vertiges se produisent, les yeux s'assombrissent et des évanouissements peuvent survenir. Chez les personnes souffrant d'hypotension, avec une activité physique accrue, le rythme cardiaque et le pouls deviennent plus fréquents, un essoufflement et une gêne au niveau du cœur peuvent survenir. Le plus souvent, une détérioration du bien-être des patients hypotendus est observée après des maladies infectieuses et des rhumes, ainsi qu'au printemps et en été.

Comment traiter l'hypotension?

Dans la plupart des cas, un traitement médical pour l'hypotension n'est pas nécessaire. Les causes les plus courantes d'hypotension artérielle sont les mauvais choix de mode de vie et le stress. L'hypotension physiologique ne doit pas être traitée, mais il faut s'en souvenir afin d'éviter les pics de pression. Si vous vous inquiétez d'un symptôme d'hypotension, par exemple, la somnolence, alors, tout d'abord, il vaut la peine d'établir un régime quotidien. Cela suffit à lui seul pour faire face à une condition désagréable. La médecine traditionnelle peut être appelée pour lutter contre l'hypotension.

Si l'hypotension est causée par des troubles neurologiques ou des anomalies du système cardiovasculaire, un médecin doit prescrire un traitement. Si une personne observe des symptômes d'hypotension artérielle pendant une longue période, vous devez absolument contacter un cardiologue et un neurologue afin qu'il puisse procéder à un examen et prescrire les pilules nécessaires, ainsi que donner des recommandations sur les changements de mode de vie..

N'oubliez pas qu'en général, l'hypotension n'est pas une maladie indépendante, mais une conséquence d'autres pathologies. Et le principe principal du traitement de l'hypotension secondaire est la correction de la maladie sous-jacente:

  • Pour les maladies endocriniennes, le médecin vous prescrira des médicaments hormonaux.
  • En cas d'anémie, il sera conseillé de prendre du fer et (ou) des vitamines.
  • Pour les malformations cardiaques, il peut être conseillé d'opérer le patient. Une basse pression se produit dans la régurgitation aortique et la sténose mitrale (rétrécissement de l'ouverture qui relie l'oreillette gauche et le ventricule).

L'hypotension est directement traitée selon le schéma général suivant:

  1. Au départ, vous devez respecter les recommandations générales, puis connecter le sport.
  2. Si l'effet est insuffisant, les médecins recommandent d'utiliser des huiles aromatiques, des remèdes à base de plantes.
  3. Si ces mesures de traitement sont inefficaces, le médecin peut prescrire des médicaments.

Traitement médical

Si le traitement de la maladie sous-jacente est insuffisant ou si l'hypotension est primaire, les médecins prescrivent un groupe de médicaments présentés ci-dessous:

Groupe de médicamentsEffetsFonctionnalités de l'application
Préparations de caféineAugmenter la tension artérielle
Stimule l'activité mentale et physique
Réduit la somnolence
Utilisé à petites doses
Des médicaments comme la midodrineAugmentez la pression. N'affecte pas la fréquence cardiaqueActivement utilisé pour l'hypotension orthostatique, pour le traitement des enfants et des adolescents
Médicaments nootropesLes actions sont combinées: psychostimulantes et sédativesAméliore la nutrition des cellules cérébrales
Groupe de médicaments cérébro-vasculairesAméliore le flux sanguin vers le cerveauUtilisé pour les blessures du système nerveux central

Traitement de l'hypotension sans médicament

Selon les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé, 75% des patients atteints de cette pathologie doivent être traités avec des moyens non médicamenteux.

  1. Hydrothérapie, qui a un effet tonique sur le tonus vasculaire, appareil de prescription de la peau et a un effet positif sur l'immunité: douche Vichy, écossaise, ventilateur, douche circulaire, minéraux, radon, bains d'iode-brome, hydromassage, utilisation de températures contrastées.
  2. Massage des muscles du mollet, des mains, de la zone du col, éliminant les maux de tête et les douleurs cardiaques, la labilité émotionnelle.
  3. Entraînement autogène, méditation, etc. Les techniques psychothérapeutiques vous permettent de changer l'attitude envers les facteurs psycho-émotionnels de l'action traumatique et d'augmenter la tolérance à ces facteurs.
  4. Thérapie par l'exercice avec une sélection individuelle d'exercices qui ne nécessitent pas beaucoup d'activité physique - Bodyflex, gymnastique, marche rapide, jogging, etc..
  5. Aéroionothérapie - inhalation d'air enrichi en ozone. Stabilise la pression artérielle, améliore la microcirculation.
  6. Electrosleep avec sélection individuelle de la fréquence d'impulsion - augmente le tonus vasculaire.
  7. Électrophorèse sur la zone du col cervical avec des solutions de caféine, mezaton - élimine les vertiges et les évanouissements (en savoir plus sur les indications et contre-indications de l'électrophorèse).
  8. Acupuncture, conduisant à la normalisation des interactions neurovégétatives et à l'amélioration de la microcirculation sanguine.
  9. Massage aromathérapie aux huiles tonifiantes et stimulantes: anis, orange, basilic, girofle.
  10. Durcissement doux - douche de contraste, bains de pieds frais
  11. Cesser les mauvaises habitudes: le tabagisme et l'alcool
  12. Élimination du stress et des traumatismes

Normalisation de la routine quotidienne et du mode de vie

Un point particulièrement important pour les professions sédentaires qui comprend:

  • 9 à 11 heures de sommeil nocturne, pendant lesquelles la synchronisation des biorythmes corporels est possible;
  • sortir du lit en douceur sans mouvements brusques;
  • Exercices matinaux;
  • douche froide et chaude;
  • natation, gymnastique;
  • promenades en plein air;
  • pauses pendant la journée de travail pour 5 à 10 minutes de repos.

Normalisation de la nutrition

Comprend des repas fréquents avec des quantités adéquates de protéines, de sel et d'épices. Le sodium contenu dans le sel lie l'eau, augmentant ainsi le volume total de sang en circulation. Les épices stimulent le travail des glandes endocrines et contractent les vaisseaux sanguins. Il est recommandé de boire du café moulu naturel ou du thé fort (voir les méfaits des sachets de thé) le matin, mais il ne faut pas en abuser, car une réaction pathologique des vaisseaux sanguins peut se développer sous forme d'expansion au lieu de rétrécissement, ce qui signifie une baisse encore plus importante de la pression artérielle. Produits qui augmentent la pression:

  • plats épicés et épicés;
  • épices (clou de girofle, poivre, raifort, moutarde);
  • fromage, viandes grasses et poisson;
  • bonbons, chocolat.

Remèdes populaires

Le traitement avec des remèdes populaires pour l'hypotension est très efficace. De nombreuses préparations à base de plantes sont connues qui augmentent le tonus vasculaire et améliorent ainsi le bien-être des patients hypotoniques. Ces plantes comprennent:

  • Ginseng;
  • Échinacée;
  • Citronnelle chinoise;
  • Eleutherococcus;
  • Rhodiola rosea.

Il vaut la peine de prendre ces préparations à base de plantes en l'absence de contre-indications selon les schémas habituels indiqués sur l'emballage..

On pense que le café fraîchement moulu évite la basse pression. En effet, l'effet revigorant de la caféine a été prouvé. Mais, d'une part, il est beaucoup plus contenu dans le thé vert, et d'autre part, la dépendance à la caféine se développe rapidement, par conséquent, l'effet thérapeutique disparaîtra..

Avec une diminution générale du tonus et les soi-disant bleus, un léger effet antidépresseur, suffisant pour traiter l'hypotension, peut avoir du millepertuis.

Prévoir

Si une pression artérielle basse est causée par des tumeurs cérébrales ou un stade sévère d'insuffisance cardiaque, un rythme rare, des blessures graves (accidents de voiture), des saignements, le pronostic est déterminé par le succès du traitement de la pathologie sous-jacente.

En général, le pronostic est favorable, chez tous les patients en l'absence de maladies concomitantes graves, il est nécessaire d'éliminer les manifestations de la maladie qui causent des inconvénients dans la vie. Tous ces patients mènent une vie normale et active. Si les symptômes d'hypotension sont diagnostiqués chez des enfants ou des adolescents, il existe une forte probabilité de normalisation des chiffres de pression après 25 ans (plus de 70% des cas).

La prévention

La meilleure façon de prévenir l'hypotension est d'être actif. Une alimentation rationnelle, une activité physique régulière (exercice, aller à la gym), un bon repos aidera à normaliser la tension artérielle.

Pour renforcer le tonus vasculaire, des procédures d'eau sont recommandées: douche de contraste, natation. Les émotions positives, le manque de stress, la psychothérapie des états dépressifs et hypocondriaques aideront également à prévenir l'hypotension.

Evgeniya

J'ai une pression de 60/35 à 90/50. les médecins disent que cela est dû à la chimiothérapie (cancer de stade 3). mais le diagnostic a été posé il y a environ un an et les problèmes de pression ont commencé il y a environ 2 mois. Maintenant, je prends beaucoup de médicaments pour ma maladie sous-jacente. aimerait des remèdes populaires (maintenant je bois de la chicorée, du miel à la cannelle).

Maria

Je prends des bains de térébenthine, ils favorisent l'ouverture des capillaires, une élévation modérée de la pression artérielle, et provoquent une respiration plus profonde. J'achète un ensemble de térébenthine dans une pharmacie, après un bain je me sens beaucoup mieux.

Hypotension artérielle (hypotension): causes, symptômes, prévention, traitement et premiers soins

C'est une erreur de croire que seules les personnes âgées et obèses ont des problèmes de pression. Même en étant dans la fleur de l'âge et possédant des paramètres idéaux, vous pouvez faire face à des symptômes désagréables d'une circulation sanguine altérée. L'hypotension est une condition médicale grave. Les personnes sur lesquelles la maladie a laissé sa marque ont besoin d'aide, pas moins que les patients hypertendus.

Quelle est cette maladie?

L'hypotension est une maladie accompagnée de chutes fréquentes ou périodiques de la pression artérielle en dessous de 100 à 60 mm Hg. Art. Selon les statistiques, les jeunes femmes sont plus susceptibles de souffrir d'hypotension. Il est également célébré à la puberté. Chez les personnes âgées, l'hypotension est causée par des changements liés à l'âge, à la suite desquels les vaisseaux perdent leur tonus..

Il convient de noter qu'une maladie telle que l'hypotension peut agir comme une réaction physiologique normale du corps à une blessure, une maladie, un stress mental ou physique..

Il y a une catégorie de personnes qui se sentent excellentes à une pression de 100 à 60, c'est la norme pour elles.

Pour déterminer l'hypotension, il est nécessaire de mesurer régulièrement la pression du patient. S'il diminue constamment, un diagnostic approprié est posé et le traitement est démarré. En médecine, il existe des indicateurs dont la diminution sert de critère pour le diagnostic d'hypotension:

  • 1-13 ans, la pression minimale est de 80 à 60 mm Hg. Art.;
  • 14-20 ans - 100 à 75 mm Hg. Art.;
  • 21-40 ans - 108 à 70 mm Hg. Art.;
  • 41-50 ans - 110 à 70 mm Hg. Art.;
  • 51-70 ans - 115 à 70 mm Hg. st.

Une baisse de la pression inférieure à 50 unités est critique et peut indiquer le début d'un accident vasculaire cérébral, d'une crise cardiaque ou d'une hémorragie interne.

Selon la classification internationale, toutes les maladies reçoivent un code selon la CIM 10. Les maladies cardiovasculaires sont codées I00-I99. Le code d'hypotension I95 a été attribué. Il comprend plusieurs sous-types:

  • Hypotension idiopathique I95.0;
  • I95.1 orthostatique;
  • I95.2 hypotension induite par le médicament;
  • I95.8 chronique;
  • Hypotension I95.9, sans précision.

Les médecins savent ce que signifie chacun des codes. Une telle classification évite toute confusion lors du déchiffrement d'un diagnostic posé dans d'autres pays..

Types d'hypotension

CaractéristiquesPrimaireEst une maladie indépendante qui se développe en raison du stress, du stress émotionnel ou des maladies du système nerveux central.SecondaireCela se produit dans le contexte d'autres maladies, par exemple, l'ostéochondrose, l'anémie ou des réactions allergiques aux médicaments.TranchantA un cours aigu, apparaît soudainement. Il est noté pour les crises cardiaques, les pertes de sang et les réactions allergiques.ChroniqueIl est noté chez les athlètes qui s'épuisent à l'effort physique et chez les personnes ayant une disposition héréditaire à l'hypotension.

Les raisons

L'hypotension est causée par des troubles cardiovasculaires, du stress et des traumatismes psychologiques. L'hypotension primaire se produit en raison d'un surmenage constant, d'un travail mental et d'un sommeil insuffisant. La pathologie se développe dans le contexte:

  • ulcères d'estomac;
  • anémie;
  • diabète sucré;
  • hypothyroïdie;
  • maladies de la colonne vertébrale;
  • myocardite;
  • formations oncologiques.

Chez les femmes enceintes, l'hypotension est considérée comme la norme, en règle générale, la pression se normalise lors de l'accouchement..

Les femmes qui s'épuisent selon un régime strict souffrent également d'hypotension.

La déshydratation, un traumatisme accompagné d'une perte de sang, provoquent une forme aiguë d'hypotension.

Chez les enfants, une pression artérielle basse peut être le résultat d'une carence en vitamines et d'une activité physique accrue. Chez les adolescents, la maladie se manifeste dans un contexte de déséquilibre hormonal.

Symptômes

Les signes d'hypotension sont difficiles à manquer. Avec une baisse de pression, le patient ressent:

  • vertiges;
  • déficience visuelle;
  • la nausée;
  • tremblement de la main;
  • manque d'air;
  • faiblesse dans tout le corps;
  • instabilité de la démarche.

La principale manifestation de l'hypotension est le mal de tête. Cela peut être de nature et d'emplacement différents. Plus souvent, il s'agit d'une douleur paroxystique pressante.

Les patients confondent maux de tête avec hypotension et migraine, ce qui complique considérablement le diagnostic en temps opportun.

En plus du mal de tête, les patients hypotendus notent des tremblements dans le corps, des extrémités froides et une augmentation de la fréquence cardiaque. Une crise de maux de tête peut durer quelques secondes ou durer des heures.

Diagnostique

Le diagnostic est posé après un examen complet du patient. Les médecins doivent d'abord exclure les maladies qui peuvent être symptomatiques d'une pression artérielle basse. Le médecin examine les plaintes du patient et prescrit des tests de laboratoire de fluides biologiques, échographie, tomodensitométrie, IRM et rayons X. Peut également être prescrit: électrocardiographie, échographie Doppler et échocardiographie.

Premiers secours

Les soins d'urgence en cas de chute soudaine de pression sont réduits à effectuer les actions suivantes:

  • Le patient est fixé en décubitus dorsal en plaçant un rouleau sous ses pieds.
  • Si le patient peut s'asseoir, il lui est conseillé de baisser la tête sous les genoux..
  • Fournir une circulation d'air, déboutonner la chemise malade et ouvrir la fenêtre.
  • Si une personne perd connaissance, reniflez de l'ammoniaque.
  • Dès que le patient se réveille, donnez-lui un café sucré.
  • S'il n'y a pas d'amélioration dans les 20 minutes, appelez une ambulance..

Si, en plus de la baisse de pression, il y a d'autres symptômes, par exemple, emportant un bras ou des douleurs thoraciques, n'hésitez pas et appelez les médecins pendant une minute. Il est possible que le patient ait une crise cardiaque.

Quel médecin contacter?

Le traitement de l'hypotension artérielle chez l'adulte est décidé par le médecin généraliste. Au départ, le patient reçoit un traitement non médicamenteux. Il comprend des changements de style de vie, un régime, une thérapie par l'exercice et des massages. Si l'état du patient s'aggrave ou si le résultat est absent, le médecin élaborera un schéma thérapeutique médicamenteux.

Traitement avec des remèdes populaires

Le miel, le café et le citron aideront à soulager les symptômes d'hypotension et à augmenter la tension artérielle. Café naturel - 50 g mélangés avec le jus d'un citron et 500 g de miel. Le produit est agité et 1 cuillère est consommée trois fois par jour..

La teinture d'hélichryse a un effet tonique. Pour le préparer, il est assez simple de mélanger une plante sèche avec 0,5 alcool. La substance est insistée pendant une semaine, puis 20 gouttes sont consommées à jeun et avant le coucher.

Une recette à base de vin rouge, de jus d'aloès, d'oignon et de miel a un effet stimulant. 0,5 l de vin est mélangé avec 1 cuillère à soupe. l. jus d'aloès, 100 g de miel et gruau de 1 oignon. Insister dans une bouteille pendant une semaine, puis filtrer et consommer 1 c. trois fois par jour.

Une décoction est préparée à partir d'ortie et de millepertuis. Les herbes sont brassées dans 0,5 litre d'eau bouillante et infusées pendant 1 heure. Boire à la place du thé deux à trois fois par jour.

La racine de chicorée est broyée et 1 litre d'eau bouillante est versé, 200 g de miel sont ajoutés. Remuez bien et buvez un demi-verre deux fois par jour.

Traitement médical

Le médecin vous dira quoi faire en cas d'hypotension après avoir déterminé la cause de la maladie. En traitement, des médicaments des groupes suivants sont utilisés:

  • adaptogènes: teinture de ginseng et de citronnelle;
  • agonistes adrénergiques: éphédrine, phényléphrine et caféine;
  • cérébroprotecteurs: Actovegin et Cinnarizin;
  • médicaments nootropes: Piracetam, Glycine;
  • les antioxydants;
  • antidépresseurs.

Les médicaments Fudrocortisone et Midodrin donnent un bon effet. Ils ont un minimum de contre-indications et sont autorisés pour les patients de différentes catégories d'âge..

Mode de vie

Un bon sommeil est très important pour une personne hypotonique. Il devrait durer au moins 9 à 10 heures. Essayez de faire une sieste au moins une heure pendant la journée. Cela vous gardera éveillé tout au long de la journée..

Alternez uniformément les activités mentales et physiques, n'oubliez pas les promenades au grand air.

Il est conseillé aux personnes ayant une pression artérielle basse de remplacer le bain chaud par une douche de contraste. Un jet d'eau frais stimule le vasospasme et la circulation sanguine est normalisée.

Contrairement à la croyance populaire selon laquelle l'alcool tonifie et dilate les vaisseaux sanguins, il n'est pas recommandé de boire de l'alcool avec une personne hypotonique. Ils n'apporteront un soulagement que pendant une courte période de temps, puis le patient se sentira plus mal..

En cas d'hypotension artérielle, ne pas porter de vêtements serrés - cela resserre les vaisseaux sanguins et interfère avec la circulation sanguine.

Thérapie par l'exercice et gymnastique

Les exercices du matin devraient devenir une habitude de l'hypotonique. L'activité physique après le réveil réchauffe les muscles et stimule la circulation sanguine, ce qui entraîne une saturation complète des organes en oxygène. En plus de la gymnastique légère, vous pouvez pratiquer la course à pied, l'aérobic, la natation et le cyclisme. Ces exercices augmentent le tonus vasculaire et améliorent le travail du muscle cardiaque..

Tous les exercices à basse pression devraient viser à entraîner les navires, c'est-à-dire à améliorer leur capacité à se dilater et à se contracter..

Pour chaque hypotenseur, le médecin sélectionne la gymnastique individuellement, mais il existe un entraînement qui conviendra à tout le monde:

  • Allongez-vous sur le sol, les mains derrière la tête. Soulevez votre tête et vos jambes du sol en même temps, en essayant d'atteindre vos genoux avec votre nez.
  • Allongé sur le sol avec les bras tendus, essayez de lever les deux jambes en même temps.
  • Allongé sur le sol, écartez vos bras sur les côtés, les paumes vers le sol. En soulevant votre jambe à son tour, frappez vos paumes en dessous.

Presque tous les exercices se déroulent en décubitus dorsal, cela est dû au fait qu'une personne hypotonique peut devenir étourdie pendant l'éducation physique. Au fil du temps, vous pourrez ajouter de nombreux autres exercices qui impliquent la position debout et assise..

Régime

Tout le monde connaît probablement le dicton qui dit qu'il vaut mieux prendre son petit-déjeuner soi-même, partager le déjeuner et donner le dîner à l'ennemi. Cette déclaration est pertinente pour les patients hypotoniques comme personne d'autre. Les personnes souffrant d'hypotension ne doivent pas sauter le petit-déjeuner, c'est l'un des repas les plus importants, ce qui donne un regain d'énergie pour toute la journée. Vous n'avez pas à trop manger le matin. La bouillie aux fruits secs ou le café au sucre et les sandwichs sont de bons choix. Bien que la caféine augmente la tension artérielle, vous ne devez pas vous laisser emporter par cette boisson. Il met beaucoup de pression sur le muscle cardiaque et obstrue les vaisseaux sanguins. Suivre un régime est le moyen de normaliser rapidement la tension artérielle.

Passez en revue votre alimentation, une alimentation équilibrée est l'un des moyens les plus simples d'augmenter la tension artérielle.

Les épices et les herbes aideront à augmenter le tonus des vaisseaux sanguins. Augmentez la quantité de sel dans le menu. Les légumes verts et frais sont très utiles pour les patients hypotoniques, ils saturent le corps avec des micro-éléments utiles et combattent l'anémie.

Massage

Une influence compétente sur les points biologiquement actifs vous permet d'améliorer la fonctionnalité du système nerveux central, de développer les muscles et de stimuler la circulation sanguine. Il est préférable de pratiquer l'auto-massage le matin en utilisant les techniques suivantes:

  • caresser;
  • frottement intensif;
  • pétrissage;
  • mouvements vibrants.

Ces manipulations sont utilisées pour développer le bas du dos, le cou et les membres inférieurs. Il est très important de frotter les oreillettes à la fin. Une douche froide immédiatement après la procédure aidera à consolider l'effet du massage..

Complications possibles

Si la maladie progresse, le risque de développer des pathologies cardiovasculaires augmente. En raison du tonus vasculaire constamment réduit, les organes internes subissent une hypoxie. Tout d'abord, le cerveau souffre, ce qui est lourd de maladies du système nerveux central et de démence. En cas d'hypotension sévère, les patients perdent souvent connaissance et les chutes peuvent entraîner des blessures, des ecchymoses et des fractures. Chez les personnes âgées, une hypotension aiguë peut provoquer un accident vasculaire cérébral ischémique. Si les premiers soins ne sont pas fournis en temps opportun, le patient mourra.

La prévention

La plupart des gens considèrent l'hypotension comme un problème insignifiant, ils ne sont donc pas pressés de la traiter. Les médecins disent que l'hypotension aiguë à un jeune âge est la cause de l'hypertension chez les personnes âgées, il est donc impératif de consulter un médecin. Une diminution constante de la pression peut perturber considérablement le cours de la vie habituelle, le patient peut s'évanouir à tout moment et se blesser gravement. Pour éviter les situations désagréables, il est important de toujours surveiller votre santé. Essayez de bien manger, éliminez les mauvaises habitudes, faites du sport.

Toute maladie peut être prévenue et c'est beaucoup plus facile que de la combattre. La prévention de l'hypertension renforcera vos vaisseaux sanguins, améliorera la circulation sanguine et permettra d'éviter de nombreuses autres maladies tout aussi graves.

Quand il n'y a nulle part en dessous. Traiter les causes de l'hypotension

Sensation de "nausée" après un bus étouffant, fatigue après une longue nuit de sommeil, "chair de poule" devant les yeux après une brusque montée du lit. Ces symptômes et d'autres peuvent indiquer une diminution de la pression artérielle - hypotension. Et s'il existe de nombreuses études consacrées à l'hypertension et que les principes de traitement sont bien développés, alors avec l'hypotension, tout n'est pas si évident..

De quoi s'agit-il, comment est-il causé, comment est-il reconnu et traité? Nous en parlons avec notre consultante permanente, thérapeute, cardiologue "Clinic Expert Voronezh" Angelina Anatolyevna Kalinina.

- Angelina Anatolyevna, qu'est-ce que l'hypotension? Est-ce un diagnostic ou un syndrome?

L'hypotension est une pression artérielle faible. Cela peut être à la fois un symptôme et un diagnostic.

Que signifie «pression artérielle basse»? Il s'agit d'une condition dans laquelle les chiffres de la pression artérielle sont plus bas que prévu pour une personne dans une situation donnée. Et ce qui est intéressant: même si la pression a chuté de 20-30 mm Hg. et en même temps est resté dans la fourchette normale, mais en même temps la personne a commencé à se sentir pire, alors cette condition peut également être considérée comme une hypotension.

L'hypotension est physiologique et pathologique. La physiologie est une variante de la norme. Peut, par exemple, être vu chez des athlètes entraînés, des personnes vivant en haute altitude ou dans des climats chauds.

Hypotension pathologique. Cela comprend l'hypotension essentielle (ou primaire) (maladie hypotonique), l'hypotension symptomatique (ou secondaire) et l'hypotension orthostatique idiopathique..

En dessous de la norme se trouve:

pression artérielle inférieure à 100/60 mm Hg. Art. chez les hommes et 95/60 mm Hg. Art. chez les femmes

selon d'autres sources, la pression est inférieure à 100/60 mm Hg. chez les personnes de moins de 25 ans et de moins de 105/65 mm Hg. - plus de 30 ans

Le pathologique le plus courant est l'hypotension essentielle. Il se traduit par une diminution constante de la pression artérielle avec des manifestations caractéristiques.

L'hypotension secondaire est la conséquence d'une autre maladie ou de l'utilisation d'un médicament.

- Qu'est-ce qu'une basse pression? À quels chiffres pouvons-nous dire que la pression est inférieure à la normale?

Selon certains rapports, la pression artérielle est inférieure à 100/60 mm Hg. Art. chez les hommes et 95/60 mm Hg. Art. chez les femmes; sur d'autres - la pression est inférieure à 100/60 mm Hg. chez les personnes de moins de 25 ans et de moins de 105/65 mm Hg. - plus de 30 ans. De plus, ils parlent d'hypotension lorsque les deux indicateurs (pression «supérieure» et «inférieure») diminuent, ainsi que l'un d'entre eux.

- L'hypertension artérielle peut entraîner une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Et quel est le danger de la basse pression?

On pense qu'avec une diminution excessive de la pression artérielle, il existe également un risque de développer des complications cardiovasculaires, bien que des études avec le niveau de preuve requis n'aient pas été menées.

Avec l'âge, l'hypotension peut disparaître, se transformant en hypertension artérielle

Dans la plupart des cas, le pronostic est favorable. S'il n'y a pas de plaintes associées à une pression artérielle basse et que la personne y est adaptée, la maladie hypotonique ne cause pas beaucoup de tort au corps.

La peur provoque la progression de la maladie, des épisodes répétés d'évanouissements (et d'éventuelles chutes associées), la présence d'autres pathologies concomitantes (maladie coronarienne, diabète sucré, etc.), ainsi que l'âge avancé du patient (risque de chutes, détérioration de l'apport sanguin au cerveau).

- À quels niveaux de pression artérielle est-il nécessaire d'appeler d'urgence un médecin? Où est la limite du taux le plus bas?

Tout ici est individuel. Ceux. pression, faible pour un, peut être normal pour un autre (surtout lorsqu'il s'agit d'une maladie hypotonique). Par conséquent, il est assez difficile d'exprimer la limite du taux le plus bas..

Cependant, si le patient présente des symptômes indiquant le développement d'une maladie menaçante (douleur au cœur ou à la poitrine, essoufflement, pouls irrégulier, vomissements, convulsions, troubles de la conscience), c'est une raison pour appeler une ambulance avec une éventuelle hospitalisation..

- Qu'est-ce qu'une personne ressent avec une pression artérielle basse? Quels sont les symptômes de l'hypotension?

Les manifestations les plus courantes de l'hypotension sont une faiblesse générale, une fatigue rapide, des maux de tête, une tendance aux étourdissements, un pré et un évanouissement. Il peut également y avoir de l'irritabilité, une détérioration de la capacité de travail (qui, avec une hypotension essentielle, est souvent constatée déjà le matin). Mauvaise tolérance au transport, étouffement, chaleur, mouvement le long de l'escalator, rester en altitude. Nausées, altération de la thermorégulation ("frissons"), transpiration, fluctuations de la pression artérielle - de faible à élevé). Difficulté à absorber les informations, troubles du sommeil, bruit dans la tête.

Une dépendance météorologique peut être signalée, etc..

Les symptômes d'hypotension sont plus fréquents chez les femmes jeunes et maigres. Ils ont souvent de l'anxiété, une humeur «d'arrière-plan» abaissée.

Lors de la collecte de l'anamnèse, une charge héréditaire peut être détectée, c.-à-d. cas existants ou existants d'hypotension dans la famille.

- Qu'est-ce qui conduit au développement de l'hypotension? Pour quelles raisons cette condition se développe-t-elle??

Les mécanismes de développement de l'hypotension essentielle ne sont pas entièrement compris. Il y a des suggestions selon lesquelles il est basé sur une violation de la soi-disant régulation neuro-humorale de la circulation sanguine. Il y a souvent un fardeau héréditaire, généralement le long de la lignée féminine.

Il existe de nombreuses raisons pour l'hypotension secondaire. Cela peut se produire lorsque:

- certaines pathologies endocriniennes (diminution de la fonction thyroïdienne - hypothyroïdie, cortex surrénalien - maladie d'Addison, neuropathie diabétique autonome, affaiblissement de la fonction de l'hypophyse antérieure);

- maladies du système cardiovasculaire (arythmies cardiaques; prolapsus de la valve mitrale; péricardite; malformations cardiaques; insuffisance cardiaque; cardiopathie ischémique);

- infections et intoxications;

- choc de nature différente;

- pathologies neurologiques (lésion cérébrale traumatique et ses conséquences; néoplasmes du cerveau; syringomyélie, etc.);

- repos au lit prolongé;

- prendre divers médicaments (psychotropes - antidépresseurs, médicaments anti-anxiété, pour le traitement de l'insomnie; antiarythmique; antihypertenseur - abaissement de la pression artérielle; diurétiques; pour le traitement de l'ischémie; anesthésiques).

- L'hypotension peut-elle se transformer en hypertension? Dans quelles conditions cela peut-il arriver?

Oui. Avec l'âge, l'hypotension peut disparaître, remplacée par une hypertension artérielle. Habituellement, la pression n'augmente pas trop, cependant, elle est mal tolérée. De plus, cela est même possible lorsque les nombres de pression sont toujours dans la norme (par exemple, les 130-135 mm Hg supérieurs) et même formellement ne peuvent pas être formulés comme hypertension..

Cependant, dans le «passé» hypotenseur, ils peuvent déjà provoquer des manifestations d'hypertension artérielle classique: sensation de «pulsation» dans la tête, vertiges, rougeurs du visage, nausées, palpitations. Et cette condition peut nécessiter un traitement approprié (bien sûr, avec une sélection individuelle très minutieuse des médicaments et des dosages).

- Quel type de diagnostic est nécessaire pour subir une hypotension afin d'identifier la cause de l'hypotension?

Lors du diagnostic de l'hypotension artérielle, une analyse générale du sang, de l'urine est effectuée, certains paramètres biochimiques (dont le glucose), les électrolytes sanguins, le cortisol, les hormones thyroïdiennes sont examinés, l'échographie du cœur et de la glande thyroïde, l'ECG, la surveillance quotidienne de la pression artérielle.

Autres échographies, ainsi que des examens aux rayons X, fibrogastroduodénoscopie - selon les indications.

- Il est connu que les médecins recommandent de tenir un journal pour les patients hypertendus. Est-il nécessaire de tenir le même journal pour les patients hypotoniques?

Oui, c'est conseillé.

- L'hypotension est traitée avec des médicaments?

Oui, il existe un tel traitement, mais il n'y a pas beaucoup de médicaments. Certains d'entre eux se sont bien montrés en hypotension orthostatique, hypotension essentielle avec un parcours «pair» et monotone.

En pratique, ils sont utilisés relativement rarement et très soigneusement..

- Quelles méthodes alternatives peuvent aider l'hypotension à augmenter la tension artérielle? Le café, le ginseng ou l'éleuthérocoque aident-ils à l'hypotension??

Il existe un certain nombre d'études montrant un effet positif modéré sur le thé hypotonique, le café, ainsi que les médicaments contenant de la caféine..

Plus de nos articles dans le groupe officiel de la société VKontakte

Le ginseng ou Eleutherococcus seront également efficaces dans une certaine mesure, mais leur effet n'a pas été entièrement étudié - il n'y a aucune base de preuves pour eux, ainsi que pour les médicaments indiqués ci-dessus..

- Angelina Anatolyevna, quelles règles et recommandations doivent être respectées en cas d'hypotonie afin d'améliorer la qualité de votre vie et de ne pas vous sentir dépassée et fatiguée?

Il est nécessaire d'essayer d'identifier les facteurs à l'origine de la chute de pression et d'essayer de les éviter / les exclure. Parmi eux - une forte hausse (pour éviter une baisse de pression pour cette raison, vous devez d'abord vous asseoir, vous pencher, puis soulever votre corps et votre tête et vous lever); séjour prolongé en position verticale; être dans des pièces étouffantes, température de l'air élevée; travail physique, en particulier dans des conditions chaudes, et la possible perte de fluide associée (la perte de fluide doit donc être contrôlée).

Vous devez vous reposer suffisamment, dormir, respecter l'horaire de travail.

Le régime alimentaire (ou plutôt les principes de la nutrition) avec hypotension consiste en des repas fréquents en petites portions, limitant la consommation d'aliments chauds et de boissons; aliments riches en glucides facilement digestibles. Vous pouvez augmenter la consommation de sel et de liquide (jusqu'à 2-2,5 litres de liquide, 8-10 g de sel par jour).

Les personnes souffrant d'hypotension doivent éviter les boissons alcoolisées. Surveillez attentivement la prise de tout médicament, assurez-vous d'avertir le médecin d'une tendance à l'hypotension.

Assurez-vous de rechercher et de traiter les pathologies dans lesquelles l'hypotension est secondaire, c'est-à-dire est l'une des manifestations de la maladie sous-jacente.

Il existe une gymnastique spéciale visant à entraîner le tonus vasculaire. Son principe est qu'une personne qui est en position horizontale est transférée en position verticale pendant une courte période. La pression baisse à ce moment. De tels cycles sont répétés et les récipients "s'habituent" progressivement pour maintenir la pression au niveau approprié, ce qui est particulièrement important lorsqu'il y a une tendance à s'évanouir. Une telle gymnastique ne doit être pratiquée que sous la supervision d'un spécialiste qualifié..

Vous pourriez également être intéressé par:

Kalinina Angelina Anatolyevna

En 2007, elle est diplômée de la Voronezh State Medical Academy. Burdenko.

De 2007 à 2008, elle a effectué un stage en thérapie, en 2010 - recyclage professionnel dans la spécialité "Médecine générale (médecine familiale)", et en 2017 - dans la spécialité "Cardiologie".

Depuis 2015, il travaille comme médecin généraliste à la Clinic Expert Voronej. La réception a lieu à l'adresse: st. Pushkinskaya, 11 ans.