Principal > Hématome

5 façons de soulager les spasmes vasculaires sans médicament

Les spasmes vasculaires (angiospasme) sont généralement le résultat d'une hypertension, d'une hypotension, d'une dystonie végétative ou d'une maladie coronarienne.

Le président de l'Institut de naturopathie Valentin Sergeev recommande des méthodes naturelles pour leur élimination et leur prévention.

Auto-massage segmentaire zonal

Nous agissons simultanément sur des dizaines de points biologiquement actifs du corps, ce qui permet de soulager rapidement l'angiospasme.

  1. Caresser lentement avec les paumes détendues le front de l'arête du nez aux tempes, le front - le visage au menton ("lavage"), l'arrière de la tête - du cou aux omoplates, aux ceintures et à l'articulation des épaules - d'abord à gauche avec la main droite, puis à droite avec la paume gauche.
  2. Du bout des doigts, nous effectuons un pétrissage circulaire des tempes. Ensuite, nous frottons l'articulation du poignet en l'enveloppant dans un anneau du pouce et de l'index de l'autre main. Pliez et dépliez simultanément le bras massé au niveau de l'articulation du coude.
  3. Nous terminons l'auto-massage en frottant entre les paumes de l'articulation du genou, en répétant chaque technique au moins 15-20 fois.

Entraînement autogène

Pour améliorer l'effet antispasmodique de l'auto-massage, il est complété par un entraînement autogène.

Nous nous répétons lentement en expirant la formule:

"Je suis calme. Pas de soucis. Je me suis relaxé. Je me repose. Mes vaisseaux se détendent. Les spasmes disparaissent. Mon cœur bat régulièrement et calmement. Je ressens une chaleur agréable au niveau de mon cœur et de ma tête. La tête devient légère ".

Notez que l'auto-massage est effectué 2 à 3 fois par jour pendant au moins 5 minutes. Le matin, vous pouvez au lit, l'après-midi et le soir, ou avant de sortir par temps venteux, avant une éventuelle situation stressante.

Aromathérapie

Si possible, l'auto-massage et l'auto-formation sont complétés par l'aromathérapie, pour laquelle ils lubrifient la lèvre sous le nez avec de la teinture ou de l'huile

  • lavande,
  • jasmin,
  • valériane,
  • menthe.

Psychocorrection

C'est s'éduquer en soi

  • bienveillance,
  • apaisement,
  • tolérance,
  • l'amour de la vie,
  • amour de la nature,
  • la musique,
  • art.

L'autocritique, les problèmes de «mastication» et les griefs doivent être évités, ce qui perturbe le sommeil et épuise le système nerveux.

Un travail intéressant ou un passe-temps créatif est important. Une importance particulière est attachée au travail manuel:

  • travaux d'aiguille,
  • La peinture,
  • cuisine,
  • Réparations mineures.

Tout ce qui aide à développer la motricité fine des doigts.

Le fait est que l'appareil nerveux des mains est étroitement lié au centre vasomoteur dans le sous-cortex du cerveau. Un tel travail éteint l'excitation dans ce centre, qui soutient également l'angiospasme..

Régime alimentaire pour le vasospasme

Dans le régime - plus d'aliments végétaux. Les éléments suivants sont particulièrement importants:

  • noix,
  • aubépine,
  • carotte,
  • oignon,
  • mon chéri.

Sel de table minimum, graisses animales, épices.

  • agripaume,
  • cudweed,
  • Origan,
  • mélilot.

Pour la nuit sous le nez - un oreiller en coton avec

  • cônes de houblon,
  • racines de valériane écrasées,
  • menthe.

En cas de surmenage - miel au citron. Par mauvais temps - thé avec agripaume, origan, rose, mélisse et massage plus fréquent.

Intégrez Pravda.Ru dans votre flux d'informations si vous souhaitez recevoir des commentaires et des actualités opérationnelles:

Ajoutez Pravda.Ru à vos sources dans Yandex.News ou News.Google

Nous serons également heureux de vous voir dans nos communautés sur VKontakte, Facebook, Twitter, Odnoklassniki.

Le 23 juin 2019, les habitants du village allemand de Limberg se sont réveillés non pas à cause des réveils ou du chant des coqs, mais du rugissement d'une explosion. Il s'est avéré qu'un obus de la Seconde Guerre mondiale a explosé sur l'un des champs agricoles.

Copyright © 1999-2020, la technologie et le design appartiennent à Pravda.Ru LLC.

Le matériel du site est destiné aux personnes de plus de 18 ans (18+).

L'utilisation du matériel du site (distribution, reproduction, transmission, traduction, traitement, etc.) n'est autorisée qu'avec l'autorisation écrite de l'éditeur. Les opinions et points de vue des auteurs ne coïncident pas toujours avec le point de vue des éditeurs.

L'édition réseau "Pravda.Ru" e-mail n ° FS77-72263 du 1er février 2018, publiée par le Service fédéral de surveillance des communications, des technologies de l'information et des médias. Fondateur: TechnoMedia LLC.
Rédacteur en chef: Novikova Inna Semyonovna.
Adresse e-mail: [email protected]
Téléphone: +7 (499) 641-41-69

Organisations extrémistes et terroristes interdites en Fédération de Russie: "Secteur droit", "Armée insurrectionnelle ukrainienne", "EIIL" (EI, État islamique), "Al-Qaïda", "UNA-UNSO", "Mejlis du peuple tatar de Crimée", "Témoins de Jéhovah". Une liste complète des organisations faisant l'objet d'une injonction en Russie est disponible sur le site Web du ministère de la Justice de la Fédération de Russie

Qu'est-ce que le vasospasme et comment le soulager

Dans le corps humain, les vaisseaux sont responsables de l'une des fonctions importantes - la nutrition des tissus et des organes dans tout le corps..

Toute violation, en particulier le vasospasme, entraîne des troubles circulatoires. Cela est lourd du fait que les tissus du corps, ne recevant pas une nutrition normale, cessent de fonctionner et commencent à se détériorer. Ensuite, parlons en détail des caractéristiques du développement de cette maladie et des méthodes de traitement.

Qu'est-ce que le spasme

Le spasme des vaisseaux sanguins est un phénomène dans lequel il y a un rétrécissement soudain de la lumière des vaisseaux sanguins.

Le processus entraîne une diminution de l'apport sanguin à un organe ou un tissu, ce qui perturbe sa nutrition normale..

Ce processus pathologique se produit en raison d'une contraction forte et prolongée des muscles de la paroi vasculaire..

Le mécanisme de ce phénomène est associé à un dysfonctionnement des membranes des cellules vasculaires des muscles lisses, à la suite de quoi il y a une violation des processus métaboliques des ions potassium, sodium et calcium.

Référence. De tels processus conduisent à une perturbation du changement normal des périodes de relaxation et de contraction musculaire..

Il existe plusieurs types de spasmes vasculaires basés sur la localisation du processus pathologique:

  • vaisseaux périphériques - une ischémie paroxystique des extrémités est observée;
  • les vaisseaux principaux (membres inférieurs) - dans cette condition, il y a une pâleur des jambes, une décoloration bleue et après une diminution de la tension - une rougeur
  • vaisseaux coronaires du cœur - il se caractérise par des manifestations telles que des douleurs thoraciques la nuit ou le matin;
  • vaisseaux cérébraux - les principales manifestations sont des maux de tête sévères, des étourdissements.

Ce dernier type de pathologie présente un danger particulier, car ses conséquences peuvent affecter négativement le travail de tout l'organisme..

Par conséquent, nous examinerons plus en détail cette variété plus en détail..

Causes du vasospasme cérébral

Les causes des spasmes des vaisseaux de la tête sont très diverses: de l'état général d'une personne, se terminant par diverses pathologies qui provoquent le phénomène.

Le cerveau se fatigue comme les autres parties du corps. Avec un travail intense et prolongé sans le repos nécessaire, son apport sanguin se détériore.

À cet égard, un tel spasme peut provoquer les conditions suivantes:

  1. Manque de sommeil.
  2. Surmenage.
  3. Des situations stressantes.
  4. Manque d'oxygène.
  5. Fumeur.
  6. Modifications de l'état des artères liées à l'âge.

De plus, les spasmes peuvent provoquer une hypothermie (marcher par temps glacial sans chapeau) ou des situations émotionnelles fortes.

Référence. Les émotions ne doivent pas nécessairement être négatives, même les émotions positives peuvent provoquer un phénomène pathologique.

Par conséquent, dans toutes les situations, vous devez rester calme, ne pas vous inquiéter et ne pas vous soucier de raisons insignifiantes..

Il existe également des maux qui augmentent le risque de crampes. Les causes des «crises» dans la tête peuvent être des pathologies:

  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • formations tumorales;
  • maladies de la glande thyroïde;
  • maladie hypertensive;
  • dysfonctionnement rénal;
  • insuffisance cardiaque;
  • VSD.

Tout le monde n'est pas soumis à cet état. Il existe certaines catégories de personnes qui sont plus à risque de cette réaction corporelle..

Le groupe à risque comprend les personnes qui:

  1. Des proches ont subi un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque.
  2. Diabète.
  3. Hypertension, angine de poitrine.
  4. Il y a une tendance à la thrombose.
  5. Dépendance à l'alcool ou à la nicotine.
  6. Le corps est sensible aux changements climatiques.

Les personnes déséquilibrées et trop émotives sont également sujettes à un phénomène pathologique..

Symptômes

Les symptômes dépendent du site du spasme et de la taille de l'artère touchée..

Référence. Les maux de tête provoqués par les spasmes sont la principale manifestation de la pathologie.

Cette caractéristique est caractérisée par un emplacement et une intensité différents, et sa propagation progressive sur une large zone est possible..

Des symptômes supplémentaires de spasmes vasculaires sont des manifestations:

  • vertiges;
  • assombrissement, clignotant "vole" devant les yeux;
  • pâleur du visage;
  • douleur dans les yeux, le cou;
  • sensation d'acouphène;
  • augmentation / diminution de la pression artérielle;
  • nausées Vomissements;
  • augmentation de la sensation de fatigue;
  • engourdissement, picotements des lèvres et des tempes.

Si un spasme survient en tant que précurseur d'un accident vasculaire cérébral ou d'une rupture d'un anévrisme, le patient peut alors présenter les manifestations suivantes:

  1. Troubles de la parole.
  2. Perte d'orientation.
  3. Perte de conscience.
  4. Troubles de la coordination des mouvements.
  5. Pertes de mémoire.

Le spasme peut se développer rapidement, puis les symptômes apparaissent soudainement et sont prononcés.

En cas d'insuffisance chronique de l'apport sanguin cérébral, les symptômes sont moins prononcés, cependant, cette condition peut être plus dangereuse dans ses complications.

Référence. Le principal symptôme de la forme aiguë est un mal de tête sévère, une fatigue chronique accrue.

Médicaments contre les spasmes vasculaires

La médecine moderne propose une large sélection de médicaments pour éliminer ce phénomène pathologique..

Important! Il ne vaut pas la peine de prendre des pilules pour les crampes dans la tête par vous-même, car il s'agit d'un événement risqué.

L'action de chaque remède vise un certain facteur de spasme, ils ne doivent donc pas être utilisés seuls, modifier la posologie et le schéma de traitement.

Le plus souvent, les types de médicaments suivants sont prescrits:

  1. Les analgésiques ("Analgin", "Mig", "Pentalgin") sont utilisés comme agents symptomatiques, car ils éliminent le mal de tête, mais pas la cause même de la pathologie.
  2. Antispasmodiques ("No-shpa", "Spasmolitin") - affectent la paroi musculaire du vaisseau, soulageant son spasme.
  3. Médicaments pour une vasodilatation rapide ("Papaverine", "Euphyllin") - ils sont pris avec un spasme aigu.
  4. Statines (Lipoford, Atomax) - maintiennent un état stable des vaisseaux sanguins, évitant les spasmes.
  5. Fibrates ("Clobifrate", "Atromidine") - sont prescrits pour une tendance aux spasmes vasculaires.
  6. Ginkgo Biloba - la plante est largement utilisée pour le traitement des troubles de la circulation cérébrale. Sur sa base, un certain nombre de médicaments sont produits à ces fins..
  7. Extrait de valériane - a un effet sédatif et est également capable de soulager les spasmes.

La sélection de comprimés pour les crampes à la tête est une tâche difficile qu'un spécialiste expérimenté peut faire..

Référence. Ces conditions sont traitées par un neuropathologiste et non par un cardiologue..

Traitement

De nombreux patients s'intéressent à la façon de soulager un spasme et de prévenir sa récidive..

La thérapie est complexe, car il est nécessaire d'éliminer la cause de la maladie, de reprendre la régulation nerveuse des artères et de normaliser la circulation sanguine.

La pathologie est traitée de manière conservatrice. Le médecin prescrit certains médicaments, traitements de physiothérapie et régime.

La médication a déjà été envisagée précédemment.

En ce qui concerne la physiothérapie, les types de procédures suivants peuvent être prescrits au patient:

  • électrophorèse;
  • Oxygénothérapie;
  • balnéothérapie;
  • magnétothérapie;
  • darsonvalisation;
  • hydrothérapie.

En outre, pour améliorer la circulation sanguine, le patient se voit prescrire un massage du cou et de l'arrière de la tête, des exercices de physiothérapie.

Le respect d'un régime aidera à renforcer les parois vasculaires, à augmenter leur élasticité et à normaliser la circulation sanguine. Pour ce faire, vous devez respecter les règles:

  1. Mangez beaucoup de légumes, de fruits, d'herbes.
  2. Abandonnez les viandes grasses, les aliments frits, les viandes fumées, le café, le thé noir, la mayonnaise.

Référence. Le régime de boisson doit être observé - au moins 1,5 litre d'eau potable par jour.

En plus de tout ce qui précède, le patient doit abandonner le tabagisme et les boissons alcoolisées, établir un régime quotidien et éviter les situations stressantes.

La prévention

Les meilleures mesures préventives pour prévenir la pathologie sont des activités sportives systématiques, complétées par une douche de contraste.

L'activité physique, l'absence de situations stressantes, une alimentation saine contribuent au maintien du fonctionnement normal du système circulatoire.

Référence. Vous devez abandonner toutes les mauvaises habitudes et éviter les surtensions..

Les patients à risque doivent être traités avec une attention particulière à leur santé.

La pathologie est facile à arrêter à un stade précoce de développement. Pour ce faire, vous devez régulièrement subir des examens et effectuer une prophylaxie simple..

Comment soulager les spasmes vasculaires à la maison

Comment soulager les spasmes vasculaires à domicile? Plusieurs procédures peuvent être effectuées lors des premières manifestations d'un état pathologique:

  • lavez votre visage avec de l'eau fraîche;
  • faire un bain de pieds froid;
  • effectuer un léger massage des tempes, de l'arrière de la tête dans un mouvement circulaire.
  • allongez-vous et détendez-vous;
  • boire un verre d'eau tiède avec du miel.

Pour soulager la maladie, vous pouvez prendre n'importe quel analgésique («Nurofen», «Spazgan»), ainsi que des gouttes «Corvalol» ou de la teinture de valériane.

Après avoir supprimé les symptômes, vous devriez absolument consulter un spécialiste.

Conclusion

Les pathologies vasculaires sont dangereuses pour la santé et la vie humaines. Leur traitement est un processus assez long, conçu non seulement pour éliminer la cause, mais pour normaliser l'état général des vaisseaux.

Il est beaucoup plus facile dans ce cas de s'engager simplement dans la prévention, qui est un mode de vie sain..

Qu'est-ce que le vasospasme, les causes, les types et les symptômes, comment éliminer et quel traitement est nécessaire

La dérégulation du tonus artériel est un problème interdisciplinaire..

Des spécialistes en cardiologie sont engagés dans le diagnostic et le traitement de troubles de ce type, ainsi que d'autres médecins au besoin (et cela se pose toujours, car l'origine de la maladie est différente).

Le spasme vasculaire est une violation aiguë du tonus des grandes artères (d'autres ne sont pas impliqués dans le processus et, par conséquent, ils ne sont pas pris en compte lors de l'analyse de la situation), à la suite de quoi il y a un rétrécissement de la lumière, une violation du flux sanguin normal, une diminution de la qualité du trophisme des tissus et des systèmes.

La localisation du processus pathologique est différente, principalement les yeux (rétine), les organes abdominaux, principalement les intestins, le cou, le cerveau, les membres et le cœur.

La gravité varie, allant d'un trouble mineur et transitoire avec des symptômes minimes à une urgence critique avec un risque élevé de décès ou d'invalidité.

Le diagnostic et le traitement sont urgents. Dans un hôpital ou une clinique externe. Des médicaments sont utilisés, moins souvent des techniques chirurgicales.

Mécanisme de développement

Le processus est basé sur l'une des trois variantes pathogéniques. Des combinaisons de facteurs sont possibles, mais elles sont rares.

La première

Spasme vasculaire (angio- ou vasospasme) résultant d'un changement biochimique, causes hormonales. Une grande quantité de substances spécifiques du cortex surrénalien est libérée dans le sang: cortisol, norépinéphrine.

Ils provoquent un rétrécissement naturel de la lumière des artères, des spasmes et une altération du flux sanguin, en parallèle, une augmentation de la pression..

Une autre option possible est la production symptomatique d'angiotensine-2, d'aldostérone, de rénine. Ces substances sont responsables du tonus vasculaire..

Avec une synthèse excessive, une sténose critique persistante se produit, avec une synthèse insuffisante, une relaxation musculaire, une faible circulation sanguine.

Les raisons du déséquilibre sont nombreuses: des maladies du pancréas, de la glande thyroïde, aux pathologies des reins, du foie, de l'hypophyse, des lésions cérébrales antérieures, des conditions d'urgence telles que les accidents vasculaires cérébraux, l'insuffisance cardiaque sur fond d'hypertension, etc..

Seconde

Perturbation de l'innervation vasculaire adéquate. La régulation du tonus artériel n'est pas seulement hormonale. Bien qu'un tel mécanisme soit considéré comme essentiel dans le contrôle et l'adaptation spontanée du système cardiovasculaire.

Les structures nerveuses sont également impliquées. L'angiospasme (un autre nom pour le rétrécissement aigu de la lumière de l'artère) peut se développer à la suite de l'arrivée d'une impulsion chaotique et excessive de force à la tension de la musculature du vaisseau.

D'où une sténose prononcée, parfois critique, conduisant à la rupture de la structure creuse irriguant le sang.

Cette raison est moins courante. Peut être le résultat de tumeurs du système nerveux central, de traumatismes, d'infections cérébrales, d'anomalies chromosomiques auto-immunes et génétiques.

Troisième

L'angiospasme (c'est un autre nom pour la maladie) se développe dans le contexte de lésions tissulaires toxiques. En réponse à une stimulation avec des substances toxiques. Une sténose artérielle peut se développer à la suite du tabagisme, de la consommation d'alcool.

L'ancienneté n'a pas vraiment d'importance. Une personne qui a pris une bouffée pour la première fois de sa vie, ainsi qu'un amoureux invétéré du «goudron» est capable de souffrir. L'alcool a le même effet. Dépend de la réaction individuelle du corps aux composants toxiques.

La ligne entre le spasme des vaisseaux sanguins et l'athérosclérose est mince. Parce que le second peut inclure un fort rétrécissement des artères.

La confusion terminologique complique parfois le diagnostic, puis la compréhension de l'essence du trouble lors de la visite d'un autre médecin, des travaux sont en cours pour clarifier.

Symptômes

Au total, 6 emplacements de rétrécissement pathologique de la lumière des artères peuvent être distingués:

  • Cérébral. Comme son nom l'indique, le cerveau souffre.
  • Oculaire. La rétine est impliquée dans la violation.
  • Venichnoe. Déviation associée à des conséquences dangereuses pour le cœur.
  • Abdominal.
  • Cervical.
  • Périphérique. Membres, supérieurs et inférieurs.

Sur la base de la localisation, nous pouvons parler d'un tableau clinique particulier.

Localisation oculaire

Lorsque les organes de la vision sont impliqués dans le processus, un spasme des vaisseaux rétiniens se déploie.

Les manifestations se développent rapidement et sont immédiatement visibles (littéralement).

De tels moments se retrouvent:

  • L'apparition d'objets lumineux brillants, les hallucinations les plus simples telles que le clignotement de points, anneaux, cercles, formes géométriques.
  • Scotomas. Perte de champs visuels. Habituellement dans un œil, car les vaisseaux des deux côtés sont relativement rarement impliqués dans le processus. Ressemble à de grands points noirs bloquant le champ de vision.
  • Acuité visuelle altérée. Brouillard, contours flous d'objets même proches.
  • Maux de tête sévères. D'une part, juste localisé dans la zone touchée.
  • Nausées, vomissements rarement. Réponse réflexe à une déficience grave.
  • L'apparition de taches flottantes d'une teinte sombre dans le champ de vision. Lors de la rupture d'un vaisseau et de l'hémophtalmie (hémorragie), la couleur vire au brun rougeâtre, ce qui indique directement l'apparition d'une complication dangereuse.
Attention:

Si vous ne «pompez» pas de toute urgence le sang du corps vitré, une dégénérescence peut commencer, un décollement de la rétine avec l'incapacité de restaurer la vision du côté affecté.

Les symptômes du vasospasme de l'œil sont spécifiques, ce qui facilite le diagnostic. Manifestations supplémentaires possibles similaires à des signes de glaucome.

Douleur vive et insupportable dans les yeux, rougeur de la sclérotique (protéine), larmoiement, intolérance à la lumière.

Une augmentation de la pression dans un organe survient en réponse à une urgence et nécessite une correction immédiate. Obligatoire dans un hôpital de type profil.

Mort rapide possible du nerf optique et perte complète de la capacité de voir.

Localisation cérébrale

La nutrition du cerveau en souffre. Les processus pathologiques qui se développent à cet égard ne sont pas les mêmes.

De l'insuffisance cérébrovasculaire transitoire à la nécrose tissulaire (accident vasculaire cérébral). Les symptômes varient considérablement.

Si nous prenons le tableau clinique moyen:

  • Mal de crâne. Fort, insupportable. Bale ou tirer, éclatement. Localisé dans l'occiput et la couronne. Peut se propager partout (diffuser).
  • Nausées Vomissements. Signes réflexes. Ils n'apportent pas de soulagement même après l'acte de vidange gastrique. Il n'y a pas toujours de manifestation.
  • Désorientation dans l'espace à la suite d'étourdissements.
  • Léthargie, faiblesse, somnolence, symptômes asthéniques.
  • Symptômes focaux tels que déficiences sensorielles, paralysie, parésie, troubles visuels, auditifs, de la parole et autres.

Il existe de nombreuses options, jusqu'à la démence et la régression comportementale, lorsque la victime tombe littéralement dans l'enfance.

La persistance des signes n'est pas la même, généralement à la fin de la période aiguë, avec des soins médicaux compétents, il est possible de réduire les manifestations.

Localisation coronale

Les artères coronaires sont touchées. Ils nourrissent le cœur. En cas de perturbation aiguë du flux sanguin dans les structures cardiaques, une crise cardiaque est une conséquence fréquente. Mort myocardique.

Le spasme coronarien est accompagné de symptômes typiques (pas toujours, par conséquent, vous devez surveiller attentivement l'état du patient).

  • Douleurs thoraciques de localisation peu claire. Déversé. Extrêmement prononcé.
  • Phénomènes collaptoïdes. Pâleur de la peau, transpiration, respiration superficielle, confusion ou perte de conscience, évanouissement, cyanose du triangle nasolabial, autour de la bouche, peau des extrémités, ongles, muqueuses, baisse de la température corporelle et de la tension artérielle, fréquence cardiaque. Porte un grand danger pour la vie et la santé humaines.
  • Le spasme des vaisseaux sanguins du cœur provoque des arythmies de type tachycardie (augmentation de la fréquence cardiaque), des fibrillations sont également possibles (travail chaotique d'un organe musculaire). L'arrêt cardiaque est fréquent.
  • Léthargie sévère ou agitation motrice avec crise de panique.
  • Dyspnée. Incapacité à aspirer de l'air.

Le spasme des artères coronaires peut entraîner une affection moins grave - l'angine de poitrine.

Elle s'accompagne de symptômes similaires à ceux d'une crise cardiaque, mais il n'y a pas de nécrose tissulaire.

En savoir plus sur les symptômes de l'angine, les premiers soins et le traitement ici.

Localisation cervicale

Le vasospasme du cou (en parlant des artères vertébrales) entraîne des symptômes de migraine sévères.

Avec la poursuite de la progression, il y a des perturbations dans le travail du système extrapyramidal, le cervelet, des dysfonctionnements visuels prononcés dus à des lésions du lobe occipital du cerveau.

Les symptômes du vasospasme cervical sont similaires à ceux de l'insuffisance cérébrovasculaire aiguë, mais la gravité principale des manifestations tombe sur le cortex visuel..

Localisation abdominale

Le spasme des vaisseaux de la cavité abdominale (artères mésentériques) est accompagné d'un tableau clinique d'un abdomen aigu. Une douleur intense, des nausées, des vomissements se développent, une diarrhée est possible, une constipation, une alternance de l'un et de l'autre en peu de temps, des flatulences (formation accrue de gaz intestinaux).

Il est assez difficile d'identifier la cause, les premières maladies courantes sont exclues, ce n'est qu'alors qu'elles commencent à élaborer l'hypothèse vasculaire d'origine.

En cas d'assistance intempestive, une obstruction intestinale peut se développer, ce qui nécessitera une intervention chirurgicale.

Localisation périphérique

Les membres inférieurs et supérieurs sont touchés. Les symptômes comprennent un engourdissement, un blanchiment, puis un membre bleu, et à la fin de l'attaque, une rougeur.

De plus, les spasmes vasculaires périphériques se manifestent par: une sensation de rampement, une déficience motrice fine, des doigts coquins, l'incapacité à effectuer rapidement et efficacement des mouvements arbitraires, des convulsions myocloniques (comme l'hyperkinésie, les tic, la contraction musculaire est faible, indolore, remplacée par la relaxation).

Les symptômes sont divers, le diagnostic et la délimitation de divers processus pathologiques sont nécessaires.

Les raisons

Les facteurs de développement sont hétérogènes. Vous pouvez les systématiser en regroupant.

  • Diabète. Altération de la synthèse de l'insuline ou diminution de la sensibilité des tissus corporels à cette substance.
  • Hypo- et hyperthyroïdie. Déviation de la production d'hormones thyroïdiennes (dans le premier cas, nous parlons d'une diminution, dans le second - d'un excès).
  • Insuffisance hypophysaire, également appelée hyopituitarisme. La synthèse de TSH, la corticotropine est inhibée.
  • Hypercortisolisme, troubles des glandes surrénales.

Pathologie du système cardiovasculaire. Parmi eux:

  • Hypertension artérielle. Augmentation de la pression persistante et stable. Tôt ou tard, cela conduit à un vasospasme, une hémorragie est possible. Rupture artérielle mortelle et épanchement massif de tissu conjonctif fluide.
  • Insuffisance cardiaque (beaucoup moins fréquente).

Maladies du système nerveux. Y compris l'épilepsie, les tumeurs des structures cérébrales, les neuroinfections, les blessures impliquant les lobes frontaux et temporaux dans le processus pathologique.

Facteurs subjectifs qui dépendent du patient lui-même.

Ceux-ci inclus:

  • Fumeur.
  • Boire de l'alcool, surtout en quantité excessive.
  • La toxicomanie.
  • Inactivité physique. Emplacement préférentiel dans une position. Faible activité physique.
  • Activité physique excessive.
  • Grossesse.
  • Manque de sommeil.
  • Mauvaise alimentation avec une forte consommation de graisses animales et de sel, viande rouge.
  • Situations stressantes sur une base régulière.

La liste est incomplète, mais ce sont ces moments qui sont plus fréquents que d'autres..

Que peut-on faire à la maison?

Peu. Une ambulance est nécessaire. Avant l'arrivée des médecins, il est important de moins bouger. Le mouvement déclenchera la libération de cortisol, d'adrénaline et d'autres hormones, ce qui entraînera un spasme encore plus grand des artères et une aggravation de la maladie..

L'algorithme de premiers secours est le suivant:

  • Ouvrez un évent ou une fenêtre pour fournir de l'air frais.
  • Asseyez-vous, calmez-vous autant que possible dans cet état.
  • Retirez tous les bijoux, en particulier du cou, desserrez le collier afin qu'il n'y ait aucune pression sur l'artère carotide. Compression et complication possibles de la position de la victime.
  • Vous ne devez pas prendre de pilules s'il n'y a pas de recommandation du spécialiste traitant. Sinon, prenez les médicaments à la posologie indiquée, en respectant strictement le schéma.
  • Essayez de ne pas avoir peur. Les émotions négatives, le stress contribueront à la libération d'hormones et à une détérioration supplémentaire du bien-être.

Ce qu'il ne faut pas faire strictement: bouger, prendre de la nourriture, des médicaments inconnus et des pilules du tout sans la sanction d'un médecin, chez qui la personne est constamment observée, aller au bain, se doucher, paniquer.

Si possible, vous devez mesurer votre tension artérielle et votre fréquence cardiaque toutes les 5 minutes. Cela vous permettra de contrôler des indicateurs objectifs..

À l'arrivée, les médecins expliquent brièvement et clairement l'essence des plaintes, afin de ne pas perdre un temps précieux.

Ne refusez pas l'hospitalisation, c'est une question de principe, car sur place il est impossible non seulement de traiter, mais même d'établir un diagnostic spécifique, un examen approfondi et urgent est nécessaire.

Diagnostique

Il est déjà en cours à l'hôpital. Instamment. Les principales mesures comprennent la mesure de la pression artérielle, de la fréquence cardiaque et des mouvements respiratoires, un bref entretien avec le patient, s'il est conscient, pour les plaintes et leur nature.

Échographie abdominale, palpation, examen physique des membres, évaluation des réflexes de base.

Ensuite, la condition est stabilisée par des médicaments ou des méthodes chirurgicales..

Ce n'est qu'après l'obtention du diplôme qu'il est possible d'évaluer soigneusement les causes du développement du trouble.

  • Échographie, numérisation recto verso. La base du diagnostic, vous permet d'identifier les violations de la circulation sanguine.
  • Angiographie. Étalon-or. Fournit des informations complètes sur l'état des artères d'un emplacement spécifique. Essentiellement, c'est une radiographie, un moyen d'imagerie détaillée.
  • Électrocardiographie. Uniquement informatif si vous avez des problèmes cardiaques.
  • Échocardiographie.
  • L'anamnèse est également recueillie, interrogatoire oral du patient après le traitement initial et l'examen. Pour clarifier les plaintes actuelles.

Les études de laboratoire ne fournissent pratiquement aucune information. Dans la plupart des cas, l'angiographie est suffisante.

Si nécessaire, une surveillance Holter quotidienne est effectuée pour mesurer régulièrement la pression artérielle et la fréquence cardiaque.

Traitement

La thérapie est conservatrice, selon les besoins - opérationnelle. Les tâches sont toujours les mêmes: éliminer la cause, arrêter les symptômes, prévenir les complications.

Une liste indicative des médicaments qui sont utilisés au stade précoce du traitement et au-delà:

  • Vasodilatateurs d'action périphérique. Développez les vaisseaux sanguins, normalisez le flux sanguin. Fondamentalement, il s'agit de nitroglycérine et de médicaments similaires.
  • Antispasmodiques. Ils détendent les muscles des artères, aident à soulager rapidement le vasospasme, rétablissent la nutrition des tissus. Noms: Papaverine, Drotaverine.
  • Antagonistes du calcium. Empêche biochimiquement le vasospasme supplémentaire, favorise l'expansion de la lumière: Diltiazem, Vérapamil.
  • Anti-thrombotique. Ne laissez pas le sang s'épaissir, normalisez sa fluidité. Par exemple, Pentoxifylline.
  • Agents antiplaquettaires. Ils ont un effet similaire, mais un mécanisme d'influence différent. Aspirine Cardio, Héparine.
  • Inhibiteurs de la sérotonine. Cétansérine et analogues.

Il est possible d'utiliser des diurétiques, des médicaments cérébro-vasculaires comme Actovegin, Piracetam, mais seulement plus tard, pour normaliser le flux sanguin.

La thérapie chirurgicale est représentée par l'expansion mécanique et l'expansion de la lumière du vaisseau spasmodique (stenting ou ballooning), ainsi que par l'excision des fibres nerveuses qui transmettent des signaux anormalement forts.

L'opération est un dernier recours. Cela peut également être nécessaire lorsqu'une obstruction se développe dans le contexte de la localisation abdominale de la sténose..

Les médicaments décrits ci-dessus soulagent de toute urgence le vasospasme. Ensuite, c'est à la sélection du schéma thérapeutique d'entretien. Arrêtez habituellement à une combinaison d'antagoniste du calcium + agent antiplaquettaire pendant une courte période.

Prévoir

Surtout bénéfique s'il n'y a pas d'urgence et de modifications tissulaires irréversibles. Le taux de survie est de 97 à 98%.

Avec le développement d'un accident vasculaire cérébral, d'une crise cardiaque, la probabilité de décès varie entre 40 et 60%, plus ou moins, dépend de la gravité du trouble.

Complications possibles

Ceux-ci ont déjà été nommés. En plus de la nécrose tissulaire du cœur et du cerveau, il existe une obstruction intestinale, une altération de la sensibilité des extrémités.

La mort du patient et une invalidité grave sont également des options probables. Lorsque le trouble et la cause profonde sont arrêtés, la probabilité de conséquences est proche de zéro..

finalement

Le spasme est une urgence médicale. Il ne peut être arrêté que dans des conditions stationnaires, sous la supervision d'un groupe de spécialistes. Principal - cardiologue.

Avec une approche compétente et une thérapie urgente, il y a toutes les chances de guérison complète, de retour à l'état normal sans conséquences pour le corps.

Spasme des vaisseaux de la tête: raisons, comment enlever et traiter?

Le spasme vasculaire est une condition dans laquelle la lumière entre les parois des vaisseaux sanguins se rétrécit. Cela se produit lorsque les parois vasculaires se contractent intensément et pendant une longue période. Le spasme des vaisseaux cérébraux entraîne une violation du flux sanguin et se caractérise par les symptômes suivants:

  • Mal de crâne;
  • Vertiges avec «mouches» dans les yeux;
  • Acouphènes qui s'aggravent avec l'exercice;
  • Nausées Vomissements;
  • Troubles de la parole et de la coordination spatiale, perte de mémoire (dans les cas graves).

Le mal de tête peut être ressenti n'importe où dans la tête. Le stress ou un changement de temps peuvent le provoquer. Dans ce dernier cas, cela est particulièrement fréquent chez les météorologues. Si vous mesurez la pression à ce moment, vous constaterez qu'elle est haute ou basse.

Auparavant, les symptômes de vasospasme cérébral étaient principalement observés chez les personnes âgées, car l'élasticité des vaisseaux sanguins diminue avec l'âge. Mais récemment, cela s'est souvent produit avec les jeunes, en particulier dans les grandes villes. La raison de cette situation est la détérioration générale de l'environnement, lorsqu'il y a une grande quantité de substances toxiques dans l'air et que la quantité d'oxygène diminue. En pénétrant dans les poumons, puis dans le cerveau, ces substances provoquent un rétrécissement de ses vaisseaux, qui, associé à un manque d'oxygène, se manifeste par des sensations douloureuses et désagréables dans la tête..

Causes du problème

Les causes du vasospasme cérébral sont les suivantes:

  1. Surmenage. Lorsqu'une personne travaille trop en étant assise devant un ordinateur, par exemple, l'apport sanguin au cerveau se détériore et un vasospasme se produit.
  2. Manque de sommeil. Le cerveau, comme tout autre organe du corps, doit se reposer. Sa fatigue par manque de sommeil s'exprime, entre autres symptômes tels que maux de tête, également dans l'apparition d'un vasospasme..
  3. Manque d'oxygène. La nutrition du cerveau se détériore, à laquelle les vaisseaux réagissent en premier lieu. Il faut être plus souvent à l'air frais et aérer la pièce dans laquelle vous passez la plupart du temps.
  4. Fumeur. Chez une personne qui fume plus d'un paquet de cigarettes par jour, la probabilité de spasmes vasculaires dans la tête augmente plusieurs fois par rapport à un non-fumeur..
  5. Diverses maladies et conditions:
    • Dystonie végétative-vasculaire (accompagnée de bruit et de bourdonnements dans les oreilles, essoufflement, sensation de faiblesse dans le cœur, froid dans les extrémités);
    • Troubles cardiaques (essoufflement, tachycardie):
    • Troubles de la glande thyroïde;
    • Dysfonctionnement rénal;
    • Une tumeur cérébrale;
    • Ostéochondrose de la colonne cervicale (rétrécissement des trous dans les processus des vertèbres à travers lesquels passent les artères qui alimentent le cerveau en sang).

En outre, les situations quotidiennes les plus courantes peuvent provoquer un spasme dans la tête, par exemple, lorsqu'une personne est dans le froid pendant une longue période avec la tête découverte, si elle a bu plus d'alcool qu'elle ne peut se le permettre; Si vous avez vécu un stress à court terme (par exemple, avoir une dispute avec quelqu'un à la maison ou au travail). Toute émotion forte - non seulement négative, mais également positive - peut provoquer un spasme. Les yogis indiens recommandent de s'abstenir complètement d'émotions fortes, car elles «secouent» tous les systèmes corporels. Et le cerveau ne fait pas exception. Alors, souhaitant éviter les spasmes des vaisseaux cérébraux, chargés d'une maladie aussi terrible qu'un accident vasculaire cérébral, essayez de ne pas vous inquiéter, surtout sur des bagatelles.

Crampes oculaires

Les yeux font également partie du cerveau. Le spasme des vaisseaux oculaires, en particulier dans la rétine, peut entraîner une déficience visuelle. Par exemple, il y a des périodes de vision floue qui durent de quelques minutes à une heure. Si le spasme est prolongé, une nécrose rétinienne peut survenir, entraînant une cécité totale. Le plus souvent, cela se produit chez les patients hypertendus ou chez les personnes souffrant de maux de tête fréquents. La cause peut également être une tension nerveuse, des habitudes de sommeil perturbées, un mauvais éclairage du lieu de travail, une position assise prolongée devant la télévision.

Un rétrécissement des vaisseaux du fond peut survenir avec une exacerbation de la dystonie végétative-vasculaire. Dans ce cas, l'ophtalmologiste diagnostiquera un angiospasme. Si l'angiospasme est causé par des changements athéroscléreux, une sclérose des artères rétiniennes se trouve sur le fond pendant l'ophtalmoscopie. Lorsqu'elle est diagnostiquée avec une angiopathie rétinienne, une personne peut ressentir des pulsations sanguines dans les vaisseaux du fond d'œil.

Traiter les spasmes cérébraux

Le spasme cérébral est une maladie très grave. Elle doit être traitée avec tous les moyens possibles afin d'éviter un accident vasculaire cérébral dont les conséquences sont longues et difficiles à surmonter. Le traitement du spasme cérébrovasculaire commence par un diagnostic précis. Pour ce faire, le médecin prescrira une collection de tests généraux, ainsi qu'une échographie des artères brachiocéphaliques (BCA) à l'aide d'un Doppler et d'une imagerie par résonance magnétique de la colonne cervicale. Les dimensions des lumières dans les vaisseaux et la force du flux sanguin sont déterminées par angiographie, c.-à-d. Radiographie des vaisseaux avec un agent de contraste.

Sur la base des résultats des tests et des études, le médecin prescrit le traitement approprié. Si les causes du vasospasme cérébral sont causées par une maladie, c'est cette maladie qui est traitée en premier. Après tout, même Hippocrate a dit: "Éliminez la cause - la maladie disparaîtra." Le médecin vous prescrira des médicaments destinés à traiter la maladie sous-jacente, ainsi que des pilules pour le traitement des spasmes:

  1. Vasodilatateurs;
  2. Préparations pour vaisseaux cérébraux qui améliorent la circulation cérébrale, telles que «Nootropil» («Piracetam»), etc.
  3. Antispasmodiques;
  4. Préparations visant à améliorer l'absorption de l'oxygène par les cellules du corps.

Recettes maison

Vous pouvez soulager les spasmes des vaisseaux de la tête à la maison à l'aide de médicaments antispasmodiques ou de remèdes populaires..

  • Un bon effet est donné par une décoction de collection d'herbes (valériane, agripaume, anis, millefeuille), une décoction de pervenche, d'agine, de rose sauvage. Les décoctions doivent être prises dès l'apparition d'un spasme et bues pendant la journée sous forme de thé.
  • La compresse d'une infusion de glace d'herbes de plantain, de racine de pissenlit et de millepertuis soulage rapidement les spasmes.
  • Décoction d'ail et de feuilles de thym. Vous devez prendre avant les repas. Boire un cours pendant deux mois.

Auto-massage

À la maison, vous pouvez masser en frottant les tempes, le front, la région occipitale.

Aromathérapie

L'utilisation de diverses huiles essentielles est également capable d'éliminer le vasospasme. Ainsi, il est possible d'utiliser des huiles de lavande et de jasmin, qui ont un effet calmant..

Prévention de la vasoconstriction douloureuse

Le millepertuis, la rose sauvage, le bouleau, l'aubépine aident à renforcer les vaisseaux sanguins du cerveau. Buvez une décoction de ces herbes au lieu du thé en cours de deux semaines plusieurs fois par an. L'ortie peut également être incluse dans la collection, mais en petites quantités, car elle épaissit le sang, contribuant ainsi à la formation de caillots sanguins.

- Éliminez les aliments frits et gras, le café, le cacao, le chocolat, le thé noir, le fromage, la mayonnaise, la crème sure grasse, les saucisses et les viandes fumées de votre alimentation. Retirez la peau du poulet avant la cuisson. Limitez le beurre et le sucre. Abandonnez complètement l'alcool et le tabac.

+ Ajoutez des aliments riches en magnésium, calcium et potassium à votre alimentation. Ce sont tous les fruits frais, en particulier les pommes vertes, les pruneaux, les raisins secs, les abricots secs, les légumineuses, les herbes. De plus, prenez l'habitude de manger du poisson souvent - au moins deux fois par semaine. Boire au moins 1,5 litre d'eau par jour.

La citrouille, les algues et aussi les betteraves (bouillies), les carottes et le chou sont très utiles pour les navires. Ces légumes, pris séparément ou ensemble, peuvent être utilisés pour faire de délicieuses salades en y ajoutant des oignons ou de l'ail. Seulement, vous devez remplir les salades non de mayonnaise, mais d'huile végétale avec l'ajout d'une pincée de sucre, de sel et de quelques gouttes de vinaigre ou de jus de citron (bien mélanger tous les composants de la vinaigrette). Essayez-le, vous ne le regretterez pas!

Pour maintenir l'élasticité des vaisseaux sanguins, la recette suivante est utile:

Mélanger le miel, le jus de citron et l'ail (0,5 kg de miel, 5 citrons, 5 têtes d'ail, râpé sur une râpe fine). Mettez le mélange dans un bocal, fermez hermétiquement et réfrigérez pendant une semaine. Ensuite, prenez 2 cuillères à soupe par jour pendant un mois. cuillères. Peut être fait en deux étapes - matin et soir.

Attention: Cette recette est déconseillée aux personnes souffrant de problèmes gastro-intestinaux. Il est préférable pour eux de ne manger que quelques cuillères à café de miel chaque jour ou de l'ajouter au thé (seulement chaud, car dans le thé chaud, toutes les propriétés bénéfiques du miel sont détruites).

Tempérez les vaisseaux avec des douches contrastées. Ils préservent l'élasticité des vaisseaux sanguins et ont un effet positif sur l'état du système nerveux, dont les troubles sont l'une des causes des maux de tête et des spasmes cérébrovasculaires..

Avertissement: Cette procédure n'est pas recommandée pour les personnes âgées avec des navires non formés. Un massage (mais pas trop intense) et un exercice modéré les aideront à mieux..

En conclusion, nous pouvons dire que lors du traitement des spasmes des vaisseaux cérébraux, il ne faut pas se fier uniquement aux médicaments et aux méthodes de traitement traditionnelles. Il est nécessaire d'observer les mesures préventives décrites ci-dessus et de mener une vie saine (bien manger, observer un régime de sommeil et d'éveil, être plus souvent à l'air frais, faire des exercices). Ensuite, la probabilité de crampes diminuera considérablement..

Spasmes cérébrovasculaires - soulagement et traitement des spasmes

Quels sont les symptômes d'un vasospasme de la tête, à quelle vitesse les spasmes peuvent-ils être soulagés. Quelles sont les causes du vasospasme cérébral? Pourquoi le vasospasme est-il dangereux? Comment diagnostiquer un vasospasme cérébral. Traitement médical des spasmes vasculaires cérébraux et traitement alternatif des spasmes vasculaires.

Les navires ont des diamètres différents. Cela peut aller d'une aorte assez large, s'étendant du cœur, aux capillaires les plus minces qui enchevêtrent tous les tissus. Mais même pour le même récipient, le diamètre est différent. Le diamètre du vaisseau est influencé par la température ambiante, l'état du corps, le niveau d'oxygène, l'activité physique. En dilatant et en resserrant les vaisseaux sanguins, le corps s'adapte aux conditions extérieures. Donc, dans le froid, les vaisseaux des membres se rétrécissent, ce qui permet moins de refroidissement du sang, et avec lui - les organes internes.

Mais un tel spasme est une réaction naturelle du corps et s'il ne dure pas trop longtemps, il ne constitue pas une menace. Mais si pour une raison quelconque il traînait, cela menaçait de nombreuses complications. Et la situation ne fait qu'empirer lorsqu'il s'agit de spasmes cérébro-vasculaires

Quelles sont les causes du spasme des vaisseaux sanguins dans le cerveau?

Le surmenage et la tension nerveuse sont l'une des causes des spasmes

Les causes du vasospasme cérébral sont assez nombreuses. Le plus souvent, ce phénomène est causé par les facteurs suivants:

  1. Surmenage. Un travail de longue durée, en particulier, nécessitant attention et persévérance (à l'ordinateur, avec des papiers) est fatigant, ce qui peut provoquer une vasoconstriction.
  2. Manque d'oxygène. Séjour prolongé dans des pièces mal ventilées, le manque de promenades quotidiennes peut entraîner une altération de la circulation cérébrale.
  3. Dystonie végéto-vasculaire. Cette maladie a de nombreuses manifestations, y compris, peut conduire à un vasospasme..
  4. Fumeur. La nicotine et d'autres substances contenues dans les cigarettes provoquent un spasme à court terme des vaisseaux sanguins du cerveau. Fumer plus de 10 cigarettes par jour, une personne augmente plusieurs fois le risque de spasme prolongé des vaisseaux cérébraux.
  5. Ostéochondrose. Dans cette maladie, la structure des vertèbres cervicales est perturbée, ce qui peut détériorer l'apport d'oxygène au cerveau..
  6. Âge avancé. Au fil des ans, les vaisseaux perdent leur élasticité et il devient plus difficile pour eux de se dilater après compression. Cela peut entraîner des crampes à long terme..

Les facteurs énumérés conduisent à un spasme persistant des vaisseaux cérébraux..

Pourquoi le vasospasme est-il dangereux??

L'expansion et le rétrécissement des vaisseaux sanguins sont un mécanisme adaptatif naturel du corps. Mais si cela devient incontrôlable, cela peut entraîner de nombreuses conséquences assez graves..

Plus les vaisseaux sont étroits, plus l'approvisionnement du cerveau en oxygène frais et en nutriments dont il a besoin pour fonctionner est mauvais. Cela réduit les capacités du cerveau, son efficacité et ses performances..

En raison du fait que les parois des vaisseaux sont constamment tendues, elles subissent un stress accru. La présence de zones faibles et amincies augmente le risque d'anévrisme (hypertrophie pathologique), d'accident vasculaire cérébral et d'hémorragie. Ces maladies sont extrêmement graves, elles peuvent entraîner des perturbations permanentes du cerveau, des incapacités et même la mort. Par conséquent, cette condition nécessite un diagnostic et un traitement rapides..

Symptômes du vasospasme de la tête

Le mal de tête est le principal symptôme, mais il y en a d'autres

Il existe plusieurs symptômes principaux de spasme cérébral. Tout d'abord, nm comprend:

  1. Maux de tête. Une douleur intense et prolongée, ainsi que des maux de tête fréquents peuvent être une manifestation d'un vasospasme cérébral. Ils apparaissent le matin, immédiatement après le sommeil ou en fin d'après-midi. Ils peuvent être localisés n'importe où sur la tête. Surtout souvent des douleurs apparaissent dans le contexte d'un changement de temps.
  2. Dépendance météorologique. Sensibilité accrue aux conditions météorologiques, détérioration de la santé lorsque le temps change - l'un des symptômes de ces maladies.
  3. Nausées Vomissements. Un spasme aigu des vaisseaux sanguins peut avoir de telles manifestations.
  4. Troubles de la mémoire, diminution de l'attention, diminution des performances, augmentation de la fatigue - toutes ces manifestations sont des manifestations d'un spasme prolongé du cerveau, grâce auquel il reçoit moins d'oxygène.
  5. Bruit dans les oreilles. Une sensation fréquente de bruit et de bourdonnement dans les oreilles est l'une des manifestations du spasme vasculaire. Ce symptôme peut s'aggraver avec l'exercice..

Le problème est que les symptômes du spasme cérébral ne sont pas spécifiques. De nombreuses autres maladies peuvent avoir des manifestations similaires, par conséquent, dans de tels cas, un diagnostic est nécessaire..

Diagnostic du vasospasme cérébral

Lors du diagnostic de spasme des vaisseaux cérébraux, le médecin prête attention aux symptômes et plaintes caractéristiques, à la présence de facteurs provoquants et à la prédisposition. Mais pour poser le diagnostic final, le médecin a besoin d'un examen plus approfondi, qui comprend les méthodes suivantes:

  1. Radiographie de la colonne cervicale. Avec son aide, vous pouvez détecter les changements caractéristiques de l'ostéochondrose..
  2. Échographie vasculaire. L'examen échographique des vaisseaux du cou vous permet de connaître leur diamètre, leur état, de déterminer le flux sanguin et un certain nombre d'autres paramètres importants.
  3. IRM. Il s'agit d'une méthode de diagnostic complexe, coûteuse et pas encore très courante qui fournit des informations très précises sur l'état des vaisseaux cérébraux..

En outre, d'autres méthodes de diagnostic peuvent être nécessaires, par exemple un test sanguin biochimique.

Comment soulager rapidement un spasme

Les comprimés aideront à soulager le vasospasme

Un spasme à court terme des vaisseaux cérébraux sera éliminé tout simplement. Il suffit de s'allonger ou de s'asseoir confortablement, de se détendre, de fournir un afflux d'air frais, de se frotter les tempes et le front, de masser son cou. Les sédatifs à base de plantes comme l'extrait de valériane ou l'infusion d'agripaume sont utiles..

Si le spasme est causé par l'hypothermie, une douche ou un bain chaud vous aidera. Lorsque les récipients sont en ordre, il suffit de rester au chaud.

Tout le monde sait que l'alcool dilate les vaisseaux sanguins, mais l'utiliser pour cela est extrêmement dangereux et irrationnel. Après un soulagement temporaire, la situation ne peut qu'empirer. La seule boisson autorisée dans de tels cas est le cognac. Mais une dose unique ne doit pas dépasser 30 à 50 grammes. Il peut être utilisé comme remède contre le stress sévère, l'hypothermie, la tension nerveuse, etc., mais uniquement dans des cas exceptionnels..

Traitement médicamenteux du spasme cérébrovasculaire

La pharmacologie moderne a une large gamme de médicaments qui peuvent soulager le vasospasme cérébral. Mais les ramasser vous-même est assez risqué. Chaque médicament est destiné à une cause spécifique de vasoconstriction dans le cerveau, vous ne pouvez donc pas les choisir vous-même, modifier la posologie ou le schéma posologique.

Les médicaments les plus couramment prescrits sont:

  1. Extrait de valériane. Il apaise non seulement, mais soulage également les spasmes, en particulier, des vaisseaux du cerveau.
  2. Ginko Biloba. Cette plante est aujourd'hui activement utilisée pour traiter les maladies liées aux accidents vasculaires cérébraux. Sur sa base, plusieurs médicaments sont produits qui ont un effet similaire..
  3. Moyens pour l'expansion d'urgence des vaisseaux cérébraux - euphéline et papavérine. Ils ne doivent être pris qu'avec un spasme aigu et, de préférence, sous la nomination et la surveillance d'un médecin.
  4. Statines. Il s'agit d'un groupe étendu qui comprend des médicaments tels que l'atomax, le lipoford, etc. Ils vous permettent de maintenir les vaisseaux dans un état stable, empêchant leur spasme.
  5. Fibrates. Atromide, adromidine, clofibrate - ces médicaments sont également prescrits pour une tendance aux spasmes vasculaires.

La sélection de médicaments pour le traitement du spasme cérébrovasculaire est une tâche assez difficile, qui ne peut être résolue que par un spécialiste expérimenté et qualifié..

En règle générale, un neuropathologiste est impliqué dans le traitement de ces problèmes, et non un cardiologue, comme beaucoup le pensent. Un cardiologue se spécialise dans le muscle cardiaque, tandis que le vasospasme affecte principalement le cerveau.

Dans le même temps, il existe de nombreuses méthodes de traitement non médicamenteux du vasospasme, basées sur les propriétés curatives des plantes et de certains aliments..

Traitement alternatif du vasospasme

Les plantes médicinales aideront à se débarrasser des spasmes

Il existe de nombreuses méthodes alternatives de traitement des spasmes cérébro-vasculaires. Certains d'entre eux sont conçus pour des effets d'urgence, d'autres doivent être pris pour obtenir l'effet pendant une longue période. Leur efficacité varie également, mais grâce au grand nombre de recettes, chacun peut choisir la meilleure option:

  1. Compresse froide d'une décoction de plantain, de millepertuis et de racine de pissenlit. Soulage rapidement le vasospasme, soulage les maux de tête.
  2. Décoction de rose musquée. Il peut être brassé et bu comme du thé. Il tonifie les vaisseaux sanguins et soulage les spasmes, et agit également comme un diurétique léger, abaissant la tension artérielle.
  3. Une décoction de feuilles de thym et d'ail. Les herbes sont brassées et bu comme du thé. La durée du cours est d'un à deux mois.
  4. Les huiles aromatiques de lavande et de jasmin soulagent le vasospasme. Ils doivent être utilisés dans une lampe aromatique ou dans une suspension aromatique individuelle.
  5. Aiguillon commun. Cette plante peut être séchée et prise sous forme de poudre, un demi-gramme trois fois par jour, ou brassée. Pour ce faire, versez deux cuillères à soupe d'herbes avec trois verres d'eau bouillante et insistez pendant une heure. Prenez le bouillon trois fois par jour dans un verre. La durée du cours est d'un mois.
  6. Pervenche. Ce remède est bien connu pour ses propriétés vasodilatatrices. Versez une cuillère à soupe de 300 grammes d'eau et insistez sur un bain-marie pendant 15 minutes. Après la perfusion est conservée pendant 45 minutes supplémentaires, filtrée et refroidie. Prenez un tiers de verre d'infusion trois fois par jour.
  7. Kalina. 200 grammes de fleurs de viorne sont versés avec 300 grammes d'eau bouillante et infusés pendant une heure. Ensuite, prenez un demi-verre 3-4 fois par jour.
  8. Sophora japonais. Deux cuillères à soupe d'un mélange de fruits et de fleurs de Sophora japonaise sont versées avec 500 millilitres d'eau bouillante et bouillies pendant 5 minutes. Après cela, le bouillon est filtré et conservé au réfrigérateur. Vous devez prendre un tiers de verre deux fois par jour.
  9. 500 grammes de miel liquide sont mélangés avec 5 citrons hachés et 5 têtes d'ail. Il est recommandé de prendre le remède dans une cuillère à soupe le matin. Vous devez conserver le produit au réfrigérateur, en remuant de temps en temps. Cela peut être dangereux pour les personnes atteintes de maladies de l'estomac et du duodénum..

Il est également utile de normaliser la nutrition: réduire la quantité de graisses animales dans l'alimentation, les remplacer par de l'huile végétale et du poisson, manger plus de poisson et de fruits et légumes frais. Le régime de boisson est important. Vous devez boire au moins un litre et demi de liquide par jour. La marche doit être pratiquée au moins une demi-heure par jour..