Principal > Complications

Quelle est la raison de la sensation constante de chair de poule sous la peau?

Au moment où les gens éprouvent des émotions fortes, ils ont souvent la chair de poule. Une telle condition ne présente généralement pas de danger pour les humains, seulement une chair de poule assez longue et souvent manifestée peut indiquer des dysfonctionnements dans le corps..

Caractéristiques de la maladie et ses causes

Habituellement, la «chair de poule» est ce que les patients appellent la sensation qui se produit lorsque la «chair de poule» apparaît - de petits boutons à la base de petits poils sur la peau. La sensation, en règle générale, se manifeste lorsqu'une personne a froid ou dans le cas où elle a peur de quelque chose, éprouve de l'excitation ou de l'excitation sexuelle. De plus, les gens utilisent souvent en même temps l'expression «cheveux debout».

Par elles-mêmes, la chair de poule peut causer:

  • spasme musculaire des membres;
  • légère secousse;
  • stress (à la fois physique et psychologique);
  • nervosité ou irritabilité;
  • Sentiments constants d'agitation et d'anxiété.

Cette condition est particulièrement effrayante pour les personnes qui ne peuvent pas comprendre ce qui leur arrive. Les personnes trop sensibles peuvent même commencer à soupçonner qu'elles ont une maladie dangereuse, ce qui ne fera qu'exacerber la situation..

Un symptôme peut survenir pour de nombreuses raisons. En règle générale, les affections suivantes peuvent entraîner la chair de poule: faibles taux de calcium ou de magnésium, manque de vitamine B1, sclérose en plaques, pathologies de la colonne vertébrale, migraines, varices, lésions du lobe pariétal du cerveau, etc. La dystonie végétovasculaire devient souvent une autre cause fréquente de la chair de poule..

Comment un symptôme est associé au VSD?

On sait que l'instabilité mentale de la personnalité conduit au développement du VSD, qui se manifeste par une susceptibilité excessive aux peurs, à la dépression et au stress. Ces patients souffrent souvent de divers symptômes indésirables, dont la chair de poule. Dans ce cas, le symptôme est accompagné des manifestations suivantes:

  • accélération de l'impulsion;
  • fièvre ou frissons;
  • battements cardiaques fréquents;
  • hypertension artérielle;
  • essoufflement, essoufflement;
  • transpiration abondante;
  • nausées Vomissements ;
  • bruit, bourdonnement ou bourdonnement dans vos oreilles;
  • membres tremblants;
  • faiblesse générale, étourdissements;
  • mictions fréquentes ou diarrhée persistante.

Les personnes qui souffrent de troubles phobiques et qui sont dans un état de stress psychologique intense peuvent régulièrement éprouver des sensations de rampement sur leurs épines. Ils sont capables de ressentir la peur non seulement dans des situations de contact direct avec l'objet de la peur, mais même juste en pensant à leurs peurs.

Une «menace» pour eux peut être associée à n'importe quoi: des gens autour d'eux, qui peuvent soudainement commencer à parler d'un sujet douloureux, aux films et émissions de télévision, d'une manière ou d'une autre associée au «danger». L'anxiété et l'anxiété persécutent constamment ces personnes, à la suite de quoi les patients développent la «chair de poule».

Quelle thérapie devrait être?

Pour éviter l'apparition de certains symptômes désagréables, il est tout d'abord recommandé de se protéger des situations stressantes. Au début, vous pouvez vous battre seul avec un problème causé par le VSD et les troubles psychogènes.

  1. Vous devriez passer du temps avec des personnes aussi souvent que possible qui évoquent des émotions positives et vous font oublier le mal pendant au moins quelques heures. Et au contraire, avec ces personnalités qui font vivre la négativité, il faut communiquer le moins possible..
  2. Les exercices physiques ont un effet curatif sur l'état psycho-émotionnel. Le jogging aide à détourner l'attention des pensées lourdes, ainsi que des exercices du matin. De plus, il ne faut pas négliger les procédures relatives à l'eau..
  3. Vous devez être capable de vivre dans le présent et ne pas vous charger de pensées négatives sur ce qui vous attend. Cela vaut la peine d'apprendre à apprécier chaque instant que vous vivez et à profiter des petites choses. Des détails apparemment insignifiants peuvent considérablement améliorer votre humeur et améliorer votre bien-être.

Il faut également se rappeler que certaines caractéristiques du mode de vie peuvent aggraver considérablement la condition..

  1. Consommation fréquente de boissons alcoolisées, tabagisme.
  2. Manque d'activité physique. Le manque d'exercice peut également affecter la santé.
  3. Utilisation à long terme d'antibiotiques ou d'autres médicaments puissants.
  4. Utilisation de médicaments sans prescription médicale. En outre, vous ne devez pas abuser de l'utilisation de remèdes populaires..
  5. Régimes épuisants ou suralimentation.
  6. Manque de certaines vitamines et minéraux dans le corps.

La chair de poule circule sans raison seulement à première vue - en fait, il y a des raisons à l'apparition de tout symptôme. Dans les cas graves, avec des tentatives infructueuses pour faire face au problème par vous-même, il est recommandé de contacter un psychothérapeute.

Si la sensation de chair de poule est trop intense et s'accompagne de symptômes tels que gonflement, maux de tête, détérioration de la vision et de la mémoire, vous devez immédiatement consulter un médecin et subir l'examen prescrit..

"alt =" Quelle est la raison de la sensation constante de se glisser sous la peau? ">

Chair de poule, corps, tête, jambes: causes, diagnostic

Chaque cellule du corps humain a une connexion avec le système nerveux - sa partie ancienne, que nous ne contrôlons pas, et le jeune cortex, qui distribue les commandes de la conscience. La communication est réalisée à l'aide de fibres nerveuses, et elles peuvent exister normalement si elles ne sont pas soumises à une pression de l'extérieur et ne sont pas affectées de l'intérieur. Lorsqu'une telle situation se produit, elle se manifeste par une sensation de chair de poule qui coule sur la peau. Ensuite, ce symptôme n'est associé à l'expérience d'aucune émotion et ne disparaît pas après le passage à une autre pensée..

Que peut signifier telle ou telle localisation de ces sensations désagréables, et quelle est la durée de "courir la chair de poule" à propos de quoi, nous analyserons plus en détail.

Types et mécanisme de la «chair de poule»

La sensation de picotements et de picotements rampants en médecine est appelée "paresthésies". Ils apparaissent en réponse à une irritation des terminaisons nerveuses, du cerveau ou de la moelle épinière. La nature de ce phénomène est la suivante: plusieurs signaux différents non connectés arrivent à la terminaison nerveuse sensible en même temps, se superposant les uns sur les autres. En conséquence, le nerf ne sait pas comment réagir correctement à cette diversité et «active» des engourdissements, des brûlures, des «frissons» ou des picotements.

Les paresthésies sont généralement ressenties sous la zone irritée du nerf. Peut être accompagné de "chair de poule" - "boutons" dans la zone de croissance des poils, qui est un analogue du plissement des cheveux ou des aiguilles chez les animaux.

Les paresthésies peuvent être:

  1. temporaire, survenant en position assise dans une position inconfortable, gelée, excitation sexuelle, sensation d'euphorie en écoutant de la musique ou lorsque des émotions négatives apparaissent. Ils sont généralement décrits comme la «chair de poule» et disparaissent lorsque l'irritant cesse d'agir. Ne sont pas accompagnés de convulsions, de douleurs ou de troubles sensoriels;
  2. chronique, récurrente. Ils sont des signes d'une maladie et peuvent être accompagnés de deux types de symptômes:
    • indiquant des dommages à la fibre nerveuse. Ce sont: un engourdissement dans les membres ou seulement dans les doigts, une sensation de picotement, la chair de poule. Parfois, des contractions locales (convulsions) se développent ici;
    • indiquant la défaite de ces nerfs associés aux vaisseaux de cette zone. Cela se traduit par: la pâleur de la peau, la détérioration de la température et la sensibilité à la douleur, sa température fraîche, la chute des cheveux.

Les paresthésies transitoires (temporaires) sont une variante de la norme et ne nécessitent pas d'intervention médicale. Si la "chair de poule" coule sans effet visible sur la peau, il est impératif de rechercher leur cause et de l'éliminer.

Quelles maladies provoquent des paresthésies

Les causes des frissons sont multiples. Commençons par les lister sous forme de liste:

  • ostéochondrose;
  • dommages aux fibres nerveuses de diverses localisations - neuropathie;
  • taux de glucose sanguin élevés;
  • malnutrition des fibres nerveuses dans le diabète sucré, intoxication, y compris l'intoxication chronique à l'alcool - polyneuropathie;
  • faibles taux sanguins de calcium ou de magnésium;
  • lésion des fibres nerveuses;
  • dommages aux fibres nerveuses avec des anticorps;
  • varices;
  • migraine;
  • Syndrome de Raynaud;
  • athérosclérose des vaisseaux artériels;
  • apport insuffisant en vitamines B1, 6, C;
  • arthrite;
  • syndrome des jambes sans repos;
  • tumeurs des fibres nerveuses;
  • une tumeur dans le lobe pariétal du cerveau;
  • maladie vasculaire auto-immune - vascularite;
  • insuffisance de la fonction des glandes parathyroïdes - hypoparathyroïdie;
  • neurasthénie;
  • endartérite oblitérante;
  • sclérose en plaques;
  • la névralgie du trijumeau;
  • accident vasculaire cérébral;
  • prendre certains médicaments;
  • zona;
  • rage;
  • hyperkératose folliculaire;
  • pénétration de la masse de comblement dans le canal dentaire avec le nerf vivant;
  • lésions nerveuses lors de l'extraction dentaire.

Si la «chair de poule» est appelée manifestations externes - «chair de poule», sans aucun autre symptôme, alors cette pathologie est appelée hyperkératose folliculaire.

Ici, en raison d'une malnutrition de la peau ou de son irritation constante, la couche supérieure de la peau est excessivement épaissie et la bouche des follicules pileux s'enflamme. Les dermatocosmétologues traitent la pathologie avec divers agents locaux et systémiques.

Chair de poule, mains et pieds

De nombreuses maladies sont accompagnées de ce symptôme. Examinons les principaux plus en détail.

Hypovitaminose B1

La vitamine B1 est nécessaire au fonctionnement normal du système nerveux. Il est impliqué dans la production d'acétylcholine - une substance qui permet à l'influx nerveux d'atteindre le muscle, les intestins, la glande sudoripare, le cœur - et de lui transmettre son commandement. Son apport insuffisant en nourriture ou l'accélération de sa décomposition conduit à:

  • une sensation de rampement sur les jambes et les bras;
  • irritabilité;
  • mal de crâne;
  • déficience de mémoire;
  • constipation;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • douleur au cœur;
  • gonflement;
  • essoufflement;
  • parfois - même paralysie et insuffisance cardiovasculaire.

De tels symptômes nécessitent un diagnostic et un traitement précoces: l'introduction de la vitamine thiamine synthétique et la correction de l'alimentation.

Hypoparathyroïdie

Il s'agit d'une fonction réduite des glandes parathyroïdes, dans laquelle le taux de calcium dans le sang diminue. Il se manifeste non seulement par la chair de poule dans les membres, mais aussi:

  • contractions douloureuses des muscles des extrémités, du corps et du visage: la main est portée sur le corps, elle «plie» dans les articulations du poignet et du coude, les coins de la bouche tombent, les paupières tombent de moitié, le corps se penche en arrière;
  • la déglutition est paroxystique;
  • il y a une douleur lancinante dans l'abdomen;
  • il peut y avoir des vomissements, de la diarrhée;
  • un évanouissement se produit;
  • la vision crépusculaire est altérée;
  • "oreilles de pions;
  • il y a des douleurs et des interruptions dans le cœur;
  • les cheveux deviennent plus fins, le nombre de tiges de cheveux qui tombent augmente;
  • la peau pèle;
  • un grand nombre de dents sont touchées par les caries;
  • les ongles deviennent ternes;
  • en cas d'absence prolongée de traitement, la cataracte se développe.

Diminution des niveaux de calcium

Ici, les mêmes symptômes se développent que dans l'hypoparathyroïdie, mais ils ne sont pas si prononcés, ils se déroulent plus facilement. Souvent, la pathologie ne se manifeste que par des spasmes douloureux des muscles des membres et du visage, qui suivent immédiatement la chair de poule, une augmentation du rythme cardiaque, des tremblements et des vomissements récurrents. Avec une teneur extrêmement faible de cet électrolyte dans le sang, des difficultés respiratoires peuvent se développer jusqu'à ce qu'elle s'arrête, cambrure douloureuse de tout le torse.

Faible taux de magnésium dans le sang

Cette condition se manifeste:

  • la faiblesse;
  • manque d'appétit;
  • nausées Vomissements;
  • tremblement du corps ou des muscles individuels;
  • des convulsions peuvent survenir dans lesquelles tout le corps se contracte ou se plie. Ceci est le plus courant chez les enfants..

Prendre des médicaments

L'apparition de la chair de poule peut être causée par la prise de médicaments tels que: «Ofloxacin», «Protionamide», «Isonazid», «Cycloserine», des médicaments contre l'épilepsie et une baisse de la tension artérielle.

Les arythmies

En cas de développement de troubles du rythme paroxystique (paroxystique), une personne peut noter:

  • "Chair de poule" qui traverse le corps;
  • frissons à température corporelle normale.

Un état similaire dure dix minutes ou plus; se développe le plus souvent la nuit.

Attaque cérébrale

Une paralysie ou une immobilité partielle des membres d'un côté peut être précédée d'une sensation d'engourdissement et de rampes de course, parfois du côté opposé. Il y a aussi mal de tête, il peut y avoir une perte de conscience à court ou long terme, des symptômes focaux sont observés: asymétrie faciale, largeur différente des fentes oculaires, incapacité à parler ou à comprendre la parole.

Dommages au lobe pariétal du cerveau

Une tumeur ou une encéphalite qui se développe dans le lobe responsable de la sensibilité s'accompagne d'autres symptômes: l'incapacité à effectuer des actions complexes, ne pas reconnaître les objets si vous fermez les yeux et les ressentez avec vos mains, perte de la capacité d'écrire. Il peut également y avoir une perte de la moitié du champ visuel et une perte du sens de son propre schéma corporel.

Le syndrome de Guillain Barre

Cette condition survient après une infection virale passée (principalement rhume et herpès), ou intestinale, causée par la bactérie Campylobacter ou des entérovirus.

Ici, dans la période de 5 à 21 jours après la maladie, des anticorps se forment contre certaines zones des racines des nerfs spinaux. Cela se manifeste par l'apparition d'une sensation de rampement sur les jambes, progressivement la gamme des mouvements diminue ici, la sensibilité est perturbée. Le processus peut apparaître immédiatement sur les mains. Il peut capturer un certain volume, mais il peut se propager vers la poitrine. Le dernier symptôme est très dangereux, nécessite une hospitalisation urgente en unité de soins intensifs, car il peut évoluer jusqu'à l'arrêt respiratoire.

Blessure à la tête

Un cerveau meurtri peut provoquer la chair de poule d'un ou des deux côtés. Après cela, une perte de sensibilité peut se développer..

Zona

La maladie est causée par le même virus que la varicelle; se produit chez ceux qui l'ont déjà eu une fois. Il se manifeste par l'apparition de la chair de poule dans la projection de n'importe quel nerf, mais le plus souvent - l'un des nerfs intercostaux. La chair de poule précède ici l'apparition de rougeurs, sur lesquelles apparaissent bientôt des bulles au contenu transparent. La zone touchée cuit et fait mal.

Sclérose en plaques

Il s'agit d'une pathologie auto-immune, lorsque leurs propres anticorps commencent à attaquer la gaine de la plupart des fibres nerveuses, à la suite de quoi ces dernières deviennent «exposées» et commencent à se décomposer. Il n'y a pas de séquence ou d'algorithme clair pour les dommages aux fibres, il est donc difficile de reconnaître la maladie.

Le plus souvent, cela commence par une détérioration de la vision d'un œil, une sensation de corps étranger dans celui-ci, l'apparition de contours flous des objets en question. Cet état dure environ une semaine, puis passe par lui-même, mais pas complètement. Par la suite, le symptôme se reproduira. Peu à peu, cela entraîne une violation du mouvement coordonné des yeux, un changement de la réaction normale des pupilles à la lumière. Habituellement, après cela, la chair de poule et la douleur apparaissent sur le visage, ce qui est à la base du diagnostic de «névrite du nerf facial» ou de «névralgie du trijumeau». Plus tard, un manque de coordination se développe, un changement d'écriture, un tremblement transitoire des objets.

En outre, les manifestations initiales de la maladie comprennent la chair de poule, des brûlures, un engourdissement ou un resserrement de la peau qui se produit n'importe où sur le corps. Il passe tout seul et ne sert souvent pas de raison pour contacter un neurologue ou un thérapeute.

Polyneuropathie

Cette maladie est caractérisée par des lésions du système nerveux périphérique dues à des intoxications (y compris des substituts d'alcool), des troubles métaboliques (principalement dans le diabète sucré). Il est dangereux en ce que la déconnexion des nerfs, à partir de parties éloignées du tronc (doigts et orteils), se propage de plus en plus près des muscles respiratoires, et peut également utiliser les nerfs qui commandent la contraction des muscles responsables de la respiration.

Les polyneuropathies se manifestent par une détérioration de l'activité motrice des jambes et des mains, à commencer par les doigts, l'apparition de la chair de poule et un engourdissement dans ces zones, une "déconnexion" progressive de la sensibilité dans les zones de chaussettes et de gants.

Chair de poule sur le visage et les mains

Si la peau du visage et des mains rampe, cela peut être l'une des pathologies suivantes.

Migraine

Au départ, la chair de poule apparaît sur le visage (en particulier autour de la bouche) et les mains, puis le mal de tête se développe principalement dans la moitié de la tête. Dans ce cas, la paresthésie doit être considérée comme une aura de migraine - une condition précédant une crise de douleur.

Gonflement ou inflammation du lobe frontal du cerveau

Un changement de personnalité (une personne ne devient «pas la même chose que d'habitude») simultanément avec des lèvres et des doigts effrayants peut indiquer une lésion du lobe frontal. Seul un neurologue peut réfuter un tel diagnostic, parfois uniquement sur la base d'une IRM du cerveau..

Chaire de poule

Si la chair de poule vous coule à l'arrière de la tête, cela peut être:

  • Neuropathie du nerf occipital supérieur. En même temps, la chair de poule, des engourdissements et des picotements se font sentir dans l'occiput jusqu'à la couronne de la tête; il y a ici une sensibilité accrue ou diminuée. Vous pouvez trouver des points douloureux à l'arrière de la tête.
  • Neuropathie du plexus cervical avec compression de ses nerfs sensibles. Ici, à l'arrière de la tête, du cou, de la ceinture scapulaire et derrière l'oreille, des douleurs et la chair de poule se font sentir..
  • Accident ischémique transitoire (microstroke). Dans ce cas, la sensation de picotement est ressentie pendant 1 à 2 heures, puis disparaît, ne laissant aucun changement focal..
  • La paralysie de Bell. Tout d'abord, la chair de poule est ressentie sur le visage d'un côté, après quoi une faiblesse musculaire apparaît de ce côté, puis elles cessent complètement de fournir un mouvement d'un côté de la bouche et des muscles du visage..

Chaire de poule

Si vous remarquez que vous rampez sur votre bras, veuillez noter: cela peut être dû aux raisons suivantes.

Syndrome du muscle scalène antérieur

Lorsque ce muscle est surmené, ce qui est causé par la compression du tronc inférieur du plexus brachial et de l'artère sous-clavière, des douleurs et la chair de poule sont notées dans la main - de l'épaule au petit doigt et à l'annulaire. Lorsque vous tournez la tête, la douleur irradie vers l'arrière de la tête et de la poitrine. La main peut être engourdie, froide et la peau devient pâle ou plus bleuâtre.

Syndrome du plexus brachial

Elle se caractérise par une altération des mouvements de la main, la chair de poule et une diminution de la sensibilité de la partie de la main située sur le côté du petit doigt..

Maladie de Raynaud

Il se manifeste par un coup de froid et un blanchiment des doigts. La chair de poule rampe dessus, les doigts deviennent d'abord bleus et commencent à faire mal, puis leur peau devient rouge et la douleur diminue. Souvent, non seulement les doigts, mais aussi les pieds sont affectés..

Ostéochondrose, traumatisme, spondylolisthésis ou tumeur de la moelle épinière cervicale

Ces maladies se caractérisent non seulement par l'apparition de chair de poule dans les mains, mais aussi par des douleurs dans les muscles des mains, une diminution progressive de la force de leurs muscles et une détérioration de la température et de la sensibilité à la douleur dans les mains. Si un processus pathologique (tumeur, œdème ou vertèbres) est comprimé et que les vaisseaux vont au cerveau, des étourdissements, une déficience auditive ou visuelle seront notés.

Myosite des muscles cervicaux

La chair de poule s'accompagne de douleurs au cou. Ces symptômes sont pires dans une certaine position du cou. En savoir plus sur la myosite.

Syndrome costoclaviculaire

C'est le nom de la compression des vaisseaux et des nerfs du plexus brachial, qui se produit en position verticale si la ceinture scapulaire est tirée vers l'arrière et vers le bas (par exemple, lors du transport d'un lourd sac à dos). Dans ce cas, la douleur lors de la prise de position au garde-à-vous, accompagnée de la chair de poule, se développe le long de la face interne de la main et de l'avant-bras..

Neuropathie nerveuse musculo-cutanée

Ce nerf donne des commandes à de nombreux muscles de l'épaule, y compris les biceps, lorsqu'il atteint l'avant-bras, il se divise en branches antérieure et postérieure. Si le nerf est pincé au niveau du pli ulnaire, une douleur survient à cet endroit, qui irradie sur le côté de l'avant-bras et s'accompagne d'une sensation de brûlure et de chair de poule. La douleur s'intensifie avec la flexion-extension du coude, tournant l'avant-bras vers l'intérieur et vers l'extérieur.

Compression du nerf médian dans la fosse axillaire

La pathologie survient principalement lors du port de poids contre la fosse axillaire, ainsi que lorsque les époux dorment ensemble lorsque la tête de l'un d'eux est sous la main de l'autre.

Ici la chair de poule coule dans la paume de la main, la douleur et le dysfonctionnement ne sont pas accompagnés au début. Si une situation similaire avec compression se répète, le travail des muscles fléchisseurs de la paume et des muscles responsables de la flexion du pouce et de l'index se détériore. La paume perd sa sensibilité; les muscles qui forment l'éminence du pouce sont hypotrophiés.

Syndrome du canal intermétacarpien

C'est le nom de la condition lorsque le nerf est pincé par les têtes des os métacarpiens. Symptômes: engourdissement et chair de poule dans la zone des surfaces des doigts se faisant face, qui s'intensifient avec la flexion-extension des doigts.

Nerf pincé entre les têtes du muscle triceps

Causes de la maladie - blessure au dos de la main, fracture de l'humérus.

Symptômes: aggravation ou incapacité à redresser la main, si vous appuyez sur l'arrière de l'avant-bras, des douleurs et la chair de poule apparaissent près du pouce.

Compression de la branche dorsale du nerf ulnaire

Cela est dû à l'habitude de poser votre coude sur le bord de la table. La douleur survient à l'intérieur de la main. Si vous appuyez sur le début du poignet de son côté intérieur, la douleur s'intensifie, une sensation de chair de poule apparaît.

Chaire de poule

Le symptôme lorsque la chair de poule «coule» le long de la jambe est causé par diverses conditions. Considérons les principaux.

Neuropathie du plexus lombaire

Il apparaît en raison de la compression du plexus par des vertèbres lombaires supérieures altérées, des hématomes, des abcès, des phlegmons, des tumeurs dans cette zone.

Symptômes: douleur et chair de poule - dans le bas-ventre, dans la région pelvienne, sur la cuisse. Ils sont amplifiés lors de la levée d'une jambe tendue..

Varices

Les jambes, en particulier lorsqu'elles sont debout pendant une longue période et à la fin de la journée de travail, démangent, gonflent et ressentent de la lourdeur. Les veines dilatées et les réseaux vasculaires violets sont identifiés visuellement.

Syndrome des jambes sans repos

C'est le nom d'une affection causée par diverses raisons, lorsqu'il y a une sensation de brûlure, une sensation de picotement, une sensation de plénitude ou de compression dans les jambes, en raison de laquelle les membres inférieurs effectuent un mouvement réflexe fréquent de «chute».

Pour clarifier et éliminer la cause de telles sensations, ils se tournent vers un thérapeute et un neurologue..

Maladie de Bernhardt-Roth

  • chair de poule, brûlure, engourdissement, picotements de la zone de l'articulation de la hanche le long de la surface antérolatérale de la cuisse au genou;
  • la douleur et la chair de poule s'intensifient lors de la marche, disparaissent si vous êtes assis ou couché avec les jambes pliées;
  • si vous touchez la peau dans cette zone, cela fera mal, il y aura une sensation de chaleur, une injection;
  • la sensibilité est augmentée ici;
  • il peut y avoir à la fois une peau sèche et une transpiration accrue dans cette zone.

Après une ponction lombaire

Les blessures aux racines nerveuses lors d'une ponction lombaire peuvent entraîner des douleurs, une altération de la sensibilité des jambes et une faiblesse de leurs muscles.

Opérations sur la moelle épinière, les nerfs spinaux, la colonne vertébrale

Si, lors de l'intervention, des racines nerveuses ont été blessées, il y a:

  • chaire de poule;
  • faiblesse des muscles des jambes;
  • diminution de la sensibilité des jambes.

Maladie de Raynaud

Il se manifeste par l'apparition de douleur et de claquement de froid des doigts, puis les doigts deviennent bleus, ce qui s'accompagne d'une douleur accrue. Puis le vasospasme passe, les doigts deviennent rouges et la douleur et la chair de poule disparaissent.

Neuropathie du nerf fémoral

Elle peut être causée par une fracture des os pelviens avec hémorragie dans les muscles entourant ce nerf. Peut survenir si un nerf a été blessé lors de la ponction de l'artère fémorale, ou s'il a été comprimé par des ganglions lymphatiques ou un hématome localisé dans le pli de l'aine.

  • douleur - dans la région de l'aine;
  • se propage à la région lombaire, à la cuisse et au bas de la jambe le long de leur surface avant-interne;
  • ici la chair de poule est déterminée et la sensibilité est réduite;
  • la flexion-extension de la hanche et du genou peut être réalisée dans un volume trop faible;
  • monter les escaliers est particulièrement difficile.

Compression du nerf saphène

La chair de poule, la douleur et les troubles sensoriels sont définis à l'intérieur de la jambe du genou au gros orteil.

Rage

La maladie survient à la suite de la morsure d'un animal infecté, qui introduit le virus de la rage dans la plaie. La pathologie se manifeste par l'apparition de chair de poule dans la jambe mordue. Dans le développement ultérieur de la lumière, de l'eau et du son, la peur.

Chaire de poule

Ceci est typique pour:

  • frotter avec des prothèses dentaires;
  • changements de morsure résultant de l'extraction d'une ou plusieurs dents;
  • la galvanisation, lorsqu'un courant électrique se produit en raison du fait que les couronnes sont constituées de métaux différents;
  • entrer dans le canal du matériau de remplissage;
  • hypovitaminose B12;
  • lésions de la fibre sensible du nerf glossopharyngé;
  • inflammation de la membrane arachnoïdienne du cerveau;
  • ulcère peptique du système digestif supérieur;
  • maladies des organes ORL: sinusite, rhinite.

Chaire de poule

La chair de poule «coule» avec une pathologie de la colonne vertébrale, telle que la spondylose. Si les vertèbres de la colonne cervicale sont déformées, la chair de poule et la douleur seront ressenties dans le cou, la couronne et le haut du dos; ils augmentent avec certains mouvements. Si une symptomatologie similaire s'est développée dans la région thoracique, il s'agit très probablement d'une spondylose ou d'une ostéochondrose de la région thoracique. Enfin, avec les pathologies, lorsque les nerfs provenant de la région lombo-sacrée sont pincés, la chair de poule se fera sentir dans la région lombaire.

Algorithme d'analyse de l'état à l'apparition de la "chair de poule"

Avant de paniquer, rappelez-vous après quelles paresthésies sont apparues. Il est également important d'évaluer votre état le plus objectivement possible et de remarquer des symptômes complémentaires:

Radiographie ou tomodensitométrie de la colonne vertébrale dans la zone lésée

Examen par un médecin ambulancier, neurologue, tomodensitométrie du cerveau, réalisé sous la supervision d'un réanimateur

Mauvaise perméabilité artérielle: athérosclérose oblitérante ou endartérite oblitérante.

Il peut également y avoir une compression nerveuse

Chirurgien vasculaire, neurologue

Échographie Doppler des artères des membres (les deux).

Examen par un neurologue, vérification des réflexes tendineux, électroneurographie

Endocrinologue en collaboration avec un neurologue

Test sanguin pour le taux de sucre (glucose), le taux d'hémoglobine glyquée, l'électromio et l'électroneurographie

Thérapeute - pour adultes, pédiatre - pour enfants

Examen par un neurologue, détermination du taux de vitamines dans le sang

Détermination du calcium et du magnésium dans le sang

Tests rhumatismaux, cellules LE et autres tests prescrits par un rhumatologue

Examen par un neurologue, détermination de la sensibilité et des réflexes tendineux

Neuropathologiste, parfois avec des spécialistes des maladies infectieuses

Examen par un neurologue, détermination de la sensibilité et des réflexes tendineux

IRM du cerveau

Puis la chair de poule est apparueOù se sentent-ilsSymptômes supplémentairesQu'est ce que ça pourrait êtreQuel médecin contacter
Comment confirmer
Après une blessure à la colonne vertébraleDans la zone des membresEngourdissement, sensibilité réduite et mouvements des membres. Avec une blessure à la colonne cervicale, il peut y avoir des étourdissements, une altération de la coordination. Pas de "chair de poule"Fracture, fracture-luxation des vertèbres
Sans raison, mais plus souvent - si une personne souffre de thrombose, d'arythmies, d'hypertensionDans la zone de la moitié du corpsSensibilité soudainement médiocre et incapacité à déplacer le bras et la jambe d'un côtéAccident vasculaire cérébral
Sans raison apparenteDans la zone des membres, mais pas sur un côté du bras ou de la jambe, mais en saisissant soit le pied (main), soit le pied et la jambe inférieure (main et avant-bras), soit le membre entierEngourdissement, pâleur de la peau, diminution de la température locale, perte ou diminution de la pousse des poils à la place de la sensation de «chair de poule»
Avec une consommation d'alcool fréquenteDans la région des membres (inférieurs, supérieurs ou tous)Le mêmePolyneuropathie alcooliqueExamen par un neurologue, contrôle des réflexes tendineux
Après une blessure au bras / jambeDans la zone de blessure, au-dessus et au-dessous du site d'impactSensation de «chair de poule», diminution ou augmentation de la sensibilité au froid / à la chaleur, faiblesse musculaire uniquement dans ce membreLésion des fibres nerveusesExamen du neurologue
Après avoir travaillé avec des peintures ou des métaux lourdsJambes, mains"Chair de poule" sur les membres (plus souvent - les jambes), tandis que la sensibilité dans la zone des chaussettes diminue et que les muscles s'y affaiblissent. Une faiblesse et une diminution de la sensibilité peuvent également être observées sur les mains, dans la zone des gants, s'étendant le long des bras / jambes vers le corpsPolyneuropathie toxiqueExamen par un neurologue, détermination de la sensibilité et des réflexes tendineux
Si vous souffrez de diabèteDans la zone des deux ou quatre membres"Chair de poule" sur les jambes / bras, diminution de la sensibilité, faiblesse musculairePolyneuropathie diabétique
Sans raison apparenteDans la zone des membres inférieurs / supérieurs ou des 4 membresChangements de température et sensibilité à la douleur, refroidissement de la peau, faiblesse musculaireCarence en vitamines (probablement B1)
Pendant la grossesseDans la zone des jambesIl y a des signes de grossesse. Des crampes nocturnes peuvent survenirManque de magnésium ou de calcium
Sans raison apparenteTant sur le corps que sur les membresUne température constamment basse qui ne diminue pas avec un traitement antibiotique, mais passe d'elle-même. Souvent - des taches sur la peau, il peut y avoir un "motif de maillage". Perdre du poids. Douleur dans les muscles, les articulationsVasculite
Dans le contexte du même type de travail effectuéDans une zone séparée du membre (moins souvent - le corps)Douleur dans ce domaine, violation de la sensibilité, "chair de poule". Traverser le tempsPincement ou inflammation d'une fibre nerveuse individuelle
Après avoir subi un rhume, une infection intestinale, une vaccination, une intervention chirurgicaleÇa commence par les pieds, ça peut s'arrêter là, ça peut monter, capturer les jambes, les cuisses, les mains, les avant-bras. La respiration, la déglutition et la régulation du tonus vasculaire peuvent être altéréesEngourdissement, perte de sensation, faiblesse musculaire, altération du mouvement des membres ou de leurs parties, jusqu'à la paralysie, qui peut être traitée lorsqu'elle est commencée en temps opportun Lorsque les membres s'immobilisent, les creeps disparaissentPolyneuropathie infectieuse-allergique (syndrome de Guillain-Barré ou syndrome de Guillain-Barré-Landry)
Soit sans raison, soit après avoir souffert d'ARVIDans n'importe quelle zone, mais plus souvent - entre les côtesDes bulles de type varicelle sont observées dans la zone touchée. Il s'accompagne également d'une sensation de brûlure, de douleurs lors de la respiration.ZonaInfectionniste en collaboration avec un neurologue
Sans raison apparenteMains, visage, boucheAprès avoir couru la chair de poule, il y a un mal de tête, généralement dans un côté de la têteMigraine avec auraExamen par un neurologue
Après une hypothermieZone du visage séparéeDouleur dans cette zone, yeux larmoyants, transpiration accrue de ce côtéLa névralgie du trijumeauExamen par un neurologue
Après avoir été mordu par un animalSur le site de la morsureAugmentation de la sensibilité de cette zone, sensation de "contraction" musculaire, photophobie, hydrophobieRageLe diagnostic est fait d'après l'examen d'un spécialiste des maladies infectieuses / rabiologue
Sans raison apparenteDans n'importe quel domaineIl s'accompagne d'un ensemble complètement différent de symptômes neurologiques: maux de tête, troubles de la coordination, diminution de la vision, perte de sensibilité de toute partie de la peau du visage, des membres, du troncSclérose en plaques, certaines maladies mitochondrialesIRM du cerveau et de la moelle épinière cervicale avec contraste, électroneurographie, tests de laboratoire, qui seront prescrits par un neuropathologiste après examen
Sans raison apparenteLa "chair de poule" apparaît paroxystique sur n'importe quelle partie du corps, dont la localisation peut changer. Ils sont le plus souvent ressentis à l'arrière de la tête.Perception déformée de ses propres parties du corps, manque de reconnaissance des objets, incapacité à effectuer des mouvements complexes, perte de la capacité de compter et de résoudre des exemples arithmétiques. Il peut y avoir une perte de champ visuelDommages (plus souvent - une tumeur) du lobe pariétal du cerveau
Après hypothermie de la tête, surcharge des muscles du cou. Peut-être sans raison apparenteÀ l'arrière de la têteDes douleurs sévères à l'arrière de la tête telles que «ennuyeux», «tir» se produisent lors des attaques. Dans la période interictale, une douleur sourde à l'arrière de la tête peut persister. Vous pouvez trouver des points à l'arrière de votre tête qui exercent une pression pour augmenter la douleur et la chair de pouleNévralgie occipitaleExamen du neurologue

Si la chair de poule:

  • courir dans la zone locale, en particulier dans la zone des membres,
  • altération de la conscience, de la vision, de la respiration, de la déglutition, ceci n'est pas accompagné,
  • ne monte pas aux voies respiratoires,

il peut s'agir de l'une des multiples neuropathies nerveuses. Un tel diagnostic est posé par un neurologue sur la base d'un examen de routine du patient. Nous ne listerons pas tous les diagnostics dans le tableau, d'autant plus que leur traitement est le même..

Il convient également de noter ces informations importantes concernant la paresthésie:

  1. plus la zone de la chair de poule est basse (près des orteils), plus la pathologie est située près du coccyx;
  2. une grande surface de chair de poule en cours d'exécution, allant d'une grande articulation (de la hanche ou de l'épaule) aux doigts, indique une pathologie de la colonne vertébrale, tandis que l'inverse (des doigts vers le haut) indique des lésions nerveuses;
  3. si la sensibilité est perturbée, la douleur apparaît et la chair de poule s'écoule dans une petite zone entre la main (pied) et l'épaule (cuisse), il est fort probable qu'une petite fibre nerveuse soit endommagée (comprimée);
  4. douleur qui accompagne la chair de poule
  5. la chair de poule et la sensibilité réduite sont particulièrement dangereuses chez les patients atteints de diabète sucré, ainsi qu'après avoir souffert d'un intestin ou d'un rhume;
  6. l'anxiété et une visite urgente chez un neurologue devraient provoquer des états lorsque, avec la chair de poule, il s'avère que la zone touchée ne distingue pas avec quel objet - pointu ou contondant - l'a touchée, et ne fait pas non plus de distinction entre l'eau chaude et froide;
  7. il est nécessaire de consulter un neurologue ou un chirurgien vasculaire si la peau, où coulent la chair de poule, est devenue pâle, est devenue froide et qu'il y a peu de cheveux pâles dessus.

Qu'est-ce qui peut donner la chair de poule aux enfants

La chair de poule chez les enfants peut être causée par:

  • Le syndrome de Guillain Barre;
  • polyneuropathie d'intoxication (due à la diphtérie ou à un empoisonnement);
  • encéphalite avec lésions de la région pariétale;
  • syndrome du muscle scalène dû à une côte accessoire;
  • neuropathies dues à un spasme musculaire;
  • vascularite;
  • arthrite;
  • prendre certains médicaments;
  • la spondylose;
  • manque de vitamines B;
  • hypocalcémie ou hypomagnésémie.

Causes de la chair de poule, méthodes de diagnostic et de traitement

La chair de poule est une sensation de picotement qui se produit en réponse aux terminaisons nerveuses, à la moelle épinière ou au cerveau et à une irritation. La chair de poule ou les paresthésies se développent comme suit: lorsque plusieurs signaux arrivent à la fois aux terminaisons nerveuses sensibles, qui ne sont pas connectées les unes aux autres, ils sont superposés. Pour cette raison, le nerf ne peut pas répondre correctement à un signal spécifique et comprend des brûlures, une sensation d'engourdissement, des picotements et des creeps..

En règle générale, le patient ressent un fluage courant sous la partie du nerf qui est irritée. Parfois, la chair de poule apparaît dans la zone touchée - des boutons dans la zone de croissance des poils sur la peau. La sensation peut être de courte durée, provoquée par une position assise inconfortable ou une hypothermie, ou constante, régulière - en raison d'un certain nombre de maladies et de troubles. Si une sensation désagréable se reproduit périodiquement, c'est une raison pour contacter un thérapeute et subir un diagnostic.

Le contenu de l'article

  • Causes de la chair de poule
  • Types de chair de poule
  • Méthodes de diagnostic
  • Quel médecin contacter
  • Traiter la chair de poule
  • Effets
  • Prévention de la chair de poule

Causes de la chair de poule

La chair de poule et la chair de poule sont associées à:

  • un manque de vitamine B1, dans lequel il y a des violations dans la production d'acétylcholine - une substance nécessaire pour qu'une impulsion nerveuse pénètre dans les muscles et les organes internes;
  • hypoparathyroïdie - une diminution de la fonction des glandes parathyroïdes et une baisse de la concentration de calcium dans le sang;
  • manque de calcium - une pathologie associée à un manque d'oligo-élément et se déroulant sous une forme plus douce que l'hypoparathyroïdie;
  • arythmie - troubles du rythme paroxystique, dans lesquels la chair de poule est accompagnée de frissons à température corporelle normale;
  • accident vasculaire cérébral, dans lequel avant la paralysie d'une certaine partie du corps, il se sent engourdi et roule la chair de poule.

Les frissons sur les mains et le visage sont associés à moins de pathologies:

  • migraine, dans laquelle une sensation de picotement précède le développement d'un mal de tête;
  • un processus inflammatoire ou une croissance d'une tumeur oncologique dans le lobe frontal du cerveau, dans lequel, simultanément avec un engourdissement et des picotements des lèvres et des doigts, la personnalité du patient change.

Types de chair de poule

En fonction de la durée de la manifestation de l'engourdissement et de la sensation de fluage en cours d'exécution, les types suivants de réactions de terminaisons nerveuses sont distingués:

Temporaire

Ils apparaissent lors d'une position assise prolongée dans une position inconfortable, d'une hypothermie, de sensations agréables à l'écoute de musique, d'excitation, de peur ou de manifestation d'autres émotions négatives. Ils se manifestent sous la forme d'inconfort mineur, ne sont pas accompagnés de convulsions, de douleurs et de troubles sensoriels. Ils ne durent pas longtemps et passent le plus souvent en quelques minutes après que le facteur irritant cesse d'agir sur le corps.

Chronique

  • Ils réapparaissent périodiquement et se présentent sous une forme plus sévère - avec deux types de symptômes associés:
  • une sensation de picotement et des crampes locales, qui apparaissent lorsque la fibre nerveuse est endommagée;
  • diminution de la sensibilité, pâleur et température cutanée basse, perte de cheveux locale avec lésions nerveuses associées aux vaisseaux d'une certaine zone.

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic d'engourdissement dépend de l'emplacement de l'inconfort et des facteurs qui précèdent leur apparition. Par exemple, si un inconfort est apparu après une blessure au dos, cela peut indiquer une fracture ou une luxation des vertèbres, et vous devez contacter un neurologue. Les paresthésies sur fond de pâleur de la peau sont caractéristiques d'une mauvaise perméabilité artérielle, d'une endartérite oblitérante ou d'une athérosclérose et nécessitent une référence à un neurologue ou à un chirurgien vasculaire. Des sensations désagréables dans les membres avec faiblesse musculaire et diminution de la sensibilité se produisent avec la polyneuropathie diabétique - dans ce cas, vous devez contacter un endocrinologue.

Si vous ne savez pas quel spécialiste spécialisé contacter, prenez d'abord rendez-vous avec le thérapeute de la clinique CMR. Le médecin notera les plaintes et les conduira chez un médecin spécialisé qui prescrira des tests et des diagnostics matériels:

Chair de poule et autres symptômes: éruption cutanée, fièvre, frissons, causes

Tout le contenu iLive est examiné par des experts médicaux pour s'assurer qu'il est aussi précis et factuel que possible.

Nous avons des directives strictes pour la sélection des sources d'informations et nous ne relions que des sites Web réputés, des institutions de recherche universitaires et, si possible, des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études.

Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

  • Code CIM-10
  • Épidémiologie
  • Les raisons
  • Symptômes
  • Complications et conséquences
  • Diagnostique
  • Diagnostic différentiel
  • Traitement
  • Qui contacter?
  • La prévention
  • Prévoir

Dans les moments de forte excitation émotionnelle, le corps humain peut se couvrir pendant une courte période d'une éruption cutanée inhabituelle, accompagnée de démangeaisons et de picotements. En termes médicaux, ce phénomène s'appelle la paresthésie, et les gens disent que la chair de poule traverse le corps. Mais en fait, les sensations lors de la paresthésie sont similaires à celles qui apparaissent chez les insectes qui courent autour du corps, tandis que l'apparence de la peau ressemble plutôt à la peau plumée d'une oie. D'où un autre nom pour ce phénomène - la chair de poule.

Code CIM-10

Épidémiologie

Selon les statistiques, toute personne capable d'éprouver des sentiments et des émotions a eu la chair de poule au moins une fois. Hélas, ce symptôme n'est pas toujours aussi anodin qu'il n'y paraît à première vue. Le fait est que parfois la sensation de ramper dans le corps n'est pas associée à l'influence d'un facteur sensoriel, de température ou de douleur, mais à une sorte de pathologie de la santé.

Les raisons de la sensation de chair de poule

La réponse à la question de savoir pourquoi le corps est couvert de chair de poule est assez profonde, à l'origine même du développement humain. Selon la théorie évolutionniste de Darwin, l'homme n'est rien de plus qu'un animal plus développé à tous égards. Cela signifie qu'il a les mêmes réflexes que les autres animaux. De nombreuses réactions du corps ont disparu car inutiles, tandis que d'autres peuvent de temps en temps se rappeler.

Qu'est-ce que la chair de poule? Il s'agit de l'apparition de boutons sur la peau dans la zone du follicule pileux, à cause desquels le poil lui-même s'élève et devient perpendiculaire à la peau, ressemblant au poil élevé des animaux. Dans le règne animal, cette réaction est défensive. Rappelez-vous au moins un hérisson ou un chat, qui pendant un certain temps semblent grossir et semblent plus redoutables.

Une personne aux cheveux maigres n'a pas besoin d'une telle réaction. Néanmoins, dans les moments de forte explosion émotionnelle ou d'exposition au froid, le corps est parfois perdu, ne sachant pas comment répondre à un facteur irritant aussi puissant, et rappelle une réaction protectrice, qui, bien qu'elle ait perdu de son importance au cours du processus d'évolution, est restée dans la mémoire biologique..

Une réaction similaire peut se produire lorsqu'une personne vit des expériences émotionnelles fortes (cela peut être du plaisir ou de l'horreur, une excitation intense ou une excitation sexuelle), se fige ou ressent une douleur soudaine. L'apparition de sensations spécifiques est associée à une forte libération d'une grande quantité d'adrénaline dans le sang, qui à son tour est considérée comme le neurotransmetteur le plus puissant. Il contribue au rétrécissement des vaisseaux de la peau et tonifie les muscles autour du follicule pileux, ce que l'on voit sous la forme de la formation de petits tubercules dans la zone de croissance des cheveux.

Étant donné que presque toutes les réactions corporelles sont contrôlées par le système nerveux (et en particulier le cortex cérébral, qui effectue à la fois des réactions conscientes et subconscientes), l'impact de facteurs négatifs sur celui-ci peut avoir une réponse sous forme de chair de poule, même à des températures normales et un état émotionnel stable. Ces irritants comprennent les traumatismes crâniens et corporels, la compression nerveuse, l'hypoxie tissulaire..

Il est souvent difficile de tracer la ligne entre les réponses physiologiques et pathologiques. Même les plus petites nuances jouent ici un rôle. Prenez, par exemple, la chair de poule en se touchant. Toucher des zones du corps particulièrement sensibles ou exercer une pression sur les points réflexes peut provoquer cette réaction. Cependant, toucher n'importe quelle partie de la peau de votre proche vous donne également la sensation que la chair de poule coule sur tout votre corps. Si dans le premier cas il s'agit uniquement d'irritation locale des terminaisons nerveuses, dans le second cas, la sphère émotionnellement sensible est également impliquée..

Mais qu'en est-il du cas si la chair de poule épineuse provient du contact d'un étranger, envers qui la personne ne ressent pas de sentiments élevés ou de peur? Ici, très probablement, une réaction pathologique associée à la névrose se produit, à la suite de laquelle le système nerveux réagit très brusquement à tout stimuli. La chair de poule constante lorsque vous touchez votre propre peau peut également être attribuée à une réaction névrotique.

La chair de poule peut également être observée chez les personnes particulièrement chatouilleuses. Cela vaut la peine de les chatouiller derrière l'oreille, et la chair de poule se dispersera sur tout le corps, en réponse à l'irritation des terminaisons nerveuses.

Mais d'un autre côté, les chatouilles (comme on appelle parfois les démangeaisons sur la peau) et la chair de poule sont des symptômes de paresthésie (troubles de la sensibilité), dont les causes résident souvent dans une certaine pathologie de la santé..

Causes pathologiques de la sensation de chair de poule

Si une personne émotionnellement calme, non exposée au froid ou à la chaleur, a périodiquement la chair de poule, c'est déjà une raison de réfléchir à ce à quoi la réaction inadéquate du système nerveux est liée et à ses causes. Après tout, la chair de poule à la surface du corps peut indiquer certaines violations à l'intérieur de celui-ci, qui ne disparaissent pas ainsi que la chair de poule elles-mêmes..

Carence en vitamines. L'une des raisons les plus courantes de l'apparition d'un tel symptôme peut être appelée une carence en vitamines banale. Une carence en vitamines B (B1, B2, B6, B12) entraîne des dysfonctionnements du système nerveux, car sa fonctionnalité dépend en grande partie de l'équilibre de ces vitamines..

Avec un manque de vitamines B, C et D, l'immunité locale en souffre également. La peau perd ses propriétés protectrices et devient sujette aux irritations. Les vaisseaux perdent leur élasticité et éclatent, ce qui entraîne une altération de la circulation sanguine et une détérioration de l'apport sanguin à divers tissus, ce qui provoque une hypoxie. Dans ce cas, le cerveau et le système nerveux sont principalement affectés..

En plus de la chair de poule sur le corps, une carence en vitamines peut se manifester par une modification de l'apparence et des caractéristiques de la peau, l'apparition de réactions allergiques, des brûlures de la peau, une faiblesse et une fatigue sévères, une perte d'appétit, un affaiblissement de la mémoire et de l'attention, des troubles du sommeil, l'apparition de crampes dans les membres, un essoufflement, un syndrome d'œdème, etc..

Carence en micronutriments. Des symptômes similaires, ainsi que des troubles du tractus gastro-intestinal (perte d'appétit, nausées, parfois avec vomissements, diarrhée, etc.) peuvent survenir avec un manque de magnésium dans le corps.

Avec une carence en calcium dans le sang causée par une diminution de la fonction des glandes parathyroïdes, les symptômes suivants sont observés: douleur lors de la contraction musculaire, affaissement des coins de la bouche et des paupières, colique dans l'abdomen, évanouissement, altération de l'acuité visuelle, détérioration de la peau, des cheveux, des ongles, des dents, des vomissements, de la diarrhée et la chair de poule.

Thérapie médicamenteuse. La prise de certains médicaments peut également provoquer la chair de poule. Les médicaments populaires tels que l'ofloxacine (un antibiotique du groupe des fluoroquinolones), la cyclosérine (un antibiotique pour le traitement de la tuberculose), l'isoniazide et le protionamide (médicaments antituberculeux), les médicaments contre l'épilepsie et l'hypertension ont une apparence à court terme de frissons comme effet secondaire. peau.

Souvent, l'apparition de fluage sur le corps, accompagnée d'autres symptômes suspects, indique le développement de maladies du système nerveux et du cerveau..

Sclérose en plaques. Si un tremblement agréable dans le corps et la chair de poule sont associés à des expériences émotionnelles positives, une paresthésie (chair de poule, généralement au visage, engourdissement, picotements) associée à des tremblements et une faiblesse des bras, des troubles de la démarche, une détérioration de la vision et une prononciation sonore avec une grande confiance peuvent indiquer une telle pathologie auto-immune dangereuse, comme la sclérose en plaques. Dans ce cas, le corps détruit lui-même la gaine de myéline des fibres nerveuses du cerveau et de la moelle épinière, à la suite de quoi apparaissent les symptômes correspondants..

Accident vasculaire cérébral. L'hémorragie cérébrale est le résultat d'un blocage et d'une rupture des vaisseaux sanguins du cerveau. Une violation aiguë de la circulation cérébrale provoque une privation d'oxygène du principal organe du système nerveux, d'où des maux de tête et des vertiges, la chair de poule, des évanouissements. Plus tard, des symptômes tels que des traits du visage asymétriques, une paralysie musculaire partielle et une inadéquation de la taille des yeux sont observés. La personne parle mal et ne comprend pratiquement pas le discours de quelqu'un d'autre.

Lésion cérébrale traumatique. L'apparition de fluage sur le corps, en tant que symptôme de paresthésie, dans ce cas peut être observée à la fois d'un côté du corps et des deux à la fois, en fonction de la partie du cerveau endommagée.

Le syndrome de Guillain Barre. Avec cette pathologie, l'automobile endommage les racines de la moelle épinière, à la suite de quoi une personne perd d'abord la sensibilité du corps, puis perd ses capacités motrices. D'abord, la chair de poule apparaît dans les membres supérieurs, puis très rapidement les sensations se propagent aux jambes et à la poitrine.

Processus tumoraux dans le cerveau. La chair de poule et les paresthésies dans ce cas sont observées dans la zone des mains et du visage. À propos, des symptômes similaires peuvent survenir avec la migraine avec aura..

Dystonie végéto-vasculaire. La chair de poule avec VSD est l'un des symptômes neurologiques indiquant un déséquilibre dans le tonus des divisions sympathique et parasympathique du système nerveux central. De nombreux patients éprouvent des maux de tête, deviennent irritables et déprimés, ressentent des picotements dans le visage et les mains et se plaignent d'un frisson incompréhensible et de frissons sur tout le corps. De plus, des symptômes cardiologiques peuvent être ajoutés à tout cela, ne faisant qu'aggraver l'état des patients atteints de VSD..

Neuropathies de localisation différente. Si le nerf du cou et de l'arrière de la tête est affecté, la chair de poule apparaît à proximité de la zone où une compression, une blessure ou d'autres dommages au nerf se sont produits. Avec une neuropathie du nerf musculo-cutané ou ulnaire, la chair de poule peut être ressentie dans le coude et l'avant-bras latéral. Si le patient se plaint que l'estomac lui fait mal et que la chair de poule apparaît dans les régions pelvienne et cuisse, il s'agit probablement d'une neuropathie du plexus lombaire. Surtout si les symptômes deviennent plus prononcés si la jambe étendue est soulevée.

Avec la neuropathie du nerf fémoral, la chair de poule apparaît dans la région lombaire, la face interne et la face avant de la cuisse et du bas de la jambe, accompagnée de douleurs dans la région de l'aine. Les dommages au nerf saphène se manifestent par la chair de poule, la douleur et l'engourdissement de la peau sur la surface interne de la jambe et du pied, jusqu'au gros orteil.

La cause de l'apparition de la chair de poule sur le corps peut être diverses pathologies du cœur et des vaisseaux sanguins. La pathologie cardiaque est indiquée par un symptôme tel que l'apparition de la chair de poule sur le côté gauche du corps. Et s'ils sont également accompagnés de douleurs dans la poitrine, irradiant vers le bras ou l'épaule gauche, des vertiges, une sensation d'anxiété ou de peur, on peut suspecter un infarctus du myocarde.

Si une personne a la chair de poule et des frissons qui ne sont pas associés à des changements de température corporelle, et en plus de tout, cette condition ne disparaît pas rapidement, mais dure environ 10 minutes, des troubles du rythme cardiaque (arythmies) peuvent provoquer un tel tableau clinique..

Les frissons et la chair de poule peuvent avoir des causes non cardiaques..

La fièvre peut également provoquer la chair de poule. La différence de température entre le corps et l'environnement provoque des frissons, car la température de l'air lui semble maintenant plus basse qu'elle ne l'est réellement..

Prenez la chair de poule pour un rhume, par exemple. Le corps, engagé dans la lutte contre les virus et les bactéries, élève délibérément la température corporelle, provoquant ainsi leur mort partielle. Une augmentation de la température corporelle, à son tour, provoque des frissons et l'apparition de la soi-disant chair de poule..

Si la chair de poule apparaît sur le corps et les mains, vous pouvez déterminer la cause de ce phénomène en faisant attention à la colonne vertébrale. Un symptôme similaire peut être observé avec des pathologies telles que l'ostéochondrose, le spondylolisthésis (déplacement des vertèbres), les tumeurs de la colonne cervicale et les traumatismes rachidiens.

Avec l'ostéochondrose, lorsque les nerfs et les vaisseaux sanguins sont pincés par les vertèbres affectées d'une forme modifiée, la chair de poule peut être ressentie non seulement sur le corps et les mains, mais également dans les jambes. Dans ce cas, il peut y avoir une perte de sensibilité d'une certaine zone de la peau, des frissons des membres supérieurs et inférieurs..

Chez les patients atteints de diabète sucré, un symptôme sous forme de perte de sensibilité de la peau et de glissements de terrain sur le corps et les membres peut indiquer le développement d'une complication telle que la polyneuropathie diabétique..

Curieusement, mais la chair de poule peut être un symptôme de maladies inflammatoires des organes ORL. Par exemple, avec la sinusite, la chair de poule ne rampe pas tant dans tout le corps que dans la région de la tête, généralement sur le cuir chevelu. Une sensation similaire sur fond de fièvre et de douleur éclatante dans les sinus est ressentie par une personne infectée par le virus parainfluenza, une semaine après l'infection.
La sensation de ramper sur les jambes peut survenir avec les varices et le syndrome des jambes sans repos, dont une cause fréquente est l'insuffisance rénale. La chair de poule et les démangeaisons peuvent apparaître dans le contexte de perturbations hormonales causées par une perturbation des glandes endocrines (thyroïde, glandes surrénales), ainsi que dans le contexte de l'alcoolisme chronique. L'apparition «d'insectes» imaginaires dans différentes parties du corps peut être causée par une inflammation musculaire dans la zone autour de laquelle la chair de poule est observée.

La chair de poule chronique

Il existe une telle pathologie dans laquelle le corps humain semble être constamment couvert de chair de poule. Le nom de cette maladie est l'hyperkératose et elle se manifeste par une teneur accrue en cellules kératiniques dans la couche cornée. Ainsi, l'épiderme s'épaissit et les follicules pileux s'épaississent, faisant saillie au-dessus de la surface de la peau..

Une des variétés de pathologie cutanée est l'hyperkératose folliculaire, dans laquelle une éruption cutanée apparaît sur le corps humain qui ressemble à la chair de poule. Au fil du temps, la peau kératinisée commence à se décoller, ses écailles pénètrent dans les follicules pileux et les obstruent. Les follicules deviennent enflammés et rougis, ce qui entraîne une petite éruption rougeâtre.

Les lésions sont généralement les coudes et les genoux, les fesses, les cuisses (surtout à l'extérieur). La peau affectée devient particulièrement sensible aux irritations thermiques et mécaniques..

Les facteurs de risque de développement de l'hyperkératose peuvent être considérés comme une prédisposition héréditaire, un manque de vitamines A et C dans le corps, l'utilisation d'eau dure pour l'hygiène de la peau, une violation de l'hygiène personnelle, une exposition au froid et au vent, un dessèchement de la peau, des pathologies métaboliques, etc..

Le traitement de la pathologie est à long terme, basé sur la lutte contre la maladie à l'origine de l'hyperkératose et l'amélioration de l'état de la peau. Cependant, avec l'âge, les symptômes s'estompent et la peau prend une apparence normale..

Chair de poule chez les femmes

Les femmes ont plus de raisons d'apparaître la chair de poule que les hommes. Cela est en partie dû à la plus grande émotivité et sensibilité du sexe faible par rapport au sexe fort. Par exemple, une réaction émotionnelle telle que le plaisir, dans laquelle la chair de poule va le plus souvent, peut vraiment être qualifiée de femme. Les hommes sont plus réservés à cet égard..

Une forte excitation et des peurs sont également plus caractéristiques du sexe féminin, ce qui signifie que la chair de poule émotionnelle apparaît plus souvent chez les femmes que chez les hommes..

Une autre raison importante de l'apparition de ce symptôme est les changements hormonaux dans le corps. Les hommes peuvent connaître des perturbations hormonales à l'âge de la puberté, ou dans le contexte de pathologies du système endocrinien, qui sont à nouveau plus fréquentes chez les femmes que chez les hommes.

Mais chez les femmes, les perturbations hormonales sont beaucoup plus fréquentes: à l'adolescence, lorsqu'une fille devient une fille, pendant la grossesse, la veille et pendant la ménopause. L'apparition de la chair de poule à la veille et pendant les règles est également associée à un déséquilibre hormonal..

Pendant la grossesse, la chair de poule peut être associée à la fois à des changements hormonaux dans le corps et à certaines des pathologies énumérées ci-dessus, il est donc très important de prêter attention aux autres symptômes. Par exemple, les frissons, se manifestant sous la forme de chair de poule sur la peau, surviennent le plus souvent dans un contexte de surchauffe ou d'hypothermie, tandis qu'une augmentation de la température est notée, ce qui indique le développement de processus pathologiques dans le corps.

La raison de l'apparition de la chair de poule chez les femmes peut être un manque de vitamines et de minéraux en raison d'une mauvaise nutrition. La pratique de la perte de poids grâce à des régimes stricts qui appauvrissent le corps est particulièrement répandue dans le cercle féminin. La chair de poule dans ce cas apparaît avec des changements inesthétiques de la peau (sécheresse, pâleur ou une teinte malsaine gris-jaune, desquamation), détérioration de l'état des cheveux, des ongles, des dents et d'autres symptômes de carence en vitamines, hypokaliémie, hypomagnésémie et autres conditions de carence.

Chair de poule chez un enfant

Les enfants sont notre joie et le sens de la vie. Il est clair que les parents du bébé, en particulier la mère, réagissent si vivement à l'apparition d'étranges symptômes récurrents, tels que la chair de poule..

Le plus souvent, l'apparition de la chair de poule sur la peau d'un enfant est associée à une hypothermie. Si le bébé a froid, il peut frissonner, hoquet, la chair de poule apparaît sur sa peau et ses poils se dressent. Cependant, des symptômes similaires peuvent être observés lorsque le bébé a uriné.

Si la chair de poule sur la peau de l'enfant apparaît à la suite d'une surchauffe (exposition à la chaleur, emballage), leur apparition est associée à une augmentation de la température corporelle (réaction aux différences de température). L'enfant peut devenir agité ou, au contraire, léthargique, avoir des maux de tête.

La chair de poule peut être observée sur la peau sensible des enfants qui est exposée à des irritations (contact prolongé avec l'humidité, stress mécanique brutal).

L'imperfection du système immunitaire de l'enfant détermine une tendance accrue aux manifestations allergiques. Par conséquent, parfois une petite éruption cutanée allergique, accompagnée de démangeaisons (allergie ou diathèse), qui ressemble à la chair de poule, peut être observée sur la peau de l'enfant.

L'apparition de la chair de poule décrite ci-dessus sur le corps d'un enfant peut être appelée une réaction physiologique qui n'indique aucune pathologie. Cependant, parfois ce symptôme est un trait caractéristique des pathologies neurologiques, des maladies du cerveau, de la peau et des maladies auto-immunes qui se développent à un si jeune âge (hyperkératose, cheveux de lichen roux, vascularite, épilepsie, troubles névrotiques, méningite, etc.). La chair de poule ne doit pas être confondue avec des éruptions cutanées pathologiques dans les pathologies infectieuses (varicelle, rubéole, rougeole, scarlatine).

Symptômes d'une sensation effrayante

Les premiers signes d'une telle réaction du corps comme la chair de poule sont l'apparition de petites bosses sur la peau et une sensation de légers picotements dans la zone du follicule pileux, parfois accompagnée de démangeaisons à court terme. Les picotements et les démangeaisons disparaissent avec la disparition des bosses, et aucune trace ne reste sur la peau (sauf grattage).

Au moment de l'action du facteur irritant, une personne a le sentiment que des dizaines et des centaines d'insectes courent sur sa peau. En même temps, il peut clairement sentir comment les cheveux sur le corps et la tête sont soulevés..

La chair de poule, apparemment sans raison dans diverses pathologies, n'apparaît pas comme un seul symptôme. S'ajoutent à cela un engourdissement de la peau, une sensation de tiraillement, un inconfort sévère et une douleur autre que de légers picotements..

Les frissons émotionnels et froids ont une «vie» courte et disparaissent dès que l'effet du facteur irritant diminue un peu. Mais la chair de poule pathologique apparaît assez souvent et la culpabilité sur une plus longue période de temps.

Complications et conséquences

L'attitude face à un phénomène tel que la chair de poule devrait être différente, en fonction de leur type. S'il s'agit de fluage émotionnel sur fond de surexcitation du système nerveux, il n'est pas nécessaire de les combattre. Ils passent d'eux-mêmes, ne laissant aucune trace à l'extérieur ou à l'intérieur du corps.

Mais si l'apparition de la chair de poule est associée à une certaine pathologie de la santé, ce symptôme mérite certainement une attention particulière. La chair de poule elle-même ne présente aucun danger pour la vie ou la santé, mais ignorer leur cause peut entraîner de tristes conséquences..

Dans certaines maladies, la chair de poule apparaît au stade initial, par exemple avec un rhume, et c'est un signal pour prendre toutes les mesures pour empêcher la propagation de l'infection. Dans d'autres pathologies, un tel symptôme indique des complications (polyneuropathie diabétique, etc.), qui peuvent indiquer l'inefficacité du traitement.

La chair de poule peut être temporaire et récurrente régulièrement. Un symptôme temporaire est envisagé s'il survient immédiatement après l'exposition à un facteur irritant (poussée d'émotions, compression d'un nerf dans une position inconfortable) et disparaît sans laisser de trace après la fin du stimulus. Le traitement d'un tel symptôme est considéré comme inutile. Seuls les épisodes répétés de chair de poule sont dangereux..

Dans tous les cas, si la chair de poule apparaît régulièrement sans raison apparente, vous devriez consulter un médecin sur les causes possibles de cette condition..

Diagnostic de la sensation de chair de poule

La chair de poule peut apparaître à divers endroits, y compris même à la surface de la langue. À propos, il y a beaucoup de raisons à un phénomène tel que la chair de poule sur la langue: frottement de la langue à la suite de prothèses mal fabriquées, malocclusion après extraction dentaire, réaction au matériau de remplissage, carence en vitamine B12, violation de l'innervation de la langue, inflammation de la muqueuse du cerveau, ulcère de l'estomac, pathologie gorge et nez. En fonction de la localisation du symptôme, même avant de consulter le thérapeute, certaines conclusions peuvent être tirées sur la cause de l'apparition de la chair de poule..

Si l'apparition de la chair de poule est un cas isolé et est observée dans le contexte d'un état excité, il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Une autre chose est si un tel symptôme se produit avec une régularité enviable et n'est pas associé à l'état émotionnel d'une personne. Cela vaut la peine d'analyser la situation et de demander l'aide d'un médecin..

Certains points importants suggèrent une pathologie. Ainsi, si la chair de poule «coule» dans la zone du corps d'un seul côté, les pathologies du cœur et des vaisseaux sanguins peuvent être considérées comme la cause probable de leur apparition, cependant, certaines maladies du cerveau ne doivent pas être exclues (dans ce cas, la violation de la sensibilité et des fluage est localisée selon que quel côté du cerveau est affecté).

Si la chair de poule «coule» sur les mains et les pieds, il y a une forte probabilité que leur apparence soit associée à des pathologies de la colonne vertébrale. Mais n'oubliez pas que ces zones sont abondamment pourvues de terminaisons nerveuses, ce qui signifie que le pincement, la compression ou d'autres dommages aux nerfs voisins (neuropathie) peuvent provoquer des paresthésies, à moins, bien sûr, d'autres symptômes suspects (évanouissements, troubles de la vision et de l'audition, processus respiratoires, etc.) avaler, etc.) indiquant une maladie plus grave.

Il est important de faire attention à la direction du mouvement des creeps. Si la localisation du symptôme change dans la direction des grosses articulations des extrémités, il s'agit très probablement de maladies de la colonne vertébrale. Dans le cas où la chair de poule coulerait des doigts dans la direction opposée, nous parlons de neuropathie.

Il vaut la peine d'examiner attentivement le lieu de l'apparition de la chair de poule. Les symptômes dangereux sont: violation grave de la sensibilité d'une partie du corps, pâleur de la peau, diminution de la température corporelle dans cette zone (par exemple, mains et pieds froids), petit nombre de poils fins dans une zone limitée du corps où la chair de poule apparaît, douleur.

En cas d'apparition de symptômes suspects, vous devez consulter un médecin généraliste qui évaluera la situation et vous orientera vers d'autres spécialistes: neurologue, cardiologue, endocrinologue.

Il est très important lors de la première rencontre non seulement de décrire les symptômes émergents, mais aussi d'indiquer leur localisation exacte, en partageant en parallèle les résultats de leurs observations du mouvement de la chair de poule, le moment de leur apparition, et d'autres sensations.

Étant donné que la chair de poule est toujours une réaction du système nerveux et que diverses pathologies des organes et des systèmes peuvent provoquer une violation de l'innervation, le médecin prescrit des tests pour identifier les anomalies de leur travail. En plus d'une analyse générale du sang et de l'urine, qui aide à déterminer la présence de processus inflammatoires, un test sanguin est effectué pour la présence de substances toxiques pouvant provoquer non seulement des hallucinations visuelles et auditives, mais également affecter l'innervation des organes, ce qui provoque des paresthésies et la chair de poule.

En fonction du diagnostic présumé, le patient est référé pour un examen complémentaire dans le cadre du diagnostic instrumental.

Investigations possibles pour paresthésie et fluage sur le corps:

  • Échographie Doppler vasculaire (prescrite si les symptômes sont localisés dans le cou, les membres inférieurs, la cavité abdominale),
  • Examen aux rayons X (pour des problèmes de colonne vertébrale),
  • Imagerie par résonance magnétique (réalisée en cas de suspicion de maladie de la tête ou de la moelle épinière),
  • Électrocardiogramme (requis pour les pathologies cardiaques),
  • Échographie (pour les pathologies cardiaques et les processus tumoraux),
  • Électroencéphalogramme du cerveau (effectué si des perturbations du fonctionnement des structures neurales sont suspectées),
  • Électroneuromyographie (nécessaire pour évaluer l'état des fibres musculaires et nerveuses dans les pathologies neurologiques),
  • Rhéovasographie (évaluation de l'état du flux sanguin dans les pathologies vasculaires).

Diagnostic différentiel

Le diagnostic différentiel est effectué sur la base des résultats obtenus d'un examen physique, d'une étude de l'histoire et des plaintes du patient, d'études de laboratoire et d'instruments. Dans le même temps, il est important non seulement de différencier les effusions émotionnelles et pathologiques sur le corps, mais également de déterminer clairement la cause de leur apparition..

Par exemple, la même chair de poule peut être à la fois un problème dentaire et un problème neurologique, respectivement, et le traitement dans les deux situations sera différent..

Qui contacter?

Traiter la chair de poule

Les frissons émotionnels ne sont pas considérés comme un état pathologique, ce qui signifie qu'aucun traitement n'est nécessaire pour eux. Une autre chose est la chair de poule qui apparaît en raison du développement d'une pathologie de la santé. Ici, le traitement est déjà prescrit en fonction du diagnostic principal..

La question de savoir comment se débarrasser de la chair de poule peut être qualifiée de rhétorique. Tout le monde comprend qu'il n'est pas nécessaire de se débarrasser de la chair de poule émotionnelle, elles disparaîtront très rapidement. En ce qui concerne la «chair de poule» (un autre nom pour le symptôme décrit) pour diverses maladies, vous devez ici comprendre que la manifestation externe de la chair de poule sur le corps a en fait des racines internes. Ceux. il ne sert à rien de lutter contre un seul des symptômes externes de la maladie, le corps devra être traité de l'intérieur.

Les médicaments pour le traitement d'une pathologie causant la chair de poule sont prescrits par un médecin spécialisé dans le domaine auquel appartient la maladie diagnostiquée. Étant donné que le système nerveux joue toujours le rôle principal dans la formation de la chair de poule sur le corps, dans toute pathologie, le médecin peut prescrire des médicaments qui normalisent son travail.

Médicaments utilisés en neurologie:

  • Pour le syndrome des jambes sans repos, ces médicaments sont des antagonistes de la dopamine Mirapex et Finlepsin.
  • La polyneuropathie diabétique, qui est l'une des complications du diabète sucré, est traitée avec des préparations d'acide alpha-lipoïque (Berlition, Octolipen, Tiogamma, Neurolipon, acide thioctique, etc.).
  • Si la raison de la perturbation du système nerveux est un manque de vitamines, le médecin prescrit des complexes vitamines-minéraux contenant les substances appropriées dans lesquelles le corps a un besoin urgent.
  • Avec diverses neuropathies, des médicaments sont prescrits qui améliorent le fonctionnement du système nerveux (principalement des complexes vitaminiques «Neurovitan», «Neurobeks», «Neurobeks Neo», «Milgamma», etc.) et soulagent le syndrome douloureux («Midocalm», «Sirdalud», etc.). ).
  • La carence en magnésium dans le corps peut être reconstituée avec l'aide du médicament "Magne B6".
  • En cas de pathologies vasculaires, les vasodilatateurs Trental, Pentoxifylline, acide nicotinique sont prescrits pour améliorer la microcirculation sanguine, ainsi que des médicaments à effets neuroprotecteurs (Actovegin, Berlition, etc.).
  • Avec une excitabilité accrue du système nerveux, des sédatifs à base de plantes peuvent être prescrits..

Avec les paresthésies et l'apparition de la chair de poule sur le corps, un traitement physiothérapeutique est également prescrit. Les principales procédures de physiothérapie pour les pathologies neurologiques: électrophorèse, thérapie amplipulse ou diadynamique, thérapie à la paraffine, magnétothérapie, boue, hirudothérapie. Toutes ces méthodes visent à améliorer le fonctionnement des nerfs et des muscles, à normaliser la circulation sanguine, à soulager l'inflammation et la douleur..

Le traitement chirurgical des pathologies à l'origine de la chair de poule n'est effectué que si le médicament et la physiothérapie n'apportent pas le résultat souhaité (généralement avec des néoplasmes qui compriment le nerf, avec infarctus du myocarde, polyneuropathie diabétique).

Médicaments populaires pour la chair de poule

Étant donné que la normalisation du travail du système nerveux central et périphérique est impossible sans reconstituer les réserves de vitamines B dans le corps, en cas de pathologies neurologiques, le médicament complexe "Neurovitan", contenant toutes les vitamines nécessaires dans ce cas (octothiamine, qui est une combinaison de vitamine B1 et alpha acide lipoïque, pyridoxine ou vitamine B6, riboflavine ou vitamine B2, cyanocobalamine ou vitamine B12).

Pour les patients de plus de 14 ans, le médicament est prescrit à la posologie indiquée par le médecin. Habituellement, c'est 1 à 4 comprimés par jour. La durée du traitement est de 1 mois.

Les enfants de plus de 8 ans prennent 1 à 3 comprimés par jour. Les bébés de moins de 8 ans se voient prescrire de ¼ à 1 comprimé par jour. Le cours du traitement est de 14 à 30 jours.

Les contre-indications à l'utilisation du médicament sont des maladies allergiques de toute étiologie et une hypersensibilité au médicament. Le médicament n'est pas utilisé pour l'augmentation de l'acidité de l'estomac et les lésions ulcéreuses du tractus gastro-intestinal, la thromboembolie, les maladies du sang (érythrocytose et érythrémie).

La prise du médicament peut être accompagnée des effets secondaires suivants: faiblesse générale, changements de la pression artérielle, pouls rapide, nausées, éructations, hyperhidrose. Certains patients se plaignent que leurs yeux commencent à démanger, qu'il y a de la chaleur dans le haut du corps (bouffées de chaleur), que la température augmente et que les muqueuses de la bouche se dessèchent. Parfois, des réactions allergiques et anaphylactiques surviennent en présence d'hypersensibilité.

Intéressant en termes de traitement des maladies neurologiques, des pathologies du système endocrinien et vasculaire est le médicament "Neurobek Neo", qui, en plus des vitamines du groupe B (vitamines B1, B2, B3, pantothénate de calcium ou vitamine B5, vitamine B6, acide folique ou vitamine B9, vitamine B12) contient également de l'acide ascorbique (vitamine C). Ainsi, le médicament traite de nombreuses maladies et contribue à augmenter les défenses de l'organisme..

Le médicament est prescrit 1 capsule par jour dans la première moitié de la journée, lorsque les vitamines sont mieux absorbées. Selon le témoignage d'un médecin, la posologie peut être doublée. La durée du traitement varie de 2 semaines à 1 mois.

Le médicament a les mêmes contre-indications et effets secondaires que Neurovitan. Il est recommandé de l'utiliser en pédiatrie à partir de 12 ans.

"Milgamma" est une préparation vitaminique complexe en comprimés et en injections. La solution injectable contient de la lidocaïne qui, associée à la vitamine B12, soulage efficacement la douleur.

La solution injectable est administrée par voie intramusculaire, en l'utilisant au début du traitement. Tout d'abord, le médicament est injecté profondément dans les tissus une fois par jour, puis une fois tous les 2 jours en traitement d'entretien (au deuxième stade, les injections peuvent être remplacées par la prise de pilules - 1 comprimé par jour). Le dosage efficace de la solution est de 2 ml. Pour le syndrome douloureux, 3 comprimés sont prescrits par jour ou des injections intramusculaires. La durée du traitement est de 1 mois.

Le médicament est utilisé pour traiter les patients de plus de 16 ans. Le médicament n'est pas prescrit pour l'insuffisance cardiaque sévère et l'hypersensibilité au médicament.

Actovegin est un médicament à effet neuroprotecteur, utilisé pour traiter les pathologies vasculaires et les polyneuropathies, dont l'un des symptômes est la chair de poule. Le médicament est utilisé sous forme de comprimés et de solution injectable.

Les comprimés "Actovegin" sont prescrits, en règle générale, 1 ou 2 comprimés par dose. Vous devez prendre le médicament avant les repas avec de l'eau. Taux de fréquence d'admission - 3 fois par jour. La durée du traitement est de 1 à 1,5 mois.

Pour les pathologies vasculaires, le médicament peut être administré par voie intraveineuse sous forme d'injections ou de compte-gouttes. Le traitement de la polyneuropathie diabétique est réalisé en 2 étapes. Tout d'abord, des injections intraveineuses (2 g par jour) sont effectuées pendant 21 jours, puis elles passent à la prise de 2 à 3 comprimés par jour pendant une longue période..

Le médicament n'est pas prescrit pour l'insuffisance cardiaque au stade de la décompensation (pour perfusion), l'œdème pulmonaire, l'oligurie et l'anurie, la rétention urinaire dans le corps, l'hypersensibilité au médicament.

Effets secondaires lors de la prise du médicament: éruptions cutanées et rougeurs sur la peau, fièvre, syndrome d'œdème, réactions allergiques et anaphylactiques.

Traitement alternatif

La médecine traditionnelle est également prête à proposer à ses admirateurs plusieurs recettes avec lesquelles vous pourrez améliorer votre santé et vous débarrasser de la chair de poule. Le traitement alternatif de la paresthésie et de la chair de poule repose sur l'utilisation de remèdes naturels, principalement à base de plantes. Par conséquent, le traitement à base de plantes est toujours au premier plan..

Les herbes médicinales et leurs collections sont utilisées à la fois pour un usage interne et pour des bains médicinaux.

Pour améliorer l'état des vaisseaux sanguins, il est conseillé d'utiliser du thé anti-sclérotique. Il peut être brassé à base d'herbes et de plantes: pissenlit (racine), aubépine ou fraise des bois (fruit), bouleau ou airelle (feuilles), myrtilles (feuilles et fruits). Prendre 1 cuillère à soupe par verre d'eau bouillante. matières premières broyées.

Il est possible de réduire le cholestérol sanguin, qui provoque un colmatage vasculaire et des troubles circulatoires, à l'aide de cette composition: feuilles de fraisier, sorbier, quinoa, fruits de chardon-Marie et soie de maïs. Il est également utile d'ajouter du chou du monde déchiqueté (varech) aux plats.

En tant que collection sédative, une composition de graines d'aneth, de racines de valériane, de thym et d'agripaume est utilisée (1 cuillère à soupe de collection par verre d'eau bouillante). Prendre la composition 3 fois par jour avant les repas pendant 2 mois.

Pour préparer un bain médicinal, prenez les herbes suivantes: calendula (fleurs), thym, agripaume, prêle et ortie (10 cuillères à soupe d'un mélange d'herbes sont prises pour 3 litres d'eau). 10-15 procédures chaudes de 20 minutes sont effectuées.

Pour les paresthésies des bras et des jambes, les jeunes orties sont utiles, dont il est recommandé de pétrir les feuilles et les tiges avec vos mains (ou de marcher dessus avec vos pieds), procurant un effet cicatrisant pour tout le corps, affectant les terminaisons nerveuses.

Il est utilisé pour ramper sur le corps et l'application d'argile blanche sur la zone touchée. L'argile est diluée avec de l'eau pour qu'elle ressemble à de la crème sure épaisse et est appliquée sur la peau, recouverte d'un chiffon chaud pendant 1 à 1,5 heure. Cours - 10 procédures, qui sont effectuées tous les 2 jours.

Pour améliorer le fonctionnement du système nerveux et des vaisseaux sanguins, il est utile de manger des aliments tels que le topinambour (patates douces ou patates douces), les oignons, l'ail, les algues, les pommes, l'argousier, les betteraves. Le poisson de mer, les noix, le saindoux, l'huile non raffinée sont également utiles.

Homéopathie

Concernant le traitement homéopathique des creeps pathologiques, on peut dire que ce n'est pas toujours conseillé. Tout dépend de la pathologie et des raisons de son développement. Par exemple, si la pathologie est causée par une lésion nerveuse, les homéopathes eux-mêmes disent que l'effet de la prise de médicaments homéopathiques peut être relativement faible..

Pour les neuropathies, les homéopathes recommandent de boire les médicaments suivants pendant longtemps: Hypericum en 6 dilutions de 5 granules 2 fois par jour et Sepia en 12 dilutions de 3 granules avant le coucher. Les médicaments doivent être pris entre les repas en tenant les granules dans votre bouche jusqu'à ce qu'ils se dissolvent..

Pour les troubles neurologiques, les complexes vitaminiques et vitaminiques-minéraux Milgamma compositum (sous forme de pilules) et Gamma Difenzoti (sous forme d'ampoule et de gouttes), des préparations complexes Gamma biopax, Gamma biotab, Gamma alginoti, utilisés pour traiter les maladies du système nerveux, seront utiles.

Pour le traitement de la polyneuropathie, les médicaments suivants peuvent être utilisés: Carbo vegetalis et Rus toxicodendron en 6 dilutions, 5 granules par dose. Le premier médicament doit être pris une fois par jour le matin, le second uniquement le soir. Le cours du traitement est long.

Pour les lésions de la colonne vertébrale, le médicament homéopathique Traumeel sera utile. Et pour le traitement de l'ostéochondrose de diverses parties de la colonne vertébrale, des médicaments sont utilisés Discus compositum, Coenzyme, Cerebrum compositum, Zel T, Zincum metallicum.

En cas de maladie ischémique, si le patient ressent un engourdissement et des rampements rampants sur sa main gauche, les médicaments Lachesis et Naya sont prescrits. Pour les pathologies vasculaires, Ambergris, Ignatia, Natrum myriaticum, Valerian, Glonoinum, Dioscorea, Aconit et d'autres remèdes homéopathiques peuvent être prescrits.

La prévention

Les creeps émotionnels ne sont pas faciles à éviter. À quel point est-il insensible de ne pas réagir à des stimulants aussi puissants que l'horreur, la joie excessive, l'excitation sexuelle ?! Et pourquoi combattre quelque chose qui n'est pas une pathologie.

Mais la prévention des pathologies neurologiques, cardiovasculaires et endocriniennes aidera à éviter l'apparition de la chair de poule chronique, qui sont un signal que tout n'est pas en ordre dans le corps..

En principe, les mesures préventives pour toutes les maladies ci-dessus sont réduites à un mode de vie sain et à une alimentation équilibrée qui fournit au corps toutes les substances dont il a besoin. Cesser les mauvaises habitudes, un régime de travail et de repos bien pensé, des promenades fréquentes au grand air et de l'exercice physique aideront à éviter de nombreux problèmes de santé.

De nombreuses recettes de la médecine traditionnelle sont utilisées non seulement pour le traitement, mais également pour la prévention de diverses maladies. Par exemple, même en l'absence de symptômes désagréables, vous pouvez boire un peu de thé anti-sclérotique et des infusions aux herbes qui abaissent le cholestérol dans le sang, ce qui aidera à éviter les problèmes de circulation sanguine. Et se baigner dans un bain avec des infusions à base de plantes aidera à normaliser l'état du système neuromusculaire..

Pour le bon fonctionnement du système nerveux central et des nerfs périphériques, au moins une fois par an, il est recommandé de boire tout complexe vitamino-minéral contenant des vitamines B et du magnésium. La carence en vitamines et minéraux se fait généralement sentir au printemps, vous devez donc prendre soin de votre santé à l'avance et prendre des vitamines, à partir de janvier-février..

Prévoir

Le pronostic des maladies dans lesquelles la chair de poule est observée dépend de l'opportunité de demander de l'aide et de l'exactitude du suivi des recommandations du médecin. Habituellement, le traitement terminé aide à oublier un symptôme aussi désagréable pendant longtemps. Une autre chose est que plus d'un cours thérapeutique peut être nécessaire pour normaliser l'état général. Mais quelque chose interfère-t-il avec la prévention des exacerbations pendant les périodes de rémission, au moins avec l'aide des mêmes remèdes populaires? L'essentiel est le désir d'être en bonne santé, et la patience suivra.