Principal > Pression

Quels sont les diagnostics des maux de tête

Si les crises de céphalées (maux de tête) dérangent de plus en plus une personne, s'intensifient, s'atténuent et réapparaissent périodiquement, il est nécessaire de consulter un médecin. Après tout, un mal de tête ne peut pas seulement être causé par le surmenage, le stress ou la surchauffe. Des sensations souvent douloureuses apparaissent en raison du développement de diverses maladies, dont la détection rapide assure le succès du traitement.

p, citation de bloc 2,0,0,0,0 ->

  • À quel spécialiste s'adresser
  • Oculiste
  • Otolaryngologiste et dentiste
  • Neuropathologiste

Le patient doit se voir prescrire un certain nombre de procédures de diagnostic afin de poser un diagnostic précis. Quel type d'examen le patient doit-il subir en cas de maux de tête, dira le médecin.

p, blockquote 3,0,0,0,0 ->

À quel spécialiste s'adresser

p, blockquote 4,0,1,0,0 ->

Une sensation douloureuse peut être causée par une migraine, accompagnée de nausées, de peur du bruit, de nervosité et de somnolence. D'autres raisons provoquent également une gêne: infections, blessures, éventuellement maladie vasculaire qui survient sous une forme latente.

p, blockquote 5,0,0,0,0 ->

Si une personne a souvent mal à la tête et ne sait pas quel examen spécialisé subir, il est préférable de consulter un thérapeute. Après interrogatoire, clarification des plaintes, examen visuel, mesure de la tension artérielle, il vous dira quels tests doivent être passés et quels spécialistes doivent être passés.

p, blockquote 6,0,0,0,0 ->

Souvent, avec un mal de tête sévère, l'examen commence par la livraison de tests sanguins et d'urine généraux. À l'avenir, le patient est montré:

p, blockquote 7,0,0,0,0 ->

  • Oculiste.
  • Oto-rhino-laryngologiste.
  • À un neurologue.
  • Dentiste.

Si le patient a déjà reçu un diagnostic d'hypertension, le traitement sera le plus approprié lors de la surveillance quotidienne de la pression artérielle..

p, blockquote 8,0,0,0,0 ->

Oculiste

p, blockquote 9,1,0,0,0 ->

L'examen du fond révèle des modifications de la rétine et de ses structures. La manipulation peut être effectuée si le patient se trouve dans une pièce sombre et qu'une petite source de lumière traverse la pupille. Cette procédure s'affiche lorsque:

p, blockquote 10,0,0,0,0 ->

  • Toute déficience visuelle.
  • Diabète sucré.
  • Cataracte.
  • Hypertension intracrânienne.
  • Ostéochondrose.
  • L'athérosclérose.
  • Hypertension.

Toutes les pathologies répertoriées peuvent provoquer des maux de tête..

p, citation de bloc 11,0,0,0,0 ->

Otolaryngologiste et dentiste

p, blockquote 12,0,0,0,0 ->

En présence de pathologies des organes ORL, une hypoxie se développe dans les cellules cérébrales en raison d'une saturation insuffisante en oxygène du sang, associée à une respiration altérée et au processus inflammatoire. Dans ce cas, le patient peut ressentir des douleurs lancinantes, douloureuses et pressantes dans le front, les tempes, l'arête du nez. Dans ce cas, le mal de tête n'est pas traité. Il disparaîtra dès que les vrais facteurs de douleur seront éliminés..

p, blockquote 13,0,0,0,0 ->

Les principales maladies ORL qui provoquent le syndrome douloureux sont:

p, blockquote 14,0,0,1,0 ->

  • Sinusite.
  • Rhinite.
  • Frontit.
  • Sphénoïdite.
  • Actinomycose.

Vous devez également subir des examens avec de graves maux de tête chez le dentiste. Il peut révéler une pulpite ou une inflammation survenant près des sinus maxillaires..

p, blockquote 15,0,0,0,0 ->

Neuropathologiste

p, blockquote 16,0,0,0,0 ->

Ce médecin s'occupe du traitement des pathologies qui affectent le système nerveux et les vaisseaux cérébraux. À la réception, il découvre le nombre de minutes ou d'heures que durent les maux de tête, leur gravité et décide quel examen doit être effectué. De plus, le spécialiste évalue le tonus musculaire, analyse l'état de coordination des mouvements et vérifie les réflexes.

p, blockquote 17,0,0,0,0 ->

Pour connaître la genèse du syndrome douloureux, ils sont souvent prescrits:

p, citation de bloc 18,0,0,0,0 ->

  • Imagerie par résonance magnétique ou IRM. Il est utilisé pour les maux de tête et évalue l'état du cerveau. Avec l'aide de l'IRM, des tumeurs cérébrales, des kystes, des inflammations, des signes de lésions de la moelle épinière sont détectés. De plus, l'imagerie par résonance de la tête est recommandée pour les maladies oculaires, après une crise de migraine sévère, un accident vasculaire cérébral, avec une sclérose en plaques, une augmentation soudaine de la pression artérielle (une pression trop élevée est lourde d'accidents vasculaires cérébraux).
  • Rhéoencéphalographie ou REG. L'étude est basée sur l'effet des particules électriques sur les tissus corporels. Ce diagnostic vous permet d'évaluer le tonus et le remplissage sanguin des vaisseaux. Dès réception des résultats, un spécialiste peut poser un diagnostic tel que: hypertension, athérosclérose, dystonie végétative.
  • Encéphalographie ou EEG. L'examen est effectué après des blessures, avec une ostéochondrose du cou (dans laquelle l'artère cervicale est comprimée et un spasme des vaisseaux cérébraux se produit), des insomnies, des tics, une logonévrose, des convulsions, avec un développement cérébral altéré chez les enfants. Dans les cas graves, pour obtenir une image complète, la procédure est effectuée pendant la journée avec surveillance nocturne.
  • Tomodensitométrie. Cette technique est considérée comme la plus informative. Il est utilisé après un traumatisme crânien, permet d'identifier les pathologies vasculaires, l'hydrocéphalie, les troubles du développement cérébral et de la circulation sanguine, la présence de néoplasmes.
  • Angiographie. Méthode d'examen vasculaire aux rayons X après l'introduction d'un produit de contraste dans une veine, qui permet d'identifier les hémorragies et autres troubles des vaisseaux intracrâniens, l'emplacement et la taille des néoplasmes.
p, blockquote 19,0,0,0,1 ->

Quelle étude - IRM ou TDM - à faire avec les maux de tête, et quelles techniques utiliser, dépend des symptômes qui l'accompagnent, de l'âge et du bien-être général du patient. L'examen peut être effectué sur la base de cliniques privées ou publiques, qui seront recommandées par un spécialiste.

Diagnostic efficace des maux de tête

Dans ce matériel, vous apprendrez comment diagnostiquer les maux de tête d'une personne, ainsi que comment les médecins doivent examiner correctement leur patient pour déterminer la douleur..

Nous examinerons également les principales différences entre la douleur primaire et secondaire et nous nous familiariserons avec les problèmes de la maladie primaire. Parlons de la différenciation, des mécanismes physiopathologiques et du traitement de la migraine et des douleurs de tension.

Eh bien, à la fin, nous apprendrons comment prévenir et traiter correctement la maladie elle-même..

  • Comment le patient est examiné
  • Diagnostic des maladies
  • Différences entre les maux de tête secondaires et primaires
  • Problèmes de douleur primaire
  • Différenciation de la migraine et du HDN
  • Mécanismes physiopathologiques de la maladie
  • Traitement de la migraine et du HDN
  • Douleur d'origine médicamenteuse
  • Comment prévenir l'apparition de la maladie?
  • Comment traiter les maladies de la tête?

Examen pour les maux de tête

Parlons des tests de maux de tête. Il existe de nombreux types de maux de tête. Par exemple, migraine, céphalée en grappe, douleur de tension, etc..

Pourquoi est-il important pour nous de faire la distinction entre les maux de tête?

Très souvent, les patients disent qu'ils prennent des médicaments, mais ils ne sont d'aucune utilité. Tout cela est dû au fait que chaque type de maladie doit être traité de différentes manières et uniquement par certains moyens..

Par exemple, il existe des médicaments qui conviennent aux migraines, mais ils sont absolument inutiles pour les douleurs de tension.

Par conséquent, il est important de poser un diagnostic correct! Vous devez également savoir quel type de mal de tête est dangereux, c'est-à-dire lorsque vous devez courir d'urgence chez le médecin.

Si la douleur qui est survenue commence à augmenter de plus en plus chaque jour, ce sera également un symptôme dangereux. Si la maladie s'accompagne de nausées, d'une vision double, de vomissements ou de symptômes inhabituels, vous devez consulter un médecin..

Il faut dire que le diagnostic des maux de tête commence par une conversation entre le médecin et le patient. Le médecin doit comprendre dans quelles conditions une telle douleur survient.

Ensuite, un encéphalogramme du cerveau est fait.

Ses capteurs lisent les biocourants du cerveau. Les données sur l'ordinateur indiquent clairement quel type de douleur se trouve chez une personne. L'électroencéphalogramme vous permet de déterminer l'état fonctionnel du cerveau humain.

Encéphalogramme du cerveau

Il existe également un appareil spécial qui mesure le seuil de douleur. Pour ce faire, des électrodes spéciales sont installées sur le corps du patient (généralement sur le bras) et le médecin, augmentant progressivement la force du courant, provoque une contraction musculaire.

Chez les personnes souffrant de douleurs à la tête, une sensation désagréable apparaît déjà à des valeurs de courant faibles.

Mesure du seuil de douleur

Si un patient a un mal de tête chronique, le système de soulagement de la douleur et de la douleur commence à fonctionner très mal. Un tel patient a généralement un seuil bas et est trop sensible à la douleur. En particulier, une personne en bonne santé ne ressent pas du tout la tension des muscles de la tête.

Et quelqu'un qui souffre de douleur chronique avec un seuil bas peut ressentir une douleur pressante et resserrante.

L'échographie vasculaire est également utilisée. Il vous permet de déterminer si une personne a une obstruction de la circulation sanguine dans le cou et la tête. Cela aide à comprendre si cette déviation est congénitale ou acquise chez une personne..

Échographie des vaisseaux du cou et de la tête

Mais la méthode la plus précise pour les examens des maux de tête est l'imagerie par résonance magnétique..

Elle est réalisée dans les cas où les méthodes conventionnelles n'ont révélé aucun écart. Une telle tomographie vous permet de déterminer même les plus petits changements..

La meilleure prévention des maux de tête est un mode de vie sain, une activité physique, marcher au grand air, éviter le stress et les mauvaises habitudes..

Diagnostic des maux de tête

Comment diagnostique-t-on les maux de tête? Et quelles formes de maux de tête traitons-nous le plus souvent? En règle générale, les personnes qui souffrent très souvent sont des personnes en âge de travailler.

Les formes les plus courantes sont le HDN (céphalée de tension d'environ 53%) et la migraine (environ 40%). Malheureusement, leur diagnostic est très difficile et de nombreux médecins mélangent ces formes..

Des études ont montré que si les médecins diagnostiquent une migraine, le diagnostic peut être révisé après un certain temps dans 98% des cas..

Cela suggère que la principale cause d'erreur de diagnostic est une identification inadéquate des migraines. Dans le diagnostic de tout mal de tête primaire, les médecins utilisent uniquement une approche clinique:

  • diagnostic positif - il est effectué par analyse clinique (plaintes, examen objectif du patient)
  • diagnostic négatif - identification des symptômes et examen approfondi du patient
  • diagnostic formel - respect des critères de la classification internationale des maux de tête

Lorsque nous considérons la douleur migraineuse comme la plus courante, seulement 20% des patients vont chez le médecin. Dans ce cas, le niveau de diagnostic est de 30 à 40%..

Autrement dit, l'écrasante majorité n'a même pas ce diagnostic. D'où la faible satisfaction du traitement (il s'agit d'enquêtes auprès de patients ayant eu des douleurs de longue durée) (environ 20%).

Ces patients reçoivent des soins médicaux insuffisants en termes de prévention. Et le fait que cette maladie soit chronique, cela peut également ne pas être pris en compte par de nombreux médecins..

Parmi les personnes observées par les médecins au cours de l'année, parmi elles 14% par an sont chroniquées.

Si nous parlons de migraines, vous devez comprendre qu'une telle maladie peut durer plusieurs années..

Cependant, la médecine ne reste pas immobile et la détection et le traitement d'une telle maladie s'améliorent progressivement. L'analyse classique de la migraine elle-même implique l'analyse des crises de cette maladie:

  • podroma (4-48 heures)
  • aura (5-60 minutes)
  • maux de tête (4-72 heures)
  • postdrome (4-48 heures)

Il existe des stratégies de base pour traiter les migraines:

  • soulagement d'une crise - réduire la douleur chez une personne
  • prévention - avec de fréquentes crises de douleur
  • thérapie comportementale - familiarise le patient avec la maladie elle-même (sa nature et ses conséquences). Le patient est également informé des différentes conséquences. Par exemple, avec une utilisation excessive du médicament
  • prévention de la chronicité - cela comprend également le contrôle et la prévention de l'utilisation excessive de café, de divers analgésiques et médicaments, le respect d'un certain régime alimentaire, etc.

Il existe des paramètres spéciaux par lesquels les médecins déterminent si un médicament est efficace ou non. Pour évaluer l'efficacité du traitement médicamenteux pour une crise de migraine, les exigences actuelles seront les suivantes:

  • Effet durable dans deux attaques sur trois
  • Pas de maux de tête 2 heures après l'ingestion
  • Aucun retour de maux de tête et aucun autre remède pour le soulagement dans les 24 heures suivant un soulagement efficace (soulagement permanent ou soulagement de la douleur)
  • Diminution de l'intensité de la douleur d'une régression modérée ou intense à légère ou complète 2 heures après l'ingestion

Comment distinguer les maux de tête primaires des maux de tête secondaires?

En règle générale, ces affections varient pour des raisons. La classification internationale des maux de tête les divise en primaire et secondaire.

La douleur secondaire est un symptôme d'une maladie qui peut activer des structures sensibles à la douleur dans le cerveau. Toute maladie de gravité variable peut provoquer des maux de tête secondaires..

Comment savoir si la douleur est primaire ou secondaire??

Pour cela, il est utile d'utiliser une liste de caractéristiques, qui sont parfois abrégées en Snoop. La douleur secondaire est exclue si les symptômes suivants sont présents:

  • symptômes systémiques
  • troubles neurologiques
  • apparition soudaine de crises
  • apparition de la douleur pour la première fois en 50 ans
  • douleur qui ne fait qu'empirer avec le temps

Et voici les signes d'un mal de tête primaire:

  • maux de tête stables depuis plus de 6 mois
  • avoir des déclencheurs prévisibles
  • aucun symptôme entre les crises

Problèmes dus à un mal de tête primaire

Il convient également de noter que la migraine et la douleur de tension sont les deux types de douleur primaire les plus courants. Selon de nombreuses enquêtes, plus de 50% des patients adultes disent avoir eu des douleurs au cours des 12 derniers mois.

Les maux de tête primaires sont un problème grave. Ils réduisent la qualité de vie et conduisent à l'abus de drogues.

Ce dernier peut provoquer des maux de tête d'origine médicamenteuse. Il est très important!

Différencier les migraines et les céphalées de tension

La première étape vers le traitement des maux de tête primaires est un diagnostic correct de la maladie. Il existe un certain nombre de caractéristiques cliniques qui différencient la migraine et la céphalée de tension.

Caractéristiques:MigraineCéphalée de tension
Durée4-72 heuresJusqu'à plusieurs jours
LocalisationUnilatéralBilatéral
PersonnagePalpitantÉmoussé / serrant
GravitéModéré à sévèreLégère à modérée
Activité physiqueLe mal de tête s'aggrave-
Phonophobie ou photophobieTypiquementRarement
Nausées ou vomissementsSouventRarement

Mécanismes physiopathologiques de la migraine et des douleurs de tension

Les différences dans les manifestations cliniques des différents maux de tête peuvent être dues à leurs mécanismes physiopathologiques..

Avec la migraine, les signaux de douleur sont principalement transmis des vaisseaux des méninges du cerveau au système vasculaire trijumeau. Ce processus s'accompagne d'une inflammation neurogène et de la libération du peptide lié à la calcétaningue.

Les mécanismes du système nerveux périphérique sont impliqués dans la formation des céphalées de tension..

Signalisation des néocepteurs, du tissu myofascial péricrânien et du système nerveux central, sensibilisation et contrôle insuffisant de la douleur endocrinienne.

Avec la nature épisodique des douleurs de tension, les crises rares ou fréquentes, les mécanismes périphériques prévalent. Mais déjà à caractère chronique, les mécanismes centraux de la noceception.

Traitement de la migraine et des céphalées de tension

Les différences dans les mécanismes physiopathologiques expliquent pourquoi différents médicaments sont utilisés pour soulager les crises de migraine aiguës et le HDD.

Médicaments contre la migraine:

  • Triptans - ils réduisent l'inflammation neurogène en activant les récepteurs orphelins-nergiques du système vasculaire trijumeau
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens - très bons pour soulager les crises de migraine aiguës

Médicaments pour le traitement des céphalées de tension:

  • Aspirine
  • Acétaminophène
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Lors du traitement de la migraine et des douleurs de tension, il n'est pas recommandé de prescrire une monothérapie aux opiacés ou une thérapie combinée. Ceci est fait contre le risque d'abus et le développement de maux de tête d'origine médicamenteuse..

Céphalée d'origine médicamenteuse

Les céphalées d'origine médicamenteuse surviennent lorsque des médicaments sont pris trop souvent pour soulager une migraine aiguë ou une céphalée de tension. Ce problème est principalement lié au traitement médicamenteux de la douleur elle-même..

Si les mêmes médicaments sont utilisés pour traiter d'autres maladies, ils n'ont pas le même effet. Sauf lorsque le patient est sujet aux maux de tête. Cela peut être dû à la sensibilité des récepteurs de la douleur, dont la stimulation conduit à l'apparition d'une telle maladie..

Si ces récepteurs sont initialement hypersensibles, la probabilité que la stimulation médicamenteuse augmente encore leur niveau de sensibilité augmente..

Les médicaments contenant de l'opium sont les plus susceptibles de provoquer des maux de tête d'origine médicamenteuse.

Cependant, tous les médicaments utilisés pour traiter les maux de tête primaires peuvent avoir cet effet..

Il faut conseiller aux patients de tenir un journal des maux de tête et de ne pas prendre de médicaments pour le soulagement des crises de douleur aiguës (y compris les migraines) pendant plus de deux jours par semaine. En outre, ces patients doivent se voir prescrire un traitement préventif..

Comment faire face à un mal de tête

Comment faire face à un mal de tête? Pour commencer, il faut dire que la création de classifications internationales des céphalées a permis aux médecins de poser un diagnostic indépendamment de la localisation du médecin et du patient..

Le fait est que les premiers médecins d'un pays pouvaient donner un diagnostic à une personne. Et dans un autre pays, ce patient aurait reçu un diagnostic différent.

Maintenant, il n'y a pas une telle confusion.

Le médecin pose le même diagnostic, guidé par les critères de diagnostic des maux de tête. Ces critères (signes de maux de tête) forment la base de la classification internationale. Ce classificateur a été créé par le professeur Jes Olesen.

Les principaux défis de la lutte mondiale contre ces maladies de la tête:

  1. Accroître les connaissances dans ce domaine - cela s'applique non seulement aux neurologues, mais aussi aux thérapeutes eux-mêmes. De nombreux médecins diagnostiquent mal leurs patients. Par conséquent, ce défaut doit être éliminé. Il existe également de nombreux cas de traitement inapproprié. Les patients peuvent présenter diverses anomalies qui ne peuvent qu'aggraver l'état général du corps..
  2. Améliorer les méthodes de traitement et de diagnostic
  3. Gestion et organisation efficaces du travail des médecins

De nombreux patients ne croient pas que les maux de tête peuvent être guéris. Je dirai que cette maladie peut être traitée.

En règle générale, chez de nombreuses personnes, après un diagnostic et un traitement corrects, ces douleurs disparaissent toujours et le corps est guéri de cette maladie. Même les personnes qui souffrent constamment de maux de tête chaque jour et depuis plusieurs années sont guéries..

Facteurs qui empêchent le développement de maux de tête:

  • Ne prenez pas d'analgésiques très souvent. Pas plus de 6 fois par mois.
  • Dormez toujours le même nombre d'heures. Il existe simplement un tel syndrome du jour de congé. C'est quand une personne dort beaucoup plus le week-end que les jours de semaine ordinaires. Cela peut aussi vous donner mal à la tête..
  • La sensation de faim augmente la douleur dans la tête. Alors mangez plus souvent et correctement. Ne suivez aucun régime rigide. De cela, vous ne perdrez pas de poids, mais au contraire, avec le temps, vous pouvez prendre beaucoup de poids. Cela a été prouvé plus d'une fois dans la pratique..
  • Essayez d'éviter l'exposition à une lumière vive.
  • Évitez l'apparition du stress. Traitez toujours tout calmement et sans panique..

Comment traiter un mal de tête

Parlons maintenant de la façon de traiter un mal de tête. Après tout, ce n'est pas seulement l'une des plaintes les plus fréquentes non seulement de la médecine neurologique, mais aussi de la médecine générale. Chacun de nous a fait face à une telle douleur.

Ses raisons sont variées:

  • lésions vasculaires
  • maladies de la colonne vertébrale
  • une sorte de trouble mental
  • maladies infectieuses et inflammatoires
  • tumeurs cérébrales et ainsi de suite

C'est pourquoi je recommande vivement à tout le monde de se rendre uniquement dans des centres spécialisés pour le traitement des maux de tête. Là, on vous accorde une grande attention, augmentant ainsi la qualité du traitement.

Par conséquent, le diagnostic des maux de tête sera bien meilleur ici.!

Par exemple, dans de tels centres, ils étudient en profondeur l'histoire des maladies et la vie même d'une personne. Les spécialistes effectuent très soigneusement des examens thérapeutiques, neurologiques, psychovégétatifs et autres.

Et seulement après cela, ils font une première conclusion clinique avec une cause préliminaire du mal de tête..

Après consultation, les médecins commencent à utiliser des méthodes modernes pour diagnostiquer les maux de tête:

  • échographie du cerveau
  • diagnostics auditifs, cognitifs et visuels
  • imagerie par résonance magnétique et tomodensitométrie
  • étude du système nerveux autonome et bien plus

Après un examen approfondi, un diagnostic final est posé et les véritables causes du mal de tête sont identifiées. Ce n'est qu'après cela qu'une personne commence à prescrire un traitement adéquat..

Chaque médecin d'un tel centre spécialisé possède une riche expérience et des connaissances dans le traitement de ces maladies..

En plus de la pharmacothérapie, la modulation mésodiencephalique, la stimulation magnétique transcrine et la thérapie cohérente sont également efficaces dans le traitement. Il existe plus de 50 schémas thérapeutiques médicamenteux supplémentaires.

Lors du traitement des maux de tête, il est impératif de prendre en compte toutes les comorbidités chez l'homme. Tous les rendez-vous doivent être examinés par des pairs plusieurs fois et ce n'est qu'alors que vous pourrez offrir quelque chose à votre patient.

Après le traitement, le patient doit être surveillé par des spécialistes pendant une longue période. Autrement dit, même après un traitement efficace, les médecins ne doivent en aucun cas quitter leur patient.

Il est nécessaire de surveiller l'état d'une personne non seulement après un mois, mais aussi pendant plusieurs années.

Si le mal de tête n'est pas seulement de nature neurologique, dans les centres spécialisés, une personne peut recevoir des conseils d'autres spécialistes..

Autrement dit, dans tout bon centre spécialisé, il devrait toujours y avoir un endocrinologue, un cardiologue, un thérapeute et d'autres médecins..

Je voudrais dire que les maux de tête peuvent réduire considérablement la qualité de vie d'une personne. Le syndrome douloureux lui-même est souvent accompagné d'irritabilité, d'anxiété, de tension artérielle instable, de bruit, de diminution de la concentration et de nombreuses autres manifestations..

Je veux également mettre en garde tout le monde contre l'utilisation excessive d'analgésiques, car cela ne guérit pas la cause de la maladie, mais ne fait que retarder le problème lui-même..

En conséquence, le corps est empoisonné et la douleur elle-même commence à s'intensifier encore plus. Par conséquent, contactez toujours uniquement des spécialistes hautement qualifiés..

C'est tout pour moi!

Vous savez maintenant comment effectuer un bon diagnostic et un bon traitement des maux de tête. Faites également très attention aux causes sous-jacentes de cette maladie. Cela vous donnera une chance de ne pas tomber dans le piège de cette maladie courante. En général, soyez en bonne santé!

Diagnostic correct: quel type d'IRM faire pour un mal de tête?

Le mal de tête est le symptôme non spécifique le plus courant dans le monde. De telles douleurs peuvent en elles-mêmes indiquer certaines maladies et ont également leur propre type..

  1. Types
  2. Causes d'occurrence
  3. Enquêtes
  4. Diagnostic différentiel
  5. Quelle IRM faire?
  6. Électroencéphalographie
  7. radiographie
  8. Tomodensitométrie
  9. Électromyographie
  10. Recherche en laboratoire
  11. Ultrason
  12. Conclusion

Parmi tous les types de maux de tête, les migraines et la tension standard étaient les plus répandues..

Les deux variétés peuvent être accompagnées d'une légère raideur et peuvent entraîner une douleur intense et intense.

La douleur est ressentie dans la zone des tempes ou donne aux yeux, à l'arrière de la tête ou à la zone de la voûte crânienne.

Très souvent, avec diverses douleurs à la tête, il peut y avoir un trouble végétatif, c'est-à-dire des problèmes au cours du processus respiratoire, une fatigue rapide, etc..

La migraine a une forme paroxystique, qui s'accompagne également d'une douleur intense à la tête. La douleur émane de la pulsation. De telles attaques peuvent être causées par une lumière vive ou d'autres types de stimuli, ainsi qu'une fatigue constante. En règle générale, ces maux de tête durent jusqu'à plusieurs heures, au mieux ils se terminent en une demi-heure..

En outre, les experts identifient le troisième type courant de douleur à la tête, appelé cluster ou, en d'autres termes, faisceau. La principale caractéristique distinctive de cette douleur est son apparition instantanée. De plus, un mal de tête en grappe est ressenti par une personne exclusivement d'un côté de la tête. Ces types d'attaques peuvent se répéter pendant plusieurs mois ou se terminer en une semaine..

Causes d'occurrence

La douleur dans la tête peut avoir des origines complètement différentes, de la fatigue banale à l'infection par n'importe quelle infection. Mais, malgré la raison d'origine, le mécanisme de création de la douleur est le même. Examinons cela plus en détail.

Tout d'abord, le processus inflammatoire commence, qui affecte certaines parties du système nerveux central humain. De plus, les irritations des membranes du cerveau sont effectuées.

Cela se produit pour deux raisons, tout d'abord, il y a une augmentation de la pression du liquide céphalo-rachidien et la deuxième raison est l'empoisonnement du corps. À la fin du processus, un spasme se produit et les vaisseaux sanguins se dilatent..

Certains experts mettent en évidence la théorie de la source mentale du mal de tête. À première vue, la cause de ce type de douleur est évidente à connaître. Mais il peut y avoir en fait un très grand nombre de raisons. Considérons les plus courants:

  1. les maladies causées par une infection;
  2. diverses tumeurs dans la région de la tête;
  3. augmentation de la pression artérielle;
  4. maladies dans la région des sinus nasaux;
  5. échec dans le domaine des hormones;
  6. sensibilité humaine aux conditions météorologiques.

Enquêtes

Le médecin principal à consulter est un neurologue. Quels examens les patients subissent-ils s'ils ont mal à la tête? Seul un médecin peut donner une liste de références. Tout d'abord, le patient est interrogé, le médecin s'intéresse à la durée de la douleur, à sa nature, etc..

Référence: Pour que le diagnostic initial de la maladie soit passé, vous devez être examiné par plusieurs médecins, tels qu'un neurologue, un dentiste, un ophtalmologiste, et testé. Mais, en règle générale, il est nécessaire de subir des examens en utilisant les dernières procédures médicales..

Diagnostic différentiel

En raison du fait que la douleur à la tête peut présenter un grand nombre de symptômes, il est impératif de réaliser un diagnostic différentiel. Pour chaque médecin, la tâche principale est de déterminer la relation entre un mal de tête spécifique et une maladie spécifique. Il faut comprendre qu'il n'y aura aucun avantage à traiter un symptôme exceptionnel..

Nous vous présentons la séquence de tous les examens nécessaires:

  1. Tout d'abord, le patient est interrogé. Il est important pour un médecin de connaître la durée des sensations de douleur, leur séquence, la nature et le lieu de la douleur. Il est également important de connaître la réaction du corps du patient à la prise d'analgésiques. Souvent, la plupart des gens ne peuvent pas décrire la douleur lorsqu'ils sont allés chez le médecin pour la première fois avec ce problème;
  2. Une fois l'enquête générale terminée, les médecins prescrivent certains tests qui doivent être effectués dans un proche avenir. Mais il est important de choisir les bonnes mesures diagnostiques afin que le patient reçoive son traitement plus rapidement..

Quelle IRM faire?

Si la douleur dans la tête est incroyablement sévère et dure depuis assez longtemps, et qu'elle présente également de nombreux symptômes associés à une irritation, un mauvais sommeil, une indigestion, des vomissements et des nausées, cela indique des maladies graves dans la région du cerveau..

Si lors du diagnostic une IRM du cerveau est prescrite, cela doit être fait afin de vérifier les pathologies des vaisseaux.

La migraine survient parce que les vaisseaux sanguins du cerveau humain se contractent à un moment donné..

Pour cette raison, un spasme se produit dans le cerveau. Un tomographe de ce type vous permet d'en apprendre davantage sur les troubles de la circulation sanguine, ainsi que sur les réflexions de divers types ischémiques.

Certains patients font face à un problème après l'IRM - les maux de tête commencent à faire plus mal. La nature de ce phénomène n'a pas encore été révélée - la construction de l'image est réalisée en raison de l'influence électromagnétique, et elle est inoffensive pour le corps.

Dans tous les cas, les différentes enquêtes doivent être complètes. Cela permettra au médecin d'avoir une vue d'ensemble de la maladie et de prescrire le traitement le plus précis. Grâce à un diagnostic complet, il sera possible de découvrir la cause de la douleur à la tête. En règle générale, les spécialistes effectuent d'abord une IRM du cerveau.

Important! Si, même après une telle procédure, la cause de la douleur dans la tête ne devient pas claire, des diagnostics supplémentaires sous forme d'IRM seront nécessaires, mais déjà de la colonne vertébrale du corps humain, à savoir sa colonne cervicale.

De telles procédures sont effectuées indépendamment du fait qu'il y ait ou non des maux de tête pour le moment. L'exhaustivité des informations destinées au médecin sera donnée par une collection complète d'anamnèse.

Nous vous suggérons de vous familiariser avec une vidéo intéressante sur le sujet:

Électroencéphalographie

Cette procédure est très utile pour prendre une anamnèse pour des maux de tête. Avec lui, vous pouvez voir exactement où il y a des anomalies dans le travail du cerveau, où il y a des lésions vasculaires, ainsi que les moindres signes de tumeurs débutantes.

radiographie

La radiographie peut déterminer s'il y a hydrocéphalie, ainsi que toute autre blessure.

Un tel processus non délicat est effectué en raison du fait que les soi-disant rayons X traversent le corps humain et tous ses tissus.

Il faut comprendre que tous les tissus ne peuvent pas recevoir de tels rayons, car ils sont de densité différente. Une caractéristique similaire peut être fixée sur un certain film sous la forme d'une couleur moins vive.

Quant aux tissus mous, ils s'affichent sous une couleur plus foncée..

En raison de ces caractéristiques, le médecin peut déterminer le tissu endommagé, découvrir la cause de ces dommages et prescrire un traitement direct. Cette méthode d'enquête est simple et ne nécessite pas l'utilisation d'équipement sérieux. De plus, son prix est bien inférieur aux précédents. C'est pour cette raison qu'il est utilisé comme l'un des premiers dans tous les types de diagnostic. Mais il vaut la peine de savoir qu'une radiographie dans la région de la tête est effectuée pour déterminer l'intégrité des os du cerveau humain..

Tomodensitométrie

Ce type de diagnostic indique s'il y a une sortie de sang à l'intérieur du cerveau, ainsi que des changements dans la structure. Cette méthode de contrôle permet de déterminer clairement s'il existe certaines tumeurs dans le corps et en particulier dans la tête, divers kystes, anévrismes, etc..

Électromyographie

Ce type d'examen est effectué afin de déterminer les dommages à l'appareil neuromusculaire du corps humain. Autrement dit, nous parlons de dommages aux fibres nerveuses.

Recherche en laboratoire

Les procédures de laboratoire visent à déterminer la présence d'une infection dans le corps humain, ainsi que divers types d'inflammation.

Cette mesure diagnostique est déchiffrée en tant que diagnostic échographique. Dans ce cas, cela s'applique à la tête et vérifie la présence d'athérosclérose, ainsi que d'autres problèmes associés aux vaisseaux sanguins, aux artères et à d'autres capillaires directs..

Conclusion

Il est strictement interdit de se diagnostiquer soi-même. Les maux de tête peuvent être une manifestation de maladies graves sous la forme d'une tumeur au cerveau et d'une hémorragie cérébrale. Par conséquent, l'algorithme de traitement des maux de tête doit nécessairement commencer par une visite chez le médecin. Ensuite, en suivant ses recommandations, aidez-vous à vous débarrasser de cette maladie.

Quel type d'examen vous devez subir avec des maux de tête fréquents

Collecte et examen des antécédents médicaux

Lors de l'entretien d'un patient, le médecin pose des questions qui aident à caractériser le mal de tête et à additionner l'image de la maladie:

  • localisation (dans quelle zone de la tête se trouve la sensation - front, tempes, nuque, côté gauche, côté droit);
  • caractère (douleur vive, pressante et lancinante);
  • intensité (faible, modérée, forte);
  • fréquence (combien de fois apparaît par jour, semaine, mois);
  • durée (combien de temps cela dure - minutes, heures, jours);
  • ce qui provoque l'apparition de la douleur;
  • qui réduit ou augmente la douleur;
  • comment l'attaque se termine (la sensation douloureuse disparaît d'elle-même, après avoir pris la pilule, dormir);
  • Si la douleur interfère avec le travail quotidien
  • y a-t-il des symptômes supplémentaires (nausées, vomissements, «mouches» devant les yeux, changements dans la sphère émotionnelle);
  • quand les crises ont commencé (âge);
  • Les proches parents avaient-ils des sentiments similaires.

Après un interrogatoire, le médecin a déjà une idée de la nature du problème et procède à un examen physique:

  • examen de la tête et du cou;
  • palpation des artères temporales, de l'articulation temporo-mandibulaire, des muscles du cou, des apophyses épineuses des vertèbres cervicales;
  • tapotant les projections des sinus paranasaux;
  • vérifier les symptômes méningés;
  • mesure de la température et de la pression artérielle.

Si nécessaire, pour clarifier le diagnostic, le médecin prescrit des méthodes de recherche supplémentaires.

Test sanguin pour les maux de tête: ce que l'étude montrera

Si vous avez mal à la tête plusieurs fois par semaine, il suffit souvent de consulter un médecin. Jetons donc un coup d'œil aux principales causes de maux de tête et aux spécialistes à qui vous adresser.
Le premier médecin à visiter est un thérapeute. Il effectuera un examen et, si nécessaire, donnera une référence pour analyses à des spécialistes restreints.

Maux de tête dus au surmenage

Lorsqu'elle est surmenée, la tête est pressée avec un cerceau. La douleur est monotone et répandue sur toute la tête. Avec un surmenage chronique, la tête fera mal pendant plus de 15 jours par mois pendant plusieurs mois.

Premiers secours: auto-massage de la tête, acupression (acupression), exercices de respiration, bain chaud aux huiles aromatiques et sel. Pour une douleur intense, il est efficace de mettre une serviette chaude pressée sur votre front. Buvez beaucoup de thé vert fraîchement préparé et dormez.

Maux de tête "dus aux vaisseaux sanguins"

Avec les maladies vasculaires, la douleur est intense. La tête a l'impression de se fendre. Fortement "frappe" dans les tempes. Je veux aller me coucher et ne pas me lever. Le visage peut devenir gonflé. L'un des signes de problèmes du système vasculaire est l'apparition d'un mal de tête lors de changements climatiques soudains et quelques jours avant la menstruation.

Premiers secours: avec une douleur intense - des compresses humides. Si le visage devient rouge lors d'une attaque, utilisez une compresse chaude; s'il devient pâle, utilisez une compresse froide. Les amateurs de médecine traditionnelle sont également invités à boire des préparations à base de plantes à base d'aubépine, de mélisse et de lait écrasé en poudre. Il est fortement déconseillé de fumer et de boire du café.

Un des maux de tête les plus sévèrement tolérés. En règle générale, seule la moitié de la tête fait mal, mais la douleur peut être accompagnée de nausées et de vomissements. Dans les crises aiguës, une perte de conscience est possible. La douleur peut durer de plusieurs heures à plusieurs jours. La migraine affecte plus souvent les femmes que les hommes, ce qui peut être dû aux particularités du fond hormonal.

Premiers secours: ne perdez pas de temps en auto-médication, allez plutôt chez un thérapeute (et ne vous inquiétez pas s'il donne une référence à un psychothérapeute, c'est une caractéristique de la maladie). Les comprimés, les thés et les compresses froides sont inefficaces pour les migraines. Il est important de ne pas exacerber la douleur qui existe déjà. En dernier recours, essayez de créer le silence. Baissez les lumières. Prenez un bain chaud aux huiles essentielles de lavande, citron, menthe.

Maux de tête dus à une intoxication

L'intoxication du corps conduit souvent non seulement à un trouble du système digestif, mais aussi à des maux de tête. La douleur continuera jusqu'à ce que les toxines soient éliminées du corps. Mais c'est peut-être une question de manque de toxines. Ceux qui consomment de la nicotine, de l'alcool, de la caféine et d'autres substances qui ne sont pas les plus utiles pour le corps savent bien que n'ayant pas reçu une partie de la substance habituelle, le corps commence à "être capricieux".

Premiers secours: en cas d'empoisonnement, consulter un médecin. Vous pourriez avoir besoin d'un lavage gastrique suivi d'un régime. Avec des maux de tête accompagnant un manque de substance dans le corps, seul le temps aidera si une décision est prise de ne pas reprendre la mauvaise habitude. Pour soulager la douleur, vous pouvez boire du thé vert, vous auto-masser la tête.

Quels médecins aideront à soulager les maux de tête?

N'oubliez pas que la première visite avec des maux de tête sévères et fréquents est chez un thérapeute. Ensuite, préparez-vous au fait que vous devrez subir un examen, vous faire tester et visiter l'un des spécialistes restreints:

  • ORL - car il est nécessaire d'exclure (ou de confirmer) la sinusite;
  • Oculiste - car il est nécessaire de vérifier l'état du fond, l'acuité visuelle;
  • Dentiste - pour le diagnostic des dents pulpaires;
  • Neuropathologiste.

Vous pouvez également vous voir attribuer les examens suivants:

  • Encéphalogramme (EEG)
  • Tomodensitométrie (CT ou ECR)
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM, IRM)
  • Angiographie
  • Surveillance de la pression artérielle (MAPA)

Veuillez être patient. C'est mieux que l'automédication et les maux de tête.

Sources utilisées: www.yapokupayu.ru

Si ce symptôme ne dérange pas trop souvent une personne, elle n'a guère besoin de l'aide d'un spécialiste. Cependant, si quelqu'un éprouve souvent des maux tels que des maux de tête, un diagnostic et un traitement sont nécessaires de toute urgence. Après tout, la céphalalgie peut être le signe d'une maladie grave. Donc, tout d'abord, vous devez savoir ce qui cause ce symptôme. Parmi les facteurs qui le provoquent, vous pouvez énumérer les suivants:

  1. Spasmes vasculaires.
  2. Apport d'oxygène insuffisant aux cellules cérébrales.
  3. Hypertension (dans ce cas, une douleur apparaît à l'arrière de la tête).
  4. Hypertonicité des muscles de la tête et du cou.
  5. Présence de maladies neurologiques.
  6. Repas irréguliers, régimes stricts.
  7. Exercice excessif.
  8. Maladies virales.
  9. Surcharge intellectuelle et psychologique.
  10. Inflammation des sinus paranasaux.
  11. Pathologie des vertèbres cervicales.

La tête peut faire mal chez les femmes avant la menstruation ou en portant un bébé. De tels phénomènes sont associés à des changements hormonaux dans le corps. En outre, la céphalalgie est un symptôme caractéristique qui survient en relation avec des traumatismes crâniens (par exemple, avec une commotion cérébrale). Il est peu probable qu'une personne soit capable de faire face avec succès à un phénomène tel qu'un mal de tête. Le diagnostic, la consultation d'un spécialiste et la prise de médicaments prescrits sont une solution beaucoup plus intelligente au problème..

Le mal de tête est compris comme une gêne dans la tête. Ils peuvent être une maladie indépendante ou une manifestation d'autres pathologies. Il existe différentes formes de cette condition - migraines, céphalées en grappe ou tension..

Des douleurs secondaires peuvent apparaître chez un adulte ou un enfant présentant des traumatismes crâniens, une méningite, une encéphalite, des pathologies du cerveau ou du nez. Ce problème peut survenir avec la sinusite, qui est une inflammation des sinus ou une augmentation de la pression artérielle. Identifier les causes de ce phénomène et effectuer une prise de sang.

Test sanguin général et biochimique

Cette étude aidera à déterminer les causes des maux de tête chez les adultes et les enfants. Ainsi, la leucocytose apparaît dans les maladies infectieuses. Une augmentation du volume de leucocytes dans le sang se produit souvent avec une méningite, une encéphalite, une sinusite et d'autres lésions du nez.

Une leucocytose sévère accompagne souvent la leucémie.

Cette maladie peut provoquer l'apparition d'un mal de tête dans la méningite carcinomateuse..

Cela peut également se produire avec l'occlusion des veines cérébrales..

Une diminution du taux de leucocytes dans le sang est un compagnon du SIDA.

L'anémie peut survenir chez les patients qui ont des tumeurs malignes du cerveau et d'autres organes.

En outre, ce phénomène est diagnostiqué avec une artérite à cellules géantes. L'anémie peut accompagner une diminution du flux sanguin, ce qui conduit à une thrombose veineuse cérébrale.

L'insuffisance rénale peut entraîner des maux de tête chez les adultes et les enfants. Tout écart dans les paramètres biochimiques du sang aidera à identifier un processus pathologique systémique, qui provoque l'apparition d'un mal de tête.

Avec l'aide de la biochimie, vous pouvez détecter le niveau de protéines, de glucose, d'acides aminés. Il montrera également la quantité d'enzymes, de sels, de vitamines, etc. Grâce à cela, il sera possible de déterminer les violations du travail de divers organes et systèmes chez un adulte et un enfant - par exemple, des problèmes de circulation sanguine, qui surviennent souvent avec des maux de tête.

La détermination de la vitesse de sédimentation des érythrocytes et de la protéine C-réactive n’a pas peu d’importance. Les changements de ces indicateurs ne sont pas spécifiques. Ainsi, une augmentation peut être observée dans les pathologies inflammatoires ou les processus infectieux. Il est observé avec la méningite, la sinusite et d'autres maladies du nez. En outre, une augmentation de ces indicateurs peut accompagner des formations malignes du cerveau et d'autres organes..

Une augmentation du temps de prothrombine et partiellement du temps de thromboplastine peut indiquer le développement d'une diathèse hémorragique. Cela conduit à une hémorragie intracrânienne et des maux de tête..

Autres tests sanguins pour les maux de tête

Une numération formule sanguine complète doit être complétée par des tests pour la protéine S, le fibrinogène, l'antithrombine III, les anticorps anticardiolipine. S'il y a un écart par rapport à la norme dans le nombre de plaquettes, leurs fonctions doivent être examinées..

L'analyse des gaz du sang artériel est également importante, car l'hypoxie peut être la cause de cette affection..

Les maux de tête peuvent non seulement accompagner les infections aiguës du nez ou du cerveau d'un adulte et d'un enfant, mais également indiquer la présence de maladies chroniques. Par conséquent, un test sanguin est effectué pour les anticorps dirigés contre certains agents pathogènes. Des symptômes similaires se produisent avec des céphalées de tension..

Avec cette condition, un faible taux de sucre dans le sang peut être détecté. Les raisons de ce symptôme peuvent résider dans une augmentation de cet indicateur. Par conséquent, un test sanguin de sucre est obligatoire..

En cas de suspicion d'athérosclérose, un profil lipidique et un test de cholestérol sont prescrits. Il s'agit d'une maladie assez dangereuse qui provoque des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux. Les premiers symptômes de ce trouble sont des crises de maux de tête et des pertes de mémoire..

Un test sanguin pour les hormones aidera à déterminer divers troubles de l'hypothalamus - cette partie du cerveau est responsable du fonctionnement de nombreux systèmes, y compris le système nerveux..

Si une tumeur cérébrale est suspectée, un immunogramme est réalisé chez le patient. Cette étude vous permet de déterminer l'état du système de défense du corps humain. Cette analyse est également effectuée pour l'inflammation chronique - par exemple, avec la méningite.

Un test sanguin pour les maux de tête chez un adulte et un enfant aidera à établir les raisons qui ont provoqué cette condition. Les maladies infectieuses entraînent l'apparition de ce symptôme - par exemple, les maux de tête surviennent souvent avec une méningite ou des lésions nasales.

Parfois, des migraines ou des céphalées de tension non associées à des infections surviennent. Si de tels symptômes sont observés régulièrement, il est absolument impossible de négliger un diagnostic détaillé..

Sources utilisées: headexpert.ru

Diagnostics supplémentaires

Les examens supplémentaires sont divisés en deux types: de laboratoire et instrumentaux. Ils ne sont pas appliqués en même temps, mais uniquement lorsqu'une certaine maladie est suspectée..

  • un test sanguin général (vous permet d'identifier une inflammation latente);
  • test sanguin biochimique (mesure le taux de glucose en cas de suspicion de diabète sucré, cholestérol, marqueurs de l'état des reins et du foie);
  • analyse du liquide céphalo-rachidien (vous permet d'identifier le niveau de pression intracrânienne, la composition du liquide céphalo-rachidien - utilisé pour diagnostiquer la méningite, l'hémorragie).
  • Radiographie des os du crâne et de la colonne vertébrale supérieure (révèle leur intégrité et le déplacement des vertèbres, dans lequel une compression partielle des artères vertébrales peut se produire; inflammation des sinus paranasaux);
  • Échographie Doppler des gros vaisseaux de la tête et du cou (étude de la perméabilité artérielle);
  • CT et IRM (permettent la visualisation d'une tumeur, d'un accident vasculaire cérébral);
  • électroencéphalographie (évalue l'activité des neurones dans le cerveau);
  • électromyographie (détecte la tension dans les muscles de la tête et du cou dans les céphalées de tension).

Vous devrez peut-être également consulter un neurologue, un vertébrologue (spécialiste en pathologie rachidienne), un ophtalmologiste, un oto-rhino-laryngologiste, un cardiologue, un neurochirurgien.

Le diagnostic est posé après avoir passé toutes les procédures de diagnostic et examens nécessaires, après avoir établi la cause du mal de tête.

Le tissu synthétique peut causer des maux de tête.

Le coût du traitement des maux de tête en Europe est de 15 milliards de dollars par an, aux États-Unis - 10 milliards.

Les mères qui allaitent font souvent face à des maux tels que des maux de tête. Il est important de se rappeler que pendant l'allaitement, la plupart des médicaments pénètrent dans.

L'ostéochondrose est un complexe de troubles dystrophiques dans les disques intervertébraux. Cela peut entraîner une perturbation de l'apport sanguin au cerveau, qui à son tour.

Le choix d'un remède contre les maux de tête dépend de la cause de son apparition, de sa fréquence d'apparition, de sa durée, de son intensité. Préparations pour la douleur dans la tête Groupes principaux.

Pendant la grossesse, tous les organes et systèmes de la femme enceinte sont soumis à une charge importante. Le corps travaille «pour deux», créant une nouvelle vie en soi. Pendant la période.

La céphalée de tension (céphalée de tension) est un type courant de céphalée primaire. Elle agit comme une compagne fréquente du surmenage, du long travail.

Les maux de tête chez les enfants arrivent au deuxième rang après les douleurs abdominales. Cela se produit même chez les bébés. Cela complique grandement le diagnostic, car un enfant d'un an ou.

Si un mal de tête fait mal de manière chronique et que cela s'accompagne de vertiges, vous devez déterminer la cause de cette pathologie en temps opportun. Les maux de tête fréquents sont fréquents, mais certaines situations ne sont pas dangereuses, tandis que d'autres surviennent en raison de pathologies graves dans le corps. Dans le premier cas, il suffit d'ajuster le rythme de vie et le corps se rétablira de lui-même, sinon vous devrez utiliser des médicaments, et éventuellement une chirurgie.

Diagnostic des maux de tête

Comment diagnostique-t-on les maux de tête? Et quelles formes de maux de tête traitons-nous le plus souvent? En règle générale, les personnes qui souffrent très souvent sont des personnes en âge de travailler.

La forme la plus courante est HDN
(céphalée de tension environ 53%)
et
migraine (environ 40%)
. Malheureusement, leur diagnostic est très difficile et de nombreux médecins mélangent ces formes..

Des études ont montré que si les médecins diagnostiquent une migraine, le diagnostic peut être révisé après un certain temps dans 98% des cas..

Cela suggère que la principale cause d'erreur de diagnostic est une identification inadéquate des migraines. Pour diagnostiquer tout mal de tête primaire, les médecins utilisent uniquement

  • diagnostic positif - il est effectué par analyse clinique (plaintes, examen objectif du patient)
  • diagnostic négatif - identification des symptômes et examen approfondi du patient
  • diagnostic formel - respect des critères de la classification internationale des maux de tête

Lorsque nous considérons la douleur migraineuse comme la plus courante, seulement 20% des patients vont chez le médecin. Dans ce cas, le niveau de diagnostic est de 30 à 40%..

Autrement dit, l'écrasante majorité n'a même pas ce diagnostic. D'où la faible satisfaction du traitement (il s'agit d'enquêtes auprès de patients souffrant de douleur depuis longtemps)
(à peu près 20%)
.

Ces patients reçoivent des soins médicaux insuffisants en termes de prévention. Et le fait que cette maladie soit chronique, cela peut également ne pas être pris en compte par de nombreux médecins..

Parmi les personnes observées par les médecins au cours de l'année, parmi elles 14% par an sont chroniquées.

Si nous parlons de migraines, vous devez comprendre qu'une telle maladie peut durer plusieurs années..

Cependant, la médecine ne reste pas immobile et la détection et le traitement d'une telle maladie s'améliorent progressivement. L'analyse classique de la migraine elle-même implique l'analyse des crises de cette maladie:

  • podroma (4-48 heures)
  • aura (5-60 minutes)
  • maux de tête (4-72 heures)
  • postdrome (4-48 heures)

Il existe des stratégies de base pour traiter les migraines

  • soulagement d'une crise - réduire la douleur chez une personne
  • prévention - avec de fréquentes crises de douleur
  • thérapie comportementale - initier le patient à la maladie elle-même (sa nature et ses conséquences)
    . Le patient est également informé des différentes conséquences. Par exemple, avec une utilisation excessive du médicament
  • prévention de la chronicité - cela comprend également le contrôle et la prévention de l'utilisation excessive de café, de divers analgésiques et médicaments, le respect d'un certain régime alimentaire, etc.

Il existe des paramètres spéciaux par lesquels les médecins déterminent si un médicament est efficace ou non. Pour évaluer l'efficacité du traitement médicamenteux pour une crise de migraine, les exigences actuelles seront les suivantes:

  • Effet durable dans deux attaques sur trois
  • Pas de maux de tête 2 heures après l'ingestion
  • Aucun retour de maux de tête et aucun autre remède pour le soulagement dans les 24 heures suivant un soulagement efficace (soulagement permanent ou soulagement de la douleur)
  • Diminution de l'intensité de la douleur d'une régression modérée ou intense à légère ou complète 2 heures après l'ingestion

Pourquoi la tête fait-elle mal?

Les médecins ont mené un certain nombre d'études sur la question de savoir pourquoi un mal de tête persiste et ont identifié les principales causes de la situation. La source principale ne peut montrer que le diagnostic, mais les principales raisons aideront à restreindre la recherche de pathologie.

Si vous avez souvent mal à la tête, vous devez faire attention à des facteurs tels qu'une mauvaise alimentation - les produits semi-finis, la restauration rapide, les saucisses, la mayonnaise, les boissons et autres substances nocives polluent considérablement le corps et bloquent le bon fonctionnement du corps. Il comprend également une infection virale ou une infection, entre autres causes de maux de tête, un large éventail de provocateurs est distingué. Les rhumes, la grippe, les infections respiratoires aiguës, les infections virales respiratoires aiguës et bien d'autres peuvent provoquer des maux de tête. La raison pour laquelle des étourdissements et des douleurs sont accompagnés d'une intoxication corporelle.

Quel type d'examen vous devez subir avec des maux de tête persistants

Si vous avez des maux de tête fréquents ou récurrents, vous devez en trouver la cause. Peut-être une maladie vasculaire ou une fatigue, une myopie, une sinusite ou un gonflement. Un examen complet des maux de tête permet de découvrir la cause de la douleur et de la traiter. Quels examens un patient doit subir?

L'examen du patient débutera par la livraison de tests de laboratoire et des visites à des spécialistes restreints: un ophtalmologiste, un spécialiste ORL, un neuropathologiste, un dentiste. Il existe des maladies du système nerveux, des vaisseaux sanguins, des yeux, qui provoquent des maux de tête constants ou récurrents.

Examen par un ophtalmologiste (ophtalmologiste)

Permet de découvrir la présence d'une myopie fausse ou progressive (ces maladies sont une cause fréquente de maux de tête). L'examen du fond d'œil par un ophtalmologiste permet de diagnostiquer s'il y a des changements dans la rétine. De plus, l'optométriste vérifie l'acuité et le champ (largeur) de vision.

L'imagerie par résonance magnétique (IRM) du cerveau est une méthode de recherche instrumentale moderne qui permet un diagnostic efficace des pathologies et des maladies.

Grâce à l'IRM, vous pouvez notamment examiner le cerveau si le patient a des maux de tête fréquents. De plus, ces examens peuvent être effectués un nombre infini de fois, car L'IRM est l'une des méthodes de recherche les plus sûres en médecine, en raison du principe de son travail.

Causes des maux de tête

Les facteurs qui causent des maux de tête peuvent être organiques, perturbant la structure du cerveau, et fonctionnels, perturbant l'ordre de l'activité cérébrale. De plus, les facteurs organiques de la douleur à la tête sont parfaitement visibles sur les images IRM..

- pathologie des vaisseaux sanguins intracrâniens,

- hémorragie cérébrale,

- processus inflammatoires dans le cerveau,

- anomalies et pathologies cérébrales congénitales et bien plus encore.

Souvent, la cause des maux de tête est des maladies et des pathologies en dehors du cerveau, par exemple dans la moelle épinière ou dans la colonne vertébrale, mais le résultat de leur effet sur le cerveau peut également être vu sur les IRM..

L'imagerie par résonance magnétique peut également révéler une violation de l'apport sanguin au cerveau lorsque, à la suite d'une ostéochondrose cervicale, l'artère cervicale est enfoncée, un spasme des vaisseaux intracrâniens apparaît, ce qui provoque une douleur pulsatile dans la tête..

Souvent dans la vieillesse, l'IRM révèle un vieillissement général du cerveau avec un apport sanguin insuffisant; après l'étude, les images résultantes montrent des foyers entiers de décomposition de la matière cérébrale.

Procédure de recherche

L'IRM scanne tout le cerveau et les vaisseaux sanguins à l'intérieur du crâne et du cou.

- d'identifier d'éventuelles violations de la circulation sanguine intracrânienne,

- faire la distinction entre les lésions organiques, les tumeurs, les kystes dans les vaisseaux sanguins, les anévrismes,

- diagnostiquer les migraines et plus.

N'oubliez pas que pour le diagnostic final, il est parfois nécessaire de subir plusieurs fois une imagerie par résonance magnétique, en conjonction avec d'autres méthodes modernes d'examen du cerveau. Par exemple, avec la tomodensitométrie (TDM) - l'une des techniques de recherche les plus efficaces de la médecine moderne. Mais CT ne doit être utilisé qu'un nombre limité de fois, car La radiographie est utilisée ici.

Diagnostic de la migraine

De nombreuses personnes souffrent de migraines. C'est une maladie neurologique caractérisée par des maux de tête persistants. De plus, cette douleur n'est pas noyée par les analgésiques, le patient souffre et commence à prendre tous les analgésiques à portée de main en vain..

Lors du diagnostic, un neurologue effectue toujours un scan par résonance magnétique du cerveau du patient afin d'exclure d'éventuelles lésions organiques dans lesquelles il existe des douleurs similaires. Au cours de l'IRM, les facteurs provoquant la douleur sont identifiés et un traitement adéquat et efficace est déterminé.

Au cours de l'examen, l'état des structures cérébrales est analysé sans faute et le flux sanguin dans les vaisseaux intracrâniens est également évalué. Lors de l'examen du cerveau directement lors d'une crise de migraine, le médecin peut constater des troubles de la circulation sanguine. Aussi, des signes de migraine sur les images IRM apparaissent sous la forme de lésions d'origine ischémique, etc..

Signes associés

Presque toutes les maladies sont accompagnées de symptômes supplémentaires qui affectent le corps dans d'autres domaines et aident à effectuer un diagnostic différentiel. Si vous avez mal à la tête et que vous pourriez avoir des vertiges dans les yeux, vous devez faire attention aux autres symptômes:

  • assombrissement devant les yeux avec un changement brusque de position;
  • étourdissements et évanouissements;
  • comme si un voile apparaît devant les yeux, ce qui provoque des vertiges;
  • sentiment de faiblesse déraisonnable;
  • la nausée;
  • écart d'équilibre.

Le diagnostic des maux de tête est obligatoire lorsque les symptômes énumérés sont détectés, qui s'accompagnent d'une augmentation de la température corporelle. L'établissement d'un diagnostic est une tâche primordiale, il vous permettra de composer le bon traitement.

Raisons de consulter immédiatement un médecin

- maux de tête lancinants, rappelant les «coups de marteau»;
- exacerbation post-traumatique de la douleur;

- lors de la toux ou des mouvements brusques de la tête, dégage une douleur aiguë;

- la douleur dans la tête s'accompagne de fièvre, de troubles de la conscience, de faiblesse générale, de mauvaise focalisation de la vision, de problèmes d'élocution ou d'engourdissement complet

- douleur à la tête chez l'homme, due à l'âge - plus de cinquante ans.

-depuis quand la douleur a-t-elle commencé?

-combien de fois la tête fait mal?

-y a-t-il eu des blessures à la tête, et si oui, quand?

-quelle est la propriété de la douleur: pulsante ou constante?

-quels médicaments prenez-vous?

-il y a des raisons pour lesquelles la douleur peut diminuer?

-l'un des proches a-t-il souffert d'une maladie similaire?

En vous préparant à une visite chez un thérapeute, vous pouvez lui faire gagner du temps, ainsi que vous-même argent et santé.

De ce qui précède, il s'ensuit qu'il n'y a pas de médecin universel pour les maux de tête. La douleur dans la région de la tête peut être le résultat d'une grande variété de maladies. Un diagnostic initial correct est nécessaire afin de ne pas traiter un mal de tête causé par une mauvaise dent avec des médicaments pour des conséquences post-traumatiques. Tant de choses ont été dites sur les méfaits de l'automédication qu'il n'est pas nécessaire d'en parler.

Il existe des médecins qui traitent exclusivement les migraines. Ils reçoivent une formation et une certification supplémentaires, ce qui leur permet de ne traiter que les patients souffrant de maux de tête. Le plus souvent, ils travaillent dans des cliniques dotées de services spécialisés pour les patients souffrant de maux de tête..

L'essentiel est que pour une personne qui a souvent mal à la tête, à quel médecin s'adresser, la décision doit être prise dans l'algorithme ci-dessus: le thérapeute (médecin de famille) est un spécialiste de profil étroit. Si vous consultez un médecin à temps, vous pouvez éviter de gros problèmes de santé à l'avenir. Comme on dit, l'essentiel est la santé, et le reste viendra de lui-même.

Le médecin à consulter pour un mal de tête dépend en grande partie des causes qui l'ont causé. Il peut indiquer des problèmes neurologiques ou vasculaires, ainsi que des maladies génétiques systémiques et des caractéristiques individuelles du corps. Les maladies les plus courantes qui provoquent des maux de tête sont présentées ci-dessous..

Je ne sais pas comment vérifier les vaisseaux sanguins dans le cerveau. Découvrez les méthodes d'enquête efficaces.

Hypertension

L'hypertension (AH) est une maladie chronique accompagnée d'hypertension artérielle. La pathologie est dangereuse et sans traitement entraîne de graves complications. Symptômes typiques de la maladie:

  • vertiges;
  • points scintillants devant les yeux;
  • bruit dans les oreilles;
  • la faiblesse;
  • augmentation de la pression artérielle.

Les spécialistes sélectionneront pour vous les médicaments optimaux pour réduire la pression du groupe:

  • Inhibiteurs de l'ECA (énalapril, lisinopril);
  • diurétiques (indapamide, furosémide);
  • bêta-bloquants (métoprolol, propranolol);
  • inhibiteurs calciques (nifédipine, vérapamil).

Important! Les médicaments antihypertenseurs et les dosages sont sélectionnés individuellement pour chaque patient. Vous ne pouvez pas vous soigner vous-même si vous avez reçu un diagnostic d'hypertension.

Habituellement, les patients souffrant d'hypotension sont des mesures générales recommandées (bonne nutrition, mode de vie actif, sport), ainsi que la prise de médicaments stimulants (caféine, taurine).

L'encéphalopathie dyscirculatoire est une autre pathologie courante dans laquelle une tête fait mal: à quel médecin devriez-vous vous adresser dans ce cas? Assurez-vous de contacter un thérapeute ou un neurologue si vous remarquez en vous-même:

  • signes de mémoire et d'attention altérées;
  • irritabilité;
  • changement de comportement;
  • vertiges et maux de tête.

Les médecins découvriront la cause du trouble circulatoire dans le cerveau et prescriront le traitement approprié:

  • médicaments vasculaires (Cavinton, Vinpocetine);
  • médicaments pour abaisser le taux de cholestérol sanguin (Atorvastatin, Rosuvastatin);
  • nootropiques - moyens d'améliorer la mémoire et l'attention.

Souvent, le seul symptôme d'une migraine est un mal de tête. Habituellement, il est unilatéral, il peut donner à l'œil ou à l'oreille et a une intensité élevée (jusqu'à insupportable). La crise migraineuse classique est précédée de la soi-disant aura migraineuse: faiblesse sévère et perte de performance, nausées et vomissements, irritabilité, photophobie. Cette condition peut durer de plusieurs heures à plusieurs jours..

Quel médecin traite les migraines? Malheureusement, des méthodes efficaces pour se débarrasser de la maladie pour toujours n'ont pas encore été développées. Mais un neurologue peut soulager la maladie et réduire considérablement la fréquence des crises..

Ce type de mal de tête est provoqué par l'action de substances toxiques ou toxiques (nourriture, ménage, intoxication par des gaz toxiques ou de l'alcool). Si vous avez constamment mal à la tête sans symptômes concomitants de la maladie, cela peut être dû à une intoxication: quel médecin devez-vous contacter dans ce cas:

  • thérapeute;
  • toxicologue;
  • narcologue (en cas d'intoxication alcoolique ou médicamenteuse).

Si vous avez mal à la tête et des mains engourdies. en savoir plus sur les causes de la pathologie. Signaux dangereux d'accident vasculaire cérébral et d'accident ischémique transitoire.

Quelles maladies peuvent être détectées par IRM du cerveau. Découvrez où vous faire tester.

Que faire lorsque vous avez mal à la tête derrière votre oreille. Les principales causes du symptôme.

Le mal de tête avec soleil ou coup de chaleur est particulièrement prononcé. En cas de surchauffe, les cellules cérébrales souffrent d'un manque de liquide et le signalent par des manifestations neurologiques vives allant jusqu'à la perte de conscience. Aux premiers signes de soleil ou de coup de chaleur, il est nécessaire d'apporter les premiers soins à la victime:

  • éliminer immédiatement l'exposition à des températures élevées ou au soleil (transférer la victime à l'ombre ou dans une pièce fraîche);
  • fournir un accès aérien;
  • se débarrasser des vêtements qui contraignent le cou et la poitrine;
  • humidifiez votre visage avec de l'eau glacée, appliquez un sac de glace sur votre front;
  • offrir de l'eau;
  • si la victime a perdu connaissance, essayez de la faire revivre en lui apportant un coton-tige imbibé d'ammoniaque;
  • appelle une ambulance.

Il n'y a pas une seule bonne réponse à la question: «À quel médecin dois-je m'adresser si j'ai mal à la tête?» Ce symptôme est typique de nombreuses maladies et, en fonction de la cause qui l'a causé, il est traité différemment. Surtout, ne tardez pas à demander de l'aide si vous vous inquiétez des maux de tête constants (dont nous avons parlé plus haut).

Diagnostique

Pour déterminer quel cas clinique a causé de graves douleurs cérébrales et des étourdissements, il est nécessaire de poser un diagnostic. Tout d'abord, vous devez évaluer le fonctionnement du cerveau, du système nerveux et de l'appareil vestibulaire. Le diagnostic et le traitement des maux de tête sont effectués par un neurologue, mais un oto-rhino-laryngologiste et un ophtalmologiste peuvent rejoindre le traitement.

Si une personne est un adulte, la technique de diagnostic consiste principalement en:

  • échographie doppler - cet examen se concentre sur le vaisseau, qui est la route pour le mouvement du sang vers la région de la tête;
  • l'examen audiographique fournit une courbe audiographique ascendante typique;
  • examen par un ophtalmologiste pour diagnostiquer si la neurologie oculaire est impliquée ou non dans le processus pathologique;
  • La tomodensitométrie et l'IRM vous permettent de déterminer si un néoplasme est présent ou non, et de plus, une croissance bénigne est déterminée ou sécrète des métastases. L'oncologie est le plus souvent déterminée par tomodensitométrie et IRM;
  • La radiographie est une méthode paraclinique qui aide à examiner l'état de la colonne cervicale et la santé du crâne.

Le diagnostic des vaisseaux du cou et de la tête vous permet de déterminer la présence d'une pression élevée ou basse. L'hypotension et l'augmentation de la pression intracrânienne provoquent souvent un œdème.

Quel type d'examen vous devez subir avec des maux de tête persistants

L'hôpital est une mesure nécessaire pour déterminer la cause des maux de tête, par conséquent, contacter des spécialistes est une procédure obligatoire.

Pour déterminer ce que la maladie peut être appelée, vous devez effectuer une gamme complète de diagnostics par des spécialistes. L'ophtalmologiste détermine la présence de myopie, car le développement de la maladie provoque souvent des maux de tête. L'optométriste vérifie la netteté de la vision, la largeur de capture et l'état de la rétine. De plus, une ophtalmoscopie du fond est prescrite, ce qui est obtenu à la suite d'un examen et d'un examen avec un ophtalmoscope.

ORL détermine la présence d'une réaction inflammatoire dans les sinus maxillaires. Le dentiste détermine si le patient a des dents pulpitiques, ainsi que des inflammations situées à proximité des sinus maxillaires.

Un neurologue diagnostiquera des conditions pathologiques dans le fonctionnement du système nerveux et des vaisseaux sanguins. Lors de l'examen, la présence de réflexes, l'exactitude des expressions faciales, le tonus musculaire et la coordination sont déterminés.

Traitement de la migraine et des céphalées de tension

Les différences dans les mécanismes physiopathologiques expliquent pourquoi différents médicaments sont utilisés pour soulager les crises de migraine aiguës et le HDD.

Médicaments contre la migraine

  • Triptans - ils réduisent l'inflammation neurogène en activant les récepteurs orphelins-nergiques du système vasculaire trijumeau
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens - très bons pour soulager les crises de migraine aiguës

Médicaments pour le traitement des céphalées de tension

  • Aspirine
  • Acétaminophène
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Lors du traitement de la migraine et des douleurs de tension, il n'est pas recommandé de prescrire une monothérapie aux opiacés ou une thérapie combinée. Ceci est fait contre le risque d'abus et le développement de maux de tête d'origine médicamenteuse..

Traitement

Pour éliminer les vertiges et la douleur, des médicaments vestibulolytiques sont souvent prescrits:

  • Meclizine - a un effet sédatif, appartient aux antihistaminiques.
  • La diphenhydramine est un médicament anticholinergique à fort effet sédatif. Le dimenhydrinate est un antihistaminique qui soulage les étourdissements et le réflexe nauséeux.
  • La scopolamine est un médicament à fort effet antiémétique qui prévient les vertiges;
  • La prométhazine est le médicament le plus efficace avec l'effet sédatif et antiémétique le plus puissant, qui prévient les étourdissements.

Que pouvez-vous apprendre sur les vaisseaux sanguins à partir d'un test sanguin?

Les analyses de sang ne jouent pas un rôle important dans la vérification des vaisseaux sanguins. Mais ils vous permettent de juger indirectement la cause de la maladie, le degré de dommage.

Par exemple, l'athérosclérose est l'une des principales causes de troubles vasculaires. Ceci est confirmé par le niveau élevé de lipoprotéines de basse densité dans le test biochimique. Avec une norme de 5,2 à 6,0 mmol / L, les patients atteints de lésions athéroscléreuses en ont 7 ou plus. Un résultat similaire indique sans aucun doute des changements dans les artères du cerveau..

Une augmentation des éosinophiles et des basophiles dans la formule sanguine indique une vascularite systémique, la nature autoallergique de la maladie. Et la capacité d'augmenter la coagulation et la thrombose peut être jugée par le niveau élevé de plaquettes, de prothrombine, de fibrinogène.

Par conséquent, il vaut toujours la peine de subir des tests sanguins prescrits lors de l'examen..

Un examen échographique des vaisseaux du cou doit être effectué pour les maux de tête chez les jeunes

Pourquoi la tête fait-elle mal?

Si ce symptôme ne dérange pas trop souvent une personne, elle n'a guère besoin de l'aide d'un spécialiste. Cependant, si quelqu'un éprouve souvent des maux tels que des maux de tête, un diagnostic et un traitement sont nécessaires de toute urgence. Après tout, la céphalalgie peut être le signe d'une maladie grave. Donc, tout d'abord, vous devez savoir ce qui cause ce symptôme. Parmi les facteurs qui le provoquent, vous pouvez énumérer les suivants:

  1. Spasmes vasculaires.
  2. Apport d'oxygène insuffisant aux cellules cérébrales.
  3. Hypertension (dans ce cas, une douleur apparaît à l'arrière de la tête).
  4. Hypertonicité des muscles de la tête et du cou.
  5. Présence de maladies neurologiques.
  6. Repas irréguliers, régimes stricts.
  7. Exercice excessif.
  8. Maladies virales.
  9. Surcharge intellectuelle et psychologique.
  10. Inflammation des sinus paranasaux.
  11. Pathologie des vertèbres cervicales.

La tête peut faire mal chez les femmes avant la menstruation ou en portant un bébé. De tels phénomènes sont associés à des changements hormonaux dans le corps..

Différencier les migraines et les céphalées de tension

La première étape vers le traitement des maux de tête primaires est un diagnostic correct de la maladie. Il existe un certain nombre de caractéristiques cliniques qui différencient la migraine et la céphalée de tension.

Caractéristiques:MigraineCéphalée de tension
Durée4-72 heuresJusqu'à plusieurs jours
LocalisationUnilatéralBilatéral
PersonnagePalpitantÉmoussé / serrant
GravitéModéré à sévèreLégère à modérée
Activité physiqueLe mal de tête s'aggrave-
Phonophobie ou photophobieTypiquementRarement
Nausées ou vomissementsSouventRarement

Types de céphalalgie

Il existe plusieurs types de maux de tête. Tout d'abord, il est d'usage de faire la distinction entre la pathologie primaire et secondaire. Les variétés suivantes sont classées dans la 1ère catégorie:

  1. Céphalée de tension (causée par des maladies nerveuses, une hypertonicité des muscles du cou, un stress mental et émotionnel).
  2. Hémicranie.
  3. Bundle céphalalgie.

Les maux de tête secondaires surviennent à la suite de dommages mécaniques à la tête ou aux vertèbres cervicales. Elle peut également être déclenchée par une maladie vasculaire, une augmentation ou une diminution de la pression à l'intérieur du crâne, des virus, l'utilisation de certains médicaments ou l'annulation d'un traitement médicamenteux..

Comment distinguer les maux de tête primaires des maux de tête secondaires?

En règle générale, ces affections varient pour des raisons. La classification internationale des maux de tête les divise en primaire et secondaire.

Douleur secondaire

Est un symptôme d'une maladie qui peut activer des structures sensibles à la douleur dans le cerveau. Toute maladie de gravité variable peut provoquer des maux de tête secondaires..

Comment savoir si la douleur est primaire ou secondaire??

Pour cela, il est utile d'utiliser une liste de caractéristiques, qui sont parfois abrégées en Snoop. La douleur secondaire est exclue si les symptômes suivants sont présents:

  • symptômes systémiques
  • troubles neurologiques
  • apparition soudaine de crises
  • apparition de la douleur pour la première fois en 50 ans
  • douleur qui ne fait qu'empirer avec le temps

Et voici les signes d'un mal de tête primaire:

  • maux de tête stables depuis plus de 6 mois
  • avoir des déclencheurs prévisibles
  • aucun symptôme entre les crises

Signes associés

Avec la céphalalgie, une personne peut présenter d'autres symptômes. Ce qu'ils seront dépend en grande partie de la nature de la douleur. Par exemple, la céphalalgie de tension s'accompagne d'une sensation de pression sur le front et les tempes, de léthargie, de troubles du sommeil et d'une excitabilité accrue. Un mal de tête en grappe affecte le plus souvent le sexe fort. Avec ce type de céphalalgie, l'inconfort est concentré dans une zone (par exemple, dans les tempes).

L'hémicranie est un autre type de céphalalgie qui s'accompagne généralement de nausées, de vomissements répétés et d'une sensibilité accrue aux sons, à la lumière et aux odeurs.

Quels types de maux de tête l'IRM détecte-t-elle??

Si le mal de tête est primaire, c'est-à-dire qu'il n'est le symptôme d'aucune maladie, il ne sera pas possible de déterminer sa cause à l'aide de l'IRM. Dans cette situation, la recherche matérielle est nécessaire uniquement pour exclure la probabilité de pathologies et de troubles..

Dans ce cas, l'IRM peut montrer les conséquences d'une lésion du crâne (présence de fissures), d'une tumeur bénigne ou maligne, de kystes des sinus paranasaux, d'arthrose et / ou d'arthrite de l'ATM, de pathologies vasculaires. Tout cela peut provoquer des maux de tête..

Douleur au front

Ce type de céphalalgie est souvent associé à des pathologies non pas du cerveau, mais d'autres organes. Par conséquent, pour éliminer un tel symptôme, la prise d'un analgésique ne suffit généralement pas. Les maux de tête frontaux peuvent être causés par:

  1. Pathologie des sinus paranasaux.
  2. Maladies du système nerveux central, système cardiovasculaire.
  3. Pathologies neurologiques.
  4. Maladies des vertèbres cervicales.
  5. Dommages mécaniques à la tête.
  6. Les infections.
  7. Empoisonnement.
  8. Tumeurs cancéreuses.
  9. Surcharge émotionnelle.

La douleur au front est souvent observée avec l'hymécrânie (auquel cas elle devient plus intense avec le mouvement). Avec la céphalalgie en faisceau, non seulement la tête fait mal, mais aussi les globes oculaires. Les processus pathologiques dans les sinus paranasaux, les maladies virales et l'empoisonnement par des aliments de mauvaise qualité ou des produits chimiques ménagers peuvent être accompagnés d'une gêne au niveau du front et d'autres signes caractéristiques (nausées, vomissements, température élevée). Parfois, le symptôme est associé à une altération de l'apport sanguin au cerveau et à un dysfonctionnement des organes de la vision.

Problèmes dus à un mal de tête primaire

Céphalée primaire

Est une maladie indépendante qui n'est associée à aucune pathologie. La cause de cette maladie est une activité accrue et une perturbation des structures du cerveau sensibles à la douleur. Il convient également de noter que la migraine et la douleur de tension sont les deux types de douleur primaire les plus courants. Selon de nombreuses enquêtes, plus de 50% des patients adultes disent avoir eu des douleurs au cours des 12 derniers mois.

Les maux de tête primaires sont un problème grave. Ils réduisent la qualité de vie et conduisent à l'abus de drogues.

Ce dernier peut provoquer des maux de tête d'origine médicamenteuse. Il est très important!

Douleur dans les tempes

Ce signe indique souvent une tension excessive dans les terminaisons nerveuses situées dans cette zone. Un mal de tête dans la zone du temple peut résulter d'une maladie infectieuse ou de troubles du sommeil. Les changements hormonaux (avec la ménopause, avant les menstruations) provoquent souvent un tel inconfort. D'autres facteurs qui causent des douleurs dans les tempes comprennent des anomalies des glandes surrénales, une pression basse ou élevée à l'intérieur du crâne, une intoxication au monoxyde de carbone, une intoxication alcoolique, le vol et l'escalade à haute altitude. Cette céphalalgie peut également être observée avec des migraines..

Mécanismes physiopathologiques de la migraine et des douleurs de tension

Les différences dans les manifestations cliniques des différents maux de tête peuvent être dues à leurs mécanismes physiopathologiques..

Avec la migraine, les signaux de douleur sont principalement transmis des vaisseaux des méninges du cerveau au système vasculaire trijumeau. Ce processus s'accompagne d'une inflammation neurogène et de la libération du peptide lié à la calcétaningue.

Les mécanismes du système nerveux périphérique sont impliqués dans la formation des céphalées de tension..

Signalisation des néocepteurs, du tissu myofascial péricrânien et du système nerveux central, sensibilisation et contrôle insuffisant de la douleur endocrinienne.

Avec la nature épisodique des douleurs de tension, les crises rares ou fréquentes, les mécanismes périphériques prévalent. Mais déjà à caractère chronique, les mécanismes centraux de la noceception.

Diagnostic général et différentiel des maux de tête

Les mesures d'examen d'un patient atteint de céphalalgie sont déterminées par les facteurs présumés qui ont causé son apparition. Lors de l'identification des raisons qui provoquent un mal de tête, le médecin pose des questions afin de clarifier certains des faits. Le spécialiste doit découvrir ce qui suit:

  1. Le rapport de la céphalalgie et d'autres phénomènes pathologiques.
  2. Durée du mal de tête, heure de la journée à laquelle il survient habituellement.
  3. Propriétés de la céphalalgie, caractéristiques de sa manifestation chez un patient.
  4. La présence ou l'absence d'une prédisposition héréditaire aux maux de tête.
  5. Facteurs externes qui rendent la céphalalgie plus prononcée.

Test sanguin pour les maux de tête: ce que l'étude montrera

Des tests de laboratoire doivent être effectués sur tout patient suspecté de céphalées secondaires. Il n'y a pas de tests de laboratoire permettant d'identifier les patients souffrant de maux de tête primaires.

Numération globulaire complète (OAK). La leucocytose est caractéristique de l'infection; une leucocytose sévère est observée avec une leucémie, qui peut provoquer des maux de tête en présence d'une méningite carcinomateuse ou d'une occlusion des veines cérébrales. La leucopénie accompagne le SIDA. L'anémie peut se développer chez les patients atteints de néoplasme malin ou d'artérite à cellules géantes. Elle peut également être associée à une condition de diminution du flux sanguin conduisant à une thrombose veineuse cérébrale..

La thrombocytémie essentielle est une affection hypercoagulable qui entraîne une occlusion veineuse du cerveau et, par conséquent, des maux de tête. Chimie sanguine. L'insuffisance rénale peut être accompagnée de maux de tête. Les indicateurs de la fonction rénale et hépatique peuvent changer en fonction de la dernière prise de médicaments, ils doivent également être pris en compte lors du choix des médicaments pour un traitement ultérieur.

La vitesse de sédimentation des érythrocytes (ESR) et la protéine C-réactive (CRP) sont des indicateurs qui doivent être déterminés en premier lieu si une artérite à cellules géantes est suspectée. Chez les personnes âgées en bonne santé, il y a souvent une augmentation modérée de la VS (jusqu'à 50 mm / h). Les changements dans l'ESR et le CRP ne sont pas spécifiques;

une augmentation peut être observée chez les patients présentant une infection, une maladie inflammatoire ou un néoplasme malin. Cependant, une augmentation significative de la VS ou toute augmentation de la CRP chez les patients de plus de 50 ans qui ont commencé à avoir des maux de tête devraient inciter le médecin à prescrire des doses élevées de stéroïdes et une biopsie de l'artère temporale..

Une augmentation du temps de prothrombine (PT) et du temps de céphaline (PTT) peut indiquer la présence d'une diathèse hémorragique, entraînant une hémorragie intracrânienne et des maux de tête.

Indicateurs de la fonction thyroïdienne. La maladie thyroïdienne peut entraîner des maux de tête en déclenchant des migraines ou en provoquant des maux de tête par d'autres mécanismes.

Le profil hypercoagulable doit être déterminé chez tous les patients avec suspicion de thrombose veineuse cérébrale et chez tous les patients de moins de 50 ans avec suspicion d'AIT (céphalée nouvellement apparue avec déficit neurologique transitoire). En plus des tests OAK, PT et PTT, les tests de détection du fibrinogène, de la protéine C, de la protéine S (totale et libre), de l'antithrombine III, de l'anticoagulant lupique et des anticorps anti-cardiolipiniques (IgG et IgM) doivent être inclus dans la liste minimale des tests. Si la numération plaquettaire est anormale, leur fonction doit être examinée..

Composition des gaz du sang artériel. L'hypoxie peut provoquer des maux de tête; si cliniquement indiqué, les gaz du sang artériel doivent être déterminés.

Dépistage de drogues. Une hémorragie intracrânienne ou une ischémie cérébrale et le mal de tête qui en résulte peuvent être associés à l'utilisation de sympathomimétiques tels que la cocaïne et les amphétamines. L'effet toxique des salicylates peut entraîner un œdème cérébral diffus avec une augmentation des maux de tête. La prise de doses excessives d'analgésiques, de drogues illégales ou de drogues peut causer des maux de tête chroniques de rebond ou des maux de tête aigus qui nécessitent des soins médicaux.

L'analyse d'urine peut révéler un syndrome néphrotique (qui peut être associé à un état hypercoagulable et une thrombose veineuse cérébrale qui en résulte), des signes d'infection (micro-organismes et leucocytes), des signes d'embolie périphérique (numération des globules rouges) ou l'utilisation de narcotiques ou d'analgésiques.

Sources utilisées: meduniver.com

Maux de tête quotidiens: causes

Les médecins généralistes et les spécialistes des maladies neurologiques sont souvent mentionnés pour de tels phénomènes. Les causes possibles de la céphalalgie quotidienne comprennent:

  1. Augmentation de la pression dans les artères et à l'intérieur du crâne.
  2. Pathologie vasculaire.
  3. Maladies des vertèbres cervicales.

Si une personne a mal à la tête pendant la journée et que cela persiste pendant une longue période, en aucun cas elle ne doit s'automédiquer. Après tout, la prise incontrôlée d'analgésiques ne peut qu'aggraver la situation. De plus, la céphalalgie quotidienne est lourde non seulement de toutes sortes de conséquences, mais aussi de mort..

Comment faire face à un mal de tête

Comment faire face à un mal de tête? Pour commencer, il faut dire que la création de classifications internationales des céphalées a permis aux médecins de poser un diagnostic indépendamment de la localisation du médecin et du patient..

Le fait est que les premiers médecins d'un pays pouvaient donner un diagnostic à une personne. Et dans un autre pays, ce patient aurait reçu un diagnostic différent.

Maintenant, il n'y a pas une telle confusion.

Le médecin pose le même diagnostic, guidé par les critères de diagnostic des maux de tête. Ce sont les critères (signes d'un mal de tête)

forment la base de la classification internationale. Ce classificateur a été créé par le professeur Jes Olesen.

Les principaux défis de la lutte mondiale contre ces maladies de la tête:

  1. Accroître les connaissances dans ce domaine - cela s'applique non seulement aux neurologues, mais aussi aux thérapeutes eux-mêmes. De nombreux médecins diagnostiquent mal leurs patients. Par conséquent, ce défaut doit être éliminé. Il existe également de nombreux cas de traitement inapproprié. Les patients peuvent présenter diverses anomalies qui ne peuvent qu'aggraver l'état général du corps..
  2. Améliorer les méthodes de traitement et de diagnostic
  3. Gestion et organisation efficaces du travail des médecins

De nombreux patients ne croient pas que les maux de tête peuvent être guéris. Je dirai que cette maladie peut être traitée.

En règle générale, chez de nombreuses personnes, après un diagnostic et un traitement corrects, ces douleurs disparaissent toujours et le corps est guéri de cette maladie. Même les personnes qui souffrent constamment de maux de tête chaque jour et depuis plusieurs années sont guéries..

Facteurs qui empêchent le développement de maux de tête:

  • Ne prenez pas d'analgésiques très souvent. Pas plus de 6 fois par mois.
  • Dormez toujours le même nombre d'heures. Il existe simplement un tel syndrome du jour de congé. C'est quand une personne dort beaucoup plus le week-end que les jours de semaine ordinaires. Cela peut aussi vous donner mal à la tête..
  • La sensation de faim augmente la douleur dans la tête. Alors mangez plus souvent et correctement. Ne suivez aucun régime rigide. De cela, vous ne perdrez pas de poids, mais au contraire, avec le temps, vous pouvez prendre beaucoup de poids. Cela a été prouvé plus d'une fois dans la pratique..
  • Essayez d'éviter l'exposition à une lumière vive.
  • Évitez l'apparition du stress. Traitez toujours tout calmement et sans panique..

Signes dangereux

Il existe des phénomènes qui accompagnent la céphalalgie, qui constituent une menace immédiate non seulement pour la condition physique, mais également pour la vie du patient. En aucun cas, vous ne devez ignorer un mal de tête dans les situations suivantes:

  1. Elle est apparue pour la première fois chez un enfant ou un adulte.
  2. La céphalalgie a un caractère prononcé.
  3. L'apparition des maux de tête a été précédée de dommages mécaniques.
  4. La céphalalgie est apparue la nuit et ne permet pas à une personne de dormir.
  5. En plus des maux de tête, le patient présente des phénomènes tels que des troubles de la vue, de l'ouïe, de la conscience, des vomissements, ainsi que des troubles du mouvement.
  6. La céphalalgie s'accompagne d'éruptions cutanées et de fièvre.
  7. La douleur ne disparaît pas en quelques jours et n'est pas soulagée par les analgésiques.

Comment les vaisseaux cérébraux sont-ils contrôlés chez les enfants et les adultes et combien cela coûte-t-il?

De nos jours, de très nombreuses personnes peuvent souffrir de maladies telles que les migraines, l'hypertension artérielle et d'autres maladies associées au travail des vaisseaux du cerveau. Afin d'éviter les conséquences désagréables d'éventuelles maladies, une personne doit accorder une attention particulière à sa santé..

Si nécessaire, le patient devra consulter son médecin traitant et subir les examens diagnostiques prescrits. Toutes les méthodes de vérification de l'état des vaisseaux cérébraux disponibles dans la pratique médicale seront discutées dans cet article ci-dessous..

Chez les enfants de moins d'un an, le médecin vérifiera les vaisseaux du cerveau à l'aide d'un appareil à ultrasons. Cet examen des jeunes enfants est appelé neurosonographie. Cette échographie est réalisée à travers les espaces entre les os du cerveau, visibles grâce à la fontanelle sur la tête de l'enfant qui n'a pas encore grandi..

  • machine à ultrasons;
  • machine à rayons-X.

Maux de tête et vomissements: causes, traitement

La combinaison de ces symptômes est assez courante. Cela se produit dans les situations suivantes:

  1. Pendant la période de naissance d'un enfant. La grossesse précoce s'accompagne souvent de céphalalgie, de nausées et de vomissements (surtout le matin), ainsi que d'une légère diminution du poids et de l'appétit. Ces conditions sont associées à des changements hormonaux dans le corps. S'ils ne causent pas de gêne grave à la femme, ne vous inquiétez pas. Symptômes sévères de toxicose pendant la grossesse (maux de tête et vomissements) - une raison pour une attention médicale immédiate.
  2. Avec l'hémicranie, la céphalalgie est unilatérale. Les maux de tête sont accompagnés de vomissements et d'une sensibilité accrue aux sons, aux odeurs et à la lumière.

Pour éliminer des phénomènes tels que la céphalalgie et les vomissements, il est recommandé de prendre des analgésiques. Si les symptômes sont déclenchés par une intoxication, le charbon actif peut aider. Cependant, dans les cas où des maux de tête et des vomissements sont survenus après un coup ou une chute, un besoin urgent d'aller au centre de traumatologie.

Céphalée d'origine médicamenteuse

Les céphalées d'origine médicamenteuse surviennent lorsque des médicaments sont pris trop souvent pour soulager une migraine aiguë ou une céphalée de tension. Ce problème est principalement lié au traitement médicamenteux de la douleur elle-même..

Si les mêmes médicaments sont utilisés pour traiter d'autres maladies, ils n'ont pas le même effet. Sauf lorsque le patient est sujet aux maux de tête. Cela peut être dû à la sensibilité des récepteurs de la douleur, dont la stimulation conduit à l'apparition d'une telle maladie..

Si ces récepteurs sont initialement hypersensibles, la probabilité que la stimulation médicamenteuse augmente encore leur niveau de sensibilité augmente..

Les médicaments contenant de l'opium sont les plus susceptibles de provoquer des maux de tête d'origine médicamenteuse.

Cependant, tous les médicaments utilisés pour traiter les maux de tête primaires peuvent avoir cet effet..

Il faut conseiller aux patients de tenir un journal des maux de tête et de ne pas prendre de médicaments pour les crises de douleur aiguë (y compris les migraines)

plus de deux jours par semaine. En outre, ces patients doivent se voir prescrire un traitement préventif..

Drogues

En continuant à parler d'un phénomène tel que le mal de tête (clinique, diagnostic, traitement - tout cela nous intéresse), il est nécessaire de parler des méthodes de thérapie. Les médicaments généralement utilisés pour lutter contre cette pathologie sont les suivants:

Il faut se rappeler qu'il existe un certain nombre de contre-indications à la prise de tel ou tel médicament. Par exemple, certains médicaments sont interdits aux femmes enceintes ou aux mineurs. Par conséquent, il est préférable de ne pas expérimenter votre santé et de prendre des pilules pour la céphalalgie uniquement selon les directives d'un médecin. De plus, un accès rapide à un spécialiste et un diagnostic des causes des maux de tête vous permettront de choisir les bonnes tactiques de traitement..

Quels sont les diagnostics des maux de tête

Tout le monde au moins une fois dans sa vie est confronté à un mal de tête. Ce phénomène n'est pas considéré comme une maladie distincte, mais seulement comme un signe qui ne peut être ignoré s'il se manifeste assez souvent. Les pathologies qui ont un effet sur les terminaisons nerveuses peuvent être des facteurs provoquant des maux de tête.

Douleur au front

Ce type de céphalalgie est souvent associé à des pathologies non pas du cerveau, mais d'autres organes. Par conséquent, pour éliminer un tel symptôme, la prise d'un analgésique ne suffit généralement pas. Les maux de tête frontaux peuvent être causés par:

  1. Pathologie des sinus paranasaux.
  2. Maladies du système nerveux central, système cardiovasculaire.
  3. Pathologies neurologiques.
  4. Maladies des vertèbres cervicales.
  5. Dommages mécaniques à la tête.
  6. Les infections.
  7. Empoisonnement.
  8. Tumeurs cancéreuses.
  9. Surcharge émotionnelle.

La douleur au front est souvent observée avec l'hymécrânie (auquel cas elle devient plus intense avec le mouvement). Avec la céphalalgie en faisceau, non seulement la tête fait mal, mais aussi les globes oculaires. Les processus pathologiques dans les sinus paranasaux, les maladies virales et l'empoisonnement par des aliments de mauvaise qualité ou des produits chimiques ménagers peuvent être accompagnés d'une gêne au niveau du front et d'autres signes caractéristiques (nausées, vomissements, température élevée). Parfois, le symptôme est associé à une altération de l'apport sanguin au cerveau et à un dysfonctionnement des organes de la vision.

Douleur dans les tempes

Ce signe indique souvent une tension excessive dans les terminaisons nerveuses situées dans cette zone. Un mal de tête dans la zone du temple peut résulter d'une maladie infectieuse ou de troubles du sommeil. Les changements hormonaux (avec la ménopause, avant les menstruations) provoquent souvent un tel inconfort.

Diagnostic général et différentiel des maux de tête

Les mesures d'examen d'un patient atteint de céphalalgie sont déterminées par les facteurs présumés qui ont causé son apparition. Lors de l'identification des raisons qui provoquent un mal de tête, le médecin pose des questions afin de clarifier certains des faits. Le spécialiste doit découvrir ce qui suit:

  1. Le rapport de la céphalalgie et d'autres phénomènes pathologiques.
  2. Durée du mal de tête, heure de la journée à laquelle il survient habituellement.
  3. Propriétés de la céphalalgie, caractéristiques de sa manifestation chez un patient.
  4. La présence ou l'absence d'une prédisposition héréditaire aux maux de tête.
  5. Facteurs externes qui rendent la céphalalgie plus prononcée.

Pour un examen général du corps, le médecin prescrit des mesures complexes, notamment une imagerie par résonance magnétique et calculée, des tests sanguins et urinaires de laboratoire et des rayons X. Dif. le diagnostic des maux de tête implique des recherches supplémentaires et dépend de la zone dans laquelle la céphalalgie est localisée chez un patient particulier.

Maux de tête quotidiens: causes

Les médecins généralistes et les spécialistes des maladies neurologiques sont souvent mentionnés pour de tels phénomènes. Les causes possibles de la céphalalgie quotidienne comprennent:

  1. Augmentation de la pression dans les artères et à l'intérieur du crâne.
  2. Pathologie vasculaire.
  3. Maladies des vertèbres cervicales.

Si une personne a mal à la tête pendant la journée et que cela persiste pendant une longue période, en aucun cas elle ne doit s'automédiquer. Après tout, la prise incontrôlée d'analgésiques ne peut qu'aggraver la situation. De plus, la céphalalgie quotidienne est lourde non seulement de toutes sortes de conséquences, mais aussi de mort..

Maux de tête et vomissements: causes, traitement

La combinaison de ces symptômes est assez courante. Cela se produit dans les situations suivantes:

  1. Pendant la période de naissance d'un enfant. La grossesse précoce s'accompagne souvent de céphalalgie, de nausées et de vomissements (surtout le matin), ainsi que d'une légère diminution du poids et de l'appétit. Ces conditions sont associées à des changements hormonaux dans le corps. S'ils ne causent pas de gêne grave à la femme, ne vous inquiétez pas. Symptômes sévères de toxicose pendant la grossesse (maux de tête et vomissements) - une raison pour une attention médicale immédiate.
  2. Avec l'hémicranie, la céphalalgie est unilatérale. Les maux de tête sont accompagnés de vomissements et d'une sensibilité accrue aux sons, aux odeurs et à la lumière.
  3. Une gueule de bois est souvent une céphalalgie. Après avoir bu de l'alcool, des symptômes tels que vomissements, diarrhée, hypertension artérielle, sécheresse de la bouche se produisent également..
  4. L'hypertension est signalée par une céphalalgie, une perte de sensibilité dans certaines parties du corps. En outre, avec une pression artérielle élevée, des vomissements, une augmentation de la fréquence cardiaque et une douleur intense dans la région temporale sont observés. Si elle n'est pas traitée, l'hypertension peut entraîner des conséquences désastreuses comme un accident vasculaire cérébral..
  5. Le cancer du cerveau est associé à des vomissements, une déficience intellectuelle et une altération de la conscience.
  6. Une augmentation ou une diminution de la pression à l'intérieur du crâne se produit après des infections ou en présence de néoplasmes. Elle se manifeste non seulement par une céphalalgie et des vomissements, mais également par une fatigue accrue..
  7. L'empoisonnement par des aliments de mauvaise qualité et des dommages mécaniques à la tête peuvent également provoquer des symptômes similaires..

Pour éliminer des phénomènes tels que la céphalalgie et les vomissements, il est recommandé de prendre des analgésiques. Si les symptômes sont déclenchés par une intoxication, le charbon actif peut aider. Cependant, dans les cas où des maux de tête et des vomissements sont survenus après un coup ou une chute, il est urgent de contacter un centre de traumatologie. L'automédication dans cette situation est strictement interdite..

Drogues

Il faut se rappeler qu'il existe un certain nombre de contre-indications à la prise de tel ou tel médicament. Par exemple, certains médicaments sont interdits aux femmes enceintes ou aux mineurs. Par conséquent, il est préférable de ne pas expérimenter votre santé et de prendre des pilules pour la céphalalgie uniquement selon les directives d'un médecin. De plus, un accès rapide à un spécialiste et un diagnostic des causes des maux de tête vous permettront de choisir les bonnes tactiques de traitement..

Remèdes populaires

Faire face à la céphalalgie est possible non seulement avec l'aide de médicaments. Certains suggèrent d'utiliser des méthodes traditionnelles, telles que:

  1. Compresses de feuilles de chou et de tranches de citron.
  2. Mélange de feuilles de thé et de menthe.

  • Bouillon d'épilobe.
  • Massez les tempes avec de l'huile de menthe poivrée ou de girofle.
  • Douche chaude.
  • Cependant, il convient de noter que les remèdes populaires ont leurs propres contre-indications. De plus, dans certains cas, malheureusement, ils n'aident pas..

    Comment prévenir les maux de tête

    Comme déjà mentionné, ce symptôme peut indiquer la présence de toute pathologie aiguë ou chronique. Si une céphalalgie survient soudainement ou qu'une personne éprouve souvent de graves maux de tête, le diagnostic et le traitement par un spécialiste compétent sont des mesures extrêmement nécessaires. Y a-t-il de la prévention? Définitivement oui. Vous pouvez éviter ce phénomène désagréable en respectant les conseils suivants:

    1. Suivez les principes d'une bonne nutrition.
    2. Arrêtez de fumer et de boire excessivement.
    3. Essayez d'éviter la surcharge mentale, physique et émotionnelle.
    4. Traitement opportun des maladies chroniques.
    5. N'oubliez pas l'exercice et les promenades régulières au grand air.

    Sources utilisées: fb.ru

    Si les crises de céphalées (maux de tête) dérangent de plus en plus une personne, s'intensifient, s'atténuent et réapparaissent périodiquement, il est nécessaire de consulter un médecin. Après tout, un mal de tête ne peut pas seulement être causé par le surmenage, le stress ou la surchauffe. Des sensations souvent douloureuses apparaissent en raison du développement de diverses maladies, dont la détection rapide assure le succès du traitement.

    Le patient doit se voir prescrire un certain nombre de procédures de diagnostic afin de poser un diagnostic précis. Quel type d'examen le patient doit-il subir en cas de maux de tête, dira le médecin.

    À quel spécialiste s'adresser

    Une sensation douloureuse peut être causée par une migraine, accompagnée de nausées, de peur du bruit, de nervosité et de somnolence. D'autres raisons provoquent également une gêne: infections, blessures, éventuellement maladie vasculaire qui survient sous une forme latente.

    Si une personne a souvent mal à la tête et ne sait pas quel examen spécialisé subir, il est préférable de consulter un thérapeute. Après interrogatoire, clarification des plaintes, examen visuel, mesure de la tension artérielle, il vous dira quels tests doivent être passés et quels spécialistes doivent être passés.

    Souvent, avec un mal de tête sévère, l'examen commence par la livraison de tests sanguins et d'urine généraux. À l'avenir, le patient est montré:

    • Oculiste.
    • Oto-rhino-laryngologiste.
    • À un neurologue.
    • Dentiste.

    Si le patient a déjà reçu un diagnostic d'hypertension, le traitement sera le plus approprié lors de la surveillance quotidienne de la pression artérielle..

    Pour éliminer des phénomènes tels que la céphalalgie et les vomissements, il est recommandé de prendre des analgésiques. Si les symptômes sont déclenchés par une intoxication, le charbon actif peut aider. Cependant, en cas de maux de tête et de vomissements après un coup ou une chute, un besoin urgent de se rendre dans un centre de traumatologie L'automédication dans cette situation est strictement interdite..

    Remèdes populaires

    Remèdes populaires

    Faire face à la céphalalgie est possible non seulement avec l'aide de médicaments. Certains suggèrent d'utiliser des méthodes traditionnelles, telles que:

    1. Compresses de feuilles de chou et de tranches de citron.
    2. Mélange de feuilles de thé et de menthe.

    Cependant, il convient de noter que les remèdes populaires ont leurs propres contre-indications. De plus, dans certains cas, malheureusement, ils n'aident pas..

    Varices: diagnostic

    L'IRM (imagerie par résonance magnétique) permet au médecin de voir la tête "de l'intérieur" et le diagnostic le plus précis. Cette méthode de recherche donne une idée des structures osseuses du crâne, des tissus mous, montre les plus petits foyers et néoplasmes pouvant causer de l'inconfort. En outre, une IRM de la tête aidera à identifier les changements vasculaires, la sinusite et à évaluer les conséquences d'un accident vasculaire cérébral. Toutes ces conditions peuvent être une source de maux de tête fréquents et débilitants..

    Les maux de tête peuvent être de nature différente. Parfois, pour identifier la source du problème, les médecins doivent procéder à une série d'examens. Il arrive que le patient ne reçoive pas de diagnostic. Les maux de tête sont divisés en deux groupes principaux - primaires et symptomatiques. Le type principal comprend:

    • Migraine - caractérisée par une douleur locale intense et lancinante. Cependant, il peut migrer et éventuellement recouvrir d'autres parties de la tête..
    • Douleur de tension. Cette condition est tout à fait tolérable, mais peut être dérangeante au jour le jour, dure souvent des semaines ou des mois..
    • Céphalalgie en grappe (faisceau). Une évolution sévère est caractéristique - la tête fait mal à un endroit, souvent dans le contour des yeux. Les sensations douloureuses surviennent rapidement et peuvent perturber à tout moment de la journée.
    • Autres types qui ne sont pas le résultat de troubles structurels.

    La migraine est la deuxième plus fréquente après la douleur liée au stress et est plus fréquente chez les personnes ayant une prédisposition génétique à celle-ci. Les symptômes de la maladie sont difficiles à répondre aux analgésiques, limitent les performances et augmentent avec l'activité physique. Pour diagnostiquer cette condition, le médecin prescrit un examen.

    Un électroencéphalogramme montrera une tendance aux crises d'épilepsie, un examen échographique - l'état des vaisseaux du cerveau, le lit artériel. L'IRM la plus informative, capable d'identifier une tumeur cérébrale, montre la pathologie des vaisseaux et des tissus mous de la tête.

    En plus de la douleur, la sensibilité d'une personne à la lumière vive, aux sons augmente et des nausées apparaissent. Le traitement de la migraine repose sur la prévention de cette affection avec des anticonvulsivants et des triptans. En règle générale, les personnes âgées de 20 à 60 ans souffrent de migraine et après 55 ans, les crises de migraine cessent.

    Comment vérifier les vaisseaux du cerveau et obtenir une évaluation complète des performances du système? Dans ce cas, votre médecin peut demander une IRM (imagerie par résonance magnétique). C'est l'une des méthodes de diagnostic modernes. Une telle étude vous permet d'obtenir toutes les données nécessaires sur les changements pathologiques et structurels du lit vasculaire du tissu cérébral..

    Puisqu'il est possible de vérifier les vaisseaux du cerveau uniquement à l'aide d'un appareil spécial, ses erreurs doivent être prises en compte. Certains appareils ne peuvent tout simplement pas voir les petits changements. Il s'agit notamment de la machine IRM, dont le champ magnétique varie de 0,3 à 0,4 TL. Cet appareil a une faible résolution. Il est préférable d'effectuer une IRM des vaisseaux en utilisant une unité avec un champ magnétique égal à 1-1,5 Tesla. L'appareil vous permet de remarquer tout changement dans les tissus.

    Dans certains cas, l'IRM des vaisseaux est réalisée en combinaison avec la méthode de contraste. Dans ce cas, le sang du patient est coloré à l'aide de substances spéciales. Cela permet un examen plus détaillé. Grâce à cette méthode, il est possible de détecter non seulement des changements pathologiques, mais également un thrombus et des plaques..

    Comment vérifier les vaisseaux sur les jambes avec des varices? Cette question est posée par ceux qui ressentent régulièrement de la lourdeur dans les membres inférieurs après une journée de travail. Souvent, les patients atteints de cette maladie se plaignent d'un gonflement et d'une sensation de fatigue. De plus, chez beaucoup, le schéma veineux devient plus prononcé. Dans ce cas, vous devez contacter un angiologue ou un phlébologue..

    Le diagnostic de la maladie commence généralement par un examen visuel de la peau. Pour étudier plus en détail l'état des tissus, des veines et de leurs valvules, des recherches supplémentaires sont nécessaires. Dans ce cas, le médecin peut prescrire un examen tel que:

    1. Échographie.
    2. Test de mars Delba-Partes et autres échantillons.
    3. Radiographie: phlébographie, phlébographie.
    4. Phlébomanométrie dynamique fonctionnelle.

    Cette dernière méthode vous permet d'obtenir des données plus précises, car pendant le processus de diagnostic, la pression veineuse est mesurée pendant l'effort physique. Cet indicateur en position verticale au repos ne peut excéder hydrostatique. Cependant, des ultrasons sont nécessaires pour détecter les valves endommagées..

    Il existe des méthodes dans lesquelles les vaisseaux de la tête ne sont pas visibles, mais ils doivent être prescrits afin de déterminer le degré d'altération de l'activité cérébrale en cas de traumatisme (y compris les enfants lors d'un accouchement compliqué), après un accident vasculaire cérébral, avec une cause peu claire de syndrome convulsif, de développement physique altéré et d'autres écarts.

    Sur la base de la conclusion, après un tel examen, le médecin peut supposer la zone de lésion du tissu cérébral, puis mener une étude ciblée. Ces méthodes comprennent:

    1. Électroencéphalographie (EEG) - l'appareil enregistre les changements du potentiel électrique des neurones et des différents noyaux du cerveau. Les diagnostics modernes permettent une surveillance à long terme des patients à l'aide de capteurs montés sur la tête. L'encéphalographe enregistre tous les changements sur une bande, qui est décodée après la fin de l'étude.
    2. Échoencéphalographie (EchoEG) - fait référence aux études échographiques. Tous les signaux réfléchis sont visibles sur le moniteur et enregistrés. La méthode est particulièrement sensible aux modifications des structures cérébrales, aux tumeurs, aux conséquences des lésions cérébrales traumatiques. Indique leur déplacement, leur emplacement perturbé.
    3. L'électroneuromyographie enregistre les biocourants des muscles, sert de confirmation des violations (parésie et paralysie).
    4. La neuronographie est une méthode échographique pour l'examen des jeunes enfants (une ouverture de la grande fontanelle est nécessaire). Aide à l'étude de la structure du cerveau, en déterminant les paramètres généraux du flux sanguin.
    5. Craniographie - d'une autre manière s'appelle un radiogramme du crâne en deux projections (plein visage et de profil). Vous permet d'identifier les conséquences des blessures au crâne, des malformations congénitales. Avec le développement d'un anévrisme vasculaire, une modification des zones osseuses est possible.
    6. La tomographie est un examen aux rayons X sur des coupes fixées en profondeur. Il est effectué comme un examen de clarification après radiographie pour déterminer la profondeur des défauts, ses contours, le contact avec les centres et zones importants.

    Comment prévenir les maux de tête

    Comme déjà mentionné, ce symptôme peut indiquer la présence de toute pathologie aiguë ou chronique. Si une céphalalgie survient soudainement ou qu'une personne éprouve souvent de graves maux de tête, le diagnostic et le traitement par un spécialiste compétent sont des mesures extrêmement nécessaires. Y a-t-il de la prévention? Définitivement oui. Vous pouvez éviter ce phénomène désagréable en respectant les conseils suivants:

    1. Suivez les principes d'une bonne nutrition.
    2. Arrêtez de fumer et de boire excessivement.
    3. Essayez d'éviter la surcharge mentale, physique et émotionnelle.
    4. Traitement opportun des maladies chroniques.
    5. N'oubliez pas l'exercice et les promenades régulières au grand air.

    Examen pour les maux de tête

    Parlons des tests de maux de tête. Il existe de nombreux types de maux de tête. Par exemple, migraine, céphalée en grappe, douleur de tension, etc..

    Pourquoi est-il important pour nous de faire la distinction entre les maux de tête?

    Très souvent, les patients disent qu'ils prennent des médicaments, mais ils ne sont d'aucune utilité. Tout cela est dû au fait que chaque type de maladie doit être traité de différentes manières et uniquement par certains moyens..

    Par exemple, il existe des médicaments qui conviennent aux migraines, mais ils sont absolument inutiles pour les douleurs de tension.

    Par conséquent, il est important de poser un diagnostic correct! Vous devez également savoir quel type de mal de tête est dangereux, c'est-à-dire lorsque vous devez courir d'urgence chez le médecin.

    Si la douleur qui est survenue commence à augmenter de plus en plus chaque jour, ce sera également un symptôme dangereux. Si la maladie s'accompagne de nausées, d'une vision double, de vomissements ou de symptômes inhabituels, vous devez consulter un médecin..

    Il vaut la peine de dire que le diagnostic des maux de tête

    commence par une conversation entre le médecin et le patient. Le médecin doit comprendre dans quelles conditions une telle douleur survient.

    Ensuite, un encéphalogramme du cerveau est fait.

    Ses capteurs lisent les biocourants du cerveau. Les données sur l'ordinateur indiquent clairement quel type de douleur se trouve chez une personne. L'électroencéphalogramme vous permet de déterminer l'état fonctionnel du cerveau humain.

    Encéphalogramme du cerveau

    Il existe également un appareil spécial qui mesure le seuil de douleur. Pour ce faire, des électrodes spéciales sont installées sur le corps du patient (généralement sur le bras)

    et le médecin, augmentant progressivement la force du courant, provoque une contraction musculaire.

    Chez les personnes souffrant de douleurs à la tête, une sensation désagréable apparaît déjà à des valeurs de courant faibles.

    Mesure du seuil de douleur

    Si le patient a un mal de tête chronique

    , puis les systèmes de soulagement de la douleur et de la douleur commencent à fonctionner très mal. Un tel patient a généralement un seuil bas et est trop sensible à la douleur. En particulier, une personne en bonne santé ne ressent pas du tout la tension des muscles de la tête.

    Et quelqu'un qui souffre de douleur chronique avec un seuil bas peut ressentir une douleur pressante et resserrante.

    L'échographie vasculaire est également utilisée. Il vous permet de déterminer si une personne a une obstruction de la circulation sanguine dans le cou et la tête. Cela aide à comprendre si cette déviation est congénitale ou acquise chez une personne..

    Échographie des vaisseaux du cou et de la tête

    Mais la méthode la plus précise pour les examens des maux de tête est l'imagerie par résonance magnétique.

    Elle est réalisée dans les cas où les méthodes conventionnelles n'ont révélé aucun écart. Une telle tomographie vous permet de déterminer même les plus petits changements..

    La meilleure prévention des maux de tête est un mode de vie sain, une activité physique, marcher au grand air, éviter le stress et les mauvaises habitudes..

    Examen des maux de tête chez les enfants

    Chez les enfants, toutes les classifications ci-dessus des maux de tête sont applicables.

    Mais, il est important de noter qu'un enfant commence à se plaindre de la douleur après 4 ans (alors qu'il peut déjà décrire son état) et le plus souvent les enfants peuvent ressentir de la douleur à 6-7 ans (stress dû à la fréquentation scolaire) et à 12-13 ans (puberté).

    Lors du diagnostic des causes et du traitement des maux de tête chez les enfants, les mêmes méthodes sont utilisées que chez les adultes, seules une consultation avec un oto-rhino-laryngologiste et un électroencéphalogramme sont nécessaires.

    Les informations obtenues lors du diagnostic d'un patient souffrant de maux de tête aident les médecins à poser un diagnostic et à effectuer un traitement approprié..

    Pourquoi un enfant peut-il avoir mal à la tête? À quel point cela est-il alarmant - et quels problèmes de santé cela peut-il indiquer? Comment pouvez-vous aider votre enfant à soulager la douleur? Quels tests êtes-vous le plus susceptible de vous demander pour comprendre la cause des maux de tête??

    Alexey Igorevich Krapivkin - Neurologue pédiatrique, docteur en sciences médicales, directeur adjoint du centre scientifique et pratique de psychoneurologie pédiatrique du département de la santé de Moscou.

    À quel âge un enfant peut-il commencer à ressentir un mal de tête?

    Un mal de tête peut apparaître chez un enfant à tout âge - la question est de savoir s'il peut transformer cette sensation en une plainte spécifique. Parfois, l'enfant se sent mal à l'aise, mais ne peut pas expliquer clairement où exactement il fait mal.

    Habituellement, à l'âge de six ou sept ans, un enfant peut comprendre qu'il a mal à la tête et se plaindre exactement d'un mal de tête.

    PLUS SUR: Ovaires - Ce que vous devez savoir sur les ovaires féminins

    Imperfection du système autonome du corps,

    Maladie respiratoire apparente (prodrome),

    La présence de toute maladie grave: maladie rénale, trouble endocrinien, anémie, rhumatisme et autres;

    Mal de dents qui provoque un mal de tête;

    Tension nerveuse excessive associée au stress, aux heures de travail, aux conflits, à une expérience sérieuse, etc..

    L'influence de l'environnement extérieur: séjour prolongé dans une pièce étouffante, augmentation du rayonnement solaire, exposition prolongée au soleil, etc..

    La tête peut faire mal de différentes manières. Est-il possible de comprendre, en fonction des plaintes, quelle est la cause de la douleur?

    Douleur à l'arrière de la tête. Si un enfant, se plaignant d'un mal de tête, montre la couronne et l'arrière de la tête - le plus souvent, nous avons affaire à un mal de tête de tension. Habituellement, cela se produit dans l'après-midi, associé à la posture, lorsque l'enfant est déjà assez fatigué: pendant la journée, il a passé beaucoup de temps assis. Environ un tiers des visites chez un médecin avec une plainte de mal de tête sont dus à ce type de douleur.

    La céphalée de tension est associée à une surcharge des muscles du cou. Invitez votre enfant à étirer son cou et ses épaules, à faire des exercices calmes, à s'allonger sur le sol pour soulager les tensions du dos et du cou..

    Douleur dans les tempes. La douleur dans la région temporale indique souvent un trouble autonome. Il vaut la peine de rechercher une méthode individuelle ici, mais le plus souvent, cela permet soit de se reposer dans un endroit bien ventilé, soit de faire une courte promenade..

    Le front et le haut de la tête font mal. Habituellement, il s'agit d'une douleur dans la première moitié de la journée et peut être causée par une augmentation de la pression intracrânienne. Si cette douleur réapparaît systématiquement, vous devriez consulter un pédiatre, un ORL et subir des examens complémentaires.

    La moitié de la tête fait mal. Cela semble être une manifestation de la migraine: malheureusement, elle peut commencer à un âge précoce. Il s'agit d'une douleur aiguë qui survient soudainement, à tout moment ou pendant la nuit, et s'intensifie en 10 à 15 minutes de légère à presque insupportable. Dans ce cas, le plus important est d'arrêter l'attaque le plus tôt possible..

    Situations où vous devez être particulièrement prudent

    Les symptômes de maux de tête les plus alarmants sont les nausées, les vomissements, la photophobie, l'hyperocusion (lorsque les sons sont irrités), une excitabilité accrue ou une léthargie. Ce sont tous des signes de troubles graves dans lesquels vous devez montrer l'enfant à un neurologue et subir une série d'examens..

    Dois-je appeler une ambulance au moment d'une attaque, me rendre d'urgence à l'hôpital?

    Tout d'abord, vous devez essayer de soulager la douleur: calmer l'enfant, le mettre au lit, lui donner un analgésique, atténuer la lumière et créer le silence. Une ambulance doit être appelée si l'attaque est très forte et que vous ne pouvez pas y faire face - mais il n'est pas nécessaire d'hospitaliser l'enfant au moment de l'attaque sans raison particulière.

    À quelle fréquence un enfant en bonne santé peut-il avoir mal à la tête??

    Chaque personne, y compris un enfant, peut avoir mal à la tête de temps en temps. Environ 12% des écoliers manquent 1 jour d'école par mois en raison de maux de tête. Un mal de tête modéré 1 ou 2 fois par semaine dans l'après-midi n'est pas trop préoccupant. À la puberté, c'est même en partie la norme. Si un enfant se plaint d'un mal de tête plus de trois fois par semaine ou tous les jours, vous devriez regarder de plus près son état..

    Tenez un journal des maux de tête. Chaque fois qu'un enfant se plaint d'un mal de tête, notez la date et l'heure de la plainte afin que vous puissiez suivre la fréquence de la plainte. Demandez également à votre enfant d'évaluer le mal de tête sur une échelle de un à dix. Si l'enfant est trop jeune, utilisez une échelle visuelle..

    Après avoir observé le mal de tête pendant plusieurs semaines, vous obtenez une image assez complète. Apportez le journal au rendez-vous chez le médecin: cela facilitera grandement le processus de diagnostic.

    Quel médecin contacter si vous avez mal à la tête?

    Consultez un pédiatre - si le mal de tête est accompagné de fièvre ou d'autres symptômes (difficulté à uriner, éruption cutanée, symptômes respiratoires).

    À un oto-rhino-laryngologiste - pour exclure les pathologies chroniques et les maladies inflammatoires des sinus (sinus). Parfois, il arrive que, par exemple, en raison d'un septum nasal dévié ou d'une rhinite allergique, l'enfant ait des difficultés constantes à respirer et que le cerveau ne reçoive pas suffisamment d'oxygène.

    À un neurologue qui examinera la situation dans son ensemble et décidera quelles études attribuer.

    À l'ophtalmologiste - dans une direction du neurologue, si l'enfant est soupçonné d'une augmentation de la pression intracrânienne. L'optométriste procédera à un examen du fond de l'œil de l'enfant.

    Quelles études sont prescrites à un enfant pour identifier la nature d'un mal de tête?

    Échographie Doppler des vaisseaux cérébraux - pour détecter l'asymétrie ou d'autres anomalies dans le développement des vaisseaux cérébraux.

    Radiographie de la colonne cervicale - pour diagnostiquer les pathologies des vertèbres cervicales, qui peuvent également provoquer des maux de tête.

    IRM, scanner du cerveau - en cas de suspicion de blessure, de tumeur ou de quelque chose de grave.

    Puis-je attendre que le mal de tête disparaisse tout seul? Dois-je prendre des pilules?

    Avec un mal de tête ponctuel, vous pouvez simplement mettre l'enfant au lit et lui donner du repos. Mais si le mal de tête affecte considérablement la qualité de vie, s'il est systématique, alors vous devez penser à un traitement médicamenteux.

    Si aucun médicament spécial ne vous a été prescrit, choisissez un médicament avec l'un des trois ingrédients actifs (nous indiquons DCI): ibuprofène, nimésulide, paracétamol (classés par ordre décroissant d'efficacité). Aucun de ces médicaments ne crée une dépendance ou n'a d'effets secondaires graves lorsqu'ils sont pris correctement. Calculez la posologie en fonction de l'âge et du poids de l'enfant.

    PLUS SUR: Quel type de thé boit-il pour les maux de tête?

    Veuillez ne pas donner à votre enfant d'autres médicaments que vous utilisez vous-même. Cela peut nuire gravement à sa santé..

    Si un enfant a mal à la tête, il est fatigué.?

    C'est possible, mais pas nécessaire. Essayez de limiter le stress psycho-émotionnel de l'enfant et regardez la réaction: si la fréquence des maux de tête diminue, alors vos craintes étaient justifiées. Mais le mal de tête n'est peut-être pas associé à un surmenage, mais à un surmenage émotionnel: l'enfant peut ne pas se fatiguer, mais il est très inquiet et cela l'épuise.

    Cela se produit chez les enfants qui ne sont allés à l'école que récemment. Dans ce cas, la tâche du parent est, si possible, de supprimer l'importance des réussites scolaires, de fournir à l'enfant un soutien psychologique. Si nous avons affaire à un mal de tête psychosomatique, il est très important de faire comprendre à l'enfant que sa vie et son bonheur ne dépendent pas entièrement de sa capacité à faire face à de nouvelles tâches..

    Est-il vrai que la tête peut souffrir de faim? Est-il juste de soulager les maux de tête avec du thé ou du café sucré?

    Le plus souvent, la faim n'est pas la cause d'un mal de tête, mais la sensation de faim elle-même est une émotion qui affecte le bien-être général de l'enfant et lui cause une gêne. Quant à une boisson chaude sucrée comme remède contre les maux de tête, c'est une mesure tout à fait adéquate, cependant, vous devez comprendre que le thé ou les bonbons dans ce cas ne jouent le rôle de rien de plus qu'une thérapie distrayante..

    Encore une nuance. Si le mal de tête est facilement soulagé en mangeant ou en buvant des boissons sucrées, je vous conseillerais de surveiller votre glycémie au cas où. Vos maux de tête peuvent être liés à un trouble métabolique.

    Sources utilisées: navigator.mosgorzdrav.ru

    Procédure de recherche

    L'IRM scanne tout le cerveau et les vaisseaux sanguins à l'intérieur du crâne et du cou.

    - évaluer l'état du cerveau,

    - d'identifier d'éventuelles violations de la circulation sanguine intracrânienne,

    - faire la distinction entre les lésions organiques, les tumeurs, les kystes dans les vaisseaux sanguins, les anévrismes,

    - diagnostiquer les migraines et plus.

    N'oubliez pas que pour le diagnostic final, il est parfois nécessaire de subir plusieurs fois une imagerie par résonance magnétique, en conjonction avec d'autres méthodes modernes d'examen du cerveau. Par exemple, avec la tomodensitométrie (TDM) - l'une des techniques de recherche les plus efficaces de la médecine moderne. Mais CT ne doit être utilisé qu'un nombre limité de fois, car La radiographie est utilisée ici.

    Si vous avez mal à la tête plusieurs fois par semaine, il suffit souvent de consulter un médecin. Jetons donc un coup d'œil aux principales causes de maux de tête et aux spécialistes à qui vous adresser.

    Le premier médecin à visiter est un thérapeute. Il effectuera un examen et, si nécessaire, donnera une référence pour analyses à des spécialistes restreints.

    Maux de tête dus au surmenage

    Lorsqu'elle est surmenée, la tête est pressée avec un cerceau. La douleur est monotone et répandue sur toute la tête. Avec un surmenage chronique, la tête fera mal pendant plus de 15 jours par mois pendant plusieurs mois.

    Premiers secours: auto-massage de la tête, acupression (acupression), exercices de respiration, bain chaud aux huiles aromatiques et sel. Pour une douleur intense, il est efficace de mettre une serviette chaude pressée sur votre front. Buvez beaucoup de thé vert fraîchement préparé et dormez.

    Maux de tête "dus aux vaisseaux sanguins"

    Avec les maladies vasculaires, la douleur est intense. La tête a l'impression de se fendre. Fortement "frappe" dans les tempes. Je veux aller me coucher et ne pas me lever. Le visage peut devenir gonflé. L'un des signes de problèmes du système vasculaire est l'apparition d'un mal de tête lors de changements climatiques soudains et quelques jours avant la menstruation.

    Premiers secours: avec une douleur intense - des compresses humides. Si le visage devient rouge lors d'une attaque, utilisez une compresse chaude; s'il devient pâle, utilisez une compresse froide. Les amateurs de médecine traditionnelle sont également invités à boire des préparations à base de plantes à base d'aubépine, de mélisse et de lait écrasé en poudre. Il est fortement déconseillé de fumer et de boire du café.

    Migraine

    Un des maux de tête les plus sévèrement tolérés. En règle générale, seule la moitié de la tête fait mal, mais la douleur peut être accompagnée de nausées et de vomissements. Dans les crises aiguës, une perte de conscience est possible. La douleur peut durer de plusieurs heures à plusieurs jours. La migraine affecte plus souvent les femmes que les hommes, ce qui peut être dû aux particularités du fond hormonal.

    Premiers secours: ne perdez pas de temps en auto-médication, allez plutôt chez un thérapeute (et ne vous inquiétez pas s'il donne une référence à un psychothérapeute, c'est une caractéristique de la maladie). Les comprimés, les thés et les compresses froides sont inefficaces pour les migraines. Il est important de ne pas exacerber la douleur qui existe déjà. En dernier recours, essayez de créer le silence. Baissez les lumières. Prenez un bain chaud aux huiles essentielles de lavande, citron, menthe.

    L'intoxication du corps conduit souvent non seulement à un trouble du système digestif, mais aussi à des maux de tête. La douleur continuera jusqu'à ce que les toxines soient éliminées du corps. Mais c'est peut-être une question de manque de toxines. Ceux qui consomment de la nicotine, de l'alcool, de la caféine et d'autres substances qui ne sont pas les plus utiles pour le corps savent bien que n'ayant pas reçu une partie de la substance habituelle, le corps commence à "être capricieux".

    Premiers secours: en cas d'empoisonnement, consulter un médecin. Vous pourriez avoir besoin d'un lavage gastrique suivi d'un régime. Avec des maux de tête accompagnant un manque de substance dans le corps, seul le temps aidera si une décision est prise de ne pas reprendre la mauvaise habitude. Pour soulager la douleur, vous pouvez boire du thé vert, vous auto-masser la tête.

    Quels médecins aideront à soulager les maux de tête?

    N'oubliez pas que la première visite avec des maux de tête sévères et fréquents est chez un thérapeute. Ensuite, préparez-vous au fait que vous devrez subir un examen, vous faire tester et visiter l'un des spécialistes restreints:

    • ORL - car il est nécessaire d'exclure (ou de confirmer) la sinusite;
    • Oculiste - car il est nécessaire de vérifier l'état du fond, l'acuité visuelle;
    • Dentiste - pour le diagnostic des dents pulpaires;
    • Neuropathologiste.

    Vous pouvez également vous voir attribuer les examens suivants:

    • Encéphalogramme (EEG)
    • Tomodensitométrie (CT ou ECR)
    • Imagerie par résonance magnétique (IRM, IRM)
    • Angiographie
    • Surveillance de la pression artérielle (MAPA)

    Veuillez être patient. C'est mieux que l'automédication et les maux de tête.

    Sources utilisées: www.yapokupayu.ru

    Maux de tête: diagnostic et traitement

    Le rythme de vie, les situations stressantes et une alimentation malsaine affectent la santé. Cela se manifeste principalement par des maux de tête fréquents, une diminution des performances mentales et d'autres troubles. Plus les symptômes apparaissent, plus la question devient aiguë - comment vérifier les vaisseaux du cerveau. La plupart des méthodes de recherche prennent peu de temps, ne nécessitent pas de préparation particulière et ne sont pas accompagnées de douleur.

    Tout le monde au moins une fois dans sa vie est confronté à un mal de tête. Ce phénomène n'est pas considéré comme une maladie distincte, mais seulement comme un signe qui ne peut être ignoré s'il se manifeste assez souvent. Les pathologies qui ont un effet sur les terminaisons nerveuses peuvent être des facteurs provoquant des maux de tête.

    Si les crises de céphalées (maux de tête) dérangent de plus en plus une personne, s'intensifient, s'atténuent et réapparaissent périodiquement, il est nécessaire de consulter un médecin. Après tout, un mal de tête ne peut pas seulement être causé par le surmenage, le stress ou la surchauffe. Des sensations souvent douloureuses apparaissent en raison du développement de diverses maladies, dont la détection rapide assure le succès du traitement.

    Le patient doit se voir prescrire un certain nombre de procédures de diagnostic afin de poser un diagnostic précis. Quel type d'examen le patient doit-il subir en cas de maux de tête, dira le médecin.

    Dans le monde moderne, les maux de tête chez les adolescents sont assez courants..

    Tout peut provoquer une attaque: stress, hypothermie, excès d'information, surtension hormonale, dépendance malsaine aux jeux informatiques et aux réseaux sociaux, etc..

    Si les maux de tête réapparaissent avec une régularité enviable, l'enfant doit être vu par un médecin. Le manque de soins médicaux en temps opportun se traduit par l'apparition d'insomnie, d'irritation, d'une altération de la perception adéquate du monde environnant.

    Indications pour la recherche

    Il existe certains symptômes dans lesquels il est impératif d'être diagnostiqué par un médecin. Si une personne remarque un certain nombre de manifestations en elle-même, elle doit immédiatement se rendre à l'hôpital pour que la maladie puisse être identifiée. Même s'il n'y a pas de mal, dans tous les cas il sera utile de vérifier la tête pour que, si nécessaire, il soit possible d'identifier certaines anomalies.

    1. Maux de tête constants. Dans le même temps, ils sont mal contrôlés par les médicaments conventionnels et surviennent indépendamment de facteurs externes..
    2. Les coups de bélier. Une personne peut souffrir à la fois d'hypertension et d'hypotension. Dans tous les cas, cette condition ne peut être considérée comme normale..
    3. Engourdissement des membres, accompagné de picotements dans les jambes et les bras. Cela indique souvent qu'il y a des problèmes de vaisseaux sanguins..
    4. La survenue de crises pour des raisons inconnues.
    5. Évanouissement. Dans une telle situation, il est recommandé de consulter un médecin et de subir un examen afin que vous puissiez comprendre ce qui a causé la perte de conscience..
    6. Problèmes de mémoire, de concentration et de coordination. En règle générale, cela ne se produit pas sans une bonne raison, surtout si une personne est jeune et d'âge moyen.
    7. Troubles émotionnels. Une personne peut souffrir de dépression, être trop agressive ou indifférente aux événements environnants. Dans le même temps, de tels états ne sont pas caractéristiques de lui et n'ont pas été observés auparavant..
    8. Problèmes d'audition et de vision, survenus pour des raisons inconnues.
    9. Acouphènes et palpitations.

    Il existe également un certain nombre de situations dans lesquelles il est nécessaire de vérifier l'état du cerveau. En particulier, il est nécessaire de subir un diagnostic après une blessure. Au début, vous pouvez même ne pas ressentir de symptômes négatifs, mais cela ne signifie pas que les complications ne surviendront pas. Il est impératif de s'assurer que la blessure n'entraîne pas de conséquences dangereuses..

    Avec la migraine et l'hypertension artérielle, vous devez également subir un examen afin de pouvoir surveiller l'état du patient. Si une personne a subi une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, il est important pour elle de consulter un médecin. Parce que de telles conditions nécessitent une surveillance obligatoire afin que vous puissiez vous assurer qu'il n'y a pas de conséquences négatives.

    La dystonie végétovasculaire, bien qu'elle ne soit pas considérée comme une maladie dangereuse, nécessite également un contrôle. Parce que cela peut entraîner diverses complications, surtout si une personne mène un mauvais style de vie. Le diabète sucré, l'ostéochondrose du cou et l'encéphalopathie doivent également être diagnostiqués..

    Les indications pour l'étude des vaisseaux cérébraux peuvent être:

    1. Le patient a une pression intracrânienne élevée;
    2. Migraine;
    3. Hypotension;
    4. Violation de la bonne circulation sanguine dans le cerveau, à la suite de laquelle le patient a des problèmes tels que:
      • Altération de la mémoire, de la vision et de l'audition;
      • Diminution des performances;
      • Maux de tête.


    Facteurs de risque pour la santé, notamment:

    • L'athérosclérose;
    • Hérédité;
    • Obésité;
    • Basse pression;
  • Forte dépendance au tabac ou à l'alcool.
  • Tumeurs ou traumatismes au cerveau;
  • Malformations cardiaques;
  • Préparation à la chirurgie cardiaque;
  • Le client a plus de 50 ans;
  • Infarctus du myocarde. dont le patient a souffert;
  • Antécédents du patient d'au moins un AVC.
  • Il n'y a pas de signes caractéristiques de lésions vasculaires. Les artères et les veines sont associées à divers organes, et en cas de défaillance de la circulation sanguine, elles affectent «leur» organe. Par conséquent, la maladie acquiert des symptômes caractéristiques de la pathologie de cet organe, ce qui, bien sûr, complique le diagnostic.

    Le plus souvent, les conditions suivantes sont des indications pour un examen vasculaire:

    1. Tension artérielle anormale.
    2. Augmentation de la pression intracrânienne.
    3. Toute lésion cérébrale traumatique.
    4. Migraines et maux de tête, dont la cause n'est pas déterminée.
    5. Tumeurs cérébrales.
    6. Se préparer à la chirurgie cardiaque.
    7. Tout signe d'ischémie.
    8. Varices.
    9. Gonflement et lourdeur des membres, phénomène de frissons, convulsions.
    10. Facteurs de risque: tabagisme, surpoids, diabète, etc..

    Comment la tête est examinée et les types de diagnostic

    Les maux de tête sont différents et surviennent dans des circonstances différentes, et se caractérisent également par des symptômes différents.

    L'IRM n'utilise pas de rayons X. Cette étude porte sur les forces des champs magnétiques, des impulsions haute fréquence, des systèmes informatiques. En conséquence, une image des organes internes et des tissus mous est affichée sur l'écran du moniteur, c'est-à-dire que le médecin voit presque toute la structure du corps humain de l'intérieur. Les informations peuvent être imprimées, copiées sur n'importe quel support, envoyées par e-mail.

    Les informations reçues permettent au médecin de comprendre l'état du corps du patient, d'identifier les affections qui ne peuvent être distinguées lors d'autres procédures de diagnostic. L'IRM est particulièrement appréciée dans le diagnostic des organes et des vaisseaux sanguins de la tête.

    L'imagerie par résonance magnétique de la tête est utilisée pour détecter les maladies suivantes:

    • néoplasmes du cerveau et troubles de son développement;
    • pathologie des vaisseaux du cerveau, tels que les anévrismes;
    • les maladies oculaires;
    • maladies de l'oreille interne;
    • accident vasculaire cérébral;
    • problèmes avec la glande pituitaire;
    • un certain nombre de maladies du système nerveux, par exemple la sclérose en plaques.

    L'IRM est utilisée pour détecter les modifications douloureuses des tissus cérébraux des patients atteints de démence sénile.

    L'examen est effectué par un radiologue. Il déchiffre également le résultat des images. Après les avoir étudiées, le médecin en tire une conclusion et la transmet au médecin qui a envoyé le patient à l'IRM.

    Il arrive souvent que vous deviez faire une deuxième tomographie en utilisant d'autres méthodes d'imagerie. Parfois, un deuxième test est effectué à un moment donné du traitement pour confirmer son exactitude..

    De nombreuses personnes souffrant de maux de tête et d'étourdissements fréquents commencent à penser au moment de faire un examen de la tête. Les mesures de diagnostic consistent en différentes procédures. Parmi eux, vous pouvez trouver des abréviations telles que MRI, REG, EEG et bien d'autres. De nombreux patients seront intéressés à les connaître..

    La thérapie par résonance magnétique fait référence à des méthodes de recherche non invasives qui peuvent diagnostiquer avec précision et choisir les bonnes tactiques de traitement.

    La rhéoencéphalographie est une procédure de diagnostic simple, mais très informative. Il vous permet d'identifier de nombreuses maladies du cerveau et d'évaluer la circulation cérébrale. Les médecins utilisent assez souvent les résultats de cette étude: elle est peu coûteuse, le résultat apparaît rapidement, les informations reçues sont largement suffisantes pour le médecin..

    La procédure est basée sur l'action d'un courant électrique sur les tissus corporels. Le courant passe entre les deux électrodes. Cette manipulation médicale n'est contre-indiquée pour personne. Les résultats sont affichés sur un écran ou sur du papier. Le décodage est effectué par un neurologue.

    REG est prescrit non seulement selon les indications, mais aussi comme prophylaxie. Cela est particulièrement nécessaire pour les patients âgés, chez lesquels l'élasticité des vaisseaux sanguins est perturbée en raison de l'âge, ce qui provoque diverses affections.

    Les indications de la procédure sont:

    • étourdissements fréquents;
    • dépendance aux conditions météorologiques;
    • épilepsie;
    • ostéochondrose;
    • bruit dans les oreilles;
    • un traumatisme crânien;
    • hérédité;
    • l'athérosclérose;
    • hypertension.

    De nombreuses pathologies sont diagnostiquées à l'aide de REG. Parmi eux:

    • hématomes;
    • troubles circulatoires du cerveau;
    • coups;
    • l'athérosclérose;
    • migraine.

    Avec l'aide de cette procédure de diagnostic, il est souvent possible d'identifier une condition pré-AVC et de fournir une assistance rapide au patient..

    Tableau d'autodiagnostic des maux de tête

    La cause du mal de tête doit être établie sur la base d'un examen dans un établissement médical. Pour comprendre pourquoi la tête fait mal, vous pouvez utiliser le tableau ci-dessous pour l'autodiagnostic..

    Fréquence des crises de maux de têteFonctionnalités et localisationSymptômes supplémentairesFacteurs provoquant l'apparition de maux de têteRaison possible
    Très souvent le matinDouleur à la tête qui irradie vers les tempes et pariétalInconfort dans la région du muscle cardiaque, survenue d'acouphènes, faiblesse, légère nauséeSituations stressantes, surmenage, conditions météorologiques changeantesHypertension
    A tout moment et très souvent imprévisibleDouleur aiguë lancinante dans un côté de la têteNausées, parfois vomissements, sensibilité accrue aux sons forts et à la lumière viveSituations stressantes, hypothermie, consommation de chocolat ou de café, dépendanceMigraine
    Attaques fréquentes à tout momentUne douleur sourde se répandant partout dans ma têteOubli grave et troubles du sommeilTension nerveuse, grande activité physique, changements soudains des conditions météorologiquesSclérose cérébrovasculaire
    Attaques raresDouleur déchirante aiguë sur le côté de la lésionEngourdissement dans une partie spécifique du visageHypothermie, stress, infection viraleLa névralgie du trijumeau
    Attaques fréquentesDouleur constrictive n'importe où dans la têteFièvre, fièvre, signes d'intoxication corporelle et sous forme sévère, convulsions et perte de conscience sont possiblesInfection virale, hypothermieNeurovirus
    Inconfort presque constantDouleur sourde dans la région occipitale et le couCrunch désagréable au niveau des vertèbres cervicales, douleur dans le cou qui limite sa mobilitéPosition statique depuis longtemps, activité physiqueOstéochondrose cervicale
    Après un incidentDouleur aiguë dans la zone de la blessureÉtourdissements, nausées, vomissements, mobilité réduite, dans les cas graves, une perte de conscience est possibleIncident traumatiqueBlessure
    Avec une exacerbation des allergiesDouleur sourde qui survient le plus souvent à l'arrière de la têteLachrymation, écoulement nasal, rougeur, desquamation et éruption cutanée sur la peau, démangeaisonsContact avec un allergèneRéactions allergiques
    Dans le contexte du développement de la maladieDouleur sourde au front et aux tempesTous les signes d'un rhumeHypothermie, infection viraleARVI
    Douleur constanteUne douleur sourde et répandue partout dans ma têteSe sentir faibleContact avec des substances toxiquesIntoxication

    Pourquoi mal de tête - causes possibles

    La question de savoir pourquoi la tête fait mal est très pertinente. Ce n'est qu'après avoir découvert la cause du mal de tête qu'il peut être traité avec succès. Le mal de tête est très souvent un symptôme du développement d'une pathologie particulière. Une cause fréquente est la maladie vasculaire. En raison de l'expansion ou du rétrécissement des vaisseaux, ainsi que de leur rupture, un mal de tête pulsatile se produit. Ce type de douleur est très dangereux, car il s'agit souvent d'un symptôme d'un accident vasculaire cérébral ou du développement d'une sclérose en plaques, ainsi que d'autres maladies graves..

    Une autre cause fréquente de maux de tête est le stress physique et mental prolongé. Dans ce cas, le mal de tête n'est associé à aucune maladie. Il est primaire et indique la fatigue d'une personne et la nécessité de donner du repos au corps. Habituellement, dans un état calme, ces douleurs disparaissent sans prendre de médicaments..

    Des crises de céphalées sévères périodiques surviennent généralement à la suite d'une lésion cérébrale traumatique. L'inconfort survient souvent le matin et le soir lorsque le corps est détendu. Parfois, le syndrome douloureux s'accompagne de nausées et de vomissements..

    La tête fait également mal en cas de développement de diverses maladies. De plus, cela n'a absolument rien à voir avec des troubles du cerveau. Des douleurs à la tête peuvent survenir dans le contexte d'une intoxication du corps par des maladies virales respiratoires et d'autres maladies infectieuses.

    Des céphalalgies très fortes, accompagnées de nausées et de vomissements, sont observées avec des neuroinfections (méningite, encéphalite, etc.). Maux de tête et ostéochondrose cervicale, surdosage et abus d'alcool.

    Spécialistes dans le traitement des maux de tête

    Qui parmi nous ne connaît pas le marteau entre les mains d'un neurologue? Mais, en plus d'intimider les patients avec cet appareil, afin de vérifier l'état de leur système nerveux, les neurologues sont également engagés dans le diagnostic des maladies du cerveau et de la moelle épinière, des problèmes de mémoire, de pensée et d'élocution. Il faut comprendre qu'à notre époque, un neurologue et un neuropathologiste sont des noms différents pour un spécialiste qui a la même spécialisation, bien qu'à l'ancienne, leur division conditionnelle se retrouve également dans la vie quotidienne..

    L'un des symptômes d'un mal de tête est un problème d'ostéochondrose de la colonne vertébrale, à savoir sa colonne cervicale. Il est de la compétence d'un neurologue d'exclure une telle pathologie. L'examen neurologique peut déterminer les causes des maux de tête. Cependant, les statistiques montrent qu'une telle étude ne fait état que de l'absence de maladie grave. Mais la douleur peut avoir d'autres raisons..

    Par conséquent, pour ne pas vous tromper, lorsque vous décidez à quel médecin vous adresser en cas de mal de tête, vous devez être guidé dès le début par les recommandations du thérapeute..

    Le thérapeute jugera peut-être nécessaire de donner une référence à un ophtalmologiste. Étant donné que ce spécialiste s'occupe du traitement chirurgical et médical des yeux, il peut vérifier sa vision et, s'il y a des symptômes de maladie oculaire, trouver un lien avec la douleur. En particulier, la pression intraoculaire peut en être la cause..

    Un oto-rhino-laryngologiste (ORL) lors de l'examen peut détecter une sinusite aiguë ou chronique, une rhinite, une sinusite ou une amygdalite. N'importe laquelle de ces affections peut bien être la cause d'un mal de tête. Étant donné que ces maladies commencent par un rhume, au cours duquel un mal de tête peut survenir, la décision du médecin à contacter est souvent prise intuitivement par le patient..

    L'aide d'un allergologue peut être nécessaire si une personne souffre de réactions allergiques. Avec les exacerbations des allergies, des symptômes similaires à ceux qui accompagnent les migraines sont observés. Ceci est un mal de tête, un gonflement de la zone des paupières et bien plus encore. Pour la prise de décision correcte avec des maux de tête fréquents, quel médecin consulter, le thérapeute doit connaître toutes les allergies du patient.

    Souvent, les maux de tête chez la moitié féminine sont associés aux caractéristiques de son corps. En plus de la période de grossesse et de la naissance elle-même, la douleur dans la région de la tête dans un segment fin de la population peut être le résultat du cycle menstruel ou d'un déséquilibre hormonal. Dans ce cas, une femme ne peut pas éviter de consulter un gynécologue..

    Selon les statistiques, environ 9% des enfants souffrent de migraines. Les différences entre les organismes enfants et adultes sont très importantes et, par conséquent, seuls les pédiatres devraient faire face aux maux de tête chez les enfants. Des études ont montré qu'avant la puberté complète, les maux de tête sont principalement affectés par les garçons. Après avoir atteint la puberté, s'il n'y a pas de pathologies, les maux de tête ne dépassent pas la moyenne.

    Pour les maux de tête, quels tests devez-vous passer?

    Cette étude aidera à déterminer les causes des maux de tête chez les adultes et les enfants. Ainsi, la leucocytose apparaît dans les maladies infectieuses. Une augmentation du volume de leucocytes dans le sang se produit souvent avec une méningite, une encéphalite, une sinusite et d'autres lésions du nez.

    Une leucocytose sévère accompagne souvent la leucémie.

    Cette maladie peut provoquer l'apparition d'un mal de tête dans la méningite carcinomateuse..

    Cela peut également se produire avec l'occlusion des veines cérébrales..

    Une diminution du taux de leucocytes dans le sang est un compagnon du SIDA.

    L'anémie peut survenir chez les patients qui ont des tumeurs malignes du cerveau et d'autres organes.

    En outre, ce phénomène est diagnostiqué avec une artérite à cellules géantes. L'anémie peut accompagner une diminution du flux sanguin, ce qui conduit à une thrombose veineuse cérébrale.

    L'insuffisance rénale peut entraîner des maux de tête chez les adultes et les enfants. Tout écart dans les paramètres biochimiques du sang aidera à identifier un processus pathologique systémique, qui provoque l'apparition d'un mal de tête.

    Avec l'aide de la biochimie, vous pouvez détecter le niveau de protéines, de glucose, d'acides aminés. Il montrera également la quantité d'enzymes, de sels, de vitamines, etc. Grâce à cela, il sera possible de déterminer les violations du travail de divers organes et systèmes chez un adulte et un enfant - par exemple, des problèmes de circulation sanguine, qui surviennent souvent avec des maux de tête.

    La détermination de la vitesse de sédimentation des érythrocytes et de la protéine C-réactive n’a pas peu d’importance. Les changements de ces indicateurs ne sont pas spécifiques. Ainsi, une augmentation peut être observée dans les pathologies inflammatoires ou les processus infectieux. Il est observé avec la méningite, la sinusite et d'autres maladies du nez. En outre, une augmentation de ces indicateurs peut accompagner des formations malignes du cerveau et d'autres organes..

    Une augmentation du temps de prothrombine et partiellement du temps de thromboplastine peut indiquer le développement d'une diathèse hémorragique. Cela conduit à une hémorragie intracrânienne et des maux de tête..

    Une numération formule sanguine complète doit être complétée par des tests pour la protéine S, le fibrinogène, l'antithrombine III, les anticorps anticardiolipine. S'il y a un écart par rapport à la norme dans le nombre de plaquettes, leurs fonctions doivent être examinées..

    L'analyse des gaz du sang artériel est également importante, car l'hypoxie peut être la cause de cette affection..

    PLUS SUR: Quelles pilules peuvent causer le muguet

    Les maux de tête peuvent non seulement accompagner les infections aiguës du nez ou du cerveau d'un adulte et d'un enfant, mais également indiquer la présence de maladies chroniques. Par conséquent, un test sanguin est effectué pour les anticorps dirigés contre certains agents pathogènes. Des symptômes similaires se produisent avec des céphalées de tension..

    Avec cette condition, un faible taux de sucre dans le sang peut être détecté. Les raisons de ce symptôme peuvent résider dans une augmentation de cet indicateur. Par conséquent, un test sanguin de sucre est obligatoire..

    En cas de suspicion d'athérosclérose, un profil lipidique et un test de cholestérol sont prescrits. Il s'agit d'une maladie assez dangereuse qui provoque des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux. Les premiers symptômes de ce trouble sont des crises de maux de tête et des pertes de mémoire..

    Un test sanguin pour les hormones aidera à déterminer divers troubles de l'hypothalamus - cette partie du cerveau est responsable du fonctionnement de nombreux systèmes, y compris le système nerveux..

    Si une tumeur cérébrale est suspectée, un immunogramme est réalisé chez le patient. Cette étude vous permet de déterminer l'état du système de défense du corps humain. Cette analyse est également effectuée pour l'inflammation chronique - par exemple, avec la méningite.

    Un test sanguin pour les maux de tête chez un adulte et un enfant aidera à établir les raisons qui ont provoqué cette condition. Les maladies infectieuses entraînent l'apparition de ce symptôme - par exemple, les maux de tête surviennent souvent avec une méningite ou des lésions nasales.

    Parfois, des migraines ou des céphalées de tension non associées à des infections surviennent. Si de tels symptômes sont observés régulièrement, il est absolument impossible de négliger un diagnostic détaillé..

    Causes des maux de tête

    Les facteurs qui causent des maux de tête peuvent être organiques, perturbant la structure du cerveau, et fonctionnels, perturbant l'ordre de l'activité cérébrale. De plus, les facteurs organiques de la douleur à la tête sont parfaitement visibles sur les images IRM..
    - hydrocéphalie,

    - pathologie des vaisseaux sanguins intracrâniens,

    - hémorragie cérébrale,

    - processus inflammatoires dans le cerveau,

    - anomalies et pathologies cérébrales congénitales et bien plus encore.

    Souvent, la cause des maux de tête est des maladies et des pathologies en dehors du cerveau, par exemple dans la moelle épinière ou dans la colonne vertébrale, mais le résultat de leur effet sur le cerveau peut également être vu sur les IRM..

    L'imagerie par résonance magnétique peut également révéler une violation de l'apport sanguin au cerveau lorsque, à la suite d'une ostéochondrose cervicale, l'artère cervicale est enfoncée, un spasme des vaisseaux intracrâniens apparaît, ce qui provoque une douleur pulsatile dans la tête..

    Souvent dans la vieillesse, l'IRM révèle un vieillissement général du cerveau avec un apport sanguin insuffisant; après l'étude, les images résultantes montrent des foyers entiers de décomposition de la matière cérébrale.

    La céphalalgie, ou mal de tête, est une affection pathologique qui a diverses causes et est souvent le symptôme de maladies graves. Si c'est temporaire, vous pouvez vous limiter à prendre des analgésiques pour vous débarrasser de la souffrance. La douleur qui survient constamment indique la présence d'une pathologie et nécessite un traitement.

    Qu'est-ce qu'un mal de tête

    Cette condition pathologique, familière à chaque personne, survient comme une réaction du corps aux changements physiologiques ou psychophysiologiques qui s'y produisent. L'état pathologique est associé à l'un des trois troubles physiologiques:

    • irritation des fibres nerveuses du tissu osseux et du crâne;
    • violation du tonus des vaisseaux cérébraux de la tête causée par des changements de pression artérielle;
    • dommages aux muscles du crâne et du cou.

    Panneaux

    Tous les signes de céphalalgie sont des caractéristiques comportementales d'une personne souffrant de cette maladie. Les bébés, les sourds-muets, les personnes âgées malades sont incapables d'expliquer ce qui les inquiète. Les signes de céphalalgie sont:

    • pleurer, gémir;
    • clignements fréquents, yeux plissés;
    • en appuyant avec les paumes, les doigts sur l'arête du nez, l'arrière de la tête, la couronne, les sourcils, les tempes;
    • rotation déraisonnable de la tête ou du cou;
    • expressions faciales inhabituelles.

    Symptômes

    La céphalalgie peut avoir un caractère clairement localisé (lorsqu'une personne est capable de dire exactement où elle a des sensations désagréables), ou elle peut «donner» à d'autres parties du corps, puis le patient dit que ses yeux «font mal», «mal de whisky», « écrase le cou "et ainsi de suite. Les symptômes suivants de la céphalalgie sont distingués:

    • oppression dans la région de la tête et du cou;
    • réaction douloureuse à la lumière;
    • augmentation de la température;
    • vertiges;
    • cardiopalmus;
    • déficience visuelle, accès d'yeux flous;
    • nausées Vomissements.

    Causes des maux de tête

    Les maux de tête apparaissent pour les raisons suivantes:

    • consommation excessive d'alcool, de café ou de tabac - la caféine et la nicotine provoquent un vasospasme et une altération de la circulation sanguine dans les vaisseaux du cerveau;
    • stress chronique, dépression et troubles psychosomatiques (phobies, nerfs);
    • infections des voies respiratoires, des organes internes;
    • empoisonnement avec des produits chimiques, des gaz nocifs;
    • activité physique excessive, blessures à la tête et au cou;
    • dommages ou courbure de la colonne vertébrale;
    • maladies du système cardiovasculaire, accidents vasculaires cérébraux antérieurs;
    • ostéochondrose de la colonne cervicale, radiculite.

    Panneaux

    Symptômes

    Chronique ou aiguë, la douleur difficile à éliminer dans la tête nécessite nécessairement une consultation médicale et un examen complet, car c'est souvent le seul symptôme de maladies très graves.

    Symptômes de maux de tête

    Le mal de tête a un nom officiel en médecine traditionnelle - la céphalalgie. La classification de cette pathologie a été proposée en 2004..
    La liste des symptômes est énorme, ils dépendent de la cause de la douleur:

    • douleur constrictive
      , quand on a le sentiment que la tête est liée à quelque chose, cela se produit dans le contexte d'une forte tension mentale;
    • douleur intense dans le lobe temporal
      est souvent héréditaire, une attaque peut survenir à tout moment, elle prend donc toujours une personne par surprise;
    • douleur lancinante sévère d'un côté de la tête
      indique une migraine, qui peut également être une pathologie héréditaire. Souvent, ce type de mal de tête s'accompagne de vomissements et d'une détérioration significative du bien-être général;
    • mal de tête éclatant
      peut survenir dans un contexte d'augmentation de la pression intracrânienne.

    Avec une variété de pathologies et de maladies chroniques, des maux de tête d'intensité variable surviennent. Dans tous les cas, cela se concentre sur le fait que vous devez subir un examen afin d'identifier la cause de l'inconfort..

    Méthodes de diagnostic clinique

    Le traitement des maux de tête nécessite un diagnostic précis. Ce n'est qu'en identifiant les raisons qui provoquent le syndrome douloureux que le traitement approprié peut être prescrit. Le médecin ne choisit les méthodes de diagnostic clinique des maux de tête qu'après une étude approfondie de l'anamnèse.

    Pour un diagnostic précis, les études instrumentales suivantes sont le plus souvent réalisées:

    • Électroencéphalographie
      , basé sur l'utilisation de courants électriques qui affectent le tissu cérébral d'une certaine manière. Une étude absolument sûre vous permet d'évaluer le bon fonctionnement du cerveau dans son ensemble et d'identifier les lésions vasculaires. En outre, en utilisant cette méthode, des signes indirects de la présence d'une tumeur ou d'un hématome sont détectés..
    • radiographie
      , confirmant une hydrocéphalie, une lésion cérébrale traumatique, une sinusite.
    • Imagerie par résonance magnétique
      , qui est une méthode très sensible pour évaluer l'état des tissus mous. La méthode est le plus souvent utilisée pour le diagnostic des tumeurs, la confirmation des troubles chroniques et aigus de la circulation cérébrale, la détection des conséquences des accidents vasculaires cérébraux, de la sinusite et d'autres maladies.
    • Tomodensitométrie
      , déterminer, en plus des formations tumorales, la présence d'hémorragies, de thrombose, d'athérosclérose et de modifications de la structure du tissu cérébral.
    • Électromyographie
      , utilisé pour les pathologies neuromusculaires suspectées et les lésions nerveuses.
    • Ultrason
      , avec lequel vous pouvez détecter rapidement l'athérosclérose, les problèmes de vaisseaux sanguins, en particulier, associés au développement de l'ostéochondrose.

    Pour déterminer les causes des maux de tête, des tests de laboratoire sont nécessaires. Avec leur aide, la présence d'infections et de processus inflammatoires dans le corps est confirmée ou exclue..

    Quels examens faut-il faire pour les maux de tête réguliers??

    Si vous avez des maux de tête fréquents ou récurrents, vous devez en trouver la cause. Peut-être une maladie vasculaire ou une fatigue, une myopie, une sinusite ou un gonflement. Un examen complet des maux de tête permet de découvrir la cause de la douleur et de la traiter. Quels examens un patient doit subir?

    L'examen du patient débutera par la livraison de tests de laboratoire et des visites à des spécialistes restreints: un ophtalmologiste, un spécialiste ORL, un neuropathologiste, un dentiste. Il existe des maladies du système nerveux, des vaisseaux sanguins, des yeux, qui provoquent des maux de tête constants ou récurrents.

    Examen par un ophtalmologiste (ophtalmologiste)

    Permet de découvrir la présence d'une myopie fausse ou progressive (ces maladies sont une cause fréquente de maux de tête). L'examen du fond d'œil par un ophtalmologiste permet de diagnostiquer s'il y a des changements dans la rétine. De plus, l'optométriste vérifie l'acuité et le champ (largeur) de vision.

    Pourquoi un enfant peut-il avoir mal à la tête? À quel point cela est-il alarmant - et quels problèmes de santé cela peut-il indiquer? Comment pouvez-vous aider votre enfant à soulager la douleur? Quels tests êtes-vous le plus susceptible de vous demander pour comprendre la cause des maux de tête??

    Alexey Igorevich Krapivkin - Neurologue pédiatrique, docteur en sciences médicales, directeur adjoint du centre scientifique et pratique de psychoneurologie pédiatrique du département de la santé de Moscou.

    À quel âge un enfant peut-il commencer à ressentir un mal de tête?

    Un mal de tête peut apparaître chez un enfant à tout âge - la question est de savoir s'il peut transformer cette sensation en une plainte spécifique. Parfois, l'enfant se sent mal à l'aise, mais ne peut pas expliquer clairement où exactement il fait mal.

    Habituellement, à l'âge de six ou sept ans, un enfant peut comprendre qu'il a mal à la tête et se plaindre exactement d'un mal de tête.

    Pourquoi ma tête commence-t-elle à me faire mal??

    Imperfection du système autonome du corps,

    Maladie respiratoire apparente (prodrome),

    La présence de toute maladie grave: maladie rénale, trouble endocrinien, anémie, rhumatisme et autres;

    Mal de dents qui provoque un mal de tête;

    Conséquences d'un traumatisme crânien;

    Tension nerveuse excessive associée au stress, aux heures de travail, aux conflits, à une expérience sérieuse, etc..

    L'influence de l'environnement extérieur: séjour prolongé dans une pièce étouffante, augmentation du rayonnement solaire, exposition prolongée au soleil, etc..

    La tête peut faire mal de différentes manières. Est-il possible de comprendre, en fonction des plaintes, quelle est la cause de la douleur?

    Douleur à l'arrière de la tête. Si un enfant, se plaignant d'un mal de tête, montre la couronne et l'arrière de la tête - le plus souvent, nous avons affaire à un mal de tête de tension. Habituellement, cela se produit dans l'après-midi, associé à la posture, lorsque l'enfant est déjà assez fatigué: pendant la journée, il a passé beaucoup de temps assis. Environ un tiers des visites chez un médecin avec une plainte de mal de tête sont dus à ce type de douleur.

    La céphalée de tension est associée à une surcharge des muscles du cou. Invitez votre enfant à étirer son cou et ses épaules, à faire des exercices calmes, à s'allonger sur le sol pour soulager les tensions du dos et du cou..

    Douleur dans les tempes. La douleur dans la région temporale indique souvent un trouble autonome. Il vaut la peine de rechercher une méthode individuelle ici, mais le plus souvent, cela permet soit de se reposer dans un endroit bien ventilé, soit de faire une courte promenade..

    Le front et le haut de la tête font mal. Habituellement, il s'agit d'une douleur dans la première moitié de la journée et peut être causée par une augmentation de la pression intracrânienne. Si cette douleur réapparaît systématiquement, vous devriez consulter un pédiatre, un ORL et subir des examens complémentaires.

    La moitié de la tête fait mal. Cela semble être une manifestation de la migraine: malheureusement, elle peut commencer à un âge précoce. Il s'agit d'une douleur aiguë qui survient soudainement, à tout moment ou pendant la nuit, et s'intensifie en 10 à 15 minutes de légère à presque insupportable. Dans ce cas, le plus important est d'arrêter l'attaque le plus tôt possible. Si l'enfant a déjà eu des migraines, il est préférable de lui donner un analgésique dès qu'il commence à se plaindre d'une douleur croissante.

    Situations où vous devez être particulièrement prudent

    Les symptômes de maux de tête les plus alarmants sont les nausées, les vomissements, la photophobie, l'hyperocusion (lorsque les sons sont irrités), une excitabilité accrue ou une léthargie. Ce sont tous des signes de troubles graves dans lesquels vous devez montrer l'enfant à un neurologue et subir une série d'examens..

    Dois-je appeler une ambulance au moment d'une attaque, me rendre d'urgence à l'hôpital?

    Tout d'abord, vous devez essayer de soulager la douleur: calmer l'enfant, le mettre au lit, lui donner un analgésique, atténuer la lumière et créer le silence. Une ambulance doit être appelée si l'attaque est très forte et que vous ne pouvez pas y faire face - mais il n'est pas nécessaire d'hospitaliser l'enfant au moment de l'attaque sans raison particulière.

    À quelle fréquence un enfant en bonne santé peut-il avoir mal à la tête??

    Chaque personne, y compris un enfant, peut avoir mal à la tête de temps en temps. Environ 12% des écoliers manquent 1 jour d'école par mois en raison de maux de tête. Un mal de tête modéré 1 ou 2 fois par semaine dans l'après-midi n'est pas trop préoccupant. À la puberté, c'est même en partie la norme. Si un enfant se plaint d'un mal de tête plus de trois fois par semaine ou tous les jours, vous devriez regarder de plus près son état..

    Tenez un journal des maux de tête. Chaque fois qu'un enfant se plaint d'un mal de tête, notez la date et l'heure de la plainte afin que vous puissiez suivre la fréquence de la plainte. Demandez également à votre enfant d'évaluer le mal de tête sur une échelle de un à dix. Si l'enfant est trop jeune, utilisez une échelle visuelle..

    Après avoir observé le mal de tête pendant plusieurs semaines, vous obtenez une image assez complète. Apportez le journal au rendez-vous chez le médecin: cela facilitera grandement le processus de diagnostic.

    Quel médecin contacter si vous avez mal à la tête?

    Consultez un pédiatre - si le mal de tête est accompagné de fièvre ou d'autres symptômes (difficulté à uriner, éruption cutanée, symptômes respiratoires).

    À un oto-rhino-laryngologiste - pour exclure les pathologies chroniques et les maladies inflammatoires des sinus (sinus). Parfois, il arrive que, par exemple, en raison d'un septum nasal dévié ou d'une rhinite allergique, l'enfant ait des difficultés constantes à respirer et que le cerveau ne reçoive pas suffisamment d'oxygène.

    À un neurologue qui examinera la situation dans son ensemble et décidera quelles études attribuer.

    À l'ophtalmologiste - dans une direction du neurologue, si l'enfant est soupçonné d'une augmentation de la pression intracrânienne. L'optométriste procédera à un examen du fond de l'œil de l'enfant.

    Quelles études sont prescrites à un enfant pour identifier la nature d'un mal de tête?

    Échographie Doppler des vaisseaux cérébraux - pour détecter l'asymétrie ou d'autres anomalies dans le développement des vaisseaux cérébraux.

    Radiographie de la colonne cervicale - pour diagnostiquer les pathologies des vertèbres cervicales, qui peuvent également provoquer des maux de tête.

    IRM, scanner du cerveau - en cas de suspicion de blessure, de tumeur ou de quelque chose de grave.

    Puis-je attendre que le mal de tête disparaisse tout seul? Dois-je prendre des pilules?

    Avec un mal de tête ponctuel, vous pouvez simplement mettre l'enfant au lit et lui donner du repos. Mais si le mal de tête affecte considérablement la qualité de vie, s'il est systématique, alors vous devez penser à un traitement médicamenteux.

    Si aucun médicament spécial ne vous a été prescrit, choisissez un médicament avec l'un des trois ingrédients actifs (nous indiquons DCI): ibuprofène, nimésulide, paracétamol (classés par ordre décroissant d'efficacité). Aucun de ces médicaments ne crée une dépendance ou n'a d'effets secondaires graves lorsqu'ils sont pris correctement. Calculez la posologie en fonction de l'âge et du poids de l'enfant.

    Veuillez ne pas donner à votre enfant d'autres médicaments que vous utilisez vous-même. Cela peut nuire gravement à sa santé..

    Si un enfant a mal à la tête, il est fatigué.?

    C'est possible, mais pas nécessaire. Essayez de limiter le stress psycho-émotionnel de l'enfant et regardez la réaction: si la fréquence des maux de tête diminue, alors vos craintes étaient justifiées. Mais le mal de tête n'est peut-être pas associé à un surmenage, mais à un surmenage émotionnel: l'enfant peut ne pas se fatiguer, mais il est très inquiet et cela l'épuise.

    Cela se produit chez les enfants qui ne sont allés à l'école que récemment. Dans ce cas, la tâche du parent est, si possible, de supprimer l'importance des réussites scolaires, de fournir à l'enfant un soutien psychologique. Si nous avons affaire à un mal de tête psychosomatique, il est très important de faire comprendre à l'enfant que sa vie et son bonheur ne dépendent pas entièrement de sa capacité à faire face à de nouvelles tâches..

    Est-il vrai que la tête peut souffrir de faim? Est-il juste de soulager les maux de tête avec du thé ou du café sucré?

    Le plus souvent, la faim n'est pas la cause d'un mal de tête, mais la sensation de faim elle-même est une émotion qui affecte le bien-être général de l'enfant et lui cause une gêne. Quant à une boisson chaude sucrée comme remède contre les maux de tête, c'est une mesure tout à fait adéquate, cependant, vous devez comprendre que le thé ou les bonbons dans ce cas ne jouent le rôle de rien de plus qu'une thérapie distrayante..

    Encore une nuance. Si le mal de tête est facilement soulagé en mangeant ou en buvant des boissons sucrées, je vous conseillerais de surveiller votre glycémie au cas où. Vos maux de tête peuvent être liés à un trouble métabolique.

    Sources utilisées: navigator.mosgorzdrav.ru

    1. La céphalée de tension épisodique est probablement le type de céphalée le plus courant, survenant également chez les enfants et les adultes. Ces maux de tête apparaissent le plus souvent le matin ou le soir et sont associés à un surmenage, un effort physique ou une fatigue. Ils peuvent être localisés dans les régions occipitales ou frontales, et également généralisés, décrits par les patients comme une douleur constante ou une sensation de pression. Prendre des analgésiques modérés ou se reposer est généralement efficace.

    • Oculiste.
    • Oto-rhino-laryngologiste.
    • À un neurologue.
    • Dentiste.
    • IRM. Il s'agit d'une méthode de recherche très sensible qui vous permet d'évaluer l'état des tissus mous. Avec son aide, des néoplasmes dans le cerveau, des processus inflammatoires du tissu cérébral, des troubles de la circulation intracrânienne et la présence de kystes sont détectés. De plus, l'IRM est utilisée pour déterminer les changements survenant dans le cerveau dans la démence sénile et pour identifier les lésions de la moelle épinière;
    • REG (rhéoencéphalographie). La méthode est basée sur l'action d'un courant électrique sur les tissus corporels. Avec son aide, le tonus des vaisseaux sanguins et leur apport sanguin sont évalués. Avec l'aide de REG, le degré de lésion des vaisseaux cérébraux est évalué, l'athérosclérose, la dystonie vasculaire et l'hypertension sont diagnostiquées. L'avantage de cette méthode est la sécurité pour la santé du sujet et la possibilité de mener une étude à des fins préventives autant de fois que nécessaire;
    • CT scan. L'étude fournit une image complète de la condition physique du cerveau. La tomodensitométrie détecte les traumatismes organiques, l'hydrocéphalie, les troubles du développement cérébral chez les enfants, la présence de néoplasmes volumétriques;
    • EEG (électroencéphalographie). Avec cette méthode de diagnostic, l'activité électrique du cerveau est enregistrée. Une caractéristique de l'EEG est la capacité de manipuler et d'obtenir une image générale de l'état de l'organe, même si le patient est inconscient. L'électroencéphalographie permet d'évaluer l'état du cerveau d'une personne dans le coma, d'identifier les signes de modifications dégénératives des tissus nerveux du cerveau chez les personnes âgées atteintes de la maladie de Parkinson ou d'Alzheimer, de diagnostiquer l'épilepsie chez les enfants et les adultes;
    • L'angiographie est un examen aux rayons X des vaisseaux du cerveau, qui est effectué après l'injection d'un agent de contraste dans une veine. En utilisant cette méthode, l'état du cerveau après une lésion cérébrale traumatique est évalué, la nature et la localisation de la tumeur sont déterminées et la source de l'hémorragie dans le tissu cérébral est identifiée..

    Maux de tête: diagnostic et traitement

    Qui parmi nous ne connaît pas le marteau entre les mains d'un neurologue? Mais, en plus d'intimider les patients avec cet appareil, afin de vérifier l'état de leur système nerveux, les neurologues sont également engagés dans le diagnostic des maladies du cerveau et de la moelle épinière, des problèmes de mémoire, de pensée et d'élocution. Il faut comprendre qu'à notre époque, un neurologue et un neuropathologiste sont des noms différents pour un spécialiste qui a la même spécialisation, bien qu'à l'ancienne, leur division conditionnelle se retrouve également dans la vie quotidienne..

    L'un des symptômes d'un mal de tête est un problème d'ostéochondrose de la colonne vertébrale, à savoir sa colonne cervicale. Il est de la compétence d'un neurologue d'exclure une telle pathologie. L'examen neurologique peut déterminer les causes des maux de tête. Cependant, les statistiques montrent qu'une telle étude ne fait état que de l'absence de maladie grave. Mais la douleur peut avoir d'autres raisons..

    Par conséquent, pour ne pas vous tromper, lorsque vous décidez à quel médecin vous adresser en cas de mal de tête, vous devez être guidé dès le début par les recommandations du thérapeute..

    Le thérapeute jugera peut-être nécessaire de donner une référence à un ophtalmologiste. Étant donné que ce spécialiste s'occupe du traitement chirurgical et médical des yeux, il peut vérifier sa vision et, s'il y a des symptômes de maladie oculaire, trouver un lien avec la douleur. En particulier, la pression intraoculaire peut en être la cause..

    Un oto-rhino-laryngologiste (ORL) lors de l'examen peut détecter une sinusite aiguë ou chronique, une rhinite, une sinusite ou une amygdalite. N'importe laquelle de ces affections peut bien être la cause d'un mal de tête. Étant donné que ces maladies commencent par un rhume, au cours duquel un mal de tête peut survenir, la décision du médecin à contacter est souvent prise intuitivement par le patient..

    L'aide d'un allergologue peut être nécessaire si une personne souffre de réactions allergiques. Avec les exacerbations des allergies, des symptômes similaires à ceux qui accompagnent les migraines sont observés. Ceci est un mal de tête, un gonflement de la zone des paupières et bien plus encore. Pour la prise de décision correcte avec des maux de tête fréquents, quel médecin consulter, le thérapeute doit connaître toutes les allergies du patient.

    Souvent, les maux de tête chez la moitié féminine sont associés aux caractéristiques de son corps. En plus de la période de grossesse et de la naissance elle-même, la douleur dans la région de la tête dans un segment fin de la population peut être le résultat du cycle menstruel ou d'un déséquilibre hormonal. Dans ce cas, une femme ne peut pas éviter de consulter un gynécologue..

    Selon les statistiques, environ 9% des enfants souffrent de migraines. Les différences entre les organismes enfants et adultes sont très importantes et, par conséquent, seuls les pédiatres devraient faire face aux maux de tête chez les enfants. Des études ont montré qu'avant la puberté complète, les maux de tête sont principalement affectés par les garçons. Après avoir atteint la puberté, s'il n'y a pas de pathologies, les maux de tête ne dépassent pas la moyenne.

    Premiers secours pour les maux de tête

    S'il y a un mal de tête primaire, associé à une surcharge et à la fatigue, vous ne pouvez prendre aucun médicament, mais simplement vous reposer et vous détendre. Mais si l'attaque est très forte, il est recommandé de soulager le mal de tête avec des analgésiques ou des méthodes traditionnelles..

    Comme premiers soins en cas de maux de tête sévères, vous pouvez utiliser Pentalgin Plus

    ,
    Sedal-M
    ou
    Piralgin
    . Ces médicaments sont rapides et puissants, mais ne doivent pas être pris plus de 3 jours consécutifs. Si le mal de tête est apparu dans le contexte d'un vasospasme, ils aident bien
    Spazmalgon
    et
    Spazgan
    .

    , qui était auparavant populaire, il n'est pas recommandé de l'utiliser contre les maux de tête, car il a un grand nombre d'effets secondaires. Remplacez-le mieux
    Tempalgin
    , le principal ingrédient actif dans lequel est également le métamizole sodique. De plus, ce médicament contient de la caféine, ce qui améliore l'efficacité du composant principal..

    Lorsque vous avez mal à la tête, les médicaments au paracétamol vous aideront. De plus, ils ont également des effets antipyrétiques..

    Les analgésiques courants comprennent:

    • Migrenol
      , qui contient en plus de la caféine.
    • Solpadein
      , qui contient de la caféine et de la codéine.

    Quand une tête fait mal, les méthodes folkloriques aident également bien. Par conséquent, ne vous précipitez pas pour boire des analgésiques, en particulier dans les cas où la cause du syndrome douloureux n'est pas tout à fait claire..

    En cas de mal de tête, un auto-massage de la tête et du cou doit être effectué. Cela détendra et améliorera le flux sanguin vers le cerveau. Il est également utile lorsque vous avez mal à la tête, massez votre whisky à l'aide du fameux baume "Star"

    Comme premiers soins pour les maux de tête, vous pouvez utiliser une compresse fraîche et humide sur votre front. Les feuilles de chou sont souvent utilisées à la place, ce qui apporte un soulagement très rapidement. Ils doivent être changés au fur et à mesure qu'ils sèchent..

    Lorsqu'un mal de tête survient, il est nécessaire de ventiler la pièce. Pour un inconfort modéré, il est recommandé de se promener dans le parc ou la forêt. Il est très important d'essayer de dormir suffisamment. De plus, pour dormir, il est nécessaire de créer l'environnement le plus favorable, d'assurer une température de l'air confortable dans la pièce et d'éliminer toute source de bruit.

    Procédure IRM pour les maux de tête

    Les maux de tête peuvent avoir une nature et des causes différentes. Et afin d'obtenir une réponse à la question du patient: "Pourquoi ai-je mal à la tête?", Le médecin doit donner une référence pour le diagnostic et prescrire des examens.

    L'IRM et la tomodensitométrie sont utilisées comme principale méthode de diagnostic:

    • L'IRM (imagerie par résonance magnétique) est une procédure qui donne une image complète de l'état de la partie examinée du corps du patient, ainsi que de la présence ou de l'absence d'une maladie particulière. Avec l'IRM, des images claires sont obtenues en examinant le corps humain par exposition à un champ magnétique.
    • La tomodensitométrie (tomodensitométrie) est une méthode de diagnostic qui donne également une image claire de la zone examinée, mais en l'exposant à des rayons X dirigés sous différents angles.