Principal > Pression

Une tête peut-elle faire mal à une dent et comment ces sensations sont-elles liées??

Les maux de tête sont l'un des symptômes courants qui accompagnent de nombreuses maladies. Cela pourrait-il être lié à de mauvaises dents? À propos de cela - dans l'article ci-dessous..

  • Une tête peut-elle faire mal à une dent?
  • Quelle est la connexion ↓
  • Raisons possibles ↓
  • Connexion des dents et localisation de la douleur ↓
  • Douleur et coups dans les oreilles ↓
  • Frapper aux tempes ↓
  • Que faire ↓
  • Mesures préventives ↓

Une tête peut-elle souffrir d'une dent?

Les maux de tête et les maux de dents sont-ils liés? Connecté, et assez proche. Une mauvaise dent peut causer de graves maux de tête qui peuvent être difficiles à soulager avec des pilules et des traitements sédatifs..

Quel est le lien

Le lien entre les maux de tête et les maux de dents est le plus direct. Les deux mâchoires sont innervées par plusieurs paires de nerfs crâniens. L'innervation mixte permet une préservation partielle de la sensibilité même en cas de lésion de l'un des troncs nerveux.

Mais ces mêmes nerfs innervent également d'autres parties du visage et de la tête, de sorte qu'une douleur simultanée dans une zone peut être donnée à une autre. Ce phénomène est appelé irradiation de la douleur..

Les maux de dents peuvent irradier vers les pommettes, le front, le nez, les orbites, moins souvent vers toute la tête.

Raisons possibles

La cause du mal de dents et de son irradiation à la tête est toujours un processus pathologique dans la dent. Les maux de dents sont toujours caractérisés par une intensité et une persistance élevées, il est difficile d'y faire face si la dent n'est pas traitée:

  • Carie

La carie est la destruction des tissus durs - émail et dentine. Cela se produit sous l'influence de bactéries pathogènes dans la bouche. La particularité de la douleur pendant la carie est douloureuse, elle augmente avec la charge sur la dent.

Il y a également une augmentation de la sensibilité de l'émail - il réagit aux aliments chauds ou froids, aux bonbons, aux aliments épicés. La douleur donne assez rarement à la tête, seulement dans les derniers stades.

  • Pulpite

Une pulpe est un faisceau neurovasculaire d'une dent. Il est protégé de manière fiable des influences extérieures par les tissus durs. L'inflammation de la pulpe se produit comme une complication des caries avancées, lorsque l'infection pénètre profondément dans la dent ou si l'infection a été introduite avec la circulation sanguine.

La particularité du processus inflammatoire dans la pulpe est que l'espace dans lequel le processus pathologique se développe est limité. Avec le développement d'un œdème inflammatoire dans la pulpe, il n'a tout simplement nulle part où se développer. Cela provoque deux traits caractéristiques de la pulpite - une douleur intense et un développement rapide de la nécrose..

La douleur est constamment présente, elle irradie vers les dents adjacentes, la joue, la pommette et d'autres zones de la tête de son côté.

  • Kyste

Un kyste dentaire est une cavité pathologique à l'intérieur de la racine. En raison des particularités de son emplacement, il peut perturber l'approvisionnement en sang ou l'innervation..

Pour cette raison, la dent devient sensible aux influences extérieures, elle est facilement endommagée et émiettée.

La douleur est constante, d'intensité variable, passant dans les zones adjacentes de la mâchoire, du visage et de la tête.

  • Élimination des nerfs

Après le retrait du nerf de la dent, les sensations douloureuses causées par l'opération persistent pendant un certain temps.

La douleur est généralement légère et peut être facilement soulagée avec des analgésiques.

Chez les patients avec un seuil de douleur bas, une irradiation dans toute la tête peut être possible.

  • Inflammation du nerf trijumeau

L'inflammation du nerf ternaire provoque une douleur non pas dans une dent, mais dans tout un segment.

Le nerf trijumeau est l'un des principaux troncs nerveux qui innervent le visage. Il tire son nom du fait qu'il est divisé en trois branches principales qui innervent l'orbite, la mâchoire supérieure et inférieure. L'hypothermie est la cause la plus fréquente d'inflammation (névrite) du nerf trijumeau.

Les symptômes de la névrite sont une douleur le long d'une ou plusieurs branches du nerf. Dans le même temps, une dent ne fait jamais mal - les sensations douloureuses s'étendent à la moitié de la mâchoire supérieure ou inférieure, éventuellement une combinaison avec une douleur dans toute la moitié du visage.

  • Malocclusion

La malocclusion met beaucoup de stress sur certaines dents.

Cela peut endommager la pulpe et blesser les gencives..

La douleur s'intensifie en mangeant, moins souvent en parlant (courbatures, courbatures).

De plus, avec une morsure incorrecte, le risque de caries et d'autres processus pathologiques dans la cavité buccale est plus élevé..

  • Éruption de la dent de sagesse

Les dents de sagesse éclatent tardivement, sur une mâchoire déjà formée.

Souvent, ce processus s'accompagne d'une inflammation (péricoronite, abcès).

Dans ce cas, une douleur vive et intense se produit, irradiant vers le visage et la tête..

  • Douleur se propageant sous une couronne ou une prothèse

Caries sous la couronne

C'est l'un des types de maux de dents les plus insidieux, car il n'est pas possible de détecter immédiatement la cause..

Des sensations douloureuses surviennent en raison du fait que la couronne ou la prothèse blesse la gencive.

Si le traitement de la maladie n'est pas traité à temps, il existe un risque de développer des processus inflammatoires. Pour éliminer la douleur, vous devez remplacer la prothèse ou la couronne.

  • Douleur après extraction dentaire

Une fois qu'une dent est retirée, son trou fait mal pendant un certain temps. Ceci est normal et disparaîtra dans les 2-3 jours..

Les personnes ayant un faible seuil de douleur peuvent ressentir de l'inconfort pendant environ 5 jours..

S'il s'affaiblit progressivement, n'est accompagné d'aucun symptôme supplémentaire, ne vous inquiétez pas.

  • Après l'implantation

Après l'implantation, il faut un certain temps avant que la gencive ne s'adapte à la nouvelle forme de la dentition.

Ce processus peut être accompagné de douleurs dans les gencives et d'inconfort..

Si la douleur persiste ou s'intensifie, des symptômes supplémentaires apparaissent, consultez un médecin.

Connexion des dents et localisation de la douleur

Étant donné que l'innervation de différentes dents et zones de la mâchoire n'est pas la même, les zones d'irradiation seront également différentes. Parfois, la douleur irradiante s'avère beaucoup plus forte que la douleur dans le foyer principal, par conséquent, les données indiquées dans le tableau ci-dessous peuvent aider à déterminer la source de la pathologie.

Zone d'inflammationZone d'irradiationFonctionnalités:
Incisives (mâchoire supérieure)Front, ailes du nez, pont du nez, coins intérieurs des yeuxYeux éventuellement larmoyants, congestion nasale
Incisives (mâchoire inférieure)Menton, langueDouleur en parlant
Canines (mâchoire supérieure)Pommettes, sinus maxillaires, orbitesLes symptômes peuvent être déguisés en sinusite
Canines (mâchoire inférieure)Whisky, joues, couSe produit rarement
Prémolaires (mâchoire supérieure)Joues, tempes, oreilles, pommettesLes symptômes peuvent être déguisés en otite moyenne
Prémolaires (mâchoire inférieure)Mâchoire inférieure entière, occiputLa source de la douleur ne peut être identifiée que par un examen
Molaires (mâchoire supérieure)Couronne, front, whiskyDéguisé en syndrome de fatigue chronique
Molaires (mâchoire inférieure)Nuque, couronne, nuqueDéguisé en une exacerbation de l'ostéochondrose cervicale
MalocclusionTête et visage entiersSe produit uniquement lorsque les dents sont stressées

Douleur et coups dans les oreilles

La douleur et les coups dans les oreilles surviennent lorsque les impulsions nerveuses sont irradiées des dents de la mâchoire supérieure, ainsi que lorsque l'infection se propage des dents aux ganglions lymphatiques et à l'oreille moyenne. Si de tels signes apparaissent, vous devez consulter un médecin dès que possible..

Frapper aux tempes

A la même nature que les coups dans les oreilles. Cela peut signifier une irradiation de la douleur dans la tempe ou une mastoïdite naissante (inflammation du processus mastoïdien). Seul un médecin peut déterminer la cause exacte..

Que faire

Vous ne pouvez vous débarrasser de la douleur d'une dent qu'en la guérissant. Sinon, cela se produira constamment et le processus pathologique progressera. Il convient de noter que le tissu dentaire n'est pas capable de s'auto-cicatriser. Que faire si un mal de dents et une douleur à la tête en même temps:

  • Méthodes dentaires

C'est le moyen le plus efficace de traiter la pathologie dentaire. Le dentiste enlèvera les zones endommagées de la dent et de la pulpe, si elle est affectée, le défaut sera comblé avec un plombage.

Si la dent ne peut pas être enregistrée, elle doit être retirée. Des méthodes de chirurgie maxillo-faciale sont également utilisées, ce qui peut éliminer le processus inflammatoire dans les gencives..

La malocclusion est corrigée avec des appareils orthodontiques.

  • Médicaments pour soulager la douleur

Si vous ne pouvez pas aller chez le médecin, vous pouvez utiliser des analgésiques. A cet effet, des analgésiques sont prescrits (Nurofen, Ketorol, Analgin).

Vous pouvez soulager votre santé avec des gels dentaires (Metrogyl Denta, Kalgel). Mais c'est une mesure temporaire qui ne résout pas le problème..

  • Méthodes traditionnelles

Les méthodes traditionnelles de traitement des maux de dents comprennent le rinçage des dents avec des décoctions d'herbes, la lubrification des gencives avec des huiles essentielles qui ont un effet anti-inflammatoire. Ces médicaments peuvent provoquer des allergies et ne sauraient remplacer le médecin..

Mesures préventives

Pour maintenir des dents saines, il est important d'en prendre soin correctement - un brossage régulier deux fois par jour, en utilisant du fil dentaire et des bains de bouche. Vous devez surveiller votre alimentation - un excès d'aliments sucrés est nocif pour les dents.

2017-2020 © DantoLand - magazine en ligne sur la dentisterie. Tous les droits sont réservés. Lors de la copie des matériaux du site - un lien vers notre site, la source est requise.

119334, Moscou, perspective Leninsky, 41/2, fl. 2

8 causes d'un mal de dents irradiant vers le temple

Les maux de dents sont considérés comme l'un des phénomènes les plus désagréables. Cela peut provoquer un malaise général, mais des cas sont souvent observés lorsque le syndrome se propage aux organes voisins, par exemple à la tempe, à l'oreille, à la mâchoire entière, aux yeux. Pour déterminer la méthode de traitement, il est nécessaire de déterminer les raisons qui ont conduit à cette condition. Pour ce faire, vous devez immédiatement contacter un spécialiste, car l'utilisation d'analgésiques ne résoudra pas le problème..

Contenu
  1. La nature de la douleur
  2. Les raisons
    1. Formations carieuses
    2. Dentine nue
    3. Mauvais remplissage
    4. Dent fissurée
    5. Pulpite
    6. Parodontite
    7. Dents de sagesse de dentition
    8. Inflammation des canines
  3. Que faire

La nature de la douleur

Si un mal de dents irradie vers le temple, il est impératif de consulter un médecin, car un tel symptôme peut être associé à plusieurs raisons graves et peut devenir le coupable de maladies dangereuses.

Si un mal de dents s'accompagne d'un retour au temple, les patients se plaignent souvent d'un bruit constant et d'un bourdonnement dans les oreilles. Ce sentiment devient un réel problème auquel une personne ne peut pas faire face. Le dentiste détermine rapidement la cause et, en fonction de celle-ci, prescrit un traitement.

De nombreuses personnes confondent ces signes avec une poussée de pression et prennent des médicaments qui ne conviennent pas pour résoudre le problème, et la douleur continue d'épuiser la personne.

Sur ce sujet
    • Mal aux dents

Détails sur les raisons pour lesquelles vos dents font mal à cause des bonbons

  • Maria Konstantinovna Tevs
  • 5 octobre 2018.

La douleur qui irradie vers la tempe peut être lancinante, poignardante, brûlante, pressante, douloureuse. Le symptôme palpitant ressemble à un martèlement constant. Elle peut être causée par un vasospasme, une augmentation de la pression artérielle, une pulpite, une réaction inflammatoire des gencives..

Vous devez savoir qu'il n'y a pas de mal de dents dans le temple, mais vice versa. Un dentiste et un neurologue aideront à déterminer le problème.

Les raisons

Si des impulsions des dents sont transmises à la tempe ou à l'oreille, il est urgent d'en déterminer la cause, car cela peut être un symptôme de pathologies concomitantes graves. Par conséquent, vous n'avez pas besoin d'abuser des analgésiques et d'attendre que tout disparaisse tout seul. Un certain nombre de raisons ont été identifiées qui peuvent causer de la douleur lors d'un retour au temple..

Formations carieuses

Avec le développement de la carie, un traitement urgent est nécessaire, car lors du resserrement, en plus des douleurs aiguës, vous pouvez perdre une dent. De plus, une telle pathologie se développe rapidement, détruisant la pulpe. Les fibres nerveuses sont exposées, une forte sensibilité au froid et au chaud se manifeste. Un tel contact provoque un inconfort aigu et douloureux..

Dentine nue

Il y a une partie sur le col de la dent, dont la sensibilité est augmentée, mais sous l'influence de certains facteurs, elle peut s'ouvrir, ce qui provoque un inconfort sévère. Lorsque la dentine est exposée, le syndrome douloureux peut être administré non seulement à la tempe, mais également au cerveau. Cette sensation est aggravée par l'inhalation d'air froid. La manifestation est forte et douloureuse.

Mauvais remplissage

Si, après avoir placé le plombage, une douleur dans les tempes commence à se développer, le travail du dentiste a été mal effectué. Le nerf qui envoie des impulsions inconfortables à la tempe est exposé à la suite de gencives et de dents mal préparées pour la thérapie. De telles erreurs sont souvent commises par des médecins peu expérimentés..

Dent fissurée

Lorsqu'une fissure ou une fissure apparaît, des sensations douloureuses aiguës apparaissent, qui irradient vers toutes les parties de la tête. Le traitement ne peut pas être reporté, car vous pouvez non seulement perdre une dent, mais également permettre le développement de pathologies infectieuses dans la gencive, qui détruisent sa structure. Avec des fissures, le faisceau nerveux est exposé, ce qui provoque une douleur intense irradiant vers la tempe..

Pulpite

La pulpite est le développement d'un processus inflammatoire lorsqu'une infection pénètre dans la pulpe. La douleur est très forte et prolongée, elle peut irradier vers toutes les parties de la tête le long du trajet du nerf trijumeau. Les dentistes diagnostiquent rapidement une telle pathologie, après quoi les patients perdent souvent la dent affectée..

Parodontite

La parodontite est un processus inflammatoire dans les couches les plus profondes des gencives, qui sont adjacentes à la mâchoire. Avec ce développement, très souvent la douleur est donnée à l'oreille et à la tempe..

Dents de sagesse de dentition

La cause des sensations de pulsation inconfortables dans la partie temporale est souvent les dents de sagesse pendant le processus d'éruption. Ce n'est pas pour rien qu'ils sont considérés comme les plus problématiques et sont souvent supprimés même avec de légères caries..

Sur ce sujet
    • Mal aux dents

Découvrez si une oreille peut blesser une dent

  • Olga Alexandrovna Novikova
  • 5 octobre 2018.

Au début d'un tel processus, la gencive autour d'une telle dent gonfle considérablement et une forte douleur qui l'accompagne se propage à toutes les parties de la tête, y compris la temporale. Pour soulager le symptôme, des médicaments du groupe des analgésiques sont pris et il est également conseillé de rincer la cavité buccale avec des décoctions d'herbes médicinales (sauge, camomille, calendula), une solution de soude ou de la teinture de propolis.

Si la dent ne peut pas éclater d'elle-même et que la douleur et le gonflement ne disparaissent pas, le dentiste disséquera les gencives pour libérer sa croissance. La procédure est effectuée rapidement sous anesthésie locale.

Inflammation des canines

Le processus inflammatoire qui se développe dans les canines (dont beaucoup s'appellent les dents oculaires) entraîne une douleur intense qui se propage à la partie temporale de la tête et des yeux. La cause peut être un flux, une pulpite, une parodontite et d'autres pathologies. L'auto-traitement peut entraîner une aggravation du processus, vous ne pouvez donc ici prendre que des médicaments symptomatiques et consulter un dentiste pour une aide qualifiée.

Souvent, les processus inflammatoires se produisant dans l'articulation temporo-mandibulaire deviennent des provocateurs de douleur temporale. Ce phénomène se développe avec une morsure incorrecte ou une mastication constante d'un côté de la mâchoire - cela est dû au fait qu'au moins une dent à mâcher a une pathologie et des douleurs lorsque la nourriture pénètre dessus. Par conséquent, toute la charge tombe du côté sain, forçant l'articulation correspondante à fonctionner doublement. Pour éviter ce phénomène, vous devez traiter et retirer les dents malades en temps opportun..

Que faire

Pour vous sentir mieux, vous devez contacter un dentiste, qui détermine la cause de la pathologie, analyse les symptômes et, si nécessaire, se réfère à un neurologue. Pour le traitement, des anti-inflammatoires ou des médicaments symptomatiques sont généralement prescrits. Il est très important de suivre toutes les recommandations d'un spécialiste afin d'éviter le développement de complications.

La tempe droite fait mal: causes, médicaments, cette maladie peut

Si la douleur dans la tempe droite est troublante, vous ne devez pas prendre immédiatement des analgésiques. Pour commencer, il vaut la peine de découvrir l'origine d'une telle condition. Une douleur vive peut indiquer la présence d'un processus pathologique chez le patient. La pulsation se propage assez souvent au-delà de la zone dans laquelle l'inconfort est apparu. Si la tempe droite appuie fortement et que la douleur est intense, vous devez consulter un médecin.

Les principales causes de douleur dans la tempe droite

Avec l'apparition régulière d'un symptôme, il convient de considérer la présence possible de problèmes au niveau organique..

La céphalalgie avec localisation dans la tempe droite est un symptôme courant et peu spécifique. Elle est caractéristique des processus inflammatoires affectant les nerfs, les tissus ou les méninges. Une telle douleur peut indiquer un dysfonctionnement des vaisseaux sanguins et un déséquilibre hormonal. L'inconfort dans la tempe droite est caractéristique de l'hypertension intracrânienne, de la présence de formations purulentes dans la tête, des spasmes musculaires. Souvent, une telle localisation de la douleur indique le développement d'un rhume..

Des maux de tête peuvent survenir dans la tempe droite sous l'influence de stimuli externes:

  • utiliser un équipement de sommeil inapproprié, une posture de repos inconfortable;
  • dormir le jour ou rester au lit trop longtemps (plus de 8 heures);
  • rester dans une pièce mal ventilée, refus de marcher à l'air frais;
  • être à une hauteur ou profondeur inhabituellement élevée, dans un sous-sol;
  • un changement brusque des conditions météorologiques avec météorologie ou dépendance météorologique;
  • fumer, boire de l'alcool, non-respect des règles d'une alimentation saine;
  • stress excessif sur les yeux - rester derrière un écran d'ordinateur, lire des petits caractères, un éclairage insuffisant ou trop lumineux.

Prendre des analgésiques peut temporairement éliminer le problème, mais pas le résoudre. Pour éliminer définitivement le mal de tête, il est nécessaire de rechercher la cause de son apparition. Ce n'est qu'en influençant le provocateur de la céphalalgie que l'on peut compter sur un résultat positif durable.

La douleur peut également être localisée dans la tempe gauche; vous pouvez en apprendre davantage sur ses causes et ses méthodes de traitement dans cet article..

Symptômes associés

En plus de la douleur du côté gauche de la tête, d'autres symptômes peuvent se développer, dont la nature dépend de la cause de la pathologie. Si la douleur est causée par une migraine, le patient développe:

  • la nausée;
  • photophobie;
  • détérioration de la fonction visuelle.

Avec des changements soudains de pression artérielle, une personne ressent un bruit ou un bourdonnement dans les oreilles, des vomissements. Le syndrome douloureux associé au changement climatique peut être complété par une faiblesse et une somnolence.

Particulièrement dangereuses sont les conditions dans lesquelles, en plus de la douleur temporelle, il y a des pertes de mémoire, un engourdissement des extrémités, des problèmes de coordination et des étourdissements fréquents. De tels phénomènes nécessitent une attention médicale urgente..

Variétés de maux de tête dans la tempe droite

Non seulement les causes de la céphalalgie du lobe temporal peuvent être différentes, mais également les caractéristiques de sa manifestation. Un spécialiste expérimenté est capable de poser un diagnostic préliminaire en fonction du type de sensations chez le patient et des spécificités du tableau clinique. Selon les statistiques, les principales causes de douleur dans la tempe du côté droit sont secondaires. Ils surviennent dans le contexte d'une pathologie organique ou systémique, accompagnée d'autres symptômes. Avec certains types de symptômes, vous pouvez essayer de faire face au problème vous-même. Avec d'autres, mieux vaut ne pas risquer et demander immédiatement l'aide de professionnels.

Douleur lancinante dans la tempe droite

Ce symptôme est particulièrement inconfortable et indique souvent le développement de maladies graves. Il est caractéristique d'une pression artérielle très élevée ou trop basse, d'une hypertension intracrânienne. Des pulsations dans la zone du temple à droite peuvent survenir chez les personnes souffrant de migraine, dans un contexte de surmenage psycho-émotionnel chronique.

Des cas ponctuels de céphalalgie sont possibles avec le stress, l'épuisement physique, la peur grave ou l'explosion émotionnelle. Parfois, la pulpite dans la tempe provoque une pulpite. Les dommages aux tissus dentaires peuvent survenir sous une forme latente, par conséquent, pour exclure le diagnostic, il est nécessaire de prendre une photo.

En savoir plus sur les causes de la douleur lancinante ici.

Douleur douloureuse dans la tempe droite

Les maux de tête chroniques dans la région des tempes du côté droit sont caractéristiques des troubles neuropsychiatriques. Elle s'accompagne souvent de fatigue, de faiblesse, d'irritabilité et d'anxiété. En outre, le symptôme survient chez les personnes souffrant d'hypertension essentielle. Dans ce cas, la sensation de douleur est présente presque constamment et, avec une augmentation des indicateurs, elle se transforme en pulsation. Dans les deux cas, le signe est généralement symétrique, mais il peut aussi avoir une localisation unilatérale..

Tir de douleur dans la tempe droite

Un autre symptôme alarmant avec lequel vous devez immédiatement aller chez le médecin. Le plus souvent, il tire dans cette partie de la tête avec une lésion locale du nerf trijumeau (inflammation, compression ou pincement) ou artérite temporale. Dans le premier cas, le tableau clinique est complété par des spasmes des muscles faciaux et des douleurs irradiant vers l'oreille, les yeux, la joue et la mâchoire supérieure du côté droit. L'artérite temporale est caractérisée par une faiblesse générale, de la fièvre, des douleurs de la peau en réponse au toucher, des troubles du sommeil.

Presser la douleur dans la tempe droite

La douleur sous forme de pression est caractéristique du surmenage, de l'explosion émotionnelle, du séjour dans une pièce mal ventilée. Le plus souvent, un symptôme similaire qui se produit sur le côté droit de la tempe indique une privation d'oxygène du cerveau. Souvent, le phénomène devient le résultat d'une violation de l'apport sanguin à l'organe en raison de processus dystrophiques dans la colonne cervicale. L'ostéochondrose, l'arthrose et d'autres pathologies similaires entraînent des modifications du cartilage. Les éléments changent ou grandissent. En conséquence, ils interfèrent avec le flux sanguin normal à travers les vaisseaux. Le tableau clinique est complété par des étourdissements, de la fatigue, de l'irritabilité, de la faiblesse.

Une autre raison de l'apparition d'un symptôme est le stress physique ou mental. Dans ce cas, la céphalalgie n'a principalement pas de point, mais une localisation environnante. Surtout, la tête fait mal aux tempes et appuie sur l'œil droit (ou gauche). Les sentiments s'intensifient avec l'activité physique et le travail mental, s'affaiblissent après le repos ou la relaxation.

En savoir plus sur les causes des sensations pressantes dans la tête dans l'article.

Douleur sourde dans la tempe droite

Une occurrence unique d'une telle céphalalgie dans le contexte du stress, de l'anxiété et des émotions vives est considérée comme une variante de la norme. Il disparaît rapidement sans l'aide de médicaments ou est soulagé avec des sédatifs. Les tisanes ou la valériane donnent un bon effet cicatrisant. La situation où le côté droit de la tête fait constamment mal sans raison évidente nécessite un diagnostic minutieux. Surtout si la personne a des antécédents de traumatisme crânien. Le symptôme peut indiquer des dommages latents aux os du crâne, la formation d'un hématome, un œdème tissulaire.

Types de douleur

Il est important de savoir que la céphalalgie du lobe temporal droit se manifeste rarement sans pathologie. Mieux vaut diagnostiquer l'étymologie de la douleur à un stade précoce.

Il existe de nombreux symptômes de douleur:

  • par exemple, des douleurs sévères fréquentes dans la région temporale droite chez les patients de plus de 50 ans peuvent indiquer un état pré-infarctus ou un AVC imminent;
  • ostéochondrose cervicale - indique la destruction du cartilage ou des changements dégénératifs dans les tissus de la colonne vertébrale, conduit à une compression des artères, provoquant une douleur dans la tempe droite;
  • la douleur en grappe, qui affecte principalement les hommes, apparaît soudainement, peut être très grave, cède dans l'oreille, perce la tempe, cède dans l'œil, le sang coule sur le visage, des larmes apparaissent, disparaissent également de manière inattendue, peuvent ne pas apparaître pendant plusieurs années;
  • les douleurs temporelles solaires proviennent de la surchauffe au soleil;
  • syndrome douloureux dû à une carence en oxygène;
  • douleur causée par l'abus de drogues.

De nombreuses études menées par des scientifiques ont montré qu'il existe plus de 200 types de maux de tête de différentes étymologies..

La céphalalgie temporale droite, selon ses caractéristiques, est divisée en cinq types.

Tir dans la tempe en cas de lésion ou d'inflammation du nerf trijumeau, des vertèbres cervicales. Apparaît souvent avec un malaise général, une faiblesse, des spasmes faciaux, un réflexe de mastication, de la fièvre et irradie vers l'oreille, les yeux, la joue ou la mâchoire.

Palpitant

Céphalalgie pulsée - donnée par la sensation d'un pouls dans la tempe. Accompagne souvent les problèmes vasculaires, la migraine, le stress, la douleur, la surcharge HDN. Il peut se manifester par une pulpite du côté droit - inflammation des tissus dentaires ou des terminaisons nerveuses.

Douloureux

Des douleurs douloureuses apparaissent avec des symptômes psychogènes sur fond de surmenage, de stress, de dépression, de sentiment d'anxiété et d'irritation. Le syndrome douloureux accompagne souvent l'ICP, l'hypertension intracrânienne.

Traitement médical

Le mal de tête ne peut pas être toléré, vous devez commencer à le combattre immédiatement après son apparition. Tout d'abord, vous devez vous limiter à aérer la pièce, à marcher, à un léger massage de la zone à problèmes ou à un court repos. S'il n'y a pas d'effet, il est permis de prendre le comprimé «Citramon» ou «Analgin». En cas de suspicion de spasme musculaire ou vasculaire, il est préférable de prendre "No-Shpu" ou "Spazmolgon". Si cela n'aide pas, vous devez contacter un spécialiste qui sélectionnera la meilleure option pour obtenir de l'aide..

Un article détaillé sur le choix des médicaments par lien.

Selon les causes et la gravité du symptôme, les groupes de médicaments suivants peuvent aider le patient:

  • analgésiques - soulagent l'inconfort, peuvent aider à soulager les céphalées et les migraines;
  • AINS - soulagent l'inconfort et combattent le processus inflammatoire;
  • antispasmodiques - détendent les muscles, dilatent les vaisseaux sanguins, améliorent le flux sanguin vers le cerveau;
  • hypotenseur - abaisser la pression artérielle à des niveaux normaux ou acceptables;
  • les triptans - des médicaments spécialisés qui peuvent rapidement soulager les migraines;
  • stupéfiants - il faut y recourir en présence de tumeurs, de céphalalgie en grappes;
  • sédatifs - soulagent le stress psycho-émotionnel, aident à se détendre et à améliorer le sommeil;
  • nootropiques - stimulent la circulation cérébrale, améliorent la fonction des organes.

Un traitement inadéquat sans tenir compte du facteur provoquant crée des risques supplémentaires pour la santé humaine. Il menace d'augmenter la gravité du symptôme, de provoquer des complications et de provoquer un mal de tête abusif. Si le médicament pris une fois n'a pas apporté de soulagement, il est interdit de répéter la manipulation!

En savoir plus sur le traitement de la douleur à la tempe dans cet article..

Quel médecin contacter

Les sensations douloureuses peuvent être le résultat de toute pathologie grave. Après un examen complet, le médecin déterminera la maladie primaire. Après l'avoir guéri, le patient se débarrasse de l'inconfort. Vous devez d'abord prendre rendez-vous avec un thérapeute local. Après avoir examiné toutes les plaintes et symptômes, il vous dirigera vers un spécialiste. Cela peut être un neurologue, un ophtalmologiste, un cardiologue, un endocrinologue..

Le médecin s'intéresse généralement aux points suivants:

  • fréquence de la douleur;
  • moment de la journée où ils se produisent;
  • symptômes d'accompagnement;
  • la présence de nausées;
  • problèmes de vue;
  • vertiges;
  • signes de dépression;
  • rejet de la lumière vive;
  • SRAS ou grippe;
  • prendre des médicaments;
  • un traumatisme crânien;
  • situations stressantes en famille, avec des collègues.

Il est recommandé de diagnostiquer par toutes les méthodes disponibles. Le médecin peut prescrire une ou plusieurs des procédures suivantes:

  • Échographie vasculaire;
  • imagerie par résonance magnétique ou tomodensitométrie;
  • encéphalographie;
  • dopplerographie par ultrasons;
  • radiographie;
  • électromyographie.

De plus, vous devez passer des tests (urines et sang générales, biochimiques), faire un électrocardiogramme, une échographie du cœur.

Méthodes traditionnelles de traitement

La médecine alternative, dans certains cas, ne peut pas être pire que les médicaments. Il est préférable d'y recourir après avoir découvert les causes de la maladie et avec l'autorisation du médecin traitant. Pour les problèmes organiques, de telles approches ne doivent pas remplacer la thérapie traditionnelle, elles ne peuvent agir qu'en complément. Si le mal de tête est dû au stress ou au surmenage, ces approches peuvent être suffisantes.

Si cela fait mal dans le temple de droite, essayez les méthodes d'ambulance suivantes:

  • compresse de chou - vous pouvez attacher un chiffon trempé dans du jus de chou au temple, ou la feuille de chou elle-même, légèrement écrasée auparavant;
  • massage des tempes avec des éthers - diluez quelques gouttes de menthol ou d'éther de menthe dans une cuillère à café d'huile végétale. Avec la composition résultante, massez la zone à problème;
  • compresse de vinaigre - diluez une cuillère à café de vinaigre de cidre de pomme dans un verre d'eau. Humidifiez un bandage ou un morceau de gaze dans la solution, appliquez sur un point sensible;
  • frottez au citron - prenez du zeste de citron frais, pressez-le avec la lumière à l'intérieur sur la tempe douloureuse et massez avec une légère pression;
  • thé à la menthe, à la mélisse, à la camomille - une boisson à base de composants individuels ou d'un mélange de ceux-ci soulage la tension nerveuse. L'essentiel est qu'il soit frais, pas très fort et sans édulcorant ajouté..

Les approches énumérées sont sûres, abordables et efficaces. Dans le même temps, il n'est pas recommandé d'y recourir systématiquement. L'abus de manipulations réduit leur efficacité, augmente le risque de développer des allergies.

En savoir plus sur les recettes folkloriques ici.

Comment s'aider seul?

Le sommeil est important. Peut-être boire de l'agripaume, une infusion de valériane. Il vaut la peine d'abandonner les boissons contenant de la caféine, de les remplacer par une tisane avec l'ajout de menthe, de camomille et de thym.

Le massage par acupression soulage les crises de douleur en massant la tête du bout des doigts, en partant d'un endroit où la douleur est plus prononcée, en se déplaçant progressivement vers le front, les tempes, les yeux, la tête. En cas de blessure à la tête ou de suspicion de développement d'une tumeur, le massage est contre-indiqué. Ce sont de graves problèmes. Seul un médecin s'occupe du traitement.

Avec une douleur intense et prolongée, des étourdissements, des nausées, des vomissements, une hémorragie cérébrale, un état pré-AVC est possible. Dans les cas d'urgence, vous ne pouvez pas vous passer d'une opération, les actions d'un chirurgien. Vous ne pourrez pas vous aider vous-même. Appelez une ambulance ou contactez d'urgence la salle d'urgence.

La prévention

La prévention des douleurs organiques dans la tempe droite implique la lutte contre les pathologies listées ci-dessus. Dans la plupart des situations, il suffit de mener une vie saine, d'ajuster le mode de travail et de se reposer, de consulter systématiquement un thérapeute pour identifier les maladies cachées.

La prévention universelle des symptômes nécessite le respect des règles suivantes:

  • refus de la malbouffe, des produits semi-finis, de la restauration rapide, des aliments trop épicés;
  • introduction au régime d'exercices physiques doux et de promenades au grand air;
  • contrôle du poids corporel;
  • maintenir un régime d'alcool - parfois un mal de tête signale une déshydratation;
  • traitement rapide des maladies aiguës et chroniques;
  • visite de la piscine, cours de yoga et séances de massage pendant un travail sédentaire, ce qui affecte négativement l'état de la colonne vertébrale;
  • prévention du stress, de la surcharge physique et émotionnelle;
  • une nuit complète de sommeil et le refus du repos diurne.

La céphalalgie survient souvent chez les personnes qui abusent de drogues. La prise de tout médicament doit être convenue avec votre médecin. Les contraceptifs oraux, que les femmes choisissent elles-mêmes, sont particulièrement dangereux. Même sur les complexes de vitamines et de minéraux, il est préférable de consulter d'abord un thérapeute.

Presque tout le monde a ressenti de la douleur dans la bonne tempe au moins une fois dans sa vie. La moitié d'entre eux ont le symptôme régulièrement. Seulement dans 10% des cas, les personnes consultent un médecin et reçoivent une assistance médicale adéquate en temps opportun. D'autres risquent leur santé et leur bien-être en essayant de faire face au problème par eux-mêmes. Dans la moitié des situations, cela conduit au développement de conditions d'urgence ou chroniques..

On traite le malaise avec des moyens improvisés à la maison

Si une crise de douleur sévère a été prise par surprise et qu'il n'y a aucun moyen d'obtenir l'aide d'un médecin, les mesures suivantes vous aideront:

  • Sommeil court, tête légèrement relevée;
  • Reposez-vous dans une position détendue avec des morceaux de glace attachés aux tempes, enveloppés dans un foulard;
  • Compresse sur la tête, en particulier au niveau des tempes, en utilisant la pulpe d'un citron râpé;
  • Massage léger de la nuque pour détendre les muscles;
  • Thé sucré chaud au citron;
  • Inhalation d'huiles essentielles de menthe, lavande, citron, basilic, clou de girofle, sauge, eucalyptus; vous pouvez déposer quelques gouttes sur votre front et vos tempes;
  • Bain tiède (pas chaud) aux extraits d'herbes apaisantes ou aux huiles essentielles;
  • Bains de pieds à 40 degrés pendant 15 minutes.

Garder un mode de vie sain aide à se débarrasser des douleurs de tension pour toujours sans l'aide de médicaments:

  1. Un sommeil profond d'au moins 7 heures avec la fenêtre ouverte. Il est conseillé de faire une promenade le soir avant de se coucher..
  2. La douche de contraste quotidienne renforce les vaisseaux sanguins, les rend plus résistants au stress.
  3. Maintenir l'équilibre de l'eau. Il est recommandé de boire au moins 2 litres de liquide par jour, hors soupes et boissons.
  4. Une nutrition correcte, équilibrée et riche en vitamines.
  5. Boire de grandes quantités d'alcool et fumer conduit à un vasospasme.
  6. Évitez la surcharge physique et mentale et le stress.
  7. Faites des pauses toutes les heures en travaillant à l'ordinateur; des exercices pour les yeux et les muscles de la colonne cervicale sont utiles.
  8. Exercice modéré régulier et mode de vie actif.

La présence de processus inflammatoires

Les infections respiratoires aiguës, l'amygdalite, la grippe, les maladies infectieuses accompagnent également les maux de tête avec une propagation à la tempe et aux yeux gauches. Pour de telles pathologies, une augmentation de la température corporelle, une faiblesse générale et l'apparition d'un nez qui coule sont caractéristiques. Une personne a mal à la gorge, les tissus mous et les muqueuses du nasopharynx gonflent. De tels processus conduisent au fait que l'apparition de poches excessives entraîne une violation de la perméabilité des voies respiratoires, des vaisseaux sanguins, un manque d'oxygène dans les tissus, ce qui signifie l'apparition de douleurs dans les yeux et les tempes, à gauche et à droite..

Le patient se voit prescrire des antibiotiques, des anti-inflammatoires, des immunostimulants, des vitamines.

Causes de la douleur dans la tempe avec irradiation des dents

De nombreuses personnes ont des douleurs occasionnelles ou persistantes aux tempes. Les sensations douloureuses qui se propagent de la tempe à la mâchoire, à l'oreille ou aux dents sont particulièrement préoccupantes. Pour réussir à traiter la douleur, il est important d'agir directement sur la cause de son apparition..

La nature et la localisation de la douleur

Lors de la description d'un mal de tête, la plupart des gens notent divers symptômes et la localisation de l'inconfort. Cela est dû non seulement aux sentiments individuels des patients, mais également à l'état pathologique spécifique dont souffre la personne. Il est important de comprendre que la douleur n'est qu'un des signes de la maladie, un signal qui devrait attirer l'attention sur elle-même..

Les maux de tête peuvent être unilatéraux ou symétriques. Une augmentation de la pression artérielle ou intracrânienne s'accompagne généralement de douleurs bilatérales. Pour les maladies neurologiques, les migraines, les blessures, la pathologie des dents, des oreilles, une douleur unilatérale est généralement caractéristique.

Souvent, non seulement la tempe fait mal, mais elle irradie vers la mâchoire, l'oreille, l'arrière de la tête ou le haut de la tête. Les sensations douloureuses peuvent être accompagnées de picotements, de brûlures, d'engourdissements d'une partie de la peau du visage. Des maux de tête prolongés provoquent parfois une déficience visuelle et auditive, des étourdissements. Le médecin doit prendre en compte la nature des sensations douloureuses lors de la détermination du diagnostic.

Quand il y a de la douleur dans le temple

Les causes des maux de tête sont variées. Un système complexe de vaisseaux sanguins et lymphatiques, de fibres nerveuses, d'organes sensoriels situés dans la région du crâne, à la moindre violation de toute fonction du corps, vous en informe immédiatement. Lorsque la tempe fait mal, la donne à l'oreille, à la mâchoire, cela cause beaucoup de problèmes et indique parfois de graves problèmes de santé.

Pathologie vasculaire

Souvent, une douleur irradiant vers le temple apparaît en relation avec des maladies vasculaires. La cause la plus courante d'inconfort est l'artérite temporale. La maladie se développe comme une complication après des infections respiratoires reportées.

L'artérite temporale est caractérisée par une inflammation de la paroi vasculaire des artères, car les gros vaisseaux sanguins sont affectés. Il y a une augmentation de la température corporelle, un durcissement vasculaire, la formation de nodules. La tête fait surtout mal là où se trouvent les vaisseaux affectés. La douleur peut se propager à la mâchoire, à l'oreille et être ressentie dans les dents le long de la direction du vaisseau affecté.

Avec l'artérite temporale, la tête fait mal, généralement l'après-midi et la nuit. Les sensations douloureuses fortes sont d'un caractère pulsatile et vif et surviennent pendant les repas, pendant la conversation. Une complication dangereuse de l'artérite est une perte partielle ou complète de la vision, une déficience auditive.

L'athérosclérose vasculaire est une autre cause de maux de tête sévères. Le sang circule mal à travers la lumière réduite des vaisseaux, ce qui entraîne des douleurs dans les tempes, la mâchoire, le cou et la région occipitale. Diminution des capacités intellectuelles, peut se sentir étourdi, faire du bruit dans les oreilles.

Avec une augmentation ou une diminution de la pression artérielle, la douleur sévère souvent apparaissant est localisée dans la zone des os frontaux et des tempes. Cette condition peut être accompagnée de nausées, de vomissements, de douleurs thoraciques pressantes du côté du cœur, de désorientation dans l'espace..

Maladies infectieuses

La conséquence de nombreuses maladies infectieuses est l'intoxication du corps, qui entraîne des maux de tête. Le plus souvent, une gêne survient dans le contexte d'infections respiratoires, ainsi qu'en cas de lésions du cortex cérébral, d'infections de l'oreille, de pathologies dentaires de la dent.

La grippe, l'amygdalite, la méningite, les infections rénales, en plus des maux de tête sévères, s'accompagnent d'une faiblesse générale, d'une température corporelle élevée et d'un malaise. Les infections bactériennes et virales aiguës peuvent entraîner des complications si elles ne sont pas correctement traitées.

L'oreille, la tempe et la mâchoire sont gravement blessées avec une otite moyenne. La sinusite provoque une douleur intense dans la tempe, la mâchoire supérieure, les dents et peut déranger l'oreille. L'otite moyenne et la sinusite s'accompagnent parfois d'une augmentation des ganglions lymphatiques, d'un écoulement purulent du nez et de l'oreille.

Causes neurologiques

Les causes de la douleur unilatérale croissante comprennent les migraines. La douleur se fait sentir dans la région des sourcils, donne à la tempe, à la mâchoire, à l'oreille. Les sons forts et la lumière vive aggravent l'état, souvent des vomissements, des étourdissements.

La névralgie du trijumeau se caractérise par une douleur dans la tempe, la mâchoire supérieure, au-dessus du sourcil et peut déranger l'oreille. Les causes de lésions du nerf trijumeau peuvent être des infections chroniques, des pathologies métaboliques, des troubles vasculaires, des tumeurs cérébrales, des maladies dentaires, une sinusite.

Une douleur insupportable avec névralgie survient dans un court laps de temps exactement là où le nerf est touché. Cela peut être la zone des yeux, du front, des tempes, des dents, des oreilles, du cou ou de l'arrière de la tête. Parfois, un mal de dents perçant est un signe de névralgie du trijumeau..

La douleur perçante dans l'oreille est caractéristique de la névralgie du nœud de l'oreille. Les douleurs paroxystiques durent environ une heure, accompagnées de clics à l'intérieur du conduit auditif et d'une augmentation du flux de salive.

Autres raisons

Les maux de dents, qui surviennent dans le contexte de la carie et de la périostite, se propagent au temple, à toute la mâchoire, à l'oreille et à une partie de la tête. La douleur augmente la nuit, pendant les repas, avec une pression sur la dent. Les maux de dents dans le contexte de la périostite nécessitent un traitement approprié dans un établissement médical.

Une sensibilité accrue des dents, des sensations douloureuses dans l'oreille, des clics de mâchoire sont caractéristiques d'un dysfonctionnement de l'articulation temporo-mandibulaire. Avec cette maladie, il est impossible d'ouvrir la bouche sans inconfort, il est difficile de mâcher, car l'articulation temporo-mandibulaire est affectée. Une douleur sévère dans les dents, les tempes, derrière les oreilles cause beaucoup de problèmes.

Maux de tête sévères après des blessures. Les fractures, les luxations de la mâchoire, les lésions cranio-cérébrales fermées et ouvertes provoquent des sensations douloureuses, des étourdissements et des nausées. Parfois, l'extraction dentaire dans le contexte de l'ostéoporose peut entraîner des fissures dans la mâchoire et des maux de tête prolongés..

Comment gérer la douleur

Il est nécessaire d'éliminer le mal de tête après avoir déterminé les causes de son apparition. Le médecin aidera à établir le diagnostic après avoir examiné le patient et mené les recherches nécessaires. Lors du traitement d'une maladie, il est nécessaire de suivre strictement les instructions d'un spécialiste..

Seuls les médicaments sûrs peuvent être utilisés seuls pendant une courte période, lorsqu'il est impossible de consulter rapidement un médecin. Parmi les médicaments, les médicaments sont généralement utilisés pour soulager les spasmes (Drotaverin, No-shpa, Spazmalgon, Spazgan). Les médicaments du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, paracétamol, analgine, acide acétylsalicylique) conviennent également..

Dans les situations où l'état du patient s'aggrave, de nouveaux symptômes se rejoignent, des maux de tête surviennent chez les femmes enceintes, les femmes allaitantes, les enfants, l'automédication est inacceptable. Vous devez tout mettre en œuvre pour obtenir un rendez-vous avec un médecin le plus rapidement possible. Il est nécessaire non seulement d'éliminer le symptôme, mais de lutter contre la maladie.

Le mal de dents donne à la tête: tempe, mâchoire, oreille, œil

Les maux de dents sont l'un des types de douleur les plus désagréables et atroces. Même à cause d'une dent malade, une personne peut ressentir un malaise général. Parfois, il arrive que la douleur soit localisée non seulement dans la dent elle-même, mais se propage également à d'autres organes voisins - la région de la tête, de l'oreille, des tempes, des yeux, de la mâchoire. Voyons ce que signifie la situation lorsqu'une dent fait mal et la donne à la tête ou aux organes voisins.

Causes des maux de dents

Les principales causes de maux de dents sont les caries, la pulpite et d'autres processus inflammatoires, ainsi que la croissance des dents de sagesse.

La cause la plus fréquente de maux de dents est la carie dentaire, qui commence par une petite tache sur la dent et peut détruire complètement la dent.

L'apparition de caries est provoquée par des bactéries pathogènes qui vivent sur les dents et se nourrissent de débris alimentaires. Leur déchet est l'acide, qui détruit progressivement l'émail des dents. Un trou apparaît, qui augmente de taille et commence à faire mal. Lorsque le processus de destruction atteint le nerf, la douleur devient très grave..

Un mal de dents dans la tête

Pour de nombreuses personnes, les maux de dents provoquent des maux de tête. Le plus souvent, le côté de la tête sur lequel se trouve la dent problématique commence à faire mal. Différentes dents provoquent des douleurs dans différentes zones de la tête:

  • les molaires provoquent des douleurs dans la partie pariétale ou occipitale de la tête;
  • les canines dégagent une douleur lancinante dans la partie temporale;
  • les incisives provoquent une douleur au front;
  • les dents inférieures peuvent souvent causer des douleurs dans toute la tête à la fois.

Si un mal de dents irradie vers la tête, il est loin d'être toujours aigu et évident. Certains patients souffrent de maux de tête chroniques sans même se douter qu'ils sont causés par un problème dentaire. Cette douleur est appelée stomatogène..
Le mécanisme de l'apparition de la douleur stomatogène est une irritation des terminaisons des deuxième et troisième branches du nerf trijumeau et des nœuds nerveux du visage autonome. La cause de la migraine peut être non seulement les processus inflammatoires des tissus dentaires, mais aussi la mauvaise morsure. Lorsque les mâchoires ne se ferment pas correctement, l'articulation temporo-mandibulaire subit une contrainte supplémentaire et, au fil du temps, cela conduit à l'apparition d'une douleur sourde dans l'oreille, la tempe, la couronne ou l'occiput..

Le piégeage du nerf ternaire dû à une malocclusion peut provoquer de graves maux de tête.

De nombreux patients ont remarqué qu'après une extraction dentaire, les maux de tête commencent souvent. Ce phénomène est tout à fait normal, car l'extraction dentaire est une intervention chirurgicale plutôt traumatique. Lors du retrait d'une dent, il est impossible de ne pas endommager la membrane muqueuse, les gencives et le tissu osseux, ce qui entraîne des maux de tête. La tête peut également souffrir de l'anesthésie que le dentiste utilise pendant la procédure. Habituellement, le lendemain de la chirurgie, le mal de tête s'arrête..
Que faire si vous avez mal à la tête d'une dent? Les analgésiques peuvent apporter un soulagement temporaire. Mais à la première occasion, vous devez contacter votre dentiste pour identifier la cause de la maladie et l'éliminer.

Un mal de dents irradie vers le temple

Il arrive qu'une dent fait mal et qu'une tempe fait mal. Comme mentionné ci-dessus, la douleur dans la tempe se produit généralement avec une inflammation des canines. Une autre raison peut être une inflammation de l'articulation temporo-mandibulaire, dans laquelle le temple commence également à faire mal. Une telle inflammation peut survenir si une personne a une mauvaise morsure ou mâche de la nourriture d'un côté pendant une longue période. Les dentistes recommandent de répartir la charge des deux côtés lors de la mastication des aliments. Mais s'il y a au moins une dent à mâcher malade, une personne essaie de manger pour que la nourriture ne lui tombe pas dessus. En conséquence, toute la charge tombe d'un côté, forçant les articulations temporo-mandibulaires à travailler deux fois. Pour éviter cela, il est nécessaire de traiter ou d'enlever les dents malades en temps opportun..

La douleur à l'éclatement d'une troisième molaire est normale. Pour le réduire, vous devez boire un analgésique et vous rincer périodiquement la bouche avec une décoction de camomille, de sauge, de calendula, d'eucalyptus, de solution de soude ou de teinture de propolis.
Si la dent de sagesse ne peut en aucun cas éclater et que la douleur et le gonflement des gencives ne disparaissent pas, mais s'intensifient, vous devez consulter un médecin. Le dentiste pratiquera une incision dans la gencive et relâchera la dent. Cette opération est réalisée sous anesthésie locale et ne prend pas beaucoup de temps.

La méthode d'excision du capuchon gingival est effectuée pour aider la dent de sagesse à faire éruption..

Le mal de dents irradie vers la mâchoire

Certains patients demandent au médecin: la mâchoire peut-elle être blessée par une dent? Oui, ce problème est familier à tout dentiste. Elle peut être causée par une maladie dentaire aussi grave que l'ostéomyélite. L'ostéomyélite de la mâchoire est un processus purulent-inflammatoire de l'os de la mâchoire supérieure ou inférieure. Il survient à la suite d'une infection du tissu osseux par des bactéries. La raison en est une carie négligée et non traitée. Avec l'ostéomyélite, la mâchoire d'une personne commence à faire beaucoup de mal. Cette maladie est lourde de complications graves et nécessite un traitement urgent..
Les mêmes dents de sagesse sont une autre raison de la douleur. Lorsque les dents de sagesse inférieures éclatent, non seulement elles font souvent mal, mais la mâchoire entière.
La douleur dans la mâchoire est fréquente chez les personnes qui portent un appareil dentaire et une prothèse amovible. Un système de bracket ou une prothèse exerce une pression sur la dentition et peut provoquer des sensations assez désagréables dans la mâchoire. Au début, lors du port de ces structures, la douleur est la norme, car les mâchoires n'y sont pas encore habituées. Lors de la pose d'appareils orthopédiques ou de prothèses, les dentistes en avertissent généralement les patients. Mais s'il est très douloureux de porter les structures ou que l'inconfort ne disparaît pas pendant longtemps, vous devez consulter un médecin: peut-être que la prothèse a été mal installée ou que des complications sont survenues.

Bretelles - système sur la mâchoire inférieure.

Les maux de dents irradient vers l'oreille

Il arrive qu'un mal de dents irradie dans l'oreille. Une cause fréquente de ceci est la pulpite. Lorsque vous appuyez sur une dent douloureuse, l'inconfort dans l'oreille augmente. De l'oreille, la douleur peut se propager à toute la région temporelle..
Une douleur dans l'oreille est souvent observée après une extraction dentaire. Ils surviennent à la suite d'un traumatisme des tissus mous pendant la chirurgie et disparaissent généralement dans les deux jours. Si pendant ce temps la douleur n'a pas disparu, mais s'est seulement intensifiée, cela indique la survenue de complications.
L'inflammation du nerf trijumeau provoque également des douleurs à l'oreille. Si la cause d'une telle inflammation n'est pas associée à des maladies dentaires, il est nécessaire de demander l'aide d'un neurologue..
L'inflammation de l'articulation de la mâchoire supérieure, la malocclusion et, bien sûr, la croissance des troisièmes molaires provoquent également une douleur qui irradie vers l'oreille. Dans ce cas, un rinçage avec des décoctions à base de plantes ou la prise d'analgésiques peut apporter une aide temporaire. Mais cela n'élimine pas la cause de la douleur, une visite chez le dentiste est donc inévitable..

Les maux de dents entraînent un certain nombre d'inconvénients, il est difficile d'ouvrir la bouche, en raison de l'aspersion de bactéries, une odeur désagréable apparaît, des douleurs dans l'oreille...

Un mal de dents dans les yeux

L'œil est un autre organe qui peut être affecté par les maux de dents. Ses causes sont toutes les mêmes facteurs que dans les autres cas: caries, pulpite, processus inflammatoires tels que parodontite, périostite, abcès, éruption des dents de sagesse supérieures. L'inflammation dans la cavité buccale provoque une irritation des terminaisons nerveuses associées aux yeux, si souvent un mal de dents est donné à l'œil. Et la douleur oculaire peut provoquer des maux de tête..
Pour l'éliminer, vous pouvez prendre une pilule de n'importe quel analgésique. À cette fin, vous pouvez utiliser de l'ibuprofène, du pentalgin, du nise et d'autres analgésiques qui peuvent être achetés en pharmacie. Cependant, il ne faut pas oublier que les médicaments n'apportent qu'un soulagement temporaire, mais ne guérissent pas la maladie elle-même. Pendant ce temps, la dent continue de se décomposer. Par conséquent, vous ne devez pas retarder votre visite chez le dentiste..
L'hygiène bucco-dentaire, une alimentation équilibrée et des examens préventifs réguliers chez le dentiste éviteront de nombreux problèmes dentaires et oublieront un phénomène aussi désagréable que les maux de dents..