Principal > Traumatisme

La tempe gauche de la tête fait mal, pourquoi et à quel point est-ce grave

Le principal Mal de tête et migraine Douleur dans la tempe La tempe gauche de la tête fait mal, pourquoi et quelle est sa gravité

Les principales causes et maladies provoquant des douleurs dans la tempe gauche

Les maux de tête, ou, en d'autres termes, la céphalalgie, sont différents à la fois en intensité et en localisation, mais ils ont tous une cause. Ceci est principalement un signal que des processus inflammatoires ou une sorte de dysfonctionnement se produisent dans le corps. La douleur dans la tempe gauche de la tête peut déranger des personnes d'âges différents. Les causes les plus courantes d'une telle douleur peuvent être les maladies décrites ci-dessous..

Migraine

La douleur causée par la migraine couvre complètement un hémisphère de la tête. Bien qu'il puisse partir du temple, de l'occiput, du front ou de la couronne. L'attaque dure d'une demi-heure à plusieurs jours. Une migraine peut être caractérisée comme une douleur constante, croissante et lancinante qui irradie vers les oreilles, les os de la mâchoire et les yeux. Les signes supplémentaires d'une telle céphalalgie comprennent:

  • peur de la lumière, des odeurs fortes et des sons forts;
  • faiblesse, léthargie et somnolence;
  • nausée se transformant en vomissements;
  • problèmes de sommeil.

Le plus souvent, les femmes souffrent de migraines pendant le syndrome prémenstruel et pendant la grossesse..

Augmentation de la pression intracrânienne

La douleur d'un personnage pressant ou éclatant peut apparaître non seulement dans la tempe gauche, mais dans d'autres parties de la tête.

  • transpiration;
  • vertiges;
  • la nausée;
  • la faiblesse;
  • l'apparition de points devant les yeux.

Mal de tête en grappe

Lorsque la tempe gauche de la tête fait mal, vous pouvez suspecter un mal de tête en grappe. Il est caractérisé par la localisation des points. Il survient le plus souvent chez les hommes mûrs de corpulence dense avec de mauvaises habitudes. La douleur est très vive et atroce, survient dans le contour des yeux et dure de 15 minutes à 3 heures. Elle peut être accompagnée de transpiration, de congestion d'un sinus, de déchirure, de rougeur du visage. Les crises de douleur peuvent être répétées jusqu'à 10 fois par jour..

Tout d'abord, pour vous débarrasser de cette maladie, vous devez arrêter de fumer, ne pas boire d'alcool et marcher davantage à l'air frais. Une visite chez le médecin ne sera pas superflue..

La névralgie du trijumeau

La douleur dans la région de la tempe gauche peut être due au pincement des terminaisons nerveuses passant dans cette région de la tête. Décrit comme un lumbago aigu dans la tempe qui s'étend à l'oreille, aux yeux, aux joues ou à la mâchoire. Masser la zone douloureuse n'aide pas, donc le patient essaiera de geler dans l'espoir que la douleur ne s'aggravera pas.

Artérite temporale

Il s'agit d'une maladie plutôt rare qui survient chez les personnes âgées. Les parois des canaux sanguins deviennent enflammées, la peau sur le site de l'inflammation gonfle, palpite et fait très mal. La douleur est constante, augmente avec la pression sur la zone touchée. Une déficience visuelle est parfois notée. L'artérite peut survenir en raison de:

  • processus pathologiques dans les vaisseaux sanguins;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • hypothermie fréquente de la tête;
  • a subi un accident vasculaire cérébral.

Il est impossible de guérir seul de cette maladie. Seul un spécialiste qualifié peut vous aider. Vous devez contacter un thérapeute ou un angiosurgeon.

Tumeurs cérébrales

Lorsque des néoplasmes apparaissent dans le cerveau, la douleur pulsatile est généralement localisée au site de croissance tumorale. Autrement dit, si la tempe fait mal sur le côté gauche de la tête, cela signifie que la tumeur est là ou à proximité. Une maladie aussi grave s'accompagne de vertiges, de nausées et de vomissements. Le patient peut perdre la vue et l'ouïe. Des troubles du sommeil et des hallucinations apparaissent. Son état émotionnel et psychologique devient instable. Le patient peut parfois perdre connaissance.

Glaucome

Le glaucome signifie un grand nombre de maladies de l'organe de la vision. Chez elle, les douleurs sont localisées à l'arrière de la tête ou à la tempe et dans les yeux. Dans le même temps, la pression intraoculaire augmente, la cornée devient trouble, les paupières gonflent et la membrane muqueuse devient rouge. La pupille est agrandie et devient irrégulière. Si vous commencez cette maladie et que vous ne prenez pas de mesures en temps opportun, une personne peut devenir aveugle. Et au cours de l'évolution chronique de la maladie, une atrophie du nerf optique se produit.

Il existe également de nombreuses autres causes de céphalalgie. Une douleur dans la tempe gauche peut apparaître lorsque:

  • hypertension artérielle;
  • ostéochondrose;
  • sensibilité aux changements météorologiques;
  • tension nerveuse;
  • intoxication du corps;
  • problèmes de vaisseaux sanguins;
  • changements hormonaux;
  • violation de la colonne vertébrale;
  • infections et inflammations;
  • sinusite;
  • rhumes et maladies respiratoires.

Mais la cause du mal de tête dans la tempe gauche peut être non seulement des maladies, mais aussi les aliments qu'une personne mange. Par exemple, le chocolat. Sa capacité à provoquer des maux de tête est due au fait qu'il contient de la phényléthylamine. Manger trop de chocolat peut causer des maux de tête..

Manger des aliments transformés contenant un agent aromatisant tel que le glutamate peut également causer des douleurs dans la tempe gauche ou une autre partie de la tête, une augmentation de la transpiration et des difficultés respiratoires. Le glutamate contient des épices, des sauces et des assaisonnements, des frites et des noix frites, des hot dogs et des viandes en conserve.

Il convient de noter les nitrites, qui sont également malsains et peuvent contribuer aux maux de tête. On les trouve dans les saucisses fumées, le jambon en conserve.

Symptômes associés

Étant donné que toute douleur, y compris la douleur dans la tempe gauche de la tête, ne survient pas sans raison, ils ont des symptômes qui l'accompagnent. En plus du fait qu'une personne ressent une douleur lancinante sévère, il peut y avoir:

  • bruit étranger dans les oreilles;
  • peur de la lumière;
  • vertiges;
  • nausée et vomissements;
  • sensation qui presse la tempe lors des mouvements et des courbes;
  • douleur passant dans les yeux;
  • augmentation de l'intensité de la douleur;
  • altération de la conscience et de la mémoire.

Premiers secours en cas de douleur intense

Dans de nombreux cas, le mal de tête peut être traité avec des analgésiques conventionnels. Mais ce n'est que si la douleur est survenue pour des raisons qui ne sont pas dangereuses pour la santé. Si elle est causée par une maladie et que les analgésiques n'aident pas, assurez-vous de contacter un spécialiste qualifié dans un proche avenir..

La prise de médicaments non stéroïdiens peut aider à se débarrasser de la céphalalgie. Ils ont des effets analgésiques, anti-inflammatoires et antipyrétiques. Il est conseillé de les prendre immédiatement après l'apparition d'un mal de tête..

De nombreuses personnes prennent des médicaments du groupe analgésique pour soulager la douleur. Mais vous devez faire attention ici. Ils peuvent créer une dépendance lorsqu'ils sont pris pendant une longue période. Par conséquent, ils ne doivent être utilisés qu'après consultation d'un médecin et en suivant la méthode d'administration recommandée..

Parfois, vous avez juste besoin de relâcher la tension et de vous détendre. Le meilleur remède pour cela est un bain chaud. Peut être pris avec des huiles essentielles pour aider à soulager les maux de tête.

La douche de contraste quotidienne renforce les parois des vaisseaux sanguins et les entraîne. Cela évitera non seulement la céphalalgie, mais également de nombreuses autres maladies associées aux vaisseaux sanguins. De plus, il durcit le corps..

Si la cause de la douleur dans les tempes est des troubles nerveux et du stress, des méthodes de relaxation telles que la méditation, l'aromathérapie, l'auto-entraînement vous aideront..

Une bonne nutrition, des promenades au grand air, un bon sommeil sain et se débarrasser des mauvaises habitudes vous aideront à oublier des maux tels que les maux de tête.

Diagnostique

Si une personne a une douleur dans la tempe gauche de la tête et qu'elle se tourne vers un médecin souffrant de ce problème, un spécialiste doit trouver la cause de cette douleur. Après avoir compilé l'anamnèse et interrogé le patient sur les symptômes, le médecin prescrira en outre des examens du système nerveux et cardiovasculaire, de la tête, de la colonne vertébrale et des vaisseaux sanguins. Pour ce faire, il peut donner des indications:

  • pour un test sanguin général et biochimique;
  • sang pour les hormones;
  • électrocardiogramme;
  • Ultrason;
  • IRM et tomodensitométrie;
  • aux spécialistes restreints: oto-rhino-laryngologiste, cardiologue, ophtalmologiste, endocrinologue, neurologue.

Cela permettra d'identifier la maladie qui est la véritable cause des maux de tête. De plus, en fonction de la maladie du patient, un traitement sera prescrit et des conseils seront donnés pour éviter les rechutes.

Méthodes de traitement de la douleur dans la tempe gauche

Les méthodes de traitement de la douleur dans la tempe gauche de la tête dépendent de la maladie qui a provoqué la douleur et de ses symptômes. Dans tous les cas, la méthode doit être choisie par le médecin, sur la base des résultats des tests et des procédures de diagnostic. Le traitement peut inclure:

  • prendre des médicaments - vous permet d'éliminer la douleur, de supprimer l'inflammation et le développement de l'infection, de vous débarrasser des symptômes de la maladie;
  • physiothérapie - l'impact sur le site de la douleur ou de l'inflammation à l'aide de facteurs physiques. Il est utilisé comme méthode supplémentaire ou auxiliaire;
  • massage - l'utilisation de points biologiquement actifs sur le corps humain pour éliminer la douleur;
  • médecine traditionnelle - traitement avec des décoctions, des pommades, des huiles, des infusions et des thés préparés à partir de plantes et d'autres ressources naturelles. Lorsqu'elle est utilisée correctement, cette méthode peut donner de bons résultats et soulager non seulement la douleur, mais aussi la maladie elle-même;
  • interventions chirurgicales (opérations) - utilisées dans les cas où la maladie ne peut être éliminée qu'à l'aide de médicaments et d'autres méthodes.

L'autotraitement est extrêmement dangereux. En présence de tumeurs, des méthodes telles que le massage et la médecine traditionnelle peuvent contribuer à l'augmenter. Et un médicament inapproprié peut transformer la maladie en une forme chronique..

Le temple du côté gauche fait mal: causes et traitement

La douleur dans la tempe gauche, symptôme de nombreuses maladies, peut entraîner un inconfort important dans la vie d'une personne. Il se manifeste à un moment donné ou se propage à la zone des yeux, des oreilles et à l'arrière de la tête, parfois poignardant, tirant, douloureux ou pressant. Sa durée, selon la cause et la nature, peut aller de quelques secondes à quelques heures. Avec des maux de tête temporaux sévères causés par des processus pathologiques sévères, il peut y avoir une détérioration de la coordination, de la mémoire, de la concentration, de la vision et de l'audition.

Les principales causes de douleur dans la tempe gauche

La douleur temporelle est si courante qu'il est parfois très difficile de diagnostiquer la cause de leur apparition. Ils peuvent survenir sous l'influence de facteurs externes (par exemple, surmenage, dépressions nerveuses, manque de sommeil ou mauvaise alimentation) ou de pathologies qui se développent à un stade latent. Dans ce dernier cas, la preuve en est une douleur temporale du côté gauche, dans la plupart des cas accompagnée de symptômes concomitants.

Les principales raisons du développement de douleurs intenses et régulières dans la tempe gauche peuvent résider dans les maladies et anomalies pathologiques suivantes:

    Migraine. L'une des conditions les plus courantes dans laquelle une douleur pressante se développe dans la région temporale, en particulier sur le côté gauche, alors qu'elle irradie vers la région de la mâchoire supérieure et de l'œil. Lors d'une attaque, qui peut durer jusqu'à plusieurs heures, il y a une pression dans la zone de la tempe gauche avec une forte pulsation de l'artère temporale, qui est amplifiée par une lumière vive et des sons coupant l'audition, l'odorat est aggravé, la sensibilité aux odeurs augmente, ce qui peut provoquer des nausées et des vomissements. Les symptômes supplémentaires sont une fatigue rapide, une léthargie, une somnolence, tandis que le patient ne peut pas s'endormir. Dépendance météorologique. Une douleur spasmodique ou pressante aiguë survient dans la zone de la tempe gauche lorsque les conditions météorologiques changent, la pression atmosphérique, ainsi que pendant les tempêtes magnétiques. Dans le contexte de la douleur dans la partie temporale, il y a une rougeur des yeux, des douleurs des os du crâne et des maux de dents douloureux. Artérite temporale. La maladie, qui se développe à la suite d'une inflammation des artères temporales et carotides, est typique des patients de plus de 50 ans. La douleur temporale du côté gauche est la preuve que les vaisseaux situés sur le côté gauche sont affectés. La douleur aiguë et pulsante est compliquée par la fièvre, la faiblesse, la douleur de la tempe lors de la sensation, de la mastication et de la parole. Dans les cas graves, la maladie entraîne des complications aux organes de la vision, ce qui peut entraîner la cécité. Ostéochondrose. Une raison assez courante si le temple du côté gauche fait mal. La douleur est causée par un clampage d'une artère dans le cou qui alimente le cerveau en sang. Les dépôts de sel accumulés dans la colonne cervicale perturbent également le flux de liquide céphalo-rachidien vers le cerveau et l'apport d'oxygène. Cela conduit à un déséquilibre de l'ICP et au développement de douleurs temporelles douloureuses. Accident vasculaire cérébral. Une douleur intense et brûlante apparaît en raison de la rupture du vaisseau et d'une hémorragie cérébrale. L'hémisphère gauche est plus sujet aux accidents vasculaires cérébraux, donc lorsqu'une attaque se produit, il y a une douleur du côté gauche dans la tempe, irradiant vers l'oreille et la région dorsale. En outre, un rougissement des yeux se manifeste, une perte d'orientation ou de conscience, des troubles de la parole et une paralysie partielle sont probables. Tumeur au cerveau. La croissance d'un néoplasme s'accompagne souvent d'une douleur temporelle unilatérale de nature pulsatile, d'une diminution des fonctions réflexes - mémoire, audition, vision, attention. De plus, des insomnies et une perte d'appétit sont observées. Athérosclérose des vaisseaux. La douleur dans la tempe gauche apparaît à la suite d'un rétrécissement des vaisseaux du cerveau et d'une altération de la circulation sanguine à travers eux. Les symptômes concomitants sont des troubles de la mémoire, une diminution de l'activité mentale et de la concentration, la pâleur du visage, une altération de la circulation sanguine dans les extrémités, de la fatigue et des pathologies du muscle cardiaque. Infectieux ou rhume. La douleur dans la tempe du côté gauche peut se manifester dans le contexte du développement de processus aigus tels que l'angor du côté gauche, la sinusite, l'otite moyenne, la grippe, le nerf dentaire enflammé, les muscles froids de la région cervicale ou faciale. Dans ce cas, la douleur est de nature ennuyeuse ou tirante, aggravée par la flexion ou la rotation de la tête. Lésion du côté gauche du nerf trijumeau. Il survient à la suite d'une atteinte des terminaisons nerveuses, accompagnée d'un lumbago intense et soudain dans la région temporale, de spasmes des muscles faciaux, de sensations douloureuses qui irradient vers la zone des joues, des lèvres, des dents, des oreilles et des yeux. L'intensité des crises se contracte pendant le mouvement, ne permettant pas au patient de bouger.

Il existe de nombreuses autres raisons, non moins importantes, sous l'influence desquelles il y a une douleur temporale du côté gauche. Tous nécessitent un diagnostic minutieux, la détermination des signes concomitants et la nomination d'un traitement adéquat visant à arrêter les processus inflammatoires et pathologiques, et en raison de cette réduction du niveau d'inconfort qui se produit avec une douleur dans les tempes du côté gauche.

Traitement de la douleur dans la tempe gauche

Pour sélectionner la méthode optimale de traitement de la douleur du lobe temporal, il est nécessaire de déterminer la cause et la nature de son origine. S'il est causé par des facteurs irritants externes, il suffit de les éliminer pour que le syndrome douloureux diminue ou disparaisse. Lors du diagnostic de processus pathologiques graves ou du développement de maladies, il est nécessaire, en consultation avec le médecin, d'utiliser la médecine traditionnelle ou alternative.

Les principaux traitements qui peuvent être prescrits pour la douleur dans la tempe gauche sont:

  1. Médicament. Indiqué pour l'élimination des syndromes douloureux et des processus inflammatoires, la normalisation du système circulatoire et des structures cérébrales. Selon la cause de la douleur, le patient peut se voir prescrire des analgésiques, des diurétiques, des médicaments non stéroïdiens, des médicaments nootropes, hormonaux ou vasodilatateurs, des adsorbants, des médicaments qui améliorent le métabolisme.
  2. Chirurgie. Il est prescrit dans les situations d'urgence, lorsque le traitement médicamenteux est inefficace et que la vie du patient est en danger. Elle est réalisée pour les TBI sévères, les tumeurs, les hématomes, les abcès, la pression excessive du liquide céphalo-rachidien sur les parties du cerveau.
  3. Procédures de physiothérapie. Ils sont utilisés comme thérapie d'appoint au traitement médicamenteux, aident à éliminer la cause fondamentale de la douleur du lobe temporal due à l'influence magnétique ou ultrasonore.
  4. Réflexologie et massages. L'exposition à des points réflexes actifs avec les doigts, la chaleur ou le froid peut réduire ou éliminer la douleur dans la tempe gauche, normaliser le travail des principaux systèmes de vie.
  5. Homéopathie. Les médicaments d'origine biologique sont prescrits pour les maladies chroniques, dont le symptôme est une douleur au temple. Leur dosage et leur action sont conçus pour une longue période de prise et d'effet cumulatif..
  6. Ethnoscience. Les huiles essentielles et les herbes médicinales sont recommandées pendant la rémission et après consultation d'un médecin. Les teintures, décoctions, thés, inhalations aident à soulager les crises de douleur temporelle à court terme ou à prévenir leur apparition.

La méthode de traitement de la douleur temporale du côté gauche en tant que symptôme d'une certaine maladie ou pathologie est développée individuellement, en tenant compte de l'âge et de l'état du patient. Il peut être basé uniquement sur des médicaments, mais dans la plupart des cas, pour l'efficacité du résultat, il est complété par d'autres types de thérapie..

Prévention des céphalées du lobe temporal

Il est possible de réduire la fréquence et l'intensité de la manifestation des crises de douleur temporelles en utilisant des mesures préventives simples et abordables, dont les principales sont:

    Ajuster le régime alimentaire avec l'introduction d'une grande quantité de fruits et légumes, et l'exclusion des aliments épicés et salés, ainsi que des aliments saturés de glutamate monosodique; Allocation de temps de repos, assurant un sommeil diurne adéquat; Faire des exercices de physiothérapie et marcher régulièrement; Limiter ou arrêter de fumer et de boire de l'alcool; Prendre une douche de contraste et des bains chauds avec des décoctions d'herbes médicinales.

Décrivez-nous votre problème, partagez votre expérience de vie dans le traitement d'une maladie ou demandez conseil! Parlez-nous de vous ici même sur le site. Votre problème ne passera pas inaperçu et votre expérience aidera quelqu'un! Écrivez >>

La mise en œuvre de ces procédures et un examen périodique par un spécialiste réduiront non seulement considérablement la survenue de douleurs dans les tempes, mais préviendront également l'exacerbation de maladies qui provoquent son développement.

Les informations sur le site sont créées pour ceux qui ont besoin d'un spécialiste qualifié, sans perturber le rythme habituel de leur propre vie.

Causes des maux de tête dans la tempe gauche

Toutes les manifestations douloureuses inquiètent une personne, surtout lorsqu'elles surviennent de manière inattendue. Souvent, les symptômes n'apparaissent pas d'eux-mêmes, mais signalent la présence d'une pathologie. L'article explique pourquoi la tempe du côté gauche fait mal et ce qui doit être fait pour soulager la douleur.

Pourquoi la tempe gauche fait-elle mal

La douleur dans la tempe gauche de la tête peut apparaître pour diverses raisons, à la fois dangereuses pour la santé et relativement inoffensives, qui ne comportent aucune menace. Par conséquent, vous ne devez pas paniquer immédiatement. Une douleur lancinante dans la tempe gauche parle sans ambiguïté du développement de processus douloureux dans l'environnement interne. Dans d'autres cas, la douleur dans la tempe gauche peut être causée par une raison qui n'est pas dangereuse pour la santé. Par exemple:

  • literie inconfortable;
  • manque de sommeil pendant plus d'un jour;
  • rares sorties de la maison, manque de ventilation de haute qualité de la pièce;
  • l'enfant peut avoir mal à la tête dans la tempe gauche avec un stress mental intense à l'école;
  • libations fréquentes, en particulier lorsqu'elles sont associées au tabagisme
  • visionnage prolongé de programmes télévisés, travail fastidieux à l'ordinateur, relecture de livres;
  • stress fréquent, relations tendues avec les collègues de travail, clarification des relations avec les membres de la famille.

Les maux de tête dans la tempe gauche, provoqués par ces facteurs, disparaissent généralement d'eux-mêmes. Aucune action supplémentaire requise.

Les principales causes de douleur dans la tempe gauche

Les situations sont assez courantes lorsque des prises de vue presque quotidiennes dans la tempe gauche. Les raisons de ces cas, très probablement, résident dans le développement de certaines maladies. Examinons plus en détail quelles affections peuvent être accompagnées de douleurs dans la partie temporale gauche..

Artérite de l'artère temporale

La principale cause de la maladie est l'évolution des processus inflammatoires dans les tissus vasculaires. La maladie touche le plus souvent les personnes qui ont franchi le cinquantième anniversaire. Les personnes qui négligent de porter un chapeau en hiver sont également à risque, qui ont subi des traumatismes crâniens, des accidents vasculaires cérébraux. Avec une maladie, la tempe gauche fait très mal, lorsque vous appuyez sur la zone à problème, une douleur aiguë apparaît, qui peut être administrée à l'œil gauche. Il est impossible de faire face à la maladie par soi-même.

Migraine

Avec les crises de migraine, un côté est généralement affecté. Par conséquent, dans cinquante pour cent des cas de maladie, le temple de gauche fait mal. Cependant, la situation est compliquée par le fait que les maux de tête s'accompagnent d'un certain nombre de symptômes supplémentaires:

  • nausées Vomissements;
  • étourdissements, étourdissements;
  • une sensation d'oreilles bouchées;
  • photophobie;
  • refus de manger;
  • irritabilité, anxiété constante.

La durée des attaques est toujours différente - de plusieurs heures à plusieurs jours.

La névralgie du trijumeau

Une douleur aiguë et soudaine dans la partie temporale de la tête à gauche est caractéristique d'une lésion ou d'un pincement du nerf trijumeau. Ses extrémités longues atteignent la zone du visage, de sorte que la douleur de tir la plus forte irradie vers les yeux, le nez, la mâchoire et l'oreille. Dans le même temps, une douleur dans le côté gauche de la tête apparaît complètement inattendue pour une personne et la prend par surprise. La peau de la zone touchée est si sensible que même la moindre pression provoque un inconfort sévère.

Augmentation de la pression intracrânienne

Lorsque le liquide céphalo-rachidien stagne dans la région des hémisphères cérébraux, la pression à l'intérieur du crâne augmente considérablement. Cela peut entraîner divers types de douleur, y compris le fait que la tempe gauche de la tête fait mal. Pour une telle condition, une augmentation des symptômes pathologiques est inhérente en fin d'après-midi. Des difficultés de sortie du liquide céphalo-rachidien surviennent pour les raisons suivantes:

  • la présence de néoplasmes;
  • pathologie de la colonne vertébrale;
  • le déroulement des processus infectieux;
  • blessures à la tête antérieures.

Avec une maladie, le patient est confronté à plusieurs signes d'accompagnement: contractions dans la zone de la tempe gauche, il a la nausée, une transpiration active apparaît, des difficultés de mouvement, des douleurs musculaires.

Mal de tête en grappe

Cette pathologie est assez rare. Il est principalement affecté par les représentants sexuellement matures du sexe fort. Les raisons sont encore inconnues. Une caractéristique distinctive de cette maladie est l'apparition soudaine d'un syndrome douloureux. Il provient de l'œil gauche, puis il y a une sensation de brûlure et une douleur dans la région temporale. La durée d'une attaque varie de quelques minutes à deux heures. Ils sont répétés périodiquement - jusqu'à dix fois par jour. Après quoi la douleur dans la tempe du côté gauche disparaît aussi inopinément qu'elle est apparue.

Hypertension artérielle

Un niveau élevé et constant de pression artérielle conduit au fait que le corps fonctionne dans un mode de stress accru. De plus, l'approvisionnement en sang dans le cortex cérébral est perturbé. Cela peut entraîner des douleurs dans la zone de la tempe gauche. Dans ce cas, les patients notent souvent des contractions et un gonflement des veines dans la zone à problème, des pousses à la tempe à gauche. La maladie s'accompagne d'un inconfort supplémentaire:

  • fatigue accrue;
  • vertiges;
  • troubles du tractus gastro-intestinal;
  • désorientation dans l'espace;
  • les troubles du sommeil.

Tumeur au cerveau

Si la tempe gauche fait mal, cela peut indiquer le développement d'un néoplasme dans le système nerveux central. Les cellules cancéreuses envahissantes resserrent les vaisseaux sanguins voisins, vous donnant un mal de tête. La douleur se propage aux organes adjacents: appuie sur les yeux, se dégage dans l'oreille gauche. De plus, une personne perd souvent conscience, entend des sons inconnus et éprouve des hallucinations visuelles. La maladie met la vie en danger. Par conséquent, lorsque des symptômes alarmants apparaissent, vous devez immédiatement subir des mesures de diagnostic.

Glaucome

La maladie est caractérisée par une augmentation de la pression oculaire. Cela peut entraîner une douleur au côté gauche de la tête, des contractions de la tempe, l'œil gauche. La maladie peut endommager la vision du patient. Premièrement, il y a opacification de la cornée, déformation de la pupille, puis douleur intense dans l'œil. Seul un professionnel de la santé peut soulager la maladie. Il existe également un stade chronique de pathologie. Dans ce cas, une douleur douloureuse moins prononcée dans l'œil apparaît. En l'absence de traitement rapide de la douleur du côté gauche de la tête et des yeux, des complications telles qu'une vision trouble ou la cécité sont possibles.

Météosensibilité

Certaines personnes réagissent fortement à la météo. La détérioration des conditions météorologiques ou le déplacement vers une autre zone climatique peut provoquer des douleurs dans la tempe à gauche ou à droite, irradiant vers l'œil. La condition est aggravée par l'apparition de symptômes supplémentaires:

  • douleur à la mastication;
  • rougeur de l'œil gauche;
  • le temple tire constamment;
  • état dépressif.

Lorsque les conditions météorologiques s'améliorent ou après l'acclimatation, les maux de tête dans la région temporale gauche disparaissent.

Accident vasculaire cérébral

La maladie met la vie en danger, se produit avec des perturbations aiguës de l'apport sanguin aux zones du cerveau. Un accident vasculaire cérébral affecte souvent un côté. L'alarme doit retentir si le côté gauche de la tête fait mal, cogne à la tempe, si les symptômes suivants sont présents:

  • le patient prononce des mots incohérents;
  • Difficulté à sourire
  • évanouissement;
  • visage biaisé;
  • syndrome de coup de couteau dans les bras et les jambes.

L'apparition de ces signes devrait provoquer un appel au numéro de téléphone "03".

Maladies du système cardiovasculaire

Un mauvais fonctionnement des organes responsables de l'approvisionnement en sang entraîne toujours l'apparition de symptômes douloureux. Si la circulation dans la moitié supérieure du corps est perturbée, un mal de tête dans la région du temple fait souvent mal. La douleur est complétée par des sensations sourdes et pressantes. En outre, la douleur temporelle apparaît avec des sauts inattendus de la pression artérielle..

Maladies de nature locale

Les maladies infectieuses locales peuvent provoquer des maux de tête du côté gauche. Par exemple, avec l'otite moyenne, l'oreille et la tempe du côté douloureux font mal. Avec la sinusite, le nez, la tempe, les yeux font mal. Lorsque vous vous débarrassez de la maladie sous-jacente, l'inconfort passera.

Troubles hormonaux

Les hormones sont des substances très actives. Les moindres fluctuations de leur concentration dans le sang peuvent provoquer des douleurs dans n'importe quel organe. Par exemple, dans l'oreille gauche et la tempe. Une réaction est considérée comme normale si la tempe de gauche fait mal chez les femmes pendant la menstruation, la ménopause ou en attente d'un bébé.

Ostéochondrose

Avec la concentration de processus pathologiques dans la région cervicale, on note une déformation et des déplacements de vertèbres individuelles. Cela conduit à une constriction de l'artère, qui alimente les éléments vitaux du cortex cérébral. Dans de telles conditions, les patients peuvent ressentir une augmentation de la douleur dans la tempe du côté gauche, tandis que les yeux, les joues et les oreilles font souvent mal..

Intoxication

L'ingestion de substances toxiques telles que les gaz toxiques ou les métaux lourds entraîne des maux de tête. Ils peuvent être concentrés dans n'importe quelle partie, y compris le côté gauche. Dans ce cas, la nature des sensations pathologiques est principalement tirante, pressante.

Troubles articulaires

Des ecchymoses graves et des blessures à la tête peuvent endommager l'articulation temporo-mandibulaire. Si le côté gauche est blessé, la douleur sera concentrée dans cette zone. En même temps, la douleur est assez vive..

Aliments

Manger des aliments qui contiennent beaucoup d'agents de conservation et d'additifs alimentaires, tels que le glutamate monosodique, peut provoquer une douleur intense, qui se propage également au whisky. Par conséquent, lorsque vous vous rendez dans les épiceries, vous devez étudier attentivement les étiquettes..

Les principales conditions des symptômes pathologiques sont énumérées ci-dessus, mais pas toutes. Vous pouvez découvrir pourquoi la douleur ne survient qu'après avoir passé des mesures de diagnostic. Les causes et le traitement sont étroitement liés, car le cours thérapeutique visera spécifiquement à éliminer la maladie sous-jacente.

La nature de la douleur et les symptômes typiques

Les caractéristiques du syndrome douloureux dépendent directement des facteurs qui l'ont causé. Ainsi, la douleur dans la tempe du côté gauche peut être:

  • tournage;
  • douloureux;
  • tirant;
  • pressant;
  • poignarder.

Outre le fait que la zone temporale en souffre, les patients souffrent souvent du fait que les sensations douloureuses se propagent aux parties adjacentes du corps. Ainsi, la pathologie peut couvrir le visage, l'épaule, la partie cervicale.

Symptômes alarmants

Il y a quelques signes dont l'apparition, avec la douleur sur le côté gauche de la tempe, est un signal pour un appel précoce à un établissement de santé:

  • évanouissement;
  • difficulté à respirer;
  • battements de cœur frénétiques;
  • bâillonnement fréquent;
  • troubles psychologiques, comportement inapproprié;
  • perte de poids soudaine, manque d'appétit;
  • hallucinations auditives et visuelles;
  • la faiblesse.

Une référence opportune à un médecin aidera à éviter les effets indésirables sur la santé.

Premiers secours

Considérez ce qui peut être fait si la zone temporelle du côté gauche est gravement malade:

  1. Prenez un analgésique. Par exemple, Analgin.
  2. Ouvrez les fenêtres, laissez entrer l'air frais dans la pièce.
  3. Allongez-vous, calmez-vous, détendez-vous.
  4. Appliquez un chiffon imbibé d'eau froide sur la zone touchée.
  5. Massez légèrement le whisky.
  6. Détendez-vous pendant plusieurs heures, il est conseillé de dormir.

Si ces mesures ne vous aident pas, vous devrez vous rendre à l'hôpital.

Méthodes de traitement de la douleur dans la tempe gauche

Le traitement dépend entièrement de la cause de l'apparition de symptômes pathologiques. Nous listons les méthodes thérapeutiques les plus courantes:

  • Traitement avec des médicaments. La liste des médicaments est déterminée en fonction des conditions qui ont causé les symptômes douloureux..
  • Les maladies dangereuses, par exemple les néoplasmes, sont éliminées par chirurgie.
  • La thérapie par l'exercice, le massage, l'aromathérapie, la physiothérapie et la médecine traditionnelle sont utilisés comme traitements complémentaires..

Prévention des céphalées du lobe temporal

Afin de ne pas souffrir de douleurs qui se manifestent dans la zone temporelle du côté gauche, vous pouvez respecter les règles suivantes:

  1. Reposez-vous davantage, essayez de ne pas laisser toutes vos forces au travail.
  2. Dormez dans un endroit bien ventilé.
  3. Mangez des aliments naturels de qualité.
  4. Fournir un régime de boisson adéquat - au moins deux litres d'eau.
  5. Faites de l'exercice modéré au corps.
  6. Minimiser la quantité de stress psycho-émotionnel et de situations stressantes.
  7. Refusez de boire des boissons alcoolisées et de fumer.

La chose la plus importante à retenir si la tempe fait mal du côté gauche est de consulter un médecin afin d'éviter les conséquences indésirables.

11 causes de maux de tête dans la tempe gauche

De nombreuses personnes sont constamment confrontées au problème des maux de tête, dont les causes sont difficiles à expliquer. Ce problème n'est souvent pas le signe d'une maladie grave, mais des soins médicaux peuvent parfois être nécessaires. Les experts identifient les principales causes de maux de tête dans la tempe gauche, dont la première est la migraine.

Contenu
  1. Les raisons
    1. Migraine
    2. Mal de tête en grappe
    3. Douleur de tension nerveuse
    4. Ostéochondrose
    5. Problèmes ou blessures de l'articulation temporo-mandibulaire
    6. Problèmes vasculaires
    7. Fluctuations hormonales
    8. Troubles de la colonne vertébrale
    9. Météosensibilité
    10. Les infections
    11. Allergie
  2. Techniques de soulagement de la douleur
  3. Commentaire d'expert

Les raisons

Il y a 11 raisons.

Migraine

La migraine est la principale source de douleur dans la tempe gauche. Cette pathologie, en règle générale, est localisée au même endroit et s'intensifie avec les charges de mouvement et de puissance..

À ce jour, les scientifiques ne peuvent pas établir les facteurs à l'origine de l'apparition de la migraine. Certains experts pensent que les migraines peuvent se développer chez les personnes soumises à un stress constant, à la puberté, à des changements hormonaux, à une activité mentale intense, ainsi qu'à un surmenage.

Mal de tête en grappe

Si la tempe gauche de la tête fait mal, cela peut être le signe d'un mal de tête en grappe. C'est un peu similaire à une migraine, mais contrairement à la première, elle n'est localisée qu'à un certain endroit, se concentre en un point.

Les maux de tête en grappes sont courants chez les hommes fumeurs lourds et sportifs qui abusent de l'alcool. La meilleure façon de s'en débarrasser est d'abandonner les mauvaises habitudes et de suivre les prescriptions du médecin, mais tous les adultes ne sont pas prêts à le faire..

Les principaux signes de ce syndrome sont:

  • clignote dans les yeux;
  • localisation dans la zone de l'arcade sourcilière ou du temple gauche;
  • Syndrome de Horner;
  • augmentation de la transpiration, de la congestion nasale et des nausées.

La douleur dans la partie temporale gauche de la tête, dont la base peut être le surmenage, le stress, ainsi que la pathologie de l'hypothalamus, peut être essayée pour éliminer à la fois indépendamment et en contactant des spécialistes. De plus, la méditation et la marche à l'air frais peuvent aider..

Douleur de tension nerveuse

Lorsqu'une situation stressante survient, un signal est envoyé à la moelle épinière et au cerveau à partir des récepteurs. Le cerveau, à son tour, traite les impulsions envoyées et les interprète, ce qui fait souvent mal à la tête du côté gauche du temple. L'impulsion est transmise à une fréquence inhabituellement élevée, de sorte que la perception des symptômes de la douleur est également accélérée.

Des sensations douloureuses de tension nerveuse peuvent être accompagnées d'une compression de la tête, d'une pulsation localisée à un endroit, d'une concentration dans plusieurs directions et d'une sensation d'éclatement.

Pour éliminer les symptômes survenus en raison de la tension nerveuse, il est nécessaire d'utiliser des médicaments sélectionnés par les médecins. En règle générale, dans de tels cas, une thérapie complexe est utilisée, qui comprend des antidépresseurs..

Ostéochondrose

Avec l'ostéochondrose, une plainte fréquente des patients est le mal de tête. Par exemple, si la tempe gauche de la tête fait mal, la raison en est peut-être précisément de provoquer une violation de l'apport sanguin au système nerveux central en cas d'ostéochondrose..

Les symptômes de la douleur dans l'ostéochondrose peuvent être causés non seulement par une altération de la circulation sanguine, mais également par le pincement des fibres nerveuses situées près des vertèbres. Ce type de syndrome ne peut pas être traité avec des analgésiques..

Les maux de tête liés à l'ostéochondrose ne doivent pas être confondus avec la migraine, car dans la première variante, le syndrome peut être aggravé en tournant la tête.

De plus, le symptôme peut être permanent ou durer longtemps (10 à 12 heures). La coordination dans l'espace est également altérée, l'audition se détériore et des vertiges se produisent..

Il convient de noter que pour soulager la douleur liée à l'ostéochondrose, la source principale doit être éliminée dans un premier temps. Elle peut parfois nécessiter l'intervention d'un chirurgien pour la corriger..

Problèmes ou blessures de l'articulation temporo-mandibulaire

Des problèmes ou des blessures dans l'articulation temporo-mandibulaire peuvent causer des douleurs. Cette articulation est située devant l'oreille et se compose de la mandibule et de l'os temporal. À condition que les muscles et les tendons de l'articulation soient sains, une personne ne ressent aucun inconfort en ouvrant la bouche..

Sur ce sujet
    • Mal de crâne

17 façons de soulager les maux de tête sans pilules

  • Natalia Sergeevna Pershina
  • 29 mars 2019.

Selon les experts, des problèmes d'articulation temporo-mandibulaire sont observés chez 40% des personnes, mais toutes ne recherchent pas une aide médicale qualifiée. Les sources du problème peuvent être:

  • mauvaises habitudes;
  • blessure à la mâchoire;
  • stress;
  • charges de puissance;
  • maladies infectieuses;
  • troubles endocriniens, etc..

Le problème dans ce cas est arrêté par l'utilisation de médicaments, mais il peut réapparaître si la source principale n'est pas éliminée.

Problèmes vasculaires

Les céphalées vasculaires peuvent être diagnostiquées non seulement chez les personnes âgées, mais également chez les adolescents. La dystonie des artères et des veines, qui est le signe d'un dysfonctionnement du système d'approvisionnement en sang, est souvent à l'origine d'attaques de douleurs vasculaires.

Le principal symptôme du VSD est considéré comme une diminution du tonus des vaisseaux sanguins et des artères. La source de la douleur dans la dystonie végétative-vasculaire est une forte pression sanguine qui est fournie au cerveau humain. Compte tenu de cela, afin de se débarrasser du syndrome désagréable, il est nécessaire de normaliser la pression et de restaurer des indicateurs stables..

Il est à noter qu'avec VSD, la préférence doit être donnée aux méthodes de traitement non médicamenteuses: physiothérapie, réflexologie, thérapie par l'exercice, massage, relaxation et biofeedback.

Fluctuations hormonales

Les hommes souffrent moins souvent d'inconfort au niveau de la tête que les femmes. La plupart des cas sont liés à des changements hormonaux au cours du cycle menstruel. Les experts notent qu'il existe un lien certain entre les maux de tête et les hormones..

Pourquoi la tête fait mal dans la tempe gauche et comment éliminer la douleur

Tout le monde éprouve des maux de tête de temps en temps. Il y a de nombreux facteurs derrière cela. Ils peuvent être répartis sur toute la tête ou affecter une zone spécifique. La douleur dans la tempe à gauche, est un inconfort courant qui apporte de nombreux inconvénients.

Image clinique

Ressentant de la douleur dans la tempe gauche, une personne ne peut pas se concentrer, l'activité mentale et la mémoire fonctionnent mal. Il peut se propager aux yeux, aux oreilles ou à l'arrière de la tête. Elle peut être lancinante, douloureuse, dure, pressante ou tranchante. La durée varie de 2-3 minutes à plusieurs heures, selon la durée des crises générales, il y a une seule ou chronique.

Si la douleur est causée par un trouble grave, la personne peut être dérangée par l'insomnie, une mauvaise coordination, un oubli, une déficience auditive et visuelle. Avec de tels symptômes, il est nécessaire de demander d'urgence l'avis d'un neuropathologiste afin d'identifier la cause profonde et de prescrire un traitement..

L'automédication n'est pas recommandée, car la prise habituelle d'analgésiques n'apporte que des résultats temporaires.

Raisons de la violation

Avec de rares manifestations de douleur, certains facteurs externes peuvent être les raisons:

  • stress prolongé;
  • tempêtes magnétiques;
  • manque de sommeil;
  • surmenage;
  • mauvaises habitudes;
  • processus inflammatoires (ARVI, infections respiratoires aiguës, amygdalite);
  • conditions météorologiques changeantes;
  • une mauvaise nutrition;
  • traumatisme crânien (commotion cérébrale, contusion);
  • maladies névralgiques de la colonne vertébrale.

Si la douleur est permanente, vous devez faire attention aux maladies qui peuvent provoquer un inconfort similaire..

Migraine

La principale cause de maux de tête persistants est la migraine. Une douleur intense perturbe généralement l'une des moitiés de la tête, affectant l'arrière de la tête, la tempe et la partie frontale. Il dure longtemps, ne disparaît pas après avoir pris la pilule antidouleur. Une caractéristique de la maladie est une douleur lancinante dans la tempe. Il s'accompagne d'une réaction désagréable à la lumière, de la peur des sons forts et des odeurs piquantes. Peut provoquer des nausées ou des vomissements. Il y a aussi la "chair de poule" dans les yeux, la faiblesse et la fatigue. Peut durer 2-3 jours sans s'arrêter.

Pression intracrânienne

Si les indicateurs sont plus élevés que la normale, la personne ressent une douleur de compression. Perturbé par des étourdissements, en particulier avec des mouvements brusques, une vision trouble et des nausées. Les symptômes externes se manifestent par des ecchymoses ou des poches autour des yeux et une faiblesse musculaire générale. Le plus souvent, des maux de tête le soir et cela dure longtemps.

Accident vasculaire cérébral

En raison d'une blessure vasculaire et d'une hémorragie cérébrale, une personne ressent une vive douleur dans la tempe, l'oreille, qui est donnée au dos. S'accompagne de troubles de la coordination, de troubles de l'élocution, de rougeur des yeux, parfois de perte de conscience ou de paralysie.

Maladies du système cardiovasculaire

En raison du travail instable du cœur et des vaisseaux sanguins, la pression se prête à des pics constants à des niveaux anormaux. Si la pression artérielle est élevée, la douleur est piquante ou lancinante. S'il est faible, il y a un inconfort à la traction, qui est complété par des vertiges. Avec des nombres extrêmement bas, un évanouissement est possible. Causé par des anomalies congénitales, une réaction aux intempéries, un surmenage ou un stress.

Si la pâleur du visage et des membres, une diminution de la mémoire et de l'activité mentale s'ajoutent aux symptômes, il y a suspicion d'athérosclérose vasculaire.

Maladies de nature locale

Les processus inflammatoires (ARVI, grippe, amygdalite, otite moyenne, rhinite), les maladies infectieuses (méningite, sinusite) peuvent provoquer des maux de tête dans la tempe gauche. Cela est dû à une augmentation de la température et à l'accumulation de mucus dans certaines parties, qui exerce une pression sur les tissus du crâne avec son volume. La douleur peut être provoquée par une mauvaise dent ou un flux. Cette symptomatologie est caractéristique des néoplasmes dans le cerveau. Avec une augmentation du volume de la tumeur, elle exerce une pression sur le cerveau et les vaisseaux sanguins, provoquant des douleurs.

Troubles hormonaux

Les femmes sont plus sensibles à cette cause de douleur dans la tempe du côté gauche. Cela peut survenir pendant la grossesse, avant la menstruation, à l'adolescence, lorsque les hormones sexuelles sont actives ou pendant la ménopause. Augmentation de la sécrétion de l'hormone prostaglandine, provoquant une augmentation des parois vasculaires, ce qui peut provoquer des maux de tête dans la tempe, l'occiput ou le front.

Ostéochondrose

Des sensations douloureuses peuvent être causées par un pincement dans la colonne cervicale de l'artère principale qui transporte le sang vers le cerveau.

Les sels de cette section entravent la circulation du liquide céphalo-rachidien vers le cerveau, ce qui lui fait souffrir d'un manque d'oxygène et d'un déséquilibre de l'ICP, ce qui provoque des maux de tête de diverses natures.

Intoxication

Si la nuit précédente, une personne a abusé de boissons alcoolisées, le matin, elle souffrira d'un mal de tête sévère. Une intoxication alimentaire ou des effets secondaires des médicaments peuvent provoquer cette réaction. En raison d'une exposition prolongée à un contact étroit avec des produits chimiques ménagers (peinture, vernis, colle, fumée industrielle, produits chimiques ménagers ou essence), cela peut blesser la tempe gauche.

Troubles articulaires

En cas de blessure ou de déplacement du disque dans l'articulation temporo-mandibulaire, une tension des tissus musculaires se produit, ce qui provoque une douleur intense dans la tempe, l'oreille, l'occiput, le cou et même irradie vers l'épaule. Par nature, il ressemble à des crises de migraine, mais s'accompagne d'un spasme de la mâchoire ou de grincements de dents.

Artérite du temple

Bien que la maladie soit assez rare, elle ne doit pas être exclue des causes possibles. En raison de l'inflammation de l'artère qui passe près du temple, une personne ressent une douleur constante dans cette zone. Il s'aggrave lorsqu'il est pressé et peut entraîner une déficience visuelle. Parfois, les attaques sont très graves. La tempe gauche commence à palpiter. Exposé aux personnes de plus de 50 ans.

Aliments

La consommation fréquente de plats cuisinés, qu'il suffit de verser avec de l'eau bouillante, et d'autres malbouffe (craquelins, chips, conserves, sauces et assaisonnements prêts à l'emploi) peut provoquer un mal de tête pressant. Cela est dû au fait qu'ils contiennent un additif nocif - le glutamate monosodique. Le facteur de risque comprend une variété de viandes fumées et de produits carnés prêts à l'emploi (saucisse, jambon, bacon), ainsi que des édulcorants présents dans certains sirops de pharmacie et des bonbons «nocifs» (soda, chewing-gum, bonbons). Les crises commencent 20 à 30 minutes après avoir mangé de tels aliments, accompagnées d'une transpiration abondante et d'une gêne abdominale.

Symptômes alarmants

Dans un seul cas, vous pouvez prendre une pilule sans vous inquiéter, mais si le symptôme se produit constamment, vous devez faire attention à l'état général du corps. Les indicateurs suivants sont alarmants:

  • douleur constante dans la tempe gauche, irradiant vers d'autres parties de la tête;
  • augmentation de la douleur avec l'activité physique;
  • diminution de la mémoire, troubles de la coordination des mouvements;
  • peur de la lumière vive;
  • étourdissements fréquents accompagnés de nausées;
  • bruit intermittent ou bourdonnement dans les oreilles.

Si une situation similaire est observée, il est nécessaire de consulter un spécialiste afin de poser un diagnostic précis..

Diagnostic et traitement

En raison de la longue liste des causes possibles de douleur dans la partie temporale de la tête, il est nécessaire d'aborder le diagnostic de manière responsable afin de diagnostiquer correctement. La procédure principale est un examen tactile pour déterminer l'état des muscles, des articulations et des ganglions lymphatiques. Un examen du fond, de la cavité buccale et des réactions des terminaisons nerveuses de la tête est également effectué. Si nécessaire, votre médecin vous prescrira une IRM. Il est recommandé de consulter les spécialistes suivants:

  • neuropathologiste;
  • spécialiste des maladies infectieuses;
  • chirurgien;
  • oncologiste;
  • neurologue;
  • psychothérapeute.

Pour un traitement complet, il est nécessaire d'éliminer la cause première de l'inconfort. Si la violation est causée par des facteurs externes, il est nécessaire d'exclure complètement tout contact avec eux. Si la cause est un trouble de santé pathologique, les experts recommandent plusieurs principes de traitement:

  • avec l'aide de médicaments;
  • physiothérapie;
  • méthode chirurgicale;
  • l'utilisation de recettes folkloriques.

La thérapie est sélectionnée pour chaque patient individuellement, en fonction des caractéristiques de la maladie et des indicateurs personnels de la personne.

Mesures préventives

La principale prévention de toute maladie provoquant des maux de tête dans la zone du temple est une règle généralement acceptée:

  • adhérer à un mode de vie sain;
  • éliminer les mauvaises habitudes;
  • faites attention à l'activité physique;
  • diversifier les aliments avec des légumes et des fruits frais;
  • marcher plus souvent au grand air;

Si vous suivez les recommandations du médecin et surveillez votre santé, vous pouvez exclure l'apparition de diverses maladies accompagnées de maux de tête. Et avec un inconfort stable, vous devez contacter un spécialiste pour obtenir des conseils le plus tôt possible.

La tempe du côté gauche fait mal: causes et traitement de la douleur

Le mal de tête, quelle que soit son étiologie, réduit considérablement la qualité de la vie humaine. Cela peut être le signe d'un simple surmenage, mais parfois c'est le signe d'une maladie plus grave. Le plus souvent, les patients se plaignent d'inconfort et de douleur dans la zone temporale. Ce sont ces symptômes qui peuvent indiquer le développement de nombreuses maladies chroniques. Dans le même temps, une importance particulière est accordée aux diagnostics de haute qualité, qui aident à déterminer les tactiques de traitement appropriées..

Causes de la douleur dans la tempe gauche

Si le temple du côté gauche fait mal, vous devez absolument en découvrir les raisons. Chaque personne éprouve un mal de tête à court terme à une certaine période de sa vie. Il est généralement facile à éliminer avec un comprimé de citramone ou de spazmalgon..

Les crises récurrentes indiquent une condition médicale grave qui nécessite un traitement urgent..

Cas isolés

Un seul cas de douleur à la tempe est le plus souvent le résultat de problèmes temporaires chez le patient, tels que:

  • dépendance climatique,
  • les conséquences du stress, du surmenage, du manque de sommeil,
  • infections virales et bactériennes (amygdalite, infections respiratoires aiguës, grippe),
  • inexactitudes dans l'alimentation électrique,
  • conséquences des traumatismes crâniens,
  • syndrome de la gueule de bois.

Dans la plupart des cas, ces problèmes peuvent être corrigés avec succès. Le syndrome douloureux disparaît dès que l'état général du corps revient à la normale.

Douleur temporale chronique

Dans la plupart des cas, il est assez intense et net, tirant ou pulsant. L'étiologie de la douleur est assez diverse:

  1. 1. Les migraines sont des douleurs récurrentes dans les tempes accompagnées d'une sensibilité à la lumière et de nausées. C'est l'une des formes de maux de tête primaires (ce n'est pas un symptôme, mais une maladie indépendante). La douleur capture les régions frontale et occipitale. Il est souvent si fort qu'il ne peut pas être soulagé par des analgésiques..
  2. 2. L'augmentation de la pression intracrânienne est caractérisée par une douleur éclatante qui appuie sur les tempes. Les mouvements brusques peuvent être accompagnés de vertiges. Le patient a la nausée. La vision se détériore progressivement. Les poches sous les yeux sont un symptôme courant de l'ICP..
  3. 3. La perte d'élasticité vasculaire dans l'hypertension entraîne une augmentation persistante ou des pics de tension artérielle et des maux de tête fréquents.
  4. 4. Les maux de tête sévères pendant la grossesse et la ménopause sont une réaction à des changements hormonaux rapides dans le corps.
  5. 5. L'artérite gauche (inflammation des artères temporale et carotide gauche) se caractérise par une douleur lancinante dans la tempe gauche et autour de l'œil. La température corporelle augmente, la vision se détériore progressivement, la peau de la tempe devient douloureuse lorsqu'elle est pressée.
  6. 6. L'ostéochondrose cervicale est également la cause de la douleur temporale. Les dépôts de sel perturbent l'innervation de la colonne cervicale, entraînant un pincement de l'artère principale. Cela conduit à une privation d'oxygène du cerveau..
  7. 7. Un traumatisme à l'articulation temporo-mandibulaire gauche provoque une douleur temporale à gauche, qui irradie vers l'oreille, l'arrière de la tête, le cou et atteint parfois même l'épaule.
  8. 8. Lors d'un accident vasculaire cérébral, les vaisseaux de la tête sont blessés, des hémorragies dans le cerveau peuvent survenir. Cela s'accompagne de symptômes neurologiques désagréables (troubles de la coordination, troubles de l'élocution, perte de conscience).
  9. 9. La douleur temporale pulsée du côté gauche est caractéristique d'une tumeur cérébrale qui se développe dans cette zone. La maladie s'accompagne d'une diminution de la vision, de l'audition, de la mémoire et de l'attention. Le patient souffre de nausées et de vertiges..
  10. 10. La constriction des vaisseaux sanguins dans le cerveau (athérosclérose) entraîne une altération de la circulation sanguine et, partant, la nutrition du cerveau. La mémoire et l'attention sont altérées. Une personne se sent constamment fatiguée et apathique.
  11. 11. La sinusite, l'otite moyenne, l'inflammation des nerfs de la région cervicale et faciale, le flux ou la pulpite de la dent peuvent également être du côté gauche. Ces maladies sont accompagnées de douleurs vives et atroces qui augmentent en se pliant et en tournant..
  12. 12. La violation du nerf trijumeau est ressentie comme une douleur intense dans la tempe, irradiant vers la région des lèvres, des joues, des yeux. Lors d'une attaque, il est si fort que le patient ne peut pas bouger..
  13. 13. L'angiodystonie cérébrale (violation du tonus des vaisseaux artériels et veineux) s'accompagne de douleurs temporales, d'insomnie, de pics de pression, d'étourdissements, d'acouphènes. Symptômes supplémentaires de l'angiodystonie cérébrale - dépression, mauvaise humeur, irritabilité.

Quand voir un médecin?

Si les crises de douleur du lobe temporal sont fréquentes et chroniques, le patient a besoin d'un examen et de soins médicaux qualifiés. Les symptômes suivants doivent alerter le patient et le forcer à consulter un médecin:

  • augmentation de la douleur pendant le mouvement et l'effort physique,
  • manque de coordination des mouvements,
  • perte de mémoire,
  • peur de la lumière et des sons forts,
  • nausées, étourdissements,
  • acouphène,
  • mal des transports dans les transports.

Diagnostique

Un diagnostic précoce est très important pour la douleur du lobe temporal. Plus le diagnostic est posé tôt, plus le traitement sera efficace. Et c'est une garantie que l'intensité et la fréquence des attaques seront bientôt considérablement réduites, et finiront par disparaître..

Pour poser le bon diagnostic et déterminer le pronostic de la maladie, le médecin doit effectuer une enquête anamnestique du patient. Le patient est invité à répondre à plusieurs questions:

  1. 1. Quelle est la durée moyenne d'une crise de douleur?
  2. 2. Comment caractériser la douleur: lancinante, douloureuse, pressante, coupante?
  3. 3. La douleur du lobe temporal est-elle accompagnée d'une diminution de l'activité mentale et de troubles de la mémoire?
  4. 4. Le syndrome de la douleur se propage-t-il à la région des yeux, du cou, des oreilles?
  5. 5. Quelle est la fréquence de récidive des crises de douleur (uniques ou chroniques)?
  6. 6. Quels symptômes peuvent également caractériser l'attaque (insomnie, troubles de la coordination des mouvements, détérioration de la vision et de l'audition)?

Parfois, en suivant les réponses, le médecin est en mesure de poser un diagnostic précis sans examens supplémentaires.

En cas de douleur temporale prolongée, le neuropathologiste prescrit généralement les procédures de diagnostic suivantes:

  • analyse sanguine générale,
  • Radiographie de la colonne cervicale,
  • tomodensitométrie du cerveau,
  • imagerie par résonance magnétique.

Sur la base des résultats de l'examen, le médecin établit un diagnostic précis et prescrit un schéma thérapeutique.

Traitement de la douleur dans la tempe gauche

Le traitement doit être complet. Les méthodes de médecine alternative peuvent être utilisées avec la pharmacothérapie. Il est tout aussi important de se débarrasser des mauvaises habitudes, de passer à un mode de vie sain et de manger rationnellement.

Thérapie médicamenteuse

La méthode la plus couramment utilisée pour traiter la douleur du lobe temporal et ses causes reste le traitement médicamenteux:

  • le syndrome douloureux sévère est soulagé par des analgésiques et des antispasmodiques,
  • ils combattent les infections bactériennes et virales à l'aide d'antimicrobiens et d'antiviraux en association avec des agents anti-inflammatoires et immunomodulateurs,
  • des diurétiques et des antihypertenseurs sont prescrits pour réguler les changements de pression artérielle,
  • avec les manifestations douloureuses de la ménopause, ils font face à l'aide d'un traitement hormonal substitutif,
  • les conséquences des situations stressantes sont éliminées avec des sédatifs et des relaxants musculaires.

Le traitement doit être effectué sous étroite surveillance médicale.

Physiothérapie et réflexologie

Avec les effets résiduels des processus inflammatoires et des infections à l'origine de la douleur temporelle, les procédures physiothérapeutiques affectées à la zone d'inflammation résistent bien.

La réflexologie, qui comprend des éléments de la médecine orientale - acupression et acupuncture - aide à se détendre et à se débarrasser du stress et des maux de tête de tension.

Intervention chirurgicale

La présence de néoplasmes, une pression intracrânienne élevée, des maladies graves de la colonne vertébrale peuvent nécessiter une intervention chirurgicale. Sinon, il est impossible de soulager l'état du patient..

Modifications du mode de vie et de l'alimentation

La douleur dans la tempe gauche apparaît parfois comme un signal qu'il est temps pour une personne de changer son mode de vie malsain, de se débarrasser de ses mauvaises habitudes. Pour ce faire, vous devez:

  • restaurer un sommeil sain,
  • commencer à faire du sport,
  • marcher souvent au grand air,
  • arrêter de fumer et de consommer de l'alcool,
  • limiter le temps de travail sur l'ordinateur,
  • changer de régime.

Manger des aliments malsains avec beaucoup de graisse, de sel, de conservateurs est souvent la cause d'intoxication et de migraines. La solution consiste à exclure la restauration rapide, les conserves, les aliments frits et épicés de l'alimentation. Il est nécessaire de manger plus de fruits et de légumes, assurez-vous que le corps reçoit une quantité suffisante de vitamines et de minéraux avec de la nourriture.

Une alimentation irrégulière entraîne une forte baisse de la glycémie, ce qui entraîne une faiblesse générale, des maux de tête et une mauvaise santé, allant jusqu'au coma hypoglycémique. Pour éviter que le taux de sucre ne tombe à des niveaux critiques, il est important de manger uniformément tout au long de la journée - 5 à 6 fois, en petites portions. Limiter la consommation d'aliments et de boissons sucrés aidera à maintenir une glycémie basse..

Avec un traitement rapide commencé, le pronostic de la maladie est généralement favorable. Comme la nature de la douleur temporelle est variée, les méthodes de leur thérapie le sont aussi. Une chose est importante: le médecin traitant doit prescrire un traitement et contrôler son processus. L'automédication peut causer des dommages irréparables à la santé.