Principal > Traumatisme

Maux de tête dans les tempes et les yeux, causes et comment traiter

Le mal de tête dans les tempes et les yeux n'est pas une combinaison agréable. Chaque personne éprouve des douleurs similaires et tout médecin entend régulièrement des plaintes de douleur pressante. La symptomatologie de la douleur peut varier. Cela dépend des raisons pour lesquelles ils sont apparus..

Les raisons pour lesquelles les tempes et les yeux se pressent et que faire?

  1. L'une des principales raisons de ce symptôme est le surmenage. Les personnes les plus exposées à ces inconvénients sont les personnes qui passent beaucoup de temps devant des moniteurs, des téléviseurs, des ordinateurs portables, des téléphones portables, des tablettes, etc..
  2. Si vous portez des lunettes ou des lentilles, la douleur dans la tempe et le contour des yeux peut être due au fait que votre optométriste n'a pas correctement sélectionné les dioptries. En conséquence, l'œil est constamment sollicité, ce qui ne peut qu'affecter l'état du nerf optique. Le plus souvent, il apparaît dans l'après-midi..
  3. Si des douleurs dans les yeux et les tempes surviennent à la suite de la toux ou des éternuements, cela peut indiquer que vous avez une pression artérielle élevée. De plus, dans la mesure où un traitement urgent est déjà nécessaire. Ça peut faire du bruit dans ta tête
  4. Si vous avez subi un traumatisme crânien ou un accident vasculaire cérébral et que vous ressentez ensuite des douleurs aux yeux et à la tête, il s'agit probablement d'une commotion.
  5. La migraine est l'une des principales causes de douleur au niveau des tempes et des yeux. Avec une migraine dans les tempes. Les douleurs durent de 3 heures à 3 jours, mais pas plus.
  6. Rhumes et maladies infectieuses telles que: angor, sinusite, sinusite.
  7. Insomnie. Avec l'insomnie, le mal de tête est le plus souvent ressenti dans les tempes, et donne aux yeux. Il suffit juste de bien se reposer et de se calmer.

En plus de ce qui a été répertorié, la cause d'une telle douleur peut être:

  • Ancien traumatisme crânien
  • Trouble de la santé mentale
  • Problèmes de régularité du cycle menstruel, à l'approche de la ménopause
  • Réaction à des médicaments qui n'ont pas été utilisés auparavant
  • Météosensibilité. Avec cette option, la personne ne ressent pas une douleur forte, mais prolongée dans les tempes, des pics de pression et des spasmes aigus. Les yeux irritables et les douleurs crâniennes sont courants.

Aide pour les maux de tête

Dans le cas où le whisky vous fait constamment mal, vous devez immédiatement contacter un spécialiste afin que vous puissiez être diagnostiqué correctement et bénéficier du traitement optimal. Le plus souvent, le traitement est plus rapide et plus facile si vous êtes assisté par des médecins professionnels et que vous avez demandé de l'aide au stade embryonnaire de la maladie.

Souvent, de nombreuses personnes ne perçoivent pas les symptômes qui l'accompagnent, mais se concentrent uniquement sur la douleur dans la tempe et le contour des yeux, qui causent l'anxiété la plus grave et essaient de se guérir..

La plupart des gens ne peuvent pas poser de diagnostic précis et, par conséquent, l'automédication entraîne l'élimination des symptômes, mais pas de la maladie. Et ce n'est pas tout à fait correct, car si la cause même de la douleur n'est pas éliminée, les symptômes réapparaîtront tôt ou tard. De plus, des médicaments réguliers peuvent entraîner de nouveaux problèmes digestifs..

La méthode de traitement la plus sûre et la plus sûre lorsque le whisky fait mal est un bon repos. Vous devriez prendre une douche, prendre un thé et vous coucher..

Auto-assistance pour la douleur

  1. Vous pouvez prendre des médicaments antispasmodiques pour éliminer les symptômes.
  2. Un être cher peut masser la tête, le cou et le dos soulage parfaitement les tensions et élimine les sensations douloureuses désagréables.
  3. Compresse froide sur le front, soulage la douleur et réduit la pression sur les tempes
  4. Marcher à l'air frais, ainsi qu'un sommeil profond, peut vous éviter des problèmes de douleur dans les tempes..
  5. Si vous savez que vous souffrez d'hypotension (pression artérielle basse), vous pouvez boire du thé ou du café fort.

Il est recommandé d'utiliser des médicaments uniquement si les autres méthodes n'aident pas, ou si le patient est hors de la maison et n'a pas la possibilité de se reposer et de se détendre. Pour chaque personne, les médicaments fonctionnent différemment. Vous devez choisir ce qui vous aidera..

  • Le paracétamol est un remède universel et efficace.

Causes ophtalmiques de douleur dans la tempe et le contour des yeux

Beaucoup ont rencontré un problème lorsque l'œil fait mal près du temple. Tout le monde sait que l'œil est un organe très sensible. À cet égard, même le plus petit obstacle peut provoquer une douleur intense. En raison de l'hypersensibilité, il est difficile d'établir les causes de la maladie oculaire et l'étendue de son infection.

Glaucome

Le glaucome est l'une des maladies oculaires les plus dangereuses. Avec cette maladie, la pression intraoculaire augmente tellement que pendant une courte période (plusieurs jours), elle peut entraîner une perte complète de la vision.

Le tout premier symptôme et le plus évident est une douleur aiguë dans l'œil. Dans ce cas, la douleur peut passer d'un œil à l'autre, puis se propager à toutes les autres parties de la tête. Il peut également y avoir les symptômes suivants:

  • Le sentiment que quelque chose presse sur les yeux
  • Augmentation de la photosensibilité
  • Yeux nuageux
  • Nausée et vomissements
  • Augmentation de la pupille

Si de tels symptômes sont détectés, une personne doit immédiatement consulter un médecin pour identifier un diagnostic. L'automédication dans ce cas n'est pas acceptable..

Autres maladies et causes

Il peut y avoir de nombreuses raisons de douleur oculaire, et toutes ne sont pas aussi effrayantes que celles décrites ci-dessus. Une blessure mineure peut également provoquer des sensations douloureuses désagréables. Si une personne a été exposée au soleil pendant une longue période ou dans une zone venteuse ouverte sans lunettes de protection, cela entraînera des yeux secs et irrités. La douleur oculaire peut être le résultat de maladies respiratoires.

La fatigue est l'une des causes les plus fréquentes. Si une personne passe beaucoup de temps devant des moniteurs, il est recommandé de faire de la gymnastique visuelle.

Douleur sous les yeux

En raison de maladies des vaisseaux oculaires, l'apport sanguin à l'œil et aux tissus de l'orbite est perturbé. Ce diagnostic est effectué uniquement avec une échographie spéciale, à l'aide de laquelle les vaisseaux sont examinés..

Psychosomatique

Il se trouve qu'après un examen et une analyse approfondis, les médecins ne parviennent pas à identifier les anomalies dans le corps, mais le mal de tête revient régulièrement. Dans ce cas, la supervision d'un psychologue ou d'un psychothérapeute est nécessaire. Et aussi, si possible, se limitera aux situations stressantes, à la dépression. Reposez-vous beaucoup et évitez le surmenage.

En aucun cas, vous ne devez ignorer la douleur dans les tempes et les yeux. Des symptômes comme ceux-ci sont le signe que quelque chose ne fonctionne pas correctement dans votre corps. Il est très important de découvrir les causes et de prévenir le développement de la maladie à temps..

Vous ne pouvez pas vous débarrasser d'un mal de tête à vie, car un mal de tête est un signal pour de nombreuses maladies. Vous devez toujours identifier la cause de la douleur dans les tempes et les yeux et essayer de faire face à cette cause..

Le mal de tête se produira beaucoup moins souvent si le patient est identifié avec sa maladie sous-jacente et il observera la prévention du traitement de la maladie, et non l'élimination des symptômes. Par conséquent, il est dans l'intérêt de chaque patient de contacter des spécialistes..

Maux de tête dans les tempes et les yeux

Les yeux sont l'organe humain le plus vulnérable.

Avec la céphalalgie, dans la plupart des cas, le système visuel en souffre. Il est très problématique d'identifier la véritable cause de la maladie..

Quel que soit le lieu de la douleur, cela procure beaucoup d'inconfort et peut indiquer une maladie grave. Pour établir un diagnostic précis, il est important de consulter un spécialiste.

Les raisons

Insomnie

Les troubles du sommeil s'accompagnent de stress à la maison ou au travail, de diverses maladies des organes internes ou d'un trouble du système nerveux. Le manque systématique de sommeil entraîne une céphalalgie, des nausées, une perte d'appétit.

Après plusieurs jours d'insomnie, une personne commence à développer des troubles mentaux, des troubles de la mémoire et de l'attention, de l'irritabilité, de la faiblesse.

Surmenage

En cas de surmenage, la céphalalgie est généralement localisée dans les tempes et la partie frontale, la douleur est donnée aux yeux. Il survient en raison de l'accumulation de produits de glucose non dégradés dans les tissus cérébraux..

Comment renforcer l'immunité et protéger les êtres chers

Cela conduit à un gonflement et exerce une pression sur les récepteurs de la douleur situés dans les vaisseaux. De là, la douleur se propage aux tempes et aux yeux.

Mal des montagnes

Avec une augmentation de l'altitude, la pression atmosphérique diminue, avec une diminution de la pression partielle d'oxygène dans le mélange d'air. Jusqu'à une altitude de 4000 m, le corps compense indépendamment son manque, cela se produit en raison d'une respiration rapide et d'une augmentation du volume d'air inhalé.

Lorsqu'une personne monte plus haut, un grave manque d'oxygène apparaît. C'est ce qu'on appelle le mal de l'altitude, qui peut entraîner une céphalalgie, des douleurs dans les yeux et les muscles, et les articulations commencent à faire mal. Les nausées et les vomissements sont fréquents.

Voyage en avion

La douleur est causée par des changements d'altitude, un rythme circadien perturbé ou un contact avec des irritants dans l'avion. Peut affecter les nerfs des oreilles et des sourcils.

De fortes chutes de pression entraînent la rupture des vaisseaux sanguins ou du tympan, provoquant une douleur intense.

Maladies dentaires

Les maladies associées aux dents peuvent provoquer des douleurs dans l'orbite ou sous les yeux. Elle le donne à l'œil. Le plus souvent, les organes de la vision et les dents ne sont pas connectés les uns aux autres, mais avec des processus purulents, le contenu se propage à n'importe quelle zone, provoquant des processus inflammatoires, d'où les signes caractéristiques.

Méningite

La douleur est plus prononcée avec la méningite purulente. Le symptôme peut être accompagné de vomissements et de nausées. Avec des charges lumineuses et sonores, la céphalalgie augmente, elle augmente avec la palpation des globes oculaires et cède dans l'orbite.

Migraine

C'est une douleur intense. Manifesté par une sensibilité à la lumière, des nausées, des vomissements, des étourdissements, une vision trouble et des douleurs dans et derrière les yeux.

Une migraine dure jusqu'à plusieurs jours. Il existe un type de maladie oculaire, lorsque les principales plaintes sont associées à des changements de vision.

La névralgie du trijumeau

Dans cette condition, les maux de tête sont de durée et d'intensité différentes. Lors de la prochaine attaque, il y a une forte salivation et une déchirure, le visage pâlit ou rougit.

Habituellement, le symptôme est localisé sur le front, les joues, les mâchoires lors de la conversation et de la mastication. Il ne fait pas mal dans le contour des yeux, mais lorsqu'il est sévèrement exprimé, il cède dans l'orbite.

Glaucome

La céphalalgie et les douleurs oculaires sont des signes caractéristiques du glaucome. Parfois, l'organe visuel ne dérange pas, ce qui complique grandement le diagnostic de la maladie.

La céphalalgie apparaît en raison d'une irritation avec une source lumineuse, d'un surmenage, d'une pression accrue. Avec un glaucome avancé et de nature bilatérale, il se propage aux zones pariétales et frontales.

Sarcoïdose

Plus de la moitié des patients avec ce diagnostic ont des problèmes oculaires allant de la sécheresse à l'inflammation. Avec la détérioration du nerf optique, la douleur est localisée dans l'orbite et les organes de la vision, il y a une sensation de pression dans les tempes.

Zona

Elle se caractérise par l'apparition de symptômes cutanés. La douleur en pathologie est relativement faible et est plus souvent observée la nuit ou au repos. Rarement localisé dans la région temporelle.

Artérite temporale

L'inflammation de l'artère temporale entraîne des lésions de l'organe optique, conduit au développement d'une iritis et d'une conjonctivite. La maladie s'accompagne d'une céphalalgie sévère, d'une insomnie, d'une rougeur de la conjonctive et d'une augmentation de la température corporelle.

Mal de tête en grappe

Ce type de douleur ressemble à une migraine. Elle brûle, perce, a souvent une dépendance saisonnière. La céphalalgie est unilatérale. Plus souvent vu dans le lobe temporal et l'orbite.

La céphalalgie de type cluster est accompagnée de congestion nasale, de rougeurs du visage, de gonflement des paupières et de larmoiement abondant.

Diagnostique

Le mal de tête dans les tempes et les yeux est la raison pour laquelle on se réfère à un thérapeute. Le médecin prendra une histoire, découvrira depuis combien de temps le patient s'inquiète du symptôme et orientera vers d'autres spécialistes..

Pour en connaître la raison, un ensemble de mesures de diagnostic est pris:

  • L'IRM permet de détecter les pathologies neurologiques associées à des lésions des structures nerveuses du cerveau et de la moelle épinière. L'imagerie par résonance magnétique vous permet de bien voir les tissus mous. La procédure dure 30 minutes.
  • La tomodensitométrie est utilisée comme test de dépistage des céphalalgies primaires, des traumatismes crâniens sans perte de conscience et évanouissement.
  • Le fond d'œil est examiné à l'aide d'un ophtalmoscope électrique, d'un ophtalmochromoscope Vodovozov et d'un grand ophtalmoscope sans réflexe de type BO.
  • L'angiographie des vaisseaux artériels dans la zone des tempes, des yeux et des méninges est réalisée pour étudier leur état, le flux sanguin et la prévalence du processus pathologique.

Parfois, il est nécessaire de passer des tests de laboratoire pour identifier l'agent causal de l'infection. Une numération formule sanguine complète est nécessaire pour la méningite, la sarcoïdose, le zona, les tumeurs, les maladies virales.

Traitement

Un mal de tête ne vient pas tout seul, il indique une maladie grave qui aggrave considérablement la qualité de vie d'une personne. Le traitement de la céphalalgie dépend de la cause qui a déclenché son apparition:

  • L'insomnie est traitée avec des mesures complexes. Promenez-vous avant de vous coucher, ne regardez pas la télévision une heure avant de vous coucher, levez-vous et allez vous coucher en même temps, ne buvez pas d'alcool la nuit, oubliez le café, ne mangez pas trop. Prescrire des pilules apaisantes et des médicaments pour aider à dormir si nécessaire.
  • Le surmenage est préférable pour soulager le sommeil et le repos prolongé. Pour une douleur intense, prenez Analgin et Citramon.
  • La méningite est traitée avec Ceftriaxone, Cefotaxime. Il s'agit d'une maladie dangereuse, par conséquent, la thérapie est effectuée dans des conditions stationnaires..
  • Les migraines sont traitées avec des analgésiques, des anti-inflammatoires, des médicaments contre l'ergot et des triptans. Pour les crises fréquentes, l'acupuncture, l'acupression, l'hydrothérapie sont prescrites.
  • La névralgie du trijumeau. Les remèdes traditionnels ne fonctionnent pas, il est nécessaire de boire une cure de médicaments si les micro-organismes en sont la cause. Si le nerf est pincé, un cours de physiothérapie est prescrit en conjonction avec un massage de l'arrière de la tête et du cou.
  • Pour le traitement du glaucome, des gouttes spéciales sont utilisées pour abaisser la pression intraoculaire. Traitez la maladie à l'aide de momies, de sangsues, d'exercices physiques spéciaux.
  • La sarcoïdose n'est généralement pas traitée. En raison du renforcement du système immunitaire, les foyers inflammatoires se résolvent d'eux-mêmes.
  • Avec le développement du zona, le patient est référé à un hôpital. La thérapie vise à prévenir le développement, à réduire les brûlures et les démangeaisons, la douleur et l'inflammation. Plusieurs médecins sont impliqués dans le traitement en même temps, généralement un spécialiste des maladies infectieuses et un neuropathologiste. La céphalalgie disparaît après avoir reçu les premières doses de médicaments.
  • Pour la céphalalgie en grappe, des analgésiques, des antispasmodiques et des stéroïdes sont pris. Pour la congestion nasale, prescrire des gouttes ou des sprays pour faciliter la respiration.
  • L'artérite temporale est traitée avec des corticostéroïdes, des médicaments pour dilater les vaisseaux sanguins. Pour réduire la céphalalgie et la douleur dans les yeux, des analgésiques et des antispasmodiques sont prescrits.

La prévention

Il sera possible de prévenir les maux de tête dans les tempes et les yeux si vous suivez des mesures préventives simples. Par exemple:

  • repos pendant la journée si possible;
  • commencez la matinée avec de la gymnastique pour les yeux, le cou et la tête;
  • prendre des pauses avec un stress visuel prolongé;
  • maintenir l'équilibre de l'eau;
  • mangez régulièrement;
  • aérer plus souvent les bureaux et les locaux d'habitation;
  • manger des aliments sains.

Les cours de réflexologie et de massage aident à prévenir les céphalalgies et les douleurs dans les tempes. Soulage parfaitement le stress et soulage la conscience du yoga.

Douleur dans les yeux et les tempes

L'apparition de douleurs dans les tempes, de nature différente - sourde, lancinante ou pressante, donne toujours un grand inconfort. Dans la plupart des cas, le syndrome douloureux se propage aux yeux, ce qui augmente la sensation d'inconfort. Les raisons pour lesquelles une douleur pressante dans les tempes et dans les yeux est ressentie peuvent être très dangereuses - allant jusqu'à des maladies graves qui nécessitent un traitement à long terme. Dans certains cas, cette condition indique la fatigue d'une personne..

Avec le développement d'un processus pathologique dans les vaisseaux ou les structures cérébrales, la douleur dans le contour des yeux agit comme un symptôme secondaire qui n'apparaît pas immédiatement. Dans les maladies de l'organe visuel, le syndrome de la douleur apparaît dans les yeux, provoquant seulement plus tard une gêne dans la région du temple.

Le plus important est de déterminer la cause qui provoque une douleur pressante dans les tempes et les yeux afin de commencer le traitement à temps..

Migraine

Cette maladie est considérée comme l'une des plus courantes et la douleur dans les tempes et les yeux est le principal symptôme de la pathologie. De plus, il y a un trouble visuel, l'apparition de «mouches» (points noirs) devant les yeux, une perte auditive et des accès de nausée. La manifestation de la migraine ne peut être observée qu'une seule fois, mais dans certains cas, les crises se produisent plusieurs fois par jour avec de courtes pauses.

En tant que traitement, un soulagement de la douleur est effectué, c'est-à-dire qu'il est recommandé de prendre des analgésiques qui ont un effet antispasmodique, par exemple, "Citramon" ou "Spazmalgon". De plus, le patient doit être au calme. Une compresse fraîche ou une inhalation avec l'ajout d'huiles essentielles peut aider à soulager la douleur..

Névralgie trifoliée

Avec le développement de processus inflammatoires ou traumatiques se produisant dans la région maxillo-faciale du crâne, cette maladie se développe. Le facteur secondaire qui affecte l'étiologie de la maladie est l'effet psychogène.

Une caractéristique est la douleur lancinante, localisée dans la région temporale. Les impulsions peuvent être transmises aux yeux, aux oreilles ou à la mâchoire. Une augmentation du syndrome douloureux se produit pendant le processus de mastication, de brossage des dents ou de sourire. Les complications de la maladie sont des processus spasmodiques ou un engourdissement du visage..

Le traitement est déterminé en fonction de la gravité de la pathologie et des symptômes graves. La thérapie peut être effectuée à la fois à domicile et à l'hôpital. Dans tous les cas, des médicaments sont prescrits, qui comprennent des analgésiques et des antispasmodiques, ainsi que des visites en physiothérapie (par exemple, électrophorèse ou acupuncture). Si l'état du patient ne s'améliore pas, il recourt à une méthode extrême - une opération chirurgicale, à l'aide de laquelle les racines nerveuses endommagées sont libérées, par la méthode de la craniotomie ou par chauffage avec des courants à haute fréquence, en raison de la destruction des radiofréquences.

Glaucome

Avec le développement d'un déséquilibre de la pression intraoculaire, à la suite duquel il augmente, des pathologies du tissu nerveux optique se forment. Avec cette pathologie, chaque crise s'accompagne d'une douleur intense de nature coupante et les impulsions vont dans la région temporale. Avec cette maladie, le patient ne peut pas regarder une lumière vive, des nausées apparaissent, dans de rares cas, des réflexes nauséeux. Lors d'une attaque, les pupilles se dilatent, qui sont pratiquement immobiles. Un trait caractéristique est l'apparition d'une teinte oculaire verte.

Le traitement du glaucome n'est pas effectué à domicile, car s'il n'est pas traité, une cécité complète peut survenir. La thérapie peut se faire de deux manières: la médication et la chirurgie.

Artérite temporale

En raison de changements liés à l'âge qui se produisent dans la structure du vaisseau ou en raison de maladies respiratoires, une inflammation de l'artère temporale peut se développer. Le développement de cette pathologie peut entraîner des lésions de l'organe visuel, ce qui entraîne le développement d'une iritis ou d'une conjonctivite. L'artérite est caractérisée par une douleur très intense dans le lobe temporal, une rougeur des yeux, de la fièvre, une faiblesse générale du corps, une sensation de courbatures et d'insomnie.

Le traitement de la maladie repose sur la prise de glucocorticostéroïdes, ainsi que de médicaments qui renforcent et dilatent les vaisseaux sanguins, améliorant ainsi la circulation. Afin de soulager la douleur, vous pouvez utiliser des analgésiques et des antispasmodiques..

Mal de tête en grappe

La douleur en grappes est l'un des symptômes de la céphalalgie chronique, qui est très similaire à une migraine. Cette pathologie se caractérise par un aspect saisonnier et spontané, elle peut donc apparaître quotidiennement pendant plusieurs mois, puis disparaître pendant plusieurs années. La principale raison de ces douleurs est un déséquilibre hormonal, des troubles du système vasculaire, ainsi qu'une fatigue intense. La douleur se propage à la partie temporale de la tête, à la région de l'oreille et aussi aux yeux. Le patient souffre de larmoiement, d'inconfort au niveau des yeux, de transpiration accrue, de rougeur du visage et de gonflement de la muqueuse nasale.

Une douleur légère peut être soulagée avec des analgésiques standard à la maison, comme l'ibuprofène. Cependant, pour d'autres symptômes plus graves, il est préférable de consulter un médecin. Le spécialiste vous prescrira un spray ou des gouttes pour aider à soulager le gonflement du nez. Les gouttes doivent nécessairement contenir de la dihydroergotamine.

Lors d'une crise aiguë, lorsque la douleur se manifeste plus longtemps, de puissants triptans, stéroïdes et sédatifs sont prescrits. Dans ce cas, le traitement est effectué dans un hôpital..

Hypertension: intracrânienne ou artérielle

Avec l'hypertension intracrânienne, une douleur apparaît dans la tempe et les yeux en raison de la pression du liquide céphalo-rachidien sur la muqueuse du cerveau. L'hypertension artérielle se caractérise par une augmentation de la pression artérielle, due à une altération de la circulation sanguine dans les vaisseaux.

Les symptômes qui apparaissent dans les deux types de maladies sont presque identiques: douleurs dans les tempes, nausées, vomissements, fatigue intense, douleurs dans les orbites, variations de la pression artérielle. Il n'est pas possible de connaître l'indicateur de la pression du liquide céphalo-rachidien qui se trouve sur le cerveau de manière non invasive..

La nomination d'un traitement dans la phase aiguë de la maladie est effectuée par un neurologue. Des diurétiques, divers analgésiques, des médicaments nootropes et vasodilatateurs, ainsi que des sédatifs dans des situations individuelles sont prescrits comme traitement médicamenteux.

Un traitement supplémentaire tel que l'acupression, la physiothérapie et la natation peut être nécessaire si nécessaire.

La prise de médicaments qui neutralisent l'augmentation de la pression artérielle n'est possible à la maison que si la maladie est en rémission, et seulement après avoir consulté un médecin.

Maladies virales

Des maladies telles que l'amygdalite, la méningite, les ARVI, la sinusite, surviennent en raison d'une infection de l'agent pathogène. Toutes les pathologies sont caractérisées par des douleurs aux tempes et aux yeux. Dans ce cas, afin de se débarrasser de ces symptômes secondaires, le virus est arrêté..

Afin d'éliminer la douleur, des médicaments analgésiques ou non stéroïdiens sont prescrits, qui ont également des propriétés antipyrétiques (aspirine, nurofène). Avec ces pathologies, la douleur dans les tempes et les yeux disparaît après le traitement.

En plus de ces maladies, l'apparition de douleurs dans ces zones peut survenir en raison de lésions mécaniques de l'œil ou de la région temporale. Avec ce résultat, une intervention chirurgicale peut être nécessaire, puis un traitement médicamenteux..

La prévention

Afin de prévenir l'apparition de douleurs dans les tempes et les yeux, il est tout d'abord nécessaire de normaliser complètement votre routine quotidienne. Une étape importante est le repos et le sommeil appropriés, grâce auxquels le corps se reposera..

De plus, il est recommandé:

  • si possible, consacrez une ou deux heures par jour aux siestes;
  • pratiquer la gymnastique de rattrapage pour les yeux, le cou et la tête;
  • faire une pause après un long séjour devant l'ordinateur ou devant la télévision;
  • aérer la pièce;
  • adhérer à une nutrition adéquate et nutritive pour l'apport de tous les minéraux et vitamines nécessaires dans le corps.

Si des sensations douloureuses fréquentes surviennent dans ces zones, il est préférable d'utiliser des cours de massage relaxant ou de réflexologie à titre préventif, mais uniquement en état de rémission.

Douleur dans les tempes et les yeux

La cause la plus courante que les médecins appellent une poussée de pression. De plus, des épisodes de pulsation dans les tempes provoquent certaines maladies..

La moitié des habitants du pays souffrent de douleurs aux tempes et aux yeux, quels que soient leur âge et leur mode de vie. Chez un certain nombre de patients, un temple fait mal, chez beaucoup - les deux. Quelqu'un a «de la chance» de recevoir, avec une telle douleur, une sensation pressante dans les yeux. Ces symptômes sont difficiles à tolérer, car en plus de la pulsation dans un ou les deux tempes, il est difficile pour une personne de garder les yeux ouverts. Naturellement, dans ce cas, non seulement la capacité de travail du patient diminue, mais il lui est, en principe, difficile pour lui d'être en position verticale et de fonctionner normalement. Et si, avec une douleur à la ceinture dans la tête ou une crise de migraine, le soulagement peut apporter du repos dans une pièce sombre et un silence complet, alors la pulsation dans les tempes ne s'atténue pas, que la personne se soit isolée ou non du bruit environnant..

Vous devrez soulager ces sensations douloureuses à l'aide de médicaments. Tout d'abord, vous devez établir les causes de la douleur dans les yeux et les tempes. Pour cela, il est préférable de consulter un médecin..

Étiologie [causes]

La douleur dans les tempes et la pression dans les yeux peuvent être causées par différentes causes. Le plus souvent, la nature de la douleur temporelle est palpitante, mais dans de rares cas, elle est coupante. Dans la plupart des cas, l'attaque commence tôt le matin pendant le sommeil. Et c'est un indicateur que vous devez voir un médecin sans retarder une visite. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela, mais elles sont toutes assez graves. Étant donné que le traitement ne consiste pas uniquement en des analgésiques, il est impératif de savoir ce qui a causé les crises.

La cause la plus fréquente de ce type de douleur, les médecins appellent une poussée de pression. De plus, des épisodes de pulsation dans les tempes provoquent des maladies, au total il y a environ 50 raisons.

Les causes les plus courantes de douleur oculaire et temporale sont:

  • troubles du fonctionnement du système d'approvisionnement en sang du cerveau. La poussée de pression ascendante provoque une douleur intense. C'est particulièrement dangereux lorsque les vaisseaux du cerveau ont perdu leur élasticité et s'usent, alors le traitement sera long et les prévisions de récupération seront vagues;
  • infection du corps par un virus ou une bactérie. Des maladies telles que la sinusite, la grippe, le SRAS et ce qui est particulièrement dangereux, la méningite, provoquent des douleurs non seulement dans la partie frontale de la tête, mais aussi dans les tempes;
  • changements liés à l'âge dans le corps associés à l'amincissement des parois des vaisseaux du cerveau. Il est difficile pour le sang de les traverser, ce qui provoque des crises de douleur très fortes et aiguës;
  • empoisonnement. Nous ne parlons pas d'un poison, ou plutôt d'un poison pris volontairement par une personne - alcool, cigarettes, aliments épicés et gras farcis de cholestérol et d'OGM. Malgré le manque apparent de relation entre la douleur dans les tempes et la malnutrition, cette cause est dans le top cinq des plus courantes;
  • une lésion de la colonne vertébrale peut entraîner un pincement du nerf trijumeau. Cette pathologie provoque non seulement des douleurs dans les tempes, mais également des acouphènes;
  • modifications des taux hormonaux, principalement observées chez la femme: la grossesse, l'allaitement, la ménopause et l'adolescence chez les deux sexes peuvent également provoquer des douleurs temporelles. Ici, vous aurez besoin d'une consultation médicale obligatoire pour soulager les symptômes;
  • des dents malsaines peuvent également «donner» de la douleur à différentes parties de la tête, y compris les tempes, comme toute autre pathologie du visage. Il est nécessaire d'établir la cause qui a causé la douleur en recueillant soigneusement l'anamnèse, car même les caries peuvent le devenir;
  • surmenage. Tout le monde ne peut pas résister au rythme effréné de la vie. Et même ces personnes qui semblent extérieurement être "silex" éprouvent une surcharge émotionnelle et mentale. Le manque prolongé de sommeil adéquat, de repos, de relaxation conduit au fait que le corps commence à donner au propriétaire des signaux que ses systèmes vont bientôt échouer. L'un des signaux est une douleur dans les tempes et des sensations d'éclatement et de pression dans les yeux, souvent accompagnées de déchirures, de «sable» et de coupures..

Il est important de déterminer la véritable cause de la douleur, car le moyen de s'en débarrasser en dépend. Seul un médecin peut poser le bon diagnostic.

Symptômes

La douleur temporelle est caractérisée par une apparition soudaine et une acuité. Si une crise survient après une journée pleine d'expériences émotionnelles et de bouleversements, elle peut durer une demi-heure et ne s'arrête pas même après avoir pris des analgésiques.

L'apparition de douleurs tôt le matin indique le plus souvent que les vaisseaux du cerveau ne fonctionnent pas bien. L'attaque s'accompagne de symptômes tels que faiblesse, nausées, acouphènes et bourdonnements d'oreilles. Si la douleur disparaît peu après le réveil, vous devrez peut-être changer d'oreiller ou même de matelas. Si les crises sont un phénomène constant, vous devriez consulter un médecin.

La douleur post-traumatique peut s'accompagner d'une grande variété de symptômes: de la pulsation dans les tempes à la douleur «errante» dans différentes parties de la tête: du temporal au frontal, occipital, voire même encerclant. Ce type de douleur est très sévère, en aucun cas il ne peut être toléré, il faut voir un médecin.

Médecins et diagnostics

Dans une situation où une personne s'inquiète de la douleur dans les tempes et les yeux, vous devez contacter un thérapeute. Après avoir parlé avec le patient, le médecin, si nécessaire, le référera pour une consultation à un autre médecin spécialisé - oto-rhino-laryngologiste, neurologue, traumatologue.

Recueillir l'anamnèse en interrogeant le patient est la première étape pour poser le bon diagnostic. De plus, le médecin utilise des tests de diagnostic:

  • CT (tomodensitométrie) de la tête;
  • IRM (imagerie par résonance magnétique) de la tête;
  • électrocardiogramme;
  • ponction (en cas de suspicion de méningite);
  • analyses sanguines générales et biochimiques;
  • analyse d'urine générale.

Traitement

Étant donné que les causes de la combinaison de la douleur dans les tempes et les yeux sont de nature différente, le traitement est effectué de différentes manières.

Si la douleur est apparue comme un symptôme secondaire d'une maladie virale ou bactérienne, elle disparaîtra dès que la cause principale sera guérie.

Si la douleur est causée par un nerf pincé, le médecin prescrit un traitement conservateur: une combinaison de médicaments pour soulager la douleur aiguë et de la physiothérapie, des massages, des exercices de physiothérapie pour étirer la colonne vertébrale et éliminer la radiculopathie ou la névralgie. Le traitement chirurgical de la pathologie n'est effectué que dans les cas où l'état du patient est grave et que l'effet ne peut être obtenu sans intervention chirurgicale.

Quand on est surmené, c'est une erreur de penser qu'il suffit de dormir suffisamment et d'aller à la nature le week-end, et les douleurs passeront. Si une personne est sujette à l'épuisement émotionnel, elle devrait changer son style de vie. S'il est impossible de réduire le niveau de stress (le travail implique une surcharge mentale), faites du repos intensif et régulier: retournez tous les jours du travail à pied (ou allez au travail), faites de l'exercice au moins deux à trois fois par semaine, prévoyez un ou deux jours par semaine pour le repos et ces jours-ci sortir dans la nature, marcher, "déconnecter" la tête du travail. Peut-être que la méditation ou le yoga, des pratiques qui favorisent la relaxation et le changement émotionnel, peuvent aider. Le complexe de traitement du surmenage comprend également des médicaments: sédatifs, antidépresseurs, nootropiques.

La prévention

Bien sûr, une personne ne peut pas éviter les blessures, mais tout le monde peut éviter des choses comme le surmenage (et l'empêcher de devenir chronique) ou le rhume..

La liste aidera à améliorer la qualité de vie:

  • minimiser la consommation de boissons alcoolisées et de cigarettes;
  • exclusion des stupéfiants;
  • régime quotidien strict;
  • activité physique régulière;
  • une alimentation équilibrée;
  • mise en œuvre des recommandations individuelles du médecin traitant.

Si des mesures sont prises, mais qu'il n'y a toujours pas de résultat, vous devez consulter à nouveau le médecin et envisager l'option d'un autre complexe de traitement.

Liste de références

Lors de la rédaction de l'article, le neurologue a utilisé les matériaux suivants:

  • Morozova, Olga Alexandrovna Maux de tête. Questions de diagnostic, thérapie, prévention [Texte]: un guide de référence pour les médecins généralistes / OA Morozova; Ministère de la santé de la République de Tchouvache. - Cheboksary: ​​GAU DPO "IUV", 2016
  • Aleshina, Natalia Alekseevna Maux de tête: traitement et prévention par des méthodes traditionnelles et non traditionnelles / N. A. Aleshina. - M: RIPOL classique, 2009 - 253 p. ISBN 978-5-386-01248-9
  • Classification des céphalées, névralgies crâniennes et douleurs faciales et critères diagnostiques des principaux types de céphalées: [Per. de l'anglais] / Classification. com. sur les maux de tête Intern. îles pour les maux de tête; [Sci. ed. et éd. avant-propos A. A. Shutov]. - Perm: ALGOS-press, 1997.-- 92 p. ISBN 5-88493-017-8
  • Uzhegov, Genrikh Nikolaevich Maux de tête: les principales causes de la douleur: diagnostic des maladies concomitantes: méthodes de prévention et d'élimination des maux de tête / Uzhegov G. N. - M: AST: Stalker, 2005. - 158 p. ISBN 5-17-021078-1
  • Osipova VV Maux de tête primaires: tableau clinique, diagnostic, thérapie [Texte]: lettre d'information (pour neurologues, thérapeutes, médecins généralistes) / Osipova VV [et autres]; Société russe pour l'étude des céphalées (ROIGB), ministère de la Santé publique de la région de Rostov, institution budgétaire de l'État de la Fédération de Russie "Centre régional de consultation et de diagnostic", région. centre de diagnostic et de traitement des maux de tête. - Rostov-sur-le-Don: Antey, 2011.-- 46 p. ISBN 978-5-91365-157-0
  • Zhulev N.M. Cephalgia. Maux de tête: (diagnostic et traitement): manuel. allocation / NM Zhulev [et autres]. - SPb. : Éditeur. maison SPbMAPO, 2005.-- 135 p. ISBN 5-98037-048-X
  • Aleshina N. A. Massage analgésique et santé. La santé est entre vos mains / [comp. N. A. Aleshina]. - M: RIPOL classique, 2010, 252 p.; ISBN 978-5-386-01959-4

Maux de tête dans les tempes et les yeux: causes et comment s'en débarrasser

Le mal de tête est un concept répandu. Il n'est guère possible de trouver une personne qui ne l'aurait pas connue au moins une fois. Malgré le nom, la douleur ne se produit pas dans toute la tête, mais seulement dans certaines parties.

La raison principale est la tension ou l'irritation des récepteurs de la douleur, qui reçoivent et transmettent des signaux de douleur. Emplacements dans la tête et le cou:

  • Nerfs spinaux.
  • Veines.
  • Méninges.
  • Muscles de la tête et du cou.

Le mal de tête, sur le site de localisation, est divisé en frontal, occipital, temporal et mixte. Chacun d'eux a ses propres causes, symptômes et méthodes de traitement..

Maux de tête dans la zone du temple

Immédiatement, vous devez comprendre qu'il peut y avoir de nombreuses causes de maux de tête dans les tempes. Même de faibles sensations signalent un dysfonctionnement et peuvent être des symptômes de maladies de gravité variable. Il est préférable de contacter immédiatement un spécialiste.

Les problèmes circulatoires dans le cerveau sont la cause la plus fréquente de douleur dans les tempes. De nombreuses maladies affectent les vaisseaux sanguins, provoquant des spasmes et une constriction. Cela conduit à une augmentation de la pression intracrânienne et à l'apparition de migraines et d'autres maladies:

  • Artérite temporale.
  • Névralgie de la Trinité.
  • Artérite à cellules géantes.
  • Céphalée cervicogène.

Il existe déjà de nombreux cas connus de détection de maladies «liées à l'âge» chez les jeunes. La pression dans les vaisseaux du groupe cérébral peut sauter même en raison des changements des conditions météorologiques.

Une autre cause de douleur dans les tempes est les infections qui, avec les symptômes habituels, provoquent des maux de tête. Si ces sensations sont accompagnées de fièvre, il existe une forte probabilité de méningite ou d'encéphalite..

Les changements hormonaux et les menstruations peuvent provoquer de graves maux de tête dans les tempes chez les femmes. Habituellement, ils sont douloureux dans la nature et provoquent une irritabilité spontanée et une perception inadéquate..

Une consommation excessive d'alcool provoque une intoxication du corps. Ainsi que l'automédication, répandue parmi les Slaves, après quoi un grand nombre de médicaments s'accumulent. C'est l'intoxication qui contribue au développement rapide et à l'intensification de la douleur dans les tempes.

Si vous êtes exposé à un stress constant, épuisez le corps avec un effort physique, cela peut provoquer l'apparition d'un mal de tête. Les personnes employées dans le travail mental sont les plus vulnérables.

N'oubliez pas les aliments qui contiennent du glutamate monosodique. Cela peut être une source de douleur dans les tempes. Voici quelques aliments «nocifs»:

  • Poisson fumé.
  • Bacon et noix.
  • Sauces et hot dogs.
  • Soupes en conserve.
  • cuisine chinoise.

Naturellement, lorsqu'un mal de tête apparaît dans la zone du temple, il est préférable de consulter un spécialiste et d'obtenir un avis professionnel. Si les raisons sont connues, le diagnostic est établi, les médicaments prescrits doivent être pris.

Si l'intervention pharmaceutique ne fonctionne pas assez rapidement, la condition peut être améliorée avec un massage. Des mouvements circulaires faciles autour des tempes et du front peuvent soulager considérablement la douleur.

Maux de tête dans le contour des yeux

Il y a 5 raisons principales à l'apparition de douleurs pressantes sur les yeux:

  1. Surmenage. Le phénomène est courant et très familier. Si vous restez assis devant un ordinateur portable ou un écran de télévision pendant une longue période, vos yeux se fatiguent et une sensation malsaine apparaît..
  2. Pression intracrânienne. Une cause très désagréable de maux de tête pressant sur les yeux. Les symptômes les plus courants sont une faiblesse générale, des étourdissements, des mouches dans les yeux. De plus, le rythme cardiaque peut augmenter, il peut y avoir une sensation de nausée et de bruit dans la tête et la pression artérielle augmentera..
  3. Mauvaise sélection de lunettes. Si la puissance optique des lentilles est supérieure à ce qu'exige la vision, une douleur peut survenir au cours de la deuxième moitié de la journée. Cela est dû au fait que le système visuel doit constamment s'efforcer de fournir le niveau de vision requis..
  4. Blessure à la tête. Si, après une blessure, des maux de tête qui appuient sur les yeux apparaissent, il s'agit probablement d'une commotion cérébrale.
  5. Hypertension artérielle. Un symptôme certain de l'augmentation de la pression est une augmentation des maux de tête lors de la toux ou des éternuements. Vous devez consulter immédiatement un médecin.

Dans d'autres cas, un mal de tête pressant les yeux peut être le symptôme d'une maladie grave, par exemple une méningite ou une encéphalite. Dans le premier cas, en plus de la douleur, il y aura une forte fièvre, des nausées et des vomissements..

Pour vérifier la présence de la maladie, vous devez essayer de toucher votre menton contre votre poitrine. Une personne en bonne santé peut le faire. Dans le 2ème - une douleur palpitante incessante commencera.

Comment faire face à une douleur oculaire pressante?

Si cela se produit pour la première fois, vous devez contacter un établissement médical pour obtenir de l'aide et être examiné. Il vaut mieux s'assurer encore une fois que tout va bien que de souffrir de douleurs insupportables et d'autres effets secondaires plus tard..

Il existe également de nombreuses recettes de médecine traditionnelle qui offrent une solution au problème de la douleur dans les yeux. Certains fonctionnent vraiment, mais il vaut mieux consulter un spécialiste avant utilisation..

Le mal de tête dans les tempes et les yeux est un problème complètement résoluble. La médecine moderne offre des médicaments et des méthodes de traitement assez efficaces.

Les tempes et les yeux font mal: quelle est la pression avec la douleur et les étourdissements?

Chacun de nous souffre périodiquement d'un mal de tête, et cela se produit pour différentes raisons. Quelle que soit la nature de la formation de la douleur, les tentatives pour les éliminer se terminent soit par l'utilisation d'analgésiques bien connus, soit simplement en espérant que la douleur disparaîtra d'elle-même..

Selon les normes médicales, aucune de ces méthodes ne doit être utilisée, car vous devez toujours prendre en compte la cause de l'inconfort et utiliser des médicaments uniquement..

Il est également dangereux d'attendre que la douleur disparaisse. Dans le cas où il a été formé par pression, sans rien faire, vous pouvez atteindre un point critique. Dans ce cas, une rupture des vaisseaux sanguins se produira, puis une hémorragie dans le crâne avec toutes les conséquences qui en découlent.

Douleur temporelle

Une personne est prête à accepter de boire n'importe quel médicament, juste pour arrêter de ressentir la douleur lancinante dès que possible. Il existe différentes solutions médicamenteuses pour se débarrasser des maux de tête..

La douleur temporelle est exaspérante. Bien entendu, une telle manifestation a un impact sur le bien-être. Il est difficile pour une personne de se détendre, elle ne peut se concentrer sur rien, sa capacité de travail est considérablement réduite.

La seule chose qui intéresse une personne dans une telle situation est de savoir comment se débarrasser rapidement du mal de tête dans les tempes palpitantes. Il ne peut être question de repos dans une telle situation..

Les maux de tête peuvent être causés par diverses raisons. La douleur peut être palpitante, pressante. Moins fréquemment, il coupe. La douleur du lobe temporal des maux de tête, en règle générale, survient le matin, ce qui vous fait vous réveiller plus tôt que le réveil.

En général, les accès de douleur «ne préviennent pas» lorsqu'ils surviennent. Tout se passe rapidement et de manière inattendue. En aucun cas, vous ne devez retarder une visite chez le médecin si les maux de tête dans vos tempes s'intensifient, surviennent avec une certaine fréquence.

Au minimum, vous devriez contacter un thérapeute, et il vous référera déjà à un spécialiste. Quelle est la nature d'un mal de tête dans les tempes? En fait, les causes du syndrome de la tête douloureuse peuvent être très différentes. Cela nécessite une étude approfondie.

Voici les causes les plus courantes de maux de tête dans la région du temple:

  1. Perturbation du système circulatoire (à savoir le cerveau). Les médecins notent que le syndrome douloureux se produit avec une forte augmentation des indicateurs. Souvent, la douleur survient en raison de la détérioration des vaisseaux sanguins et de la perte de leur élasticité. Dans ce cas, un traitement à long terme est nécessaire..
  2. Virus, bactéries. Cela vaut la peine de tomber malade avec une sinusite, une grippe, un rhume, une méningite, car un mal de tête apparaît dans les tempes. Comment s'en débarrasser? Vous devez suivre un traitement pour une maladie virale ou bactérienne et le problème sera résolu.
  3. Changements dans le corps associés à l'âge. Au fil des ans, les vaisseaux du cerveau sont considérablement épuisés et le sang les traverse difficilement. Cela peut provoquer de graves maux de tête dans les tempes..
  4. Intoxication. Manger des produits de mauvaise qualité, boire de l'alcool, fumer des cigarettes, abuser des épices, vous pouvez empoisonner votre propre corps. L'intoxication est, en fait, l'une des causes les plus populaires de maux de tête dans les tempes..
  5. Nerf trijumeau pincé. Cela se produit en raison d'une blessure à la colonne vertébrale, ainsi qu'après le développement d'une maladie du cou. Souvent, dans ce cas, le mal de tête temporel s'accompagne d'effets de bruit..
  6. Échec du fond hormonal. Pendant la puberté, pendant la grossesse, l'allaitement, pendant la période climatérique, des troubles du système hormonal peuvent survenir. Ils provoquent également des maux de tête dans les tempes. Dans ce cas, les conseils d'un bon spécialiste sont également nécessaires..
  7. Mal aux dents. Il est à noter qu'absolument toute douleur ressentie dans la zone du visage peut provoquer l'apparition de douleurs temporelles. Le mal de tête, ou plutôt sa véritable cause, est plus difficile à diagnostiquer.
  8. Surmenage du corps. Le rythme fou pousse les gens modernes à gérer leurs affaires, sans faire attention à leur propre surmenage. Mais c'est précisément cela qui peut provoquer de graves maux de tête dans les tempes..

Comme tout le monde le comprend, les causes des céphalées du lobe temporal sont très individuelles. Et cela suggère qu'en aucun cas vous ne devez recourir aux recommandations de connaissances, d'amis, qui ont également eu une fois une crise de maux de tête temporels.

Il est extrêmement important de déterminer la véritable cause de la douleur. Et alors seulement, après avoir consulté un médecin expérimenté, vous pourrez commencer à prendre certains médicaments. Veuillez noter que différents traitements peuvent être prescrits à différentes personnes pour les mêmes raisons..

Tout mal de tête dans les tempes se caractérise par une soudaineté, une netteté. Dans le cas où le syndrome douloureux est survenu dans le contexte d'un surmenage, de forts chocs émotionnels, la durée du mal de tête temporal peut être de 30 minutes, ou elle peut durer toute la journée.

Si un mal de tête apparaît dans les tempes palpitantes le matin, la cause est probablement un dysfonctionnement des vaisseaux sanguins. Cette douleur s'accompagne d'une faiblesse générale, d'acouphènes, de nausées..

Bien entendu, il ne faut pas exclure l'option lorsque des douleurs peuvent survenir en raison de troubles circulatoires dus à un sommeil dans une position inconfortable. Autrement dit, si l'attaque douloureuse s'est dissipée d'elle-même, après un certain temps, vous savez, il n'y a aucune raison de vous inquiéter sérieusement, mais vous devriez penser à changer un oreiller ou un matelas.

Dans tous les cas, la douleur est très intense et si les mesures appropriées ne sont pas prises, une telle douleur peut devenir chronique. Lorsque l'inconfort est présent dans les tempes et dans le cou, et même des échos dans l'oreille, il est fort probable que vous ayez un nerf enflammé se terminant dans la région occipitale.

Comme vous pouvez le constater par vous-même, en examinant les symptômes en détail, il est facile de deviner la véritable cause du mal de tête du lobe temporal, mais ce n'est pas une raison pour s'automédiquer. Il est impératif de subir un examen, après quoi le médecin pourra diagnostiquer et prescrire le traitement approprié.

Si vous souhaitez aider votre médecin dans le diagnostic, nous vous recommandons de tenir un journal dans lequel vous noterez le nombre et la nature des maux de tête. Ceci est important pour ceux qui souffrent de la maladie, pas occasionnellement, mais constamment..

Vos notes permettront au spécialiste de dresser plus facilement une image de l'évolution de la maladie. Rassurez-vous, un journal peut vraiment vous aider à poser le bon diagnostic. Après avoir consulté votre médecin, vous pouvez commencer à prendre des médicaments.

Il peut également s'agir de sédatifs qui soulagent efficacement les syndromes douloureux. Le médecin, lors de la prescription de médicaments, est guidé par une seule idée: proposer le remède qui a le moins d'effets secondaires.

Les médicaments absolument inoffensifs n'existent tout simplement pas. Tous ceux qui sont trop dépendants des pilules devraient s'en souvenir. Les médicaments, les médicaments ne doivent être utilisés qu'en cas d'extrême nécessité..

Ceux qui ont particulièrement besoin de limiter la prise de médicaments sont les enfants et les femmes en position, ainsi que les mères qui allaitent. Dans tous les cas, tout le monde doit respecter strictement la posologie indiquée..

Débarrassez-vous des maux de tête dans les tempes à la maison. Vous pouvez essayer de soulager la maladie avec un mal de tête dans les tempes, à la maison, sans recourir à des médicaments. Ne pensez pas qu'une méthode vous aidera immédiatement à guérir..

Le traitement à domicile est une approche globale:

  • Auto-massage de la tête. Cela se fait simplement, sans aide extérieure, il est seulement important de savoir où se trouvent les points responsables du mal de tête. La connaissance vient à beaucoup dans le processus de massage. Il faut admettre que l'auto-massage est vraiment efficace. Ne le négligez pas. Dès que vous ressentez une douleur, mettez-vous immédiatement dans une position confortable et commencez à vous masser la tête du bout des doigts. Mieux vaut commencer par la zone qui fait particulièrement mal. Ensuite, vous devez marcher sur toute la tête, capturant à la fois les zones temporale, occipitale et frontale. Lorsque vous avez terminé votre massage, restez détendu pendant quelques minutes de plus. Le repos est le meilleur - le meilleur des médicaments.
  • Bain chaud, douche contrastée. Que choisir? Cela dépend de la cause de votre douleur. Grâce à la douche de contraste, vous améliorerez considérablement la circulation sanguine, ce qui aidera à vous débarrasser des maux de tête. Le bain vous détendra, ce qui aidera également à soulager la douleur..
  • Méditation. Comme indiqué ci-dessus, la douleur peut survenir en raison du stress, du surmenage, de la fatigue. La méditation est le meilleur repos pour le système nerveux. Beaucoup de gens pensent à tort que la méditation est difficile. En fait, tout le monde peut apprendre les bases de la méditation..
  • Promenades en plein air. Il semblerait que tout le monde sache qu'il est important de marcher dans la rue, mais beaucoup négligent ce conseil. Cependant, tout le monde peut être sûr que la douleur dans la région temporale disparaît après 30 minutes à l'air frais. Marcher dans les jardins publics et les parcs est la meilleure prévention des migraines. Et en plus, n'oubliez pas de ventiler constamment la pièce..

En ce qui concerne l'utilisation de recettes folkloriques, d'herbes médicinales, vous devez comprendre qu'il est impossible d'effectuer des procédures pour une telle auto-médication sans l'accord d'un médecin. En effet, sans connaître la vraie nature de l'origine de la douleur temporelle, vous pouvez nuire considérablement à votre santé..

Les maux de tête fréquents sont un signe évident que vous devez absolument faire appel à un professionnel. Un thérapeute ou un neurologue prescrira un examen médical complet du système cardiovasculaire et nerveux et, sur la base de ses résultats, établira un diagnostic, prescrira un traitement doux approprié.

En règle générale, la maladie sous-jacente (cause) est traitée et des médicaments sont prescrits pendant la période de traitement pour soulager la douleur temporelle. N'importe quel médecin vous dira qu'il vaut mieux prévenir la maladie que la guérir..

Voici une courte liste de mesures préventives:

  1. maintenir un mode de vie sain;
  2. refus d'alcool, de drogues, de nicotine;
  3. manger de la nourriture saine;
  4. respect de la routine quotidienne;
  5. éducation physique, sports.

Les mesures préventives fonctionnent toujours si elles sont prises en temps opportun. Mais dans ce domaine, il convient de se laisser guider par les recommandations de spécialistes, en particulier lorsqu'il s'agit de méthodes difficiles. Par exemple, l'acupuncture peut être pratiquée exclusivement dans des cliniques spécialisées..

Une exposition non professionnelle est préjudiciable à la santé. Ainsi, vous pouvez vous débarrasser du mal de tête. L'essentiel dans ce cas est de sélectionner individuellement la méthode qui vous convient. Et l'automédication n'en vaut pas la peine.

Sinon, en plus de la tête, de nombreux organes et systèmes du corps devront être traités. Toute action et décision doit être convenue avec le médecin.

Et rappelez-vous que votre succès dans le soulagement de la douleur à la tempe dépend des ingrédients d'un mode de vie sain: un sommeil adéquat, une alimentation saine, du repos et du sommeil. Et vous devrez oublier les mauvaises habitudes.

Pourquoi le mal de tête dans la zone du temple?


La tête dans la zone du temple peut faire mal pour diverses raisons. Beaucoup d'entre nous connaissent la lourdeur et la douleur dans les tempes, la sensation de pression sur les globes oculaires ou la sensation de "tirer" la tête avec un cerceau de fer.

Si de telles douleurs apparaissent occasionnellement, après une fatigue intense ou un manque de sommeil, il n'y a pas de raison particulière de s'inquiéter, mais si la douleur dans les tempes devient régulière ou si ses attaques interfèrent avec votre travail ou votre repos, vous devez consulter d'urgence un spécialiste..

Les principales causes de douleur dans les tempes:

  • Violation de la circulation cérébrale - les spasmes et la malnutrition périodique du cerveau sont la cause la plus fréquente de douleur dans les tempes. De nombreux facteurs peuvent provoquer une vasoconstriction - d'un changement brutal des conditions météorologiques à la dystonie vasculaire végétative, une maladie que les médecins étrangers ne reconnaissent pas officiellement. C'est à cause de la violation de la circulation cérébrale que des pulsations dans la région temporale peuvent apparaître le soir, avec une fatigue prolongée et une surcharge nerveuse. Un spasme aigu des vaisseaux sanguins provoque une irritation des terminaisons nerveuses situées dans les parois des artères et des veines et provoque de graves maux de tête. De plus, de telles douleurs sont typiques de tout âge:
    1. dans l'enfance, ils surviennent en raison de troubles congénitaux du tonus vasculaire causés par la prématurité, l'hypertension intracrânienne et d'autres raisons similaires;
    2. à l'adolescence, une circulation cérébrale altérée peut causer un stress excessif sur un corps fragile, des situations stressantes, des changements hormonaux et un mode de vie malsain - manque de sommeil, consommation d'alcool, tabagisme et visite d'installations de divertissement avec de la musique très forte;
    3. les jeunes sont poursuivis par un vasospasme en raison d'une surcharge nerveuse et d'une fatigue excessive;
    4. après 30 ans, une circulation cérébrale altérée peut être causée par une athérosclérose vasculaire et une pathologie vasculaire chronique, qui se sont développées dans le contexte de maladies fréquentes et de chutes de pression.
  • L'augmentation de la pression artérielle - la deuxième cause de douleur la plus fréquente dans la région temporale - est l'hypertension artérielle. Elle touche plus de la moitié des personnes de plus de 30 ans, et chaque année, le pourcentage de patients souffrant de «pression» augmente. Avec l'hypertension artérielle, un mal de tête sévère est caractéristique, concentré à l'arrière de la tête ou dans la région temporale des deux côtés, les tempes "pulsent", des sensations désagréables peuvent être accompagnées de nausées, de vomissements, de pâleur du visage, d'obscurité devant les yeux et d'une sensation qui de l'intérieur "appuie sur les yeux". Avec une hypertension avancée, des crises avec perte de conscience, une forte altération de la circulation cérébrale et le développement de complications sont possibles. L'augmentation de la pression artérielle peut être causée par un excès de poids, une augmentation du taux de cholestérol sanguin, des déséquilibres hormonaux et d'autres facteurs. Et le stress, un effort physique excessif ou une expérience nerveuse, ainsi que des changements de temps et un déjeuner copieux avec de l'alcool peuvent provoquer une forte augmentation de la pression.
  • Rhumes - un mal de tête dans la région temporale, accompagné d'un malaise général - un signe certain du début de la grippe ou des ARVI. Dans ce cas, la tête ne fait pas que mal, elle «brûle», il est impossible d'effectuer une activité professionnelle et le patient se sent faible et veut s'allonger.
  • La migraine est une maladie vasculaire dont la cause n'a pas encore été établie. Les crises de migraine sont caractérisées par une douleur intense d'un côté de la tête, plus souvent dans la région temporale, il semble au patient que la tête est "percée" par un hot rod, et elle fait mal non seulement à l'intérieur de la tête, mais aussi "dégage" dans le contour des yeux. Avec une migraine, le patient peut ressentir des nausées et des vomissements, une forte exacerbation de la perception - peur de la lumière et du bruit, irritation des odeurs, des goûts, etc..
  • Intoxication - un mal de tête grave peut être associé à un empoisonnement ou à une intoxication du corps par de l'alcool, de la nourriture ou des drogues. Il existe une liste de produits alimentaires qui peuvent causer des maux de tête dans les 30 à 60 minutes suivant leur consommation - il s'agit de toutes sortes de colorants et d'agents de conservation, "généreusement" ajoutés aux conserves, sauces, bonbons et autres aliments, ainsi qu'aux aliments contenant une grande quantité de nitrites (rapide -aliments, viandes et poissons fumés) et chocolat. Malgré toute l'utilité des fèves de cacao, il n'est pas recommandé de manger de grandes quantités de chocolat, cela peut provoquer des maux de tête ou des migraines.
  • Changements hormonaux - les maladies des organes de sécrétion interne et les changements hormonaux dans le corps peuvent causer de graves maux de tête chez les femmes enceintes, les adolescents, les femmes pendant la ménopause et les femmes avant les règles.
  • Maladies neurologiques - les maladies du système nerveux central et du cerveau sont souvent accompagnées de maux de tête persistants sévères, d'acouphènes, d'étourdissements, d'une altération de la coordination des mouvements et de la motricité fine.
  • Facteurs psychogènes - la dépression nerveuse et le stress constant peuvent causer des douleurs sourdes dans les tempes, des nausées, un manque d'appétit, une irritation et des problèmes de sommeil.
  • Moins fréquemment, un mal de tête dans la région de la tempe se produit en raison de tumeurs et d'autres maladies du cerveau, d'une inflammation de l'artère temporale ou d'une ostéochondrose cervicale

Seul un médecin peut prescrire un traitement complet après examen et diagnostic, mais avant de demander une aide médicale, vous pouvez essayer de faire face à un mal de tête à la maison:

  1. avec une douleur vive, changez la position de votre corps, essayez de redresser vos épaules, votre cou et donnez-vous l'occasion de vous détendre;
  2. reposez vos yeux et votre cerveau - allongez-vous dans une pièce sombre ou avec un bandage noir sur vos yeux.
  3. l'air frais et une promenade peuvent faire face à un mal de tête;
  4. compresse froide sur le front et les tempes;
  5. thé à la camomille ou tout thé vert;
  6. massage et auto-massage dans la zone du temple et massage général de la tête;
  7. prendre un analgésique ou un antispasmodique et, bien sûr, consulter un médecin.

Causes de la douleur bilatérale

Les symptômes induits par le stress sont les moins dangereux et se résolvent rapidement. Ils sont causés par la fatigue oculaire après un long travail à l'ordinateur ou en regardant la télévision. Dans ce cas, il y a une sensation de pression au niveau du front, des tempes et des yeux..

Les muqueuses deviennent rouges et irritées, ce qui s'explique par le rare clignotement et le séchage lors du travail sur le moniteur.

Si les lunettes ou les verres correcteurs ne correspondent pas, leur port stressera le nerf optique. Cela entraînera une gêne, une lourdeur des paupières et un effet «mouche». Les yeux vont larmoyer et, dans certains cas, des vertiges et des nausées peuvent survenir.

Il existe d'autres facteurs conduisant à ce problème. La tension nerveuse et le stress peuvent également provoquer des douleurs dans n'importe quelle partie de la tête et des yeux. Dans ce cas, la paupière se contracte périodiquement.
En outre, l'inconfort peut être le résultat d'une violation de la circulation cérébrale..

Les spasmes vasculaires sont fréquents chez les personnes atteintes de VVD (dystonie vasculaire végétative). Dans cette condition, la moindre fatigue mentale et même un changement de temps peuvent provoquer des douleurs lancinantes dans les tempes, une oppression de la tête et une sensation de sable dans les muqueuses..

Le rhume est une autre cause probable d'inconfort. En plus des manifestations respiratoires, la grippe et le SRAS sont souvent accompagnés de douleurs dans le lobe temporal, irradiant vers les yeux et de faiblesse.

L'intoxication en cas d'intoxication passe avec des symptômes similaires. Chez les personnes sensibles, même les aliments contenant des conservateurs, des nitrites et des colorants peuvent causer des maux de tête une demi-heure après les avoir mangés..

La pression intracrânienne est un facteur important. Son augmentation provoque une douleur aiguë dans les tempes et les yeux, ressemblant à un lumbago. La personne peut se sentir malade, une faiblesse sévère et une transpiration excessive..

Céphalée avec hématome intracrânien, prolongé, irradiant vers les globes oculaires. Il apparaît à la suite d'un traumatisme, d'une commotion cérébrale, de lésions vasculaires et est éliminé par chirurgie. De plus, l'anévrisme peut également provoquer des douleurs lancinantes dans les tempes qui durent au moins une semaine..

Très souvent, les maladies du système nerveux central entraînent une gêne au niveau de la tête. Les affections deviennent permanentes et s'accompagnent d'acouphènes, de problèmes d'appareil vestibulaire, de troubles de la motricité fine.

Les surtensions hormonales peuvent également provoquer des maux de tête intenses qui irradient vers les globes oculaires. Il affecte les adolescents pendant la puberté, les femmes enceintes, les femmes avant les règles et pendant la ménopause..

Avec le sarcome du cerveau, en plus de la douleur dans les tempes et les yeux, des étourdissements, des nausées et des vomissements sont observés. Si une douleur, une tension et une diminution de l'acuité visuelle apparaissent, un spasme d'accommodation est probable - une violation du travail des muscles oculaires, dans laquelle une réaction incorrecte se produit lors d'un changement de la distance focale de l'objet.

Causes de la douleur unilatérale

Il existe des maladies pour lesquelles les sensations désagréables n'apparaissent qu'à droite ou à gauche..

  • Avec la migraine, seule une partie de la tête est très inquiète. La condition est aggravée par la nausée, les vomissements, la photosensibilité et la peur du bruit. L'attaque peut durer jusqu'à 3 jours, après quoi vient le soulagement..
  • Le glaucome s'accompagne de douleurs occipitales et temporales d'un côté, d'une rougeur des yeux, d'une vision floue et d'un halo de lumière autour des objets. Parfois, des vertiges et des nausées se rejoignent.
  • La douleur avec carie ou pulpite peut irradier vers la tempe, l'oreille et les yeux du côté de la dent affectée.
  • Maladies inflammatoires du nasopharynx (sinusite, sinusite frontale, sinusite). Dans ce cas, la douleur est concentrée à l'arrière du fond du côté du sinus affecté et s'intensifie avec les mouvements de la tête. La présence d'un corps étranger se fait sentir dans le nez et l'arête du nez. D'autres symptômes caractéristiques sont un gonflement du visage, de la fièvre, un essoufflement.
  • L'artérite temporale est une maladie inflammatoire qui provoque un œdème vasculaire, de la fièvre, une rougeur de la peau de la tempe. La douleur irradie vers la langue, les yeux, le front, l'épaule. Chez l'adulte, un trouble des expressions faciales et un affaissement de la paupière sont possibles.
  • La douleur dans l'ostéochondrose cervicale est souvent unilatérale, causée par des nerfs pincés à droite ou à gauche. Partant de la région de l'arrière de la tête et du cou, les sensations douloureuses se propagent aux régions temporale et oculaire, oppression thoracique et engourdissement de la main.
  • Si la congestion de l'oreille inquiète, appuie sur les yeux et les tempes vers la droite ou la gauche, la personne peut avoir une otite moyenne.

Les maladies vasculaires

Artérite temporale

Il s'agit d'une inflammation vasculaire qui a un mécanisme de développement immunologique. Il peut provoquer des douleurs dans les tempes et les yeux. Les raisons en sont un œdème de l'intima de l'artère temporale, qui réduit sa lumière, ralentit la circulation sanguine et crée des conditions propices à la formation de caillots sanguins..

En raison de son œdème, un mal de tête aigu survient dans les tempes et les yeux, qui peut irradier vers le cou, la langue et même l'épaule. Cela peut se produire dans le contexte d'une perte de vision partielle ou complète, qui est un signe d'implication dans le processus inflammatoire des vaisseaux oculaires. La vision se détériore, une diplopie se produit.

La douleur dans l'œil et la tempe augmente avec la mastication, une ptose partielle (tombante) de la paupière du côté de la lésion est visible, la partie temporale de la tête est enflée. En règle générale, la maladie affecte les patients «âgés», car leurs vaisseaux deviennent plus fragiles et sensibles à l'inflammation immunitaire.

Les maux de tête dans les tempes et les yeux dus à une artérite peuvent être déclenchés par une modification des taux hormonaux, une prédisposition héréditaire, une inflammation infectieuse-toxique des vaisseaux sanguins (les plus dangereux dans ce sens sont les staphylocoques et les virus qui provoquent l'hépatite).

La douleur dans les yeux dans ce cas n'est que l'un des symptômes, qui n'est éliminé qu'avec le traitement de la maladie sous-jacente. Pour le traitement, des médicaments vaso-renforçants, veinotoniques et antithrombotiques sont utilisés, et des glucocorticostéroïdes sont utilisés pour supprimer le mécanisme immunologique de l'artérite. En outre, le site d'un vaisseau thrombosé peut être retiré chirurgicalement.

Anévrisme

L'amincissement de la paroi des vaisseaux sanguins pour quelque raison que ce soit (athérosclérose, inflammation, artérite, pathologie congénitale) conduit d'abord à la formation d'une saillie à cet endroit, puis d'une sorte de «poche». L'endroit le plus typique pour la formation de telles saillies:

  1. artère carotide interne au site de sa division en conjonctif postérieur et oculaire;
  2. artères cérébrales antérieures;
  3. zone de division de l'artère cérébrale moyenne.

Habituellement, les anévrismes sont de petite taille - jusqu'à un centimètre, de sorte que les saillies d'environ deux centimètres sont considérées comme géantes. Ces formations constituent un danger pour la vie du patient, car elles peuvent se rompre spontanément avec une hémorragie abondante..

Mais même la présence même d'une formation étrangère dans le cerveau se manifeste par le fait que les tempes font mal et pressent les yeux. Déficience visuelle possible avec pression sur le nerf optique, crises d'épilepsie, ischémie cérébrale.

Avec sa percée, le nerf oculomoteur en souffre le plus souvent. La partie frontale de la tête commence à faire mal en premier localement, ce qui est un signe avant-coureur d'un complexe de symptômes élargi d'hémorragie d'un anévrisme de l'artère carotide interne.

Lorsqu'un anévrisme des vaisseaux cérébraux est détecté, une intervention chirurgicale est indiquée afin d'isoler cette zone du cercle général de la circulation sanguine.

Hémorragie

Les hématomes intracrâniens peuvent survenir à la fois à la suite de la rupture d'un anévrisme et à la suite d'ecchymoses ou d'un traumatisme crânien pénétrant. Dans ce cas, l'hématome qui en résulte comprime progressivement la substance du cerveau, endommageant ses centres nerveux.

Il y a un mal de tête pressant sur les yeux. Si l'hématome est situé à proximité du chiasme optique ou du tractus optique, une déficience visuelle est possible.
La douleur est intense et n'est pas soulagée par la prise d'analgésiques.

Hypertension artérielle

Intracrânienne

Une augmentation de la pression intracrânienne se produit en présence d'une formation étrangère dans le crâne. Ceux-ci incluent l'œdème du cerveau ou de ses membranes, les kystes, les processus tumoraux, la présence de parasites, l'exsudat purulent ou inflammatoire.

En même temps, les globes oculaires et la tête font mal, car ils ressentent une pression croissante sur eux-mêmes. Les tempes et les yeux font également mal en cas de violation de la formation et de l'écoulement du liquide céphalo-rachidien des ventricules du cerveau et de la stagnation dans les bassins des veines occipitales.

Dans ce cas, il y a un mal de tête dans l'occiput, il éclate dans la nature. Lorsqu'il est pressé, le globe oculaire fait mal, ce qui est un signe neurologique caractéristique de l'hypertension intracrânienne (symptôme de Mann).

L'amélioration du débit veineux facilite l'état du patient, c'est pourquoi il préfère être en position non horizontale et même dormir à moitié assis.

Intraoculaire

Une augmentation de la pression oculaire (glaucome) est caractérisée par une sensation qui exerce une pression sur les yeux de l'intérieur. Cela est dû à la formation d'un grand volume d'humeur aqueuse par le corps ciliaire et à une violation de son écoulement physiologique à travers l'angle de la chambre antérieure de l'œil.

À partir d'une augmentation de la pression du liquide intraoculaire, des douleurs, des piqûres, des rougeurs dans les yeux, des «cercles arc-en-ciel» autour des sources lumineuses, une détérioration de la vision crépusculaire apparaît.

Les yeux et la tête font mal, lorsque vous appuyez sur le globe oculaire, sa turgescence (tension) accrue est ressentie. Pour traiter cette maladie, on prend des formes posologiques locales - des gouttes antiglaucome.

Artériel

L'hypertension est l'un des facteurs étiologiques les plus fréquents dans l'apparition de maux de tête qui irradient vers les yeux. Cependant, cela ne se produit que lorsque la pression augmente fortement. S'il est chroniquement élevé, les récepteurs des parois vasculaires s'adaptent et une pression constamment élevée ne provoque pas de maux de tête..

Avec un épisode d'une forte augmentation de la pression, une personne se sent malade, des «mouches» clignotent devant ses yeux. Il y a une douleur lancinante dans la tempe droite et une douleur dans la tempe gauche, aggravée par l'inclinaison de la tête vers l'avant, tandis qu'une sensation se crée qui appuie sur les yeux de l'intérieur.

Une augmentation de la pression peut être diagnostiquée par une rougeur de la peau du visage, des vaisseaux sanguins dilatés dans l'œil et l'apparition de petites hémorragies dans la sclérotique. L'augmentation de la pression artérielle est dangereuse pour le développement d'une encéphalopathie hypertensive aiguë.

Dans le même temps, il exerce une très forte pression sur les yeux, le phénomène d'œdème de la tête du nerf optique et de rétinopathie se développe. Un mal de tête éclatant est accompagné de nausées, de vomissements, d'étourdissements, de photopsie - une lumière vive clignote sur la rétine.

Il faut se rappeler qu'une forte augmentation de la pression peut être provoquée par certaines drogues et narcotiques: éphédrine, cocaïne, amphétamines; épinéphrine, inhibiteurs de la MAO, corticostéroïdes à forte dose.

Causes neurologiques

Céphalée de tension

Ce type de douleur survient dans un contexte de spasme musculaire ou de tension nerveuse. Dans ce cas, les organes de la vision ressentent une gêne, la couronne de la tête, la région occipitale-pariétale.

Le massage de la zone du col, des exercices physiques actifs, un bain relaxant soulagent les tensions et apaisent la douleur, mais l'activité psycho-émotionnelle, au contraire, peut la provoquer.

Les maux de tête qui exercent une pression sur les yeux peuvent être le résultat d'un stress émotionnel, d'un syndrome hystérique ou dépressif. Tout d'abord, une relaxation musculaire est nécessaire, pour laquelle vous pouvez utiliser l'acupuncture, l'acupression, les sédatifs et les relaxants musculaires.

Dystonie végéto-vasculaire

Cette formulation est utilisée s'il est impossible d'établir la cause exacte de la violation de l'autorégulation du tonus vasculaire. Il y a généralement un mal de tête de caractère bilatéral et palpitant dans les tempes et à l'arrière de la tête, une tension dans les globes oculaires.

En outre, chez certaines personnes, le VSD se manifeste par des nausées, des vomissements, des étourdissements, des fluctuations de la pression artérielle. Lorsque les yeux font mal avec VSD, l'aide consiste à améliorer l'hémodynamique des vaisseaux cérébraux, à prendre des sédatifs et à réduire la pression intracrânienne.

Causes infectieuses

Avec une inflammation du cerveau ou de ses membranes (méningite, encéphalite, arachnoïdite), un exsudat inflammatoire ou même du pus se forme, ce qui augmente la pression à l'intérieur du crâne.

En cas de maladies infectieuses, une intoxication par des toxines de l'agent pathogène a toujours lieu, par conséquent, un mal de tête avec recul dans les yeux peut être ressenti même avec un ARVI banal.

Névralgie

La douleur dans les yeux est causée par une inflammation de la branche supérieure du nerf trijumeau, responsable de l'œil et de la partie supérieure du visage. Ses causes profondes peuvent être certaines des maladies énumérées ci-dessus:

  • sclérose en plaques;
  • méningite;
  • anévrismes vasculaires qui provoquent une compression du nerf;
  • virus de l'herpès. Cela ne peut affecter qu'un seul nerf, donc il y a une douleur unilatérale dans la tempe à droite ou une douleur dans la tempe à gauche;
  • traumatisme;
  • SRAS, rhumes

Gueule de bois

La plupart ont des maux de tête et une pression sur les yeux après une intoxication par des boissons alcoolisées ou de la nicotine. En règle générale, la déshydratation, l'épaississement du sang, l'empoisonnement avec les produits de décomposition de l'alcool éthylique et des huiles de fusel sont considérés comme les coupables de sensations douloureuses..

Comme vous pouvez le voir, il peut être très difficile de comprendre indépendamment les raisons pour lesquelles la tête fait mal et appuie sur les yeux. Si vous ressentez une gêne pendant une longue période, assurez-vous de consulter un médecin..

Comment soulager la douleur

La méthode d'élimination de l'inconfort dépendra de la cause qui l'a causé. Si les tempes et les yeux vous font mal en raison d'un stress visuel prolongé, d'un stress nerveux ou mental, vous pouvez soulager la condition à la maison.

Il suffit souvent de s'allonger un moment les yeux fermés dans une pièce sombre. Vous pouvez accélérer votre récupération en plaçant une serviette imbibée d'eau froide sur les tempes et le front. Pendant plusieurs jours, il est nécessaire de protéger vos yeux de l'écran de l'ordinateur (tablette, téléphone).

Un sommeil normal et de l'air frais sont nécessaires. L'auto-massage de la tête donnera un effet relaxant, en particulier au niveau des tempes. Les préparations artificielles de larmes aideront à apaiser les muqueuses irritées des yeux.

Les gouttes ophtalmiques sont également utilisées pour soulager les spasmes d'accommodation. Et le traitement du glaucome n'est que des médicaments prescrits par un médecin.

Le stress psychogène dans la tête peut être évité en prenant des sédatifs (Persen, Valerian). Les remèdes populaires sont également efficaces, comme les décoctions d'herbes apaisantes (menthe, millepertuis, mélisse).

Le moyen le plus simple de se débarrasser de l'inconfort est de prendre un analgésique. Les spasmes des vaisseaux de la tête et des yeux sont facilement soulagés par des moyens tels que No-Shpa, Papaverine, Riabal, mais si l'inconfort réapparaît, il est nécessaire d'en établir la cause et de traiter la maladie.

Avec l'hypertension artérielle, le traitement médicamenteux doit être complété par une alimentation pauvre en sel, la marche et l'abandon des mauvaises habitudes. Avec la migraine, le traitement se réduit à la prise d'analgésiques puissants, il est également nécessaire de surveiller et d'exclure les facteurs qui provoquent des crises.

Avec la sinusite et la sinusite, le traitement vise à soulager l'inflammation. Dans ce cas, les médicaments doivent être prescrits par un oto-rhino-laryngologiste.

Si la douleur ne disparaît pas, mais s'intensifie et que d'autres symptômes les rejoignent, il est conseillé de consulter un neurologue et un ophtalmologiste. Pour identifier la cause de la maladie, vous aurez besoin d'un examen complet, y compris:

  1. CT et IRM du cerveau et de la colonne vertébrale - pour détecter un dysfonctionnement vasculaire, ainsi que pour détecter les tumeurs, les hémorragies, les anévrismes, les caillots sanguins, les courbures et les néoplasmes;
  2. électromyographie pour détecter les lésions nerveuses;
  3. tests de laboratoire utilisés pour confirmer la nature infectieuse ou inflammatoire des maladies, des maladies auto-immunes;
  4. Échographie Doppler, prescrite pour étudier la nature du flux sanguin, l'épaisseur des parois des vaisseaux sanguins, le degré de leur perméabilité.

Le whisky et les yeux peuvent causer des désagréments pour un certain nombre de raisons, dont les moins inoffensives sont le travail de bureau devant un ordinateur, les appels fréquents sur un téléphone portable, des conditions environnementales défavorables, le surmenage..

Mais ces symptômes se produisent également dans les maladies graves qui nécessitent un traitement. Seule une consultation opportune avec un médecin et la mise en œuvre de ses prescriptions vous épargneront les conséquences.