Principal > Hématome

Pourquoi ça fait mal du côté gauche de la tête

Le principal Maux de tête et migraines Maux de tête Que faire si le côté gauche de la tête fait mal

Le côté gauche de la tête souffre de lésions vasculaires et de compression des nerfs du côté gauche du crâne, ainsi que de lésions nerveuses de la colonne cervicale dues à l'ostéochondrose. Les raisons sont les pathologies vasculaires et neurologiques aiguës et chroniques, l'inflammation, les processus dégénératifs, les infections, les tumeurs, les traumatismes. Une attention particulière doit être portée aux causes psychosomatiques des maux de tête (céphalalgie) sur fond de surmenage, ainsi qu'au stress prolongé et sévère..

Le traitement est effectué par des spécialistes du profil approprié, sur la base de tests diagnostiques et de laboratoire. Le pronostic dépend de nombreux facteurs, y compris le traitement commencé en temps opportun.

Les principales causes et maladies provoquant des douleurs dans le côté gauche de la tête

Selon le type de sensations douloureuses, la céphalalgie est divisée en:

  • douloureux;
  • tirant;
  • pressage;
  • poignarder;
  • éclatement;
  • palpitant;
  • brûlant.

Il y a des maux de tête:

  • origine infectieuse;
  • résultant de pathologies vasculaires.

S'il y a un sentiment que l'hémisphère gauche de la tête fait mal, cela signifie une douleur des nerfs affectés de la partie correspondante du cerveau.

Les principales causes de céphalalgie suivantes sont distinguées:

  • Maladie hypertonique. Cette pathologie courante s'accompagne souvent d'un mal de tête, y compris à gauche. La céphalalgie peut être particulièrement sévère lors d'une crise hypertensive;
  • Course, état de pré-course. Une circulation cérébrale altérée sert également de justification sérieuse aux maux de tête;
  • Ischémie cérébrale, hypoxie aiguë, vasoconstriction critique;
  • L'ostéochondrose cervicale est une cause fréquente de compression des nerfs et d'altération de l'apport sanguin, qui peut se manifester par une douleur dans la tête à gauche. Il s'accompagne de craquements dans la colonne cervicale, de douleurs en tournant le cou;
  • Dystonie végétovasculaire, hypotension et troubles vasculaires;
  • Météosensibilité, due à une faiblesse vasculaire et au développement de pathologies neurologiques. Il se manifeste par une irritabilité, une faiblesse et une fatigue accrues lors des changements de conditions météorologiques;
  • Augmentation ou diminution de la pression intracrânienne;
  • Troubles vasculaires chez les femmes en âge climatérique;
  • Les tumeurs cérébrales peuvent comprimer les nerfs, entraînant une douleur constante et douloureuse;
  • Inflammation et gonflement dus au développement d'une infection. Grippe, infections respiratoires aiguës, sinusite, otite moyenne;
  • Méningite, encéphalite;
  • Carie dentaire et maladie des gencives;
  • Fatigue oculaire, maladies ophtalmiques;
  • Intoxication alcoolique;
  • Le tabagisme provoque également des spasmes vasculaires et des douleurs;
  • Lésion cérébrale traumatique;
  • Maux de tête dus à la faim, en particulier avec des pathologies vasculaires du côté gauche de la tête;
  • Causes psychosomatiques (stress, fatigue chronique, dépression).

Pour connaître les raisons possibles pour lesquelles le côté gauche de la tête fait mal, vous pouvez contacter des neurologues après les diagnostics nécessaires. Si la céphalalgie s'accompagne de douleurs dans la zone de l'oreille, vous devriez consulter un médecin ORL.

Diagnostique

Si le côté gauche de la tête fait mal, tout d'abord, le développement de pathologies graves dans ce domaine doit être exclu. Pour trouver les causes, au début du traitement, un diagnostic différentiel est utilisé, en fonction des types de céphalalgie suivants:

  1. Céphalée de tension de type pressant durant jusqu'à plusieurs heures. Nausées, vomissements, aura sont absents. Sensible au bruit et à la lumière;
  2. Nouvelle douleur quotidienne. Durée - jusqu'à 4 heures, peut être observée environ 15 jours par mois. La nature de la douleur est constante, sans aura.
  3. Douleur de cluster (à gauche). Fort, tranchant, poignardant, irradiant vers l'œil gauche et la tempe. Il peut être accompagné de larmoiements, d'écoulement nasal, de paupière gauche tombante;
  4. Migraine. Céphalalgie modérée à sévère durant plusieurs heures à 3 jours. Se produit périodiquement. La douleur est pulsatile, accompagnée de nausées, de vomissements, d'une aura caractéristique, d'une sensibilité accrue au mouvement, à la lumière et au bruit.

Il est souvent difficile de déterminer la cause exacte d'un mal de tête du côté gauche. À cette fin, un suivi à long terme de l'évolution de la pathologie est nécessaire; il est également recommandé de réaliser les analyses et études suivantes:

  1. Mesure de la pression artérielle, pour exclure ou confirmer l'hypertension;
  2. ECG;
  3. Examen du fond de l'œil - vérification de l'état du nerf optique;
  4. L'électroencéphalographie vous permet de détecter des foyers de pathologie dans le cerveau;
  5. Tomographie de la tête;
  6. Analyse du liquide céphalo-rachidien;
  7. Analyse générale du sang, de l'urine;
  8. Sang pour la biochimie;
  9. Radiographie de la colonne cervicale;
  10. Échographie des vaisseaux de la tête et du cou;
  11. IRM;
  12. Angiographie.

Lors du diagnostic de la céphalalgie, l'état mental et émotionnel du patient est important. Des maux de tête fragiles et des sensations prétentieuses sont possibles chez les personnes dans un état insuffisant. Vous devez également faire la distinction entre la tête et le visage, la douleur au cou. La frontière conditionnelle dans ce cas est la ligne reliant le coin de l'œil et l'ouverture auditive - le mal de tête est localisé au-dessus de cette ligne.

Traitement

Afin de mieux comprendre pourquoi le côté gauche de la tête fait mal, il est recommandé de tenir un journal pour identifier la fréquence et la nature de la céphalalgie. Vous devez enregistrer les facteurs qui déclenchent l'apparition de la douleur:

  • qui améliore;
  • à quelle heure de la journée cela se produit le plus souvent;
  • quels médicaments et aliments comment réagit-il.

Pour les femmes en âge de procréer, il est logique d'identifier un schéma entre la survenue d'une céphalalgie et la période du cycle menstruel..

Des résultats thérapeutiques positifs dans le traitement des maux de tête sont obtenus à la fois grâce au traitement médicamenteux traditionnel et à l'utilisation de méthodes telles que:

  • acupuncture;
  • hirudothérapie utilisant des sangsues médicinales;
  • phytothérapie avec des herbes médicinales à effet analgésique;
  • massage, en particulier de la colonne cervicale, comme prévention et traitement de l'ostéochondrose;
  • balnéothérapie - l'utilisation de bains thérapeutiques à la térébenthine selon la méthode du Dr Zalmanov, pour restaurer le système vasculaire et nerveux.

Pour un traitement efficace de la douleur du côté gauche de la tête, il est recommandé d'appliquer une approche intégrée pour résoudre ce problème et d'utiliser toutes les méthodes possibles et disponibles, y compris les procédures générales de guérison et l'assistance psychologique..

Thérapie médicamenteuse

Les principales méthodes de traitement médicamenteux sont les suivantes:

  • prévention possible d'une crise aiguë;
  • pharmacothérapie à long terme visant à réduire l'intensité des céphalalgies chroniques quotidiennes.

Il est hautement indésirable d'effectuer une auto-médication incontrôlée avec des analgésiques si le côté gauche de la tête fait constamment mal. Surtout sans consulter un médecin et effectuer les procédures de diagnostic nécessaires pour déterminer la cause de la pathologie. L'utilisation à long terme de médicaments peut entraîner le développement de la toxicomanie, de sorte que les analgésiques doivent être bu sous la surveillance d'un médecin..

Les dommages possibles liés à la prise de médicaments pour le tractus gastro-intestinal doivent être pris en compte.Par conséquent, afin de prévenir l'apparition de lésions ulcéreuses de l'estomac, il est nécessaire d'exclure l'utilisation d'analgésiques et d'anti-inflammatoires à jeun..

Pour les migraines, prenez Sumatriptan et Zomig. Avec l'hypertension - Atenolol. Pour les maux de dents - Paracetamol et Ketanov. Pour réduire les conséquences négatives de la météorosensibilité, Adaptol et Imet sont utilisés.

Si la douleur du côté gauche de la tête est de nature psychogène, des médicaments psychotropes et sédatifs sont prescrits. Dans certains cas, des antidépresseurs et des antiépileptiques sont utilisés pour traiter la céphalalgie..

Auto-assistance pour la douleur

Si les soins médicaux ne sont pas disponibles pour une raison quelconque ou en complément, vous pouvez utiliser des méthodes d'auto-assistance pour la céphalalgie telles que:

  • auto-massage de la zone cervicale;
  • l'utilisation d'infusions médicinales phytothérapeutiques;
  • thérapie à la térébenthine selon la méthode Zalmanov à domicile.

Auto-massage

Des sensations douloureuses se produisent lorsque les terminaisons nerveuses sont comprimées par des disques intervertébraux déformés, ainsi que par des muscles enflammés, spasmodiques et œdémateux. Par conséquent, le massage avec des onguents et des crèmes anti-inflammatoires, qui améliore l'état du tissu musculaire, est un analgésique assez efficace. En conséquence, la circulation sanguine est rétablie, les spasmes sont réduits, les poches et l'inflammation sont soulagées..

Si vous avez mal à la tête à gauche, vous devez vous concentrer sur le massage du côté gauche du cou et de la tête, mais vous ne devez pas oublier le côté droit. L'auto-massage est effectué avec les deux mains. L'index et le majeur pétrissent les muscles paravertébraux, ainsi que les vertèbres elles-mêmes, qui peuvent être atteintes, à partir du premier col cervical, de haut en bas. L'accent doit être mis sur les muscles spasmodiques et douloureux, qui sont probablement la cause de la douleur, c'est-à-dire la compression des nerfs.

Il est préférable de masser sur un corps chauffé, par exemple après une douche ou un bain chaud, s'il n'y a pas de contre-indications. Il est recommandé d'utiliser la pommade à la térébenthine comme agent anti-inflammatoire..

Séparément, vous pouvez masser les tempes dans un mouvement circulaire et appliquer du zeste de citron sur les tempes jusqu'à ce qu'une légère sensation de brûlure et un effet anesthésique apparaissent..

Phytothérapie

Parmi les herbes médicinales contre la douleur dans le côté gauche de la tête, vous pouvez utiliser la menthe et la mélisse, qui réduisent la douleur et les crampes. En tant que sédatifs, c'est-à-dire sédatifs, il est logique de prêter attention à l'agripaume, la valériane et la pivoine.

Il est préférable d'insérer les herbes dans un thermos pendant plusieurs heures, en fonction de la composition des matières végétales: les rhizomes de valériane infusent plus longtemps que les feuilles de menthe. Le dosage est de 2 à 4 cuillères à soupe. l. par litre. Boire 100-200 ml 2 à 3 fois par jour, avant les repas. Utilisez l'infusion finie dans les 2 jours, puis vous devez préparer.

Thérapie à la térébenthine selon Zalmanov

Pour préparer des bains de térébenthine à la maison, on utilise Skipar, qui peut être acheté dans les pharmacies. La méthode est utilisée pour améliorer la circulation cérébrale, soulage efficacement les spasmes musculaires, a un effet analgésique prononcé, en particulier lors de l'utilisation d'une émulsion de térébenthine blanche (utilisée à pression normale et réduite). Pour l'hypertension, une solution jaune est utilisée.

Quand avez-vous besoin de consulter un médecin?

Dans les cas graves, lorsque le côté gauche de la tête fait très mal et que cette condition s'accompagne d'une confusion soudaine de conscience, d'une poussée de pression et de vomissements, vous devez consulter un médecin. Il est également judicieux de consulter un neurologue si des céphalalgies surviennent chaque semaine et surviennent sans raison apparente..

Mesures préventives

Lorsque la tête fait mal à gauche, alors comme prévention des pathologies graves, les méthodes de santé générales sont les plus efficaces, améliorant l'état du système vasculaire et nerveux. Une bonne nutrition et une routine quotidienne équilibrée sont importantes..

Une bonne nutrition signifie un régime avec une quantité suffisante de légumes frais et de fruits contenant des vitamines et minéraux essentiels qui renforcent les vaisseaux sanguins et les nerfs au niveau cellulaire..

Un régime quotidien rationnel implique des promenades régulières au grand air, comme prévention de l'hypoxie. Un sommeil adéquat pendant les heures physiologiques est également important, c'est-à-dire qu'il est nécessaire de dormir la nuit..

L'absence ou la réduction de la surcharge émotionnelle et de stress est d'une importance particulière dans la prévention des maux de tête. Il est important de ne pas commencer le développement du processus pathologique, de rechercher les causes à temps et d'effectuer un traitement compétent des maux de tête..

Causes des maux de tête dans l'hémisphère gauche

Le mal de tête, ou céphalalgie, est l'un des symptômes non spécifiques (caractéristiques de nombreuses maladies), représentant un syndrome douloureux au niveau du cou et de la tête. Une cause commune est une violation du tonus vasculaire. Il faut se rappeler que ce n'est pas le cerveau ou ses parties qui font mal (il n'y a pas de récepteurs de la douleur), mais les tissus mous situés dans le crâne: le périoste, les méninges, les cornets, les nerfs, les artères et les veines.

Types de douleur

Distinguer les maux de tête primaires et secondaires. Chacun d'eux a sa propre sous-espèce..

La céphalalgie primaire est comprise comme une condition lorsque le mal de tête est une maladie indépendante et n'est pas causé par un autre processus douloureux dans le corps. Avec le temps, les principales douleurs sont:

  1. apparition occasionnelle occasionnelle, d'une durée généralement de 30 minutes à 2-3 heures;
  2. chronique - périodique, survenant à un certain moment de la journée et durant plusieurs jours.

Parmi les maux de tête primaires, la migraine est le principal complexe de symptômes dans lequel une douleur lancinante apparaît dans la tête du côté gauche. Cette maladie est caractérisée par des crises épisodiques de douleur intense dans la tête, ainsi que des douleurs d'un côté du cou.

Une migraine survient généralement après une aura, une condition pré-douloureuse caractérisée par des sensations de picotements dans le bras, la jambe et l'abdomen. Il est difficile pour le patient de parler, il est difficile de penser et de se souvenir.

Le deuxième complexe de symptômes dans lequel il y a un mal de tête aigu dans l'hémisphère gauche est la céphalalgie en grappe. La condition, en plus de la douleur, est accompagnée d'une rougeur de la peau, de la transpiration et parfois un gonflement des tissus mous. Par nature, la maladie est régulière. Une attaque - un cluster - dure de 15 minutes à plusieurs heures. Avec la céphalalgie en grappe, tout le côté gauche du visage fait mal.

Les maux de tête secondaires sont une condition qui est survenue dans le contexte de maladies existantes et qui est le résultat de ces maladies. Par exemple, la céphalalgie dans le contexte d'une intoxication générale par pneumonie.

Une douleur dans la tête du côté gauche peut survenir avec une céphalée à ricochet. Cette condition se produit dans le contexte de la médication à long terme. Habituellement, ces médicaments appartiennent à des anti-inflammatoires non stéroïdiens, dont le patient souffre pendant 15 jours..

La douleur dans le côté gauche du front est l'un des signes de l'hypertension, dans laquelle la pression artérielle dépasse 140/90 pendant 4 semaines ou plus.

Les raisons

La céphalalgie est un symptôme non spécifique et les causes de la douleur dans l'hémisphère gauche de la tête se trouvent derrière de nombreuses conditions et défauts de mode de vie.

  1. Mauvaise posture assise. Par exemple, après s'être assis sur le côté sur une chaise toute la journée, des douleurs de tension sont apparues. La pathologie apparaît si vous vous asseyez souvent sur une table trop haute ou trop basse, ou à cause d'une chaise qui apporte de l'inconfort.
  2. Les spécificités de la profession. Cette raison est typique des personnes dont le travail est associé à des mouvements monotones ou à des informations monotones. Par exemple, les travailleurs de la production de convoyeurs qui effectuent des manipulations monotones en souffrent. Les enseignants qui répètent les mêmes leçons jour après jour peuvent également souffrir de céphalalgie, ce qui provoque des douleurs dans l'hémisphère gauche. La douleur dans la tête du côté gauche fait souffrir les gens, dont le travail est associé à un effort physique constant et intense.
  3. Météosensibilité. Les personnes dépendantes des conditions météorologiques souffrent de chutes de pression atmosphérique ou de température ambiante. Une douleur dans le côté gauche de l'arrière de la tête peut apparaître, par exemple, à la suite d'orages magnétiques au soleil. La céphalalgie souffre même lorsque la direction et la force du vent changent brusquement. Le mal de tête dans ce cas est associé à: troubles du sommeil, nausées et vomissements, vertiges, saignements de nez et malaise général.
  4. Épuisement neuropsychique. Typique pour les personnes dont le style de vie ou le travail est associé à un fort stress émotionnel. Ainsi, les médecins des services d'oncologie, les psychologues, les policiers souffrent de cet épuisement. Après un stress intense, le côté gauche du visage peut faire mal. La nature de la douleur est souvent palpitante et éclatante. Habituellement, l'inconfort s'intensifie le soir..
  5. Maladies courantes de la cavité buccale. Avec les maladies inflammatoires de la muqueuse buccale, des dents, de la mâchoire supérieure, l'irritation est transmise au nerf trijumeau, ce qui provoque une douleur à un point vers la gauche. Avec l'inflammation du nerf trijumeau, une douleur sourde est ressentie derrière l'oreille gauche et dans la région de la tempe.
  6. Lésion cérébrale traumatique. Après avoir subi une ecchymose ou une commotion cérébrale, au cours des deux premières semaines, le patient souffrira de douleur à un endroit où le coup s'est produit. Les patients se plaignent de douleurs pressantes et douloureuses. Les sensations désagréables peuvent se propager à toute la tête.
  7. Ostéochondrose. La maladie s'accompagne de douleurs au cou et aux épaules. Les artères et veines vertébrales sont comprimées, ce qui perturbe le flux artériel et la sortie du sang veineux. Si la circulation locale est altérée, l'arrière de la tête peut faire mal. Les patients se plaignent également d'une sensation de satiété dans la tête, de vertiges et de nausées. Avec l'ostéochondrose de la région cervicale ou thoracique, la force musculaire du membre diminue et la main gauche devient engourdie.
  8. Maladies infectieuses. Le principal syndrome des maladies infectieuses est l'intoxication, qui se manifeste principalement par la céphalalgie. Il s'agit généralement d'une douleur lancinante qui augmente avec l'augmentation de la température corporelle..
  9. Inflammation du cerveau et des méninges. Il se développe à la suite de graves maladies infectieuses. Habituellement, la céphalalgie s'étend sur toute la surface de la tête.
  10. Néoplasmes cérébraux. Manifesté par des nausées matinales, une perte de poids, une perte de conscience et des céphalalgies sévères.
  11. Hypertension essentielle: la tempe fait mal du côté gauche lorsqu'elle est pressée, étourdissements, palpitations cardiaques, rougeur de la peau du visage.

Maladies associées

La céphalalgie survient avec de telles maladies:

  • encéphalite - inflammation du tissu cérébral;
  • méningite - inflammation des méninges;
  • méningo-encéphalite;
  • trigéminite - inflammation du nerf trijumeau;
  • accident vasculaire cérébral - une violation aiguë de la circulation cérébrale;
  • tumeurs cérébrales;
  • hypertension intracrânienne - augmentation de la pression dans le crâne;
  • encéphalopathie discirculatoire - lésions cérébrales dans le contexte de troubles circulatoires progressifs;
  • myélite - inflammation de la moelle épinière
  • neurasthénie - trouble névrotique avec irritabilité accrue;
  • hémorragie sous-arachnoïdienne - présence de sang entre les méninges;
  • toute maladie infectieuse accompagnée d'un syndrome d'intoxication. Par exemple: grippe, hépatite, sida;
  • alcoolisme, toxicomanie;
  • troubles mentaux accompagnés d'un état psychotique, troubles émotionnels: épilepsie, schizophrénie, trouble bipolaire-affectif;
  • maladies névrotiques: dépression somatisée, dépression clinique, trouble hypocondriaque.

Quand voir un médecin

Un seul épisode de céphalalgie n'est pas terrible et ne constitue pas une indication médicale. Cependant, si le mal de tête est intermittent, s'il distrait des activités quotidiennes, perturbant l'adaptation sociale et les fonctions professionnelles, vous devez consulter un médecin.

Prenez rendez-vous avec un médecin si le mal de tête est associé à d'autres troubles: étourdissements, nausées, vomissements, vision trouble ou sommeil, avec fatigue rapide.

Outre la violation de la qualité de vie, une autre indication de consultation est l'insensibilité du mal de tête aux analgésiques. Par exemple, si la céphalalgie n'est pas soulagée par la prise de plusieurs comprimés d'ibuprofène ou de paracétamol.

Traitement et prévention

Le traitement des maux de tête en tant que symptôme est inutile, car la céphalalgie est essentiellement un symptôme de la maladie sous-jacente. Dans ce cas, vous devez le traiter. Le même mal de tête est arrêté en prenant des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et des antispasmodiques:

  1. le paracétamol;
  2. ibuprofène;
  3. no-shpa;
  4. aspirine;
  5. méloxicam;
  6. célécoxib.

Il est important de se rappeler que les AINS ne doivent pas être pris plus de 7 jours - sinon, la probabilité de développer une gastrite et un ulcère gastroduodénal augmente.

  • alterner travail, travail et repos, sommeil;
  • exclure l'alcool du régime;
  • écoutez une musique agréable et légère;
  • prendre une douche de contraste;
  • activité physique modérée: jogging ou fitness;