Principal > Complications

Alzheimer chez les jeunes

La maladie d'Alzheimer est une maladie dégénérative du cerveau qui se développe en raison de la mort des neurones, de la destruction des connexions entre les cellules cérébrales. À la fin du 20e siècle, un tel processus était considéré comme une maladie sénile qui survient simultanément avec la démence..

Les médecins ne peuvent pas dire avec certitude à quel âge la maladie d'Alzheimer se manifestera. Puisque les neuropathologistes sont confrontés à un nombre croissant de cas de détection précoce des symptômes. D'une part, le «rajeunissement» de la pathologie est associé à une détérioration du mode de vie des nouvelles générations. Secondaire - avec des changements dans le pool génétique de l'humanité.

L’opinion est exprimée qu’il s’agit d’améliorer les équipements de diagnostic et les techniques. Pour cette raison, les médecins peuvent distinguer les signes de ce syndrome d'autres problèmes de santé apparemment similaires. Les jeunes peuvent présenter des symptômes similaires avec une encéphalopathie toxique.

Les premiers signes de la maladie d'Alzheimer à un jeune âge sont possibles à partir de 20 ans. Mais jusqu'à présent, le nombre de cas si précoces ne dépasse pas 5% du nombre total de personnes qui demandent de l'aide pour ce diagnostic. La détection précoce donne une chance de succès du traitement et réduit le taux de développement des processus dégénératifs.

Les raisons

Il est difficile de déterminer la raison pour laquelle la dégradation du tissu cérébral commence chez telle ou telle personne jeune ou pas. Les scientifiques ont réussi à établir des dizaines de facteurs qui accélèrent la progression du processus, servant de catalyseur à son début. Cependant, il n'a pas encore été possible de comprendre ce qui devient la cause initiale..

Des facteurs de risque connus contribuent à l'accumulation de protéines amyloïdes anormales dans les cellules cérébrales. Les plaques de protéines se déposent sur les membranes des neurones, les tuant, à la suite de quoi les capacités cognitives d'une personne souffrent.

  • une prédisposition génétique transmise par les parents, et même s'il y a une «panne» dans les mêmes gènes, le développement de la maladie ne commence pas nécessairement;
  • Diabète;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • pathologie vasculaire, en raison de laquelle les neurones sont insuffisamment alimentés en oxygène et mal nettoyés des produits de leur métabolisme.

En présence d'une prédisposition génétique, le début des manifestations de la maladie est souvent donné par TBI. Les effets négatifs du traumatisme peuvent être ressentis des décennies après la guérison apparente. Par conséquent, le TBI est considéré comme l'une des blessures les plus dangereuses - les conséquences différées sont extrêmement graves.

Malgré la renommée de longue date et les recherches en cours, les causes exactes du développement de la maladie n'ont pas encore été identifiées..

En conséquence, aucune méthode n'a été développée pour la prévenir ou la guérir dans les premiers stades..

Symptômes chez les jeunes

Le plus grand danger de la maladie d'Alzheimer, dont les symptômes et les signes apparaissent chez les jeunes, est à manquer, non reconnu. La détérioration de la condition se déroule à un rythme lent, reste souvent invisible.

Lorsque le déclin de la fonction cognitive du cerveau devient apparent, les médecins prêtent tout d'abord attention à la possibilité de maladies d'un autre type, plus typiques des personnes de cet âge, et les traitent. Pour cette raison, des situations sont survenues à plusieurs reprises lorsque, après des décennies de thérapie, une personne est décédée et le diagnostic correct n'a été posé que lors d'une autopsie..

Signes de démence

Symptômes d'Alzheimer fréquents chez les jeunes adultes et les enfants:

  • Détérioration de la mémoire à court terme. Faites attention: la personne oublie-t-elle les événements récents, se souvient-elle des détails des conversations récentes, des réunions, des noms et des dates importantes, oublie-t-elle les rendez-vous et les affaires prévues? Cependant, il ne faut pas confondre les troubles de la mémoire causés par des lésions cérébrales et le simple oubli de personnes trop occupées..
  • Apathie, changement de tempérament d'actif à passif, abandon soudain des loisirs et activités préférés. Ce comportement est caractéristique non seulement de l'oppression et des dommages au système nerveux. Oui, une personne peut simplement être déprimée ou déprimée. Ou peut-être souffrir de neurones mourants. Lors de l'évaluation de l'état, il convient de prêter attention à l'environnement environnant et aux événements récents de la vie..
  • Difficultés à identifier les personnes, les objets. Une personne peut ne pas reconnaître au début des connaissances éloignées, puis des personnes proches. Il ne peut pas toujours identifier ses choses, il ne comprend pas à quoi elles servent. Dans certains cas, c'est un signe de déficience visuelle. Mais si tout est en ordre avec les yeux, l'état du tissu cérébral est vérifié.
  • Problèmes d'orientation dans l'espace et dans le temps. Il est impossible d'indiquer l'heure de la journée, de répondre avec précision à la question de la date, du mois, du lieu actuels. Plus cette condition survient souvent chez une personne, plus la probabilité de changements dégénératifs dans le cerveau est élevée..
  • Diminution des performances. La personne effectue les opérations habituelles plus longtemps qu'auparavant. Perd les compétences nécessaires pour planifier sa journée, hiérarchiser les tâches, planifier.
  • Diminution de la capacité à évaluer de manière critique la situation environnante. La destruction des connexions neuronales conduit à la perte de la capacité de comprendre logiquement la situation. Une personne ne peut pas critiquer les informations reçues, devient puérilement naïve et crédule.

Difficultés de diagnostic et de dynamique

Le danger des premiers symptômes de la maladie d'Alzheimer chez les jeunes ne réside pas seulement dans des diagnostics difficiles. Le risque consiste en des erreurs fréquentes dans la définition de la maladie, dans le rythme de développement.

Les technologies du XXIe siècle, à la disposition des médecins, permettent de déterminer la maladie, soumise à un traitement dès les toutes premières manifestations.

Chez les personnes âgées, des dizaines d'années passent de l'apparition des premiers signes à la dernière étape, la majorité ne vit jamais pour le voir. Avec le développement de la maladie avant 30 ans, les processus de déneuronisation commencent à aller plus vite. Le patient n'a même pas 10-15 ans avant le début d'un état critique.

Caractéristiques du traitement

Même si les premiers signes de la maladie d'Alzheimer à un jeune âge ont été correctement interprétés et diagnostiqués correctement, il n'y a pas de remède..

Au cours de la deuxième décennie du 21e siècle, aucun remède contre la démence n'a été trouvé. Mais une thérapie complexe avec l'utilisation de médicaments spécifiques peut ralentir le développement des symptômes.

  • prescrire des médicaments qui améliorent la circulation cérébrale;
  • utiliser des stimulants métaboliques;
  • traiter les maladies concomitantes qui affectent la fonction cérébrale;
  • des procédures de physiothérapie sont organisées pour améliorer la circulation sanguine, la saturation des tissus en oxygène.

En outre, les médecins conseillent de suivre un régime spécialement conçu. Évitez la restauration rapide, les aliments gras et frits, beaucoup de sucreries.

La maladie d'Alzheimer à un jeune âge est réelle

La maladie d'Alzheimer est considérée comme une pathologie des personnes âgées, car dans la plupart des cas, le diagnostic est établi après 55 à 60 ans. Mais peu de gens savent que cette maladie affecte le cerveau bien avant l'âge de la retraite, et les premiers signes peuvent être détectés chez les jeunes dès l'âge de 20 ans..

La raison du développement de la maladie d'Alzheimer est l'accumulation d'une protéine anormale (bêta-amyloïde) et son dépôt sous forme de plaques sur les neurones. Ces formations contribuent à la dégénérescence et à la mort des cellules nerveuses chez les jeunes et les personnes âgées..

À quel âge la maladie d'Alzheimer se développe-t-elle?

Les premiers signes de la maladie d'Alzheimer peuvent être trouvés à un âge moyen et même jeune. Cliniquement, dans de tels cas, un diagnostic de «maladie d'Alzheimer précoce» est établi, qui est considérée comme une forme rare de pathologie (ne survient que dans 5% des cas). Mais ce ne sont que des statistiques officielles, car la maladie d'Alzheimer chez les enfants et les jeunes n'est souvent pas établie en raison du tableau clinique flou et du manque de capacités de diagnostic..

Les jeunes courent un risque accru de développer la maladie d'Alzheimer lorsque:

  • prédisposition héréditaire (la présence d'un tel diagnostic chez l'un des parents par le sang);
  • une histoire de lésion cérébrale traumatique;
  • Diabète;
  • pathologie du système cardiovasculaire.

Important! La maladie d'Alzheimer au stade précoce (pré-démence) chez les jeunes peut durer plusieurs décennies.

En raison du développement progressif, les symptômes typiques du déclin cognitif chez les jeunes deviennent imperceptibles. Cela complique grandement le diagnostic..

Caractéristiques de l'évolution de la maladie chez les jeunes

La maladie d'Alzheimer chez les jeunes débute imperceptiblement, se développe progressivement et progresse régulièrement. Si des signes de démence apparaissent dans la jeunesse ou l'enfance, les médecins soupçonnent tout d'abord d'autres maladies avec une diminution du niveau d'intelligence. Souvent, une personne est traitée pour une autre pathologie tout au long de sa vie et la maladie d'Alzheimer n'est confirmée que par une autopsie post-mortem..

La gravité des symptômes en fonction du stade
Stade de la maladieSymptômes dominants
Pré-démencePerte de mémoire à court terme
Étape facileDifficulté à lire et à formuler des pensées, une reconnaissance altérée se manifeste périodiquement
Stade modéréAbsentéisme, diminution des capacités cognitives
Stade sévèreTroubles du comportement, troubles de la personnalité, états psychotiques

Comment reconnaître la maladie d'Alzheimer

Le diagnostic précoce de la maladie d'Alzheimer à l'adolescence est réalisé en évaluant les capacités mentales et l'adaptation sociale du patient.

Signes d'Alzheimer détectables chez les jeunes de moins de 50 ans:

  1. Déficience de mémoire. Il est recommandé de faire attention à la facilité avec laquelle une personne se souvient des noms et des dates importantes, si elle oublie souvent les réunions, les affaires, etc. De tels changements à un jeune âge justifient un examen plus approfondi. Il est nécessaire de distinguer la perte de mémoire de l'oubli banal, inhérent aux personnes occupées..
  2. Apathie et perte d'intérêt pour les loisirs. Un changement soudain de comportement et de tempérament peut être le signe de processus destructeurs dans le tissu nerveux. Dans le même temps, une telle réaction est inhérente aux personnes stressées et c'est normal. Il est nécessaire de comparer le comportement d'une personne avec les circonstances de la vie pour une évaluation adéquate des symptômes.
  3. Incapacité systématique à naviguer dans l'espace et le temps. Une personne désorientée ne peut souvent pas comprendre où elle se trouve, combien de temps s'est écoulé et quel jour, mois et année il s'agit. Chez les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, ces épisodes se produisent constamment, avec une fréquence et une durée croissantes..
  4. Difficulté à reconnaître des visages ou des objets familiers. Dans le même temps, une personne ne peut pas se souvenir du nom de tel ou tel objet, pourquoi il est nécessaire, cesse de reconnaître ses parents et amis. Pour confirmer ce symptôme, il vaut la peine de contacter un ophtalmologiste pour exclure une déficience visuelle..
  5. Changement de caractère, perte de traits de personnalité. De telles manifestations sont clairement visibles par les personnes proches et les amis du patient. Il cesse soudain de s'intéresser aux choses habituelles, perd son sens de l'humour, devient grincheux voire agressif. Les épisodes à court terme de sautes d'humeur ne doivent pas être considérés comme un signe alarmant, la personne peut simplement être mal en point.
  6. Détérioration des compétences en communication. Dans le même temps, le vocabulaire devient plus pauvre, une personne ne se souvient plus comment prononcer un mot, des lettres sont écrites, il lui est difficile de formuler une phrase. Un symptôme courant de la démence est un changement d'écriture (les lettres deviennent très petites, grandes, de tailles différentes, une personne écrit dans une direction différente, etc.).
  7. Perte de capacité à planifier et à exécuter les activités quotidiennes. Cela comprend les tâches ménagères, les compétences professionnelles. Les routines quotidiennes telles que la préparation du café, le nettoyage ou la planification prennent beaucoup plus de temps qu'auparavant.
  8. Défaut d'organiser l'ordre. Les personnes atteintes de démence ont tendance à déplacer les choses vers des endroits atypiques et à oublier. Ainsi, un patient peut se plaindre que «quelqu'un» a mis de la saucisse dans le placard pour les choses, et a mis le sac au congélateur.
  9. Absence d'évaluation critique de la situation. De telles personnes deviennent crédules et naïves, incapables de distinguer la vérité des mensonges et des déclarations absurdes..
  10. Difficulté à exécuter des actions stéréotypées. Les personnes atteintes de démence peuvent oublier comment se brosser les dents correctement ou se perdre en suivant le trajet quotidien. Le symptôme d'Alzheimer est l'incapacité d'exécuter les processus déjà étudiés. Si une personne rencontre des difficultés avec les nouvelles technologies et procédures, cela ne vaut pas la peine de sonner l'alarme, c'est normal.

Si un ou plusieurs de ces symptômes sont détectés chez les jeunes, vous devez demander l'avis d'un thérapeute ou d'un neurologue..

Important! Il n'y a pas de test qui confirme la maladie d'Alzheimer chez les jeunes.

Le diagnostic est basé sur les plaintes des patients, les symptômes, les résultats psychiatriques et neurologiques.

Différences avec la maladie de la vieillesse

Des études cliniques montrent que la maladie d'Alzheimer chez les adolescents, les jeunes et les personnes âgées est différente.

La première différence est la vitesse de développement. Un schéma a été révélé: plus le processus dégénératif commence tôt, plus il progressera rapidement. Ainsi, si des signes précoces sont détectés chez des personnes de moins de 30 ans, la maladie peut atteindre le stade terminal en quelques années. Dans la version classique de l'évolution de la maladie d'Alzheimer, des dizaines d'années passent entre ces stades, de nombreux patients meurent de vieillesse et d'autres pathologies, avant d'atteindre des manifestations extrêmes.

Symptômes de la maladie d'Alzheimer à un stade avancé chez les jeunes:

  • troubles graves de la personnalité, comportement agressif et obsessions;
  • démence profonde;
  • manifestations psychotiques;
  • hallucinations.

Avec l'apparition précoce de la maladie d'Alzheimer, ces manifestations sont plus prononcées. Cela complique le diagnostic différentiel avec la pathologie psychiatrique (schizophrénie, psychose maniaco-dépressive, etc.).

Important! Le taux de développement et la gravité des symptômes sont déterminés par les caractéristiques individuelles du système nerveux central..

Le danger de la maladie d'Alzheimer pour les jeunes est qu'en raison d'erreurs de diagnostic, on perd du temps qui peut être utilisé pour le traitement. Après tout, plus vous commencez un traitement médicamenteux tôt, plus vous pouvez préserver vos capacités intellectuelles et sociales..

Où commencer le traitement

Aucun remède pour la maladie d'Alzheimer n'a encore été trouvé. Mais il existe de nombreux schémas d'entretien médicamenteux. La prise de médicaments aide à ralentir le développement du processus dégénératif, à réduire le taux de développement de la démence.

Le programme de thérapie comprend:

  • médicaments qui améliorent le flux sanguin vers le cerveau;
  • stimulants du métabolisme, synthèse de neurotransmetteurs;
  • les procédures de physiothérapie qui améliorent l'oxygénation du sang et la microcirculation dans les tissus (massage, électrophorèse, oxygénothérapie, etc.);
  • médicaments et procédures pour le traitement des maladies concomitantes.

Il existe également de nombreux programmes de traitement expérimental pour la maladie d'Alzheimer, dans lesquels le patient peut augmenter ses chances de conserver sa capacité mentale et aider la science à développer une méthode de traitement efficace..

Les scientifiques recommandent de suivre un régime appelé MIND pour prévenir et ralentir le développement de la maladie d'Alzheimer. Avec un tel régime, les légumes, les fruits, les herbes, le poisson, la volaille maigre et les huiles végétales prévalent dans l'alimentation. Évitez les viandes rouges, les aliments gras, la restauration rapide, les sucreries.

Le diagnostic doit commencer par une visite chez un neuropathologiste, qui, sur la base de plaintes et de symptômes objectifs, prescrira un plan d'examen et, à l'avenir, un traitement..

Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ne remarquent souvent pas leurs symptômes d'anxiété en raison de leur développement progressif et de leur perte de capacité à penser de manière critique. Par conséquent, un aspect important du diagnostic est l'attitude attentive des parents et des amis, leur recommandation en temps opportun de consulter un médecin.

Comment se développe la maladie d'Alzheimer?

  • La maladie d'Alzheimer
  • démence

La maladie d'Alzheimer appartient aux pathologies neurodégénératives qui affectent les neurones. En conséquence, le cortex cérébral s'atrophie, ce qui conduit à l'inhibition des fonctions nerveuses (pensée, mémoire, attention, parole).

La maladie d'Alzheimer est la sixième maladie mortelle. Dans le monde moderne, le nombre de cas augmente chaque année. Le plus souvent, la pathologie touche les personnes de plus de 65 ans, mais elle peut être détectée même à 40-50 ans. L'espérance de vie dépend de l'âge du patient. Une personne qui tombe malade entre 40 et 60 ans peut vivre de 10 à 20 ans. Si la maladie est découverte à 60 ans, l'espérance de vie est réduite à 8-10 ans. Avec le développement de la maladie après l'âge de 80 ans, une personne meurt après 3-4 ans.

Lisez aussi:

L'âge affecte également les caractéristiques de l'évolution de la maladie. Plus le patient est âgé, plus les processus pathologiques progressent rapidement..

Le stade de la maladie détermine la procédure de prise en charge des personnes âgées atteintes de démence sénile. Découvrez combien de stades de la maladie d'Alzheimer existent et comment ils se manifestent.

Stades de la maladie

Il y a 4 stades de la maladie d'Alzheimer chez les personnes âgées: démence pré-démence, démence initiale, modérée et sévère (c'est le dernier stade de la maladie d'Alzheimer).

Pré-démence

À ce stade, la maladie ne se manifeste généralement d'aucune manière, mais vous pouvez parfois remarquer une détérioration de la mémoire à court terme, une violation de la pensée logique et abstraite.

La plupart des gens ne font pas attention à ces symptômes, les considérant comme des manifestations du vieillissement ou une réaction au stress, ce qui conduit à la progression de la pathologie. S'il est possible de diagnostiquer au premier stade, le traitement sera aussi efficace que possible. Bien qu'il ne soit pas possible de guérir complètement la maladie, il est tout à fait possible avec l'aide de médicaments de maintenir la qualité de vie du patient à un niveau élevé. Par conséquent, n'ignorez pas les changements de comportement d'un être cher, il est préférable de consulter un spécialiste.

Les diagnostics sont capables de montrer des changements morphologiques dans le cerveau. Les médecins disent que les premiers symptômes de la maladie ne sont détectés que 15 à 20 ans après la formation d'un foyer pathologique.

Démence initiale

Les premiers à apparaître sont des échecs de mémoire partiels à court terme, dans lesquels une personne ne peut pas reproduire pleinement les événements qui se sont produits. Si on vous demande de trouver des similitudes ou des différences entre les objets, la réponse sera difficile. Le patient perd la capacité de penser de manière abstraite, oublie le sens des mots, ne peut pas se souvenir de nouvelles informations, oublie ses connaissances antérieures, confond les dates et les heures, essaie d'éviter les modèles de discours complexes, a du mal à naviguer dans l'espace. Il ne peut pas comprendre l'intrigue d'un livre ou d'un film, le raconter.

Dans la vie de tous les jours, le patient n'éprouve pas de difficultés, il fait son travail habituel sans problèmes. Mais dans la communication avec les gens et dans l'activité professionnelle, des problèmes sont possibles: des difficultés surviennent lors de la mémorisation de nouvelles informations et le besoin de faire des plans, la persévérance et la capacité à se concentrer diminuent, la motricité fine est altérée.

Chez 75% des patients, on retrouve de graves changements de personnalité, qui se manifestent par une opinion surestimée de soi, égocentrisme, irritabilité, conflits, psychose, apathie, dépression, perte d'intérêt pour les activités favorites, incapacité à pardonner aux autres, troubles délirants.

Démence modérée

Dans le deuxième stade, la maladie progresse activement, c'est pourquoi le stade de la démence modérée est souvent appelé le stade des symptômes cliniques.

Une personne âgée a une déficience intellectuelle, c'est pourquoi elle:

  • ne peut pas recevoir de nouvelles connaissances et oublie les anciennes;
  • se confond dans les événements de sa vie personnelle (oublie les événements qui se sont produits récemment, se confond dans les noms des petits-enfants, mais se souvient des événements anciens et des noms d'amis d'enfance), remplace souvent les pannes par des histoires fictives;
  • incapable de résoudre des problèmes de mathématiques faciles, diviser les sujets en groupes;
  • perd la capacité de lire et d'écrire;
  • a de la difficulté à parler et à communiquer (il remplace les mots oubliés par d'autres, généralement sans signification);
  • a des difficultés en libre-service;
  • perd la capacité d'évaluer la distance et de s'orienter sur un terrain familier;
  • oublie les noms de parents éloignés et d'amis pas très proches, mais se souvient de son nom.

Le patient a des hallucinations, des tremblements des mains sont observés, la coordination des mouvements est perturbée, des crises d'épilepsie se produisent périodiquement, des signes de perte de personnalité deviennent perceptibles. Son humeur se dégrade, l'apathie se développe, des accès de colère et d'agression sont possibles. Dans le même temps, il y a une estime de soi surestimée..

Une personne âgée ne se souvient pas de son adresse et de son numéro de téléphone, ne sait pas où elle a étudié, ne peut pas compter les articles. Il perd la capacité de naviguer dans le temps, ne comprend pas à quelle période de l'année. Par conséquent, les proches doivent choisir des vêtements pour lui en fonction de la saison..

Mais malgré la gravité de son état, le patient mange et se rend seul aux toilettes, se souvient de son nom et des noms de ses proches, est capable de ressentir son infériorité. Par conséquent, il nécessite une attention accrue de la part de ses proches. À ce stade, un parent âgé ne doit pas être laissé seul, surtout à l'extérieur de la maison, car il risque de se perdre.

Démence sévère

La démence sévère est caractérisée par un développement rapide. Il ne répond pas au traitement et ne peut pas être corrigé.

Les symptômes de la maladie d'Alzheimer au dernier stade sont les plus prononcés. Le patient perd la capacité d'évaluer la situation, d'exprimer des pensées et une communication significative, et parfois de parler (seuls des marmonnements indistincts sont entendus de ses lèvres), mais il comprend le discours des autres. Il ne peut pas s'asseoir, marcher, contrôler sa posture et ses mouvements. Le patient ne distingue pas la direction des sons, son regard erre et ne peut pas se concentrer sur un certain objet. Il ne perçoit pas son reflet dans le miroir, ne reconnaît pas ses proches, devient complètement dépendant des autres.

Le patient ne peut pas faire de mouvements fluides, perd la capacité de s'auto-servir, de contrôler le flux d'urine et de matières fécales. Il a besoin d'être habillé, nourri, emmené aux toilettes, aidé à l'hygiène personnelle. Au fur et à mesure que la pathologie se développe, le réflexe de déglutition est perdu, l'alimentation est effectuée à l'aide d'une sonde.

Une personne âgée perd rapidement du poids et vieillit, et de graves changements hormonaux se produisent dans le corps. Il peut commencer à bouger sans but, déchirer ses vêtements, répéter quelques mots, pleurer ou rire sans raison. Le patient a souvent des hallucinations et des idées délirantes, qui peuvent être dangereuses pour lui-même et son environnement. Il s'efforce constamment d'aller quelque part, de partir en voyage. Par conséquent, vous devez constamment garder le patient sous surveillance, sinon il ira quelque part et se perdra..

Maladie d'Alzheimer chez les personnes âgées

La maladie d'Alzheimer est une maladie neurodégénérative diagnostiquée à un âge avancé. Le plus souvent diagnostiqué après 65 ans. Il existe des cas de détection de démence sénile de type Alzheimer à un âge précoce. Si nous parlons de la maladie d'Alzheimer en termes simples, il s'agit de la démence sénile. Elle se produit en raison de l'accumulation anormale de certaines protéines dans les cellules cérébrales et dans l'espace intercellulaire. En s'installant dans les espaces entre les cellules nerveuses, les plaques amyloïdes et les enchevêtrements neurofibrillaires bloquent la connexion entre eux. Il est impossible de ralentir la mort cellulaire, même si vous consultez un médecin dès les premières manifestations de la maladie!

Les symptômes de la maladie d'Alzheimer chez les femmes et les hommes sont généralement similaires, mais l'évolution est individuelle. L'erreur de beaucoup est qu'ils attribuent les premiers signaux du corps non pas à des problèmes de santé, mais à la fatigue, au stress, à la vieillesse. La toute première manifestation d'un trouble cérébral est une violation de la mémoire à court terme. Les thérapeutes et les psychiatres recommandent de passer un test d'Alzheimer à toute personne qui a remarqué une déficience de la mémoire à court terme, même si votre âge n'a dépassé que 45 à 50 ans. Ignorant les premiers signaux du corps selon lesquels tout n'est pas en ordre avec la santé, vous courez de grands risques. Si ce sont les premiers signes de la maladie d'Alzheimer, ils seront suivis d'une perte de mémoire à long terme et de capacité de travail, de troubles de la parole..

La maladie a été décrite pour la première fois en 1906. Nous l'avons appris grâce au psychiatre allemand Alois Alzheimer. La maladie neurodégénérative la plus complexe porte son nom. Les principaux symptômes sont une perte de mémoire (d'abord à court terme, puis à long terme), une altération de la pensée logique. Au fil du temps, la parole devient inhibée, une personne cesse de naviguer dans l'espace et perd la capacité de prendre soin d'elle-même. La maladie d'Alzheimer chez les personnes âgées a été découverte il y a plus de 100 ans; les médecins n'ont pas trouvé de moyen de la traiter. Les raisons qui y conduisent ne sont pas entièrement comprises. Les scientifiques mènent des recherches, travaillent pour créer des médicaments efficaces. La maladie se propage entre-temps.

La différence entre la maladie et un certain nombre d'autres troubles neurodégénératifs est qu'elle se développe lentement. En annulant les problèmes de fatigue, de stress, d'âge, une personne ne réalise la complexité du problème que lorsque la maladie entre au stade actif. Au fil du temps, les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer deviennent impuissantes. Ils ont besoin de soins extérieurs constants. Au dernier stade, une personne cesse d'être consciente d'elle-même et du monde qui l'entoure. Il ne peut pas se nourrir seul. Tous les aliments doivent être hachés dans un mélangeur. Les médecins recommandent aux proches des patients aux derniers stades de malaise incurable de les placer dans une pension pour personnes âgées et âgées. Vérifier si le personnel a de l'expérience dans les soins aux personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer.

De toutes les maladies incurables qui se propagent à grande vitesse aujourd'hui, la maladie d'Alzheimer a contourné le sida. Le taux de survie médian après diagnostic est d'environ 7 ans. Peu de gens vivent encore 10 à 12 ans. Une poussée de croissance de la maladie s'est produite en 2000. Depuis lors, le nombre de diagnostics que font les médecins chaque année n'a fait qu'augmenter. Les chercheurs attribuent cela à une augmentation de l'espérance de vie et au fait que la population mondiale vieillit rapidement..

Un exemple de la façon dont la sauvagerie intelligente et réussie en peu de temps peut se transformer en quelqu'un qui a besoin d'être constamment soigné, il existe de nombreuses étoiles de différentes tailles. Annie Girardeau, Ronald Reagan, Rita Hayworth, Sean Connery présentent des symptômes de maladie neurodégénérative. Parmi les stars russes, Radner Zinniatovich et Margarita Terekhova ont souffert.

Selon les statistiques, dans 70% des cas, la maladie d'Alzheimer conduit à la démence. Commençant à se développer, la maladie perturbe la mémoire à long terme, la capacité de penser raisonnablement. Il cesse de s'identifier en tant que personne. La perception émotionnelle de ce qui se passe est en train de changer. Ne reconnaît pas ses proches, se perd dans un environnement familier.

Les dysfonctionnements mentaux s'accompagnent de problèmes physiques. Les fonctions des organes pelviens sont perdues, des difficultés d'équilibre surviennent. La personne perd sa force physique. La maladie progresse. Au fil du temps, beaucoup passent à l'état dit végétatif, lorsque les personnes âgées sont à 100% dépendantes d'étrangers.

Maladie d'Alzheimer - causes

Alors que la plupart des maladies existantes ont des causes précises, les maladies neurodégénératives n'en ont pas. Les scientifiques ont mené des centaines d'études, mais n'ont pas pu en arriver à une compréhension complète des raisons. Ils n'ont pas pleinement compris comment la maladie évolue. La seule chose qui a été découverte est la relation entre le développement de la maladie et l'accumulation d'enchevêtrements et de plaques neurofibrillaires dans les tissus cérébraux. En utilisant des thérapies modernes, les médecins peuvent soulager les symptômes. Il n'existe pas de méthode efficace pour traiter ou arrêter le développement de la démence sénile. Les premiers signes de la maladie d'Alzheimer chez les femmes et les hommes sont observés dès l'âge de cinquante ans. Plus une personne vieillit, plus ses chances de rejoindre les rangs de ceux qui sont condamnés à mourir bientôt sont élevées. Les personnes engagées dans un travail mental tombent moins souvent malades, mais elles ne sont pas protégées contre la démence sénile.

Un traumatisme crânien grave accompagné d'une tumeur au cerveau peut provoquer des troubles dégénératifs. L'influence de l'intoxication par des substances toxiques dangereuses sur le développement de la maladie a été confirmée. Les enfants ne sont pas assurés. La maladie d'Alzheimer précoce a été identifiée même chez les jeunes enfants. Son développement provoque le syndrome de Down.

Les proches parents des patients craignent souvent que la mort progressive des cellules nerveuses ne les affecte également. Selon les scientifiques, la maladie d'Alzheimer est une maladie héréditaire à début retardé. Les plus vulnérables sont les personnes vivant dans des endroits à faible écologie. Les personnes âgées ayant de mauvaises habitudes sont à risque.

Maladie d'Alzheimer - symptômes

  • Pannes régulières. L'un des premiers signes est un oubli grandissant, ce qui rend la vie difficile. Une personne ne se souvient pas d'une date importante, des événements récents, oublie les affaires prévues, les réunions;
  • Confusion avec le temps, l'espace. Il y a des problèmes avec la reconnaissance des personnes et des lieux. Il devient difficile de reconstituer la séquence des événements récents;
  • Indifférence. Une personne s'éloigne de sa famille et de ses amis, son humeur et son caractère changent. La réaction émotionnelle à ce qui se passe autour de lui est émoussée. Parfois, la dépression se développe.

Nous avons répertorié les symptômes d'un stade précoce de la maladie. Ci-dessous, vous pouvez lire les symptômes d'un stade ultérieur de la maladie..

  • Détérioration de la mémoire à long terme. Une personne confond les années, les jours de la semaine, ne reconnaît pas l'endroit où elle se trouve. Il a des difficultés de calcul, de lecture, même avec son âge, il ne s'en souvient pas;
  • Délire, hallucinations. Cela s'accompagne de la suspicion des proches de vouloir nuire au vieil homme faible. Le patient fait des accusations sans fondement de lui avoir causé du tort, devient agressif;
  • Difficulté à comprendre le texte, la parole. Des difficultés surviennent avec les activités quotidiennes. Le patient cesse de comprendre ce que lui dit l'interlocuteur. Son propre discours devient également déroutant, incompréhensible pour les autres.

Parmi les symptômes les plus courants au stade de la progression de la maladie, on trouve une démarche traînante, une silhouette voûtée, le refus de prendre soin de soi, l'indifférence à tout, la perte de tout intérêt. La capacité de penser de manière indépendante est perdue. Les personnes âgées ne peuvent pas prendre de décisions. Son raisonnement est illogique, incohérent. Lors d'une conversation, il peut rester silencieux pendant une longue période, car il sélectionne le bon mot. Au fil du temps, il y a des problèmes d'incontinence urinaire, de matières fécales, de mouvement indépendant même à l'intérieur de l'appartement.

Diagnostiquer la maladie d'Alzheimer

Un diagnostic précis ne peut être posé que par une autopsie - un examen post-mortem du cerveau. Aujourd'hui, la maladie est diagnostiquée sur la base des antécédents médicaux du patient. Des données sur la santé mentale de ses proches sont en cours d’enquête. Le moyen le plus courant de détecter les signes de la maladie d'Alzheimer chez les hommes et les femmes à un stade précoce consiste à effectuer des tests. Ils sont effectués dans les cas où le patient a une perte de mémoire à long terme. Une indication que les personnes âgées devraient être montrées au médecin est le manque de capacité cognitive. Lors de l'examen et des tests, d'autres maladies dangereuses peuvent être diagnostiquées. Ne pensez pas que les problèmes de mémoire sont nécessairement révélateurs de la maladie d'Alzheimer. C'est juste un signal que tout n'est pas en ordre avec la santé..

Les proches des personnes âgées doivent savoir comment reconnaître la maladie d'Alzheimer précoce. Les personnes âgées et leurs familles doivent se rappeler que les troubles neurodégénératifs commencent toujours par un léger oubli. Après avoir commencé la maladie, vous arriverez inévitablement au fait que la personne âgée mourra plus tôt qu'elle ne le pourrait. Les dernières années et les derniers jours de sa vie se transforment en cauchemar pour lui et ses proches. Beaucoup finissent dans un état végétal.

Le stade de la maladie est identifié en fonction de l'indépendance du patient. S'il se passe d'une aide extérieure, ne présente pas de danger pour lui-même et pour les autres, c'est la première étape. Si l'aide d'un étranger est requise quotidiennement pour une vie sûre, c'est la phase intermédiaire. Dans le cas où le vieil homme a besoin de soins 24 heures sur 24, une démence sévère est diagnostiquée. Les procédures de diagnostic sont compilées à l'aide de tests neuropsychologiques, de tests de laboratoire, de tomodensitométrie. Il est sélectionné en fonction de l'âge et de l'état actuel. Il est nécessaire de poser le bon diagnostic le plus tôt possible. Cela n'aidera pas à ralentir son développement, mais facilitera la vie du patient..

Placer un patient Alzheimer dans une pension

En soumettant des données, je confirme mon accord avec la politique de confidentialité

Nos spécialistes vous contacteront sous peu.

* Il existe des contre-indications, vous devriez consulter votre médecin. Licence médicale: n ° LO-50-01-011920

Comment se développe la maladie d'Alzheimer?

Les patients passent par 7 stades de la maladie. Il faut environ 7 ans entre le moment du diagnostic et le décès. Il y a des cas où les patients ont vécu jusqu'à 20 ans. De tels cas sont très rares. La division de la maladie en étapes a été inventée par le directeur de l'Université de New York, M.D. Barry Reisberg. Chacun des stades de la maladie d'Alzheimer a ses propres symptômes:

  1. Les troubles et problèmes de mémoire visibles n'existent pas. Le patient vit une vie bien remplie, sa santé ne préoccupe personne.
  2. Les capacités mentales sont légèrement réduites. Il y a de petites lacunes dans la mémoire. Une personne peut oublier le nom de son bon ou vieil ami, les clés de la maison ou de la voiture, des mots, des lieux.
  3. La diminution de la capacité mentale devient perceptible pour les étrangers. La concentration et la mémoire se détériorent. Une personne devient distraite, inhibée. Il cesse de faire face à la solution d'actions simples de la vie sociale et quotidienne.
  4. Diminution modérée des performances mentales. Un examen physique approfondi révèle l'incapacité des personnes âgées à gérer leurs propres finances et celles des autres. Les souvenirs sont perdus.
  5. Gravité modérée, diminution supplémentaire de la capacité mentale. Le patient a de grandes lacunes de mémoire, il ne peut plus compter dans sa tête. Je ne peux pas s'habiller pour la saison lui-même. Confond la séquence des choses.
  6. Diminution sévère de la capacité mentale. Des changements de personnalité sont observés, la mémoire se détériore encore plus. Le vieil homme oublie les noms des parents, devient suspect. Le patient a besoin d'une aide constante.
  7. Une diminution significative des capacités mentales et physiques. Le patient perd la capacité de parler, de réagir à ce qui se passe autour. Ils ne peuvent se déplacer qu'avec de l'aide. Avoir du mal à avaler de la nourriture et des liquides.

Il est également habituel de diviser la maladie en quatre stades - pré-démence, démence précoce, démence modérée, démence sévère.

Pré-démence

Elle s'accompagne d'un certain nombre de symptômes subtils. Ils sont souvent associés à la fatigue, au stress ou à la vieillesse. Une personne devient moins attentive, il lui est plus difficile d'assimiler de nouvelles informations. Je ne me souviens pas de ce qu'il a lu récemment. Des difficultés surviennent avec la pensée abstraite. L'apathie se produit.

Démence précoce

La perte de mémoire est progressive. La parole orale, la perception visuelle, tactile et auditive sont altérées. Une personne oublie certains faits de son passé. Son vocabulaire diminue. La motricité fine et la coordination des mouvements sont altérées. La démarche devient lente, traînante.

Démence modérée

Elle se caractérise par une détérioration progressive de l'état. Les troubles de la parole et les anomalies du comportement deviennent plus importants. Les compétences en lecture et en écriture se détériorent puis disparaissent. La mémoire à long terme en souffre. Le patient ne reconnaît pas les membres de sa famille, ses amis. Des attaques d'agression incontrôlée apparaissent. Les personnes âgées résistent à l'aide de ses proches. Les organes du petit bassin ne fonctionnent pas de manière stable, une incontinence des matières fécales et de l'urine se développe.

Démence sévère

Le patient est totalement dépendant des personnes qui l'entourent. L'aide des proches est vitale pour lui. L'épuisement, l'apathie pour tout ce qui se passe autour est diagnostiqué. La masse musculaire diminue rapidement. Le vocabulaire est limité à quelques mots ou phrases individuels. Il conserve la capacité de comprendre le discours des étrangers. Dans la plupart des cas, le patient est alité. La mort survient en raison de plaies de pression ou d'une pneumonie.

Maladie d'Alzheimer - les premiers signes, étapes, comment éviter le handicap

Stades de la maladie

La maladie se déroule en plusieurs étapes successives..

Pré-démence

Cette étape des changements initiaux est caractérisée par l'apparition de manifestations non spécifiques qui peuvent être associées à une surmenage nerveuse et à la fatigue. Les patients peuvent se plaindre de:

  • Apathie persistante, manifestée par l'indifférence de nombreux événements qui intéressaient auparavant le patient.
  • Déficience de mémoire. La mémoire à court terme est progressivement altérée, ce qui se traduit par la difficulté d'assimiler de nouvelles informations, ainsi que de se souvenir des événements récents. La mémoire à long terme n'est pas altérée..
  • Problèmes de concentration sur les tâches.
  • Dépenses insuffisantes des fonds. Dans certains cas, le patient ne peut pas expliquer le but de l'achat..
  • Difficulté à exprimer des pensées avec confusion et embarras du patient en société.
  • Répéter les questions qui le préoccupent et la nécessité de redécrire la situation qui s'est produite.

Informations utiles
Le premier signe de la maladie d'Alzheimer à ce stade est une violation de la fonction olfactive. Dans ce cas, le patient cesse de percevoir des arômes brillants, qui ont un effet irritant prononcé sur l'appareil récepteur..

Les premiers signes de la maladie d'Alzheimer indiquent une perturbation de la communication neuronale dans les cellules cérébrales.

Démence précoce

Les symptômes de la maladie d'Alzheimer, auparavant troublants, s'aggravent progressivement. Il est beaucoup plus facile d'identifier la maladie à ce stade, car les manifestations cliniques violent la qualité de la vie humaine. Le patient développe une perception altérée, la parole et la performance des fonctions auparavant habituelles se détériorent. Les principaux symptômes comprennent:

  • Déficience de mémoire. Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer perdent régulièrement des choses qu'elles trouvent plus tard dans des endroits inconnus..
  • Détérioration de l'humeur. Dans un contexte de fatigue constante, il y a une détérioration constante de l'humeur avec l'apparition d'épidémies d'irritabilité. Le patient perd le contact avec les gens autour de lui, se repliant sur lui-même.
  • Perception altérée des nouvelles informations. Des difficultés surgissent avec la maîtrise de nouveaux appareils.
  • Discours lent avec déficience motrice fine.
  • Ne tenez pas compte des règles d'hygiène personnelle. Le patient devient bâclé, change rarement de vêtements et prend soin de lui-même.
  • Trouble de l'appétit avec perte de satiété.

Démence modérée

Les dysfonctionnements cérébraux graves sont difficiles à attribuer à la fatigue ou au stress. Les symptômes comprennent:

  • Discours altéré. Le patient oublie les mots habituels et les remplace par des mots similaires.
  • Déficience de mémoire. Peu à peu, une personne atteinte du syndrome d'Alzheimer ne reconnaît pas ses proches.
  • Comportement agressif. L'apathie complète peut être remplacée par une agressivité soudaine.
  • L'émergence d'idées délirantes.
  • Trouble de l'orientation dans l'espace avec tendance au vagabondage.
  • Troubles des fonctions habituelles. Les patients peuvent oublier d'exécuter les fonctions naturelles de vidange de la vessie, de défécation.

À ce stade, le patient a besoin d'une surveillance constante par ses proches. Comprendre les attitudes des autres peut conduire au ressentiment et à la colère..

Démence sévère

Une personne devient complètement dépendante des autres, perdant la capacité du libre-service. Les manifestations de la maladie comprennent:

  • Communication verbale altérée avec des phrases simples.
  • Apathie profonde avec épuisement sévère.
  • Défécation et miction involontaires.
  • Perturbation du flux sanguin périphérique avec l'apparition d'escarres.

Quelques statistiques

La maladie d'Alzheimer occupe une des premières places dans la structure de la morbidité chez les personnes âgées. Il représente environ 50 à 55% de tous les cas de démence. Les signes de la maladie d'Alzheimer apparaissent généralement après 40 à 45 ans, avec l'augmentation de l'âge, le nombre de cas augmente de façon exponentielle.

Le taux d'incidence de cette pathologie est d'autant plus élevé que l'espérance de vie des personnes dans un pays donné est longue. En effet, tous les cinq ans après l'âge de 65 ans, il fait plus que doubler. Ainsi, la maladie est diagnostiquée chez 6 à 11% des patients de plus de 60 ans et chez les personnes ayant atteint 80 à 85 ans - dans 35 à 45% des cas.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) rapporte qu'en 2016, près de 0,44 à 0,46% (26,6 millions de personnes) de la population mondiale souffraient de démence. Dans le même temps, prévoir que d'ici 2030-2035 cet indicateur ne sera pas inférieur à 0,55 - 0,6% et que le nombre absolu de cas augmentera de trois à quatre fois.

Selon les dernières données, plus de 1,1 million de personnes souffrent de cette maladie en Russie, et ce chiffre ne cesse de croître..

Causes de la maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer est une maladie sans cause connue. Plusieurs hypothèses peuvent expliquer la pathogenèse de la maladie. Le principal est la théorie de la prédisposition génétique.

Une relation a été établie entre le développement de la maladie chez des parents proches, parmi lesquels la maladie est transmise de manière autosomique dominante. Dans ce cas, les violations peuvent se manifester dans les chromosomes 1,14 et 21.

Il convient de noter que pas toujours en présence de défauts dans les chromosomes, le patient peut noter la clinique de la maladie, dans certains cas, il se développe à un âge avancé, lorsque la maladie est confondue avec une démence sénile. Le développement précoce de la maladie d'Alzheimer est dû à l'influence de facteurs provoquants, notamment:

  • Appartenant au sexe féminin.
  • Vieillesse du patient.
  • Histoire des effets psychotraumatiques.
  • Lésion cérébrale traumatique grave.
  • Faible niveau de développement intellectuel.

Moins fréquemment, la maladie peut se développer chez les patients présentant:

  • Hypertension artérielle.
  • Lésions athéroscléreuses des vaisseaux cérébraux.
  • Augmentation du taux de cholestérol.
  • Concentration élevée d'homocystéine sérique.
  • Diabète sucré.
  • Hypoxie du cerveau, se développant dans le contexte de maladies graves des systèmes cardiovasculaire et respiratoire.

L'établissement de la cause présumée de la maladie d'Alzheimer est nécessaire pour la sélection ultérieure du traitement.

Symptômes de la maladie dans la description générale

L'évolution de la maladie d'Alzheimer varie considérablement à la fois à l'âge d'apparition de la maladie et dans les spécificités de son évolution dans les cas individuels. Et pourtant, il existe des signes généraux de la maladie:

  • Perte de mémoire, au début - à court terme, liée à des événements récents; puis toute la vie passée s'efface progressivement de la mémoire. Au stade intermédiaire, une personne ne se souvient ni de sa jeunesse ni de son enfance et au dernier stade de la maladie, elle ne reconnaît pas ses propres parents.
  • Il devient difficile pour une personne de faire des activités ordinaires: conduire une voiture, mener des activités professionnelles (si la personne travaille) ou des tâches ménagères.
  • Sentiments de confusion ou de frustration, surtout la nuit.
  • Changements d'humeur soudains - accès de colère, d'anxiété et de dépression.
  • Une sensation de dépaysement dans l'espace: le patient peut facilement se perdre en dehors de la maison, et au stade final - dans sa propre maison (même s'il vit dans un appartement d'une pièce).
  • Problèmes physiques tels que démarche imprécise, mauvaise coordination motrice.
  • Des problèmes de communication. Premièrement, les mots individuels sont oubliés, le fil de la conversation est perdu. Au fur et à mesure que la maladie se développe, le patient devient verbeux, répétant la même chose plusieurs fois. À un stade ultérieur, la personne ne parle pas du tout, alors qu'il devient impossible d'établir un contact avec elle.

La perte progressive des fonctions corporelles entraîne la mort.

Diagnostic et traitement de la maladie d'Alzheimer

Aux premières manifestations de symptômes pathologiques, le patient doit consulter un médecin afin de confirmer le diagnostic et de prescrire un traitement.

Diagnostiquer la maladie d'Alzheimer

Afin d'améliorer le pronostic du patient, en ralentissant le taux de progression de la maladie, il est nécessaire d'identifier la pathologie à un stade précoce et de commencer le traitement. L'étape initiale de l'examen est une conversation avec le patient. Il est important que le médecin clarifie les informations suivantes:

  • L'histoire de la vie. Pour poser un diagnostic et clarifier les facteurs de provocation, il est nécessaire de connaître le déroulement de la grossesse et le développement intra-utérin du fœtus, la présence d'une hypoxie intra-utérine, ainsi que les traumatismes à la naissance.
  • Hérédité. Le médecin, en discutant avec le patient ou ses proches, découvre des informations sur l'éventuelle hérédité accablée. Le risque de maladie d'Alzheimer est augmenté si la mémoire et les troubles mentaux ont été identifiés chez le plus proche parent. Les manifestations de perte de mémoire et d'altération des fonctions cognitives qui peuvent se développer chez les parents plus âgés sont considérées comme l'un des facteurs de risque.
  • Antécédents médicaux. Lors de l'examen du patient, le médecin clarifie avec les proches quand les premiers signes de pathologie ont commencé à apparaître, ainsi que dans ce qu'ils ont été exprimés, à quelle vitesse leur gravité s'est aggravée et comment le patient a réagi aux changements en cours. Il est important de déterminer le facteur qui pourrait être le point de départ. Celles-ci incluent le décès d'un parent proche, le licenciement, une opération ou un processus infectieux..
  • Évaluation de la personnalité du patient. Lors d'une conversation avec un patient, une attention particulière est portée à l'activité sociale du patient, au degré de développement de ses capacités intellectuelles. La nature du travail, le niveau d'activité physique, l'attitude à l'égard de l'environnement proche sont évalués.

Après avoir parlé avec le patient, des tests sont effectués pour évaluer le fonctionnement du système nerveux. Parmi eux se trouvent:

  • Test neuropsychologique. Le médecin pose des questions au patient qui révèlent des changements dans la pensée abstraite et l'attention. Mini tests psychologiques. Sa mise en œuvre nécessite des conditions hospitalières. Le patient se voit attribuer des tâches situationnelles, qui visent à identifier les troubles de la mémoire et de la pensée du patient, ainsi que l'attention. La vérification de la mémoire à court terme et de travail est particulièrement importante, car la mémoire à long terme peut ne pas changer pendant longtemps. Le patient voit des images abstraites avec une image cachée. Dans la maladie d'Alzheimer, il est difficile de détecter l'image latente. Tests de dessin. Le test le plus informatif consiste à dessiner une horloge avec des aiguilles et des chiffres. Un patient atteint de la maladie d'Alzheimer peut ne pas toujours être en mesure de décrire avec précision une tâche.

La nomination de méthodes d'examen de laboratoire et instrumentales est la dernière étape nécessaire au diagnostic. Les études les plus courantes comprennent:

  • Test sanguin clinique général. En plus de l'anémie, l'analyse révèle la présence d'un processus inflammatoire, qui se traduit par une augmentation du taux de leucocytes et du taux de sédimentation érythrocytaire.
  • Chimie sanguine. Une étude biochimique est prescrite aux fins du diagnostic différentiel. La détermination des enzymes et du glucose dans le sérum sanguin est d'une grande importance. Une augmentation de son contenu ou, au contraire, une diminution peut affecter le fonctionnement du système nerveux.
  • Test sanguin pour l'infection à VIH et la syphilis. Ces maladies entraînent des dommages au système nerveux avec une perturbation de son fonctionnement au fur et à mesure que le processus progresse..
  • Détermination de la quantité de vitamines du groupe B. Leur carence se traduit par le travail du cerveau et la transmission de l'influx nerveux.
  • Électroencéphalographie. Une méthode non invasive pour déterminer l'activité bioélectrique du cerveau, vous permet d'identifier les foyers avec un fonctionnement accru ou, au contraire, une diminution de la transmission de l'influx nerveux, elle peut être effectuée au repos ou pendant un stress mental.
  • Imagerie par résonance magnétique. Cette méthode de radiographie peut être prescrite pour n'importe quel stade de la maladie. Mener une étude en dynamique vous permet d'évaluer la dynamique du processus pathologique et le diagnostic différentiel avec d'autres maladies. Au stade initial de la maladie d'Alzheimer, une diminution de la taille de l'hippocampe est détectée, au fur et à mesure de sa progression, une augmentation de la taille des ventricules et des rainures est révélée.
  • Examen Doppler des vaisseaux cérébraux. La méthode est prescrite aux fins du diagnostic différentiel de la démence vasculaire. Dans ce dernier cas, une diminution de la vitesse du flux sanguin est notée, ainsi qu'une violation de la lumière du vaisseau. Dans la maladie d'Alzheimer sans pathologies concomitantes, les caractéristiques du flux sanguin ne sont pas altérées.

  • Tomodensitométrie. L'examen aux rayons X est un complément à l'imagerie par résonance magnétique.
  • Recherche du liquide céphalo-rachidien. Le matériel biologique obtenu révèle des marqueurs spécifiques reflétant le processus pathologique. Ceux-ci incluent la protéine amyloïde et la protéine tau. La maladie d'Alzheimer s'accompagne d'une diminution de la protéine amyloïde avec une augmentation simultanée de la protéine tau. Ces indicateurs commencent à changer aux premiers stades de la maladie, lorsque le tableau clinique n'est pas accompagné de signes de démence. La détection de la maladie à ce stade vous permet de commencer le traitement à temps et de réduire le taux de progression de la pathologie.
  • Méthodes de traitement et la maladie d'Alzheimer peut-elle être guérie??

    Il est actuellement impossible de parvenir à une guérison complète de la maladie. Afin de trouver le moyen le plus optimal de traiter la maladie d'Alzheimer, il est nécessaire de procéder à un diagnostic complet du patient. Les médicaments modernes et les méthodes non médicamenteuses peuvent ralentir le taux de progression de la pathologie et préserver la qualité de vie. Le traitement de la maladie d'Alzheimer commence par un traitement médicamenteux. En raison de l'affaiblissement du corps du patient et de la sensibilité accrue aux médicaments, la sélection des médicaments doit être effectuée avec des doses minimales, en les augmentant progressivement, ce qui améliore le bien-être. Les principaux groupes de médicaments comprennent:

    • Inhibiteurs de la cholinestérase. Les médicaments augmentent la concentration d'acétylcholine, ralentissant les processus pathologiques dans le cerveau. La galantamine est l'un des médicaments courants. L'outil augmente l'attention et la mémoire, se caractérise par une faible toxicité. Le donépézil diminue l'inhibition de la cholinestérase plus rapidement que les autres médicaments.
    • Médicaments qui réduisent l'activité du glutamate, qui est impliqué dans la destruction des cellules cérébrales. Il montre son efficacité aux stades moyens et sévères de la maladie..
    • Tranquillisants. En raison de l'agressivité accrue des patients, ils réduisent la gravité de la psychose ou une excitabilité nerveuse accrue.
    • Médicaments combinés. Ils ont des effets antidépresseurs, neuroleptiques et tranquillisants. Sur le fond de l'application, la dépression est traitée, la concentration de la mémoire est augmentée et l'attention est améliorée.

    Les traitements non médicamenteux de la maladie d'Alzheimer comprennent:

    • Un régime spécial qui comprend une cuisine méditerranéenne, des fruits et légumes. Ces produits doivent être inclus quotidiennement dans l'alimentation du patient, car ils aident à normaliser l'équilibre des vitamines et à renforcer les forces immunitaires..
    • Les plats, qui contiennent une grande quantité de vitamine B, ont un effet bénéfique sur le fonctionnement des systèmes endocrinien et nerveux. Par conséquent, il est nécessaire de consommer quotidiennement des oignons, de l'ail, des produits à base de viande, de la volaille et une variété de céréales..
    • Mesures visant une activité mentale continue. Pour ce faire, il vaut la peine d'inclure dans votre style de vie la solution quotidienne de mots croisés, de lire des livres, de journaux informatifs, de visiter des sections d'échecs ou d'apprendre des langues étrangères..
    • Exercice léger quotidien. Ils améliorent non seulement la circulation sanguine, mais maintiennent également le tonus du système musculo-squelettique avec un contrôle moteur de la fonction motrice.
    • Élimination des facteurs gênants et effrayants. Il est conseillé au patient de laisser constamment la lumière allumée la nuit, pour limiter la communication avec les personnes, ce qui provoque des émotions négatives. Les proches doivent fournir des soins adéquats aux patients.

    Traitement

    Il n'y a presque pas de controverse parmi les médecins sur la façon de traiter la démence de type Alzheimer. Les principaux objectifs de l'effet thérapeutique, mis en avant par les spécialistes:

    • une diminution du taux de progression de la maladie;
    • diminution de la gravité des symptômes caractéristiques.

    Le déroulement de la dernière étape dépend directement de l'efficacité du traitement d'un patient atteint d'AB..

    La durée de vie des personnes atteintes de démence de type Alzheimer est prévue en fonction d'un certain nombre de facteurs:

    • qualification d'âge (quand exactement la maladie a commencé, à quelle vitesse elle progresse);
    • la présence de maladies concomitantes;
    • si les fonctions de libre-service ont été préservées, dans quelle mesure;
    • état mental actuel (degré de tendance au négativisme, anxiété, agressivité).

    Dans la thérapie BA, des médicaments sont utilisés, entre autres.

    Les médicaments utilisés visent:

    • amélioration de la qualité de la mémoire et des fonctions cognitives (inhibiteurs de l'acétylcholinestérase - rivastigmine, donépézil, reminil);
    • réduire le fond mental négatif - anxiété, agressivité, comportement provoquant (antipsychotiques, tranquillisants);
    • normalisation de l'humeur (antidépresseurs).

    Dans les approches de prévention de la maladie d'Alzheimer, les médecins distinguent plusieurs domaines:

    • maintenir sa propre santé physique (en particulier éviter les blessures à la tête, contrôler la tension artérielle, la glycémie, etc.);
    • consultations périodiques avec des spécialistes s'il y a des cas de BA dans la famille;
    • prévention des violations de leur santé mentale (lutte contre les émotions négatives, le stress, l'épuisement émotionnel);
    • activité physique systématique;
    • assurer votre propre développement intellectuel tout au long de votre vie.

    Les processus de vieillissement de la population terrestre permettent aux spécialistes de faire une prévision décevante d'une augmentation du nombre de personnes atteintes de démence, dont 60 à 70% sont diagnostiquées avec la MA. Des procédures efficaces de prévention et de traitement de l'asthme aideront à améliorer la santé de l'humanité vieillissante, à accroître le contrôle des processus négatifs qui contribuent à une augmentation de l'incidence de la démence.

    Rappelez-vous comment dans le roman Fleurs pour Algernon de Daniel Keyes, le protagoniste recommence à perdre la tête après avoir repris la tête. Le lecteur observe la décoloration de l'intelligence de Charlie Gordon, une baisse de son niveau mental. Les connaissances accumulées sont oubliées, les événements passés sont effacés de la mémoire, la mise en œuvre des procédures ménagères devient un processus difficile, l'apathie s'installe.

    Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer font face à des symptômes similaires. Pourquoi cette maladie survient-elle et comment se manifeste-t-elle? Peut-il être évité? Découvrons-le.

    Combien de personnes vivent avec la maladie d'Alzheimer?

    L'espérance de vie des patients atteints de la maladie d'Alzheimer dépend de la gravité de la maladie identifiée, du taux de progression des symptômes pathologiques, de la présence de comorbidités, de l'effet de la thérapie et de la qualité des soins..

    L'espérance de vie moyenne après le diagnostic de la maladie est d'environ 10 ans. Avec des soins appropriés et un bon effet de traitement, il peut atteindre 20 ans.

    Il est difficile de déterminer individuellement cette période, car la maladie peut progresser rapidement.

    Symptômes et signes

    Lors de la caractérisation de la maladie d'Alzheimer, des symptômes et des signes inhérents à ce type de démence, vous devez faire attention aux troubles mentaux associés:

    • antécédents émotionnels névrotiques, à long terme;
    • périodes de dépression prolongée;
    • états paranoïaques persistants (idées de mal, jalousie, etc.).

    En analysant les premiers symptômes de l'asthme, la plupart des médecins traitants prêtent attention aux caractéristiques des expressions faciales du patient: un type particulier d'expression faciale - la stupéfaction d'Alzheimer - peut «trahir» une personne. Ensuite, les yeux sont grands ouverts, le clignotement est rare et il y a une expression faciale de surprise.

    Les symptômes BA les plus frappants se manifestent par les éléments suivants:

    • dégradation de la mémoire en fonction de la psyché (amnésie à progression rapide, jusqu'à épuisement complet des réserves de mémoire et désorientation);
    • une réaction spécifique à un déficit d'expérience cognitive (impulsivité, dépression, irritabilité);
    • une sorte de comportement régressif: négligence, raideur, rassemblement pour «aller quelque part», stéréotypés;
    • symptômes d'hydrocéphalie: nausées, maux de tête, étourdissements;
    • perte de poids significative tout en maintenant (voire en augmentant) le régime alimentaire habituel;
    • dans l'interaction communicative - perte d'attention (concentration), le regard n'est pas normalement fixe, mouvements obsessionnels;
    • les opérations cognitives sont altérées, ce qui se manifeste par une acalculie (comptage anormal), une aphasie (pathologie de la parole), une alexie (lecture pathologique), une apraxie (pathologie du mouvement), etc..

    L'espérance de vie des patients BA varie en moyenne de 7-10 à 14-20 ans, selon le stade et l'évolution individuelle de la maladie..

    Vidéo:

    Assistance psychologique aux proches du patient

    À mesure que la maladie progresse, il devient plus difficile pour les proches de maintenir la communication avec le patient, ainsi que de rester calmes et résistants au stress. Ils doivent être conscients, si la maladie d'Alzheimer est diagnostiquée, que cette maladie entraîne un changement de caractère de la personne avec une augmentation possible de l'agressivité. Par conséquent, lorsqu'ils posent un diagnostic à un patient, les proches doivent consulter un psychologue. Un spécialiste peut vous aider à résoudre les problèmes les plus souvent rencontrés par les aidants naturels.

    Comment commence la maladie?

    La maladie d'Alzheimer affecte la partie du cerveau responsable des fonctions de mémoire et d'émotion.

    Par conséquent, au début de la maladie, les signes externes peuvent être:

    • pertes de mémoire,
    • sautes d'humeur,
    • une personne peut oublier les détails d'une conversation récente, l'emplacement d'objets familiers, peut oublier les noms de certaines personnes proches.

    Cependant, dans le même temps, le patient conserve la capacité de penser logiquement, peut prendre soin de lui-même et effectuer ses tâches quotidiennes. D'autres peuvent ne pas soupçonner le début du développement de la maladie jusqu'à ce que l'oubli augmente..

    Attention! Le principal symptôme de l'apparition de la maladie est la perte de mémoire de ce qui s'est passé hier, mais un bon souvenir des événements du long passé reste.

    La prévention des maladies

    Vous pouvez réduire votre risque de développer la maladie d'Alzheimer en prévenant les déclencheurs. Les principaux domaines de prévention comprennent:

    • Augmentation du stress mental. Pour cela, il est recommandé d'apprendre de nouvelles langues, ce qui augmentera les processus de pensée et améliorera la mémoire..
    • Manger des jus de fruits et de légumes fraîchement pressés. Ces produits contiennent une grande quantité de vitamines qui interviennent dans la neutralisation des radicaux libres et ralentissent également le processus de vieillissement..
    • Augmentation de l'apport en vitamine K, ce qui ralentit le processus de vieillissement. Le régime doit inclure des épinards ou du chou, ainsi que des complexes vitaminiques.
    • Contrôle du stress. Étant donné que les influences stressantes sont un facteur provoquant le développement de la maladie d'Alzheimer, il est nécessaire de réduire le stress corporel.
    • Intégrez l'exercice à votre style de vie. Effectuer un exercice physique léger vous permet de maintenir le volume de l'hippocampe souffrant initialement de la maladie. La marche, la natation et la danse sont les plus efficaces..

    Les patients avec un diagnostic confirmé doivent être constamment sous surveillance médicale. Pour que le médecin, si nécessaire, puisse modifier le schéma thérapeutique.

    Version cholinergique

    C'est la toute première hypothèse, l'apparition de la maladie s'explique par une diminution significative de la production d'un neurotransmetteur par l'organisme.

    Actuellement, un petit nombre de médecins y adhèrent. Ceci s'explique par le fait que les médicaments créés en tenant compte de l'hypothèse ont montré leur faible efficacité, et dans certains cas, l'absence totale de résultat clinique. Cependant, dans les pays en développement, les méthodes de thérapie de soutien développées sur sa base sont toujours utilisées; les médicaments recommandés corrigent partiellement la carence dans le corps en acétylcholine..

    Comment se protéger de la pathologie

    Fondamentalement, la prévention de la maladie d'Alzheimer repose sur le respect des recommandations pour prévenir le développement de la maladie:

    1. Ne laissez pas le stress et la dépression entrer dans votre vie.
    2. Créer des charges intellectuelles pour le cerveau, y compris participer à des discussions, résoudre des mots croisés, des puzzles, apprendre des langues étrangères, jouer à divers jeux de société.
    3. Faire du yoga - l'exercice renforce les cellules neuronales.
    4. Mangez régulièrement des aliments qui remplissent le corps d'acides gras, y compris le maquereau, le thon. Mangez des légumes à feuilles, des courges, des légumineuses, des grains entiers, des noix et plus.
    5. N'oubliez pas que l'ingestion d'aluminium peut augmenter votre risque de développer la maladie. N'achetez pas d'aliments dans du papier d'aluminium, ne faites pas cuire les aliments dans des casseroles en aluminium.
    6. Ne négligez pas un bon repos.

    Comment suspecter la maladie d'Alzheimer

    L'apparition de la MA peut souvent être indiquée par des signes extérieurs très éloignés des manifestations de démence. Symptômes inattendus de la maladie d'Alzheimer:

    • changement des caractéristiques personnelles: le comportement du patient diffère de l'habituel, il devient sombre, irritable;
    • augmentation de la fatigue, des cauchemars (BA abaisse le niveau de mélatonine dans le sang, ce qui entraîne une somnolence diurne et une insomnie nocturne);
    • changements dans le comportement alimentaire: il y a une envie accrue de sucreries;
    • diminution de l'odorat, une personne ne distingue pas bien les odeurs;
    • ralentissement de la démarche normale, chutes fréquentes.

    Tous ces précurseurs de la maladie d'Alzheimer peuvent apparaître simultanément ou séparément..

    Important! Vous ne pouvez pas poser de diagnostic uniquement sur la base des symptômes énumérés. Si vous soupçonnez la présence d'asthme, vous devriez consulter un neurologue et subir un examen complet..

    Les scientifiques américains de l'Université Hopkins accordent une attention particulière à la corrélation d'un symptôme tel que la somnolence diurne avec la fréquence de la MA. Des recherches sur 16 ans ont montré que les personnes qui se plaignent de somnolence et de somnolence constantes ont un risque trois fois plus élevé de développer la maladie d'Alzheimer.

    Démence dans la maladie de Parkinson

    La maladie de Parkinson et d'Alzheimer chez une personne ordinaire a un tableau clinique similaire; seul un spécialiste qualifié peut poser un diagnostic précis. La démence apparente a des caractéristiques distinctives. La maladie d'Alzheimer se caractérise par une altération plus grave de la mémoire et de l'intelligence. Avec le parkinsonisme, seul un ralentissement de la parole et de la pensée est observé. Une caractéristique commune des maladies neurodégénératives est la détérioration de l'état psycho-émotionnel. Les patients sont dans un état de dépression et de psychose aiguë depuis longtemps.

    Les images montrent que la maladie d'Alzheimer (photo ci-dessus) et la maladie de Parkinson (photo ci-dessous) affectent le cerveau à des degrés divers. La première maladie se développe dans le lobe temporal et la région de l'hippocampe, les plaques amyloïdes qui en résultent entraînent la mort des connexions nerveuses (le cerveau commence à «se dessécher»).

    La maladie de Parkinson affecte davantage le système musculo-squelettique: la colonne vertébrale se plie de plus en plus, le patient devient de plus en plus bas. Perturbé par le tremblement incessant des mains, les mouvements deviennent décoordonnés.

    Pathologie d'Alzheimer: brièvement

    Pendant la maladie, une grande quantité de complexes protéiques s'accumule dans le cerveau. La maladie elle-même est appelée protéinopathie. Les protéines bêta-amyloïdes et tau jouent un rôle dans son développement. Collectant les cellules à l'intérieur et à l'extérieur, ils perturbent la conduction de l'impulsion et contribuent à leur mort..

    Le cortex cérébral et certaines structures sous-corticales sont affectés. Les régions temporale, pariétale et frontale sont particulièrement touchées. La maladie se développe lentement. Il faut 7 à 10 ans entre les premiers symptômes et une invalidité profonde.

    Cette affirmation est caractéristique des formes précoces de démence. Après l'âge de 80 ans, la vie d'Alzheimer se raccourcit considérablement. Les prévisions sont décevantes. La mort survient dans les 3-6 ans.

    Symptômes d'Alzheimer

    Oubli"Perte" des noms d'articlesImpossibilité de chronométrer
    Défaut de paroleDifficulté d'orientationViolations d'écriture
    VagabondagePerte d'identitéBesoin de soins

    Les causes de la maladie n'ont pas été étudiées. Des «plaques» pathologiques d'Alzheimer se retrouvent également chez les personnes en bonne santé. Malheureusement, les médecins ne peuvent pas complètement inverser les symptômes ou inverser la maladie. La pathologie cause de graves dommages économiques à l'État. Les familles de malades souffrent. Après tout, les patients en phase terminale ont besoin de soins constants.

    Démence sévère

    Le patient n'est plus en mesure de se passer d'une aide extérieure, il est difficile de ne prononcer que des mots individuels, souvent sans aucun rapport entre eux. La communication ne devient qu'émotionnelle, il ne peut qu'imiter la satisfaction ou l'irritation. L'apathie devient constante, la masse musculaire se perd rapidement. Au fil du temps, la capacité de bouger disparaît complètement, puis les réactions digestives disparaissent. L'issue fatale devient inévitable, la cause du décès est les conséquences d'une immobilité prolongée.

    Le patient ne décède pas de la maladie d'Alzheimer elle-même, mais d'épuisement, d'infections ou de pneumonie accompagnant cette pathologie

    Méthodes de diagnostic

    Le principal outil de recherche sur le développement de la démence est la neuroimagerie. Pour cela, la TDM, l'IRM, la TEP du cerveau sont utilisées. Le médecin examine le degré de lésion des lobes individuels et évalue également les causes possibles et les maladies concomitantes.

    L'utilisation de la procédure EEG vous permet d'observer l'activité du cerveau et le degré d'altération des connexions neuronales. Les tests de laboratoire sur la maladie d'Alzheimer montrent une forte diminution de l'α-β-42 et une augmentation simultanée de la protéine Tau.

    Statut de handicap dans le syndrome d'Alzheimer

    Partout dans le monde, la pathologie est reconnue comme incurable, procédant par une augmentation progressive des symptômes négatifs. Le plus souvent, avec le syndrome d'Alzheimer, un handicap se forme (une personne peut obtenir le groupe I ou II). Avant d'établir un statut de handicap pour un patient, une commission spéciale examine les écarts existants dans son comportement, corrige les violations sous forme de pertes de mémoire, de problèmes d'élocution, de mauvaise activité mentale, d'incapacité à naviguer dans le temps dans l'espace..

    Les proches, proches et amis d'un patient atteint de la maladie d'Alzheimer doivent être conscients de la nécessité d'être à son écoute. Les experts disent que les patients qui traversent les derniers stades de la maladie devraient être dans leurs conditions habituelles à domicile. Rester dans un établissement médical, loin de la famille, traumatise souvent le psychisme affaibli du patient, provoque une exacerbation des symptômes négatifs et une détérioration de l'état général.

    Partagez ceci:

    Caractéristiques des symptômes à un jeune âge

    La démence précoce survient à l'âge de 40 ans, avant cet âge, elle est extrêmement rare. Si les premiers symptômes sont survenus avant 65 ans, ils parlent d'une forme présénile de démence. Elle a ses propres différences. La mémoire diminue progressivement, mais plus rapidement que sous forme sénile. Le patient est capable de maintenir une «façade de personnalité» pendant longtemps, car dans la démence précoce, la criticité persiste plus longtemps. Une personne réalise ce qui lui arrive jusqu'à la décomposition totale et l'amnésie.

    Différences de démence à un jeune âge: il y a rarement un renouveau du passé, il y a des critiques sur ce qui se passe, l'amnésie est plus stable et progresse plus rapidement, les connaissances et les compétences disparaissent complètement, la parole est complètement bouleversée.

    Contrairement à la démence, qui survient après 65 ans, avec ce type de maladie, le patient ne retombe pas dans le passé. Dans les premiers stades, le patient peut souffrir de la conscience de ce qui se passe. Parfois, il essaie de cacher sa condition.

    Au stade actif de la maladie, la capacité de lire, d'écrire et de compter disparaît complètement. La compréhension de ce qui se passe diminue et disparaît complètement avec le temps.

    Le discours des autres n'est compris que partiellement ou pas du tout. Dans les mouvements - gestes dénués de sens et chaotiques, automatismes oraux. Dans les cas avancés, une personne ne se souvient pas comment marcher ou se lever, s'asseoir sans aide. Avec la progression de la maladie, le patient ment simplement, se tait ou répète des syllabes incohérentes.

    Mesures diagnostiques

    Si vous trouvez des signes d'Alzheimer, vous devez consulter immédiatement un médecin

    Une étape importante pour poser le bon diagnostic consiste à parler avec la personne et à recueillir toutes les plaintes qu'elle a. En outre, le médecin doit également interroger les proches du patient, car ce sont eux qui remarquent les premiers symptômes. Il est à noter que les changements de mémoire, d'attention, de réflexion ne sont pas toujours associés au développement de la maladie d'Alzheimer chez les personnes âgées. Des manifestations cliniques similaires peuvent survenir dans le contexte de tumeurs intracérébrales, d'épilepsie à long terme, d'encéphalite chronique, de méningite, etc. C'est pourquoi le médecin doit vérifier tous les diagnostics possibles et distinguer une maladie d'une autre..

    Les tests neuropsychologiques visent à évaluer la fonction cognitive d'une personne. A cet effet, différents types de tests sont utilisés, qui visent à mémoriser des mots, à copier des formes géométriques, à relire le texte lu, etc..

    Un diagnostic différentiel approprié est essentiel. À cette fin, l'électroencéphalographie (EEG), l'imagerie par résonance magnétique et calculée (CT et IRM, respectivement) sont utilisées. La tomographie par émission de positrons (TEP) est recommandée par les protocoles de traitement actuels pour identifier les accumulations de bêta amyloïde dans le cerveau..

    En raison du fait que la maladie aux stades ultérieurs se manifeste par divers syndromes neurologiques et psychiatriques, le patient peut être consulté en consultation avec un neurologue, un psychiatre et d'autres médecins spécialistes..

    Démence modérée

    Il y a une diminution supplémentaire de la capacité d'agir et d'analyser indépendamment les événements, des troubles évidents de la parole apparaissent et une utilisation incorrecte des mots est remarquée. La coordination et les réflexes moteurs se détériorent considérablement, il est déjà difficile pour le patient de faire face seul à de nombreuses tâches quotidiennes. Les compétences en écriture et en lecture peuvent être complètement annulées, la personne malade ne reconnaît presque pas ou complètement ses parents et amis, la mémoire à long terme se dégrade.

    Il y a souvent de l'irritabilité, le patient pleure sans raison, peut quitter la maison. Les tentatives pour aider à l'exécution de certains mouvements peuvent rencontrer une résistance agressive, la fonctionnalité physiologique des organes de la région de la hanche est perturbée.

    Démence modérée - la capacité d'agir indépendamment est réduite

    Thérapie hormonale

    Les scientifiques sont parvenus à un consensus sur le fait que le développement de la maladie d'Alzheimer est facilité par une diminution de la synthèse de l'acétylcholine. L'équilibre entre la production d'acétylcholinestérase et le neurotransmetteur acétylcholine est perturbé, ce qui provoque une inhibition de la fonction neuronale. Les cellules se ratatinent, l'espace synapse se vide et les neurones meurent. L'autopsie dans 100% des cas confirme la maladie d'Alzheimer. Les photos du cerveau d'une personne en bonne santé et malade permettent même à une personne ordinaire de voir la pathologie.

    La réduction de la synthèse de l'acétylcholinestérase permet de restaurer l'interaction entre les neurones et de ralentir la formation de plaques amyloïdes. Les essais cliniques ont montré l'efficacité des inhibiteurs de la cholinestérase. Chez les patients, il y a une diminution de la démence, la mémoire est restaurée, les compétences d'autogestion et d'orientation dans l'espace et le temps reviennent.

    À ce jour, 3 médicaments bloquant la cholinestérase sont généralement reconnus:

    • "Aricept" ("Donepezil", "Aricept") - a un effet central, est appliqué à raison de 5 à 10 mg par jour.
    • "Reminil" (bromhydrate de galantamine) - a un effet général, est pratiquement non toxique et se concentre bien. Appliquer à raison de 8 à 12 mg par jour.
    • "Exelon" ("Rivastigmine") - a un effet central, plus efficace que d'autres médicaments dans les formes rapidement progressives de la maladie d'Alzheimer. Disponible sous forme de comprimés, plâtre, solution. La dose initiale est de 3 mg par jour.

    L'utilisation de médicaments inhibiteurs de la cholinestérase donne approximativement les mêmes résultats, cependant, chaque patient répond différemment à l'hormonothérapie. Si l'un des médicaments ne convient pas, le médecin le remplace par un analogue. Il est possible de juger des résultats du traitement uniquement après une cure de trois mois à la posologie maximale autorisée..

    Les principales contre-indications sont les maladies du tractus gastro-intestinal, du cœur et des voies urinaires. L'application pour l'asthme bronchique et l'épilepsie n'est pas non plus recommandée.