Principal > Hématome

Développement personnel

La psychologie au quotidien

Les céphalées de tension surviennent dans un contexte de stress, aigu ou chronique, ainsi que d'autres problèmes mentaux, tels que la dépression. Les maux de tête avec dystonie végétative-vasculaire sont également, en règle générale, des douleurs...

Que faire en cas de conflit avec mon mari: conseils pratiques et recommandations Posez-vous une question - pourquoi mon mari est-il idiot? Comme le montre la pratique, les filles appellent des mots aussi impartiaux...

Article mis à jour le 02.02.2018 Un psychopathe est toujours un psychopathe. Non seulement lui-même souffre de ses traits de caractère anormaux, mais aussi des gens autour de lui. D'accord, si une personne ayant un trouble de la personnalité...

"Tout le monde ment" - la phrase la plus célèbre du célèbre Dr. House est sur toutes les lèvres depuis longtemps. Mais encore, tout le monde ne sait pas comment le faire adroitement et sans aucun...

Première réaction Malgré le fait que votre conjoint ait une liaison, il vous en voudra probablement. Faites attention de ne pas acheter dans ses frais. Même…

La nécessité du film "9th Company" Il est difficile pour les hommes en bonne santé de se passer de femmes pendant 15 mois. Besoin, cependant! Film "Shopaholic" Underwear de Mark Jeffes - est-ce un besoin humain urgent?...

. Une personne passe la plupart de son temps au travail. Là, il satisfait le plus souvent le besoin de communication. En interagissant avec ses collègues, il profite non seulement d'une conversation agréable,...

La formation et le conseil psychologiques se concentrent sur les processus de connaissance de soi, de réflexion et d'introspection. Les psychologues modernes disent qu'il est beaucoup plus productif et plus facile pour une personne de fournir une aide correctionnelle en petits groupes....

Qu'est-ce que la spiritualité humaine? Si vous posez cette question, alors vous sentez que le monde est plus qu'une collection chaotique d'atomes. Vous vous sentez probablement plus large qu'imposé...

Lutte pour la survie Nous entendons souvent des histoires sur la façon dont les enfants plus âgés réagissent négativement à l'apparition d'un frère ou d'une sœur plus jeune dans la famille. Les aînés peuvent arrêter de parler à leurs parents...

Caractéristiques du développement du syndrome asthéno-névrotique et méthodes de son traitement

Le trouble se forme progressivement dans le contexte d'un stress fréquent, d'un stress mental constant et d'un sommeil insuffisant. La fatigue chronique touche tous les âges, quel que soit le sexe. Il est presque impossible de faire face à la névrose par vous-même, une correction de la psyché, des médicaments, de la physiothérapie et une routine quotidienne correcte sont nécessaires.

Les symptômes de la maladie

Le syndrome asthénique survient souvent après un traumatisme cranio-cérébral, dans le contexte de VSD (dystonie vasculaire végétative) et de maladies somatiques (diabète sucré, hypertension). Les principaux signes de neurasthénie sont l'hypocondrie et les sautes d'humeur, ainsi que:

  • les troubles du sommeil;
  • crises de panique ou anxiété;
  • faiblesse, fatigue accrue;
  • inhibition des réactions et distraction;
  • irritabilité, nervosité;
  • ressentiment, réaction hypertrophiée à ce qui se passe;
  • intolérance à la lumière vive, aux odeurs fortes et aux sons forts.

Les symptômes et la gravité peuvent différer de ceux décrits ci-dessus. En fonction des facteurs qui ont provoqué l'apparition de la maladie et du stade de la pathologie, ils peuvent ne pas apparaître du tout ou prendre une forme prononcée. Si la maladie est survenue à la suite d'une blessure antérieure au crâne (asthénie cérébrale), la principale plainte du patient sera un mal de tête de compression. L'asthénie cérébrale est une maladie grave dans laquelle le patient commence à penser spécifiquement, il devient larmoyant et sensible. Il a du mal à se concentrer et à prendre des décisions.

Trouble de somatisation

Les principales caractéristiques sont de nombreux symptômes physiques récurrents, évoluant fréquemment, survenus depuis au moins deux ans. La plupart des patients ont une histoire longue et complexe de contacts avec les services de soins primaires et spécialisés, au cours desquels de nombreux examens inefficaces et procédures de diagnostic stériles peuvent avoir été effectués. Les symptômes peuvent affecter n'importe quelle partie du corps ou du système organique. L'évolution du trouble est chronique et erratique et est souvent associée à un comportement social, interpersonnel et familial altéré. Les exemples de symptômes de courte durée (moins de deux ans) et moins importants doivent être classés comme trouble somatoforme indifférencié (F45.1).

Lire aussi: Si une personne boit tous les jours

Trouble psychosomatique multiple

Exclut: simulation [simulation consciente] (Z76.5)

Le tableau clinique de la maladie

Les patients atteints de SNA ont tendance à souffrir d'une maladie appelée hypocondrie. Ils attribuent leur mauvaise santé à des maladies inexistantes, se plaignent de nombreux problèmes de santé, assistent à des consultations médicales, craignant d'être en phase terminale. Le plus souvent, les neurasthéniques ont tendance à donner aux événements une connotation négative, à exagérer l'importance du problème..

De nombreux facteurs peuvent entraîner un épuisement du système nerveux:

  • mode de vie inapproprié (y compris mauvaises habitudes, surmenage, sommeil perturbé et état de veille);
  • raisons sociales;
  • prédisposition génétique;
  • maladies somatiques et infectieuses;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • intoxication.

Parmi les maladies qui peuvent déstabiliser les fonctions de l'organisme, il y a: le diabète sucré, la thyrotoxicose et l'hyperthyroïdie, l'hypertension, les infections bactériennes-virales. Les jeunes enfants ont souvent une névrose somatogénique lorsque, avec des rhumes fréquents, l'enfant est constamment exposé à des antibiotiques. Dans ce cas, une intoxication du corps de l'enfant se produit..

Chez les adultes, la névrose survient souvent dans le contexte d'une intoxication à la nicotine avec un tabagisme prolongé. Beaucoup sont convaincus que ce processus les calme, mais en fait, la nicotine déstabilise la psyché..

Parfois, le désir de répondre à tous les critères de réussite sociale (avoir un revenu élevé, un travail prestigieux, une famille idéale) conduit à une tension nerveuse excessive. Le surmenage et les problèmes provoquent du stress, en particulier chez les personnes qui ne peuvent pas faire face à un stress accru ou accepter l'échec. En conséquence, des névroses apparaissent, qui, avec des répétitions répétées, conduisent à un épuisement nerveux..

Le mode de vie d'une personne n'est pas le moins important. Manque de sommeil, mauvaise alimentation, manque d'activité physique - tout cela peut entraîner une diminution des mécanismes d'adaptation et le développement de la névrose.

Les étapes de développement

Le SNA ne démarre pas soudainement, mais se développe progressivement, en passant par trois étapes, chacune ayant ses propres symptômes:

  1. Stade initial. Le patient devient irritable, capricieux, intolérant, pleurnichard. Il y a de fortes sautes d'humeur, lorsque le patient d'un état dépressif peut se transformer en un.
  2. Deuxième étape. Au cours de cette période de la maladie, une personne ressent une détérioration générale de sa santé, de la fatigue, de la dépression et une diminution des performances. Derrière l'épuisement physique, les symptômes d'un trouble nerveux deviennent invisibles. Des troubles du sommeil, une perte d'appétit, des chutes de pression, des maux de tête persistants apparaissent.
  3. La dernière étape. Le patient se désintéresse de la vie, est isolé socialement. Les symptômes de la maladie augmentent, des phobies et des crises de panique peuvent survenir et un état dépressif se développe. Dans le même temps, les symptômes somatiques progressent, des signes de lésions du système nerveux apparaissent..

Thérapie médicamenteuse

Lorsqu'une simple thérapie psychologique ne suffit pas, le médecin peut prescrire un traitement pharmacologique supplémentaire. Ceux-ci inclus:

  • sédatifs;
  • les antipsychotiques;
  • les antidépresseurs;
  • hypnotique.

Tous ces fonds visent à réduire l'excitabilité du système nerveux, la relaxation totale du corps, qui n'est pas capable de se débarrasser du stress même pendant le repos physique, à corriger les troubles du sommeil. Le patient se débarrasse des pensées et des peurs obsessionnelles, commence enfin à dormir suffisamment, est capable d'analyser calmement la situation et de réviser les tâches.

Mais il convient de rappeler que le syndrome de dystonie végétative-vasculaire est associé non seulement au travail du système nerveux, mais également aux organes vitaux.Par conséquent, l'utilisation de médicaments doit être très prudente. En aucun cas, vous ne devez vous soigner vous-même et acheter des médicaments sans l'avis de votre médecin.!

ANS chez les enfants

Chez les enfants, la maladie survient souvent dans un contexte organique résiduel, c'est-à-dire que les causes du SNA sont:

  • traumatisme à la naissance;
  • hypoxie à la naissance;
  • trouble de l'alimentation;
  • système nerveux pas complètement formé;
  • neurotoxicose à la suite d'un processus infectieux.

La neurasthénie peut survenir dans le contexte des problèmes d'un enfant avec ses pairs dans le jardin ou à l'école. Il est important que les parents surveillent le comportement et l'humeur du bébé afin de l'aider à comprendre ses sentiments à temps. Chez un petit enfant, les symptômes du SNA se traduisent par un manque d'appétit, de l'agressivité et des sautes d'humeur. L'enfant peut commencer à gâter les jouets, éliminant sa colère contre eux. L'épuisement nerveux chez un enfant s'accompagne d'une mauvaise santé générale et de maladies respiratoires fréquentes.

Parfois, l'apparition du SNA est associée à un sous-développement du système nerveux ou résulte de maladies qui se produisent avec des signes de neurotoxicose. De plus, le syndrome névrotique asthénique peut se développer chez les enfants vivant dans des zones où il y a un déficit de rayonnement solaire, par exemple dans l'Arctique..

Caractéristiques de la période de rééducation

Les enfants atteints de SNA se comportent de manière inappropriée. Ils sont constamment méchants et pleurent, crient après les autres, offensent les autres enfants. Les enfants et les adolescents atteints de ce trouble font souvent des crises de colère déraisonnables, n'obéissent pas à leurs parents et à leurs enseignants, et leur rendement scolaire en souffre..

Dans les établissements d'enseignement, des psychologues et des enseignants prennent le contrôle de ces enfants. Les enseignants travaillent avec les parents, leur apprennent à gérer correctement un enfant malade.

Après le traitement, les jeunes patients ne sont pas laissés sans surveillance. Les enfants confrontés à la neurasthénie restent à risque. Leurs chances de tomber malade augmentent.

Des procédures thérapeutiques compétentes donnent un effet rapide, mais il est impossible d'arrêter le traitement avant que le médecin ne le décide. Les conversations avec un psychologue doivent être régulières. Un enfant ou un adolescent doit trouver un passe-temps qui n'implique pas de stress mental et physique. Le but de la rééducation est d'éliminer complètement les causes et les conséquences de la maladie..

Traitement de la maladie

Afin de guérir complètement le SNA, il est nécessaire de prendre des mesures complexes, notamment:

  1. pharmacothérapie;
  2. psycho-formations;
  3. établir la bonne routine quotidienne.

La principale importance dans le traitement du SNA est le rejet du mode de vie qui a conduit à l'apparition de la maladie. Il est nécessaire d'établir un régime de sommeil et d'éveil, de réviser le régime alimentaire, y compris des plats riches en protéines, en glucides complexes et en vitamines. De plus, l'activité physique du patient, les promenades et les exercices physiques réalisables sont importants..

Si ces recommandations sont ignorées, la guérison peut ne pas se produire même avec des médicaments..

Au stade initial de la maladie, une thérapie avec des remèdes populaires (infusions et décoctions d'herbes apaisantes) est possible. Le traitement des SNA sévères doit inclure des sédatifs (Sédatif PC), des antidépresseurs (Anafranil, Mélipramine), des adaptogènes (Metaprot, Adaptol) et des tranquillisants (Phenazepam, Atarax). La thérapie est prescrite en tenant compte de la gravité de la maladie, de l'activité professionnelle du patient et de la gravité des manifestations cliniques.

Parfois, un spécialiste prescrit des procédures de physiothérapie: darsonvalisation, électro-sommeil et autres. Des séances de psychothérapie aideront le patient à comprendre les raisons de son état, à apprendre à gérer les émotions, les techniques de relaxation. Cependant, le traitement n'aura pas de résultat si le patient n'apprend pas à travailler sur lui-même individuellement et n'établit pas de régime de sommeil et d'éveil..

Dysfonctionnement somatoforme du système nerveux autonome

La symptomatologie présentée par le patient est similaire à celle qui se produit lorsqu'un organe ou un système d'organes est endommagé, principalement ou complètement innervé et contrôlé par le système nerveux autonome, c'est-à-dire systèmes cardiovasculaire, gastro-intestinal, respiratoire et génito-urinaire. Les symptômes sont généralement de deux types, dont aucun n'indique une violation d'un organe ou d'un système particulier. Le premier type de symptômes sont des plaintes basées sur des signes objectifs d'irritation autonome, tels que des palpitations, des sueurs, des rougeurs, des tremblements et des expressions de peur et d'anxiété face à un éventuel trouble de santé. Le deuxième type de symptômes sont des plaintes subjectives de nature non spécifique ou variable, telles que des douleurs passagères dans tout le corps, une sensation de chaleur, de lourdeur, de fatigue ou de ballonnements, que le patient associe à un organe ou à un système organique..

Syndrome de Da Costa

  • aérophagie
  • toux
  • la diarrhée
  • dyspepsie
  • dysurie
  • flatulence
  • hoquet
  • respiration profonde et rapide
  • augmentation de la miction
  • syndrome du côlon irritable
  • pylorospasme

Exclut: les facteurs psychologiques et comportementaux associés à des troubles ou des maladies classés ailleurs (F54)

Les raisons

Il existe de nombreux facteurs de risque pour le développement du syndrome asthéno-névrotique, en règle générale, chez les patients souffrant de cette maladie, plusieurs facteurs sont simultanément affectés. Il n'a pas encore été possible d'établir exactement ce qui déclenche le développement de la maladie et pourquoi elle ne se développe que dans un certain pourcentage de la population..

Selon les scientifiques, en plus de l'influence de facteurs prédisposants, les patients devraient subir certains changements dans le système nerveux: un manque de médiateurs, une hypoxie et un dysfonctionnement de certaines parties du cerveau, mais cette théorie n'a pas encore trouvé de confirmation scientifique..

Parmi les facteurs de risque les plus importants pour le développement du syndrome asthéno-névrotique figurent:

  1. Le stress est la cause la plus fréquente de toutes les maladies du système nerveux. Les stress chroniques ou prolongés provoquent rapidement une surcharge du système nerveux, son épuisement et, par conséquent, une asthénie. Les effets stressants peuvent être forts, instantanés ou légers, mais constants.
  2. La surcharge chronique du système nerveux est une autre cause fréquente de maladies nerveuses. Les surtensions chroniques touchent une grande partie de la population active de la Terre et, récemment, les enfants, à partir de l’âge de l’école primaire, ont été confrontés à des problèmes similaires..
  3. Blessures à la tête - même des blessures mineures (chutes, bosses) peuvent entraîner un dysfonctionnement du cerveau. De telles blessures sont particulièrement dangereuses dans l'enfance, lorsque les os du crâne sont mous et que la moelle épinière se développe et grandit activement. Il est strictement interdit de secouer le bébé par les épaules ou, de plus, de le frapper à la tête, les parents doivent s'assurer que cela n'arrive pas à leur enfant à l'école ou en promenade, car cela peut provoquer des microtraumatismes du système nerveux.
  4. Intoxication du corps. La consommation de boissons alcoolisées, de drogues, le tabagisme et l'empoisonnement par des substances toxiques provoquent également une hypoxie cérébrale et la mort des cellules nerveuses.
  5. Maladies infectieuses. Toute maladie infectieuse accompagnée d'une forte fièvre et d'une intoxication peut être dangereuse pour le système nerveux..
  6. Maladies du cerveau. D'autres maladies du système nerveux ne sont pas moins dangereuses, telles que l'encéphalite, l'hypertension intracrânienne, etc..
  7. Hypovitaminose. Le manque de vitamines et de minéraux entraîne également un épuisement du système nerveux, son affaiblissement et le développement de l'asthénie.
  8. Maladies du système endocrinien. Les pathologies de la thyroïde, du pancréas, des gonades et d'autres organes de sécrétion interne perturbent la régulation du système nerveux
  9. Facteurs sociaux. Les problèmes dans la famille, au travail ou à l'école, même s'ils ne sont pas reconnus par le patient comme des facteurs de stress, ont un effet extrêmement négatif sur l'état du système nerveux, surtout si une telle situation émotionnelle entoure une personne pendant une longue période et qu'elle ne peut ou ne veut rien y faire.

Chez les enfants, le syndrome asthéno-névrotique peut se développer en raison des pathologies suivantes:

  • traumatisme à la naissance;
  • hypoxie intra-utérine et hypoxie pendant le travail;
  • infections intra-utérines;
  • malformations du système nerveux;
  • nutrition maternelle insuffisante pendant la grossesse.

Avec des soins et un traitement appropriés, les symptômes du syndrome asthéno-névrotique disparaissent au cours de la première année de vie..

Groupe de risque principal

La maladie peut se manifester à tout âge, quels que soient le statut social et la situation financière. Le groupe de risque est:

  1. Personnes âgées et adolescents de la puberté en raison de changements liés à l'âge, de changements hormonaux dans le corps.
  2. Les gens qui prennent des décisions sérieuses sont responsables des subordonnés quand il s'agit du travail du leader.
  3. Hommes d'affaires promouvant des projets de grande valeur.
  4. Femmes émancipées en quête d'indépendance et d'affirmation de soi.
  5. Travailleurs de la production constamment en contact avec des substances nocives.
  6. Alcool, tabac, toxicomanes.
  7. Des lycéens et étudiants dont le stress mental et la peur constante des examens forment toutes sortes de névroses.
  8. Les gens qui travaillent la nuit.
  9. Anciens époux dont le mariage s'est rompu.
  10. Les personnes ayant des antécédents de plusieurs maladies chroniques.

La liste peut inclure des enfants issus de familles défavorisées qui sont constamment exposés à la violence de leurs parents, ainsi que des personnes ayant une grande estime de soi ("génies non reconnus").

Les symptômes de la maladie

Il est assez difficile de remarquer les premiers symptômes de la maladie à temps, le plus souvent les patients ne comprennent pas pourquoi ils se sentent si mal et demandent de l'aide, seulement lorsqu'il n'est plus possible d'ignorer les problèmes.

Le syndrome asthéno-névrotique est caractérisé par les symptômes suivants:

  • fatigue constante;
  • diminution des performances;
  • apathie ou irritabilité;
  • rhumes ou infections fréquents.

Il n'y a pas de syndromes spécifiques permettant de diagnostiquer cette maladie. Le syndrome asthéno-névrotique se manifeste en l'absence de maladies somatiques, de troubles neurologiques et d'autres pathologies.

Dans l'enfance, le syndrome asthénique peut se manifester de manière différente; chez les jeunes enfants, on note des sautes d'humeur, des pleurs constants, un refus de manger et des accès d'agression. Les écoliers notent un changement brusque d'humeur, des maux de tête, une fatigue constante, une baisse des performances et des performances scolaires. Des problèmes de communication avec les pairs, les adultes et les parents peuvent également survenir.

Il existe 3 stades de syndrome asthéno-névrotique

  1. À ce stade, ni le patient lui-même ni les personnes autour de lui ne sont généralement conscients du problème. Les accès d'agressivité et d'irritabilité s'expliquent par la fatigue ou le caractère «gâté», sans prise de mesures de traitement. A ce stade, le patient n'arrive pas à contrôler son état émotionnel, ses réactions peuvent sembler inadéquates: rires trop forts, larmes violentes ou agressivité.
  2. Au deuxième stade, l'émotivité accrue est remplacée par l'apathie et l'indifférence, le patient ne s'intéresse plus aux activités habituelles, à la communication, à la participation à des événements. Les premiers symptômes d'une détérioration de la condition physique apparaissent: fatigue constante, diminution des performances, troubles du sommeil, maux de tête, etc. À ce stade, le repos et le sommeil ne suffisent plus à restaurer le bien-être..
  3. La troisième étape est un tableau clinique prononcé de la maladie. L'apathie et la fatigue cèdent la place à une indifférence totale à tout, le patient peut refuser de quitter la maison et agir.

Le plus souvent, les patients atteints du deuxième stade de la maladie recherchent une aide médicale, lorsqu'il devient clair qu'ils ne pourront pas faire face seuls à la maladie. Au troisième stade de la maladie, les patients eux-mêmes n'essaient plus d'obtenir de l'aide, ils sont envoyés chez des spécialistes ou amenés par des personnes de leur entourage, inquiets de l'état de la personne.

Diagnostique

Le diagnostic de la maladie est effectué par un neurologue

ABC affecte négativement le fonctionnement de nombreux systèmes du corps humain. Par conséquent, le diagnostic de son état est extrêmement important. Il permet au médecin de déterminer correctement le diagnostic et de prescrire un traitement adéquat au patient..

Lors de l'examen d'un patient suspecté de trouble asthénovégétatif, les méthodes suivantes sont utilisées:

  1. Prendre l'anamnèse.
  2. Diagnostics physiques.
  3. Diagnostics instrumentaux.

La dernière version de l'étude est utilisée si le patient a des pathologies indépendantes qui perturbent le travail des organes et systèmes internes.

Un neurologue examine un patient qui présente des symptômes sévères du syndrome asthénique-végétatif. Il effectue des diagnostics et exprime son opinion sur l'état actuel d'une personne. Dans certains cas, une consultation supplémentaire avec un psychiatre et un psychologue est nécessaire.

Traitement et prévention

Vous devez commencer le traitement en modifiant votre mode de vie et en prenant des médicaments qui renforcent votre santé: vitamines, adaptagènes, stimulants, etc. Aux première et deuxième étapes, ces remèdes simples suffisent à restaurer la santé du patient..

Dans les cas plus graves, un traitement complexe est utilisé: prise de sédatifs, d'antidépresseurs et de psychothérapie. Cette combinaison aide à faire face aux manifestations les plus graves de la maladie..

La thérapie médicamenteuse comprend:

  1. Sédatifs - extrait ou teinture de valériane, d'agripaume, d'aubépine et d'autres sédatifs à base de plantes. Pour obtenir l'effet, ils doivent être pris pendant une longue période - de plusieurs semaines à plusieurs mois..
  2. Antidépresseurs - utilisés pour les formes sévères de la maladie. Les plus souvent utilisés sont l'azafène, la fluoxétine, la sertraline et d'autres médicaments de dernière génération, avec un minimum d'effets secondaires et un effet léger.
  3. Médicaments auxiliaires - nootropiques: Pyrocetam, Nootropil, Cortexin, Cerebrolysin; adaptogènes: racine de ginseng; teinture d'Eleutherococcus, Pantokrin, Apilak; Vitamines B et autres.

Somnolence + insomnie + fatigue matinale = syndrome asthéno-névrotique

Si une personne est déjà fatiguée le matin, elle est tourmentée par la somnolence pendant la journée et la nuit - l'insomnie, les choses préférées irritent et un peu de déséquilibre, le syndrome asthéno-névrotique peut être diagnostiqué.

Les causes de la maladie

Cette condition peut se développer chez des personnes en bonne santé de tout âge, mais en utilisant les ressources du corps à la limite de leurs capacités. Des exemples sont:

  • heures de travail irrégulières;
  • régime strict et restrictif;
  • activité physique épuisante;
  • violation régulière de la routine quotidienne.

Le stress au travail, la charge académique élevée, les situations de conflit à la maison deviennent une condition préalable au développement de la maladie..

Les symptômes sont souvent le résultat de maladies antérieures:

  • blessures à la tête;
  • troubles circulatoires chroniques du cerveau;
  • Troubles métaboliques;
  • processus néoplasiques;
  • les infections;
  • pathologies chroniques des reins, du foie, des intestins, des bronches, du système endocrinien;
  • intoxication chronique du corps:
  • facteurs professionnels: poussière, métaux lourds, peinture;
  • abus d'alcool et tabagisme (passif, actif);
  • médicaments incontrôlés.

Syndrome asthéno-névrosé chez l'adulte

Les plus sensibles à la maladie sont les personnes de moins de 45 ans, pour qui le statut social est l'un des domaines prioritaires de la vie. Ils travaillent ou étudient souvent aux dépens d'un repos convenable. Puisqu'une personne dépasse quotidiennement ses capacités et ne permet pas au corps de récupérer, après un certain temps, même le sommeil n'apporte pas une sensation de poussée de force.

Syndrome asthéno-névrotique chez les enfants

  • Un organisme en croissance est caractérisé par l'instabilité de la plupart des systèmes..
    Par conséquent, sous l'influence de facteurs défavorables, divers troubles fonctionnels apparaissent. Le système nerveux et la psyché fragile des enfants sont particulièrement sensibles au stress..
  • Incohérence entre les capacités de l'enfant et les exigences des autres.
    Cela provoque progressivement l'épuisement. Cela peut être des devoirs accablants, un entraînement sportif excessif, une abondance de cercles dans lesquels les parents ont décidé d'emmener leur fils ou leur fille.
  • L'environnement dans lequel l'enfant grandit est d'une grande importance..
    Ce syndrome se développe souvent chez les enfants issus de familles dysfonctionnelles ou de ceux dont les parents sont dans des relations hostiles. Les enfants qui, en raison de leur âge, ne sont pas toujours en mesure d'exprimer leurs sentiments ou leurs besoins, ne vivent pas un environnement stressant.
  • "Maloyezhki".
    Les enfants qui refusent les légumes, préfèrent les aliments monotones, ne reçoivent pas la quantité requise de nutriments, de vitamines et de micro-éléments utiles. Les enfants du Grand Nord risquent de développer la maladie: ils n'ont pas assez de soleil, nécessaire à la synthèse de la vitamine D.
  • Hérédité.
    Dans l'enfance, le syndrome est souvent héréditaire ou congénital, lorsque des infections intra-utérines, une insuffisance fœtoplacentaire ou une gestose ont été diagnostiquées pendant la grossesse.

Symptômes et diagnostic

Le complexe de symptômes de la maladie a une description différente en fonction de la gravité du processus. Au stade initial, les manifestations de faiblesse générale, d'excitabilité accrue et d'émotivité labile sont mises en évidence: le rire effréné est remplacé par des pleurs, une agression déraisonnable envers un irritant insignifiant, etc. En même temps, il est difficile pour une personne de contrôler ses émotions.

Peu à peu, la condition s'aggrave. Dans la deuxième étape, il y a des signes d'épuisement émotionnel et une diminution de l'intérêt pour la vie. Une personne cesse de savourer une cuisine délicieuse, de la bonne musique et un film intéressant. Effectuer les tâches quotidiennes nécessite un effort physique et mental. Fatigue et irritabilité constantes présentes.

Des troubles autonomes et fonctionnels se développent, tels que:

  • cardiopalmus;
  • maux de tête;
  • vertiges;
  • se sentir essoufflé;
  • picotements dans la poitrine;
  • transpiration;
  • frissons des membres.

Souvent, les gens s'inquiètent de peurs inexpliquées. Dans les cas graves, une personne se plaint de SRAS fréquents ou d'exacerbations d'autres maladies, ressent un sentiment d'apathie totale face à ce qui se passe autour.

Chez les enfants, il est nécessaire de suspecter le développement du syndrome avec des crises de colère fréquentes, une augmentation des sautes d'humeur, de la fatigue, une distraction de l'attention, un manque d'appétit et une agressivité excessive.

Traitement

La thérapie du syndrome vise à éliminer les facteurs provoquants et à corriger les symptômes qu'ils provoquent.

Traitement médical

Au début, l'utilisation de médicaments n'est pas nécessaire, vous pouvez vous limiter à:

  • nourriture enrichie;
  • changer la routine quotidienne;
  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • en utilisant des techniques de relaxation physique (piscine, massage, gymnastique de rattrapage).

Vous pouvez ajouter au traitement:

  • complexes de vitamines et de minéraux;
  • sédatifs à base de plantes;
  • adaptogènes;
  • nootropiques.

Si nécessaire, le médecin vous prescrira des médicaments pour réduire la gravité des symptômes des troubles somatiques. Par exemple, de petites doses de bêtabloquants pour la tachycardie. Assurez-vous de traiter les maladies qui ont provoqué le développement du syndrome.

Dans les cas graves, une prescription strictement médicale de médicaments psychotropes peut être requise:

  • sédatifs;
  • tranquillisants;
  • les antipsychotiques;
  • les antidépresseurs;
  • anxiolytiques.

Psychothérapie

Il sera utile d'utiliser des méthodes de psychothérapie à tout stade du développement de la pathologie. C'est le traitement sûr et préféré des enfants. Ces méthodes de psychocorrection sont souvent utilisées comme:

  • L'art-thérapie.
    Sublimation de l'état à l'aide des directions de l'art (peinture, modelage, chant).
  • Thérapie par les animaux.
    Utiliser des animaux (animaux de compagnie, chevaux, dauphins) pour rétablir l'équilibre mental.
  • Thérapie Gestalt.
    Interaction entre le thérapeute et le patient en utilisant différents moyens de contact, comme le dessin ou le jeu.

En contactant un psychologue, le patient se voit offrir l'option la plus confortable pour mener une thérapie.

Conséquences et complications

Le syndrome névrotique se caractérise par une régression complète des symptômes avec une intervention rapide. Si une personne continue d'être dans un état de stress constant, cela entraîne une détérioration de sa santé mentale et neurologique..

La psychosomatose résulte souvent d'une pathologie non compensée:

  • ulcère de l'estomac;
  • La cardiopathie ischémique;
  • hypertension artérielle;
  • obésité;
  • migraine, etc..

Une complication du syndrome chez les enfants est leur inadaptation sociale à l'avenir: problèmes avec les études, le travail et les relations personnelles. Il est nécessaire de leur fournir une assistance en temps opportun.

Syndrome asthéno-névrotique: causes, symptômes, diagnostic, traitement

Le syndrome asthéno-névrotique est un type de névrose qui peut survenir chez les adultes et les enfants. L'asthénonévrose conduit au fait que les gens deviennent nerveux et en même temps éprouvent constamment une fatigue accrue. La maladie est souvent appelée asthénie, faiblesse neuropsychiatrique, syndrome de fatigue chronique, asthénonévrose ou syndrome asthénique..

La maladie survient et se développe généralement en raison d'anomalies de l'activité de l'ensemble du système nerveux autonome. Une personne atteinte du syndrome asthénique a constamment besoin de soutien et de protection.

Le nombre de patients asthéniques augmente chaque année plusieurs fois. Une forte augmentation de la croissance des personnes malades est associée à un rythme de vie accéléré, une mauvaise écologie, un stress régulier et une dépression. Le syndrome asthéno-névrotique inquiète souvent les enfants vulnérables, qui prennent tout «à cœur», réagissent activement à tout stimuli et s'énervent même à cause de petits échecs.

L'asthénonévrose peut être confondue avec la fatigue, qui se produit avec un effort mental ou physique accru. Selon la CIM 10, les patients sont diagnostiqués sous le code F48.0, qui désigne d'autres troubles névrotiques.

Les causes de la maladie

Un groupe assez important de facteurs peut être attribué aux raisons de l'apparition et du développement du syndrome. Parfois, il est assez difficile de déterminer pourquoi la maladie est survenue. Pour ce faire, vous devez trouver un spécialiste vraiment qualifié..

Les causes les plus courantes du syndrome asthénique comprennent:

  • Stress fréquent. Des expériences fortes et des événements tragiques peuvent entraîner une surcharge et un épuisement du système nerveux et, par conséquent, une asthénie..
  • Maladies infectieuses. Toute infection qui survient avec la température et l'intoxication du corps entraîne la mort des cellules nerveuses et l'apparition d'un syndrome asthénique.
  • Traumatisme cérébral. Même des ecchymoses mineures entraînent souvent un dysfonctionnement de l'ensemble du cerveau. Les blessures deviennent particulièrement dangereuses dans l'enfance, lorsque les os du corps sont encore faibles et fragiles et que la taille du cerveau augmente activement. C'est à cause de cela que vous ne devez en aucun cas secouer et vomir un nouveau-né..
  • Surmenage régulier du système nerveux. Un manque de repos et une détérioration correspondante du bien-être se retrouvent désormais chez une personne sur deux sur Terre. Récemment, même les enfants ont commencé à faire face à ce problème..
  • Carence en vitamines. Une diminution de la quantité de minéraux et de vitamines dans le corps entraîne un épuisement et un affaiblissement du système nerveux.
  • Intoxication. Le tabagisme, l'abus d'alcool et la consommation de drogues empoisonnent le tissu cérébral, entraînant la mort d'un grand nombre de cellules nerveuses.
  • Maladies du système endocrinien. Les violations du travail du pancréas, de la thyroïde et des gonades entraînent souvent la mort cellulaire et le développement de l'asthénie.
  • Caractéristiques personnelles d'une personne. Assez souvent, l'asthénonévrose survient chez les personnes qui se sous-estiment en tant que personne. Les patients deviennent également sujets à une dramatisation excessive et souffrent d'une sensibilité accrue..
  • Facteurs sociaux. Chaque personne a tôt ou tard des difficultés au travail, à l'école ou dans la vie personnelle. Tous ces cas ont également un impact négatif sur le fonctionnement du système nerveux autonome..

Chez les enfants, un syndrome asthéno-névrotique peut survenir en raison de:

  1. Hypoxie fœtale;
  2. Infections au cours du développement fœtal;
  3. Blessures à l'accouchement;
  4. Divers défauts du système nerveux;
  5. Mauvaises habitudes de la mère pendant la période de gestation.

Symptômes de l'asthénonévrose

Habituellement, les patients n'attachent pas beaucoup d'importance aux premiers signes du syndrome, car ils sont attribués à la manifestation de la fatigue. Les gens se tournent vers un médecin pour obtenir de l'aide même lorsqu'il devient impossible de faire face seuls aux problèmes accumulés. Le plus souvent, le diagnostic est posé s'il n'y a pas de troubles somatiques ou neurologiques.

Les premiers symptômes du syndrome asthénique comprennent:

  • Apathie et irritabilité déraisonnable;
  • Fatigue régulière;
  • Diminution de l'immunité, ce qui conduit à l'apparition de rhumes infectieux.

Chez les enfants, l'asthénonévrose sévère se manifeste différemment de celle des adultes. L'enfant est observé:

  1. Changements soudains d'humeur;
  2. Manque d'appétit et refus total de manger;
  3. Épisodes d'agression incontrôlés;
  4. Pleurs fréquents et sautes d'humeur;
  5. Décharge de colère sur les jouets et les objets préférés;
  6. Fatigue incessante;
  7. Douleur régulière dans différentes zones de la tête;
  8. Diminution du rendement scolaire;
  9. Difficulté à communiquer avec les autres enfants.

Stades du syndrome asthénique

Les médecins distinguent 3 stades de l'asthénonévrose:

Au premier stade, ni les patients ni leurs proches ne soupçonnent généralement la présence d'une pathologie. Les gens associent tous les symptômes qui accompagnent l'asthénie à la fatigue et ne prennent pas au sérieux les premiers signes de la maladie. Peu à peu, une personne cesse de contrôler son comportement, à tout moment elle peut rire ou pleurer.

Au stade suivant du développement de la maladie, une émotivité excessive et une détérioration du bien-être apparaissent: des maux de tête fréquents surviennent, une sensation constante de fatigue et l'efficacité diminue. Le patient s'inquiète régulièrement de l'insomnie, tout le temps qu'il veut s'allonger pour se reposer, mais sa force n'est pas rétablie même après le sommeil.

Au cours de la troisième étape, le tableau clinique du syndrome devient apparent. La fatigue et l'anxiété sont remplacées par une indifférence totale à absolument tout ce qui se passe autour. Une personne ne s'intéresse plus aux films, ni aux divertissements, ni aux nouvelles connaissances. Une dépression prolongée apparaît, qui ne peut être traitée qu'avec l'aide d'antidépresseurs.

Habituellement, les personnes atteintes du syndrome d'asthéno-névrotique demandent une aide médicale au deuxième ou au troisième stade, lorsqu'il n'est plus possible de faire face à la maladie par elles-mêmes. Dans le cas où le syndrome est passé au stade final, les patients n'essaient plus d'améliorer leur santé. Les parents et amis les amènent chez le médecin.

Conséquences et complications de la maladie

Le plus souvent, le syndrome asthéno-neuratique survient sous une forme chronique. Mais si au moins un traitement minimal de la pathologie est absent, des complications graves peuvent survenir:

  • Accident vasculaire cérébral;
  • Crise cardiaque;
  • Ulcère de l'estomac et exacerbation des maladies gastro-intestinales;
  • Perturbations hormonales.

De plus, en l'absence de traitement adéquat, une dépression peut apparaître, qui conduit parfois même au suicide. Dans les premiers stades de la maladie, une personne est toujours capable de s'aider elle-même..

Les complications de l'asthénie chez les enfants peuvent entraîner des dysfonctionnements de la glande thyroïde et, par conséquent, des troubles du système reproducteur. Les adultes peuvent avoir des problèmes de reproduction.

Diagnostique

Le diagnostic de la maladie implique tout d'abord un interrogatoire oral du patient. Le médecin doit découvrir tout ce qui inquiète le patient. Habituellement, le tableau clinique de la maladie devient clair même dans ses premiers stades. C'est pourquoi il n'est pas difficile de commencer le traitement du syndrome asthénique le plus tôt possible. L'essentiel est de déterminer la véritable cause de l'apparition de la maladie, car c'est précisément son élimination qui garantit le succès du traitement et le rétablissement complet du patient..

Traitement de l'asthénonévrose

La thérapie du syndrome doit être complète et inclure plusieurs domaines:

  1. Prendre des médicaments. Habituellement, au cours de la première étape du développement du syndrome, vous pouvez vous limiter à l'utilisation de tisane, de complexes vitaminiques et à l'utilisation de la médecine traditionnelle. Si l'état de santé d'une personne se détériore, le médecin prescrit divers sédatifs, parfois des antidépresseurs.
  2. Aide psychologique. Dans les premiers stades, la maladie peut être guérie même à la maison: aromathérapie, bains relaxants et promenades au grand air.
  3. Mode de vie sain. Une bonne nutrition, du sport et une routine quotidienne claire aideront à faire face à toute maladie, y compris l'asthénonévrose.

Traitement médical

La pharmacothérapie implique la prise des médicaments suivants:

  • Sédatifs: "Sedasen", "Persen", ainsi que des teintures d'agripaume, d'aubépine et de valériane. Le cours d'admission doit durer au moins deux semaines.
  • Antidépresseurs avec le moins d'effets secondaires: Novo-Passit, Azafen, Doxepin, Sertralin.
  • Médicaments antiasthéniques: "Enerion" et "Adamantylphenylamine".
  • Nootropiques: "Phenibut", "Cortexin", "Nooclerin".
  • Adaptogènes: "Vigne de magnolia chinois", "Teinture Eleutherococcus".
  • Complexes de vitamines: "Neuromultivite".

De plus, avec un traitement médicamenteux, des procédures de physiothérapie sont généralement prescrites: massage thérapeutique, aromathérapie, électrosormage et réflexologie.

Psychothérapie

La thérapie du syndrome asthénique ne peut être imaginée sans l'aide d'un psychologue. Le patient doit absolument consulter un spécialiste pour clarifier le diagnostic et prescrire le traitement approprié.

Habituellement, le thérapeute conseille au patient de s'éloigner de sa propre maladie et de se procurer des passe-temps, par exemple collecter des pièces de monnaie, faire du crochet ou dessiner des images. En outre, l'art-thérapie ou la thérapie par le sable pendant de nombreuses années aide les patients à faire face à l'asthénonévrose. Il ne faut pas négliger les exercices de respiration, car ils aident non seulement à détendre tout le corps, mais aussi à se ressourcer de bonne humeur..

Les recommandations suivantes aideront à faire face à la maladie:

  1. Tout d'abord, vous devez vous débarrasser de toutes les mauvaises habitudes;
  2. Des exercices de force et des charges cardio-vasculaires doivent être effectués quotidiennement;
  3. Le travail doit toujours être alterné avec le repos, vous ne devez pas vous surmener;
  4. Ajoutez plus de viande, de soja, de haricots et de bananes à votre alimentation habituelle;
  5. Il est obligatoire de prendre des complexes vitaminiques;
  6. Et le plus important est de garder une bonne humeur tout au long de la journée..

Thérapie traditionnelle

Tout d'abord, n'oubliez pas qu'il est extrêmement indésirable de traiter l'asthénie uniquement avec des méthodes traditionnelles, car un effet positif ne peut être obtenu qu'avec une thérapie complexe. Mais comme effet supplémentaire, les médecins recommandent les recettes suivantes:

  • Feuilles de menthe, racines de guet à trois feuilles et valériane en proportions égales, environ 2 c. l., vous devez hacher finement et mélanger. Après - dans un verre d'eau bouillante, vous devez ajouter 2 c. ramasser, laisser reposer une heure dans un endroit chaud, puis filtrer. Chaque jour, vous devriez boire un demi-verre le matin et le soir. Le cours du traitement est d'un mois.
  • 2 cuillères à soupe. l. l'agripaume doit être versé avec un verre d'eau bouillante et placé dans un bain-marie pendant 20 à 30 minutes, sans porter à ébullition. Ensuite, vous devez ajouter de l'eau bouillie au volume qui se trouvait dans le bol au début. Il vaut la peine de prendre un bouillon 3 fois par jour avant les repas, 1⁄3 partie d'un verre.
  • La valériane et l'agripaume peuvent également être pris sous forme de pilule. Le médecin traitant doit déterminer la posologie requise. Et pour préparer une infusion de Valerian officinalis, ajoutez une cuillère à soupe de l'herbe à l'eau bouillie chaude et laissez reposer 20 minutes. Prenez le remède pendant un quart de verre trois fois par jour et avant le coucher.
  • La camomille, le millepertuis et l'aubépine doivent être mélangés dans 1 cuillère à soupe. l. et versez un verre d'eau bouillante. La perfusion doit reposer pendant 30 à 40 minutes. Il est recommandé de prendre le médicament avant le coucher.
  • La combinaison de millepertuis avec de la fleur de tilleul séchée aidera à faire face à la fatigue chronique. Vous devez mélanger 1 cuillère à soupe. l. composants et laissez la perfusion pendant 20 minutes. La boisson doit être prise à jeun le matin et le soir avant le coucher, 50 ml. Parfois, une teinture alcoolisée est préparée à partir d'herbes, qui doivent être prises 2 à 3 gouttes avant les repas.
  • Pour améliorer l'humeur et stimuler le système nerveux, vous pouvez suivre un traitement à la vigne de magnolia chinois ou à Eleutherococcus, vendus dans n'importe quelle pharmacie. Les fonds ont un effet bénéfique sur tout le corps, aident à augmenter l'immunité, se rechargent en énergie et une humeur positive. En outre, les teintures aideront à faire face à l'apathie, à l'hystérie, à l'hypotension et aux maux de tête dans le syndrome asthénique..

Régime alimentaire pour le syndrome neuro-asthénique

De l'alimentation habituelle du patient, il est impératif d'exclure les viandes grasses, les aliments frits et les assaisonnements chauds. Vous devez limiter la consommation de café et de thé, vous pouvez les remplacer par une infusion d'aubépine ou d'églantier. Il est recommandé de manger autant de fruits et légumes que possible. L'huile végétale, le pain brun et le poisson gras vous aideront également à vous sentir mieux. Et pour se remonter le moral, les experts recommandent de manger une tranche de chocolat noir par jour et en aucun cas d'utiliser des produits de boulangerie.

Traitement du syndrome chez les enfants

Le traitement du syndrome asthénique chez les enfants est légèrement différent du traitement de la maladie chez les adultes. Pour aider votre enfant, vous devez:

  1. Introduire dans son alimentation autant d'aliments sains corrects que possible, des vitamines utiles et divers micro-éléments;
  2. Exclure les boissons contenant de la caféine de l'alimentation;
  3. Aérez la chambre du bébé plusieurs fois par jour;
  4. Le soir, il faut passer du temps au grand air, il est particulièrement utile de marcher juste avant le coucher;
  5. Assurer un sommeil sain et adéquat pendant la journée et la nuit;
  6. Ne pas regarder la télévision et jouer à l'ordinateur pendant une exacerbation de la maladie.

Prévention du syndrome

En tant que mesure préventive de la maladie, les mêmes moyens nécessaires pour traiter le syndrome conviennent. Les experts conseillent d'introduire un régime quotidien, dont la plupart doivent être pris au repos. Vous devriez passer à une alimentation saine et appropriée, remplie de vitamines et de minéraux. Dans le même temps, il est nécessaire de limiter la consommation de graisses et de glucides. L'exercice et l'exercice en plein air peuvent également vous aider à oublier les symptômes de la «fatigue chronique» et à améliorer votre bien-être général..

Prévoir

L'asthénonévrose n'est pas une maladie grave si elle est traitée rapidement. Les personnes souffrant d'asthénie doivent être inscrites auprès d'un neurologue, suivre toutes ses recommandations et prendre les médicaments nécessaires. De plus, un mode de vie sain et actif, la bonne humeur et une vision positive du monde jouent un rôle décisif dans le traitement du syndrome. L'essentiel est de ne pas commencer l'évolution de la maladie, ce qui peut entraîner des troubles de la mémoire, une diminution de la concentration et le développement d'une dépression ou d'une neurasthénie.

Comment se débarrasser du syndrome asthéno-névrotique

Bonjour chers lecteurs du site! Le syndrome asthéno-névrotique est un trouble mental qui survient dans le contexte d'une déplétion du système nerveux. Il appartient au groupe des névroses et est appelé «fatigue irritable» ou neurasthénie.

Nous vous proposons de savoir plus en détail sur quels signes vous pouvez le diagnostiquer, ainsi que sur la façon de le guérir, et en général, pour quelles raisons il commence son développement..

Caractéristique

On l'observe le plus souvent chez les personnes de 20 à 45 ans qui cherchent à se construire une carrière, pour ainsi dire, pour gagner leur place au soleil. Pourquoi ils sont exposés au stress quotidien, au stress.

Le terme «syndrome asthéno-névrotique» lui-même a commencé à être utilisé pour la première fois aux États-Unis, après qu'en 1984, dans l'État du Nevada, environ 200 personnes ont demandé de l'aide médicale, présentant les mêmes symptômes..

Tout le monde s'inquiétait du manque d'énergie, de la diminution du sentiment de satisfaction dans sa vie et de la mauvaise humeur accompagnée d'insomnie.

Cela arrive hypersthénique, qui se caractérise par des explosions de rage et d'irritabilité, ainsi que hyposthénique, lorsque l'état, au contraire, est apathique et dépressif..

Dans la Classification internationale des maladies de la 10e révision, abrégée en CIM 10, il appartient à la classe "Autres troubles névrotiques F48" et est répertorié sous le code "Neurasthénie F 48.0".

Symptômes

Physique

  • Céphalée de type tension. À propos, ce type de douleur est appelé «casque de névrosé», car les sensations désagréables se situent autour de la circonférence de la tête, comme si elle l'entourait. Il provient de la couronne et affecte la partie occipitale et pariétale de la tête, les muscles du visage, du cou et des yeux. Cela arrive comme épisodique, quand il dérange moins de 15 fois par mois, et chronique, c'est-à-dire qu'il dérange plus de 15 fois par mois. La durée d'une crise est en moyenne d'environ 6 heures, mais il existe des cas où une personne souffre sans interruption pendant plusieurs jours, voire des mois, des années.
  • Fatigue. Quelle que soit la durée de sommeil ou de repos d'une personne, elle subit toujours une dépression. La récupération ne se produit pas réellement, le corps ne reconstitue pas l'approvisionnement en ressources, mais, au contraire, gaspille le reste. Naturellement, l'énergie est à zéro, ce n'est même pas suffisant pour former des envies.
  • Augmentation de la pression.
  • Insomnie. Peu importe la fatigue du patient, il ne peut tout simplement pas dormir le soir. Et si cela réussit après plusieurs heures de tâtonnement au lit, alors au milieu de la nuit, il se réveille à cause de cauchemars ou de sentiments d'anxiété. Puis il se promène jusqu'au matin et s'endort épuisé, ressentant une somnolence incroyable toute la journée.
  • Sensations désagréables dans la région de la poitrine. Souvent, une personne neurasthénique pense avoir des problèmes cardiaques, ce qui a commencé à le déranger souvent. En fait, ce sont des douleurs de nature névrotique, elles ne sont pas des signes avant-coureurs d'une crise cardiaque ou des signes de pathologies du muscle cardiaque.
  • Gonflement des ganglions lymphatiques et, par conséquent, augmentation de la température corporelle jusqu'à 37,4 ° C. Les articulations peuvent faire mal et les os se briser.
  • Troubles métaboliques qui se font sentir par une modification du poids corporel. Fondamentalement, en raison de sa perte, une personne peut perdre du poids de plusieurs tailles en peu de temps, en raison d'un manque complet d'appétit. Autrement dit, il cesse de ressentir du tout la faim. Et, oubliant, voire refusant de commettre des violences contre lui-même, il ne mange tout simplement pas pendant des jours.
  • Intolérance au transport, ce qui vous rend malade.

Émotionnel et cognitif

  • Irritabilité. Il clignote comme une allumette, s'irritant instantanément et maudissant ceux qui sont à proximité. De plus, toute petite chose à laquelle je n'aurais pas prêté attention auparavant est susceptible d'exaspérer.
  • Perte d'intérêt et de désirs. Le patient est incapable de trouver ce qu'il veut et ce qui peut lui remonter le moral. L'indifférence survient également chez les personnes qui ont récemment été chères et aimées. C'est encore plus déprimant, car on pense qu'il est un mauvais mari ou un mauvais père, et ainsi de suite, s'il ne ressent rien envers ses proches..
  • Pessimisme. L'avenir est vu dans les couleurs noires, et le présent, en principe, aussi. La capacité de remarquer le bien et de croire qu'un jour il y aura une brillante séquence dans la vie est perdue.
  • Impuissance. Il semble au névrosé qu'il ne peut rien changer. Il ne peut pas se forcer à se réjouir, ni devenir énergique, actif et enthousiaste à propos de quelque chose. Pourquoi progressivement des pensées viennent à l'esprit qu'il est impuissant et insignifiant, et cela ne fait qu'aggraver l'évolution de la maladie.
  • Anxiété et inquiétude. Ces sensations ne le quittent pas, étant présentes en arrière-plan dans sa poitrine. De plus, il peut même ne pas être conscient de ce qui l’inquiète et de ce qui l’inquiète. Au moins environ. Et l'intensité des émotions dans les moments est telle qu'elle bloque littéralement sa respiration. Surtout en cas d'attaque de panique.
  • Perte de sens de l'humour. Les caractéristiques personnelles changent. Si auparavant une personne était sociable avec un excellent sens de l'humour et la capacité de trouver un moyen de sortir de toute situation gênante, au moment de l'apparition du syndrome d'asthéno-névrotique, elle devient incapable de comprendre les blagues et, de plus, il est approprié de les utiliser dans son discours.

Comportementale et sociale

  • Alcoolisation et toxicomanie. Pour soulager le stress, une telle personne peut utiliser de l'alcool, ce qui détend vraiment pendant un moment et aide à oublier. Mais dans ce cas, la dépendance à son égard commence progressivement à se former. Après tout, un neurasthénique ne sait pas comment faire face au stress. C'est la même chose avec les drogues et autres drogues illégales..
  • Tentative de changement de lieu de résidence, de travail, voire d'état matrimonial, en pensant que cela vous aidera à «reprendre vie». Mais, en règle générale, les changements n'apportent pas les résultats escomptés, mais ne font qu'épuiser davantage.
  • Limiter les contacts sociaux. Ne comprenant pas ce qui lui arrive et quand ça passe, il essaie simplement d'éviter de communiquer avec d'autres personnes, même proches. Parce qu'il n'a pas l'énergie de traiter les informations reçues et, en général, d'expliquer pourquoi il est de mauvaise humeur et pas la même qu'avant. Et pour ne pas avoir à faire face à des situations de conflit et d'incompréhension, de condamnation, il arrive à la conclusion qu'il vaut mieux et plus sûr de simplement s'isoler, se «replier» sur lui-même.

Étapes

La première étape est hypersthénique

La forme la plus courante. Elle se caractérise par une excitabilité et une irritabilité accrue. Le danger est qu'une personne à ce stade ne remarque pas qu'elle est malade, en plus, elle nie également si quelqu'un indique un changement d'humeur..

Il devient intolérant et s'effondre pour crier à la moindre irritation. Le contrôle de votre comportement et de vos réactions s'affaiblit.

La concentration de l'attention et, par conséquent, les performances commencent à décliner. La psyché semble s'affaiblir et il devient incapable de résister au stress. Insomnie, entraînant des maux de tête, une faiblesse, des problèmes de mémoire et une sensation de fatigue.

Deuxième étape - faiblesse irritable

Si vous ne demandez pas d'aide en temps opportun au premier stade, la maladie devient pathologique, entraînant de nombreuses difficultés dans la vie..

Disons que l'incapacité à effectuer des tâches de travail pendant un certain temps peut entraîner un licenciement. Ou une personne prend des vacances, mais ne les passe pas comme prévu, éprouvant constamment de l'impuissance, de la léthargie.

Il perd tout intérêt pour ce qu'il aimait et le simple fait de penser qu'il est nécessaire de se ressaisir et de terminer une tâche conduit à une fatigue instantanée.

Aussi pendant cette période, le neurasthénique devient pleurnichard et sensible. Tout mot menace de le blesser, c'est pourquoi les gens autour de lui se sentent souvent mal à l'aise de communiquer avec lui. Par la suite, ils commencent simplement à éviter sa compagnie, ce qui lui cause encore plus de douleur et de souffrance..

La troisième étape est hyposthénique

Pendant cette période, la personnalité devient complètement passive, voire amibienne. Elle n'a aucune énergie pour se lever le matin, penser aux tâches quotidiennes et faire ses devoirs..

Le corps semble entrer en hibernation, essayant ainsi de récupérer. Ce qui, en principe, se produit. Mais, n'ayant ressenti qu'au moins un peu d'énergie, le patient commence immédiatement à être actif. Et cela conduit à une détérioration du bien-être, le syndrome prend des formes plus graves.

Les raisons

Au deuxième siècle avant JC, on croyait que la principale cause de neurasthénie était un trouble de l'hypocondre. En fait, comme vous pouvez l'imaginer, ce n'est pas le cas. Considérons les raisons les plus probables qui provoquent son développement:

Épuisement

À la fois physique et émotionnel. L'homme moderne est exposé chaque jour à une énorme quantité de stress..

En effet, pour réussir dans sa carrière, sa vie personnelle et juste pour survivre, il doit traiter une quantité d'informations irréaliste, gagner la concurrence exactement des mêmes personnalités ambitieuses, résoudre beaucoup de problèmes et de tâches..

En général, il n'est pas facile de faire une pause et de se détendre, de profiter de la vie, même les week-ends légaux et après les heures. En raison des délais, la routine quotidienne devient confuse et une personne peut simplement oublier de manger, sans parler de bien dormir.

Naturellement, ne pouvant récupérer pendant un certain temps, le corps n'a d'autre choix que d'utiliser les ressources de réserve, qui, en théorie, auraient dû assurer son activité vitale normale..

Autrement dit, en faisant des heures supplémentaires, il s'avère que nous empruntons à notre corps, sacrifiant notre propre santé.

Traumatisme psychologique

Les événements traumatiques provoquent des expériences émotionnelles douloureuses, puis une somatisation, c'est-à-dire une maladie lorsque divers symptômes physiologiques et inconfort apparaissent.

Les enfants sont exposés aux névroses dans une famille dominée par un style parental autoritaire. Le besoin de supprimer constamment vos désirs conduit à une perte totale d'intérêt. Le sens en lui disparaît, car les parents coriaces ne lui permettent toujours pas d'être satisfait.

Les situations de conflit, comme avec des pairs, lorsqu'un enfant est victime d'intimidation et ne reçoit pas de soutien d'adultes sont également traumatisantes.

Caractéristiques de la personnalité

Les personnes impressionnables et facilement blessées sont à risque de troubles mentaux, parmi lesquels l'asthénie.

Ils sont trop sensibles, c'est pourquoi, à la moindre difficulté et au moindre stress sur le système nerveux, ils subissent un stress énorme, qui se fait sentir chez d'autres personnes en cas de chocs suffisamment graves..

Regarder un film avec des scènes de violence peut le priver de paix et de sommeil. Que dire de tous les dangers et problèmes qui apparaissent chaque jour en chacun de nous sur le chemin de la vie.

Obsession du résultat

Quels que soient les événements auxquels une personne se prépare, si elle ignore les changements de sa santé, la fatigue, etc., en se concentrant uniquement sur le résultat, elle risque de «gagner» lui-même une neurasthénie.

Après tout, il ne reçoit aucun plaisir du processus, mais va seulement obstinément à son objectif, surmontant courageusement les obstacles. Habituellement, ayant réalisé ce qu'il veut, il est déçu, puisque la satisfaction est courte, elle est remplacée par la déception.

Tant d'efforts ont été dépensés, la tension a été entretenue et, au final, le résultat n'est pas aussi beau qu'on le rêvait auparavant..

Par exemple, les gens peuvent être épuisés après un mariage, voyager à l'étranger, acheter une voiture ou déménager dans une nouvelle maison..

En théorie, ce sont des événements qui devraient vous rendre heureux, mais qui conduisent finalement à la dépression. De plus, ceux qui les entourent ajoutent de l'huile sur le feu, affirmant qu'une telle personne est simplement «folle de graisse», tout s'est bien passé pour elle, mais pour une raison quelconque, elle souffre.

Les enfants sont pareils. Déménager dans une nouvelle école, participer à des compétitions et même les gagner peuvent être nocifs pour la santé, tant physique que mentale..

Facteurs supplémentaires

Facteurs indésirables pouvant affecter le développement du syndrome asthéno-névrotique:

  • La présence d'infections chroniques dans l'organisme, les conséquences d'une infection virale respiratoire aiguë ou d'un rhume.
  • Mener un mode de vie malsain. C'est-à-dire le tabagisme, l'alcool, la consommation de drogues, la malnutrition, etc..
  • Lésion cérébrale traumatique.
  • Troubles endocriniens.
  • Hypoxie (manque d'oxygène) pendant l'accouchement ou la grossesse.
  • Sur la question de savoir si ce syndrome est héréditaire. Malheureusement oui. Il y a une forte probabilité de le «trouver» si dans la famille un proche de lui au moins une fois dans sa vie l'a rencontré.
  • Un certain nombre de maladies qui conduisent à l'épuisement des systèmes corporels. Par exemple, diabète sucré, problèmes circulatoires, hypotension, accident vasculaire cérébral, maladie de Parkinson, etc..
  • Manque de vitamines et de minéraux dans le corps.
  • Respect de régimes stricts.

Traitement

Le syndrome asthéno-névrotique doit être traité par des spécialistes. Puisqu'il ne passe pas tout seul.

Vous pouvez vous familiariser avec les recommandations indiquées dans cet article, mais ne les appliquez que comme méthodes supplémentaires au traitement principal prescrit par un neurologue afin d'accélérer le processus de guérison et de renforcer le résultat..

Par conséquent, dès que vous remarquez les premiers signes de neurasthénie, allez voir un psychothérapeute, si l'état s'aggrave, il vous redirigera directement vers un établissement médical..

Prendre des vacances et espérer que vous récupérerez dans un court laps de temps est inutile. Parce que peu importe le temps que vous passez au lit à ne rien faire, vous ne gagnerez pas en force..

À un tel moment, une quantité colossale d'énergie est gaspillée, par exemple, dans l'anxiété. Et vous mentez, d'un côté, comme si vous ne faisiez rien, et de l'autre, vous faites un travail acharné qui est invisible à première vue.

Habituellement, les antidépresseurs et les tranquillisants sont prescrits pour le traitement du syndrome névrotique chez les adultes..

Il aide à détendre le système nerveux, à normaliser l'humeur et à ramener le goût de la vie, en le remplissant d'autres émotions que l'anxiété et le découragement..

On utilise également des préparations galéniques (médicaments à base d'extraits de matières premières végétales), des nootropiques, pour améliorer les processus cognitifs et augmenter la résistance du cerveau au stress..

Il existe également des médicaments anti-asthéniques qui ont un effet positif sur les performances, en augmentant l'activité et en réduisant l'anxiété..

Une visite chez un médecin est nécessaire pour confirmer ou réfuter le diagnostic. De plus, les médicaments ci-dessus ne sont pas délivrés sans ordonnance, et avec l'automédication, il existe un risque élevé d'aggravation de la santé en raison d'une surdose..

Par conséquent, assurez-vous de consulter un spécialiste avant de vous décider sur le sentier de la guerre avec l'asthénie..

Recommandations

  • Optimisez votre travail et votre routine de repos. Si vous ressentez une poussée d'énergie, mais que la fin de la semaine est arrivée - passez le week-end dans le plaisir, laissez votre système nerveux se détendre.
  • Abandonnez la nicotine, l'alcool, contrôlez la quantité de café et de chocolat.
  • Il est impératif de faire du sport, toute activité physique fera l'affaire. L'essentiel est de ne pas vous forcer à faire ce que vous n'aimez pas. Dans ce cas, il n'y aura aucun bénéfice d'une telle formation, du moins pour le système nerveux. La natation, le yoga, la méditation sont les mieux adaptés pour la prévention ou la lutte contre les névroses et la dépression..
  • Les experts recommandent de visiter les sanatoriums. La physiothérapie, les exercices de physiothérapie et diverses procédures spécifiques vous permettent de restaurer les ressources, de normaliser le travail de divers systèmes corporels.
  • Il est important de consulter périodiquement un psychothérapeute afin de maintenir une hygiène psycho-émotionnelle. Un soutien et une assistance en temps opportun vous permettront de garder l'esprit tranquille sans nuire à la psyché.

Achèvement

Et c'est tout pour aujourd'hui, chers lecteurs! Soyez attentif à vous-même et à votre bien-être, à votre humeur.

Parce que certains des symptômes de troubles complexes peuvent sembler mineurs au début, mais sont gênants par la suite. Par exemple, dans un contexte d'épuisement, les phobies et la dépression peuvent commencer..

Dans notre société, le stéréotype prévaut toujours selon lequel l'aide des psychothérapeutes et des psychiatres n'est reçue que par ceux qui sont incapables de faire face seuls à leurs problèmes..

Et ils ne font simplement rien, s'attendant à ce que la condition s'améliore d'elle-même, juste par le pouvoir de la pensée et de l'emploi à plein temps, de sorte qu'il n'y ait pas le temps de penser à ce qui est bouleversant et ainsi de suite..

Seulement avec l'asthénie, cette méthode ne fonctionne pas et fait plus de mal que de bien. Assurez-vous donc de consulter notre article sur Comment se débarrasser des effets négatifs du stress..

Je te souhaite bonheur, tranquillité d'esprit et santé!
Le matériel a été préparé par une psychologue, thérapeute gestalt, Zhuravina Alina