Principal > Complications

Pourquoi les pilules contre les maux de tête n'aident pas?

La douleur de toute nature qui en résulte réduit la qualité de la vie humaine. De nombreuses personnes traitent elles-mêmes l'inconfort d'intensité variable et ne savent pas quoi faire si elles ont mal à la tête et que les pilules n'aident pas..

L'expérience clinique enregistre le traitement des patients uniquement avec des cas persistants ou souvent récurrents qui ne se prêtent pas à l'action des analgésiques.

Pourquoi le mal de tête ne disparaît pas?

Une situation dans laquelle une tête fait mal pendant plusieurs jours et les pilules n'aident pas, nécessite les conseils d'un spécialiste. Le problème est multidisciplinaire, nécessitant un appel à un thérapeute, un neurologue, un ophtalmologiste, un oto-rhino-laryngologiste et d'autres médecins.

L'automédication avec le médicament sélectionné n'apporte pas de résultats en raison du manque de connaissance de la nature du symptôme. Certaines espèces ne répondent pas au soulagement de la douleur avec des analgésiques; elles nécessitent des médicaments d'autres groupes pharmacologiques.

Lisez attentivement les annotations des médicaments, lorsque plusieurs médicaments interagissent, l'effet de l'action peut diminuer ou être neutralisé.

La force motrice derrière l'apparition de céphalées réfractaires est la dépression masquée (latente). Dans ce cas, les analgésiques ne fonctionnent pas, une aide psychothérapeutique est nécessaire ici..

Les principales causes de maux de tête fréquents

Les récepteurs sensoriels sont situés dans tout le corps, ainsi que dans la tête, le casque tendineux, le cou et les structures profondes (vaisseaux, nerfs, membranes du cerveau). La densité affecte la sensibilité à la douleur.

Le principal facteur du diagnostic différentiel est la détermination que ce symptôme est majeur ou secondaire, associé ou non à d'autres pathologies..

Les raisons pour lesquelles les pilules contre les maux de tête n'aident pas comprennent:

  1. Agents crâniens associés aux maladies vasculaires et extravasculaires, aux traumatismes, à l'intoxication.
  2. Les extracrâniens ne dépendent pas des dommages structurels du cerveau, des vaisseaux sanguins des os du crâne et d'autres pathologies. Cela comprend la migraine, les céphalées en grappes et les céphalées de tension..

Migraine

Les attaques de fortes pulsations sont accompagnées ou non d'une aura. La moitié de la tête est touchée, rarement des 2 côtés, des nausées, des vomissements, une photophobie et une peur sonore se rejoignent.

Jusqu'à 79% des cas sont référés à des migraines sans aura..

La période d'aura dure jusqu'à 60 minutes et est combinée avec:

  • léthargie unilatérale dans les membres;
  • violation de la diction;
  • sensation de "chair de poule";
  • engourdissement dans la moitié du corps, visage.

Les provocateurs d'une crise de migraine sont individuels:

  • situations de stress;
  • aliments contenant de la tyramine (produits à base de cacao, fromage, tomates, œufs, autres);
  • famine;
  • dépendance aux conditions météorologiques;
  • manque, excès de sommeil;
  • activité physique accrue;
  • menstruation.

Si vous avez des antécédents de crises migraineuses à part entière avec des troubles oculomoteurs pendant la période de l'aura et avec le fait que le deuxième jour, la tête fait mal et que les pilules n'aident pas, vous devriez consulter un ophtalmologiste. Le médecin pose un diagnostic différentiel avec le syndrome de Tolosa-Hunt.

Maux de tête de cluster

Unilatéral et prononcé, contrairement à la migraine. Les sensations sont localisées dans la zone périobitale ou du temple.

Du côté de la défaite accompagnée de:

  • rougeur des yeux;
  • tombant de la paupière;
  • larmoiement;
  • constriction de la pupille;
  • dégoulinant du nez.

Une série d'attaques par faisceau, répétées jusqu'à 8 fois par jour, est provoquée par:

  • breuvages alcoolisés;
  • hyperventilation des poumons (air des montagnes);
  • maladies (ethmoïdite, tumeur hypophysaire).

Lors de l'attaque initiale, si la tête fait mal et que les pilules n'aident pas, la personne ne sait pas comment il est possible d'arrêter la douleur..

Maux de tête de stress

La combinaison de conditions stressantes (plus souvent chroniques) avec les caractéristiques de la réponse personnelle de l'individu, peut provoquer des céphalées de tension.

Le stress émotionnel est le facteur causal de ce type de douleur..

La céphalalgie se manifeste par des sensations serrées, ternes, pressantes comme un "casque serré". Non accompagné de nausées, de vomissements, de photophobie, se déroule avec une tension dans les muscles de la tête et du cou.

La survenue d'une attaque s'accompagne de problèmes dans les systèmes:

  • sphère émotionnelle (troubles anxieux-dépressifs);
  • psychovégétatif (attaques de panique);
  • cardiovasculaire (hypertension artérielle).

Empoisonnement

La réponse du corps aux éléments d'intoxication qui pénètrent avec la circulation sanguine à travers la barrière hémato-encéphalique est l'apparition de douleur.

La céphalalgie est le principal symptôme en cas d'empoisonnement, le plus prononcé au plus fort de la maladie. Habituellement associé à des symptômes: frissons, faiblesse, nausées, vomissements, fièvre.

L'action de substances toxiques provoque un mal de tête très grave, dans lequel les pilules n'aident pas et n'améliorent pas la condition.

  • aliments;
  • alcoolique;
  • bactérien, viral;
  • chimique;
  • parasite;
  • oncologique.

Maux de tête dus à une surdose médicamenteuse

La surutilisation des analgésiques en vente libre entraîne une douleur (médicamenteuse) abusive. Ce problème médical représente 20% des céphalalgies. La disponibilité en vente libre et l'automédication avec surdosage d'analgésiques annule leurs effets.

Souvent, le mal de tête ne disparaît pas des analgésiques lorsque les médicaments pour le système cardiovasculaire (glycosides) sont arrêtés, ce qui nécessite un arrêt progressif plutôt que brusque.

Symptômes supplémentaires d'un effet négatif sur le système nerveux:

  • hallucinations;
  • délirer;
  • léthargie;
  • diminution de la concentration d'attention;
  • somnolence.

Le dépassement de la dose autorisée du médicament entraîne des complications redoutables: coma, encéphalopathie. Ce sont des conditions mortelles!

Beaucoup ne savent pas quoi faire en cas de surdosage grave, dans ce cas, la tête fait mal et les pilules n'aident pas. Dans cette position, l'automédication peut coûter la vie au patient..

Que faire si les pilules ne fonctionnent pas?

Dans les cas où les pilules ne soulagent pas les maux de tête, un traitement spécifique est nécessaire. Se débarrasser du malaise causé par la céphalalgie médicamenteuse pendant une longue période consiste à annuler le médicament prescrit.

Pour le traitement de différents mécanismes de développement des sensations de douleur, des médicaments d'autres groupes pharmacologiques sont utilisés:

  • antipsychotiques (ont un effet analgésique);
  • antidépresseurs (augmenter le niveau de sérotonine dans le système nerveux central);
  • agonistes alpha-adrénergiques (éliminent l'inflammation neurogène);
  • antihistaminiques (lorsqu'ils sont associés à des réactions allergiques);
  • sédatifs (avec stress émotionnel);
  • somnifères (la douleur disparaît pendant le sommeil).

Après avoir pris des médicaments de thérapie pathogénique ciblée, la santé du patient est rétablie.

Devriez-vous boire des analgésiques?

La manifestation la plus courante des effets secondaires des médicaments sur le système nerveux est l'apparition d'une sensibilité à la douleur dans la tête. Le problème de la société moderne est le développement de la toxicomanie.

Les patients qui ont mal à la tête toute la journée et les pilules n'aident pas, il est nécessaire de suivre un cours de procédures de diagnostic.

Une raison possible pour laquelle les analgésiques n'aident pas avec les maux de tête peut être une perturbation locale de l'innervation vasomotrice..

Si les analgésiques n'aident pas et que votre tête ne vous fait pas beaucoup mal, vous pouvez utiliser des méthodes folkloriques populaires.

Traitement des maux de tête avec des remèdes populaires

Tout le monde a quelques recettes au cas où la tête ferait mal et les pilules n'aideraient pas..

Parmi les recettes populaires sont courantes:

  • des compresses;
  • tisanes;
  • huiles aromatiques sur les parties du corps;
  • feuille de chou sur le front;
  • utilisation de produits apicoles;
  • massage crânien.

Les meilleurs remèdes contre les maux de tête sont les infusions de camomille ou de mélisse. Pour ce faire, prenez 3 cuillères à soupe des herbes sélectionnées et versez un verre d'eau bouillante. Insister 30-40 minutes, boire 2 cuillères à soupe toutes les 2 heures.

Assurez-vous de consulter un médecin

Si l'intensité du mal de tête augmente et que les pilules n'aident pas, c'est une raison de consulter un médecin.

Les méthodes de diagnostic comprennent la recherche:

  • système cardiaque;
  • IRM du cerveau;
  • liquide cérébro-spinal;
  • pression intraocculaire;
  • états de la sphère émotionnelle-volitive.

Le médecin local prescrit le traitement approprié en fonction des résultats obtenus et des consultations de médecins de spécialités spécialisées.

La prévention

Connaissant la nature de l'apparition de la douleur, il suffit qu'une personne exclue les facteurs qui la provoquent.

Avec une étiologie peu claire de la douleur, il est nécessaire:

  • prendre en compte l'intensité, la nature, la localisation, afin que le médecin sélectionne le bon traitement;
  • normaliser la routine quotidienne;
  • alterner des périodes d'activité mentale et physique;
  • n'abusez pas des analgésiques, de l'alcool, du café;
  • suivre un cours de massage, d'acupuncture, d'aromathérapie.

Il existe de nombreux types de céphalalgie, les formes nosologiques indépendantes se prêtent à différents traitements médicamenteux. La fréquence d'apparition est inconnue, car beaucoup ne demandent pas d'aide médicale, ce qui se manifeste par le développement de complications.

Pourquoi des maux de tête abusifs surviennent-ils??

Quelles injections vous devez faire pour soulager rapidement les maux de tête et les migraines?

Soins infirmiers et migraines

Pourquoi la tête fait-elle mal pendant plusieurs jours d'affilée?

Douleur ponctuelle dans la tête à gauche ou à droite: causes et traitement

Que faire avec un mal de tête sévère: causes et médicaments

Les indications

Que faire avec un mal de tête sévère: causes et médicaments

Que faire avec un mal de tête sévère? Tout d'abord, découvrez sa cause et soulagez correctement le syndrome douloureux, puis éliminez la cause qui a provoqué des sensations douloureuses. Des maux de tête sévères et réguliers sont une raison de consulter un médecin.

Figure 1 - La tête peut faire mal pour diverses raisons

Causes de maux de tête sévères

Le plus souvent, une douleur intense dans la tête indique des problèmes de vaisseaux sanguins, qui:

  • rétrécir trop. Les principales raisons de la compression excessive des vaisseaux sanguins sont la privation d'oxygène, le manque de nutriments (ils n'ont pas mangé ni bu pendant une longue période), un tonus veineux faible;
  • en expansion trop. Une maladie dans laquelle les vaisseaux sanguins se dilatent régulièrement est appelée migraine. Ce type de trouble neurologique touche environ 10% de la population..

A la recherche d'un médecin qui soigne les maux de tête, rendez-vous au service de neuropathologie. Dans la plupart des cas, c'est le neuropathologiste qui pose le diagnostic et prescrit le schéma thérapeutique. En cas de douleur dans les sinus maxillaires, le nez ou les oreilles, prenez rendez-vous avec un oto-rhino-laryngologiste. La sinusite, la sinusite, l'otite moyenne, d'autres maladies des organes ORL peuvent également provoquer des sensations douloureuses dans toute la tête.

Figure 2 - Les migraines peuvent être causées par un facteur déclenchant tel que l'odeur ou le goût.

  • de fortes sensations de douleur sont localisées à chaque fois dans la même partie de la tête;
  • avant l'attaque, il y a des changements de goût, de couleur, d'odeur, d'hallucinations (la soi-disant aura);
  • lors d'une attaque, une personne perd complètement sa capacité à travailler pendant 2 à 72 heures;
  • douleur - lancinante;
  • intolérance aux sons, photophobie;
  • vomissements, nausées, troubles neurologiques;
  • la présence d'un facteur déclenchant (par exemple, une crise de migraine peut provoquer une odeur de banane ou de miaulement de chat).

Savoir si vous souffrez de migraine ou non est très simple. Avec la migraine, les crises sont prononcées, entre elles la tête ne fait pas du tout mal. Si la tête fait constamment mal, ce n'est pas une migraine..

Les chercheurs affirment que dans 90% des cas, des sensations douloureuses se développent en raison d'une surcharge des muscles du cou, des yeux, du visage, du front et de diverses parties de la tête. La douleur due à la fatigue musculaire et à la migraine est appelée primaire. Vous pouvez vous en débarrasser en agissant directement sur la cause de l'événement (par exemple, en effectuant un massage du cou, en faisant des exercices oculaires, en buvant un antispasmodique). La localisation des sensations est différente. Parfois, il s'agit d'un mal de tête à la ceinture, dans d'autres cas, toute la tête fait mal, ou une partie de celle-ci (arrière de la tête, tempes).

Les médicaments les plus sûrs «de la tête» sont l'ibuprofène et le paracétamol.

Les maux de tête secondaires se développent en raison de processus pathologiques se produisant dans le cou ou la tête. Ils sont causés, par exemple, par l'ostéochondrose, la dystonie végétative-vasculaire, l'hypertension. La douleur peut être localisée avec des médicaments anesthésiques. Vous devez traiter la maladie sous-jacente, puis la douleur à la tête disparaîtra d'elle-même.

Un mal de tête sévère, dont les pilules n'aident pas à se débarrasser, est une raison sérieuse de consulter un médecin. Cette condition fait partie des signes d'un accident vasculaire cérébral, de troubles neurologiques et nécessite une attention médicale urgente..

Figure 3 - Une douleur intense à la tête est parfois provoquée par des maladies des organes ORL.

Des maux de tête parfois très graves se développent après la prise d'une dose élevée de médicament contre les maux de tête. Ces sensations douloureuses sont appelées abusives. Par conséquent, le principe «plus il y en a, mieux c'est» ne fonctionne pas ici..

Un mal de tête soudain et sévère est le signe d'un accident vasculaire cérébral ou d'une névralgie crânienne. Pour les patients atteints de diabète sucré, d'insuffisance rénale et de cancer, il s'agit d'un signal du développement d'un déséquilibre métabolique..

Figure 4 - Des maux de tête sévères peuvent être un signe de stress ou d'accident vasculaire cérébral

La douleur dans la région de la tête peut être un effet secondaire lors de la prise de médicaments. Si tel est le cas, coordonnez-vous avec votre médecin..

Et des sensations douloureuses guettent les gens pendant une gueule de bois. Voici ce qu'il faut faire si vous avez un terrible mal de tête:

  • 6 heures après le dernier verre, prenez de l'aspirine (peut être remplacé par Picamilon, Mexidol, Pantogam);
  • prendre une douche de contraste;
  • buvez beaucoup d'eau (ce ne sera pas difficile) et des diurétiques (Diacarb, Triamten, Veroshpiron). Il n'est pas nécessaire d'utiliser des diurétiques puissants (par ex. Lasix, furosémide, hypothiazide, oxodoline).

Ne prenez pas Citramon P ou Paracetamol. Ils surchargeront le foie, qui en ce moment fonctionne déjà "à vitesse accrue".

Premiers secours pour les maux de tête

Que faire quand un mal de tête est pris par surprise et qu'il n'y a pas de médicaments sous la main? La première étape consiste à se retirer, à s'allonger, à assombrir la pièce, à étouffer les sons, à éliminer tous les facteurs gênants (surtout si vous ressentez l'approche d'une crise de migraine). Des exercices oculaires relaxants aideront à soulager les douleurs causées par le vasospasme. Avec un spasme des vaisseaux sanguins, vous pouvez prendre une douche chaude, avec leur expansion excessive - une douche fraîche. Aller au bain est dangereux - il y a une forte probabilité de se sentir mal.

Figure 5 - Lorsque vous avez mal à la tête, essayez de vous allonger

Une douche de contraste ne doit pas être prise. Les changements de température provoquent une contraction et une expansion alternées des vaisseaux. Si le problème est causé par un spasme ou une vasodilatation excessive, cela augmentera inévitablement les sensations douloureuses..

Si possible, faites un léger massage de la tête. Essayez de ne pas surcharger le corps ce jour-là - ne mangez pas trop, excluez l'alcool et l'activité physique. Dans certains cas, ces mesures aident à soulager le début d'une crise ou à utiliser des médicaments plus légers. Une correction en douceur du régime alimentaire et une activité physique légère (les promenades ordinaires au grand air conviennent à l'avenir) aideront à éviter les crises ou à réduire considérablement leur douleur.

Figure 6 - Une bouillotte avec de la glace aidera à soulager la condition lors d'une crise de migraine

Que boire pour les maux de tête chez les femmes enceintes?

Comme vous le savez, les femmes enceintes ne peuvent pas tout faire - et tolérer les sensations douloureuses et prendre des médicaments contre elles. Cependant, une issue peut être trouvée. Habituellement, une modification de l'équilibre hormonal et une augmentation du volume sanguin, ce qui est inhabituel pour le corps, provoquent un mal de tête. Si la femme enceinte prend du poids rapidement, des problèmes s'ajoutent. Ceux qui savent exactement pourquoi la tête fait mal peuvent prendre No-shpa, Paracetamol, Citramon. Si les sensations sont apparues pour la première fois ou semblent suspectes, passez de toute urgence un examen chez un spécialiste.

Les femmes enceintes sont contre-indiquées:

  • médicaments à base de tryptamine - Amigrenin, Antimigren;
  • Nurofen, Aspirine, Propranolol, Ergotamine. Ces médicaments peuvent provoquer des saignements, une naissance prématurée et perturber le développement du fœtus..

Figure 7 - Que boire «de la tête» pour les femmes enceintes, le médecin conseillera.

Que prendre pour un mal de tête?

Figure 8 - Pour choisir le bon médicament, vous devez trouver la cause du mal de tête.

Que pouvez-vous boire pour un mal de tête:

  • Pour toutes sensations douloureuses dans la tête, le cou, température élevée - Ibuprofène, Nurofen, Burana, Mig, Faspik. Leur principe actif est considéré comme le plus sûr en termes de rapport bénéfice / effets secondaires..
  • Pour neutraliser les douleurs légères à modérées, qui apparaissent rarement, - Panadol, Paracetamol, Calpol, Askofen-P, Kofitsil, Citramon, Tempalgin, Sedalgin. Les médicaments sont interdits en cas de dysfonctionnement hépatique et après avoir bu de l'alcool, ainsi que d'autres médicaments métabolisés dans le foie.
  • L'acide acétylsalicylique aidera à soulager les sensations douloureuses causées par l'inflammation.
  • Pour les douleurs intenses - Migrenol (une combinaison de paracétamol et de diphenhydramine). Provoque de la somnolence, il est donc préférable de le boire avant le coucher et ne doit pas être pris si vous devez conduire.

Figure 9 - Si vous avez tendance à avoir des maux de tête, gardez toujours «votre» médicament dans votre poche ou votre sac

  • Si les maux de tête sont extrêmement sévères et que vous ne savez pas quoi faire (les médicaments conventionnels n'aident pas), - Pentalgin, Piralgin, Sedal, Sedalgin. Ce sont de puissants médicaments combinés qui contiennent même du phénobarbital. Utilisez-les en dernier recours, de préférence sur recommandation d'un spécialiste. Ils provoquent de la somnolence, donnent des résultats positifs aux tests de dopage, il est donc interdit aux conducteurs et aux athlètes de les boire.
  • Lorsque le mal de tête persiste et s'accompagne de fièvre - Analgin, Baralgin. Les médicaments aident également aux maux de dents. L'ingrédient actif - le métamizole sodique - réduit la production de leucocytes, donc ces médicaments doivent être pris avec une extrême prudence.
  • Sensations douloureuses dans la région de la tête causées par un vasospasme - Bral, Trigan-D, Maksigan, Novigan, Spazmalgon, Spazgan, Revalgin. Ces médicaments aident également à soulager la douleur mensuelle des femmes. Il n'est pas souhaitable de les boire à jeun..
  • Pour les maux de tête accompagnés d'une toux (par exemple, lors d'infections respiratoires aiguës), Solpadein et Kaffetin aident. Ces médicaments ne sont prescrits qu'aux adultes. Vous pouvez boire jusqu'à 6 comprimés par jour.
  • Lorsque la tête fait mal sous pression réduite - Migrenol, Panadol, Solpadein Fast, Askofen, Kofitsil, Citramon, Tempalgin. Ces médicaments contiennent de la caféine, par conséquent, sont contre-indiqués pour les patients hypertendus..
  • Lorsque vous avez mal à la tête et que les médicaments conventionnels ne fonctionnent pas, vous pouvez boire Next, Brustan ou Ibuklin - une combinaison d'ibuprofène et de paracétamol.

Si vous conduisez une voiture, évitez les médicaments contenant du phénobarbital et de la codéine. La présence de ces substances dans le sang lors d'un accident est considérée comme un état d'intoxication médicamenteuse. Pour qu'ils soient complètement éliminés du corps, vous devez attendre 72 heures.

Figure 10 - Pour connaître la cause des maux de tête, passez l'examen

Alors maintenant, vous savez quoi faire avec des maux de tête d'origines diverses. Si vous n'êtes pas encore allé chez un médecin, assurez-vous de le consulter. Il est probable que des sensations douloureuses signalent l'apparition de dysfonctionnements dans le corps qui peuvent se transformer en un problème grave. Acceptez le temps et ne tombez pas malade!

Le mal de tête ne disparaît pas: que faire?

Plus de quatre-vingts pour cent des personnes subissent des crises de maux de tête récurrentes, quels que soient leur âge, leur sexe ou d'autres caractéristiques. Se reposer ou prendre un analgésique suffit à soulager les symptômes. Cependant, dans certains cas, de telles activités peuvent ne pas apporter l'effet souhaité et l'attaque dure plusieurs jours..

Un mal de tête prolongé entraîne non seulement une détérioration du bien-être général, mais réduit également considérablement la capacité de travailler. Que faire si la tête ne part pas pendant plusieurs jours et lorsqu'une consultation spécialisée est nécessaire, plus loin dans le texte.

Causes de la douleur prolongée

Pour effectuer des mesures visant à soulager le syndrome douloureux, lorsque le mal de tête ne disparaît pas longtemps, on ne peut pas se passer de déterminer avec précision la cause de l'attaque.

En fonction des facteurs provoquants, les variations suivantes des raisons sont distinguées:

Malgré la variété des facteurs provoquants, les causes les plus courantes de maux de tête à long terme comprennent la céphalée de tension, la migraine et les intoxications alimentaires, les stupéfiants, y compris l'alcool et les drogues..

Ce qui est interdit?

Un mal de tête prolongé est une condition fatigante qui épuise le corps humain à la fois physiquement et émotionnellement.

De nombreuses personnes, pour éliminer le syndrome douloureux, recourent à des méthodes qui non seulement ne fonctionnent pas, mais qui peuvent également aggraver considérablement le bien-être général et l'évolution de la maladie..

Ce qu'il ne faut pas faire pour un mal de tête prolongé:

  • La céphalalgie n'est pas recommandée. Un comprimé anesthésique pris par une personne au tout début d'une crise est plus susceptible de soulager un mal de tête que le même médicament après quelques heures de souffrance. La céphalalgie à long terme est un stress important pour le corps, entraînant de l'anxiété et d'autres symptômes d'un état dépressif.
  • N'abusez pas non plus des analgésiques. La prise incontrôlée de médicaments peut aggraver considérablement le bien-être, en particulier en raison d'une surdose de médicaments incompatibles les uns avec les autres.
  • Il est interdit de «noyer» une crise de mal de tête avec des boissons alcoolisées. Cette méthode ne peut distraire du problème que pendant une courte période, mais après un certain temps, la douleur reviendra et deviendra plus intense qu'elle ne l'était à l'origine..
  • Il n'est pas recommandé d'essayer d'arrêter une crise de mal de tête par des changements brusques de température: visite du sauna, bains, aspersion froide et nage dans le trou de glace.

Premiers secours

Les maux de tête sont un phénomène courant qui, comme toute autre affection, nécessite des premiers soins. Si vous avez un mal de tête sévère, vous devez recourir à l'algorithme suivant:

  • Prenez une position horizontale. La douleur peut souvent provoquer des étourdissements et même des évanouissements.
  • Offrez un accès gratuit à l'air frais en ouvrant une fenêtre.
  • Libérez-vous des vêtements embarrassants (enlevez un foulard, une cravate, détachez les boutons supérieurs d'un chemisier ou d'une chemise).
  • Boire de l'eau fraîche et propre.
  • Mesurez vos lectures de tension artérielle. Lorsqu'ils augmentent, si une personne est sujette à l'hypertension, il est nécessaire de lui proposer un médicament préalablement prescrit. Dans le cas où l'hypertension est découverte pour la première fois, prenez l'un des antispasmodiques. En cas d'hypotension - prendre un médicament prescrit par un médecin, ou boire du café, du thé noir fort.
  • L'une des raisons d'un mal de tête pendant une longue période peut être l'empoisonnement causé à la fois par la nourriture et les médicaments. Dans ce cas, la prise d'adsorbants, la consommation de liquides, la mise en place d'un lavement, le lavage de l'estomac devraient aider.
  • Si vous avez une crise de maux de tête, vous ne devez pas négliger le repos ordinaire. L'une des méthodes les plus efficaces pour faire face à un phénomène tel que la migraine est un sommeil complet, dans le silence et l'obscurité, pendant au moins dix heures..

Les premiers secours dépendent avant tout du principal facteur provoquant. Un traitement ultérieur, à condition que le mal de tête ne disparaisse pas pendant plusieurs jours, doit être effectué conformément aux recommandations du médecin traitant.

Remèdes populaires

Lorsque la tête fait mal pendant plusieurs jours, alors, en combinaison avec les premiers soins, vous pouvez recourir à la médecine traditionnelle éprouvée:

  • L'utilisation de décoctions à base d'herbes médicinales: origan, camomille, menthe poivrée, thé d'ivan, mélisse - avec l'ajout de citron et de miel.
  • Aromathérapie aux huiles de lavande, menthe, laurier, valériane, citron, théier.
  • Applications de feuilles de chou frais.
  • Infusion de trèfle des prés, préparée dans la proportion: une cuillère à soupe de couleur pour deux cents millilitres d'eau bouillante. Réception trois fois par jour, cent millilitres.
  • Randonnée au grand air.
  • Le jus de cassis aidera à éliminer les maux de tête sévères. Il est recommandé de boire cinquante millilitres, trois fois par jour..

En l'absence de pathologies graves, les méthodes ci-dessus vous permettent d'arrêter rapidement et efficacement une attaque de mal de tête d'intensité variable.

L'aide du médecin

Dans la plupart des cas, l'utilisation des mesures ci-dessus vous permet d'éliminer complètement le syndrome désagréable et de revenir au rythme de vie précédent. Mais que se passe-t-il si la douleur ne disparaît pas et que chaque nouveau jour ne fait que s'intensifier, aggravant l'état physique et psycho-émotionnel général? Dans ce cas, il est recommandé de consulter un médecin..

Les principales indications nécessitant l'avis d'un spécialiste sont les suivantes:

Le diagnostic complet comprend les activités suivantes:

  • Inspection.
  • Imagerie par résonance magnétique du cerveau.
  • Tomodensitométrie du cerveau.
  • Examen échographique des vaisseaux du cou et du cerveau.
  • Analyses de laboratoire d'urine et de sang.
  • Conseils d'experts supplémentaires.

Un des points clés dans le diagnostic des maux de tête est un historique complet. Une description claire des caractéristiques de l'apparition d'une crise, de la nature du syndrome douloureux, des manifestations concomitantes, de la localisation et de l'irradiation de la douleur permettra de choisir les bonnes mesures diagnostiques et de prescrire un traitement médicamenteux et non médicamenteux complémentaire.

Traitement des maux de tête

Si la tête fait mal pendant une longue période et que les méthodes populaires disponibles à la maison n'apportent pas de soulagement, il est recommandé de consulter un spécialiste pour obtenir des recommandations sur la façon de soulager la douleur..

Le traitement de la céphalalgie comprend à la fois un traitement non médicamenteux et un traitement médicamenteux. Le premier comprend les méthodes suivantes:

Le traitement médicamenteux est effectué exclusivement sous surveillance médicale et peut inclure la prise de tels médicaments:

  • Médicaments qui soulagent les tensions musculaires excessives.
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  • Les antidépresseurs.

Un grand nombre de méthodes traditionnelles, de remèdes non médicamenteux et de médicaments puissants sont destinés à lutter contre un phénomène aussi courant qu'une crise de maux de tête. L'absence de résultats positifs de leur utilisation, ainsi qu'une forte détérioration de l'état général, est une indication pour une référence immédiate à un spécialiste. Des diagnostics complets et un traitement rapide et compétent élimineront le syndrome douloureux désagréable et empêcheront le développement de conséquences graves.

Le mal de tête ne disparaît pas pendant plusieurs jours

Un symptôme tel qu'un mal de tête peut servir de signal d'action, ou plutôt d'un examen médical immédiat. En particulier, un mal de tête persistant peut être le signe d'un certain nombre de maladies graves, du rhume le plus courant à l'oncologie..

Par conséquent, vous ne devez pas retarder le voyage à la clinique. Il est toujours important de se rappeler que plus tôt la cause d'un symptôme négatif est identifiée, plus il sera facile et rapide de s'en débarrasser..

Causes des maux de tête prolongés

Quelle peut être la raison d'un mal de tête persistant qui tourmente plusieurs jours de suite? Malheureusement, leur spectre est extrêmement large et diversifié..

  • Tout d'abord, c'est une migraine. Tout d'abord, cette maladie touche la partie féminine de la population mondiale de plus de 30 ans. La migraine est la plus prolongée et la plus difficile à traiter.
  • La tension musculaire peut également être un facteur causal de maux de tête à long terme. Cette douleur est classée comme une douleur de «tension».
  • Des maladies telles que l'encéphalite et la méningite peuvent également provoquer des maux de tête prolongés, et au début du développement de ces maladies, c'est un mal de tête long et douloureux qui est souvent le seul symptôme..
  • Un traumatisme crânien provoque certainement un syndrome douloureux à long terme.
  • Les maladies de nature vasculaire sont une autre cause assez courante de maux de tête, et il est difficile de traiter et de soulager l'intensité.
  • Une pression intracrânienne élevée ou basse entraîne également des maux de tête pendant plusieurs jours.

"Premiers secours" pour les maux de tête

Il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin pour des maux de tête nouveaux et inaperçus auparavant. Lorsque, avec un mal de tête, un tableau clinique se développe avec un essoufflement, des vomissements, une faiblesse générale du corps. Et dans les cas où le mal de tête après l'utilisation d'agents thérapeutiques non seulement ne disparaît pas, mais s'intensifie.

La douleur dans la tête le matin, qui se dissipe le soir, est également considérée comme un mauvais signe..

Consulter un médecin dans tous ces cas devrait être rapide. À son tour, un médecin spécialiste (thérapeute ou neuropathologiste) prescrira une imagerie par résonance magnétique obligatoire de la tête, une mesure de la pression intracrânienne, une tomodensitométrie. Et si une maladie a commencé à se développer dans le corps, en particulier dans le cerveau, ces méthodes de diagnostic permettront de l'identifier en temps opportun et d'arrêter son développement, tout en évitant de compliquer son évolution et le traitement des maladies concomitantes..

Avec l'augmentation de la pression artérielle dans les vaisseaux (cela peut être détecté en la mesurant à la maison à l'aide d'un tonomètre), les premiers soins au patient seront l'apport de fonds du groupe des antispasmodiques (pour soulager les spasmes vasculaires, qui surviennent avec l'hypertension ou l'hypotension).

Vous pouvez également faire un bain de pieds chaud pour soulager les crampes. Cela aidera le sang à sortir du cerveau et soulagera la douleur..

Avec une infection à adénovirus (qui peut être suspectée par la présence d'autres signes - toux, écoulement nasal, mal de gorge, fièvre), pour soulager l'intensité du syndrome douloureux de la tête, il suffira de prendre une pilule d'analgine ou autre anesthésique.

Types de maux de tête

Il existe plusieurs types de maux de tête dans la pratique médicale. Les médecins distinguent une douleur de type névralgique, une céphalée vasculaire et une céphalée de «tension» avec une augmentation du tonus musculaire (en particulier dans la colonne cervicale).

Chacun de ces types de douleur est individuel. La durée du syndrome douloureux dépend également directement du type.

Le syndrome douloureux le plus prolongé est observé avec un type de douleur vasculaire, lorsque les parois des vaisseaux du cerveau sont étirées, rétrécies, spasmodiques, arrêtées par des caillots sanguins, etc. Cela peut se produire avec l'hypertension, l'hypotension et lorsque la douleur est de nature migraineuse..

Une telle douleur dans la tête se manifeste généralement avec des nausées, une légère pâleur, des étourdissements et des yeux troubles.

Le traitement est prescrit dans ces cas uniquement par un médecin spécialiste. Cela, le traitement, sera à long terme. En général, toutes les maladies de type vasculaire sont difficiles à traiter et le traitement dure donc toujours au moins 2-3 mois.

Les maux de tête dus à la tension musculaire de la colonne cervicale sont généralement observés chez les personnes dont le travail «force» à être dans une position assise, ainsi que chez celles qui mènent une vie sédentaire. Le manque d'oxygène en même temps provoque un mal de tête, qui peut durer plusieurs jours d'affilée. Mais, en marchant au grand air, quelques exercices physiques aideront à se débarrasser de cette douleur en quelques heures.

Migraine: causes et traitement

Lorsqu'un mal de tête survient pendant 2 à 3 jours consécutifs, une migraine est généralement diagnostiquée. Les caractéristiques distinctives de ce syndrome sont la localisation de la douleur dans un côté de la tête et son caractère pulsatoire..

L'activité physique pour les migraines est contre-indiquée, car elles provoquent une augmentation de l'intensité de la pulsation de la douleur dans les tempes et les yeux. Une promenade au grand air n'aide pas non plus..

Les migraines sont plus fréquentes chez les femmes que chez les hommes. Cela est dû aux caractéristiques hormonales du corps féminin. Les pilules contraceptives peuvent aggraver la situation car elles affectent le cycle menstruel et les migraines sont souvent directement liées au cycle. Provoque une crise de migraine et une situation stressante. Les spasmolytiques, les analgésiques, l'activité physique et même l'air frais, en général, tout ce qui aide avec de nombreux autres types de maux de tête, dans les cas de migraines, est absolument inutile et inefficace.

Dans ce cas, il est possible de réduire l'intensité du syndrome à l'aide de médicaments du groupe triptan, en réduisant la luminosité de la lumière, du bruit et d'un bon repos et du sommeil. Dans certains cas de crise de migraine, un bandeau serré peut aider à soulager la douleur pendant un certain temps. Mais il est conseillé de prendre le tissu de coton, pas de laine, et non de synthétique.

Néoplasmes dans le cerveau

Les tumeurs qui se forment dans le cerveau entraînent également une douleur intense et prolongée dans la tête..

Habituellement, cette douleur au début de la maladie n'est pas très sévère. Et souvent, la patiente ne lui accorde même pas une attention particulière. Mais avec le temps, le syndrome s'intensifie, la douleur commence à tourmenter de plus en plus, et les périodes de rémission se raccourcissent, contrairement aux accès de douleur.

Et dans ce cas, la détection rapide de la tumeur dépend de la qualité et des qualifications des techniques de diagnostic. IRM, TDM, radiographie avec contraste - ce sont les principales méthodes qui permettent à un médecin spécialiste de reconnaître le début de la formation de tumeurs à temps et d'arrêter ce processus.

Inflammation dans le cerveau

Divers processus inflammatoires, qui peuvent également affecter le cerveau, entraînent également des maux de tête prolongés. C'est la différence entre des maladies telles que l'encéphalite et la méningite. Le principal symptôme de ces maladies est un mal de tête intense et prolongé qui ne répond pas aux effets des analgésiques. Et l'utilisation régulière d'analgésiques provoque un syndrome secondaire.

Et dans ces situations, seul un examen dans un établissement médical est requis, avec l'aide de médecins spécialistes qualifiés. Il est impossible de guérir l'inflammation du cerveau sans intervention médicale, prescriptions et traitement. Au contraire, la méningite et l'encéphalite sont des maladies qui, sans traitement approprié, entraînent rapidement la mort..

Ce qu'il ne faut pas faire

Pour les maux de tête, il existe plusieurs directives sur ce qu'il ne faut pas faire. Ceux-ci inclus:

  • Boire de l'alcool à n'importe quelle dose, même la plus petite.
  • Surdosage d'analgésiques (ne pas augmenter la dose si après un ou deux comprimés la tête n'est pas partie, sinon cela peut grandement aggraver la situation).
  • Réchauffeurs de glace. En aucun cas, vous ne devez appliquer le froid sans connaître exactement la cause de la douleur. Sinon, avec une inflammation du cerveau ou un vasospasme, cela aggravera la situation..
  • Fumeur. La fumée de cigarette ne fera que provoquer une augmentation de la douleur et des étourdissements.

Traitement de la céphalalgie

Un mal de tête indique que des processus négatifs ont lieu dans le corps. Et si le syndrome ne répond pas au traitement et s'affaiblit en quelques jours, vous ne pouvez pas vous passer de l'aide d'un spécialiste qualifié. Le médecin prescrira, après un examen et un diagnostic appropriés, une série de mesures thérapeutiques pouvant inclure:

  1. Physiothérapie.
  2. Thérapie manuelle.
  3. Physiothérapie.
  4. Compresses.
  5. Massage professionnel.
  6. Thérapie médicamenteuse.
  7. Acupuncture.

Tout cela dépendra du diagnostic. Mais dans tous les cas, la thérapie sera complexe et pas courte. Vous devez être prêt pour cela.

Méthodes de médecine traditionnelle

Les recettes populaires pour les maux de tête ne peuvent être utilisées qu'après un examen médical et sans identifier les maladies dangereuses.

Étant donné que l'objectif principal dans ce cas est de détendre et de soulager les spasmes, de calmer le système nerveux et d'améliorer la circulation sanguine dans le cerveau, les recettes suivantes peuvent être utilisées:

  1. Prenez un bain d'eau tiède, ajoutez et dissolvez un verre de sel de mer, 15 à 20 gouttes d'huile essentielle de lavande. Allongez-vous dans un tel bain pendant environ une demi-heure. Ensuite, prenez une douche de contraste.
  2. Avec des maux de tête avant les saignements mensuels, vous pouvez appliquer des gousses d'ail sur les tempes, les frotter légèrement sur la région temporale (vous devez garder l'ail sur la tempe pendant 10 minutes au maximum pour ne pas provoquer une brûlure intense de la peau dans cette zone).
  3. Un léger auto-massage des zones temporales et frontales peut être efficace.
  4. Le potassium dans le jus de chou aide à lutter contre le vasospasme. Il suffit d'écraser une feuille de chou blanc avant que le jus ne soit libéré et de l'appliquer sur les tempes ou sur le front.
  5. Il aide à soulager un mal de tête qui dure trois jours ou plus de jus de cassis, que vous devez boire 0,5 tasse trois fois par jour.

Mode de vie sain

La principale prévention de tout type de mal de tête est de maintenir un mode de vie sain. Mouvement, activité physique modérée et faisable, alimentation saine, saturation en oxygène - tout cela en combinaison apporte de bons «fruits» pour le corps, renforce le système immunitaire, prévient de nombreuses maladies, améliore la qualité de vie et la prolonge considérablement. Mais le travail sédentaire, les ordinateurs, les télévisions, la restauration rapide sont ces facteurs néfastes qui entraînent de nombreux problèmes, y compris des maux de tête longs et intenses..

Et si le mal de tête a déjà commencé et persiste pendant plus de 2 jours consécutifs, ne tardez pas - vous devez aller chez le médecin, subir un examen diagnostique et éliminer les problèmes identifiés. Plus tôt vous commencerez à faire cela, plus le processus de guérison sera rapide et efficace. Avec l'identification rapide du facteur problématique causant des maux de tête prolongés, son élimination dans la plupart des cas se termine positivement.

10 causes de maux de tête: pourquoi vous avez mal à la tête?

Traitement des maux de tête: massage et exercice à domicile

Ilya Burlakovsky médecin, biohacker, auteur de la méthode de déblocage de l'articulation atlanto-axiale

Même le plus petit mal de tête gâche considérablement la qualité de vie. Que dire de la douleur qui ne permet pas de travailler pleinement, d'effectuer des activités ménagères, ou même simplement de sortir du lit. Si vous êtes fatigué de prendre des pilules «de la tête», il est temps de comprendre les causes du mal de tête et, peut-être, de vous aider vous-même - à l'aide de massages et d'exercices.

Pour une personne moderne, un mal de tête est devenu une situation de routine pour laquelle il ne sert à rien de perdre du temps et il est plus facile de laver l'inconfort avec des pilules. En fait, comme toute douleur, un mal de tête signale des problèmes dans le corps - il est primaire et secondaire lorsqu'il accompagne une autre maladie..

Il y a beaucoup plus de raisons de maux de tête que celles dont nous parlerons. Pour poser un diagnostic précis, vous devez comprendre l'emplacement, la nature, la durée de la douleur, être testé et examiné par un médecin. Pour certains types de maux de tête, vous pouvez vous aider: nous proposons des exercices efficaces qui vous aideront à vous entraîner régulièrement.

Alors découvrons pourquoi tu as mal à la tête?

Céphalée de tension

Une douleur sourde et monotone couvre la tête des deux côtés, comme un cerceau. Si cette douleur vous hante plus de 15 jours par mois, elle est déjà considérée comme chronique. "Casque névrotique" - ce type de mal de tête est également appelé - dépasse plus souvent les personnes qui souffrent souvent de stress, de stress émotionnel et de surmenage.

Les muscles du cou tendus pendant une longue période provoquent également cette douleur, de sorte que les employés de bureau qui sont assis devant l'ordinateur et au téléphone toute la journée portent toujours Citramon avec eux. À propos, avec une utilisation fréquente, les analgésiques provoqueront un mal de tête abusif, vous saviez?

Que faire? Préparez du thé à la camomille, jouez de la musique apaisante, remplissez la pièce de parfums agréables, respirez profondément et essayez ces exercices.

  1. Ouvrez vos paumes, appuyez sur vos tempes du bout des doigts. Masser par petits mouvements circulaires.
  1. Arrondissez la paume en forme de crabe. Saisissez les tempes et les lobes frontaux du crâne avec vos doigts. Masser avec une légère pression.
  1. Saisissez les tempes avec une paume ouverte et appuyez pour changer l'intensité.

Dystonie végéto-vasculaire

La douleur palpite dans les tempes, l'état général est cassé, le visage semble enflé, comme si vous aviez bu toute la nuit. La douleur peut couvrir deux parties de la tête à la fois, irradiant vers l'arrière de la tête, le front, les tempes, les globes oculaires. Le plus souvent, la tête avec VSD fait mal le matin ou la nuit.

Souvent, une telle douleur dépasse au moment d'un changement de temps, chez les femmes, elle est interconnectée avec le cycle menstruel. Peut-être que vos vaisseaux sont spasmodiques ou que votre tension artérielle augmente brusquement - avec VSD, le mal de tête est secondaire et sert le plus souvent de signe d'un dysfonctionnement du système nerveux central et autonome.

Que faire? Éliminez la caféine de votre alimentation, allez nager, appliquez une compresse humide et apprenez les procédures complexes.

  1. Avec les coussinets des doigts tendus, appuyez avec des mouvements horizontaux sur les muscles du cou au niveau de la racine des cheveux
  1. Connectez votre index et votre majeur. Massez par le bas avec de courts mouvements circulaires au point où les os du crâne commencent à se sentir. Pour le trouver, inclinez la tête en arrière - il sera quelque part sur la ligne de pliage.
  1. Connectez votre index et votre majeur. Massez par le haut avec de courts mouvements circulaires au point où les os du crâne commencent à se sentir. Pour le trouver, inclinez la tête en arrière - il sera quelque part sur la ligne de pliage.
  1. Placez vos doigts sur les muscles du cou qui encerclent la ligne de la colonne vertébrale. Appuyez du bout des doigts avec un mouvement de préhension, variant l'intensité.

Ostéochondrose de la colonne cervicale

Le mal de tête avec ostéochondrose vient soudainement à l'arrière de la tête, puis se propage à tout le crâne. Les symptômes d'accompagnement typiques sont un engourdissement et des picotements dans les doigts, des étourdissements, une détérioration des organes sensoriels, des spasmes palpables dans le cou. Dans le processus de maladies de la colonne cervicale, la circulation sanguine est perturbée, les nerfs et les artères sont pincés en raison du déplacement des vertèbres.

Pour 90% des propriétaires de téléphones et de gadgets, le libellé «smartphone» cou est pertinent, car à la fin de la journée de travail, les spasmes de la colonne cervicale avec ce mode de vie sont tout simplement inévitables.


Montage d'Atlanta avec un stylet médical

Que faire? L'amélioration de toute la colonne vertébrale est la seule option correcte pour le traitement de l'ostéochondrose. Commencez par visiter un chiropraticien qui peut corriger la première vertèbre cervicale (atlas), ou au moins s'étirer le matin.

Crise de migraine

Cette maladie ne laisse tout simplement aucune chance à une vie épanouie. Les jours de crises de migraine, une personne est absolument handicapée, car la douleur insupportable strictement dans la moitié de la tête renverse littéralement. Il s'agit souvent d'une maladie héréditaire, plus typique chez les femmes. Les médecins associent cette pathologie à une altération du métabolisme de la sérotonine - une substance impliquée dans la transmission de l'influx nerveux.

Une crise de migraine dure de 4 heures à 3 jours, elle peut être prédite par des signes typiques - des éclairs brillants commencent à sauter devant les yeux, le champ de vision se rétrécit et s'assombrit, l'image double.

Le traitement de la migraine est strictement prescrit par le médecin, aucune auto-médication n'aidera ici, car différents médicaments sont utilisés à différents stades de la migraine.

Que faire? Dès que vous commencez à ressentir les symptômes imminents, prévoyez du temps à l'avance pour attendre la fin de la tempête - éclairage modéré, repos au lit, bain chaud. Conçu de manière fiable pour aider au massage dur des doigts, de l'arrière de la tête et des pilules.

  1. Avec le poing de votre main gauche, saisissez le poing de votre droite. Placez votre pouce droit sur le dessus. Serrez bien vos poings ensemble pendant une minute, puis changez de main.
  1. Avec l'index et le pouce, serrez le muscle qui ajoute le pouce de l'autre main. Alterner les paumes.
  1. Utilisez votre pouce et votre index pour masser le bout des doigts de votre autre main. N'hésitez pas à changer de main et de pression.
  1. Avec tous les doigts de la main (sauf le pouce), saisissez les doigts de l'autre main, formant un demi-poing. Les pouces des deux mains sont pressés contre la paume. Appuyez avec des mouvements pulsés.
  1. Tirez les doigts vers l'arrière, à l'exception du pouce, en étirant les muscles du poignet jusqu'à ce que cela devienne douloureux. Changer de main.
  1. Mettez le majeur derrière l'annulaire, tirez en arrière. Changer de main.
  1. Avec votre pouce et votre index, massez les phalanges moyennes des doigts de l'autre main. N'hésitez pas à changer de main et de pression.
  1. Tirez vos doigts en arrière à tour de rôle. Maintenez l'étirement légèrement au point de tension inférieur. Changez de main comme vous vous sentez.
  1. Massez les phalanges inférieures des doigts de l'autre main avec le pouce et l'index. N'hésitez pas à changer de main et de pression.
  1. Utilisez votre pouce et votre index pour masser le point central de la paume de votre autre main. N'hésitez pas à changer de main et de pression.

Augmentation de la pression intracrânienne

Des douleurs de pression et d'éclatement sont souvent observées après la naissance ou une lésion cérébrale traumatique. Sans expérience, il peut être confondu avec une crise de migraine - également une intolérance à la lumière vive, des nausées, une vision floue.

En raison de la pression accrue à l'intérieur du crâne, la douleur est très forte sur toute la surface de la tête, irradiant parfois vers la zone autour des yeux. La douleur due à l'ICP s'accumule progressivement, pas du jour au lendemain. Rattrape le plus souvent le matin, accompagné de vomissements, œdème, diminution de la libido.

Que faire? L'électrophorèse et l'acupuncture doivent être effectuées par un spécialiste qualifié, et vous pouvez vous aider à la maison avec des exercices simples: la tête s'incline de haut en bas, à droite et à gauche.

Maladie virale ou bactérienne

Le mal de tête dans ce cas est un symptôme secondaire, et l'intensité varie d'une douleur lente dans les ARVI à une douleur aiguë et pulsatile dans la méningite. Le dernier exemple, d'ailleurs, est une raison d'hospitalisation urgente.

Dans les cas bénins, la tête disparaît rapidement lorsque vous récupérez ou prenez des antipyrétiques. Si vous attrapez une infection, en plus des maux de tête, il y aura de la fièvre et des frissons - le corps se bat de toutes ses forces contre les «envahisseurs» étrangers.

Des maux de tête accompagnés de symptômes neurologiques accompagnent la menningite, la pneumonie, le paludisme et la typhoïde.

Que faire? L'exercice pour se débarrasser d'un tel mal de tête ne fonctionnera pas, il est nécessaire de traiter la maladie primaire.

Inflammation des sinus

Les maux de tête causés par une inflammation dans la région des sinus s'accompagnent d'une congestion nasale et d'un écoulement nasal. Il est profond et constant, selon les sentiments du patient, se situe dans la région maxillaire, paranasale ou paranasale. Gonflement du visage, crampes sur le front et les pommettes, avec des mouvements brusques, le mal de tête s'intensifie - ce sont tous des signes d'inflammation des sinus.

Les maux de tête sinusaux disparaissent avec la maladie sous-jacente - allergie, infection ou néoplasme.

Que faire? Pour un diagnostic précis, ainsi qu'une méthode de traitement - consultez un médecin.

La névralgie du trijumeau

Vous reconnaissez cette douleur comme un éclair court mais atroce qui se produit tout d'un coup n'importe où sur le visage. L'intervalle d'attaque est de 10 secondes à 2 minutes, et aucune pilule n'aidera - il vous suffit d'attendre. Les muscles du visage peuvent se contracter de manière convulsive et incontrôlable, et les points douloureux peuvent migrer d'attaque en attaque.

C'est ainsi que le nerf trijumeau est affecté par des caries, une stomatite et même une malocclusion. Personne n'est à l'abri de telles attaques. La douleur va du bas de la mâchoire, dans le cou et le menton, si la branche de la mâchoire inférieure est touchée et si elle irradie vers le nez, la mâchoire supérieure l'est également..

La douleur la plus intense survient lorsque le contour des yeux est également impliqué, ainsi que les tempes, le front et les sourcils.

Que faire? Allez chez le médecin de toute urgence, car les causes de la maladie peuvent être très différentes - maladies dentaires, métabolisme compromis, anévrismes cérébraux, etc..

Mal de tête en grappe

C'est la douleur même qui rend les gens prêts à se suicider - c'est tellement insupportablement douloureux. On dirait le processus de perçage de l'œil de l'intérieur. La douleur en grappes est concentrée en un seul point du visage, le plus souvent le front ou les yeux. Elle s'accompagne d'une rougeur des yeux, d'une congestion nasale, d'une transpiration accrue. Les attaques de 15 minutes à 2 heures se produisent en série - 2 à 3 fois par jour pendant des semaines ou des mois, puis reculent pendant plusieurs années. Les exacerbations se produisent en demi-saison et, selon les statistiques, les hommes sont plus susceptibles de souffrir.

Que faire? Menez un mode de vie sain, suivez une thérapie comportementale et prenez des pilules après en avoir parlé avec votre médecin.

Aiguille de caféine

Nous avons déjà évoqué le mal de tête abusif, qui survient lorsque les pilules habituelles sont abandonnées. La même chose arrive au corps lorsque vous renoncez à toute autre «drogue» - café, soda ou thé. Le corps réagit à un refus brutal d'un tel dopage avec des maux de tête lancinants dans les zones temporales, une faiblesse, une irritation, une distraction, de l'anxiété, de la peur, des troubles du sommeil et des nausées.

Que faire? Essayez la phytothérapie et la kinésiothérapie avec une alimentation équilibrée avec l'élimination des aliments nocifs..

Pour des questions médicales, assurez-vous de consulter un médecin à l'avance