Principal > Hématome

Pourquoi ta tête peut-elle faire mal pendant des semaines

Les maux de tête donnent à une personne un inconfort notable. Il est tolérable lorsque l'inconfort disparaît de lui-même en quelques heures. Cependant, lorsque les symptômes pathologiques se prolongent, la qualité de vie diminue. Considérez les raisons d'un mal de tête pendant une semaine et que faire dans une situation similaire.

Sous l'influence de quels facteurs, la douleur se fait sentir pendant la semaine

Les maux de tête peuvent apparaître sous l'influence de plusieurs raisons. Par exemple, des facteurs externes défavorables - l'utilisation de boissons alcoolisées, le manque de sommeil, une fatigue intense, un oreiller inconfortable. Souvent chez les femmes, après le redressement de la kératine, des douleurs apparaissent. Avec l'élimination des conditions provoquantes, l'état de santé s'améliore. Ainsi, si vous avez mal à la tête pendant une semaine après avoir bu de l'alcool, il suffit d'abandonner les boissons fortes..

Une autre raison - plus dangereuse - est l'évolution des processus pathologiques dans l'environnement interne. Si la tête fait mal pendant une semaine ou plus, c'est un signal alarmant. Par conséquent, avec des symptômes douloureux prolongés, vous devez contacter un établissement médical..

Mal de tête prolongé

D'un point de vue physiologique, les raisons suivantes peuvent provoquer un mal de tête pendant la semaine:

  1. Troubles cardiovasculaires. Avec des sauts de tension artérielle, la tête fait mal sans cesse.
  2. Stress psycho-émotionnel. Si une personne est constamment dans un environnement tendu, stressée, elle a de graves maux de tête.
  3. GBN. Les symptômes pathologiques peuvent durer plusieurs semaines d'affilée avec un effort mental et physique excessif.
  4. L'ingestion de substances toxiques dans l'environnement interne. En cas d'intoxication grave, le mal de tête ne disparaît pas assez longtemps, plus d'une semaine.
  5. L'évolution des processus infectieux et viraux. Telles que l'infection à rotavirus, la pneumonie, l'encéphalite. S'ils ne sont pas traités, les maux de tête et la fièvre peuvent durer deux semaines.

Les raisons ci-dessus sont les principales, mais pas toutes, les raisons pour lesquelles une personne souffre de maux de tête prolongés. Seuls des diagnostics de haute qualité aideront à comprendre.

Que faire quand c'est mauvais pendant plusieurs jours et semaines d'affilée

De nombreuses personnes ne savent pas quoi faire si elles ont mal à la tête pendant plus d'une journée. Il est à noter que les maux de tête qui durent plus de trois jours, et surtout plus d'une semaine, sont un signal sûr du développement de maladies. Par conséquent, afin d'éviter les effets néfastes sur la santé, il est nécessaire de diagnostiquer la pathologie afin de recevoir un traitement en temps opportun..

Variétés et développement des symptômes de la douleur

En fonction de l'intensité et de la nature des sensations douloureuses durant plus d'une semaine, les experts distinguent les types de maux de tête suivants:

  1. Pulsation. Ce type se développe généralement dans le contexte de problèmes de tonus vasculaire. Un fort rétrécissement de la lumière des vaisseaux sanguins, suivi d'une expansion, conduit à un mal de tête sévère. Dans ce cas, l'intensité de la pulsation augmente progressivement et atteint son apogée le troisième jour. Dans ce cas, la douleur est souvent localisée d'un côté, à gauche ou à droite. Le plus souvent, il y a une forte pulsation dans les tempes lors des crises de migraine, des baisses inattendues de la pression artérielle.
  2. Une douleur assez dangereuse - terne. Dans ce cas, un gonflement des parois des vaisseaux sanguins se produit dans la tête. Une condition similaire se développe dans le contexte d'une carence en oxygène dans le cortex cérébral. Dans le même temps, le patient ressent des nausées, un état de pré-évanouissement, une fatigue accrue est ressentie. Si le gonflement n'est pas supprimé, cette condition dure suffisamment - plus d'une semaine.
  3. Douloureux. Formé de varices sévères. Dans de telles conditions, la tête fait mal au front. Des symptômes d'accompagnement apparaissent souvent, exprimés par un gonflement des paupières supérieures et inférieures et une congestion nasale. Lorsque la condition est aggravée par une augmentation du nombre de plaquettes dans le sang, l'arrière de la tête fait mal.

Quelle que soit la nature de la douleur, si elle dure depuis une semaine, vous ne pouvez pas vous passer d'une assistance médicale.

Symptômes pathologiques dus à une surtension

Chaque personne est familière avec les situations où il est nécessaire, par tous les moyens, d'accomplir une tâche responsable au travail ou pendant les études. Si cela se produit rarement, par exemple une fois par semaine, il n'y a pas de menace pour la santé. Cependant, lorsqu'il y a une précipitation quotidienne sur le lieu de travail, une personne est constamment dans un état d'activité mentale intense. Cela conduit au fait que le système nerveux central fonctionne en mode d'urgence. L'état de santé ne s'améliorera pas tant que la personne n'aura pas reçu un repos adéquat. Certains peuvent avoir mal à la tête pendant 3 semaines s'ils sont trop sollicités..

Détérioration du bien-être lors d'une intoxication

Les substances toxiques peuvent pénétrer dans l'environnement interne dans les conditions suivantes:

  • empoisonnement avec des aliments périmés ou de mauvaise qualité, des champignons - dans une situation similaire, des maux de tête et des vomissements;
  • inhalation d'air à haute teneur en produits chimiques nocifs;
  • dépendance aux boissons fortes, certains ont même mal à la tête après la bière.

La migraine est l'une des causes courantes

Environ cinquante pour cent de la population mondiale a subi des crises de migraine. Leurs raisons ne sont pas pleinement établies. Un symptôme caractéristique d'une migraine est une longue durée. Dans certains cas, les patients ont mal à la tête pendant 2 semaines. Dans la plupart des cas, la douleur est unilatérale. Les victimes se plaignent souvent d'avoir des maux de tête à droite ou à gauche.

Certaines pathologies accompagnées de céphalalgie

Envisagez des pathologies individuelles pouvant entraîner des maux de tête pendant une semaine ou plus.

Artérite

La maladie est un processus inflammatoire qui se produit dans les artères temporales et carotides. Dans le même temps, la tête fait mal dans les tempes. Les veines du patient gonflent dans la zone à problème. La douleur est localisée sur deux ou un côté. Par exemple, les victimes sentent qu'elles ont une douleur dans la tempe droite de la tête, ou que l'inconfort est concentré sur la gauche..

Anémies

Une diminution de la concentration de globules rouges dans le sang entraîne une diminution du taux d'hémoglobine. Outre le fait que le patient a mal à la tête à l'arrière de la tête, les symptômes suivants apparaissent:

  • vertiges;
  • léthargie, perte de force;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • manque d'intérêt pour la nourriture.

Tumeurs du cerveau

La présence de néoplasmes, même bénins, aggrave sensiblement le bien-être d'une personne. Cela est dû au fait que les tissus pathologiques en croissance pressent les vaisseaux fournissant le sang au cortex cérébral et exercent également une pression sur le crâne. À cause de cela, la tête souffre grandement. La douleur est concentrée sur le site de la tumeur, par exemple dans le dos. La durée de l'inconfort est de plus d'une semaine. Une caractéristique de l'état pathologique est que les pilules n'aident pas à éliminer la douleur..

Hypertension intracrânienne

L'accumulation de liquide céphalo-rachidien dans la région de la tête conduit au fait que le liquide céphalo-rachidien exerce une pression sur les structures du système nerveux central. Dans ces conditions, les indicateurs ICP augmentent. En même temps, la tête et les yeux font mal. Les patients éprouvent souvent des sensations similaires après une anesthésie rachidienne sans succès..

Facteurs psychologiques

Avec un état psychologique instable et un stress psycho-émotionnel accru, la fatigue du système nerveux central augmente. Dans le même temps, l'humeur d'une personne s'aggrave, l'apathie apparaît et la tête fait mal. Suivre un cours psychothérapeutique aidera à soulager la maladie..

Comment éliminer la douleur

Vous ne pouvez vous débarrasser de la douleur qu'en éliminant la cause de son apparition. Par exemple, si après une extraction dentaire, la tête fait mal, les médicaments suivants aideront: Analgin, Tempalgin, Nise.

Avec une pression artérielle basse, Ecdisten, Heptamil, Cordiamin aidera.

Sumamigren, Imigran, Nomigren seront efficaces dans la lutte contre les crises de migraine.

Si vous avez mal à la tête une semaine avant vos règles, Nurofen, No-shpa, Citramon vous aidera.

Dans certains cas, la pharmacothérapie est impuissante. Par exemple, avec le développement de tumeurs cancéreuses, seule la chirurgie aidera..

Si vous avez mal à la tête pendant une semaine après un coup, les médicaments auront un effet à court terme, vous devez donc consulter un traumatologue.

Que faire en cas d'exacerbation

Pour soulager la condition, tout en roulant le mal de tête, vous aurez besoin de:

  • ouvrez une fenêtre pour ventiler la pièce;
  • allongez-vous et calmez-vous, détendez-vous;
  • respirer profondément;
  • si des frissons apparaissent, couvrez-vous d'une couverture chaude;
  • boire un anesthésique;
  • ne pas se lever, se reposer, dormir est souhaitable.

Si, après les actions énumérées, l'état ne s'améliore pas, vous devez consulter un médecin..

Comment soulager la condition après un traumatisme crânien ou une situation stressante

Si vous avez mal à la tête pendant plus d'une semaine après un coup ou une situation stressante, les actions suivantes vous aideront:

  • trouver le patient alité;
  • élimination de toute source de bruit;
  • refus de regarder la télévision ou de travailler sur un ordinateur;
  • minimiser le stress psycho-émotionnel.

Tactiques pour les maux de tête chroniques

Il convient de considérer si la douleur est devenue chronique, les processus pathologiques progressent dans l'environnement interne. Dans une telle situation, il vaut mieux ne rien faire à domicile, mais contacter un établissement de santé. Particulièrement dangereux lorsque les manifestations douloureuses durent plus de 14 jours chez un enfant.

Procédures de diagnostic

Chaque personne pense, si un mal de tête a un mal de tête pendant une semaine entière, ce que cela peut être. Vous ne pouvez obtenir une réponse qu'après avoir passé les procédures de diagnostic suivantes:

  • TDM, IRM de la section de la tête;
  • Échographie des éléments du système cardiovasculaire;
  • recherche en laboratoire sur les fluides biologiques;
  • radiographie.

Si nécessaire, d'autres méthodes d'examen de l'état du patient peuvent être prescrites..

Traitement des maux de tête

S'il existe un diagnostic établi, le médecin sélectionnera le traitement approprié. Dans tous les cas, il visera à éliminer la maladie sous-jacente. Considérez quelles recommandations supplémentaires peuvent être obtenues d'un agent de santé.

Méthodes traditionnelles de traitement

Les médicaments traditionnels suivants aideront à éliminer un mal de tête qui dure une semaine:

  • tisanes, il est préférable d'utiliser la camomille, le thym, la menthe, le bleuet;
  • auto-massage facile des zones à problèmes;
  • huiles aromatiques, les meilleures: eucalyptus, pêche, romarin, mélisse;
  • bains de pieds chauds;
  • compresses, comme les feuilles de chou.

Recommandations pour réduire les symptômes de la douleur

Pour réduire l'inconfort, les étapes suivantes vous aideront:

  • boire une tasse de décoction à base de plantes;
  • ouvrir toutes les fenêtres pour permettre l'accès à l'oxygène;
  • prendre une douche en alternance avec de l'eau froide, puis avec de l'eau chaude.

Si vous ne vous sentez pas très fatigué, il sera utile de marcher à l'extérieur pendant vingt minutes.

Ce qui ne peut pas être fait lorsque des signes douloureux apparaissent

Certaines personnes, essayant de noyer la douleur, recourent à des mesures strictement interdites:

  • en faire trop avec l'utilisation de médicaments contre la douleur;
  • essayer de s'oublier avec des boissons fortes;
  • consulter des amis ou un pharmacien à la pharmacie locale au sujet de la prise de médicaments.

C'est absolument impossible à faire. Les effets sur la santé peuvent être irréversibles.

La prévention

Afin de ne pas souffrir de maux de tête pendant une semaine, vous devrez suivre quelques recommandations simples:

  • consacrer plus de temps au repos;
  • aérez la chambre tous les jours;
  • donner au corps des charges motrices réalisables;
  • dormir au moins huit heures par jour;
  • mange correctement;
  • refuser de mauvaises habitudes;
  • éliminer les situations stressantes.

Afin d'éviter les complications, il est impératif de contacter un établissement médical si vous avez mal à la tête depuis plus d'une semaine. Une assistance qualifiée en temps opportun aidera à se débarrasser des symptômes douloureux et des raisons qui les ont provoqués.

Maux de tête toute la semaine || Maux de tête 2 semaines

Pourquoi la tête fait-elle mal, l'arrière de la tête?

Très probablement, votre petite amie a des problèmes de vaisseaux sanguins. Mais il est impossible de faire un diagnostic exactement à partir d'une telle histoire..

Vous ne pouvez donner des conseils qu'à un ami - ne pas abuser d'alcool. De plus, elle associe elle-même l'apparition de douleurs à l'arrière de la tête à ce phénomène.

Il est également possible que la douleur s'atténue après qu'elle ait cessé de boire de l'alcool. Mais si la douleur ne s'arrête pas et augmente, il est peu probable qu'elle se passe d'un examen..

Vous devez encore trouver le temps et prendre soin de votre santé. Prendre un jour de congé n'est pas si difficile, vous pouvez prendre rendez-vous avec le médecin approprié à l'avance.

Pour commencer, vous pouvez aller chez un thérapeute ordinaire et vous faire tester, selon les résultats des tests, quelque chose sera déjà plus clair, et le thérapeute peut donner une référence aux spécialistes appropriés.

l'auteur de la question a choisi cette réponse comme la meilleure

ajouter aux favoris lien merci

Des maux de tête constants signalent un dysfonctionnement du corps. Ils donnent une raison de contacter un neurologue pour identifier la cause des crises.

Causes des maux de tête quotidiens

Une personne est capable d'une activité productive si elle se sent bien et que rien ne la dérange. Eh bien, si quelque chose commence constamment à faire mal, vous ne voulez rien faire. Le problème le plus courant est celui des maux de tête. L'arrière de la tête palpite de douleur et semble tirer.

La relation entre les maux de tête et les pathologies vertébrales

Souvent, les sensations douloureuses vont au cou. Il y a un certain nombre de raisons à ces sentiments, et il est très important d'établir le vrai afin de pouvoir se débarrasser du problème. L'automédication ne peut que faire du mal, la meilleure solution serait donc d'aller à l'hôpital..

La maladie la plus courante de ces derniers jours est devenue des maux de tête quotidiens. Pourquoi ma tête me fait-elle mal tous les jours?

Qu'est-ce qu'un mal de tête chronique

Beaucoup de gens, souffrant de maux de tête quotidiens, font face à ce problème avec des analgésiques, ignorant le fait que la céphalalgie # 8211; pas une cause mais un effet. Par conséquent, en se débarrassant d'une maladie, une personne ignore le problème principal et aggrave ainsi la situation..

Céphalalgie # 8211; il s'agit d'une violation de la circulation sanguine dans le cerveau associée à un dysfonctionnement des vaisseaux sanguins.

Ceci est une conséquence de la maladie interne du corps. Par conséquent, pour que la douleur diminue, vous devez rechercher la raison même de son apparition. Les maux de tête quotidiens affectent la vie d'une personne, aggravant sa santé et ses performances.

Un moyen simple mais efficace de se débarrasser d'un mal de tête occipital ou cervical! Le résultat ne sera pas long à venir! Nos lecteurs ont confirmé qu'ils utilisent avec succès la méthode d'Elena Malysheva dans la lutte contre une telle douleur. Après l'avoir soigneusement étudié, nous avons décidé de partager avec vous.

En raison de l'étirement excessif important des parois des vaisseaux sanguins à l'intérieur du crâne, la douleur à l'arrière de la tête de nature pulsatile augmente. Un phénomène similaire est caractéristique des migraines ou des états hypertensifs, ainsi que de l'hypotension..

Lorsqu'une tête fait mal pendant plusieurs jours de suite, cela indique un œdème des parois vasculaires. Un spasme veineux prolongé entraîne une hypoxie d'organe.

Par conséquent, il y a un ajout de nausées, de vertiges.

Les symptômes sont des signaux de danger

Parmi la variété des symptômes, il est nécessaire de mettre en évidence les plus significatifs, dont l'apparition nécessite une visite urgente chez un médecin généraliste avec un examen ultérieur par un neurologue, un ophtalmologiste, un endocrinologue, un chirurgien vasculaire, un psychiatre, etc. Ainsi, une attention médicale urgente est nécessaire si le mal de tête est combiné:

  • avec des nausées et des vomissements, a une apparition soudaine;
  • avec l'apparition de crises;
  • avec des déficiences visuelles, des troubles de l'audition ou l'apparition d'hallucinations, tandis que le syndrome douloureux augmente généralement en dynamique;
  • avec céphalalgie post-traumatique, en particulier après un traumatisme de la tête et du cou;
  • avec un changement de la nature du syndrome douloureux avec des lésions du cou, des yeux, des oreilles, de la cavité nasale;
  • avec perte de conscience ou troubles visuels;
  • avec une augmentation de la pression artérielle;
  • avec tout processus infectieux ou élévation isolée de la température corporelle;
  • avec un changement de la nature et de l'intensité du syndrome douloureux familier à une personne;
  • avec un syndrome douloureux accru lors de la prise de médicaments.

Diagnostique

Les méthodes d'examen supplémentaires suivantes sont généralement utilisées pour poser un diagnostic et écarter les complications:

  • l'électroencéphalographie (EEG) pour détecter les épisodes d'impulsions pathologiques et diagnostiquer l'épilepsie;
  • angiographie des vaisseaux cérébraux;
  • échographie vasculaire Doppler extra et intracrânienne;
  • ponction lombaire;
  • techniques de neuroimagerie.

Ce dernier type de diagnostic est effectué par la méthode des rayonnements. Selon le besoin, postulez

  1. Tomodensitométrie (CT).
  2. Imagerie par résonance magnétique (IRM).
  3. Tomographie par émission de positrons, qui vous permet de juger du métabolisme des cellules dans diverses parties du cerveau douloureuses.
  4. SPECT - image tomographique de la distribution des radionucléides.

Diagnostic différentiel des différents types de céphalées (tableau 2)

Sentiment La plupart des gens connaissent la sensation de mal de tête. En raison des particularités de la vie moderne, de telles sensations apparaissent de plus en plus souvent..

Cependant, il y a des gens qui ne connaissent pas ce sentiment. Les statistiques médicales montrent que seulement environ 15% de la population ne sait pas comment se manifeste le mal de tête.

Mais il est peu probable que la population des grandes villes appartienne à cette catégorie. C'est précisément dans cette catégorie que vous pouvez de plus en plus souvent entendre que la tête fait mal pendant une semaine, ne cessant presque jamais.

Causes courantes

Si pendant plusieurs jours la tête fait mal sans cesse, c'est une raison suffisante pour contacter un spécialiste.

Les raisons d'un tel inconfort prolongé dans la tête sont généralement des signes cliniques du développement de maladies..

L'étape la plus sûre et la plus nécessaire pour faire face à un mal de tête est de consulter un médecin.

Les causes des maux de tête fréquents sont variées, nous devons nous attarder sur les plus courantes. Le fléau de nombreuses personnes modernes est les troubles circulatoires chroniques du cerveau. Parmi les facteurs et les maladies qui provoquent de telles violations, il peut y avoir:

  • hypertension;
  • l'athérosclérose;
  • ostéochondrose de la vertèbre cervicale;
  • Diabète;
  • diverses lésions cérébrales traumatiques;
  • stress chronique;
  • l'abus d'alcool;
  • l'utilisation de psychotropes et de stupéfiants.

Les médecins tirent la sonnette d'alarme: le nombre de troubles circulatoires négligés et chroniques du cerveau augmente régulièrement et la population ne se doute même pas de tels problèmes, continuant à être traitée avec des moyens improvisés.

Les personnes à risque sont celles qui passent la plupart de leur temps assis, par exemple devant un ordinateur. Hélas, il y a aujourd'hui beaucoup de telles personnes..

Ces troubles chroniques ont deux stades de développement.

Au premier stade, le patient commence à ressentir une fatigue accrue, il semblerait que les affaires et les préoccupations ordinaires, apparemment, puissent être exécutées avec beaucoup de difficulté. Des maux de tête sévères et fréquents peuvent ne pas être encore, mais des étourdissements fréquents, une distraction de l'attention, des troubles du sommeil sont notés.

La deuxième étape est caractérisée par des maux de tête fréquents et douloureux, des migraines, qui alternent avec une lourdeur débilitante presque constante dans la tête. Dans le contexte de ces symptômes, des changements commencent dans la structure psychologique de la personnalité: des dépressions apparaissent, l'anxiété est exacerbée sans raison apparente, le patient commence à se sentir complètement dépassé.

Si vous ne visitez pas un spécialiste à ce stade, il est tout à fait possible de gagner un AVC ischémique. Si, plus tôt dans le groupe à risque, il y avait des personnes âgées de plus de 50 ans, alors ces dernières années, cette terrible maladie est beaucoup plus jeune.

Beaucoup de gens pensent que les processus inflammatoires dans divers organes ne peuvent pas être accompagnés de maux de tête, comme s'ils existaient d'eux-mêmes. C'est une pensée fondamentalement fausse et nuisible..

La suppuration et l'inflammation sont très souvent accompagnées d'une céphalalgie, qui peut ne pas laisser une personne partir plusieurs jours de suite. Prendre des analgésiques n'aide que pendant un certain temps.

De plus, l'ingestion de toutes sortes d'antispasmodiques et d'analgésiques affecte négativement l'état d'autres organes internes, et principalement le tube digestif. Très souvent, les crises de maux de tête parfois confus et vagues lors de l'inflammation s'accompagnent d'une augmentation de la température, de la faiblesse et de l'apathie, et du manque d'appétit.

Ces symptômes sont une raison de contacter immédiatement le spécialiste approprié, en commençant par un thérapeute.

Si une fistule s'est formée, un mal de tête fort et douloureux apparaît dans la zone de sa formation. Elle ne lâche pas la personne jusqu'à ce que la fistule disparaisse et jusqu'à ce que les processus inflammatoires soient terminés.

«Dites ce que vous mangez et les gens diront qui vous êtes», disaient d'anciens médecins. Et cela est vrai, car la qualité de la nourriture moderne laisse beaucoup à désirer..

Une personne peut avoir une allergie grave à tel ou tel produit, et elle ne s'en doute même pas, en continuant à en manger. Le corps vous informera d'une telle incompatibilité avec les réactions allergiques, parmi lesquelles il y a aussi un mal de tête.

En plus de la céphalalgie, une rhinite allergique et un larmoiement accru sont souvent observés. Par exemple, les nitrates et le glutamate monosodique (que l'on trouve couramment dans les produits carnés) peuvent provoquer des crises de maux de tête sévères qui irradient vers la poitrine, le cou et l'avant-bras..

Les maux de tête fréquents peuvent déranger non seulement les adultes mais aussi les enfants. Les raisons de ces phénomènes peuvent résider dans l'adénoïdite, ou en d'autres termes, l'inflammation de l'amygdale nasopharyngée. Il s'agit d'une maladie infectieuse dans laquelle la sortie de lymphe et de sang du cerveau est difficile, car une congestion dans le nasopharynx est observée. L'évolution aiguë de cette maladie provoque également de graves maux de tête..

Une maladie très grave - un anévrisme vasculaire provoque une céphalalgie dans la partie frontale. Un anévrisme rompu provoque la propagation d'une douleur intense dans toute la tête. Les nausées et la perte de conscience complète sont fréquentes.

Si une personne a une forte diminution du taux d'hémoglobine dans le sang, des maux de tête fréquents sont également observés pendant plusieurs jours. Dans ce contexte, un essoufflement, des vertiges apparaissent, l'appétit disparaît.

La cause d'un mal de tête prolongé est une lésion du système nerveux. Elle peut être provoquée par une méningite, une tumeur cérébrale ou une hémorragie. L'intensité de la douleur augmente ou diminue temporairement. Lorsqu'ils sont exposés à des facteurs de provocation, les symptômes persistent longtemps. Voici les principales causes de céphalalgie à long terme:

  • douleur de tension;
  • maladie cérébrovasculaire (hémorragie, artérite temporale, hypertension artérielle);
  • migraine;
  • irritation des membranes du cerveau avec méningite ou encéphalite;
  • une forte augmentation ou diminution de la pression intracrânienne;
  • commotion cérébrale et diverses lésions cérébrales;
  • gueule de bois, sinusite, ARVI et autres raisons.

Même des causes mineures entraînent de graves maux de tête toute la journée. Ils sont provoqués par des facteurs externes et internes. Externes: tempêtes magnétiques, écologie médiocre, bruit industriel. Les maladies internes et la prédisposition génétique sont considérées comme internes.

Stress chronique

Les larmes, la transpiration, l'augmentation de la fréquence cardiaque et de la pression rejoignent le tableau général..

L'athérosclérose

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux est également la cause de douleurs fréquentes, qui s'accompagnent de sévérité. Ils ne disparaissent pas et s'intensifient à la fin de la journée de travail. La caractéristique principale est la persistance et la cyclicité de la douleur..

Lésion cérébrale traumatique

La céphalalgie après un traumatisme dure environ 2 semaines. Dans ce cas, un diagnostic est nécessaire pour le traitement nécessaire. Déterminer le degré et la gravité du TBI, en raison duquel le mal de tête peut ne pas disparaître pendant trois semaines.

Ostéochondrose de la vertèbre cervicale

Si vous avez mal à la tête pendant 14 semaines, il y a un risque de développer la céphalalgie suivante:

  1. Avec un surmenage sévère, la tête peut faire mal pendant deux semaines ou plus.
  2. Les migraines chroniques peuvent également provoquer le développement du problème. Les migraines peuvent entraîner des maux de tête dans une direction pendant une semaine, ainsi que des nausées, des étourdissements et d'autres symptômes..
  3. La céphalalgie groupée provoque également l'apparition de la maladie.
  4. Manifestation chronique de l'hémicranie paroxystique.
  5. Douleur due à la dépression.

La migraine est souvent la cause d'un mal de tête le troisième jour. Distinguer cette maladie des autres n'est pas difficile..

  • Premièrement, il n'y a généralement qu'un seul côté de la douleur.
  • Deuxièmement, la douleur palpite.

Toute activité physique ne fait qu'augmenter l'inconfort. Une promenade au grand air n'aidera pas dans ce cas..

On pense que les femmes sont plus susceptibles de souffrir de migraines que les hommes. Cela est dû aux caractéristiques hormonales du corps féminin. La prise de contraceptifs ne fait qu'aggraver la situation. Les migraines peuvent être liées au cycle et commencent souvent un jour spécifique de la semaine (par exemple, la veille de vos règles, etc.). Un facteur provoquant une exacerbation de la maladie peut être un stress sévère.

Ce qui n'aidera pas avec les migraines:

  • prendre des antispasmodiques;
  • analgésiques (ils ne sont efficaces que pour les manifestations bénignes de la maladie);
  • promenades en plein air;
  • activité physique.
  • prendre des médicaments spéciaux prescrits par un spécialiste;
  • silence, manque de lumière vive et de sons forts;
  • bon repos et sommeil;
  • serre-tête serré.

La céphalalgie à long terme peut être causée à la fois par des changements pathologiques dans le corps humain et par des facteurs externes qui affectent négativement l'état psycho-émotionnel.

Les chanceux qui ne sont pas familiers avec les maux de tête ne représentent que 10 à 15% du nombre de personnes vivant sur Terre. Les 85 à 90% restants connaissent ce problème de première main.

Selon les statistiques, sur 100 personnes se plaignant de maux de tête, dans pas plus de 5, il est à l'origine d'une maladie grave », explique un neurologue. Parmi les maladies à l'origine de cette affection figurent les tumeurs, les lésions vasculaires de la tête, les maladies infectieuses et les traumatismes crâniens, les maladies des yeux, des oreilles, des dents, des lésions nerveuses et enfin, l'intoxication par des produits chimiques et des médicaments..

La seule façon de surmonter la douleur est d'identifier et de traiter la maladie qui l'a provoquée..

Il est rare de trouver une personne qui ne soit pas gênée par des maux de tête récurrents. En médecine, il est considéré comme normal si une céphalalgie survient chez une personne jusqu'à 2 fois par semaine, alors que la douleur n'est pas accompagnée de signes dangereux, décrits ci-dessous, et n'est pas non plus intense et prolongée.

Mais parfois, les patients se plaignent de maux de tête prolongés. Quelle est la raison de ce phénomène, quelle douleur est considérée comme à long terme et que faire si la tête fait mal pendant une longue période.

Causes et types de maux de tête prolongés

Il n'y a pratiquement pas de maladies qui ne peuvent pas être accompagnées d'un mal de tête, mais si dans la plupart de ces pathologies ce n'est qu'un des rares symptômes, alors dans certaines céphalalgies vient au premier plan et inquiète surtout une personne.

La douleur dans la tête peut se manifester sous la forme de coups contondants simultanés avec un très fort étirement des parois des vaisseaux sanguins avec hypertension et hypotension.

Si la paroi du vaisseau gonfle, la douleur causée par les pulsations devient sourde et éclatante. Le spasme de l'artère peut entraîner une hypoxie tissulaire. Puis la céphalalgie s'accompagne d'une sensation de vertiges et de nausées, de pâleur de la peau, de reflets noirs devant les yeux. La douleur dure très longtemps, si en même temps il n'y a pas assez d'oxygène dans les tissus et en même temps les parois vasculaires spasmes.

Les maux de tête du matin apparaissent avec une forte relaxation des parois vasculaires des veines (hypotension). Ils durent plusieurs jours. Les signes d'accompagnement sont accompagnés par: un gonflement de la membrane muqueuse du nez, de la bouche et du pharynx.

Céphalalgie de tension. Dans la zone des tempes et de l'arrière de la tête, le mal de tête se manifeste par une douleur due à une tension musculaire excessive. Elle, pour ainsi dire, serre la tête avec un anneau serré pendant 5 heures ou un peu moins. La nausée est extrêmement rare. Ce type de céphalalgie dure trois jours ou plus et est souvent provoqué par le stress. Supprimé avec du paracétamol, de l'ibuprofène.

Blessure. Avec des blessures à la tête de tous degrés, la céphalalgie est normale. Même si une personne peut ne pas remarquer qu'elle a été blessée, un mal de tête le rappellera certainement..

Les maux de tête sont les signaux du corps concernant tout dommage ou une évolution défavorable des processus internes. Cette manifestation accompagne souvent diverses maladies, étant l'un de leurs symptômes. La durée possible d'une telle sensation désagréable est de quelques secondes à plusieurs semaines. Cette manifestation a un nom médical spécial - la céphalalgie..

Les enfants peuvent aussi avoir des maux de tête. Environ 15% des personnes qui ont souffert d'un mal de tête ont appris ce que c'est dans l'enfance. Et seul un vingtième de ce contingent, qui connaît de première main la céphalalgie, a une maladie grave accompagnée d'un tel symptôme. Dans ce cas, sans guérir la maladie sous-jacente, se débarrasser des maux de tête peut ne pas être réaliste ou très difficile..

Actuellement, il existe environ deux cents types de maux de tête, qui peuvent être conditionnellement divisés en deux groupes principaux:

  1. Maux de tête sans cause détectable. Lors de l'examen du patient, ils ne trouvent pas de pathologies prononcées, mais la douleur ne disparaît pas. Ici, il existe une relation directe avec un fonctionnement altéré des systèmes analgésiques, qui commencent 2. Les maux de tête se manifestent directement avec une maladie spécifique, par exemple, avec la présence d'un néoplasme dans le cerveau ou d'autres pathologies.

Si vous «supprimez» le mal de tête avec des pilules, il revient après un certain temps. Encore plus fort et, comme toujours, au mauvais moment. Sans prendre les mesures appropriées, la douleur devient chronique et interfère avec la vie. Découvrez comment les lecteurs du site gèrent les maux de tête et les migraines avec un sou.

Tout d'abord, il convient de garder à l'esprit que des maux de tête réguliers apparaissent chez une personne si elle développe une tumeur cérébrale maligne.

Types de maux de tête

Une douleur persistante pendant le deuxième jour ou même la deuxième semaine affecte à la fois l'état général du corps et la productivité d'une personne au travail. Avant de procéder au traitement et à la suppression de la douleur, il est conseillé d'identifier leurs causes. En cela, le patient est aidé par la différenciation de la douleur par nature, force et durée..

Migraine et crise de migraine

La migraine est caractérisée par un tableau clinique tel qu'une douleur paroxystique dans n'importe quelle partie de la tête (principalement les tempes ou le lobe frontal), le plus souvent il s'agit d'un mal de tête pulsatile. Dans ce cas, des symptômes désagréables du tractus gastro-intestinal peuvent également être observés (nausées, bouche).

Des crises de migraine deux jours de suite surviennent dans 16 à 20% des cas. Les médecins identifient certains facteurs qui contribuent à la manifestation de la migraine - c'est le sexe, l'âge et le caractère psycho-émotionnel d'une personne.

Dans le premier cas, un léger mal de tête permet de vaquer à ses activités quotidiennes, apportant un inconfort insignifiant.

Avec une gravité moyenne de l'évolution de la maladie, la capacité de travail est réduite, il est presque impossible de se concentrer sur l'exécution des tâches assignées.Dans ce dernier cas, le patient ressent un besoin urgent de s'allonger, il est tourmenté par des nausées.

Encéphalite

Les experts distinguent quatre principaux types de douleur:

  1. Vasculaire - caractérisé par une sensation de pulsation. Les étourdissements sont également fréquents..
  2. Tension musculaire.
  3. Liquorodynamique - se manifeste par une augmentation de la pression dans les veines avec un changement de position du corps.
  4. La coupe névralgique se produit assez souvent. Dans le même temps, la journée peut passer avec de rares manifestations de vertiges..

Le mal de tête (céphalalgie) est de différents types:

  • vasculaire,
  • névralgique,
  • associée à une tension musculaire, etc..

Chacun d'eux se manifeste de différentes manières. La durée des sensations désagréables y est liée. Certains patients se plaignent que la migraine ne lâche pas leur deuxième jour, tandis que dans d'autres, cela peut prendre un mois, voire plus..

Méthodes de traitement

Comme vous pouvez le voir dans la liste ci-dessus, les causes profondes des maux de tête fréquents sont très diverses. Cependant, ce sont les raisons qui doivent être traitées, et non la douleur elle-même..

Dans le cas où une personne a été diagnostiquée avec un trouble circulatoire du cerveau, les médecins prescrivent généralement des médicaments contenant le principe actif Alpha-Dihydroergocriptine. C'est lui qui réduit la perméabilité des vaisseaux sanguins, normalise les processus de circulation sanguine dans le cerveau et rend les tissus résistants à l'hypoxie.

Les processus métaboliques de la sérotonine et de l'hormone du plaisir dopamine sont également améliorés. Après un traitement obligatoire, qui dure de 2 à 3 mois, la plupart des patients constatent que les maux de tête fréquents ont presque cessé, les vertiges disparaissent, la mémoire et la vigilance s'améliorent. Beaucoup ressentent une poussée soudaine de force et d'énergie.

Une bonne prévention et des contrôles réguliers, la maîtrise de soi et une bonne nutrition aideront à faire face à un certain nombre de maladies sans médicament et ne vous permettront pas de ressentir de la douleur pendant trois jours consécutifs ou plus:

  1. Vous devez commencer la journée en chargeant le corps pour réveiller le système circulatoire et accélérer le métabolisme.
  2. Vous devez vous réveiller à une certaine heure de la semaine..
  3. Le soir, une promenade au grand air calmera le système nerveux..

Que le mal de tête persiste le troisième ou le quatrième jour, il ne doit pas être toléré. C'est souvent le signe qui indique des problèmes dans le corps, en particulier le cerveau..

L'auto-thérapie avec des analgésiques ne doit pas dépasser trois jours. Si l'état ne s'est pas amélioré, vous devriez consulter un spécialiste.

L'efficacité du traitement prescrit dépend du diagnostic opportun et de haute qualité. Le complexe utilise les méthodes suivantes:

  • thérapie manuelle;
  • procédures de physiothérapie;
  • des compresses;
  • médicaments;
  • gymnastique de rattrapage;
  • massage;
  • acupuncture, etc..

Les maux de tête ne doivent jamais être tolérés. Surtout s'ils vous dérangent pendant plusieurs jours. En effet, ce syndrome cache souvent une maladie assez dangereuse..

Le traitement doit être prescrit par un spécialiste, après un diagnostic approfondi et une identification de la cause de la maladie.

Avec cette maladie, vous devez contacter un neuropathologiste, qui déterminera dans quelle mesure la céphalalgie est inoffensive pour l'état général du patient et les méthodes d'influence thérapeutique sur celui-ci..

Après avoir lu l'article, avec des recommandations de traitement, assurez-vous de consulter votre médecin!

Avant de commencer le traitement de la céphalalgie, il est nécessaire de subir un examen médical approfondi et d'identifier les causes des maux de tête prolongés. L'utilisation de médicaments analgésiques dans le développement de maladies graves non seulement n'aidera pas au traitement, mais peut également contribuer à aggraver encore la situation.

Par conséquent, les recommandations sur l'opportunité de prendre des médicaments et des procédures ne doivent être fournies que par un spécialiste de profil étroit..

Selon le diagnostic, les types de procédures suivants peuvent être prescrits au patient avec des médicaments:

  • l'ostéopathie;
  • procédures de physiothérapie;
  • massage manuel de la région temporale et cervicale;
  • réflexologie;
  • fixation de la colonne cervicale dans un bandage;
  • compresses et lotions;
  • exercice thérapeutique.

Très souvent, un ensemble de procédures, une nutrition appropriée et le respect de la routine quotidienne peuvent aboutir à un résultat positif et le patient ressent un soulagement. Pour éviter que le mal de tête ne revienne, il est nécessaire d'exclure les facteurs qui le provoquent et, s'il s'agit d'une conséquence de maladies chroniques, de subir périodiquement un traitement sans attendre une rechute..

Un moyen simple mais efficace de se débarrasser des maux de tête! Le résultat ne sera pas long à venir! Nos lecteurs ont confirmé avoir utilisé avec succès cette méthode. Après l'avoir soigneusement étudié, nous avons décidé de partager avec vous.

Lorsque la tête fait mal pendant une semaine et qu'il n'y a aucun moyen de consulter un médecin, vous pouvez soulager la maladie en utilisant des procédures simples. Soulage l'inconfort pendant un certain temps:

  • Bain de pieds chaud.
  • Douche froide et chaude.
  • Auto-massage du cou et de la tête.
  • Acupression.
  • Utiliser des compresses froides ou chaudes.
  • Lotions aux ingrédients naturels naturels: pommes de terre râpées, bouillie de potiron, feuille de chou, bardane.
  • Aromathérapie (peut être utilisée pour inhaler l'huile d'arbre à thé, le citron, la valériane, le laurier, la menthe, l'huile de lavande).
  • Décoctions aux herbes médicinales: origan, thé d'ivan, camomille, menthe poivrée.

Rappelles toi! Le traitement à domicile n'est pas une panacée. Ce n'est qu'une solution temporaire qui peut être utilisée lorsqu'il n'y a aucun moyen d'obtenir une aide médicale..

Caractéristiques de la thérapie

Il n'y a pas de moyen universel de se débarrasser de la douleur, car elle est causée par divers processus dans le corps. Si le patient connaît déjà la cause, nous pouvons parler de son traitement..

Avec ICP ou vasoconstriction, les médicaments vasodilatateurs aideront. Vous pouvez réduire la tension artérielle avec de l'aminophiline et des diurétiques. Le paracétamol ou l'ibuprofène peuvent réduire l'inconfort.

Pour lutter contre la migraine, des complexes spéciaux ont été développés, car les analgésiques conventionnels ne fonctionneront pas. Il est recommandé de prendre "Sumatriptan", "Amigrenin", "Zorig". Ils se débrouillent bien avec les migraines, mais n'aideront pas avec les symptômes d'une origine différente. Ces médicaments sont prescrits par un médecin si vous avez mal à la tête pendant plusieurs jours. Vous devez commencer à le prendre sous la supervision d'un médecin..

De nombreux patients utilisent des recettes de médecine traditionnelle. Ils peuvent être associés à un traitement conventionnel, mais il est important d'en informer votre médecin. Voici quelques remèdes maison pour la douleur.

Pour obtenir un bon résultat, vous devez les prendre pendant au moins 3 semaines:

  1. Une cuillère à soupe de baies de viorne est moulue avec une cuillère à café de miel, un verre de lait chaud est ajouté au mélange. Prendre une fois par jour en cas d'hypertension artérielle et de surcharge nerveuse.
  2. Une pâte de gingembre râpé avec de l'eau est appliquée sur le front et laissée pendant 10 à 15 minutes. Il accélère la circulation sanguine et l'oxygénation des muscles.
  3. Coupez l'oignon en deux et appliquez sur les tempes pendant 15 à 20 minutes. La procédure est répétée trois fois par jour lors d'une exacerbation. La durée du traitement est de 3 à 5 jours, puis une pause est prise.

Lors de la première crise prolongée, vous devez consulter un médecin. Il diagnostiquera, élaborera un schéma thérapeutique. Dans ce cas, le problème et ses rechutes ultérieures peuvent être traités à l'aide de médicaments prescrits par un spécialiste..

Les médicaments suivants peuvent être utilisés pour traiter les maux de tête prolongés:

  • médicaments antihypertenseurs - augmentation de la pression artérielle;
  • diurétiques - hypertension, augmentation de l'ICP, œdème;
  • antibiotiques, antiviraux - maladies infectieuses;
  • antidépresseurs, tranquillisants, sédatifs - stress, surcharge, problèmes dans la sphère psycho-émotionnelle;
  • AINS - processus inflammatoires;
  • relaxants musculaires - fatigue musculaire, problèmes vasculaires;
  • nootropiques - une violation de la circulation cérébrale;
  • triptans - migraine, attaques sévères de céphalalgie;
  • analgésiques - comme thérapie symptomatique.

Les médicaments listés ne peuvent pas être pris seuls. Même les médicaments en vente libre peuvent causer des dommages importants à la santé s'ils ne sont pas utilisés comme prévu.

  1. Une cuillère à soupe de baies de viorne est moulue avec une cuillère à café de miel, un verre de lait chaud est ajouté au mélange. Prendre une fois par jour en cas d'hypertension artérielle et de surcharge nerveuse.
  2. Une pâte de gingembre râpé avec de l'eau est appliquée sur le front et laissée pendant une minute. Il accélère la circulation sanguine et l'oxygénation des muscles.
  3. Coupez l'oignon en deux et appliquez du namut sur les tempes. La procédure est répétée trois fois par jour lors d'une exacerbation. La durée du traitement est de 3 à 5 jours, puis une pause est prise.

La prévention

Il vaut mieux prévenir toute maladie que faire face à ses conséquences pendant longtemps..

Si l'attaque s'est produite une fois, même après avoir subi un traitement, il y a une forte probabilité de récidive. Faire face aux facteurs provoquants aidera à réduire le risque de rechute. Il existe également plusieurs points universels auxquels tout le monde doit prêter attention, sans exception..

Règles à suivre pour éviter les crises prolongées de maux de tête:

  • sommeil nocturne systématique pendant 7 à 9 heures;
  • effectuer des exercices de relaxation pour le corps, le cou, les yeux pendant la journée de travail;
  • renforcement général du corps en durcissant, en mangeant des aliments sains, en prenant des vitamines;
  • introduction au mode d'activité physique douce;
  • arrêter de fumer, boire de l'alcool;
  • prévention du stress, si nécessaire, utilisation de sédatifs naturels;
  • aération des locaux d'habitation et de travail, promenades au grand air.

Les personnes qui souffrent systématiquement de céphalalgie persistante savent généralement ce qui déclenche leurs crises. L'élimination de l'influence des irritants sur le corps est la meilleure prévention des exacerbations.

Quelques jours de maux de tête peuvent provoquer une dépression prolongée, stimuler l'exacerbation des maladies chroniques. Les tentatives de subir des sensations désagréables dans la plupart des cas ne donnent pas le résultat souhaité. Il est préférable d'agir au premier signe d'un problème, avec les conseils d'un médecin.

Ce que les médecins disent des migraines

Professeur, neurologue Gravchikov A.S.:

Je traite les migraines depuis de nombreuses années. Les migraines fréquentes sont des signes de plusieurs maladies à la fois. Il est très important de ne pas permettre la présence prolongée du syndrome douloureux, car il s'agit d'une charge colossale sur les vaisseaux.!

Malheureusement, la dystonie végétative-vasculaire, et par conséquent, une tendance aux maux de tête est présente chez plus de 70% des habitants de la Russie. Le seul médicament sûr et officiellement recommandé par le ministère de la Santé pour la prévention des migraines et des maux de tête, et qui est également utilisé par les neurologues dans leur travail, est le «thé du monastère». Le remède agit sur la cause de la maladie, permettant de guérir complètement la migraine. De plus, dans le cadre du programme fédéral, chaque citoyen de la Fédération de Russie peut l'obtenir gratuitement.

Dans certains cas, les gens résolvent le problème avec un verre d'alcool - un tel remède peut rapidement soulager la douleur qui reviendra presque instantanément. Les analgésiques doivent également être pris avec beaucoup de prudence. Après la première pilule, ne prenez pas la seconde. Un surdosage peut entraîner de graves problèmes. Il faut garder à l'esprit que les analgésiques ne peuvent pas résoudre un problème de santé grave..

  • Vous devez périodiquement être distrait de vos problèmes psychologiques afin de ne pas provoquer de psychalgie. Cela facilitera le divertissement simple des enfants: patinage sur glace, ski, patin à roues alignées, luge. Ils retrouveront un état d'euphorie, aideront à échapper aux soucis et problèmes de la routine quotidienne, et éviteront ainsi les maux de tête associés au stress psychologique..
  • Les sports de plein air quotidiens préviennent ou guérissent souvent la céphalalgie mieux que n'importe quel médicament, un oreiller orthopédique aide à détendre les muscles et corrige la posture.
  • En présence de maux de tête persistants, des enregistrements doivent être conservés, où l'heure d'apparition des douleurs et leur nature sont enregistrées. Aussi, dans les registres, il faut noter ce qui a été mangé ce jour-là, quelle était l'activité physique, le mode de sommeil et de travail. Les femmes doivent également noter tout changement de leurs niveaux hormonaux pendant le cycle menstruel, car les poussées hormonales affectent également les maux de tête. Avec ces enregistrements, tous les déclencheurs de la céphalalgie peuvent être identifiés et évités pour éviter les maux de tête..
  • L'hygiène du sommeil doit être surveillée: dormez suffisamment, allez au lit et levez-vous en même temps.

Il faut se rappeler que les maux de tête sont plus souvent le symptôme d'une maladie et non une maladie indépendante. Cela cause beaucoup de problèmes, mais c'est aussi un service utile. La douleur signale un dysfonctionnement à l'intérieur du corps, parfois même très fort.

Surveillez votre alimentation, des maux de tête à long terme apparaissent chez les patients qui abusent des boissons contenant de la caféine, du chocolat, mangent beaucoup de produits synthétiques, des épices contenant du glutamate monosodique.

Dose de stress physique et mental. Même les personnes en parfaite santé «s'épuisent» au travail, refusant de se reposer, de socialiser avec des amis et de loisirs culturels.

Pendant longtemps, les patients qui ne peuvent pas organiser le régime quotidien ont mal à la tête, se couchent tard et se lèvent pour le dîner. Normalisez votre routine quotidienne, reposez-vous bien, passez régulièrement des examens médicaux et l'inconfort ne vous dérangera pas.

Que faire si vous avez mal à la tête pendant une semaine

Céphalée douloureuse, lancinante, monotone, parfois elle ne disparaît pas pendant des semaines et devient habituelle. Et une personne qui a mal à la tête pendant plusieurs jours? Vous devez comprendre les causes de l'inconfort et suivre un traitement.

p, citation de bloc 2,0,0,0,0 ->

  • Causes des maux de tête prolongés
  • Caractéristiques du syndrome douloureux
  • Douleur en cas d'empoisonnement
  • Facteurs psychologiques
  • Comment éliminer la douleur?
  • Comment éviter les complications d'un traumatisme crânien ou d'un stress?
  • Tactiques pour les maux de tête chroniques
  • Méthodes traditionnelles de traitement
  • La prévention
  • Vidéo

Causes des maux de tête prolongés

Tout d'abord, il convient de garder à l'esprit que des maux de tête réguliers apparaissent chez une personne si elle développe une tumeur cérébrale maligne.

p, blockquote 3,0,0,0,0 ->

Les spécialistes distinguent plusieurs types de céphalalgie (maux de tête), qui se manifestent pendant une longue période:

p, blockquote 4,0,0,0,0 ->

  • Vasculaire. Lorsque la pression artérielle augmente ou diminue.
  • Nerveux. Causé par le stress, le surmenage psychologique.
  • Douleur de tension. Est accompagné de douleur dans la colonne cervicale.
  • Toxique. Provoqué par la nourriture, la drogue, l'intoxication alcoolique.
  • Infectieux. Se produit avec la méningite, l'encéphalite, accompagne parfois le rhume, la grippe, le mal de gorge.

Les maux de tête prolongés provoquent des blessures à la tête, des blessures au cou, des commotions cérébrales. De plus, une gêne peut apparaître non seulement immédiatement après une blessure, mais également après un certain temps après la récupération: après un mois, un an.

p, blockquote 5,0,0,0,0 ->

Si le patient a mal à la tête le troisième jour, il ne faut pas oublier un état pathologique tel qu'une augmentation de la pression intracrânienne.

p, blockquote 6,0,0,0,0 ->

p, blockquote 7,0,0,0,0 ->

Caractéristiques du syndrome douloureux

La nature du mal de tête apparaît en fonction de la cause de l'inconfort. Il ne suffit pas de dire au médecin que vous avez mal à la tête depuis une semaine; vous devez également décrire en détail vos sentiments. Pendant longtemps, la douleur accompagne:

p, citation de bloc 8,0,1,0,0 ->

p, citation de bloc 9,0,0,0,0 ->

  • Migraine. Il y a une nature palpitante de la douleur, qui peut devenir douloureuse. Ce n'est pas seulement la tête qui fait mal, les coups sont donnés à l'oreille, aux yeux, à la mâchoire. La durée de l'attaque - jusqu'à deux jours.
  • Douleurs en grappe - brûlantes, vives, paroxystiques. Des sensations désagréables couvrent une partie de la tête, les yeux, la pommette. L'attaque dure 15-30 minutes et disparaît. Puis il réapparaît le même jour. Les épisodes de douleur en grappes durent de deux semaines à 4 mois.
  • Méningite. Le pic de douleur dans la méningite est atteint lorsque la température monte à 40 degrés. La défaite des méninges provoque une douleur aiguë insupportable. Des sensations douloureuses capturent toute la tête, progressivement il y a une sensation de plénitude (comme si la tête était sur le point d'exploser).
  • Encéphalite. La maladie s'accompagne de maux de tête intenses et prolongés d'un caractère éclatant et pressant. Les sensations désagréables ne disparaissent pas après le sommeil, s'intensifient avec le mouvement.
  • Augmentation de la pression artérielle. Bien entendu, la maladie peut être détectée en mesurant la pression avec un tonomètre. Mais que faire si cet appareil n'est pas à portée de main? Il est possible de suspecter le développement d'une hypertension artérielle si le patient a un mal de tête à l'arrière de la tête pour le deuxième jour. Dans le même temps, les sensations désagréables sont similaires à celles qu'une personne ressent avec une migraine: pulsations, fièvre, éclatement. Il peut y avoir une sensation de chair de poule coulant à l'arrière de la tête, du cou.
  • Une diminution de la pression artérielle s'accompagne d'une douleur sourde, pressante et douloureuse dans la région frontale et pariétale de la tête. L'inconfort survient après un sommeil diurne, couvre progressivement toute la tête.
  • Les douleurs de tension apparaissent généralement des deux côtés de la tête, ont un caractère compressif modéré. Il n'y a pas de pulsation, en se déplaçant, l'inconfort augmente légèrement.

Douleur en cas d'empoisonnement

p, blockquote 10,0,0,0,0 ->

Des maux de tête prolongés sont notés si une personne est exposée à une intoxication médicamenteuse - pendant une longue période, elle prend un certain médicament qui provoque une gêne. La nature spécifique de la douleur dépend de la cause de l'empoisonnement:

p, citation de bloc 11,0,0,0,0 ->

  • L'intoxication au plomb provoque périodiquement une douleur chronique exacerbant qui saisit toute la tête.
  • Avec l'inhalation régulière de vapeurs d'essence, une douleur douloureuse apparaît dans différentes zones de la tête, changeant souvent son emplacement.
  • Si l'inconfort est causé par une intoxication alimentaire, la constipation, la douleur est inexprimée, sourde et se propage de manière diffuse dans toute la tête.

Facteurs psychologiques

Déjà une semaine a mal à la tête, qu'est-ce que ça pourrait être? Si le traumatisme, les maladies infectieuses sont exclus, la douleur peut être de nature psychologique. Avec ce type d'inconfort, il y a des douleurs palpitantes, pressantes en un ou deux points de la tête, parfois avec une sensation d'éclatement.

p, blockquote 12,0,0,0,0 ->

Comment éliminer la douleur?

Et si le mal de tête persiste même après les pilules? Lorsque l'inconfort est causé par l'hypertension, les activités suivantes sont autorisées à la maison:

p, blockquote 13,0,0,0,0 ->

p, blockquote 14,0,0,0,0 ->

  • Mesure de la pression artérielle avec un tensiomètre automatique.
  • Une personne hypertensive qui a été diagnostiquée peut prendre des médicaments préalablement prescrits par un médecin.
  • Si la pression artérielle augmente chez une personne pour la première fois et que des sensations douloureuses tourmentent le patient pendant plusieurs jours, vous pouvez prendre un antispasmodique (No-shpu, Drotaverin).

Si la cause de la douleur est un empoisonnement, l'intoxication du corps doit être réduite:

p, blockquote 15,0,0,0,0 ->

  • Arrêtez de prendre un médicament toxique.
  • Boire du charbon actif - 1 comprimé par 10 kg de poids humain (pas plus de 15 comprimés par jour).
  • En cas d'intoxication alimentaire - rincez l'estomac en buvant beaucoup d'eau.
  • Buvez de l'aspirine pour fluidifier le sang et soulager la douleur.

Malgré les mesures prises et la prise de médicaments, le mal de tête persiste-t-il? Il est impératif d'éliminer la source d'intoxication, par exemple, ventiler constamment la pièce ou installer un purificateur d'air si les fenêtres de l'appartement font face à une avenue très fréquentée.

p, blockquote 16,0,0,0,0 ->

Les patients qui souffrent périodiquement de migraines, de douleurs en grappe, savent que la prise de médicaments peut ne pas apporter de soulagement. Réduit l'inconfort:

p, citation 17,1,0,0,0 ->

  • Serre-tête serré, écharpe, torchon, châle en laine peuvent être utilisés.
  • Repos complet: il est conseillé de dormir au moins 10 heures dans un silence absolu.
  • Dormez dans une pièce sans source de lumière. Avec un tel repos, la production d'hormones du sommeil est normalisée, une personne récupère plus rapidement.

Tu ne peux pas dormir? Demandez à votre famille de ne pas faire de bruit, évitez les sons forts, la lumière vive. Cette règle s'applique également si une personne ressent une gêne due à un rhume. De plus, la douleur peut être soulagée si:

p, citation de bloc 18,0,0,0,0 ->

  • Boire beaucoup: boisson aux fruits, thé à la camomille, thé noir aux framboises, miel.
  • Prenez des antipyrétiques: Paracétamol, Ibufen.
  • Observez le repos au lit.
  • Ne regarde pas la télé, ne joue pas sur l'ordinateur.
  • Dormir beaucoup.

Dès que le patient commence à récupérer, le mal de tête s'atténuera.

p, blockquote 19,0,0,0,0 ->

Comment éviter les complications d'un traumatisme crânien ou d'un stress?

Après une commotion cérébrale, vous avez mal à la tête, des mouches volent devant vos yeux pendant plusieurs jours, vous sentez-vous très fatigué? Il est nécessaire de prolonger la période de rééducation:

p, blockquote 20,0,0,0,0 ->

  • Allongez-vous dans votre lit, levez-vous uniquement pour aller aux toilettes.
  • Observez le mode silence: n'écoutez pas de musique avec des écouteurs, excluez l'apparition de sons forts.
  • Ne jouez pas aux jeux informatiques, abandonnez complètement l'utilisation de gadgets: téléphone, e-book.
  • Ne lisez pas de livres, de journaux.
  • Évitez les scandales, la confrontation, les chocs nerveux.

Si l'inconfort dans la tête est causé par un choc nerveux, vous devez également normaliser votre état psycho-émotionnel.

p, blockquote 21,0,0,0,0 ->

p, blockquote 22,0,0,0,0 ->

  • Boire du thé à la menthe, à la mélisse.
  • Prenez un sédatif: extrait de valériane, glycine, Sedavit.
  • Massage relaxant de la tête.
  • Détendez-vous activement: faites de la randonnée, visitez un musée, faites du vélo, nagez dans la piscine ou assistez à un cours de yoga.
  • Éloignez-vous des problèmes commerciaux.
  • Construire des relations familiales.

Vous pouvez trouver quelque chose à votre goût, un passe-temps qui vous passionnera grandement et vous aidera à oublier les problèmes. Parfois, pour se débarrasser d'un mal de tête nerveux, vous devez consulter un psychologue ou un psychothérapeute.

p, blockquote 23,0,0,0,0 ->

Tactiques pour les maux de tête chroniques

Avez-vous mal à la tête pendant 4 jours? La douleur change-t-elle constamment de caractère, puis le front fait mal, puis l'arrière de la tête brûle? Analgin et Sumamigren n'aident pas et les compresses froides ne font qu'augmenter l'inconfort?

p, citation de bloc 24,0,0,0,0 ->

Lorsque vous ne pouvez pas vous débarrasser de l'inconfort à la maison, vous devriez consulter un médecin. Raisons supplémentaires de soins urgents:

p, blockquote 25,0,0,1,0 ->

  • Auparavant, les sensations douloureuses de cette nature ne dérangeaient pas le patient.
  • Récemment, un patient a reçu un diagnostic de commotion cérébrale.
  • Avoir une douleur quotidienne modérée le matin, passant le soir.
  • L'inconfort accompagne une douleur aiguë dans l'œil, derrière l'oreille, un engourdissement des extrémités, des troubles de l'élocution, de la vision.
  • Une crise de migraine est suspectée, mais après trois jours, elle ne disparaît pas, les pilules n'aident pas à faire face à l'inconfort.
  • Le patient a une forte fièvre et n'est pas dérouté par les médicaments antipyrétiques.
  • La personne tombe, perd connaissance.
  • La douleur devient plus forte chaque jour.

Il convient de noter séparément ce qui ne peut pas être fait:

p, citation 26,0,0,0,0 ->

  • Prenez les analgésiques un par un.
  • Supprimez l'inconfort avec l'alcool.
  • Diagnostiquez-vous et commencez un traitement avec des médicaments puissants, des tranquillisants.
  • Essayez de vous débarrasser de la douleur de manière radicale: en allant aux bains, en plongeant dans un trou de glace.

Attention! Les maladies telles que la méningite, l'encéphalite ne sont traitées qu'en milieu hospitalier. Un médecin peut poser un diagnostic précis. En cas de syndrome douloureux atypique, assurez-vous d'appeler une ambulance..

Méthodes traditionnelles de traitement

Lorsque la tête fait mal pendant une semaine et qu'il n'y a aucun moyen de consulter un médecin, vous pouvez soulager la maladie en utilisant des procédures simples. Soulage l'inconfort pendant un certain temps:

p, blockquote 28,0,0,0,0 ->

p, blockquote 29,0,0,0,0 ->

  • Bain de pieds chaud.
  • Douche froide et chaude.
  • Auto-massage du cou et de la tête.
  • Acupression.
  • Utiliser des compresses froides ou chaudes.
  • Lotions aux ingrédients naturels naturels: pommes de terre râpées, bouillie de potiron, feuille de chou, bardane.
  • Aromathérapie (peut être utilisée pour inhaler l'huile d'arbre à thé, le citron, la valériane, le laurier, la menthe, l'huile de lavande).
  • Décoctions aux herbes médicinales: origan, thé d'ivan, camomille, menthe poivrée.

Rappelles toi! Le traitement à domicile n'est pas une panacée. Ce n'est qu'une solution temporaire qui peut être utilisée lorsqu'il n'y a aucun moyen d'obtenir une aide médicale..

La prévention

Surveillez votre alimentation, des maux de tête à long terme apparaissent chez les patients qui abusent des boissons contenant de la caféine, du chocolat, mangent beaucoup de produits synthétiques, des épices contenant du glutamate monosodique.

p, citation de bloc 31,0,0,0,0 ->

Dose de stress physique et mental. Même les personnes en parfaite santé «s'épuisent» au travail, refusant de se reposer, de socialiser avec des amis et de loisirs culturels.

p, blockquote 32,0,0,0,0 ->

Pendant longtemps, les patients qui ne peuvent pas organiser le régime quotidien ont mal à la tête, se couchent tard et se lèvent pour le dîner. Normalisez votre routine quotidienne, reposez-vous bien, passez régulièrement des examens médicaux et l'inconfort ne vous dérangera pas.