Principal > Traumatisme

Que faire si le côté gauche de votre tête vous fait mal

Une condition où la tête fait mal sur le côté gauche peut indiquer la présence de processus pathologiques ou de maladies. Le syndrome céphalgique est souvent causé par la fatigue physique, le stress, la surexcitation émotionnelle. Si la céphalalgie est associée à une maladie grave, des complications dangereuses pour la santé et la vie peuvent survenir.

Les principales causes de la douleur

Les maux de tête localisés sur le côté gauche de la tête sont un symptôme non spécifique de plus de 50 maladies. Les sensations douloureuses sont associées à une irritation des nerfs crâniens et des récepteurs de la douleur. Structures intracrâniennes, dont les dommages provoquent des douleurs dans la région de la tête:

  1. Vaisseaux sanguins.
  2. Les méninges (la zone des parois des sinus veineux).
  3. Nerfs crâniens.
  4. Racines nerveuses cervicales.
  5. Tissus mous recouvrant les os crâniens (peau, tendons, tissu musculaire).

D'une grande importance pour identifier les raisons pour lesquelles la tête fait mal du côté gauche, la nature des sensations douloureuses, les circonstances et le moment de leur survenue, la durée des crises sont d'une grande importance. Par la nature de la manifestation, le mal de tête, localisé dans la tête du côté gauche, est pulsatoire, tirant, douloureux, pressant, terne ou pointu.

Ostéochondrose

Si le côté gauche de la tête fait mal dans la zone occipitale et pariétale, cela peut indiquer le développement d'une ostéochondrose cervicale, qui est causée par des modifications dégénératives-dystrophiques des disques vertébraux. Les sensations douloureuses sont causées par une compression aiguë ou chronique (compression) des racines nerveuses par les structures osseuses de la colonne vertébrale.

La pathologie est souvent corrélée à une position corporelle incorrecte pendant une longue période - assis devant un écran d'ordinateur ou conduisant une voiture. Des facteurs contribuent au développement de la maladie: lieu de sommeil inconfortable, mode de vie sédentaire, mauvaise posture, prédisposition génétique. Chez les patients âgés, l'ostéochondrose est souvent associée à des pathologies telles que l'arthrose ou la spondylose.

Le syndrome de l'artère vertébrale est un signe typique d'ostéochondrose cervicale, qui se manifeste par une céphalée sévère et lancinante, souvent localisée dans les parties inférieures (occipitales) du côté gauche ou droit de la tête. Des sensations douloureuses peuvent irradier vers les zones temporale et pariétale.

Le syndrome survient à la suite d'une compression de l'artère, ce qui entraîne l'arrêt du flux sanguin. Symptômes supplémentaires à surveiller: étourdissements, vision floue, matité, acouphènes, évanouissements à court terme. Une faiblesse générale, une fatigue accrue, un engourdissement des membres sont souvent observés.

Migraine

Si le côté gauche de la tête fait périodiquement mal, il peut s'agir d'une migraine. La céphalalgie de ce type survient avec une fréquence de 120 cas pour 1000 personnes. La céphalalgie migraineuse est caractérisée par des pulsations dans la moitié de la tête (droite ou gauche). L'attaque s'accompagne souvent de nausées, d'une sensibilité accrue aux stimuli lumineux et sonores. Après l'attaque, le patient devient léthargique et somnolent. La durée du paroxysme est de 4 à 72 heures. Facteurs provoquants:

  • Manque, excès de sommeil.
  • Des situations stressantes.
  • Surmenage physique.
  • Manger certains aliments (aliments gras, noix, chocolat).

Les troubles du travail du système antinociceptif (altération de la production de neurotransmetteurs, principalement des peptides opioïdes) jouent un rôle majeur dans la pathogenèse. Les substances nociceptives excitent les fibres du nerf trijumeau, ce qui provoque des sensations douloureuses. En réponse, les processus périvasculaires (vaisseaux environnants) du nerf trijumeau produisent des substances vasoactives, ce qui conduit à une expansion rapide de la lumière vasculaire.

En conséquence, la perméabilité des parois des vaisseaux augmente, ce qui conduit à la libération de substances nociceptives (sérotonine, prostaglandine, histamine), qui pénètrent dans le lit vasculaire. L'histamine provoque la constriction des grosses artères et artérioles, tout en provoquant l'expansion des petits capillaires. Pris ensemble, le mécanisme décrit active le système trigéminovasculaire, qui se compose de fibres sensorielles qui innervent de manière dense les vaisseaux cérébraux.

Dans l'enfance, les crises de migraine sont associées à l'hyperactivité, à la labilité émotionnelle (sautes d'humeur fréquentes), à la fatigue, au déficit d'attention et à la recherche de leadership. En grandissant, chez les garçons, les paroxysmes régressent progressivement, chez les filles - ils s'intensifient, ce qui est en corrélation avec les changements des niveaux hormonaux, l'apparition de la menstruation. Symptômes de migraine abdominale - pâleur de la peau, vomissements, diarrhée, douleur lancinante dans l'abdomen.

Lésion cérébrale traumatique

Les dommages mécaniques aux structures osseuses, aux tissus mous de la tête et aux tissus cérébraux sont l'une des raisons pour lesquelles le côté gauche du crâne fait très mal. Selon la classification mondiale, les céphalées post-traumatiques sont généralement considérées comme des sensations douloureuses dans la région du crâne, qui apparaissent dans les 14 jours suivant le moment de la blessure..

Les formes aiguës durent généralement 8 semaines, chroniques - plus de 8 semaines. Dans la formation des sensations douloureuses, le système nerveux central et les qualités émotionnelles-volitives du patient jouent un rôle de premier plan. L'intensité et la durée de la céphalalgie ne dépendent souvent pas de la gravité de la blessure..

Dans la structure de la céphalalgie post-traumatique, plusieurs types de douleur sont distingués - tension (associée à un stress sévère) et manifestations de type migraineux. Symptômes concomitants: labilité émotionnelle, détérioration de la capacité de travail, dysfonctionnements du système nerveux autonome, troubles du sommeil, signes de neurasthénie et dépression névrotique.

Tumeur au cerveau

Pour savoir pourquoi l'hémisphère gauche du crâne fait mal, il est nécessaire d'exclure la présence de processus pathologiques volumétriques à l'intérieur de la tête, principalement des foyers d'hémorragie et de tumeurs. Il convient de prêter attention aux symptômes qui l'accompagnent, qui indiquent le développement du processus tumoral:

  • Trouble progressif de la parole.
  • Perte de coordination motrice.
  • Assombrissement de la conscience, évanouissement.
  • Hallucinations auditives, visuelles, olfactives.

Sensations douloureuses avec une tumeur localisée dans les tissus cérébraux - pression, intensité moyenne ou élevée, s'intensifiant le matin après le réveil. La douleur dans la tête est chronique et ne se prête pas à un soulagement avec les anesthésiques traditionnels. L'attaque s'aggrave avec la toux, l'effort physique, la flexion rapide de la tête ou du torse.

Accident vasculaire cérébral

La cause d'un mal de tête aigu dans le côté gauche de la tête peut être une perturbation aiguë du flux sanguin cérébral - un accident vasculaire cérébral ischémique ou hémorragique. Dans le premier cas, des troubles circulatoires se produisent en raison du blocage du vaisseau cérébral, dans le second - en raison de dommages à l'intégrité de la paroi vasculaire et de la pénétration de sang dans la moelle épinière.

Chez les patients ayant subi un AVC ischémique, le mal de tête, en tant que symptôme, est détecté dans 60% des cas. L'intensité des sensations douloureuses varie considérablement - d'une douleur intense à une douleur moins intense et légère. L'apparition du syndrome céphalgique est en corrélation avec la localisation du foyer ischémique:

  • Avec la thrombose de l'artère carotide, la céphalalgie est détectée dans 31% des cas.
  • Avec embolie (blocage) de l'artère cérébrale moyenne - dans 21% des cas.
  • Avec thrombose des éléments vasculaires dans le système vertébrobasilaire - dans 44% des cas.

La tête entière fait rarement mal. Chez certains patients, la céphalalgie se développe derrière le crâne, chez d'autres à l'avant. La douleur est bilatérale dans 60% des cas, unilatérale (du côté du foyer ischémique) - dans 33% des cas. La localisation de la céphalalgie dépend de l'emplacement du processus ischémique:

  • Avec des lésions des artères du bassin vertébrobasilaire - la douleur apparaît constamment dans la région occipitale-cervicale gauche ou droite et dans les zones derrière l'oreille.
  • Avec des lésions vasculaires dans le bassin de l'artère carotide, la douleur survient dans les zones frontale-orbitale et temporopariétale.
  • Avec des dommages à l'artère cérébrale moyenne - la douleur se forme dans la partie frontale-orbitale supérieure du crâne dans un hémisphère de la tête.

L'intensité du syndrome céphalgique est en corrélation avec la taille de la zone de lésion cérébrale ischémique. Des sensations douloureuses dans la région de la tête peuvent précéder un accident vasculaire cérébral, survenir lors d'une perturbation aiguë du flux sanguin cérébral ou après. La nature de la douleur - sourde (35%), aiguë (20%), pressante (30%), pulsante (8%), brûlante (4%).

Rhumes

S'il n'est pas clair de quoi le côté gauche de la tête fait mal, vous devez faire attention aux symptômes qui l'accompagnent. Souvent, le syndrome céphalgique est associé à l'apparition d'une infection virale respiratoire (grippe, ARVI). Ensuite, avec des sensations douloureuses dans la région du crâne, des signes apparaissent:

  • Phénomènes catarrhales (congestion nasale, souvent avec écoulement muqueux des voies nasales, mal de gorge, gonflement, hyperémie de la muqueuse nasopharyngée).
  • Une légère augmentation de la température corporelle (jusqu'à 38 ° C).
  • Yeux larmoyants, rougeur des yeux.
  • Détérioration du bien-être général.

Dans ce cas, les sensations douloureuses disparaissent après la guérison. Pour faire face rapidement à une crise de céphalalgie aiguë, des médicaments tels que Coldrex, Fervex, Teraflu, destinés au traitement symptomatique du rhume, aideront.

Autres raisons

Les principaux types de céphalalgie résultent d'un stress physique et nerveux. Les formes secondaires sont en corrélation avec des traumatismes crâniens et cervicaux, des pathologies vasculaires, des processus infectieux, une hémostase altérée (autorégulation - préservation de l'état liquide du sang, arrêt des saignements en cas de lésion de la paroi vasculaire). Perturbations du travail du système vasculaire, pouvant provoquer une affection en cas de douleurs vives dans la tête du côté gauche:

  1. Maladie cérébrovasculaire de type ischémique, évoluant sous forme aiguë.
  2. Hématome intracrânien.
  3. Hémorragie dans l'espace sous-arachnoïdien.
  4. Malformations vasculaires.
  5. Artérite cérébrale (inflammation des parois artérielles) et vascularite (inflammation des parois artérielles avec des dommages consécutifs à leur intégrité).
  6. Thrombose veineuse, lésions thrombotiques des artères vertébrales et carotides.
  7. Hypertension artérielle.

Les raisons pour lesquelles le côté gauche du crâne fait mal peuvent être associées au développement de processus pathologiques volumétriques (hémorragies, tumeurs) ou à des lésions des structures de la tête - sinus paranasaux, dents, yeux, oreilles. D'autres raisons incluent l'intoxication (chronique, aiguë), les processus infectieux et inflammatoires de toute localisation et étiologie, l'hypotension artérielle.

Diagnostique

La prise d'anamnèse est la principale méthode de diagnostic pour identifier les causes de la maladie lorsque l'hémisphère gauche du cerveau fait mal. Le médecin précise l'intensité et la nature des sensations, l'heure d'apparition, la durée et la fréquence des crises, la localisation exacte, la présence de facteurs provoquants et des symptômes associés.

Des études instrumentales au format IRM, CT, échographie aideront à identifier les pathologies des structures internes de la tête, du cou et d'autres parties du corps. Une étude au format EEG (électroencéphalographie) permet de différencier un accident vasculaire cérébral d'une crise d'épilepsie. L'analyse du sang, de l'urine, du liquide céphalo-rachidien est effectuée afin d'identifier les processus infectieux, le statut hormonal et d'autres indicateurs importants caractérisant l'état de santé.

Méthodes de traitement

Que faire si le côté gauche de la tête fait mal, le médecin traitant le dira, en fonction des résultats d'un examen diagnostique. Le traitement des conditions lorsque des maux de tête sévères sont observés dans l'hémisphère gauche de la tête est effectué en tenant compte des facteurs étiologiques. Pour éliminer le type secondaire de syndrome céphalgique, la cause des troubles est identifiée et la maladie primaire est traitée.

Des formes primaires non associées à des pathologies graves surviennent dans 80% des cas. Le plus souvent, ils indiquent un surmenage physique, une surcharge mentale (stress), l'apparition d'une maladie virale respiratoire. Pour éliminer les sensations douloureuses du type primaire, des méthodes sont utilisées:

  1. Prendre un anesthésique (No-Shpa, Citramon, Ibuprofène).
  2. Aérer la pièce pour apporter de l'air frais.
  3. Marcher dans la rue (parc, jardin).
  4. Massage classique ou par acupression de la zone occipitale de la tête, du cou et des épaules.
  5. Boire du lait chaud avec du miel ajouté.
  6. Boire du thé noir avec des épices (clou de girofle, cannelle), du citron, du miel ou du sucre.
  7. Douche contrastante et rafraîchissante.
  8. Bain chaud additionné d'huiles aromatiques (bois de santal et lavande, romarin et menthe, bois de rose, marjolaine), qui ont un effet anesthésiant, relaxant et calmant.

Les produits pharmaceutiques et autres traitements sont prescrits par un médecin. Les pathologies telles que les accidents vasculaires cérébraux, les tumeurs cérébrales, les lésions cérébrales traumatiques nécessitent un traitement médicamenteux et une sélection individuelle de médicaments.

Si des sensations douloureuses surviennent souvent dans la moitié gauche du crâne, il est préférable de consulter un médecin et de subir un examen diagnostique. Les diagnostics aideront à identifier les causes des violations afin de traiter efficacement la pathologie qui provoque les crises de céphalalgie.

Que faire si le côté gauche de votre tête vous fait mal

Le principal Maux de tête et migraines Maux de tête Que faire si le côté gauche de la tête fait mal

Le côté gauche de la tête souffre de lésions vasculaires et de compression des nerfs du côté gauche du crâne, ainsi que de lésions nerveuses de la colonne cervicale dues à l'ostéochondrose. Les raisons sont les pathologies vasculaires et neurologiques aiguës et chroniques, l'inflammation, les processus dégénératifs, les infections, les tumeurs, les traumatismes. Une attention particulière doit être portée aux causes psychosomatiques des maux de tête (céphalalgie) sur fond de surmenage, ainsi qu'au stress prolongé et sévère..

Le traitement est effectué par des spécialistes du profil approprié, sur la base de tests diagnostiques et de laboratoire. Le pronostic dépend de nombreux facteurs, y compris le traitement commencé en temps opportun.

Les principales causes et maladies provoquant des douleurs dans le côté gauche de la tête

Selon le type de sensations douloureuses, la céphalalgie est divisée en:

  • douloureux;
  • tirant;
  • pressage;
  • poignarder;
  • éclatement;
  • palpitant;
  • brûlant.

Il y a des maux de tête:

  • origine infectieuse;
  • résultant de pathologies vasculaires.

S'il y a un sentiment que l'hémisphère gauche de la tête fait mal, cela signifie une douleur des nerfs affectés de la partie correspondante du cerveau.

Les principales causes de céphalalgie suivantes sont distinguées:

  • Maladie hypertonique. Cette pathologie courante s'accompagne souvent d'un mal de tête, y compris à gauche. La céphalalgie peut être particulièrement sévère lors d'une crise hypertensive;
  • Course, état de pré-course. Une circulation cérébrale altérée sert également de justification sérieuse aux maux de tête;
  • Ischémie cérébrale, hypoxie aiguë, vasoconstriction critique;
  • L'ostéochondrose cervicale est une cause fréquente de compression des nerfs et d'altération de l'apport sanguin, qui peut se manifester par une douleur dans la tête à gauche. Il s'accompagne de craquements dans la colonne cervicale, de douleurs en tournant le cou;
  • Dystonie végétovasculaire, hypotension et troubles vasculaires;
  • Météosensibilité, due à une faiblesse vasculaire et au développement de pathologies neurologiques. Il se manifeste par une irritabilité, une faiblesse et une fatigue accrues lors des changements de conditions météorologiques;
  • Augmentation ou diminution de la pression intracrânienne;
  • Troubles vasculaires chez les femmes en âge climatérique;
  • Les tumeurs cérébrales peuvent comprimer les nerfs, entraînant une douleur constante et douloureuse;
  • Inflammation et gonflement dus au développement d'une infection. Grippe, infections respiratoires aiguës, sinusite, otite moyenne;
  • Méningite, encéphalite;
  • Carie dentaire et maladie des gencives;
  • Fatigue oculaire, maladies ophtalmiques;
  • Intoxication alcoolique;
  • Le tabagisme provoque également des spasmes vasculaires et des douleurs;
  • Lésion cérébrale traumatique;
  • Maux de tête dus à la faim, en particulier avec des pathologies vasculaires du côté gauche de la tête;
  • Causes psychosomatiques (stress, fatigue chronique, dépression).

Pour connaître les raisons possibles pour lesquelles le côté gauche de la tête fait mal, vous pouvez contacter des neurologues après les diagnostics nécessaires. Si la céphalalgie s'accompagne de douleurs dans la zone de l'oreille, vous devriez consulter un médecin ORL.

Diagnostique

Si le côté gauche de la tête fait mal, tout d'abord, le développement de pathologies graves dans ce domaine doit être exclu. Pour trouver les causes, au début du traitement, un diagnostic différentiel est utilisé, en fonction des types de céphalalgie suivants:

  1. Céphalée de tension de type pressant durant jusqu'à plusieurs heures. Nausées, vomissements, aura sont absents. Sensible au bruit et à la lumière;
  2. Nouvelle douleur quotidienne. Durée - jusqu'à 4 heures, peut être observée environ 15 jours par mois. La nature de la douleur est constante, sans aura.
  3. Douleur de cluster (à gauche). Fort, tranchant, poignardant, irradiant vers l'œil gauche et la tempe. Il peut être accompagné de larmoiements, d'écoulement nasal, de paupière gauche tombante;
  4. Migraine. Céphalalgie modérée à sévère durant plusieurs heures à 3 jours. Se produit périodiquement. La douleur est pulsatile, accompagnée de nausées, de vomissements, d'une aura caractéristique, d'une sensibilité accrue au mouvement, à la lumière et au bruit.

Il est souvent difficile de déterminer la cause exacte d'un mal de tête du côté gauche. À cette fin, un suivi à long terme de l'évolution de la pathologie est nécessaire; il est également recommandé de réaliser les analyses et études suivantes:

  1. Mesure de la pression artérielle, pour exclure ou confirmer l'hypertension;
  2. ECG;
  3. Examen du fond de l'œil - vérification de l'état du nerf optique;
  4. L'électroencéphalographie vous permet de détecter des foyers de pathologie dans le cerveau;
  5. Tomographie de la tête;
  6. Analyse du liquide céphalo-rachidien;
  7. Analyse générale du sang, de l'urine;
  8. Sang pour la biochimie;
  9. Radiographie de la colonne cervicale;
  10. Échographie des vaisseaux de la tête et du cou;
  11. IRM;
  12. Angiographie.

Lors du diagnostic de la céphalalgie, l'état mental et émotionnel du patient est important. Des maux de tête fragiles et des sensations prétentieuses sont possibles chez les personnes dans un état insuffisant. Vous devez également faire la distinction entre la tête et le visage, la douleur au cou. La frontière conditionnelle dans ce cas est la ligne reliant le coin de l'œil et l'ouverture auditive - le mal de tête est localisé au-dessus de cette ligne.

Traitement

Afin de mieux comprendre pourquoi le côté gauche de la tête fait mal, il est recommandé de tenir un journal pour identifier la fréquence et la nature de la céphalalgie. Vous devez enregistrer les facteurs qui déclenchent l'apparition de la douleur:

  • qui améliore;
  • à quelle heure de la journée cela se produit le plus souvent;
  • quels médicaments et aliments comment réagit-il.

Pour les femmes en âge de procréer, il est logique d'identifier un schéma entre la survenue d'une céphalalgie et la période du cycle menstruel..

Des résultats thérapeutiques positifs dans le traitement des maux de tête sont obtenus à la fois grâce au traitement médicamenteux traditionnel et à l'utilisation de méthodes telles que:

  • acupuncture;
  • hirudothérapie utilisant des sangsues médicinales;
  • phytothérapie avec des herbes médicinales à effet analgésique;
  • massage, en particulier de la colonne cervicale, comme prévention et traitement de l'ostéochondrose;
  • balnéothérapie - l'utilisation de bains thérapeutiques à la térébenthine selon la méthode du Dr Zalmanov, pour restaurer le système vasculaire et nerveux.

Pour un traitement efficace de la douleur du côté gauche de la tête, il est recommandé d'appliquer une approche intégrée pour résoudre ce problème et d'utiliser toutes les méthodes possibles et disponibles, y compris les procédures générales de guérison et l'assistance psychologique..

Thérapie médicamenteuse

Les principales méthodes de traitement médicamenteux sont les suivantes:

  • prévention possible d'une crise aiguë;
  • pharmacothérapie à long terme visant à réduire l'intensité des céphalalgies chroniques quotidiennes.

Il est hautement indésirable d'effectuer une auto-médication incontrôlée avec des analgésiques si le côté gauche de la tête fait constamment mal. Surtout sans consulter un médecin et effectuer les procédures de diagnostic nécessaires pour déterminer la cause de la pathologie. L'utilisation à long terme de médicaments peut entraîner le développement de la toxicomanie, de sorte que les analgésiques doivent être bu sous la surveillance d'un médecin..

Les dommages possibles liés à la prise de médicaments pour le tractus gastro-intestinal doivent être pris en compte.Par conséquent, afin de prévenir l'apparition de lésions ulcéreuses de l'estomac, il est nécessaire d'exclure l'utilisation d'analgésiques et d'anti-inflammatoires à jeun..

Pour les migraines, prenez Sumatriptan et Zomig. Avec l'hypertension - Atenolol. Pour les maux de dents - Paracetamol et Ketanov. Pour réduire les conséquences négatives de la météorosensibilité, Adaptol et Imet sont utilisés.

Si la douleur du côté gauche de la tête est de nature psychogène, des médicaments psychotropes et sédatifs sont prescrits. Dans certains cas, des antidépresseurs et des antiépileptiques sont utilisés pour traiter la céphalalgie..

Auto-assistance pour la douleur

Si les soins médicaux ne sont pas disponibles pour une raison quelconque ou en complément, vous pouvez utiliser des méthodes d'auto-assistance pour la céphalalgie telles que:

  • auto-massage de la zone cervicale;
  • l'utilisation d'infusions médicinales phytothérapeutiques;
  • thérapie à la térébenthine selon la méthode Zalmanov à domicile.

Auto-massage

Des sensations douloureuses se produisent lorsque les terminaisons nerveuses sont comprimées par des disques intervertébraux déformés, ainsi que par des muscles enflammés, spasmodiques et œdémateux. Par conséquent, le massage avec des onguents et des crèmes anti-inflammatoires, qui améliore l'état du tissu musculaire, est un analgésique assez efficace. En conséquence, la circulation sanguine est rétablie, les spasmes sont réduits, les poches et l'inflammation sont soulagées..

Si vous avez mal à la tête à gauche, vous devez vous concentrer sur le massage du côté gauche du cou et de la tête, mais vous ne devez pas oublier le côté droit. L'auto-massage est effectué avec les deux mains. L'index et le majeur pétrissent les muscles paravertébraux, ainsi que les vertèbres elles-mêmes, qui peuvent être atteintes, à partir du premier col cervical, de haut en bas. L'accent doit être mis sur les muscles spasmodiques et douloureux, qui sont probablement la cause de la douleur, c'est-à-dire la compression des nerfs.

Il est préférable de masser sur un corps chauffé, par exemple après une douche ou un bain chaud, s'il n'y a pas de contre-indications. Il est recommandé d'utiliser la pommade à la térébenthine comme agent anti-inflammatoire..

Séparément, vous pouvez masser les tempes dans un mouvement circulaire et appliquer du zeste de citron sur les tempes jusqu'à ce qu'une légère sensation de brûlure et un effet anesthésique apparaissent..

Phytothérapie

Parmi les herbes médicinales contre la douleur dans le côté gauche de la tête, vous pouvez utiliser la menthe et la mélisse, qui réduisent la douleur et les crampes. En tant que sédatifs, c'est-à-dire sédatifs, il est logique de prêter attention à l'agripaume, la valériane et la pivoine.

Il est préférable d'insérer les herbes dans un thermos pendant plusieurs heures, en fonction de la composition des matières végétales: les rhizomes de valériane infusent plus longtemps que les feuilles de menthe. Le dosage est de 2 à 4 cuillères à soupe. l. par litre. Boire 100-200 ml 2 à 3 fois par jour, avant les repas. Utilisez l'infusion finie dans les 2 jours, puis vous devez préparer.

Thérapie à la térébenthine selon Zalmanov

Pour préparer des bains de térébenthine à la maison, on utilise Skipar, qui peut être acheté dans les pharmacies. La méthode est utilisée pour améliorer la circulation cérébrale, soulage efficacement les spasmes musculaires, a un effet analgésique prononcé, en particulier lors de l'utilisation d'une émulsion de térébenthine blanche (utilisée à pression normale et réduite). Pour l'hypertension, une solution jaune est utilisée.

Quand avez-vous besoin de consulter un médecin?

Dans les cas graves, lorsque le côté gauche de la tête fait très mal et que cette condition s'accompagne d'une confusion soudaine de conscience, d'une poussée de pression et de vomissements, vous devez consulter un médecin. Il est également judicieux de consulter un neurologue si des céphalalgies surviennent chaque semaine et surviennent sans raison apparente..

Mesures préventives

Lorsque la tête fait mal à gauche, alors comme prévention des pathologies graves, les méthodes de santé générales sont les plus efficaces, améliorant l'état du système vasculaire et nerveux. Une bonne nutrition et une routine quotidienne équilibrée sont importantes..

Une bonne nutrition signifie un régime avec une quantité suffisante de légumes frais et de fruits contenant des vitamines et minéraux essentiels qui renforcent les vaisseaux sanguins et les nerfs au niveau cellulaire..

Un régime quotidien rationnel implique des promenades régulières au grand air, comme prévention de l'hypoxie. Un sommeil adéquat pendant les heures physiologiques est également important, c'est-à-dire qu'il est nécessaire de dormir la nuit..

L'absence ou la réduction de la surcharge émotionnelle et de stress est d'une importance particulière dans la prévention des maux de tête. Il est important de ne pas commencer le développement du processus pathologique, de rechercher les causes à temps et d'effectuer un traitement compétent des maux de tête..

Que faire lorsque le côté gauche de la tête fait mal: causes de symptômes dangereux

Les crises épisodiques de maux de tête, qui sont rapidement soulagées par les analgésiques, ne sont dans la plupart des cas pas dangereuses. Mais lorsque le côté gauche de la tête ou le côté droit fait mal, la douleur survient souvent et ne peut pas être arrêtée par des médicaments, vous devriez consulter un médecin.

Les maux de tête ne sont pas une maladie distincte, mais un symptôme de processus pathologiques dans le corps: athérosclérose, hypertension artérielle, inflammation, présence de néoplasmes de nature différente. Souvent, la céphalalgie survient dans un contexte de stress, de stress mental ou physique, et les personnes météosensibles éprouvent des sensations désagréables lorsque les conditions météorologiques changent.

Pourquoi la tête fait-elle mal à gauche

Une douleur de nature diffuse, modérément exprimée et peu apparente, est caractéristique des affections passagères (surmenage, situations stressantes). Et une douleur localisée dans une certaine zone de la tête peut être le signe de pathologies dangereuses. Une céphalalgie du côté gauche est généralement observée dans les cas suivants:

  • migraine;
  • maux de tête de tension;
  • syndrome de cluster;
  • traumatisme;
  • accidents vasculaires cérébraux hémorragiques et ischémiques;
  • néoplasmes de nature bénigne ou maligne;
  • glaucome;
  • maladies neurologiques ou infectieuses.

Il est inacceptable de découvrir la cause des sensations douloureuses, et plus encore de s'automédiquer. Lorsque les crises se reproduisent plus d'une fois par semaine, vous devez contacter un établissement médical pour obtenir une aide qualifiée. Si la douleur est accompagnée de vomissements et d'évanouissements, une ambulance doit être appelée immédiatement.

Les principales causes et symptômes

Un mal de tête sur le côté gauche de la tête peut survenir pour diverses raisons, un examen médical est donc nécessaire pour poser un diagnostic précis. Cependant, de par la nature des sensations (pulsation, douleur constante ou «lumbago»), leur gravité et leur localisation, une conclusion préliminaire peut être tirée sur la cause de la céphalalgie. L'absence ou la présence de symptômes supplémentaires est également d'une grande importance..

Migraine

Cette maladie est diagnostiquée principalement chez les femmes en âge de procréer. Les raisons sont une prédisposition héréditaire, une surcharge physique et psycho-émotionnelle, un déséquilibre hormonal, de mauvaises habitudes..

Les crises de migraine sont caractérisées par une intensité élevée, d'une durée de plusieurs heures à 3 jours. Ils peuvent commencer soudainement ou après «l'aura» - une condition particulière accompagnée de faiblesse, d'une perception altérée. Le complexe de symptômes spécifiques de la migraine comprend:

  • douleur lancinante et croissante dans le côté gauche de la tête;
  • intolérance à la lumière vive, aux sons forts, aux odeurs piquantes;
  • nausées, épisodes de vomissements.

L'aura, comme signe avant-coureur, survient dans la moitié des cas de migraine: la vision devient indistincte, la pensée et la parole sont perturbées (une personne confond les mots). Il est recommandé de prendre des médicaments pour arrêter une crise pendant cette période, sans l'attendre..

Syndrome de cluster

Contrairement à la migraine, les céphalées en grappe sont plus souvent diagnostiquées chez les jeunes hommes que chez les femmes, et les crises commencent toujours de manière inattendue, sans conditions préalables apparentes. Les sensations douloureuses de nature impulsive sont très intenses, la douleur peut être pulsatile, irradiant vers l'œil, le front, la tempe ou une brûlure. Le côté affecté a généralement une congestion nasale, un larmoiement abondant.

Le syndrome de cluster est caractérisé par une saisonnalité avec de longues pauses entre les exacerbations (jusqu'à plusieurs années). L'exacerbation elle-même peut durer de 1 à 3 mois, les crises se produisent plusieurs fois par jour, durent de 10 minutes à une heure. Les causes de la maladie n'ont pas encore été clarifiées, mais il a été remarqué que, tout d'abord, les fumeurs du sexe fort sont à risque.

Lire aussi sur le sujet

Céphalée de tension

Lorsque le côté gauche de la tête fait mal après un stress sévère ou une immobilité prolongée, des céphalées de tension peuvent être suspectées. Il se produit en raison d'un spasme des fibres musculaires et, par conséquent, de troubles circulatoires dans l'un des hémisphères cérébraux.

Dans le contexte d'un manque d'oxygène, il existe une douleur modérée de nature pressante dans la tempe ou la couronne (zone supérieure du crâne). Les symptômes supplémentaires incluent parfois la dépression, les nausées et les étourdissements..

Les tumeurs

À mesure que les tumeurs bénignes et malignes se développent, elles compriment de plus en plus les tissus cérébraux environnants, provoquant une douleur constante. En raison de la pression, l'activité de divers centres nerveux, fibres conductrices, vaisseaux est également perturbée.

Les manifestations cliniques du processus tumoral (troubles de la vision, de l'audition, des fonctions cognitives, de la coordination) permettent de juger de la localisation de la lésion. De plus, les néoplasmes oncologiques libèrent des toxines dans la circulation sanguine, ce qui affecte négativement l'état général du corps..

Traumatisme

Les lésions cérébrales (commotion cérébrale, contusion) sont toujours accompagnées d'une céphalalgie de nature et d'intensité diverses. Selon le type de blessure, la douleur palpite, presse, éclate, brûle. La victime est généralement nauséeuse, bouleversée ou inconsciente peut survenir. TBI de toute gravité nécessite une attention médicale immédiate pour écarter les blessures graves et les saignements intracrâniens.

Glaucome

Cette pathologie ophtalmique chronique est caractérisée par une augmentation de la pression intraoculaire, une neuropathie et une déficience visuelle. Si l'œil gauche est touché, la tête fait mal du côté gauche, au-dessus du sourcil, parfois la douleur irradie vers la tempe.

La névralgie du trijumeau

Avec l'inflammation ou l'atteinte du plus gros nerf crânien apparié, un mal de tête «de tir» apparaît avec d'autres signes de troubles de l'innervation. Des impulsions de douleur peuvent survenir dans le cou, les yeux, à l'arrière de la tête, le visage, derrière l'oreille - en fonction de la branche du nerf trijumeau touchée. Les attaques sont intenses mais de courte durée.

Maladies infectieuses

Lorsque des virus, des bactéries, des champignons pénètrent, des processus inflammatoires locaux ou généralisés se développent. Le mal de tête accompagne à la fois les rhumes (grippe, ARVI) et les maladies ORL.

Avec l'inflammation des sinus paranasaux, de l'oreille moyenne, des yeux, de la bouche ou du nez, des sensations douloureuses peuvent survenir du côté gauche ou droit de la tête, ainsi que la recouvrir entièrement. Dans le même temps, la température corporelle augmente, des éruptions cutanées, des écoulements purulents apparaissent. Les plus dangereuses sont les lésions cérébrales infectieuses - encéphalite, méningite - accompagnées de douleurs, de syndromes spécifiques, de nausées.

Lire aussi sur le sujet

Ostéochondrose

Des modifications dégénératives de l'os et du tissu cartilagineux de la colonne vertébrale dans la région cervicale entraînent sa courbure. Dans le même temps, les gros vaisseaux et les racines nerveuses, responsables de l'innervation et de l'apport sanguin de la tête, sont altérés. Ainsi, lorsque les artères sont pincées, l'hémisphère gauche du cerveau fait mal en raison d'un manque d'oxygène dans le sang. Dans le même temps, le dioxyde de carbone et les produits de décomposition ne sont pas non plus éliminés, empoisonnant les tissus.

Les nerfs pincés provoquent de vives douleurs lancinantes à droite ou à gauche dans le cou et la région occipitale. Si vous ne commencez pas à traiter l'ostéochondrose en temps opportun, après un certain temps, tout le côté affecté de la tête commence à faire mal. Il peut également y avoir une parésie des muscles faciaux, une sensibilité altérée de la peau et des muqueuses..

Accident vasculaire cérébral

L'AVC ischémique est le résultat d'un trouble circulatoire dans une zone distincte du cerveau. Les cellules de la moelle épinière dans des conditions de manque d'oxygène cessent de remplir leurs fonctions, puis meurent. Les maux de tête sont l'un des symptômes cérébraux typiques de la maladie. Il a généralement un caractère éclatant ou pressant, est localisé à gauche, si le côté gauche est affecté, il peut être donné au globe oculaire.

En plus de la céphalalgie, des nausées, de la somnolence, de la confusion et des symptômes focaux spécifiques apparaissent. Par ce dernier, il est possible avec un degré élevé de probabilité de déterminer la zone touchée du cerveau. Par exemple, avec une ischémie cérébrale dans la région de l'artère cérébrale moyenne (ses branches superficielles), la tête s'incline vers le côté affecté.

Contrairement à un AVC hémorragique ischémique, il est plus aigu, conduit plus souvent à une invalidité et à la mort. Ses principales caractéristiques sont:

  • avec une hémorragie dans l'hémisphère gauche, le côté gauche de la tête fait mal et l'attaque survient soudainement et est très intense;
  • la moitié du corps est partiellement paralysée, ce qui altère la coordination et la parole;
  • il y a un trouble de l'orientation dans l'espace, de la conscience (jusqu'à sa perte).

Si ces symptômes sont observés, une ambulance doit être appelée immédiatement. Plus tôt l'assistance qualifiée est fournie, plus le patient a de chances de se rétablir.

Diagnostic et traitement

Un mal de tête unilatéral et fréquent est une raison de consulter un médecin. Les causes probables de céphalalgie ci-dessus nécessitent un examen attentif et un traitement adéquat. Il est impossible d'ignorer les signes pathologiques ou d'être traité seul, car les maladies progressent et peuvent entraîner des conséquences irréversibles.

Dans un établissement médical, le diagnostic est posé sur la base de diverses études instrumentales et de laboratoire. Selon les résultats, un traitement est prescrit, dans la plupart des cas - conservateur, avec l'utilisation de médicaments. Une intervention chirurgicale est moins souvent nécessaire, par exemple pour les anomalies vasculaires, les tumeurs, les hémorragies.

Que faire lorsque le côté gauche de la tête fait mal: causes de symptômes dangereux

Les maux de tête surviennent chaque jour dans la pratique neurologique. Les sensations désagréables n'indiquent pas toujours des problèmes. Il y a des exceptions. Par exemple, stress physique ou mental.

Mais si la céphalalgie dure longtemps, il y a des récidives régulières d'épisodes, un besoin urgent de consulter un médecin. Au moins - à un neurologue.

Lorsque le côté gauche de la tête fait mal, les diagnostics peuvent varier. Cela vaut également la peine de passer des examens spéciaux.

Comment identifier les auteurs de l'inconfort, pourquoi cela survient-il? Cela vaut la peine de comprendre.

Les raisons

L'origine du mal de tête du côté gauche de la tête est associée à plusieurs facteurs, il y en a beaucoup, allant de la fatigue banale aux causes graves, jusqu'à l'oncologie. Mais dans tous les cas, une personne doit savoir ce qui a provoqué son apparition, que faire si, en plus des sensations douloureuses, d'autres symptômes se développent..

Migraine

Lorsque la tête fait mal du côté gauche, cela peut être causé par une migraine. La maladie est classée comme un problème neurologique, 10% des personnes souffrent périodiquement de ses manifestations, en particulier la moitié faible de l'humanité est sensible à la maladie. Il peut y avoir plusieurs raisons au développement de la pathologie:

  • Déséquilibre hormonal;
  • surmenage émotionnel et physique;
  • hérédité;
  • maladies du système nerveux central;
  • fluctuations de la pression atmosphérique;
  • violation des processus métaboliques;
  • mauvaise nutrition.

Le plus souvent, la maladie se développe chez les personnes vivant dans les grandes villes avec un rythme de vie rapide, ayant des problèmes au travail et dans la famille, l'abus de mauvaises habitudes, le diabète.

Les symptômes de la maladie se manifestent par des crises intermittentes, dont la durée varie de plusieurs heures à 3 jours:

  • Pendant cette période, des battements douloureux se produisent d'abord à un endroit de la tête..
  • De plus, les sensations couvrent le temple, la moitié de la tête, les yeux.
  • Tout stress physique, et parfois juste le mouvement, provoque leur augmentation.
  • La personne éprouve des nausées, parfois des vomissements.
  • Une déficience visuelle, une perte ou une exacerbation de l'odorat est notée.
  • Il arrive que le patient ait du mal à tolérer une lumière vive et que chaque son fort soit entendu dans la tête.

Certaines personnes ont des mouches ou des points lumineux dans les yeux avant le début d'une attaque - un symptôme d'une aura. Une fois que tout est terminé, la personne ressent de la fatigue et de la somnolence. Les crises peuvent survenir souvent, parfois elles se rappellent périodiquement plusieurs fois par an.

Ostéochondrose

L'ostéochondrose de la colonne cervicale est également une cause sérieuse de maux de tête sur le côté gauche de la tête. La maladie est associée à des changements dégénératifs de la colonne vertébrale. Les douleurs pulsatiles dans la tête, accompagnées de brûlures, sont causées par un spasme de l'artère vertébrale, car son irritation est due à des excroissances du tissu osseux, des hernies et une déformation des disques, une arthrose des articulations de la colonne vertébrale.

Les sensations s'intensifient avec le mouvement de la tête ou des globes oculaires, avec la tension. Il est impossible de soulager le syndrome avec des analgésiques, il se manifeste souvent par un engourdissement ou des picotements dans les doigts, des nausées et même des vomissements.

Auparavant, l'ostéochondrose était considérée comme une maladie de l'âge, maintenant la maladie est souvent retrouvée chez les jeunes, donc si en parallèle la douleur se propage au cou, aux épaules et aux bras, la probabilité de ce facteur ne doit pas être écartée..

Météosensibilité

Certaines personnes sont sensibles aux changements climatiques, aux surtensions de pression atmosphérique, aux orages magnétiques, elles commencent à ressentir des changements quelques heures ou un jour avant les phénomènes. Cela se manifeste par l'apparition de maux de tête sur le côté gauche. La gravité des symptômes dépend de l'évidence de la métamorphose du temps:

  1. Les spasmes se produisent sous la forme de pincements et de douleurs vives d'un côté: dans la zone des tempes, plus près de l'oreille, ils sont répartis sur le front et la couronne.
  2. En parallèle, les dents commencent à faire mal de ce côté, des zones de la mâchoire et du cou.
  3. Souvent, la douleur s'accompagne de fluctuations de la pression artérielle, d'une augmentation du rythme cardiaque, de sautes d'humeur, de léthargie, de somnolence ou, au contraire, de troubles du sommeil.

Le plus souvent, ces douleurs ne provoquent pas de souffrances graves, mais elles provoquent un inconfort important, car elles apparaissent assez souvent.

Tumeur au cerveau

Un mal de tête à gauche survient lorsqu'un néoplasme s'est formé dans cette partie du cerveau. Ensuite, les sensations douloureuses sont un symptôme grave qui nécessite une attention médicale immédiate. Leur manifestation dans la moitié gauche de la tête n'a pas toujours une nature spécifique, les douleurs sont:

  • tirant;
  • palpitant;
  • éclatement.

Les sensations généralement douloureuses sont accompagnées de:

  • vertiges;
  • nausée et vomissements;
  • problèmes de coordination des mouvements;
  • convulsions;
  • déficiences auditives et visuelles;
  • changements de conscience;
  • diminution de la mémoire;
  • manque de sommeil.

Plus souvent, les signes d'une tumeur cérébrale apparaissent le matin ou avant le déjeuner.

Accident vasculaire cérébral

Si un accident vasculaire cérébral se développe dans l'hémisphère gauche de la tête, la localisation de la douleur se situe dans cette zone. Le signe avant-coureur d'un processus aigu devient:

  • vertiges;
  • douleur lancinante dans le côté gauche de la tête;
  • sensation de lourdeur:
  • sensation de picotement dans un bras ou une jambe.

Avec une exacerbation, la douleur est vive et brûlante, se propage rapidement, parfois une personne n'a pas le temps de mettre en garde contre une détérioration de la santé et tombe, bat dans des convulsions, perd connaissance. Lorsque le patient est capable de parler, les symptômes de troubles circulatoires dans le cerveau deviennent:

  • confusion de conscience;
  • troubles de la parole et de la mémoire;
  • parésie des membres;
  • perte de la capacité de naviguer dans l'espace;
  • asymétrie du visage.

Une hospitalisation urgente est nécessaire si des signes apparaissent.

Infection

Le processus infectieux est un satellite de maux de tête, c'est ainsi que le corps réagit aux déchets toxiques de micro-organismes pathogènes. L'emplacement du foyer de l'infection et l'augmentation du tonus vasculaire, les complications de la maladie sont tout à fait capables de provoquer des douleurs dans le côté gauche de la tête.

  • la faiblesse;
  • une augmentation de la température;
  • courbatures;
  • frissons.

Mais les manifestations de la douleur dans différentes infections sont différentes:

  • avec la sinusite, elle est terne, éclatante;
  • avec une otite moyenne, la douleur derrière l'oreille gauche est aiguë, tirante;
  • des caries profondes du côté gauche peuvent être données à l'œil ou à la tempe;
  • lorsque le nerf trijumeau est enflammé, la céphalalgie est prononcée, se propage à l'œil et même aux gencives;
  • avec inflammation des membranes du cerveau (méningite) - forte, accompagnée de vomissements sévères, intolérance à la lumière vive.

Les maux de tête secondaires nécessitent un traitement du trouble sous-jacent et disparaissent généralement lorsque la cause sous-jacente est éliminée.

Traumatisme

Les ecchymoses et les blessures à la tête peuvent entraîner une commotion cérébrale. Dans ce cas, des changements pathomorphologiques se produisent au niveau cellulaire et, par conséquent, de la douleur. Souvent, ils sont répartis sur toute la tête, mais ils peuvent également être localisés, puis la tête à gauche fait mal. Habituellement accompagné de:

  • perte de conscience au moment de l'impact;
  • vertiges;
  • vomir.

Dans les cas graves, une amnésie survient, des problèmes d'élocution, une paralysie.

La douleur dans l'hémisphère gauche de la tête se manifeste de différentes manières, cela dépend de la gravité de la blessure: parfois, elle palpite, elle se produit et pressante, brûlante. Il peut apparaître presque immédiatement, parfois après des heures voire des jours après la blessure.

Recettes de médecine traditionnelle

La thérapie alternative recommande d'utiliser des méthodes simples pour traiter les maux de tête:

  • humidifiez bien la pièce, allongez-vous sur le côté gauche et placez un oreiller sur le dessus;
  • prendre une tisane, relaxante et soulageant les tensions nerveuses (sauge, tilleul, menthe parfumée, mélisse douce) sans sucre, après quoi il est recommandé de se reposer;
  • si le cidre est causé par une basse pression: diluez 0,5 cuillère à café de sel dans 250 ml d'eau et buvez la solution préparée;
  • le miel a un effet positif sur la circulation sanguine - avec la migraine, il suffit de prendre 100 grammes d'un produit naturel après un repas;
  • mélanger la viorne et le miel dans des proportions égales, manger une cuillère à soupe jusqu'à 4 fois / jour;
  • Mélangez du pain de seigle frais avec du vinaigre, enveloppez-le dans un bandage et appliquez-le à l'endroit le plus douloureux.

Les recettes de médecine traditionnelle aideront à éliminer rapidement l'inconfort désagréable, mais elles peuvent également causer des difficultés dans le traitement médicamenteux et déterminer pourquoi l'hémisphère gauche de la tête fait mal..

Vous ne devez jamais négliger vos sentiments et consulter un médecin en temps opportun pour poser un diagnostic précis et prescrire un traitement adéquat. Sinon, vous pouvez perdre de vue une pathologie plus grave, accompagnée de spasmes, de sensations douloureuses, qui entraîneront des conséquences irréparables.

Comment vous aider

Si le côté gauche de la tête fait mal en raison de la fatigue et du surmenage, une personne est capable de soulager la maladie par elle-même:

  • Vous ne devez pas prendre immédiatement de pilules, vous devez d'abord essayer de vous détendre, sortir, respirer de l'air frais.
  • Il est bon de boire du thé avec du citron, de la camomille ou de l'origan, faire une infusion avec de la menthe ou de la mélisse.
  • Vous pouvez masser légèrement votre visage et vos épaules, étirer votre cou, cela aidera à soulager les spasmes et à soulager la condition.
  • Si possible, il est préférable d'éliminer les irritants, les odeurs, les sons forts, la lumière vive.
  • L'aromathérapie est utilisée pour se détendre et se relaxer. L'huile d'eucalyptus, l'huile de citron ou tout autre parfum que vous aimez est appliqué sur le whisky ou reniflé.
  • Parfois, pour se sentir bien, pour retrouver de la vigueur, il suffit de dormir.
  • Lors d'une crise de migraine pour une douleur dans l'hémisphère gauche de la tête, certains peuvent aider à réduire l'intensité des symptômes avec une serviette chaude et sèche. Il est chauffé avec un fer et sa tête est attachée.

Si des actions simples ne vous aident pas, vous devrez prendre des médicaments: l'ibuprofène soulage efficacement divers syndromes douloureux, avec des spasmes, le Spazmalgon fonctionne également bien.

Que faire si le côté gauche de votre tête vous fait mal

Dans la plupart des cas, les méthodes de thérapie conservatrices peuvent être supprimées. Ils impliquent la prise de médicaments, le massage, la thérapie par l'exercice et la réflexologie, l'utilisation de la médecine traditionnelle. Parfois, vous devez recourir à des méthodes radicales - intervention chirurgicale sur les vaisseaux, ablation d'une tumeur ou d'un hématome, arrêt des saignements.

Approches pour aider à se débarrasser d'un mal de tête si c'est le seul symptôme:

  • se reposer dans un endroit ventilé ou se promener au grand air;
  • massage de la tête et du cou;
  • prendre un comprimé antispasmodique ou un AINS - «No-Shpa», «Ibuprofen», «Citramon»;
  • une compresse froide ou chaude sur la zone à problèmes;
  • prendre une douche ou un bain chaud, un bain de pieds aux huiles essentielles;
  • une tasse de thé noir faible et chaud avec du miel et du citron;
  • frotter des "étoiles" ou de l'huile essentielle de menthe dans du whisky.

Toutes les autres manipulations, même l'utilisation de la médecine traditionnelle éprouvée, sont préalablement recommandées pour être convenues avec un médecin. En cas d'augmentation rapide des sensations ou d'apparition de symptômes supplémentaires, vous devez consulter un médecin..

La douleur du côté gauche de la tête dans 80% des cas est le résultat d'une fatigue chronique, d'un surmenage ou indique l'apparition d'un rhume. Mais même ces diagnostics présentent un danger potentiel pour le corps. Ils sont capables de provoquer le développement de complications, de conditions chroniques et d'urgence..

Soins de santé

Que faire lorsque la douleur persiste pendant une longue période ou est causée par un processus inflammatoire. Dans les conditions aiguës, lorsque les mesures à domicile n'apportent pas de résultats, le côté gauche de la tête fait constamment mal, vous devez contacter un spécialiste:

  • Avec la sinusite et la douleur derrière l'oreillette, un examen par un médecin ORL est nécessaire. Il n'est pas nécessaire que la personne malade prenne elle-même des antibiotiques, parfois ils sont inutiles si la racine du problème réside dans une infection virale ou fongique. Et cela n'est déterminé que par le médecin. Il prescrira le traitement nécessaire, l'inflammation disparaîtra et la douleur disparaîtra..
  • Vous pouvez essayer de guérir le rhume des muscles du cou avec de la chaleur sèche et des onguents, mais lorsque vous ne pouvez pas obtenir d'amélioration dans les trois jours, il reste à aller chez le médecin.
  • Les dents caries doivent être traitées immédiatement, en évitant les complications, mais si la situation se présente néanmoins, vous devez vous rendre d'urgence chez le dentiste. La prise d'analgésiques n'élimine pas l'inflammation et peut avoir de graves conséquences. La transition du processus vers le tissu osseux est possible et le pus peut facilement pénétrer dans le sang, puis les conséquences deviennent tristes.
  • Si vous avez récemment subi une blessure à la tête ou à la colonne vertébrale, le mal de tête dans l'hémisphère gauche ne s'atténue pas, une visite chez un neurologue ne peut être reportée. La recherche montrera à quel point le cerveau a souffert, quels changements s'y sont produits. Peut nécessiter un traitement sérieux.
  • Les maux de tête, accompagnés de vertiges, d'engourdissements des membres, de vision trouble, de pertes de mémoire, nécessiteront également la consultation d'un neuropathologiste, ainsi que d'un neurochirurgien. Méthodes de recherche - Les rayons X et l'IRM aideront à découvrir pourquoi le côté gauche de la tête fait mal, le développement d'une tumeur est possible.
  • Si la migraine survient souvent, l'hémisphère gauche fait mal à intervalles réguliers, vous devriez aller voir un thérapeute et un neurologue. Le médecin tentera de trouver les facteurs provoquant l'apparition de la maladie, si nécessaire, prescrira des médicaments qui corrigent les processus métaboliques ou les niveaux hormonaux. Recommande des remèdes qui peuvent arrêter le développement des crises de migraine à un stade précoce.

Lorsque tous les indicateurs sont normaux et que la douleur à gauche continue de vous déranger, il peut être utile de contacter un psychothérapeute et de rechercher ensemble les racines et les solutions du problème qui inquiète la personne, ce qui provoque des symptômes désagréables..

Quels examens sont habituellement prescrits

Lors d'un rendez-vous chez un neurologue, un examen physique du patient est effectué: les principaux réflexes neurologiques sont vérifiés, les muscles du cou sont examinés.

Le médecin prescrit une référence pour des tests: test sanguin général, test sanguin biochimique, sang pour le sucre.

Un test sanguin général avec une augmentation de l'ESR ou une teneur accrue en leucocytes indique une inflammation dans le corps.

La biochimie du sang peut indiquer un manque de l'un des éléments vitaux, ce qui entraîne une gêne dans la région de la tête.

Une glycémie basse est souvent accompagnée de céphalalgie, d'étourdissements et de faiblesse.

Le médecin peut prescrire une référence pour des tests supplémentaires:

  1. Gaz du sang artériel - peut révéler une hypoxie cérébrale.
  2. Test sanguin pour les hormones - détermine divers écarts dans l'hypothalamus.

Un neurologue peut donner des instructions sur une ou plusieurs méthodes de diagnostic:

  1. Imagerie par résonance magnétique (IRM) - la présence de divers néoplasmes (tumeurs et kystes), les anévrismes est exclue. Les images montrent clairement des anomalies post-traumatiques, des anomalies neurodégénératives, des modifications des vaisseaux affectés par l'athérosclérose.
  2. La tomodensitométrie (TDM) est la méthode la plus informative pour examiner le cerveau. Il donne une idée claire des changements pathologiques du crâne et du cerveau, de la pathologie du tissu osseux, des vaisseaux sanguins et des structures cérébrales. Fournit des informations sur les conséquences d'une lésion cérébrale traumatique. L'inconvénient de cette méthode est considéré comme une dose de rayonnement importante pendant l'étude..
  3. Électroencéphalographie - donne une idée de la présence de changements pathologiques dans les vaisseaux sanguins, d'une altération de la circulation cérébrale.
  4. L'échographie Doppler (échographie des vaisseaux de la tête et du cou) - montre la présence de plaques athéroscléreuses dans les artères; rétrécissement et tortuosité des artères, conduisant à une hypoxie cérébrale; résistance vasculaire périphérique.
  5. Rhéoencéphalographie (REG) - donne une idée du tonus et du remplissage sanguin des vaisseaux sanguins. Avec l'aide du REG diagnostiqué: hypertension, athérosclérose, dystonie végétative-vasculaire.

Il n'y a pas lieu de paniquer lors de la prescription d'un examen aussi sérieux. Le médecin exclut les pathologies sévères rares et recherche les causes du processus douloureux.

Sur la base des études menées, si aucune lésion organique grave n'est détectée, la cause de la maladie est généralement diagnostiquée. Elle se développe à la suite de: spasmes vasculaires, hypoxie cérébrale, hypertonicité des vaisseaux cérébraux, troubles hormonaux, dystonie végétative-vasculaire ou ostéochondrose provoquée par un stress physique ou psycho-émotionnel.

La prévention

Et, bien sûr, il ne faut pas oublier la prévention des maux de tête:

  • mode de vie correct;
  • arrêter de fumer et de boire de l'alcool;
  • régime équilibré;
  • alternance raisonnable de sommeil et de repos;
  • activité physique;
  • marcher dehors.

Tout cela empêchera le corps de surmenage, et les maux de tête ne seront pas un compagnon constant de la vie. De plus, ils aideront à renforcer le corps, l'immunité, cela permettra d'éviter de graves problèmes de santé..

L'apparition de la douleur a une étiologie diverse, avec diverses maladies, elles sont parfois presque identiques, il est donc difficile de distinguer les manifestations inoffensives - les conséquences du surmenage de pathologies graves. Lorsque les sensations douloureuses apparaissent souvent ou ne disparaissent pas pendant une longue période, vous ne devez pas noyer les signaux du corps avec des pilules. Seul un examen aidera à découvrir pourquoi la tête fait mal, où la racine du problème est cachée. Par conséquent, une visite chez un médecin ne doit pas être reportée à plus tard, parfois la vie d'une personne en dépend..

Diagnostic et traitement

Un mal de tête unilatéral et fréquent est une raison de consulter un médecin. Les causes probables de céphalalgie ci-dessus nécessitent un examen attentif et un traitement adéquat. Il est impossible d'ignorer les signes pathologiques ou d'être traité seul, car les maladies progressent et peuvent entraîner des conséquences irréversibles.

Dans un établissement médical, le diagnostic est posé sur la base de diverses études instrumentales et de laboratoire. Selon les résultats, un traitement est prescrit, dans la plupart des cas - conservateur, avec l'utilisation de médicaments. Une intervention chirurgicale est moins souvent nécessaire, par exemple pour les anomalies vasculaires, les tumeurs, les hémorragies.

Glaucome

Le mécanisme principal d'une attaque aiguë de glaucome (en terminologie anglaise - fermeture de l'angle primaire aigu) est une occlusion circulaire complète des canaux de l'angle iris-cornéen par la surface antérieure de la partie périphérique de l'iris.

  • maux de tête sur le côté de la lésion (l'œil gauche et le côté gauche de la tête ou le côté droit font mal);
  • irisation;
  • vision floue, floue;
  • photophobie;
  • mydriase;
  • nausées, vomissements (une personne a des nausées, comme des maux d'estomac);
  • augmentation de la pression intraoculaire;
  • cornée gonflée blanchâtre;
  • rougeur conjonctivale.

Hémicranie paroxystique

Une maladie caractérisée par une douleur paroxystique dans la tête. Les gens peuvent souvent souffrir d'une telle maladie pendant plusieurs années. Extérieurement, ces symptômes rappellent quelque peu une migraine..

Quelles sont les causes d'une maladie telle que l'hémicranie paroxystique? Premièrement, c'est une femme d'âge moyen. Deuxièmement, la pathologie elle-même, qui consiste en la défaite du globe oculaire. En règle générale, il se produit des symptômes lancinants, brûlants ou ennuyeux. L'œil affecté s'enfonce, devient rouge, cesse de répondre à presque tous les stimuli externes. La pupille de l'œil devient étroite.

Céphalée de tension

Les maux de tête de type tension peuvent causer des douleurs du côté gauche et derrière les yeux et peuvent être liés au stress.
Les céphalées de tension représentent jusqu'à 42% de tous les maux de tête dans le monde.

Ils peuvent survenir d'un côté et provoquer des maux de tête du côté gauche. Cependant, les céphalées de tension sont moins souvent unilatérales que les migraines..

Les céphalées de tension sont généralement moins sévères que les migraines, mais peuvent néanmoins causer beaucoup d'anxiété.

  • douleur serrée et constrictive qui peut commencer derrière les yeux et se propager au front ou à l'arrière de la tête
  • se sentir comme si la tête était dans un étau
  • muscles du cou et des épaules tendus
  • la douleur s'aggrave souvent à la fin de la journée

On pense que les céphalées de tension sont causées par la tension musculaire. Ils surviennent généralement lorsque:

  • stress
  • tension dans le cou ou les épaules
  • Mauvaise posture
  • blessure au cou précédente

idée de génie

Une telle pathologie chez l'homme se produit à la suite d'une mauvaise circulation sanguine dans le cerveau. Lorsque la tête fait mal, cela peut, absolument de n'importe quel côté, quel que soit le département, il y a eu violation de la nutrition des cellules cérébrales.

Par conséquent, si une attaque se produit, le patient développe une faiblesse dans tout le corps, un engourdissement est ressenti dans les bras et les jambes, la langue devient moins mobile et, par conséquent, la victime est incapable de parler clairement. Remarquant cela, vous devez immédiatement appeler un médecin, en cas de retard il y a un risque de mort subite.