Principal > Pression

Astrocytome de la moelle épinière

La clinique "Onkostop" s'occupe du traitement des néoplasmes malins et bénins à l'aide du système CyberKnife, qui comprennent, entre autres, les astrocytomes.

Un astrocytome de la moelle épinière est une tumeur qui peut être maligne ou bénigne. Il se développe à partir d'astrocytes - de petites cellules en forme d'étoile situées dans le cerveau.

L'astrocytome est classé en 4 grades. Les premier et deuxième degrés de la maladie sont des tumeurs caractérisées par un taux de croissance plutôt lent. En règle générale, ils surviennent chez les personnes d'âge moyen et âgées, mais ils peuvent également survenir chez les personnes plus jeunes. Il convient de noter que l'astrocytome de la moelle épinière du premier degré ne métastase pas, mais au deuxième degré de la maladie, la tumeur peut métastaser.

Les astrocytomes des troisième et quatrième degrés se développent rapidement. Ils ont tendance à survenir chez les personnes d'âge moyen et âgées et nécessitent un traitement actif. Les troisième et quatrième degrés de la maladie sont caractérisés par la présence de métastases.

L'astrocytome de la moelle épinière provoque

La cause exacte de l'astrocytome de la moelle épinière est inconnue. La plupart des scientifiques le voient dans une prédisposition génétique, mais plusieurs autres facteurs sont avancés qui contribuent à l'apparition d'une tumeur. Ceux-ci inclus:

  • facteurs environnementaux,
  • production nuisible,
  • virus.

Symptômes

Dans les premiers stades de l'astrocytome de la moelle épinière, il n'y a pratiquement aucun symptôme. Les premiers signes de la maladie peuvent être:

  • troubles du mouvement,
  • parésie,
  • paralysie.

Diagnostic de l'astrocytome de la moelle épinière

Les méthodes les plus avancées de diagnostic de cette maladie comprennent la TDM (tomodensitométrie) et l'IRM (imagerie par résonance magnétique). Ils vous permettent de déterminer l'emplacement exact, la forme, la taille de la tumeur, ainsi que son emplacement par rapport aux organes et tissus adjacents.

Une biopsie est le prélèvement d'échantillons de tissus de la moelle épinière pour les tester pour les cellules cancéreuses. C'est la biopsie qui permet à l'oncologue de poser le diagnostic final et le plus précis..

Traitement

Il existe plusieurs traitements pour l'astrocytome de la moelle épinière, dont le coût varie également. Le choix de l'un ou de l'autre dépend de nombreux facteurs, ainsi que du degré de la maladie. Les traitements de l'astrocytome de la moelle épinière comprennent:

  • intervention chirurgicale,
  • radiothérapie,
  • chimiothérapie.

La chirurgie consiste à enlever la majeure partie de la tumeur si possible. Dans le cas où la tumeur est caractérisée par un haut degré de développement, une intervention chirurgicale est prescrite au patient en association avec une chimiothérapie et une radiothérapie. Toutes ces mesures visent à empêcher la propagation de la tumeur..

La radiothérapie est réalisée à l'aide de puissants rayonnements radioactifs dirigés sur la tumeur afin de la détruire, ainsi que de réduire sa taille.

La chimiothérapie pour l'astrocytome de la moelle épinière est l'utilisation de médicaments qui détruisent les cellules cancéreuses. Ils peuvent être prescrits au patient sous diverses formes - comprimés ou injections effectuées à travers un cathéter. Les médicaments se propagent dans tout le corps avec la circulation sanguine, affectant, pour la plupart, les cellules cancéreuses. Cependant, certaines cellules saines peuvent également mourir. Ceci est un effet secondaire de la chimiothérapie.

CyberKnife

Il n'y a pratiquement pas d'obstacles et de contre-indications pour le système radiochirurgical CyberKnife, qui est utilisé avec succès pour le traitement de l'astrocytome de la moelle épinière (à quelques exceptions près).

CyberKnife est une méthode de traitement non invasive qui ne nécessite pas de préparation préopératoire, d'anesthésie et d'hospitalisation de longue durée. De plus, un patient qui a suivi un traitement sur CyberKnife est réhabilité dans un court laps de temps, ce qui lui permet de retrouver rapidement une vie bien remplie..

Dans chaque cas, le coût est déterminé en fonction des indications de traitement, du nombre de fractions requis et d'un plan de traitement élaboré par un radio-oncologue et un physicien médical.

Pour des informations détaillées sur le traitement de l'astrocytome de la moelle épinière à l'aide du système CyberKnife, veuillez contacter nos spécialistes du Centre de radiothérapie Oncostop par téléphone +7 (495) 215-00-49

Coût du traitement
Tumeur de la moelle épinière (à partir de 305000)

Le coût exact du traitement n'est déterminé qu'après consultation d'un médecin

  • À propos du centre
    • Spécialistes
    • nouvelles
    • Les partenaires
    • Commentaires
    Patient
    • Rendez-vous
    • Coût du traitement
    • Consultation
    • Diagnostique
    • FAQ
    • Des articles
  • Appareil Cyberknife
    • Unicité du système
    • Indications de traitement
    • Contre-indications
    • Comment est le traitement
    • Comparaison des méthodes
    Radiothérapie
    • Éloigné
    • Traitement combiné
  • Traitement
    • Tumeurs du cerveau
    • Cancer du poumon
    • Cancer du foie
    • Cancer du rein
    • Cancer de la prostate
    • Cancer du nasopharynx
    • Tumeur de la moelle épinière
    • Tumeur du SNC chez les enfants
    • Cancer du pancréas
    • Lésions tumorales aux os
    • Métastases
    • La névralgie du trijumeau
    • Éperon talon

Adresse: 115478 Moscou, Kashirskoe sh., 23 p. 4
(le territoire du Centre national de recherche médicale en oncologie N.N. Blokhin, ministère de la Santé de Russie)

© 1997-2020 OncoStop LLC. Le droit d'auteur pour le matériel appartient à OncoStop LLC.
L'utilisation du matériel du site n'est autorisée qu'avec le placement obligatoire d'un lien vers la source (site).

Astrocytome

Qu'est-ce que l'astrocytome?

L'astrocytome est une tumeur qui se forme dans le cerveau et la moelle épinière. Les astrocytomes sont des tumeurs primaires, ce qui signifie qu'ils se développent dans le cerveau ou la moelle épinière plutôt que de métastaser (se propager) à partir d'autres parties du corps.

Les astrocytomes appartiennent à un groupe plus large de tumeurs appelées gliomes. Les gliomes se forment dans les cellules du cerveau et de la moelle épinière appelées cellules gliales, qui entourent les cellules nerveuses et les aident à fonctionner. En particulier, l'astrocytome se forme dans les cellules gliales étoilées appelées astrocytes.

La plupart des astrocytomes se propagent dans tout le cerveau et se mélangent aux tissus normaux, ce qui peut rendre difficile l'élimination de la tumeur par chirurgie. Ils peuvent se propager dans le liquide céphalo-rachidien, mais se propagent rarement à l'extérieur du cerveau et de la moelle épinière.

Symptômes d'astrocytome

Les astrocytomes peuvent provoquer divers symptômes, et leurs signes dépendent de la taille des tumeurs et de leur emplacement. Sachez que d'autres pathologies et problèmes de santé peuvent provoquer des symptômes similaires..

Les symptômes de l'astrocytome peuvent inclure:

  • mal de crâne;
  • nausée et vomissements;
  • confusion ou diminution de la fonction cérébrale;
  • changements de personnalité ou d'humeur;
  • problèmes d'équilibre ou d'élocution;
  • vision trouble, diplopie (vision double) ou perte de la vision périphérique (latérale);
  • crises d'épilepsie.

Causes et facteurs de risque du développement de l'astrocytome

Les personnes qui ont des antécédents familiaux de certains troubles génétiques peuvent courir un risque plus élevé de développer des astrocytomes. Ces troubles sont causés par des changements génétiques transmis par les parents. Le risque de développer un astrocytome augmente également avec l'âge et une exposition antérieure aux rayonnements, comme la radiothérapie pour d'autres maladies et troubles de nature similaire..

Diagnostic de l'astrocytome

Les médecins utilisent de nombreuses méthodes de recherche pour diagnostiquer les astrocytomes. Le médecin interrogera d'abord le patient sur ses antécédents médicaux, y compris sur toute affection médicale antérieure pouvant avoir affaibli le système immunitaire ou la radiothérapie associée. Le médecin posera également des questions sur les antécédents familiaux, les habitudes et le mode de vie..

Après un entretien, les médecins utilisent un examen neurologique pour diagnostiquer les astrocytomes. Au cours de cet examen, le médecin recherche des changements dans la vision, l'audition, l'équilibre, la coordination, la force et les réflexes du patient. Ces changements aideront à déterminer quelle partie du cerveau du patient peut être affectée par la tumeur..

Les études d'imagerie, qui visualisent le cerveau sur un écran d'ordinateur, aident également à diagnostiquer un ou des astrocytomes. Les médecins utilisent une variété de technologies d'imagerie, chacune permettant de confirmer la présence, le nombre, l'emplacement et les types de tumeurs pouvant être présentes. Ils peuvent également prélever un échantillon de la tumeur (biopsie).

Imagerie par résonance magnétique pour le diagnostic de l'astrocytome

L'imagerie par résonance magnétique (IRM) est l'imagerie la plus couramment utilisée par les médecins pour diagnostiquer les tumeurs cérébrales. Cette méthode de recherche utilise des ondes radio et des aimants pour créer des images de structures cérébrales. Un technologue ou une infirmière peut effectuer cette analyse en injectant un colorant de contraste à travers le bras pour éclairer l'emplacement de la tumeur. Les médecins utilisent 2 principaux types d'IRM pour diagnostiquer le glioblastome:

  • IRM fonctionnelle: méthode de cartographie de l'activité cérébrale en évaluant les structures cérébrales et en détectant les changements dans le flux sanguin.
  • IRM de perfusion: identifie les zones du cerveau avec moins de flux sanguin, ce qui est un signe potentiel d'une tumeur bloquant la voie.
  • Tractographie: visualise les zones de substance blanche qui transportent des signaux électriques et des informations sensorielles vers le système nerveux central. Ces images sont chargées dans un système de navigation neurochirurgical dans la salle d'opération pour guider le chirurgien le long des voies critiques lors du retrait de la tumeur..

La tomodensitométrie pour le diagnostic de l'astrocytome

Pour certaines personnes, l'IRM ne peut pas être réalisée car les aimants interfèrent avec les dispositifs médicaux implantés, tels que les stimulateurs cardiaques et les implants cochléaires. Par conséquent, les médecins ont recours à la tomodensitométrie (tomodensitométrie), qui vous permet de combiner plusieurs rayons X et de fournir aux médecins une autre façon de voir les structures du cerveau..

Biopsie pour diagnostiquer un gliome de bas grade

Votre médecin peut effectuer une biopsie pour confirmer le diagnostic d'astrocytome. La biopsie fournit également des informations pour vous aider à prendre des décisions de traitement..

Pendant la biopsie, le médecin utilise une petite aiguille pour retirer les cellules de la tumeur. Plus tard dans le laboratoire, les cellules sont examinées au microscope pour confirmer que l'échantillon de tissu est cancéreux. Sur la base de ces informations, le pathologiste détermine l'étendue de la tumeur, ce qui indique son agressivité..

Classification des astrocytomes

Alors que les médecins classent la plupart des cancers en stades, les tumeurs cérébrales sont classées en 4 grades. Les facteurs qui déterminent l'étendue comprennent le taux de croissance de la tumeur et la probabilité de sa propagation.

4 degrés d'astrocytome:

  • Astrocytome de grade 1 (non infiltrant): tumeurs à croissance lente qui ne se propagent généralement pas aux tissus environnants
  • Astrocytome de grade 2 (bas grade): tumeurs qui se développent généralement lentement mais peuvent se propager aux tissus environnants et se développer plus rapidement avec le temps
  • astrocytome de grade 3 (astrocytome anaplasique): tumeurs qui se développent plus rapidement qu'au stade 2;
  • astrocytome de grade 4 (glioblastome): le type à croissance la plus rapide et le plus agressif de toutes les tumeurs du système nerveux.

Traitement

Fondamentalement, les médecins recourent à 3 méthodes principales de traitement des astrocytomes: la chirurgie, la radiothérapie (ou radiothérapie, radiothérapie) et la pharmacothérapie (ou chimiothérapie, thérapie anticancéreuse avec des médicaments antiblastomes).

Une combinaison de ces traitements est souvent recommandée, en fonction des détails spécifiques trouvés lors du diagnostic. Vous et votre médecin travaillez ensemble pour déterminer la meilleure option thérapeutique en fonction de facteurs tels que:

  • le nombre d'entités;
  • la taille de la tumeur;
  • l'emplacement de la tumeur;
  • agressivité du cancer.

Toute une équipe de médecins travaillera avec vous pour déterminer la meilleure option thérapeutique pour votre situation spécifique..

Lorsqu'ils font des recommandations, les médecins des centres spécialisés peuvent choisir parmi certaines approches de diagnostic et de traitement, y compris le prélèvement de tissus (biopsie) et la chirurgie..

Aujourd'hui, les progrès de la technologie d'imagerie, par exemple, ont fourni aux chirurgiens des outils précieux pour localiser, détecter et étudier les tumeurs cérébrales. Ces approches imagées leur permettent de «cartographier» le cerveau et de séparer les tumeurs des tissus sains. Ils peuvent également effectuer des procédures plus sûres et moins invasives.

Rééducation après traitement

Étant donné que les tumeurs cérébrales peuvent se développer dans les parties du cerveau qui contrôlent les capacités motrices, vocales, visuelles et de réflexion, la rééducation peut être un élément nécessaire du rétablissement. Le médecin vous orientera vers des spécialistes qui pourront vous aider, par exemple:

  • Un physiothérapeute qui peut vous aider à retrouver la motricité ou la force musculaire perdues.
  • Un ergothérapeute qui aide à reprendre ses activités quotidiennes normales, y compris le travail, après la résolution d'une tumeur au cerveau ou d'une autre condition médicale.
  • À un orthophoniste, spécialiste dans le domaine des troubles de la parole (défectologue). Un orthophoniste peut vous aider si vous avez des problèmes d'élocution.

Taux de survie et espérance de vie

Selon l'American Cancer Society, le pourcentage de personnes atteintes d'astrocytome qui vivent cinq ans après le diagnostic sont:

  • 49% pour les personnes âgées de 22 à 44 ans
  • 29% pour les personnes âgées de 45 à 54 ans
  • 10% pour les personnes âgées de 55 à 64 ans

Il est important de se rappeler que ce ne sont que des moyennes. Plusieurs facteurs peuvent également affecter la survie, notamment:

  • taille et emplacement de la tumeur
  • si la tumeur a été complètement ou partiellement enlevée par chirurgie
  • si la tumeur est nouvelle ou récurrente
  • votre état de santé général

Le médecin pourra vous donner une meilleure idée du pronostic en fonction de ces facteurs..

Astrocytome - quelle est cette maladie et comment la traiter

L'astrocytome est un néoplasme primaire qui se développe à partir de cellules astrocytaires (de soutien) du système nerveux, il s'agit donc d'une tumeur du tissu glial.

Les cellules gliales occupent 40% du volume du tissu nerveux. Ils remplissent l'espace entre les neurones, et remplissent des fonctions protectrices et trophiques, participent à la conduction d'une impulsion nerveuse.

La fréquence de détection des astrocytomes est 1,5 fois plus élevée chez l'homme que chez la femme et ne dépend pas de l'âge.

Les tumeurs gliales représentent 3% de tous les néoplasmes du système nerveux.

Facteurs de risque

Facteurs de risque modifiés (ces facteurs qui peuvent changer en raison des actions humaines)

Substances chimiques. Contact avec des composés tels que le formol, l'arsenic, le mercure, le caoutchouc, les dérivés dans la production de plastiques;

Médicaments. Prendre des contraceptifs hormonaux;

Rayonnement ionisant. Patients après irradiation cérébrale avec neurofibrose;

Régime. L'utilisation de produits fumés en conserve en raison de la teneur en précurseurs du composé N-nitroso).

Facteurs de risque non modifiés (les facteurs qui ne peuvent pas être modifiés par l'homme)

Modifications héréditaires (génétiques). La présence de types de neurofibrose I II, syndrome de Li-Fraumeni;

Manifestations cliniques

Les astrocytes entourent chaque cellule nerveuse, ce qui signifie que la tumeur peut être localisée n'importe où, à la fois dans le système nerveux central (cerveau) et dans la région périphérique (moelle épinière).

Astrocytome du cerveau

Il existe 4 stades de tumeur maligne:

Stade I (astrocytome pilocytique du cerveau)

Une tumeur bénigne, à croissance lente et bien définie. On le trouve souvent dans le cervelet, le tronc cérébral, le long des fibres optiques. Les jeunes enfants souffrent.

Photo: astrocytome pilocytique au niveau cellulaire

Stade II (astrocytome fibrillaire)

Sur la photo: le cerveau affecté par un astrocytome fibrillaire

Des astrocytomes épars sont également isolés. Ils peuvent se développer dans les tissus voisins, mais ils se développent lentement. Aussi appelés astrocytomes de bas grade ou de deuxième grade, ils peuvent revenir en tant que tumeurs de stade supérieur.

Stade III (astrocytome anaplasique)

Ils sont rares. C'est un cancer de stade 3 qui se développe rapidement et se propage aux tissus voisins. Ils sont difficiles à éliminer complètement en raison de leurs processus ressemblant à des tentacules qui se développent dans les tissus cérébraux voisins..

Photo: histologie de l'astrocytome anaplasique

Il s'agit d'un néoplasme malin à progression rapide sans limites claires en raison d'une croissance invasive.

Stade IV (glioblastome du cerveau)

L'une des tumeurs les plus malignes, qui n'a pas de limites claires, se caractérise par une croissance rapide, envahissant les tissus environnants. Il est diagnostiqué dans 6-7 décennies de vie principalement chez les hommes.

Indépendamment des étapes, les types suivants sont également distingués:

Gliomes du tronc cérébral

Les gliomes du tronc cérébral sont rares chez les adultes. Rarement, des gliomes peuvent se former dans le tronc cérébral, la partie qui se connecte à la moelle épinière.

Tumeurs astrocytaires pinéales

Les tumeurs astrocytaires pinéales peuvent être de n'importe quelle variété. Ils se forment autour de la glande pinéale. Ce petit organe du cerveau produit de la mélatonine, qui aide à contrôler le sommeil et l'éveil..

Un néoplasme glial peut être localisé dans n'importe quelle partie du cerveau, ce qui entraînera une perturbation ou une modification du travail des structures correspondantes du corps.

SymptômesLocalisation
diminution de la fonction visuelle (diminution de l'acuité visuelle, rétrécissement des champs visuels ou perte de ses zones)mésencéphale, lobe occipital, fibres optiques
coordination spatiale altérée (incapacité à effectuer des mouvements)cervelet, mésencéphale
troubles de la parolehémisphères cérébraux
perte auditive, mauvaise compréhension de ce qui a été entendulobe temporal, mésencéphale
diminution des fonctions cognitives (mémoire, réflexion)hémisphères du cerveau
l'apparition de mono-, paraplégie, (engourdissement des bras, des jambes), parasthésie (sensation de chair de poule)cerveau médian, bulbe rachidien
crises d'épilepsiehémisphères du cerveau
changements de sensibilité (tactile, température, douleur)hémisphères cérébraux

Où que se trouve le néoplasme, il donnera plusieurs symptômes similaires:

  1. Maux de tête à caractère éclatant et pressant, aggravant après un effort physique;
  2. Apathie, léthargie, caractérisée par une diminution de l'intérêt pour l'environnement, l'initiative de vie, l'activité.

Astrocytome de la moelle épinière

Les néoplasmes gliaux du système nerveux périphérique sont 4 fois moins fréquents que les.

L'astrocytome est typique des enfants jeunes et d'âge moyen; plus l'enfant est âgé, moins il est susceptible de développer une tumeur..

La photo montre un astrocytome de la moelle épinière

La plupart des gliomes astrocytaires sont localisés au niveau de la moelle épinière cervicale, cervicothoracique..

Les astrocytomes piloïdes de la moelle épinière (stade I), ainsi que du cerveau, ont une bordure claire du tissu sain du système nerveux dans 70% des cas, ce qui facilite la détection et l'élimination radicale du néoplasme. Les stades suivants: astrocytome anaplasique (stade III), glioblastome (stade IV), ont une croissance plus progressive et invasive, ce qui aggrave le pronostic en traitement.

Le tableau clinique est caractérisé par une douleur locale, une déformation de la colonne vertébrale, une position forcée de la tête, ce qui réduit la douleur, une diminution de la motricité.

Diagnostique

Si des symptômes caractéristiques apparaissent, vous devriez consulter un neurologue. La réception se compose de plusieurs parties:

  • collection d'anamnèse;
  • évaluation de l'état neurologique selon l'échelle de Karnovsky.

Pour clarifier l'emplacement, la nature de l'invasion, des méthodes de recherche d'imagerie sont prescrites:

  1. IRM du cerveau ou de la moelle épinière avec ou sans construction en trois projections;
  2. Tomographie par émission de positrons;
  3. CT;
  4. Radiographie (la spondylographie est réalisée lorsque le néoplasme est localisé dans la moelle épinière).
IRM du cerveau

Méthodes de recherche fonctionnelle:

  1. EEG du cerveau;

Analyses cliniques:

  • analyse sanguine générale;
  • chimie sanguine;
  • analyse d'urine générale;
  • un test sanguin pour les marqueurs tumoraux, si le néoplasme est situé dans la région pinéale.

Conseils supplémentaires:

  1. Examen par un thérapeute (évaluation de l'état somatique);
  2. Consultation avec un ophtalmologiste (détection des troubles oculomoteurs, visuels, modifications du fond d'œil associées à la présence d'une hypertension intracrânienne);
  3. Consultation ORL (identification d'une diminution des fonctions auditives)
  4. Consultation avec un neurochirurgien.

Astrocytome de la moelle épinière

a) Définitions:
• Néoplasme primaire de la moelle épinière (SM) d'origine astrocytaire

b) Visualisation:

1. Caractéristiques générales:
• Le signe diagnostique le plus significatif:
o Néoplasme infiltrant à accumulation de contraste, accompagné d'une expansion du CM
• Localisation:
o Cervical> moelle épinière thoracique
• Dimensions:
o Habituellement, la nature centrale de la croissance tumorale

2. Données radiographiques:
• Radiographie:
o ± scoliose
o ± expansion des limites osseuses du canal rachidien

3. Scanner pour l'astrocytome de la colonne vertébrale:
• CT sans contraste:
o Extension CM
o ± expansion, remodelage des parois osseuses du canal rachidien
• CT avec KU:
o Amélioration du contraste minime / modérément prononcée

4. IRM pour l'astrocytome de la colonne vertébrale:
• T1-VI:
o Augmentation de la moelle épinière:
- La longueur est généralement totale)
o Minimal / modéré> contraste intense
o Hétérogène / infiltrant> homogène / bien défini

5. Recherche sur les radio-isotopes:
• Les astrocytomes anaplasiques sont caractérisés par une augmentation prononcée de l'absorption du FDG marqué au 18 F et de la méthionine marquée au 11 C

6. Recommandations pour la visualisation:
• La méthode de diagnostic la plus optimale:
o IRM multiplanaire avec CU
• Protocole de recherche:
o Sagittal et axial T2-VI et T1-VI avec KU

(Gauche) Coupe sagittale, T2-WI: néoplasme intramédullaire hyperintense expansif de la moelle épinière cervicale supérieure.
(À droite) Sur T1-WI sagittal avec CU chez le même patient, il y a une amélioration de contraste légèrement prononcée de la tumeur, qui est un astrocytome intramédullaire à croissance expansive. immunoréactivité de cette protéine dans les tissus sains.

c) Diagnostic différentiel de l'astrocytome spinal:

1. Épendymome:
• Amélioration du contraste intense avec des bords nets
• Modèles de croissance centraux> excentriques
• Plus souvent, la moelle épinière thoracique inférieure est touchée
• Composante kystique ou nécrotique, souvent des hémorragies
• Plus fréquent à un âge relativement plus avancé que les astrocytomes

2. Autres néoplasmes:
• Ganglioglioma:
o Intensité mixte du signal T1 due à la présence de composants solides et kystiques
o Hyperintensité du signal T2 uniforme> hétérogène
• Lymphome:
o La forme intramédullaire est une masse accumulant le contraste avec des limites indistinctes
• Métastases:
o La mise au point intramédullaire de l'amélioration du contraste est généralement beaucoup plus localisée et entourée d'une large zone d'œdème
o Les lésions métastatiques de la pie-mère peuvent ressembler à un hémangioblastome
o Les patients sont généralement plus âgés
• Hémangioblastome:
o Contraste focal accumulant pia mater / noeud sous-pial
o La combinaison avec la transformation de la moelle épinière kystique peut ressembler à un astrocytome

3. Syringohydromyélie:
• Le signal de kyste est isointense par rapport au CSF, aucune amélioration du contraste

4. Myélite auto-immune ou inflammatoire:
• Maladie démyélinisante (± irrégulière, avec des bords indistincts, amélioration du contraste dans la phase aiguë de la maladie):
o Sclérose en plaques:
- Il peut y avoir des signes d'œdème de la moelle épinière léger, localisé et en forme de flamme
- Lésions généralement multiples o Myélite transversale:
- Lésion médullaire étendue ± amélioration du contraste irrégulier
o Myélite infectieuse:
- Myélite virale, ostéomyélite granulomateuse, méningite bactérienne
- Apparition rapide des symptômes, symptômes constitutionnels
• Infarctus de la moelle épinière:
o Apparition soudaine:
o Facteurs de risque: athérosclérose, hypertension, diabète sucré
o Contexte clinique: dissection aortique, anévrisme de l'aorte abdominale ou chirurgie
• Malformation vasculaire de la dure-mère:
o Œdème généralement léger et expansion de la moelle épinière
o Vaisseaux prononcés de la pie-mère
o Développement lent de la parésie dans les segments proximaux des membres inférieurs

(À gauche) Coupe sagittale, T1-WI avec CU: une image d'une expansion fusiforme typique de la moelle épinière cervicale. Aux niveaux C3 et C4, on note une amélioration inégale du contraste du parenchyme de la moelle épinière.
(À droite) Coupe sagittale, T2-WI (à gauche): astrocytome anaplasique de la moelle épinière cervicale et thoracique, caractérisé par une dilatation modérée de la moelle épinière et une signalisation quelque peu hyperintense. Sur FS sagittal T1-WI avec CU (à droite), il y a une amélioration de contraste prononcée minimale de la tumeur.

d) Pathologie:

1. Stade, degrés et classification de l'astrocytome rachidien:
• 80 à 90% des tumeurs sont caractérisées par une malignité faible / limite:
o Astrocytome pilocytique = degré I selon la classification de l'OMS:
- Hypertrophie focale ou diffuse de la moelle épinière, néoplasme irrégulier avec éléments kystiques et hydromyélie
- Lésion primaire des segments thoracique et cervical de la moelle épinière
- Différents degrés d'amélioration du contraste, coefficients de diffusion élevés pour l'eau
o Astrocytome fibrillaire = degré II selon la classification de l'OMS
o Astrocytome pilomyxoïde (similaire à l'AP, nez avec d'autres caractéristiques histopathologiques):
- La localisation vertébrale est rare
- Comportement plus agressif par rapport à l'AP
± diffusion avec flux de LCR au moment du diagnostic
o Xanthoastrocytome pléomorphe:
- La localisation vertébrale est rare
- Pronostic favorable, cependant, 15 à 20% de ces tumeurs subissent une transformation anaplasique progressive
- Il est situé superficiellement et se développe partiellement dans la pia mater
o Gangliogliome, gliomes mixtes
• 10-1 5% des tumeurs sont caractérisées par une tumeur maligne élevée:
o La plupart des astrocytomes anaplasiques (grade III de l'OMS)
o Glioblastome (grade IV de l'OMS) - rare
o Les tumeurs à haut degré de malignité (III-IV) sont caractérisées par une forte incidence de rechutes locales et à distance avec des lésions du système nerveux central

2. Microscopie:
• Astrocytome fibrillaire:
o Hypercellularité, différents degrés d'atypie cellulaire / activité mitotique
o Infiltration du parenchyme de la moelle épinière
• Astrocytome pilocytique:
o Fibres Rosenthal, vaisseaux gloméruloïdes / hyalinisés
o Faible incidence d'atypie / mitose nucléaire
• Astrocytome anaplasique:
o Hypercellularité
o Atypie nucléaire et activité mitotique élevée
o Absence de prolifération microvasculaire et de nécrose

(Gauche) Coupe sagittale, T1-WI avec CU: formation exophytique intramédullaire lobulaire ventrale, repoussant quelque peu la moelle épinière vers l'arrière. L'éducation se caractérise par une amélioration du contraste irrégulier du signal.
(À droite) Un T1-WI sagittal d'un patient atteint d'astrocytome pilomyxoïde montre une tumeur de contraste principalement solide, bien définie et à accumulation homogène. Ces tumeurs sont caractérisées par un taux de survie des patients plus faible par rapport aux astrocytomes classiques de bas grade et une fréquence de dissémination élevée avec le flux de LCR..

e) Caractéristiques cliniques:

1. Tableau clinique de l'astrocytome rachidien:
• Symptômes / signes les plus courants:
o Développement lent de la clinique de myélopathie
• Autres symptômes / signes:
o Difformité scoliotique douloureuse
o Radiculopathie
o Troubles sensoriels et moteurs
o Fonction sphinctérienne altérée

2. Démographie:
• Âge:
o Tumeur intramédullaire de la moelle épinière la plus courante chez les enfants et les jeunes adultes
environ 60% des tumeurs intramédullaires du SM (IEM) chez les enfants sont des astrocytomes, 30% sont des épendymomes
• Le sexe:
environ M: W = 1,3: 1
• Épidémiologie:
o Le deuxième néoplasme SM le plus fréquent
environ IMOSM = 5 à 10% de toutes les tumeurs du système nerveux central:
- 20% des néoplasmes intrarachidiens chez l'adulte
- 30 à 35% des néoplasmes intrarachidiens chez les enfants
Environ 90 à 95% des IMOSM sont des gliomes:
- Incidence globale, épendymomes> astrocytomes (2: 1)
- Par rapport à l'AP d'autres localisations, l'AP de la moelle épinière survient chez les personnes âgées et constitue une proportion importante (58%) des tumeurs vertébrales d'origine astrocytaire.
environ M: W = 1,3: 1
o Combinaison avec NF2

3. Évolution de la maladie et pronostic:
• La plupart des tumeurs se caractérisent par une croissance lente
• Les tumeurs malignes peuvent rapidement conduire au développement et à la progression de déficits neurologiques
• Le pronostic dépend du type histologique de la tumeur / du grade de malignité et de l'étendue de la résection réalisée:
o Taux de survie à cinq ans: 80% pour les tumeurs de bas grade, 30% pour les tumeurs de haut grade
• Le déficit neurologique postopératoire dépend principalement de la gravité du déficit neurologique préopératoire

4. Traitement de l'astrocytome de la colonne vertébrale:
• Suivi chez les patients asymptomatiques
• La résection tumorale est indiquée pour les déficits neurologiques progressifs
• Résection microchirurgicale (pour les tumeurs de bas grade)
• Thérapie adjuvante:
o Option de traitement pour les astrocytomes de grade III-IV selon la classification de l'OMS
o Il n'y a aucune preuve que la radiothérapie ou la chimiothérapie ait un effet bénéfique sur les résultats à long terme

f) Note de diagnostic:
1. Considérez:
• La clinique de myélopathie est toujours une indication pour l'IRM
2. Conseils pour interpréter les images:
• Les FS T1-WI axiale et sagittale avec CU sont prescrits pour exclure les lésions de la dure-mère et de la pie-mère, qui pourraient être à l'origine de la syringomyélie

g) Liste de la littérature utilisée:
1. Ahmed R et al: maladie à long terme et résultats neurologiques chez les patients atteints de tumeurs pédiatriques intramédullaires de la moelle épinière. J Neurosurg Pediatr. 13 (6): 600-1 2, 2014
2. Kim DH et al: Différenciation entre épendymome rachidien intramédullaire et astrocytome: analyse IRM comparative. Clin Radiol. 69 (1): 29-35, 2014
3. Heo DH et al: Un marqueur diagnostique histopathologique pour l'astrocytome spinal humain: expression de la protéine acide fibrillaire gliale-6. J Neurooncol. 108 (1): 45-52, 2012
4. Tomura N et al: résultats TEP des tumeurs intramédullaires de la moelle épinière à l'aide de [18F] FDG et [11C) méthionine. AJNR Am J Neuroradiol. Publication en ligne avant l'impression, 2012
5. Colnat-Coulbois S et al: Prise en charge de l'astrocytome pilocytique kystique intramédullaire avec irradiation intracavitaire au rhénium 186: rapport de cas. Neurochirurgie. 66 (5): E1023-4: discussion El 024, 2010
6. Ewelt C et al: Cordectomie comme option de traitement finale pour le gliome malin intramédullaire diffus par résection guidée par fluorescence 5-ALA. Clin Neurol Neurosurg. 1 1 2 (4): 357-61,2010
7. Horger M et al: astrocytome pilocytique spinal: résultats de l'imagerie IRM lors de la première présentation et après la chirurgie. Eur J Radiol. Publication en ligne avant l'impression, 2010
8. Jeong SM et al: diffusion intracrânienne de l'astrocytome anaplasique de la moelle épinière. J Korean Neurosurg Soc. 47 (1): 68-70, 2010
9. Paraskevopoulos D et al: astrocytome pilomyxoïde de la moelle épinière cervicale chez un enfant avec une progression rapide vers le glioblastome: rapport de cas et revue de la littérature. Childs NervSyst. Publication en ligne avant l'impression, 2010
10. Raco A et al: Astrocytomes intramédullaires de haut grade: 30 ans d'expérience au Département de Neurochirurgie de l'Université de Rome "Sapienza". J Neurosurg Spine. 12 (2): 144-53, 2010
11. Seo HS et al: astrocytomes intramédullaires non améliorants et autres caractéristiques d'imagerie RM: une étude rétrospective et une revue systématique. AJNR Am J Neuroradiol. 31 (3): 498-503, 2010

Editeur: Iskander Milevski. Date de publication: 29.8.2019

Astrocytome de la moelle épinière

Consultation gratuite sur le traitement à Moscou.
Appelez le 8 (800) 350-85-60 ou remplissez le formulaire ci-dessous:

L'astrocytome de la moelle épinière est un néoplasme malin ou bénin qui se développe à partir des cellules étoilées de la névroglie, les astrocytes. Selon l'étendue et l'emplacement de la tumeur, l'oncopathologie peut être mortelle. Ses conséquences, même avec une dynamique favorable et un faible taux de développement, conduisent à une paralysie et une immobilité complètes. Si la maladie n'est pas traitée, la mort surviendra après un certain temps.

Selon les données épidémiologiques, l'astrocytome de la moelle épinière survient 10 fois moins fréquemment que dans le cerveau et ne représente que 5 à 10% de toutes les tumeurs de la moelle épinière. L'incidence dans le monde et en Russie chez les enfants, les adolescents, les jeunes filles et les garçons est beaucoup plus élevée que chez les femmes et les hommes adultes, les personnes âgées. L'urgence du problème est que le cancer dans 90% des cas survient chez les enfants de moins de 10 ans et conduit à un handicap.

Par conséquent, dans l'étiologie de la maladie, une attention particulière est accordée à l'hérédité et aux pathologies de la formation fœtale pendant la grossesse. Ainsi, le facteur féminin, à savoir la présence dans le corps d'une femme de virus tels que l'herpès, le cytomégalovirus, qui peuvent être infectés sexuellement, par des gouttelettes en suspension dans l'air, au cours du premier trimestre de la grossesse, peut entraîner la mort du fœtus. On pense qu'une diminution de l'activité ne provoque pas de pathologies incompatibles avec la vie, mais elle peut laisser une marque telle que des cellules gliales altérées, qui, dans des conditions favorables, commencent à se multiplier de manière incontrôlable.

Chez 70% des patients, la détection des astrocytomes myéloïdes est une bonne chance de survie. Ils sont guérissables et utilisables, sauf si, bien sûr, le processus est lancé. Une tumeur de longue durée, même avec un traitement adéquat, provoque des changements déjà irréversibles qui pourraient être restaurés à un stade précoce. Le pronostic de l'astrocytome aplasique, du glioblastome est défavorable - faible taux de survie, mortalité élevée et éventuellement décès. Ils progressent rapidement, impliquant les tissus environnants dans le processus oncologique, malgré le fait qu'ils métastasent rarement, deviennent inopérables et incurables.

Dans l'histoire de la médecine moderne, le traitement des tumeurs de la moelle épinière a connu un long développement. Actuellement, des techniques de retrait innovantes sont utilisées, par exemple un cyber-couteau, qui vous permet de combattre même de grandes formations, causant des dommages minimes aux tissus environnants, augmentant ainsi l'espérance de vie du patient..

Si vous ou vos proches avez besoin d'une assistance médicale, veuillez nous contacter. Les spécialistes du site conseilleront une clinique où vous pourrez obtenir un traitement efficace:

Types d'astrocytome de la moelle épinière

La classification TNM n'est pas utilisée dans l'astrocytome de la moelle épinière, car les métastases aux ganglions lymphatiques régionaux et aux organes distants ne sont pratiquement pas observées. Au lieu de cela, la classification de l'OMS est utilisée, selon laquelle tous les types d'astrocytomes de la moelle épinière sont divisés par malignité en groupes.

Selon le tableau cytologique, les types suivants sont distingués:

  • • de bas grade - astrocytome pyéloïde, pilocytaire, pilomyxoïde, fibrillaire, sous-épendymaire;
  • • hautement malin - aplasique, à cellules géantes ou glioblastome multiforme, gliosarcome.

La détermination de la cytologie est possible avec une biopsie stéréotaxique ou la prise de biomatériau pour examen histologique pendant la chirurgie.

Selon le type de croissance, les formes suivantes sont distinguées:

  • • intramédullaire;
  • • extramédullaire.

Les images radiographiques, la tomodensitométrie, l'IRM aident à révéler la direction de la croissance de la tumeur de la moelle épinière.

Astrocytome de la moelle épinière: symptômes et signes avec photo

Dans les premiers stades, l'astrocytome de la moelle épinière est asymptomatique. Les premiers précurseurs de la maladie sont des symptômes cérébraux généraux, par exemple des maux de tête, souvent attribués à une autre maladie ou à une maladie similaire. La tête fait mal souvent et gravement, généralement le matin, nauséeux, cela devient plus facile après des vomissements. Bien sûr, il n'est pas possible de détecter des signes évidents et visibles sur le corps - il n'y a donc pas de bosses ni de taches sur la peau.

Les manifestations les plus initiales dans les formations intramédullaires sont des paresthésies et une violation de la sensibilité à la température et à la douleur sans changements profonds, qui se manifeste extérieurement par l'apparition de brûlures, car une personne ne ressent pas la température des objets. Les patients décrivent les paresthésies comme des picotements, une sensation de brûlure, la chair de poule dans le segment affecté innervé, avec des changements partant des parties proximales du corps et atteignant le bout des doigts.

La principale manifestation caractéristique du cancer extramédullaire: syndrome douloureux dû à la compression, inflammation des racines. La radiculopathie permet d'obtenir des données assez précises et d'afficher le niveau de sa localisation. Comme on peut le voir, au tout début, on peut supposer une lésion segmentaire de la moelle épinière..

Les plaintes tardives du patient comprennent:

  • • parésie et paraplégie, qui se traduit par une atrophie, une faiblesse musculaire;
  • • perte totale de sensibilité;
  • • dysfonctionnement des organes internes, par exemple digestion, activité cardiaque (pouls, tension artérielle), respiration.

Les symptômes augmentent progressivement - en l'absence de soins médicaux, un coma cérébral et un œdème peuvent se développer en raison d'une augmentation de la pression intracrânienne.

L'astrocytome de la moelle épinière provoque

La principale cause de l'oncologie est les mutations génétiques qui provoquent divers facteurs dommageables..

Ceux-ci inclus:

  • • rayonnement ionisant;
  • • la neurofibromatose, qui provoque un astrocytome dans 15% des cas, est héréditaire;
  • • infections - leurs agents pathogènes sont contagieux, par exemple le cytomégalovirus, l'herpès-6, le SV4Q;
  • • produits chimiques (nitrosamine, formol);
  • • substances cancérigènes pénétrant dans l'organisme avec les aliments (conservateurs, viandes fumées);
  • • stress, dépression (psychosomatique);
  • • âge.

Une prédisposition à l'apparition d'une tumeur est observée lorsque le statut immunitaire d'une personne diminue, elle se forme du fait que le corps n'est pas capable de détruire les structures qui lui sont étrangères.

Stades de l'astrocytome de la moelle épinière

Le diagnostic exact et la conclusion du médecin comprennent une description de la mise en scène de l'astrocytome de la moelle épinière. Cela est nécessaire pour choisir les tactiques de traitement et déterminer le pronostic. Ainsi, dans les premiers stades, la probabilité de guérison est élevée, mais dans ces derniers, qui sont accompagnés d'une carie cancéreuse, le traitement est inefficace et un traitement de soutien est nécessaire pour aider à soulager l'état du patient cancéreux..

Liste des étapes:

  • • 0 - un astrocytome à un stade précoce ne peut être détecté que par hasard;
  • • 1 (premier) - myéloïde, pilocytaire, fibrillaire;
  • • 2 (deuxième) - astrocytome sous-épendymaire, capable de dégénérer;
  • • 3 (troisième) - aplasique, caractérisé par une germination rapide et une nécrose;
  • • 4 (quatrième degré) - tous les types de glioblastomes (bas grade, multiforme, gliosarcome).

Diagnostic de l'astrocytome de la moelle épinière

L'examen diagnostique permet d'identifier l'astrocytome de la moelle épinière et de déterminer sa prévalence. En cas de suspicion de cancer, des examens neurologiques (réflexes, tests de sensibilité) sont effectués, qui montrent des lésions segmentaires de la moelle épinière.

Le diagnostic afin de clarifier le diagnostic nécessite de vérifier la localisation du cancer. Pour cela, des photographies sont prises en imagerie par résonance magnétique et calculée. Les rechutes, si la tumeur se développe à nouveau après la chirurgie, peuvent être détectées à l'aide de la tomographie par émission de positons.

Traitement de l'astrocytome de la moelle épinière

Étant donné que la plupart des astrocytomes de la moelle épinière ont une évolution relativement bénigne, les actions de l'oncologue visent non seulement à gagner, à arrêter le processus oncologique, mais aussi à maintenir, améliorer l'état fonctionnel, contrôler la rémission clinique et prévenir les complications et les rechutes, c'est-à-dire une guérison complète..

Le principal traitement efficace pour une tumeur de la moelle épinière est la radiothérapie, qui ralentit le processus. Mais si le retrait est possible, la chirurgie est également utilisée, ce qui est capable d'éliminer complètement la formation.

Avec les glioblastomes, des contre-indications à la chirurgie sont souvent rencontrées, car l'excision de la tumeur peut entraîner la mort. En raison du syndrome douloureux sévère, un soulagement de la douleur est nécessaire, des analgésiques narcotiques ou non narcotiques, des diurétiques anti-inflammatoires doivent être pris pour lutter contre l'œdème cérébral.

Prévention de l'astrocytome de la moelle épinière

Recommandations des oncologues pour éviter l'apparition d'un astrocytome de la moelle épinière.

Donc, il est recommandé:

  • • arrêter de fumer, de boire de l'alcool;
  • • faire du sport - une activité physique modérée stimule le système immunitaire, régule les niveaux hormonaux;
  • • ne pas surmenage, repos - un sommeil sain pendant 6 à 8 heures par jour est nécessaire;
  • • observer le régime alimentaire, réduire la consommation de conserves fumées marinées.

Bien sûr, il est impossible de prévenir complètement l'apparition d'un foyer oncologique, mais en excluant certains effets néfastes, vous pouvez réduire le risque. Protège les changements de mode de vie et de comportement.

Vous pouvez également trouver ces articles utiles

Glioblastome de la moelle épinière

Le glioblastome rachidien est une tumeur maligne qui se développe à partir de la glie (cellules qui entourent les neurones), qui dans certains.

Astrocyothme du cerveau

L'astrocytome du cerveau est une tumeur maligne qui appartient aux gliomes et se développe à partir de cellules de névroglie.

Astrocytome du tronc cérébral

L'astrocytome du tronc cérébral est un néoplasme malin basé sur des cellules étoilées dégénérées.

L'astrocytome cérébelleux est une tumeur maligne ou bénigne qui se forme à partir des cellules étoilées de la névroglie. Est.

Consultation gratuite sur le traitement à Moscou.
Appelez le 8 (800) 350-85-60 ou remplissez le formulaire ci-dessous:

Astrocytome de la moelle épinière: symptômes, diagnostic, traitement

L'astrocytome de la moelle épinière est un néoplasme oncologique qui se développe à partir d'astrocytes, cellules étoilées de la névroglie. Les cellules gliales occupent 40% du volume du système nerveux. Ils sont situés entre les neurones, remplissant une fonction protectrice et conductrice. La tumeur se développe dans le contexte d'une perturbation du fonctionnement du système nerveux, sans traitement, elle entraîne de graves conséquences. Le plus souvent, la pathologie est diagnostiquée chez les enfants jeunes et d'âge moyen..

Types d'astrocytome de la moelle épinière

La classification de l'OMS est basée sur le grade de malignité de l'astrocytome.

Il existe les types suivants:

  • De bas grade - astrocytome piloïde (pilocytique), pilomyxoïde, fibrillaire, sous-épendymaire.
  • Hautement malin - glioblastome aplasique à cellules géantes (multiforme), gliosarcome.

Le type de tumeur ne peut être déterminé que par biopsie stéréotaxique ou par analyse histologique du biomatériau obtenu lors de la chirurgie.

Selon le type de développement de l'astrocytome de la moelle épinière, il est intramédullaire ou extramédullaire. Il est possible de déterminer la croissance de la tumeur de la moelle épinière à l'aide de rayons X, de tomodensitométrie ou d'IRM.

Malignité astrocytome

Selon le degré de malignité, ces néoplasmes sont divisés en 4 groupes:

Grades 1 et 2 - astrocytomes hautement différenciés caractérisés par une croissance lente: astrocytome piloïde (pilocytique) et diffus de stade bas.

Grades 3 et 4 - glioblastome multiforme et astrocytome anaplasique. Ils se caractérisent par des taux de croissance élevés, peuvent se propager à la colonne vertébrale, pénétrer dans le cerveau.

Non.CodeNomGrade de malignité
19421/1Astrocytome piloïdeOMS grade I
9425/3Astrocytome pilomyxoïdeOMS grade II
29384/1Astrocytome à cellules géantes sous-épendymairesOMS grade I
39424/3Xanthoastrocytome pléiomorpheOMS grade II
49400/3Astrocytome diffusOMS grade II
9420/3Astrocytome fibrillaire
9411/3Astrocytome hémistocytaire
9410/3Astrocytome prooplasmique
cinq9401/3Astrocytome anaplasiqueGrade III de l'OMS
69440/3GlioblastomeGrade IV de l'OMS
9441/3Astrocytome à cellules géantesGrade IV de l'OMS
9442/3GliosarcomeGrade IV de l'OMS
79381/3Gliomatose cérébrale
Code morphologique de la classification internationale des maladies (oncologie) (CIM-O).
Le grade de malignité est codé comme suit:
/ 0 pour les tumeurs bénignes;
/ 3 pour les tumeurs malignes;
/ 1 pour une malignité transitoire ou non spécifiée.

Symptômes d'astrocytome

La pathologie est caractérisée par un large éventail de symptômes, en fonction de l'emplacement et du type. Dans les premiers stades de développement, l'astrocytome se déroule sans signes visibles. Le plus souvent, les premiers signes cliniques apparaissent lorsque la tumeur atteint une taille significative..

Les symptômes de l'astrocytome comprennent:

  • Douleur sourde et douloureuse dans le dos, le long de la colonne vertébrale, tandis que les analgésiques n'aident pas. Douleur pire la nuit en position couchée.
  • Maux de tête.
  • Position de la tête forcée dans une position qui soulage la douleur.
  • Nausées Vomissements.
  • Faiblesse, somnolence même après le réveil.
  • Troubles de la coordination des mouvements, de la motricité fine.
  • L'apparition de paresthésies (sensation de rampement, de picotements, de brûlure dans certaines parties du corps).
  • Violation de la douleur superficielle et de la sensibilité à la température.
  • Troubles de la parole.
  • Faiblesse musculaire.

Les symptômes sont à la fois permanents et temporaires. Le degré de sa gravité dépend de la localisation de la tumeur et de l'état de santé humaine..

Aux stades ultérieurs du développement de la tumeur, une atrophie musculaire et une parésie se produisent. La sensibilité cutanée est complètement perdue. Les troubles apparaissent dans l'activité des organes internes (systèmes cardiovasculaire, respiratoire, digestif).

Si non traité, une augmentation de la pression intracrânienne, un œdème cérébral, un coma peuvent se développer.

Diagnostic de l'astrocytome

Lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, vous devez contacter un neurologue. Lors du rendez-vous, le médecin recueillera l'anamnèse, examinera le patient et évaluera l'état du système nerveux selon l'échelle de Karnovsky.

Les mesures de diagnostic supplémentaires comprennent:

  1. IRM de la moelle épinière (avec ou sans contraste).
  2. Tomographie par émission de positrons.
  3. Tomodensitométrie.
  4. radiographie.
  5. EEG du cerveau (selon les indications).

Le diagnostic de l'astrocytome de la moelle épinière comprend la livraison de tests de laboratoire:

  • Test sanguin général et biochimique.
  • Analyse d'urine générale.

Le patient a besoin des conseils supplémentaires d'un thérapeute et d'un neurochirurgien.

Traitement de l'astrocytome de la moelle épinière

Le type de traitement dont le patient aura besoin est déterminé par le médecin traitant, en fonction du diagnostic et des résultats de l'examen.

Les méthodes suivantes sont utilisées pour traiter le gliome de la moelle épinière:

Intervention chirurgicale

Si la tumeur est bénigne, elle est retirée chirurgicalement. Selon le stade de la maladie, il n'est pas toujours possible d'éliminer complètement le néoplasme, par conséquent, une radiothérapie supplémentaire est parfois prescrite.

Lors du diagnostic d'un astrocytome de stade 2 à 3, l'ablation chirurgicale complète de la tumeur est impossible, par conséquent, des méthodes de traitement supplémentaires sont prescrites pour détruire les cellules pathogènes restantes.

Lors de la chirurgie du cancer, une technique endoscopique utilisant des instruments miniatures peut être utilisée. L'image de la tumeur s'affiche sur l'écran du moniteur. L'intervention endoscopique réduit les traumatismes et le risque de complications.

La radiothérapie est la méthode principale ou auxiliaire de la thérapie par astrocytome

Sous l'influence des rayonnements ionisants, les cellules pathogènes meurent dans le corps, mais les tissus sains situés à côté de la tumeur en souffrent également. Dans les cas où la chirurgie n'est pas possible (l'astrocytome est situé à proximité des centres vitaux), la radiothérapie est utilisée.

L'irradiation dans le cancer est réalisée en cours pour finalement tuer les cellules tumorales dans le corps. Le traitement est effectué de deux manières:

  1. Impact interne - dans le tissu où la tumeur est localisée, des matières radioactives sont introduites, qui ont un effet déprimant sur les cellules mutées.
  2. Influence externe - le rayonnement affecte les parties externes du corps.

Chimiothérapie

Le traitement d'une tumeur de la moelle épinière par chimiothérapie supprime l'activité des cellules du néoplasme. Les agents chimiothérapeutiques sont disponibles sous forme de comprimés ou de solutions injectables.

Le choix du médicament est fait par le médecin. Il détermine également la durée du traitement.

Un inconvénient majeur de la chimiothérapie est qu’avec les cellules tumorales, les cellules saines meurent souvent, ce qui aggrave l’état de santé. Les médicaments de chimiothérapie endommagent l'hématopoïèse, l'activité du système nerveux. Leur effet secondaire se manifeste par les vomissements, les nausées et la diarrhée du patient. Les cheveux tombent, le patient perd du poids. Le traitement est douloureux, mais souvent il n'y a pas d'autre moyen de salut.

Radiochirurgie

L'astrocytome de la moelle épinière peut être traité efficacement par radiochirurgie. Il s'agit d'une méthode de traitement dans laquelle l'émission radio directe affecte les tissus mutés. L'une des méthodes de radiochirurgie est CyberKnife. L'avantage de la technique: l'ordinateur effectue des calculs spéciaux, grâce auxquels l'émission radio n'agit que sur la tumeur, sans endommager les tissus sains..

CyberKnife dans le traitement de l'astrocytome vous permet d'affecter efficacement le néoplasme, accélère le cours du traitement et facilite la période de rééducation.

La prévention

Afin d'éviter les complications et la re-formation d'une tumeur, les oncologues conseillent aux patients de respecter les recommandations suivantes après le retrait d'un astrocytome:

  • Abandonnez les mauvaises habitudes (alcool, tabac).
  • Mener une vie active (aidera à restaurer le corps, à normaliser l'équilibre hormonal et à renforcer le système immunitaire).
  • Repos adéquat (une personne doit dormir au moins 6 à 7 heures par jour).
  • Une bonne nutrition (exclure la malbouffe lourde, grasse de l'alimentation).

Ainsi, l'astrocytome de la moelle épinière est un cancer dangereux qui entraîne de graves conséquences. Si la pathologie est identifiée à temps et qu'un traitement complexe est commencé, le pronostic sera favorable. Dans d'autres cas, tout dépend de l'état de santé général et du stade du cancer. En adhérant aux recommandations du médecin, vous pourrez réduire le risque de récidive tumorale et améliorer votre santé..