Principal > Sclérose

Pourquoi les adolescents ont mal à la tête et comment se débarrasser de l'inconfort

Pourquoi les adolescents peuvent-ils avoir des maux de tête et comment se débarrasser des sensations désagréables?.

Trouvez la raison

Il existe plusieurs causes de maux de tête chez les adolescents. Cela peut être une manifestation secondaire d'une autre maladie - grippe, diverses intoxications, maladies des organes internes - cœur, foie, tractus gastro-intestinal. Le corps accumule des produits nocifs, ils affectent toxiquement les terminaisons nerveuses et provoquent des maux de tête. Très souvent, un mal de tête survient avec divers parasitoses - helminthes, lamblia.

Les troubles du système nerveux central et les troubles autonomes peuvent être la cause immédiate de maux de tête. De plus, un mal de tête peut être associé au stress émotionnel et physique, à l'anxiété, au stress qu'un adolescent subit pendant la journée en raison du rythme de vie élevé. Par conséquent, la première étape consiste à déterminer la cause du mal de tête..

Vaisseaux instables

Les particularités du corps de l'enfant sont que la formation finale du système cardiovasculaire se produit à l'âge de 12 ans. Souvent, les enfants de cet âge ont des spasmes vasculaires ou vice versa - une diminution du tonus vasculaire, qui se manifeste par un mal de tête.

Chez les adolescents, lorsque des changements hormonaux se produisent dans le corps et que le système vasculaire continue de se former, des maux de tête apparaissent souvent, causés par l'instabilité du tonus vasculaire, en d'autres termes, une dystonie vasculaire végétative. Avec un vasospasme, il peut y avoir une pression élevée, avec une vasodilatation - faible.

Les enfants atteints de dystonie végétative-vasculaire dépendent des conditions météorologiques, réagissent aux tempêtes magnétiques, aux changements de pression atmosphérique. Ils subissent une détérioration de leur état au printemps et en automne. Ces enfants réagissent également aux chambres étouffantes, au bruit, aux transports et aux avions. Ils sont moins résistants au stress et ne supportent pas une activité physique intense et prolongée. Pour un enfant au tonus vasculaire instable, une petite charge suffit, ce qui entraînera soit une forte augmentation de la pression, soit une diminution de la pression jusqu'à un évanouissement.

Les adolescents atteints de dystonie végétative-vasculaire doivent être enregistrés auprès d'un neurologue et recevoir un traitement préventif planifié deux fois par an, de préférence au printemps et à l'automne.

Le diagnostic sera posé dans un hôpital

Lorsque le mal de tête survient pour la première fois, un examen hospitalier est nécessaire pour établir un diagnostic et déterminer d'autres tactiques de traitement. Il comprend une surveillance quotidienne de la pression artérielle, des diagnostics échographiques des vaisseaux cérébraux et de la colonne cervicale. Les spécialistes examineront les vaisseaux du fond d'œil. Une étude des structures du cerveau est également réalisée pour exclure les néoplasmes et les anomalies du développement. Toutes les études sont absolument sûres, indolores, non traumatiques et contiennent une grande quantité d'informations.

Les adolescents se cachent des problèmes derrière les maux de tête

À la demande des parents, les enfants parfois, en plus d'une grande charge mentale à l'école, étudient en sections et au choix, passent beaucoup de temps devant l'ordinateur à la recherche d'informations, apprennent des langues étrangères. Les enfants sont débordés, cela provoque une anxiété accrue, une baisse de l'humeur, un sentiment de peur des tâches non accomplies. Tous ces éléments peuvent causer des maux de tête. Et cela doit être considéré comme la réaction du corps à la situation actuelle, à laquelle la psyché de l'enfant ne peut pas faire face..

Dans ce cas, il est nécessaire de consulter un psychologue ou un psychothérapeute qui dira à l'adolescent comment se sortir d'une situation difficile sans nuire à sa propre santé..

"Nous prenons deux comprimés de Citramon, mais la douleur ne disparaît pas"

Parfois, vous pouvez entendre de telles plaintes. Mais les maux de tête ne doivent pas être traités avec des médicaments. Il existe de nombreuses méthodes non traditionnelles de thérapie non médicamenteuse. Ce sont la physiothérapie, les massages, les procédures distrayantes - huiles essentielles, luminothérapie, bains de pieds à l'eau tiède ou chaude, massages ponctuels. Maintenant c'est oublié. Rappelez-vous les films des années 50 - vous pouviez y voir des grands-mères avec un foulard enroulé sur la tête. Et ceci, en passant, est une thérapie de distraction qui soulage les maux de tête. Même une feuille de chou peut être attachée.

Vous ne devez pas vous laisser emporter par les comprimés - la prise incontrôlée d'analgésiques n'élimine pas les causes des maux de tête et peut être inefficace.

Dans le service psychoneurologique régional des enfants, environ 110-150 personnes sont traitées chaque année avec un diagnostic de dystonie végétative-vasculaire, dans 30% d'entre elles, la maladie est détectée pour la première fois. Les médecins diagnostiquent environ 20 patients souffrant de migraine.

Le fromage et le vin rouge déclenchent des migraines

La migraine est une maladie à prédisposition héréditaire. Si l'un des parents a une migraine dans la famille, l'enfant dans 50% des cas peut également avoir une migraine. Cette maladie survient à tout âge, elle peut commencer entre cinq et six ans et elle survient aussi bien chez les garçons que chez les filles.

Avec la migraine, la céphalée paroxystique, généralement localisée dans une moitié du crâne, et l'ordre des moitiés peut varier. Un enfant qui a souffert de plusieurs épisodes d'attaques de maux de tête sait déjà clairement que s'il fait mal au sourcil gauche, la douleur continuera de croître, la donnera au cou ou à l'arrière de la tête, et jusqu'à ce que des vomissements se produisent, cela ne deviendra pas plus facile. Après avoir vomi, l'enfant peut s'endormir et se réveiller bien. Les crises de migraine peuvent être accompagnées de photophobie, d'irritation due aux bruits forts.

La migraine peut être provoquée, en particulier, par des aliments - chocolat, agrumes, café, divers fromages. Nous avons eu une patiente qui aimait beaucoup le fromage, elle pouvait manger 200 grammes en une seule séance. Maman a essayé de restreindre son appétit et a rapidement commencé à faire attention que dès que sa fille a attrapé le fromage, sa tête a commencé à lui faire mal. Chez les adultes, les crises de migraine peuvent également être déclenchées par le vin rouge et la bière..

Il y a beaucoup de médicaments qui, lorsqu'une crise de migraine se développe, sont éliminés dans les 30 minutes.

Conseils aux parents:

- Si votre adolescent a mal à la tête pour la première fois, venez avec lui à un rendez-vous avec un neurologue, déterminez ce qui fait exactement mal, consultez un neurologue de votre clinique, surveillez l'état de l'enfant, obtenez un traitement planifié. Lorsque le corps est complètement formé, tous ces problèmes seront laissés pour compte..

Si un bébé a mal à la tête jusqu'à 3-4 ans - consultez d'urgence un médecin

Si un enfant de moins de 3 à 4 ans commence à se plaindre d'un mal de tête, il s'agit d'un symptôme très redoutable. L'enfant doit être examiné d'urgence - la cause peut être un néoplasme, une anomalie du développement (kyste) et une maladie inflammatoire. Une plainte de mal de tête n'est pas typique chez un enfant de moins de 3 à 5 ans. À cet âge, les enfants se plaignent généralement du ventre, des jambes et des bras. Mais ils ne comprennent toujours pas le mal de tête. Ils se sentent simplement mal à l'aise et mal à l'aise..

Si le bébé se sent à l'aise, joue et ne perd pas l'appétit, l'intérêt pour l'environnement, mais se plaint en même temps constamment d'un mal de tête, vous devez voir lequel des adultes de son environnement répète les mêmes plaintes: grand-mère, mère ou voisine. Les enfants copient souvent les adultes.

QUESTION RÉPONSE

Patients hyperactifs

«L'enfant a été diagnostiqué avec une subluxation cervicale à la naissance et a été averti qu'il aurait des maux de tête à l'adolescence. Quelle est la raison pour ça? " - Olga, Blagovechtchensk.

- Les bébés nés avec une colonne cervicale instable peuvent par la suite éprouver des maux de tête. Ces enfants, s'ils n'ont reçu aucun traitement correctif, peuvent présenter des troubles posturaux, un trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention, une excitabilité émotionnelle..

Les vertèbres déplacées entravent la circulation sanguine - soit la sortie de sang du crâne, soit la circulation du sang dans le crâne. En conséquence, la partie du cerveau responsable de notre comportement en souffre dans une certaine mesure..

Ces violations peuvent entraîner des troubles de la parole sous forme de dyslalie, lorsque le bébé prononce mal les mots, change de syllabes. Les parents sont émus que le petit trouve ses propres mots, son propre alphabet. Mais c'est en fait un diagnostic.

En outre, ces enfants sont souvent des patients de l'ophtalmologiste, c'est également une conséquence d'une altération du flux sanguin. À l'âge de 6 à 8 ans, ces enfants commencent à se plaindre de maux de tête. Cela se produit en raison d'une violation de l'écoulement veineux du crâne.

S'il n'y a pas de plaintes d'instabilité de la colonne cervicale, il n'est pas nécessaire de traiter l'enfant. Son corps s'adapte. Mais s'il y a des plaintes, l'enfant est admis à l'hôpital, il est examiné, un diagnostic est posé et un traitement adéquat est prescrit..

Catégorie d'âge des matériaux: 18+

Maux de tête chez un adolescent: que faire et comment traiter?

La douleur d'un enfant est toujours un signe de trouble. Si votre adolescent a mal à la tête, les parents ne devraient pas paniquer tout de suite. Mais laisser sa santé suivre son cours serait également une mauvaise tactique. Les parents doivent régler la situation avec l'adolescent, trouver la cause du mal de tête et l'éliminer.

Pourquoi les maux de tête chez les adolescents sont plus fréquents?

L'adolescence est difficile pour un enfant. Elle se caractérise par une croissance rapide du squelette, un métabolisme intensif et un stress. Le rythme du développement physique est bien en avance sur le développement mental et la formation de systèmes de régulation.

Il existe un déséquilibre entre le corps physiquement formé d'un adulte et le fond hormonal d'un enfant. Pendant cette période de transition, il est vulnérable. Par conséquent, un adolescent a souvent mal à la tête..

Causes des maux de tête chez un adolescent

Facteurs et maladies menant à la céphalalgie chez les adolescents.

Migraine

Les migraines font très souvent leurs débuts à l'adolescence. La céphalalgie est caractérisée par une localisation unilatérale de la douleur, un caractère pulsatoire, dont l'apparition est précédée d'auras. Il est parfois difficile pour un adolescent d'associer la survenue d'un mal de tête à une cause.

La tâche de l'adulte est d'identifier les déclencheurs de la migraine afin de protéger l'enfant des crises fréquentes, si possible. Après une attaque, le corps de l'adolescent est épuisé et il s'endort. Les parents doivent confirmer ou exclure les migraines car la maladie nécessite un traitement spécifique. Les médicaments anti-migraineux ne sont indiqués que pour les crises de céphalées hémicraniques.

Céphalée de tension

  • Fatigue musculaire.

La tête d'un adolescent peut faire mal à cause d'une posture inconfortable pendant l'exercice, avec une surcharge des muscles squelettiques de la colonne cervicale, en raison d'une longue position fixe.

  • Surmenage mental.

Les maux de tête chez les adolescents peuvent également être associés à l'apprentissage et à l'apprentissage. Les cours à l'école, le travail sur les cours à domicile et avec des tuteurs provoquent un épuisement psycho-émotionnel du système nerveux central. Un manque de force provoque des changements hypoxiques dans les tissus cérébraux, ce qui entraîne également des maux de tête.

La localisation symétrique de la douleur au niveau du front, des tempes, des lobes pariétaux est typique de cette forme de céphalalgie. Des sensations désagréables peuvent apparaître le matin et ne pas disparaître même le soir. L'adolescent se plaint à ses parents que l'école provoque son apparition. Bien sûr, dans ce cas, ils devraient déterminer s'il essaie de déguiser son attitude négative envers l'apprentissage de cette manière..

Scoliose de la colonne cervicale

L'adolescence est une période typique de formation de problèmes de colonne vertébrale. Les os du squelette ont grossi et le corset musculaire n'a pas encore mûri pour le maintenir dans la bonne position. En conséquence, une scoliose, une cyphose et une lordose se forment..

La scoliose de la colonne cervicale est une cause typique de la pathogenèse des maux de tête. La courbure des vertèbres cérébrales entraîne une altération de la circulation sanguine dans cette section. La violation de la circulation sanguine provoque la survenue d'une ischémie cérébrale transitoire. Les aliments sous-oxydés s'accumulent dans les tissus nerveux et provoquent des douleurs. Une caractéristique distinctive de cette forme de céphalalgie est son apparition après avoir incliné la tête vers l'avant, tout en travaillant sur un ordinateur ou un bureau.

Jeûne prolongé

Les céphalées de faim surviennent en réponse à une faible glycémie. Le cerveau reçoit du sang qui n'est pas riche en substrats énergétiques. Le cerveau manque de nutriments pour fonctionner correctement. En réponse à la faim, les cellules nerveuses génèrent des impulsions de douleur qui signalent la malnutrition.

Les parents doivent faire attention au poids de leur enfant, s'il y a une maigreur pathologique. À cet âge, les adolescents ne sont souvent pas satisfaits de leur apparence et de leur poids. Dans la poursuite des normes de beauté, ils peuvent se torturer avec des régimes de famine. Dans ce cas, les enfants auront des maux de tête qui disparaissent après avoir mangé..

Maladies chroniques des organes ORL

L'inflammation chronique dans les sinus après la disparition de l'exacerbation peut se rappeler avec des maux de tête constants. La céphalalgie dans les maladies de l'oreille, de la gorge et du nez survient en raison de la compression des terminaisons nerveuses par les tissus œdémateux.

Dans ces maladies, les maux de tête peuvent également être une conséquence de l'activation d'amines biologiquement actives - médiateurs inflammatoires. Les adolescents doivent demander l'avis d'un oto-rhino-laryngologiste pour un traitement spécifique. Après stabilisation de la pathologie chronique, les maux de tête cesseront de déranger tous les jours..

Manque de sommeil dû à un changement de chronotype

Le style de vie d'un adolescent moderne le rend actif le matin. Il va à l'école, puis dans certaines sections, puis fait ses devoirs. Pour suivre ce rythme de vie, il doit se coucher suffisamment tôt..

Tous les enfants ne suivent pas ces recommandations, préférant rester assis devant l'ordinateur jusque tard dans la nuit. L'échec du chronotype conduit au développement de somnolence, de faiblesse et de maux de tête chez un adolescent.

Hypertension

L'hypertension essentielle n'est pas typique de l'adolescence. Cependant, les adolescents peuvent souffrir de céphalalgies causées par une pression artérielle élevée. La condition la plus courante à cette période pour eux est la dystonie végétative-vasculaire..

Il résulte de l'immaturité du système nerveux autonome, qui n'est pas encore capable de maintenir les vaisseaux en bon état. L'apparition de ce symptôme de douleur survient au moment d'une augmentation de la pression artérielle.

Trouble du rythme cardiaque

En cas d'arythmies cardiaques, un diagnostic approfondi doit être réalisé. Un adolescent lui-même ne remarque pas toujours que son cœur fonctionne de manière irrégulière. La seule chose dont il puisse se plaindre, c'est le sentiment d'une interruption du travail du cœur..

La violation du rythme cardiaque entraîne une circulation sanguine irrégulière dans les vaisseaux. Le sang pénètre dans le cerveau de manière fractionnée, provoquant une hypoxie, qui s'accompagne d'une céphalalgie sévère.

Vision floue

Un dysfonctionnement de l'analyseur visuel dû à un stress croissant à l'école entraîne des maux de tête chez un adolescent. Le spasme et le surmenage des muscles tenant le globe oculaire déclenchent des céphalalgies sévères et régulières.

Changement de pression intracrânienne

De nombreuses maladies néoplasiques du cerveau s'accompagnent d'une augmentation de la pression intracrânienne. Dans ce contexte, des vomissements se produisent, une augmentation de la température générale du corps se produit..

L'adolescent se plaint d'un mal de tête constant. Les parents devraient consulter un neurologue immédiatement. Une augmentation de la pression intracrânienne peut être fatale.

L'émergence d'une mauvaise habitude

Les parents peuvent soupçonner que leur enfant commence à acquérir de mauvaises habitudes (fumer, boire de l'alcool ou des drogues) en raison de l'apparition d'un mal de tête dans le contexte de sa santé absolue.

La nicotine, l'alcool et d'autres substances toxiques au stade initial de leur dépendance, en plus de l'intoxication, déclenchent l'apparition d'un mal de tête. Lors d'une conversation avec un enfant, l'aide d'un psychologue peut être nécessaire sur la nécessité de maintenir un mode de vie sain et une alimentation adéquate..

Empoisonnement à la maison avec des substances toxiques, l'utilisation de certains aliments et additifs

Les produits nocifs, les substances toxiques provenant des aliments, l'air inhalé, l'eau provoquent un empoisonnement du corps. L'adolescent se plaint de maux de tête, de fièvre, de nausées et parfois d'hallucinations. Dans ce cas, il est important de boire beaucoup au patient. Après la désintoxication, tout disparaît.

Situation psycho-traumatique

Le stress aigu et chronique entraîne la libération de grandes quantités d'hormones surrénales. Ils provoquent des spasmes des vaisseaux sanguins dans le cerveau. Le vasospasme est coupable de formation de maux de tête.

Comment traiter les maux de tête chez les adolescents?

Les tactiques pour les maux de tête chez les adolescents dépendent de la cause qui les a provoqués..

  1. Pour les migraines, des analgésiques (citramon, nurofène) et anti-migraineux (sumatriptan) sont prescrits.
  2. Pour soulager les maux de tête de tension, un massage relaxant, un bain chaud et une promenade au grand air suffiront. Si les agents non pharmacologiques sont inefficaces, un analgésique peut être administré en fonction de l'âge.
  3. Avec la scoliose de la colonne cervicale, des exercices de physiothérapie, des cours en piscine sont indiqués.
  4. Alimentation régulière, sans périodes de faim prolongées.
  5. Traitement des maladies chroniques des organes ORL.
  6. Respect du régime du jour, repos nocturne complet.
  7. Pour l'hypertension et les troubles du rythme cardiaque, le traitement est effectué par un cardiologue.
  8. Correction de l'acuité visuelle.
  9. Si une augmentation de la pression intracrânienne est suspectée, le traitement est effectué par un neurologue ou déjà un neurochirurgien.
  10. Refus de mauvaises habitudes, intoxication chronique.
  11. Psychothérapie.

Maux de tête chez un enfant de 3 ans: causes, traitement, prévention

Un enfant se plaint d'un mal de tête: causes et traitement

Pourquoi un enfant a-t-il mal à la tête à l'arrière de la tête?

Pourquoi un mal de tête après l'orgasme: causes et traitement de la céphalalgie coïtale

Les maux de tête et la tension artérielle sont normaux: causes et traitement

Un adolescent a mal à la tête et des nausées

Que faire si un adolescent a des maux de tête fréquents

Si vous supprimez le mal de tête avec des pilules, il revient après un certain temps. Encore plus fort et, comme toujours, au mauvais moment. Sans prendre les mesures appropriées, la douleur devient chronique et interfère avec la vie. Découvrez comment les lecteurs du site gèrent les maux de tête et les migraines avec un sou.

Dans certains cas, les causes du mal de tête sont des symptômes de maladies nécessitant un traitement immédiat.

La migraine est une maladie héréditaire qui affecte la population féminine dans la plupart des cas. Ses premiers signes apparaissent vers l'âge de 14 ans, lorsque des changements hormonaux surviennent dans l'organisme de l'enfant. La migraine se manifeste par une douleur désagréable qui ne se propage qu'à une seule zone de la tête dans la partie du temple et peut être accompagnée de nausées, de vomissements, de sensibilité aux facteurs externes: lumière vive, sons, odeurs. Le mal de tête est similaire à des attaques durant différentes périodes.

Les enfants présentant un certain type de caractéristiques psychologiques sont sensibles aux crises de migraine. C'est un enfant avec des qualités de leadership, une activité sociale élevée, une bonne adaptation sociale, de l'anxiété.

Les crises de migraine peuvent être déclenchées par les facteurs suivants:

  • un changement brusque de temps;
  • stress;
  • la période comprenant la menstruation et l'ovulation;
  • manque de sommeil ou, au contraire, sommeil excessif;
  • prendre certains médicaments;
  • différents types de stimuli vestibulaires (voler en avion, voyager en voiture, en bus, naviguer sur le transport maritime, se balancer);
  • manger du chocolat, des œufs, du fromage, des agrumes, des noix, des viandes fumées, des tomates, des conserves, des aliments gras et épicés, de l'alcool;
  • constipation;
  • bruit constant, lumière vive;
  • odeur désagréable et piquante.

Il convient de noter: si un enfant éprouve des crises de douleur plus d'une fois par mois, il est possible que cette maladie l'accompagne tout au long de sa vie. Cela est particulièrement vrai pour les filles.

Avec la méningite, la douleur s'accompagne d'une forte fièvre, de vomissements et d'une éruption cutanée. En appuyant sur des points spéciaux du crâne de la tête, la douleur s'intensifie. Le traitement hospitalier aidera à faire face à cette maladie.

Je me souviens que lorsque j'étais adolescent, j'avais souvent des maux de tête, mais mes parents n'y prêtaient pas vraiment attention, mais en vain. Maintenant, les douleurs me dérangent très rarement, mais cela est probablement dû au fait que j'ai changé de mode de vie et que j'ai commencé à mener une journée plus normale. Quand j'étais adolescent, je me couchais à trois heures du matin, je jouais à des jeux vidéo, je pense qu'à cause de cela il y avait des douleurs, j'ai été sauvé par les pilules..

http://www.odnoklassniki.ru/profile/562776042702 Tatiana Ivanova

À l'adolescence, j'ai également fait face à ce problème. Les parents n'y ont pas prêté attention pendant longtemps, pensant que tout cela était un âge de transition et que le corps ne pouvait pas faire face. Mais quand nous sommes allés chez le médecin, il s'est avéré qu'il y avait des problèmes avec les vaisseaux. En aucun cas, de tels symptômes chez un enfant ne doivent être ignorés..

Pourquoi les adolescents ont-ils des maux de tête? Maux de tête chez les adolescents, causes

Les maux de tête chez les enfants à l'adolescence peuvent être variés, ils sont le plus souvent déclenchés par des changements hormonaux et des maladies qui en sont les conséquences. Les maux de tête sont souvent provoqués par le non-respect du régime alimentaire, du régime quotidien, des charges lourdes, du stress, des mauvaises habitudes et des expériences des adolescents.

Maux de tête dus à une mauvaise alimentation

Souvent, l'enfant refuse de prendre des aliments sains, il préfère les saucisses, les saucisses, les boissons gazeuses, les chips, les produits semi-finis. En raison du fait que le corps de l'enfant ne peut normalement pas réagir à diverses saveurs, conservateurs, exhausteurs de goût, il a de graves maux de tête.

Les symptômes peuvent s'aggraver si une personne souffre d'un manque de vitamines, en particulier A, vous devez donc inclure les pêches, les carottes, les abricots dans l'alimentation de l'enfant, ces produits sont difficiles à digérer pour le corps, vous ne pouvez donc pas les manger en grande quantité.

Causes des maux de tête chez les adolescents

1. Maux de tête chez un adolescent en raison d'une prédisposition génétique. Les migraines apparaissent souvent en raison de l'hérédité. Lorsque le corps manque de sérotonine, un mal de tête sévère apparaît. Maladie hypertensive, les problèmes vasculaires sont héréditaires.

2. En raison d'un traumatisme crânien, si un enfant commence à perdre connaissance, vous devez immédiatement contacter votre médecin. Dans certaines situations, cela indique une lésion cérébrale traumatique grave. Un léger traumatisme au cerveau peut être dangereux, qui ne se manifeste qu'après un certain temps.

3. En raison d'une situation stressante, lorsque les endorphines, la sérotonine commencent à tomber dans le cerveau de l'enfant, l'enfant a de graves maux de tête. Souvent, un adolescent subit un grand stress émotionnel, pour lui une querelle avec ses pairs, les parents est une tragédie, il commence à s'inquiéter beaucoup. Dans le même temps, les maux de tête ne sont pas permanents, ils ne se calment que lorsque l'enfant se calme et se débarrasse de la tension.

4. Maux de tête chez un adolescent en raison d'un rhume. Lorsqu'un enfant tousse, il a le nez qui coule, il éternue fréquemment et le nerf trijumeau peut être affecté. Dans ce cas, des sensations douloureuses aiguës apparaissent, qui peuvent être constamment répétées. Les maux de tête sont associés à une maladie infectieuse, un processus inflammatoire dans le cou.

Causes des maux de tête liées à l'âge

1. En raison de la perturbation hormonale, à cause de cela, des maladies de nature chronique commencent à se manifester, l'enfant peut développer de l'acné, de l'acné et de graves maux de tête. Chez les adolescentes, des sensations désagréables apparaissent avant ou pendant les menstruations.

2. À cause de mauvaises habitudes. Souvent, les adolescents commencent à essayer tout ce qui est impossible pour se rapprocher de l'âge adulte et prouver leur force à leurs pairs. Lorsqu'un adolescent commence à fumer, inhale une grande quantité de tabac, il développe un mal de tête sévère, la mémoire diminue, des problèmes de vision apparaissent, l'enfant peut devenir très irrité sans raison.

3. Un adolescent souffre souvent de maux de tête dus à un surmenage important. Beaucoup à l'école, souvent l'enfant visite en plus différentes sections, il n'a pas le temps de se reposer, il souffre donc de surmenage nerveux.

Lorsqu'un adolescent a besoin de soins médicaux pour des maux de tête?

Il est important de consulter immédiatement un médecin si un enfant, en plus d'un mal de tête, présente des symptômes tels que:

1. Augmentation de la température corporelle, qui ne peut pas être abaissée à l'aide d'antipyrétiques.

2. Il est difficile pour un enfant de lever la tête lorsqu'il est couché sur le dos.

3. Si la fonction motrice est altérée, la coordination.

4. L'enfant a sommeil, déprimé, c'est dur pour lui.

5. Vomissements sans diarrhée.

Dans cette situation, il est préférable d'appeler immédiatement les secours..

Traitement des maux de tête chez les adolescents

Veuillez noter que les remèdes que vous utilisez pour soulager la douleur ne doivent pas être administrés à votre enfant; il peut avoir un certain nombre d'effets secondaires différents. Interdit "Citramon" pour les maux de tête, si l'enfant a moins de 16 ans, il affecte négativement le foie. Mieux vaut préférer "Nurofen"

Vous pouvez vous débarrasser des migraines sévères avec le paracétamol, la phénacétine, le naproxène. Si les crises sont bénignes, vous pouvez donner de l'acide acétylsalicylique à l'enfant, vous devez utiliser ce médicament avec précaution pour protéger l'enfant du syndrome de Reye.

Un mal de tête lancinant peut être soulagé avec Sumatripan. Si un enfant présente un symptôme dû à une tension nerveuse, vous pouvez lui donner des anti-inflammatoires non stéroïdiens, le paracétamol aide efficacement, mais rappelez-vous qu'il affecte négativement l'état du foie et du tractus gastro-intestinal..

Prévention des maux de tête chez les adolescents

1. Sortez autant que possible.

2. L'enfant doit dormir suffisamment, ne pas lui permettre de s'asseoir devant l'ordinateur, la télévision jusqu'à la nuit.

3. Buvez des tisanes, vous pouvez utiliser de la mélisse, de la camomille ou de la menthe.

4. Après l'école, l'enfant doit dormir, se reposer, puis s'asseoir pour les leçons.

5. Donnez à votre enfant un massage de la tête.

N'oubliez pas que les maux de tête chez les adolescents doivent être observés par un médecin; ils peuvent être le symptôme d'un processus pathologique dans le corps. Lorsqu'un enfant souffre de maux de tête constants, s'ils persistent même après le repos de l'enfant, les crises deviennent régulières, il est impératif d'examiner l'adolescent.

Ainsi, les maux de tête à l'adolescence peuvent ne pas être dangereux, ils surviennent en raison des hormones qui sautent pendant cette période. Dans certaines situations, de graves maux de tête persistants peuvent être le symptôme d'une maladie potentiellement mortelle pour l'enfant - la méningite. sarcomes du cerveau, accident vasculaire cérébral, pouvant survenir dans l'enfance, processus inflammatoire dans le système nerveux, lésion cérébrale traumatique, maladies vasculaires et problèmes avec d'autres organes internes de l'enfant.

Maux de tête chez les adolescents

Les maux de tête fréquents inquiètent non seulement les adultes mais aussi les enfants. L'essentiel n'est pas seulement de découvrir la cause de la maladie, mais aussi de trouver la bonne façon de la traiter..

Causes des maux de tête chez un adolescent

Le rythme de vie des jeunes ne peut pas être qualifié de modéré. Cela affecte également son influence sur l'état interne d'un organisme en croissance. Les causes les plus courantes de maux de tête sont:

  1. Augmentation de la fatigue
  2. Stress fréquent
  3. Changements hormonaux
  4. L'influence des mauvaises habitudes
  5. Augmentation de la pression artérielle
  6. Attaque de bruit.

Environ 80% des adolescents sont sensibles à cette maladie. Cela signifie que quatre écoliers sur cinq connaissent l'inconfort associé à la douleur à la tête..

En raison de leur âge, les enfants ne font pas toujours attention à l'inconfort, ne se plaignent pas d'inconfort. Et les adultes doivent être plus vigilants, pour ne pas permettre une évolution prolongée de la douleur chez leur enfant. Cela vous permettra de diagnostiquer à temps et de prescrire le bon traitement..

Faire face aux causes externes

Il suffit d'être attentif au quotidien de l'enfant pour minimiser ses souffrances de douleurs à la tête.

Il existe de nombreux cas dans la vie d'un adolescent où son système nerveux est stressé. La surcharge émotionnelle les accompagne à la maison et à l'école..

Les sensations douloureuses proviennent d'une tension accrue, elles peuvent être douloureuses et lancinantes. L'inconfort peut être accompagné de symptômes courants: nausées, vomissements, perte d'énergie. Il est important pour un adolescent d'apprendre à les surmonter. Sinon, ils peuvent menacer de troubles graves..

Avec les pilules, vous ne ferez que noyer le problème, pas le résoudre. Une consultation opportune avec un psychologue est la bonne approche de la question de la santé.

La tâche des adultes: fournir correctement un soutien moral et pratique à un jeune homme ou une jeune fille. Il est important de devenir un interlocuteur attentif, de laisser l'enfant s'exprimer et de prendre ensemble la bonne décision..

Un organisme en croissance doit tout recevoir avec modération: ni plus, ni moins. Une attention particulière doit être accordée à la routine quotidienne correcte. Le sommeil de l'adolescent dure environ 10 heures. En accordant une attention maximale à l'école, aux amis, à l'ordinateur, l'enfant ne règle souvent pas la quantité de sommeil, le considérant sans importance. Mais pour un organisme en croissance, c'est le sommeil et le repos normal qui sont décisifs. Convainquez votre adolescent de s'endormir avant minuit pour éviter les maux de tête.

Le tabagisme et l'alcool sont nocifs pour un jeune corps. Les adultes et les enfants le savent. Mais c'est à l'adolescence que se produit leur première «connaissance»..

Le tabagisme s'accompagne de vasoconstriction, provoquant des maux de tête. Boire de l'alcool, le plus souvent en entreprise, l'adolescent lui-même pousse le corps vers les problèmes. Les boissons énergisantes modernes peuvent également causer de la douleur et de nombreuses maladies..

Le tabagisme et l'alcool peuvent affaiblir les systèmes respiratoire et cardiovasculaire, endommager les dents, ce qui accélère la visite chez le dentiste. Ici, il est important de convaincre l'adolescent qu'il n'a pas besoin de problèmes inutiles. Mener un mode de vie sain est beaucoup plus sain.

4. manque de liquide dans le corps

La raison est triviale, mais courante. Une activité physique intense, une transpiration accrue, surtout en été, entraînent un manque d'eau dans le corps. La tête commence à faire plus mal si vous buvez, mais les mauvaises boissons, comme le café. Pour éliminer la douleur, buvez simplement de l'eau claire.

Les violations du régime alimentaire, la consommation de certains aliments nocifs pour le corps de l'enfant provoquent des maux de tête. Convainquez votre adolescent de ne pas sauter le petit-déjeuner, de manger régulièrement et de ne manger que des aliments sains. Et puis les maladies ne pourront pas s'approcher de lui.

Maladies accompagnées de maux de tête

Dans le même temps, les maux de tête ne peuvent être qu'un signe avant-coureur de problèmes de santé plus graves..

Un mal de tête apparemment inoffensif peut résulter de:

  • Problèmes vasculaires
  • Migraine
  • Méningite
  • Encéphalite
  • Développement tumoral.

La tête fait souvent mal à cause d'un traumatisme (ecchymose, commotion cérébrale, hématome, fractures, etc.). La douleur n'apparaît parfois pas immédiatement, ce qui rend le diagnostic particulièrement difficile. Si de tels malheurs se produisent, vous ne devez pas refuser un examen complet du corps..

Traitement des maux de tête à domicile

Avant de contacter un spécialiste, il convient de mener un «traitement» indépendant:

  • Faites des promenades en plein air par tous les temps
  • Boire de la camomille et du thé à la menthe, ils apaisent
  • Couchez-vous régulièrement à la même heure, dormez au moins 10 heures
  • Apprenez le massage de la tête le plus simple.

La santé des enfants est très importante. Une consultation rapide avec un spécialiste vous aidera à ne pas manquer une maladie grave. Si les symptômes de la douleur ne s'arrêtent pas, mais reviennent avec une constance enviable, il est temps de passer un examen médical..

Traitement médical

Il est impossible d'éliminer certaines des causes des maux de tête à la maison. Nous avons besoin du soutien qualifié de spécialistes, de leurs connaissances et des capacités d'une institution médicale. Cas dans lesquels il est impératif de consulter un médecin:

  1. Hypothermie. A cause du simple désir d'un adolescent de se démarquer par sa «beauté», beaucoup négligent les vêtements normaux pour la saison: un chapeau ou un pantalon chaud en hiver. L'hypothermie menace la méningite. Les maux de tête sévères accompagnant la maladie peuvent être réduits par une grande quantité de boisson chaude, en prenant de la vitamine C. Seul le médecin prescrit les médicaments antiviraux nécessaires qui aident à se débarrasser rapidement des maux de tête et au rétablissement complet de l'enfant.
  2. Maladies des organes internes. Ils provoquent une douleur intense. Il est important de ne pas manquer les problèmes de santé de l'adolescent et de l'aider à temps. Une consultation en temps opportun avec un spécialiste est la première étape du rétablissement.

Les comprimés sont très dangereux pour un jeune corps. Les médicaments «adultes» ne doivent pas être proposés aux enfants de moins de 15 ans. Le Citramon traditionnel devrait être remplacé par Nurofen.

Les migraines infantiles seront soulagées par le paracétamol. La phénacétine, le naproxène, l'ibuprofène soulageront les crises graves. L'acide acétylsalicylique neutralise les accès légers de maux de tête (mais en aucun cas, ne donnez pas d'aspirine aux enfants si la douleur est causée par une forte fièvre).

Sumatripan soulagera la douleur du faisceau. La douleur de tension la plus courante est traitée avec de l'ibuprofène et du paracétamol.

La santé, en particulier la santé des enfants, ne pardonne pas les blagues. Remarquer le moindre inconfort chez un enfant, ne le rejetez pas, consultez un spécialiste en temps opportun.

Comment aider si un enfant a mal à la tête et vomit

Les enfants ont des maux de tête pour diverses raisons, et seulement dans un cas sur vingt, l'état du bébé nécessite une attention et une consultation sérieuses avec un médecin. Mais la symptomatologie elle-même ne doit pas être ignorée..

Une condition dangereuse peut être dans laquelle la nausée rejoint le mal de tête. Dans ce cas, il est préférable de consulter un thérapeute, et si des vomissements apparaissent, appelez immédiatement une ambulance. La raison peut être à la fois un empoisonnement banal et une maladie aussi mortelle que la méningite..

  1. Causes des maux de tête et des nausées
  2. Quels symptômes devraient être alarmants?
  3. Provocateurs
  4. Migraine
  5. Commotion cérébrale et traumatisme crânien
  6. Déshydratation
  7. Troubles vasculaires
  8. Mauvaise nutrition
  9. Syndrome acétonémique
  10. Infections virales
  11. Méningite
  12. Maladies de l'estomac et de l'intestin
  13. Encéphalite
  14. Polio
  15. Empoisonnement
  16. Maux de tête accompagnés de nausées et de fièvre
  17. Comment fournir les premiers soins
  18. Quand est-il nécessaire de consulter un médecin
  19. Traitement
  20. Méthodes préventives

Causes des maux de tête et des nausées

Si des nausées et des maux de tête sont observés, que pourrait-il être?

Une cause courante qui ne nécessite pas de traitement sérieux est le surmenage..

Manque de sommeil, traumatisme psychologique, névrose lors des examens, le manque d'air frais peut entraîner des maux de tête pas trop forts et des nausées légères.

Dans ce cas, après le repos et la marche, l'état du bébé reviendra généralement à la normale..

De plus, des symptômes apparaissent parfois après une exposition au soleil de plus de trois heures ou dans une pièce chaude et étouffante. Une fois les facteurs de provocation éliminés, le mal de tête de l'enfant disparaîtra en quelques heures.

Important! Dans 20% des cas, des symptômes similaires, accompagnés de plusieurs signaux plus alarmants, sont le début de maladies extrêmement désagréables - infection virale, encéphalite, empoisonnement ou traumatisme crânien, dont les parents peuvent ne pas être au courant..

Quels symptômes devraient être alarmants?

Il vaut la peine de s'inquiéter du moment où les nausées et les maux de tête sont associés à d'autres symptômes.

Une augmentation de la température à 37-37,5 degrés peut indiquer l'apparition d'un rhume. Si le bébé a des vertiges, cela indique des problèmes avec l'appareil vestibulaire, une alimentation avariée (empoisonnement) ou une déshydratation.

En outre, les restrictions alimentaires constantes inhérentes aux jeunes enfants et adolescents impliqués dans le sport ou la danse peuvent entraîner des étourdissements sur fond de nausées et de maux de tête..

Une faiblesse générale, une léthargie du bébé indiquent à la fois l'apparition d'une maladie infectieuse grave et un surmenage sévère.

Des mains et des pieds froids sur fond de maux de tête et de nausées légères indiquent des troubles vasculaires..

Important! Il est urgent d'appeler un médecin ou une ambulance si l'enfant a un mal de tête douloureux et sévère sur fond de température supérieure à 38 degrés et des vomissements.

Provocateurs

Un certain nombre de maladies dans lesquelles le bébé a des maux de tête et des nausées nécessitent un traitement ou des changements de mode de vie.

Après avoir éliminé les principales causes de douleur à la tête,.

Migraine

Une douleur intense et lancinante dans le côté gauche ou droit de la tête, des yeux ou de l'occiput est caractéristique d'une migraine. Il se manifeste chez les enfants d'au moins huit ans, les filles tombent plus souvent malades que les garçons.

La douleur s'accompagne d'une photophobie, d'une aggravation de la condition avec des sons forts et d'une réaction vive aux odeurs. La nausée survient au sommet de la vague de douleur. Dans de rares cas, au moment de l'attaque, l'enfant peut vomir, cela conduit à un soulagement de la maladie. La migraine apparaît sans fièvre.

Avec des migraines régulières, une visite chez un thérapeute et un neurologue est nécessaire.

Commotion cérébrale et traumatisme crânien

En présence de maux de tête et de nausées, il convient de vérifier auprès de l'enfant et des adultes qui l'accompagnent, si le bébé est tombé ce jour-là, s'il y a eu un coup à la tête.

Parfois, un enfant, en parlant, se souvient soudainement que le soir, il est tombé d'une balançoire ou s'est disputé avec un camarade de classe.

Important! Même un traumatisme crânien léger nécessite un repos complet et une consultation avec un neurologue.

Déshydratation

L'état douloureux de l'enfant avec un manque aigu de liquide est complété par une léthargie, une anxiété accrue.

Le principal symptôme d'une déshydratation sévère est les pleurs secs, dans lesquels les larmes ne coulent pas. Il est difficile pour le bébé de mâcher, l'appétit diminue, les promenades et les jeux ne suscitent pas d'intérêt.

Important! Avec une déshydratation prolongée, les bras et les jambes commencent à trembler, l'enfant ne peut pas écrire avec un stylo, de temps en temps il a des convulsions.

Ne sous-estimez pas ce problème, car l'eau est nécessaire au métabolisme. Plus l'enfant est petit, plus les conséquences de la déshydratation peuvent être graves.

Troubles vasculaires

Les symptômes qui n'apparaissent que le matin indiquent une circulation sanguine altérée dans les vaisseaux du cerveau.

Frottez les bras et les jambes de votre bébé - s'ils ont froid.

Si l'enfant après le sommeil est pâle et en sueur, cela indique le début d'une dystonie vasculaire végétative.

Mauvaise nutrition

La présence de viandes fumées, de frites, de conserves, de restauration rapide et de boissons sucrées dans l'alimentation d'un mineur peut provoquer des migraines et le fait que l'enfant ait constamment des nausées. Avec un changement de régime, les symptômes disparaissent en deux à trois mois.

Syndrome acétonémique

Il est extrêmement rare que les maux de tête et les nausées indiquent un état pathologique, accompagné d'une augmentation de la teneur en corps cétoniques dans le sang. Les symptômes d'empoisonnement, l'odeur d'acétone de la bouche et des vomissements sévères répétés sont ajoutés à la ligne de base..

La maladie se développe en raison de troubles métaboliques.

Infections virales

Les maux de tête et les nausées accompagnés de vomissements intermittents indiquent une intoxication du corps. Elle est causée par des virus ou des bactéries. La condition s'accompagne d'une léthargie générale de l'enfant, d'une perte d'appétit, d'irritabilité, de fièvre jusqu'à subfernale (37-37,3).

La thérapie visera à éliminer la cause de la maladie douloureuse - grippe, rhume, infection bactérienne.

Méningite

L'inflammation de la muqueuse du cerveau est une maladie dangereuse, en particulier pour les enfants d'âge préscolaire.

Il nécessite une hospitalisation immédiate et un traitement urgent..

Il est nécessaire d'appeler une ambulance si l'enfant a un mal de tête lancinant, il est raide et apparaît également:

  1. faiblesse, manque d'intérêt pour ce qui se passe;
  2. augmentation du tonus musculaire de l'occiput;
  3. éruption cutanée sur le visage et le corps;
  4. perte de conscience, confusion des pensées;
  5. Température.

Important! Un traitement retardé ou son absence avec un diagnostic aussi redoutable entraîne le handicap du bébé voire la mort.!

Maladies de l'estomac et de l'intestin

Si un petit enfant a mal à la tête, des vomissements périodiques apparaissent, c'est-à-dire la probabilité d'une maladie intestinale. La plupart des maladies sont accompagnées de symptômes tels que:

  1. augmentation de la formation de gaz;
  2. la diarrhée;
  3. température à moins de 37,5 degrés;
  4. léthargie.

La prise d'analgésiques ou d'antispasmodiques sans diagnostic approprié peut entraîner une forte détérioration de l'état d'un petit patient.

Encéphalite

L'inflammation du cerveau est une maladie terrible dans laquelle le bébé a mal à la tête, il est malade et son esprit est confus. Il se caractérise par une forte augmentation de la température, jusqu'à des valeurs critiques (40-41 degrés), des convulsions et souvent une perte de conscience.

Important! Si vous n'appelez pas les médecins à temps et commencez le traitement, le bébé tombera dans le coma.

Polio

Aujourd'hui, maladie infectieuse rare mais très contagieuse.

Affecte principalement les tout-petits de moins de 6 ans.

Les maux de tête et les nausées sont l'un des signes d'accompagnement de la pathologie.

En fonction de l'intensité avec laquelle la maladie se développe, l'enfant peut vomir, une toux sèche et aboyante commence, le nasopharynx devient rouge et gonfle. La poliomyélite est presque toujours accompagnée d'une température supérieure à 38 degrés et d'une léthargie.

L'enfant doit être immédiatement placé dans le service des maladies infectieuses de l'hôpital. Si elle n'est pas traitée, la maladie peut entraîner la mort ou une invalidité grave du mineur.

Empoisonnement

Des vomissements dans le contexte du fait que l'enfant est raide, accompagné d'un mal de tête pulsatile aigu, peuvent indiquer une intoxication grave - alimentaire ou toxique.

Le tableau clinique en cas d'empoisonnement est toujours brillant. Le bébé a de la fièvre, des douleurs abdominales, il demande constamment à boire, ne sort pas du lit.

Référence. Avant l'arrivée du médecin, vous devez boire beaucoup à l'enfant et essayer de faire vomir - cela aidera à atténuer les symptômes..

Maux de tête accompagnés de nausées et de fièvre

Tous les symptômes ensemble sont un signe d'avertissement. Ils peuvent indiquer l'apparition d'une maladie grave (poliomyélite, méningite) ou d'une infection virale.

Important! Pour toute élévation de température chez le bébé au-dessus de 38 degrés, accompagnée de nausées ou de vomissements et de maux de tête aigus, vous devez appeler un médecin à domicile ou une ambulance.

Comment fournir les premiers soins

Avec des symptômes prononcés, vous n'avez pas besoin de risquer la santé du bébé, il vaut mieux jouer la sécurité et appeler la clinique. Avant l'arrivée du pédiatre de district, afin de soulager l'état du petit patient, il faut:

  1. mettre le patient sur un lit ou un canapé;
  2. s'il vomit, mettez-le sur le côté, apportez une bassine;
  3. buvez constamment de l'eau propre ou des boissons aux fruits;
  4. si la température est très élevée - donnez du «paracétamol» aux enfants, mettez une compresse de glace pilée sur le whisky;
  5. ouvrez les fenêtres tout en fermant les rideaux - la lumière peut déranger l'enfant et le flux d'air est nécessaire.

En cas d'empoisonnement, buvez beaucoup. En aucun cas, vous ne devez donner à votre enfant des antibiotiques et des anti-inflammatoires par vous-même. Cela peut brouiller les symptômes et compliquer le diagnostic ultérieur de la maladie..

Quand est-il nécessaire de consulter un médecin

Il est nécessaire d'appeler un médecin à domicile ou d'appeler une ambulance si les symptômes suivants s'ajoutent à la douleur:

  1. nausées sévères accompagnées de vomissements;
  2. température supérieure à 38 degrés;
  3. confusion de conscience;
  4. le bébé tremble;
  5. l'estomac fait mal ou "se tord";
  6. diarrhée avec une odeur piquante de selles;
  7. le bébé a perdu connaissance, y compris pendant une courte période.

Référence. Vous devez également consulter un thérapeute si cette gêne devient régulière et s'accompagne de léthargie et de nausées. Dans ce cas, vous devez demander l'aide d'un neurologue, d'un cardiologue et d'un ophtalmologiste, ainsi que passer un certain nombre de tests pour identifier la cause de la maladie..

Vidéo utile sur le sujet:

Traitement

La maladie est traitée de manière complexe, tandis que les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  1. diurétiques (furadonine);
  2. médicaments qui améliorent la circulation cérébrale;
  3. analgésiques - "Panadol" pour enfants, "Nurofen";
  4. antiémétiques.

Les médicaments seront prescrits par un médecin en fonction du diagnostic.

Méthodes préventives

Pour la prévention, il est nécessaire de prendre un certain nombre de mesures visant à éliminer les causes des maux de tête:

  1. Pour apprendre au bébé à bien se laver les mains, avec un antiseptique, bien rincer les fruits avant de manger, ne pas prendre de jouets sales dans sa bouche - cela évitera l'empoisonnement et l'infection par des bactéries pathogènes;
  2. surveiller attentivement la nutrition de l'enfant;
  3. lui offrir un bon sommeil, se promener au grand air.

Si les maux de tête sont de nature régulière, il est impératif de subir un examen, et également d'emmener l'enfant en massage ou chez un ostéopathe au moins une fois par an.

Ce que vous ne devriez certainement pas faire avec de tels problèmes, c'est de les ignorer. Les maux de tête récurrents indiquent souvent des maladies graves, y compris des maladies vasculaires. Si l'état ne s'améliore pas après le repos, la marche, la prise de paracétamol, vous devez montrer l'enfant à un neurologue, un pédiatre ou un cardiologue.

Un adolescent a mal à la tête et des nausées

Que faire si un adolescent est malade et a mal à la tête

Lorsqu'un petit enfant a mal à la tête, cela fait peur et vous fait voir un médecin. Mais si ce symptôme est observé chez un adolescent, la situation change. L'adulte se souvient qu'il a lui-même périodiquement des maux de tête - et rien, vivant. De plus, beaucoup disent que les maux de tête à l'adolescence sont courants, causés par des changements hormonaux.

  • maladies chroniques;
  • troubles du travail des vaisseaux sanguins - plutôt de nature congénitale;
  • caractéristiques génétiques,

C'est la cause de 73% des maux de tête chez les adolescents. Cela peut être causé par des raisons peu évidentes, à première vue:

  • assis prolongé à la table ou à l'ordinateur - lorsque le cou est dans un état tendu;
  • position de tête inconfortable pendant le sommeil;
  • stress fréquent;
  • situations de conflit.

C'est avec des céphalées de tension qu'un adolescent se plaint que sa tête lui fait mal tous les jours: les pauses sont si courtes qu'elles sont presque imperceptibles. La douleur commence dès le matin, se sent comme une pression, est localisée sur le front, les tempes, n'augmente pas avec l'effort physique. Pendant la journée, il peut changer d'emplacement et d'intensité..

Cette maladie fait également souvent ses débuts à l'adolescence - en raison du fait que la croissance active des os du squelette a commencé et qu'ils n'ont pas encore eu le temps de durcir. Et puis l'adolescent commence à lire allongé, à aller à des concerts ou à d'autres événements où vous devez vous étirer et incliner votre cou - et la colonne vertébrale de la colonne cervicale se plie. La circulation sanguine dans le cerveau se détériore et un mal de tête se développe.

C'est la principale cause de maux de tête chez les adolescentes. Les garçons ont également des migraines, mais elles deviennent moins fréquentes à partir de l'adolescence..

La migraine est basée sur une pathologie héréditaire dans une partie du vaisseau cérébral. Il peut être suspecté si au moins un parent souffrait de cette pathologie. La maladie se manifeste assez effrayante: c'est un mal de tête très sévère, qui augmente avec l'effort physique, les sons légers et forts, l'odeur d'essence, la consommation de café, de chocolat.

La douleur est le plus souvent localisée dans la moitié de la tête; certaines formes de celui-ci peuvent être accompagnées de troubles de la parole, de déficiences visuelles, de parésie des extrémités, de vomissements. Ceux-ci sont tous très similaires à la méningite ou à l'hémorragie sous-arachnoïdienne. La migraine diffère seulement:

  • aucune élévation de température;
  • la disparition des symptômes focaux dans le contexte de la disparition du mal de tête;
  • absence de tout changement dans la période interictale.

Si un adolescent ne mange pas à l'heure, il peut développer un mal de tête. Il peut y avoir 2 raisons à cela:

  1. une diminution non critique de la glycémie - comme signe d'une maladie du pancréas ou du foie;
  2. migraine.

Les raisons pour lesquelles un adolescent a mal à la tête peuvent être chroniques et aiguës:

Dans les maladies aiguës, le mal de tête s'accompagne d'autres symptômes: fièvre, mal de gorge, écoulement nasal. Pour les chroniques, la douleur peut être le seul symptôme.

Les changements hormonaux à l'adolescence peuvent entraîner une dystonie végétative-vasculaire, qui entraîne parfois une augmentation de la pression artérielle. À la suite de l'hypertension et des maux de tête apparaissent (le plus souvent, l'arrière de la tête commence à faire mal).

Les autres causes d'hypertension sont les maladies des reins, des glandes surrénales et du cerveau. Parfois, l'hypertension artérielle peut être causée par la consommation de grandes quantités de sel, de boissons énergisantes, de café.

Lorsque le cœur ne fonctionne pas correctement (de manière irrégulière), il n'y a pas assez de sang circulant vers le cerveau. Et en réponse à l'hypoxie, un mal de tête apparaît.

Attention: l'adolescent ne ressent pas forcément la violation du rythme. Seules les extrasystoles sont ressenties (comme un cœur qui coule ou, au contraire, un coup violent) et une augmentation de la fréquence cardiaque. Des arythmies plus sévères peuvent ne pas être ressenties.

Lorsque l'acuité visuelle diminue, l'adolescent commence à regarder de près: au tableau, aux nombres de transports en commun, aux visages d'amis. Dans ce cas, la cause du mal de tête est une surcharge des muscles oculomoteurs..

Lorsque vous vous sentez malade et avez mal à la tête, cela peut être à la fois une augmentation et une diminution de la pression intracrânienne. Dans de nombreux cas, ils surviennent dans le contexte d'une intoxication dans le contexte d'infections virales respiratoires aiguës, de la prise de certains médicaments, de mauvaises habitudes.

Mais cela peut également être causé par une maladie aiguë du cerveau, par exemple une méningite ou une hémorragie sous-arachnoïdienne..

Par conséquent, les nausées et les maux de tête, même sans fièvre, même s'ils sont passés, nécessitent un examen par un neurologue..

Le tabagisme, l'alcool et la plupart des drogues lorsqu'un adolescent les essaie pour la première fois peuvent causer des maux de tête. Cela est dû au fait que certains d'entre eux ont un effet direct sur les vaisseaux du cerveau, tandis que d'autres provoquent une intoxication.

Comment traiter les maux de tête chez les adolescents

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses causes de maux de tête - même pas la moitié sont répertoriées ici. Chacun d'eux a son propre examen et son traitement. Par conséquent, seul un neuropathologiste peut décider quoi faire..

Avant de lui rendre visite, vous devez offrir à l'enfant un mode de vie sain:

  • dormir suffisamment;
  • obtenir des protéines, des vitamines et des minéraux utiles avec la nutrition;
  • se promène au grand air et ne se détend pas devant l'ordinateur;
  • soutien aux parents lors de situations traumatisantes ou lors de mauvaises notes.

Alors, ne blâmez pas le mal de tête de votre adolescent sur les hormones. Contactez un neurologue, un cardiologue, un pédiatre, excluez toutes les terribles raisons et n'oubliez pas l'amour pour votre enfant mûr!

Que faire si un adolescent a des maux de tête fréquents

Si vous supprimez le mal de tête avec des pilules, il revient après un certain temps. Encore plus fort et, comme toujours, au mauvais moment. Sans prendre les mesures appropriées, la douleur devient chronique et interfère avec la vie. Découvrez comment les lecteurs du site gèrent les maux de tête et les migraines avec un sou.

Dans certains cas, les causes du mal de tête sont des symptômes de maladies nécessitant un traitement immédiat.

La migraine est une maladie héréditaire qui touche le plus souvent la population féminine. Ses premiers signes apparaissent vers l'âge de 14 ans, lorsque des changements hormonaux surviennent dans le corps de l'enfant..

La migraine se manifeste par une douleur désagréable qui ne se propage qu'à une seule zone de la tête dans la partie du temple et peut être accompagnée de nausées, de vomissements, de sensibilité aux facteurs externes: lumière vive, sons, odeurs.

Le mal de tête est similaire à des attaques durant différentes périodes.

Les enfants présentant un certain type de caractéristiques psychologiques sont sensibles aux crises de migraine. C'est un enfant avec des qualités de leadership, une activité sociale élevée, une bonne adaptation sociale, de l'anxiété.

Les crises de migraine peuvent être déclenchées par les facteurs suivants:

  • un changement brusque de temps;
  • stress;
  • la période comprenant la menstruation et l'ovulation;
  • manque de sommeil ou, au contraire, sommeil excessif;
  • prendre certains médicaments;
  • différents types de stimuli vestibulaires (voler en avion, voyager en voiture, en bus, naviguer sur le transport maritime, se balancer);
  • manger du chocolat, des œufs, du fromage, des agrumes, des noix, des viandes fumées, des tomates, des conserves, des aliments gras et épicés, de l'alcool;
  • constipation;
  • bruit constant, lumière vive;
  • odeur désagréable et piquante.

Maux de tête et vomissements chez un adolescent

Chaque personne dans sa vie a éprouvé des symptômes désagréables de maux de tête et des vomissements. Ces symptômes sont désagréables séparément, mais s'ils apparaissent ensemble, la personne devient mal à l'aise du tout.

Il y a de nombreuses raisons à cette condition, de l'empoisonnement aux lésions cérébrales traumatiques, ou même à certaines maladies dangereuses..

Pour un traitement approprié, chaque personne doit savoir ce qui ne va pas avec le corps et d'où viennent les maux de tête et les vomissements.

1. Hypertension artérielle

Si une personne souffre périodiquement de maux de tête sévères, qui sont parfois accompagnés de vomissements, il est très probablement hypertendu. Selon les médecins, c'est la crise hypertensive qui est à l'origine de ces symptômes désagréables..

2. Migraines

Les crises de migraine s'accompagnent non seulement de maux de tête sévères, d'une faiblesse du corps, de l'apparition de taches lumineuses et du clignotement de mouches devant les yeux. Souvent, des nausées et des vomissements s'ajoutent à ces signes de la maladie..

3. Maladies infectieuses

Nausées Vomissements. les maux de tête, la faiblesse et les courbatures sont les compagnons fréquents d'une maladie infectieuse. Dans la plupart des cas, ces symptômes sont complétés par la chaleur dans le corps et la fièvre. Il est nécessaire d'être très prudent avec les maladies infectieuses, car des vomissements incessants peuvent être un symptôme de développement d'une méningite.

4. Lésions cérébrales

Les vomissements et les maux de tête débilitants sont des symptômes persistants de traumatisme crânien (ecchymose ou commotion cérébrale). Si, après une blessure, des vomissements sévères s'ajoutent au mal de tête, vous devez appeler une ambulance dès que possible.

5. Tumeur cérébrale

Ce cas est assez rare, mais il se produit également. Si un mal de tête qui apparaît augmente progressivement et que les vomissements rares deviennent plus fréquents avec le temps, cela peut être le signe d'une tumeur cérébrale en développement..

6. Intoxication alcoolique

Très souvent, les personnes intoxiquées par l'alcool ont de graves maux de tête et des nausées, qui se transforment en vomissements. Dans ce cas, les vomissements ne doivent pas être arrêtés, car le corps tente de se débarrasser des substances toxiques. Vous pouvez boire des médicaments adsorbants qui accéléreront le processus de nettoyage du corps.

Maux de tête et vomissements chez un enfant

Il est beaucoup plus facile d'identifier les causes des symptômes désagréables apparus chez un jeune patient. Premièrement, l'hypertension et les migraines peuvent être immédiatement exclues..

Il est important de déterminer tous les symptômes de l'enfant, car s'il y a une forte fièvre, le bébé est le plus susceptible d'avoir une maladie infectieuse. Lorsque la température corporelle n'augmente pas et que les nausées et les maux de tête ne diminuent pas, il est possible que l'enfant ait une commotion cérébrale.

À l'appui de vos hypothèses, il vaut la peine d'examiner la tête de l'enfant, car il peut y avoir des traces d'ecchymoses et de lésions cutanées.

Maux de tête, fièvre et vomissements chez un enfant

Dans 95% des cas, un enfant atteint d'une maladie infectieuse a de la fièvre, des maux de tête et des vomissements. Si des vomissements surviennent une fois, cela peut être considéré comme une réaction normale à une forte augmentation de la température..

Lorsqu'un enfant souffre de vomissements constants et incessants, il doit être montré au médecin dès que possible, pour lequel il serait plus juste d'appeler une ambulance..

Ensemble, ces symptômes peuvent indiquer une inflammation des méninges, c'est-à-dire une méningite, ce qui signifie qu'un retard peut menacer des conséquences catastrophiques..

Dans la plupart des cas, les vomissements accompagnés de maux de tête sont une raison pour l'hospitalisation d'un enfant (en particulier d'un petit), car, contrairement aux adultes, les jeunes patients développent une déshydratation très rapidement en raison d'une violation de l'équilibre eau-sel dans le corps. Santé pour vous et vos enfants!

Que faire si un enfant a mal à la tête?

Beaucoup de gens considèrent que les maux de tête et les plaintes à ce sujet chez les enfants sont insignifiants. Souvent, les parents ne prennent pas ces plaintes assez au sérieux. Cependant, cela peut jouer une blague cruelle sur la santé de l'enfant..

Le mal de tête est un symptôme (signe) de nombreuses maladies, il peut être de nature différente, localisé dans différentes zones en fonction des raisons qui l'ont causé.

Il y a plusieurs raisons à cela (presque tout changement d'état de santé peut en être accompagné).

Surmenage nerveux et juste fatigue, inconfort psychologique, émotions négatives ou, au contraire, surexcitation pendant le jeu, séjour prolongé dans une pièce étouffante - tout cela peut être accompagné d'un mal de tête chez un enfant.

Dans ces cas, le mal de tête est simplement un signal que le système nerveux a besoin de repos et que le cerveau a besoin d'oxygène ou de nutriments..

Les maux de tête sont un compagnon constant du rhume et de l'hyperthermie avec diverses infections. Avec une diminution de la température corporelle, ce mal de tête disparaît généralement.

Lorsqu'un traumatisme crânien est suspecté, le mal de tête est un signal beaucoup plus grave. S'il s'accompagne de nausées et de vomissements, qui ne sont pas associés à la prise alimentaire, vous devez immédiatement consulter un médecin afin d'être examiné pour la présence d'un traumatisme crânien interne, d'une commotion cérébrale, d'un hématome intracrânien, etc..

Il existe des situations où un mal de tête associé à d'autres signes caractéristiques est un indicateur de conditions très dangereuses pour la vie et la santé. Leur reconnaissance opportune joue parfois un rôle essentiel..

Le mal de tête appliqué à l'ingite est persistant, souvent insupportable (jusqu'à un cerveau qui pleure), le plus souvent accompagné d'une augmentation de la température corporelle et de vomissements répétés.

Les céphalées avec augmentation de la pression (hypertension artérielle), diminution de la pression (hypotension artérielle) ou migraine sont sourdes, de nature pressante, souvent paroxystiques. Peut être accompagné de vomissements, mais non accompagné de fièvre.

La céphalée de névrite (inflammation nerveuse) est locale (locale) et s'accompagne d'une hyperesthésie (hypersensibilité d'une certaine zone). Ne vomit jamais, mais peut être accompagné de fièvre.

Les maux de tête avec intoxication augmentent et diminuent nécessairement après des vomissements (ou un lavage gastrique).

Toutes ces conditions sont dangereuses et nécessitent un traitement hospitalier urgent. Si des maux de tête, de la fièvre et des vomissements surviennent simultanément, emmenez immédiatement l'enfant à l'hôpital le plus proche. Si cela s'accompagne de convulsions ou de perte de conscience, il s'agit également d'un cas d'urgence nécessitant une hospitalisation urgente.

Si la cause du mal de tête est connue, prenez le médicament prescrit par votre médecin.

Sinon, mesurez la température, examinez l'enfant et essayez de recueillir les informations les plus complètes. Lorsque la douleur a commencé, quels autres symptômes sont apparus simultanément, y a-t-il eu un traumatisme, du stress, l'enfant a-t-il pris des aliments, des pilules et d'autres substances douteux?.

Faites attention à la nature des fonctions physiologiques de l'enfant, observez son comportement - coordination des mouvements, réaction à la lumière, état psychologique général.

Vous devriez mettre l'enfant au lit, vous calmer. Avant l'arrivée du médecin, collectez toutes les informations qui peuvent être utiles.

Les antipyrétiques et les analgésiques ne doivent pas être administrés inutilement. Vous ne devez pas non plus réchauffer l'enfant, les bains, les massages et les mouvements actifs sont contre-indiqués.

Que faire si vous avez mal à la tête après une intoxication?

Le mal de tête en cas d'empoisonnement n'est pas le symptôme le plus significatif, mais dans les cas bénins, c'est elle qui peut attirer l'attention d'une personne sur le fait que son corps a été intoxiqué. En cas d'intoxication grave, le mal de tête, qui s'accompagne de nausées et de vomissements, n'a pas tellement d'importance.

informations générales

Il existe plusieurs types d'empoisonnement, selon les causes qui les ont provoqués:

  • Intoxication alimentaire, intoxication alcoolique;
  • Intoxication avec des drogues et des stupéfiants;
  • Empoisonnement avec des produits chimiques ménagers et des poisons ménagers;
  • Intoxication par des substances toxiques industrielles, intoxication par des poisons agricoles - insecticides, mauvaises herbes, engrais;
  • Intoxication avec des agents de guerre chimique.

Les symptômes et le traitement de chaque type d'empoisonnement dépendent beaucoup de sa cause, et le mal de tête aura ses propres caractéristiques à chaque fois. La raison de son apparition avec diverses intoxications est la pénétration d'une substance toxique dans le sang. Cela fait partie du syndrome d'intoxication général, qui survient non seulement en cas d'empoisonnement, mais également en cas de maladies infectieuses et de maladies chroniques des reins et du foie..

Les nausées et les vomissements sont des manifestations du même syndrome; ils surviennent en tant que réaction du corps à l'empoisonnement et à une tentative d'éliminer la substance nocive. L'augmentation de la température dans de tels cas est de nature réflexe - c'est un moyen universel de lutte du corps humain non seulement contre les bactéries pathogènes, mais aussi avec certains poisons..

Maux de tête chez les écoliers. Les conseils du neurologue

Les maux de tête sont une raison très courante de consulter un neurologue. Les maux de tête sont fréquents chez les adultes et les enfants. Chez les enfants, les maux de tête surviennent le plus souvent pendant la période où ils commencent l'école. Et l'attrait maximal pour un neurologue (par expérience personnelle) se situe entre 10 et 12 ans.

Lorsque des parents d'enfants d'âge préscolaire viennent me voir pour me plaindre de maux de tête, je suis immédiatement alarmé. Les maux de tête chez les enfants d'âge préscolaire, en particulier les maux de tête avec vomissements, nécessitent l'exclusion d'une augmentation de la pression intracrânienne, du processus volumétrique (tumeurs cérébrales).

Bien que des migraines puissent être observées chez les enfants d'âge préscolaire (il peut également y avoir des maux de tête avec des vomissements), mais beaucoup moins souvent que dans le groupe plus âgé. Le sujet des maux de tête chez les enfants est vaste.

Je me concentrerai sur les maux de tête chez les écoliers, plus précisément sur les céphalées de tension (HDN), puisqu'elles surviennent plus souvent.

Caractéristiques des maux de tête

Chez les écoliers, les maux de tête peuvent être causés par différentes raisons, différentes maladies. Cependant, les causes les plus courantes de maux de tête chez les écoliers sont les céphalées de tension, environ 80%. Bien entendu, les écoliers ont également des migraines et d'autres maladies caractérisées par des maux de tête.

Naturellement, les enfants n'ont pas de mécanismes adaptatifs parfaits du corps, et surtout souvent une certaine immaturité du système nerveux autonome est révélée. Signes de dysfonctionnement autonome - dépendance météorologique (réponse aux conditions météorologiques), transpiration excessive, fluctuations de la température corporelle, mains froides et autres symptômes sont observés assez souvent chez les enfants.

Le dysfonctionnement autonome chez les écoliers aggrave les maux de tête en HDN.

La céphalée de tension survient chez 30 à 40% des écoliers entre 7 et 17 ans. Le HDN chez les écoliers est plus souvent localisé dans les régions pariétales et temporales. Bien qu'il puisse être observé dans la région occipitale, mais moins souvent. Il n'y a pas de vomissements de tension avec maux de tête. HDN survient plus souvent après l'exercice. Après un effort psycho-émotionnel et physique.

Ces maux de tête apparaissent à l'école ou le soir. Et le week-end, et surtout lorsqu'il y a des vacances, les enfants ne se plaignent pas de maux de tête. Cela ne veut pas dire que les enfants font semblant. C'est juste qu'ils ont vraiment des maux de tête pendant l'effort..

D'une part, l'école exige l'accomplissement de certaines tâches et, d'autre part, les parents exigent l'achèvement des devoirs. Chez les enfants atteints de HDN, certains traits de personnalité sont plus souvent déterminés: tension, anxiété.

De tels maux de tête peuvent survenir chez des enfants très responsables qui ont peur d'être en retard à l'école, d'obtenir une note insatisfaisante à l'école et qui sont sensibles aux commentaires des enseignants et des parents. Cela aggrave la situation lorsque l'enfant est chargé de plusieurs classes en sections ou en cercles.

Ces dernières années, la vie est devenue très intense, les vitesses croissent dans tout. Les demandes augmentent, le niveau d'information augmente et les besoins en connaissances augmentent dès les premières années d'école. Quelqu'un peut supporter un tel rythme et de telles charges, mais quelqu'un ne le peut pas. C'est la première raison du développement de céphalées de tension - psycho-émotionnelles.

La deuxième raison du développement du HDN est la tension des muscles du cou et des muscles du crâne. Une telle tension musculaire peut provenir d'une position prolongée à un bureau, à la maison à une table, en particulier lorsque les enfants passent beaucoup de temps devant l'ordinateur. Et c'est très mauvais quand la position à la table est dans la mauvaise position.

Diagnostic des céphalées de tension

Le diagnostic de tels maux de tête n'est pas difficile pour un médecin expérimenté. En commençant par l'interrogation de l'enfant et de ses parents sur l'apparition des maux de tête, où ils sont localisés, comment ils sont caractérisés, quand ils surviennent et comment ils sont provoqués, il est possible de déterminer ce qui cause les maux de tête de l'enfant..

Ensuite, le neurologue examine l'enfant et lui prescrit un examen supplémentaire. L'arsenal des examens en neurologie est actuellement vaste. Après avoir examiné l'enfant, le neurologue prescrira l'examen nécessaire.

Cependant, ce qui est souhaitable pour tous les enfants souffrant de tels maux de tête est un examen échographique des vaisseaux du cou (USG des vaisseaux du cou).

Traitement des céphalées de tension

Le traitement du HDN chez les enfants est quelque peu différent du traitement de ces maux de tête chez les adultes. Qu'avons nous à faire:

  • Améliorer l'environnement psycho-émotionnel dans la famille et à l'école.
  • Essayez d'identifier les situations traumatiques à l'école et à la maison et, si possible, éliminez-les.
  • S'il est difficile et difficile pour un enfant d'assister à plusieurs sections et cercles, il est possible d'arrêter d'assister à quelque chose. Habituellement, à la réception, ils demandent à l'enfant: "Vous êtes engagé dans des sections et des cercles, et qu'est-ce que vous n'aimez pas?" Si l'enfant dit qu'il n'aime pas assister à certaines sections ou cercles, ils recommandent aux parents d'y réfléchir et peut-être d'arrêter d'étudier là-bas..
  • Peut-être que l'enfant a des situations tendues dans une équipe ou avec un enfant en particulier, alors essayez de résoudre cette situation.
  • Respect du sommeil et de la nutrition. Il est nécessaire que l'enfant dorme suffisamment pour qu'il ait le temps de se reposer. Il y a certaines difficultés ici. Tout le monde connaît les types de personnes «hiboux» et «alouettes». Ainsi, dans la majorité des enfants du primaire, il y a des «lève-tôt» - ils se couchent tôt et se lèvent tôt sans aucun problème. Et avec l'âge, lorsqu'un enfant devient adolescent, son horloge biologique change très souvent et les adolescents de "alouettes" deviennent "hiboux". Par conséquent, il est très difficile pour les adolescents de se coucher le soir. Ils peuvent jouer sur l'ordinateur pendant longtemps et la nuit aussi. Et ils ne se couchent pas en disant qu'ils ne veulent pas ou ne peuvent pas, et le matin, ils sont très difficiles à élever.
  • Pendant le travail mental, les cellules cérébrales ont besoin de glucose comme matière énergétique. Et si l'enfant a faim, cela peut également provoquer des maux de tête. Et dans le même temps, il est conseillé d'exclure les aliments contenant de la caféine de l'alimentation des enfants..
  • Il est important d'alterner travail mental et physique, sport et il est important que l'enfant ne reste pas assis longtemps devant l'ordinateur dans une position forcée..
  • Le bon mobilier pour la classe, la maison et l'école.
  • Massage de la zone du col et de la tête. Gymnastique comprenant des éléments de relaxation post-isométrique.
  • Si nécessaire, cours avec un psychologue, auto-formation et techniques basées sur le biofeedback.
  • Traitement médical.

Prévention des céphalées de tension

La prévention réside dans l'optimisation du travail et du repos, le lieu de travail de l'enfant. Par conséquent, les trois premiers points de traitement peuvent être recommandés comme prévention du HDN. Il est bon de faire de la gymnastique, de la natation.

Évitez les situations psychotraumatiques Soyez en bonne santé Rendez-vous chez le neurologue de la clinique "Docteur ORL", Candidat en Sciences Médicales - Yulia Eduardovna Makushkina par téléphone 45-05 -45.56-56-01..

Consultation spécialisée requise

Maux de tête chez un adolescent: que faire et comment traiter?

La douleur d'un enfant est toujours un signe de trouble. Si votre adolescent a mal à la tête, les parents ne devraient pas paniquer tout de suite. Mais laisser sa santé suivre son cours serait également une mauvaise tactique. Les parents doivent régler la situation avec l'adolescent, trouver la cause du mal de tête et l'éliminer.

Votre enfant s'est plaint au moins une fois d'un mal de tête?

Pourquoi les maux de tête chez les adolescents sont plus fréquents?

L'adolescence est difficile pour un enfant. Elle se caractérise par une croissance rapide du squelette, un métabolisme intensif et un stress. Le rythme du développement physique est bien en avance sur le développement mental et la formation de systèmes de régulation.

Il existe un déséquilibre entre le corps physiquement formé d'un adulte et le fond hormonal d'un enfant. Pendant cette période de transition, il est vulnérable. Par conséquent, un adolescent a souvent mal à la tête..

Causes des maux de tête chez un adolescent

Facteurs et maladies menant à la céphalalgie chez les adolescents.

Migraine

Les migraines font très souvent leurs débuts à l'adolescence. La céphalalgie est caractérisée par une localisation unilatérale de la douleur, un caractère pulsatoire, dont l'apparition est précédée d'auras. Il est parfois difficile pour un adolescent d'associer la survenue d'un mal de tête à une cause.

La tâche de l'adulte est d'identifier les déclencheurs de la migraine afin de protéger l'enfant des crises fréquentes, si possible. Après une attaque, le corps de l'adolescent est dans un état d'épuisement et il s'endort.

Les parents doivent confirmer ou exclure les migraines, car la maladie nécessite un traitement spécifique.

Les médicaments anti-migraineux ne sont indiqués que pour les crises de céphalées hémicraniques.

Céphalée de tension

La tête d'un adolescent peut faire mal à cause d'une posture inconfortable pendant l'exercice, avec une surcharge des muscles squelettiques de la colonne cervicale, en raison d'une longue position fixe.

  • Surmenage mental.

Les maux de tête chez les adolescents peuvent également être associés à l'apprentissage et à l'apprentissage. Les cours à l'école, le travail sur les cours à domicile et avec des tuteurs provoquent un épuisement psycho-émotionnel du système nerveux central. Un manque de force provoque des changements hypoxiques dans les tissus cérébraux, ce qui entraîne également des maux de tête.

Intéressant: Maux de tête chez un enfant de 7 ans: causes, diagnostic, traitement

La localisation symétrique de la douleur au niveau du front, des tempes, des lobes pariétaux est typique de cette forme de céphalalgie..

Des sensations désagréables peuvent apparaître le matin et ne pas disparaître même le soir. Un adolescent se plaint à ses parents que l'école provoque son apparition.

Bien sûr, dans ce cas, ils devraient déterminer s'il essaie de déguiser son attitude négative envers l'apprentissage de cette manière..

Scoliose de la colonne cervicale

L'adolescence est une période typique de formation de problèmes de colonne vertébrale. Les os du squelette ont grossi et le corset musculaire n'a pas encore mûri pour le maintenir dans la bonne position. En conséquence, une scoliose, une cyphose et une lordose se forment..

La scoliose de la colonne cervicale est une cause typique de la pathogenèse des maux de tête. La courbure des vertèbres cérébrales entraîne une altération de la circulation sanguine dans cette section.

La violation de la circulation sanguine provoque la survenue d'une ischémie cérébrale transitoire. Les aliments sous-oxydés s'accumulent dans les tissus nerveux et provoquent des douleurs.

Une caractéristique distinctive de cette forme de céphalalgie est son apparition après avoir incliné la tête vers l'avant, tout en travaillant sur un ordinateur ou un bureau.

Jeûne prolongé

Les céphalées de faim surviennent en réponse à une faible glycémie. Le cerveau reçoit du sang qui n'est pas riche en substrats énergétiques. Le cerveau manque de nutriments pour fonctionner correctement. En réponse à la faim, les cellules nerveuses génèrent des impulsions de douleur qui signalent la malnutrition.

Les parents doivent faire attention au poids de leur enfant, s'il y a une maigreur pathologique. À cet âge, les adolescents ne sont souvent pas satisfaits de leur apparence et de leur poids. Dans la poursuite des normes de beauté, ils peuvent se torturer avec des régimes de famine. Dans ce cas, les enfants auront des maux de tête qui disparaissent après avoir mangé..

Maladies chroniques des organes ORL

L'inflammation chronique dans les sinus après la disparition de l'exacerbation peut se rappeler avec des maux de tête constants. La céphalalgie dans les maladies de l'oreille, de la gorge et du nez survient en raison de la compression des terminaisons nerveuses par les tissus œdémateux.

Dans ces maladies, les maux de tête peuvent également être une conséquence de l'activation d'amines biologiquement actives - médiateurs inflammatoires. Les adolescents doivent demander l'avis d'un oto-rhino-laryngologiste pour un traitement spécifique. Après stabilisation de la pathologie chronique, les maux de tête cesseront de déranger tous les jours..

Manque de sommeil dû à un changement de chronotype

Le style de vie d'un adolescent moderne le rend actif le matin. Il va à l'école, puis dans certaines sections, puis fait ses devoirs. Pour suivre ce rythme de vie, il doit se coucher suffisamment tôt..

Tous les enfants ne suivent pas ces recommandations, préférant rester assis devant l'ordinateur jusque tard dans la nuit. L'échec du chronotype conduit au développement de somnolence, de faiblesse et de maux de tête chez un adolescent.

Hypertension

L'hypertension essentielle n'est pas typique de l'adolescence. Cependant, les adolescents peuvent souffrir de céphalalgies causées par une pression artérielle élevée. La condition la plus courante à cette période pour eux est la dystonie végétative-vasculaire..

Il résulte de l'immaturité du système nerveux autonome, qui n'est pas encore capable de maintenir les vaisseaux en bon état. L'apparition de ce symptôme de douleur survient au moment d'une augmentation de la pression artérielle.

Trouble du rythme cardiaque

En cas d'arythmies cardiaques, un diagnostic approfondi doit être réalisé. Un adolescent lui-même ne remarque pas toujours que son cœur fonctionne de manière irrégulière. La seule chose dont il puisse se plaindre, c'est le sentiment d'une interruption du travail du cœur..

La violation du rythme cardiaque entraîne une circulation sanguine irrégulière dans les vaisseaux. Le sang pénètre dans le cerveau de manière fractionnée, provoquant une hypoxie, qui s'accompagne d'une céphalalgie sévère.

Vision floue

Un dysfonctionnement de l'analyseur visuel dû à un stress croissant à l'école entraîne des maux de tête chez un adolescent. Le spasme et le surmenage des muscles tenant le globe oculaire déclenchent des céphalalgies sévères et régulières.

Changement de pression intracrânienne

De nombreuses maladies néoplasiques du cerveau s'accompagnent d'une augmentation de la pression intracrânienne. Dans ce contexte, des vomissements se produisent, une augmentation de la température générale du corps se produit..

Intéressant: Lésions cérébrales organiques chez les enfants: symptômes et traitement

L'adolescent se plaint d'un mal de tête constant. Les parents devraient consulter un neurologue immédiatement. Une augmentation de la pression intracrânienne peut être fatale.

L'émergence d'une mauvaise habitude

Les parents peuvent soupçonner que leur enfant commence à acquérir de mauvaises habitudes (fumer, boire de l'alcool ou des drogues) en raison de l'apparition d'un mal de tête dans le contexte de sa santé absolue.

La nicotine, l'alcool et d'autres substances toxiques au stade initial de leur dépendance, en plus de l'intoxication, déclenchent l'apparition d'un mal de tête. Lors d'une conversation avec un enfant, l'aide d'un psychologue peut être nécessaire sur la nécessité de maintenir un mode de vie sain et une alimentation adéquate..

Empoisonnement à la maison avec des substances toxiques, l'utilisation de certains aliments et additifs

Les produits nocifs, les substances toxiques provenant des aliments, l'air inhalé, l'eau provoquent un empoisonnement du corps. L'adolescent se plaint de maux de tête, de fièvre, de nausées et parfois d'hallucinations. Dans ce cas, il est important de boire beaucoup au patient. Après la désintoxication, tout disparaît.

Situation psycho-traumatique

Le stress aigu et chronique entraîne la libération de grandes quantités d'hormones surrénales. Ils provoquent des spasmes des vaisseaux sanguins dans le cerveau. Le vasospasme est coupable de formation de maux de tête.

Comment traiter les maux de tête chez les adolescents?

Les tactiques pour les maux de tête chez les adolescents dépendent de la cause qui les a provoqués..

  1. Pour les migraines, des analgésiques (citramon, nurofène) et anti-migraineux (sumatriptan) sont prescrits.
  2. Pour soulager les maux de tête de tension, un massage relaxant, un bain chaud et une promenade au grand air suffiront. Si les agents non pharmacologiques sont inefficaces, un analgésique peut être administré en fonction de l'âge.
  3. Avec la scoliose de la colonne cervicale, des exercices de physiothérapie, des cours en piscine sont indiqués.
  4. Alimentation régulière, sans périodes de faim prolongées.
  5. Traitement des maladies chroniques des organes ORL.
  6. Respect du régime du jour, repos nocturne complet.
  7. Pour l'hypertension et les troubles du rythme cardiaque, le traitement est effectué par un cardiologue.
  8. Correction de l'acuité visuelle.
  9. Si une augmentation de la pression intracrânienne est suspectée, le traitement est effectué par un neurologue ou déjà un neurochirurgien.
  10. Refus de mauvaises habitudes, intoxication chronique.
  11. Psychothérapie.