Principal > Sclérose

Pourquoi le bon temple fait-il mal

Si la tempe droite fait mal, l'inconfort peut être déclenché par diverses maladies et dysfonctionnements du corps. Vous pouvez éliminer l'inconfort avec les médicaments et les remèdes populaires, mais vous devez d'abord établir la cause exacte de l'apparition de la céphalalgie.

La douleur dans la tempe droite peut être causée pour diverses raisons

  1. Pourquoi la douleur est-elle apparue dans la tempe droite de la tête?
  2. La nature de la douleur dans la tempe du côté droit et les causes possibles de son apparition
  3. Quel médecin contacter?
  4. Diagnostique
  5. Que faire de la douleur dans la tempe droite?
  6. Médicaments
  7. Traitement avec des remèdes populaires
  8. La prévention

Pourquoi la douleur est-elle apparue dans la tempe droite de la tête?

La douleur dans la région de la tempe droite avec diverses pathologies diffère par son caractère, son degré d'intensité, irradie souvent vers l'oreille, les globes oculaires, le cou, l'arête du nez.

Les principales causes de douleur dans la tempe à droite:

  • violation du tonus des vaisseaux du cerveau;
  • grippe, infections virales respiratoires aiguës, amygdalite - la douleur dans la tête survient rarement le matin, s'intensifie le soir;
  • tabagisme, abus d'alcool;
  • intoxication sévère;
  • migraine;
  • augmentation ou diminution de la pression intracrânienne;
  • chez les personnes d'âge avancé, le temple commence souvent à faire mal lorsque le temps change, ce qui peut indiquer une hypertension, une athérosclérose;
  • traumatisme au cerveau et aux os du crâne;
  • dysfonctionnement des articulations de la mâchoire;
  • dent douloureuse, otite moyenne, sinusite, conjonctivite;
  • VSD, privation d'oxygène;
  • stress, fatigue mentale et physique - ces facteurs provoquent le plus souvent l'apparition d'une céphalalgie chez un enfant.

Le blocage des vaisseaux cérébraux provoque une douleur au lobe temporal

Un inconfort régulier au niveau des tempes et du cou le matin indique une mauvaise position du corps pendant le sommeil, qui peut être causée par un oreiller inutilement plat ou haut, un matelas moelleux.

Chez la femme, une douleur sourde dans la tempe droite se produit dans le contexte de changements hormonaux pendant la grossesse, le syndrome prémenstruel, la ménopause, l'inconfort après le sommeil ou le repos disparaissent presque complètement.

La nature de la douleur dans la tempe du côté droit et les causes possibles de son apparition

À partir de la manière exacte dont le syndrome douloureux se manifeste dans la région temporale, où il donne, il est possible de pré-établir la cause de l'apparition de l'état pathologique.

Caractéristique de la douleur:

  1. Pulsations, constriction - la réponse du corps au stress, au surmenage, un symptôme similaire peut indiquer des changements soudains de la pression intracrânienne, des spasmes vasculaires, des migraines. L'inconfort, qui augmente avec la flexion, peut être le signe d'un abcès du tissu cérébral, accompagné de nausées, de fièvre. Parfois coups dans la région temporale avec pulpite du côté droit, otite moyenne.
  2. Tir, coup de couteau - une douleur forte et vive est souvent un signe de névralgie du trijumeau, un processus inflammatoire dans les artères temporales. Les sensations désagréables s'intensifient en appuyant, en parlant, peuvent se propager aux zones occipitales et frontales, symptômes supplémentaires - sensibilité accrue de la peau du visage, insomnie, sensation d'engourdissement dans la région temporale.
  3. Douleur - l'inconfort est d'origine psychogène, caractérisé par une irritabilité, des attaques de panique, une fatigue chronique. Parfois colite et douleur dans la zone temporale droite avec augmentation de la pression intracrânienne.
  4. Dull - une conséquence d'une lésion cérébrale traumatique, accompagnée de vertiges, de nausées, de perte ou de confusion. Si de telles sensations dérangent immédiatement après le réveil, s'intensifient avec un changement de position du corps, cela peut indiquer une tumeur au cerveau.
  5. Une douleur éclatante qui irradie dans les yeux se produit avec des pathologies vasculaires - athérosclérose, hypertension, migraine, accompagnée d'une congestion des oreilles, des crises de vertige, des taches scintillantes devant les yeux, des nausées.
  6. Pressage - indique des problèmes de colonne cervicale, d'ostéochondrose, d'arthrose, dans lesquels le processus d'approvisionnement en sang vers les tissus cérébraux est perturbé. Une douleur lancinante et pressante aiguë associée à des nausées, des crises d'épilepsie, une éruption en forme d'étoile, une intolérance à la lumière et aux sons forts sont un signe de méningite.

La pression de la douleur parle du développement de l'ostéochondrose cervicale

Important! Les aliments à forte teneur en tyramine - fromage, chocolat, légumineuses, vin rouge, bière, kvas, produits de boulangerie à la levure - peuvent provoquer l'apparition d'une douleur tiraillante dans la tête. La cause de la céphalalgie est souvent le glutamate monosodique, les nitrites - ces substances dangereuses sont présentes dans de nombreuses sauces, aliments en conserve, viandes fumées et aliments instantanés.

Quel médecin contacter?

Avec des douleurs fréquentes dans la bonne région temporale, il est nécessaire de consulter un thérapeute. Après le diagnostic préliminaire, un traitement supplémentaire peut avoir lieu avec un neurochirurgien, un neurologue, un dentiste, un spécialiste des maladies infectieuses, un spécialiste ORL, un cardiologue, un chirurgien.

Diagnostique

Étant donné que la douleur dans la tempe droite survient pour diverses raisons, seul un examen approfondi aidera à établir la véritable cause de la pathologie.

Méthodes de diagnostic:

  • test sanguin général, lipidique et biochimique;
  • analyse pour la détermination des hormones thyroïdiennes;
  • test de marqueurs tumoraux;
  • ECG;
  • Examen Doppler des vaisseaux sanguins;
  • IRM, tomodensitométrie du cerveau, de la colonne vertébrale, électroencéphalographie;
  • Radiographie du cou, de la mâchoire.

Lors de l'examen initial, le médecin mesure nécessairement mesure les paramètres artériels, écoute les sons et le rythme du cœur, invite un ophtalmologiste à évaluer l'état du fond d'œil.

L'IRM de la tête aidera à identifier la cause de la douleur

Que faire de la douleur dans la tempe droite?

Si la douleur dans la zone temporale droite n'est pas accompagnée de symptômes désagréables supplémentaires, un anesthésique ou un antispasmodique peut être pris comme premiers soins - Ketorol, Ibuprofen, Citramon, Spazmalgon, Nimesil, tous les médicaments doivent être bu après un repas, lavés avec beaucoup d'eau. Les remèdes populaires aident bien avec un inconfort mineur.

Médicaments

Le traitement de la céphalalgie dans la zone temporale droite vise à éliminer la douleur et les pathologies qui ont causé son apparition.

Les principaux groupes de médicaments:

  • Clonazépam, phénobarbital - les anticonvulsivants aident à éliminer la douleur intense qui survient avec la névralgie du trijumeau;
  • Le sumatriptan, Rapimig sont des médicaments anti-migraineux efficaces, ils doivent être pris simultanément avec des anti-inflammatoires;
  • Solpadein, Askofen, Pentalgin - analgésiques combinés, soulagent rapidement le syndrome douloureux de toute intensité;
  • Arbidol, Tamiflu - agents antiviraux;
  • Lisinopril, Felodipine - médicaments de nouvelle génération pour le traitement de l'hypertension;
  • Phenotropil, Piracetam - nootropiques, aident à normaliser la pression intracrânienne;
  • Torvazin, Klivas - statines, prescrites pour l'athérosclérose;
  • Actovegin, Askorutin - améliorent le tonus vasculaire;
  • Mexidol, Tenoten - aide à éliminer les manifestations de VSD;
  • Persen, Novo-Passit - lutte contre la douleur psychogène;
  • Diclofenac, Finalgel - onguents pour réduire la douleur dans les pathologies de la colonne cervicale.

Médicament antiviral Arbidol

En tant que méthodes supplémentaires, le massage, la thérapie par l'exercice, l'acupuncture, la psychothérapie, la physiothérapie, le traitement sanitaire sont prescrits.

Avec des douleurs dans la tempe droite d'origines diverses, les nutritionnistes recommandent l'utilisation quotidienne de 150 g de choucroute, 15 ml de miel, d'huile d'olive ou de lin.

Traitement avec des remèdes populaires

Si cela fait mal dans la tempe droite, vous devez préparer un thé vert ou à la menthe faible, ajouter une tranche de citron et un peu de miel, parfois se reposer pendant 15 à 20 minutes en silence aide à faire face rapidement à l'inconfort.

Recettes simples pour contrôler les maux de tête:

  1. Préparez 220 ml d'eau bouillante 1 c. l. mélisse hachée, laisser dans un récipient scellé pendant une demi-heure, filtrer. Boire par petites gorgées tout au long de la journée.
  2. Versez 400 ml d'eau bouillante sur 2 c. l. origan, filtrer après 30 minutes, boire 100 ml trois fois par jour.
  3. Dissoudre 15 ml de vinaigre de cidre de pomme dans 1 litre d'eau, boire un morceau de tissu fin dans la solution, faire une compresse sur le front, conserver 20-40 minutes.
  4. S'il tire dans le temple, vous devez légèrement battre une feuille de chou fraîche, la graisser avec du miel liquide, l'attacher à la zone malade.

Le thé à l'origan peut aider à soulager la douleur au temple

Un léger massage de la colonne cervicale et des épaules avec de l'huile de romarin ou de menthol aide bien à éliminer la céphalalgie. Vous pouvez peigner lentement vos cheveux avec un peigne en matériaux naturels.

La prévention

Pour éviter l'apparition de douleur dans la région temporale n'est pas difficile, il suffit d'adhérer à un mode de vie sain, de contrôler la posture, de surveiller le poids et la pression, de traiter les dents en temps opportun, les maladies du nez, des oreilles.

Les principales méthodes de prévention:

  • dormir suffisamment, éviter le stress, le surmenage;
  • faire de la gymnastique pour le cou toutes les heures pendant le travail sédentaire;
  • mangez bien, abandonnez les dépendances nocives;
  • n'oubliez pas les sports, les promenades quotidiennes, les douches de contraste;
  • le matin avant le petit déjeuner, buvez un verre d'eau avec une tranche de citron.

Un bain chaud, une acupression de la tête, des mains, du cou aidera à soulager les tensions après une dure journée, à éliminer la sensation de brûlure et la douleur dans la tête..

Des douleurs périodiques dans la tempe droite surviennent chez presque tous les adultes ou enfants - le sommeil et le repos aident généralement à se débarrasser de l'inconfort. Mais si les crises de céphalalgie apparaissent souvent, après avoir pris un anesthésique, l'état de santé ne s'améliore pas, il est nécessaire de consulter un médecin pour déterminer la cause exacte de l'état pathologique.

Maux de tête dans la tempe à droite, causes et que faire?

Parfois, le mal de tête est caractérisé par une localisation anormale - ce n'est pas tout l'arrière de la tête ou la région des sourcils qui fait mal, mais un point spécifique. Souvent, une douleur localisée survient dans la tempe droite. La question se pose: quelle est la raison de ce phénomène, comment y faire face et à quel point ce symptôme est-il dangereux en termes de pronostic? La douleur dans la tempe droite peut-elle avoir des conséquences fatales??

Causes de la douleur dans la tempe droite

Il est très important de bien comprendre qu'un mal de tête, quel qu'il soit (aigu, constant, douloureux, paroxystique, généralisé ou asymétrique) - dans tous les cas, c'est un symptôme, pas un diagnostic. Autrement dit, un mal de tête n'est rien de plus qu'une manifestation de toute pathologie primaire. Ce qui est le plus intéressant, c'est que les pathologies qui deviennent des causes de douleur localisées dans la bonne région temporale peuvent avoir une origine très différente. Quel que soit le système corporel affecté, le symptôme en question peut se manifester.

Il est logique de supposer que pour le patient (sa perception de la situation, je veux dire) peu importe ce qui a causé le syndrome douloureux - une question beaucoup plus importante pour le patient sera la caractéristique de cette douleur (aiguë, paroxystique ou chronique ).

Mais en termes de traitement et de soins d'urgence, ainsi que pour déterminer les tactiques de prise en charge des patients, l'étiologie de la douleur du lobe temporal est très importante. En effet, comme déjà mentionné ci-dessus, les pathologies considérées peuvent avoir une origine très différente et le traitement qui serait efficace dans un cas peut bien conduire à une détérioration de l'état du patient dans un autre. Sans parler de la persistance de la douleur.

Les maladies qui, dans la très grande majorité des cas, entraînent des douleurs dans la zone de la tempe droite seront discutées ci-dessous..

Migraine

C'est cette affection qui, dans l'écrasante majorité des cas, devient la cause de maux de tête temporaux, ce qui s'explique par le mécanisme de développement de la migraine. Tout est très simple - en raison d'une violation de l'innervation, un vasospasme se produit, ce qui conduit à une ischémie à court terme de la partie correspondante du cerveau.

Étant donné que cet organe, comme le cœur, fonctionne constamment, tout au long de la vie d'une personne, même la plus petite violation de l'apport d'oxygène et de glucose aux cellules nerveuses devient la cause de symptômes graves. Le résultat est logique - un mal de tête sévère, souvent accompagné d'une perte de vision, de vertiges et d'une faiblesse sévère après une crise.

Et le fait que cela ne fasse mal que d'un côté est également compréhensible - le vasospasme ne peut être qu'à droite (ainsi qu'à gauche). C'est pourquoi ce symptôme peut servir de critère pour le diagnostic différentiel de la migraine et de l'hypertension, ainsi que de la migraine et de la dystonie neurocirculatoire. Dans ces cas, la douleur sera courante (sans complications).

Un symptôme caractéristique de la migraine, qui permet également de distinguer cette maladie de toutes les autres pathologies se manifestant par un mal de tête à droite, est la présence de la soi-disant aura - il s'agit d'un complexe de symptômes qui précède une crise de migraine et se manifeste par des étourdissements sévères, une perte de vision (perte de champs ou diminution de l'acuité), et parfois perte de conscience.

Il convient de noter que dans un certain nombre de cas, la migraine peut ne pas avoir d'aura, ou elle peut l'avoir très faiblement exprimée, mais il est très important de pouvoir la différencier, car si vous commencez le traitement exactement au moment du début de l'aura, il sera alors possible d'éviter une crise. mal de crâne. Bien que l'aura elle-même soit souvent bien pire que la crise de migraine elle-même.

Maladie hypertonique

Très rarement, lorsqu'une augmentation stable de la pression artérielle devient la cause d'un mal de tête unilatéral localisé dans la tempe droite. De plus, si le patient a une hypertension contrôlée et que les augmentations de pression se font uniquement dans le temps ou après un fort facteur de stress (tension nerveuse, effort physique).

Mais en cas de crise compliquée (la complication la plus fréquente est une insuffisance cérébrale aiguë de type hémorragique ou ischémique, autrement dit un accident vasculaire cérébral), la douleur temporelle à droite peut être l'un des signes les plus caractéristiques. Les symptômes concomitants dans ce cas seront des problèmes d'expressions faciales et d'élocution..

Problèmes anatomiques congénitaux et blessures

Il y a des situations où il y a un clampage des vaisseaux alimentant le cerveau en sang.Cette condition peut bien n'être que d'un côté, donc la probabilité de manifestation d'un syndrome douloureux situé uniquement dans la région temporale à droite n'est pas exclue, la seule issue dans cette situation ne peut être qu'une intervention chirurgicale, car le défaut anatomique ne peut pas être corrigé avec des médicaments.

Pathologie neurologique

Également une condition assez courante qui conduit à une lésion unilatérale. Névrite du nerf facial, trijumeau, ainsi que des lésions des branches droites du nerf occipital - tout cela est à l'origine de fortes douleurs dans la tempe droite. Bien que, pour être honnête, il convient de noter que c'est précisément à cause de maladies neurologiques qu'il y a une douleur constante dans la région.

Diagnostique

Dans le cas où votre tempe droite vous fait souvent mal, vous devrez vous rendre à un rendez-vous avec un neurologue, après avoir déjà effectué un électroencéphalogramme - une étude qui vous permet d'identifier les impulsions pathologiques qui se produisent avec des lésions organiques de divers types. En outre, il sera nécessaire de subir toutes les études cliniques générales - sang, urine, test sanguin biochimique avec la détermination des indicateurs du complexe rénal, hépatique et rhumatismal.

Dans le cas où vous n'êtes pas sûr de l'origine de la douleur dans la tempe droite, vous devez absolument être examiné aussi complètement que possible - cela permettra à votre médecin de trouver la véritable cause de la maladie et de vous prescrire un traitement approprié. Après tout, la douleur dans la tempe droite de la tête est un symptôme pronostique défavorable, mais la cause de son apparition n'est pas difficile à établir.

Dans ce cas, nous devons parler de la formation du soi-disant cercle vicieux - l'état où un symptôme aggrave l'autre. Par exemple, un symptôme de douleur active le système sympatho-surrénalien, qui à son tour stimule le flux sanguin vers le cerveau en augmentant encore plus la pression artérielle. Ainsi, tous ces processus peuvent être appelés interreliés et le traitement de l'un conduit automatiquement à l'élimination de toute la chaîne pathologique des symptômes.

Traitement

Dans tous les cas, il est nécessaire de commencer le traitement uniquement avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens - ce groupe de médicaments comprend le nimésil, l'ibuprofène, le kétoprofène, le dicloberl et autres. Dans aucun des cas évoqués ci-dessus, l'utilisation de ces médicaments n'aggravera la situation..

Une seule prise de l'un de ces fonds ne fera pas de mal même si l'augmentation de la pression artérielle provoquait une douleur dans la tempe droite..
De plus, il sera nécessaire de mesurer le niveau de pression artérielle. Après cela, il sera possible de prendre une décision sur l'opportunité d'un traitement antihypertenseur..

Dans le cas où le patient a des antécédents de crises de migraine, il est judicieux d'utiliser Rapimig ou Antimigren 100 - une dose unique en association avec un anti-inflammatoire non stéroïdien.

Soins d'urgence

Avec une douleur intense dans la tempe droite, il sera nécessaire d'utiliser n'importe quel AINS qui sera seulement à portée de main. Dans le cas où une personne souffre de migraine (en règle générale, ces patients connaissent les caractéristiques de leur corps), ils portent toujours avec eux un antimigren ou du rapimig (l'antimigren 100 est toujours préférable, un médicament plus efficace).

En cas de douleur pulsatile et aiguë dans la tempe droite, il vaut la peine de mesurer immédiatement le niveau de pression artérielle - en règle générale, c'est l'hypertension qui se manifeste par une douleur vive associée à des vaisseaux pulsés.
De plus, en cas de mal de tête paroxystique dans la tempe droite, vous devez penser à l'AVC qui en résulte..

Dans cette condition (avec une pression accrue, bien sûr), le patient reçoit un diurétique - du furosémide, un comprimé et du sulfate de magnésium à 25% 5 ml sont injectés. Ce traitement sera une urgence. Pour le traitement ultérieur d'un patient dont la tempe se contracte et vibre (droite ou gauche, pas de différence), il est urgent de se rendre au service de neurologie pour fournir des soins médicaux spécialisés.

conclusions

Les causes de la douleur dans la tempe droite peuvent être de nature complètement différente, sur la base desquelles il sera nécessaire de sélectionner un traitement efficace. Cependant, les soins médicaux d'urgence ne peuvent être refusés - ce n'est pas moins important.

Que faire si le temple du côté droit fait mal

Le mal de tête cause de nombreux désagréments à ses propriétaires. En plus de l'inconfort et de l'inconfort, il peut signaler l'évolution des processus pathologiques dans l'environnement interne. Une attention particulière doit être portée au site de localisation de la douleur. Considérez dans l'article pour quelles raisons le bon temple fait mal et ce qui doit être fait pour éviter les conséquences néfastes.

Les principales conditions de manifestation de la douleur dans la tempe droite

La douleur dans la tempe droite de la tête apparaît à la fois pour des raisons tout à fait naturelles et facilement explicables, et en raison de certaines maladies. Considérez chaque groupe de raisons séparément.

Les facteurs externes les plus courants influençant un mal de tête dans la tempe droite sont:

  • oreiller de mauvaise hauteur et forme, matelas trop mou;
  • sommeil prolongé, surtout si une personne s'est endormie dans une position inconfortable;
  • manque d'oxygène associé au manque de bonne ventilation à la maison et au travail, rares promenades à l'air frais;
  • les changements de pression atmosphérique, par exemple lors du vol ou de l'ascension d'une montagne;
  • la dépendance au tabac ou l'utilisation de produits contenant de l'alcool;
  • stress visuel fréquent - assis longtemps devant le moniteur, la télévision, travailler avec des documents texte;
  • malnutrition, alimentation, jeûne sec;
  • empoisonnement avec des aliments de mauvaise qualité, des médicaments, des champignons;
  • stress moteur, mental et psycho-émotionnel intense.

Les raisons énumérées, en raison desquelles la douleur apparaît dans la partie temporale de la tête à droite, ne sont pas dangereuses. Avec leur élimination, l'état du patient se stabilise progressivement de lui-même..

Cependant, une douleur dans la tempe droite peut indiquer la présence des processus pathologiques suivants dans le corps:

  1. Interruptions du fonctionnement des vaisseaux sanguins qui fournissent du sang au cortex cérébral. Cela conduit à une carence nutritionnelle et en oxygène. Dans de telles conditions, la douleur est souvent ressentie dans le lobe temporal droit..
  2. Crises de migraine. Il n'a pas encore été établi pourquoi les migraines apparaissent. Cependant, si la maladie n'est pas traitée, des maux de tête apparaîtront de plus en plus souvent, y compris du côté droit de la tempe..
  3. Perturbations hormonales. Même avec une légère déviation du niveau d'hormones par rapport aux valeurs normales, le bien-être d'une personne peut se détériorer fortement. La douleur dans la tempe du côté droit est assez fréquente lorsque la synthèse hormonale est altérée.
  4. Maladies infectieuses. Par exemple, grippe, méningite, rhume. Douleur dans la région temporale droite de la tête aggravée le soir et la nuit.
  5. VSD. La maladie est caractérisée par des changements brusques de la pression artérielle. Pour cette raison, les neurones du système nerveux central subissent une privation d'oxygène. En plus du fait que la tête fait mal dans la zone du temple à droite, il y a une forte faiblesse, apathie, étourdissement.
  6. Otite. Avec l'évolution de l'inflammation dans l'organe droit de l'audition, l'oreille et la tempe de droite font mal. Dans la gauche - au contraire, il y a une douleur vive à gauche.
  7. La formation de plaques athéroscléreuses, entraînant un rétrécissement des vaisseaux sanguins. La violation de la circulation sanguine conduit souvent au fait que le patient a une plaie à la tempe à droite.
  8. Conjonctivite. La membrane muqueuse devient enflammée à la suite de réactions allergiques ou d'une infection. La maladie peut être symétrique ou se manifester d'un côté. Par exemple, la tempe et l'œil droits font souvent mal..

Un traitement intempestif de ces pathologies peut entraîner des complications et certaines conséquences sur la santé. Par conséquent, si la tempe droite fait très mal, il vaut mieux ne pas retarder le voyage à l'hôpital. Plus tôt il est établi pourquoi la tête fait mal dans la partie temporale droite, plus il y a de chances de réussir à se débarrasser des symptômes douloureux..

Différents types de douleur dans la tempe droite

En fonction de l'intensité et des caractéristiques des maux de tête dans la zone de la tempe droite, un spécialiste peut juger des raisons qui ont provoqué leur apparition. Par conséquent, lors de la visite d'un médecin, un patient doit absolument décrire ses sentiments avec précision. Considérez quelle est la douleur dans le temple à droite.

Ondulation dans la tempe droite

Habituellement, la douleur temporelle palpitante suit les personnes engagées dans des activités intellectuelles. Un stress mental intense, une fatigue chronique et des situations stressantes fréquentes entraînent des sensations douloureuses. En outre, certaines maladies provoquent des symptômes similaires. Par exemple, il frappe fort dans la tempe droite avec une inflammation purulente dans les tissus du système nerveux central. Des douleurs aiguës du côté droit, près de la tempe, peuvent être provoquées par de fréquents sauts de tension artérielle, à la fois de haut en bas. De plus, la douleur lancinante est fréquente chez les personnes qui ont des crises de migraine et qui sont très nauséabondes..

Douleur douloureuse dans la tempe droite

Ce type affecte généralement ceux qui subissent souvent un stress psycho-émotionnel. Et ce n'est pas si important, positif ou négatif. Un grand nombre de chocs affectent négativement le fonctionnement du cortex cérébral. La douleur douloureuse près de la tempe sur le côté droit de la tête est caractérisée par une augmentation progressive. Au début, il est presque invisible et ne donne qu'un léger inconfort. Puisque la douleur atténuée est constamment présente, une personne s'y habitue progressivement. Tel est le danger. Après tout, si vous ne prenez pas les mesures appropriées pendant cinq à six jours, la douleur dans la tempe droite se manifestera très fortement et il sera plus difficile de s'en débarrasser. Les patients hypertendus sont également sensibles à ce type de douleur lors d'une exacerbation de la maladie..

Tir de douleur dans la tempe droite

La douleur de tir dans la tempe droite est caractérisée par la surprise et une douleur intense. Des symptômes similaires dans cent pour cent des cas indiquent la présence d'une pathologie. La raison la plus courante qui pousse dans la tempe de droite est une lésion du nerf trijumeau, qui s'étend anatomiquement à la partie faciale. Par conséquent, une douleur prononcée dans la tempe droite irradie souvent vers l'œil ou la narine. En outre, le côté droit de la tête fait très mal avec l'artérite à cellules géantes. Avec la pathologie, les artères qui alimentent la tête en sang deviennent enflammées. Une maladie négligée conduit à l'apparition de douleurs lancinantes dans la tempe droite, irradiant vers l'œil. De plus, des signes douloureux supplémentaires apparaissent sous la forme d'une augmentation de la température corporelle, d'une faiblesse musculaire, d'une insomnie, d'une hypersensibilité de la peau dans la zone touchée..

Presser la douleur dans la tempe droite

Une douleur pressante dans la tempe droite indique généralement un manque d'oxygène dans les neurones du cortex cérébral. Cela peut se produire sous l'influence de divers facteurs. Par exemple, si une personne se trouve dans une pièce fermée mal ventilée ou dans un bain public depuis longtemps. Les pathologies vasculaires peuvent également agir comme provocateurs. Dans de tels cas, une circulation sanguine altérée entraîne une douleur qui appuie sur l'œil droit. L'ostéochondrose cervicale est une autre maladie qui provoque de telles sensations. La pathologie est formée en raison du déplacement et de la déformation des vertèbres cervicales. En raison de la mauvaise position, ils pressent les vaisseaux transportant le sang, saturés de nutriments et d'oxygène, vers le système nerveux central. Dans le contexte de la maladie, une personne souffre d'une douleur pressante constante. Dans ce cas, des symptômes concomitants peuvent survenir: nausées, étourdissements, humeur dépressive, vomissements peuvent survenir.

Douleur sourde dans la tempe droite

Une douleur sourde dans la tempe droite peut apparaître pour des raisons totalement inoffensives. Parmi eux - surcharge psychoémotionnelle, activité physique disproportionnée, moments passionnants. Dans de tels cas, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Cela vaut la peine de bien se reposer et l'état de santé reviendra à la normale. Cependant, il existe une maladie dangereuse qui provoque des symptômes similaires - le méningiome. Les lobes du cerveau souffrant d'une maladie souffrent d'une tumeur croissante. Dans ce cas, le néoplasme est localisé d'un côté, par exemple à droite. Dans ce cas, le patient ressent une douleur intense du côté droit, au niveau de la tempe et de l'œil. Si elle n'est pas traitée, la douleur se propage, par exemple, vous pouvez ressentir une gêne derrière l'oreille droite. Lorsque vous appuyez sur un point sensible, l'état du patient s'aggrave. Le danger du méningiome réside dans le fait que les sensations pressantes n'apparaissent que plusieurs années après le début du développement de la maladie. De plus, le patient ressent ce qui suit: l'œil fait mal du côté affecté, la vision diminue, l'affaiblissement, la distraction de la conscience.

Important! Le méningiome est une menace réelle pour la vie et la santé. Par conséquent, lorsque des symptômes pathologiques apparaissent, il est nécessaire de consulter d'urgence une aide médicale..

Traitement médical

Les patients, lorsqu'ils contactent un médecin souffrant de douleurs dans la tempe droite, demandent tout d'abord quoi faire. Pour commencer, vous devrez passer par une série de procédures de diagnostic pour établir la véritable cause des symptômes. En outre, pour clarifier l'image du développement de la pathologie, le spécialiste interrogera le patient. À ce stade, il devra tout dire dans les moindres détails - quel type de douleur survient, poignardé ou douleur, n'augmente-t-il pas avec la pression. Une fois le diagnostic établi, le médecin vous prescrira un traitement. Tout d'abord, avec de tels symptômes, des médicaments sont prescrits, à savoir:

  • Des analgésiques, par exemple Tempalgin, Baralgin, sont prescrits pour soulager les crises de migraine.
  • Médicaments qui soulagent les spasmes. Le plus célèbre est No shpa. Contribue à la normalisation du travail des vaisseaux sanguins alimentant le système nerveux central.
  • Médicaments anti-migraineux spécifiques. Le Sumamigren le plus couramment prescrit, Imigran.
  • Pilules de pression. Lesquels dépendent de la nécessité d'augmenter ou de diminuer les indicateurs de pression artérielle.
  • Sédatifs. Par exemple, Afobazol, Neurokhel. Ils agissent pendant un temps assez court, par conséquent, leur réception périodique est nécessaire.

Selon les caractéristiques de la maladie et l'état du patient, d'autres médicaments peuvent être prescrits. Il est à noter qu'il est strictement interdit de prendre des pilules par vous-même, sans la nomination d'un spécialiste. Cela peut entraîner des effets secondaires et une mauvaise santé..

Médecine traditionnelle pour le soulagement de la douleur

En complément du traitement médicamenteux, vous pouvez utiliser les recettes de guérison de la médecine traditionnelle. Nous listons les méthodes éprouvées les plus efficaces qui aideront lorsque le bon temple fait mal:

  • Une compresse appliquée sur le point sensible aidera à soulager la condition. Il est préférable de le préparer à partir de feuilles fraîches d'un buisson de lilas. Si cela n'est pas possible, un bandage de gaze ordinaire imbibé d'eau froide fera l'affaire..
  • Les tisanes occupent une des premières places. Par exemple, la boisson suivante sera efficace. Pour cuisiner, vous devez mélanger cinq grammes d'herbes séchées: camomille, bleuet, lavande et mélisse. Le mélange devra être versé avec un verre d'eau, mis au feu et cuire environ cinq minutes après ébullition. Après refroidissement, la boisson peut être bue.
  • Un bain relaxant a un effet positif sur tout le corps. Il est très simple de le préparer. Vous aurez besoin de verser quelques gouttes d'huiles essentielles d'orange, d'eucalyptus, de prêle et de romarin dans l'eau à une température confortable. Après quinze minutes du début de la procédure de l'eau, la douleur s'atténuera.
  • Un oignon frais coupé en deux donnera un effet rapide. Tout ce qui doit être fait pour soulager la douleur est de frotter les moitiés résultantes sur les tempes. L'odeur disparaîtra après avoir lavé vos cheveux.

La prévention

Afin d'éviter la condition où le bon temple fait mal, vous devez vous rappeler et suivre plusieurs recommandations:

  1. Aérez constamment la maison et le lieu de travail.
  2. Couchez-vous en même temps. Le sommeil doit durer au moins huit heures.
  3. Reposez-vous suffisamment, n'en faites pas trop au travail.
  4. Refuser ou minimiser la consommation de boissons alcoolisées et de cigarettes.
  5. Mangez bien, ne vous affamez pas à la poursuite d'une silhouette idéale.
  6. Marchez tous les jours, au moins vingt minutes.
  7. Essayez d'être moins nerveux, ne prenez pas tout à cœur, évitez les situations stressantes.

La chose la plus importante que tout le monde devrait faire pour que la douleur dans la tempe droite n'apparaisse pas est de surveiller sa santé. Si le moindre symptôme douloureux apparaît, vous devez immédiatement contacter un établissement médical. Plus tôt cela se produit, meilleures sont les chances d'une guérison complète..

Pourquoi la tempe droite de la tête fait-elle mal

Les maux de tête inquiètent de nombreuses personnes dans le monde. Ce symptôme accompagne de nombreuses maladies, changements physiques.

Mais si le bon temple fait mal, la liste des raisons est considérablement réduite. Cette manifestation peut indiquer une maladie grave et des dysfonctionnements des organes internes..

Par conséquent, vous ne devez pas boire immédiatement de pilules lorsque des sensations douloureuses apparaissent dans la région temporale..

Vous devez absolument consulter un médecin avec cette plainte pour en établir la cause. Le médecin effectuera une série de mesures pour établir un diagnostic et prescrire le traitement correct.

Quels facteurs affectent la douleur dans la tempe droite, quelle est la nature de la douleur, comment traiter et quoi faire pour prévenir de tels symptômes, cela vaut la peine de comprendre plus en détail.

  1. Description du symptôme
  2. Les raisons
  3. La nature de la douleur
  4. L'athérosclérose
  5. Angioedème cérébral
  6. Hypertension
  7. Artérite temporale
  8. Migraine
  9. Perturbation végétative
  10. Syndrome de cluster
  11. Traitement
  12. Vidéo utile

Description du symptôme

Beaucoup de gens, aux premières sensations douloureuses dans la tempe droite, prennent immédiatement des médicaments - analgésiques.

Mais ce n'est pas toujours approprié, car chaque douleur est due à quelque chose.

Par exemple, s'il y a une douleur dans la tempe droite de nature pulsée, elle ne peut pas être éliminée avec des analgésiques, car elle indique une maladie grave dans la région de la tête.

Un exemple de ces maladies est la migraine. Dans ce cas, la douleur à droite irradie vers l'oreillette et l'œil.

Mais il y a d'autres raisons qui provoquent le syndrome douloureux..

Les raisons

Les principales raisons pour lesquelles la tête fait mal dans la bonne partie temporelle:

  • Une douleur dans la tempe droite peut indiquer des maladies qui affectent le tonus des vaisseaux sanguins dans le cerveau. Les vaisseaux artériels sont couverts de spasmes ou une expansion des vaisseaux veineux se produit. Des troubles surviennent dans le système nerveux périphérique, ce qui entraîne des problèmes fonctionnels des nerfs spinaux et crâniens.
  • La tempe droite fait souvent mal lors d'intoxications, d'abus d'alcool, de rhumes et de maladies virales. Les jeunes ont souvent des migraines, un niveau instable de pression intracrânienne (des sauts se produisent constamment - de basse à haute pression), des troubles du système nerveux (stress, frustration, dépression et chocs nerveux).
  • Un mal de tête dans la bonne région temporale peut être troublant chez les jeunes filles. Elle est associée à une perturbation hormonale lors de fortes surtensions. Chez la femme adulte, ce symptôme se manifeste sur la base du cycle menstruel. À l'âge adulte, la ménopause survient, ce qui peut également provoquer une gêne dans la tempe droite. Les personnes âgées éprouvent souvent des maux de tête similaires, qui sont traditionnellement attribués aux changements climatiques ou à la fatigue physique. En contactant un médecin, les vraies raisons sont révélées, qui indiquent la présence d'une athérosclérose des vaisseaux ou d'une pression intracrânienne élevée.
  • Une douleur intense dans la tempe droite peut indiquer un traumatisme à la tête, des troubles du cerveau, un déplacement des disques de l'articulation temporo-mandibulaire. Dans ce dernier cas, non seulement la tempe fait mal, mais le reste de la tête, l'arrière de la tête et la région dorsale supérieure.
  • Si la tête fait mal dans la tempe droite, les raisons peuvent être recherchées en nutrition. Certains aliments contiennent une substance appelée tyramine. On le trouve dans les fromages, le vin rouge, la bière, les légumineuses et le chocolat. La tête peut faire mal dans la région temporelle en raison de substances nocives présentes dans de nombreux aliments. Il s'agit notamment des émulsifiants, des conservateurs, des additifs alimentaires et des exhausteurs de goût..
  • Une douleur dans la tempe droite peut apparaître à la suite d'un jeûne prolongé. Avoir un régime strict a un effet néfaste sur tout le corps dans son ensemble, surtout si la personne souffre de maladies graves ou chroniques.

La nature de la douleur

Tous les syndromes douloureux dans la tempe du côté droit peuvent être divisés en critères distincts.

Sur cette base, il est plus facile pour le médecin de poser un diagnostic, en examinant en outre le patient à l'aide d'un équipement spécial et en utilisant les résultats du test.

  • Sensation de pulsation de chaque côté du temple. Les raisons peuvent varier. Parmi eux figurent les chocs nerveux, la dépression, l'augmentation du niveau de pression intracrânienne, la migraine, les spasmes dans les artères du cerveau, les problèmes dentaires.
  • Tir de douleurs sévères à droite. Des névroses du nerf ternaire ou la présence d'une artérite temporale peuvent se développer. Le patient ne se sent pas bien, il y a apathie, perte d'énergie, troubles du sommeil, détérioration de l'état général, diminution des performances. La douleur peut se propager des deux côtés, à la mâchoire, au haut du dos et à l'occiput.
  • Douleur douloureuse dans la tempe droite. Cela est dû à un facteur psychologique. Elle s'accompagne d'un certain nombre d'autres symptômes - fatigue chronique, fatigue accrue, irritabilité, apathie et anxiété. Ce symptôme est souvent associé à une pression intracrânienne élevée..
  • Douleur sourde et douloureuse dans la région des tempes. Il est diagnostiqué avec des blessures cranio-cérébrales et des chocs nerveux. Dans les deux cas, consultez un médecin. Avec des facteurs psychogènes, les sensations douloureuses durent plusieurs jours.
  • Dans la région de la tête, il y a une douleur lancinante et pressante dans la tempe droite. De tels symptômes sont observés lorsque les maladies suivantes sont détectées: l'ostéoporose et l'ostéochondrose. Ces affections sont causées par des troubles circulatoires dans les artères de la tête. En conséquence, les terminaisons nerveuses sont perturbées et des pathologies vasculaires se développent..

L'athérosclérose

S'il y a des sensations désagréables dans la région de la tête, en particulier dans la tempe droite, le problème peut être le développement d'une maladie d'athérosclérose.

Les raisons résident dans les plaques de cholestérol - elles provoquent une douleur insupportable.

Le patient a une détérioration de son état général, une perte de capacité de travail, une diminution des capacités mentales et intellectuelles, la mémoire s'affaiblit et une dépression est ressentie.

Le groupe à risque comprend les patients atteints de diabète sucré, d'hypertension et d'insuffisance rénale.

Angioedème cérébral

Cette maladie provoque des douleurs à la tempe et à l'œil droit. Ces symptômes apparaissent à la suite d'une violation de l'élasticité des artères cérébrales..

Ces symptômes sont accompagnés d'autres signes:

  1. Dormir perturbé
  2. Tournant dans ma tête
  3. Tension artérielle instable
  4. Détérioration de l'état général, malaise, fatigue chronique
  5. La sensation dans les membres est atrophiée
  6. Diminution de l'activité cérébrale

Hypertension

Les personnes âgées sont plus susceptibles de souffrir de cette maladie. Il se développe en raison d'une activité mentale accrue, du changement climatique, des conditions météorologiques ou du surmenage..

La nature de la douleur est décrite comme une sensation de pression dans la zone des tempes d'un côté. Les patients ressentent une fatigue accrue, un malaise, une diminution des performances et de l'apathie.

Seul un médecin est en mesure de diagnostiquer la maladie, il est donc important d'obtenir un rendez-vous à temps.

Artérite temporale

La maladie est caractérisée par des pulsations lorsqu'elle est pressée sur le côté droit de la tête. De tels symptômes apparaissent en raison d'une inflammation de la choroïde..

Les sceaux sont clairement ressentis. Les patients de plus de 50 ans qui ont souffert de maladies respiratoires sont à risque.

Si une artérite est diagnostiquée, les symptômes suivants apparaissent:

  1. Perte de résistance, détérioration de l'état général
  2. Troubles du sommeil, augmentation de la température corporelle

Avec les exacerbations, des pulsations apparaissent, qui se manifestent la nuit. Le patient de telles sensations désagréables peut serrer les dents et les grincer.

Dans la forme chronique de la maladie, observez:

  • Diminution de la vision
  • Processus inflammatoire dans les yeux

Les conséquences de l'artérite sont une perte complète de la vision. Par conséquent, avec de telles manifestations, assurez-vous de vous précipiter chez un médecin.

Il prescrira un traitement, qui comprend la prise de médicaments, la physiothérapie. Dans les cas extrêmes, impliquer une intervention chirurgicale.

Migraine

Des douleurs dans la tempe droite peuvent être présentes pendant la ménopause, la menstruation, avec des troubles hormonaux, en particulier pendant la puberté.

La migraine est une maladie qui n'affecte qu'un seul côté. Les douleurs sont paroxystiques en intensité.

Le patient a une intolérance au bruit, à la nourriture, aux odeurs. Tous ces signes s'accompagnent de nausées, de vomissements et d'une détérioration de l'état général..

Le syndrome de la douleur peut durer plusieurs.

Pourquoi cette maladie apparaît-elle:

  • Stress mental, fatigue chronique
  • Perturbations de sommeil
  • Mauvaise nutrition

Si vous traitez cette maladie avec des analgésiques ou si vous abusez de café et de boissons fortes, une forme chronique de la maladie peut se développer..

Perturbation végétative

Cette maladie peut perturber n'importe quelle fonction du corps humain. Le processus inflammatoire affecte de nombreux systèmes importants de la vie du patient.

Une douleur dans le côté droit de la tête peut apparaître avec ces troubles si le patient souffre d'hypertension.

Cet état est typique des jeunes..

Syndrome de cluster

Le groupe à risque de cette maladie comprend les fumeurs et les hommes de grande taille. Ces attaques se produisent régulièrement et systématiquement..

Les symptômes accompagnent le patient pendant un mois, après quoi ils disparaissent brusquement. Quelques années plus tard, elle réapparaît.

En plus du symptôme indiqué, réside dans l'oreillette, rougeurs des vaisseaux sanguins dans le visage et larmoiement dans les yeux.

La réduction des symptômes se produit au printemps et en automne.

Traitement

Avant de commencer le traitement, il est important de déterminer pourquoi le lobe temporal fait mal et ce qui affecte la nature de ces douleurs.

Après avoir traité les causes possibles, vous pouvez vous débarrasser des manifestations désagréables. Le massage par acupression aidera à réduire les symptômes.

Cela se fait du bout des doigts. Une lotion froide aidera à éliminer les spasmes dans les tissus musculaires.

Il est important de prendre soin d'un bon repos. Débarrassez-vous de tous les stimuli externes et calmez le système nerveux.

De plus, ils établissent la routine quotidienne, veillent à une bonne nutrition, marchent à l'air frais, ventent souvent la pièce et boivent suffisamment d'eau.

Dans certains cas, des analgésiques sont pris. Mais seul un médecin peut les prescrire..

Assurez-vous de consulter un médecin. Il donnera des conseils, diagnostiquera, dirigera les analyses nécessaires.

Pour identifier les pathologies, une IRM, un ECG du cerveau, une prise de sang générale sont prescrits et envoyés pour consultation à un neurologue.

Les causes d'un état douloureux peuvent être à la fois une fatigue banale et de graves problèmes de santé..

Vous ne pouvez pas reporter une visite chez le médecin et vous auto-soigner. Seul un médecin peut diagnostiquer et prescrire un traitement, parmi lesquels des médicaments sont souvent prescrits.

Causes, diagnostic et traitement de la douleur dans la tempe droite

Le principal Maux de tête et migraines Douleur dans la tempe Causes, diagnostic et traitement de la douleur dans la tempe droite

Causes de la douleur dans la tempe droite

Des sensations désagréables ou une gêne dans cette zone indiquent un problème de santé organique ou fonctionnel. Par conséquent, il est impossible d'être imprudent et d'ignorer ce syndrome..

La douleur dans la région temporale est appelée céphalalgie. Le plus souvent, les patients s'inquiètent de l'inconfort à droite. Cela est probablement dû aux particularités du flux sanguin vers la tête et le cou..

Il existe de nombreuses causes de maux de tête dans le temple. Parmi eux se trouvent des maladies de différents groupes et systèmes.

  1. Crise d'hypertension.
  2. Accident ischémique transitoire.
  3. Crise vestibulaire.
  4. Violation aiguë de la circulation cérébrale.
  5. Artérite temporale ou maladie de Horton.
  6. Névrite du trijumeau.
  7. Otite.
  8. Parodontite.
  9. Abcès paratonsillaire.
  10. Lymphadénite de la région cervicale.
  11. Migraine.
  12. Athérosclérose des vaisseaux cérébraux.

Le stress émotionnel, le stress, la fatigue chronique, les troubles du sommeil (dyssomnie) peuvent également être considérés comme des facteurs de risque..

Types de douleur dans la tempe droite

Les sensations désagréables dans la région temporale de la tête sont de nature complètement hétérogène. Leurs caractéristiques cliniques peuvent aider à déterminer la cause suspectée et le diagnostic..
Allouer en aval:

  • Douleur aiguë;
  • Douleur chronique (plus de 2 semaines).

Une caractéristique plus importante de la céphalalgie est précisément la caractéristique clinique de la douleur. Basé uniquement sur les plaintes et les données historiques.

  1. Douloureux.
  2. Stupide.
  3. Oppressif.
  4. Palpitant.
  5. Grappe.

La céphalalgie de la bonne région temporale nécessite la consultation d'un neurologue ou d'un thérapeute.

Douloureux

Ce type de douleur est le plus courant. Le cours est chronique. La cause la plus courante d'inconfort dans la région temporale à droite, le plus souvent due à une surcharge neuro-émotionnelle.

Le patient se plaint de douleurs douloureuses. Cette sensation peut l'accompagner tout au long de la journée, de la semaine. Dans le même temps, la faiblesse, la fatigue, la diminution de l'attention et l'efficacité sont également préoccupées..

Palpitant

Une douleur intermittente dans la tempe est un symptôme indiquant que la cause est une altération du tonus vasculaire. Le patient a une sensation de secousses rythmiques brusques dans les tempes. Les périodes de soulagement de la douleur sont très courtes.
Ces symptômes "scintillants" sont typiques des maladies suivantes:

  1. Hypertension artérielle;
  2. Ischémie cardiaque;
  3. Angine de poitrine vasospastique;
  4. Fibrillation auriculaire ou fibrillation auriculaire;
  5. Tachycardie paroxystique supraventriculaire ou ventriculaire;
  6. Athérosclérose des vaisseaux du cou;
  7. Maladies oblitérantes des artères vertébrales;

Une douleur pulsatile est possible avec une vascularite systémique. Un exemple frappant est l'artérite à cellules géantes ou la maladie de Horton. Le traitement nécessite la nomination de corticostéroïdes ou de cytostatiques par un rhumatologue. La douleur soulage les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou les antispasmodiques.
La douleur lancinante dans la tempe droite est contrôlée au moyen d'une baisse de la pression artérielle. La thérapie antispasmodique est également utile. Les AINS dans cette situation peuvent aggraver le syndrome douloureux et provoquer une augmentation encore plus importante de la pression artérielle..

Oppressif

La sensation de pression dans la zone du temple, à la fois à droite et à gauche, est une manifestation non spécifique. Cela peut indiquer à la fois la présence d'une pathologie organique grave et un épuisement fonctionnel ou une surcharge du système nerveux..
Lorsqu'il appuie fortement sur le côté droit de la tempe, la cause réside souvent dans l'inflammation de l'articulation temporo-mandibulaire. Elle est causée par l'arthrose ou l'arthrite. La maladie progresse lentement, de sorte que le syndrome douloureux augmente lentement. Irradiation de la douleur - oreille et région parotidienne.

Tournage

Le patient éprouve les sensations les plus vives et les plus désagréables dans cette situation même. Le patient ressent chaque impulsion douloureuse comme un "lumbago", qui rappelle celui de la sciatique. Ce type de douleur est caractérisé par la monotonie, le manque de périodicité. La cause est une névrite du nerf facial ou trijumeau. Parfois, le substrat organique est une inflammation de l'oreille ou de la région parotide, ainsi que de la glande salivaire parotide (oreillons). Avec une lymphadénite du cou, un abcès paratonsillaire, une ostéomyélite, une parodontite, la douleur sera également tirante, déchirante. Parfois, les analgésiques ordinaires n'aident pas, ils recourent à toute une gamme de méthodes, y compris les stupéfiants.

Stupide

Un type commun de douleur dans la tempe droite. Possible dans le cadre d'une encéphalopathie post-traumatique. La montée en pression peut également en être la cause. Ceci est particulièrement fréquent chez les patients âgés lorsque les symptômes scintillants sont effacés..

Premiers secours pour la douleur dans la tempe droite

Fournissez de l'air frais pour vous aider. Surtout lorsque vous restez longtemps dans une pièce étouffante, ce qui devient assez souvent la cause d'une céphalalgie de la région temporale droite.
Avec une pression accrue, son niveau doit être réduit de manière adéquate, pas plus de 30% par rapport à l'original. Pour ce faire, utilisez des médicaments à action courte mais rapide:

  1. Corinfar, Nifédipine.
  2. Moxonidine.
  3. Erinith.
  4. Amlodipine.
  5. Captopril ou Capoten.

Le syndrome de la douleur nécessite la nomination d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. En présence de douleurs neuropathiques aiguës (névrite du nerf facial ou trijumeau), des anticonvulsivants sont prescrits. Vous devez appeler une ambulance.

Diagnostique

Lorsqu'un patient présentant le problème décrit obtient un rendez-vous avec un médecin, il est important d'identifier en temps opportun le syndrome et la cause qui l'a causé. Faites attention aux données de l'anamnèse de la vie et de la maladie. Les informations qui seront nécessaires pour former l'hypothèse clinique correcte et le diagnostic ne doivent pas être cachées au médecin:

  • Le moment où les premiers symptômes apparaissent;
  • Dans le contexte duquel il y avait de la douleur dans la tempe droite;
  • Quels symptômes accompagnaient la maladie émergente;
  • Dans le contexte de la prise de médicaments, c'est devenu plus facile;
  • Fréquence, fréquence d'apparition de la douleur dans la région temporale droite de la tête;
  • Cas de telles manifestations chez des parents proches, leurs maladies.

Directement à la réception, le médecin thérapeute ou neurologue examine tous les systèmes et organes du patient. Une attention particulière est portée à l'état du cœur et du système nerveux. Selon les normes reconnues, il est nécessaire de mesurer la pression artérielle (chez la femme enceinte - des deux mains), pour identifier la glycémie.
Le point le plus important est l'état neurologique. Pour cela, la force musculaire, les réflexes tendineux et l'état des nerfs crâniens sont examinés. Pour déterminer le niveau de lésion du système nerveux central ou périphérique, des tests de coordination sont effectués. Il est important de ne pas manquer les manifestations initiales de l'accident vasculaire cérébral, y compris la crise ischémique transitoire..
À partir des méthodes de diagnostic instrumentales, les procédures suivantes sont attribuées:

  1. Électroencéphalographie.
  2. Rhéoencéphalographie.
  3. Tomographie (IRM, CT).
  4. Examen échographique des vaisseaux du cou.

Les techniques de laboratoire comprennent la détermination des paramètres biochimiques sanguins, si nécessaire - tests immunologiques (cytomégalovirus, toxoplasme).

Méthodes de traitement

Il existe une approche étiologique et symptomatique du traitement. Avec une céphalalgie, en particulier avec un syndrome douloureux sévère, vous devez aborder correctement l'anesthésie. Mais cela prend en compte les effets secondaires. L'approche étiologique implique l'effet de médicaments ou d'autres méthodes non médicamenteuses sur la cause qui a causé la douleur dans la région temporale de la tête.

Médicaments

Dans le but de soulager la douleur, plusieurs groupes de médicaments sont utilisés. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont les plus efficaces pour soulager la douleur. La meilleure option parmi les formes posologiques est les comprimés ou les sachets avec des poudres.
La fréquence d'admission et la durée dépendent de la maladie spécifique. Vous pouvez prendre les remèdes suivants:

  • Diclofenac et Diclofenac - retard (à action prolongée);
  • Nimesil, Nimika ou Nimulid;
  • Aertal;
  • Arcoxia, Celebrex;
  • Ibuklin.

Il est important de faire attention à la dose maximale quotidienne et unique afin d'éviter la survenue d'événements indésirables du tractus gastro-intestinal. S'il y a des antécédents d'ulcères ou d'érosions dans l'estomac, le duodénum, ​​les AINS ne doivent être pris que sous le couvert de médicaments antisécrétoires - Omez, Razo et autres analogues.
Il est dangereux de gérer en permanence avec des médicaments symptomatiques. Après tout, le risque de néphro- et hépatotoxicité (effets négatifs sur les fonctions des reins et du foie) augmente. De plus, le facteur causal doit être éliminé.
Antispasmodiques - un groupe de médicaments utilisés pour réduire l'augmentation du tonus vasculaire. Ceci est pertinent pour le dysfonctionnement autonome, la vasoconstriction réversible des vaisseaux cérébraux, ainsi que la douleur de type migraine. Les neurologues recommandent No-Shpu, Baralgin et d'autres moyens de ce groupe.
Il existe différents médicaments combinés qui combinent l'action des antispasmodiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ce sont MIG, Next et bien d'autres.
Pour les douleurs de type migraine dans la tempe droite de la tête, les médicaments de la série triptan sont efficaces. Sur le marché pharmaceutique national, vous pouvez trouver des médicaments tels que le sumatriptan, le sumamigren et l'imigran. Ils ne peuvent être prescrits que par un neurologue et ces fonds ne sont délivrés que sur ordonnance..


La névrite du trijumeau nécessite la nomination d'hormones (Dexon, Prednisolone), ainsi que de médicaments à effet anticonvulsivant. Nous parlons de carbamazépine et de prégabaline. La posologie est également choisie par un neurologue. En cas d'AVC (perturbation aiguë de la circulation cérébrale), la douleur dans la région temporale droite est persistante à la fois dans la période aiguë et au moment de la période de récupération tardive. Dans le premier cas, le traitement est effectué dans un centre vasculaire avec des thrombolytiques, des antihypoxants et d'autres médicaments importants. Dans la période de récupération tardive, les nootropiques et les agents vasculaires aident.

Après une blessure, une céphalalgie persistante nécessite la prescription de médicaments neurométaboliques. Si nécessaire, des médicaments sont prescrits pour améliorer la circulation sanguine dans le tissu cérébral.

Remèdes populaires

Les médecins traitent la médecine non traditionnelle avec méfiance et n'y recourent que lorsque la cause du syndrome est connue et que l'effet de ces méthodes a été prouvé.

Mesures de prévention de base

Les recommandations sur le régime de travail et de repos sont données en premier lieu. Parfois, de courtes vacances sont nécessaires. La régulation du sommeil joue également un rôle important dans la prévention de la céphalalgie. Le manque de sommeil et l'hypersomnie peuvent provoquer des maux de tête..
Un autre aspect important de la prévention est la psychoprophylaxie. Le fait est que vous ne pouvez pas «garder en vous» une situation traumatique. Si nécessaire, vous pouvez contacter un psychologue familial, un psychothérapeute. Parce que la fixation sur ses propres problèmes conduit inévitablement à des névroses. Ceci est connu de la théorie des maladies psychosomatiques..
Pour les patients hypertendus, il est important de surveiller le niveau de pression artérielle. Ce sont ses balançoires qui provoquent des douleurs dans diverses zones de la tête, en particulier dans le lobe temporal. Dans l'athérosclérose, des antioxydants, des antihypoxants et des nootropiques sont utilisés dans les cours, parfois des agents vasculaires. Abaisser votre cholestérol est important.