Principal > Complications

Causes, traitement et prévention des maux de tête sévères

Le mal de tête est généralement bilatéral, mais n'apparaît parfois que sur le côté gauche ou droit de la tête. Pour comprendre la cause d'une sensation de douleur unilatérale, vous devez identifier, après quoi elle survient, quelle est son intensité, son caractère, qu'elle s'accompagne de nausées, de vomissements, d'étourdissements ou d'autres symptômes. Lors de l'établissement d'un diagnostic, la description de la douleur est une partie importante des antécédents médicaux. Par conséquent, il est conseillé de se rappeler autant de détails que possible lors d'une attaque..

Causes de douleur dans le côté droit ou gauche de la tête

Causes de douleur unilatérale dans la tête: migraine, céphalées en grappe, glaucome, migraine cervicale, hémicranie paroxystique chronique, anévrisme cérébral, tumeur. Considérons les plus courants.

Migraine

La maladie est associée à une expansion inégale et à un spasme des vaisseaux du cerveau. Plus fréquent chez les femmes.

  • sensation intense unilatérale d'un caractère pulsant qui apparaît dans la zone du temple et se propage à l'arrière de la tête du côté affecté;
  • vous pouvez nommer avec précision l'heure du début et de la fin de l'attaque;
  • la condition est aggravée par toute activité physique - marcher, tourner la tête;
  • il y a des nausées, des vomissements;
  • caractérisé par le son et la photophobie.

Maux de tête de cluster

Ce type de céphalée unilatérale est associé à l'activation de l'hypothalamus, une zone du cerveau et des vaisseaux sanguins dilatés. Les hommes souffrent de douleurs en grappes 6 fois plus souvent que les femmes.

  • douleur aiguë et brûlante unilatérale dans l'orbite, qui se propage progressivement au front, aux joues et à l'oreille;
  • accompagné de larmoiement, rougeur de l'œil (parfois la pupille se rétrécit, la paupière tombe);
  • les attaques apparaissent en série, 1 à 5 fois par jour (plus souvent la nuit).

Glaucome

La maladie est associée à une augmentation de la pression intraoculaire. Il provoque des douleurs dans l'hémisphère droit ou gauche.

  • mal de tête sévère qui commence dans l'orbite et se propage au front, à l'arrière de la tête;
  • l'œil au moment de l'attaque devient rouge, la vision peut être altérée, la forme de la pupille change;
  • il y a des nausées, des vomissements.

Migraine cervicale

La pathologie survient lors du clampage ou du rétrécissement de la lumière de l'artère vertébrale en cas d'ostéochondrose, de traumatisme, d'athérosclérose.

  • douleur lancinante dans le côté droit ou gauche de la tête (souvent à l'arrière de la tête);
  • peut être accompagné d'acouphènes, de vertiges;
  • pire en tournant, en pliant la tête.

Le mal de tête a environ 200 causes.

Diagnostique

Le diagnostic repose sur une description de la douleur, de l'anamnèse (histoire) de la maladie et des examens. Avec un mal de tête du côté droit ou gauche, le médecin prescrit une échographie des vaisseaux pour déterminer leur perméabilité, une radiographie de la colonne cervicale et des os du crâne. Selon des indications supplémentaires, il peut envoyer un scanner, une IRM du cerveau, une mesure de la pression oculaire.

Traitement

Si l'hémisphère gauche ou droit de la tête fait mal, vous devez prendre un médicament anesthésique. En fonction de la maladie identifiée, le médecin prescrit un traitement spécifique: pour la migraine - ergotamine, triptan, pour le glaucome - pilocarpine, etc..

Un traitement non médicamenteux aide également à se débarrasser des maux de tête unilatéraux:

  • massage crânien;
  • l'acupuncture avec des aiguilles agissant sur des points biologiques;
  • balnéothérapie (bains minéraux);
  • thérapie manuelle - des techniques douces affectent doucement la colonne vertébrale, ce qui aide à lutter contre la migraine cervicale.

Dans les temps anciens, la craniotomie était l'une des méthodes de traitement d'un mal de tête insupportable. Les anciens guérisseurs croyaient que si vous faites un trou dans votre tête, un esprit maléfique en sortira, ce qui causait de la douleur et tourmentait le patient avec..

La prévention

Pour la prévention des maux de tête unilatéraux, le massage est utile (cours général et zone du col), monter les escaliers, marcher au moins une demi-heure par jour, nager, bien dormir et se nourrir.

Les maux de tête (céphalalgie) sont une plainte fréquente lorsqu'ils sont vus par un médecin. Cela se produit pour diverses raisons. Prenez les bonnes mesures pour éliminer une attaque en.

Engourdissement de la tête ou hypesthésie tactile - diminution ou disparition de la sensibilité cutanée au toucher. Causes et symptômes de l'engourdissement de la tête.

Le massage est un remède efficace contre les maux de tête. Il agit directement sur les points actifs biologiques de la tête et détend les muscles tendus.

Le narguilé nous est venu de l'Est. C'est devenu un divertissement à la mode, un moment fort des rencontres amicales. L'inhalation de fumée de narguilé n'est pas pour tout le monde.

Causes de douleur dans le côté gauche de la tête

Selon les causes, la céphalalgie peut recouvrir toute la tête ou être localisée dans une partie spécifique du crâne. Le type de sensations, leur gravité, le lieu d'apparition et la présence de symptômes supplémentaires permettent souvent de suspecter un diagnostic préalable. Si le côté gauche de la tête fait mal, cela peut être le résultat d'une météosensibilité accrue du corps. Souvent, un symptôme indique le déroulement de processus pathologiques dangereux. Dans tous les cas, si cela se produit, il vaut mieux ne pas le risquer en faisant de l'automédication symptomatique, mais demander immédiatement l'aide d'un médecin.

  1. Pourquoi le côté gauche de la tête fait-il mal?
  2. Maux de tête de cluster
  3. Céphalée de tension
  4. Migraine
  5. Lésion cérébrale traumatique
  6. Maladies infectieuses
  7. La névralgie du trijumeau
  8. Ostéochondrose
  9. Tumeur au cerveau
  10. Glaucome
  11. Accident vasculaire cérébral
  12. Météosensibilité
  13. Diagnostique
  14. Que faire si le côté gauche de votre tête vous fait mal

Pourquoi le côté gauche de la tête fait-il mal?

La douleur, concentrée dans une partie de la tête, peut être pulsante, tir, tirant, pressante, éclatante. Elle est souvent accompagnée de symptômes désagréables supplémentaires caractéristiques de pathologies spécifiques.

Les raisons du développement du tableau clinique peuvent être différentes. Certaines maladies ont une évolution similaire, mais nécessitent en même temps des approches de traitement différentes. Vous ne pouvez pas essayer de gérer un symptôme perturbateur, vous devez diriger vos actions vers la source de tous les signes alarmants.

Une personne qui a mal au côté gauche de la tête, tout en ignorant le phénomène, risque non seulement de travailler. Il augmente le risque de développer des pathologies chroniques, des conditions d'urgence et des troubles nerveux chez lui.

Maux de tête de cluster

La condition est caractérisée par l'apparition systématique d'épisodes séquentiels de douleur dans la tête du côté gauche (ou droit), irradiant vers le globe oculaire. Les fumeurs d'âge mûr et de physique solide y sont prédisposés. Dans le même temps, les sensations surviennent de manière inattendue, sans conditions préalables. Ils sont atroces, grandissants, ennuyeux ou brûlants. La durée de l'attaque est de 10 à 60 minutes. De 2 à 8 exacerbations peuvent survenir par jour, parfois cela se répète pendant 4 à 12 semaines.

La maladie est caractérisée par une saisonnalité - après la fin du cluster, la maladie peut ne pas déranger pendant plusieurs mois, voire des années. Les causes de la maladie n'ont pas encore été établies avec précision, par conséquent, l'aide consiste à affaiblir la gravité du syndrome douloureux.

Vous pouvez en savoir plus sur la forme de la douleur en grappe ici.

Céphalée de tension

Un séjour prolongé dans une position ou un état émotionnel défavorable entraîne une surcharge des fibres musculaires. Le même résultat est observé avec une répartition inégale de la charge sur le système musculo-squelettique en raison d'une scoliose ou d'une lésion vertébrale antérieure. Les muscles sont constamment en bonne forme, ce qui perturbe la circulation sanguine dans les tissus, une hypoxie se développe et des toxines commencent à s'accumuler. Le résultat est un mal de tête gauche ou droit dans les tempes ou la couronne. Sensations de pression de faible ou moyenne intensité, sans lumbago ni pulsation. Peut être accompagné d'étourdissements, de nausées légères, de détérioration de l'humeur.

Vous en apprendrez davantage sur les symptômes, les causes et les méthodes de traitement de ce type de douleur dans cet article..

Migraine

L'apparition systématique d'un mal de tête du côté gauche ou droit de la tête est caractéristique de la migraine. La condition est plus sensible aux femmes en âge de procréer.

La migraine peut être le résultat d'une prédisposition héréditaire, d'une perturbation hormonale, d'un stress, d'un effort excessif, de troubles du sommeil et d'un abus d'alcool. Les attaques se produisent spontanément ou en réponse à l'action de déclencheurs - provocateurs. L'exacerbation dure de 2 à 4 heures à 3 jours.

Le tableau clinique des migraines:

  • sensations unilatérales, pulsantes, croissantes;
  • d'abord, ça fait mal à un endroit, puis le symptôme se propage à toute la moitié du crâne;
  • une attaque peut être accompagnée d'une aura - un signe avant-coureur spécifique - des problèmes de vision, d'élocution, de perception apparaissent;
  • sensibilité accrue à la lumière, aux sons et aux odeurs;
  • céphalalgie aggravée par tout mouvement;
  • au pic de la douleur, des nausées apparaissent - si des vomissements se produisent, le patient devient plus facile.

Les personnes qui ont souvent des maux de tête dus à des migraines doivent non seulement répondre aux crises avec des médicaments, mais également prévenir les exacerbations. Sinon, la fréquence des céphalalgies peut augmenter. Cela entraînera une diminution ou une perte complète des performances, le développement de névrose ou de psychose.

Vous pouvez en savoir plus sur les médicaments contre la migraine ici.

Lésion cérébrale traumatique

Une ecchymose, une commotion cérébrale ou une compression du cerveau est toujours accompagnée d'un mal de tête. Selon la localisation du problème, la source des sensations est localisée du côté gauche ou droit..

La douleur dans ce cas est des pulsations, des pressions, des éclats, des brûlures ou des tirs. Les lésions cérébrales sont souvent accompagnées de nausées et de vomissements. Dans certains cas, une confusion ou une perte de conscience à court terme est notée. Les blessures à la tête et au cou sont souvent à l'origine d'une céphalalgie retardée. Ils peuvent être causés par des saignements imparables ou un hématome, donc l'aide doit être opportune.

Maladies infectieuses

La tête peut faire mal à cause d'une infection. Dans ce cas, le symptôme devient un signe d'intoxication générale ou le résultat d'une lésion du tissu cérébral. Un ARVI pas complètement guéri n'est pas moins dangereux que la méningite.

S'il tire sur le côté gauche de la tête et de l'œil (ou si le côté droit du crâne est affecté), consultez immédiatement un médecin. Surtout lorsque le tableau clinique est complété par une faiblesse, de la fièvre, des courbatures, des vomissements et des nausées. Le groupe à risque associé au développement de maladies infectieuses comprend les personnes atteintes de sinusite, d'otite moyenne, de carie aiguë.

Apprenez-en plus sur l'effet du rhume sur la céphalalgie ici.

La névralgie du trijumeau

État pathologique chronique dans lequel le côté gauche de la tête fait mal (le côté droit peut également être affecté) à la suite de la compression des terminaisons nerveuses. Habituellement, cela est le résultat de l'apparition et de la croissance d'une tumeur, de changements structurels dans les vaisseaux. La maladie est caractérisée par une douleur brûlante, intense et lancinante, localisée au site d'innervation des tissus avec des branches du nerf trijumeau: tempe, sourcil, oreille, œil, mâchoire, cou. Les attaques sont nettes et lumineuses, mais souvent courtes - quelques secondes. Lorsqu'elles apparaissent, le patient se fige, craignant d'augmenter les sensations ou commence à frotter inconsciemment la zone touchée.

Ostéochondrose

Les dommages structurels et les modifications des disques intervertébraux entraînent une diminution de la fonctionnalité de toute la colonne vertébrale. En raison d'une diminution de la conductivité des veines avec des artères et de la compression des nerfs, la nutrition du cerveau s'aggrave, les tissus commencent à être empoisonnés par leurs propres toxines. En conséquence, le patient a un mal de tête à gauche ou à droite dans le cou et à l'arrière de la tête. Dans les cas avancés, les sensations s'étendent à toute la moitié du crâne. Ils sont complétés par des étourdissements, une faiblesse, un resserrement du cou en tournant la tête, une raideur des mouvements dans cette zone. Parfois, même la rotation des globes oculaires provoque un inconfort évident. Si auparavant les personnes âgées étaient prédisposées à la maladie, elle touche aujourd'hui les employés de bureau, les jeunes, les personnes en surpoids ou en manque d'activité physique..

Vous apprendrez ici les méthodes de traitement de l'ostéochondrose cervicale.

Tumeur au cerveau

Les formations bénignes dans la structure du cerveau deviennent une source de pression étrangère sur les tissus, ce qui conduit à une augmentation de la pression intracrânienne et à l'apparition d'une céphalalgie.

Ils peuvent également irriter les récepteurs et resserrer les vaisseaux sanguins, provoquant des carences en oxygène et en nutriments. Les tumeurs cancéreuses du cerveau, même de petite taille, sécrètent des toxines qui agissent comme un poison sur la substance de l'organe. Selon le type et l'emplacement de la tumeur, le côté gauche de la tête de la personne fait mal, des vomissements apparaissent sans raison, l'appétit s'aggrave, des convulsions se produisent, l'humeur et le comportement changent et la qualité de la pensée diminue.

Glaucome

La maladie ophtalmique est lourde de déficiences visuelles allant jusqu'à la cécité. Il convient de noter que si l'œil gauche du patient et tout le côté gauche de la tête font mal, ce n'est pas encore un indicateur de la localisation de la maladie. En raison de réactions complexes et de schémas de transmission d'impulsions, le problème peut se situer dans l'œil droit. Selon la forme et le stade de la maladie, le tableau clinique peut être différent. Dans un cas, ce n'est qu'une douleur sur l'œil gauche, qui irradie vers la tempe, dans l'autre - tout un ensemble de symptômes.

Accident vasculaire cérébral

Une violation aiguë de la circulation cérébrale se développe soudainement et peut se manifester sous forme de type ischémique (thrombose ou spasme des canaux sanguins) ou hémorragique (hémorragie). Il s'agit d'une situation d'urgence, à la suite de laquelle les vaisseaux du cerveau sont affectés. Cela nécessite des soins urgents pour le patient..

Avec un accident vasculaire cérébral, une personne a non seulement un mal de tête sévère, mais également d'autres symptômes apparaissent, ce qui permet de suspecter un diagnostic dangereux.

Le tableau clinique de l'AVC:

  • un mal de tête aigu dans l'hémisphère gauche (ou droit) - brûlant, intense, diffus et croissant;
  • confusion ou perte de conscience;
  • paralysie des muscles faciaux ou des membres du côté opposé à l'hémisphère cérébral dans lequel une thrombose ou une hémorragie s'est produite;
  • asymétrie du visage;
  • incapacité de parler clairement;
  • vomissements, mictions involontaires.

Même dans le cas d'une réponse rapide aux symptômes, il n'y a aucune garantie d'un résultat positif. De nombreuses personnes, ayant survécu à l'ONMK, restent handicapées. Si une personne à risque présente des précurseurs de maladie tels que des étourdissements ou des maux de tête, il est préférable de consulter immédiatement un médecin..

Météosensibilité

La douleur dans l'hémisphère gauche de la tête survient lorsqu'une personne est plus sensible aux changements des conditions météorologiques. Le syndrome peut se manifester de temps en temps tout au long de l'année ou uniquement dans le contexte des changements de saisons. Selon les caractéristiques individuelles, la réaction peut se manifester en réponse à des changements de pression atmosphérique, de température ou d'humidité, à un changement de couverture nuageuse et même à la direction du vent. La douleur est localisée dans la moitié de la tête, irradie vers l'oreille et la tempe, appuie sur le front et les tempes. Les sensations peuvent être tirantes ou douloureuses. Se produisent souvent dans un contexte de fluctuations de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle, de la somnolence, des perturbations du sommeil et des sautes d'humeur.

Diagnostique

La cause de la douleur concentrée dans la moitié de la tête peut être à la fois une morsure incorrecte et des dommages organiques au cerveau, un médecin doit donc être impliqué dans l'identification de la source du symptôme. La prise de médicaments jusqu'à ce point ne devrait être qu'une seule fois, s'il n'y a pas de force pour supporter le symptôme.Le diagnostic de la maladie repose sur la prise d'anamnèse et l'examen du patient.

Pour clarifier la situation, des approches telles que la tomodensitométrie, l'IRM, l'échographie des vaisseaux du cou et du cerveau, l'EEG peuvent être utilisées. Parfois, si l'hémisphère gauche de la tête fait mal, vous devez consulter un spécialiste ORL, un ophtalmologiste, un dentiste, un neurologue, un psychologue.

Que faire si le côté gauche de votre tête vous fait mal

Dans la plupart des cas, les méthodes de thérapie conservatrices peuvent être supprimées. Ils impliquent la prise de médicaments, le massage, la thérapie par l'exercice et la réflexologie, l'utilisation de la médecine traditionnelle. Parfois, vous devez recourir à des méthodes radicales - intervention chirurgicale sur les vaisseaux, ablation d'une tumeur ou d'un hématome, arrêt des saignements.

Approches pour aider à se débarrasser d'un mal de tête si c'est le seul symptôme:

  • se reposer dans un endroit ventilé ou se promener au grand air;
  • massage de la tête et du cou;
  • prendre un comprimé antispasmodique ou un AINS - «No-Shpa», «Ibuprofen», «Citramon»;
  • une compresse froide ou chaude sur la zone à problèmes;
  • prendre une douche ou un bain chaud, un bain de pieds aux huiles essentielles;
  • une tasse de thé noir faible et chaud avec du miel et du citron;
  • frotter des "étoiles" ou de l'huile essentielle de menthe dans du whisky.

Toutes les autres manipulations, même l'utilisation de la médecine traditionnelle éprouvée, sont préalablement recommandées pour être convenues avec un médecin. En cas d'augmentation rapide des sensations ou d'apparition de symptômes supplémentaires, vous devez consulter un médecin..

La douleur du côté gauche de la tête dans 80% des cas est le résultat d'une fatigue chronique, d'un surmenage ou indique l'apparition d'un rhume. Mais même ces diagnostics présentent un danger potentiel pour le corps. Ils sont capables de provoquer le développement de complications, de conditions chroniques et d'urgence..

Pourquoi le côté droit de la tête fait mal: caractéristiques de la localisation du symptôme et causes possibles

Lorsque le côté droit de la tête fait mal, il est possible de déterminer sa cause avec un degré élevé de certitude par la nature des impulsions de douleur et la présence de symptômes supplémentaires.

Les maux de tête sont familiers à tout le monde: ils peuvent survenir dans un contexte de surmenage, de manque de sommeil, de stress intense, de coup de chaleur, de rhume et d'autres facteurs externes. Si les crises sont rares, elles ont une cause évidente, et les sensations douloureuses disparaissent après le repos ou la prise d'un analgésique léger, ne vous inquiétez pas. Un symptôme alarmant est une céphalalgie fréquente, surtout si la douleur est intense, concentrée dans une certaine zone et ne peut être arrêtée.

Pourquoi la tête fait-elle mal

À ce jour, plus de trois douzaines de causes probables de céphalalgie ont été identifiées. Les plus courants sont:

  • lésion cérébrale traumatique;
  • hypertension artérielle;
  • processus inflammatoires dans le cerveau, les sinus paranasaux, les oreilles;
  • maladies des yeux, des dents;
  • troubles neurologiques et cérébro-vasculaires;
  • néoplasmes de nature différente;
  • ostéochondrose de la colonne vertébrale dans la colonne cervicale;
  • infections virales.

Si l'origine des crises de douleur est inconnue, la nature, la force et l'emplacement des impulsions aideront à le découvrir..

Douleur droite - clarifier la localisation

Si le côté droit de la tête vous fait mal, vous devriez écouter vos propres sentiments plus attentivement. Après avoir clairement défini la zone douloureuse, vous pouvez trouver indépendamment la cause de la céphalalgie. Dans le même temps, il est impossible de reporter la visite chez un médecin, surtout si les crises sont intenses, soudaines, permanentes ou se répètent plus souvent 5 fois par mois.

En plus de raisons évidentes comme un traumatisme ou la gueule de bois, un mal de tête palpitant recouvrant le front à droite peut provoquer une migraine, un syndrome de cluster. Avec la pathologie des vaisseaux cérébraux du lobe frontal, la névralgie du nerf optique, les sensations douloureuses prennent la forme d'impulsions vives et soudaines.

Si la pulsation est constante et douloureuse, on peut supposer qu'il existe une inflammation du sinus maxillaire ou frontal (sinusite, sinusite frontale), ainsi qu'une grippe ou une autre infection virale..

Nuque

La douleur dans la région occipitale est souvent due à une pression artérielle élevée ou à une blessure. Cependant, s'il est localisé précisément sur le côté droit, inflammation de l'un des nerfs appariés de l'occiput, le droit.

Les mêmes symptômes sont observés dans la myogellose - une maladie spécifique du tissu nerveux, lorsqu'elle dégénère en tissu conjonctif. La douleur lancinante est un symptôme d'une migraine.

Temple

La douleur de la région temporale de nature douloureuse et terne peut être un symptôme de surchauffe, de stress, de fatigue physique, de gueule de bois. Chez les femmes, une telle céphalalgie apparaît souvent dans le contexte de la menstruation ou du manque de nutriments (avec un régime strict).

Lire aussi sur le sujet

Une douleur pulsée dans la tempe du côté droit de la tête indique un spasme des vaisseaux cérébraux, une pression accrue. Les impulsions de douleur aiguë dans cette zone surviennent en raison d'une inflammation du nerf trijumeau, moins prononcée - avec névrose dépressive et autres troubles névrotiques.

Les causes les plus probables de douleur dans la région parotidienne droite sont les suivantes:

  • L'otite moyenne est une inflammation de l'oreille qui commence par un «lumbago». Peu à peu, les sensations douloureuses se propagent à toute la moitié de la tête, du pus apparaît dans l'oreillette, la température monte.
  • La lymphadénite est une inflammation des ganglions lymphatiques parotidiens. Il s'accompagne d'une douleur sourde qui disparaît en appuyant sur le ganglion lymphatique hypertrophié affecté.
  • La parotidite épidémique (ou oreillons) est un processus inflammatoire dans les glandes salivaires. Les sensations douloureuses ont un caractère poignardant, aggravées par le mouvement ou la parole.

Une douleur près de l'oreille, en particulier dans le dos, peut survenir en raison d'une inflammation de l'une des branches du nerf trijumeau, des sinus paranasaux ou de maladies dentaires. Ce symptôme est typique des caries, pulpite, sinusite..

La céphalalgie, localisée sur le dessus, dans la zone pariétale de la tête, est un signe probable de migraine ou de processus infectieux dangereux dans le cerveau (méningite, encéphalite). Plus précisément, la cause peut être déterminée par la présence de symptômes supplémentaires: les nausées et la peur de la lumière sont caractéristiques des crises de migraine, l'inflammation du cerveau s'accompagne de fièvre, de sons et de photophobie, de syndromes spécifiques.

Si c'est la zone supérieure de la tête qui fait mal, mais qu'il n'y a pas d'autres signes pathologiques évidents, nous pouvons supposer des fluctuations de la pression artérielle. La céphalalgie accompagne à la fois son augmentation et sa diminution. Les crises aiguës soudaines sont caractéristiques de l'AVC hémorragique. Cependant, ils sont associés à une coordination altérée, à la stupéfaction et à une perte de conscience..

Le mal de tête du côté droit de la tête, impliquant le globe oculaire, survient pour diverses raisons. Les plus probables sont:

  • Glaucome. Les sensations douloureuses ont un caractère picotement, accompagnées d'une déficience visuelle.
  • Spasme vasculaire ou anévrisme de l'artère oculaire. La douleur est palpitante, intense.
  • Hématome ou tumeur intracrânienne. La céphalalgie dans ce cas est similaire à celle observée avec la migraine..

Parmi les raisons relativement inoffensives, on peut citer la fatigue générale ou la fatigue oculaire. Une telle attaque passe rapidement après le repos..

La douleur qui survient sur le côté droit de la tête et capture la région correspondante du cou, dans la plupart des cas, indique une pathologie de la colonne vertébrale. En cas de blessure à la colonne cervicale, des impulsions de douleur se produisent pendant le mouvement.

Si la cause de la céphalalgie est l'ostéochondrose, une douleur sourde et modérée est constamment présente et lorsque la tête tourne ou s'incline, elle augmente. Les troubles cérébrovasculaires (hypertension, athérosclérose) sont accompagnés de crises périodiques. La névralgie est caractérisée par des impulsions douloureuses aiguës.

Symptômes supplémentaires

Les symptômes qui l'accompagnent aident à identifier plus précisément la cause du mal de tête à droite. Ils doivent également être signalés au médecin au moment du contact pour le diagnostic initial. Le traitement des maux de tête doit également être effectué par un spécialiste, car la céphalalgie est souvent un symptôme de maladies graves.

Migraine

Les personnes à risque sont, tout d'abord, le beau sexe entre 20 et 40 ans. Si une femme a un mal de tête qui palpite et s'aggrave progressivement, une crise de migraine peut être supposée.

Les signes concomitants de cette pathologie sont une diminution de l'acuité visuelle, une photophobie, une intolérance aux sons forts, des nausées (parfois des vomissements). En règle générale, la faiblesse, la dépression apparaissent quelques heures avant l'attaque.

Syndrome de cluster

Contrairement à la migraine, cette maladie survient principalement chez les hommes, le plus souvent chez les fumeurs ou les alcooliques. La douleur se produit brusquement, les côtés gauche et droit, la partie supérieure ou frontale de la tête peuvent être affectés. L'impulsion douloureuse est donnée à l'œil ou à la tempe, accompagnée d'un larmoiement, d'une congestion nasale, d'une augmentation de la pression artérielle, d'une hémorragie dans l'œil.

Syndrome de Kosten

C'est le nom de la lésion du nerf et du tissu osseux de l'articulation temporo-mandibulaire. La douleur couvre le côté droit de la tête, du visage, de la région temporale, moins souvent du cou.

Des signes supplémentaires de cette maladie sont la limitation du mouvement de la mâchoire inférieure, l'hypersalivation, les éruptions herpétiques dans la cavité buccale, sur les oreilles et les étourdissements..

Saignement intracrânien

Un accident vasculaire cérébral hémorragique, un anévrisme rompu ou un traumatisme grave au crâne sont accompagnés d'une hémorragie. En plus de la douleur intense soudaine, il y a:

  • augmentation de la pression artérielle;
  • nausées Vomissements;
  • troubles de la coordination, de la parole, de la pensée;
  • violation de la conscience;
  • somnolence;
  • évanouissement.

La céphalalgie dans le contexte des symptômes énumérés nécessite le transport immédiat de la personne malade vers un établissement médical.

Commotion cérébrale

Un traumatisme crânien fermé s'accompagne de douleurs d'intensité variable, de faiblesse, d'étourdissements et d'acouphènes. Si une personne s'évanouit, le TBI peut être supposé par la présence d'ecchymoses ou d'écorchures sur la tête. Le patient conscient est généralement très nauséeux, des vomissements surviennent souvent.

Tumeur

Les néoplasmes, bénins et malins, sont toujours clairement localisés, c'est pourquoi le côté droit de la tête ou la gauche fait mal. Une caractéristique distinctive de la céphalalgie dans les tumeurs cérébrales est une nature constante et incessante.

Au fur et à mesure que la formation se développe, la douleur augmente, elle ne peut pas être arrêtée même avec des analgésiques puissants. Le patient ne veut généralement pas manger, il est irritable, souffre souvent de nausées, de troubles de la conscience, de vertiges. Des convulsions, des crises d'épilepsie et des évanouissements peuvent également survenir.

9 types de maux de tête qui cachent des problèmes de santé

Les gars, nous mettons notre cœur et notre âme dans Bright Side. Merci pour ça,
que vous découvrez cette beauté. Merci pour l'inspiration et la chair de poule.
Rejoignez-nous sur Facebook et VKontakte

L'Organisation mondiale de la santé affirme qu'entre 50 et 75% de la population adulte mondiale souffre de maux de tête. Beaucoup ne font pas attention à elle. La douleur est différente: plus ou moins intense, pulsante, pressante, aiguë ou sourde, et son foyer peut être localisé dans différentes parties de la tête. Cela peut être une maladie indépendante ou l'un des symptômes - alors cela s'appelle secondaire.

Sympa a découvert de quoi peut parler un mal de tête secondaire et quand contacter immédiatement un spécialiste..

1. Encéphalite

Avec l'encéphalite, des processus inflammatoires se développent dans le cerveau. Nous avons l'habitude de penser que cette maladie survient uniquement en raison d'une morsure de tique, ce qui signifie qu'il suffit de suivre les règles de sécurité pendant la saison chaude: se faire vacciner et faire attention en forêt. Cependant, tout n'est pas tout à fait ainsi.

L'agent causal de l'encéphalite peut être, par exemple, les virus de l'herpès, certains types de microbes et même la vaccination (dans de rares cas). La maladie a tout un groupe de symptômes: réactions inflammatoires générales du corps, focales (en fonction de la zone touchée du cerveau) et cérébrales. Vous devez être prudent si vous avez remarqué des signes de chaque groupe, par exemple, avec un mal de tête, de la fièvre, des troubles du tractus gastro-intestinal, une violation du tonus musculaire et de la sensibilité.

2. Effets de la tyramine

La tyramine est une toxine qui peut déclencher des migraines. On le trouve dans des aliments tels que les bananes, le bacon, le jambon, les avocats et les fromages odorants. Aimez-vous vous régaler de gorgonzola, gruyère ou roquefort, et souffrez en même temps souvent de migraines? Ces aliments peuvent aggraver votre douleur. Essayez de réduire la quantité dans votre alimentation et surveillez les changements.

10 causes de maux de tête: pourquoi vous avez mal à la tête?

Traitement des maux de tête: massage et exercice à domicile

Ilya Burlakovsky médecin, biohacker, auteur de la méthode de déblocage de l'articulation atlanto-axiale

Même le plus petit mal de tête gâche considérablement la qualité de vie. Que dire de la douleur qui ne permet pas de travailler pleinement, d'effectuer des activités ménagères, ou même simplement de sortir du lit. Si vous êtes fatigué de prendre des pilules «de la tête», il est temps de comprendre les causes du mal de tête et, peut-être, de vous aider vous-même - à l'aide de massages et d'exercices.

Pour une personne moderne, un mal de tête est devenu une situation de routine pour laquelle il ne sert à rien de perdre du temps et il est plus facile de laver l'inconfort avec des pilules. En fait, comme toute douleur, un mal de tête signale des problèmes dans le corps - il est primaire et secondaire lorsqu'il accompagne une autre maladie..

Il y a beaucoup plus de raisons de maux de tête que celles dont nous parlerons. Pour poser un diagnostic précis, vous devez comprendre l'emplacement, la nature, la durée de la douleur, être testé et examiné par un médecin. Pour certains types de maux de tête, vous pouvez vous aider: nous proposons des exercices efficaces qui vous aideront à vous entraîner régulièrement.

Alors découvrons pourquoi tu as mal à la tête?

Céphalée de tension

Une douleur sourde et monotone couvre la tête des deux côtés, comme un cerceau. Si cette douleur vous hante plus de 15 jours par mois, elle est déjà considérée comme chronique. "Casque névrotique" - ce type de mal de tête est également appelé - dépasse plus souvent les personnes qui souffrent souvent de stress, de stress émotionnel et de surmenage.

Les muscles du cou tendus pendant une longue période provoquent également cette douleur, de sorte que les employés de bureau qui sont assis devant l'ordinateur et au téléphone toute la journée portent toujours Citramon avec eux. À propos, avec une utilisation fréquente, les analgésiques provoqueront un mal de tête abusif, vous saviez?

Que faire? Préparez du thé à la camomille, jouez de la musique apaisante, remplissez la pièce de parfums agréables, respirez profondément et essayez ces exercices.

  1. Ouvrez vos paumes, appuyez sur vos tempes du bout des doigts. Masser par petits mouvements circulaires.
  1. Arrondissez la paume en forme de crabe. Saisissez les tempes et les lobes frontaux du crâne avec vos doigts. Masser avec une légère pression.
  1. Saisissez les tempes avec une paume ouverte et appuyez pour changer l'intensité.

Dystonie végéto-vasculaire

La douleur palpite dans les tempes, l'état général est cassé, le visage semble enflé, comme si vous aviez bu toute la nuit. La douleur peut couvrir deux parties de la tête à la fois, irradiant vers l'arrière de la tête, le front, les tempes, les globes oculaires. Le plus souvent, la tête avec VSD fait mal le matin ou la nuit.

Souvent, une telle douleur dépasse au moment d'un changement de temps, chez les femmes, elle est interconnectée avec le cycle menstruel. Peut-être que vos vaisseaux sont spasmodiques ou que votre tension artérielle augmente brusquement - avec VSD, le mal de tête est secondaire et sert le plus souvent de signe d'un dysfonctionnement du système nerveux central et autonome.

Que faire? Éliminez la caféine de votre alimentation, allez nager, appliquez une compresse humide et apprenez les procédures complexes.

  1. Avec les coussinets des doigts tendus, appuyez avec des mouvements horizontaux sur les muscles du cou au niveau de la racine des cheveux
  1. Connectez votre index et votre majeur. Massez par le bas avec de courts mouvements circulaires au point où les os du crâne commencent à se sentir. Pour le trouver, inclinez la tête en arrière - il sera quelque part sur la ligne de pliage.
  1. Connectez votre index et votre majeur. Massez par le haut avec de courts mouvements circulaires au point où les os du crâne commencent à se sentir. Pour le trouver, inclinez la tête en arrière - il sera quelque part sur la ligne de pliage.
  1. Placez vos doigts sur les muscles du cou qui encerclent la ligne de la colonne vertébrale. Appuyez du bout des doigts avec un mouvement de préhension, variant l'intensité.

Ostéochondrose de la colonne cervicale

Le mal de tête avec ostéochondrose vient soudainement à l'arrière de la tête, puis se propage à tout le crâne. Les symptômes d'accompagnement typiques sont un engourdissement et des picotements dans les doigts, des étourdissements, une détérioration des organes sensoriels, des spasmes palpables dans le cou. Dans le processus de maladies de la colonne cervicale, la circulation sanguine est perturbée, les nerfs et les artères sont pincés en raison du déplacement des vertèbres.

Pour 90% des propriétaires de téléphones et de gadgets, le libellé «smartphone» cou est pertinent, car à la fin de la journée de travail, les spasmes de la colonne cervicale avec ce mode de vie sont tout simplement inévitables.


Montage d'Atlanta avec un stylet médical

Que faire? L'amélioration de toute la colonne vertébrale est la seule option correcte pour le traitement de l'ostéochondrose. Commencez par visiter un chiropraticien qui peut corriger la première vertèbre cervicale (atlas), ou au moins s'étirer le matin.

Crise de migraine

Cette maladie ne laisse tout simplement aucune chance à une vie épanouie. Les jours de crises de migraine, une personne est absolument handicapée, car la douleur insupportable strictement dans la moitié de la tête renverse littéralement. Il s'agit souvent d'une maladie héréditaire, plus typique chez les femmes. Les médecins associent cette pathologie à une altération du métabolisme de la sérotonine - une substance impliquée dans la transmission de l'influx nerveux.

Une crise de migraine dure de 4 heures à 3 jours, elle peut être prédite par des signes typiques - des éclairs brillants commencent à sauter devant les yeux, le champ de vision se rétrécit et s'assombrit, l'image double.

Le traitement de la migraine est strictement prescrit par le médecin, aucune auto-médication n'aidera ici, car différents médicaments sont utilisés à différents stades de la migraine.

Que faire? Dès que vous commencez à ressentir les symptômes imminents, prévoyez du temps à l'avance pour attendre la fin de la tempête - éclairage modéré, repos au lit, bain chaud. Conçu de manière fiable pour aider au massage dur des doigts, de l'arrière de la tête et des pilules.

  1. Avec le poing de votre main gauche, saisissez le poing de votre droite. Placez votre pouce droit sur le dessus. Serrez bien vos poings ensemble pendant une minute, puis changez de main.
  1. Avec l'index et le pouce, serrez le muscle qui ajoute le pouce de l'autre main. Alterner les paumes.
  1. Utilisez votre pouce et votre index pour masser le bout des doigts de votre autre main. N'hésitez pas à changer de main et de pression.
  1. Avec tous les doigts de la main (sauf le pouce), saisissez les doigts de l'autre main, formant un demi-poing. Les pouces des deux mains sont pressés contre la paume. Appuyez avec des mouvements pulsés.
  1. Tirez les doigts vers l'arrière, à l'exception du pouce, en étirant les muscles du poignet jusqu'à ce que cela devienne douloureux. Changer de main.
  1. Mettez le majeur derrière l'annulaire, tirez en arrière. Changer de main.
  1. Avec votre pouce et votre index, massez les phalanges moyennes des doigts de l'autre main. N'hésitez pas à changer de main et de pression.
  1. Tirez vos doigts en arrière à tour de rôle. Maintenez l'étirement légèrement au point de tension inférieur. Changez de main comme vous vous sentez.
  1. Massez les phalanges inférieures des doigts de l'autre main avec le pouce et l'index. N'hésitez pas à changer de main et de pression.
  1. Utilisez votre pouce et votre index pour masser le point central de la paume de votre autre main. N'hésitez pas à changer de main et de pression.

Augmentation de la pression intracrânienne

Des douleurs de pression et d'éclatement sont souvent observées après la naissance ou une lésion cérébrale traumatique. Sans expérience, il peut être confondu avec une crise de migraine - également une intolérance à la lumière vive, des nausées, une vision floue.

En raison de la pression accrue à l'intérieur du crâne, la douleur est très forte sur toute la surface de la tête, irradiant parfois vers la zone autour des yeux. La douleur due à l'ICP s'accumule progressivement, pas du jour au lendemain. Rattrape le plus souvent le matin, accompagné de vomissements, œdème, diminution de la libido.

Que faire? L'électrophorèse et l'acupuncture doivent être effectuées par un spécialiste qualifié, et vous pouvez vous aider à la maison avec des exercices simples: la tête s'incline de haut en bas, à droite et à gauche.

Maladie virale ou bactérienne

Le mal de tête dans ce cas est un symptôme secondaire, et l'intensité varie d'une douleur lente dans les ARVI à une douleur aiguë et pulsatile dans la méningite. Le dernier exemple, d'ailleurs, est une raison d'hospitalisation urgente.

Dans les cas bénins, la tête disparaît rapidement lorsque vous récupérez ou prenez des antipyrétiques. Si vous attrapez une infection, en plus des maux de tête, il y aura de la fièvre et des frissons - le corps se bat de toutes ses forces contre les «envahisseurs» étrangers.

Des maux de tête accompagnés de symptômes neurologiques accompagnent la menningite, la pneumonie, le paludisme et la typhoïde.

Que faire? L'exercice pour se débarrasser d'un tel mal de tête ne fonctionnera pas, il est nécessaire de traiter la maladie primaire.

Inflammation des sinus

Les maux de tête causés par une inflammation dans la région des sinus s'accompagnent d'une congestion nasale et d'un écoulement nasal. Il est profond et constant, selon les sentiments du patient, se situe dans la région maxillaire, paranasale ou paranasale. Gonflement du visage, crampes sur le front et les pommettes, avec des mouvements brusques, le mal de tête s'intensifie - ce sont tous des signes d'inflammation des sinus.

Les maux de tête sinusaux disparaissent avec la maladie sous-jacente - allergie, infection ou néoplasme.

Que faire? Pour un diagnostic précis, ainsi qu'une méthode de traitement - consultez un médecin.

La névralgie du trijumeau

Vous reconnaissez cette douleur comme un éclair court mais atroce qui se produit tout d'un coup n'importe où sur le visage. L'intervalle d'attaque est de 10 secondes à 2 minutes, et aucune pilule n'aidera - il vous suffit d'attendre. Les muscles du visage peuvent se contracter de manière convulsive et incontrôlable, et les points douloureux peuvent migrer d'attaque en attaque.

C'est ainsi que le nerf trijumeau est affecté par des caries, une stomatite et même une malocclusion. Personne n'est à l'abri de telles attaques. La douleur va du bas de la mâchoire, dans le cou et le menton, si la branche de la mâchoire inférieure est touchée et si elle irradie vers le nez, la mâchoire supérieure l'est également..

La douleur la plus intense survient lorsque le contour des yeux est également impliqué, ainsi que les tempes, le front et les sourcils.

Que faire? Allez chez le médecin de toute urgence, car les causes de la maladie peuvent être très différentes - maladies dentaires, métabolisme compromis, anévrismes cérébraux, etc..

Mal de tête en grappe

C'est la douleur même qui rend les gens prêts à se suicider - c'est tellement insupportablement douloureux. On dirait le processus de perçage de l'œil de l'intérieur. La douleur en grappes est concentrée en un seul point du visage, le plus souvent le front ou les yeux. Elle s'accompagne d'une rougeur des yeux, d'une congestion nasale, d'une transpiration accrue. Les attaques de 15 minutes à 2 heures se produisent en série - 2 à 3 fois par jour pendant des semaines ou des mois, puis reculent pendant plusieurs années. Les exacerbations se produisent en demi-saison et, selon les statistiques, les hommes sont plus susceptibles de souffrir.

Que faire? Menez un mode de vie sain, suivez une thérapie comportementale et prenez des pilules après en avoir parlé avec votre médecin.

Aiguille de caféine

Nous avons déjà évoqué le mal de tête abusif, qui survient lorsque les pilules habituelles sont abandonnées. La même chose arrive au corps lorsque vous renoncez à toute autre «drogue» - café, soda ou thé. Le corps réagit à un refus brutal d'un tel dopage avec des maux de tête lancinants dans les zones temporales, une faiblesse, une irritation, une distraction, de l'anxiété, de la peur, des troubles du sommeil et des nausées.

Que faire? Essayez la phytothérapie et la kinésiothérapie avec une alimentation équilibrée avec l'élimination des aliments nocifs..

Pour des questions médicales, assurez-vous de consulter un médecin à l'avance