Principal > Complications

Grosse tête d'enfant

Une grosse tête chez un nourrisson est un symptôme qui ne peut être ignoré. Une telle pathologie peut indiquer le développement d'une maladie dangereuse - l'hydrocéphalie..

Raisons de l'apparition d'une grosse tête

Une grosse tête chez un nouveau-né peut indiquer à la fois une augmentation normale des paramètres physiques du tronc au cours de la première année de vie et le développement de l'hydrocéphalie - une accumulation pathologique de liquide dans le cerveau.

Référence! La pathologie peut être de nature basique ou être une maladie secondaire des malformations congénitales des vaisseaux sanguins, du système nerveux central, des tumeurs de diverses étiologies.

Le plus souvent, l'hydropisie cérébrale apparaît en raison d'une infection dont une femme a souffert pendant la période de gestation..

En outre, d'autres facteurs affectent le développement de la maladie:

  • naissance prématurée;
  • hyperthyroïdie ou diabète sucré chez la mère;
  • asphyxie à la naissance d'un bébé;
  • apport sanguin insuffisant au cerveau fœtal pendant le développement intra-utérin.

L'hydrocéphalie peut se développer chez les nourrissons et les adolescents. Le principal moteur du développement de la maladie peut être:

  • blessures graves à la tête;
  • intoxication du corps;
  • méningite sévère.

Si le bébé a une grosse tête, il est important de connaître la cause de ce phénomène à temps. Par conséquent, ne reportez pas la nomination d'un pédiatre..

Écarts et normes

Si la tête est plus grande que le corps de l'enfant, les parents commencent à s'inquiéter pour la santé du bébé. Afin de ne pas détruire à nouveau les cellules nerveuses, il est nécessaire de pouvoir faire la distinction entre taille normale et pathologie..

Information additionnelle! À la naissance, le tour de tête du bébé est de 34 à 35 cm.

Au cours de la première année de vie, une augmentation intense du crâne est observée. Au cours des six premiers mois, la taille peut augmenter de 1,5 cm, à 7-12 mois de vie - de 0,5 cm en 30 jours. À 1 mois, le crâne du bébé atteint normalement 36 à 37 cm, chez les filles, la taille de la tête peut être plus petite que celle des garçons.

À 2 mois

À deux mois, la taille de la tête chez les filles au développement normal varie de 37 à 38,5 cm et la circonférence de la poitrine d'un enfant à cet âge est inférieure de 2 cm à celle du crâne.

A 3 mois

À 3-4 mois, le volume de la tête et de la poitrine du bébé sera égal. Ils mesureront environ 40-41 cm.

Tête normale à 3 mois

Si l'enfant a une grosse tête à 3 mois, le pédiatre peut prescrire une référence pour des examens complémentaires.

À 5 mois

À l'âge de cinq mois, la circonférence du crâne doit être de 41 à 42,5 cm.

Important! Si le crâne du bébé dépasse les valeurs moyennes ou si l'augmentation du tour de tête en 30 jours est supérieure à 2 cm, cela indique des pathologies développementales.

Un indicateur de plus de 39 cm chez un nouveau-né né à terme témoigne d'une maladie évidente. À 1 an, la circonférence du crâne de l'enfant doit être de 43 à 45 cm.

Diagnostic de la maladie

Si une grosse tête chez un enfant est visible à l'œil nu, la maladie doit être soigneusement diagnostiquée afin de prescrire un traitement approprié. Sinon, l'hydrocéphalie peut entraîner un retard dans le développement physique et mental du bébé..

Si la tête grandit très rapidement chez un bébé, vous devez faire attention à la présence d'autres manifestations inhabituelles pour le développement normal du bébé. L'hydropisie du cerveau peut être indiquée non seulement par le grand crâne des miettes, mais également par d'autres symptômes:

  • augmentation de la pression intracrânienne;
  • troubles neurologiques;
  • baisse de la fonction visuelle.

Pression intracrânienne

Si les parents sont capables de vérifier eux-mêmes la taille du crâne, les problèmes de pression intracrânienne ne peuvent être identifiés que par un neurochirurgien, un neurologue ou un pédiatre expérimenté..

Les symptômes classiques de la pathologie sont:

  • la nausée;
  • vomissement;
  • maux de tête;
  • gonflement de la tête du nerf optique.

La manifestation de la pression intracrânienne est souvent confondue avec une intoxication, une gastrite, des problèmes des voies biliaires. Afin de ne pas perdre de temps, avec des symptômes similaires, les parents doivent insister sur des examens supplémentaires.

Problèmes neurologiques

Avec l'hydropisie cérébrale, des symptômes de nature neurologique apparaissent souvent. L'enfant peut avoir les pathologies suivantes:

  1. Strabisme. En raison d'un dysfonctionnement des nerfs crâniens, le fonctionnement des muscles oculomoteurs est réduit. Dans les cas avancés, l'enfant peut faire face à une paralysie du globe oculaire.
  2. Tremblement des membres et du menton. Au cours des premiers mois, ces manifestations peuvent être de nature physiologique. Si le tableau clinique persiste, les symptômes indiquent un trouble neurologique chez le nourrisson..
  3. Développement psychomoteur inhibé. L'enfant ne joue pas, n'essaye pas de se lever ou de s'asseoir, ne peut pas tenir la tête en temps voulu.
  4. Augmentation du tonus musculaire. En raison de pathologies du système nerveux central, l'enfant peut serrer fermement les doigts tout en se reposant sur le pied. Après six mois, le bébé a une manifestation lumineuse de réflexes de préhension. Dans les cas avancés, l'enfant peut avoir des convulsions..

Pour diagnostiquer la maladie, vous devez consulter un neurologue.

Vision floue

Le développement de la pathologie affecte négativement les organes de la vision du bébé. En raison de la pression intracrânienne, des pathologies ophtalmiques peuvent être observées dans les miettes. Par exemple:

  • syndrome de trouble du réflexe pupillaire;
  • ptosis de la paupière supérieure;
  • syndrome de l'œil paresseux ou amblyopie;
  • un bébé prématuré peut développer une rétinopathie.

Pour la moindre déficience visuelle, il est nécessaire de consulter un ophtalmologiste pédiatrique.

Croissance rapide de la tête

Ce symptôme ne peut être ignoré. La grosse tête du bébé attire immédiatement le regard. Il arrive que la pathologie se développe à un rythme lent..

Référence! Afin de diagnostiquer la maladie à temps, le pédiatre de district mesure mensuellement le tour de tête du bébé, puis compare les indicateurs avec des valeurs normales.

Échographie cérébrale

En cas de divergence importante, des examens complémentaires sont prescrits:

  • imagerie par résonance magnétique (IRM);
  • examen échographique du cerveau;
  • tomodensitométrie (CT).

Les examens aident à identifier non seulement les changements dans la structure du cerveau, à évaluer la pression intracrânienne, mais également à étudier l'état des vaisseaux sanguins. Il est impossible de diagnostiquer avec précision l'hydrocéphalie sans ces études..

Activités de guérison

Une hydrocéphalie sévère nécessite une intervention chirurgicale immédiate. En l'absence de manifestations critiques de la maladie, en s'appuyant sur des méthodes d'examen instrumentales, le neurologue prescrit un traitement médicamenteux pour le nourrisson.

Le traitement comprend:

  • prendre des diurétiques, qui aident à réduire le volume de liquide dans le cerveau;
  • pour les troubles musculaires, des médicaments sont prescrits pour améliorer la transmission de l'influx nerveux;
  • si le bébé a un retard dans le développement psychomoteur, le médecin prescrit des médicaments visant à améliorer le flux sanguin cérébral et à augmenter l'activité mentale;
  • si nécessaire, utilisez des anticonvulsivants;
  • à partir de deux semaines, on prescrit aux nouveau-nés de nager pour soulager les pinces musculaires;
  • dès que le bébé a un mois, le médecin prescrit des massages et de la gymnastique infantile;
  • il est recommandé d'utiliser des décoctions d'agripaume et de camomille comme sédatifs.

Dans le traitement de la maladie, une place importante est accordée au régime quotidien du bébé. Une alimentation opportune, un bon sommeil et de longues promenades à l'air frais renforcent le corps et ont un effet bénéfique sur l'amélioration du tableau clinique.

Pronostic de rétablissement complet

Avec un traitement rapide de la maladie, le pronostic est favorable dans 70% des cas. Les bébés qui ont subi une intervention chirurgicale à temps ou qui ont reçu des médicaments ne diffèrent pratiquement pas de leurs pairs en termes de développement physique et psychologique. Ils peuvent fréquenter la maternelle et l'école.

La rééducation est essentielle pour un résultat positif

Dans les cas avancés, les formes sévères d'hydropisie cérébrale entraînent:

  • retard mental;
  • troubles de la personnalité;
  • manque de bonne coordination des mouvements.

Conseil. Cela peut prendre plus de 2 ans pour se rétablir correctement. Ne négligez pas de visiter divers centres et sanatoriums.

Avoir un bébé avec une grosse tête est une source de préoccupation. Pour exclure la présence d'une maladie dangereuse, n'hésitez pas à vous rendre chez le médecin. Avec un diagnostic rapide, il sera beaucoup plus facile de faire face à la pathologie et de minimiser ses conséquences..

Hydrocéphalie chez un enfant: traiter de toute urgence!

Souvent, à la naissance, les enfants reçoivent divers diagnostics neurologiques qui effraient les parents. Certaines des plus dérangeantes sont des abréviations telles que ICP (pression intracrânienne) ou HGS (syndrome hydrocéphalique hypertensif). Ils sont souvent confus, bien que leurs manifestations et leur degré de danger varient considérablement. Parlons plus en détail d'une pathologie telle que l'hydrocéphalie et le syndrome hydrocéphalique.

Gauche - état normal; à droite - hydrocéphalie

Hydrocéphalie: qu'est-ce que c'est?

Littéralement traduit du latin, l'hydrocéphalie est «l'eau dans la tête», mais en fait, c'est une condition dans laquelle, en raison de l'accumulation de liquide céphalo-rachidien, il y a une forte augmentation de la quantité de liquide. Cela entraîne une prolifération du crâne cérébral et la formation de lésions du tissu cérébral, allant jusqu'à des violations du développement physique et mental, un handicap profond et la mort. Il est généralement admis que l'hydrocéphalie est une tête trop grosse chez les nourrissons, mais cette condition est possible à un âge plus avancé ainsi que chez les adultes..

Comment la pathologie se développe

Le liquide céphalo-rachidien entoure toujours le cerveau et la moelle épinière, étant un amortisseur, une source de nutrition et contribue au fonctionnement du système nerveux. Il est constamment produit et enlevé à travers des espaces spéciaux, étant complètement renouvelé plusieurs fois par jour. La liqueur, comme ce fluide est également appelé, circule autour des hémisphères cérébraux, à l'intérieur des ventricules spéciaux du cerveau et est absorbée dans des sinus spéciaux, en se renouvelant. Les processus de production et de résorption (absorption) du liquide céphalo-rachidien sont en équilibre, grâce à quoi le système nerveux est pleinement fonctionnel. Si le processus de formation prévaut sur la vitesse d'absorption ou si le processus d'absorption est interrompu pendant la production normale de liquide céphalo-rachidien, une accumulation excessive de liquide dans la région du crâne peut se produire. Compte tenu du fait que le crâne est un espace fermé, un excès de liquide commencera à appuyer sur le cerveau et perturbera son travail, il y a une augmentation de la pression intracrânienne (ICP), des convulsions, des vomissements et de nombreux autres symptômes dangereux. Chez les nourrissons, le cerveau est particulièrement sensible à ce type de catastrophe, et en raison des sutures du crâne, le crâne se dilate pour compenser partiellement l'excès de liquide. Visuellement, cela se manifeste par la divergence des coutures, une augmentation de la fontanelle et une forte augmentation de la taille de la partie cérébrale du crâne.

Que sont l'hydrocéphalie?

Un enfant, en raison de problèmes pendant la période prénatale, peut naître avec une hydrocéphalie ou après la naissance. Selon le taux d'apparition et la gravité des manifestations, il peut être divisé en:

  • aiguë, survenant rapidement en quelques jours et conduisant à une violation brutale de l'état.
  • chronique, qui survient lentement et progressivement, est compensée et ne se manifeste que par les symptômes de la condition sous-jacente, qui a conduit à une accumulation excessive de liquide.

En outre, il existe d'autres formes d'hydrocéphalie, elles diffèrent par le degré de manifestation et l'augmentation des symptômes chez un enfant au fil du temps..

Il existe deux formes d'hydrocéphalie chez les enfants, qui diffèrent par leur gravité et leur évolution. Tout d'abord, il s'agit d'une forme compensée, dans laquelle la pression intracrânienne chez l'enfant à l'intérieur de la tête est tout à fait normale, mais les cavités à l'intérieur desquelles ce liquide est contenu sont trop agrandies (la taille du crâne est augmentée, le volume des ventricules du cerveau).

Avec une forme non compensée dans le contexte d'une augmentation de la taille de la tête et des cavités internes pour la circulation du liquide céphalo-rachidien, la pression intracrânienne est également fortement augmentée. Cela se produit généralement dans le contexte de blessures à la tête, de lésions infectieuses ou de divers facteurs qui aggravent l'état du bébé..

Caractéristiques des mécanismes de développement

Les mécanismes de formation de l'hydrocéphalie ont également leurs propres caractéristiques qui distinguent une forme de pathologie d'une autre. Il existe une forme d'hydrocéphalie ouverte ou communicante. Avec cette pathologie, le fluide circule sans obstacles dans toutes les structures internes du cerveau. Bien qu'il y ait trop de liquide, sa circulation n'est pas obstruée..

Il existe également une forme d'hydrocéphalie fermée ou occlusive. Avec lui, la circulation du liquide céphalo-rachidien trouve des obstacles dans la zone des ventricules ou d'autres zones. L'évolution aiguë de cette forme se manifeste généralement par des symptômes prononcés de pathologie - nausées avec vomissements, crachats près d'une fontaine, maux de tête sévères le matin, cris et pleurs, somnolence sévère, dépression de conscience avec une transition vers le coma, qui conduit à la mort de l'enfant.

Pourquoi l'hydrocéphalie se produit-elle??

Il n'est pas toujours possible d'identifier avec précision la cause de l'hydrocéphalie chez les enfants, car la pathologie pourrait survenir même dans l'utérus, aux premiers stades du développement fœtal. De plus, il peut se manifester dans les premiers jours et les premières semaines de la vie d'un enfant en raison de problèmes survenus pendant ou après l'accouchement..

L'hydrocéphalie congénitale peut être causée par:

  • infections transmises pendant la grossesse (cytomégalovirus, herpès, rubéole, mycoplasmose, syphilis ou grippe, et parfois même rhumes sévères)
  • défauts dans les vaisseaux cérébraux
  • malformations du cerveau ou de la moelle épinière
  • hernie rachidienne ou hernie crânienne
  • kyste du cerveau ou des méninges
  • tumeur congénitale dans la cavité crânienne
  • anomalies génétiques et chromosomiques

Les causes de l'hydrocéphalie acquise sont:

  • méningite, méningo-encéphalite
  • blessure à la tête
  • complications lors de l'accouchement
  • intoxication

Comment l'hydrocéphalie se manifeste chez les enfants?

Un enfant peut naître avec une tête élargie ou tout à fait normal. Mais à mesure que l'enfant grandit, la circonférence de la tête et la zone du crâne cérébral augmentent de manière disproportionnée, ce qui diffère fortement de la norme. La circonférence de la tête est augmentée en raison de la zone du cerveau, tandis que le crâne facial ne se prête pas à la déformation. L'augmentation de la tête peut être proportionnelle, uniformément agrandie des deux côtés, ou unilatérale, si la lésion est localisée dans la région d'un hémisphère.

Une quantité accrue de liquide à l'intérieur du crâne cesse de s'adapter dans la région du crâne, et les sutures et fontanelles se dilatent, ce qui ne leur permet pas de se fermer à temps. La fontanelle est grande, les coutures sont douces et palpables, elles peuvent s'étendre jusqu'à 1 cm ou plus. La partie frontale du crâne augmente, devient convexe, les veines sous la peau apparaissent très clairement et prononcées. En plus des signes externes, la présence de divers symptômes neurologiques est également typique - un strabisme prononcé, un changement de la forme des yeux, une augmentation du tonus des membres des jambes et des bras, le développement de convulsions, un nystagmus (contraction des pupilles). De tels problèmes avec la structure de la tête, il y a aussi un retard dans le développement physique et psychomoteur - sa tête s'incline souvent en arrière, le bébé ne peut pas la tenir, ne peut pas former de compétences en fonction de l'âge, ne s'assoit pas par âge, ne se tient pas debout, l'enfant n'a aucun intérêt pour l'environnement, il pleure souvent, hurle et est capricieux.

Il est important de remarquer l'hydrocéphalie le plus tôt possible afin de prévenir des complications telles que des troubles auditifs ou visuels, un retard brutal du développement mental et physique, des convulsions et des crises d'épilepsie..

Méthodes de traitement de l'hydrocéphalie chez les enfants

En fonction de la gravité de la pathologie, la question du traitement conservateur ou de la chirurgie est en cours de décision. Souvent, c'est l'opération, parfois d'urgence, qui peut sauver la vie et la santé de l'enfant..

Le traitement principal de l'hydrocéphalie est la chirurgie de pontage. Il s'agit de l'installation d'une conception spéciale, un système de tubes qui drainent le liquide et permettent de corriger l'écoulement du liquide céphalo-rachidien, le diriger de la cavité crânienne vers la poitrine ou la cavité abdominale. Il aide à normaliser la pression intracrânienne et empêche la croissance excessive du crâne. De plus, si la cause de l'hydrocéphalie est identifiée avec précision, la chirurgie est indiquée pour éliminer les kystes, les tumeurs ou les anomalies vasculaires..

  • La chirurgie de dérivation peut être réalisée à l'aide de diverses méthodes, en fonction de l'organe qui assumera les fonctions d'assurer l'écoulement normal du liquide céphalo-rachidien. Ceux-ci inclus:
  • Type ventriculo-péritonéal (l'écoulement du liquide céphalo-rachidien se produira des ventricules du cerveau dans la cavité abdominale)
  • Lombo-péritonéal (l'écoulement du canal rachidien se produit également dans la cavité abdominale)
  • Type ventriculo-auriculaire (l'écoulement du liquide céphalo-rachidien se produit dans l'oreillette droite)
  • Opération par la méthode Thorkildsen, avec la redirection du liquide céphalo-rachidien vers la région de la grande citerne occipitale du cerveau

Chaque type d'opération a à la fois ses avantages et ses inconvénients importants, par conséquent, le choix de l'intervention chirurgicale est abordé individuellement et très soigneusement, en fonction de conditions spécifiques..

Récemment, les médecins essaient de plus en plus d'utiliser des méthodes de traitement endoscopiques, sans utiliser de système de dérivation. Dans les profondeurs du cerveau, un endoscope inséré à travers une petite incision permet de créer un chemin de contournement pour le retrait du LCR. Cette opération s'appelle ventriculostomie endoscopique, elle est très efficace, mais elle permet de guérir un nombre limité de bébés (seulement 10% du nombre total de patients).

Il existe des cas où le traitement de l'hydrocéphalie chez les nouveau-nés ne nécessite pas de chirurgie. Dans ce cas, des médicaments sont prescrits pour réduire la quantité de liquide céphalo-rachidien. Dans ce cas, le bébé est sous la stricte surveillance d'un médecin depuis plusieurs années..

Si l'enfant malade n'a pas reçu d'assistance médicale à temps, le traitement n'a pas été effectué, les complications ne peuvent être évitées. Ils se manifestent généralement par des maux de tête, des troubles de la parole et de la vue, un retard mental et physique, des crises d'épilepsie..

Il faut se rappeler qu'aujourd'hui l'hydrocéphalie est traitée avec succès et qu'avec une visite opportune chez un médecin, le pronostic est favorable. Une opération réalisée avec succès peut arrêter la progression de la maladie. La plupart des enfants à l'avenir mènent une vie normale, vont à la maternelle et à l'école.

Diagnostic de grosse tête

Votre bébé est enfin avec vous. Maman et papa regardent le bébé avec adoration et une certaine anxiété. Et cette anxiété est tout à fait compréhensible - les petits enfants sont sujets à divers malheurs et maladies. Et l'un de ces malheurs est l'augmentation de la pression intracrânienne. Dans notre pays, les pédiatres sont très friands de faire un tel diagnostic, juste dans un souci de réassurance, sans procéder à l'examen nécessaire.

Mais au cœur de l'augmentation de la pression intracrânienne, en règle générale, se trouvent des pathologies assez graves qui nécessitent un traitement immédiat. Sinon, l'état de l'enfant ne fera qu'empirer, car le traitement de la pression intracrânienne n'a aucun sens si la source d'origine n'est pas éliminée - la maladie elle-même. Le plus souvent, l'augmentation de la pression intracrânienne est la conséquence d'une maladie telle que l'hydrocéphalie cérébrale..

Qu'est-ce que l'hydrocéphalie?

L'hydrocéphalie est communément appelée hydropisie cérébrale. Avec l'hydrocéphalie, le volume des ventricules du cerveau augmente, souvent de manière assez significative. Le cerveau de l'enfant est structuré comme suit: il contient plusieurs cavités, appelées ventricules, qui communiquent entre elles. Ces cavités sont remplies de liquide céphalo-rachidien - CSF.

Dans le cas où le liquide céphalo-rachidien est trop produit, il s'accumule dans les cavités du cerveau. C'est ce fait qui conduit au développement de l'hydropisie du cerveau, ou hydrocéphalie. De plus, plus il y a d'excès de liquide, plus la maladie est prononcée et plus la santé générale de l'enfant et de son cerveau en souffre..

L'hydrocéphalie est de plusieurs types, en fonction de l'emplacement du liquide céphalo-rachidien. Dans le cas où le liquide céphalo-rachidien ne peut pas passer d'un ventricule à un autre, l'hydrocéphalie est appelée non communicante ou occlusive. Si le liquide céphalo-rachidien se déplace librement d'un ventricule à un autre, l'hydrocéphalie est appelée communicante et ouverte.

En outre, l'hydrocéphalie peut être la maladie principale - primaire ou secondaire: le résultat d'autres maladies, telles que des malformations congénitales du système nerveux central, des vaisseaux cérébraux, des tumeurs d'origines diverses. Il existe encore un assez grand nombre de variétés d'hydrocéphalie, mais ce sont toutes des dérivés de ces types de base..

Symptômes d'hydrocéphalie

Il va sans dire qu'une altération de l'absorption du liquide céphalo-rachidien et de sa circulation ne peut manquer de laisser une trace pour la santé des enfants. Et les manifestations peuvent être très différentes chez différents enfants, en particulier dans différentes catégories d'âge - jusqu'à deux ans et après deux ans.

Symptômes avant l'âge de deux ans:

Le signe le plus important qu'un enfant souffre d'hydrocéphalie est une croissance accélérée de la circonférence de la tête. Cela est dû au fait que les coutures du crâne chez un petit enfant ne sont pas encore fusionnées et que les os sont écartés par le cerveau en expansion. Cela se produit à peu près de la même manière que lors du gonflage d'un ballon, uniquement dans le cerveau, au lieu de l'air, il y a un excès d'eau.

Comme vous le savez, avant que l'enfant n'atteigne l'âge d'un an, il est nécessaire de se rendre chez le pédiatre pour un examen préventif une fois par mois. L'examen obligatoire comprend la mesure du tour de tête. Le médecin dresse un graphique de la croissance du tour de tête, avec lequel vous pouvez suivre l'augmentation du tour de tête.

Le plus souvent, la cause de l'augmentation pathologique du tour de tête est précisément l'hydrocéphalie. En plus de la croissance trop rapide de la circonférence de la tête, l'hydrocéphalie peut être mise en évidence par un changement de la grande fontanelle - elle augmente en taille et dépasse excessivement. Normalement, la fontanelle doit fermer à l'âge d'un an, cependant, si l'enfant souffre d'hydrocéphalie, la fontanelle peut être ouverte à deux ans.

Si vous êtes intéressé par ce à quoi ressemble l'hydrocéphalie chez les enfants, des photos vous aideront à vous faire une idée. Les proportions de la tête changent - les os du crâne deviennent beaucoup plus minces, ce qui fait que le front du bébé augmente et dépasse, devenant disproportionné. Le réseau veineux est clairement visible sous la peau du front et du visage. Si la maladie continue de progresser, les yeux des miettes commencent à descendre, le tonus des muscles des bras et des jambes augmente.

Il y a un décalage clair dans le développement psychomoteur de l'enfant:

  • L'enfant ne commence pas à tenir la tête à temps.
  • L'enfant ne commence pas à s'asseoir seul et même à essayer de s'asseoir.
  • Il en va de même pour essayer de se relever seul..

Un enfant souffrant d'hydrocéphalie cérébrale est léthargique, il ne s'intéresse à rien autour de lui, très souvent il se met soudain à pleurer, sans raison apparente. Les médecins suggèrent que l'enfant a souvent mal à la tête, car le bébé saisit très souvent sa tête.

Il existe de nombreux symptômes différents d'augmentation de la pression intracrânienne. Cependant, la plupart d'entre eux ne peuvent être reconnus que par des médecins expérimentés - pédiatre, neurochirurgien ou neurologue. La seule chose que les parents peuvent faire est de mesurer indépendamment la circonférence de la tête de l'enfant et de noter les changements dans son comportement et son développement psychomoteur. Au cas où les parents et le pédiatre du district remarqueraient des écarts dans la croissance et le développement de l'enfant, cela devrait être une raison sérieuse pour un examen complet et approfondi de l'enfant. Cet examen est nécessaire afin d'exclure la présence d'hydrocéphalie chez l'enfant..

Symptômes de l'hydrocéphalie chez les enfants de plus de deux ans:

Si l'hydrocéphalie se développe chez les enfants de plus de deux ans, les symptômes de la maladie sont un peu différents de ceux des bébés. Le symptôme le plus classique de l'augmentation de la pression intracrânienne chez les enfants de plus de deux ans est un mal de tête constant, accompagné d'une sensation de nausée et même de vomissements débilitants. Le plus souvent, ce phénomène est observé la nuit et le matin. De plus, chez un enfant souffrant d'hydrocéphalie, des changements pathologiques du fond d'œil se produisent souvent, en raison du fait que l'enfant a un œdème de la tête du nerf optique. Une telle violation peut être facilement détectée lors de l'examen de l'enfant par un médecin - ophtalmologiste.

Les parents doivent toujours se rappeler que les maux de tête chez les enfants, et plus encore ceux qui sont accompagnés de nausées et de vomissements, sont presque toujours un symptôme redoutable qui nécessite un examen immédiat de l'enfant par un médecin - un neuropathologiste ou un neurochirurgien. Après tout, l'hydrocéphalie est loin d'être la seule cause possible de ces symptômes. Les nausées et les vomissements peuvent être causés par diverses tumeurs et malformations du cerveau.

Malheureusement, les pédiatres oublient très souvent ce fait. Et en conséquence, l'enfant reçoit un traitement absolument inutile pour des maladies telles que la pancréatite, la gastrite, la dyskinésie de la vésicule biliaire, l'empoisonnement et d'autres maladies du tractus gastro-intestinal. En conséquence, l'enfant se rend chez un médecin - un neurologue uniquement lorsqu'il devient clair pour les médecins que le traitement n'a donné aucun résultat. Et un temps précieux a déjà été perdu, la maladie peut prendre une forme avancée et le traitement sera beaucoup plus difficile et moins productif..

Dans le cas où les parents remarquent des symptômes similaires chez leur enfant, ils devraient insister sur un examen immédiat de l'enfant par un neurologue. Dans le cas où la maladie est diagnostiquée à un stade précoce, le pronostic de la maladie sera beaucoup plus favorable qu'avec les formes avancées. Et parfois, seul un diagnostic rapide peut sauver la vie d'un bébé.

Il existe un certain nombre d'autres symptômes qui peuvent indiquer la présence d'hydrocéphalie chez un enfant. Ces symptômes comprennent des crises d'épilepsie, une augmentation du tonus des bras et des jambes, une incontinence urinaire et une déficience visuelle. De plus, avec l'hydrocéphalie, divers troubles du système endocrinien ne sont pas rares: retard de croissance ou avance de croissance, puberté prématurée, obésité.

Raisons du développement de l'hydrocéphalie

Bien sûr, lorsqu'ils apprennent que leur enfant est atteint d'hydrocéphalie, ils commencent à se poser la question «Pourquoi? Il est tout simplement impossible de répondre sans équivoque à cette question. Les principales raisons menant au développement de l'hydrocéphalie sont décrites ci-dessous:

  • Hydrocéphalie foetale

Le niveau de la médecine moderne est assez élevé et les méthodes modernes de diagnostic prénatal permettent aux médecins de détecter l'hydrocéphalie chez le fœtus. Par exemple, les diagnostics échographiques peuvent détecter l'hydrocéphalie cérébrale dès 16 à 20 semaines de gestation. La cause la plus fréquente d'hydrocéphalie au cours du développement intra-utérin est les infections intra-utérines telles que l'herpès, la toxoplasmose ou le cytomégalovirus..

C'est pourquoi, lors de la planification d'une grossesse, il est très important de passer tous les tests d'infections latentes et, si nécessaire, de suivre un traitement approprié. Cette mesure vous aidera à prévenir un grand nombre de problèmes de santé dans les miettes, et pas seulement le risque d'hydrocéphalie. Dans des cas plus rares, une hydrocéphalie peut se développer en raison d'une prédisposition génétique.

  • Hydrocéphalie des nouveau-nés

La raison du développement de l'hydrocéphalie cérébrale chez les nouveau-nés dans 90% de tous les cas est des malformations congénitales du cerveau ou de la moelle épinière, ainsi que des infections intra-utérines. Beaucoup moins souvent, mais tout se passe pour que la cause du développement de l'hydrocéphalie soit une blessure à la naissance, en particulier dans les miettes qui sont nées prématurément.

  • Hydrocéphalie chez les enfants plus âgés

Dans le cas où le développement de l'hydrocéphalie survient chez les enfants de plus d'un an, les raisons peuvent être très diverses. De telles raisons peuvent être: la méningite, l'encéphalite, les maladies infectieuses, les malformations vasculaires cérébrales, les lésions cérébrales traumatiques, les troubles génétiques. Parfois, malheureusement, il n'est pas possible d'identifier pourquoi l'hydrocéphalie cérébrale chez les enfants, dans certains cas.

Diagnostic de la maladie

Afin de diagnostiquer l'hydrocéphalie, le médecin doit interroger les parents et examiner l'enfant lui-même. Après cela, un certain nombre d'études seront menées sur le bébé:

  • NSG - (neurosonographie).
  • Tomodensitométrie.
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM)
  • Examen échographique du cerveau. Réalisé pour les enfants de moins de deux ans.

Sur la base des données obtenues, le médecin établira le diagnostic correct et choisira les tactiques de traitement adaptées à votre enfant..

Traitement de l'hydrocéphalie

Dans le cas où le diagnostic d'hydrocéphalie serait confirmé, l'enfant a simplement besoin d'une consultation avec un neurochirurgien. Dans presque tous les cas, le traitement de l'hydrocéphalie doit être chirurgical. Et c'est le neurochirurgien qui est capable d'identifier à la fois les indications et les contre-indications de l'opération. Si cela n'est pas fait en temps opportun, la maladie prendra une évolution chronique avancée et le traitement sera plus difficile..

Bien sûr, tous les parents s'inquiètent de la chirurgie à venir. Cependant, ne tardez pas trop à prendre une décision. Après tout, une pression intracrânienne constamment accrue entraîne un retard du développement psychomoteur, qu'il n'est pas toujours possible de rattraper plus tard.

N'oubliez pas non plus la taille de la tête du bébé. Comme déjà mentionné, l'hydrocéphalie conduit au fait que la circonférence de la tête du cerveau augmente constamment. Et après l'opération, il ne reviendra pas à sa taille précédente, mais arrêtera seulement de grandir. Et plus vous retardez l'opération, plus la tête de votre bébé grossira..

Le sens de l'opération est de conduire des ventricules du cerveau vers une autre cavité corporelle, d'où il est ensuite librement retiré du corps. Le plus souvent, un shunt ventriculo-péritonéal est utilisé à ces fins. Le médecin installe une sorte de système de cathéters en silicone à travers lequel le liquide céphalo-rachidien des ventricules du cerveau dans la cavité abdominale.

De telles opérations permettent non seulement de sauver des centaines de vies d'enfants, mais permettent également à ces enfants de mener une vie à part entière: fréquenter la maternelle, l'école.

Si le fœtus est né avec une grosse tête - conséquences possibles

Aujourd'hui, toutes les femmes enceintes subissent un diagnostic échographique obligatoire du fœtus. Il arrive que pendant la procédure, le médecin informe la femme que la taille de la tête du fœtus dépasse l'âge gestationnel..

Parfois, la mère au début du post-partum remarque que les proportions corporelles du bébé sont perturbées: la tête semble grosse. En examinant de près la tête du bébé, la femme remarque une forte pulsation de la fontanelle, son gonflement. Les veines saphènes sont bien ressenties.

Dans la plupart des cas, une grande taille de tête n'est pas le signe de pathologies organiques chez le bébé. Mais si, en plus de cela, la mère remarque des troubles du mouvement chez le bébé, il est alors nécessaire de consulter d'urgence un médecin afin de diagnostiquer et de commencer le traitement à temps..

Tour de tête et proportions corporelles chez les bébés

Les pédiatres, évaluant le développement physique des enfants au cours de la première année de vie, attachent une grande importance aux proportions du corps. Lors de contrôles périodiques, ils mesurent le poids et la taille, le tour de poitrine et le tour de tête. Immédiatement après la naissance, le tour de tête du bébé est de 29 à 34 cm. Au cours de la première année de vie, ce paramètre augmente rapidement. La circonférence de la tête d'un enfant d'un an est d'environ 44 cm.

Si les résultats de la mesure diffèrent considérablement des indicateurs moyens de la norme, les médecins prescrivent un examen pour établir les raisons de la violation des proportions corporelles.

La valeur numérique de la circonférence de la tête ne peut pas être considérée isolément. Ce paramètre est toujours comparé à la circonférence de la poitrine, à la taille du bébé et à son poids. La préoccupation la plus courante chez les parents et les médecins est une situation dans laquelle la circonférence de la tête dépasse considérablement la circonférence de la poitrine. Dans ce cas, nous pouvons supposer que:

  1. Pendant la période de développement intra-utérin, le cerveau du fœtus n'a pas reçu un apport sanguin complet.
  2. Travail faible chez la mère, travail prolongé.
  3. Le bébé est né prématurément.
  4. Pendant l'accouchement, le bébé a souffert d'une privation aiguë d'oxygène.
  5. Au début de la période postnatale, le bébé souffrait de méningo-encéphalite.
  6. L'enfant développe une hydrocéphalie.
  7. La mère ou le bébé a des antécédents de diagnostics tels que l'hyperthyroïdie et le diabète sucré.

Seul un examen médical complet déterminera la cause de la grande taille de la tête du bébé et commencera le traitement..

La principale méthode pour déterminer les causes d'une tête de grande taille est une échographie du cerveau. Si une hydrocéphalie est détectée au cours de cette procédure, un neurologue prescrit un traitement pour le bébé. Le traitement de l'hydrocéphalie repose sur la prise de diurétiques et de médicaments qui stimulent la circulation sanguine dans le cerveau. Dans les cas graves, il est recommandé au patient une opération neurochirurgicale.

Conséquences d'une grosse tête à la naissance

Si, à la naissance, la taille de la tête du fœtus est supérieure aux valeurs moyennes de la norme, les médecins, prévoyant son développement ultérieur, prennent en compte des facteurs tels que:

  1. L'histoire de la mère, en tenant compte des médicaments qu'elle a pris pendant la grossesse. Si une femme prenait des antibiotiques, ils pourraient nuire à la formation du cerveau et du système nerveux. De plus, l'ingestion de toxines dans le corps d'une femme enceinte a un effet négatif sur les fonctions intellectuelles postnatales de l'enfant..
  2. La gravité des symptômes concomitants indiquant une hydrocéphalie cérébrale. Les lésions cérébrales s'accompagnent souvent de troubles du système nerveux. L'enfant peut avoir une mauvaise coordination des mouvements. Dans certains cas, une désinhibition motrice est notée..
  3. Possibles manifestations comportementales négatives telles que l'agressivité, l'anxiété, les crises de panique.
  4. Moment et exactitude du diagnostic. Dans les cas où le diagnostic est posé trop tard, l'hydropisie cérébrale est associée à des diagnostics concomitants. Les statistiques médicales montrent que dans ce cas la personne restera handicapée..
  5. Début opportun du traitement. Le succès du traitement dépend en grande partie du moment choisi pour la prise des médicaments nécessaires. Si le traitement médicamenteux a été prescrit tardivement, le traitement sera inefficace..

Si le diagnostic a été fait correctement, l'initiation du traitement a été opportune, les parents se conforment à toutes les recommandations cliniques du médecin, il n'y aura alors aucune conséquence négative du fait que l'enfant est né avec une grosse tête.

Si les parents ont ignoré le fait que la taille de la tête du bébé est plus grande que celle de ses pairs, les conséquences possibles peuvent être:

  • Retard dans le développement physique. La perturbation initiale des proportions corporelles persistera à vie.
  • Violation du processus de socialisation. Connaissant son défaut physique, l'enfant aura honte du ridicule de ses pairs. Dans son caractère, des traits tels que l'isolement, l'indécision, le ressentiment, la vulnérabilité seront corrigés..
  • Retard dans le développement des processus mentaux. La pathologie cérébrale affecte le développement mental de l'enfant. Avec l'hydrocéphalie, le développement de la pensée de l'enfant est très en retard ou s'arrête complètement.
  • Retard mental. Les cas négligés d'hydrocéphalie entraînent des changements structurels irréversibles dans les tissus du cerveau. Le retard mental empêche un enfant de devenir un membre à part entière de la société.
  • Sous-développement général de la parole. Le retard dans le développement de la pensée entraîne un retard dans le développement de la parole. Le vocabulaire des enfants atteints d'hydrocéphalie est très limité. Leur discours n'est pas clair. Dans les cas particulièrement graves, un enfant atteint d'hydropisie cérébrale n'est pas capable de maîtriser un discours cohérent, il ne publie que des sons individuels.
  • Des dysfonctionnements cérébraux minimes conduisent au fait que l'enfant ne peut pas étudier dans une école ordinaire. Il ne comprend pas les instructions verbales d'un adulte, ne peut pas accomplir la tâche selon le modèle.
  • La sphère d'intérêts de l'enfant se limite à satisfaire des besoins physiologiques simples.
  • Dans les formes sévères d'hydrocéphalie, l'enfant n'est pas capable de prendre soin de lui-même.

Recommandations pour la prévention des conséquences négatives

La grande taille de la tête de l'enfant est un signal alarmant pour les parents. Pour minimiser les conséquences négatives de cette caractéristique du développement physiologique, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible. Seul un diagnostic opportun et un traitement bien choisi peuvent donner à un enfant à grosse tête l'occasion de profiter de la vie.

Les maladies cérébrales les plus courantes

Le cerveau est le principal organe du système nerveux central. Il se compose d'un grand nombre de neurones interconnectés par des connexions synaptiques. Ce sont eux qui forment les impulsions qui contrôlent le travail de tout l'organisme..

Cependant, certaines maladies peuvent perturber le fonctionnement du cerveau, donc un dysfonctionnement se produit dans tout le corps. Considérez les maladies cérébrales les plus courantes selon la CIM-10.

Causes des maladies

Au début, presque toutes les maladies du cerveau se déroulent sans symptômes visibles.Par conséquent, elles peuvent être identifiées aux derniers stades, lorsqu'il n'est plus possible d'aider une personne.

Les raisons du développement de telles pathologies peuvent résider dans:

  1. Les maladies infectieuses telles que le SIDA, la rage, etc..
  2. Traumatisme crâne.
  3. Exposition à des produits chimiques nocifs sur le corps humain.
  4. Rayonnement radioactif.
  5. Mauvaises habitudes (alcool, tabac, toxicomanie).
  6. Alimentation déséquilibrée.

Anévrisme vasculaire

Cette maladie de la tête est un grand danger pour la vie humaine. Au cours de son développement, il y a une perte d'élasticité des vaisseaux du cerveau, à cause de laquelle ils peuvent se rompre. Et cela devient la cause d'une hémorragie cérébrale..

La pathologie peut se manifester en raison d'un défaut héréditaire ou acquis dans les parois d'une artère ou d'une veine. Le danger particulier de la maladie est qu’au stade initial et jusqu’à la rupture, elle ne se manifeste en aucune façon. Si une pause se produit, il est très difficile de sauver une personne, il est donc très important de surveiller votre santé et de subir des examens réguliers. Cette pathologie du cerveau a un caractère croissant de symptômes. Parmi les principaux sont:

  • migraine;
  • se sentir faible même avec un effort léger;
  • vomissements, nausées;
  • réaction négative au bruit et à la lumière;
  • trouble de la parole;
  • engourdissement de n'importe quelle partie du corps;
  • parésie et gonflement;
  • déficience visuelle.

Si de tels symptômes apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Si le diagnostic indique la présence d'un anévrisme, la méthode de traitement la plus efficace sera la chirurgie. Cette opération renforcera les vaisseaux et bloquera le col de l'anévrisme..

L'athérosclérose

C'est un néoplasme (plaque) dans les vaisseaux du cerveau, qui bloque la circulation du sang dans celui-ci et, par conséquent, provoque la privation d'oxygène des neurones.

Au début, il est très difficile d'identifier la maladie, ils se tournent donc vers un médecin à une date ultérieure. À ce moment-là, des caillots sanguins se sont déjà formés dans les vaisseaux, certaines parties du cerveau ont subi une nécrose, des kystes sont apparus et l'activité de l'organe entier a été perturbée.

Les raisons du développement de l'athérosclérose sont:

  • taux de cholestérol sanguin élevé;
  • hypertension;
  • la présence de maladies chroniques (problèmes de glande thyroïde, diabète sucré, etc.).

Le plus souvent, ces problèmes cérébraux surviennent à un âge avancé. Vous pouvez comprendre le développement de cette maladie par les signes suivants:

  1. Maux de tête fréquents et atroces.
  2. Sentiments d'anxiété, de peur.
  3. Acouphènes constants.
  4. Nervosité.
  5. Défaite organique, c'est-à-dire diminution de l'attention, sentiments de dépression, apathie.
  6. Insomnie.
  7. Évanouissements fréquents.
  8. Diminution des performances.

Pour le traitement de l'athérosclérose, des médicaments sont prescrits qui:

  1. Limiter la consommation de cholestérol dans l'organisme.
  2. Renforce la capacité du corps à éliminer le cholestérol.
  3. Réduit les symptômes de la maladie.
  4. Normaliser le métabolisme des graisses dans le corps.
  5. Améliore l'état des parois des vaisseaux sanguins.
  6. Normaliser le flux sanguin du corps.

Il est également très important de suivre des mesures préventives pour que la maladie cérébrale ne revienne pas. Cela comprend: une alimentation adéquate et équilibrée, le rejet des mauvaises habitudes et l'éducation physique.

Accident vasculaire cérébral

Cette maladie des vaisseaux cérébraux est la plus courante. Cela entraîne souvent la mort ou une invalidité. La pathologie se manifeste par une violation de la circulation sanguine dans le cerveau. L'AVC est de deux types: ischémique et hémorragique.

Le premier type est caractérisé par un blocage des vaisseaux sanguins, à la suite de quoi la circulation cérébrale est altérée et la mort cellulaire se produit dans cette zone. Lors d'un AVC hémorragique, le vaisseau se rompt, entraînant une hémorragie cérébrale. L'AVC ischémique le plus courant, qui survient principalement chez les personnes de plus de 60 ans.

Les facteurs prédisposant au développement de la pathologie sont les maladies chroniques telles que le diabète sucré, les problèmes de rythme cardiaque, etc..

Bien que l'AVC hémorragique soit moins fréquent, il est plus dangereux pour l'homme. Les personnes souffrant d'hypertension artérielle ou d'athérosclérose sont les plus à risque.

Il existe deux types de signes de la maladie:

  1. Cérébral:
  • trouble du sommeil;
  • perte de conscience;
  • déficience auditive;
  • attaques fréquentes de maux de tête;
  • une crise de nausée, de vomissements;
  • transpiration abondante;
  • bouche sèche persistante;
  • cardiopalmus.
  1. Les signes focaux dépendent de la partie du cerveau qui est affectée. Si c'est elle qui est responsable du mouvement, la personne développe une faiblesse musculaire, une paralysie des membres, etc. Les zones responsables de l'audition, de la vision et de l'odorat peuvent également être affectées, respectivement, leurs fonctions seront altérées.

Migraine

Elle se caractérise par de fréquentes attaques de maux de tête, dues à des spasmes des vaisseaux du cerveau. Les analgésiques conventionnels n'aideront pas ici, vous avez besoin de la bonne thérapie..

Souvent, les migraines se forment d'un côté de la tête, accompagnées de crises de nausées et même de vomissements. Pour guérir cette maladie, il est nécessaire de subir une série d'examens, et seulement après cela, le médecin vous prescrira un traitement. Parfois, une liste de médicaments est nécessaire pour éliminer une grave crise de douleur..

Encéphalopathie

Cette maladie se développe en raison d'une mauvaise circulation sanguine dans le cerveau. Cela peut se produire en raison de l'athérosclérose ou de l'hypertension du patient. En outre, une maladie cérébrale peut se développer en raison de l'ostéochondrose, dans laquelle les disques vertébraux sont déformés. Ce sont eux qui pressent les artères à travers lesquelles l'apport sanguin au cerveau se produit..

Les symptômes de la maladie sont de nature neurologique. L'apparition de cette maladie de la tête est associée à l'irritabilité, la faiblesse et les troubles du sommeil habituels du patient. Après cela, la dépression se développe, un comportement agressif sans raison apparente. Ensuite, il y a un changement brusque d'une excitabilité accrue à l'apathie. Le patient souffre de maux de tête sévères et de troubles de la parole.

Le manque de traitement approprié pour l'encéphalopathie conduit à des maladies difficiles à traiter, telles que les accidents vasculaires cérébraux ou l'épilepsie.

Encéphalopathie alcoolique

Ce type d'encéphalopathie se produit dans le contexte d'une consommation fréquente de boissons alcoolisées. Au cours de son développement, des lésions cérébrales et la mort cellulaire se produisent. La maladie peut se manifester sous deux formes:

  1. Psychologique - la mémoire, l'attention et l'intelligence du patient diminuent. Perturbé par les sautes d'humeur fréquentes, l'irritabilité, l'agressivité apparaissent.
  2. Pathologique - une violation de l'activité motrice et de la sensibilité. Une crise d'épilepsie ou une paralysie de n'importe quelle partie du corps peut survenir.

Pour un traitement efficace, des soins intensifs, le sevrage alcoolique et une bonne nutrition sont nécessaires. Dans les cas avancés, le traitement est assez long, tandis que les symptômes peuvent persister même après un refus complet de l'alcool.

Hypertension intracrânienne

Cette anomalie indique le développement d'une pathologie grave du cerveau (kyste, tumeur, etc.). Les symptômes les plus courants des néoplasmes cérébraux, y compris le cancer, sont:

  • attaques de maux de tête;
  • teint bleuâtre;
  • lumière du réseau vasculaire sur le corps;
  • attaques de nausées et de vomissements;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • sensibilité aux intempéries.

Avant de commencer le traitement, il est nécessaire d'identifier les causes de la maladie, conformément à laquelle une thérapie est prescrite, y compris un régime spécialement sélectionné, la prise de médicaments et la réalisation d'exercices spéciaux. Si le cas est négligé, une intervention chirurgicale est recommandée.

Malformation

Cette pathologie de la tête est de nature congénitale, ce qui entraîne une perturbation de la structure du système circulatoire. Les causes les plus importantes de la maladie sont: la prédisposition héréditaire et les lésions fœtales pendant la grossesse.

La maladie ne se manifeste que lorsque l'oxygène cesse de s'écouler dans les tissus cérébraux, ce qui ne permet pas de fonctionner correctement. En tant que traitement, seule une intervention chirurgicale est utilisée, dans laquelle la zone endommagée est retirée ou son approvisionnement en sang est coupé.

Troubles transitoires dans le cerveau

Ce sont des troubles à court terme du cerveau, qui s'accompagnent de signes focaux et cérébraux. Un trait caractéristique de ces troubles est la disparition rapide des symptômes. Les raisons de ces pathologies sont les suivantes:

  • petites hémorragies;
  • vasoconstriction;
  • le stade initial de la thrombose;
  • microembolie.

Les symptômes de la pathologie dépendent du lieu de leur localisation:

  1. Dans l'artère carotide - le patient a des épisodes de nausées, de vomissements, de confusion.
  2. Dans l'artère carotide interne, d'où part l'artère orbitaire, la vision est altérée, ce qui peut conduire à la cécité.
  3. Dans la région vertébrobasilaire - se manifestant par des acouphènes constants, des étourdissements et d'autres troubles.

Avant de commencer le traitement d'une maladie, vous devez la diagnostiquer correctement. Pour cela, les grands vaisseaux de la tête et du cou sont examinés..

La maladie d'Alzheimer

Maladie à développement rapide dans laquelle une production excessive d'une protéine anormale commence dans le cerveau, à la suite de laquelle les cellules nerveuses meurent. Au début, le bon fonctionnement des organes et des tissus du corps est perturbé et après la mort d'une personne.

Comme les troubles cérébraux susmentionnés, la maladie d'Alzheimer est difficile à diagnostiquer tôt. Les premiers symptômes s'accompagnent d'une distraction, d'une légère perte de mémoire. Peu à peu, les signes augmentent, l'activité mentale diminue, il devient difficile de naviguer dans l'espace et dans le temps, des sautes d'humeur constantes sont tourmentées, qui se transforment en apathie.

Après un certain temps, le patient cesse de comprendre le sens de ses actions, ne peut plus prendre soin de lui-même. Il est hanté par un sentiment de peur, de panique et parfois d'agressivité, après quoi tout se transforme en apaisement. Au stade final de la maladie, le patient cesse de reconnaître son environnement, la parole est altérée, il ne peut pas bouger et contrôler ses besoins.

Un diagnostic précis ne peut être posé qu'après une issue fatale, lors de l'étude de la structure du cerveau.

En médecine, il n’existe pas de médicaments de ce type qui pourraient aider à se débarrasser de cette maladie ou à en faciliter l’évolution. Au cours du développement de la maladie d'Alzheimer, il est nécessaire de prendre des médicaments visant à augmenter la circulation sanguine dans le cerveau, ainsi que le métabolisme cérébral..

Tumeur au cerveau

Il s'agit d'un processus pathologique, à la suite duquel il y a une division accélérée des cellules du cerveau lui-même, de ses glandes, membranes, vaisseaux sanguins et nerfs qui en sortent. La tumeur peut être de deux types: bénigne et maligne.

Les principaux symptômes d'une tumeur maligne:

  1. Maux de tête sévères qui vous dérangent au stade initial du développement de la maladie. Plus le cancer progresse, plus il devient douloureux..
  2. Vomissement.
  3. Déficience de mémoire.
  4. Les troubles mentaux.
  5. Paralysie.
  6. Hypersensibilité à la chaleur et au froid.
  7. Déficience visuelle, différentes tailles de pupilles.

Comme pour un néoplasme bénin, les symptômes apparaissent lorsque la tumeur atteint une grande taille et comprime les structures cérébrales adjacentes. Au début, il y a un léger mal de tête et des étourdissements, dans les cas plus avancés, les symptômes ressemblent aux signes d'un néoplasme malin.

Si la maladie n'est pas reconnue à temps, un déplacement des structures cérébrales et une perturbation de son travail sont possibles. Dans les premiers stades de développement, la tumeur peut être retirée et, dans les cas avancés, un traitement palliatif est effectué, ce qui prend en charge les fonctions vitales du corps. La plupart des tumeurs cérébrales malignes sont incurables et après un certain temps, une personne meurt.

Épilepsie

L'épilepsie est un trouble neurologique chronique caractérisé par une prédisposition aux crises. La raison en est la perturbation de l'activité bioélectrique du cerveau. La pathologie peut affecter tout le cerveau ou une partie de celui-ci.

Les personnes de tout âge sont sensibles à l'épilepsie; les traumatismes crâniens, l'ischémie cérébrale, l'alcoolisme, etc. peuvent devenir des facteurs de prédisposition. Chez les enfants, cette maladie cérébrale n'a pas de cause spécifique et se développe comme une épilepsie primaire.

Un symptôme de la maladie est une crise épileptique (convulsions), qui peut être:

  1. Généralisée. Affecte deux hémisphères du cerveau.
  2. Local. Le travail d'une certaine partie d'un hémisphère est perturbé.

Crise généralisée

Une grande crise généralisée est le type d'épilepsie le plus courant et est associée à une perte de conscience. Cela ressemble à ceci: le corps humain est dans un état tendu et se plie en arc de cercle, la tête est rejetée en arrière et les membres sont redressés. La respiration du patient s'arrête, la peau devient bleuâtre. Cette phase peut durer jusqu'à 1 minute, après quoi la respiration est normalisée et les crampes de la tête et des membres commencent. Une personne ne se contrôle pas, elle peut se mordre la langue ou se soulager. Au bout d'un moment, il reprend conscience.

Les enfants peuvent développer des crises mineures lorsque l'enfant ne répond pas à l'environnement, les yeux gèlent et les paupières se contractent. Dans un tel cas, la perte de conscience et les convulsions ne sont pas typiques..

Attaques locales

Ils sont répartis dans les types suivants:

  1. Simple, dans lequel une personne ne perd pas conscience, mais certaines parties du corps sont engourdies, convulsions, tremblements.
  2. Difficile - le patient ne comprend pas ce qui se passe autour, des hallucinations peuvent apparaître.

Lorsqu'une personne a une crise d'épilepsie, le plus important est de ne pas la laisser tomber et de se cogner la tête, ni de se mordre la langue. Il est préférable de lever un peu la tête et de coucher le patient sur le côté.

Pour éviter une telle condition, il est nécessaire d'exclure les facteurs provoquants tels que le stress fréquent, les mauvaises habitudes, etc. Nécessite un traitement thérapeutique constant, la prise de médicaments et la surveillance d'un médecin.

Hydrocéphalie

Cette maladie se caractérise par une accumulation excessive de liquide céphalo-rachidien dans le cerveau. L'hydrocéphalie se manifeste par une augmentation de la pression intracrânienne, des maux de tête, une sensation d'oppression dans les yeux, une hypertension, des troubles mentaux, des convulsions, etc. La raison du développement de la maladie réside dans la perturbation du système du liquide céphalo-rachidien. Cette pathologie peut se manifester à tout âge, mais les enfants en sont le plus souvent affectés, en particulier les bébés prématurés.

Parmi les causes de la maladie, on peut également souligner: les infections intra-utérines, les traumatismes à la naissance, les encéphalites, les traumatismes cranio-cérébraux, les troubles vasculaires, etc..

La maladie peut être identifiée par les signes suivants:

  1. Mal de crâne.
  2. Nausée et vomissements.
  3. Sensation de constriction dans les yeux.
  4. Vertiges.
  5. Bruit dans les oreilles.
  6. Diminution de la vision.

Maladies de la moelle osseuse

Fondamentalement, ce type de maladie affecte les cellules souches, et perturbe leur travail, ce qui conduit à:

  1. L'écart entre leur nombre. Il existe de nombreuses cellules d'un même type dans le corps, tandis que d'autres ne suffisent pas.
  2. Espérance de vie différente.
  3. Processus pathologiques en eux.

Tout cela devient la cause d'une perturbation du fonctionnement des organes internes et conduit au développement de telles maladies:

  1. Leucémie - dans ce cas, une quantité excessive de globules blancs est produite, ce qui supprime la production du reste, rendant ainsi le corps vulnérable aux infections. Les adultes et les enfants deviennent sensibles à diverses maladies virales et infectieuses, aux saignements et à l'anémie. Ils ont également une hypertrophie de la rate, des ganglions lymphatiques et des ecchymoses cutanées..
  2. Myélome - le principal pic d'incidence survient à l'âge de 40 ans. Ces néoplasmes sont divisés en:
  • Myélodysplasique - ce syndrome est caractérisé par la formation de cellules anormales. Dans ce cas, il y a moins de cellules saines et elles ne peuvent pas faire face aux virus, aux infections et aux saignements..
  • Myéloprolifératif - caractérisé par la production de cellules immatures qui ne peuvent pas fonctionner correctement.
  1. Anémie - il est de deux types: carence en fer et aplasique. Dans le premier cas, il y a une carence en fer, dans laquelle la moelle osseuse produit des globules rouges qui ne peuvent pas remplir leurs fonctions. Et dans le second cas, la maladie se développe en raison d'une exposition chimique ou radiologique, ainsi que d'une prédisposition génétique.

Quand voir un médecin

Si vous présentez les symptômes suivants, vous devez immédiatement consulter un médecin:

  • tout traumatisme crânien, commotions cérébrales, etc.
  • le ton de la partie occipitale de la tête, la conscience brumeuse, un état de fièvre;
  • maux de tête sévères et soudains;
  • engourdissement des membres, léthargie;
  • incapacité à se concentrer, souvenez-vous;
  • convulsions avec perte de conscience;
  • détérioration de la vision;
  • fontanelle bombée chez les bébés.

Diagnostique

Un diagnostic correct ne peut être posé qu'après avoir effectué des mesures de diagnostic qui aideront à identifier le type et le degré de la maladie. Pour cela, il est effectué:

  1. IRM et CT.
  2. Électroencéphalographie.
  3. radiographie.
  4. Angiographie.
  5. Radiographie.
  6. Test sanguin.

Toute maladie du cerveau nécessite une attention accrue, car la vie humaine dépend de son bon fonctionnement. Dans de tels cas, vous ne pouvez pas vous soigner vous-même, car cela ne fera qu'aggraver l'état du patient. Pour le traitement des pathologies cérébrales, il est préférable de demander l'aide de spécialistes qualifiés: un neurologue, un neurochirurgien ou un oncologue.