Principal > Hématome

Maladies du cerveau humain - symptômes et signes, diagnostic, méthodes de traitement et de prévention

Grâce au travail du cerveau, l'interaction de tous les organes et systèmes se fait en douceur et sans interruption. Cela est dû au fonctionnement des neurones qui, en raison de la communication synaptique, fournissent des impulsions nerveuses aux tissus. Les maladies du cerveau provoquent une perturbation de l'activité de tout l'organisme. Les pathologies de cet organe sont caractérisées par toute anomalie dans laquelle ses tissus sont affectés de l'intérieur ou de l'extérieur. En conséquence, le travail des neurones est perturbé, ce qui conduit à un changement de la personnalité et du caractère d'une personne, et dans les cas graves même à la mort..

Que sont les maladies cérébrales

Il s'agit d'un vaste groupe de maladies, principalement associées à des lésions du système nerveux central, bien que les processus cancéreux, les anomalies dans le développement du cerveau et ses blessures puissent également être attribués à cette catégorie de maladies. Les affections de cet organe sont également fréquentes chez les hommes et les femmes, les adultes et les enfants. Seules certaines maladies sont typiques d'un certain âge. Certains d'entre eux sont diagnostiqués même pendant la période néonatale, par exemple, une hydrocéphalie ou un retard de croissance intra-utérin. Les pathologies acquises sont plus souvent diagnostiquées dans la population adulte..

Liste des maladies

Le travail quotidien du cerveau est la coordination et le contrôle des mouvements, la génération de la parole, la concentration de l'attention, la mémorisation des faits, etc. Cet organe contrôle le travail de tout l'organisme, par conséquent, avec ses maladies, une variété de symptômes apparaissent, bien que le principal soit le mal de tête. En fonction de la source de développement, les maladies cérébrales sont réparties dans les groupes suivants:

  • néoplasmes - méningiome, gliome;
  • infections - tuberculome, neurosyphilis, méningite;
  • blessures - blessures par balle, coups, contusions;
  • pathologies vasculaires - accident vasculaire cérébral, dystonie vasculaire;
  • maladies immunitaires - sclérose en plaques;
  • invasions parasitaires - cysticercose;
  • pathologies héréditaires - maladie de Recklinghausen.

De nombreuses maladies ne sont pas encore entièrement comprises, bien qu'elles puissent être détectées à un stade précoce grâce aux méthodes de diagnostic modernes. Les maladies cérébrales les plus courantes sont les suivantes:

  • Encéphalopathie. Elle peut être congénitale ou acquise. Dans ce dernier cas, les modifications dystrophiques du tissu cérébral sont associées à des infections, des traumatismes, de l'alcoolisme, des maladies vasculaires.
  • La maladie d'Alzheimer. Causé par des dommages au cortex cérébral, ce qui entraîne des troubles neuropsychologiques et une altération flagrante de l'intelligence.
  • Anévrisme de l'aorte et des vaisseaux cérébraux. Il se forme à la suite de leur expansion, grâce à laquelle un sac rempli de sang se forme. Il peut se rompre et provoquer des saignements dans la cavité crânienne..
  • Accident vasculaire cérébral. Il s'agit d'une violation de la circulation cérébrale associée à une pression artérielle élevée, un blocage des vaisseaux sanguins par des plaques athéroscléreuses, une anémie aplasique ou d'autres maladies du sang.
  • La maladie de Parkinson. Il s'agit d'une lésion sélective des neurones cérébraux qui affecte les personnes âgées de 60 à 65 ans..
  • Dystonie végétovasculaire. Associé à un apport sanguin altéré au cerveau et au rétrécissement de la lumière des vaisseaux sanguins.
  • Démence. Une autre maladie fréquente chez les personnes âgées. Chez les jeunes, il survient lors d'un traumatisme crânien (TCC) ou d'un AVC. La maladie est une diminution des performances mentales.
  • Tumeurs. Ils sont bénins et malins. La prolifération du tissu cérébral entraîne une augmentation de la pression intracrânienne.
  • Épilepsie. Chez la plupart des patients, il est congénital, mais il peut se développer après un TBI. La maladie se manifeste par une crise dans laquelle une personne tombe avec un grand cri. Le patient a de la mousse à la bouche, une respiration rauque, des convulsions se développent.

Les raisons

Un certain nombre de maladies cérébrales sont héréditaires et ne peuvent donc pas être traitées. Les anomalies génétiques sont transmises d'un père ou d'une mère à un enfant de sexe masculin. Pour cette raison, si l'un des époux a une maladie cérébrale, il lui est conseillé soit de ne pas avoir d'enfants, soit de ne donner naissance qu'à une fille. Le reste des pathologies de cet organe peut se développer sous l'influence des facteurs de risque suivants:

  • les maladies infectieuses telles que la rage ou le VIH;
  • des pathologies spécifiques telles que la syphilis, le SIDA;
  • vascularite;
  • blessures au cou ou à la tête;
  • hypertension;
  • athérosclérose des artères;
  • actions des rayonnements radioactifs et électromagnétiques;
  • tabagisme, abus d'alcool;
  • malnutrition, malnutrition;
  • exposition aux produits chimiques;
  • l'usage de drogues.

Symptômes

Le tableau clinique est déterminé par le type et l'emplacement des lésions cérébrales. Un symptôme courant de dommages à cet organe est le mal de tête. Il a un caractère différent: aigu ou douloureux, serrant ou éclatant, continu ou temporaire. La présence d'une maladie cérébrale peut également être suspectée par les signes de la liste suivante:

  • convulsions;
  • évanouissement;
  • changement d'odeur;
  • difficulté de concentration;
  • déficience auditive, vision;
  • gonflement;
  • problèmes de mémoire;
  • sautes d'humeur;
  • faiblesse musculaire;
  • déviations de comportement;
  • tonus musculaire occipital;
  • perte d'appétit;
  • engourdissement des membres;
  • nausées matinales;
  • violation de l'équilibre et de la coordination;
  • difficulté à se concentrer.

Encéphalopathie alcoolique

C'est l'une des variétés de psychoses alcooliques. La maladie se développe en raison de l'abus régulier de boissons alcoolisées, ce qui entraîne la mort des neurones - les cellules du cerveau. L'encéphalopathie alcoolique est caractérisée par de nombreux symptômes différents, mais les principaux sont des troubles mentaux, tels que:

  • problèmes de sommeil sous forme de cauchemars, somnolence diurne, cauchemars;
  • perte de mémoire, détérioration de l'intelligence;
  • irritabilité;
  • changements dans le fond émotionnel sous forme de crises de rage;
  • hallucinations;
  • anxiété.

Dans le contexte de ces symptômes, un trouble digestif est observé, qui s'accompagne de nausées, de vomissements, de diarrhée et de malaise. Le patient a une aversion pour les aliments riches en protéines et en graisses, et une diminution générale de l'appétit. Parmi les signes neurologiques et cardialgiques chez les patients atteints d'encéphalopathie alcoolique, les symptômes suivants sont observés:

  • convulsions;
  • tremblement sévère des membres;
  • paralysie de n'importe quelle partie du corps;
  • raideur des mouvements;
  • augmentation de la transpiration;
  • frissons;
  • tachycardie.

La maladie d'Alzheimer

Cette pathologie est une forme de démence, dans laquelle se développent des changements cardinaux dans le caractère d'une personne. La maladie est une maladie neurodégénérative incurable qui peut entraîner une dégradation complète de la personnalité. Parmi tous les types de démence sénile, la maladie d'Alzheimer vient en premier. Cela fonctionne différemment pour chaque personne. La pathologie se développe progressivement, sur 10 à 13 ans, et non à un moment donné. Au stade initial, le patient peut même ne pas être conscient de sa situation..

La maladie d'Alzheimer peut être suspectée par une désorientation dans l'espace, lorsqu'une personne âgée peut oublier le chemin familier vers le magasin ou même vers son domicile. Les caractéristiques communes incluent également:

  • distraction, oubli;
  • difficulté à comprendre les phrases dites par l'interlocuteur;
  • diminution de la vitalité;
  • agitation mentale;
  • perte d'intérêt pour les événements environnants;
  • irritabilité, agressivité non motivée, instabilité de l'humeur;

Les scientifiques s'interrogent toujours sur la cause de cette maladie. Les facteurs de risque sont l'âge de plus de 65 ans, le sexe féminin et la prédisposition génétique. Au dernier stade, la maladie provoque les symptômes suivants:

  • perte de compétences quotidiennes;
  • le mouvement est difficile, une personne peut même ne pas se lever et bouger;
  • amnésie - le patient ne reconnaît pas les membres de la famille;
  • miction spontanée;
  • trouble de la parole qui devient incompréhensible.

Accident vasculaire cérébral

Cette maladie est la conséquence d'une violation de l'apport sanguin au cerveau, qui endommage ses tissus. Aujourd'hui, les accidents vasculaires cérébraux sont fréquents à tous les âges et peuvent donc même survenir chez les personnes de moins de 30 ans. Les facteurs de risque de développement de cette maladie sont l'athérosclérose vasculaire et l'hypertension. Selon la nature du cours, un AVC est:

  • Ischémique. Dans ce cas, on observe une privation d'oxygène, qui se forme à partir de la suspension ou de l'arrêt complet du flux sanguin dans une partie distincte du cerveau. Un tel accident vasculaire cérébral se produit plus souvent dans un rêve, accompagné d'un engourdissement de la main, de la joue, de troubles de la parole, d'un grondement croissant dans les oreilles, de la léthargie, de la nausée.
  • Hémorragique. Il s'agit d'une hémorragie cérébrale due à un vaisseau sanguin rompu en présence d'un stress sévère ou d'un stress émotionnel. L'AVC hémorragique provoque une paralysie des membres d'un côté du corps, des troubles de la parole, une passivité à l'environnement, des évanouissements, des vomissements.

Dystonie végétovasculaire

En médecine, l'abréviation VVD signifie dystonie vasculaire végétative. Ce diagnostic est encore controversé, car il comprend un grand nombre de symptômes différents et n'a pas de cause spécifique. Environ 80% de la population adulte et 25% des enfants souffrent de VSD. Chez les femmes, cela se produit plus souvent en raison d'une plus grande émotivité. Les causes de la dystonie vasculaire végétative sont les facteurs suivants:

  • le tabagisme, l'alcool;
  • changement climatique;
  • hérédité;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • ostéochondrose cervicale;
  • troubles hormonaux;
  • une mauvaise nutrition;
  • stress psycho-émotionnel.

Les symptômes de la dystonie végétative-vasculaire sont extrêmement divers. Les symptômes de la maladie se manifestent dans presque tous les systèmes corporels.

  • les pics de tension artérielle;
  • sensibilité aux changements météorologiques;
  • maux de tête;
  • la nausée;
  • difficultés d'adaptation à l'activité physique;
  • manque d'oxygène, essayant d'inhaler plus d'air;
  • chagrin;
  • attaques de panique, phobies, dépression, méfiance;
  • arythmie;
  • sautes d'humeur;
  • vertiges;
  • insomnie, faiblesse, fatigue;
  • violations de la thermorégulation, transpiration accrue, bouffées de chaleur;
  • hypocondrie.

Démence

C'est le nom de la démence acquise, qui s'accompagne d'une diminution persistante de l'activité mentale avec la perte des connaissances et des compétences pratiques précédemment acquises. Cette pathologie du cerveau est typique des personnes âgées. Outre la perte de compétences existantes, les patients ont des difficultés à assimiler de nouvelles informations. La démence peut être associée à la maladie d'Alzheimer ou à la maladie de Parkinson. À un stade précoce, la pathologie se manifeste par les symptômes suivants:

  • détérioration de l'humeur;
  • agression;
  • apathie pour tout.

À l'avenir, la maladie entraîne des troubles de la parole, des pertes de mémoire, des hallucinations. Une personne à ce stade de la maladie est sûre que tout est en ordre avec elle, se précipite constamment pour aller quelque part, confond les côtés droit et gauche, ne peut pas nommer d'objets. Le patient peut arrêter de se laver et de prendre soin de lui-même. La démence sévère se manifeste comme suit:

  • il est difficile pour le patient de reconnaître ses proches;
  • il y a une perte complète d'orientation dans le temps et dans l'espace;
  • une personne a besoin de soins constants, car elle ne peut pas manger elle-même et effectuer des procédures d'hygiène simples.

Une tumeur cérébrale

Cette pathologie est la plus dangereuse parmi les maladies du cerveau. À un stade précoce, les tumeurs sont difficiles à diagnostiquer. En général, ils représentent une prolifération pathologique de cellules mutées, provoquée par une élévation de la pression intracrânienne. Les signes caractéristiques d'une tumeur sont les symptômes suivants:

  • attaques de maux de tête le matin;
  • déviations psychiques;
  • saisies;
  • vomissement;
  • parésie d'un membre.

Si la tumeur est localisée dans la partie frontale de la tête, le patient a une nervosité accrue et une agression déraisonnable. De plus, il a des troubles mentaux. Les tumeurs dans la région temporale sont accompagnées d'attaques de panique, de dépression, de troubles de la mémoire. Le patient a une démarche ivre, des problèmes de vision, des troubles de l'élocution.

Diagnostique

Les lésions cérébrales sont très dangereuses et nécessitent donc une aide qualifiée de médecins. Les médecins doivent être consultés immédiatement pour les symptômes suivants:

  • conscience confuse;
  • mal de tête soudain et aigu;
  • blessures graves au crâne;
  • apparition inattendue de discours traînant, engourdissement des membres, léthargie;
  • incapacité à se concentrer;
  • crise convulsive avec perte de conscience;
  • vision floue soudaine.

Sur la base de ces symptômes, le médecin peut suspecter un dysfonctionnement du cerveau. Après avoir examiné le patient et recueilli l'anamnèse, le spécialiste prescrira les procédures suivantes:

  1. Analyse sanguine générale. Révèle la rapidité de la sédimentation érythrocytaire, la quantité d'hémoglobine, qui aide à confirmer la présence d'anomalies dans le corps.
  2. Imagerie par ordinateur et par résonance magnétique. Ces procédures enregistrent les moindres changements dans la zone d'intérêt: traumatismes, anomalies structurelles, tumeurs, anomalies du développement, hémorragies, anévrismes.
  3. Électroencéphalographie. Cette méthode de recherche permet d'obtenir des informations sur le travail du cerveau, l'état des fibres nerveuses et le système circulatoire..
  4. Radiographie du crâne.
  5. Angiographie. Cette procédure est à la fois invasive et douloureuse. Un agent de contraste est injecté dans l'artère fémorale. Cela aide à étudier les vaisseaux du cerveau en fonction du degré et de la séquence de leur remplissage. L'angiographie aide à clarifier et à confirmer un anévrisme ou une malformation.
  6. Ponction vertébrale. Indiqué pour les lésions infectieuses du système nerveux.
  7. Biopsie cérébrale. La procédure est nécessaire si un cancer est suspecté. Aide à identifier les néoplasmes malins.

Traitement

Les maladies du cerveau sont particulièrement difficiles à traiter. Pour prendre une décision sur un schéma thérapeutique, les médecins convoquent souvent une consultation, et pour certaines procédures ou une opération, ils demandent même la permission au patient lui-même ou à ses proches. Si la maladie est de nature bactérienne, le traitement consiste à prendre ou à administrer par voie intraveineuse des antibiotiques, des anti-inflammatoires, des vitamines. Le schéma thérapeutique dépend directement de la maladie. Les principales pathologies du cerveau ont les principes de traitement suivants:

  1. La maladie d'Alzheimer. C'est une maladie incurable, donc la thérapie contre elle ne permet que d'arrêter la mort des cellules cérébrales chez les personnes âgées. Pour cela, le patient se voit prescrire des médicaments spéciaux qui ralentissent le processus de mort neuronale..
  2. Accident vasculaire cérébral. Le traitement de cette maladie vise à restaurer la circulation sanguine et à enrichir le cerveau en oxygène. Pour cela, des médicaments sont prescrits qui normalisent le travail du système cardiovasculaire et stimulent le bon fonctionnement des centres cérébraux..
  3. Dystonie végétovasculaire. Un patient avec un tel diagnostic se voit montrer un mode de vie sain, une alimentation, une activité physique adéquate, de la physiothérapie et des procédures d'eau. Des médicaments, des tranquillisants, des phytopréparations, des antidépresseurs sont prescrits.
  4. Une tumeur au cerveau. Elle est principalement traitée par chirurgie. Si l'opération ne peut pas être effectuée, le patient se voit prescrire une chimiothérapie et une radiothérapie. La méthode de traitement spécifique est déterminée par l'âge du patient, le type de tumeur et sa localisation. Certains patients doivent subir les trois types de ces procédures.
  5. Épilepsie. Nécessite un apport à vie d'anticonvulsivants, une conformité alimentaire et un mode de stress physique et mental.
  6. Leucémie aiguë. Avec une telle maladie, les médecins s'efforcent d'obtenir une rémission par le patient. Pour cela, une greffe de moelle osseuse est réalisée. Dans la leucémie chronique, seule la pharmacothérapie qui soutient le corps est efficace.

Vidéo

Une erreur a été détectée dans le texte?
Sélectionnez-le, appuyez sur Ctrl + Entrée et nous allons tout réparer!

Variétés de maladies cérébrales: méthodes de diagnostic et de prévention

Le cerveau contrôle et régule l'activité de tous les systèmes du corps. À l'aide d'impulsions électriques échangées entre les neurones, les activités d'un corps humain complexe sont coordonnées.

Toute défaillance dans le travail du cerveau entraîne une perturbation du fonctionnement de certains systèmes.

Les maladies du cerveau peuvent avoir de graves conséquences: déviations de comportement; troubles du fonctionnement des organes de l'audition et de la vision, troubles de la coordination et de la mémoire.

Pathologies courantes

Il existe de nombreuses maladies du cerveau, dont chacune est dangereuse et nécessite un diagnostic et un traitement urgents..

Accident vasculaire cérébral

L'une des maladies vasculaires les plus courantes et les plus dangereuses. Maintenant, l'AVC est significativement «plus jeune», il touche de plus en plus souvent des personnes jeunes et d'âge moyen. Très souvent, un accident vasculaire cérébral est mortel ou invalidant. Avec cette maladie, il y a une violation de la circulation sanguine des vaisseaux du cerveau. L'AVC est de deux types: ischémique et hémorragique.

Les principaux symptômes de l'AVC hémorragique sont la paralysie des membres, principalement d'une part, les troubles de la parole. Ce type de maladie de la tête est le plus courant pendant la journée. Facteurs qui contribuent à cela: stress sévère, stress émotionnel.

L'AVC ischémique survient souvent la nuit en raison d'une perturbation ou d'un arrêt de la circulation sanguine dans une ou plusieurs parties du cerveau. En conséquence, ces zones cessent de fonctionner..
Liste des principaux symptômes:

  • sourire tordu - en raison d'une paralysie partielle, l'un des coins de la bouche restera immobile;
  • troubles du mouvement - une personne ne pourra pas bouger un ou plusieurs membres en raison d'une parésie;
  • troubles de la parole - si vous demandez à une personne de répéter une phrase, il lui sera difficile de le faire, un discours incohérent sera noté;

Si nous parlons des signes avant-coureurs d'un état pathologique, des vertiges, une faiblesse, des acouphènes ou une lourdeur dans la tête peuvent apparaître. Si de telles violations sont constatées, le patient doit être immédiatement hospitalisé pour examen..

Une tumeur cérébrale

Les formations cérébrales qui ne sont pas spécifiques à cet organe sont appelées une tumeur. De telles formations entraînent une compression de certaines parties du cerveau, une augmentation de la pression intracrânienne et, par conséquent, des perturbations dans son travail. Il existe deux types de néoplasmes: bénins et malins.

  1. La douleur à la tête est le principal symptôme de la présence d'un néoplasme. À mesure qu'il augmente, les sensations de douleur augmentent. La douleur est plus fréquente le matin, elle est causée par une pression sur certaines parties du cerveau avec un gonflement général des membranes le matin.
  2. Troubles mentaux qui sont une conséquence des effets pathologiques des néoplasmes. Le type de trouble dépend de l'emplacement de la tumeur. Ainsi, s'il est situé dans le lobe temporal, on note une dépression, des attaques de panique et des pertes de mémoire. Le lobe frontal affecté est caractérisé par une diminution des capacités mentales et une augmentation de l'agressivité.
  3. Paralysie possible, vision floue, sensibilité aux changements de température et de pression, et perturbations de la démarche et des mouvements.

Il est très important de diagnostiquer ces maladies cérébrales dans les premiers stades, la chirurgie aidera. Après l'ablation de la tumeur, il y a toutes les chances de guérison. Dans les derniers stades du cancer du cerveau ou des métastases, les néoplasmes ne sont pas opérés; dans de tels cas, un traitement de soutien est prescrit.

La maladie d'Alzheimer

Il s'agit d'une atrophie des cellules nerveuses causée par la production d'une protéine pathologique pour l'organisme. Dans la plupart des cas, cette substance se dépose sous forme de plaques. En conséquence, les cellules cérébrales meurent en masse, ce qui entraîne des perturbations dans son travail. Les maladies sont sensibles aux personnes âgées, plus souvent aux femmes après 60 ans.

Le symptôme le plus courant est une détérioration de l'orientation spatiale. En sortant au magasin, une personne ne trouve pas le chemin du retour.

Au stade initial, une altération de la mémoire est notée, tandis que le patient essaie d'utiliser différentes méthodes de mémorisation, sans se douter qu'il a une maladie grave. Dans les dernières étapes, le patient ne reconnaît pas ses proches, ne contrôle pas ses processus physiologiques.

La maladie d'Alzheimer est considérée comme incurable. Une personne meurt dans 10-13 ans. Le patient se voit prescrire des médicaments qui peuvent améliorer la circulation sanguine et l'état général. Il existe également des institutions spécialisées qui offrent des soins complets, en tenant compte de toutes les caractéristiques du trouble..

Anévrisme

Il se réfère à des maladies vasculaires de la tête, caractérisées par une saillie de la paroi vasculaire, alors que ses propriétés sont violées. La maladie est très dangereuse car à tout moment le vaisseau affecté peut éclater et une hémorragie se produira. Jusqu'à ce moment, la maladie peut ne se manifester d'aucune manière, il est donc très important de diagnostiquer la pathologie à un stade précoce..

Causes de l'anévrisme:

  • hypertension artérielle;
  • l'athérosclérose;
  • néoplasmes;
  • infections - tuberculose, ainsi que syphilis;
  • pathologie congénitale.

Cette maladie de la tête peut développer des symptômes suffisamment caractéristiques pour alerter, consulter un médecin et procéder à l'examen nécessaire des vaisseaux du cerveau. Peut être dérangeant: maux de tête, nausées, déficience auditive.

Si des symptômes sont détectés, il est nécessaire d'être examiné. Si un anévrisme est détecté, le spécialiste prescrira une opération pour renforcer le vaisseau endommagé. Pendant la chirurgie, le site du vaisseau avec l'anévrisme sera enlevé, ce qui exclura son développement.

Épilepsie

C'est une maladie causée par un trouble de l'activité bioélectrique du cerveau. Dans le contexte de l'épilepsie, des cas de perte de conscience, de graves convulsions sont notés. Les crises épileptiques sont:

  • local;
  • généralisé.

Les types diffèrent par la présence ou l'absence d'une localisation clairement exprimée des violations. Dans le premier cas, il y a un foyer dans l'un des hémisphères, dans le second, les troubles s'étendent aux deux hémisphères et n'ont pas de foyers clairs.

Les causes exactes de l'épilepsie ne sont pas toujours claires. Parfois, l'épilepsie est causée par une lésion cérébrale traumatique ou une ischémie cérébrale. L'alcoolisme est également un coupable possible des crises d'épilepsie. Les causes de l'épilepsie infantile n'ont pas été établies. Il est presque impossible de confondre les symptômes caractéristiques de l'épilepsie avec une autre maladie..

  1. Une crise importante est caractéristique du type généralisé. Le patient perd connaissance et tombe. Il y a un arrêt de la respiration, une personne ne peut pas respirer pendant 5 à 30 secondes. Vient ensuite le moment de la phase d'excitation, les convulsions les plus fortes commencent. Une personne à ce moment ne peut pas contrôler son corps. Miction souvent involontaire et morsure de la langue.
  2. Une crise mineure survient chez les enfants. Dans ce cas, le bébé reste conscient, mais quelque peu altéré. L'enfant cesse de répondre à l'environnement, ne répond pas aux questions, ses paupières peuvent se contracter. Ayant repris leurs esprits, les enfants ne se souviennent plus de ce qui leur est arrivé il y a quelques minutes.
  3. Crise localisée simple. Il se caractérise par des convulsions, la sensibilité des différentes parties du corps est perdue. La personne reste consciente.
  4. Saisie locale complexe. Elle se caractérise par des troubles mentaux, parfois des hallucinations. Une surexcitation générale du corps se produit, de l'anxiété survient, parfois de la panique.

Les crises sont dangereuses du fait même de la chute d'une personne, ainsi que du fait de couler la langue. Il faut ne pas laisser tomber le patient, mais pour restaurer la respiration, le retourner sur le côté. L'épilepsie peut être traitée par un spécialiste.

L'athérosclérose

Avec cette maladie cérébrale, des plaques de cholestérol se forment dans les artères. Pour cette raison, la lumière des vaisseaux est bloquée ou rétrécie, ce qui entraîne une carence en oxygène..

Les symptômes de l'athérosclérose sont si subtils ou flous que le patient cherche une aide médicale dans les dernières étapes. Dans la plupart des cas, une nécrose tissulaire se manifeste déjà, des caillots sanguins se forment.

La principale cause de la maladie est un taux de cholestérol élevé. La maladie est plus fréquente chez les personnes âgées.

La maladie est traitable, le patient se voit prescrire des médicaments pour réduire le cholestérol, renforcer les vaisseaux sanguins. Pour la prévention de la maladie, il est recommandé de mener le mode de vie le plus sain: adhérer à un régime alimentaire, ne pas fumer, abandonner l'alcool.

Encéphalopathie

Ces dommages au tissu cérébral à la suite de troubles circulatoires. Une maladie survient en raison de l'athérosclérose, de l'hypertension artérielle. En outre, l'encéphalopathie peut être provoquée par l'ostéochondrose des vertèbres cervicales si les artères responsables de l'apport sanguin au cerveau sont comprimées.

  • trouble du sommeil;
  • irritabilité;
  • changements de personnalité;
  • dépression et faiblesse constante;
  • douleur dans la tête.

L'humeur du patient change rapidement: l'agressivité est remplacée par l'apathie, un comportement inapproprié apparaît.

Si la maladie commence, la perturbation du cerveau peut devenir irréversible. Dans les derniers stades, l'épilepsie ou un accident vasculaire cérébral n'est pas rare. Afin d'éviter de graves troubles neurologiques, il est nécessaire de diagnostiquer le plus tôt possible..

D'autres maladies cérébrovasculaires du cerveau appartiennent au même type de pathologie..

Autres maladies

En plus de ce qui précède, il existe d'autres pathologies cérébrales..

  • méningite - les méninges sont touchées;
  • encéphalite - inflammation du cerveau;
  • arachnoïdite - l'arachnoïde devient enflammée.
  • microcéphalie - taille réduite du cerveau;
  • hydrocéphalie - l'écoulement du liquide alcoolique est perturbé, ce qui s'accompagne d'une augmentation de la pression intracrânienne;
  • anencéphalie - la plupart des tissus cérébraux sont absents;
  • hydranencéphalie - il n'y a pas de grands hémisphères;
  • encéphalocèle - des parties du cerveau se gonflent en raison de défauts dans le crâne.
  • des ecchymoses;
  • blessures au crâne;
  • tremblements.

Les maladies infectieuses du cerveau et les traumatismes entraînent de graves complications, par exemple, un kyste pinéal peut se développer. Au moindre soupçon, il est recommandé de consulter un médecin.

La prévention

De nombreuses maladies du cerveau sont mortelles, il est donc nécessaire de poser un diagnostic dès les premiers stades. Pour ce faire, vous devez consulter un spécialiste et faire les examens nécessaires..

  • CT - tomodensitométrie;
  • IRM - imagerie par résonance magnétique;
  • balayage duplex des vaisseaux sanguins;
  • électroencéphalographie;
  • ARM - angiographie par résonance magnétique;
  • TEP - Tomographie par émission de positrons.

Ces méthodes de diagnostic montreront clairement s'il existe des causes graves de douleur à la tête..

Plus terrible que le cancer: Top 5 des maladies incurables

Les médecins disent que presque toutes les maladies peuvent être guéries à un stade précoce. Mais ce n'est pas tout à fait vrai

Récemment, chaque jour, des informations sur Anastasia Zavorotnyuk apparaissent certainement en tête des nouvelles les plus pertinentes - sur la façon dont une actrice populaire lutte contre une maladie grave. Dernier message: Zavorotnyuk a un glioblastome, c'est-à-dire un cancer du cerveau, dont Zhanna Friske, Dmitry Hvorostovsky et Mikhail Zadornov ont quitté le monde terrestre.

En général, l'oncologie est de plus en plus appelée la «maladie des célébrités», rappelant qu'elle a coûté la vie à de nombreuses personnes célèbres - en particulier, Bogdan Stupka (70 ans, cancer des os), Oleg Yankovsky (65 ans, cancer du pancréas), Valentina Tolkunova (63 ans, cancer du sein), Valeria Zolotukhin (71 ans, cancer du cerveau), Alexander Abdulov (54 ans, cancer du poumon), Anna Samokhina (47 ans, cancer de l'estomac) et d'autres. Mais il est en fait faux de parler du cancer comme d'une maladie «par intérim» ou «artistique». Oui, c'est, en réalité, une maladie terrible, cruelle et insidieuse, mais elle touche tout le monde, sans discrimination, quels que soient la profession, l'âge, le statut social, etc..

Et, en passant, selon le ministère russe de la Santé, l'oncologie occupe la deuxième place dans la liste des maladies les plus mortelles. Sur le premier - les maladies du système circulatoire, dont l'année dernière 283.4 mille habitants de notre pays sont morts. Troisièmement, les «causes externes de décès» (accidents, meurtres, accidents de la route, etc.). Au total, 131,3 milliers de nos concitoyens. Sur le quatrième - maladies du système nerveux, 112,7 mille vies, sur le cinquième - maladies du système respiratoire, 59,8 mille.

Néanmoins, les médecins disent: presque toutes les maladies sont guérissables. Si, bien sûr, nous parlons de les identifier et de commencer le traitement à un stade précoce.

Cela s'applique à la fois à l'oncologie et aux lésions du système circulatoire, - a déclaré le médecin de la catégorie la plus élevée Alexei Afanasyev. - Une autre chose est que la détection de la maladie est souvent hors du temps. Si, par exemple, nous parlons de cancer, la personne malade vient souvent chez le médecin pour se plaindre de certains symptômes. Et ceci, en règle générale, est le troisième ou même le quatrième stade de la maladie, car au départ, il est asymptomatique. Le traitement est efficace dans les deux premières étapes, puis la récupération atteint 90%..

«Oui, les patients doivent être sous surveillance médicale jusqu'à la fin de leur vie, mais quand même», a poursuivi le spécialiste. «De plus, de nombreux types de cancer - comme le cancer du col de l'utérus, du sein, de la peau, de la thyroïde, des testicules, de la prostate - ont été guéris à plus de 95%. Mais, encore une fois, si une tumeur est détectée à un stade précoce ".

Cependant, les experts admettent qu'il existe des maladies pires que le cancer..

Photo: AGN Moscou / Globallookpress

Maladie de Creutzfeldt-Jakob ou maladie de la vache folle

Il affecte le cortex cérébral ou la moelle épinière, les terminaisons nerveuses. Cette maladie est considérée comme une manifestation de l'encéphalopathie spongiforme: le cerveau se transforme littéralement en éponge, ce qui entraîne une perte de vision, d'audition, de parole, de maladie mentale, une mauvaise coordination, etc. La cause de son apparition est ce qu'on appelle les prions, ou protéines anormales, qui sont inoffensives tant qu'elles sont normales, mais, converties en pathogènes, déclenchent une maladie cérébrale destructrice. Et la maladie est le plus souvent spontanée: elle apparaît comme sans raison.

La deuxième option est une mutation génétique, c'est la maladie dite héréditaire (ou familiale) de Creutzfeldt-Jakob. Et la troisième option, mais totalement insignifiante en termes de nombre de patients, est l'infection par le sang, de la pénétration de particules endommagées d'une personne malade dans celui-ci, qui peut survenir lors de certaines procédures médicales, telles que la greffe de peau ou de cornée. Et après tout, la médecine moderne est impuissante contre cette maladie: seule une thérapie symptomatique est possible, apportant un soulagement et prolongeant la vie, mais pas pour longtemps.

La mort survient dans 85% des cas avec une forme bénigne (c'est-à-dire que quinze sur cent ont une petite chance de sortir avec l'aide de médicaments de soutien), mais avec une forme sévère, il n'y a pas de remède.

Insomnie familiale fatale

Cela semble effrayant, mais c'est vrai. Une autre maladie causée par les prions. Et c'est hérité. La personne meurt d'insomnie.

Cette anomalie a été remarquée pour la première fois en 1979, lorsque le médecin italien Ignazio Reuter, alors qu'il enquêtait sur les circonstances du décès de deux proches de sa femme, a découvert de manière inattendue que des décès similaires s'étaient déjà produits dans leur famille. Les symptômes étaient similaires - d'abord insomnie, puis épuisement extrême, puis mort. Et quand, cinq ans plus tard, un autre de leurs proches est mort de la même manière, son cerveau a été envoyé pour des recherches détaillées..

Photo: Konstantin Kokoshkin / Globallookpress

Quand on a compris qu'il ne s'agissait pas d'un accident, mais d'une maladie réelle et très dangereuse, les scientifiques, ayant étudié des cas similaires, ont découvert: en raison d'une mutation dans le 20e chromosome, l'asparagine, qui est nécessaire au fonctionnement normal du système nerveux, se transforme en acide aspartique et puis la molécule de protéine est transformée en prion. Ensuite, une réaction en chaîne a été obtenue: le prion a commencé à transformer le reste des molécules de protéines en leur propre espèce. Finalement, dans cette partie du cerveau responsable du sommeil, des accumulations ont eu lieu, qui sont devenues la cause de l'insomnie chronique, qui a conduit à l'épuisement et à la mort. Cette maladie dure de sept mois à trois ans: il y a quatre phases au total - de l'obsession des idées paranoïdes à l'ignorance des stimuli externes.

À propos, il n'y a que quarante familles dans le monde dans lesquelles cette maladie est héritée. Mais qui peut dire exactement combien il y en a en principe? Tout le monde n'a pas été testé.

Malheureusement, il n'y a pas de remède à ce malheur..

Fibrodysplasie progressive

Il s'agit d'une maladie génétique très rare et grave dans laquelle les muscles, les tendons et les ligaments se transforment en os au fil du temps. Les enfants nés avec cette maladie ont une pathologie caractéristique: une ou plusieurs phalanges du gros orteil sont pliées vers l'intérieur, et parfois il manque une articulation.

L'exacerbation la plus courante est l'apparition de certains phoques sous la peau: sur le cou, le dos, les avant-bras. Et si le patient a plus de 10 ans, sur tout le corps. L'un des signes de la maladie est considéré comme un gonflement des tissus mous de la tête - même avec des dommages mineurs (avec une ecchymose ou même une égratignure et une piqûre d'insecte), qui ne disparaît pas pendant une longue période, jusqu'à un mois, sans répondre à aucun médicament. L'intervention chirurgicale n'aide pas, car l'excision de la zone ossifiée provoque un nouveau foyer de croissance osseuse.

Selon les statistiques, une personne sur deux millions naît avec ce diagnostic..

La maladie est connue depuis longtemps, depuis le 17e siècle, mais comment la guérir n'a pas encore été apprise. Cependant, il y a trois ans, il a été rapporté que des scientifiques de l'Université de Pennsylvanie avaient découvert le gène responsable de cette mutation, mais il n'y a pas encore de résultats spécifiques..

Rage

La rage appartient à la catégorie des maladies infectieuses hautement dangereuses et mortelles causées par le virus de la rage. Il est facile de s'infecter: à partir de la salive d'un animal malade, qui a pénétré dans la plaie soit lors d'une morsure, soit s'il y avait, par exemple, une microfissure sur la peau. Souvent, à moins, bien sûr, que toute l'apparence extérieure de l'animal attaqué (il peut être à la fois sauvage - loups, renards, chacals, blaireaux, chauves-souris et rongeurs et animaux de compagnie - chiens et chats) ne parle pas de sa rage, les gens lavent simplement la plaie, traiter et oublier.

Il est facile d'être infecté par la rage: de la salive d'un animal malade lors d'une morsure. Photo: Zamir Usmanov / Globallookpress

La période d'incubation de la rage dure de plusieurs jours à trois mois, parfois jusqu'à un an. Si une personne a le temps de passer des tests et de percer des antibiotiques, vous pouvez récupérer. Et si les premiers symptômes apparaissent (d'abord, le site de la morsure devient rouge et gonfle, puis des démangeaisons et des douleurs apparaissent, puis la température augmente fortement, un malaise, des nausées, des maux de tête apparaissent), alors une issue fatale est observée dans la plupart des cas. Le fait est que ce virus se multiplie dans les cellules nerveuses du corps humain, formant les petits corps «Babesha-Negri», ils se déplacent à une vitesse de 3 mm par heure. Et lorsqu'ils atteignent la moelle épinière et le cerveau, ils provoquent une méningo-encéphalite. La mort survient en raison d'asphyxie et d'arrêt cardiaque.

D'ailleurs, jusqu'en 2005, la rage était considérée comme absolument mortelle pour les humains, et ce n'est que depuis lors que les premiers guéris sont apparus, mais il y en a encore peu - il n'y a que quelques personnes dans le monde..

Fièvre hémorragique de Marburg

Un autre nom pour cette maladie est «maladie du singe vert». Il s'agit d'une maladie virale aiguë avec un taux de mortalité élevé. L'infection pénètre dans le corps par la peau et les muqueuses endommagées.

La période d'incubation dure de deux jours à deux semaines. La maladie commence immédiatement de manière aiguë et avec une forte augmentation de la température, généralement associée à des frissons.

Dans les premiers jours, une intoxication générale est observée (maux de tête, sensation de «corps cassé», douleurs musculaires et articulaires), puis s'ajoutent des lésions du tractus gastro-intestinal, une déshydratation, une altération de la conscience. La moitié des patients développent une éruption cutanée après 4-5 jours.

Ce qui est caractéristique: il n'y a pas de traitement exact - ainsi que des médicaments antiviraux efficaces. Par conséquent, la principale chose qu'un médecin peut faire est de mettre en œuvre un ensemble de mesures thérapeutiques visant à lutter contre la déshydratation et à surmonter le choc infectieux-toxique. Les décès dus à la fièvre de Marburg peuvent dépasser 90%.

9 types de maux de tête qui cachent des problèmes de santé

Les gars, nous mettons notre cœur et notre âme dans Bright Side. Merci pour ça,
que vous découvrez cette beauté. Merci pour l'inspiration et la chair de poule.
Rejoignez-nous sur Facebook et VKontakte

L'Organisation mondiale de la santé affirme qu'entre 50 et 75% de la population adulte mondiale souffre de maux de tête. Beaucoup ne font pas attention à elle. La douleur est différente: plus ou moins intense, pulsante, pressante, aiguë ou sourde, et son foyer peut être localisé dans différentes parties de la tête. Cela peut être une maladie indépendante ou l'un des symptômes - alors cela s'appelle secondaire.

Sympa a découvert de quoi peut parler un mal de tête secondaire et quand contacter immédiatement un spécialiste..

1. Encéphalite

Avec l'encéphalite, des processus inflammatoires se développent dans le cerveau. Nous avons l'habitude de penser que cette maladie survient uniquement en raison d'une morsure de tique, ce qui signifie qu'il suffit de suivre les règles de sécurité pendant la saison chaude: se faire vacciner et faire attention en forêt. Cependant, tout n'est pas tout à fait ainsi.

L'agent causal de l'encéphalite peut être, par exemple, les virus de l'herpès, certains types de microbes et même la vaccination (dans de rares cas). La maladie a tout un groupe de symptômes: réactions inflammatoires générales du corps, focales (en fonction de la zone touchée du cerveau) et cérébrales. Vous devez être prudent si vous avez remarqué des signes de chaque groupe, par exemple, avec un mal de tête, de la fièvre, des troubles du tractus gastro-intestinal, une violation du tonus musculaire et de la sensibilité.

2. Effets de la tyramine

La tyramine est une toxine qui peut déclencher des migraines. On le trouve dans des aliments tels que les bananes, le bacon, le jambon, les avocats et les fromages odorants. Aimez-vous vous régaler de gorgonzola, gruyère ou roquefort, et souffrez en même temps souvent de migraines? Ces aliments peuvent aggraver votre douleur. Essayez de réduire la quantité dans votre alimentation et surveillez les changements.

Les maladies du cerveau peuvent être facilement ignorées ou mal comprises

Le cerveau est le centre de contrôle du corps, responsable de l'intelligence, de la parole, du mouvement et de la régulation des organes. Un cerveau sain est rapide et efficace. Presque tout ce que nous faisons, disons et pensons est contrôlé par notre cerveau, de sorte que ses dommages peuvent affecter tous les aspects de la vie..

Les troubles cérébraux sont souvent appelés incapacités latentes car ils peuvent causer de graves problèmes de comportement et de réflexion. Dans de nombreux troubles cérébraux, il n'y a souvent pas de changement physique visible - les problèmes peuvent donc être facilement ignorés ou mal compris. Même un traumatisme de contact avec le cerveau peut ne pas laisser de cicatrices visibles pour indiquer où se trouvait la blessure..

Les lésions cérébrales peuvent affecter de nombreuses choses:

  • Mémoire,
  • attitude,
  • et même de la personnalité.
  • Parfois, même les membres de la famille qui considèrent leur parent paresseux ou difficile à communiquer ne savent pas que cela est causé par un trouble cérébral.

Divers facteurs entraînent un dysfonctionnement du cerveau:

  • la maladie est la cause la plus fréquente de lésion fonctionnelle,
  • lésion cérébrale traumatique - à la suite d'un coup, pousser,
  • anomalies génétiques.

Changements dans les processus cérébraux

Un trouble cérébral n'est pas une déficience intellectuelle.

  • L'intelligence n'est généralement pas affectée,
  • bien qu'il y ait généralement des changements cognitifs tels que
    • problèmes de mémoire,
    • concentration et
    • Attention.
  • Ce n'est pas non plus une maladie mentale, même si elle peut augmenter les risques de troubles mentaux tels que la dépression et l'anxiété..

Un trouble cérébral survient lorsqu'il y a des dommages ou une anomalie dans le cerveau après la naissance pour une raison quelconque, telle que:

  • Chutes, accidents, voies de fait, commotions cérébrales et autres blessures
  • AVC et autres maladies vasculaires
  • Hypoxie - manque d'oxygène (par exemple, après une noyade)
  • Maladie d'Alzheimer et autres démences
  • Maladies dégénératives (p. Ex., Démence, maladie de Parkinson)
  • la maladie de Parkinson
  • Alcool et autres drogues
  • Tumeurs du cerveau
  • Épilepsie
  • Infections et maladies (comme la méningite).

Les problèmes cérébraux peuvent toucher n'importe qui, mais malheureusement ils affectent souvent les personnes les plus vulnérables de la société, telles que les sans-abri et les survivants de violence domestique..

Impact de la déficience cérébrale

Les effets à long terme pour chaque personne seront différents et varieront en fonction du type de trouble cérébral. Par exemple, des troubles tels que la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques laisseront notre cognition (comme notre capacité à penser) intactes, mais auront un effet dramatique sur la capacité du corps à contrôler les mouvements..

D'autres troubles entraîneront plus d'effets cognitifs, tels que:

  • Problèmes de mémoire
  • Fatigue et mauvaise concentration
  • Manque d'initiative et de motivation
  • Irritabilité, colère et facilement agité
  • Comportement inapproprié
  • Estime de soi, dépendance et manque de compréhension
  • Réponses lentes et mauvaises compétences sociales
  • Mauvaise résolution de problèmes
  • Dépression et manque de contrôle émotionnel
  • Comportement impulsif.

Les effets physiques peuvent varier considérablement d'un trouble à l'autre. Certains des plus courants sont:

  • Troubles du mouvement et paralysie
  • Perte de goût et d'odeur
  • Vertiges et problèmes d'équilibre
  • Épilepsie et convulsions
  • Maux de tête
  • Problèmes oculaires et auditifs
  • La douleur chronique.

Types de maladies cérébrales

Maladie traumatique
La maladie cérébrale traumatique est causée soit par un coup à la tête, soit par une tête qui est forcée d'avancer ou de reculer rapidement.

Le tissu cérébral peut être affecté par:

  • Pause,
  • élongation,
  • pénétration,
  • il peut être meurtri ou enflé.
  • Des saignements peuvent survenir.
  • accidents de la route,
  • attaques,
  • tomber,
  • accidents sportifs,
  • violence domestique et
  • secouer les petits enfants.

Les effets peuvent être temporaires ou permanents et vont de blessures légères, comme être momentanément étourdi en jouant au football, à des blessures très graves pouvant entraîner une perte de conscience à long terme..

En plus de la lésion cérébrale causée par le traumatisme initial, il existe des effets secondaires qui peuvent résulter de saignements, de contusions, d'un manque d'oxygène et d'une augmentation de la pression à l'intérieur du crâne..

Dans ce cas, une personne peut avoir:

  • nausées, jusqu'à vomissements
  • difficulté à prononcer des mots et à faire une phrase
  • problèmes de mémoire
  • saignement d'oreille
  • perte de sensibilité
  • paralysie.

Manque d'oxygène - lésion cérébrale hypoxique.
L'hypoxie survient chez les personnes qui se noient presque et dans les tentatives de suicide infructueuses telles que la pendaison ou l'intoxication au monoxyde de carbone. Il en résulte généralement de graves lésions cérébrales car de grandes zones du cerveau sont touchées..

Tumeurs du cerveau.
Les tumeurs cérébrales peuvent être à la fois malignes et bénignes. Elles perturbent le fonctionnement normal des cellules saines ou entraînent leur mort. Les causes sous-jacentes des tumeurs cérébrales sont inconnues. Ils peuvent survenir chez des personnes de tout âge, apparaître dans la tête elle-même ou l'atteindre lorsqu'elle se développe à partir d'autres organes. Certaines tumeurs peuvent être dues à une infection.

Les symptômes dépendront de la taille et de l'emplacement de la tumeur, la plus courante -

  • maux de tête, étourdissements,
  • nausées Vomissements,
  • engourdissement des membres,
  • changements de parole, de vision, d'audition,
  • problèmes de coordination.

Conditions neurodégénératives.
Certaines maladies entraînent une altération de la conduction ou la mort des nerfs. Ce sont des maladies très complexes..

  • Dans la sclérose en plaques, le revêtement de certaines cellules nerveuses est détruit, qui meurent par conséquent. La cause exacte de ceci est inconnue et il n'y a pas de remède, bien qu'il existe des traitements qui peuvent réduire les symptômes..
  • La maladie de Parkinson est associée à la perte de cellules neuronales dans diverses parties du cerveau. En conséquence, la personne devient moins capable de diriger ou de contrôler ses mouvements. La cause exacte de la maladie de Parkinson est inconnue et le vieillissement est le seul facteur de risque. Les effets de la maladie comprennent la lenteur des mouvements, la raideur musculaire, les tremblements et les problèmes d'équilibre.
  • La maladie d'Alzheimer représente environ deux cas de démence sur trois. Les causes sont mal comprises, mais les gènes jouent un rôle important et il n'y a pas de remède. Les plaques et la confusion dans le cerveau se développent généralement plus tard dans la vie et entraînent des problèmes de mémoire à court terme, de désorientation, de sautes d'humeur et de problèmes de comportement. L'espérance de vie est de trois à neuf ans après le diagnostic.

AVC et autres maladies vasculaires.
Un accident vasculaire cérébral survient lorsque l'apport sanguin au cerveau est perturbé. Les artères du cerveau se bloquent, se cassent ou saignent, ce qui empêche l'oxygène et les nutriments d'atteindre les cellules cérébrales. Lorsque ce manque d'approvisionnement en sang se produit dans le cœur, cela s'appelle une crise cardiaque, dans le cerveau, un accident vasculaire cérébral. Les effets varient considérablement, selon la zone touchée, car différentes parties du cerveau sont responsables de la pensée, de la compréhension, du mouvement et de nos sentiments. L'effet d'impact détermine également le degré de carence sanguine.

Les infections.
Les infections peuvent endommager le cerveau et même entraîner la mort très rapidement, c'est pourquoi une attention médicale urgente est ici importante..

Les substances infectieuses peuvent provoquer la mort cellulaire en appliquant une pression si le cerveau gonfle (encéphalite) ou si le tissu entourant le cerveau gonfle (méningite), ou peuvent tuer les cellules par infection directe. Les infections virales peuvent entraîner des dommages indirects qui peuvent se manifester par des troubles de fatigue tels que le syndrome de fatigue chronique.

  • La méningite est une inflammation des membranes protectrices qui recouvrent le cerveau et la moelle épinière, entraînant une forte fièvre, des maux de tête, une sensibilité à la lumière, de la confusion et parfois des convulsions. Les causes les plus courantes de méningite sont les virus, les bactéries, les champignons et les protozoaires.
  • L'encéphalite est une tumeur cérébrale causée par des virus ou des bactéries qui peuvent être introduits dans le corps par des piqûres d'insectes, des aliments contaminés ou d'autres infections et maladies existantes. Les symptômes comprennent une démarche instable, une somnolence, une confusion, de la fièvre, des maux de tête, une photosensibilité, des convulsions, une paralysie et une altération de la cognition.

Encéphalopathie.
Diverses raisons peuvent conduire à une altération du fonctionnement du cerveau, qui se traduit par une confusion et une perte de mémoire, mais les plus courantes sont l'intoxication alcoolique, chimique, traumatique, hypoxique, hépatique..

L'encéphalopathie est aiguë et chronique. Les dommages au cerveau et la capacité de l'aider dépendent de sa forme..

Épilepsie.
L'épilepsie implique de courts épisodes répétitifs d'activité électrique anormale dans le cerveau entraînant des convulsions et une perte de conscience incontrôlées, ou simplement une perte de conscience à court terme. La cause exacte est inconnue, mais la plupart des crises récurrentes peuvent être évitées avec des médicaments. Bien que l'épilepsie soit en soi un trouble cérébral, elle peut également être causée par d'autres troubles, tels que des lésions cérébrales traumatiques.

Diagnostique

Les tests neurologiques comprennent des tests de vision, d'audition et d'équilibre. Si une anomalie est suspectée, le médecin prescrira une imagerie diagnostique du cerveau à l'aide d'une tomodensitométrie, d'une imagerie par résonance magnétique ou d'une tomographie par émission de positons..

Avec l'introduction active de la composante technologique des soins de santé dans notre vie, aujourd'hui, ce n'est pas un problème de trouver une IRM du cerveau à Saint-Pétersbourg.Les adresses et les prix peuvent être trouvés sur Internet pour toutes les grandes villes de Russie.

Une autre étude possible est une ponction, pour examiner le liquide dans le cerveau et la moelle épinière. Il est prescrit lors de la recherche d'un saignement ou d'une infection..

La possibilité de guérison dépend du diagnostic correct, de l'équipement médical et de la ressource réparatrice de l'organisme lui-même. Le traitement de certaines maladies cérébrales n'est pas encore possible, mais les mesures prises peuvent aider le patient à conserver son indépendance..