Principal > Complications

Inflammation des symptômes du nerf de la mâchoire

L'inflammation du nerf trijumeau ou la névralgie se développe soudainement dans le contexte d'un bien-être complet. Les douleurs caractéristiques de cette condition apparaissent brusquement et disparaissent soudainement. En savoir plus sur le type de maladie, les symptômes qui l'accompagnent, ainsi que sur la façon de la traiter avec des pilules et des remèdes populaires à la maison, nous en dirons plus..

  • Anatomie et fonction du nerf trijumeau facial ↓
  • Types d'inflammation ↓
  • Raisons du développement de la pathologie ↓
  • Inflammation du nerf facial trijumeau en tant que symptôme d'une pathologie grave ↓
  • Tableau clinique ↓
  • Quel spécialiste vous aidera ↓
  • Mesures de diagnostic ↓
  • Approches de traitement ↓
  • Comment traiter l'inflammation avec des médicaments ↓
  • Physiothérapie ↓
  • Chirurgie ↓
  • Gymnastique thérapeutique ↓
  • Massage ↓
  • Méthodes de traitement de la névralgie à la maison ↓
  • Prévention de l'inflammation ↓
  • Conséquences de la pathologie ↓
  • Questions fréquentes concernant la névralgie du trijumeau ↓

Anatomie et fonction du nerf trijumeau facial

L'anatomie du nerf trijumeau est le nerf facial le plus gros et le plus sensible. Il porte ce nom car il se compose de trois branches: oculaire, maxillaire et mandibulaire. Il est appelé nerfs mixtes, car il remplit simultanément plusieurs fonctions..

Le nerf trijumeau est apparié: des canaux ramifiés similaires sont situés à la fois sur les côtés droit et gauche du visage.

Chaque paire émerge du côté des pons et se divise en trois branches. Ils activent les muscles à mâcher du visage, les glandes salivaires, la peau de la paupière inférieure, les globes oculaires et en partie les glandes lacrymales, car ils assurent la transmission des impulsions du cerveau aux muscles individuels du visage et vice versa..

La branche supérieure du nerf trijumeau passe à la surface de la peau par les orbites, dont les petits processus atteignent la peau du front. Des fragments du nerf central s'étendent jusqu'aux pommettes et aux ailes du nez. La partie inférieure est la plus longue: elle innerve la mâchoire mobile, le menton, en partie - les joues, les oreilles, les tempes et les pommettes.

Si l'une des branches du nerf est endommagée, il y a violation de la fonction d'innervation musculaire et de sensibilité.

Le processus inflammatoire, ou névralgie, est une maladie chronique dont la principale manifestation est une douleur paroxystique intense dans les zones qui contrôlent la branche affectée du nerf trijumeau..

Autant de détails que possible sur l'anatomie du nerf trijumeau:

Types d'inflammation

En fonction du mécanisme d'occurrence, on distingue l'inflammation primaire (vraie) et secondaire:

  1. Dans le premier cas, le processus pathologique se développe à la suite d'une compression des racines nerveuses ou d'une violation de l'apport sanguin en l'absence d'autres pathologies, c'est-à-dire qu'une lésion isolée du nerf trijumeau se produit. Avec l'inflammation primaire du nerf trijumeau, la douleur est de nature périodique et est prononcée, pénétrante.
  2. Dans le second cas, le nerf peut devenir enflammé à la suite de maladies existantes ou en tant que complication de la maladie transférée. Ce type de pathologie se traduit par une douleur brûlante constante qui survient dans n'importe quelle partie enflammée du visage..

Les raisons du développement de la pathologie

Plusieurs facteurs peuvent provoquer une névralgie du trijumeau.

Ceux-ci inclus:

  • hypothermie. Le développement du processus pathologique peut être provoqué par un vent froid, un courant d'air, un climatiseur allumé à pleine puissance;
  • plus de 50 ans;
  • ecchymoses à la tête, blessures au visage;
  • syndrome de fatigue chronique;
  • stress physique et mental;
  • malnutrition du nerf trijumeau associée au dépôt de plaques de cholestérol sur les parois des vaisseaux sanguins;
  • affaiblissement de l'immunité;
  • violation des processus métaboliques dans le corps causée par des maladies endocriniennes, le diabète sucré, la goutte;
  • maladies qui se développent dans la cavité buccale - parodontite, pulpite;
  • stress chronique, épuisement nerveux.

Les douleurs aiguës qui accompagnent le processus inflammatoire proviennent d'un traumatisme au nerf gonflé par un œdème contre la paroi du canal. Sentant la pression des tissus environnants, le nerf devient encore plus enflammé..

Important! La pression sur le tronc nerveux peut provoquer des changements pathologiques dans les tissus adjacents - croissance osseuse, augmentation des vaisseaux sanguins, néoplasmes tumoraux.

À propos de la douleur dans la névralgie du trijumeau:

Inflammation du nerf facial trijumeau en tant que symptôme d'une pathologie grave

L'inflammation du nerf trijumeau peut indiquer des processus pathologiques graves dans le corps. Il:

  1. néoplasmes tumoraux;
  2. infections virales. Dans la plupart des cas, l'inflammation du nerf trijumeau se produit lorsque les virus de l'herpès sont activés;
  3. maladies infectieuses provoquant une intoxication du corps et un affaiblissement de l'immunité (tuberculose, paludisme);
  4. maladies de l'audition - otite moyenne, eustachite;
  5. maladies du système nerveux;
  6. sclérose en plaques;
  7. méningite;
  8. encéphalopathie;
  9. épilepsie;
  10. Paralysie cérébrale.

En présence de facteurs provoquants, des dommages peuvent survenir à la fois sur une et trois branches du nerf trijumeau.

Image clinique

Le processus pathologique s'exprime dans les manifestations caractéristiques suivantes:

  • apparition soudaine de douleur intense avec lumbago aigu. Des sensations de douleur sont observées dans une partie du visage. L'emplacement des manifestations douloureuses dépend de la branche du nerf affectée: avec l'inflammation de la première d'entre elles, une douleur apparaît dans le front, les tempes et les yeux, la seconde - dans la zone des pommettes et du triangle nasolabial, la troisième - dans la région des joues, du menton et de la mâchoire inférieure. La zone commence à faire très mal et la sensation dure 3 à 5 secondes. Plusieurs dizaines de ces attaques peuvent être observées par jour;
  • modification de la sensibilité de la peau dans la zone de lésions nerveuses. Il peut soit diminuer jusqu'à un engourdissement complet, soit augmenter. Dans ce dernier cas, cela se manifeste par le fait que la douleur peut être provoquée par la mastication, le rasage, l'application de produits cosmétiques et même la prononciation de mots;
  • contractions musculaires en teck ou spasmodiques. Cela peut provoquer une asymétrie faciale sévère;
  • yeux larmoyants ou salivation abondante;
  • violation de la perception du goût;
  • sensation de sécheresse dans le nasopharynx;
  • changement de l'état psychologique du patient. La douleur et les contractions musculaires involontaires le rendent irritable, nerveux et peuvent causer du stress.

Remarque! Avec la progression de la maladie, des troubles trophiques se produisent: l'atrophie des muscles masticateurs, une asymétrie persistante du visage se produit, les dents, les cils et les sourcils tombent.

Quel spécialiste vous aidera

Si vous trouvez des symptômes indiquant une névralgie du trijumeau, vous devriez consulter un neurologue qui prescrit des mesures diagnostiques et surveille le processus de traitement..

Après examen du patient, un spécialiste, si nécessaire, lui prescrira une visite chez un médecin ORL, un ophtalmologiste et un dentiste afin de différencier l'inflammation du nerf trijumeau des maladies des dents et des gencives, le glaucome, la sinusite, l'otite moyenne, la sinusite frontale.

Si des néoplasmes sont détectés lors du diagnostic, le patient devra consulter un oncologue.

La névralgie est également traitée par un physiothérapeute qui effectue un traitement et un neurochirurgien qui effectue une intervention chirurgicale.

Mesures diagnostiques

Pour diagnostiquer l'inflammation du nerf trijumeau, procédez comme suit:

  1. CT et IRM. Ces méthodes d'imagerie permettront d'identifier les tumeurs cérébrales, les vaisseaux sanguins pathologiquement altérés, les signes de sclérose en plaques;
  2. électroencéphalographie (EEG). À l'aide de cette méthode, la localisation des structures est déterminée, dans les zones desquelles l'impulsion est perturbée, ainsi que des foyers épileptiques;
  3. électromyographie. La procédure démontre des troubles de la partie neuromusculaire.

En plus des méthodes instrumentales, des recherches sont nécessaires pour déterminer la présence de réflexes chez un patient. Il:

  • réflexe sourcilier. Le spécialiste frappe le bord de l'arcade sourcilière avec un marteau. Dans des conditions normales, le muscle circulaire de l'œil se contracte;
  • réflexe périosté. Pour le tester, le médecin place un doigt sur le menton et le gifle légèrement. La réponse normale est de tirer la mâchoire vers le haut;
  • réflexe cornéen. Il est vérifié avec une bande de papier.

Après avoir reçu les résultats, le spécialiste détermine les méthodes de traitement les plus efficaces - conservatrices ou chirurgicales.

Vidéo sur le diagnostic de la névralgie:

Approches de traitement

En fonction du degré du processus pathologique, le spécialiste prescrit au patient de prendre des médicaments et de subir des procédures de physiothérapie ou une intervention chirurgicale.

Comment traiter l'inflammation avec des médicaments

Avec la névralgie du trijumeau, des médicaments sont prescrits qui vous permettent de lutter directement contre la cause qui a déclenché le développement du processus pathologique et des médicaments qui éliminent la douleur.

Au stade initial du traitement, le patient se voit prescrire des médicaments anticonvulsivants qui réduisent la gravité des impulsions pathologiques. Il:

Les médicaments anticonvulsivants réduisent l'activité des fibres nerveuses, limitant ainsi la propagation des signaux électriques en eux. Grâce à de telles pilules, la gravité des sensations douloureuses diminue.

Important! Les anticonvulsivants doivent être pris à la place des analgésiques, car ces derniers ne sont pas assez efficaces pour bloquer les impulsions électriques des neurones.

De plus, lors du traitement de la névralgie, les médicaments suivants sont utilisés:

  • antidépresseurs qui réduisent la gravité de la douleur et protègent le patient du stress (Amitriptyline);
  • tranquillisants pour soulager l'état général (diazépam);
  • antispasmodiques et relaxants musculaires qui éliminent la douleur et les spasmes musculaires (Baklosan, Lamotrigine).

Movalis, Baralgin, Ibuprofen sont prescrits comme analgésiques et anti-inflammatoires..

Si les médicaments ne réduisent pas la gravité de la douleur, le blocage de l'alcool est utilisé. Il est produit aux points de sortie nerveux. L'effet analgésique est assuré par une solution à base d'alcool éthylique et de novocaïne, ainsi que d'eau distillée.A l'aide de cette manipulation, une partie du nerf périphérique est congelée. Inconvénients du blocage - durée d'action courte et risque de complications.

Neurologue sur les symptômes, le diagnostic et le traitement de la pathologie:

Physiothérapie

Les traitements de physiothérapie sont complémentaires aux médicaments. Ils sont particulièrement efficaces pendant une période aiguë de maladie ou une crise.

Pour la névralgie du trijumeau, les éléments suivants sont utiles:

  1. électrophorèse avec injection de novocaïne ou de diphenhydramine pour détendre les muscles et réduire l'intensité de la douleur;
  2. rayonnement ultraviolet (UV) qui soulage la douleur
  3. thérapie au laser, avec laquelle vous pouvez soulager la douleur;
  4. acupuncture. Au cours de l'intervention, ils agissent sur certains points et soulagent la douleur;
  5. UHF (ultra haute fréquence). La procédure consiste à réchauffer les zones touchées, réduisant ainsi l'enflure et la douleur.

Un autre effet important de la physiothérapie est l'amélioration de la nutrition et de l'apport sanguin à la zone touchée, grâce à laquelle le nerf est restauré.

Intervention opératoire

Un traitement chirurgical de la névralgie du trijumeau est nécessaire si les méthodes de traitement conservateur n'ont pas amélioré l'état du patient ou avec la progression rapide du processus pathologique.

Le patient se voit prescrire l'une des options de traitement chirurgical:

  • décompression microvasculaire. Dans ce cas, une trépanation de la fosse postérieure du crâne est réalisée afin de restaurer la position correcte des racines nerveuses par rapport aux artères. La compression est éliminée en divisant les processus nerveux avec des espaceurs spéciaux qui empêchent la pression des vaisseaux sur les racines;
  • destruction par radiofréquence. Cette méthode est plus douce. Au cours de la manipulation, qui est réalisée sous anesthésie locale, les racines pathologiquement altérées sont exposées à des fréquences radio, après quoi elles sont retirées..

Remarque! Des complications peuvent survenir après une décompression vasculaire: perte auditive, accident vasculaire cérébral, engourdissement du visage.

Après un traitement radiochirurgical, une longue période de rééducation n'est pas nécessaire. Le risque de complications est minime.

Neurochirurgien sur la maladie:

Physiothérapie

Une autre méthode qui peut faire partie d'un complexe de mesures thérapeutiques pour la névralgie du trijumeau est la gymnastique thérapeutique. Avant de commencer les cours, vous devez consulter un médecin afin d'éviter les complications..

Lors de l'exécution du complexe, vous devez effectuer les opérations suivantes:

  1. faire des flexions de tête lentes en avant et en arrière Répétez 8 fois;
  2. fermez vos lèvres, pliez-les dans un tube et étirez-les en souriant. Répétez 8 fois;
  3. aspirez de l'air dans vos joues, expirez lentement par une fente étroite dans vos lèvres. Répétez 4 fois;
  4. appuyez votre main sur votre front, soulevez vos sourcils. Répétez 6 fois;
  5. ouvrez et fermez les yeux avec force. Répétez jusqu'à ce que vous soyez fatigué.

Il est nécessaire d'effectuer tous les exercices du complexe de gymnastique médicale devant un miroir afin de contrôler le processus en position assise.

Détendez complètement vos muscles avant d'effectuer chaque exercice..

Massage

Avec la névralgie du trijumeau, des séances de massage pour l'occiput, la zone du col et le visage sont présentées. Pour effectuer la procédure, utilisez la méthode "point".

Dans ce cas, les éléments suivants sont affichés:

  • caresser et frotter du bout des doigts l'arrière de la tête, ainsi que les surfaces latérales et arrière du cou;
  • tapotement du bout des doigts du menton, du foramen supraorbitaire et infraorbitaire;
  • caresses circulaires de la zone du front.

Remarque! Pour une séance de massage, vous pouvez utiliser un vibromasseur, mais uniquement avec l'autorisation d'un médecin.

La durée de chaque séance de massage est de 3 à 7 minutes.

Le cours du traitement est de 7 à 12 procédures. Ils ont lieu tous les jours ou tous les deux jours..

Les procédures de massage ne sont efficaces que dans les premiers stades du processus pathologique

Méthodes de traitement de la névralgie à la maison

Il existe un certain nombre de recettes de médecine traditionnelle avec lesquelles vous pouvez compléter le processus de traitement principal de la névralgie du trijumeau.

Quoi utilisercomment s'inscrire
Il est recommandé de frotter de l'huile naturelle dans les endroits où la douleur est localisée pendant un mois, avant d'aller au lit.
Vous devez prendre 2 poignées de sarrasin, chauffer sur une plaque à pâtisserie, verser dans un sac en tissu. Il doit être appliqué sur le point sensible et conservé jusqu'à ce que la croupe refroidisse..

Cette procédure ne doit pas être répétée trop souvent..

Pressez le jus du légume racine et lubrifiez la peau sur la zone touchée plusieurs fois par jour.
Préparez une décoction à base de cette plante, pour laquelle verser une cuillère à café de matières premières, fraîches ou sèches, avec un verre d'eau bouillante. Laisser refroidir le liquide.

En cas de crises de douleur, prenez une petite quantité d'infusion de camomille dans votre bouche et gardez-la jusqu'à ce que la douleur s'émousse.

Sur la base des racines de cette plante, une masse est préparée pour une compresse. 4 cuillères à café de racine de guimauve hachée sont versées dans un verre d'eau bouillie et infusées pendant 8 heures.

Ensuite, une serviette tissée est trempée dans un liquide et appliquée sur le point sensible. Il est recommandé de répéter cette procédure tous les jours pendant une semaine..

Frottez tout le visage et le cou avec un glaçon. Ensuite, vous devez masser la peau en la pinçant du bout des doigts..

Répétez la procédure 2 fois de plus.

Faire bouillir un œuf, le peler, couper en deux.

Appliquer une moitié, sans refroidissement, sur le point sensible, laisser jusqu'à ce que la douleur disparaisse.

3-4 fruits sont hachés avec un mélangeur ou un hachoir à viande.

Le mélange résultant doit être mangé 3 fois par jour, 3 cuillères à café.

Prenez quelques cuillères à soupe d'argile, mélangez-le avec du vinaigre, pétrissez jusqu'à épaississement.

Des gâteaux minces sont préparés à partir de la masse et appliqués sur la zone touchée. Vous devez le faire tous les soirs de la semaine..

Une infusion alcoolisée est préparée sur les feuilles de cette baie: 300 ml de vodka sont versés dans 100 g de matières premières fraîches. Insister sur la composition pendant 9 jours.

Le liquide fini est bu quotidiennement, avant les repas, dans une cuillère à soupe.

Avant d'utiliser l'une des méthodes énumérées, vous devriez consulter votre médecin..

Vidéo sur les méthodes alternatives de traitement:

Prévention de l'inflammation

Pour prévenir le développement de la névrose du trijumeau, vous devez:

  • renforcer l'immunité;
  • ajuster le régime;
  • éviter les situations stressantes;
  • éviter l'hypothermie;
  • être plus souvent à l’air frais;
  • traiter en temps opportun tout type de maladie.

Tout écart dans le fonctionnement des organes internes devrait être une raison pour contacter un médecin.

Les conséquences de la pathologie

La maladie est dangereuse car, avec sa forme avancée, des complications telles que:

  1. douleur chronique au visage;
  2. paralysie de la mastication sur la partie affectée du visage;
  3. violation de la sensibilité de la peau dans la zone touchée;
  4. asymétrie du visage;
  5. état dépressif.

La probabilité de complications augmente si le patient refuse de consulter un médecin.

Questions populaires concernant la névralgie du trijumeau

Est-il possible de réchauffer l'inflammation?

Il est impossible de réchauffer le visage avec un coussin chauffant, car la chaleur augmente le processus inflammatoire et la gravité de l'œdème. Les compresses thermiques ne peuvent être appliquées que pendant quelques minutes et aussi rarement que possible.

Comment soulager l'œdème qui se développe avec la névralgie du trijumeau?

Pour soulager l'enflure, vous pouvez utiliser Troxevasin ou masser doucement la zone du visage pour activer la circulation sanguine.

L'inflammation du nerf trijumeau peut-elle être chronique??

L'inflammation du nerf trijumeau est une pathologie chronique dont l'exacerbation peut se manifester à tout moment..

Pourquoi la température augmente-t-elle avec la névralgie et que faire dans ce cas?

Une augmentation de la température avec névralgie du trijumeau indique une inflammation des organes ORL ou l'activation du virus de l'herpès. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin, car «sous sa forme pure», l'inflammation du nerf trijumeau n'est pas caractérisée par une augmentation de la température.

Que faire si le nerf trijumeau est affecté?

Le nerf trijumeau peut être affecté par des blessures, des chocs et certaines procédures (par exemple, lors du perçage). Dans ce cas, vous devez contacter immédiatement un neurologue, sinon des complications dangereuses peuvent se développer - asymétrie faciale, atrophie des muscles masticateurs.

Si des symptômes d'inflammation d'un nerf ramifié apparaissent, vous devez contacter un neurologue spécialisé: un processus négligé entraîne une asymétrie faciale, une atrophie musculaire, une perte de sensibilité cutanée.

Symptômes de l'inflammation du nerf maxillo-facial et méthodes de traitement

Le nerf trijumeau est divisé en 3 branches: l'orbite, le maxillaire et la mandibule. Le premier longe les organes de la vision. Le nerf maxillaire innerve les zones de la mâchoire supérieure. Y compris, il est responsable de la sensibilité sur les côtés externe et interne des sinus.

Le nerf mandibulaire transporte les signaux du cerveau vers le menton et la mandibule. Cette branche, contrairement à la première, possède des fibres motrices. La névrite des deux services, provoquant une douleur aiguë, en raison des particularités de l'emplacement, se développe souvent en raison d'une inflammation des tissus de la cavité buccale.

Anatomie

Le nerf trijumeau, qui comprend les branches maxillaire et mandibulaire, contient des noyaux moteurs et sensoriels. Le nerf maxillaire est divisé en trois branches:

  • infraorbital;
  • nodal;
  • zygomatique.

La branche infraorbitaire est considérée comme la branche la plus puissante du nerf maxillaire. C'est sa continuation directe et, passant sous l'œil le long de la rainure, atteint le canal dans la fosse canine. Ici, il est divisé en branches qui innervent:

  • paupières inférieures et peau dans le coin des yeux;
  • les parties interne et externe des voies nasales;
  • peau et membrane muqueuse de la lèvre supérieure, ailes du nez;
  • la zone près des dents supérieures, y compris les grosses molaires.

4 branches du nerf maxillaire sont responsables de l'innervation des dents de la mâchoire supérieure à la fois, chacune assurant la transmission des impulsions vers une zone strictement définie (incisives, canines, petites et grandes molaires). Ces parties dans la zone du triangle nasolabial forment un nœud assez grand. À partir de là, les fibres qui fournissent l'innervation du tissu gingival partent.

Les branches nodales sont représentées par plusieurs processus courts qui se déroulent le long:

  • palais supérieur;
  • pharynx (derrière le tronc des fibres nerveuses linguales);
  • le bas des deux yeux;
  • côtés médiaux et latéraux des sinus.

La branche nodale, se connectant aux extrémités du nerf facial, longe le bas de l'œil et s'arrête dans la joue, dans la région de la tempe et du front. Ce département offre une perception extrêmement sensible.

L'anatomie du nerf mandibulaire est plus complexe. Le nerf mandibulaire quitte la cavité crânienne par le foramen ovale et s'étend vers le plexus temporal. Ici, il est divisé en fibres sensorielles et motrices..

La partie sensible de ses branches est déconnectée en:

  • oreille temporale;
  • buccal;
  • lingual;
  • pattes inférieures.

La région auriculaire-temporale innerve:

  • glande salivaire parotide;
  • articulation temporo-mandibulaire;
  • partie du temple, du conduit auditif et du tympan.

La branche buccale transmet des impulsions à la membrane muqueuse sur la face interne de la joue et au coin de la cavité buccale, et la branche linguale à:

  • les deux tiers avant de la langue;
  • glandes salivaires sublinguales et sous-maxillaires;
  • la membrane muqueuse au fond de la bouche;
  • pharynx;
  • amygdales palatines.

Les fibres nerveuses lunaires qui courent dans le canal mandibulaire innervent les gencives et les dents. En outre, cette branche s'étend au-delà de la cavité buccale et transmet des impulsions à la lèvre inférieure et au menton..

La partie motrice du nerf mandibulaire est représentée par des fibres qui assurent l'innervation des muscles qui assurent la mastication, la tension de la membrane tympanique et du rideau palatin, le mouvement de la mâchoire.

Raisons de la violation

Les dommages aux fibres nerveuses dans cette zone sont causés par:

  • maladies de la cavité buccale (gingivite, parodontite et autres);
  • opérations infructueuses sur la cavité buccale, y compris l'extraction dentaire;
  • hypothermie sévère du visage de la tête;
  • stress.

Les tumeurs qui se développent à la fois dans la cavité buccale et dans d'autres parties du crâne dans les zones où se trouve cette branche entraînent un pincement du nerf de la mâchoire..

Moins souvent, la névralgie de cette forme se produit dans le contexte:

  • processus infectieux aigus dans le corps;
  • la sclérose en plaques, dont l'évolution s'accompagne de la destruction de la gaine de myéline des fibres nerveuses;
  • inflammation de la glande salivaire;
  • tuberculose.

Assez souvent, après avoir enlevé le nerf, la mâchoire fait mal. Dans la plupart des cas, ce phénomène est temporaire et est causé par des dommages aux tissus locaux..

Symptômes

Avec l'inflammation du nerf sous-maxillaire, les symptômes sont généralement déterminés en fonction de la localisation du processus pathologique. Dans la plupart des cas, une douleur aiguë se produit qui irradie le long des fibres affectées. Mais lorsque le nerf maxillaire est pincé, les symptômes peuvent différer des manifestations de la névralgie mandibulaire.

Traditionnellement, en plus de la douleur chez un patient atteint de névrite, la sensibilité d'une partie distincte du visage diminue ou augmente.

Une contraction inégale ou une tension tonique (spasme) des fibres musculaires locales n'est pas exclue.

Signes d'inflammation de la mâchoire supérieure

Avec des dommages aux nerfs de la mâchoire supérieure, la sensibilité dans la zone diminue:

  • sinus maxillaire;
  • joue supérieure;
  • paupière inférieure;
  • coin externe de l'œil;
  • partie latérale du visage;
  • la membrane muqueuse de la bouche sur la mâchoire supérieure;
  • mâchoire supérieure.

L'intensité de la douleur avec lésions des nerfs et de la mâchoire dépend des caractéristiques du trouble. Ce symptôme est aigu, de nature douloureuse. La douleur peut se propager sur le côté de l'œil, ce qui indique la défaite de tout le nerf trijumeau. En outre, avec la localisation indiquée du processus pathologique, une tique de la paupière inférieure est souvent notée..

Signes d'inflammation de la mâchoire inférieure

Avec l'inflammation du nerf mandibulaire, les symptômes apparaissent comme:

  • diminution de la sensibilité de la mâchoire inférieure et du menton;
  • parésie ou paralysie des muscles qui assurent la fonction de mastication;
  • asymétrie du visage.

Si les nerfs de la mâchoire inférieure sont affectés, le patient présente une sensibilité accrue des tissus durs et de la membrane muqueuse à la nourriture ou à la palpation.

Cette susceptibilité est observée à la fois sur toute la longueur des fibres affectées et dans les zones suivantes:

  • les gommes;
  • les dents;
  • os mandibulaire;
  • langue;
  • zone sublinguale.

Si une parésie ou une paralysie se développe, une morsure faible et l'incapacité de remonter la mâchoire inférieure sont troublantes. En raison de la dernière violation, la bouche du patient reste constamment ouverte.

Diagnostique

En cas de suspicion de lésion du nerf mandibulaire, un examen externe du patient et une palpation de la zone à problème sont d'abord effectués. Cette forme de névrite est indiquée par l'incapacité à réduire les mâchoires, les spasmes musculaires, les sensations douloureuses qui surviennent au toucher.

De plus, la tomodensitométrie, l'IRM et l'électromyographie sont effectuées. Les deux premières méthodes aident à déterminer les causes de la névrite et à identifier la localisation du processus pathologique, cette dernière donne une évaluation du degré de conduction des fibres nerveuses et vous permet de différencier la névralgie avec d'autres pathologies présentant des symptômes similaires.

Méthodes de traitement

Les tactiques de traitement sont sélectionnées en fonction des caractéristiques du facteur causal. Fondamentalement, un traitement médicamenteux est utilisé, dont l'action vise à soulager les symptômes de la maladie et à éliminer l'inflammation, y compris le soulagement de la douleur..

Thérapie traditionnelle

En cas de lésion du nerf maxillo-facial au début du traitement, des analgésiques sont utilisés:

  • Clonazepam;
  • «Nimesil»;
  • Ibuprofène;
  • Gabapentine;
  • "Carbamazépine" et autres.

Si le traitement de la névrite avec des analgésiques ne donne pas de résultat positif, des stupéfiants sont prescrits. Dans les cas graves, une anesthésie de la tige est effectuée, dans laquelle un médicament anesthésique est injecté directement dans la zone touchée.

Le traitement de la névrite du nerf sous-maxillaire est déterminé en tenant compte des symptômes et des caractéristiques du facteur provoquant. En thérapie, des médicaments antibactériens d'un large spectre d'action sont utilisés. De plus, des antiherpétiques sont prescrits, des vitamines B sont prescrites pour restaurer la conduction nerveuse.

Traitement de médecine traditionnelle

La névralgie des fibres nerveuses sous-maxillaires n'est pas traitée par la médecine traditionnelle. Un tel traitement est utilisé uniquement en consultation avec le médecin pour soulager les symptômes concomitants. Aide à réduire l'intensité de la douleur:

  • thé à la camomille ou à l'hibiscus;
  • l'huile de laurier;
  • jus de betterave;
  • jus d'aloès (pris en interne);
  • compresses de décoctions d'absinthe fraîche ou de racine de guimauve.

La névrite est également traitée par des méthodes de physiothérapie: électro- et phonophorèse, UHF et autres. Il est interdit de masser la zone touchée lors d'une exacerbation..

Prévoir

Le pronostic de l'inflammation des nerfs mandibulaires ou maxillaires dépend directement des caractéristiques du facteur causal.

La névralgie induite par un traumatisme répond généralement bien au traitement.

Mais si la maladie est causée par des troubles métaboliques chez les personnes âgées, des maladies chroniques ou des pathologies infectieuses graves, il n'est pas possible de se débarrasser complètement de la douleur au niveau du visage. La névralgie dans de tels cas se reproduit périodiquement..