Principal > Hématome

Que faire lorsque vous avez mal à la tête dans les tempes et que vous vous sentez malade

Un phénomène tel que des douleurs dans les tempes et des nausées se produit assez souvent. Ce symptôme désagréable est un problème non seulement pour le patient, mais également pour les médecins, car de nombreuses maladies peuvent provoquer ces sensations..

Pour vaincre l'ennemi, vous devez le connaître en personne, il est donc important d'étudier les raisons de l'apparition d'une telle douleur et les moyens qui aideront à l'éliminer.

Raisons de l'apparition

La situation où la tête fait mal dans les tempes et est très nauséabonde est encore plus désagréable que le mal de tête habituel. La plupart des nerfs et des vaisseaux sanguins sont concentrés précisément dans les tempes, par conséquent, à la moindre pression, de fortes sensations douloureuses surviennent. En règle générale, les nausées et les maux de tête ne sont pas des maladies indépendantes, mais des symptômes de maux qui les provoquent. Les raisons peuvent être les suivantes:

  • Maladies infectieuses. Ces symptômes surviennent souvent au stade initial de maladies telles que la grippe, les infections respiratoires aiguës, les ARVI.
  • Migraine. Cette maladie neurologique notoire provoque souvent non seulement des maux de tête débilitants, mais aussi des nausées et même des vomissements. Les sensations douloureuses dans ce cas se produisent lors d'attaques et peuvent durer jusqu'à plusieurs jours. De plus, le patient peut se sentir mal en raison de la lumière vive ou du bruit, de la somnolence et une sensation de fatigue..
  • Tumeurs cérébrales. Les sensations douloureuses dans ce cas sont paroxystiques et ont un caractère palpitant.
  • Les fluctuations de la pression artérielle sont une autre cause fréquente de nausées et de maux de tête dans les tempes..
  • Empoisonnement par des produits chimiques ou du monoxyde de carbone.
  • Intoxication du corps. Si une personne est empoisonnée par de l'alcool ou des produits de mauvaise qualité, le résultat sera non seulement des nausées et de la fièvre, mais aussi des sensations douloureuses dans les tempes..
  • Lésion cérébrale traumatique. Les conséquences d'une telle blessure, surtout si elle est mal cicatrisée, n'apparaissent parfois pas immédiatement, mais surviennent plusieurs mois voire des années après l'incident.
  • Restez dans les hautes terres. Comme il y a un manque d'oxygène dans les montagnes, la pression intracrânienne change. À cet égard, le whisky peut également nuire au retour dans la zone habituelle d'une personne..

De plus, il y a d'autres raisons. Il peut s'agir d'un anévrisme cérébral, de maladies des glandes surrénales, ainsi que de problèmes liés au mode de vie: surmenage physique et mental, manque de sommeil, abus d'alcool, dépendance au tabagisme.

Méthodes de diagnostic

L'apparition d'un mal de tête dans les tempes, surtout lorsqu'il s'accompagne de nausées - un symptôme qui ne doit jamais être ignoré.

Vous pouvez arrêter l'attaque avec des pilules une fois, mais si ce symptôme alarmant se répète, vous ne devez pas retarder la visite chez le médecin..

Pour le diagnostic, les spécialistes utilisent les méthodes suivantes:

  1. Un test sanguin pour aider à déterminer si le corps est infecté.
  2. Ponction lombaire. Il est prescrit si une hémorragie intracrânienne ou une méningite est suspectée..
  3. Examen CT ou IRM. Ces méthodes de diagnostic permettent de détecter la présence de tumeurs cérébrales même à un stade précoce et d'examiner minutieusement toutes ses parties.

En fonction du diagnostic, le médecin prescrit un traitement supplémentaire.

Traitement de la maladie

  • Lorsque les tempes sont très douloureuses, le traitement dépend directement de la cause de ces sensations. S'ils sont déclenchés par une migraine, des antidépresseurs et des bêtabloquants, tels que Anaprilin, sont utilisés. L'ibuprofène et le paracétamol peuvent être utilisés pour traiter les céphalées de tension. Avec l'hypertension, des médicaments sont pris pour normaliser la pression artérielle.
  • Lorsque les tumeurs en sont la cause, utilisez la radiothérapie ou la chirurgie.
  • La nausée est un symptôme d'accompagnement qui apparaît souvent avec des sensations douloureuses dans la tête. Une attention particulière doit être portée à l'alimentation. Lors d'une exacerbation, vous ne devez pas manger d'aliments gras, frits ou en conserve. Seuls les repas maigres diététiques sont recommandés; si le menu comprend de la viande, il ne doit pas contenir de couches de graisse.
  • Pour les douleurs temporelles, le bouillon de poulet, le riz bouilli, le sarrasin, l'avoine sont très utiles. Il est également préférable de choisir le lait et les produits laitiers fermentés à faible teneur en matières grasses..

Un bon remède est quelques morceaux de chocolat, en particulier les plus amers. Ne le buvez pas avec du café fort ou du soda. Les meilleures boissons lors des crises sont le thé vert ou les décoctions d'herbes médicinales: camomille, sauge, mélisse.

La vitamine C aidera également à faire face aux douleurs à la tête et aux nausées: il est utile de boire du jus d'orange, une boisson additionnée de citron ou de manger quelques comprimés ascorbiques.

Ambulance pour les douleurs dans les tempes et les nausées

Si la tempe fait mal du côté gauche ou droit, il n'est pas toujours possible de consulter immédiatement un médecin. Dans ce cas, vous pouvez essayer d'arrêter la douleur avec des remèdes maison..

Tout d'abord, vous devez vous allonger et dormir. Il est utile de masser l'acupression dans la zone où se trouve le whisky. Des compresses fraîches, qui doivent être appliquées sur la partie temporelle, aideront également..

Si possible, vous devez vous promener au grand air. Dans les cas extrêmes, vous devez allumer le climatiseur ou ouvrir une fenêtre.

Mesures préventives

Pour prévenir l'apparition de douleurs temporelles et de nausées à l'avenir, il ne suffit pas de prendre des pilules. Nous devons essayer d'éliminer les raisons qui les ont provoqués. Voici quelques conseils simples pour vous aider à améliorer votre santé:

  • Il est important d'arrêter les mauvaises habitudes: fumer, boire. Il arrive que des crises de maux de tête et de nausées puissent provoquer une passion pour le jeu. Cela doit également être abandonné..
  • Vous ne pouvez pas rester longtemps dans une pièce étouffante. En outre, les personnes qui travaillent constamment à l'ordinateur doivent porter une attention particulière à leur santé. Il est nécessaire de reposer vos yeux pendant au moins dix minutes toutes les heures, ainsi que d'acheter des lunettes de protection spéciales.
  • Un effort mental ou physique excessif doit être évité. Si une partie de la tête fait mal à gauche et que des nausées surviennent, cela peut être le signe d'un surmenage. Pour éviter les exacerbations, il est nécessaire de doser strictement les heures de travail et de repos.

Un mal de tête dans les tempes et une sensation de nausée indiquent que vous devez changer votre style de vie et prendre soin de votre santé..

Les mesures prises en temps opportun aideront à le préserver et à empêcher l’apparition de problèmes graves à l’avenir..

Maux de tête dans les tempes et nausées, diagnostic et traitement

L'homme moderne est de plus en plus vulnérable à divers types de maladies, dont l'un des symptômes les plus désagréables est le mal de tête dans les tempes et la nausée..

Si vous avez commencé à vous inquiéter de la douleur dans la tempe à gauche, des nausées, assurez-vous de lire cet article.

Il convient de noter que les maux de tête et les nausées n'ont pas besoin d'être divisés en fonction de leurs symptômes, ces signes font très probablement référence à la même maladie..

Ces sensations provoquent constamment une gêne, vous devez donc identifier les foyers d'occurrence et les éliminer dès que possible..

Causes courantes de céphalées temporelles sévères

Aujourd'hui, l'une des causes les plus importantes de douleurs dans les tempes et de nausées est le dysfonctionnement du système nerveux. Chaque personne moderne est constamment exposée à des situations stressantes dans lesquelles il est tout simplement impossible d'être équilibré et calme. Tous ces facteurs affectent négativement le fonctionnement du système nerveux..

Une autre cause topique de maux de tête dans les tempes et de nausées peut être une lésion cérébrale traumatique, obtenue à la suite d'un coup ou d'une chute..

Tout effet mécanique sur la tête peut provoquer une augmentation de la pression intracrânienne, ce qui contribue à l'apparition de vomissements, de nausées et de maux de tête.

La raison la plus courante d'un mal de tête dans les tempes et de nausées peut être le surmenage, ainsi qu'un stress sévère.

En plus de toutes les raisons ci-dessus, il existe un certain nombre de maladies qui provoquent des sensations désagréables et inconfortables dans les tempes et le front:

  1. La migraine est la cause la plus fréquente de nausées et de céphalées frontotemporales. Cette maladie peut provoquer un trouble du système nerveux. Très souvent, les migraines sont accompagnées d'un assombrissement des yeux et d'une douleur lancinante. Si une migraine devient la cause de nausées et de douleurs, la personne réagit douloureusement aux sons forts et à la lumière vive. La migraine est le plus souvent causée par une altération de la circulation sanguine dans le cerveau. Ces attaques peuvent durer de quelques minutes à quelques heures..
  2. Hypertension artérielle. La deuxième cause la plus fréquente de douleur au front et aux tempes est l'hypertension artérielle..
  3. La maladie de la vascularite peut également provoquer un mal de tête désagréable en raison de processus inflammatoires qui se produisent dans les parois des vaisseaux sanguins. Des maux de tête au front, des tempes et des nausées pendant la nuit peuvent être un signe de la maladie..
  4. Un mal de tête sévère dans la région temporo-frontale peut être déclenché par une tumeur cérébrale. Si vous êtes sûr qu'il ne s'agit pas d'une migraine et qu'il n'y a pas d'autres maladies concomitantes contribuant aux maux de tête et aux nausées, il est préférable de demander l'avis d'un médecin expérimenté..

Traitement des maux de tête, méthodes de base

Ainsi, il est devenu clair pour tout le monde que la douleur dans la région frontotemporale, accompagnée de nausées, peut avoir différents foyers d'apparition, sur la base desquels le traitement est prescrit.

Les experts ne recommandent pas l'automédication, car cela ne peut qu'exacerber le problème de santé existant. En cas de sensations douloureuses récurrentes régulièrement, contactez immédiatement votre médecin traitant qui procédera à un premier examen et diagnostic.

Et seulement après avoir passé tous les tests, découvrir la cause exacte de la douleur dans la tempe gauche et des nausées, le médecin peut prescrire un traitement concomitant.

Cependant, il y a des moments où un appel rapide à un spécialiste est tout simplement impossible. Ensuite, vous devez savoir quels premiers soins peuvent être donnés à une personne malade. Certains des médicaments les plus courants pour soulager la douleur sont l'aspirine, la citramone, l'analgine ou le pharmacadol..

C'est génial si vous avez un tonomètre à la maison, avec lequel vous pouvez déterminer les indicateurs de pression. Sur la base des résultats, vous devez boire un médicament qui normalise la tension artérielle.

D'excellents médicaments pour le traitement de la douleur temporale et de l'inconfort dans la région du front peuvent être des médicaments à base du composant Sumatriptan.

Ce traitement contribue au rétrécissement des vaisseaux sanguins..

Cependant, il convient de rappeler que ces médicaments doivent être utilisés exclusivement à des fins médicinales et non prophylactiques..

Les médicaments à base d'analgésiques non stéroïdiens et de caféine sont capables de faire face aux maux de tête.

Mais ici aussi, vous devez être aussi prudent que possible en les prenant, car ces composants sont susceptibles de provoquer une dépendance. Il est recommandé de respecter strictement les instructions.

Les sédatifs fabriqués à base de composants végétaux (agripaume, aubépine, valériane, etc.) font un excellent travail pour éliminer les maux de tête. Mais pour vous débarrasser des nausées, vous pouvez utiliser une méthode ancienne et éprouvée depuis longtemps - la prise de charbon actif. En outre, des médicaments appelés métoclopramide et Cerucal aideront à faire face à ce problème..

Dans le processus de traitement complexe des maux de tête, le patient doit refuser les aliments excessivement gras qui peuvent provoquer des nausées et des vomissements. Il est préférable au stade du traitement de privilégier une alimentation saine, ce qui implique l'utilisation d'aliments non riches en calories.

Il ne vaut pas non plus la peine d'ignorer les maux de tête en utilisant des analgésiques classiques. Une attitude négligente envers sa santé peut avoir des conséquences désastreuses, selon la cause de l'apparition de la douleur.

Prévenir les maux de tête et les nausées

Afin que vous ne vous rendiez pas régulièrement à la clinique avec des plaintes concernant des maux de tête aux tempes et des nausées, vous pouvez prendre certaines mesures préventives une fois par an. Si les migraines sont certainement la cause des maux de tête, votre médecin peut vous prescrire des bêta-bloquants pour prévenir les crises récurrentes..

Cette mesure doit être répétée deux fois par an, il vaut mieux que ce soit le printemps et l'automne. Abandonnez les mauvaises habitudes, faites du sport et commencez à bien manger. Pendant la saison froide, il est strictement interdit de sortir sans coiffe. Organisez une routine quotidienne, allez vous coucher au plus tard à dix heures du soir.

En adhérant à ces simples recommandations, vous oublierez un mal de tête dans les tempes..

Conclusion

En résumé, nous pouvons dire que la douleur dans les tempes et le front est le plus souvent déclenchée par la migraine, qui à son tour est causée par une circulation sanguine insuffisante dans le cerveau. Cependant, des maladies plus graves telles que la méningite ou les tumeurs cérébrales peuvent provoquer des nausées et des douleurs..

Par conséquent, si vous ressentez régulièrement des sensations de douleur désagréables, il est recommandé de contacter d'urgence un spécialiste certifié qui diagnostique rapidement la maladie et vous prescrit son traitement complet..

Cause des nausées et maux de tête dans les tempes: diagnostic et traitement

Chacun de nous est familier avec un mal de tête, souvent accompagné de nausées, souvent le foyer de la douleur est dans les tempes.

Les sensations douloureuses dans la zone temporelle sont causées par les réactions de défense de notre corps, indiquant un état malsain.

Il est nécessaire de trouver la cause de la pathologie pour son traitement correct.

Facteurs provoquants

Un mal de tête dans les tempes et des nausées subséquentes sont déclenchés par des nocicepteurs situés dans la tête et le cou. Les tissus nerveux du cerveau eux-mêmes ne font pas mal, car ils n'ont pas de récepteurs de la douleur.

Sous l'action d'un irritant, le nocicepteur envoie un signal à l'aide de fibres nerveuses aux cellules nerveuses du cerveau, en conséquence, une douleur dans les tempes apparaît.

Les mécanismes des maux de tête sont divisés en 6 types:

  1. Céphalée vasculaire (VVD). Il se produit avec un affaiblissement du tonus veineux, une dilatation et un spasme des artères, une altération de l'apport sanguin, accompagné d'un retard de la circulation sanguine et d'un manque d'oxygène.
  2. Céphalée liquorodynamique. Se produit en raison de modifications de la pression intracrânienne, du déplacement des structures cérébrales dans le contexte de l'ICP normal.
  3. Céphalée de tension musculaire. Il commence par l'activation de la transmission d'impulsions dans la synapse neuromusculaire, est causé par la tension musculaire due à l'effet irritant de divers facteurs.
  4. Céphalée névralgique. Elle est provoquée par l'excitation des nerfs par des troubles extraneuraux et endoneuraux, pathologies dans les parties du système nerveux central responsables du soulagement de la douleur.
  5. Mal de tête mixte. C'est une combinaison des mécanismes ci-dessus, agissant simultanément ou alternativement.
  6. Psychologie ou céphalée centrale - causée par des perturbations du métabolisme de la sérotonine, des catécholamines et des opiacés endogènes, suivie d'un dysfonctionnement du système antinociceptif (analgésique).

Chaque facteur est accompagné d'une raison qui répond à la question de savoir pourquoi une tête fait mal, cela peut être une maladie grave, y compris mortelle.

Raisons possibles

Les causes des maux de tête sont internes et externes. Externes comprennent les éléments suivants:

  • intoxication alimentaire ou à la suite de la pénétration de toxines dans le corps par d'autres moyens;
  • conditions stressantes constantes;
  • exposition prolongée au soleil chaud et dans une pièce étouffante;
  • abus de café et de boissons énergisantes;
  • le tabagisme, y compris le tabagisme passif, l'alcool;
  • les changements de pression atmosphérique pendant le voyage, ce qu'on appelle le mal de l'altitude. L'ascension de hautes montagnes provoque un changement de pression intracrânienne, tandis que l'apport d'oxygène au cerveau diminue. Les personnes qui ne sont pas habituées à de telles poussées de pression ressentent un mal de tête sévère, qui disparaît lorsqu'elles reviennent à leur zone normale;
  • sensibilité accrue aux changements climatiques.

Les causes internes comprennent diverses maladies, considérez les principales.

La migraine est une maladie très courante, elle se caractérise par de forts maux de tête en forme de vague, plus souvent dans la moitié de la tête - la tempe droite ou gauche fait mal, la douleur se propage à l'œil, à la mâchoire supérieure, au cou, l'attaque s'accompagne de nausées, de peur lumineuse et sonore, d'hypersensibilité aux odeurs... L'attaque peut durer de 2 à 72 heures.

Les causes de son apparition ne sont pas entièrement connues, mais il a été étudié que les femmes sont trois fois plus susceptibles de souffrir de cette maladie que les hommes..

Hypertension artérielle. Chez les personnes souffrant d'hypertension modérée, les maux de tête ont souvent des causes différentes - des douleurs de tension de nature psychologique et des douleurs causées par une altération du flux sanguin cérébral. À quelle pression ils se font sentir, peu importe, car ils peuvent survenir après la normalisation des indicateurs.

Avec un saut en hauteur brutal (crise hypertensive), il y a un tremblement dans le corps, l'apparition de «mouches» devant les yeux et une sensation de chaleur, une transpiration accrue, des étourdissements, des nausées et des vomissements, des douleurs dans les tempes sont accompagnées d'autres types de douleur. Une crise hypertensive peut déclencher un accident vasculaire cérébral.

Grippe, ARVI. Maux de tête, parfois nausées - signes d'intoxication du corps et augmentation de la température corporelle.

L'encéphalite et la méningite sont une inflammation du cerveau. La maladie infectieuse aiguë s'accompagne de maux de tête sévères, de nausées et de vomissements. Si les sensations douloureuses dans la région de la tête augmentent brusquement lorsqu'elle se penche vers la poitrine, la présence de ce symptôme peut indiquer une méningite.

La vascularite est un groupe de maladies accompagnées d'inflammation et de destruction des vaisseaux sanguins. Les maux de tête sont l'un des symptômes d'un sous-type de vascularite..

Une tumeur au cerveau. S'il n'y a pas de pathologies, mais que le matin, il y a un mal de tête dans les tempes et des nausées, vous devez consulter un médecin pour exclure la probabilité d'une tumeur au cerveau.

L'insomnie chronique est un compagnon constant des personnes dont les tempes sont écrasées.

Les irrégularités menstruelles provoquent des phénomènes désagréables tels que maux de tête sévères, nausées, faiblesse générale, dans de rares cas, perte de conscience.

Lésion cérébrale traumatique, dans laquelle le tissu cérébral est comprimé. Les traumatismes crâniens sont accompagnés de maux de tête persistants ou paroxystiques pendant et après le traitement.

La réponse exacte à la question de savoir pourquoi vous avez mal à la tête ne peut être donnée qu'à l'hôpital, en comparant tous les signes avec les données d'examen.

Diagnostique

Diagnostiquer les nausées et les maux de tête n'est pas une tâche facile. Cela peut nécessiter une surveillance à long terme du patient avec une série d'études et d'analyses..

Les méthodes de diagnostic de base comprennent la prise d'anamnèse, la mesure de la pression artérielle, des tests sanguins, l'examen d'un neurologue, des radiographies de la tête et du cou, la tomodensitométrie ou l'IRM du cerveau, si nécessaire, une ponction lombaire.

La présence d'un problème ne doit pas être résolue uniquement en traitant les symptômes, car cela entraîne une aggravation de la maladie. Les manifestations de la pathologie nécessitent une thérapie immédiate et de haute qualité.

Premiers secours

Il y a des situations où il n'y a aucun moyen de contacter rapidement un spécialiste pour obtenir de l'aide. Vous devez comprendre quelles mesures prioritaires doivent être prises.

Le patient doit être apaisé, le soulager des stimuli extérieurs (odeurs fortes, étouffement, etc.). Une compresse de tissu humide est placée sur le front, à laquelle vous pouvez ajouter une goutte d'huile de menthe ou de lavande.

Les médecins recommandent de prendre un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) lorsque la douleur se développe. Si la douleur s'accompagne de nausées sévères, les médicaments sont administrés par injection.

En présence d'un tonomètre, la pression artérielle est mesurée, en fonction des indicateurs, des médicaments sont pris pour la normaliser.

Traitement

Après l'examen, les tests, la définition exacte de la cause des sensations douloureuses, le médecin prescrit un traitement. Le traitement de la douleur prescrit par le médecin dépendra de la nature de la douleur. Les nausées et vomissements, les maux de tête dans les tempes sont traités de la manière suivante:

  • établir un horaire de sommeil, une alimentation équilibrée. Ils retirent les aliments gras du menu pour le dîner, pratiquent des promenades au grand air. Dans certains cas, il est recommandé aux patients des thés apaisants aux herbes - menthe, mélisse, somnifères pour lutter contre l'insomnie. En d'autres termes, si vous pouvez supprimer les raisons qui provoquent des troubles du sommeil, vous pouvez facilement vous débarrasser des sensations désagréables dans votre tête;
  • correction de la pression artérielle avec des médicaments. Le cardiologue ou le thérapeute prescrit individuellement des médicaments pour l'hypertension, qui doivent être associés à un régime thérapeutique;
  • élimination de l'intoxication, élimination immédiate des toxines du corps en cas d'empoisonnement;
  • antibiothérapie étiotropique pour la méningite;
  • pour la migraine, les préparations d'ergot sont considérées comme les plus efficaces;
  • traitement par gamma globuline homologue titrée contre le virus de l'encéphalite à tiques, associé à l'administration de corticostéroïdes;
  • prendre des médicaments nootropes, des antidépresseurs, des relaxants musculaires pour les blessures à la tête. La douleur après une lésion cérébrale traumatique ne peut être laissée sans une attention appropriée. Il est important de consulter un spécialiste à temps, car dans certains cas, non seulement des lésions cérébrales sont possibles. Un traumatisme peut provoquer divers dysfonctionnements psychologiques, qui entraînent des douleurs à la tête. Dans ce cas, un traitement complexe complet doit être effectué. Une telle thérapie est effectuée après avoir consulté plusieurs spécialistes en même temps: un psychologue, un physiothérapeute, un chiropraticien, un neuropathologiste;
  • la chirurgie pour enlever le phéochromocytome est le seul traitement possible des tumeurs surrénales;
  • différentes méthodes de traitement d'une tumeur cérébrale - il existe des chirurgies, des médicaments, des radiations;
  • le traitement de la migraine menstruelle comprend la prise de vitamines et de minéraux pour soutenir le corps, des hormones pour stabiliser les glandes, un soulagement physique et du repos, une bonne nutrition et un sommeil sain.

En plus des mesures pour éliminer les causes, il existe un traitement symptomatique des maux de tête, qui consiste à prendre des antispasmodiques, des AINS. Mais vous devez savoir que l'utilisation à long terme de ces médicaments peut provoquer une céphalalgie..

Il ne faut pas oublier que l'utilisation des médicaments doit être coordonnée avec le médecin traitant, car l'automédication peut entraîner une aggravation de l'état du patient..

Si les crises de douleur se reproduisent régulièrement, deviennent plus longues et plus aiguës, vous devez alors consulter un médecin pour résoudre le problème. Pas besoin de laisser les choses aller.

Pour lutter contre les nausées, il est nécessaire d'utiliser des antiémétiques à action périphérique et centrale, visant à bloquer les récepteurs de la sérotonine et de la dopamine. Ils sont injectés par voie intramusculaire ou intraveineuse.

Mais! Les médicaments ne fonctionnent que sur ce symptôme. La cause doit être traitée. En outre, pendant le traitement, ils adhèrent à un régime, excluent les aliments gras, la restauration rapide, le café, le thé, les bonbons. La nourriture doit être légère et cuite à la vapeur.

La prévention

Étant donné que les maux de tête dépendent de l'état du corps humain, ils peuvent être évités. Abandonnez les mauvaises habitudes telles que fumer, boire de l'alcool.

L'exercice et une bonne nutrition seront utiles. Ajustez la routine quotidienne, essayez de vous coucher au plus tard à 22 heures. Par temps froid, assurez-vous de porter un chapeau. Évitez le stress émotionnel.

S'il est établi que la cause de la pathologie est une migraine, le médecin peut alors prescrire des bêta-bloquants pour éviter des crises régulières. Il est préférable de répéter le cours d'admission deux fois par an - au printemps et à l'automne..

Pour éviter d'arriver à l'hôpital, suivez ces directives simples. Et dans tous les cas, ne négligez pas la consultation d'un médecin qui vous prescrira un traitement efficace..

Que faire si le whisky fait mal et se sent malade? - à la recherche de la vraie raison, tout sur l'homéopathie


La douleur est une réaction défensive du corps et est considérée comme un signe de certaines anomalies dans certains organes ou systèmes. Un symptôme similaire ne peut être ignoré, car il peut entraîner de graves complications..

La condition où elle exerce une pression sur les tempes et vomit peut être causée par diverses raisons, qui sont classiquement divisées en externe et interne. Avant de déterminer comment vous débarrasser de la maladie, vous devez comprendre pourquoi ce problème se produit..

Causes courantes de céphalées temporelles sévères

Aujourd'hui, l'une des causes les plus importantes de douleurs dans les tempes et de nausées est le dysfonctionnement du système nerveux. Chaque personne moderne est constamment exposée à des situations stressantes dans lesquelles il est tout simplement impossible d'être équilibré et calme. Tous ces facteurs affectent négativement le fonctionnement du système nerveux..

Une autre cause topique de maux de tête dans les tempes et de nausées peut être une lésion cérébrale traumatique, obtenue à la suite d'un coup ou d'une chute..

Tout effet mécanique sur la tête peut provoquer une augmentation de la pression intracrânienne, ce qui contribue à l'apparition de vomissements, de nausées et de maux de tête.

La raison la plus courante d'un mal de tête dans les tempes et de nausées peut être le surmenage, ainsi qu'un stress sévère.

En plus de toutes les raisons ci-dessus, il existe un certain nombre de maladies qui provoquent des sensations désagréables et inconfortables dans les tempes et le front:


La migraine est la cause la plus fréquente de nausées et de céphalées frontotemporales. Cette maladie peut provoquer un trouble du système nerveux. Très souvent, les migraines sont accompagnées d'un assombrissement des yeux et d'une douleur lancinante. Si une migraine devient la cause de nausées et de douleurs, la personne réagit douloureusement aux sons forts et à la lumière vive. La migraine est le plus souvent causée par une altération de la circulation sanguine dans le cerveau. Ces attaques peuvent durer de quelques minutes à quelques heures..

  • Hypertension artérielle. La deuxième cause la plus fréquente de douleur au front et aux tempes est l'hypertension artérielle..
  • La maladie de la vascularite peut également provoquer un mal de tête désagréable en raison de processus inflammatoires qui se produisent dans les parois des vaisseaux sanguins. Des maux de tête au front, des tempes et des nausées pendant la nuit peuvent être un signe de la maladie..
  • Un mal de tête sévère dans la région temporo-frontale peut être déclenché par une tumeur cérébrale. Si vous êtes sûr qu'il ne s'agit pas d'une migraine et qu'aucune autre maladie concomitante ne contribue à l'apparition de maux de tête et de nausées, il est préférable de demander l'avis d'un médecin expérimenté. ATTENTION! Les principaux signes d'une tumeur cérébrale maligne sont des maux de tête réguliers, des nausées, des vomissements et des étourdissements. La caractéristique est les symptômes du matin..
  • La méningite est une autre maladie redoutée qui peut causer des douleurs au front et aux tempes. Il s'agit d'une maladie infectieuse dont une caractéristique est l'inflammation des membranes du cerveau et de la moelle épinière. En plus des symptômes décrits, la température du patient augmente et des taches noires apparaissent sur le corps. En abaissant et en levant la tête, une personne peut ressentir une douleur intense..
  • Soins de santé

    Des étourdissements fréquents avec une pression artérielle élevée nécessitent l'aide d'un médecin qualifié. Avant de commencer le traitement, le médecin examine le patient, examine les symptômes, prend une anamnèse et mesure la pression artérielle. À l'aide d'examens, le médecin découvre pourquoi l'hypertension artérielle, les maux de tête et les nausées. La clinique en question peut être associée à un rétrécissement congénital de l'aorte, des maladies rénales et endocriniennes, une pathologie des glandes surrénales. Une symptomatologie similaire se manifeste dans les tumeurs GM.


    Les médicaments de certains groupes pharmacologiques peuvent augmenter la tension artérielle. Pour soulager les maux de tête, ils prennent des bloqueurs adrénergiques, des diurétiques et des inhibiteurs de l'ECA. Quel médicament supprimera la clinique affichée, le thérapeute décide pour chaque patient individuellement.

    Dans la lutte contre le syndrome de la douleur occipitale, qui s'accompagne de nausées avec hypertension, il est recommandé de mettre un comprimé de nitroglycérine ou de Validol sous la langue. Le tableau clinique décrit se manifeste par une crise hypertensive, vous devez donc agir correctement et rapidement. Ensuite, vous devez appeler l'équipe d'ambulance.

    En cas de maux de tête avec hypertension artérielle, il est recommandé de rétablir la respiration. Pour ce faire, le patient doit prendre une profonde inspiration et, en retenant sa respiration, expirer lentement. L'exercice est effectué en position couchée. Il est répété plusieurs fois. En présence d'emplâtres à la moutarde, ils sont appliqués sur le caviar. Vous pouvez faire un bain de pieds. Les pieds sont maintenus dans l'eau chaude pendant 15 minutes. Une manipulation similaire est effectuée en ce qui concerne les brosses..

    Traitement des maux de tête, méthodes de base

    Ainsi, il est devenu clair pour tout le monde que la douleur dans la région frontotemporale, accompagnée de nausées, peut avoir différents foyers d'apparition, sur la base desquels le traitement est prescrit.

    RAPPELLES TOI! Le traitement des maux de tête aigus ne consiste pas seulement à soulager la douleur. L'essentiel est de déterminer la cause de la maladie et de la traiter exactement..

    Les experts ne recommandent pas l'automédication, car cela ne peut qu'exacerber le problème de santé existant. En cas de sensations douloureuses récurrentes régulièrement, contactez immédiatement votre médecin traitant qui procédera à un premier examen et diagnostic.

    Et seulement après avoir passé tous les tests, découvrir la cause exacte de la douleur dans la tempe gauche et des nausées, le médecin peut prescrire un traitement concomitant.

    Cependant, il y a des moments où un appel rapide à un spécialiste est tout simplement impossible. Ensuite, vous devez savoir quels premiers soins peuvent être donnés à une personne malade. Certains des médicaments les plus courants pour soulager la douleur sont l'aspirine, la citramone, l'analgine ou le pharmacadol..

    C'est génial si vous avez un tonomètre à la maison, avec lequel vous pouvez déterminer les indicateurs de pression. Sur la base des résultats, vous devez boire un médicament qui normalise la tension artérielle.

    D'excellents médicaments pour le traitement de la douleur temporale et de l'inconfort dans la région du front peuvent être des médicaments à base du composant Sumatriptan.

    Ce traitement contribue au rétrécissement des vaisseaux sanguins..

    Cependant, il convient de rappeler que ces médicaments doivent être utilisés exclusivement à des fins médicinales et non prophylactiques..

    Les médicaments à base d'analgésiques non stéroïdiens et de caféine sont capables de faire face aux maux de tête.

    Mais ici aussi, vous devez être aussi prudent que possible en les prenant, car ces composants sont susceptibles de provoquer une dépendance. Il est recommandé de respecter strictement les instructions.

    Les sédatifs fabriqués à base de composants végétaux (agripaume, aubépine, valériane, etc.) font un excellent travail pour éliminer les maux de tête. Mais pour vous débarrasser des nausées, vous pouvez utiliser une méthode ancienne et éprouvée depuis longtemps - la prise de charbon actif. En outre, des médicaments appelés métoclopramide et Cerucal aideront à faire face à ce problème..

    Dans le processus de traitement complexe des maux de tête, le patient doit refuser les aliments excessivement gras qui peuvent provoquer des nausées et des vomissements. Il est préférable au stade du traitement de privilégier une alimentation saine, ce qui implique l'utilisation d'aliments non riches en calories.

    N'oubliez pas que l'auto-traitement pour les maux de tête et les nausées réguliers n'est tout simplement pas acceptable. Seul un médecin qualifié sera en mesure d'évaluer avec compétence l'état du patient et de prescrire le traitement approprié.

    Il ne vaut pas non plus la peine d'ignorer les maux de tête en utilisant des analgésiques classiques. Une attitude négligente envers sa santé peut avoir des conséquences désastreuses, selon la cause de l'apparition de la douleur.

    Thérapie

    Avant de demander un avis médical ou l'arrivée d'une ambulance, vous pouvez soulager partiellement la douleur avec des médicaments.

    En cas d'hypotension, le mal de tête disparaît après la prise de médicaments contenant de la caféine (Askofen, Citramon, Pentalgin), de plantes médicinales et de médicaments anticholinergiques (Bellataminal).

    Recommander aussi:

    • prenez une position horizontale et placez un oreiller sous vos pieds;
    • thé sucré fort ou café avec du sucre.
    • assurer l'apport d'air frais;
    • douche froide et chaude;
    • massage de la tête et du cou.

    Avec une pression artérielle élevée, les maux de tête peuvent être arrêtés avec des diurétiques thiazidiques (Diuril, Naklex) ou d'autres diurétiques (Veroshpiron, Diursan).

    En plus des médicaments ci-dessus, il est recommandé:

    • appliquer des pansements à la moutarde à l'arrière de la tête;
    • massage circulaire de la région occipitale;
    • bains de pieds (avec une température de l'eau ne dépassant pas 45 C);
    • frotter les yeux.

    Il n'est pas recommandé d'essayer de guérir vous-même l'hypertension, car les méthodes alternatives ne sont qu'un ajout au traitement prescrit par le médecin..

    La pression est revenue à la normale, mais la tête fait toujours mal?

    Vous pouvez vous débarrasser de la douleur avec des médicaments tels que: «Ascopar», «Combispasm», «Solpadein» et autres.

    Il existe également des méthodes simples:

    • compresse d'eau froide sur le front et la région occipitale;
    • avec une douleur intense, faites un bain de pieds chaud;
    • aérer la pièce;
    • couchez-vous dans l'obscurité et le silence complets;
    • vous pouvez ajouter 3 à 5 gouttes d'huile de lavande au bain.

    L'apparition d'une céphalalgie (mal de tête) peut être causée par des raisons externes et physiologiques

    Les raisons externes sont: le stress, les changements de pression atmosphérique, une alimentation malsaine.

    Les raisons physiologiques doivent être prises au sérieux et subir un examen en temps opportun, car ces raisons peuvent être des maladies virales infectieuses et graves, par exemple la méningite.

    N'oubliez pas que presque toutes les maladies associées à l'hypertension artérielle peuvent avoir de graves conséquences! Par conséquent, il est nécessaire de consulter un médecin en temps opportun..

    Prévenir les maux de tête et les nausées

    Afin que vous ne vous rendiez pas régulièrement à la clinique avec des plaintes concernant des maux de tête aux tempes et des nausées, vous pouvez prendre certaines mesures préventives une fois par an. Si les migraines sont certainement la cause des maux de tête, votre médecin peut vous prescrire des bêta-bloquants pour prévenir les crises récurrentes..

    Cette mesure doit être répétée deux fois par an, il vaut mieux que ce soit le printemps et l'automne. Abandonnez les mauvaises habitudes, faites du sport et commencez à bien manger. Pendant la saison froide, il est strictement interdit de sortir sans coiffe. Organisez une routine quotidienne, allez vous coucher au plus tard à dix heures du soir.

    En adhérant à ces simples recommandations, vous oublierez un mal de tête dans les tempes..

    Diagnostic et traitement

    Afin de ne pas commencer le développement possible de la maladie, le traitement doit être opportun.

    Quel est ce diagnostic complexe, qui comprend:

    • interrogatoire et examen d'un thérapeute ou d'un neurologue pour identifier l'anamnèse, orientation vers des spécialistes accompagnateurs au besoin: oto-rhino-laryngologiste, ophtalmologiste, vertébrologue, ophtalmologiste, neurochirurgien et autres;
    • nomination de REG (rayons X) ou EEG (électroencéphalogramme);
    • subissant une TDM ou une IRM (imagerie par résonance magnétique ou calculée);
    • livraison d'un test sanguin détaillé.

    Toutes les procédures sont indolores et ne nuisent pas à la santé.

    Premiers secours, quelles pilules prendre pour soulager la douleur

    NomRecetteApplication
    ParacétamolPas plus de 4 g par jour (1 à 2 tonnes par dose)Pas plus de 10 jours
    SpazmalgonJusqu'à 6 onglets. en un jourMaximum 5 jours
    SolpadeinUn analgésique puissant, 1-2 comprimés. 4 fois par jourPas plus de 3 jours
    IbuprofènePour soulager la douleur jusqu'à 2 gélules par dosePas plus de 14 jours
    Tempalgin1 dose jusqu'à 3 fois par jourMaximum 10 jours

    Combattre la nausée

    La nausée est considérée comme un symptôme qui se développe en raison de maux de tête..

    Dans un tel état, il faut tenir compte du fait qu'il est permis de manger pendant les nausées..

    Le menu doit comprendre principalement des repas diététiques maigres. Les produits à base de viande doivent être sans gras.

    Pour éviter un stress inutile, vous devez exclure complètement les produits frits, épicés, la farine, les aliments sucrés, les boissons hautement gazeuses contenant de la caféine, le thé, les produits laitiers fermentés à haute teneur en matières grasses, les saucisses, l'orge perlé et la bouillie de millet..

    Il est permis d'utiliser de l'eau propre ordinaire sans gaz, du thé avec une tranche de citron, des craquelins, du riz bouilli, du sarrasin, du bouillon de poulet.

    La nourriture cuite à la vapeur est autorisée. Les repas doivent être fréquents, mais en petites portions.

    Facteurs de provocation externes

    Cette catégorie comprend les causes associées à l'influence de l'environnement sur le corps humain. Les circonstances qui peuvent provoquer une maladie lorsque cela fait mal dans les tempes et sont très nauséabondes comprennent:

    • surmenage physique ou émotionnel;
    • stress chronique et irritabilité accrue;
    • insomnie persistante;
    • sauts de pression atmosphérique;
    • conditions météorologiques défavorables;
    • étouffement et mauvaise ventilation de la pièce dans laquelle une personne est obligée de rester longtemps;
    • dépendance à l'alcool et aux cigarettes;
    • consommation de boissons énergisantes, de café et de thé fort;
    • nourriture de mauvaise qualité;
    • exposition au corps de substances toxiques;
    • prendre certains médicaments.

    Médicaments et pilules sûrs

    Lors de la planification d'une visite chez le médecin, le patient doit être prêt à répondre aux questions, à quelle fréquence le syndrome douloureux survient et quelle est son intensité. Cela aidera le médecin à développer les bonnes tactiques de traitement..

    Groupes de médicaments efficaces pour les crises de douleur épisodiques

    Médicaments pour le traitement de la pathologie - anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Ils ont un effet analgésique, soulagent l'inflammation, éliminent l'enflure.

    • Ibuprofène 400 mg par jour;
    • Kétoprofène 100 mg / s;
    • Naproxen-500 mg / s;
    • Méloxicam-7,5-15 mg / s;
    • Célécoxib-200 mg / s.

    La plupart des AINS ont un effet secondaire négatif: avec une utilisation prolongée, ils affectent négativement les organes du tractus gastro-intestinal, jusqu'au développement d'une gastrite médicamenteuse.

    Médicaments Le méloxicam et le célécoxib sont des médicaments de nouvelle génération qui n'ont pas d'effet négatif sur le tractus gastro-intestinal. Les inconvénients de l'utilisation de ces médicaments comprennent le coût relativement élevé..

    Les analgésiques sont souvent utilisés à la maison pour soulager une crise. Ils ne guérissent pas la maladie, mais soulagent seulement la douleur. Les médicaments de ce groupe conviennent pour le soulagement des crises épisodiques, mais leur utilisation systématique conduit à la survenue d'un syndrome abusif..

    Avec une crise de douleur, vous pouvez prendre Paracetamol-100 mg, Citramon, Analgin-500 mg ou Mig 200-400 mg.

    Si l'examen révèle l'apparition d'une céphalalgie après l'exercice en raison d'une augmentation de la pression artérielle, le médecin vous prescrira des médicaments prescrits à un stade précoce du développement de l'hypertension. Ceux-ci incluent: vasodilatateurs, inhibiteurs de l'ECA, diurétiques, inhibiteurs calciques.

    L'auto-administration d'antihypertenseurs est inacceptable. L'automédication entraîne des conséquences désastreuses.

    Avec la tension musculaire, dans le cadre d'un traitement complexe, des médicaments du groupe des relaxants musculaires sont utilisés. Ils détendent les muscles spasmodiques de la tête et du cou, soulagent les douleurs de nature spasmodique et aident à rétablir la circulation sanguine.

    • Mydocalm-150-450 mg par jour;
    • Sirdalud (Tizanidine) -4 mg / s;
    • Baclofène-15 mg / s.

    Dans le cadre d'un traitement complexe, des médicaments nootropes sont souvent prescrits: Phenibut, Nootropil, Glycine. Les nootropiques ont un effet activateur sur la fonction cérébrale, augmentent sa résistance aux facteurs dommageables. Les médicaments améliorent la circulation cérébrale, éliminent les conséquences des lésions cérébrales traumatiques.

    Les sédatifs associés à des médicaments basiques entraînent une relaxation musculaire et une diminution du tonus vasculaire. La prise de tranquillisants peut aider à soulager la douleur, mais ce type de médicament entraîne rapidement une dépendance aux drogues avec sevrage.

    Sédatifs non addictifs: Afobazol, Atarax; teintures alcoolisées de valériane, agripaume, racine de Maryina.

    Pour les crises sévères, une association de médicaments est utilisée: Sirdalud 2 mg + Aspirine 500 mg ou Analgin 250 mg + sédatif.

    L'utilisation de complexes de vitamines du groupe B. a fait ses preuves. Les vitamines B1, B6, B12 ont un effet bénéfique sur le système nerveux central, restaurent la structure des tissus nerveux. Des complexes de vitamines sont souvent prescrits: Neuromultivite, Milgamma, Neurovitan.

    Si les crises de douleur sont répétées plus de 10 fois par mois, un traitement par ibuprofène à une dose de 400 mg par jour pendant 2-3 semaines est prescrit et un traitement par des myorelaxants pendant 2-4 semaines..

    Il n'existe pas de schéma unique pour soulager le syndrome douloureux. Selon la raison, chaque patient a besoin d'une sélection individuelle de médicaments.

    Traitement de l'évolution chronique de la maladie

    Parfois, la céphalalgie devient chronique. Les douleurs tourmentent chaque jour, en continu, avec des degrés d'intensité variables.

    Le plus souvent, l'amitriptyline 10-100 mg / s est prescrite, la dose est augmentée progressivement. Le médicament soulage bien la douleur, mais a de nombreux effets secondaires négatifs, crée une dépendance.

    En alternative, des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine sont prescrits: Fluoxetine, Paroxetine, Sertraline. La durée du traitement est d'au moins 2 mois. Ces médicaments sont moins toxiques.

    En plus de prescrire un traitement médicamenteux, le médecin recommandera un massage, un cours de physiothérapie ou d'acupuncture.

    Comment le diagnostic est-il réalisé?

    Étant donné que la douleur dans les tempes et les nausées peuvent indiquer des troubles du corps de nature différente, un diagnostic complet est nécessaire. Dans le cadre de l'identification des causes d'inconfort, certains examens sont réalisés:

    1. Etude des indicateurs de pression artérielle. L'observation de ces données révélera la prédisposition du patient à l'hypertension ou à l'hypotension..
    2. Imagerie par résonance magnétique et par ordinateur (TDM et IRM). Les techniques instrumentales vous permettent d'étudier le cerveau et de détecter la présence d'une tumeur, d'un anévrisme et d'autres troubles dans leur enfance.
    3. Etude de la composition sanguine. Cette méthode vous permet d'identifier d'éventuelles infections virales ou bactériennes dans le corps. Dans le premier cas, le niveau de lymphocytes présente des écarts évidents par rapport à la norme et dans le second, une leucocytose est observée.
    4. Un test sanguin pour les toxines. Une étude similaire est réalisée lorsque le patient a eu un contact direct avec des substances toxiques ou chimiques..
    5. Ponction lombaire. Cette technique est utilisée en cas de suspicion de méningite ou d'hémorragie intracrânienne..

    En fonction du bien-être du patient et des maladies concomitantes, d'autres examens peuvent être prescrits, ainsi que la consultation de spécialistes restreints.

    Que faire lorsque vous avez mal à la tête dans les tempes et que vous vous sentez malade


    La douleur est une réaction défensive du corps et est considérée comme un signe de certaines anomalies dans certains organes ou systèmes. Un symptôme similaire ne peut être ignoré, car il peut entraîner de graves complications..

    La condition où elle exerce une pression sur les tempes et vomit peut être causée par diverses raisons, qui sont classiquement divisées en externe et interne. Avant de déterminer comment vous débarrasser de la maladie, vous devez comprendre pourquoi ce problème se produit..

    Quels examens sont habituellement prescrits

    Lors d'un rendez-vous chez un neurologue, un examen physique du patient est effectué: les principaux réflexes neurologiques sont vérifiés, les muscles du cou sont examinés.

    Le médecin prescrit une référence pour des tests: test sanguin général, test sanguin biochimique, sang pour le sucre.

    Un test sanguin général avec une augmentation de l'ESR ou une teneur accrue en leucocytes indique une inflammation dans le corps.

    Une glycémie basse est souvent accompagnée de céphalalgie, d'étourdissements et de faiblesse.

    Le médecin peut prescrire une référence pour des tests supplémentaires:

    1. Gaz du sang artériel - peut révéler une hypoxie cérébrale.
    2. Test sanguin pour les hormones - détermine divers écarts dans l'hypothalamus.

    Un neurologue peut donner des instructions sur une ou plusieurs méthodes de diagnostic:

    1. Imagerie par résonance magnétique (IRM) - la présence de divers néoplasmes (tumeurs et kystes), les anévrismes est exclue. Les images montrent clairement des anomalies post-traumatiques, des anomalies neurodégénératives, des modifications des vaisseaux affectés par l'athérosclérose.
    2. La tomodensitométrie (TDM) est la méthode la plus informative pour examiner le cerveau. Il donne une idée claire des changements pathologiques du crâne et du cerveau, de la pathologie du tissu osseux, des vaisseaux sanguins et des structures cérébrales. Fournit des informations sur les conséquences d'une lésion cérébrale traumatique. L'inconvénient de cette méthode est considéré comme une dose de rayonnement importante pendant l'étude..
    3. Électroencéphalographie - donne une idée de la présence de changements pathologiques dans les vaisseaux sanguins, d'une altération de la circulation cérébrale.
    4. L'échographie Doppler (échographie des vaisseaux de la tête et du cou) - montre la présence de plaques athéroscléreuses dans les artères; rétrécissement et tortuosité des artères, conduisant à une hypoxie cérébrale; résistance vasculaire périphérique.
    5. Rhéoencéphalographie (REG) - donne une idée du tonus et du remplissage sanguin des vaisseaux sanguins. Avec l'aide du REG diagnostiqué: hypertension, athérosclérose, dystonie végétative-vasculaire.
    6. IRM de la colonne cervicale - la présence d'une ostéochondrose cervicale peut provoquer des douleurs dans la région de la tête et du cou, aggravées en tournant la tête.
    7. Rhéovasographie des vaisseaux cérébraux (RVG) - montre la qualité du flux sanguin à travers les grands vaisseaux, évalue la circulation sanguine collatérale.
    8. Les radiographies seront moins connues. La photo ne montre que les structures osseuses du crâne, les tissus mous ne sont pas visibles.

    Causes de nausées et maux de tête dans les tempes

    Il arrive qu'une personne soit soudainement rattrapée par un mal de tête dans les tempes et des nausées dont les causes lui sont inconnues. Mais souvent, la douleur apparaît pour une raison. Cela signale une sorte de trouble qui a frappé le corps. Et si, en même temps, une condition précède les vomissements est notée, vous devez sonner l'alarme et ne pas reporter le voyage à l'hôpital. Plus tôt les causes de ce symptôme seront trouvées, plus le traitement sera efficace..

    p, citation de bloc 2,0,0,0,0 ->

    • Causes de la maladie
    • Migraine
    • Lésion cérébrale traumatique (TBI)
    • Méningite
    • Accident vasculaire cérébral
    • Athérosclérose des vaisseaux cérébraux
    • Abcès
    • La névralgie du trijumeau
    • Sinusite compliquée
    • Hypertension
    • Ostéochondrose
    • Dystonie végétovasculaire
    • Caractéristiques du traitement de la douleur temporale

    Causes de la maladie

    p, blockquote 3,0,0,0,0 ->

    Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles la tête fait mal dans les tempes et des vomissements insupportables. Parmi eux, il existe à la fois des conditions totalement inoffensives et des maladies assez graves (par exemple, la croissance d'une tumeur au cerveau). Ils sont divisés en deux catégories:

    p, blockquote 4,0,0,0,0 ->

    1. Facteurs internes entièrement dépendants des processus physiques.
    2. Externe, interconnecté avec des stimuli qui affectent une personne de l'extérieur.

    Les causes internes sont divisées en:

    p, blockquote 5,0,0,0,0 ->

    • Troubles du système nerveux.
    • Violations provoquées par des maladies d'autres organes.

    Les raisons externes incluent:

    p, blockquote 6,0,0,0,0 ->

    • Instabilité psycho-émotionnelle.
    • Surchauffer.
    • Intoxication intestinale.
    • Passion pour les boissons contenant de la caféine (boissons énergisantes, café).
    • Mauvaises habitudes.
    • Dépendance météorologique.
    • Un changement brutal de fuseau horaire et de climat.
    • Intoxication du corps.

    Lorsqu'ils font mal, écrasent du whisky et se sentent en même temps malades, vous devez rechercher les causes d'une mauvaise santé. Si ce sont des stimuli externes, ils doivent être éliminés. Ensuite, les attaques douloureuses cesseront et l'état de la victime reviendra à la normale..

    p, blockquote 7,0,0,0,0 ->

    Mais souvent, la racine du mal réside dans les pathologies liées aux organes internes. Au fil du temps, ils peuvent entraîner de graves conséquences, de sorte qu'une personne doit consulter un médecin. Lorsque le diagnostic de la maladie est effectué, les résultats des tests sont obtenus, le médecin pourra prescrire un traitement compétent.

    p, blockquote 8,0,0,0,0 ->

    Migraine

    p, citation de bloc 9,0,0,0,0 ->

    Elle est considérée comme la pathologie la plus courante chez la moitié féminine de la population. Les maux de tête (céphalalgie) commencent souvent dans la région temporale, avec des nausées et parfois des vomissements, ce qui ne soulage pas la maladie. D'autres symptômes comprennent:

    p, blockquote 10,0,1,0,0 ->

    • Peur de la lumière, du son et du bruit.
    • Vertiges.
    • Irritabilité.
    • Nervosité.
    • Somnolence.
    • Léthargie.

    Le sens de l'odorat du patient change, la vision se détériore, des évanouissements sont possibles. Une crise de migraine sévère peut durer environ 2-3 jours.

    p, citation de bloc 11,0,0,0,0 ->

    Lésion cérébrale traumatique (TBI)

    p, blockquote 12,0,0,0,0 ->

    Souvent, après de graves blessures à la tête, des ecchymoses, des commotions cérébrales, une personne souffre de maux de tête au front, à l'arrière de la tête, aux tempes, une faiblesse et des nausées sont notées. Cela est dû à la compression des structures cérébrales lors d'un traumatisme crânien. Les autres symptômes du TBI sont:

    p, blockquote 13,0,0,0,0 ->

    • La pâleur du visage.
    • Vomissement.
    • Léthargie.
    • Possible perte de conscience.
    • Hypertension.
    • Des convulsions.

    Même après un traitement et une longue rééducation, la victime ressent périodiquement des douleurs à la tête..

    p, blockquote 14,0,0,0,0 ->

    Méningite

    p, blockquote 15,0,0,0,0 ->

    La méningite est une maladie infectieuse aiguë qui affecte la muqueuse du cerveau. Les symptômes d'une pathologie dangereuse sont:

    p, blockquote 16,0,0,0,0 ->

    • Céphalée.
    • Augmentation de la sensibilité à la lumière et au bruit.
    • Nausées et vomissements indomptables.
    • Douleur musculaire.
    • Tachycardie.
    • Le patient est incapable de plier le cou, il est irrité par le toucher, sa température monte.

    Les principales raisons du développement de la maladie sont l'immunité supprimée, les virus et les bactéries qui pénètrent dans le corps depuis l'environnement extérieur: par la nourriture, la vaisselle sale, l'eau, avec une piqûre d'insecte, par des gouttelettes en suspension dans l'air. Les bébés et les adultes sont sensibles à la méningite.

    p, blockquote 17,0,0,0,0 ->

    Accident vasculaire cérébral

    p, citation de bloc 18,0,0,0,0 ->

    Si vous ne faites pas attention à une hypertension persistante ou à d'autres problèmes concernant les vaisseaux du cerveau pendant une longue période, une céphalalgie se produit, irradiant vers les tempes, accompagnée de nausées. Il peut s'agir d'un accident vasculaire cérébral hémorragique ou ischémique soudain.

    p, blockquote 19,0,0,0,0 ->

    • Dans le type d'accident vasculaire cérébral ischémique, les vaisseaux sanguins s'atrophient, se déforment et s'usent progressivement. En conséquence, le cerveau manque d'oxygène, une hypoxie se produit et les neurones meurent..
    • Le type d'accident vasculaire cérébral hémorragique survient soudainement. Un vaisseau usé éclate dans le cerveau et une hémorragie se produit. Une personne peut tomber inconsciente. S'il n'est pas livré à temps dans un établissement médical, la victime peut mourir..

    Athérosclérose des vaisseaux cérébraux

    p, blockquote 20,0,0,0,0 ->

    La cause de cette pathologie est le colmatage et le rétrécissement des vaisseaux du cerveau. En conséquence, l'organe principal du système nerveux subit une privation d'oxygène et répond par une douleur dans les tempes. Il est difficile de s'arrêter avec des analgésiques qui n'apportent qu'un soulagement temporaire. Augmentation de l'inconfort par un stress sévère, des pics de tension artérielle, de l'alcool, du tabagisme.

    p, blockquote 21,1,0,0,0 ->

    La maladie se manifeste par d'autres symptômes:

    p, blockquote 22,0,0,0,0 ->

    • Tremblement des membres et du visage.
    • Augmentation des battements dans le cou.
    • Dysfonctionnement de la mémoire.
    • Nervosité, irritabilité.
    • Fatigue.
    • Rougeur du visage.

    Après avoir identifié des symptômes alarmants, le patient doit contacter un neurologue ou un thérapeute, qui sera envoyé pour diagnostic et déterminera les tactiques de traitement, en fonction des résultats de l'étude..

    p, blockquote 23,0,0,0,0 ->

    Abcès

    p, citation de bloc 24,0,0,0,0 ->

    Si des bactéries pathogènes pénètrent dans le corps affaibli, un abcès peut se former dans le crâne. Dans ce cas, en plus d'une douleur temporale sévère, le patient a:

    p, citation de bloc 25,0,0,0,0 ->

    • Sautes d'humeur.
    • Nausées Vomissements.
    • Vertiges.
    • Évanouissement.
    • Coma.

    Après une prise de sang, des études du liquide cérébral et une tomodensitométrie, qui confirment la présence d'une maladie dangereuse, un traitement complexe est effectué. Plus tôt vous le commencez, plus le patient a une chance de salut..

    p, citation 26,0,0,0,0 ->

    La névralgie du trijumeau

    p, blockquote 27,0,0,0,0 ->

    Cette maladie peut se développer en raison de:

    p, blockquote 28,0,0,0,0 ->

    • Maladies ORL à un stade avancé.
    • Métabolisme altéré.
    • Maladies infectieuses chroniques.
    • Développement de néoplasmes dans les zones de passage nerveux.
    • Hypothermie de la tête.
    • Sclérose en plaques.

    Chez le patient, la douleur retourne aux tempes, à tel point que la pression augmente et que des vomissements peuvent commencer. Des spasmes musculaires sont ressentis du côté affecté. Avaler, se raser, toucher léger provoque une douleur aiguë. Cette douleur est ressentie même dans les oreilles, les épaules, les dents, les yeux.

    p, blockquote 29,0,0,0,0 ->

    Sinusite compliquée

    p, blockquote 30,0,0,0,0 ->

    Les sinus paranasaux peuvent devenir enflammés par des allergies ou une infection dans le corps. La douleur peut survenir au front, dans la région temporale et s'intensifier avec les mouvements de la tête. Les signes prononcés comprennent:

    p, blockquote 31,0,0,1,0 ->

    • Douleur dans les sinus.
    • Chaleur.
    • Fièvre, frissons.
    • Respiration difficile.
    • Écoulement nasal purulent persistant.

    Hypertension

    p, blockquote 32,0,0,0,0 ->

    Une autre cause fréquente de douleur dans la région du temple est due à la puissante poussée de sang vers les tissus cérébraux. Des pics de tension artérielle brutaux provoquent:

    p, citation 33,0,0,0,0 ->

    • Rougeur du visage.
    • Gonflement.
    • Tachycardie.
    • Frissons.
    • Tourner la tête.
    • Bruit d'oreille.
    • Engourdissement dans les membres.

    L'hypertension artérielle est très insidieuse, car elle est rarement associée à une céphalalgie, en particulier chez les patients qui n'en ont pas encore souffert. Mais la maladie joue un rôle important en perturbant l'apport sanguin au cerveau, ce qui contribue à l'apparition de maux de tête dans les tempes, au-dessus des yeux, à l'arrière de la tête. Afin d'identifier en temps opportun une violation, aux premiers symptômes alarmants, il est nécessaire de mesurer la pression avec un tonomètre domestique, puis de contacter un spécialiste.

    p, blockquote 34,0,0,0,0 ->

    Ostéochondrose

    p, citation de bloc 35,0,0,0,0 ->

    Lorsque les disques intervertébraux sont déformés, ce qui exerce une pression sur les terminaisons nerveuses, la circulation sanguine est altérée. Les impulsions de douleur vont au cerveau. Le résultat est une douleur insupportable dans les tempes, accompagnée de nausées. Bien que l'ostéochondrose soit considérée comme une maladie des patients âgés, elle est souvent observée chez les jeunes. Les causes de la maladie sont:

    p, blockquote 36,0,0,0,0 ->

    • Maladie métabolique.
    • Blessure au cou.
    • Activité physique excessive.
    • Hypothermie.

    p, blockquote 37,0,0,0,0 ->

    Plus la maladie se développe, plus les symptômes sont prononcés..

    p, blockquote 38,0,0,0,0 ->

    Dystonie végétovasculaire

    Ce syndrome affecte de nombreux systèmes corporels. Dans le même temps, le patient: le whisky fait mal, il est souvent malade, a tendance à dormir. Une attaque peut s'intensifier par le stress, le surmenage, la surcharge psycho-émotionnelle. La maladie s'accompagne de:

    p, blockquote 39,0,0,0,0 ->

    • Étourdi.
    • Augmentation de la transpiration.
    • Bruit d'oreille.
    • Instabilité émotionnelle.
    • Léthargie.
    • Faible capacité de travail.

    Caractéristiques du traitement de la douleur temporale

    p, blockquote 40,0,0,0,0 ->

    Les médicaments susceptibles d'améliorer et de stabiliser le bien-être du patient sont sélectionnés par un spécialiste spécialisé. Tout dépend de la forme de la maladie, du degré de sa gravité, de l'état général du patient. Les principaux médicaments utilisés en thérapie comprennent:

    p, citation de bloc 41,0,0,0,0 ->

    • Analgésiques non stéroïdiens. Ils soulagent la douleur, mais n'aident pas à éliminer la véritable cause de son apparition. Si le patient souffre de migraine, d'étourdissements, de douleurs récurrentes, les médecins recommandent le paracétamol, le spazmalgon, l'ibuprofène.
    • Pour l'hypertension artérielle, des diurétiques (furosémide, busserole, indapamide) peuvent être utilisés pour réduire l'enflure.
    • Les glucocorticostéroïdes se boivent avec une vascularite comme agents anti-inflammatoires et antitoxiques.
    • Pour l'hypertension, les bêta-bloquants (propranolol) sont indiqués, qui réduisent la fréquence cardiaque, éliminent l'arythmie.
    • La pathologie de l'articulation temporo-mandibulaire, la névrite, la dystonie végétative-vasculaire, les migraines d'origines diverses sont traitées de manière globale. Des antidépresseurs sont souvent prescrits à ces patients..
    • Sedistress, teinture de valériane ou d'agripaume, Novo-Passit - sédatifs qui aident à soulager la douleur causée par un état émotionnel sévère.
    p, blockquote 42,0,0,0,1 ->

    Le plus souvent, un médicament qui aidera à guérir n'est pas possible. Dans ce cas, le patient lui-même doit s'efforcer de récupérer: bien manger, mener une vie saine, se débarrasser des mauvaises habitudes, pas le surmenage, éviter le stress.

    Date de publication: 30.11.2017

    Neurologue, réflexologue, diagnosticien fonctionnel

    33 ans d'expérience, la catégorie la plus élevée

    Compétences professionnelles: Diagnostic et traitement du système nerveux périphérique, maladies vasculaires et dégénératives du système nerveux central, traitement des maux de tête, soulagement des syndromes douloureux.