Principal > Pression

Maux de tête au front

S'il y a un mal de tête au front, les raisons peuvent être différentes - du simple surmenage aux maladies graves des yeux ou du cerveau, une gêne se produit également avec des pathologies cardiovasculaires, des processus inflammatoires dans le nasopharynx. Les médicaments et la médecine alternative aideront à éliminer l'inconfort.

Pour les maux de tête persistants, consultez un spécialiste, ne tirez pas

  1. Pourquoi la tête fait-elle mal au front
  2. Douleur frontale aiguë
  3. Douleur au front avec processus inflammatoires et infectieux
  4. Modifications des indicateurs de pression intracrânienne
  5. Maladies neurologiques
  6. Autres causes de douleur frontale
  7. Quel médecin contacter?
  8. Diagnostique
  9. Que faire avec un mal de tête au front?
  10. Traitement médical
  11. Remèdes populaires pour la douleur frontale
  12. Conséquences et complications potentielles
  13. La prévention

Pourquoi la tête fait-elle mal au front

Un mal de tête à court terme au front survient lors d'un stress, d'un surmenage, d'un séjour prolongé près d'un téléviseur ou d'un ordinateur. Des attaques fréquentes indiquent une perturbation du travail du cœur, des vaisseaux sanguins, du cerveau, un signal sur les pathologies ophtalmiques, l'ostéochondrose, l'inflammation des sinus nasaux. Les sensations désagréables sont accompagnées d'un certain nombre de symptômes supplémentaires, ce qui vous permet de comprendre rapidement le diagnostic.

Douleur frontale aiguë

Les causes de l'apparition d'un syndrome de douleur aiguë au front - ecchymoses, fractures, blessures à la tête.

Avec une ecchymose de la région frontale, seuls les tissus mous souffrent, des écorchures, des ecchymoses, des bosses et des ecchymoses apparaissent sur la peau, une douleur aiguë passe rapidement, mais peut s'intensifier avec la pression. Après des blessures mineures, l'inconfort disparaît en quelques jours, si l'inconfort augmente, accompagné de nausées, de vomissements, de vertiges - ce sont des symptômes d'une commotion cérébrale.

Une fracture de l'os frontal est une blessure grave qui provoquera une douleur intense

Une fracture de l'os frontal est une blessure grave qui survient après un coup, accompagnée d'une douleur intense et d'une contusion cérébrale. Signes - hématome étendu, déformation dans la zone frontale, vision double, saignement des oreilles, gonflement de l'arête du nez.

Commotion cérébrale et contusion cérébrale - conséquence d'une chute, d'un coup. Les pathologies s'accompagnent d'une perte de conscience prolongée ou à court terme, de faiblesse, de vomissements, de nausées, de vision trouble, d'engourdissement des membres.

Douleur au front avec processus inflammatoires et infectieux

Les maladies aiguës et chroniques des sinus, les rhumes, les infections virales sont toujours accompagnées de douleurs au front et à l'arête du nez, cela est dû au gonflement des tissus qui serrent les terminaisons nerveuses dans la zone frontale, une intoxication sévère du corps.

Quelles maladies il y a de la douleur dans la région du front:

  1. Frontite - l'inflammation des sinus frontaux se produit dans le contexte de pathologies virales, de maladies respiratoires, souvent diagnostiquées chez les enfants et les adolescents. La douleur au centre du front augmente le matin, est unilatérale, accompagnée de fièvre, de congestion nasale, de gonflement de l'arête du nez.
  2. La sinusite est une inflammation des sinus maxillaires, une douleur au front et au-dessus de l'arête du nez se produit en même temps, s'intensifie lorsque la tête est inclinée vers l'avant. La maladie se déroule dans un contexte de forte fièvre, de faiblesse, le nez est bouché d'un côté, du mucus est libéré avec des impuretés de pus.
  3. Émoïdite - le foyer de l'inflammation est localisé dans le sinus ethmoïde, la douleur couvre le front et le nez, s'intensifie en appuyant sur l'arête du nez, il y a une augmentation de la température, une rhinite.
  4. Typhoïde, paludisme - la douleur dans la partie frontale est intense, accompagnée de la manifestation d'autres signes de pathologie.
  5. La méningite est une inflammation de la muqueuse du cerveau, accompagnée de douleurs sévères et intenses au front, aux oreilles et à l'arrière de la tête, car de nombreuses terminaisons nerveuses sont touchées. L'état général se détériore rapidement, la température monte à 39,5 degrés ou plus, la personne perd connaissance. La maladie est transmise par contact domestique et gouttelettes en suspension dans l'air, elle est donc considérée comme contagieuse.
  6. Encéphalite - le processus inflammatoire est causé par divers micro-organismes pathogènes, la maladie se manifeste donc par différents signes. Dans le contexte d'une douleur vive au-dessus du front et dans d'autres parties de la tête, de la somnolence, des crises de vertige, des picotements dans les membres, des hallucinations, un coma se développent.

La méningite s'accompagne d'une fièvre sévère et d'une douleur intense au front

La douleur au front, aux tempes et aux sourcils est l'un des principaux premiers signes de la grippe. Son apparition est due à la pénétration du virus dans la circulation sanguine, ce qui conduit au développement d'une intoxication du corps. De la fièvre et une faiblesse musculaire se font sentir après quelques jours..

Modifications des indicateurs de pression intracrânienne

Des maux de tête sévères se produisent avec une augmentation ou une diminution de la pression intracrânienne. Avec une augmentation de la pression intracrânienne dans les vaisseaux, une irritation des terminaisons nerveuses se produit, ce qui provoque l'apparition de maux de tête sévères, de nausées, d'étourdissements, de douleurs dans les tempes.

Symptômes supplémentaires - le pouls s'accélère, la transpiration augmente, des pulsations, des sensations de pression apparaissent dans les yeux, la peau devient pâle, un évanouissement est possible.

Le mal de tête survient en raison d'une irritation des terminaisons nerveuses

Les raisons de l'augmentation de la pression à l'intérieur du crâne:

  • une forte augmentation des paramètres artériels, une crise hypertensive;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • thrombose, athérosclérose;
  • néoplasmes malins et bénins dans le cerveau;
  • intoxication dans le contexte d'une intoxication par des médicaments, des toxines;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • le surmenage est l'une des principales causes de maux de tête chez les enfants;
  • troubles du travail des glandes surrénales, thyroïde.

Dans le contexte d'une diminution de la pression intracrânienne, la douleur à l'avant de la tête est de type ceinture, elle peut être faible et constante ou forte, douloureuse, vive, il y a une sensation de lourdeur. La pathologie se développe dans le contexte de l'hypotension, du VSD, des tumeurs cérébrales, des maladies endocriniennes. Symptômes - nausées, faiblesse, évanouissements, acouphènes, scintillement des taches devant les yeux, l'inconfort est moins dérangeant en position debout.

Maladies neurologiques

Les troubles du système nerveux sont l'une des causes les plus courantes de maux de tête..

Pathologies du système nerveux et douleurs au front:

  1. La migraine est une maladie chronique d'origine inexpliquée, se manifeste sous la forme d'une forte et vive douleur lancinante d'un côté de la tête, part de la tempe, recouvre progressivement le front, le contour des yeux, l'arrière de la tête. Lors d'une attaque, une personne a la nausée, elle ne tolère pas la lumière vive, les sons forts, certaines odeurs, la congestion, les acouphènes, le clignotement intense de mouches devant ses yeux, il y a une sensation que la peau de la zone touchée cuit.
  2. Douleur en grappe - les crises surviennent spontanément, sont vives, intenses, disparaissent d'elles-mêmes en un quart d'heure, le plus souvent, la pathologie est diagnostiquée chez les hommes et les femmes âgés de 30 à 40 ans. La douleur affecte le côté gauche ou droit, une constriction de la pupille est observée, le globe oculaire acquiert une teinte rouge, une paupière gonfle et tombe, le pouls devient très fréquent.
  3. Névralgie du trijumeau - une douleur aiguë au visage est donnée à la zone frontale.
  4. Névroses, neurasthénie - les pathologies sont plus souvent diagnostiquées chez les femmes pendant la grossesse, elles surviennent dans un contexte de méfiance accrue.

Les conditions neurologiques entraînent souvent des douleurs au front

Important! Boire de l'alcool, fumer, rester prolongé dans une pièce fermée sont les principaux provocateurs des crises de migraine et des douleurs en grappes.

Autres causes de douleur frontale

Des sensations désagréables dans la tête surviennent avec une tension musculaire prolongée, une position inconfortable, en raison de dioptries mal sélectionnées dans les lunettes et les lentilles, et un empoisonnement avec certains produits chimiques. Chez la femme, des maux de tête sévères sont associés à des déséquilibres hormonaux pendant le syndrome prémenstruel, la grossesse, la ménopause et les adolescents sont également inquiets de cette gêne..

Pourquoi le front fait-il mal:

  1. Ostéochondrose de la colonne cervicale - des douleurs tiraillantes, tiraillantes et douloureuses surviennent en raison de la compression des racines de la moelle épinière par des excroissances osseuses, recouvrant l'arrière de la tête et du front. L'inconfort au niveau du front et du cou augmente avec l'hypothermie, lors d'un effort physique intense, après une position inconfortable pendant le sommeil.
  2. Douleur de tension - dans la zone du front et de la couronne de la tête, la douleur à la ceinture se produit avec une tension excessive des muscles du cou, du visage, augmente dans l'après-midi. Causes - stress prolongé, états dépressifs, surmenage, travail constant dans une position monotone.
  3. Problèmes ophtalmiques - une douleur aiguë, lancinante ou sourde au front et aux yeux se produit avec une augmentation de la pression intraoculaire, un glaucome, une déficience visuelle, un traumatisme, un gonflement des yeux, la présence d'un corps étranger, des sensations désagréables accompagnent les processus inflammatoires.
  4. Empoisonnement aux nitrates, histamine, glutamate monosodique, caféine. Le chocolat, les noix et certains types de fromage contiennent de la tyramine, cette substance provoque également des maux de tête.

Un stress prolongé peut entraîner des maux de tête, des névroses et d'autres maladies graves

Important! Si la douleur survient tous les jours, ne disparaît pas après la prise d'analgésiques, cela indique le développement de processus tumoraux dans la glande pituitaire et le lobe frontal du cerveau, les sinus paranasaux, dans les orbites, une gêne chronique se produit avec un hémangiome.

Quel médecin contacter?

Un mal de tête prolongé est une raison de consulter un thérapeute, un neurologue. Après examen et diagnostic initial, le traitement sera effectué par un ORL, un infectiologue, un cardiologue, un psychologue, un ophtalmologiste, un oncologue..

Diagnostique

Lors d'un examen externe, le médecin enregistre la présence d'œdème tissulaire, d'écorchures, d'hématomes au front et à l'arête du nez, un nez qui coule et une toux, l'état des pupilles et du globe oculaire. Si l'inconfort s'accompagne de vertiges, d'évanouissements, de vomissements, il est impératif d'en informer un spécialiste..

Méthodes de diagnostic de base:

  • test sanguin général et biochimique;
  • analyse clinique de l'urine;
  • test de marqueurs tumoraux, biopsie suivie d'histologie;
  • Radiographie du crâne, des sinus paranasaux;
  • CT, IRM du cerveau, des sinus;
  • électroencéphalographie;
  • mesure de la pression artérielle et intraoculaire;
  • examen de la vision, examen du fond d'œil;
  • Examen Doppler des vaisseaux de la tête et du cou;
  • ponction de liquide céphalo-rachidien;

L'IRM peut détecter les tumeurs cérébrales et certaines autres maladies graves

Si une commotion cérébrale et une contusion cérébrale sont suspectées, un examen neurologique approfondi est effectué - un spécialiste vérifie les réflexes, la réaction des pupilles à la lumière, compte le pouls, demande à la personne de montrer ses dents et de tirer la langue, lors du diagnostic, il est important d'exclure le développement d'une parésie, d'une paralysie musculaire.

Important: Romberg Pose est l'un des tests rapides pour diagnostiquer une lésion cérébrale. Il est nécessaire de se tenir droit, de fermer les jambes, d'étirer les bras vers l'avant, d'écarter largement les doigts. Temps d'équilibre minimum - 15 s.

Que faire avec un mal de tête au front?

Étant donné que la douleur dans la partie frontale n'est pas une maladie indépendante, mais un symptôme de diverses conditions pathologiques, le traitement vise à éliminer la maladie sous-jacente. Sur la base des résultats de l'examen, les médicaments sont sélectionnés, les remèdes populaires aideront à améliorer leur effet thérapeutique.

Traitement médical

Le traitement médicamenteux vise à éliminer le syndrome de la douleur, d'autres sensations désagréables, à lutter contre la maladie sous-jacente.

Comment traiter un mal de tête:

  • médicaments anti-inflammatoires - l'ibuprofène, le paracétamol, le diclofénac, éliminent rapidement la douleur, réduisent les indicateurs de température;
  • antispasmodiques - Papaverine, No-shpa;
  • des antibiotiques sous forme de gouttes, d'injections - Isofra, Polidexa, Cefazolin, sont prescrits pour les maladies bactériennes du nasopharynx;
  • agents antiviraux - Amizon, Aflubin, aident à faire face aux maux de tête liés à la grippe, au rhume;
  • antihistaminiques - Zirtek, Suprastin, éliminent le gonflement de la membrane muqueuse;
  • pilules contre la migraine - Rapimed, Zolmigren;
  • collyre - Ksalakom, Fotil, prescrit pour le glaucome, augmentation de la pression intraoculaire;
  • médicaments antihypertenseurs - Captopril, Enalapril;
  • sédatifs - Persen, Novo-passit, aide aux névroses;
  • médicaments combinés - Migrenol, Solpadein, Kaffetin.

→ En savoir plus sur les médicaments contre les maux de tête

Souvent, se promener peut aider à soulager les migraines.

Avec de rares accès de douleur, une promenade à l'air frais, un bain relaxant et un bon sommeil aideront à faire face à l'inconfort..

Remèdes populaires pour la douleur frontale

Les méthodes de traitement non traditionnelles éliminent bien les maux de tête, mais si les attaques de céphalalgie vous dérangent souvent, il est préférable de combiner des remèdes populaires avec des médicaments.

Comment traiter un mal de tête à la maison:

  1. Dissoudre 15 ml de vinaigre dans 200 ml d'eau, faire une compresse sur le front et l'arrière de la tête, changer au fur et à mesure que le tissu sèche. Continuez la séance jusqu'à ce que l'inconfort disparaisse.
  2. Dissolvez 150 argile avec 50 ml d'eau jusqu'à crème sure épaisse, ajoutez 3-5 gouttes d'huile de menthe, lavande. Placer le mélange entre plusieurs couches de gaze, faire une compresse sur le front et les tempes, conserver pendant 20-30 minutes.
  3. Avec un mal de tête fort et aigu, lubrifiez les tempes et la zone de l'arête du nez avec du jus d'ail.
  4. Infuser 1 c. l. millepertuis haché 250 ml d'eau bouillante, laisser dans un récipient fermé pendant une demi-heure, égoutter. Boire toute la portion du médicament pendant la journée en 3 doses.
  5. Versez 5 g d'inflorescences de camomille sèches avec 220 ml d'eau, laissez mijoter le mélange à feu doux pendant 5 minutes, laissez reposer une demi-heure. Boire sous forme tendue, 70 ml après les repas.

Le jus de carotte est utile non seulement pour les maux de tête, mais aussi pour les problèmes oculaires

Important! En cas de maux de tête chroniques, vous devez boire 100 ml de jus de carotte frais le matin, manger 2 cuillères à café avant chaque repas. mon chéri.

Conséquences et complications potentielles

Une gêne fréquente et prolongée au niveau du front, des tempes et de l'arrière de la tête est un signe de maladies graves, sans traitement approprié, la pathologie se transformera en une forme chronique. Si la tête fait constamment mal, cela affecte négativement les performances, l'humeur, la capacité de concentration, la mémoire se détériore.

Les problèmes de pression intracrânienne entraîneront un accident vasculaire cérébral, une crise hypertensive, une hémorragie cérébrale, une paralysie. Les pathologies psychoneurologiques se développent sur fond de névroses persistantes.

La prévention

Pour éviter les crises de maux de tête, vous devez suivre un mode de vie sain:

  • refuser de mauvaises habitudes;
  • être attentif au choix de la nourriture;
  • exercice régulier;
  • observer la routine quotidienne;
  • consommer au moins 1,5 litre d'eau par jour.

Un mode de vie correct vous permettra d'oublier les problèmes de santé

Avec un travail prolongé à l'ordinateur, il est nécessaire de surveiller la posture, de faire de la gymnastique pour les yeux et le cou toutes les heures. La méditation, l'art-thérapie et le yoga aideront à prévenir le développement de la céphalalgie - ces méthodes augmentent la résistance au stress., Améliore la circulation cérébrale.

La douleur à l'avant de la tête est un signe de fatigue physique et mentale, d'intoxication, de processus inflammatoires dans le corps ou de blessure. Les analgésiques, les antispasmodiques, les médicaments contre la migraine aideront à éliminer l'inconfort, mais ils ne doivent être pris qu'après un examen complet.

Maux de tête au front, comment traiter et qui contacter?

Le principal Maux de tête et migraines Douleurs à la tête Maux de tête au front, comment traiter et qui contacter?

Pour comprendre pourquoi la tête fait mal au niveau du front, vous devez faire attention aux symptômes qui l'accompagnent. C'est pour eux que vous pouvez diagnostiquer le problème et prescrire un traitement..

Maladies qui causent des maux de tête au front

La douleur au front ne se produit pas d'elle-même. Chaque manifestation désagréable dans le corps a une explication. Si la douleur est ponctuelle, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, car le surmenage en est le plus souvent la cause. Mais un inconfort fréquent dans la partie frontale peut indiquer une maladie..

Les maladies possibles peuvent être:

  1. Hémicranie ou migraine - les douleurs qui en résultent sont souvent localisées d'un côté, données à l'œil, à la mâchoire. Parfois, il se manifeste avec des nausées, de l'irritabilité, des odeurs, des sons et une photosensibilité. La douleur est paroxystique, dure de 5 minutes à quelques jours.
  2. Frontite - une gêne est due à une inflammation des sinus frontaux. Avec une douleur éclatante, qui augmente avec la flexion, la température augmente, un écoulement purulent apparaît.
  3. Sinusite - les symptômes concomitants sont similaires à la sinusite frontale. Le lacrimation ressemble à une réaction allergique, une douleur pressante qui interfère avec le sommeil.
  4. L'émoïdite est une autre maladie ORL, dont les caractéristiques sont similaires aux deux précédentes. Dans ce cas, une inflammation se produit dans les sinus de la paroi postérieure du nasopharynx.
  5. Maladie infectieuse (ARVI, ARI, grippe et autres) - en plus de la douleur au front, elle se manifeste par des frissons, une faiblesse, une augmentation de la température corporelle.
  6. Néoplasmes dans le cerveau - en fonction de l'emplacement de la tumeur, la douleur apparaît à des endroits spécifiques. Des étourdissements, des convulsions et des vomissements, des troubles mentaux peuvent également être des symptômes..
  7. Névralgie du trijumeau - en plus du front, la douleur survient dans le côté droit et gauche, elle est paroxystique, brûlante et s'intensifie pendant le mouvement.
  8. La présence de blessures, post-traumatisme - en fonction de l'emplacement de la violation, il peut y avoir de légères nausées, des étourdissements, une douleur se propage dans toute la tête.
  9. L'augmentation de la pression intracrânienne est une manifestation qui caractérise les changements structurels du cerveau. Il est accompagné de douleurs intenses, y compris le lobe frontal, une rougeur des yeux, une faiblesse avec des convulsions et une irritabilité..
  10. Maladies des yeux - selon le type, elles émettent une douleur lancinante, sourde et lancinante.

Autres causes de douleur au front

Maux de tête au front et pour d'autres raisons. Ce n'est pas une maladie, mais des manifestations qui devraient vous faire penser à votre santé. Les plus courants sont:

  • intoxication;
  • fatigue chronique;
  • accumulation de substances nocives dans le corps;
  • la privation d'oxygène;
  • travailler à l'ordinateur;
  • changement de la pression artérielle.

L'intoxication comprend l'inhalation de composants nocifs tels que la peinture, la fumée et d'autres substances à forte odeur. Le manque de repos approprié affecte également négativement l'état général d'une personne et provoque la manifestation de symptômes désagréables. La cause de leur apparition est le mauvais fonctionnement du corps..

Les amateurs de café et de restauration rapide peuvent également remarquer que leur front leur fait mal. L'accumulation de caféine, de nitrates, de glutamate monosodique et d'autres substances similaires dans le corps en grande quantité est un poison pour le corps.

Rare aération de la pièce, promenades peu fréquentes - tout cela conduit à une privation d'oxygène du corps. L'apparition de symptômes désagréables est également affectée par un travail constant sur l'ordinateur ou une visualisation prolongée de la télévision. L'inactivité physique est une cause fréquente de douleur dans la tête, ainsi que d'autres troubles.

S'installer dans un endroit avec un climat différent, descendre dans une mine ou, au contraire, escalader des montagnes peut avoir un effet négatif sur la condition. La raison entière est un changement de pression artérielle.

Quel médecin contacter?

Si le mal de tête au front ne disparaît pas pendant une longue période et qu'il s'accompagne de symptômes supplémentaires, vous devriez consulter un spécialiste. Médecins consultables: thérapeute, oto-rhino-laryngologiste, ophtalmologiste, neurologue, oncologue, psychothérapeute, réflexologue.

La cause de l'inconfort peut ne pas être immédiatement claire. Dans certains cas, il est même difficile pour un spécialiste de poser un diagnostic. Dans ce cas, le passage de tous les médecins est prescrit à tour de rôle. Le détour commence par le thérapeute. La méthode d'exclusion est une option efficace pour identifier correctement la cause de la douleur et prescrire un traitement efficace.

En fonction des symptômes supplémentaires, le patient peut décider vers qui se tourner. Avec une fatigue générale prononcée et des situations stressantes constantes, vous devriez consulter un psychothérapeute. Des maux de tête, un malaise général et la sécrétion de mucus par les sinus parlent d'une possible sinusite, sinusite, le patient doit donc consulter un oto-rhino-laryngologiste.

Si la douleur est dans les yeux, c'est une voie directe vers un ophtalmologiste ou un neurologue, car cela peut également indiquer des troubles névralgiques. Un médecin envoie une personne chez un oncologue s'il y a des signes évidents d'une tumeur au cerveau.

Après avoir reçu une blessure à la tête, il vaut la peine d'aller chez un réflexologue qui vérifiera votre réaction et vos réflexes.

Diagnostique

En plus de l'examen visuel et de la conversation avec le patient, le médecin a besoin d'informations supplémentaires qui aideront à choisir un traitement. En fonction des plaintes, le spécialiste examine et corrige les éventuelles poches, hématomes et écorchures sur la partie frontale, l'arête du nez, examine l'état du globe oculaire, les pupilles.

Le patient doit absolument indiquer des manifestations supplémentaires telles que des étourdissements, des vomissements et d'autres manifestations concomitantes, car cela clarifiera le diagnostic possible. Les principales méthodes de diagnostic instrumentales comprennent:

  • analyse générale de l'urine et du sang, test sanguin biochimique;
  • surveillance de la pression artérielle;
  • CT scan;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • Étude Doppler des vaisseaux sanguins du cerveau.

Si la tête fait mal au front, en plus des options courantes présentées, la pression oculaire est mesurée, une encéphalographie est effectuée, une radiographie des sinus et du crâne dans son ensemble est effectuée. Si vous soupçonnez une nature névralgique de la maladie, une ponction du liquide céphalo-rachidien est effectuée.

Traitement

Le rendez-vous du traitement dépend de la raison pour laquelle la tête fait mal dans la région du front. Les médecins ne recommandent pas l'automédication, car le patient ne connaît souvent pas la vraie raison. Les sensations désagréables au front ne sont pas une maladie, mais seulement l'une des manifestations.

L'auto-traitement consiste à prendre des analgésiques pour soulager la douleur et vous aider à oublier le problème. Mais, en règle générale, cela aide pendant une courte période ou n'aide pas du tout. L'élimination temporaire de la douleur ne résout pas le problème. De plus, ces médicaments ont de nombreux effets secondaires qui affectent d'autres parties du corps. L'utilisation systématique d'analgésiques entraînera une fonction hépatique anormale, perturbera la muqueuse intestinale.

Le traitement des maux de tête implique une approche globale qui comprend la prise de divers médicaments. Mais la pharmacothérapie n'est pas complète. Et en plus de cela, les médecins recommandent l'acupuncture, l'acupression. Mais aussi une partie importante de toute thérapie change le rythme de vie, le régime quotidien, la nutrition.

Si un néoplasme a été trouvé dans le cerveau humain, le traitement de la douleur avec des pilules est inutile, donc une intervention chirurgicale est prescrite.

En plus des méthodes de traitement traditionnelles, le folk est également utilisé. Mais il n'est pas recommandé d'utiliser la médecine alternative par vous-même. Cela fait partie d'une approche globale. Mais avant d'utiliser des infusions et des décoctions dans le traitement, vous devez consulter votre médecin.

Médicaments

Après avoir identifié la raison pour laquelle le front fait très mal, des médicaments sont prescrits. Il vise à éliminer les manifestations désagréables, à étouffer la douleur, ainsi qu'à combattre la cause profonde.

Le traitement des maux de tête consiste à prendre une variété de médicaments, en fonction de la cause possible et des manifestations qui l'accompagnent. Si une inflammation est détectée dans le corps lors de la réussite d'une analyse, des anti-inflammatoires sont prescrits. Les plus populaires et les plus efficaces sont le paracétamol avec ibuprofène, diclofénac. Ils conviennent à la grippe, aux infections virales respiratoires aiguës et aux infections respiratoires aiguës pour soulager la fièvre et éliminer la douleur..

Les douleurs douloureuses, pressantes, lancinantes et autres sont éliminées à l'aide d'antispasmodiques. Les No-shpa avec Papaverine sont populaires. Si la nature des sensations désagréables au front et à l'arrière de la tête et d'autres parties de la tête est une infection, des antibiotiques sont prescrits par un spécialiste. Il peut s'agir de préparations topiques sous forme de gouttes nasales, ainsi que sous forme de comprimés, d'injections. Polydexa avec Isofra et Cephalosporin - gouttes pour éliminer l'infection dans le nasopharynx, qui est la cause de la compression dans le front.

La cause première de la grippe est un virus qui infecte tout le corps. La solution au problème est des médicaments antiviraux comme Aflubin et Amizon. Si un gonflement est détecté, un spécialiste prescrit des antihistaminiques - Suprastin avec Zirtek. Ils visent à soulager l'œdème survenu sur les tissus muqueux..

Les maladies oculaires provoquent souvent des douleurs au front. Le traitement de ces maladies consiste à utiliser des gouttes oculaires - Fotila et Xalakom. Ces médicaments sont administrés en cas de pression accrue dans les yeux. L'hypertension artérielle est réduite avec Kartopril et Enalapril.

En plus de ce qui précède, des sédatifs sont également prescrits. Un mal de tête sévère rend une personne agitée et irritable et interfère avec le sommeil. Novo-passit avec Persen - sédatifs courants pris en cas de névroses.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle ne doit pas être utilisée comme alternative à la médecine traditionnelle. La meilleure option est de les compléter par un traitement médicamenteux, afin d'éviter la prise constante d'analgésiques. L'avantage des remèdes populaires est leur sécurité. Cela leur permet d'être utilisés non seulement par les adultes, mais aussi par les enfants..

L'option la plus courante est les compresses. Cette option convient à l'hypertension artérielle. Pour une compresse sur le front et l'arrière de la tête, utilisez une solution de vinaigre et d'eau. 200 ml de liquide contiennent 15 ml d'acide acétique. Trempez un petit morceau de tissu dans la solution, pressez-le et attachez-le à la plaie. Une fois sec, humidifiez à nouveau et répétez jusqu'à ce que les sensations douloureuses disparaissent..

Une autre compresse, utilisée pour éliminer les symptômes désagréables dans la tête, nécessite de l'argile cosmétique et de l'huile essentielle. Mélangez l'argile avec de l'eau dans une proportion approximative de 1 à 3, de sorte que la consistance ressemble à de la crème sure liquide. La quantité d'argile requise est d'environ 150 grammes. Ajoutez quelques gouttes d'huile essentielle de lavande ou de menthe au mélange. Mettez le mélange entre des couches de tissu ou de gaze, mettez sur le front, les tempes et laissez reposer pendant au moins 20 minutes.

La douleur aiguë et lancinante au front est soulagée par l'ail et son jus. Ils peuvent lubrifier l'arête du nez, le front et les tempes.

La camomille est un anti-inflammatoire et sédatif en médecine traditionnelle. Inflorescences séchées d'une quantité de 5 grammes, couvrir d'eau et garder le feu pendant au moins cinq minutes. Après cela, insistez et refroidissez le bouillon, filtrez et buvez avant les repas. Pour une dose, 70 ml suffisent.

Le millepertuis a un effet sédatif. Pour en faire du thé, vous avez besoin d'une cuillerée d'herbes séchées et d'un verre d'eau bouillante. Vous devez insister 30 minutes, et après ce temps, vous pouvez le prendre. Divisez le liquide résultant en 3 doses.

Si vous avez mal à la tête au front, à l'arrière de la tête, il est utile de boire du jus de carotte frais. Cela aide non seulement à soulager la tête, mais est également bon pour la vision. Un verre de jus par jour suffit pour se sentir mieux.

La prévention

Les mesures préventives contre les maux de tête impliquent la mise en œuvre d'un ensemble d'actions qui aideront à prévenir la maladie. Lorsque le front fait mal et que l'inconfort ne disparaît pas pendant une longue période, complété par de plus en plus de nouveaux symptômes, cela peut indiquer le début du développement de la maladie. Malgré cela, les recommandations de prévention sont également pertinentes en cas de maladie, car elles aideront à réduire la douleur..

Afin d'éviter les maux de tête et le développement ultérieur de la maladie, vous avez besoin de:

  • éliminer les mauvaises habitudes (fumer des cigarettes, de l'alcool), car cela affecte le fonctionnement du cerveau et conduit à sa destruction;
  • ajuster le régime, le rendre plus équilibré, avec un minimum d'aliments nocifs;
  • faire des exercices quotidiens, idéalement, faire du sport;
  • ne vous écartez pas de la routine quotidienne, allez au lit, levez-vous en même temps;
  • boire au moins un litre et demi d'eau par jour.

En plus du sport, le yoga convient également - il contribue à améliorer la circulation sanguine. C'est particulièrement important avec un travail sédentaire constant à l'ordinateur. La douleur peut être évitée par la méditation ou l'art-thérapie. Ces options affectent non seulement le cerveau, mais améliorent également la circulation sanguine en général, augmentent la résistance au stress.

Douleur au front - causes, diagnostic, traitement

Le site fournit des informations générales à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Une consultation spécialisée est requise!

Données générales et principales causes du symptôme

La douleur au front est un type de mal de tête. Les raisons de son apparition sont variées. Ils peuvent être répartis dans les groupes suivants:
1. Blessures au front.
2. Pathologie du système cardiovasculaire.
3. Maladies infectieuses et inflammatoires.
4. Pathologies du système nerveux.

La nature de la douleur au front peut être aiguë, lancinante, pressante, lancinante. Cela peut être dérangeant pendant une courte période ou pendant une longue période, il peut survenir seul ou en combinaison avec d'autres symptômes. Le patient doit parler de tout cela lors du rendez-vous chez le médecin afin que le diagnostic correct soit posé et qu'un traitement efficace soit prescrit..

Douleur aiguë sévère au front avec traumatisme

Contusion au front

Une blessure au front est un type de blessure dans lequel seules des lésions des tissus mous (dans ce cas, principalement la peau) sont notées. La douleur au front survient immédiatement après la blessure et disparaît progressivement au cours des jours suivants.

Souvent, une douleur au front avec une ecchymose s'accompagne de l'apparition d'un hématome sous-cutané (ecchymose). Il se dissout également en quelques jours. Si l'hématome est suffisamment gros, il peut s'envenimer. Dans le même temps, la douleur dans la région du front augmente, la température corporelle augmente et, au toucher, une douleur intense est notée..
La cause d'une douleur intense au front avec une ecchymose est établie lors d'un examen direct. En cas de traumatisme crânien, il y a toujours un soupçon de commotion cérébrale, par conséquent, un examen par un neurologue est obligatoire, surtout s'il y a un hématome.

Fracture osseuse frontale

Les fractures osseuses frontales sont des blessures suffisamment graves qui, en règle générale, surviennent lors de l'impact. À ce stade, il y a une douleur très intense au front. De telles blessures sont presque toujours accompagnées d'une commotion cérébrale ou d'une contusion cérébrale..

Avec des fractures de l'os frontal, une douleur intense au front s'accompagne des symptômes suivants:

  • hématome sous-cutané bien défini au niveau du front;
  • déformation du front, qui, en règle générale, est également clairement visible;
  • troubles généraux: maux de tête, étourdissements, nausées et vomissements, perte de conscience;
  • si la fracture affecte les orbites, il y a une déficience visuelle, une double vision;
  • il peut y avoir des saignements des oreilles, la libération d'un liquide clair - liqueur cérébrale (cela indique des dommages graves);
  • si les sinus paranasaux (maxillaires, frontaux) sont touchés, il y a alors une accumulation d'air sous la peau du front et du visage - cela semble un peu enflé.

S'il y a le moindre soupçon de fracture de l'os frontal, la victime est soumise à une tomodensitométrie. Dès confirmation du diagnostic, le patient est immédiatement admis à l'hôpital.

Commotions et contusions au cerveau

En cas de blessures au front, des commotions cérébrales et des ecchymoses au cerveau peuvent survenir. S'il y a une fracture de l'os frontal, l'une de ces conditions sera définitivement identifiée.

Avec une commotion cérébrale, la douleur au front est accompagnée de nausées, de vomissements, de vertiges et de faiblesse générale. Il peut y avoir une perte de conscience à court terme au moment de la blessure (avec une commotion cérébrale, elle ne dure généralement pas plus de 5 minutes). Dans le même temps, parfois avec une commotion cérébrale, il n'y a qu'une douleur intense au front sans aucun autre symptôme. S'il y a un soupçon de cette condition, le patient admis aux urgences doit être examiné par un neurologue.

La contusion cérébrale est une affection plus grave et plus grave. Au moment de la blessure, il y a également une douleur intense au front, des nausées, des vomissements, des étourdissements. La perte de conscience peut durer assez longtemps. Des manifestations neurologiques telles qu'une vision double, des pupilles inégales et leurs largeurs différentes, une faiblesse dans une jambe ou un bras d'un côté peuvent être détectées.

Avec un cerveau meurtri, la douleur au front et d'autres symptômes non seulement ne diminuent pas, mais peuvent même augmenter. Lors de la radiographie et de la tomodensitométrie, les fractures de l'os frontal sont presque toujours détectées.

Les commotions cérébrales et les ecchymoses cérébrales sont des conditions assez graves qui peuvent avoir des conséquences désagréables. Par conséquent, avec une blessure suffisamment grave au front et en général à la tête, il est impératif d'emmener la victime aux urgences pour examen.

Abrasions et plaies au niveau du front

Douleur au front dans les maladies infectieuses et inflammatoires

Frontit

La frontite est une maladie caractérisée par le développement d'un processus inflammatoire dans les sinus frontaux, situés dans l'épaisseur de l'os frontal, juste au-dessus du nez. Le plus souvent, la sinusite frontale est une complication des maladies respiratoires aiguës, des infections virales.

Les patients atteints de sinusite frontale ressentent une douleur intense au front, en particulier le matin. Selon le côté duquel le sinus est affecté, il y a une douleur au front, principalement à droite ou à gauche. Elle peut avoir divers degrés de gravité: de presque imperceptible à insupportable. Il disparaît généralement lorsque le contenu s'écoule du sinus frontal, puis se renouvelle à nouveau. Ainsi, les sensations sont cycliques..

La douleur frontale au front est généralement accompagnée des symptômes suivants:

  • malaise général, augmentation de la température corporelle;
  • congestion nasale du côté où la douleur est notée;
  • dans les cas graves, il y a une perte d'odeur, une photophobie.

La frontite et la douleur au front à droite ou à gauche surviennent très souvent en tant que manifestation d'une infection grippale. Dans ce cas, le patient peut souvent remarquer un gonflement au-dessus du nez dû à une altération du flux sanguin dans les capillaires et un gonflement de la peau..

Le diagnostic de sinusite frontale est établi après examen par un médecin ORL. Un traitement antiviral et antibactérien est prescrit.
En savoir plus sur la façade

Sinusite

La sinusite est une maladie dans laquelle un processus inflammatoire se développe dans les sinus maxillaires situés sur les côtés du nez. Souvent, cela provoque une douleur non pas à l'emplacement immédiat des sinus, mais au front, à droite ou à gauche..

Le reste des symptômes de la sinusite sont assez caractéristiques:

  • la douleur survient, en règle générale, toujours au même moment de la journée;
  • la température corporelle augmente, une faiblesse générale, un malaise, des frissons sont notés;
  • le nez est bloqué d'un côté, il y a écoulement de la narine.

Le diagnostic des causes de la douleur dans la région du front et la nomination d'un traitement sont effectués par un oto-rhino-laryngologiste. Des médicaments antibactériens, de la physiothérapie sont prescrits. Dans les cas plus graves, une ponction du sinus maxillaire est prescrite.
En savoir plus sur la sinusite

Ethmoïdite

Maladies infectieuses

Douleur au front associée à des pathologies du cœur et des vaisseaux sanguins

Augmentation de la pression intracrânienne

Diminution de la pression intracrânienne

Douleur au front due à des pathologies du système nerveux

Migraine

La migraine est une maladie chronique qui touche 10% des personnes. Il se manifeste sous la forme d'une douleur lancinante intense périodique dans la zone du front qui couvre le côté droit ou gauche de la tête..

Habituellement, au début d'une crise de migraine, il y a une forte douleur lancinante dans la tempe, qui se propage au front et à l'orbite, à l'arrière de la tête. Cependant, il existe d'autres symptômes caractéristiques:

  • faiblesse et étourdissements;
  • nausée et vomissements;
  • la douleur et l'inconfort sont considérablement augmentés lorsque le patient est exposé à une lumière vive et à un bruit fort;
  • s'il y a de fortes odeurs dans la pièce où se trouve le patient, il les perçoit également assez douloureusement;
  • chez certains patients, lors d'une crise de migraine, il y a une violation de l'orientation dans l'espace;
  • parfois il peut y avoir un trouble digestif;
  • acouphènes, "vole devant les yeux".

Le plus souvent, les crises de migraine sont répétées à des intervalles de 2 à 8 fois par mois. Parfois, ils dérangent le patient très rarement, et parfois presque quotidiennement. Pour le moment, la cause de la douleur au front avec la migraine n'est pas entièrement comprise..

Le plus souvent, le patient ressent l'approche d'une crise migraineuse: il est précédé d'un complexe de sensations appelé l'aura. Il peut s'agir de certaines odeurs ou de certains éclairs de lumière devant les yeux. Parfois, ce n'est qu'un ensemble de sentiments difficiles à exprimer avec des mots..
Pour le traitement de la douleur au front avec des migraines, des médicaments sont utilisés. Dans le même temps, le patient doit éviter tous les facteurs pouvant provoquer des crises. Parfois, la douleur devient si intense et si fréquente que le patient doit créer un groupe de handicap.

Les migraines sont généralement diagnostiquées et traitées par un neurologue.

Douleur de cluster

Les douleurs groupées (faisceaux) dans le front sont des sensations de douleur paroxystique qui surviennent spontanément, sans raison apparente, puis passent également indépendamment.

Les douleurs en grappes sont très intenses: parfois elles sont si sévères que le patient tente de se suicider et tente de se suicider.

Dans la plupart des cas, la douleur à la tête en grappes dans la région du front survient d'abord entre 20 et 50 ans. L'âge le plus typique est de 30 ans. Habituellement, une série d'attaques suit, après quoi le patient ne présente aucun symptôme pendant 3 ans. Puis les maux de tête reviennent. Dans les céphalées en grappe, aucune hérédité n'a été notée. Habituellement, le patient est la seule personne de la famille souffrant de cette pathologie..

Une attaque de céphalée en grappe dans le front est caractérisée par les caractéristiques suivantes:
1. Il survient spontanément, indépendamment. Il n'est pas précédé, comme pour la migraine, d'une aura.
2. La douleur au front est unilatérale. Cela se produit généralement uniquement à droite ou à gauche. Les sensations douloureuses s'étendent à la tempe, à la partie correspondante du front et de l'occiput. Parfois, ils sont localisés uniquement autour de l'œil droit ou gauche.
3. Les attaques sont généralement très courtes (15 minutes) mais fréquentes. De 1 à 10 attaques peuvent survenir par jour. Un épisode de maux de tête au niveau du front peut durer de plusieurs jours à plusieurs semaines, voire des mois. Après cela, comme décrit ci-dessus, il y a une période de 3 ans pendant laquelle le patient ne s'inquiète de rien..
4. Lors d'une crise, les symptômes sur le côté de l'œil sont très caractéristiques. La douleur au front est accompagnée d'une rougeur du globe oculaire, d'une constriction de la pupille et d'une déficience visuelle. La paupière du côté du même nom est abaissée et légèrement enflée.
5. Caractérisé par une fréquence cardiaque accrue.
6. Des crises régulières de céphalées en grappe sont provoquées par le tabagisme, la consommation d'alcool. Ils se produisent souvent au printemps ou en automne..

La douleur en grappes au front est traitée par un neurologue. En raison de la courte durée des crises, leur traitement est difficile. Aujourd'hui, certains médicaments sont utilisés avec succès, mais cela ne doit être fait que sous la supervision d'un médecin..

La névralgie du trijumeau

La névralgie du trijumeau est une maladie dont la nature n'est pas encore entièrement comprise. Elle s'accompagne d'attaques de vives douleurs lancinantes au visage, aux endroits où passent les branches correspondantes du nerf trijumeau. Si la branche supérieure est touchée, il y a une douleur aiguë et plutôt intense au front à droite ou à gauche.

Les crises de névralgie du trijumeau sont caractérisées par les caractéristiques suivantes:

  • Ils peuvent survenir d'eux-mêmes, sans raison apparente, mais le plus souvent, ils sont provoqués par le toucher, le rasage, le lavage à l'eau froide ou chaude..
  • Il y a une zone dite de déclenchement, lorsqu'elle est irritée, la douleur est plus susceptible de se produire: elle est située entre le nez et la lèvre supérieure..
  • Le plus souvent, une douleur aiguë au front ne dure pas plus de deux minutes (dans la plupart des cas, l'attaque dure plusieurs secondes), il s'agit d'un personnage de tir.
  • La propagation de la douleur est très variable et dépend de la façon dont les branches du nerf trijumeau passent sous la peau: les patients se plaignent souvent de maux de dents, de douleurs aux yeux, aux oreilles et au nez. Parfois, il y a une douleur dans l'index à gauche.

Le traitement de la douleur au front avec névralgie du trijumeau est effectué par un neurologue. Des médicaments sont utilisés. Parfois, dans les cas graves, il est nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale - la destruction du nœud du nerf trijumeau, situé sur la surface interne de l'os temporal.

Névroses

La douleur au front peut également être psychogène. Par exemple, avec neurasthénie, névrose hystérique, méfiance pathologiquement accrue. Dans ce cas, outre la douleur elle-même, aucun autre symptôme pathologique n'est détecté..

Le diagnostic d'une névrose, dont la seule manifestation est une douleur au front, ne peut être établi qu'après que toutes les autres causes du symptôme ont été exclues.
En savoir plus sur les névroses

Douleur au front avec maladies du système musculo-squelettique

Ostéochondrose cervicale

L'ostéochondrose cervicale est une maladie dégénérative chronique de la colonne vertébrale, en l'occurrence sa colonne cervicale. Dans ce cas, il y a une destruction partielle des disques intervertébraux, la formation d'excroissances osseuses sur les vertèbres - ostéophytes. En conséquence, les ouvertures entre les vertèbres se rétrécissent, à travers lesquelles les racines de la moelle épinière émergent du canal rachidien. Les serrer entraîne de la douleur et d'autres symptômes désagréables..

Le plus souvent, l'ostéochondrose cervicale se manifeste par une douleur dans l'occiput. Mais parfois, il y a principalement des douleurs au front. Par nature, ils peuvent presser, tirer, pleurnicher ou tirer.

Souvent, un mal de tête au front causé par l'ostéochondrose est déclenché par le froid, un effort physique excessif et une position monotone prolongée de la tête et du cou, par exemple pendant le travail. Les douleurs matinales qui surviennent après que la tête a été dans une position uniforme sont très fréquentes, surtout si un oreiller inconfortable a été utilisé.

Pour les douleurs au front avec ostéochondrose, d'autres symptômes sont également caractéristiques:

  • acouphènes, "vole devant les yeux", s'assombrissant dans les yeux;
  • étourdissements, nausées, vomissements, pâleur;
  • altération de la coordination des mouvements, démarche bancale;
  • picotements, engourdissements, "rampement" et autres sensations désagréables dans la peau du visage, de la tête, du cou.

Pour diagnostiquer l'ostéochondrose, les rayons X, la tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique sont utilisés. Aux fins du traitement, des médicaments, de la physiothérapie, des massages, des exercices de physiothérapie sont utilisés. Lors d'une crise de maux de tête au niveau du front provoquée par l'ostéochondrose, analgésiques, chaleur sèche, repos.

Céphalée de tension

Pathologies oculaires

Douleur au front associée aux processus néoplasiques

Parfois, la douleur chronique au front est associée à des processus néoplasiques. Le plus souvent, les types de tumeurs suivants entraînent l'apparition d'un symptôme:
1. Tumeurs de l'os frontal situé sur sa surface interne.
2. Tumeurs du lobe frontal du cerveau. Dans ce cas, la douleur au front peut être accompagnée de symptômes tels que des crises d'épilepsie, des troubles mentaux, de la parole, de l'odorat, des mouvements.
3. Tumeurs vasculaires - hémangiomes. Le syndrome de la douleur peut donner un hémangiome situé dans le lobe frontal du cerveau.
4. Tumeurs des sinus paranasaux: frontaux, maxillaires. Les fumeurs sont particulièrement sujets à de telles pathologies..
5. Tumeur de la glande pituitaire - la glande endocrine la plus importante du corps, située à la base du crâne. Dans ce cas, la douleur au front est souvent associée à une déficience visuelle..
6. Tumeurs situées dans la cavité de l'orbite. Ils peuvent provenir du globe oculaire, du nerf, des vaisseaux sanguins, du tissu adipeux et conjonctif. Dans ce cas, une vision bombée et double sont caractéristiques. En externe, vous pouvez identifier la position asymétrique des globes oculaires dans les orbites.

En règle générale, les patients souffrant de douleurs prolongées au front causées par des processus tumoraux se rendent initialement à un rendez-vous avec un neurologue. Ensuite, l'oncologue est engagé dans le diagnostic et le traitement de ces conditions..

Que faire si vous êtes préoccupé par la douleur au front?

Comme indiqué ci-dessus, la douleur au front peut avoir diverses causes. Parfois, il s'agit simplement d'une conséquence d'un surmenage et dans d'autres cas, cela signale une pathologie grave. Si le syndrome douloureux est survenu une fois, pendant une courte période et n'était pas très prononcé, il y avait très probablement simplement un épisode de tension douloureuse et il n'y a aucune raison de s'inquiéter. Si la douleur est suffisamment intense et réapparaît périodiquement, vous devriez consulter un médecin, tout d'abord un neurologue.

Les analgésiques aident à soulager le symptôme, dont le plus courant est l'analgine. Cependant, il convient de rappeler qu'ils n'aident que pendant un certain temps et n'éliminent pas la cause. Par conséquent, si la douleur au front est causée par une maladie, il est nécessaire que le médecin vous prescrive un traitement spécial..

Maux de tête au front

Chaque personne souffre périodiquement d'un mal de tête. La douleur occasionnelle n'est généralement pas préoccupante et est facilement soulagée par les analgésiques, mais pour un certain nombre de patients, cette pathologie devient partie intégrante de l'existence, altérant considérablement la qualité de vie..

Les maux de tête au front sont un phénomène assez courant dans tous les groupes d'âge de la population. Pour y faire face, vous devez aborder ce problème avec soin, écouter attentivement votre corps, essayer d'identifier les facteurs provoquant l'apparition de la douleur et assurez-vous de consulter un spécialiste..

Pourquoi la tête fait-elle mal au front

Le moyen le plus efficace de traiter les maux de tête est de savoir où ils se trouvent. Les causes des maux de tête peuvent être très différentes: du surmenage et du manque de sommeil banals aux lésions cérébrales graves.

Maladies dans lesquelles la tête fait mal au front:

Grippe, SRAS et autres infections virales - dans ce cas, le mal de tête est accompagné de frissons, de fièvre, de photophobie, de larmoiement, ainsi que d'un écoulement nasal et d'un mal de gorge. Un symptôme courant de la grippe est un mal de tête au front et aux yeux..

La frontite est une inflammation des sinus paranasaux frontaux. En règle générale, en plus du mal de tête au niveau du front en se penchant en avant, il y a une sensation de plénitude. En outre, cette maladie peut être accompagnée de fièvre, de malaise et d'écoulement nasal mucopurulent. La particularité de la maladie est que dans la plupart des cas, la tête fait constamment mal au front et aux sourcils.

Névralgie du trijumeau - avec cette maladie, la tête fait souvent mal au front à gauche ou à droite. La douleur est très atroce, vive et brûlante, a un caractère paroxystique et augmente avec le mouvement.

Tumeur cérébrale - la localisation de la tumeur dans les lobes frontaux peut être accompagnée d'une douleur au front d'intensité variable. De plus, les tumeurs cérébrales sont souvent accompagnées d'autres symptômes: étourdissements, nausées et vomissements, troubles mentaux, convulsions et déficience visuelle..

Migraine (hémicranie) - avec cette maladie, la douleur est le plus souvent localisée d'un côté et peut irradier vers les yeux, le cou et la mâchoire supérieure. Le syndrome douloureux s'accompagne souvent de nausées et de vomissements, d'étourdissements, d'irritabilité, d'une sensibilité accrue à la lumière, aux sons et aux odeurs. La migraine est caractérisée par un flux paroxystique, tandis que l'attaque peut durer de 5 à 10 minutes à plusieurs jours.

Blessures à la tête et conditions post-traumatiques - si la partie frontale de la tête est blessée, le syndrome douloureux sera plus prononcé dans cette zone. Les traumatismes crâniens sont souvent accompagnés de vertiges, de nausées et de vomissements.

Important! Même un traumatisme crânien mineur peut être très grave, vous devez donc consulter immédiatement un médecin, surtout si un enfant est blessé!

Maladies oculaires - les troubles visuels et autres pathologies ophtalmiques provoquent souvent des maux de tête au front et aux sourcils. Une surcharge visuelle et des maladies oculaires plus graves, telles que le glaucome, peuvent entraîner des douleurs..

Autres causes de douleur frontale

Intoxication - l'ingestion de substances toxiques peut également provoquer des maux de tête. D'autres symptômes d'empoisonnement dépendent directement de la substance toxique, il peut s'agir de nausées, de toux (lors de l'inhalation de fumée et de vapeurs de substances irritantes), de troubles neurologiques.

Surmenage - Vivre trop intensément peut provoquer un soi-disant «mal de tête de tension». Beaucoup connaissent la condition lorsque la tête fait mal au front et appuie sur les tempes après une dure journée de travail, surtout si elle était saturée de stress psycho-émotionnel important. Ce type de mal de tête survient souvent chez les écoliers et les étudiants, il est provoqué par une surcharge mentale, l'incertitude et la peur des tests et des examens, des classes et des publics étouffants.
Consommation d'alcool et de certains aliments - les maux de tête les plus souvent provoqués:

  • aliments à forte teneur en sel - l'excès de sel provoque une rétention d'eau dans les tissus, ce qui entraîne une augmentation de la pression sanguine et intracrânienne;
  • viandes fumées - contiennent également une grande quantité de sel;
  • aliments contenant l'exhausteur de goût «glutamate monosodique» - en plus des produits habituels du supermarché, cette substance se retrouve dans certaines variétés de poisson cru (informations pour les amateurs de cuisine japonaise et chinoise);
  • certains types de fromages (en particulier les fromages affinés, par exemple le parmesan) - contiennent de la tyramine, une substance qui augmente la tension artérielle;
  • vinaigre - principalement utilisé dans la conservation à domicile, qui contient une quantité considérable de sel, qui conduit ensemble à un œdème;
  • chocolat, café - contiennent de la caféine et provoquent des pics de tension artérielle;
  • tout produit contenant de l'histamine ou provoquant des réactions allergiques (vin rouge, certaines bières, agrumes, etc.).

Il est à noter que souvent des maux de tête au front dus à la faim, alors essayez de manger régulièrement.

Un mal de tête au front: quel médecin contacter?

Le plus souvent, avec un mal de tête de toute origine et localisation, ils se tournent vers un neurologue. Un rendez-vous avec un médecin consiste en une enquête détaillée sur les causes probables et la nature de la douleur, la nomination d'un examen supplémentaire et la sélection de médicaments pouvant réduire ou arrêter la douleur.

Les études suivantes sont le plus souvent attribuées:

  • CT ou IRM du cerveau - ces types de recherche sont particulièrement pertinents dans le diagnostic des blessures et des tumeurs cérébrales.
  • Échographie Doppler et balayage duplex des vaisseaux cérébraux - ces études aideront à identifier les troubles de la circulation cérébrale qui accompagnent souvent les migraines et d'autres types de maux de tête.
  • Surveillance quotidienne de la pression artérielle (MAPA) - ce type de diagnostic aidera à déterminer la dépendance de l'apparition de maux de tête sur les fluctuations de la pression artérielle.

Éliminer la cause d'un mal de tête dans la zone frontale peut être non seulement un neurologue, mais aussi d'autres spécialistes spécialisés.

Otorhinolaryngologist - ce spécialiste doit être consulté pour les symptômes suivants:

  • mal de tête dans la région des sourcils;
  • augmentation de la douleur en penchant la tête en avant;
  • écoulement nasal;
  • augmentation de la température corporelle.

Tous ces signes indiquent le développement possible d'une sinusite frontale - inflammation des sinus frontaux. Cette maladie est dangereuse pour ses complications, jusqu'au développement de la méningite. Un médecin ORL peut confirmer ou infirmer le diagnostic après une série d'études de laboratoire et instrumentales (radiographie des sinus paranasaux, imagerie par résonance calculée ou magnétique).

Ophtalmologiste (oculiste) - les symptômes suivants peuvent être une raison de consulter ce médecin:

  • douleur qui s'est d'abord produite dans le contour des yeux, puis s'est étendue à la région frontale;.
  • détérioration de la vision;
  • brouillard et vole devant les yeux.

Lorsque de telles manifestations apparaissent, vous devez consulter un ophtalmologiste et subir un examen ophtalmologique détaillé (échographie des globes oculaires, mesure de la pression intraoculaire, examen du fond, etc.).

Un médecin généraliste vous aidera à faire face aux maux de tête causés par la grippe et d'autres infections virales. En outre, ce spécialiste vous aidera en cas de mal de tête au front et à l'arrière de la tête, qui se produit avec une pression artérielle élevée ou basse..

Que faire avec un mal de tête au front?

La réponse à cette question est évidente: rechercher la cause de la douleur et être traitée. Pour aider le médecin à diagnostiquer, il est nécessaire d'écouter votre corps et de décrire avec précision la nature, la fréquence, l'emplacement exact de la douleur et les facteurs. qui provoquent son apparition. Plus tôt une maladie est détectée, plus vite vous pouvez vous en débarrasser et, dans certains cas, éviter des maladies potentiellement mortelles..

Les méthodes de traitement des maux de tête sont assez variées et peuvent inclure:

  • traitement médical;
  • changements de style de vie (bon repos, normalisation du sommeil, élimination des facteurs de stress);
  • acupression (peut être effectuée à la fois indépendamment et avec l'aide d'un spécialiste);
  • acupuncture.

Pour les tumeurs cérébrales, une intervention chirurgicale peut être prescrite.

Comment réduire la douleur sans pilules

Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer les facteurs qui provoquent l'apparition du mal de tête. Dans certains cas, il suffit de s'allonger un moment en silence, d'atténuer les lumières et de boire une tisane au miel. Parfois, le sommeil, même un sommeil court, peut aider à faire face à la douleur..

Si la tête fait mal au front et appuie sur les yeux, vous devez minimiser la charge visuelle, vérifier votre vue et changer de lunettes ou de lentilles de contact (si votre vision s'est détériorée).

L'acupression est un bon effet pour les maux de tête au niveau du front. Les points les plus efficaces sont situés à la base du crâne (au centre et sur les côtés à l'intérieur des grands muscles verticaux du cou) et sur l'arête du nez (dans la dépression entre les sourcils). Vous pouvez améliorer l'effet du massage avec des huiles essentielles, la seule chose à laquelle vous devez faire attention avec les huiles pour migraines, car une odeur intense ne peut qu'aggraver la condition..

Un «mal de tête de tension» nécessite un changement dans votre routine quotidienne. Cela peut exiger de changer d'emploi, d'établissements d'enseignement et de réduire la charge de travail parascolaire d'un enfant ou d'un adolescent. Vous devrez également réduire considérablement le temps passé devant la télévision et l'ordinateur, surtout avant de vous coucher. Un enthousiasme excessif pour les gadgets provoque souvent un mal de tête - à cause des petits écrans, la vision est particulièrement tendue.

Très utile pour les maux de tête d'étiologies diverses, les promenades au grand air, le massage de la zone du col cervical, la balnéothérapie.

Comment se débarrasser d'un mal de tête au niveau du front?

La toute première chose qui vient à l'esprit avec ce problème est de prendre une pilule, car le choix des analgésiques, également vendus sans ordonnance, est extrêmement large. Néanmoins, l'automédication n'en vaut pas la peine, il est beaucoup plus efficace d'aller chez le médecin, de découvrir la cause de la douleur et d'obtenir un rendez-vous en tenant compte de toutes les caractéristiques de votre corps.

Vous devez savoir que les analgésiques sont loin d'être inoffensifs et ont une liste impressionnante d'effets secondaires. Même le paracétamol habituel a un effet néfaste sur le foie, et d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens privent la défense naturelle de la membrane muqueuse de l'estomac et du duodénum, ​​ce qui conduit à une gastroduodénite et des lésions ulcéreuses.

Les principaux groupes de médicaments utilisés si la tête fait mal au front, aux tempes, aux yeux et à l'arrière de la tête:

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) - font un excellent travail avec les "céphalées de tension", les douleurs épisodiques;
  • médicaments du groupe triptan - efficaces dans le traitement de la migraine;
  • analgésiques et antispasmodiques - utilisés pour la grippe et les infections virales respiratoires aiguës, les formes légères de migraine;
  • anticonvulsivants - utilisés pour la névralgie du trijumeau, la migraine.

Si la tête fait mal au front et se sent malade, il est permis de prendre un antiémétique. Afin de ne pas vous blesser, vous devez vous assurer que la nausée n'est pas causée par une intoxication.

Prévention des maux de tête

Afin de minimiser la fréquence des crises de maux de tête, un certain nombre de recommandations doivent être suivies:

  • fournir un repos et un sommeil adéquats;
  • planifiez vos heures de travail afin qu'il n'y ait pas de surcharge;
  • réduire le temps d'utilisation des gadgets et de rester à l'ordinateur
  • éviter la fatigue oculaire;
  • exclure du régime les aliments qui provoquent des crises de maux de tête (boissons alcoolisées, café, fromage, chocolat).

Si la tête au niveau du front fait constamment mal ou si la douleur est très intense, vous devez immédiatement consulter un médecin et suivre toutes ses instructions..