Principal > Traumatisme

Maux de tête après un coup: symptômes supplémentaires, comment fournir les premiers soins

Le principal Maux de tête et migraines Maux de tête Maux de tête après un AVC: symptômes supplémentaires, comment prodiguer les premiers soins

Le mal de tête survient après une blessure locale. Un coup à la tête peut survenir volontairement ou accidentellement, mais dans les deux cas, des conséquences désagréables peuvent survenir. Si la tête fait mal au champ d'impact pendant une longue période et qu'elle est accompagnée de signes supplémentaires, vous devez demander de l'aide à l'hôpital.

Types de blessures post-impact

Les sensations douloureuses après un coup peuvent se manifester de différentes manières. Les blessures qui entraînent des maux de tête peuvent également être différentes..

Les blessures à la tête les plus courantes résultant d'un impact comprennent:

  • blessure;
  • hématome;
  • fracture;
  • blessures.

La douleur peut se manifester par des ecchymoses sur différentes parties de la tête. Il peut toucher le cuir chevelu, le visage, ainsi que le nez, la mâchoire.

En outre, cette variété est caractérisée par l'apparition d'hématomes..

Les hématomes sont de trois types: épidural, sous-dural, intracrânien. Le premier se produit sous la peau, sans trop endommager la structure. Le deuxième est caractérisé par une violation de l'espace intramusculaire et le troisième est à l'intérieur du crâne.

Les fractures peuvent impliquer les pommettes, le nez ou l'orbite des yeux et le crâne dans son ensemble. Il existe plusieurs types de dommages mécaniques tels que les blessures: poignardé, déchiré, coupé, balle.

Symptômes après un coup à la tête

Si votre tête vous fait mal après un coup, vous devez faire attention aux symptômes qui l'accompagnent. Souvent, ils peuvent vous en dire plus sur les conséquences..

Après le coup, un hématome se forme sur le site blessé. Dans ce cas, les sensations douloureuses sont situées sur le site du traumatisme. C'est le cas qui ne nécessite pas de voyage à l'hôpital - vous pouvez le résoudre à la maison.

Si les dommages étaient graves, des saignements se produisent. Il est souvent difficile de l'arrêter par vous-même. Dans ce cas, la douleur ne fait que s'intensifier, il y a des étourdissements, des nausées.

Si une personne présente les symptômes suivants, vous devez immédiatement appeler une ambulance:

  • écoulement clair ou sanglant du nez et des oreilles;
  • augmentation de la température jusqu'à 38 degrés;
  • somnolence;
  • conscience confuse;
  • perte de conscience;
  • la présence de blessures supplémentaires au dos, dans la région occipitale;
  • trouble de la parole;
  • incapacité à se concentrer sur un point;
  • changement de forme de la pupille;
  • respiration difficile.

En fonction de la gravité des blessures reçues, la manifestation des symptômes sera appropriée. Si la nausée accompagnée de vomissements est un symptôme caractéristique, alors avec une forme légère, elle sera ponctuelle et à court terme, et sévère - à long terme.

Il est important de se rappeler que si le patient présente des signes d'une forme sévère, il ne peut pas être déplacé indépendamment. Ceci est lourd de complications..

Premiers secours

Un mal de tête après un coup, s'il était sévère, est difficile à arrêter uniquement en prenant des analgésiques. Si une personne a été gravement blessée, elle doit recevoir les premiers soins avant l'arrivée de spécialistes. La raison en est qu'à l'impact, une fracture pourrait survenir, qui, à son tour, blessait le cerveau. Et plus tôt l'assistance médicale sera fournie, plus les conséquences seront faciles..

Dans une situation où la victime est inconsciente et n'a pas de pouls, il est nécessaire de faire un massage cardiaque avec respiration artificielle. Si un pouls est présent, mettez-le sur le côté pour que s'il vomit, il ne s'étouffe pas avec le vomi.

Un patient conscient doit être allongé, défait les boutons du haut et ne pas être touché jusqu'à l'arrivée d'une ambulance. N'essayez pas de faire asseoir une personne ou de lever les jambes, car en cas de blessures graves, elles peuvent s'aggraver..

Ces recommandations sont pertinentes pour les lésions cérébrales traumatiques visibles. Si nous parlons d'hématomes, d'écorchures, appliquez un chiffon imbibé d'eau froide ou de glace enveloppée dans la zone blessée. Avec une plaie saignante, il vaut la peine de la traiter avec de l'iode vert brillant, afin qu'une infection ne s'y produise pas. Appliquez une serviette en gaze sur la plaie, habillez-la.

Si des morceaux d'un corps étranger dépassent dans la tête, vous ne pouvez pas les retirer vous-même, car vous pouvez perturber la structure du cerveau, ce qui entraînera de graves complications. Dans ce cas, un rouleau de coton avec de la gaze est installé autour du fragment saillant pour arrêter le saignement. À l'arrivée de l'ambulance, transporter la victime uniquement en décubitus dorsal.

Quand voir un médecin?

Il vaut la peine de demander de l'aide si le mal de tête après un coup ne disparaît pas longtemps et s'accompagne de symptômes désagréables supplémentaires. Même si nous parlons d'une blessure ordinaire, vous ne devez pas la négliger..

Les signes d'une commotion cérébrale peuvent ne pas apparaître immédiatement, mais dans les deux heures suivantes. Le manque d'aide et le refus d'aller à l'hôpital entraîneront des complications, dont le plus dangereux est la mort du patient.

Diagnostique

Avant de poser un diagnostic précis, les médecins utilisent des mesures de diagnostic supplémentaires. Les plus informatifs incluent la tomodensitométrie, l'imagerie par résonance magnétique.

La deuxième option est plus souvent utilisée, car tous les établissements médicaux ne disposent pas de tomodensitomètres.

Traitement

L'approche thérapeutique dans chaque cas sera différente, car il existe également de nombreuses causes de céphalalgie dans le contexte d'un traumatisme. En plus de se concentrer sur l'élimination des sensations douloureuses dans la tête, la thérapie implique un affaiblissement des symptômes secondaires.

Si vous avez mal à la tête après un coup, les médicaments sont plus souvent utilisés pour:

  • restauration du tonus des vaisseaux sanguins;
  • normalisation du flux sanguin;
  • arrêter le sang;
  • élimination du processus inflammatoire et infectieux;
  • abaisser les indicateurs de pression artérielle;
  • soulager la douleur.

En plus des solutions médicamenteuses au problème, la victime doit se reposer. Il n'est pas non plus interdit d'utiliser des options de médecine alternative. Pour soulager un mal de tête. Utilisez du chou ou du jus de pomme de terre. Mais, malgré leur innocuité apparente, vous devriez consulter un médecin avant utilisation..

Dans certains cas, le traitement ne peut être complet sans chirurgie. Par exemple, une lésion cérébrale traumatique ouverte indique une rupture de la coque dure, qui remplit une fonction protectrice. L'opération aidera à éliminer ce défaut et à éviter la mort..

Pourquoi un mal de tête après un coup est-il dangereux??

Si vous ne produisez pas les premiers soins et que vous vous rendez à l'hôpital, de graves complications attendent le patient. Ils concernent non seulement l'intensification des symptômes, mais également les troubles organiques..

Par conséquent, si votre tête vous fait mal après un coup, vous ne devez pas ignorer les manifestations de votre corps, sinon ce qui suit est possible:

  • perturbation de la perception;
  • distraction de l'attention;
  • sensation de tiraillement dans la tête;
  • efficacité réduite;
  • migraines fréquentes;
  • déviations mentales.

Après une blessure, un gonflement se produit, une effusion de sang, ce qui contribue au développement de la paralysie. La conséquence la plus grave après un traumatisme est de tomber dans le coma ou de mourir. La seconde survient en cas d'hémorragie cérébrale sévère et abondante, qui entraîne des perturbations des systèmes corporels tels que les voies respiratoire et cardiovasculaire..

Les sensations douloureuses après un traumatisme indiquent des violations possibles. En fonction de sa gravité, une sélection de traitement a lieu, qui visera à éliminer les conséquences d'un coup, ainsi qu'à améliorer le bien-être.

Que faire si une douleur apparaît après avoir frappé votre tête?

La tête est le site de localisation de l'un des organes humains les plus importants - le cerveau. Par conséquent, tout coup au crâne ou au cou peut entraîner les conséquences les plus tragiques, surtout si une assistance adéquate n'est pas fournie à temps..

De plus, des symptômes désagréables peuvent apparaître à la fois immédiatement après l'incident et indéfiniment après celui-ci, et les blessures possibles peuvent être différentes et ne sont déterminées avec précision que dans un établissement médical. Quand s'inquiéter si vous avez mal à la tête après un coup, et comment se comporter correctement dans ces circonstances?

Causes des sensations douloureuses

Quels incidents peuvent entraîner des blessures et des sensations douloureuses ultérieures:

  1. Tomber.
  2. Se bat avec des dommages au nez; coup de tête; coup à la tête.
  3. Balle frappant l'arrière de la tête, des tempes ou du front.
  4. Coup de tête avec une chauve-souris.
  5. Accident de la route.

Indépendamment de l'endroit et de la façon dont une personne pourrait frapper, frapper avec le front ou d'autres parties du crâne, si après le coup la tête fait mal, ou même au début, la victime ne ressent pas d'inconfort, vous devez surveiller attentivement votre santé et faire attention aux moindres écarts par rapport à la norme.

Symptômes et diagnostic associés

Les maux de tête après un coup à la tête sont souvent accompagnés d'autres symptômes auxquels il faut faire attention. Ils aideront à déterminer la gravité des dommages et le type d'assistance qu'il est conseillé de fournir à une personne.

  1. La nausée.
  2. Saignement et fuite de liquide clair du nez ou des conduits auditifs.
  3. Somnolence.
  4. Mouvements corporels non coordonnés.
  5. Discours incompréhensible ou incapacité à parler.
  6. Évanouissement.
  7. Peau bleue sous les yeux.
  8. Perte de sensibilité ou de mouvement dans n'importe quelle partie du corps.
  9. Troubles des sens.
  10. Diamètre pupillaire inapproprié.
  11. Nervosité.
  12. Distorsion ou lacunes de la mémoire.
  13. Signes de coma.
  14. Crises d'épilepsie.

Pour toute manifestation clinique indiquant une lésion des structures cérébrales, un diagnostic précis de la lésion est nécessaire. Pour ce faire, utilisez les rayons X, l'IRM, l'EEG et d'autres méthodes..

Il est possible d'établir toutes les blessures chez un patient uniquement après une consultation complète avec un traumatologue, chirurgien, ORL, ophtalmologiste, neurologue, thérapeute.

Diagnostics possibles

Si quelqu'un se plaint: "Je me suis cogné la tête, maintenant ça fait mal, mais je ne veux pas aller chez le médecin", vous devez convaincre la victime de la nécessité de consulter un médecin.

Seule une visite urgente dans un établissement médical peut éviter à une personne de développer un œdème cérébral, une altération de l'apport sanguin cérébral, la destruction des vaisseaux sanguins, une perte de sensibilité et de mémoire.

Vous devez consulter d'urgence un pédiatre si un enfant a mal à la tête.

Un mal de tête après un impact peut être le signe de tels diagnostics:

  1. Commotion cérébrale.
  2. Anévrismes vasculaires (étirant leurs parois).
  3. Malformations vasculaires (déplacement vasculaire pathologique).
  4. Hématomes internes.
  5. Rupture de la membrane tympanique.
  6. Accumulation excessive de liquide céphalo-rachidien dans le crâne et augmentation de la pression intracrânienne.
  7. Œdème cérébral.
  8. Pneumocéphalie (air atmosphérique entrant dans le crâne).
  9. Déplacement des vertèbres.

Comment agir correctement

Un appel urgent aux médecins est vital si, après avoir frappé la tête, la tête fait très mal; dans les cas où la condition est accompagnée de saignements du nez ou des oreilles, des convulsions, des accès de nausées ou de vomissements, une perte de conscience, de la parole, de la mémoire, des réflexes, des sauts de température.

Si vous avez mal à la tête après un coup - que faire?

Il est nécessaire de se souvenir de l'algorithme des actions, car dans ces circonstances des mesures urgentes sont souvent nécessaires, lorsqu'il n'y a ni opportunité ni temps pour la consultation et les doutes:

  1. Si, en frappant, une personne tombe, elle peut endommager non seulement le crâne, mais également d'autres parties du corps. Vous devez les vérifier pour les dommages, les fractures.
  2. En cas de suspicion de violation des fractures de la colonne vertébrale et du crâne, il est nécessaire d'immobiliser le corps humain pour que les dommages ne s'aggravent pas.
  3. Il est conseillé de fixer la position de manière à ce que le crâne et la poitrine soient légèrement surélevés.
  4. Les plaies sont traitées avec du peroxyde ordinaire, mais si une fracture osseuse est suspectée sous la peau, aucune pression n'est appliquée à sa surface.
  5. Si vous avez mal à la tête et des nausées, vous devez suivre le patient sans interruption et ne pas le laisser rejeter la tête en arrière, surtout si des convulsions apparaissent également. Dans cet état, une personne est impuissante et peut s'étouffer avec du vomi ou avec sa propre langue..
  6. Dans la région de la tête où la blessure s'est produite, il peut y avoir une hémorragie. Pour le suspendre, de la glace est appliquée sur la peau.

Traitement

En fonction de la façon dont la victime s'est cognée la tête et des conséquences qui en ont découlé, diverses mesures sont prises. Les médicaments suivants peuvent être nécessaires:

  1. Hémostatique.
  2. Antiémétique.
  3. Anticonvulsivants.
  4. Analgésiques.
  5. Moyens pour normaliser la pression.
  6. Antipyrétique.
  7. Anti-inflammatoire.
  8. Les antibiotiques.

À l'avenir, les multivitamines et les médicaments nootropes pourront être utilisés pour la rééducation afin de soutenir l'activité cérébrale. Pour guérir les plaies et les lésions du squelette et maintenir la viabilité des neurones, le repos doit être observé pendant une période déterminée par le médecin.

En cas de violation de la position relative des os, de leur destruction, de ruptures des parois vasculaires et d'autres défauts anatomiques mortels, il est nécessaire d'effectuer une opération.

Un traitement complet ne peut être effectué qu'après le diagnostic, mais une action urgente est parfois nécessaire. Si l'accompagnateur peut apporter une assistance médicale à la victime qui a mal à la tête du coup, il vaut mieux contacter les urgences par téléphone et écouter les recommandations des médecins avant son arrivée..

Les conséquences d'un coup à la tête sont imprévisibles et peuvent être irréversibles, il est donc préférable d'éviter les situations où vous pouvez tomber ou frapper.

Ne vous lancez pas dans les combats, ne faites pas de sport avec des casques de protection spéciaux et, pour éviter de blesser les enfants, ne les frappez jamais à la tête, même à des fins éducatives.

Si une personne se heurte souvent et beaucoup à la tête, des complications peuvent survenir à l'avenir. Même dans les cas où la tête ne fait pas immédiatement mal et après un certain temps, des symptômes pathologiques se sont développés, il est nécessaire d'effectuer des diagnostics et de suivre un traitement.

Maux de tête après avoir frappé la tête - Que faire?

La tête contient l'un des organes humains les plus importants - le cerveau. Tout dommage dû à un coup à la tête ou au cou entraîne souvent des conséquences graves et douloureuses. Par conséquent, pour éviter des processus irréversibles, il est nécessaire de fournir une assistance spécialisée en temps opportun. Après un coup, des symptômes peuvent apparaître instantanément qui attirent l'attention, mais il y a aussi ceux qui n'apparaissent qu'après un certain temps après la blessure. Le type exact de blessure ne peut être livré que dans un établissement médical. Que faire avec un coup à la tête, quels processus se produisent après cela et comment éliminer les symptômes désagréables?

  1. Pourquoi ma tête me fait-elle mal après un coup??
  2. Conséquences d'un coup à la tête
  3. Premiers secours pour un coup à la tête
  4. Traitement des maux de tête après un coup à la tête

Pourquoi ma tête me fait-elle mal après un coup??

En fait, la vie est assez imprévisible, car absolument n'importe quelle situation peut arriver. Les blessures à la tête peuvent souvent survenir:

  • Accident de la circulation;
  • Frapper avec une batte ou une balle sur la tête dans la zone du front / tempe;
  • Combats où les coups principaux sont tombés sur le nez, le crâne et le visage;
  • Chute d'une hauteur, en raison d'une imprécision, etc..

Indépendamment de la situation et de la zone d'impact, son principal symptôme est le mal de tête. Au début, la douleur peut même ne pas apparaître, mais il est nécessaire de surveiller l'état de la victime pour éviter la possibilité de progression de maladies graves.

Conséquences d'un coup à la tête

En plus des maux de tête, la victime peut éprouver des nausées sévères, accompagnées de vomissements et d'une faiblesse inhabituelle. Le patient développe de l'irritabilité, la vision peut chuter fortement, la coordination est altérée, une surexcitation nerveuse peut également survenir.

(Vidéo: "Coup dans la tête. Conséquences pour le cerveau")

Cette symptomatologie comprend également une violation de l'appareil de parole, une lourdeur dans les bras et les jambes. Dans des cas particuliers, en plus des étourdissements ou de la douleur, la victime peut s'évanouir, perdre la mémoire indéfiniment ou même tomber dans le coma.

Les principaux dangers des maux de tête après une blessure comprennent:

  • L'apparition de l'amnésie;
  • Violation de l'appareil vocal;
  • Augmentation de l'irritation;
  • La survenue d'une dépersonnalisation n'est pas exclue;
  • Paralyse le corps, la survenue de convulsions, le coma;
  • Perte d'audition, de vision, de goût, d'odorat, de mémoire;
  • Échec cognitif possible.

Premiers secours pour un coup à la tête

En cas de traumatisme crânien grave, si les médecins ne sont pas encore arrivés, il est nécessaire de prodiguer les premiers soins au patient. Pour cela, la victime est placée dans une position où les épaules et la tête sont légèrement relevées, mais le cou ne doit pas bouger. S'il y a un saignement, il doit être arrêté. Prenez un morceau de tissu propre et pressez-le sur la plaie. Si une lésion intracrânienne est suspectée, la plaie ne doit pas être pressée ou pressée. De plus, regardez comment la personne respire et si elle est consciente.

Avec un manque d'oxygène, le patient peut commencer à suffoquer. Les premiers soins sont fournis - réanimation. En cas de blessure au crâne, le patient a besoin d'une hospitalisation urgente, car une intervention chirurgicale d'un neurochirurgien est nécessaire après une tomodensitométrie pour une image plus claire. Avec une fracture, une personne développe certains symptômes - des ecchymoses sombres apparaissent sous les yeux, les oreilles et le nez sécrètent une grande quantité de liquide - incolore - c'est le signe d'un tympan éclaté.

(Vidéo: "Traumatisme crânien chez un enfant," commotion cérébrale "- Docteur Komarovsky - Soins d'urgence")

Le patient ne peut pas être traité seul, car cela entraîne des conséquences plus graves, telles qu'un hématome intracrânien. Elle se distingue par des pupilles, les yeux ont des pupilles de différentes tailles. Si l'ambulance n'arrive pas, il faut tout d'abord appliquer un objet froid sur la blessure. Ce sera mieux si vous avez un chauffe-glace à portée de main. Le froid a un effet resserré sur les vaisseaux cérébraux, arrête le saignement, le cas échéant, et soulage l'enflure. S'il y a beaucoup de rayures à partir desquelles le sang suinte, il est nécessaire de les rincer avec du peroxyde. Pour ce faire, humidifiez une gaze propre et appliquez sur les plaies.

La furaciline est un substitut alternatif au peroxyde. Avec son aide, les rayures sont désinfectées, vous pouvez également utiliser diverses pommades antibactériennes. Le bandage peut être fixé avec un pansement ou un bandage. Si la victime a des nausées accompagnées de vomissements, elle doit être placée dans une position telle qu'elle ne puisse pas s'étouffer. Vous pouvez nettoyer la bouche de tout résidu avec une gaze propre. Si le patient ne peut pas récupérer, il peut être renvoyé avec une seringue contenant un mélange d'étamzilate et de métoclopramide et une injection.

Si le patient est dérangé par de graves maux de tête après un coup, de l'analgine est injectée. Si le patient ne peut pas être transporté à l'hôpital, en raison du fait que l'incident est loin de la civilisation, les premiers soins sont fournis pour un traumatisme crânien.

Pour les maux de tête sévères après un coup, vous devez prendre l'un des médicaments suivants:

  1. Piracetam améliore le métabolisme dans le cerveau, soulage les étourdissements et la douleur intense dans cette zone.
  2. L'étamsylate arrête le saignement, stimule la circulation sanguine dans le cerveau.
  3. Askarutin renforce les parois du système vasculaire.
  4. L'euphylline est nécessaire en cas d'hypertension artérielle et afin de normaliser le travail du système circulatoire dans la région du cerveau, d'éliminer les poches. Il convient de noter que les patients hypotendus ne peuvent pas tolérer de tels médicaments, car ils abaissent considérablement la pression dans les artères..
  5. Les agents antibactériens protègent contre l'apparition d'une maladie telle que la méningite, des processus inflammatoires dans le cerveau, désinfectent le tympan, après sa rupture.

(Vidéo: "Conséquences des coups à la tête")

Si le patient, après un certain temps après le coup, continue de souffrir de maux de tête sévères, il est alors nécessaire de venir d'urgence consulter un médecin afin d'exclure la possibilité d'un traumatisme crânien ou de le guérir en temps opportun. De plus, le repos au lit est nécessaire, il n'est pas recommandé de pratiquer une activité physique, est pendant longtemps sous le soleil, devant un ordinateur, une télévision, des livres ou des gadgets afin de ne pas planter la vue.

Traitement des maux de tête après un coup à la tête

Si vous avez été témoin de la façon dont une personne a été frappée avec un poing et qu'elle est au sol et s'évanouit ou ne peut tout simplement pas se lever, alors elle doit recevoir les premiers soins avant l'arrivée d'une ambulance. Tout d'abord, il faut fixer son corps sur le côté pour que le vomi ne tombe pas dans sa gorge. De plus, le corps du patient doit être stationnaire. Assurez-vous qu'il ne se tord pas le cou.

Si le coup frappe la mâchoire, elle doit être fixée dans une position, cependant, essayez de ne pas l'enfoncer pour ne pas se luxer ou se casser. En frappant la région temporale, un objet froid doit être appliqué sur le site de la blessure. Tous les mouvements doivent être doux, sans pression et délicats. En combinaison, les conséquences possibles sont considérablement atténuées après l'impact, dans certains cas, cela sauve la vie de la victime. Cependant, ne soyez pas indifférent et aidez quelqu'un dans le besoin dans une situation similaire..

Après avoir fourni les premiers soins et des procédures spécialisées, la victime peut poursuivre le traitement des symptômes indésirables. Le cours du traitement est prescrit par le thérapeute:

  • Thérapie médicamenteuse.
  • Physiothérapie.
  • Méthodes folkloriques à la maison.

La plupart des analgésiques sont délivrés dans les pharmacies exclusivement sur ordonnance des médecins, c'est difficile, si vous ne voulez pas consulter des spécialistes, vous devez vous battre seul. Les médicaments couramment disponibles sont des médicaments qui soulagent les maux de tête sans l'autorisation supplémentaire d'un médecin; ceux-ci comprennent: le nurofène, l'analgine, le paracétamol, l'unispasme, le spazmalgon, le migrenol, etc. Il n'est pas recommandé de prendre ces médicaments en grande quantité. Ils ne sont efficaces que pour certains maux de tête. Si la douleur et d'autres symptômes persistent, il est nécessaire de consulter d'urgence un spécialiste, car un mal de tête après un coup à la tête est un symptôme indiquant qu'il y a des dommages dans le corps, en particulier dans la région du cerveau. Sans traitement rapide, la situation peut s'aggraver et un processus douloureux irréversible commencera..

L'une des questions les plus urgentes est de savoir comment soulager vous-même vos maux de tête? Des étourdissements et des douleurs peuvent apparaître même après une blessure mineure. Parfois, les symptômes disparaissent après une tasse de thé à la menthe et au miel et un sommeil sain. Un peu de repos - et tout sera enlevé comme à la main. En outre, une méthode efficace pour traiter un mal de tête après un coup sera une feuille de chou ou un chiffon humide, qui doit être appliqué sur le site de la blessure. Lorsque vous frappez l'arrière de la tête, il est nécessaire d'appliquer une compresse froide et de s'allonger pendant un certain temps, et lorsque vous frappez l'autre partie, la compresse est appliquée sur la blessure et fixée avec des tissus mous. Un bain chaud est également une méthode efficace, vous pouvez également ajouter l'une des huiles essentielles - lavande, eucalyptus, rose, etc. L'aromathérapie n'est pas nécessaire avec la douche, vous devez verser quelques gouttes d'huile dans un récipient d'eau bouillante et le placer près de la tête.

La médecine traditionnelle est également très efficace. Les principales méthodes de médecine traditionnelle comprennent diverses collections d'herbes, de teintures, etc..

Les mélanges suivants sont mieux utilisés à jeun:

  1. Pommes de terre bouillies, légèrement salées;
  2. Jus de tomate à l'ail;
  3. Jus de betterave et de carotte;
  4. Un mélange de brocoli, d'oseille, de persil et d'un œuf cru.

Ces trucs et astuces peuvent non seulement restaurer la santé du patient après un impact et soulager les maux de tête, mais aussi sauver la vie de la victime en présence de blessures ou de dommages graves..

Maux de tête après impact

Le syndrome douloureux qui survient dans la tête après un coup peut indiquer des troubles graves provoqués par la blessure. Des maux de tête, ainsi que d'autres symptômes, en particulier des nausées, des vomissements, des étourdissements, une faiblesse générale et d'autres signes, doivent être la raison de rechercher immédiatement des soins médicaux professionnels. En effet, à la suite d'un coup dans la tête, un hématome interne dangereux pourrait se former, ou une rupture d'un vaisseau, une ecchymose ou une commotion cérébrale, et d'autres pathologies dangereuses pourraient survenir..

Une condition préalable à l'apparition d'un mal de tête après un coup, afin d'éviter des conséquences indésirables, est un examen approfondi de la région de la tête. Il existe de nombreuses méthodes de diagnostic modernes, grâce auxquelles vous pouvez déterminer la cause du mal de tête aussi précisément que possible et, en prescrivant le traitement approprié, l'éliminer.

Variétés de coups de tête

Un coup de tête peut survenir pour diverses raisons. Une personne est capable de trébucher ou de glisser, de tomber et de se cogner la tête. Un accident de la route ou du travail peut survenir, entraînant un traumatisme crânien. Une cause fréquente de blessures à la tête est les combats accidentels ou les coups délibérés d'une personne, frappée à la tête avec une pierre, une chauve-souris ou tout autre objet lourd. Selon les statistiques, le facteur le plus courant de traumatismes crâniens est les accidents de la route, les chutes et les blessures causées par des actes à caractère criminel..

Les méthodes de traitement et de récupération après un AVC, dans la plupart des cas, dépendent de la gravité de la blessure, de sa nature ainsi que de la forme clinique. Les blessures sont classées selon ces paramètres en plusieurs types..

Tout d'abord, selon une certaine échelle appelée «coma de Glasgow», qui prend en compte l'état de la parole, l'ouverture des yeux, le mouvement et la gravité de la blessure. Cette classification suppose 3 degrés, à savoir: léger, modéré et sévère.

Seules deux options suggèrent la nature de la blessure. Il est déterminé sur la base de la connexion avec l'environnement de l'espace intracrânien. À cet égard, on distingue les formes ouvertes et fermées de lésions cérébrales traumatiques..

Il existe encore une classification selon les formes dites cliniques. Ceux-ci comprennent, en particulier, les commotions cérébrales, les contusions cérébrales, les lésions axonales, la compression du cerveau et la compression de la tête.

Symptômes et dangers après avoir frappé la tête

Un coup de tête est généralement accompagné de douleurs à la tête. Son intensité est déterminée par la gravité de la maladie. En plus de la douleur, d'autres symptômes apparaissent. Leur nature dépend du degré de la blessure et de sa forme clinique..

Avec une commotion cérébrale, en plus de la douleur à la tête, à court terme - de 1 à 15 minutes, une perte de conscience peut survenir. Par la suite, ayant repris conscience, une personne ne peut souvent pas se souvenir des circonstances de l'incident. Il y a de la douleur en tournant les globes oculaires. Des étourdissements, des nausées, des vomissements, une faiblesse générale apparaissent. Les symptômes après 5 jours ou un peu plus - 8, s'arrêtent spontanément.

Avec une hémorragie interne causée par un coup à la tête, un mal de tête aigu se produit. Une dépression de conscience peut survenir, des convulsions, des vomissements apparaissent.

Un traumatisme crânien, en particulier un degré grave, se caractérise par une perte de conscience, en outre, pendant une longue période - plusieurs jours. Il y a une violation des fonctions vitales, en particulier, l'activité cardiaque, la respiration, la thermorégulation. Il y a un trouble de la mémoire, de la parole, de la coordination des mouvements. Une paralysie peut survenir.

Toute symptomatologie qui se manifeste après un coup à la tête nécessite un examen obligatoire par un médecin spécialiste. Certains symptômes nécessitent une hospitalisation immédiate. Ceux-ci inclus:

  • perte de conscience;
  • Forts maux de tête;
  • nausées Vomissements;
  • saignement sévère du nez et des oreilles;
  • violation de l'intégrité du crâne;
  • violation de la coordination des mouvements, de la parole, de l'audition;
  • une augmentation de la température corporelle de plus de 38 degrés;
  • souffle difficile;
  • convulsions.

Diagnostique

La douleur dans la région de la tête qui survient après un accident vasculaire cérébral implique certaines méthodes de recherche que le médecin prescrit après un examen préliminaire et un interrogatoire. Les dommages aux os du crâne peuvent être détectés par rayons X. Il est possible de détecter la présence d'hématomes grâce à l'échoencéphalographie. Dans certains cas, l'électroencéphalographie et l'ophtalmoscopie sont suggérées.

L'état des structures cérébrales est déterminé principalement au moyen de l'IRM, c'est-à-dire de l'imagerie par résonance magnétique. Des lésions osseuses, des fissures dans le crâne, des hématomes dans la tête aident à déterminer la tomodensitométrie, c'est-à-dire la tomodensitométrie.

Presque toutes les lésions cérébrales après un coup à la tête, à l'exception d'une commotion cérébrale, peuvent être détectées grâce aux méthodes de diagnostic ci-dessus.

Comment fournir les premiers soins?

Un coup à la tête, qui a provoqué l'apparition de symptômes dangereux, nécessite une hospitalisation immédiate et, selon le diagnostic établi, des soins médicaux professionnels, qui consistent à effectuer des mesures thérapeutiques, et il s'agit souvent d'une intervention chirurgicale qui n'implique que les conditions d'un hôpital..

Mais fournir les premiers soins en présence de toute gravité de blessure est tout simplement nécessaire. Tout d'abord, la personne qui a reçu le coup doit être placée sur le dos. En cas de perte de conscience, il convient de s'allonger sur le côté et de retracer sa relative immobilité. Les épaules et la tête doivent légèrement monter.

Si une plaie saignante ou même juste une égratignure s'est formée, il est nécessaire de la traiter avec une solution de furaciline, d'iode, de peroxyde ou de vert brillant, après quoi un pansement stérile est appliqué. S'il y a des objets étrangers dans la plaie, ils ne peuvent pas être retirés sans aide médicale. Un rouleau stérile doit être placé autour de la plaie et un bandage doit être appliqué. Il est recommandé d'appliquer du froid sur les bosses et les ecchymoses. Et en aucun cas, des bandages chauffants ou des compresses ne doivent être appliqués sur la tête, en particulier sur les lieux de blessure.

Traitement

La prise en charge par un professionnel de la santé implique tout d'abord un examen approprié pour déterminer la gravité de la blessure. Si les violations sont mineures, les mesures thérapeutiques consistent à soulager les symptômes de la douleur en prescrivant certains produits pharmaceutiques et en fournissant à une personne un repos et un repos prolongés..

Souvent, pour se débarrasser d'un mal de tête survenu après un coup à la tête, le médicament Piracetam est prescrit, ce qui aide à soulager les symptômes de la douleur et prévient les vertiges. Un autre médicament - Euphyllin, aide à réduire la pression artérielle, à éviter le gonflement du cerveau. Un médicament tel que l'ascorutine, dont les composants aident à renforcer les parois des vaisseaux sanguins, peut également être prescrit. Pour normaliser la circulation sanguine, il est possible d'utiliser Etamsilat.

S'il y a une plaie, son traitement dépend également de la gravité des dommages. En cas de blessures mineures, un bandage est appliqué. Les plus complexes nécessitent une suture. Les blessures graves nécessitent une intervention chirurgicale.

Dans la phase aiguë, il peut être nécessaire de restaurer la fonction respiratoire en se connectant à un ventilateur et en prenant d'autres mesures et actions pour restaurer et stabiliser la conscience et d'autres fonctions corporelles perdues ou altérées.

Les médicaments pour les lésions cérébrales impliquent un traitement complexe et l'utilisation de différents groupes de médicaments synthétiques pharmacologiques, en particulier un groupe d'agents antibactériens, de neuroprotecteurs, de sédatifs, d'antioxydants, de vitamines du groupe B, ainsi que de médicaments, dont l'effet vise à restaurer et à renforcer l'ensemble du système vasculaire. et séparément les navires eux-mêmes.

En cas d'hémorragie intracrânienne avec coup à la tête et formation d'un hématome, les méthodes médicales sont associées à des méthodes chirurgicales. L'ensemble de mesures vise principalement à éliminer l'hématome et à restaurer les fonctions de base du corps, en particulier le cerveau.

Mais nous devons nous rappeler qu'il n'existe pas de tactique standard unique pour traiter les blessures à la tête et se débarrasser des symptômes de la douleur. Les mesures thérapeutiques dépendent du degré de dommage et des caractéristiques individuelles de l'organisme.

Réhabilitation

Pour un rétablissement définitif, une personne qui a subi un grave traumatisme crânien doit non seulement suivre un traitement de base, mais un certain nombre de mesures de réadaptation sont également attendues. La période de rééducation peut prendre beaucoup plus de temps que le traitement principal.

À cet égard, différents types de psychothérapie sont utilisés, en particulier, pour soulager la dépression. Pour restaurer l'attention, la mémoire, le contrôle des émotions, une correction neuropsychologique est effectuée. La stimulation de l'activité cérébrale est possible grâce à la physiothérapie, en particulier la thérapie transcrânienne, la magnétothérapie. Si nécessaire, des cours d'orthophonie sont également organisés..

La compensation des troubles du plan moteur se fait par la stabilométrie, l'aquathérapie, la thérapie PNF et d'autres méthodes. La physiothérapie est importante pour la restauration des compétences les plus simples de soins personnels et d'entraînement aux actions motrices..

Pour fournir au corps, et surtout au cerveau, toutes les substances nécessaires pour favoriser la récupération, une nutrition spéciale est recommandée.

Conseils de médecine traditionnelle

Avec un minimum de dérangement et un léger malaise après un coup à la tête, vous pouvez utiliser des recettes folkloriques. Dans l'un d'eux, il est recommandé d'utiliser des pommes de terre crues. Pour ce faire, les pommes de terre crues (1 pièce) sont râpées et enveloppées dans un chiffon en coton, par exemple dans de la gaze. La compresse est placée sur la tête, ou plutôt sur la partie frontale, et laissée pendant 20 à 30 minutes. À ce moment, vous devez vous détendre et être en décubitus dorsal..

Immédiatement après l'impact, il serait bon d'appliquer du froid sur la plaie, vous pouvez utiliser une feuille de chou crue. Un bandage froid peut être constitué de glaçons pliés dans un sac en plastique et enveloppés dans une serviette.

Le mal de tête, en règle générale, diminue son intensité si vous prenez des bouillons de légumes, des cocktails, des jus de fruits frais. À cet égard, une décoction de pommes de terre, ainsi que du jus de tomate, est très efficace. Le jus de carottes et de betteraves aide, seulement frais, mélangé à moitié. Le persil, le brocoli et l'oseille fouettés dans un mélangeur avec un œuf cru sont également considérés comme de bons remèdes contre les maux de tête. Toutes les boissons doivent être consommées à jeun..

Après avoir frappé votre tête, vous pouvez essayer de boire du thé à la menthe avec du miel ajouté et aller au lit..

Dans tous les cas, après avoir frappé la tête, la victime doit bénéficier d'un repos complet..

conclusions

Un coup à la tête peut provoquer des blessures graves. Par conséquent, si un mal de tête survient après un coup, la tâche principale devrait être l'examen d'un spécialiste - médecin et le passage d'un examen approprié.

Les enfants sont les plus vulnérables à ce type de blessure. En règle générale, ils mènent un style de vie très mobile, ne réalisant souvent pas le danger de la situation. Par conséquent, si l'enfant tombe simplement et se cogne la tête, un examen indépendant doit être effectué. Les plaintes de maux de tête doivent être alertées et suggérer un examen par un spécialiste qualifié.

En aucun cas, vous ne devez vous soigner vous-même. Ce n'est qu'après un diagnostic établi par un médecin spécialiste qu'une décision sur les méthodes thérapeutiques peut être prise. Après tout, ce n'est qu'après cela que l'on comprendra exactement ce qui doit être traité. Toutes les causes de la douleur à la tête post-AVC ne peuvent être identifiées qu'à l'aide de la technologie médicale. Sinon, l'automédication peut non seulement aggraver la situation, augmenter la douleur à la tête, mais également entraîner des conséquences très tristes, pouvant aller jusqu'à la mort..

Plus tôt le traitement approprié pour un impact à la tête est obtenu, plus le pronostic est favorable et plus le risque de développer des pathologies graves est faible..

Maux de tête après avoir frappé la tête: ce que cela peut être et que faire

Un coup à la tête, reçu à la suite d'une bagarre, d'une chute, d'un accident ou d'une négligence ordinaire, peut entraîner le développement d'un traumatisme crânien. Les changements dans le cerveau après une blessure n'entraînent pas toujours des symptômes immédiats d'anxiété.

Le tableau clinique peut se développer en quelques jours, mois et même années après l'incident tragique. Un mal de tête après un coup ne signale pas toujours de graves problèmes. Quelle que soit la gravité du symptôme, il est préférable d'en informer le thérapeute ou le traumatologue. Surtout si la céphalalgie est complétée par d'autres symptômes ou a un degré élevé de gravité.

Causes des maux de tête contusionnés

Dans le cas où une personne commence à avoir mal à la tête après un coup pendant plusieurs jours, l'aide d'un médecin est nécessaire. Une migraine provoquée par un AVC commence peu de temps après la blessure. Les affections qui apparaissent après 2-3 semaines, un mois ou plus, ne sont pas associées à une ecchymose.
Lorsqu'une personne tombe et se cogne la tête sans perdre conscience ni mémoire, le médecin diagnostique une légère commotion cérébrale. Après avoir subi une légère commotion cérébrale, la tête ne fait pas mal.

La migraine survient uniquement avec une lésion cérébrale traumatique modérée. En cas de blessure, une personne éteint sa conscience.

Ayant repris conscience, il ne se souvient pas des moments qui se produisent avant la blessure, après celle-ci. Pendant la journée, un malaise peut survenir, accompagné de vomissements. Cet inconfort est causé par un traumatisme, c'est une douleur post-traumatique..

Une migraine post-traumatique peut apparaître en raison du fait que l'écoulement du liquide céphalo-rachidien peut avoir souffert. Le symptôme est chronique, il se manifestera sous forme de migraines lorsque le temps change, de fluctuations de la pression atmosphérique.

L'apparition d'un malaise chronique, longtemps après la blessure, est une douleur de tension.

Une telle tension peut être musculaire ou émotionnelle, ou elle peut être combinée. Tout événement émotionnellement traumatisant provoquera cette maladie.

La nature de la maladie est différente. Il se produit souvent des deux côtés de la tête, pressant, non prononcé. Pour de nombreuses victimes, la douleur ne dure pas plus de trois mois. Et le plus souvent, ces sensations s'arrêtent dans les 2 à trois semaines suivant l'impact..

Premiers secours

Il faut savoir quoi faire en cas de coup violent et d'apparition d'un mal de tête. Dans ce cas, il est conseillé d'appeler une ambulance.

Vous ne devez pas fournir une assistance par vous-même sans consulter un spécialiste. Mais il existe certaines méthodes de thérapie réparatrice qui doivent être effectuées avant l'arrivée d'une équipe de spécialistes..

Tout d'abord, le patient doit être placé de son côté. Si cela ne peut pas être fait, vous devez lever légèrement les épaules et la tête..

Il est nécessaire d'essayer de fournir au patient l'état de repos maximal. Si le temple a été endommagé par l'impact, alors quelque chose de froid doit être appliqué sur cette zone.

Si un mal de tête apparaît après avoir frappé la tête, il est nécessaire de prendre un médicament pour éliminer les sensations douloureuses. Dans ce cas, Spazmalgon, Analgin, Paracetamol vous aideront..

Si votre tête vous fait de plus en plus mal pendant cette période, vous devriez consulter un médecin. C'est le spécialiste qui, par l'examen et le diagnostic, peut déterminer quels médicaments sont nécessaires.

Si des lésions cutanées sont présentes, traitez-les avec du peroxyde d'hydrogène..

Que faire

Dans les lésions cérébrales traumatiques graves, des saignements ou du liquide clair commencent à s'écouler du nez ou de l'oreille, des ecchymoses près des yeux ou un hématome apparaissent. Les symptômes apparaissent immédiatement, mais peuvent prendre plusieurs heures. Un besoin urgent d'appeler une ambulance.

Appliquez un chiffon imbibé d'eau glacée sur le site de la blessure. Le froid aidera à réduire l'enflure et la douleur. S'il y a une plaie saignante, la peau autour de la plaie doit être traitée avec une solution d'iode ou de vert brillant, recouverte d'un morceau de bandage ou de gaze, bandée.

Si une violation de l'écoulement du liquide céphalo-rachidien est détectée, les médicaments sont pris comme prescrit par un médecin. Ils réduisent la formation de liquide, améliorent son excrétion. Les médicaments pour les vaisseaux sanguins et la normalisation de l'apport sanguin au cerveau sont considérés comme efficaces..

Signes, symptômes et diagnostic d'une commotion cérébrale

Si vous ressentez des vertiges fréquents, vous devez commencer par une visite chez un neurologue, puis contacter un oto-rhino-laryngologiste. Dans ce cas, il vous sera proposé de subir des tests vestibulaires (test calorique, tests de rotation), ainsi qu'une posturographie - une étude de l'interaction des systèmes visuel, vestibulaire et musculaire tout en assurant l'équilibre.

Pour diagnostiquer une maladie possible de l'aide auditive, vous devrez peut-être une audiométrie à seuil de tonalité, une mesure de l'impédance acoustique; pour connaître l'état des vaisseaux sanguins - échographie ou tomodensitométrie.

Maux de tête pendant une semaine après l'impact

Pour soulager les migraines qui durent une semaine ou plus après une blessure, des analgésiques sont prescrits.

Les médecins utilisent les médicaments suivants comme médicaments efficaces:

  • Aspirine;
  • Naproxen;
  • Ibuprofène;
  • Ketorolac;
  • Ergotamines;
  • Sumatriptan.

Si la migraine persiste, le médecin prescrit un traitement préventif. Pendant 2 à trois semaines après le coup, des anti-inflammatoires sont utilisés.

Souvent, les médecins prescrivent des antidépresseurs et des bêtabloquants à titre préventif. Les premiers, avec leurs propriétés sédatives, réduisent les maux et aident à normaliser le sommeil. Des bêta-bloquants sont ajoutés pour les conditions sévères.

La physiothérapie et l'acupuncture sont prescrites, elles accélèrent la récupération des tissus cérébraux endommagés.

Signes d'une commotion cérébrale chez les enfants

Bien que les symptômes de commotion cérébrale disparaissent rapidement, les adolescents et les tout-petits peuvent mettre longtemps à se rétablir. L'état pathologique des patients de cette catégorie peut s'aggraver même en raison d'une lecture fluide..

Les médecins disent que les TCC graves peuvent affecter l'activité cérébrale et le développement d'un enfant. L'état du patient, les symptômes de la maladie peuvent devenir plus compliqués avec un traumatisme ultérieur au crâne plusieurs années après la commotion cérébrale. Des modifications de la neurophysiologie du centre cérébral sont observées le plus souvent après le troisième épisode.

Quels examens sont généralement prescrits pour les maux de tête

Lors d'un rendez-vous chez un neurologue, un examen physique du patient est effectué: les principaux réflexes neurologiques sont vérifiés, les muscles du cou sont examinés.

Le médecin prescrit une référence pour des tests: test sanguin général, test sanguin biochimique, sang pour le sucre.

Un test sanguin général avec une augmentation de l'ESR ou une teneur accrue en leucocytes indique une inflammation dans le corps.

La biochimie du sang peut indiquer un manque de l'un des éléments vitaux, ce qui entraîne une gêne dans la région de la tête.

Une glycémie basse est souvent accompagnée de céphalalgie, d'étourdissements et de faiblesse.

Le médecin peut prescrire une référence pour des tests supplémentaires:

  1. Gaz du sang artériel - peut révéler une hypoxie cérébrale.
  2. Test sanguin pour les hormones - détermine divers écarts dans l'hypothalamus.

Un neurologue peut donner des instructions sur une ou plusieurs méthodes de diagnostic:

  1. Imagerie par résonance magnétique (IRM) - la présence de divers néoplasmes (tumeurs et kystes), les anévrismes est exclue. Les images montrent clairement des anomalies post-traumatiques, des anomalies neurodégénératives, des modifications des vaisseaux affectés par l'athérosclérose.
  2. La tomodensitométrie (TDM) est la méthode la plus informative pour examiner le cerveau. Il donne une idée claire des changements pathologiques du crâne et du cerveau, de la pathologie du tissu osseux, des vaisseaux sanguins et des structures cérébrales. Fournit des informations sur les conséquences d'une lésion cérébrale traumatique. L'inconvénient de cette méthode est considéré comme une dose de rayonnement importante pendant l'étude..
  3. Électroencéphalographie - donne une idée de la présence de changements pathologiques dans les vaisseaux sanguins, d'une altération de la circulation cérébrale.
  4. L'échographie Doppler (échographie des vaisseaux de la tête et du cou) - montre la présence de plaques athéroscléreuses dans les artères; rétrécissement et tortuosité des artères, conduisant à une hypoxie cérébrale; résistance vasculaire périphérique.
  5. Rhéoencéphalographie (REG) - donne une idée du tonus et du remplissage sanguin des vaisseaux sanguins. Avec l'aide du REG diagnostiqué: hypertension, athérosclérose, dystonie végétative-vasculaire.
  6. IRM de la colonne cervicale - la présence d'une ostéochondrose cervicale peut provoquer des douleurs dans la région de la tête et du cou, aggravées en tournant la tête.
  7. Rhéovasographie des vaisseaux cérébraux (RVG) - montre la qualité du flux sanguin à travers les grands vaisseaux, évalue la circulation sanguine collatérale.
  8. Les radiographies seront moins connues. La photo ne montre que les structures osseuses du crâne, les tissus mous ne sont pas visibles.

Il n'y a pas lieu de paniquer lors de la prescription d'un examen aussi sérieux. Le médecin exclut les pathologies sévères rares et recherche les causes du processus douloureux.

Sur la base des études menées, si aucune lésion organique grave n'est détectée, la cause de la maladie est généralement diagnostiquée. Elle se développe à la suite de: spasmes vasculaires, hypoxie cérébrale, hypertonicité des vaisseaux cérébraux, troubles hormonaux, dystonie végétative-vasculaire ou ostéochondrose provoquée par un stress physique ou psycho-émotionnel.

Mesures préventives

En cas de mal de tête sévère après une chute, il est nécessaire de consulter d'urgence un médecin.

Après avoir passé le diagnostic, il sera en mesure de déterminer quelle partie du cerveau a été endommagée. Seul un spécialiste peut prescrire des médicaments.

Il est recommandé de passer les premiers jours au lit, de ne pas surcharger le cerveau..

Il n'est pas recommandé de surmenage physique à ce moment, de ne pas sortir sous l'influence de la lumière du soleil. Il est également nécessaire d'abandonner complètement la charge sur les yeux..

Médicaments et pilules sûrs

Lors de la planification d'une visite chez le médecin, le patient doit être prêt à répondre aux questions, à quelle fréquence le syndrome douloureux survient et quelle est son intensité. Cela aidera le médecin à développer les bonnes tactiques de traitement..

Groupes de médicaments efficaces pour les crises de douleur épisodiques

Médicaments pour le traitement de la pathologie - anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Ils ont un effet analgésique, soulagent l'inflammation, éliminent l'enflure.

  • Ibuprofène 400 mg par jour;
  • Kétoprofène 100 mg / s;
  • Naproxen-500 mg / s;
  • Méloxicam-7,5-15 mg / s;
  • Célécoxib-200 mg / s.

La plupart des AINS ont un effet secondaire négatif: avec une utilisation prolongée, ils affectent négativement les organes du tractus gastro-intestinal, jusqu'au développement d'une gastrite médicamenteuse.

Médicaments Le méloxicam et le célécoxib sont des médicaments de nouvelle génération qui n'ont pas d'effet négatif sur le tractus gastro-intestinal. Les inconvénients de l'utilisation de ces médicaments comprennent un prix relativement élevé..

Les analgésiques sont souvent utilisés à la maison pour soulager une crise. Ils ne guérissent pas la maladie, mais soulagent seulement la douleur. Les médicaments de ce groupe conviennent pour le soulagement des crises épisodiques, mais leur utilisation systématique conduit à l'apparition de douleurs abusives.

Avec une crise de douleur, vous pouvez prendre Paracetamol-100 mg, Citramon, Analgin-500 mg ou Mig 200-400 mg.

Si l'examen révèle l'apparition d'une céphalalgie après l'exercice en raison d'une augmentation de la pression artérielle, le médecin vous prescrira des médicaments prescrits à un stade précoce du développement de l'hypertension. Ceux-ci incluent: vasodilatateurs, inhibiteurs de l'ECA, diurétiques, inhibiteurs calciques.

L'auto-administration d'antihypertenseurs est inacceptable. L'automédication entraîne des conséquences désastreuses.

Avec la tension musculaire, dans le cadre d'un traitement complexe, des médicaments du groupe des relaxants musculaires sont utilisés. Ils détendent les muscles spasmodiques de la tête et du cou, soulagent les douleurs de nature spasmodique et aident à rétablir la circulation sanguine.

  • Mydocalm-150-450 mg par jour;
  • Sirdalud (Tizanidine) -4 mg / s;
  • Baclofène-15 mg / s.

Dans le cadre d'un traitement complexe, des médicaments nootropes sont souvent prescrits: Phenibut, Nootropil, Glycine. Les nootropiques ont un effet activateur sur la fonction cérébrale, augmentent sa résistance aux facteurs dommageables. Les médicaments améliorent la circulation cérébrale, éliminent les conséquences des lésions cérébrales traumatiques.

Les sédatifs associés à des médicaments basiques entraînent une relaxation musculaire et une diminution du tonus vasculaire. La prise de tranquillisants peut aider à soulager la douleur, mais ce type de médicament entraîne rapidement une dépendance aux drogues avec sevrage.

Sédatifs non addictifs: Afobazol, Atarax; teintures alcoolisées de valériane, agripaume, racine de Maryina.

Pour les crises sévères, une association de médicaments est utilisée: Sirdalud 2 mg + Aspirine 500 mg ou Analgin 250 mg + sédatif.

L'utilisation de complexes de vitamines du groupe B. a fait ses preuves. Les vitamines B1, B6, B12 ont un effet bénéfique sur le système nerveux central, restaurent la structure des tissus nerveux. Des complexes de vitamines sont souvent prescrits: Neuromultivite, Milgamma, Neurovitan.

Si les crises de douleur sont répétées plus de 10 fois par mois, un traitement par ibuprofène à une dose de 400 mg par jour pendant 2-3 semaines est prescrit et un traitement par des myorelaxants pendant 2-4 semaines..

Il n'existe pas de schéma unique pour soulager le syndrome douloureux. Selon la raison, chaque patient a besoin d'une sélection individuelle de médicaments.

Traitement avec des médicaments

Vous pouvez oublier un symptôme tel qu'un mal de tête à l'aide d'antispasmodiques et d'analgésiques. Et s'ils n'aident pas? Dans ce cas, vous devriez consulter un médecin à l'hôpital.

Il est impossible de faire un examen ou un diagnostic à domicile. Lorsque vous vous cognez la tête, vous devez prendre des médicaments qui amélioreront les processus métaboliques à l'intérieur des cellules..

Ils aident à éliminer les étourdissements et un symptôme aussi désagréable que le mal de tête. Par exemple, Piracetam.

Lorsque la tête est frappée, un gonflement des tissus peut se produire, ce qui peut entraîner une forte augmentation de la pression. Dans ce cas, un médicament tel que Euphyllin aidera..

De plus, le médecin recommande des médicaments qui aident à renforcer les parois des vaisseaux sanguins..

Le danger après avoir frappé la tête s'ajoute à la rupture du tympan. Dans ce cas, le médecin prescrit des médicaments antibactériens..

Ce sont eux qui peuvent devenir la prévention de la méningite..

Prévention du stress

Si vous remarquez que le stress provoque des étourdissements, une tachycardie, des pics de pression, le seul moyen de sortir de cette situation est d'éliminer la cause de l'état de stress..

Si possible, évitez de communiquer avec des personnes qui vous angoissent, vous conduisent à une dépression nerveuse. Ou, en dernier recours, réduisez cette communication au minimum..

Marchez souvent au grand air. La randonnée a un effet fortifiant sur le cœur et les vaisseaux sanguins, l'air frais guérira le système nerveux. Les rayons du soleil stimuleront la production de l'hormone de la joie - la sérotonine. Apprenez à profiter de la vie, essayez de voir le positif même là où il semble absent.

Les raisons

Des ecchymoses à la tête peuvent survenir:

  • en raison de chutes;
  • de frapper la tête avec un objet contondant;
  • pendant les combats de ménage;
  • lors de combats simples;
  • en cas d'accident de la route;
  • Pendant le travail;
  • en faisant du sport;
  • en raison de la négligence pendant les jeux actifs.

Les contusions des tissus mous de la tête sont plus fréquentes chez les athlètes extrêmes, les ouvriers du bâtiment et les enfants. À propos, un bébé peut se cogner la tête, tomber de la table à langer, tomber de la poussette ou rouler du canapé, par conséquent, en aucun cas, les petits enfants ne doivent être laissés sans surveillance dans des endroits dangereux pour eux.

Repos au lit

La personne se sent-elle malade après avoir frappé sa tête? Très probablement, il a une commotion cérébrale. La prochaine étape consiste à respecter le repos au lit. Autrement dit, immédiatement après la frappe, il est nécessaire de transférer la «victime» en position horizontale. Mais pour qu'après avoir repris ses esprits, ce serait pratique et confortable pour une personne.

À propos, avec les commotions cérébrales, l'absence de tension dans le cerveau, ainsi que l'alitement sont les principales méthodes de traitement. Essayez donc de garder la personne calme pendant un moment. Ne laissez pas la victime seule - peut-être aura-t-elle besoin de votre aide!

Conseils et recettes utiles pour la médecine traditionnelle

Si une personne s'est blessée à la tête, que faire? Pour une récupération rapide, il vous suffit de respecter les recommandations du médecin et de suivre certaines règles de rééducation.

  1. Repos et repos seulement. Après vos blessures, il vaut mieux s'allonger, se reposer ou dormir. Un bon sommeil aidera à soulager la douleur après avoir été frappé. La méditation et le silence complet seront également bénéfiques. Une compresse froide sur de l'eau ou à partir d'une feuille de chou peut atténuer l'état général du corps. Vous pouvez soulager les spasmes et vous détendre avec du thé à la menthe..
  2. Teintures sur herbes médicinales. Ils peuvent apaiser et soulager la douleur. Le plus souvent, des thés ou des boissons végétales sont recommandés. Idéal sera: une décoction de pommes de terre, jus de tomate, jus de carotte-betterave, teinture sur agripaume ou millepertuis.
  3. Le massage par acupression est assez efficace pour soulager les sensations douloureuses. Frotter la zone des tempes stimule le corps à produire des analgésiques naturels.
  4. Il est préférable de se débarrasser des ecchymoses aux premiers stades de leur apparition. Si une personne se cogne tellement la tête que des hématomes et des écorchures apparaissent même, un besoin urgent d'utiliser un pansement en lin, de la graisse d'addition ou d'autres moyens de pharmacie.
  5. L'aromathérapie produit un effet auxiliaire. Vous pourrez vous détendre avant de vous coucher après avoir pris un bain à base d'huiles essentielles à la lavande, au citron, au pamplemousse, à la sauge, à la menthe, à la camomille, à l'eucalyptus. Masser vos tempes, votre front et d'autres zones douloureuses tout en faisant cela apportera un effet relaxant et vous aidera à oublier le coup menaçant..

Ce type de thérapie peut être différent. Les huiles essentielles sont ajoutées goutte à goutte dans un récipient contenant de l'eau tiède et placées dans une zone de repos ou de sommeil. Après de telles procédures, il est préférable de dormir, de se détendre, de se détendre..

Pour éviter les situations désagréables et dangereuses qui menacent la santé, vous devez respecter les règles de sécurité de base.

Un accès rapide aux médecins peut préserver la santé et prévenir les conséquences possibles.

Traitement médical

Le mal de tête peut être soulagé par l'un des médicaments suivants:

Si la douleur continue de vous tourmenter, vous devez être examiné à l'hôpital. Il est possible que des dommages graves soient difficiles à diagnostiquer par vous-même. Par exemple, afin d'éviter l'apparition de processus inflammatoires, un spécialiste prescrira un traitement avec des médicaments antibactériens.

p, blockquote 13,0,0,0,0 ->

En outre, le médecin donnera des recommandations pour la prise de médicaments qui soulagent l'état d'une personne après une blessure. Par exemple:

p, blockquote 14,0,0,0,0 ->

  1. Amélioration du métabolisme entre les cellules cérébrales avec le piracétam. Le médicament aide à faire face aux maux de tête et aux vertiges sévères.
  2. Renforcer les parois des vaisseaux sanguins avec l'askorutine.
  3. Prévention du gonflement du cerveau avec l'hypertension artérielle en prenant de l'aminophylline.
  4. Restauration de la circulation sanguine normale avec l'étamsylate.

Début

Les signes d'une commotion cérébrale varient. Comme le montre la pratique, ils diffèrent selon l'âge de la victime. Par conséquent, il vaut la peine de comprendre: chez un enfant, un adulte et un vieil homme, les signes ont des différences..

La première étape consiste à comprendre comment l'herbe se manifeste chez la personne moyenne d'âge moyen. La première fois après l'impact joue un rôle énorme. Habituellement pendant cette période, un seul vomissement est possible, opacification mentale (avec amnésie à court terme), respiration rapide. De plus, après avoir frappé sa tête, la victime a mal à la tête avec n'importe quel mouvement, le pouls devient plus rapide ou plus lent. Ces manifestations disparaissent très rapidement, elles sont capables d'accompagner une personne pendant une demi-heure. Tout dépend du degré de blessure.

Un «écart lumineux» aux conséquences sombres

Mais il arrive aussi qu'après un coup à la tête (ou à la tête), la victime ne se plaint de rien. Est-ce une petite ecchymose (ou "bosse") sur la peau du crâne - mais qui fait maintenant attention à de telles bagatelles, et plus encore, va à l'hôpital?

Cela prend un jour ou deux, parfois même une semaine ou deux - et soudainement la condition commence à se détériorer fortement. Un mal de tête aigu, des nausées et des vomissements apparaissent, parfois la conscience est très vite confuse, jusqu'à sa perte complète. Bien sûr, les proches appellent immédiatement «l'ambulance» - elle emmène le patient à l'hôpital, où il se rendra probablement au service de neurochirurgie.


Et le coffre s'ouvre simplement. En effet, la force d'un coup sur la tête peut être insuffisante pour provoquer une commotion cérébrale et, de plus, sa contusion - une lésion focale du tissu cérébral. Mais pour forcer un petit vaisseau à l'intérieur de notre «crâne», une artère ou une veine à éclater, un tel coup peut bien. Et ce vaisseau commence à «s'équilibrer» imperceptiblement, comme disent les médecins.

Mais le sang à l'intérieur de l'espace confiné de la tête n'a nulle part où aller - contrairement à tout saignement externe! C'est pourquoi il s'accumule à l'intérieur des «compartiments» de la dure-mère, qui entoure notre cerveau et est adjacent aux os du crâne de l'intérieur. En termes simples, une «bulle de sang» se forme, appelée hématome «sous-dural» (ou «épidural») »,« tumeur du sang ».

Jusqu'à une certaine taille de cet hématome, le corps peut «ne pas remarquer» le «corps étranger» à l'intérieur de la tête. Cette période est appelée «l'écart lumineux» après la blessure elle-même..

Mais lorsque l'hématome devient très important, la compensation tombe en panne et le patient sombre rapidement dans le «coma». Sommeil pathologique, dont il est impossible de sortir sans l'utilisation de mesures médicales d'urgence. Dans ce cas, vous devez effectuer une opération neurochirurgicale d'urgence - pour ouvrir le crâne et retirer l'hématome. Sinon, cette tumeur commencera à pousser le cerveau dans le foramen occipital du crâne, ce qui entraînera la destruction des centres vitaux de la respiration et de la circulation sanguine - et la mort rapide et inévitable du patient..

Conséquences d'une ecchymose

Les complications peuvent être différentes, cela dépend de l'emplacement et de la gravité de la blessure. Les blessures mineures disparaissent d'elles-mêmes en peu de temps. En cas de blessures graves, le développement des complications suivantes est possible:

  • coma de veille (syndrome apallique) - les patients sont conscients, mais ils ne sont pas capables de réagir à ce qui se passe, ils sont absolument indifférents aux personnes et aux objets qui les entourent. Il n'y a qu'une réaction à la douleur;
  • parésie - perte partielle de la fonction motrice.
  • kyste cérébral;
  • abcès cérébral - formation d'une cavité avec du pus au cours du développement du processus inflammatoire;
  • ICH, ou syndrome d'hypertension intracrânienne, est une augmentation de la pression intracrânienne;
  • douleur à la tête constante - ne disparaît pas pendant six mois ou plus;
  • méningite - un processus inflammatoire dans les membranes du cerveau;
  • le développement de l'épilepsie secondaire;
  • la mort ou l'invalidité ne sont pas exclues des blessures graves;

Conséquences d'une blessure à l'arrière de la tête:

  • diminution des performances et de la concentration;
  • détérioration de la qualité du sommeil;
  • état dépressif;
  • étourdissements réguliers;
  • l'apparition d'hallucinations;
  • dépendance climatique.

Si vous vous cognez l'arrière de la tête lorsque vous tombez, les conséquences du coup peuvent être graves, vous devez donc subir un examen complet.

Le succès des interventions thérapeutiques dépend du diagnostic et du traitement opportuns et de la gravité de la blessure..

Un traumatisme crânien est une blessure qui survient souvent dans la vie de tous les jours. À première vue, cela semble assez simple, mais tout peut s'avérer beaucoup plus sérieux. Le principal danger réside dans le fait que la lésion des tissus mous de la tête est une lésion fermée dans laquelle la peau n'est pas affectée. Parfois, des dommages à l'intégrité de la peau sont également observés. Dans tous les cas, ces dommages sont souvent associés à d'autres blessures - fracture du crâne, commotion cérébrale, qui peuvent avoir des conséquences dangereuses.

Le danger réside dans la possibilité de formation d'un hématome étendu. Cela exercera une pression sévère sur le cerveau, ce qui peut entraîner des conséquences inattendues, y compris des lésions cérébrales graves. Par conséquent, la consultation d'un spécialiste et un traitement approprié sont extrêmement importants..

Classification

La tête a différents lobes, ce qui permet de classer la blessure:

  1. Contusion au front.
  2. Ecchymose à la nuque.
  3. Temple meurtri.
  4. Dommages au lobe pariétal, à la voûte ou à la base du crâne.

Dans la plupart des cas, des lésions du lobe occipital ou frontal se produisent. Les traumatismes de la région pariétale sont moins fréquents. Les dommages au lobe temporal sont les moins courants. Les cas les plus rares et en même temps difficiles sont ceux où des dommages importants sont observés qui couvrent plusieurs lobes de la tête.

Selon la gravité de la blessure, la blessure est classée comme suit:

  1. Blessure mineure.
  2. Dommages avec violation de l'intégrité de la peau.
  3. Blessures à la mâchoire.
  4. Lésions du crâne et du cerveau.

Code traumatisme CIM 10

Selon la classification internationale des maladies CIM 10, le code de classification est inclus dans S00-S09. Le classificateur spécifique dépend de la gravité de la blessure. Code S00 - traumatismes crâniens superficiels, qui ne comprennent pas les contusions cérébrales, les lésions orbitales et faciales.

Une blessure à la tête ouverte est S01, une fracture du crâne est S02. D'autres plaies du cuir chevelu non spécifiées répondent à S09.