Principal > Complications

Nauséeux et étourdi, faiblesse: causes et traitement

Vertiges, faiblesse et nausées - ces trois symptômes peuvent à la fois indiquer la présence de processus pathologiques dans le corps et se produire pour des raisons mineures.

Dans de nombreuses maladies, ce type d'inconfort est dilué avec d'autres symptômes caractéristiques de chaque maladie individuelle. Par exemple, si la grippe est responsable des étourdissements et de la faiblesse, des frissons et une augmentation de la température corporelle sont observés en parallèle. Le traitement de ces conditions est impossible sans mesures diagnostiques..

En cas d'attaque soudaine, vous pouvez fournir une première aide non médicamenteuse.

Causes physiologiques

Parfois étourdi et nauséeux en raison de tout processus physiologique qui a été perturbé en raison de la libération accrue d'adrénaline dans une situation stressante. En parallèle, le patient présente un spasme vasculaire, et des troubles surviennent dans le cerveau en raison d'un manque d'oxygène. De plus, des symptômes désagréables surviennent à la suite d'une fausse perception, lorsque le cerveau perçoit ce qui se passe autour d'une manière complètement différente, pas comme il est réellement..

Les causes physiologiques des vertiges et des nausées comprennent les facteurs suivants:

  • Concentrer les problèmes de regard.
  • Malnutrition. Conduit à un flux insuffisant de sucre dans le sang, en parallèle, d'autres symptômes sont également notés: faiblesse, affaiblissement du système immunitaire.
  • Un virage brusque de la tête, à cause duquel il y a une altération du flux sanguin vers le cerveau et des problèmes de coordination. Soyez prudent lorsque vous faites des exercices avec des virages..

Les violations énumérées de la condition ne sont pas considérées comme dangereuses et ne peuvent pas provoquer le développement de maladies graves. Les étourdissements et les nausées disparaissent progressivement, immédiatement après que le patient arrête de faire de l'exercice ou de bouger, est au repos.

Causes pathologiques

Les pathologies graves, dont les symptômes sont des étourdissements fréquents accompagnés de nausées, comprennent:

  1. Le VSD est un trouble neurologique caractérisé par des changements soudains de la pression artérielle.
  2. Ostéochondrose de la colonne cervicale. Provoque une violation de l'approvisionnement en sang. Dans cette condition, les mains deviennent engourdies, le cou bouge avec raideur et la tête fait mal.
  3. Hypoglycémie - une diminution de la glycémie entraîne une nutrition inadéquate des structures cérébrales.
  4. Anémie (anémie) - une diminution du nombre de globules rouges dans le sang entraîne un manque d'oxygène dans les structures cérébrales et l'apparition de symptômes tels que des étourdissements, une faiblesse, un manque d'appétit, des nausées, une peau pâle.
  5. La maladie de Ménière est une pathologie qui affecte l'appareil vestibulaire. Le premier signe de perturbation du système vestibulaire est le vertige systémique, qui dans les cas avancés peut être complété par des nausées et des vomissements..
  6. Maladies ORL - otite moyenne chronique ou aiguë, labyrinthite.
  7. Hypertension artérielle - les symptômes décrits surviennent au moment d'une crise, complétés par des bourdonnements d'oreilles, des palpitations, des douleurs à la tête éclatantes.
  8. Hypotension - tension artérielle anormalement basse caractérisée par des épisodes de nausée, d'étourdissements, de transpiration et de faiblesse.
  9. Migraine - Les étourdissements accompagnés de nausées sont un symptôme courant de l'aura qui survient avant une crise de migraine.
  10. Hypertension intracrânienne - l'accumulation de liquide dans le tissu cérébral et sa pression sur certaines terminaisons nerveuses peuvent provoquer des épisodes de nausées et d'étourdissements.
  11. Le syndrome de l'artère vertébrale, résultant du développement de l'ostéochondrose cervicale, conduit à une hypoxie cérébrale et à l'apparition de symptômes désagréables.
  12. Lésions infectieuses du cerveau et de ses membranes causées par la méningite, l'encéphalite (y compris les tiques). La condition est aggravée par de la fièvre, des vomissements sévères, une altération de la conscience, des attaques insupportables de maux de tête.
  13. Tumeurs intracrâniennes - les nausées et les vertiges peuvent être causés à la fois par la pression de formation sur certains centres et par les effets toxiques des cellules cancéreuses sur tous les systèmes vitaux.
  14. L'AVC est une maladie grave dans laquelle il existe une menace réelle pour la vie ou la perte de fonctions vitales avec une faible probabilité de guérison complète. En plus de vertiges sévères et d'une sensation de nausée, une personne au moment d'une crise développe des vomissements, des troubles de l'élocution et de l'équilibre, une paralysie des membres.

Parmi les causes décrites de nausées accompagnées de vertiges, il est important d'identifier la vraie afin de prendre des mesures pour l'éliminer..

Causes supplémentaires chez les femmes et les hommes

Malheureusement, les femmes éprouvent souvent un inconfort similaire. Les causes de faiblesse et d'étourdissements, de nausées, peuvent être:

  • émotivité excessive;
  • sensibilité excessive;
  • régime stricte;
  • mauvais sommeil;
  • état pendant la grossesse;
  • appareil vestibulaire faible;
  • faible teneur en fer.

Les femmes sujettes à une hypersensibilité aux changements de pression atmosphérique éprouvent des maux de tête, des nausées, des étourdissements et de la faiblesse. Des symptômes peuvent survenir lors de la ménopause, caractérisée par des changements hormonaux et une instabilité émotionnelle. Les troubles de ce type surviennent chez les filles pendant la menstruation. Dans cet état, la teneur en hormones dans le sang augmente, le taux d'hémoglobine est perdu, donc une faiblesse se fait sentir.

Les causes courantes de vertiges, de faiblesse et de nausées chez les hommes, les médecins comprennent:

  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • intoxication avec des boissons alcoolisées;
  • inflammation de l'oreille interne;
  • abaisser la tension artérielle;
  • néoplasmes dans le cerveau;
  • les troubles mentaux;
  • migraine.

La prévalence de cette condition chez les hommes est d'environ 20%, mais le chiffre exact n'a pas pu être déterminé. La raison réside dans la rare visite des hommes chez un médecin. Les étourdissements, accompagnés de faiblesse et de nausées, sont un signe de maladie plutôt qu'un symptôme de fatigue du travail. L'inconfort survient souvent après l'âge de 40 ans. Si ces symptômes apparaissent chez les jeunes, cela indique des pathologies cardiovasculaires..

Symptômes de vertiges

Les signes de vertige sont divisés en quatre groupes cliniques:

  1. Vertige vestibulaire. Un adulte a l'impression de tomber d'une hauteur. Les objets environnants flottent dans les yeux. En plus de tout balancer, des symptômes apparaissent: transpiration accrue, nausées avec vomissements, déficience auditive, légères vibrations visuelles.
  2. Des étourdissements. Une baisse soudaine de la pression artérielle et une maladie cardiaque provoquent une perte de conscience et une sensation de trouble. Le malaise s'accompagne de pâleur de la peau, de nausées, d'obscurité des yeux, de transpiration, de pouls rapide.
  3. Vertige psychogène. Perception du monde, caractéristique des troubles mentaux graves, dépression. La condition est accompagnée de nausées, il y a une lourdeur dans la tête. Une personne marche avec une conscience trouble, l'espace environnant ressemble à une substance visqueuse. Le vertige crée la peur de tomber.
  4. Manque d'équilibre. Le vertige sans nausée est associé à une instabilité lors de la marche. Le patient peut à peine se tenir dans une position, se balançant un peu. Perte d'orientation dans l'obscurité, la nuit, une personne tombe sur les objets environnants.

Diagnostique

Au cours du diagnostic, les médecins découvrent d'abord les raisons des étourdissements et des nausées, puis seulement ils effectuent un traitement symptomatique. À partir de ce qui précède, nous pouvons conclure qu'il existe de nombreux facteurs pouvant provoquer des nausées et des vertiges.Par conséquent, s'il existe de tels symptômes, le patient est envoyé pour un examen sérieux, qui peut inclure, en fonction de la situation.

Fondamentalement, les études suivantes sont attribuées:

  1. Analyse générale du sang et de l'urine.
  2. Examen échographique de la tête et du système cardiovasculaire. Confirme ou réfute les maladies du système cardiaque, leur évolution, leur pathologie.
  3. L'électroencéphalographie montre la présence d'épilepsie et d'autres maladies associées à l'activité cérébrale.
  4. Un électrocardiogramme aidera à déterminer la fréquence cardiaque, tous les changements dans le travail du muscle cardiaque, l'inflammation.
  5. La radiographie de la colonne cervicale déterminera les processus inflammatoires dans cette zone, les néoplasmes, l'arthrite, les déformations, la radiculite et bien plus encore.
  6. L'imagerie par résonance magnétique du cerveau aidera à identifier les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux, la sclérose en plaques, l'adénome hypophysaire.
  7. Le diagnostic neurologique est l'occasion de poser ou de réfuter des diagnostics tels que: migraine, insomnie, pathologies génétiques, accident vasculaire cérébral, inflammation du système nerveux, ostéochondrose, sclérose en plaques.
  8. L'audiométrie tonale détecte la perte d'audition ou les problèmes d'audition.

Après avoir clarifié les raisons des étourdissements et des nausées, les médecins commencent à traiter la maladie sous-jacente. Le traitement symptomatique ne fait que le compléter et n'est pas le principal.

Que faire?

Lorsqu'une condition aussi désagréable se produit à la maison, il est important de rester calme et de prendre les mesures nécessaires. Ne paniquez pas et acceptez tout ce qui est sous la main. Le plus important est de réfléchir aux causes de la maladie et de savoir vers quel type d'aide vous devriez vous tourner dans ce cas..

La liste des actions à effectuer en premier lieu en cas de vertige:

  • la toute première chose à faire est de vous allonger et vos épaules et votre tête doivent être au même niveau;
  • lorsque la nausée apparaît, ne vous retenez pas;
  • un objet réfrigéré doit être appliqué sur le front;
  • vous pouvez fermer les yeux et concentrer votre regard sur un objet;
  • il est souhaitable de créer de l'obscurité dans la pièce;
  • vous pouvez boire du café fort froid.

Avec des vertiges, accompagnés de nausées, vous avez besoin de:

  1. Mesurez la tension artérielle. S'il s'écarte de la norme dans une moindre ou plus grande mesure, il faut tout d'abord essayer de le stabiliser par les méthodes rencontrées à plusieurs reprises. Ce phénomène est considéré comme assez courant..
  2. Sortez à l'air frais ou utilisez de la teinture d'ammoniaque. Souvent, une telle condition désagréable peut être déclenchée par un empoisonnement au monoxyde de carbone. Dans cette situation, vous devrez être à l'air frais et boire une boisson tonique (thé, café).
  3. Buvez beaucoup d'eau propre. Peut-être que la maladie était due à une intoxication alimentaire. Dans ce cas, vous devez rincer l'estomac et refuser de manger pendant un certain temps..
  4. Appelle une ambulance. Il y a un certain nombre de raisons que vous ne pouvez pas gérer vous-même. Ceux-ci comprennent: des lésions cérébrales traumatiques, une surdose de drogue et une intoxication grave.

Bien sûr, après que l'état de santé a commencé à revenir à la normale, il est nécessaire de réfléchir à un autre plan d'action. Dans ce cas, chaque personne décide de cette question en fonction de son état de santé général et de la probabilité d'une maladie due à l'impact de facteurs négatifs.

La prévention

Pour éviter l'apparition de tels symptômes désagréables, les mesures préventives suivantes doivent être prises:

  1. Lorsque le patient a une prédisposition au «mal de mer» ou a besoin d'aller quelque part, alors avant de voyager, vous ne devez pas manger pendant plusieurs heures. Besoin de boire des médicaments contre le mal des transports.
  2. Il sera également utile de connaître les recommandations d'un nutritionniste, tout en suivant un régime. Dans ce cas, le patient se sentira faible et en colère, comme cela est observé avec un manque de glucose et d'autres oligo-éléments.
  3. Pour augmenter la teneur en hémoglobine, améliorer le système immunitaire et saturer le corps en vitamines, il est permis d'utiliser la pâte d'Amosov (un produit composé de fruits secs transformés dans un hachoir à viande, de citron avec pelure et de noix avec du miel dans la même quantité).
  4. En présence d'anxiété et d'émotions négatives, des exercices de respiration spéciaux, certains types de méditation et divers types de techniques psychologiques sont utiles..
  5. Le syndrome de la gueule de bois est efficacement éliminé au moyen de jus aigre-doux, de produits laitiers fermentés, d'aspirine et de divers médicaments spécialisés.

Le traitement des vertiges associés aux nausées est prescrit par un spécialiste. Il est permis d'utiliser la médecine traditionnelle en association avec un traitement médicamenteux.

Vertiges et nausées: causes, méthodes de diagnostic et de traitement

Le principalNeurologie Étourdissements Étourdissements et nausées: causes, méthodes de diagnostic et de traitement

Les étourdissements et les nausées sont des symptômes courants ressentis par les patients à différents âges. En raison du grand nombre de maladies contre lesquelles ils se développent, les spécialistes sont confrontés à la difficulté de trouver la cause de l'apparition d'une pathologie.

Causes courantes d'étourdissements et de nausées

Les conditions les plus courantes qui entraînent des étourdissements et des nausées comprennent:

  • Ostéochondrose cervicale. Les processus dégénératifs de la colonne vertébrale perturbent la circulation sanguine et l'innervation. Exacerbation causée par un changement rapide de la position du corps, rejetant la tête en arrière ou la tournant.
  • Inflammation dans la cavité de l'oreille. Une maladie affectant non seulement l'appareil auditif, mais aussi l'appareil vestibulaire, entraîne des étourdissements accompagnés de douleur, ainsi que la libération de divers contenus du conduit auditif avec une perte auditive.
  • Pathologies du système cardiovasculaire, qui s'accompagnent d'une circulation sanguine altérée. Il est le plus souvent rencontré par les personnes matures ou âgées qui ont une élasticité vasculaire altérée et des taux de cholestérol élevés..
  • Accidents climatiques. Les femmes au début de la ménopause sont confrontées à une modification des taux hormonaux. En conséquence, il y a des sauts de tension artérielle avec épaississement du sang, vomissements et transpiration..
  • Blessures au cerveau et à la moelle épinière. Ils entraînent une irritation des terminaisons nerveuses, une augmentation de l'œdème ou une violation de l'intégrité des vaisseaux sanguins..

Quelles maladies sont ces symptômes?

Des étourdissements et des nausées se développent également dans le contexte:

  • La maladie de Ménière. Maladie non inflammatoire de la cavité de l'oreille entraînant des changements dégénératifs avec surdité progressive.
  • Processus tumoraux dans le cerveau ou la colonne vertébrale. Ils sont bénins ou malins, entraînant une augmentation de la pression intracrânienne.
  • AVC entraînant un dysfonctionnement des structures vitales.
  • Troubles métaboliques avec carences nutritionnelles dues au diabète ou au jeûne.
  • Processus dégénératifs, tels que la maladie d'Alzheimer ou la sclérose en plaques. Le tableau clinique est le plus prononcé avec une progression prolongée et l'absence de traitement. Un diagnostic précoce est possible en présence d'antécédents chargés ou de réalisation accidentelle d'études supplémentaires.

Causes des nausées et des étourdissements chez les femmes par âge

Malgré le fait que les symptômes d'étourdissements et de nausées concernent des patients à des âges différents, leurs causes sont différentes. Ceci doit être pris en compte avant d'élaborer un plan de diagnostic, ainsi que de sélectionner une thérapie..
Donc, en âge de procréer, les raisons sont:

  • Manifestations du syndrome de fatigue chronique. La fatigue mentale physique et mentale, ainsi que la privation de sommeil prolongée entraînent une surcharge du système nerveux et la manifestation de troubles de la coordination.
    Situations traumatiques sévères.
  • Pathologies métaboliques. En âge de procréer, les femmes sont plus susceptibles de rencontrer un diabète sucré de type 1, le deuxième type est moins fréquent. Dans ce cas, les étourdissements et les nausées sont causés par une augmentation ou une diminution de la glycémie..
  • Modifications du flux sanguin cérébral, ainsi que la transmission d'impulsions, causées par l'ostéochondrose. Le groupe à risque comprend les jeunes femmes menant un mode de vie sédentaire, ainsi que les patients ayant une mauvaise posture sur fond de scoliose.
  • Processus néoplasiques bénins ou malins du cerveau. Les symptômes pathologiques se développent à la suite de l'augmentation de la pression intracrânienne, de l'irritation des fibres nerveuses, ainsi que des dommages causés par les cellules tumorales des structures vitales.
  • Manifestations paroxystiques.
  • Névrite vestibulaire.
  • Pathologie vasculaire de l'appareil vestibulaire.
  • Manifestations de la sclérose en plaques.

Les patients en état de ménopause sont confrontés à des processus dégénératifs dans divers organes et tissus, qui affectent également le système cardiovasculaire. Les raisons menant à l'apparition de vertiges et de nausées comprennent:

  • Hypertension. Le manque d'œstrogènes entraîne une hypertension, ainsi qu'une violation de la résistance de la paroi vasculaire. Les femmes après l'arrêt des règles font face à une hypertension spasmodique.
  • Augmentation de la pression intraoculaire. À l'âge adulte, l'incidence de la formation de glaucome augmente, ce qui peut être déclenché par le diabète sucré ou des pathologies vasculaires.
  • Athérosclérose des vaisseaux. Les dommages vasculaires causés par le dépôt de cholestérol et une augmentation de la pression artérielle entraînent une violation de l'apport sanguin au cerveau.
  • Effets traumatiques sur le cerveau et la moelle épinière.

Que faire si vous ressentez des étourdissements et des nausées?

Lorsqu'une crise survient, le patient doit adhérer aux recommandations de base pour éviter les complications. Parmi eux:

  • Empêcher les mouvements rapides. Au premier signe, vous devez prendre une position confortable, pour cela, vous pouvez vous asseoir sur une chaise ou vous allonger. Se lever augmente le risque de chute et de blessures possibles.
  • Fournir un accès à l'air frais. Pour ce faire, vous devez demander aux autres d'ouvrir une fenêtre ou de déboutonner leurs vêtements. Une femme doit détacher son soutien-gorge, ce qui peut gêner la respiration.
  • L'utilisation de sucre ou de tout produit pouvant augmenter la glycémie en présence de diabète sucré ou de faim sévère.
  • Avaler une sucette ou de la menthe poivrée lorsque les symptômes se développent en raison du mal des transports en conduisant ou en début de grossesse.

Quel médecin contacter?

Si les patients développent des étourdissements et des nausées pour la première fois, il est nécessaire de demander l'aide d'un thérapeute. Après avoir évalué les symptômes, les facteurs de risque et les données historiques, un plan d'examen est déterminé.
En présence d'ostéochondrose, des conséquences d'une exposition traumatique, des maladies du système nerveux, il est recommandé de demander l'aide d'un neurologue.
Élimine les nausées et les étourdissements causés par l'hypertension artérielle, l'athérosclérose, le thérapeute de la dystonie végétative-vasculaire ou le médecin généraliste.
La clinique causée par le diabète sucré ou d'autres troubles métaboliques est aidée par un endocrinologue.
S'il y a des signes de croissance tumorale, il est important que le patient consulte un neurochirurgien ou un oncologue.

Diagnostique

La recherche de la cause est nécessaire après avoir clarifié les plaintes, en précisant les conditions d'apparition des symptômes, la présence de facteurs provoquants, les manifestations concomitantes, ainsi que des informations sur la prise éventuelle de médicaments. Lors de la consultation, des données sur la présence d'infections antérieures, ainsi que sur une histoire héréditaire chargée sont précisées.
Le patient est examiné et un examen physique est effectué. Une étape obligatoire de l'examen consiste à mesurer le niveau de pression artérielle et la fréquence cardiaque. Sur la base des données obtenues, un plan d'enquête est élaboré, nécessaire à l'établissement d'un diagnostic. Les études les plus courantes comprennent:

  • Test sanguin clinique général. Lors de son exécution, le niveau d'hémoglobine et de leucocytes est évalué. Ils reflètent la présence d'anémie ou d'inflammation..
  • Recherche biochimique. Un critère obligatoire est de déterminer le taux de glucose dans le sérum sanguin pour exclure le diabète sucré. Ils vérifient également le niveau de foie, d'enzymes rénales et de cholestérol.
  • Sang pour l'infection par le VIH, l'hépatite et la syphilis. Le processus infectieux peut affecter le système nerveux.
  • Radiographie de la colonne cervicale. La méthode est moins informative que la tomographie. Il est prescrit pour confirmer la scoliose ou les conséquences d'une exposition traumatique.
  • Vestibulométrie. Différents tests sont prescrits pour évaluer le fonctionnement de l'oreille interne et de l'appareil vestibulaire en cas de déséquilibre avec nausées, ainsi que si des vomissements se développent.
  • Surveillance de la pression artérielle 24 heures sur 24.
  • Examen échographique, y compris dopplerométrie des vaisseaux de la tête et du cou. Cette méthode vous permet d'identifier le rétrécissement de la lumière des vaisseaux avec la mesure de la vitesse du flux sanguin. Avec des pathologies identifiées, une modification du flux sanguin peut être observée.
  • Électroencéphalographie. Mesure des impulsions des fibres nerveuses produites par le cerveau à la suite du fonctionnement du corps. L'étude est indiquée pour le diagnostic différentiel des pathologies organiques et des troubles fonctionnels du système nerveux.
  • Électrocardiographie. Une méthode non invasive qui évalue le travail du cœur avec la détection possible de troubles du rythme, d'infarctus du myocarde, ainsi que d'hypertrophie de la paroi dans le contexte de l'hypertension artérielle.
  • Imagerie par résonance magnétique ou calculée. Les études non invasives sont un type de radiographie qui vous permet d'identifier les changements structurels dans divers organes et systèmes aux étapes initiales du processus pathologique. Il est utilisé pour exclure la croissance des cellules tumorales, les anévrismes, les troubles structurels de la colonne vertébrale avec une possible atteinte de la moelle épinière.

Traitement

La sélection du traitement pour éliminer les nausées et les vertiges est effectuée sur la base des méthodes de diagnostic obtenues et après confirmation du diagnostic. Le choix des médicaments est effectué par le médecin traitant. Des médicaments sont prescrits en fonction de la pathologie, parmi lesquels:

  • Hypertension artérielle. Une augmentation de la pression implique la nomination d'agents conduisant à une vasodilatation, l'élimination de l'excès de liquide du corps.
  • Changement du flux sanguin. L'objectif principal du traitement est de normaliser la circulation sanguine et de restaurer le fonctionnement des cellules du système nerveux. Pour ce faire, utilisez des neuroprotecteurs, des nootropiques, des vitamines B, qui aident à restaurer la transmission de l'influx nerveux.
  • Ostéochondrose. Les changements dégénératifs, qui s'accompagnent d'une augmentation du tonus des fibres musculaires, ainsi que d'un rétrécissement de la lumière des vaisseaux sanguins ou des nerfs pincés, prévoient la nomination d'un traitement complexe. Ceux-ci comprennent les relaxants musculaires, les vitamines B, les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les vasodilatateurs. À partir de méthodes non médicamenteuses, la physiothérapie ou le massage sont utilisés.
  • La maladie de Ménière. Il est impossible de récupérer complètement, par conséquent, le traitement est symptomatique. Les principaux groupes de médicaments prescrits pour la maladie de Ménière comprennent les antihistaminiques, les anxiolytiques, les diurétiques et les antiémétiques..
  • Labyrinthite et otite moyenne. Il est recommandé de traiter l'inflammation de la cavité de l'oreille avec des antibiotiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Une maladie accompagnée de suppuration est traitée avec des méthodes chirurgicales.
  • Encéphalite et méningite. L'inflammation doit être traitée avec des médicaments ciblant la cause sous-jacente. Ce sont des médicaments à effet antiviral ou antibactérien. En outre, des anti-inflammatoires, des diurétiques et des médicaments non spécifiques sont prescrits pour réduire l'intoxication.
  • Grossesse. Il est recommandé d'éliminer la toxicose, qui agit comme un facteur provoquant, par des méthodes non médicamenteuses. Pour ce faire, il est recommandé de limiter le contact avec les odeurs vives et de normaliser l'alimentation. Parmi les médicaments, des antihistaminiques sont prescrits, qui ont un effet antiémétique.

La prévention

Pour éviter le développement de nausées et d'étourdissements, il est nécessaire de respecter les recommandations de base, à savoir limiter les contacts avec les patients infectieux. Pendant la période de maladie, ainsi qu'au printemps lors de l'activation des tiques, il est important de limiter les visites dans les lieux publics ou les sorties. Équipement de protection local comme les masques recommandés.

Intégrez l'exercice à votre style de vie. Cela aidera à restaurer la posture et à prévenir le développement de changements dégénératifs dans la colonne vertébrale. Un ensemble d'exercices pour charger est sélectionné, ainsi que la natation ou le yoga.

Il est également nécessaire de surveiller régulièrement la tension artérielle des patients à risque. Lorsque la ménopause survient, vous devez consulter un thérapeute afin d'identifier en temps opportun le développement de l'hypertension. De plus, il est nécessaire d'exclure les longs voyages avec le mal des transports dans les transports ou les antihistaminiques pré-utilisation.

Vertiges et nausées: causes et traitement

Beaucoup d'entre nous connaissent des sensations telles que la nausée, la faiblesse et les étourdissements. Ces symptômes accompagnent de nombreuses maladies. Les médecins identifient plus de quatre-vingts maux accompagnés de telles manifestations. Maladies de l'appareil vestibulaire, du système cardiovasculaire, accident vasculaire cérébral, ostéochondrose, anémie, empoisonnement et intoxication dans les maladies infectieuses - ce sont loin de toutes les causes des étourdissements et des nausées.

Pour éliminer ces symptômes désagréables, il est extrêmement important de connaître la cause de leur apparition et, dans notre article, nous essaierons de familiariser le lecteur avec les maladies et affections corporelles les plus courantes qui peuvent les provoquer..

Que sont les étourdissements et les nausées?

Le vertige est une sensation dans laquelle une personne sent que lui ou des objets bougent ou tournent autour de lui. C'est l'une des plaintes les plus fréquentes des patients de médecins de diverses spécialisations et nécessite de trouver la cause de l'événement. Dans certains cas, les étourdissements sont causés par une combinaison de plusieurs causes..

La nausée s'appelle la sensation d'un besoin réflexe d'évacuer le contenu de l'estomac, c'est-à-dire de vomir. Ce symptôme peut être provoqué par diverses causes locales (par exemple, un empoisonnement) ou cérébrales (par exemple, avec une diminution de la pression artérielle). Les causes locales de nausées sont causées par l'empoisonnement, l'intoxication et les infections intestinales. Dans ce cas, une irritation de la membrane muqueuse de l'estomac ou des intestins se produit avec des toxines ou des substances toxiques - en réponse à un tel effet, l'estomac essaie de s'en débarrasser. Avec des causes cérébrales, la nausée survient en raison d'un apport insuffisant en oxygène et en nutriments au cerveau. Cela provoque l'apparition d'une impulsion nerveuse, qui donne le signal de vider l'estomac. Une telle réaction protectrice du corps est causée par le fait que le cerveau essaie d'économiser ses coûts énergétiques pour sa propre survie, car une quantité importante d'énergie est nécessaire pour digérer les aliments..

Types et types de vertiges

Les vertiges sont divisés par les spécialistes en deux types:

  • central - apparaissent avec des maladies du cerveau;
  • périphérique - apparaissent avec des lésions du nerf vestibulaire ou de l'oreille interne.

En outre, les vertiges sont divisés en:

  • systémique - devenir le résultat d'un échec du fonctionnement normal de l'un des systèmes (vestibulaire, musculaire, visuel);
  • physiologiques (ou non systémiques) - sont le résultat d'une situation stressante, d'un manque de glucose, d'un surmenage, d'un mal de mer.

Les causes les plus courantes d'étourdissements et de nausées

Nous ne serons pas en mesure de considérer absolument toutes les raisons du développement de vertiges et de nausées dans le contexte d'un seul article, et nous nous concentrerons donc sur les plus courantes:

  1. Ostéochondrose cervicale - les étourdissements peuvent être accompagnés de nausées, apparaissent ou s'intensifient avec différents mouvements (le plus prononcé avec un tour ou un soulèvement soudain de la tête, un changement de position du corps). En parallèle, le patient révèle: une démarche «orageuse», des douleurs dans la nuque, des mouvements de tête limités, une sensation d'engourdissement ou de picotements dans certains doigts et même une désorientation dans l'espace.
  2. Labyrinthite (un processus inflammatoire dans l'oreille moyenne) - en plus des étourdissements et des nausées, le patient présente des signes de perte ou de perte d'audition et un écoulement différent du conduit auditif.
  3. Névrite vestibulaire - il y a une nette augmentation de la sensation de vertige lorsque vous tournez la tête et que vous vous levez d'une chaise ou d'un lit sur vos pieds. Un trait caractéristique de cette maladie se traduit par l'apparition et l'amélioration rapides de la maladie en 2 à 4 jours. Après cela, des épisodes de nausées et d'étourdissements peuvent réapparaître pendant un certain temps..
  4. Maladie de Ménière - étourdissements et nausées prononcés sur fond d'acouphènes, signes de déficience auditive et épisodes de vomissements.
  5. Les blessures à la tête ou à la colonne vertébrale - se produisent toujours dans le contexte d'attaques de vertiges et de nausées, qui sont exprimées à des degrés divers.
  6. Accidents vasculaires cérébraux - les étourdissements et les nausées sont caractérisés par leur durée, ils sont ressentis et se développent de manière aiguë, accompagnés d'une faiblesse sévère, d'une double vision, de troubles de la parole, de la coordination et de la sensibilité.
  7. Vertige positionnel bénin - ses manifestations sont considérablement augmentées avec tout changement de position du corps. Cette condition est toujours confirmée par un test spécial. Pour sa mise en œuvre, le patient s'assoit 1 minute sur le bord du canapé, jetant sa tête en arrière. Puis il se couche rapidement sur le canapé et tourne la tête de 45 degrés sur le côté. En présence de vertige positionnel bénin en tournant la tête, le patient se sent étourdi et l'observateur peut remarquer un mouvement involontaire des yeux dans un plan vertical ou horizontal (nystagmus).
  8. Pathologie des muscles oculaires - le scintillement des images devant les yeux provoque l'apparition d'une crise de vertiges et de nausées. Ces inconforts disparaissent complètement en quelques minutes après l'élimination du scintillement.
  9. Migraine basilaire - les nausées et les étourdissements deviennent des précurseurs d'une crise et se manifestent environ une heure avant son apparition. Ces symptômes précurseurs sont complétés par des vomissements, un assombrissement et un clignotement des mouches dans les gaz, des acouphènes et divers autres symptômes de nature neurologique..
  10. Fistule périlymphatique - dans le contexte du développement soudain d'une surdité unilatérale et de l'apparition d'acouphènes, de vomissements, de vertiges et de nausées apparaissent.
  11. Tumeurs du cerveau - la gravité des étourdissements et des nausées change progressivement, elles augmentent considérablement dans certaines positions et, dans certains cas, sont complétées par une surdité unilatérale et des maux de tête intenses.
  12. Prendre des médicaments - ce sont les vertiges et les nausées qui deviennent les effets secondaires les plus fréquents de divers médicaments anticonvulsivants, antibactériens, sulfanilamides, sédatifs, antihypertenseurs, cardiaques et autres. Le patient doit en informer le médecin. L'annulation du médicament ou la réduction de la posologie peut arrêter complètement leur apparition.
  13. Maladies du système cardiovasculaire - des étourdissements et des nausées peuvent être causés par des taux élevés de cholestérol et l'athérosclérose. Le rétrécissement des vaisseaux sanguins du cerveau contribue à sa privation d'oxygène et au développement des symptômes que nous envisageons. Ils sont assez souvent accompagnés de maux de tête, de troubles de la mémoire et de l'attention, une fatigue rapide..
  14. Ménopause, ménopause, grossesse - un déséquilibre hormonal peut provoquer des étourdissements et des nausées. Les mêmes symptômes peuvent apparaître dans le contexte de règles excessivement abondantes, car toute perte de sang importante provoque une hypoxie cérébrale. La période climatérique se déroule souvent dans le contexte de pics de tension artérielle brusques et fréquents et s'accompagne d'une excitabilité accrue prononcée de la partie autonome du système nerveux.
  15. Situations stressantes - le spasme des vaisseaux cérébraux et son hypoxie accompagne toujours une forte tension nerveuse et provoque des étourdissements et des nausées.
  16. Anémie et troubles nutritionnels - les vertiges et les nausées sont le résultat d'un manque de nutriments pour le cerveau, d'une exposition à des toxines générées dans le tube digestif en raison de troubles digestifs.
  17. Tension artérielle basse ou élevée - des vertiges et des nausées se manifestent soudainement, accompagnés de maux de tête de gravité variable, de vomissements (dans certains cas, fréquents), d'une sensation de chaleur ou de froid.
  18. Empoisonnement et consommation d'alcool - les substances toxiques et les produits de décomposition de l'alcool affectent négativement la muqueuse gastrique, les cellules cérébrales et provoquent le développement d'une crise de nausée et de vertiges. Se produisent souvent dans le contexte de vomissements, de maux de tête et d'autres signes d'intoxication.
  19. Vieillesse - les étourdissements et les nausées sont causés par des modifications de la psyché et des modifications dégénératives des noyaux sous-corticaux du cerveau, du système vestibulaire, du cervelet, des vaisseaux, des nerfs crâniens et de l'appareil du tronc cérébral. Peut être accompagné de diverses déficiences visuelles.
  20. Mal des transports - les étourdissements et les nausées sont déclenchés par des vibrations ou des mouvements corporels monotones pendant le mouvement. Presque toujours accompagné de maux de tête ou de vomissements.

Pour identifier la cause profonde de la fréquence fréquente d'épisodes de vertiges et de nausées, il est recommandé aux patients de subir un diagnostic complet, qui déterminera la genèse de ces symptômes.

Diagnostique

Lors du processus d'examen d'un patient, le médecin accorde une attention particulière à la collecte de l'anamnèse. Il précise l'heure d'apparition de ces symptômes, la nature des étourdissements, les symptômes qui les accompagnent, la présence de blessures, de perte d'audition ou de vision. Le médecin demandera certainement au patient quels médicaments il prend, s'il consomme de l'alcool et des drogues.

En outre, le patient peut se voir attribuer diverses procédures de diagnostic, dont la combinaison dépend en grande partie des antécédents médicaux recueillis par le médecin. Le complexe de l'enquête peut inclure:

  • des analyses de sang;
  • ECG;
  • électroencéphalographie;
  • Échographie de divers organes et vaisseaux du cerveau;
  • Radiographie de la colonne cervicale;
  • examen neurologique et otoneurologique;
  • IRM du cerveau;
  • audiométrie tonale.

Après avoir analysé toutes les données obtenues, le patient peut se voir prescrire un traitement approprié.

Traiter les étourdissements et les nausées

Chacun de nous devrait être en mesure de fournir les premiers soins en cas de crises de vertiges et de nausées. Il comprend les activités suivantes:

  • poser le patient sur une surface horizontale et fournir un afflux d'air frais;
  • assurer des conditions de température normales;
  • donner 7 à 10 gouttes de sulfate d'atropine à boire;
  • en cas de perte de conscience, proposez d'apporter un coton-tige imbibé d'ammoniaque sous les narines;
  • en cas de tension nerveuse, proposer des sédatifs ou des tranquillisants (teinture d'agripaume, valériane, Novo-passit, Seduxen, Andaksin, etc.);
  • sous pression réduite, donnez à boire une tasse de thé chaud sucré;
  • appeler un médecin ou une ambulance.

Le traitement des étourdissements et des nausées ne peut être prescrit que par un médecin. Il vise à éliminer la ou les causes de son apparition et à traiter la maladie sous-jacente. Traiter ces symptômes de manière isolée n'a pas de sens car ils réapparaîtront.

Pour soulager l'état du patient lors de crises de nausées et d'étourdissements, les éléments suivants peuvent être utilisés:

  • Diazépam, méclozine, prométhazine, scopolamine, lorazépam et autres agents vestibulolytiques;
  • thérapie déshydratante avec administration intraveineuse d'Euphylline et de Mannitol;
  • Chlorhydrate de bétahistine;
  • Cerucal ou métoclopramide (pour éliminer les nausées ou vomissements atroces);
  • Cinnarizine;
  • Vasano, Aeron, Cyclizine, Prométhazine, patchs avec scopolamine, Bonin, Dramin (pour le mal de mer).

De bons résultats sont obtenus en conduisant des séances de thérapie manuelle, des massages thérapeutiques, des exercices d'acupuncture et de physiothérapie.

Ce que le patient peut et doit faire?

Tout d'abord, le patient doit consulter un médecin et suivre toutes ses recommandations. L'automédication contre les étourdissements et les nausées est totalement inutile.!

Le patient peut aider le médecin et augmenter l'efficacité du traitement en adhérant à des règles simples:

  • éviter la déshydratation et boire suffisamment d'eau;
  • arrêter de fumer des boissons alcoolisées et une consommation excessive de café;
  • mange correctement;
  • il suffit de marcher au grand air;
  • ne conduis pas;
  • maîtriser la technique de relaxation pour éliminer l'anxiété;
  • avec des crises de vertige, ne fermez pas les yeux, mais concentrez votre regard sur un objet fixe, asseyez-vous ou allongez-vous;
  • si vous ressentez une perte de conscience, asseyez-vous de manière à ce que votre tête soit entre vos genoux.

Les étourdissements et les nausées dans la plupart des cas ne constituent pas une menace sérieuse pour la santé, mais ils peuvent être causés par des maladies assez graves et dangereuses. Tout le monde doit en être conscient et, si de fréquentes crises de ces symptômes apparaissent, subir un examen médical, qui exclura ou confirmera les pathologies graves et prescrira un traitement approprié. Seule cette approche du problème éliminera ces symptômes et évitera des conséquences graves..

Quel médecin contacter

En cas de vertiges, accompagnés de nausées, il est préférable de consulter un thérapeute et un neurologue. Ces spécialistes diagnostiqueront et découvriront la raison de ces manifestations. Dans certains cas, après avoir déterminé le diagnostic, la consultation d'un spécialiste spécialisé est nécessaire: un médecin ORL (avec pathologie de l'oreille moyenne et interne), un traumatologue (avec traumatisme de la colonne vertébrale et du crâne), un oncologue et neurochirurgien (avec des formations cérébrales focales), un gynécologue (avec grossesse ou ménopause pathologique) ), un hématologue (pour l'anémie), un cardiologue (pour l'athérosclérose vasculaire, l'hypertension) et enfin, un narcologue pour l'intoxication chronique à l'alcool. La recherche des causes des vertiges prend souvent beaucoup de temps, mais elle est nécessaire pour le traitement correct de la maladie.

Comment se débarrasser des étourdissements - que faire

Les étourdissements sont le deuxième symptôme le plus courant de diverses maladies qui affectent les nerfs, les vaisseaux sanguins ou les organes internes. Elle se caractérise par une sensation de rotation dans l'espace de votre propre corps ou des objets environnants, ou par une faiblesse soudaine, des étourdissements.

Il existe un certain nombre de signes supplémentaires qui permettent de différencier la pathologie, à cause de laquelle la tête tourne.

Le traitement du vertige consiste à identifier et à éliminer ses causes. Avec la récurrence fréquente des paroxysmes, il est impératif de consulter un médecin. En outre, vous devez savoir comment arrêter une attaque par vous-même, quels remèdes et médicaments populaires aideront à soulager les symptômes douloureux..

Pourquoi ma tête tourne-t-elle

Pour référence. Le vertige n'est pas une maladie indépendante, mais seulement un symptôme d'une violation de l'activité de certains systèmes ou organes.

Les raisons de son développement peuvent être différentes, les plus courantes sont:

  • Pathologies de l'analyseur vestibulaire - névrite, névrite du nerf auditif, vertige positionnel paroxystique bénin, labyrinthite, maladie de Ménière.
  • Maladies du système cardiovasculaire (hypertension artérielle, athérosclérose), ainsi que troubles cérébrovasculaires, altération du flux sanguin dans l'ostéochondrose cervicale.
  • Pathologies des parties centrale et périphérique de la NS - lésions cérébrales, diverses tumeurs, VVD, autres.
  • Modifications ou échecs du fonctionnement du système endocrinien, observés pendant la grossesse, la ménopause chez la femme, ainsi que chez les adolescents au début de la puberté, ou associés à des troubles pathologiques.
  • Facteurs psychologiques (stress émotionnel, stress), troubles mentaux sous forme de névroses, dépression.

La tête peut être étourdie non seulement à cause d'une maladie. Par exemple, aucun traitement spécifique pour les vertiges d'origine physiologique n'est requis. Cela se produit lorsque les cellules sensibles du labyrinthe de l'oreille interne sont excessivement irritées en raison de la conduite rapide, du roulement, du balancement..

Pour éliminer les symptômes pathologiques, il suffit d'arrêter l'effet du facteur irritant et de prévenir le développement du syndrome du mal des transports, vous devez entraîner l'appareil vestibulaire.

Que faire

Si la tête est parfois étourdie, et que les raisons de ce phénomène n'ont évidemment pas de raisons pathologiques (vous avez eu le mal de mer lors d'un voyage ou une crise était le résultat d'un surmenage), il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Dans de tels cas, le repos suffit..

Important. Cependant, lorsque les paroxysmes se répètent régulièrement, accompagnés de signes supplémentaires de troubles tels que nausées, maux de tête, troubles de la coordination ou problèmes d'audition, vous devez consulter immédiatement un médecin..

Vous devez également savoir comment gérer vous-même les étourdissements ou aider quelqu'un d'autre à soulager une crise..

Façons de soulager une crise de vertige

Si votre tête tourne pour la première fois, ne paniquez pas. Asseyez-vous, prenez quelques respirations profondes et reposez-vous les yeux fermés pendant 1 à 2 minutes.

Souvent, il peut prendre d'assaut sur fond de stress, il est donc recommandé de boire des sédatifs - "Valériane", "Novo-passit", pour soulager le corps des sensations désagréables.

Pour référence. Il est impératif de mesurer la pression. Il est nécessaire de réduire l'hypertension artérielle à l'aide d'antihypertenseurs préalablement prescrits par un cardiologue ou un thérapeute.

Premiers secours pour les étourdissements

Le paroxysme du vertige est subjectivement ressenti comme un déplacement des objets environnants, une rotation de son propre corps, un «naufrage», une instabilité de soutien. Dans le même temps, une personne a des nausées, certaines maladies sont accompagnées de troubles auditifs (bruit, bourdonnements dans les oreilles, perte auditive).

Extérieurement, l'attaque se manifeste par des troubles de la coordination de gravité variable - de l'instabilité de la démarche à la perte complète d'équilibre, en passant par la chute. Dans le même temps, des troubles végétatifs peuvent être observés: cyanose ou rougeur de la peau du visage, transpiration accrue, tachycardie.

Les premiers soins pour un étranger souffrant de vertiges consistent en plusieurs actions séquentielles.

Pour référence. Si une personne pâlit ou rougit soudainement, commence à perdre l'équilibre, elle doit être soutenue puis posée sur une surface horizontale. Un apport d'air frais est nécessaire, par conséquent, les fenêtres doivent être ouvertes dans la pièce et les vêtements serrés de la victime doivent être détachés.

Une compresse froide (avec de l'eau, de la glace) sur le front aide également. S'il n'a pas été possible de supprimer immédiatement l'attaque et que les symptômes pathologiques augmentent, une équipe d'ambulances doit être appelée. Ce type d'étourdissement est souvent le signe d'un accident vasculaire cérébral, en particulier chez les personnes âgées, une attention médicale urgente est donc vitale..

Comment vous aider en cas de vertiges, arrêter vous-même l'attaque? Si vous vous sentez soudainement étourdi, la première étape consiste à ne pas paniquer et à prendre une position sûre (asseoir ou s'allonger) pour éviter de tomber.

Ensuite, prenez un certain nombre de mesures qui aideront à arrêter la rotation imaginaire, à améliorer votre bien-être:

  • Concentrez-vous sur un point fixe au sol ou au plafond. Cette fixation permet de restaurer l'interaction entre les analyseurs visuel et vestibulaire..
  • Si vous ne pouvez pas vous allonger, vous pouvez vous pencher en position assise, en touchant vos genoux avec votre tête. Cela augmentera le flux sanguin vers les tissus cérébraux..
  • Respirez profondément, car très souvent les étourdissements sont une conséquence de la privation d'oxygène.
  • Buvez un verre d'eau car vous pourriez ressentir des étourdissements en raison de la déshydratation. Cela aidera à restaurer le volume sanguin et à soulager les symptômes douloureux..
  • Si l'attaque est associée à une forte baisse du taux de sucre (chez les diabétiques), assurez-vous de manger un peu d'aliments riches en glucides rapides - bonbons, chocolat, banane.
  • Il est recommandé aux personnes ayant un diagnostic de BPPV d'appliquer la méthode Epley, car dans ce cas, déplacer les otolithes des canaux de l'oreille interne vers les sacs aidera à se débarrasser des vertiges..

Lire aussi sur le sujet

Il est possible d'arrêter le paroxysme avec des médicaments uniquement s'il existe un diagnostic spécifique et les recommandations du médecin. Si les symptômes persistent en quelques minutes, des vomissements se produisent et l'état général s'aggrave, une ambulance doit être appelée.

Comment arrêter les étourdissements

Pour arrêter les étourdissements, vous devez d'abord vous calmer. La panique n'est pas une aide en cas d'urgence..

Important. Si votre tête tourne très fortement, vous devez vous asseoir. Après cela, vous devez essayer de vous concentrer sur un sujet. Garder les yeux ouverts est important.

Si, après quelques minutes, la tête n'arrêtait pas de tourner et commençait à faire mal ou si les mains de la personne commençaient à s'engourdir, une ambulance doit être appelée. Jusqu'à ce que les médecins arrivent, vous devez vous allonger. Dans ce cas, il faut éviter les virages brusques de la tête..

Si une personne se trouve dans la pièce, vous devez ouvrir toutes les fenêtres pour que l'air frais puisse entrer dans la pièce. Le patient a besoin de s'allonger. Sa tête et ses épaules doivent reposer sur un oreiller. Cette position du corps aidera à éviter le pincement des artères..

Pour réduire l'inconfort, vous pouvez appliquer une serviette imbibée d'eau fraîche sur votre front. Vous pouvez y appliquer une solution de vinaigre doux. Il est également permis de prendre 8 gouttes d'atropine avec une concentration de 0,1%.

Des médicaments tels que Andaxin - 0,2 g ou Seduxen - 5 mg aident à se calmer. Ces médicaments conviennent pour un traitement d'urgence. Seul un médecin peut diagnostiquer et prescrire un traitement.

Traitement des vertiges

Les mesures ci-dessus aideront à soulager une attaque soudaine, mais il est nécessaire de découvrir et de traiter la cause du vertige. À cette fin, un examen approfondi complet est généralement effectué, en fonction des résultats desquels le traitement approprié est prescrit..

Conformément à la maladie identifiée, des médicaments de différents groupes, des opérations chirurgicales et de la gymnastique vestibulaire peuvent être utilisés. Il est également nécessaire d'ajuster le mode de vie du patient en ajustant son alimentation, son repos et son travail. Il est permis d'utiliser en plus des remèdes populaires contre les vertiges, s'ils sont sûrs et approuvés par le médecin traitant..

Médicament

Le traitement médical de la maladie sous-jacente est prescrit par un spécialiste en fonction des résultats de l'examen.Il est donc inacceptable d'utiliser des médicaments seuls pendant une longue période..

Parmi les agents symptomatiques qui aident à faire face aux vertiges, à se débarrasser des nausées et des troubles de la coordination, les médicaments les plus efficaces sont la bétahistine cholinomimétique. Betaserc, Tagista et autres comprimés contre les vertiges sont indiqués pour divers troubles vestibulaires, ont un effet thérapeutique prononcé et sont relativement sûrs..

Les agents améliorant la circulation cérébrale (cinnarizine), les antihypertenseurs à haute pression sont également largement utilisés. En cas de crises de nausées intenses, se transformant en vomissements, le métoclopramide, le dimensionnelhydrinate, la trifluopérazine sont indiqués. Ils régulent l'effet des neurotransmetteurs sur les centres de vomissement du cerveau. Ces médicaments peuvent être pris à titre prophylactique avant les voyages aériens ou maritimes, les longs voyages en voiture..

Méthodes traditionnelles

Comment arrêter les étourdissements, prévenir les crises récurrentes, en utilisant plus que les méthodes traditionnelles de pharmacothérapie? Dans la médecine populaire, il existe de nombreuses recettes pour le traitement des troubles vestibulaires à l'aide d'herbes, de nourriture et de l'apiculture..

Pour référence. Ce qui est autorisé à utiliser dans chaque cas spécifique, le médecin décide, en fonction du diagnostic, des caractéristiques individuelles, des contre-indications.

Cependant, il existe plusieurs remèdes considérés comme les plus efficaces et les plus inoffensifs..

Gingembre

La racine de cette plante est le leader incontesté du traitement, ainsi que le soulagement rapide des symptômes du vertige. L'effet thérapeutique est basé sur la propriété du gingembre pour stimuler la circulation cérébrale.

Il peut être appliqué de différentes manières:

  • Mâchez une fine tranche au moment de l'attaque. Il est bon pour les nausées, aide à arrêter les vertiges et à rétablir la coordination..
  • Ajoutez régulièrement à divers plats. Cette méthode garantit un apport constant de nutriments dans le corps et la prévention des rechutes..
  • Préparez du thé au gingembre au lieu du thé ordinaire en brassant quelques petits morceaux de rhizome avec de l'eau bouillante.

Il convient de garder à l'esprit qu'il existe également des contre-indications à l'utilisation du gingembre. Par exemple, la cholélithiase, certaines maladies gastro-intestinales, la seconde moitié de la grossesse et d'autres.

Lire aussi sur le sujet

Fruits et légumes

En cas de vertiges, le traitement avec des remèdes populaires implique l'utilisation d'une grande quantité de jus de fruits et de légumes. Les plus utilisés sont ceux qui contiennent beaucoup de fer et d'antioxydants. Ces substances optimisent la composition sanguine et les processus métaboliques.

Les jus les plus utiles sont le céleri, les pommes, les betteraves et les carottes. Boire au moins un verre de jus fraîchement préparé par jour pour faire face aux vertiges.

Mais, comme dans le cas du gingembre, il est nécessaire de prendre en compte d'éventuelles contre-indications, particularités d'utilisation. Par exemple, la betterave ne peut être bu que diluée avec de l'eau..

Miel, ail, vinaigre

L'ail est un remède connu et très efficace pour lutter contre les pathologies vasculaires et les troubles métaboliques. Si vous avez souvent le vertige, il est recommandé d'ajouter régulièrement ce légume à la nourriture, d'en faire des teintures, un mélange avec du miel et du citron. Que faire d'autre avec des étourdissements à la maison pour soulager une crise?

Le miel combiné au vinaigre de cidre de pomme donne de bons résultats. Une boisson est préparée à partir d'eux (2 cuillères à soupe des deux par verre d'eau), qu'il est recommandé de prendre trois fois par jour.

Phytothérapie

L'utilisation d'herbes médicinales contribue également à améliorer le bien-être, à normaliser les processus métaboliques et la circulation cérébrale. Les décoctions ou infusions sur l'eau sont généralement préparées à partir de matières premières, ainsi que de teintures alcoolisées.

Les plus efficaces sont:

  • fleurs d'aubépine infusées d'alcool;
  • mélisse combinée à l'origan, brassée au bain-marie;
  • décoction de fleurs de trèfle, de feuilles d'ortie;
  • infusion de graines de persil.

Important. L'utilisation d'herbes pour les vertiges doit être convenue avec un médecin. Contrairement aux médicaments en pharmacie, les produits faits maison ne diffèrent pas par un dosage vérifié et peuvent nuire s'ils sont utilisés de manière incontrôlée.

Remèdes populaires sûrs pour les vertiges

Parfois, les remèdes populaires aident à faire face aux étourdissements ainsi qu'aux drogues. Ils sont sans danger pour votre santé et ne provoquent pas d'effets secondaires graves. Cependant, avant de pratiquer telle ou telle méthode de médecine alternative, vous devez obtenir un avis médical..

Les remèdes populaires sûrs pour les étourdissements comprennent:

  • l'utilisation de jus de carotte et de betterave. Ils le boivent l'estomac vide.
  • prendre une infusion de graines de persil. Une cuillère à café de matières premières est broyée et versée dans un verre d'eau. Les graines sont infusées pendant 6 heures. Prenez la boisson en petites portions. Le volume entier doit être bu pendant la journée..
  • réception de l'inflorescence des inflorescences de trèfle. Une cuillère à soupe de plantes doit être versée avec 0,2 litre d'eau bouillante et prise après le dîner ou après le déjeuner.
  • manger de la grenade. Ce fruit vous permet de faire face aux symptômes de l'anémie, d'améliorer la qualité du sang et de se débarrasser des crises de vertiges..
  • infusion de menthe, de tilleul et de mélisse. Tous les composants sont pris à raison d'une cuillère à soupe et versés avec un verre d'eau chaude. Boire le soir.
  • Manger des algues. Ce produit peut être acheté sous forme de poudre. Le produit est vendu à la pharmacie. Vous pouvez également manger du chou pur. Il contient du phosphore, de l'iode et d'autres oligo-éléments utiles qui permettent à l'appareil vestibulaire de fonctionner normalement.

Le thé au gingembre n'est pas moins utile pour les vertiges.

Pour référence. Les étourdissements, en tant que symptôme, ne constituent pas une menace pour la vie ou la santé humaine, mais peuvent indiquer une maladie grave. Cela est particulièrement vrai lorsqu'une personne a non seulement des vertiges, mais aussi des maux de tête, des troubles de la parole, une faiblesse augmente et la sensibilité des membres s'aggrave. Dans une telle situation, vous devez appeler une ambulance dès que possible..

Prévention des vertiges

Afin de minimiser le risque de vertiges, vous devez respecter les conseils suivants:

  • refuser de mauvaises habitudes.
  • mange moins de sel.
  • évitez de boire beaucoup de café et de boissons contenant de la caféine.
  • si l'activité professionnelle d'une personne l'oblige à rester assise pendant longtemps, vous devez faire des exercices.
  • il est important de minimiser le stress dans votre vie.


Vous devriez essayer de ne pas faire de mouvements brusques de la tête ou du cou..

Le plus de temps possible doit être passé à l'extérieur, dans la nature.

Si une personne a le mal de mer lors de longs voyages, vous pouvez prendre des médicaments spéciaux.

Pour référence. Pour une nuit de sommeil de qualité, vous devez vous occuper de l'organisation de votre couchage. Pour ce faire, vous devez acheter un matelas orthopédique, qui vous permettra de maintenir une position corporelle normale pendant une nuit de repos..