Principal > Pression

Causes de la douleur dans la tempe avec irradiation des dents

De nombreuses personnes ont des douleurs occasionnelles ou persistantes aux tempes. Les sensations douloureuses qui se propagent de la tempe à la mâchoire, à l'oreille ou aux dents sont particulièrement préoccupantes. Pour réussir à traiter la douleur, il est important d'agir directement sur la cause de son apparition..

La nature et la localisation de la douleur

Lors de la description d'un mal de tête, la plupart des gens notent divers symptômes et la localisation de l'inconfort. Cela est dû non seulement aux sentiments individuels des patients, mais également à l'état pathologique spécifique dont souffre la personne. Il est important de comprendre que la douleur n'est qu'un des signes de la maladie, un signal qui devrait attirer l'attention sur elle-même..

Les maux de tête peuvent être unilatéraux ou symétriques. Une augmentation de la pression artérielle ou intracrânienne s'accompagne généralement de douleurs bilatérales. Pour les maladies neurologiques, les migraines, les blessures, la pathologie des dents, des oreilles, une douleur unilatérale est généralement caractéristique.

Souvent, non seulement la tempe fait mal, mais elle irradie vers la mâchoire, l'oreille, l'arrière de la tête ou le haut de la tête. Les sensations douloureuses peuvent être accompagnées de picotements, de brûlures, d'engourdissements d'une partie de la peau du visage. Des maux de tête prolongés provoquent parfois une déficience visuelle et auditive, des étourdissements. Le médecin doit prendre en compte la nature des sensations douloureuses lors de la détermination du diagnostic.

Quand il y a de la douleur dans le temple

Les causes des maux de tête sont variées. Un système complexe de vaisseaux sanguins et lymphatiques, de fibres nerveuses, d'organes sensoriels situés dans la région du crâne, à la moindre violation de toute fonction du corps, vous en informe immédiatement. Lorsque la tempe fait mal, la donne à l'oreille, à la mâchoire, cela cause beaucoup de problèmes et indique parfois de graves problèmes de santé.

Pathologie vasculaire

Souvent, une douleur irradiant vers le temple apparaît en relation avec des maladies vasculaires. La cause la plus courante d'inconfort est l'artérite temporale. La maladie se développe comme une complication après des infections respiratoires reportées.

L'artérite temporale est caractérisée par une inflammation de la paroi vasculaire des artères, car les gros vaisseaux sanguins sont affectés. Il y a une augmentation de la température corporelle, un durcissement vasculaire, la formation de nodules. La tête fait surtout mal là où se trouvent les vaisseaux affectés. La douleur peut se propager à la mâchoire, à l'oreille et être ressentie dans les dents le long de la direction du vaisseau affecté.

Avec l'artérite temporale, la tête fait mal, généralement l'après-midi et la nuit. Les sensations douloureuses fortes sont d'un caractère pulsatile et vif et surviennent pendant les repas, pendant la conversation. Une complication dangereuse de l'artérite est une perte partielle ou complète de la vision, une déficience auditive.

L'athérosclérose vasculaire est une autre cause de maux de tête sévères. Le sang circule mal à travers la lumière réduite des vaisseaux, ce qui entraîne des douleurs dans les tempes, la mâchoire, le cou et la région occipitale. Diminution des capacités intellectuelles, peut se sentir étourdi, faire du bruit dans les oreilles.

Avec une augmentation ou une diminution de la pression artérielle, la douleur sévère souvent apparaissant est localisée dans la zone des os frontaux et des tempes. Cette condition peut être accompagnée de nausées, de vomissements, de douleurs thoraciques pressantes du côté du cœur, de désorientation dans l'espace..

Maladies infectieuses

La conséquence de nombreuses maladies infectieuses est l'intoxication du corps, qui entraîne des maux de tête. Le plus souvent, une gêne survient dans le contexte d'infections respiratoires, ainsi qu'en cas de lésions du cortex cérébral, d'infections de l'oreille, de pathologies dentaires de la dent.

La grippe, l'amygdalite, la méningite, les infections rénales, en plus des maux de tête sévères, s'accompagnent d'une faiblesse générale, d'une température corporelle élevée et d'un malaise. Les infections bactériennes et virales aiguës peuvent entraîner des complications si elles ne sont pas correctement traitées.

L'oreille, la tempe et la mâchoire sont gravement blessées avec une otite moyenne. La sinusite provoque une douleur intense dans la tempe, la mâchoire supérieure, les dents et peut déranger l'oreille. L'otite moyenne et la sinusite s'accompagnent parfois d'une augmentation des ganglions lymphatiques, d'un écoulement purulent du nez et de l'oreille.

Causes neurologiques

Les causes de la douleur unilatérale croissante comprennent les migraines. La douleur se fait sentir dans la région des sourcils, donne à la tempe, à la mâchoire, à l'oreille. Les sons forts et la lumière vive aggravent l'état, souvent des vomissements, des étourdissements.

La névralgie du trijumeau se caractérise par une douleur dans la tempe, la mâchoire supérieure, au-dessus du sourcil et peut déranger l'oreille. Les causes de lésions du nerf trijumeau peuvent être des infections chroniques, des pathologies métaboliques, des troubles vasculaires, des tumeurs cérébrales, des maladies dentaires, une sinusite.

Une douleur insupportable avec névralgie survient dans un court laps de temps exactement là où le nerf est touché. Cela peut être la zone des yeux, du front, des tempes, des dents, des oreilles, du cou ou de l'arrière de la tête. Parfois, un mal de dents perçant est un signe de névralgie du trijumeau..

La douleur perçante dans l'oreille est caractéristique de la névralgie du nœud de l'oreille. Les douleurs paroxystiques durent environ une heure, accompagnées de clics à l'intérieur du conduit auditif et d'une augmentation du flux de salive.

Autres raisons

Les maux de dents, qui surviennent dans le contexte de la carie et de la périostite, se propagent au temple, à toute la mâchoire, à l'oreille et à une partie de la tête. La douleur augmente la nuit, pendant les repas, avec une pression sur la dent. Les maux de dents dans le contexte de la périostite nécessitent un traitement approprié dans un établissement médical.

Une sensibilité accrue des dents, des sensations douloureuses dans l'oreille, des clics de mâchoire sont caractéristiques d'un dysfonctionnement de l'articulation temporo-mandibulaire. Avec cette maladie, il est impossible d'ouvrir la bouche sans inconfort, il est difficile de mâcher, car l'articulation temporo-mandibulaire est affectée. Une douleur sévère dans les dents, les tempes, derrière les oreilles cause beaucoup de problèmes.

Maux de tête sévères après des blessures. Les fractures, les luxations de la mâchoire, les lésions cranio-cérébrales fermées et ouvertes provoquent des sensations douloureuses, des étourdissements et des nausées. Parfois, l'extraction dentaire dans le contexte de l'ostéoporose peut entraîner des fissures dans la mâchoire et des maux de tête prolongés..

Comment gérer la douleur

Il est nécessaire d'éliminer le mal de tête après avoir déterminé les causes de son apparition. Le médecin aidera à établir le diagnostic après avoir examiné le patient et mené les recherches nécessaires. Lors du traitement d'une maladie, il est nécessaire de suivre strictement les instructions d'un spécialiste..

Seuls les médicaments sûrs peuvent être utilisés seuls pendant une courte période, lorsqu'il est impossible de consulter rapidement un médecin. Parmi les médicaments, les médicaments sont généralement utilisés pour soulager les spasmes (Drotaverin, No-shpa, Spazmalgon, Spazgan). Les médicaments du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, paracétamol, analgine, acide acétylsalicylique) conviennent également..

Dans les situations où l'état du patient s'aggrave, de nouveaux symptômes se rejoignent, des maux de tête surviennent chez les femmes enceintes, les femmes allaitantes, les enfants, l'automédication est inacceptable. Vous devez tout mettre en œuvre pour obtenir un rendez-vous avec un médecin le plus rapidement possible. Il est nécessaire non seulement d'éliminer le symptôme, mais de lutter contre la maladie.

Maux de tête dans la tempe à droite, causes et que faire?

Le mal de tête cause de nombreux désagréments à ses propriétaires. En plus de l'inconfort et de l'inconfort, il peut signaler l'évolution des processus pathologiques dans l'environnement interne. Une attention particulière doit être portée au site de localisation de la douleur. Considérez dans l'article pour quelles raisons le bon temple fait mal et ce qui doit être fait pour éviter les conséquences néfastes.

Types de douleur à la tempe

La douleur dans la tempe de gauche est divisée en deux types. Le premier est lorsque ses symptômes reflètent pleinement le tableau clinique de la maladie. Ce type est appelé primaire, il n'est pas associé à des changements structurels dans le cerveau, mais signale la présence d'une maladie. Ce sont généralement des manifestations de migraine, de douleur de faisceau et de douleur de tension..

Le type secondaire fait référence aux signes d'une autre maladie.

Lors de l'examen du patient, des informations soigneusement recueillies sur le degré d'intensité, la fréquence d'apparition, la dynamique de développement, les types de céphalalgie temporelle sont d'une importance particulière. Sur la base de ces données, vous pouvez déterminer presque immédiatement le degré de danger. Par exemple, son apparition soudaine est un signal que la santé et la vie du patient sont en danger. Si la douleur apparaît périodiquement, elle est généralement chronique..

Variétés de syndrome douloureux

Chez les médecins, cette pathologie est divisée en 5 catégories principales:

Types de syndromeCaractéristique
Ondulation dans la tempe droite
  • la réponse du patient au stress;
  • un saut brutal de la pression intracrânienne;
  • migraine;
  • spasme des artères du cerveau;
  • processus inflammatoire de la matière molle de la dent.

Pour déterminer les causes de l'inconfort, vous devez consulter un médecin et subir un examen (prise de sang générale et biochimique, IRM, ECG du cerveau, consultation d'un neurologue).

Maladies avec douleur dans le temple

Pourquoi le temple gauche fait-il mal, quelle en est la raison? Les experts nomment plus de 40 maladies dans lesquelles les sensations douloureuses sont localisées dans la région temporale. Voici quelques-uns d'entre eux:

1. La migraine est une maladie indépendante caractérisée par une douleur très tangible dans une partie de la tête, concentrée dans la région temporale. La durée de ces crises va d'une demi-heure à plusieurs jours, et si la migraine n'est pas traitée, tout peut se terminer par un accident vasculaire cérébral. Pour certaines femmes, il disparaît après l'accouchement, tandis que d'autres en souffrent jusqu'à la ménopause..

2. La douleur due au stress est une maladie répandue. Une dure journée de travail, un effort physique, une position statique inconfortable, le stress, la dépression, la scoliose vertébrale sont les causes du HDN. Le tonus des muscles des épaules, du cou, du visage augmente et aggrave l'apport sanguin aux muscles, une accumulation d'histamines se produit, qui accompagnent l'inflammation. Les muscles font mal, et la douleur est projetée sur la tête dans la partie temporale, appuie sur les tempes, la tête semble serrée avec un cerceau.

3. Les douleurs de poutre sont caractérisées par des crises de douleur intolérables, concentrées dans les tempes. Ils peuvent démarrer de manière inattendue et durer de 15 minutes à plusieurs heures, disparaître et revenir à nouveau. Les attaques paroxystiques tourmentent une personne jusqu'à 8 fois par jour. Une série de douleurs ne se rappellent parfois pas longtemps, mais il arrive que chaque mois, le patient souffre d'attaques. À un tel moment, une personne se couvre de sueur, son nez se coince, son visage gonfle, la paupière tombe.

4. Une douleur intense dans les tempes peut être le symptôme d'une maladie artérielle rare. Avec l'inflammation des parois des vaisseaux des artères temporales, une douleur intense est ressentie, irradiant vers l'œil, et même un léger toucher fait souffrir le patient. Les personnes âgées après 50 ans en souffrent plus souvent.

5. Avec des lésions intracrâniennes de nature infectieuse (méningite, encéphalite), une douleur aiguë survient, irradiant vers la tempe.

6. Avec l'inflammation du nerf trijumeau et sa compression, une douleur intense survient dans les tempes et à l'arrière de la tête lors de la mastication, de la déglutition, de la parole, du rire.

L'origine du syndrome douloureux

La douleur dans la tempe droite peut être de nature différente et dépend de la cause du processus pathologique.

Tir de douleur intense du côté droit
  • névrose du nerf ternaire;
  • artérite temporale.

Le patient souffre d'insomnie, de faiblesse, d'impuissance, des spasmes peuvent se propager à la mâchoire, au visage, à la région occipitale et aux yeux. La douleur augmente même avec un léger effet sur la région temporale.

Syndrome douloureux dans le templeL'inconfort est psychogène et s'accompagne d'une fatigue, d'une irritabilité et d'une anxiété accrues. Une douleur douloureuse peut également indiquer une augmentation de la pression intracrânienne..
Douleur sourde et douloureuse
  • choc émotionnel;
  • lésion cérébrale traumatique (TBI).

Si la tête fait mal pendant plusieurs jours, les médecins l'attribuent à des syndromes non spécifiques ou psychogènes.

Presser une pulsation intense près du temple
  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • arthrose.

La maladie perturbe la circulation sanguine dans le cerveau de l'artère droite, ce qui entraîne des pathologies vasculaires, une perturbation des terminaisons nerveuses.

La maladie à l'origine du syndromeCaractéristiques, symptômes
L'athéroscléroseLes plaques de cholestérol sont la principale cause de douleur lorsque la tempe est exposée du côté droit de la tête. La pathologie affecte l'activité cérébrale, la mémoire. L'état émotionnel du patient change brusquement, le niveau intellectuel diminue.

Les patients souffrant d'hypertension artérielle, de diabète, de maladies rénales sont sensibles à cette maladie.

  • insomnie;
  • vertiges;
  • chutes de pression soudaines;
  • faiblesse, fatigue accrue;
  • perte de sensibilité des doigts;
  • diminution de l'activité cérébrale.

En présence d'une maladie, la douleur est pressante..

  1. faiblesse constante, malaise;
  2. mauvais sommeil, température.

Les attaques fortement exprimées sont de nature pulsatile, exacerbées plus près de la nuit. Le patient serre la mâchoire de douleur et grince des dents.

La douleur systématique dans la tempe droite, comme la maladie elle-même, est le plus souvent accompagnée de

  • perte de clarté de la vision;
  • inflammation oculaire chronique.

L'artérite peut entraîner une perte complète de la vision. Par conséquent, si le côté droit de la tête dans la zone du temple fait constamment mal, vous devez consulter d'urgence un thérapeute pour prescrire un traitement adéquat. La thérapie pathologique comprend les médicaments, les procédures de physiothérapie. Dans les derniers stades de la maladie, la chirurgie est indiquée..


La migraine est une pathologie qui ne se produit que sur un seul côté de la tête. L'attaque est vive, intense. Il y a une sensibilité accrue au bruit, à la nourriture, aux odeurs. La douleur est donnée à l'orbite, à la tempe, des vomissements et des nausées apparaissent, l'orientation est perdue. Les attaques peuvent durer 2 heures ou plusieurs jours.

Les sensations douloureuses peuvent être causées par:

  • surmenage;
  • insomnie;
  • mauvaise alimentation.

Une pathologie chronique est souvent observée avec un traitement prolongé et inapproprié avec des analgésiques, un abus de boissons au café.

Pose essentiellement une oreille, puis des douleurs apparaissent dans la région temporale et les yeux. La pathologie s'accompagne d'un afflux de sang sur la peau du visage et d'un larmoiement accru. L'inconfort disparaît avec l'arrivée de l'automne ou du printemps.

La destruction des fibres des terminaisons nerveuses dans la névralgie s'accompagne de vives attaques de tir dans la partie temporale de la tête. L'inconfort s'accompagne d'une douleur à court terme, qui ne dure pas plus de quelques minutes et peut se former avec une exposition à la lumière de la tempe. Les muscles du patient du côté droit du visage sont tendus. Lors d'une attaque, il y a une douleur vive et des battements dans les joues, le nez et le front droits.

Les facteurs suivants peuvent provoquer l'apparition d'une pathologie:

  • en surpoids;
  • pied plat;
  • stress physique systématique;
  • manque d'activité.

Très souvent, les causes de l'apparition de sensations douloureuses dans la région temporale ou près des yeux sont cachées dans les aliments, qui comprennent le glutamate monosodique. La pathologie s'accompagne d'essoufflement, de transpiration accrue, de tension des muscles du visage et de la mâchoire.

Causes de la douleur

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles la tempe gauche fait mal, et pour se débarrasser d'une sensation douloureuse, il est nécessaire d'identifier et d'éliminer sa source:

  1. Chez les jeunes, une telle douleur peut être un indicateur de dystonie vasculaire..
  2. Certaines maladies infectieuses s'accompagnent de maux de tête assez sévères dans les tempes (ARVI et grippe).
  3. La pression supérieure et inférieure se manifeste par une pulsation active dans les tempes..
  4. Pendant la période de poussées hormonales, les jeunes filles peuvent ressentir une douleur intense.
  5. De plus, avec les changements des niveaux hormonaux avec le début de la ménopause, les femmes se plaignent parfois de maux de tête temporaux réguliers.
  6. Il existe également des céphalées nerveuses psychogènes. Ils sont accompagnés d'irritabilité, de fatigue..
  7. Dysfonctionnement des nerfs du cerveau et de la moelle épinière.
  8. Avec la pathologie de l'articulation temporo-mandibulaire, la douleur irradie non seulement vers la tempe, mais également vers l'arrière de la tête et des épaules. A partir du serrement convulsif des dents, les muscles du visage sont très tendus et provoquent un mal de tête.
  9. Les personnes dépendantes de la météo ont également une tempe gauche douloureuse en raison des changements météorologiques.
  10. Certains aliments contenant du glutamate monosodique peuvent provoquer des maux de tête. Ce sont les conserves, les soupes sèches, les saucisses, les viandes fumées, les salades prêtes à l'emploi, les frites, les sauces, les hot dogs. Le chocolat est parfois un provocateur de maux de tête, car il provoque une forte augmentation de la glycémie.
  11. Intoxication associée à une intoxication alimentaire, drogues, alcool, maladies des organes responsables de l'élimination des substances toxiques de l'organisme (reins, foie).
  12. Parfois, la douleur irradie vers la tempe chez des personnes en parfaite santé et ne dépend pas de l'état des vaisseaux sanguins. Le lumbago dans les tempes résulte d'une intoxication au monoxyde de carbone. Sa concentration élevée dans l'air est dangereuse pour la vie humaine, par conséquent, l'élimination de ses toxines du corps doit être effectuée dans un établissement médical. Parfois, si une personne n'a pas pris de petit-déjeuner et n'a pas eu le temps de manger au déjeuner, elle peut avoir des douleurs dans le lobe temporal. Cela arrive aussi lorsque certaines personnes abusent de leur alimentation sans tenir compte de leur équilibre, ou lors d'un jeûne intense. Le cerveau manque de nutriments et il vous informe de ce vasospasme.
  13. Les mêmes symptômes peuvent apparaître avec le développement d'une anémie..
  14. Les grimpeurs peuvent également parler de la douleur dans les tempes, car dans les montagnes, l'air est raréfié et il n'y a pas assez d'oxygène. Les mêmes sentiments sont ressentis par les personnes sur les vols réguliers et les plongeurs, c'est la réaction des vaisseaux sanguins à la chute de pression.
  15. Une vie sexuelle trop active peut également causer des douleurs dans les tempes..
  16. Il arrive que l'origine de la douleur ne soit jamais établie, et ce n'est pas surprenant, car même la présence de vers et un arrêt brutal de la prise de café peuvent provoquer leur apparition..

Diagnostic et traitement

En cas de douleur dans les tempes, il est nécessaire de contacter un spécialiste qui vous référera pour diagnostic. En cas de maux de tête prolongés, le patient est référé pour un examen complet du système cardiovasculaire, du système nerveux, de la tête, de la colonne vertébrale et des vaisseaux sanguins. Grâce à cette approche, les médecins découvrent la maladie sous-jacente qui provoque un symptôme désagréable..

Que faire avec la douleur du lobe temporal? Le traitement dépend de la cause du syndrome douloureux. Un diagnostic correct, en suivant les recommandations d'un spécialiste, aidera à faire face à la maladie. Si le médecin approuve, vous pouvez ajouter de l'aromathérapie, des massages, des infusions à base de plantes, la consommation de fruits frais, de légumes, des bains relaxants avec décoctions de plantes médicinales au cours thérapeutique.

  • Si une migraine est à l'origine d'une vive douleur à la tête à gauche dans la région des tempes, vous pouvez prendre des analgésiques, ce qui n'aidera pas toujours. Il est conseillé de prendre des médicaments spécifiques qui aident avec cette pathologie particulière (triptans). Le neuropathologiste prescrit des sédatifs, des agents vasculaires, des nootropiques, des antispasmodiques.
  • Dans le traitement des maladies infectieuses, des spécialistes à profil étroit (ORL) aideront. Le patient peut se voir prescrire des antipyrétiques, des anti-inflammatoires.

  • Pour les rhumes, la gueule de bois, il est recommandé d'utiliser des médicaments qui soulagent le gonflement des vaisseaux sanguins. Vous pouvez utiliser des anti-inflammatoires («Ibuprofène»), des sorbants («Enterosgel», charbon actif), «Aspirin», du miel.
  • Si la cause de la douleur est les muscles froids du cou, du dos, le médecin vous prescrira un traitement complet, qui comprend des onguents chauffants "Fastum-gel", "Finalgon".
  • La thérapie pour l'oncologie cérébrale, les accidents vasculaires cérébraux et les blessures au crâne est menée de manière globale. Ici, vous ne pouvez pas vous passer de consulter plusieurs spécialistes..
  • En cas d'altération de la circulation cérébrale, le patient est placé à l'hôpital. Aide qualifiée, le repos au lit aidera à se remettre d'une maladie dangereuse.
  • Pour l'ostéochondrose, une thérapie complexe est recommandée, qui comprend des exercices de physiothérapie, de la physiothérapie, l'utilisation de pommades anesthésiques, le port d'un collier cervical orthopédique.
  • Pour les blessures à la mâchoire, le traitement dépend des recommandations du chirurgien maxillo-facial. Le plus souvent, la thérapie consiste en une intervention chirurgicale.
  • En cas d'intoxication du corps, associée à une intoxication, prescrire un lavage gastrique, une prise de charbon actif, boire beaucoup de liquides, des antipyrétiques (si la température dépasse 38,5 ° C).

  • Si la cause du mal de tête dans la tempe gauche est l'hypertension, le patient se voit prescrire un horaire de travail, du repos, une utilisation régulière de médicaments normalisant la tension artérielle, des diurétiques, la prévention des situations stressantes, la marche à l'air frais.
  • Avec une pression intracrânienne accrue, les neurologues prescrivent des antispasmodiques, des diurétiques et de la physiothérapie. Il est recommandé d'éviter le surmenage, les situations stressantes, vous devez limiter la consommation de sel.
  • Important: le traitement ne sera efficace qu'après que le médecin aura déterminé avec précision la cause du mal de tête dans la tempe gauche.

    Vous pouvez essayer d'éliminer la douleur temporelle en utilisant des méthodes traditionnelles. Il peut s'agir de décoctions, d'infusions aux herbes, de thés médicinaux, de douches de contraste, de compresses, d'une tasse de café noir infusé, de jus d'orange et de citron fraîchement pressé, de bains avec ajout d'huiles aromatiques, d'auto-massage ponctuel.

    Types de douleur temporelle

    Lorsque la tête fait mal de façon intolérable, il semble que la douleur sort du cerveau par la tempe, mais en fait ce n'est pas le cas. Dans celui-ci, les récepteurs de la douleur sont absents, mais ils se trouvent dans certaines parties de la muqueuse du cerveau, les tissus recouvrant le crâne, dans les artères de la base du crâne et situés à l'extérieur. Ce complexe est responsable de divers types de douleur temporelle, selon l'endroit où se situe l'effet dommageable. Par conséquent, la douleur est pulsante, rapide comme l'éclair ou constante, vive, sourde, pressante, picotante, brûlante, de profondeur et de localisation différentes.

    La douleur palpite dans les tempes, comme si de petits marteaux frappaient dedans, sans distraire. Ce sont très probablement les conséquences du stress transféré. Cependant, cela peut indiquer que la pression artérielle supérieure et inférieure a augmenté, vers le début de la migraine, des spasmes des vaisseaux cérébraux. Parfois, avec la pulpite (inflammation du tissu gingival), la douleur se reflète dans la région temporale.

    Une douleur vive dans les tempes, des tiraillements, peut indiquer une inflammation du nerf trijumeau, moins souvent des modifications des parois des artères temporales (artérite temporale). Dans ce cas, une personne ressent une faiblesse dans tout le corps, une impuissance, elle ne dort pas bien. Parfois, la douleur atteint l'arrière de la tête, les yeux, la mâchoire et tout le visage. Les manifestations douloureuses sont lumineuses et même un toucher léger provoque un inconfort sévère.

    Avec une irritabilité accrue, de l'anxiété, une fatigabilité rapide, une douleur de nature psychogène se produit. Elle s'exprime faiblement, comme si elle était versée sur le temple, à cet endroit elle gémit constamment, et cela agace encore plus. Mais parfois, une telle douleur est également caractéristique des problèmes de pression intracrânienne.Par conséquent, avec de tels types de douleur, elle ne peut pas être laissée au hasard..

    Les conséquences d'une lésion cérébrale traumatique antérieure ou d'un stress provoquent une douleur sourde dans les tempes. Si elle poursuit une personne pendant plusieurs jours et qu'elle se réveille presque tous les matins avec elle, elle est classée comme psychogène ou non spécifique..

    Presses dans les tempes assez souvent en présence d'une ostéochondrose cervicale de la colonne vertébrale. Il y a une violation de l'apport sanguin normal aux vaisseaux du cerveau en raison de la compression d'une ou des deux artères vertébrales. En conséquence, il y a des changements dans les vaisseaux, des troubles des plexus nerveux et, par conséquent, une douleur localisée.

    Une douleur lancinante dans les tempes peut indiquer le fait de changements athéroscléreux et la menace d'accident vasculaire cérébral.

    Diagnostique

    Étant donné que la palette des maladies qui causent de la douleur est très étendue, le diagnostic des causes possibles d'inconfort vient au premier plan. Pour diagnostiquer avec précision, les techniques de diagnostic suivantes peuvent être appliquées par le médecin traitant:

    • Palpation de la tête, dont le but est de déterminer les signes du patient de blessures musculaires et de bosses tendineuses situées à proximité immédiate des artères temporales.
    • Étude du fond, des articulations temporo-mandibulaires, des fonctions motrices du rachis cervical.
    • Détermination de la présence d'asymétries squelettiques.
    • Palpation des ganglions lymphatiques des régions cervicales.
    • Examen échographique des organes internes (cœur, foie, poumons) pour exclure les maladies concomitantes.
    • Examen oral.
    • Tomodensitométrie du cerveau.
    • Etude des réflexes tendineux.
    • Étude des points de déclenchement et des terminaisons nerveuses crâniennes.
    • Détermination de la sensibilité des nerfs faciaux.

    Selon la situation spécifique, pour savoir pourquoi le temple du côté gauche fait mal, vous devrez consulter les spécialistes suivants:

    • Neuropathologiste.
    • Neurologue.
    • Psychothérapeute.
    • Oncologiste.
    • Chirurgien.
    • Infectionniste.

    En cas de maux de tête systématiques, vous pouvez prendre rendez-vous avec l'un des médecins ci-dessus et vous bénéficierez de soins médicaux qualifiés.

    Analgésique

    Pour soulager les maux de tête dans les tempes, le traitement est généralement effectué avec des analgésiques et des analgésiques non stéroïdiens. Après leur prise, l'impulsion de la douleur est bloquée et le corps réduit la production de régulateurs biologiques de type hormonal qui stimulent la synthèse des prostaglandines. Médicaments connus et abordables qui se trouvent dans n'importe quelle armoire à pharmacie - «Aspirine», «Pentalgin», «Codéine», «Ibuprofène», «Paracétamol».

    À quoi sert le dernier remède? Il affecte le cerveau et les centres thermorégulateurs. Ce médicament a des propriétés analgésiques et un léger effet anti-inflammatoire. Il ne supportera pas une douleur intense, mais ses manifestations modérées et faibles en sont tout à fait capables. Le résultat de l'utilisation du médicament sous forme de comprimés se produit dans les 30 minutes suivant l'ingestion, et si vous buvez son sirop ou sa suspension, son effet sera perceptible après 15 minutes. Mais il ne faut pas oublier que si ce médicament est considéré comme le moins toxique, son apport incontrôlé est inacceptable. Il a tendance à s'accumuler dans le corps et, dans ce cas, son effet augmente considérablement. C'est très dangereux pour le corps. Le «paracétamol» est contre-indiqué chez les personnes souffrant de maladies rénales, hépatiques, sanguines et alcooliques.

    Qu'est-ce qui aide «Acide acétylsalicylique» («Aspirine»)? Il est utilisé comme analgésique par des personnes du monde entier. Le comprimé se boit immédiatement après les repas en 3 doses fractionnées par jour. Une dose raisonnable de 1 g par jour, maximum 3 g. Il est contre-indiqué d'utiliser l'aspirine pour les personnes souffrant d'asthme bronchique, les femmes enceintes, avec des ulcères d'estomac, avec un manque de vitamine K, pour les enfants de moins de 3 ans.

    Pour les migraines, Citramon est souvent utilisé. Ce médicament disponible dans le commerce agit 20 minutes après l'ingestion de la pilule. L'effet est obtenu par la présence de caféine, d'acide acétylsalicylique et de paracétamol dans sa composition. Le médicament tonifie les vaisseaux du cerveau. Vous ne pouvez pas prendre plus de 6 comprimés par jour, en les divisant en 3 doses, mais ce n'est qu'en dernier recours. Vous ne devez pas vous laisser emporter par ce médicament: il peut endommager l'estomac, le foie, provoquer des allergies.

    Pour les douleurs insupportables, il est préférable d'utiliser des médicaments plus graves. Les analgésiques les plus puissants sont Tempalgin, Solpadein, Nurofen.

    Tempalgin est une préparation combinée. Il contient de l'analgine et de la tempidone. Ajout de propriétés antispasmodiques. Vous ne pouvez pas prendre plus de 3 comprimés par jour.

    Solpadenin est basé sur le paracétamol, la caféine et la codéine. Il peut être utilisé jusqu'à 4 fois par jour, 1 capsule.

    "Pentalgin" contient 5 composants dans sa composition: analgine, codéine, amidopyrine, caféine, phénobarbital. Les gens l'appellent comme ça - "pyaterochka".

    Dans les moments de douleur insupportable, quand il frappe fort dans les tempes, il est recommandé de boire des médicaments à base d'ibuprofène. Ils soulagent bien la douleur intense, soulagent les nausées, les vomissements, l'anxiété, la photophobie. Ils n'ont pas d'effets secondaires aussi prononcés que "Analgin", et une seule utilisation n'est pas nocive. Mais s'il y a des maladies du foie, de l'estomac, du duodénum, ​​ce médicament doit être utilisé avec prudence.

    Il est permis de boire des analgésiques par mois pendant 15 jours au maximum, et si les médicaments comprennent une combinaison de plusieurs composants, la limite est de 10 jours pour ces médicaments. Ils peuvent créer une dépendance et certains d'entre eux peuvent créer une dépendance. S'accumulant dans le corps, ils affectent négativement les organes internes, le système hématopoïétique.

    Quand consulter un médecin immédiatement

    Si la tête vous fait mal avec une régularité constante, la première chose à faire est d'aller chez le médecin, de ne pas vous diagnostiquer et de ne pas prendre de médicaments que des amis vous ont recommandés. Mais il existe des cas particuliers où le report de la référence à un spécialiste peut aggraver considérablement la maladie et parfois coûter la vie du patient:

    • des douleurs inhabituelles et inhabituelles apparaissent dans le temple;
    • si la douleur persiste pendant plus de 3 jours en continu et que les analgésiques les plus puissants n'aident pas;
    • il semble qu'une petite grenade a explosé dans la tempe et une douleur soudaine s'accompagne d'une vision, d'une parole, d'une coordination des mouvements altérée et d'une faiblesse générale;
    • d'attaque en attaque, la douleur lancinante dans les tempes se manifeste de plus en plus, augmentant progressivement;
    • les douleurs sont accompagnées de vomissements;
    • la douleur est aggravée lors du travail physique ou du sport;
    • avec une augmentation de la température et une douleur dans le cou, une incapacité à tourner ou à incliner la tête;
    • la pression supérieure et inférieure augmente excessivement.

    Après avoir interrogé le patient sur les types et la fréquence de la douleur, le médecin peut prescrire un examen supplémentaire:

    • vous aurez besoin d'un test sanguin général et détaillé;
    • IRM du cerveau;
    • électroencéphalographie des vaisseaux du cou et de la tête;
    • profile lipidique;
    • consultation avec un ophtalmologiste, un thérapeute, un psychiatre, un neurochirurgien, un angiosurgeon.

    Bien sûr, de tels examens ne sont pas bon marché, mais notre santé n'a pas de prix, donc économiser dans ce cas est inapproprié..

    Description du symptôme

    Beaucoup de gens, aux premières sensations douloureuses dans la tempe droite, prennent immédiatement des médicaments - analgésiques.

    Mais ce n'est pas toujours approprié, car chaque douleur est due à quelque chose.

    Par exemple, s'il y a une douleur dans la tempe droite de nature pulsée, elle ne peut pas être éliminée avec des analgésiques, car elle indique une maladie grave dans la région de la tête.

    Un exemple de ces maladies est la migraine. Dans ce cas, la douleur à droite irradie vers l'oreillette et l'œil.

    Mais il y a d'autres raisons qui provoquent le syndrome douloureux..

    Les conséquences de la douleur dans les tempes

    Très souvent, une personne ne fait pas attention à la douleur récurrente dans la région du temple et essaie de s'en débarrasser toute seule. En fixant la posologie sans prendre en compte les effets secondaires et les contre-indications, il le noie de manière incontrôlable avec des analgésiques. Bien sûr, ces médicaments éliminent temporairement les symptômes, mais n'éliminent pas la cause de leur apparition. Peu à peu, la maladie progresse et le résultat d'une telle inattention à soi-même peut être déplorable..

    Les terminaisons nerveuses des lobes temporaux sont directement liées aux organes de l'audition et de la vision, et si la cause de la douleur est en eux, il en résulte un bourdonnement constant dans les oreilles, une surdité ou une cécité..

    Et même si l'origine de la douleur ne réside pas dans des maladies dangereuses, la douleur fréquente affecte négativement la qualité de vie. De leurs manifestations, l'humeur se gâte, l'irritabilité apparaît, les performances diminuent. Des flambées d'agression peuvent apparaître, une personne cherche à se retirer, se replie sur elle-même. Par conséquent, une visite à la clinique et des conseils professionnels aideront à guérir la maladie et à sauver le patient d'une maladie débilitante..

    Remèdes populaires

    Si la douleur dans la tempe de gauche est légère, causée par le stress ou l'excitation nerveuse, des méthodes folkloriques simples visant à la relaxation et au calme aident à éliminer les sensations douloureuses.

    Vous pouvez également vous détendre dans un bain chaud préparé avec des huiles essentielles de citron, pamplemousse, camomille, genièvre, lavande. Quelques gouttes de millepertuis et d'huile de romarin peuvent être diluées avec une crème de massage et masser dans la zone de la septième vertèbre.

    Le massage de la tête entière est considéré comme un remède efficace. En mouvements circulaires, en partant du cou, vous devez masser la tête en atteignant progressivement les tempes. La durée de cette procédure est d'environ 15 minutes, cela suffit pour améliorer la circulation sanguine et soulager les tensions. Vous pouvez obtenir le même effet en vous brossant les cheveux lentement. Il est nécessaire d'effectuer au moins 100 fois avec un peigne en matériau naturel.

    Un autre type de massage permet également de réduire la douleur, mais les points situés dans les dépressions de la région temporale sont massés. La procédure est effectuée avec les coussinets des index, tandis qu'une légère pression est effectuée dans un mouvement circulaire. Les manipulations sont mieux effectuées dans une pièce calme et semi-sombre. Une fois qu'ils sont effectués, vous devez vous allonger pendant au moins une demi-heure et essayer de dormir. Le repos soulage bien une attaque et, au réveil, une personne l'oublie.

    Parmi les herbes, les infusions de mélisse, d'origan et de menthe poivrée sont populaires. La recette de leur préparation est la même et assez simple. Vous devez prendre une cuillère à soupe de l'une des herbes nommées, la mettre dans un verre et verser de l'eau bouillante dessus. Insister pour fermer pendant 30 minutes et égoutter. Ils boivent de l'origan et de la menthe 3 fois par jour pendant un demi-verre, et la mélisse est étirée toute la journée, en buvant une gorgée.

    Le thé vert avec une tranche de citron et une cuillerée de miel se détend très bien. Vous pouvez le préparer avec une pincée de menthe ou de mélisse.

    Vous pouvez mettre une serviette imbibée d'une solution de vinaigre de cidre de pomme sur votre tempe douloureuse. Il suffira de diluer une cuillère à soupe de vinaigre dans un litre d'eau. S'il n'y a pas de réaction aux odeurs, une compresse avec une serviette trempée dans de l'eau fraîche et des huiles essentielles apportera un soulagement..

    La prévention

    Pour que la douleur dans la tempe à gauche ne revienne pas, il est nécessaire de respecter le régime quotidien, de dormir au moins 8 heures, pas de surmenage, d'être plus souvent à l'air frais, de bouger activement, en tenant compte de l'âge et de la condition physique, de manger rationnellement.

    Il est impératif de prendre le petit-déjeuner, l'alimentation doit contenir des produits sains: céréales, viande et poisson bouillis, kéfir, fromage cottage, pain aux additifs céréaliers, jus de fruits naturels. En faveur de la santé, vous devez renoncer aux épices, aux aliments épicés et trop frits, réduire la consommation de sel et de sucre.

    Le tabagisme et l'alcool sont des provocateurs de diverses maladies, d'hypertension artérielle, de spasmes des vaisseaux cérébraux. Ils affectent également les niveaux hormonaux, en particulier chez les femmes, de sorte que leur présence dans la vie d'une personne doit être complètement exclue..

    Exercices du matin, exercices de physiothérapie, sports - tout cela contribue à renforcer la santé, à élever la qualité de vie à un nouveau niveau et à améliorer l'humeur. Si vous adhérez aux bases d'un mode de vie sain et correct, vous pouvez minimiser la possibilité de maux de tête..

    Pourquoi un mal de tête dans la région du temple: causes et méthodes de traitement

    Une journée bien remplie, la fatigue, les longs vols provoquent des douleurs dans les tempes. Son apparition est associée à une dystonie végétative-vasculaire, des blessures, des infections. Il est souvent caractérisé comme pulsant, pressant. Simultanément à des sensations douloureuses dans les tempes, des nausées, des tensions dans les yeux, du bruit dans la tête apparaissent.

    Douleur dans les tempes

    La région temporale est définie comme la partie de la tête située entre la région frontale et l'oreille. La peau ici est fine, sous elle se trouvent deux muscles auriculaires et temporaux, une oreille, une veine temporale et une artère, des vaisseaux lymphatiques et une artère carotide. Elle est également riche en nerfs. Ici passe l'auriculaire et le zygomatique, les branches et le nœud du trijumeau, processus du glossopharyngien et du vague. De l'intérieur, la région temporale du cerveau s'approche du tissu osseux.

    Un mal de tête dans les tempes se produit en raison du fait que lors de l'inflammation, des dommages, les récepteurs sont irrités, situés dans les tissus sous-cutanés et musculaires, les vaisseaux sanguins, le périoste, les yeux, les sinus. Il n'y a pas de terminaisons nerveuses dans les os.

    Les raisons

    Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles la douleur au temple survient. Ils peuvent être externes et internes. Les raisons externes comprennent les raisons, à l'exclusion desquelles, la personne revient à la normale. Ils ne sont pas associés à des lésions organiques, et s'ils y conduisent, alors seulement après une exposition prolongée.

    1. Intoxication. La douleur survient en raison d'une intoxication par des substances toxiques contenues dans les jouets, les matériaux de décoration, les produits. Une forte odeur provoque des douleurs pressantes dans la tempe, elles se propagent au front et à l'arrière de la tête, aggravées par une irritation des yeux, des tissus du larynx et du nez. Un séjour prolongé à proximité d'une source de substances toxiques entraîne une douleur constante, une sensation d'œdème dans la tête, un trouble du système respiratoire, du cœur.
    2. Changement des conditions environnementales. Lors d'un voyage dans des lieux au climat différent, dans les hauts plateaux, lors de longs vols, des douleurs temporelles apparaissent, qui disparaissent peu après le retour à la maison. Ils sont souvent observés chez les personnes sujettes à une dystonie végétative-vasculaire ou à des pathologies vasculaires..
    3. Famine. Provoque une douleur dans la région temporelle, une faiblesse, un refus de certains aliments ou de tous les aliments.
    4. Surmenage. La pression dans les tempes apparaît comme le résultat d'une fatigue excessive, d'un stress mental sévère et de troubles du sommeil. En plus des tempes, la douleur affecte souvent le contour des yeux. Gonflement, cernes, distraction, nervosité indiquent une fatigue..
    5. Aliments. Les chips, les épices, le chocolat, les viandes fumées, les aliments à forte teneur en glutamate monosodique provoquent le développement de sensations douloureuses. Dans le même temps, un spasme des muscles faciaux peut survenir..

    La liste des raisons internes est plus impressionnante. Ce sont principalement des maladies associées au cerveau.

    Migraine

    La maladie est de nature neurologique, elle est considérée comme primaire. Cela se produit seul et non dans le contexte d'une maladie. Certains chercheurs, cependant, l'associent à des lésions du nerf trijumeau. La douleur apparaît d'un côté, décrite comme lancinante.

    Cela peut être si fort qu'une personne devient incapable de travailler, devient très irritable, léthargique, déprimée. Il ne tolère pas les sons forts, la lumière vive, préfère être dans une pièce sombre. Une intolérance à certaines odeurs peut apparaître.

    La douleur augmente avec le mouvement, le surmenage, le stress, les troubles de l'alimentation, le sommeil. Souvent accompagné de nausées. L'attaque dure plusieurs jours.

    Douleur de cluster

    Si la migraine survient plus souvent chez les femmes, alors la douleur en grappes - chez les hommes. Il n'y a pas de prérequis anatomiques et physiologiques pour cela. Parfois, il est corrélé au décalage horaire, au tabagisme et au surpoids. Le nom vient de la nature de la douleur - il apparaît en série.

    Le nombre d'attaques à court terme peut atteindre trois par jour. De plus, ils peuvent survenir plusieurs mois d'affilée. Après cela, une longue pause est possible. Durée d'une attaque de 15 à 60 minutes.

    La douleur est très intense et parfois difficile à supporter. L'apparition d'une attaque est associée au fait que l'oreille est bloquée d'un côté, par exemple à gauche. Une douleur aiguë dans la tempe et derrière l'œil apparaît immédiatement. Il peut se propager au front. Les vaisseaux sanguins cassés provoquent une rougeur de la sclérotique. Des larmes apparaissent. S'il y a douleur dans la tempe gauche, le nez gonfle de ce côté, il devient difficile de respirer. Le sang se précipite sur le visage, la transpiration augmente.

    Les attaques sont plus fréquentes en automne et au printemps. Une douleur intense peut conduire à des tentatives de suicide.

    Douleur de stress

    La douleur dans les tempes est causée par une tension prolongée du tissu musculaire du cou et de la tête, causée par une posture monotone. Une autre raison est le stress. Des douleurs de pression apparaissent des deux côtés. L'attaque dure parfois six heures.

    Lorsque les muscles se fatiguent de jour en jour, la douleur devient chronique.

    Hypertension artérielle

    Avec une augmentation répétée de la pression artérielle à 140/90 et plus, une hypertension artérielle est diagnostiquée. Il y a un rétrécissement des vaisseaux sanguins sous l'influence de l'adrénaline, en raison de caillots sanguins, de plaques athéroscléreuses. Ils peuvent être pressés par des néoplasmes, des hématomes. Une douleur accrue dans les tempes provoque de fortes émotions, le changement climatique, la congestion, le bruit, le surmenage. Dans le même temps, des sensations douloureuses apparaissent à l'arrière de la tête, du bruit dans la tête, des troubles du sommeil, des mouches devant les yeux. La douleur est décrite comme si quelque chose appuyait sur les tempes des deux côtés.

    Lire aussi sur le sujet

    Souvent, la maladie se développe d'elle-même et résulte d'une dérégulation du tonus vasculaire. Dans certains cas, il apparaît comme une conséquence d'une maladie rénale, du système endocrinien, d'une blessure. La pression augmente dans le contexte de la ménopause, de la grossesse, de l'excès de poids, de l'inactivité physique.

    Hypertension intracrânienne

    Une augmentation de la pression dans la cavité crânienne est généralement associée à la formation d'une quantité excessive de liquide céphalo-rachidien, à des perturbations de sa circulation, à une accumulation dans certaines zones. Les néoplasmes, les hémorragies, les hématomes, les processus inflammatoires, les œdèmes conduisent à cette condition..

    La douleur pressante s'accompagne de troubles de la conscience, de la vision, de la cécité temporaire, de la parésie. Parfois, des convulsions se produisent, la respiration est perturbée, la personne est malade. La douleur augmente après un long séjour en position horizontale. Propagation à d'autres parties de la tête.

    L'athérosclérose

    La pathologie est associée à l'apparition de plaques graisseuses sur la face interne des vaisseaux. Au fil du temps, ils conduisent à un rétrécissement des vaisseaux sanguins affectés, interférant avec la libre circulation du sang, réduisant la nutrition du cerveau.

    L'intellect, la mémoire, l'attention sont altérés, des changements mentaux sont observés. Les membres deviennent froids à cause des spasmes, la peau devient pâle.

    Lésion cérébrale traumatique

    Lésions de l'os temporal, les commotions cérébrales entraînent des douleurs, un gonflement des tissus internes, des nausées, des pathologies de la vue et de l'audition. Elle s'accompagne de vertiges, dans les cas graves - amnésie, perte de conscience, convulsions. Il est principalement unilatéral. Si le côté droit est touché, il y a de la douleur dans la tempe droite.

    L'intensité et la durée de la douleur dépendent de la gravité de la lésion. Parfois, les commotions cérébrales sont retardées et peuvent apparaître après quelques mois..

    Artérite temporale

    Avec cette maladie, une inflammation de l'artère, située dans la région temporale, se produit. Le plus souvent vu chez les personnes âgées. La douleur est très intense, perçante, palpitante. Il s'intensifie quand une personne parle, mâche, touche la tempe, dort. La cause principale est l'hérédité et les infections..

    L'inconfort est complété par une perte d'appétit, une hyperthermie, des douleurs articulaires, une dépression, une transpiration accrue.

    Angine de poitrine

    La douleur dans la tempe à gauche est un signe d'angine de poitrine. Il augmente avec l'effort. Les principaux symptômes sont une gêne thoracique.

    Ressenti comme une compression. La douleur donne à la mâchoire, à l'omoplate. Des brûlures d'estomac surviennent.

    Maladies infectieuses

    À la suite de la pénétration de bactéries ou de virus dans le corps, il est intoxiqué par les produits de l'activité vitale des micro-organismes. Dans certains cas, des douleurs dans la tête apparaissent en raison de la propagation de toxines dans le sang. Ceci, par exemple, se produit avec la grippe ou les ARVI. Dans d'autres situations, les micro-organismes se déposent sur la muqueuse du cerveau et provoquent une inflammation. Dans ce dernier cas, une méningite est diagnostiquée..

    La douleur, selon la pathologie, sa gravité est douloureuse, lancinante. Les processus se déroulant directement dans le cerveau sont caractérisés par de très fortes sensations douloureuses qui conduisent à une perte de conscience.

    Les symptômes supplémentaires sont des nausées, des douleurs musculaires, une forte fièvre et des étourdissements. Les processus inflammatoires sévères, aggravés par des pathologies supplémentaires, s'accompagnent de convulsions.

    Maladies ORL

    Avec la forme avancée de la sinusite, la douleur est enregistrée au front et aux tempes. Ils sont décrits comme pulsants, intenses, unilatéraux. Avec l'inflammation à gauche, la douleur survient dans la tempe gauche. Il est impossible de les éliminer avec des analgésiques..

    Au fil du temps, ils se propagent à la région occipitale, au visage. Provoqué par la pression des cavités sinusales gonflées et remplies de pus. Augmenté lors de la flexion. La maladie s'accompagne d'un nez qui coule, d'une faiblesse. La voix devient nasillarde. Le patient décrit un trouble de l'odorat.

    Le mal de tête temporal provoque une otite moyenne. Ses symptômes sont une forte fièvre, une gêne lors de la pression sur l'oreille, une congestion, un écoulement de pus et une déficience auditive. Avec l'inflammation de l'oreille droite, la tempe droite fait mal.

    Névralgie

    La compression, l'inflammation endommage le nerf trijumeau. Le processus s'accompagne d'une douleur intense, d'un lumbago. A le caractère d'attaques aiguës qui surviennent soudainement, durent quelques secondes et se répètent après un certain temps. Les attaques se produisent plusieurs fois par jour, il arrive que leur nombre atteigne une centaine.

    Les tempes ne font mal que d'un côté - si le nerf affecté est à droite, la tempe du côté droit fait mal. Il se transmet aux yeux, aux joues. Pendant l'attaque, le patient ne peut rien faire. Dans certains cas, le nerf comprimé provoque un spasme du muscle facial..

    Lire aussi sur le sujet

    Phéochromocytome de la glande surrénale

    Le néoplasme est situé à l'intérieur ou sur les glandes surrénales. Augmente la libération d'adrénaline et de noradrénaline - hormones qui provoquent la vasoconstriction, augmentent la pression artérielle et accélèrent la fréquence cardiaque.

    Le résultat est une douleur lancinante à l'arrière de la tête et des tempes. Elle s'accompagne de nausées, d'une peau pâle, de crampes musculaires du mollet et de panique. La durée de l'épisode initial peut aller jusqu'à deux heures, à la fin, les symptômes disparaissent.

    Trouble de l'articulation temporo-mandibulaire

    Les maladies de l'articulation, qui régule le travail de la mâchoire inférieure, comprennent les traumatismes, les troubles dégénératifs, le remplissage inapproprié, l'inflammation et la malocclusion. Dans ce cas, la douleur apparaît dans les tempes, à l'arrière de la tête, irradie vers les oreilles, les omoplates et les épaules, principalement d'un côté. La tempe gauche de la tête fait mal lorsque l'articulation est endommagée de ce côté.

    Lorsque vous essayez de bouger votre mâchoire, un clic apparaît. Les patients grincent souvent des dents, serrent la mâchoire. Son ouverture totale est limitée. Un gonflement et une rougeur apparaissent dans la zone articulaire.

    Symptômes

    Un mal de tête dans les tempes arrive rarement seul. Habituellement, il est complété par des nausées, une faiblesse, des douleurs dans une autre partie de la tête, une insomnie, des larmes, une salivation accrue. La tête tourne, un son apparaît dans la tête, les doigts s'engourdissent.

    Les patients notent des troubles de la mémoire et de l'odorat, des pieds et des mains froids. Les douleurs sont souvent accompagnées d'allergies.

    Diagnostique

    La détermination de la raison pour laquelle la douleur temporelle survient est basée sur des données provenant de tests sanguins et d'examens instrumentaux.

    Les indicateurs d'analyse générale vous permettent de voir les signes d'inflammation, de maladies infectieuses, d'anémie. Les données biochimiques indiquent des signes d'athérosclérose, d'artérite temporale et de maladies rénales qui provoquent une hypertension. Le coagulogramme vous permet de détecter les caractéristiques du processus de coagulation sanguine, ce qui nous permet de conclure sur le risque de thrombose, d'hémorragie.

    Les méthodes de diagnostic instrumentales comprennent:

    1. Radiographie. Il est effectué principalement pour exclure l'inflammation dans les sinus du nez, les blessures, les néoplasmes.
    2. IRM. Les données obtenues permettent de voir et d'évaluer la structure du cerveau, la densité tissulaire, la présence de tumeurs, la nécrose, les hématomes, la thrombose et l'état des vaisseaux sanguins. Peut être utilisé pour les jeunes enfants et les femmes enceintes. Les bébés sont réalisés sous anesthésie générale.
    3. CT scan. À la suite d'une étude couche par couche, une image plane ou volumétrique est obtenue, ce qui permet de détecter une inflammation, des tumeurs, des hémorragies. L'étude aide à voir les néoplasmes, le schéma vasculaire, les caractéristiques des os du crâne, les membranes cérébrales, les traumatismes, les hématomes.
    4. Angiographie. Il s'agit d'un type spécial de radiographie avec l'introduction d'un agent de contraste, qui vous permet de voir le schéma des vaisseaux sanguins, l'anévrisme, l'expansion.
    5. Échographie de la tête. Selon les résultats de l'étude, les lésions organiques sont évaluées, les violations de la forme, de la taille des vaisseaux sanguins et des parties individuelles du cerveau sont identifiées.
    6. Électroencéphalographie. Indique des signes d'épilepsie.
    7. Ponction lombaire. Le spécialiste prélève un échantillon de liquide céphalo-rachidien, analyse les changements de composition, évalue la pression intracrânienne.
    8. Surveillance de la pression artérielle. Pour clarifier le diagnostic d'hypertension artérielle ou d'hypotension, une surveillance quotidienne de la pression à l'aide d'un capteur spécial est affichée.

    Si une augmentation de la pression intracrânienne est suspectée, une consultation d'un ophtalmologiste est recommandée. L'apparition simultanée de douleurs dans l'articulation et la tempe nécessite une visite chez le dentiste. Hypertension artérielle suspectée, phéochromocytome surrénalien - une indication pour la visite d'un néphrologue.

    Premiers secours

    Pour soulager les douleurs dans les tempes, il est recommandé de s'allonger au calme, de préférence dans une pièce où la lumière du soleil ne pénètre pas. Vous pouvez vous masser dans la zone de la fosse temporale. Il suffit d'appuyer ses doigts sur celui de droite en cas de douleur dans la tempe droite, pendant 10 secondes, ou d'effectuer de légers mouvements circulaires. Les mêmes mouvements sont exécutés de l'autre côté. Le thé à la camomille vous aidera à vous calmer.

    Il est recommandé d'appliquer une compresse froide sur les tempes, et après quelques minutes une compresse chaude.

    Traitement

    Vous pouvez soulager un mal de tête ponctuel en prenant un analgésique, par exemple, Nurofen, Aspirin, Paracetamol. Cependant, en cas de douleur persistante et croissante, le traitement doit être prescrit par un médecin en fonction des résultats du diagnostic..

    Des médicaments, de la physiothérapie, des méthodes folkloriques, des massages sont utilisés. Pour les pathologies vasculaires sévères, les tumeurs, une intervention chirurgicale est effectuée.

    À la maison, l'utilisation de l'aromathérapie aide. L'huile de lavande est frottée dans le whisky, inhalée. Il peut être utilisé pour faire des bains.

    Conclusion

    Les maux de tête dans la zone du temple sont causés par diverses maladies, ils augmentent avec le surmenage et le stress mental. Fournit de l'inconfort, perturbe la capacité de travailler. Ses manifestations uniques sont éliminées avec des médicaments anesthésiques. Si la douleur est persistante, s'intensifie, accompagnée de nausées, d'évanouissements, il est nécessaire de consulter un médecin pour déterminer le diagnostic et le traitement.