Principal > Sclérose

Angiodystonie

L'angiodystonie (dystonie vasculaire) est une violation de la fonction adaptative tonique des vaisseaux sanguins en raison d'une violation de la structure des parois des vaisseaux sanguins, ainsi que du développement de la couche musculaire, caractérisée par une insuffisance, une insuffisance ou une redondance de la fonction, qui se manifeste par une perturbation régionale (locale) ou générale du flux sanguin. L'angiodystonie peut affecter les vaisseaux artériels et veineux.

Le tonus vasculaire est la fonction principale des muscles lisses de la paroi vasculaire, qui fournit des caractéristiques mécaniques et des paramètres géométriques des parois et des lumières des vaisseaux sanguins.

L'angiodystonie cérébrale est une violation de la fonction tonique des vaisseaux cérébraux, se manifestant par un complexe symptomatique caractéristique.

L'angiodystonie est un trouble du tonus vasculaire d'étiologie (fonctionnelle, organique), de localisation, de mécanisme de développement variée. L'angiodystonie n'est pas une maladie indépendante, mais agit dans la plupart des cas comme un complexe concomitant (secondaire) de symptômes, troubles causés par la maladie sous-jacente. L'angiodystonie est observée dans le contexte des maladies suivantes:

  • Pathologie des glandes endocrines (ovaires, glandes surrénales, glande pituitaire, glande thyroïde);
  • Dysfonctionnement du système nerveux autonome;
  • Infections focales;
  • Maladies des organes internes (amylose, maladies du tractus gastro-intestinal, pancréatite, athérosclérose et autres);
  • Maladies du système nerveux, traumatisme crânien, antécédents de commotion cérébrale;
  • Réactions allergiques;
  • Hypodynamie;
  • Processus infectieux chroniques;
  • Caractéristiques de la personnalité du patient (méfiance accrue, irritabilité, degré particulier d'anxiété).

L'angiodystonie est plus fréquente chez les adultes, mais récemment, elle est de plus en plus diagnostiquée chez les enfants d'âge scolaire.

L'angiodystonie est classée selon les indicateurs suivants:

  • Par étiologie et pathogenèse, on distingue l'œdème de Quincke primaire (neurogène) et symptomatique;
  • Par localisation, on distingue le trouble localisé (monorégional) et l'angio-œdème polyrégional (systémique);
  • Par la nature du cours, on distingue les troubles permanents et la crise d'angio-œdème;
  • Selon la pression artérielle, dans le contexte de laquelle se développe une violation du tonus vasculaire, l'œdème de Quincke se distingue dans le contexte de la normotension, des troubles dans le contexte de l'hypertension ou dans le contexte de l'hypotension.

Signes caractéristiques de l'œdème de Quincke

Les principaux signes d'angio-œdème sont des maux de tête de nature et d'étiologie diverses, des chutes de tension artérielle, des étourdissements, de l'insomnie, un engourdissement des extrémités, des acouphènes systématiques. Une sensation de lourdeur dans la tête se développe. Certains patients rapportent des troubles de la mémoire, des troubles de la fonction visuelle, de l'audition et de l'odorat. Dans certains cas, les signes d'angio-œdème sont des douleurs dans les membres, le cou, le dos..

Le mal de tête, qui est un signe d'angio-œdème, est localisé dans les parties temporale et temporopariétale de la tête. La douleur peut être sourde, douloureuse, lancinante..

Dans de rares cas, l'un des symptômes possibles de l'angio-œdème est la dépression, qui se caractérise par une perte de contrôle de l'état émotionnel, des difficultés à respirer. La dépression dans l'angio-œdème se développe dans le contexte d'un mal de tête débilitant qui perturbe le rythme de la vie d'une personne. Les maux de tête ne sont souvent pas associés à la fatigue ou au stress. La douleur peut survenir à tout moment de la journée, même après un long repos, au repos.

En règle générale, les signes d'angio-œdème apparaissent globalement, ce qui facilite le diagnostic du trouble..

Les signes d'angiodystonie lors de la lecture des résultats des essais cliniques sont:

  • Changement du diamètre et de la lumière du vaisseau;
  • Épuisement du flux sanguin;
  • Déplacement des navires.

Angiodystonie cérébrale: conséquences du développement du trouble

L'angiodystonie cérébrale peut se développer à la suite de divers troubles du corps (facteurs internes) et en raison de l'influence de facteurs externes (par exemple, des situations stressantes, manger des aliments lourds).

L'angiodystonie cérébrale nécessite un diagnostic minutieux. En l'absence de traitement adéquat dans le contexte d'un angio-œdème, une encéphalopathie, une maladie cérébrale non inflammatoire, peut se développer. L'encéphalopathie dans le contexte d'un œdème de Quincke cérébral se manifeste par les symptômes suivants:

  • Dépression chronique;
  • Maux de tête fréquents associés au stress, à la fatigue;
  • Troubles de la conscience, de la mémoire;
  • Vertiges;
  • Manque d'initiative.

Les symptômes concomitants peuvent également inclure une fatigue accrue, des sautes d'humeur, une lourdeur dans la tête, des troubles du sommeil et d'autres symptômes inhérents à l'angio-œdème..

Angiodystonie: diagnostic du trouble

Si vous soupçonnez un angio-œdème, un examen complet est nécessaire. Les principales méthodes de diagnostic de l'angiodystonie sont des techniques non invasives, dont la rhéoencéphalographie - une étude des vaisseaux cérébraux basée sur la surveillance des changements dans les valeurs de résistance des tissus lorsqu'ils sont exposés à de faibles impulsions électriques à haute fréquence. Ainsi, il est possible d'obtenir des informations objectives sur l'appareil vasculaire du cerveau: tonus vasculaire, réactivité des vaisseaux cérébraux, élasticité de leurs parois, valeur du pouls de remplissage sanguin.

Également dans le diagnostic de l'angio-œdème, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • Examen échographique des vaisseaux artériels et périphériques;
  • Dépistage des modifications myocardiques ischémiques par ECG.

En outre, si un angio-œdème est suspecté, il est nécessaire de différencier les symptômes avec des signes de maladies psychosomatiques..

Angiodystonie: traitement et pronostic

L'angiodystonie n'est pas une maladie indépendante. Cette violation est de nature secondaire, se développant dans le contexte d'autres maladies, ce qui détermine la tactique de traitement de l'angio-œdème. Donc, tout d'abord, avec l'angio-œdème, le traitement doit viser à éliminer la maladie sous-jacente.

Lors d'un diagnostic d'angio-œdème, le traitement doit avoir lieu dans les directions suivantes:

  • Détermination et sélection de la thérapie optimale pour la maladie sous-jacente qui provoque le développement d'un angio-œdème;
  • Thérapie visant à normaliser le tonus vasculaire (par exemple, thérapie par l'exercice, visant à entraîner les réactions vasculaires);
  • Traitement symptomatique de l'angio-œdème;
  • Changements de mode de vie (normalisation du sommeil et du repos, élimination des mauvaises habitudes, changement d'alimentation).

L'angiodystonie nécessite une surveillance constante par le médecin traitant même en l'absence de complexe symptomatique.

Dans de rares cas, l'angiodystonie, dont le traitement doit être complexe, peut entraîner une invalidité complète du patient présentant un complexe symptomatique prononcé. Actuellement, il n'y a pas de critères pour la sélection des médicaments optimaux pour le traitement des troubles et l'élimination des symptômes. Avec l'œdème de Quincke, le traitement est sélectionné individuellement, en tenant compte des réactions du corps à une thérapie complexe.

Les informations sont généralisées et fournies à titre informatif uniquement. Au premier signe de maladie, consultez votre médecin. L'automédication est dangereuse pour la santé!

Symptômes et causes de l'œdème de Quincke cérébral

L'angiodystonie cérébrale est une pathologie fonctionnelle caractérisée par une altération du tonus artériel et veineux des vaisseaux cérébraux et une diminution de leurs capacités d'adaptation. La pathologie est basée sur une violation de la régulation nerveuse des vaisseaux sanguins, en raison de laquelle:

  1. Le cerveau ne reçoit pas la quantité de sang requise.
  2. Le sang veineux stagne dans le cerveau.

L'angiodystonie des vaisseaux cérébraux est un trouble fonctionnel dans lequel le substrat morphologique des artères et des veines reste intact: ils ne présentent pas d'athérosclérose ou de caillots sanguins.

1,7% de la population souffre de pathologie. Parmi tous les troubles fonctionnels du système cardiovasculaire, la dystonie cérébrale survient dans 20% des cas. 30 à 35% des patients sont des jeunes en âge de travailler.

Le danger de la maladie est qu'elle peut imiter d'autres pathologies des systèmes nerveux central et cardiovasculaire. Pour cette raison, il devient difficile de diagnostiquer la cause profonde et le mauvais traitement est prescrit. Dans ce cas, la thérapie prescrite s'avère néfaste pour le patient, réduit sa qualité de vie..

Après une commission médicale, le patient se voit attribuer une catégorie d'aptitude «B». Cela signifie qu'il n'est pas emmené dans l'armée pour servir en temps de paix, mais peut être enrôlé dans la guerre.

Les raisons

L'angiodystonie cérébrale des vaisseaux cérébraux a les raisons suivantes:

  • Maladies des organes endocriniens: phéochromocytome, hyperthyroïdie, hypothyroïdie, diabète sucré.
  • Dysrégulation du système nerveux autonome.
  • Neuroinfections: méningite, encéphalite, méningo-encéphalite.
  • Conséquences des lésions cérébrales traumatiques.
  • Intoxication aiguë ou chronique à l'alcool, à la nicotine, aux drogues, aux émanations, aux intoxications alimentaires, au syndrome de la gueule de bois.
  • Maladies professionnelles: mal des vibrations, exposition à des bruits forts.
  • Troubles psycho-émotionnels dus au stress prolongé, au manque de sommeil, au stress neuropsychique.
  • Maladies internes.
  • Hypertension artérielle, hypertension.
  • L'angiodystonie cérébrale grave chez les enfants survient en raison de pathologies congénitales du système nerveux central, par exemple, dans le contexte d'une grossesse à problème

La violation du tonus vasculaire est souvent considérée comme une pathologie psychosomatique. Une approche non constructive (alcoolisme, comportement addictif) ou le manque de compétences d'une personne pour éliminer le stress mental entraîne un stress chronique, un stress psycho-émotionnel et une perturbation du système nerveux autonome.

Classification

Le syndrome d'angio-œdème cérébral est classé de plusieurs manières:

  1. Primaire. L'angiodystonie primaire de nature cérébrale est une maladie indépendante. Il est également appelé neurogène.
  2. Symptomatique. La violation du tonus vasculaire agit comme un symptôme ou une complication de la maladie sous-jacente, par exemple dans l'hypertension.
  • Local. Une perturbation locale du tonus vasculaire est observée dans un organe, comme dans l'œdème de Quincke cérébral.
  • Angiodystonie cérébrale systémique ou diffuse. La violation du tonus vasculaire est observée dans tout le corps.
  1. Angioedème persistant. Manifesté par des troubles circulatoires persistants du cerveau.
  2. Crise. Il se manifeste par une forte détérioration périodique du bien-être - il s'agit d'un angio-œdème cérébral avec paroxysmes.

Par type de dystonie:

  • Pour le type hypertendu. Il est observé avec une pression artérielle élevée, lorsque les vaisseaux du cerveau sont en état de spasme, la lumière du vaisseau est réduite en raison de la contraction de la paroi musculaire de l'artère.
  • Type mixte. Elle se caractérise par des fluctuations de l'état des parois vasculaires, dans lesquelles elles peuvent se contracter ou se détendre. Dépend de l'état psychophysiologique actuel.
  • Par type hypotonique. Il survient chez les personnes sujettes à une pression artérielle basse. Les parois des vaisseaux sont détendues et leur lumière est augmentée.

Par gravité:

  1. Dystonie légère.
  2. Angioedème cérébral modérément exprimé.
  3. Angiodystonie cérébrale sévère.

Le degré détermine la gravité du tableau clinique de la pathologie vasculaire du cerveau.

Symptômes

Le tableau clinique de l'angiodystonie cérébrale n'est pas spécifique. Signes courants d'œdème de Quincke cérébral:

  • Troubles émotionnels et mentaux: sautes d'humeur fréquentes, irritabilité et fatigue, distraction, perte de mémoire, fatigue rapide due à un simple travail, sommeil superficiel, augmentation du temps d'endormissement, apathie, diminution de l'intérêt pour les événements et les loisirs environnants.
  • Troubles végétatifs: essoufflement et troubles du rythme respiratoire, palpitations, fluctuations de la pression artérielle, augmentation de la fréquence cardiaque.

Le tableau clinique est constitué de syndromes. La prédominance de tel ou tel syndrome dépend de la faiblesse congénitale ou acquise d'un organe ou d'un système. Ainsi, si le patient a une maladie cardiaque congénitale, le syndrome dominant sera la névrose cardiaque. Liste des syndromes associés à l'angio-œdème des vaisseaux cérébraux:

  1. Cardialgic. Le patient se plaint de douleurs au cœur. Les sensations douloureuses sont éclatantes, brûlantes ou douloureuses. Le plus souvent localisé à l'apex du cœur. La douleur dure de quelques minutes à 1 à 2 heures. La douleur disparaît si le patient est distrait par quelque chose de significatif et d'intéressant sur le plan émotionnel. Une douleur intense est généralement accompagnée de peur, d'anxiété, d'agitation et d'essoufflement.
  2. Syndrome de trouble respiratoire. Il est observé chez plus de 85% des patients atteints d'œdème de Quincke. Symptômes typiques: sensation d'essoufflement, essoufflement et essoufflement, inconfort dans les poumons et les voies respiratoires supérieures.

La crise, ou angiodystonie paroxystique, peut être accompagnée de crises de trois types:

  • Crise sympatho-surrénalienne. Il est caractérisé par les signes suivants:
    • apparition soudaine d'anxiété et de peur;
    • mal de tête douloureux qui survient soudainement; le patient se plaint d'une sensation lancinante dans la tête;
    • hypertension artérielle;
    • sensation d'un fort rythme cardiaque;
    • peau pâle et sèche;
    • membres tremblants;
    • augmentation de la température corporelle.

À la fin du premier type de crise, il y a une miction abondante et une faiblesse générale..

  • Crise parasympathique:
    • mal de tête éclatant;
    • nausées Vomissements;
    • abaisser la tension artérielle;
    • diminution de la fréquence cardiaque par minute, essoufflement;
    • vertiges;
    • hyperhidrose, peau humide et chaude.
  • Une crise mixte est associée aux symptômes d'une crise du premier et du second type.

Il existe trois degrés de gravité des crises paroxystiques avec œdème de Quincke:

  1. Poids léger. Il se manifeste comme un syndrome distinct. L'attaque ne dure pas plus de 20 minutes.
  2. Moyenne. Les symptômes comprennent deux syndromes en même temps. L'attaque dure de 20 minutes à 1 heure. Après une crise, on observe un épuisement qui dure 1 à 2 jours.
  3. Lourd. Manifesté par 2 syndromes ou plus, dysfonctionnement autonome sévère avec angio-œdème cérébral et convulsions. L'attaque dure plus d'une heure. L'épuisement après une attaque dure 2-3 jours. Chez les adultes à cette époque, la capacité de travailler est réduite..

Le tableau clinique des formes individuelles:

  • Angiodystonie cérébrale avec dysfonctionnement veineux. Il est basé sur une violation du tonus des vaisseaux veineux du cerveau. Pour cette raison, l'écoulement veineux est perturbé dans le cerveau et le sang est retenu. Les symptômes du type de syndrome hypertensif-hydrocéphalique apparaissent: nausées, vomissements, maux de tête douloureux, apathie, irritabilité, sensibilité à la lumière vive et aux sons forts.
  • Signes d'œdème de Quincke des vaisseaux du cerveau selon le type d'hypotension. Se produit lorsque la pression artérielle systolique tombe en dessous de 100 mm Hg. Les troubles émotionnels et mentaux sont les mêmes que dans l'angio-œdème standard. Les troubles végétatifs se manifestent par des frissons des membres et une tendance à l'évanouissement en raison d'un apport sanguin insuffisant au cerveau. Extérieurement, la peau est pâle, froide et humide au toucher. En état de travail, la pression artérielle est normale, mais au repos elle diminue. Diminution du tonus vasculaire périphérique.
  • Pour le type hypertendu. La pathologie se déroule comme une encéphalopathie discirculatoire. Elle se caractérise par une diminution des indicateurs psychophysiologiques: mémoire, attention, rythme de pensée, vitesse des réactions. Les troubles de l'autonomie se manifestent: une augmentation de la fréquence cardiaque par minute de 80 à 130, une augmentation de la fréquence cardiaque avec excitation, extrasystole, pulsation visible des vaisseaux du cou et de la tête.

L'angiodystonie cérébrale chez les adolescents est causée par des changements endocrinologiques dans le corps, qui provoquent des explosions spontanées d'agression, une sensibilité excessive, le négativisme. Un état mental transitoire peut provoquer la psychosomatique de l'œdème de Quincke. L'angiodystonie cérébrale à l'âge de 16 ans chez les enfants d'âge scolaire est le pic d'incidence.

L'angiodystonie cérébrale pendant la grossesse a une raison similaire: le gaspillage de ressources pour s'adapter à un nouveau mode de vie entraîne un stress psychoémotionnel et des troubles psychosomatiques.

Maladies associées

La violation du tonus vasculaire s'accompagne de nombreuses maladies:

  1. Encéphalopathie. Cette maladie survient en raison d'un trouble chronique de la circulation cérébrale, à la suite de quoi les cellules du cerveau meurent. Elle s'accompagne de troubles intellectuels, autonomes et émotionnels. Au début, la maladie est fonctionnelle et réversible, mais si l'athérosclérose rejoint l'angiodystonie au fil du temps, le défaut devient irréversible..
  2. Maladie hypertonique. La pathologie est basée sur une augmentation soutenue de la pression artérielle systolique au-dessus de 140 mm Hg. En raison de l'augmentation du tonus des parois vasculaires, le volume de la circulation sanguine minute par minute dans les grands et petits vaisseaux du cerveau diminue, ce qui fait que le cerveau souffre d'ischémie et d'hypoxie.
  3. Cardiopsychonévrose. Elle se caractérise par des douleurs cardiaques, des troubles du rythme et des fluctuations de la pression artérielle. Généralement mixte.

Diagnostique

L'angioedème est un diagnostic d'exclusion. Il est affiché dans le cas où aucune autre pathologie organique et fonctionnelle des vaisseaux cérébraux n'a été identifiée. Les recherches diagnostiques peuvent durer des mois, car le tableau clinique est diversifié et non spécifique.

Les diagnostics sont effectués par un neurologue, un endocrinologue, un psychiatre et un cardiologue. Au départ, un fardeau familial de dysfonctionnement autonome est établi: le plus proche parent a-t-il violé la régulation vasculaire du cerveau? La présence de maladies concomitantes est établie. Habituellement chez les patients présentant une violation de la régulation du tonus vasculaire, de l'ulcère gastrique et de l'ulcère duodénal, de l'asthme bronchique, des maladies de la peau, des allergies, de l'hypertension, des arythmies et des maladies endocriniennes.

Parmi les méthodes de diagnostic instrumental, on utilise l'électrocardiographie, l'électroencéphalographie, la tomodensitométrie et les tests fonctionnels utilisant des médicaments provoquants..

Traitement

Le traitement est basé sur la correction du mode de vie. Les patients doivent apprendre à réguler le travail et le repos, à dormir le bon nombre d'heures, à limiter le tabagisme et l'alcool.

Le traitement de l'œdème de Quincke est complexe. Il comprend:

  • Thérapie médicamenteuse. La prescription de médicaments dépend des symptômes. Si le patient se plaint d'agitation, d'anxiété, de troubles du sommeil, des sédatifs, des anxiolytiques ou des hypnotiques sont utilisés. En cas d'apathie et d'inaction, au contraire, des médicaments à effet stimulant.
  • Psychothérapie. Des méthodes de psychothérapie rationnelle et d'entraînement autogène avec des éléments de relaxation sont utilisées.
  • Physiothérapie. La thérapie par l'exercice est conçue pour le renforcement général du corps.
  • Le régime alimentaire pour l'angiodystonie cérébrale est une alimentation équilibrée avec une prédominance de vitamines B.

Angiodystonie cérébrale - une violation du tonus vasculaire du cerveau

Le ton est un indicateur important de la santé humaine. Beaucoup de gens savent qu'il est nécessaire de surveiller cet indicateur, mais tout le monde ne prend pas en compte le fait que le tonus n'est pas seulement dans les muscles. L'angiodystonie cérébrale est une maladie qui est une conséquence d'un échec de cet indicateur, et elle se développe dans les vaisseaux du cerveau.

Le groupe à risque comprend les femmes de moins de 35 ans, ainsi que les enfants et les adolescents, par conséquent, un examen médical annuel devrait être obligatoire afin de prévenir l'apparition ou le développement ultérieur de cette maladie..

L'angiodystonie cérébrale est un trouble qui s'est produit dans les vaisseaux du cerveau, entraînant une défaillance de l'écoulement et de la circulation sanguine. Une caractéristique est les manifestations focales des échecs.

En outre, cette maladie n'apparaît pas sans raison - dans la plupart des cas, une maladie déjà existante entraîne le développement de troubles du tonus, qui deviennent une sorte de catalyseur de processus négatifs. Les veines et les artères qui forment le système circulatoire du cerveau sont également affectées..

Dans le cas où une personne commence à remarquer des violations, telles qu'une dépendance météorologique inhabituelle ou des maux de tête plus fréquents, elle doit immédiatement demander l'aide d'un spécialiste pour examen..

Le mécanisme de développement et les causes de la violation

L'angiodystonie n'apparaît pas comme une perturbation indépendante du travail des vaisseaux cérébraux. Elle «accompagne» les maladies existantes.

Il n'est pas du tout nécessaire qu'elle soit associée à l'activité cérébrale, au système nerveux ou aux caractéristiques psychologiques d'une personne. Parfois, le mécanisme de développement de l'angio-œdème cérébral est déclenché en raison du fait que:

  • il y a des violations dans le tube digestif;
  • réactions allergiques;
  • surmenage et situations stressantes;
  • perturbations ou changements hormonaux (pertinents à l'adolescence et pendant la ménopause).

La maladie ne se développe pas immédiatement, de sorte que tout le monde ne peut pas comprendre en temps opportun que des violations se produisent.

Afin de mieux comprendre les causes de la maladie, vous devez savoir que la violation dans les vaisseaux est divisée en primaire et symptomatique (réponse à une autre violation dans le corps).

Les principales causes et facteurs qui déclenchent l'angio-œdème cérébral:

  • perturbations dans le travail du système endocrinien;
  • perturbations du système nerveux autonome;
  • amylose;
  • divers types de troubles du tractus gastro-intestinal;
  • maladies et troubles du système nerveux central;
  • pancréatite;
  • commotions cérébrales de gravité variable;
  • hypodynamie;
  • varices;
  • La maladie d'Addison;
  • ICP augmenté;
  • la présence de mauvaises habitudes (en particulier le tabagisme à long terme);
  • irritabilité accrue;
  • impressionnabilité;
  • caractéristiques d'âge (déséquilibre hormonal).

Il est également important de se rappeler que la maladie se développe sous l'influence de circonstances externes défavorables, parmi lesquelles, en premier lieu, une alimentation malsaine, ainsi qu'un stress constant sur le système nerveux (stress). Si ces facteurs sont présents, il est préférable de se faire examiner par un médecin..

Variétés bien sûr et symptômes de la maladie

L'angiodystonie cérébrale peut survenir dans plusieurs types:

  • pour hypertendu;
  • hypotonique;
  • par mixte.

Plus en détail sur chaque type d'œdème de Quincke:

  1. Lorsqu'un vasospasme se produit, une personne peut ressentir des crises de douleur aiguë et soudaine. Une caractéristique du type hypertensif est la pulsation dans les tempes, la douleur au cœur, la présence d'arythmie et d'hypertension.
  2. Le type hypotonique est causé par une vasodilatation, ce qui conduit à l'apparition de migraines et d'évanouissements. Il y a aussi une perte de force, une personne perd la capacité d'effectuer tout type de travail - physique ou mental. Parfois, une perte de mémoire est possible (à court terme).
  3. La forme mixte diffère en ce que dans les manifestations, elle peut coïncider avec les deux premiers types. À ce stade, une personne peut ressentir une diminution de l'acuité auditive et visuelle, une diminution de l'odorat. De plus, le patient perd la capacité de percevoir des informations nouvelles ou complexes. Des maux de dos et des douleurs articulaires apparaissent.

Il est important de se rappeler que la douleur dans tout type de maladie peut survenir à tout moment de la journée. Ce facteur n'est pas influencé par la fatigue, le surmenage ou le stress émotionnel. La principale zone de douleur:

  • whisky;
  • région pariétale;
  • front.

Les sensations sont vives, lancinantes, douloureuses. Parfois, l'angiodystonie provoque une dépression et entraîne des difficultés respiratoires.

Les signes du syndrome de l'œdème de Quincke cérébral sont divers dans leurs manifestations. Les principales sont des douleurs sévères, parfois insupportables..

Ils peuvent survenir à la fois le jour et la nuit lorsqu'une personne est calme. En outre, les symptômes du syndrome comprennent:

  • des étourdissements (peuvent survenir plusieurs fois par jour);
  • troubles du sommeil (insomnie, sommeil léger);
  • chutes de pression;
  • lourdeur dans la tête;
  • bruit dans les oreilles;
  • affaiblissement de la mémoire et de l'attention;
  • déficience auditive et visuelle.

Les spécialistes parviennent également à identifier des symptômes désagréables et graves tels que:

  • vasoconstriction (se manifestant à divers degrés de gravité);
  • épuisement et affaiblissement du flux sanguin;
  • déplacement des veines ou des artères.

C'est pourquoi il est très important de démarrer le processus de diagnostic et de thérapie thérapeutique en temps opportun..

Diagnostic de la maladie

Dès qu'une personne découvre des symptômes associés à un angio-œdème, il est nécessaire de contacter immédiatement un spécialiste pour effectuer toutes les mesures de diagnostic nécessaires. Il existe plusieurs méthodes et méthodes pour déterminer une violation, de sorte que la probabilité d'erreur est minimisée.

L'une des techniques est donc la rhéoencéphalographie - une procédure qui implique l'étude des vaisseaux cérébraux.

Le médecin surveille les changements qui se produisent dans les valeurs de résistance dans les tissus lorsqu'ils sont exposés à des impulsions électriques de haute fréquence, mais de faible intensité. En comparant les données obtenues, le spécialiste peut utiliser des informations objectives et complètes sur l'état de santé au moment de l'étude.

La surveillance vous permet de déterminer les conditions vasculaires suivantes:

  • Ton;
  • réactivité;
  • élasticité des parois des vaisseaux sanguins;
  • la quantité d'hématopoïèse produite.

Également utilisé dans le diagnostic de l'angio-œdème:

  • examen échographique (les vaisseaux artériels et périphériques sont diagnostiqués);
  • études des changements ischémiques survenant dans le cœur (myocarde, pour cela, un appareil ECG est utilisé).

Il est également nécessaire de différencier les symptômes de cette maladie avec les signes existants de troubles et de changements nerveux..

Traitement de la maladie

Sur la base des données de diagnostic obtenues, le médecin prescrit une thérapie thérapeutique. Il repose, tout d'abord, sur la normalisation des indicateurs de tonus vasculaire. Un traitement opportun et correctement sélectionné soulagera non seulement les symptômes, mais guérira également la source de l'œdème de Quincke cérébral.

Afin de normaliser le flux sanguin dans la plupart des cas, un spécialiste peut recommander de suivre un cours d'exercices spéciaux de physiothérapie - thérapie par l'exercice. Cette méthode de traitement contribue activement à la formation des réactions vasculaires se produisant dans le cerveau. En même temps, tout le corps est guéri..

Il est important de choisir le régime correct et approprié pour les biorythmes, qui vous permettra de travailler et de vous reposer pendant la durée optimale. N'oubliez pas une bonne nutrition, par conséquent, le programme de traitement comprend un régime alimentaire élaboré par un professionnel spécialiste dans ce domaine..

Le processus de guérison s'accélérera si vous n'oubliez pas de marcher et d'abandonner les mauvaises habitudes (si elles étaient là avant le début de la maladie). Un programme de rééducation individuelle est souvent développé.

Les médicaments les plus efficaces seront les suivants:

  • Clonidine, méthyldopa, propranolol - agents vasoactifs;
  • Pentalgin, Bral, Ketonal - soulage bien la douleur;
  • Corvalol, Persen, Tenoten, Afobazol, Seduxen, Novo-Passit - sédatifs;
  • Melaxen, Donormil - aide à dormir paisiblement et pleinement;
  • Captopril, bisoprolol, ténorique - sont prescrits comme bons antihypertenseurs;
  • Euphylline - si une hypertension est notée;
  • Amitriptyline, Fluoxetine - remèdes efficaces pour les manifestations de la dépression;
  • Vérapamil, Diltiazem - soulagent l'arythmie;
  • Piracetam, Pentoxifylline, Pantogam, Vinpocetine - améliorent les processus de circulation sanguine vers le cerveau et régulent la circulation sanguine.

Les vitamines et les antioxydants doivent également être utilisés pour renforcer l'ensemble du corps. Tous les dosages de médicaments sont calculés par un spécialiste.

Conseils du peuple

Des méthodes de traitement alternatives peuvent être utilisées à titre préventif, ainsi qu'en combinaison avec le traitement (médicamenteux) principal, établi par un médecin. Le biais principal est vers les sédatifs, car il est nécessaire de soulager la tension nerveuse, ce qui contribue au développement du tonus.

  • promenades quotidiennes au grand air;
  • teintures d'oiseau montagnard, de valériane ou d'agripaume;
  • éducation physique;
  • marche (2 à 5 km);
  • bains chauds et relaxants (2-3 fois par semaine);
  • sommeil (au moins 8 heures) + repos diurne (40-60 minutes).

Complications et prévention

Si vous ne prenez aucune mesure pour traiter l'angio-œdème vasculaire, un certain nombre de maladies dangereuses peuvent se développer dans ce contexte..

Ainsi, une encéphalopathie peut se développer - une maladie cérébrale de nature vasculaire. Ses principales caractéristiques:

  • dépression;
  • vertiges;
  • déficience de mémoire.

La fatigue augmente, des sautes d'humeur sont notées. Afin de prévenir l'apparition de la maladie ou de ses complications, une prévention rapide est nécessaire.

Le moyen le plus efficace de rester en bonne santé est de mener une vie saine. Repos, stress physique et émotionnel modéré, sport - tout cela aidera une personne à se débarrasser des manifestations négatives de l'augmentation du tonus vasculaire cérébral.

Angioedème cérébral

informations générales

L'angiodystonie cérébrale est une pathologie fonctionnelle caractérisée par une modification du tonus veineux et artériel des vaisseaux cérébraux, ainsi qu'une diminution de leurs capacités d'adaptation. L'angiodystonie cérébrale se forme à la suite d'une violation de la régulation vasculaire nerveuse, ce qui conduit à:

  • congestion veineuse dans le cerveau;
  • apport sanguin insuffisant au cerveau.

L'angiodystonie cérébrale des vaisseaux cérébraux est un trouble fonctionnel dans lequel les artères et les veines restent morphologiquement intactes - il n'y a aucun signe de thrombose ou d'athérosclérose.

L'angiodystonie des vaisseaux cérébraux survient chez 1,7% de la population. Un patient sur trois souffrant de pathologie appartient à l'âge actif. Le principal danger réside dans le fait que la maladie peut compliquer le diagnostic et masquer la clinique de maladies graves des systèmes cardiovasculaire et nerveux central..

L'angiodystonie rétinienne est une maladie dans laquelle les vaisseaux alimentant le fond du globe oculaire sont affectés. La pathologie peut se développer à tout âge. L'une des options est l'angio-œdème spastique de la rétine, qui se développe à la suite d'un spasme prolongé des réseaux veineux et artériel du fond..

Pathogénèse

L'angiodystonie cérébrale n'est pas considérée comme une pathologie vasculaire indépendante, car elle se manifeste dans le contexte de maladies existantes:

  • pathologie du tube digestif;
  • situations stressantes, surmenage;
  • réponses allergiques;
  • dysfonctionnements du système hormonal (pendant la grossesse, la ménopause et chez l'adolescent).

Classification

Par origine, l'angiodystonie cérébrale est divisée en:

  • Forme primaire. C'est une maladie indépendante, également connue sous le nom d'œdème de Quincke neurogène.
  • Forme symptomatique. Les changements du tonus vasculaire sont le résultat ou la complication d'une pathologie sous-jacente, par exemple, l'hypertension artérielle.

La localisation distingue:

  • Forme locale. La zone touchée a une localisation claire, est limitée.
  • Forme diffuse ou systémique. Des changements sont observés dans toutes les parties du cerveau.
  • Crise angiodystonie. La forme paroxystique est caractérisée par une forte détérioration périodique du bien-être dans le contexte d'un bien-être complet.
  • Angioedème persistant. Les troubles circulatoires du cerveau sont persistants et persistants.
  • Type hypertensif. Il se développe dans un contexte d'hypertension artérielle constante. Le mécanisme de développement est associé à l'angiospasme, qui se développe dans le contexte de la contraction du tissu musculaire lisse dans la paroi vasculaire, et conduit à un rétrécissement de la lumière du vaisseau, ce qui affecte négativement la circulation sanguine.
  • Type mixte. Il se forme à la suite de l'instabilité de l'état des parois du vaisseau, qui se contractent et se détendent alternativement. La pathologie est directement liée à l'état psychophysiologique du patient.
  • Type hypotonique. Se développe chez les personnes ayant une pression artérielle basse - hypotenseur.

Il se caractérise par un état détendu de la paroi vasculaire et une augmentation de la lumière des artères et des veines.

Selon la gravité, qui est déterminée par le tableau clinique de la pathologie vasculaire:

  • forme légère de dystonie;
  • angiodystonie modérée;
  • forme prononcée d'anhidystonie cérébrale.

Les raisons

Les principaux facteurs et pathologies qui conduisent au développement de l'anhidistonie cérébrovasculaire:

  • altération de la régulation du système nerveux autonome;
  • maladies endocrinologiques: hypothyroïdie; phéochromocytome; Diabète; hyperthyroïdie;
  • neuroinfections: encéphalite, méningo-encéphalite, méningite;
  • forme d'intoxication aiguë ou chronique: syndrome de la gueule de bois; intoxication alimentaire; intoxication par des gaz nauséabonds; l'usage d'alcool, de drogues, de nicotine;
  • conséquences à long terme des lésions cérébrales traumatiques;
  • pathologie des organes internes;
  • troubles psycho-émotionnels associés au stress neuropsychique, au stress prolongé, au manque de sommeil;
  • pathologie professionnelle (exposition à un bruit fort, maladie due aux vibrations);
  • maladie hypertonique.

Chez les enfants, la maladie se développe dans le contexte d'une pathologie congénitale du système nerveux central..
Assez souvent, la pathologie du tonus vasculaire est associée à la psychosomatique. Le manque de compétences pour se débarrasser du stress neuropsychique, une approche non constructive pour résoudre le problème (comportement addictif ou abus de boissons alcoolisées) conduit à un stress chronique, qui affecte négativement le travail du système nerveux autonome.

Symptômes

Le tableau clinique de l'angiodystonie cérébrale n'est pas spécifique. Signes typiques de pathologie:

  • Troubles mentaux et émotionnels, qui se manifestent: troubles de la mémoire; fatigue excessive; labilité de l'humeur; sommeil superficiel; distraction; diminution de l'intérêt pour les événements qui se déroulent autour; manque de passe-temps et de tout intérêt; apathie complète; plus de temps pour s'endormir.
  • Troubles végétatifs sous forme de: instabilité de la pression artérielle; troubles du rythme et essoufflement; sensation de rythme cardiaque rapide.

Le tableau clinique est formé de plusieurs syndromes. La prévalence d'un certain syndrome dépend de l'état d'un certain organe ou système (pathologie congénitale ou acquise). Par exemple, avec une cardiopathie congénitale, c'est la névrose cardiaque qui domine.

Syndromes qui accompagnent l'angio-œdème cérébral:

  • Syndrome cardiaque. Les patients se plaignent de douleurs thoraciques dans la région du cœur d'un caractère brûlant, douloureux et éclatant. Le syndrome douloureux est plus prononcé à l'apex du cœur et est de courte durée (de quelques minutes à 1 heure). L'attaque douloureuse s'arrête d'elle-même lorsque le patient est distrait. Le syndrome s'accompagne de sentiments d'anxiété, de peur, d'agitation et d'essoufflement.
  • Trouble respiratoire. Il survient chez 85% des patients souffrant d'angio-œdème. Symptômes typiques: sensation de manque d'air; inconfort le long des voies respiratoires supérieures et inconfort dans les poumons.

La forme paroxystique (crise) de l'angiodystonie comprend 3 types de crise:

  • Crise sympatho-surrénalienne. Elle se caractérise par les symptômes suivants: instabilité de la pression artérielle; sensation soudaine de peur ou d'anxiété; augmentation de la température corporelle; sécheresse et pâleur de la peau; mal de tête soudain et douloureux avec une sensation lancinante; sensation de rythme cardiaque rapide; tremblements, tremblements dans les membres. La crise se termine par une faiblesse générale et, dans certains cas, par une miction abondante.
  • Crise parasympathique. Symptômes typiques: étourdissements; abaisser la tension artérielle; mal de tête éclatant; humidité excessive de la peau; dyspnée; diminution de la fréquence cardiaque.
  • Crise mixte. Les symptômes des crises sympatho-surrénaliennes et parasympathiques sont caractéristiques.

Par gravité, il y a:

  • Poids léger. La durée de l'attaque - pas plus de 20 minutes, se manifeste par un syndrome distinct.
  • Moyenne. La durée de l'attaque est de 20 à 60 minutes, se manifestant par deux syndromes. Après une crise, on note un épuisement qui peut durer 1 à 2 jours.
  • Lourd. L'attaque dure plus d'une heure et se manifeste par 2 syndromes ou plus. Les convulsions et le dysfonctionnement autonome sévère sont caractéristiques. Après une attaque, l'épuisement peut durer 2-3 jours, la capacité de travail est considérablement réduite.

Le tableau clinique de l'angiodystonie dépend de la forme de la pathologie:

  • Pour le type hypertendu. La maladie évolue selon le type d'encéphalopathie discirculatoire et se caractérise par une diminution prononcée de certains indicateurs psychophysiologiques (rythme de pensée, mémoire, attention, vitesse de réaction). Le tableau clinique se manifeste par des troubles autonomes spécifiques: pulsation notable des vaisseaux de la tête et du cou; arythmie extrasystolique; augmentation de la fréquence cardiaque au repos et avec excitation.
  • Par le type hypotenseur. Il est enregistré lorsque la pression artérielle systolique descend en dessous de 100 mm Hg. Art. Troubles autonomes typiques: tendance à s'évanouir (la perte de conscience est associée à un apport sanguin insuffisant au cerveau); frissons des membres. Les patients ont la pâleur de la peau, la peau est humide et froide au toucher. Le niveau de pression artérielle revient à la normale avec l'activité physique et diminue au repos. Il y a une diminution du tonus des vaisseaux périphériques.
  • Angiodystonie avec dysfonctionnement veineux. La pathologie se forme dans le contexte de modifications du tonus des vaisseaux veineux du cerveau, ce qui conduit à une stase veineuse. Les symptômes du syndrome hypertensif-hydrocéphalique sont caractéristiques: hypersensibilité aux sons forts et à la lumière vive; irritabilité; apathie; maux de tête douloureux; vomissement; la nausée.

Analyses et diagnostics

L'angiodystonie cérébrale est un diagnostic d'exclusion, lorsque, à la suite de l'examen, les modifications fonctionnelles et organiques des vaisseaux du cerveau ne sont pas détectées. En raison de la diversité et de la non-spécificité du tableau clinique, la recherche diagnostique peut prendre des mois.

Plusieurs spécialistes spécialisés participent au diagnostic différentiel: un cardiologue, un neurologue, un psychiatre et un endocrinologue. Au stade initial, une histoire familiale est établie, hérédité pour dysfonctionnement autonome: présence de troubles de la circulation sanguine du cerveau chez les plus proches parents. Une pathologie concomitante est révélée. Souvent, ces patients sont diagnostiqués en parallèle:

  • réactions allergiques;
  • lésion ulcéreuse du tube digestif;
  • maladies de la peau;
  • l'asthme bronchique;
  • pathologie endocrinologique;
  • troubles du rythme, arythmie.

Méthodes de diagnostic instrumentales utilisées pour l'angio-œdème cérébral:

  • électrocardiographie;
  • tests fonctionnels;
  • CT scan;
  • électroencéphalographie.

Traitement

La correction du mode de vie est la principale direction dans la thérapie de la pathologie vasculaire cérébrale. Il est conseillé aux patients d'observer le régime de travail et de repos, de dormir suffisamment et d'abandonner complètement l'abus de boissons alcoolisées et le tabagisme.

Le traitement complet de l'anhidistonie comprend plusieurs domaines:

  • Thérapie médicamenteuse. Les médicaments sont sélectionnés en fonction des symptômes cliniques. Des somnifères, des anxiolytiques et des sédatifs sont prescrits pour l'anxiété, les troubles du sommeil, l'agitation excessive. Les médicaments ayant l'effet stimulant opposé sont utilisés pour l'apathie sévère.
  • Healing Fitness. Les exercices de thérapie par l'exercice ont un effet fortifiant sur tout le corps, ont un effet positif sur l'état de la paroi vasculaire, la circulation sanguine dans le cerveau;
    psychothérapie. Utilisation efficace de la psychothérapie rationnelle et de l'entraînement autogène avec des périodes de relaxation.
  • Respect d'un régime. L'accent en nutrition doit être mis sur la teneur en vitamines B des aliments consommés.

Angiodystonie cérébrale: qu'est-ce que c'est et quels sont les symptômes de la maladie?

À partir de l'article, vous apprendrez les caractéristiques de l'angiodystonie cérébrale, les causes de la pathologie, le tableau clinique de la maladie, les complications possibles, le traitement et la prévention.

L'angiodystonie cérébrale est un symptôme de tout un complexe de maladies dans lequel l'adaptation des vaisseaux cérébraux à l'influence négative de l'environnement est altérée. La pathologie est basée sur un déséquilibre des mécanismes de régulation du tonus vasculaire, ce qui entraîne une altération de la circulation cérébrale.

informations générales

L'angiodystonie (dystonie vasculaire) est une violation de la fonction adaptative tonique des vaisseaux sanguins, causée par une violation de la structure des parois des vaisseaux sanguins, ainsi que du développement de la couche musculaire, caractérisée par une insuffisance, une insuffisance ou une redondance de la fonction, qui se manifeste par une violation régionale (locale) ou générale du flux sanguin.

L'œdème de Quincke peut affecter les vaisseaux artériels et veineux. Le tonus vasculaire est la fonction principale des muscles lisses de la paroi vasculaire, qui fournit des caractéristiques mécaniques et des paramètres géométriques des parois et des lumières des vaisseaux sanguins.

L'angiodystonie cérébrale est une violation de la fonction tonique des vaisseaux cérébraux, se manifestant par un complexe symptomatique caractéristique.

L'angiodystonie n'est pas une maladie indépendante, mais agit dans la plupart des cas comme un complexe concomitant (secondaire) de symptômes, troubles causés par la maladie sous-jacente.

Causes de la pathologie

L'angiodystonie cérébrale des vaisseaux cérébraux a les raisons suivantes:

  • Maladies des organes endocriniens: phéochromocytome, hyperthyroïdie, hypothyroïdie, diabète sucré.
  • Dysrégulation du système nerveux autonome.
  • Neuroinfections: méningite, encéphalite, méningo-encéphalite.
  • Conséquences des lésions cérébrales traumatiques.
  • Intoxication aiguë ou chronique à l'alcool, à la nicotine, aux drogues, aux émanations, aux intoxications alimentaires, au syndrome de la gueule de bois.
  • Maladies professionnelles: mal des vibrations, exposition à des bruits forts.
  • Troubles psycho-émotionnels dus au stress prolongé, au manque de sommeil, au stress neuropsychique.
  • Maladies internes.
  • Hypertension artérielle, hypertension.

L'angiodystonie cérébrale grave chez les enfants survient en raison de pathologies congénitales du système nerveux central, par exemple, dans le contexte d'une grossesse à problème.

La violation du tonus vasculaire est souvent considérée comme une pathologie psychosomatique. Une approche non constructive (alcoolisme, comportement addictif) ou le manque de compétences d'une personne pour éliminer le stress mental entraîne un stress chronique, un stress psycho-émotionnel et une perturbation du système nerveux autonome.

Classification

Le syndrome d'angio-œdème cérébral est classé de plusieurs manières:

  1. Primaire. L'angiodystonie primaire de nature cérébrale est une maladie indépendante. Il est également appelé neurogène.
  2. Symptomatique. La violation du tonus vasculaire agit comme un symptôme ou une complication de la maladie sous-jacente, par exemple dans l'hypertension.
  1. Local. Une perturbation locale du tonus vasculaire est observée dans un organe, comme dans l'œdème de Quincke cérébral.
  2. Angiodystonie cérébrale systémique ou diffuse. La violation du tonus vasculaire est observée dans tout le corps.
  1. Angioedème persistant. Manifesté par des troubles circulatoires persistants du cerveau.
  2. Crise. Il se manifeste par une forte détérioration périodique du bien-être - il s'agit d'un angio-œdème cérébral avec paroxysmes.

Par type de dystonie:

  1. Pour le type hypertendu. Il est observé avec une pression artérielle élevée, lorsque les vaisseaux du cerveau sont en état de spasme, la lumière du vaisseau est réduite en raison de la contraction de la paroi musculaire de l'artère.
  2. Type mixte. Elle se caractérise par des fluctuations de l'état des parois vasculaires, dans lesquelles elles peuvent se contracter ou se détendre. Dépend de l'état psychophysiologique actuel.
  3. Par type hypotonique. Il survient chez les personnes sujettes à une pression artérielle basse. Les parois des vaisseaux sont détendues et leur lumière est augmentée.

Par gravité:

  1. Dystonie légère.
  2. Angioedème cérébral modérément exprimé.
  3. Angiodystonie cérébrale sévère.

Le degré détermine la gravité du tableau clinique de la pathologie vasculaire du cerveau.

Symptômes et manifestations cliniques

Les principaux signes d'angio-œdème sont des maux de tête de nature et d'étiologie diverses, des chutes de tension artérielle, des étourdissements, de l'insomnie, un engourdissement des extrémités, des acouphènes systématiques. Une sensation de lourdeur dans la tête se développe. Certains patients rapportent des troubles de la mémoire, des troubles de la fonction visuelle, de l'ouïe, de l'odorat.

Dans certains cas, les signes d'angio-œdème sont des douleurs dans les membres, le cou, le dos. Le mal de tête, qui est un signe d'angio-œdème, est localisé dans les parties temporale et temporopariétale de la tête. La douleur peut être sourde, douloureuse, lancinante. Dans de rares cas, l'un des symptômes possibles de l'angio-œdème est la dépression, qui se caractérise par une perte de contrôle de l'état émotionnel, des difficultés à respirer. La dépression dans l'angio-œdème se développe dans le contexte d'un mal de tête débilitant qui perturbe le rythme de la vie d'une personne. Les maux de tête ne sont souvent pas associés à la fatigue ou au stress. La douleur peut survenir à tout moment de la journée, même après un long repos, au repos.

En règle générale, les signes d'angiodystonie apparaissent globalement, ce qui facilite le diagnostic du trouble. Les signes d'angiodystonie lors de la lecture des résultats des essais cliniques sont:

  • Changement du diamètre et de la lumière du vaisseau;
  • Épuisement du flux sanguin;
  • Déplacement des navires.

Signes courants d'œdème de Quincke cérébral:

  • Troubles émotionnels et mentaux: sautes d'humeur fréquentes, irritabilité et fatigue, distraction, perte de mémoire, fatigue rapide due à un simple travail, sommeil superficiel, augmentation du temps d'endormissement, apathie, diminution de l'intérêt pour les événements et les loisirs environnants.
  • Troubles végétatifs: essoufflement et troubles du rythme respiratoire, palpitations, fluctuations de la pression artérielle, augmentation de la fréquence cardiaque.

Le tableau clinique est constitué de syndromes. La prédominance de tel ou tel syndrome dépend de la faiblesse congénitale ou acquise d'un organe ou d'un système. Ainsi, si le patient a une maladie cardiaque congénitale, le syndrome dominant sera la névrose cardiaque. Liste des syndromes associés à l'angio-œdème des vaisseaux cérébraux:

  • Cardialgic. Le patient se plaint de douleurs au cœur. Les sensations douloureuses sont éclatantes, brûlantes ou douloureuses. Le plus souvent localisé à l'apex du cœur. La douleur dure de quelques minutes à 1 à 2 heures. La douleur disparaît si le patient est distrait par quelque chose de significatif et d'intéressant sur le plan émotionnel. Une douleur intense est généralement accompagnée de peur, d'anxiété, d'agitation et d'essoufflement.
  • Syndrome de trouble respiratoire. Il est observé chez plus de 85% des patients atteints d'œdème de Quincke. Symptômes typiques: sensation d'essoufflement, essoufflement et essoufflement, inconfort dans les poumons et les voies respiratoires supérieures.

La crise, ou angiodystonie paroxystique, peut être accompagnée de crises de trois types:

  1. Crise sympatho-surrénalienne. Il est caractérisé par les signes suivants:
  • apparition soudaine d'anxiété et de peur;
  • mal de tête douloureux qui survient soudainement; le patient se plaint d'une sensation lancinante dans la tête;
  • hypertension artérielle;
  • sensation d'un fort rythme cardiaque;
  • peau pâle et sèche;
  • membres tremblants;
  • augmentation de la température corporelle.

À la fin du premier type de crise, il y a une miction abondante et une faiblesse générale..

  1. Crise parasympathique:
  • mal de tête éclatant;
  • nausées Vomissements;
  • abaisser la tension artérielle;
  • diminution de la fréquence cardiaque par minute, essoufflement;
  • vertiges;
  • hyperhidrose, peau humide et chaude.

Une crise mixte est associée aux symptômes d'une crise du premier et du second type.

Il existe trois degrés de gravité des crises paroxystiques avec œdème de Quincke:

  • Poids léger. Il se manifeste comme un syndrome distinct. L'attaque ne dure pas plus de 20 minutes.
  • Moyenne. Les symptômes comprennent deux syndromes en même temps. L'attaque dure de 20 minutes à 1 heure. Après une crise, on observe un épuisement qui dure 1 à 2 jours.
  • Lourd. Manifesté par 2 syndromes ou plus, dysfonctionnement autonome sévère avec angio-œdème cérébral et convulsions. L'attaque dure plus d'une heure. L'épuisement après une attaque dure 2-3 jours. Chez les adultes à cette époque, la capacité de travailler est réduite..

Le tableau clinique des formes individuelles

  1. Angiodystonie cérébrale avec dysfonctionnement veineux. Il est basé sur une violation du tonus des vaisseaux veineux du cerveau. Pour cette raison, l'écoulement veineux est perturbé dans le cerveau et le sang est retenu. Les symptômes du type de syndrome hypertensif-hydrocéphalique apparaissent: nausées, vomissements, maux de tête douloureux, apathie, irritabilité, sensibilité à la lumière vive et aux sons forts.
  2. Signes d'œdème de Quincke des vaisseaux du cerveau selon le type d'hypotension. Se produit lorsque la pression artérielle systolique tombe en dessous de 100 mm Hg. Les troubles émotionnels et mentaux sont les mêmes que dans l'angio-œdème standard. Les troubles végétatifs se manifestent par des frissons des membres et une tendance à l'évanouissement en raison d'un apport sanguin insuffisant au cerveau. Extérieurement, la peau est pâle, froide et humide au toucher. En état de travail, la pression artérielle est normale, mais au repos elle diminue. Diminution du tonus vasculaire périphérique.
  3. Pour le type hypertendu. La pathologie se déroule comme une encéphalopathie discirculatoire. Elle se caractérise par une diminution des indicateurs psychophysiologiques: mémoire, attention, rythme de pensée, vitesse des réactions. Les troubles de l'autonomie se manifestent: une augmentation de la fréquence cardiaque par minute de 80 à 130, une augmentation de la fréquence cardiaque avec excitation, extrasystole, pulsation visible des vaisseaux du cou et de la tête.
  4. L'angiodystonie cérébrale chez les adolescents est causée par des changements endocrinologiques dans le corps, qui provoquent des explosions spontanées d'agression, une sensibilité excessive, le négativisme. Un état mental transitoire peut provoquer la psychosomatique de l'œdème de Quincke. L'angiodystonie cérébrale à l'âge de 16 ans chez les enfants d'âge scolaire est le pic d'incidence.
  5. L'angiodystonie cérébrale pendant la grossesse a une raison similaire: le gaspillage de ressources pour s'adapter à un nouveau mode de vie entraîne un stress psychoémotionnel et des troubles psychosomatiques.

Maladies associées

La violation du tonus vasculaire s'accompagne de nombreuses maladies:

  • Encéphalopathie. Cette maladie survient en raison d'un trouble chronique de la circulation cérébrale, à la suite de quoi les cellules du cerveau meurent. Elle s'accompagne de troubles intellectuels, autonomes et émotionnels. Au début, la maladie est fonctionnelle et réversible, mais si l'athérosclérose rejoint l'angiodystonie au fil du temps, le défaut devient irréversible..
  • Maladie hypertonique. La pathologie est basée sur une augmentation soutenue de la pression artérielle systolique au-dessus de 140 mm Hg. En raison de l'augmentation du tonus des parois vasculaires, le volume de la circulation sanguine minute par minute dans les grands et petits vaisseaux du cerveau diminue, ce qui fait que le cerveau souffre d'ischémie et d'hypoxie.
  • Cardiopsychonévrose. Elle se caractérise par des douleurs cardiaques, des troubles du rythme et des fluctuations de la pression artérielle. Généralement mixte.

Caractéristiques de la pathologie chez les femmes enceintes et les enfants

Un angio-œdème peut survenir chez la femme pendant la grossesse. Le plus souvent, il se développe dans un type cérébral avec une prédominance d'hypertension. Le point de départ de son apparition est l'évolution compliquée de la grossesse. Les changements hormonaux et métaboliques dans le corps sont également importants. Les manifestations cliniques sont vives: maux de tête, tachycardie, œdème, changements de comportement émotionnel. Les fonctions gustatives, olfactives, etc. peuvent être altérées.

Ces dernières années, des troubles de la circulation sanguine cérébrale ont souvent été diagnostiqués chez les enfants. Des études ont montré qu'ils peuvent être observés même chez les nouveau-nés. Des troubles vasculaires avec une prédominance de réactions spastiques peuvent survenir avec une évolution défavorable du développement intra-utérin, un travail difficile, une lésion de la colonne vertébrale à la naissance dans la colonne cervicale.

À un âge plus avancé, une activité physique insuffisante, une position assise inconfortable, un stress mental ou sportif excessif, les hormones à l'adolescence contribuent à la violation du flux sanguin.

La diminution du tonus vasculaire est la cause la plus fréquente de maux de tête accompagnés de nausées et de vomissements chez les enfants. La dystonie peut également inclure une diminution de l'attention et de la mémoire, une pression artérielle basse, une tachycardie, une arythmie, des étourdissements, un assombrissement des yeux, des sautes d'humeur fréquentes, un manque de contrôle des émotions.

La conséquence des troubles vasculaires chez les enfants peut être un accident vasculaire cérébral. Mais ils sont également capables d'éliminer rapidement pendant le traitement. Vous devez faire attention aux plaintes de l'enfant, consulter un médecin en temps opportun pour clarifier le diagnostic et le traitement.

Effets

L'angiodystonie cérébrale peut se développer à la fois en raison de divers troubles du corps (facteurs internes) et en raison de l'influence de facteurs externes (par exemple, des situations stressantes, manger des aliments lourds). L'angiodystonie cérébrale nécessite un diagnostic minutieux. En l'absence de traitement adéquat dans le contexte d'un angio-œdème, une encéphalopathie peut se développer - une maladie cérébrale non inflammatoire.

L'encéphalopathie dans le contexte d'un œdème de Quincke cérébral se manifeste par les symptômes suivants:

  • Dépression chronique;
  • Maux de tête fréquents associés au stress, à la fatigue;
  • Troubles de la conscience, de la mémoire;
  • Vertiges;
  • Manque d'initiative.

Les symptômes concomitants peuvent également inclure une fatigue accrue, des sautes d'humeur, une lourdeur dans la tête, des troubles du sommeil et d'autres symptômes inhérents à l'angio-œdème..

Diagnostique

Afin de déterminer la cause principale des violations, il est nécessaire de différencier les signes cliniques en fonction des syndromes dominants.

Le mal de tête peut être de la nature:

  • céphalgique, qui survient le matin, accompagné de faiblesse, de localisation fronto-pariétale, de haute intensité et de caractère paroxystique;
  • de type migraineux, qui se caractérise par une lésion unilatérale, une intensité élevée, une nature pulsée et une perturbation de l'activité normale.

La relation entre le début d'une crise et le niveau de tension artérielle, la prise de médicaments, l'activité physique, le stress émotionnel et les maladies passées est déterminée. De plus, l'histoire héréditaire et la dynamique des changements au cours de la pathologie sont prises en compte..

L'examen clinique implique l'étude de la force et du tonus musculaires, de la gravité des réflexes tendineux, de l'état des nerfs crâniens et rachidiens pour un diagnostic différentiel avec une pathologie organique.

La méthode la plus couramment utilisée pour diagnostiquer les troubles en clinique est la rhéoencéphalographie (REG). La méthode permet d'estimer la valeur de la résistance électrique de la paroi vasculaire dans différentes phases de remplissage sanguin. À la conclusion du rhéoencéphalogramme, la vitesse et le volume du flux sanguin, la cohérence du ton et les options de violation sont indiqués: hypotonique - avec une violation de l'afflux ou de la sortie de sang à travers les vaisseaux en raison de la défaillance de la couche musculaire. Hypertonie - caractérisée par une contraction spastique de la musculature de la paroi vasculaire.

Aux fins du diagnostic différentiel, des méthodes à rayons X (imagerie par résonance magnétique ou calculée), l'échographie Doppler des vaisseaux cervicaux et l'électroencéphalographie (EEG) sont utilisées.

Caractéristiques du traitement

Sur la base des données de diagnostic obtenues, le médecin prescrit une thérapie thérapeutique. Il repose, tout d'abord, sur la normalisation des indicateurs de tonus vasculaire. Un traitement opportun et correctement sélectionné soulagera non seulement les symptômes, mais guérira également la source de l'œdème de Quincke cérébral.

Il est important de choisir le régime correct et approprié pour les biorythmes, qui vous permettra de travailler et de vous reposer pendant la durée optimale. N'oubliez pas une bonne nutrition, par conséquent, le programme de traitement comprend un régime alimentaire élaboré par un professionnel spécialiste dans ce domaine..

Le processus de guérison s'accélérera si vous n'oubliez pas de marcher et d'abandonner les mauvaises habitudes (si elles étaient là avant le début de la maladie). Un programme de rééducation individuelle est souvent développé.

Les médicaments les plus efficaces seront les suivants:

  • Clonidine, méthyldopa, propranolol - agents vasoactifs;
  • Pentalgin, Bral, Ketonal - les médicaments soulagent bien la douleur;
  • Corvalol, Persen, Tenoten, Afobazol, Seduxen, Novo-Passit - sédatifs;
  • Melaxen, Donormil - aide à dormir paisiblement et pleinement;
  • Captopril, bisoprolol, ténorique - sont prescrits comme bons antihypertenseurs;
  • Euphylline - si une hypertension est notée;
  • Amitriptyline, Fluoxetine - remèdes efficaces pour les manifestations de la dépression;
  • Vérapamil, Diltiazem - médicaments soulagent l'arythmie;
  • Piracetam, Pentoxifylline, Pantogam, Vinpocetine - améliorent les processus de circulation sanguine vers le cerveau et régulent la circulation sanguine.

Les vitamines et les antioxydants doivent également être utilisés pour renforcer l'ensemble du corps. Tous les dosages de médicaments sont calculés par un spécialiste.

La prévention

Des méthodes de traitement alternatives peuvent être utilisées à titre préventif, ainsi qu'en combinaison avec le traitement (médicamenteux) principal, établi par un médecin. Le biais principal est vers les sédatifs, car il est nécessaire de soulager la tension nerveuse, ce qui contribue au développement du tonus.

Pour réduire le risque de développer une pathologie, vous devez respecter les règles de prévention. Avec le développement de l'angiodystonie chez l'homme, de telles actions vous permettent de vous débarrasser du développement ultérieur de la maladie ou de la ralentir.

  • Faites plus de sport.
  • Pour le repos, vous devez consacrer suffisamment de temps au sommeil (au moins 8 heures) + repos diurne (40 à 60 minutes).
  • Marchez plus souvent au grand air (de 2 à 5 km).
  • Régime correctement sélectionné.
  • Perdre ou prendre du poids au besoin.
  • Vous ne pouvez pas fumer, boire de l'alcool.
  • Utilisation constante de médicaments, visite d'un spécialiste pour examen.

Beaucoup ne comprennent pas ce qu'est l'angiodystonie cérébrale, ils pensent qu'ils sont juste fatigués, qu'ils sont légèrement malades. La maladie se développe calmement, les complications et les conséquences graves ne sont pas observées, la qualité de vie des patients se détériore plusieurs fois. Par conséquent, vous devez contacter immédiatement un médecin spécialiste si vous avez des maux de tête réguliers..

Les maladies qui affectent le cerveau altèrent considérablement le bien-être des patients nécessitent donc un traitement régulier. Si vous n'utilisez pas la thérapie en temps opportun, les maladies peuvent perturber considérablement les processus dans un tel organe. Cela affecte négativement tous les systèmes du corps. Les maladies vasculaires perturbent l'apport sanguin à la tête et à d'autres parties. Pour cette raison, le patient souffre de douleur et de symptômes associés..

La meilleure prévention de l'œdème de Quincke des vaisseaux cérébraux est d'enseigner à une personne dès l'enfance une bonne nutrition, un mode de vie actif sans habitudes négatives. Le régime alimentaire devrait être dominé par des aliments riches en vitamine PP, ce qui rendra les vaisseaux sanguins sains et forts. Le tocophérol, l'acide ascorbique, le carotène ne sont pas moins utiles. Dans le même temps, les aliments frits et gras, les produits fumés doivent être complètement retirés de l'alimentation et la quantité de sel doit être minimisée. Pour les patients hypertendus, le café est un poison, pour le reste il vaut mieux le boire faible, mieux vaut privilégier le thé vert et les infusions noires ou aux herbes faibles. Tout cela rend les vaisseaux forts, ce qui réduit le développement de l'œdème de Quincke à zéro..