Principal > Hématome

Angiospasme des vaisseaux cérébraux

L'angiospasme des vaisseaux cérébraux est une maladie caractérisée par un rétrécissement des vaisseaux sanguins, des capillaires et des petites artères. Cette pathologie entraîne une altération de la circulation sanguine et du métabolisme tissulaire. En conséquence, le cerveau reçoit moins d'oxygène. Les principales causes de l'angiospasme sont le stress constant, l'ostéochondrose, diverses maladies du système cardiovasculaire et l'hérédité..

Symptômes de l'angiospasme cérébral
Les symptômes de cette condition comprennent:

bruit dans les oreilles;
maux de tête (peuvent irradier vers les tempes, les yeux ou l'arrière de la tête);
nausées ou vomissements;
fatiguabilité rapide;
l'apparition de mouches dans les yeux.
Avec l'angiospasme cérébral des vaisseaux cérébraux, tous les symptômes sont plus prononcés et peuvent apparaître simultanément ou à leur tour, se remplacer, et également s'intensifier avec une détérioration générale du bien-être. Il s'agit d'une maladie très grave qui peut entraîner des troubles de la parole et de la mémoire. Lorsque ses signes apparaissent, il est nécessaire de faire immédiatement une imagerie par résonance magnétique de la tête et du cou, ainsi qu'un examen échographique de la colonne cervicale, ce qui aidera à déterminer le diamètre des vaisseaux affectés..

Traitement de l'angiospasme des vaisseaux cérébraux
Pour le traitement de l'angiospasme des vaisseaux cérébraux, des médicaments vasodilatateurs sont prescrits, qui améliorent l'absorption d'oxygène et l'apport sanguin, soulagent les spasmes. Cela pourrait être:

Symptômes et traitement de l'angiospasme des vaisseaux cérébraux: médicaments et méthodes alternatives

Un rétrécissement transitoire et extrêmement fort de la lumière des vaisseaux intracrâniens, causé par une contraction prolongée de la partie musculaire de leur membrane, est appelé par les spécialistes angiospasme des vaisseaux sanguins.

En règle générale, les artérioles ou les capillaires sont comprimés. Dans ce contexte, un état négatif d'ischémie se forme dans les tissus du bassin du vaisseau spasmodique, menaçant une complication telle qu'un accident vasculaire cérébral.

L'angiospasme cérébral est le plus souvent détecté chez les personnes en âge de travailler - après 35-38 ans, ainsi que chez les retraités. En pratique pédiatrique, elle représente un faible pourcentage de cas et principalement en raison de diverses anomalies congénitales.

Comment se forme un processus destructeur

En raison des écarts dans le transport des électrolytes dans les vaisseaux intracérébraux, il se forme un changement dans l'alternance du temps alloué aux phases de contraction de la membrane musculaire avec la phase de sa relaxation. Le résultat est une augmentation significative de la durée et de la force de la compression des artérioles - ischémie cérébrale.

Le flux sanguin local dans les structures cérébrales ralentit considérablement et les tissus reçoivent moins de nutriments et d'oxygène, ou s'arrête complètement - si la lumière du vaisseau est complètement bloquée, par exemple, en réponse à une rupture d'un anévrisme du vaisseau cérébral.

Dans une telle situation, il n'est pas recommandé de retarder la consultation de spécialistes spécialisés et la nomination de mesures thérapeutiques..

Principales causes et facteurs prédisposants

Les deux situations les plus simples de nature domestique, par exemple, surcharge intellectuelle ou psycho-émotionnelle, manque de sommeil et pathologies somatiques chez une personne peuvent provoquer un angiospasme des vaisseaux cérébraux..

Cependant, les spasmes vasculaires peuvent causer des causes plus graves:

  • VSD;
  • lésions dystrophiques des structures de la colonne vertébrale;
  • processus tumoraux dans la région du cerveau;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • altération de la fonction rénale;
  • changements dystrophiques dans les myocytes des vaisseaux cérébraux eux-mêmes;
  • traumatisme au crâne;
  • lésion athéroscléreuse;
  • Diabète;
  • vascularite.

Les facteurs suivants peuvent également provoquer un vasospasme de la tête:

  • passion excessive pour les boissons fortes, par exemple le café;
  • abus de produits du tabac et d'alcool;
  • situations stressantes chroniques;
  • manque quotidien d'oxygène - travail dans une pièce étouffante;
  • état négatif de l'écologie;
  • manque chronique de sommeil;
  • déshydratation;
  • surcharge intellectuelle;
  • prédisposition héréditaire négative.

Après une anamnèse approfondie, le spécialiste identifiera les facteurs prédisposants et les causes possibles de l'angiospasme formé des vaisseaux cérébraux. À l'avenir, les procédures de diagnostic les confirmeront..

Caractéristiques du tableau clinique

La gravité des symptômes de l'angiospasme cérébral dépendra directement du diamètre des vaisseaux affectés, de leur localisation et de la durée de l'ischémie elle-même..

Le principal signe de rétrécissement pathologique des vaisseaux cérébraux est un mal de tête intense - commençant dans une zone du cerveau, il se propage souvent sur de grandes zones. Peut se manifester par une lourdeur, une sensation d'être pressé par un cerceau dans la tête.

Symptômes supplémentaires indiquant un spasme des vaisseaux cérébraux:

  • irradiation possible des impulsions de douleur au cou, au front, aux yeux;
  • augmentation répétée de l'inconfort si la victime est allongée sur le ventre;
  • vertiges intenses, nausées;
  • lors de la toux et des éternuements, les symptômes sont aggravés;
  • détérioration des paramètres de mémoire;
  • fatigue excessivement rapide;
  • diminution des performances;
  • mouches clignotantes, zigzags devant les yeux;
  • la présence de transpiration excessive;
  • moins souvent - coloration de la peau pâle, modifications des paramètres du pouls;
  • engourdissement et picotements dans la région des tempes.

Dans certains cas, les symptômes ci-dessus ont précédé une catastrophe vasculaire - un accident vasculaire cérébral ou une rupture d'un anévrisme. Les patients se sont plaints d'une déficience auditive aiguë, d'une déficience visuelle, de difficultés avec l'activité motrice et la parole..

L'état s'est aggravé jusqu'à une perte de conscience, des convulsions, la présence de diverses parésie et paralysie.

Méthodes de diagnostic

Pour l'identification la plus précise des écarts dans l'activité des vaisseaux cérébraux, un spécialiste effectuera des procédures de diagnostic:

  • balayage duplex des artères brachycéphales et intracrâniennes - vous permet d'examiner de manière exhaustive la structure des vaisseaux sanguins, la vitesse du flux sanguin dans ceux-ci, ainsi que la présence de dépôts athéroscléreux et thrombotiques;
  • IRM - le diagnostic le plus précis;
  • radiographie avec contraste si l'IRM est impossible.

La totalité des informations obtenues après la réalisation des procédures de diagnostic ci-dessus permet au spécialiste de poser un diagnostic adéquat.

Se fournir une aide rapide

Un traitement complet ne doit être prescrit que par un neurologue. En cas de détérioration du bien-être causée par un angiospasme cérébral, les mesures suivantes peuvent être prises à domicile:

  • lavez votre visage avec de l'eau distillée fraîche;
  • allongez-vous dans une pièce sombre, placez un oreiller orthopédique sous votre tête;
  • boire 25-30 gouttes de valériane;
  • en l'absence de contre-indications, prenez un comprimé analgésique ou antispasmodique;
  • mener une séance d'auto-massage;
  • buvez lentement dans de petites gorgées d'eau tiède avec une goutte de miel.

Tactiques de traitement

Avec le développement de l'angiospasme des vaisseaux cérébraux, un traitement complexe est nécessaire, qui vise à éliminer les symptômes et les causes de la maladie:

  • se débarrasser des habitudes individuelles négatives, par exemple, de la dépendance à la nicotine;
  • l'assainissement le plus complet de tous les foyers d'infection;
  • prise de cours d'antispasmodiques et d'antagonistes calciques vasoactifs;
  • un spécialiste sélectionne individuellement les médicaments qui améliorent la circulation cérébrale - les nootropiques, ainsi que les médicaments qui corrigent l'activité des vaisseaux cérébraux eux-mêmes, par exemple, Cerebrolysin, Actovegin;
  • une composante obligatoire de la thérapie complexe sont divers sédatifs naturels et synthétiques, si le neurologue le juge nécessaire, il prescrira à la fois des tranquillisants et des antidépresseurs;
  • les adaptogènes et les complexes de vitamines ont fait leurs preuves;
  • un excellent effet est observé de la thérapie manuelle, de la physiothérapie, de la réflexologie, de l'hydrothérapie.

Les recettes de médecine traditionnelle complètent avec succès la thérapie conservatrice ci-dessus de l'angiospasme vasculaire:

  • prendre quotidiennement des décoctions d'herbes médicinales, par exemple, rose sauvage, millepertuis, ortie: versez 20 g de matières premières dans 200 ml d'eau bouillante, laissez reposer au moins 2 heures, filtrez;
  • le miel s'est avéré être une véritable aide pour restaurer l'élasticité des vaisseaux cérébraux: combinez 500 ml de miel avec 5 citrons de taille moyenne soigneusement écrasés et le même nombre de têtes d'ail - après avoir laissé reposer pendant 7 à 8 jours, vous pouvez prendre 2 ml;
  • verser 60 g d'herbe de thym dans un litre de liquide distillé, faire bouillir et laisser reposer 60 minutes, mélanger avec 20 ml de jus de moustache dorée: boire 100 ml par jour.

Comment guérir les maladies vasculaires du cerveau:

Conséquences de l'angiospasme cérébral et sa prévention

Si vous ne demandez pas d'aide médicale à temps, une condition négative peut entraîner des conséquences assez graves:

  • ischémie cérébrale sévère - un risque élevé de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral;
  • retard du développement intellectuel chez les enfants;
  • cécité et surdité complètes chez les patients adultes;
  • anévrisme rompu;
  • diverses parésie et paralysie;
  • crises persistantes de migraine sévère.

Pour éviter les conséquences ci-dessus, les experts recommandent de respecter les règles suivantes:

  • correction du régime alimentaire - rejet des aliments gras, lourds et frits;
  • se débarrasser des mauvaises habitudes existantes;
  • éviter les situations stressantes chroniques;
  • visitez plus souvent les centres de conditionnement physique et les gymnases;
  • éliminer rapidement les pathologies somatiques.

Le traitement de l'angiospasme cérébral des vaisseaux sanguins, ainsi que sa prévention, sont impossibles sans lutter pour un mode de vie sain - bien manger, éviter l'inactivité physique, se reposer complètement la nuit, ajuster le travail et le régime de repos.

Symptômes et traitement du vasospasme cérébral

L'angiospasme des vaisseaux circulant dans le cerveau est à la base du mécanisme pathogénique de la crise cérébrale, qui se développe selon le type ischémique. Souvent, la pathologie est diagnostiquée chez des patients présentant des lésions athéroscléreuses des éléments du système circulatoire du cerveau et souffrant d'hypertension artérielle. L'angiospasme cérébral est l'une des principales causes de l'ischémie cérébrale de type secondaire.

Définition de la pathologie

Le vasospasme est une affection transitoire caractérisée par un rétrécissement pathologique de la lumière vasculaire, souvent associé à une contraction excessive, intense et prolongée des muscles de la paroi artérielle. Le vasospasme des vaisseaux est une pathologie qui est une variante de l'œdème de Quincke, lorsqu'un dysfonctionnement tonique (endothélial) de la paroi vasculaire est détecté, ce qui entraîne une violation du flux sanguin.

Contrairement aux autres angio-œdèmes cérébraux, le vasospasme des vaisseaux cérébraux s'accompagne de symptômes neurologiques de type focal. La dystonie vasculaire aiguë est appelée crise vasculaire.

Les symptômes sont identiques aux lésions cérébrales ischémiques dues au vasospasme. Un angiospasme prolongé des vaisseaux de la tête peut entraîner de graves perturbations - troubles circulatoires, développement d'une crise cardiaque, accident vasculaire cérébral.

Causes du vasospasme

Les lésions athérosclérotiques des vaisseaux alimentant le cerveau sont l'une des causes courantes de l'angiospasme cérébral. Le développement de l'état pathologique est facilité par le diagnostic de l'hypertension artérielle, qui se présente sous une forme chronique. Les facteurs peuvent provoquer une pathologie:

  1. Anomalies dans le développement des éléments du système vasculaire - malformations, anévrismes, congénitaux et acquis.
  2. Processus inflammatoires affectant le tissu de la paroi vasculaire - vascularite.
  3. Sténose (rétrécissement) de la lumière due à la croissance de plaques athéroscléreuses ou à l'amylose - une violation du métabolisme des protéines, qui se manifeste par le dépôt d'amyloïde dans les tissus (complexe protéine-polysaccharide).
  4. Trouble de la régulation neurohumorale dans le contexte de névroses chroniques, d'hypertension, de syndrome hypothalamique.

Causer une condition lorsque les parois des vaisseaux du cerveau sont intensément, intensément réduites, des lésions cérébrales traumatiques, des interventions chirurgicales dans le domaine des structures intracrâniennes, des infections du système nerveux central peuvent. Facteurs supplémentaires provoquant le développement de la pathologie:

  1. Tabagisme, carence en oxygène.
  2. Stress, surmenage.
  3. Intoxication par des substances (plomb, sulfure de carbone, dioxyde de carbone).
  4. Pathologies vasculaires d'étiologie organique (athérosclérose des vaisseaux situés dans le cerveau, thrombose, embolie).
  5. Ostéochondrose de la colonne cervicale (7 vertèbres supérieures) de la colonne vertébrale.
  6. Dystonie végéto-vasculaire.
  7. Insuffisance cardiaque.
  8. Pathologie rénale.

L'angiospasme accompagnant la pathologie vasculaire détermine le tableau clinique de la maladie primaire et l'aggrave. Le mécanisme pathogénique est basé sur un trouble des fonctions des membranes cellulaires des muscles lisses tapissant les parois de l'artère.

Le mécanisme de développement de la pathologie est associé à une violation du transport (mouvement) des ions (calcium, potassium, sodium), qui s'effectue à travers les membranes cellulaires. En conséquence, l'alternance des étapes de contraction et de relaxation des muscles lisses de la paroi vasculaire échoue. Facteurs pathogéniques à l'origine du développement de la pathologie:

  • Dépolarisation des membranes.
  • Apport intensif d'ions calcium libres dans les cellules, ce qui contribue à l'activité contractile intensive des muscles lisses.
  • Retard (inhibition) de la repolarisation membranaire, ce qui contribue au séjour prolongé du tissu musculaire dans un état contracté et tendu.

La norme physiologique suppose que le processus de repolarisation membranaire précède l'état de relaxation du tissu musculaire. Si la repolarisation ne se produit pas, les muscles spastiques de la paroi vasculaire ne se relâchent pas. Les raisons suivantes peuvent provoquer de telles conditions pathologiques:

  • Violation d'innervation (fourniture de cellules nerveuses) des parois des artères.
  • Déséquilibre entre la production et la destruction des régulateurs neurohumoraux du tonus du tissu musculaire lisse.
  • Augmentation de la sensibilité des récepteurs situés dans la paroi artérielle à la régulation vasoconstrictrice normale.

Normalement, les vasoconstricteurs (norépinéphrine, vasopressine, angiotensine) provoquent une constriction des éléments du système circulatoire et une diminution du flux sanguin. L'angiospasme cérébral accompagne généralement des conditions telles qu'un accident vasculaire cérébral, une rupture d'anévrisme, une hémorragie dans l'espace sous-arachnoïdien.

Dans la pathogenèse du vasospasme dans l'hémorragie sous-arachnoïdienne, deux étapes principales sont distinguées: le spasme transitoire des artères en réponse au développement de l'HSA et le rétrécissement persistant de la lumière vasculaire, en raison de l'effet sur la paroi vasculaire des substances contenues dans le caillot sanguin et formé après sa désintégration.

Les processus pathologiques s'accompagnent d'une fibrose - une augmentation de la quantité de collagène dans les parois vasculaires, ce qui entraîne une modification de leur structure morphologique. Il existe une forte probabilité de participation au mécanisme pathogénique des réactions inflammatoires qui se développent en réponse à une hémorragie sous-arachnoïdienne.

Le vasospasme des vaisseaux situés dans le cerveau est un facteur de dommages secondaires aux structures cérébrales dans les lésions cérébrales traumatiques, ce qui augmente le risque d'une issue défavorable. L'incidence de l'AC dans les lésions cérébrales traumatiques est d'environ 18 à 70%.

Symptômes

Le tableau clinique dépend de la localisation du processus pathologique. Les symptômes qui manifestent un angiospasme des vaisseaux alimentant le cerveau sont souvent associés à un dysfonctionnement de la zone cérébrale endommagée en raison de processus ischémiques. Le principal symptôme du vasospasme des vaisseaux sanguins est le mal de tête, qui survient en raison d'une détérioration de l'apport sanguin aux tissus cérébraux. Autres signes:

  1. Étourdissements, étourdissements transitoires brefs.
  2. Dysfonctionnement visuel (image floue, apparition d'objets étrangers dans le champ de vision).
  3. Bruit, bourdonnement dans les oreilles.
  4. Diminution des performances.

Dans la forme chronique de pathologie, les symptômes apparaissent légèrement. Si le vasospasme se développe rapidement et de manière aiguë, les symptômes sont prononcés, complétés par des signes de lésions cérébrales focales (en fonction de l'emplacement de l'artère spasmodique) - altération de la coordination motrice, trouble de la motricité grande et fine, syndrome convulsif, dysfonctionnement de la parole, parésie, paralysie.

Diagnostique

Le diagnostic différentiel du vasospasme et de l'ischémie d'étiologie organique est souvent difficile. Surtout dans les cas où un spasme artériel se produit dans le contexte d'une angiopathie (lésion des éléments du système circulatoire dans le contexte d'un trouble de la régulation nerveuse) de type obstructif (avec développement d'une obstruction vasculaire).

Lors du diagnostic différentiel, il convient de garder à l'esprit que les signes d'ischémie peuvent être associés non pas à un vasospasme, mais à une insuffisance cérébrovasculaire survenant dans le contexte de l'athérosclérose. Dans ce cas, une diminution du volume du flux sanguin se produit en raison de la plaque athéroscléreuse et de facteurs d'influence - une baisse des valeurs de la pression artérielle, une activité cardiaque altérée.

En cas d'ischémie révélée de genèse mixte, la part de la participation du vasospasme dans le processus pathologique est déterminée par le volume d'augmentation du flux sanguin après l'utilisation de vasodilatateurs. Méthodes efficaces de diagnostic instrumental: angiographie, échographie Doppler transcrânienne, rhéoencéphalographie des vaisseaux dans le cerveau.

Au cours d'une étude rhéographique, l'état de la paroi artérielle est révélé, des indicateurs tels que le tonus, l'élasticité, la résistance vasculaire périphérique et le volume de remplissage sanguin pulsé sont déterminés. Une caractéristique importante est la réactivité des vaisseaux sanguins, qui reflète la sensibilité de la paroi des éléments du système circulatoire aux médicaments vasoactifs.

Méthodes de traitement

Le traitement de l'angiospasme des vaisseaux du cerveau vise à éliminer la cause de la pathologie causée par la maladie ou l'affection primaire. Les principales mesures thérapeutiques (prescrites en tenant compte du type de pathologie primaire):

  1. Remédiation des foyers d'infection chronique.
  2. Correction des indicateurs de pression artérielle.
  3. Normalisation du tonus de la paroi vasculaire.

L'arrêt du tabac, l'activité physique dosée, un bon repos et un bon sommeil sont des méthodes supplémentaires de thérapie complexe. L'angioplastie par ballonnet d'une zone spasmodique d'une artère est une intervention neurochirurgicale endovasculaire, qui est réalisée en cas d'inefficacité du traitement médicamenteux.

L'essence de l'opération est l'expansion mécanique de la section rétrécie du navire. Les complications après angioplastie par ballonnet représentent environ 7% des cas. Cette méthode convient pour éliminer le spasme segmentaire des grandes artères et est inefficace pour le vasospasme des branches distales (éloignées)..

Médicaments

Dans le traitement du vasospasme des vaisseaux situés dans le cerveau, des antagonistes du calcium à effet vasoactif (nimodipine, papavérine) sont utilisés. Dans certains cas, des médicaments sont utilisés pour traiter et prévenir la survenue d'un angiospasme cérébral lors de lésions cérébrales traumatiques:

  • Statines (médicaments hypolipidémiants utilisés pour traiter l'athérosclérose).
  • Antagonistes de l'endothéline (peptide vasoconstricteur).
  • Médicaments vasodilatateurs.

À la maison, avant l'arrivée d'une ambulance avec un mal de tête intense et aigu, vous pouvez boire un anesthésique avec un effet vasodilatateur prononcé - Nurofen, Spazgan, Spazmalgon.

Physiothérapie

En milieu hospitalier pour une forme chronique de pathologie, la physiothérapie est prescrite. La darsonvalisation est une méthode pour influencer les tissus corporels avec des courants d'impulsion, qui se caractérisent par une faible résistance, une tension et une fréquence élevées. Le résultat du traitement est une amélioration de la circulation sanguine au site d'exposition, une accélération des processus métaboliques, une normalisation du tonus des parois des vaisseaux sanguins.

Autres types de physiothérapie: électrophorèse, magnétothérapie (efficace pour les processus ischémiques et altération du flux sanguin), Infita-thérapie - exposition à un champ magnétique pulsé de basse fréquence (efficace pour l'athérosclérose et l'hypertension artérielle).

Massage

Le massage de la tête par acupression est effectué sur le front, l'arrière de la tête, les yeux et les tempes. Pour éliminer un léger spasme des vaisseaux cérébraux, vous pouvez effectuer plusieurs mouvements de massage:

  • Caresser lentement avec les paumes du front dans la direction de l'arête du nez dans la région temporale.
  • Caresser le visage avec les paumes dans le sens du front au menton (imitation du lavage).
  • Caresser l'arrière de la tête du cou à la zone des omoplates.
  • Pétrissage circulaire de la région temporale du bout des doigts.

Le massage classique thérapeutique pour l'ostéochondrose de la colonne cervicale est effectué dans la région du col occipital et des épaules.

Méthodes de médecine traditionnelle

Le traitement de la pathologie avec des remèdes populaires comprend l'utilisation d'infusions à base de plantes, qui renforcent la paroi vasculaire, normalisent le tonus des muscles lisses, régulent le métabolisme lipidique et normalisent la pression artérielle. Les guérisseurs traditionnels recommandent d'utiliser des décoctions et des infusions préparées à base d'églantier, d'ortie, de millepertuis, de mélisse, de gui. Les remèdes maison à base de graines et d'herbes d'aneth, de fenouil, d'anis ont un effet antispasmodique..

Prévention des crises

Les médecins recommandent d'abandonner les mauvaises habitudes, de mener une vie active et mobile, d'organiser une bonne nutrition avec une quantité suffisante de nutriments - protéines, acides gras polyinsaturés, glucides lents, fibres végétales, vitamines et oligo-éléments. Il est nécessaire de contrôler les indicateurs de poids et de pression artérielle, de traiter en temps opportun les pathologies vasculaires, d'éviter les blessures dans la région de la tête.

L'angiospasme cérébral est une affection pathologique qui entraîne une altération de la circulation sanguine et des processus ischémiques dans le bassin de l'artère spasmodique. En fonction de l'importance fonctionnelle du vaisseau affecté, la pathologie peut se dérouler sous une forme chronique ou aiguë. Un diagnostic et un traitement opportuns aideront à éviter l'infarctus cérébral et les accidents vasculaires cérébraux.

Angiospasme des vaisseaux cérébraux: causes, symptômes et traitement

Les vaisseaux sanguins d'une personne en bonne santé peuvent supporter d'énormes charges, assurant l'apport de sang à tous les organes et tissus. Avec le développement de l'angiospasme des vaisseaux cérébraux, ils se rétrécissent, empêchant la bonne circulation du sang dans le corps et l'apport d'oxygène en quantités insuffisantes. En conséquence, le cerveau envoie des signaux qui se manifestent sous la forme de symptômes tels que des étourdissements, des nausées, des évanouissements et une perte de conscience. Il y a quelque temps, en médecine, on considérait que cette pathologie était le lot des personnes âgées. Mais dans la vie moderne, il se manifeste dans la jeune génération..

Description et description du problème

L'angiospasme des vaisseaux cérébraux est un rétrécissement anormal des vaisseaux sanguins résultant d'une diminution du jeu entre leurs parois en raison d'une forte contraction de la couche musculaire des parois pendant une longue période, qui se produit par réflexe. Il existe de nombreuses raisons pour le développement de la pathologie, les conséquences peuvent être assez graves. Cette maladie est l'une des variétés de l'évolution de la dystonie aiguë.

L'angiospasme cérébral apparaît généralement en raison du spasme des petits vaisseaux, des capillaires et des artères, des artérioles. Le passage du sang à travers eux s'arrête complètement ou a un pouvoir limité. La conséquence de cette pathologie peut être un trouble de l'apport d'oxygène au cerveau, ce qui conduit au développement d'une ischémie dans la région du tissu cérébral où passe le vaisseau pathologique.

Épidémiologie

Dans la plupart des cas, l'angiospasme cérébral est diagnostiqué chez les adultes âgés de trente-cinq à quarante ans. Le plus souvent, la pathologie est observée chez le sexe fort. Les enfants souffrent rarement de la maladie, elle se manifeste généralement à la suite d'une pathologie vasculaire congénitale ou reçue lors d'un traumatisme à la naissance.

Danger de maladie

Le principal danger d'angiospasme des vaisseaux cérébraux, dont les symptômes et le traitement seront présentés ci-dessous, réside dans le masquage des symptômes de pathologies graves, par exemple le blocage d'un vaisseau par une plaque athéroscléreuse ou un thrombus, suivi du développement d'un accident vasculaire cérébral, d'une tumeur, d'une rupture d'artère, d'une hémorragie. En outre, la privation d'oxygène du cerveau pendant une longue période augmente le risque d'accident vasculaire cérébral..

Dans l'enfance, sans traitement approprié, l'angiospasme des vaisseaux cérébraux peut avoir des conséquences graves, qui conduisent à une ischémie de la région cérébrale, ce qui entraînera des retards de développement, la cécité, la surdité, des neuropathies, des parésie, des crises de migraine. Par conséquent, il est important de diagnostiquer la maladie en temps opportun..

Causes de la maladie

L'angiospasme des vaisseaux cérébraux peut masquer les causes d'apparition dans l'organe lui-même, la colonne vertébrale (colonne cervicale), où passent les artères à travers lesquelles le sang pénètre dans le cerveau. Dans ce cas, des troubles peuvent apparaître avec une fatigue sévère, un manque de sommeil, un manque d'oxygène.

En outre, la maladie peut être déclenchée par diverses pathologies:

  • hypertension;
  • néoplasmes bénins ou malins dans le cerveau;
  • Diabète;
  • troubles des systèmes endocrinien et hormonal;
  • TBI;
  • VSD;
  • altération de la fonction rénale;
  • ostéochondrose;
  • maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, y compris les accidents vasculaires cérébraux.

En outre, parmi les raisons du développement de l'angiospasme cérébral des vaisseaux cérébraux, on distingue les conditions suivantes:

  • surmenage prolongé;
  • stress constant et stress émotionnel;
  • manque de sommeil;
  • abus d'alcool et de nicotine;
  • caractéristiques d'âge du corps.

Mais la maladie ne peut pas toujours être causée par des pathologies graves. Souvent, la cause de l'angiospasme des vaisseaux cérébraux peut être une promenade dans le froid, une consommation excessive d'alcool, des émotions fortes (à la fois négatives et positives), un traumatisme mental, un changement des conditions météorologiques, des changements de pression atmosphérique. Dans tous les cas, il est recommandé de rester calme, car les vaisseaux sanguins et le cœur peuvent souffrir d'émotions excessives.

L'écologie joue un rôle important, en particulier dans les grandes villes. Toxines, poussières, gaz d'échappement - tout cela a un effet négatif non seulement sur les vaisseaux sanguins, mais sur tout le corps.

Sans aucun doute, l'angiospasme des vaisseaux cérébraux n'est pas observé chez chaque personne. Le groupe de risque comprend:

  • Les personnes atteintes de maladies héréditaires du système cardiovasculaire.
  • Personnes souffrant d'angine de poitrine, d'hypertension.
  • Les personnes atteintes de diabète.
  • Alcooliques, toxicomanes, gros fumeurs.
  • Personnes prédisposées au développement de la thrombose.
  • Les personnes avec une psyché déséquilibrée.
  • Ceux qui souffrent de météosensibilité.

Symptômes et signes

Le principal symptôme de l'angiospasme des vaisseaux cérébraux est un mal de tête dans n'importe quelle partie de la tête, qui est associé à un trouble circulatoire en raison de l'incapacité du vaisseau resserré à laisser passer la quantité de sang requise. À cause de tout cela, certaines zones du cerveau ne reçoivent pas suffisamment d'oxygène, ce qui entraîne une perturbation de leur fonctionnement. De plus, la personne se sent souvent étourdie. Dans les cas graves, la symptomatologie augmente plusieurs fois..

Les signes les plus courants d'angiospasme modéré des vaisseaux cérébraux comprennent:

  • Fatigue constante.
  • Diminution de la capacité de travailler.
  • L'apparition des mouches devant les yeux.
  • Acouphènes, qui peuvent augmenter avec l'exercice.
  • La nausée.
  • Trouble de la coordination des mouvements.
  • Trouble de la parole, de la mémoire.
  • Désorientation dans l'espace.
  • Conditions d'évanouissement.

Si la pathologie se développe rapidement, les symptômes apparaissent soudainement. Dans la forme chronique de pathologie, ses signes apparaîtront lentement et plus doucement, mais dans ce cas, le risque de complications graves augmente.

Souvent, la maladie présente des symptômes similaires à des troubles du système nerveux autonome:

  • abaissement de la pression artérielle, VSD;
  • augmentation de la pression artérielle avec hypertension;
  • pâleur de la peau des membres;
  • rougeur du visage;
  • ralentissement ou augmentation de la fréquence cardiaque.

Il existe une relation étroite entre les vaisseaux cérébraux et l'artère oculaire. Par conséquent, la pathologie sera toujours accompagnée d'un trouble du flux sanguin dans la rétine, d'un spasme musculaire et d'un trouble de l'accommodation. Il y aura également un assombrissement des yeux, un scintillement de taches ou des mouches devant les yeux. En cas d'hypoxie rétinienne prolongée, un œdème du mamelon optique se développe, ce qui entraîne la mort cellulaire, une augmentation de la pression intraoculaire et la cécité.

En médecine, il existe trois classes selon la nature de l'évolution du spasme:

  1. Classe angiodystonique, lorsque les symptômes sont légers et que la condition se normalise en peu de temps.
  2. Après avoir subi une crise, qui se manifeste par un malaise général.
  3. Évanouissement pendant une courte période de temps, fonctionnalité altérée de l'appareil musculo-squelettique et de la parole, vision. La pathologie se manifeste par une lourdeur dans la tête, des lèvres bleues, un gonflement du visage.

Premiers secours à domicile

Vous devez savoir comment soulager l'angiospasme des vaisseaux cérébraux à la maison. Pour cela, il est recommandé:

  1. Mettez les membres inférieurs dans de l'eau froide pendant trois minutes.
  2. Laver à l'eau froide.
  3. Allongez-vous la tête sur l'oreiller.
  4. Boire un verre d'eau tiède avec du miel, trente gouttes de Corvalol ou vingt gouttes de valériane.
  5. Masser les tempes et la région occipitale.
  6. En cas de syndrome douloureux sévère, prenez de l'aspirine, du Nurofène ou du Spazmalgon.
  7. Si la douleur persiste, vous devez consulter un médecin qui diagnostiquera et prescrira un traitement approprié..

Mesures diagnostiques

Avant de traiter l'angiospasme des vaisseaux cérébraux, il est nécessaire de subir un examen afin que le médecin puisse poser un diagnostic précis. Tout d'abord, le médecin examine les antécédents médicaux, examine et interroge le patient. Puis il nomme de tels événements:

  • Radiographie ou IRM de la colonne cervicale.
  • Angiographie des vaisseaux cérébraux.
  • Balayage duplex pour étudier l'état des vaisseaux sanguins, la vitesse du flux sanguin, détecter la thrombose et les plaques.

Sur la base des résultats de l'examen, un diagnostic final est posé et un traitement est développé. Dans ce cas, seul un médecin doit prescrire des médicaments, l'automédication est interdite, car cela peut provoquer l'apparition de complications graves. Bien sûr, à la maison, les premiers soins peuvent atténuer les symptômes de la pathologie, mais un médecin doit être visité sans faute. Selon les avis des patients, Corvalol aide bien à l'angiospasme cérébral des vaisseaux cérébraux, il est donc recommandé de l'avoir dans votre armoire à pharmacie à domicile..

Thérapie de pathologie

Le traitement de l'angiospasme des vaisseaux cérébraux dépendra de la cause de son développement. Si vous éliminez uniquement les symptômes de la maladie, elle réapparaîtra après un certain temps. Lors de la détermination de la maladie primaire, tous les efforts doivent être dirigés vers son élimination. Après avoir éliminé la cause de la maladie, les symptômes disparaîtront.

Mais il n'est pas toujours possible d'identifier la cause de la maladie, il n'est donc pas possible de l'éliminer. Dans ce cas, le médecin développe une tactique thérapeutique qui comprendra la modification du mode de vie du patient..

Les personnes souffrant d'angiospasme des vaisseaux cérébraux doivent être maintenues au lit pendant quatre semaines. Le traitement médicamenteux comprend la prise des médicaments suivants:

  • l'action des fonds vise à éliminer l'infection dans le cerveau;
  • analgésiques sous forme d'injections intraveineuses de "No-shpy" ou "Revalgin";
  • sédatifs (sédatifs), tels que Motherwort;
  • tranquillisants: "Relanium", "Seduxen" et autres;
  • médicaments nootropes: Piracetam, Nootropil et autres;
  • médicaments pour la normalisation des vaisseaux cérébraux: "Cavinton", "Cerebrolesin";
  • complexes de vitamines;
  • adaptogènes: citronnelle, ginseng.

Recommandations du médecin

Le médecin traitant vous expliquera en détail comment traiter l'angiospasme des vaisseaux cérébraux. Mais la prise des médicaments ci-dessus doit être associée à un mode de vie sain..

Pour cela, il est recommandé:

  1. Arrêtez de fumer et d'alcool.
  2. Améliorer le sommeil et l'éveil, la nutrition.
  3. Suivez en temps opportun un traitement pour les maladies infectieuses et dentaires.
  4. Diriger des cours de massage du col.
  5. Visitez le sanatorium périodiquement.
  6. Suivez un cours de réflexologie, physiothérapie, par exemple, électrophorèse, hydrothérapie.

Une grande importance doit être accordée à la nutrition et au poids corporel. Les médecins recommandent de manger du porridge le matin, des fruits de mer et des légumes pour le déjeuner. Il n'est pas recommandé de manger des aliments gras, laitiers, en conserve, frits et fumés, ainsi que des aliments sucrés.

Le café et le thé peuvent être remplacés par des infusions et des décoctions aux herbes, qui aident à renforcer les parois des vaisseaux sanguins. Ces herbes comprennent le millepertuis, les cynorrhodons, les orties et autres. Les boissons gazeuses doivent également être évitées.

Il est important de consommer beaucoup de liquides par jour, au moins deux litres. Cela permettra d'éviter la stagnation des vaisseaux sanguins, ainsi que d'éliminer les substances nocives et les toxines du corps..

Le régime alimentaire d'une personne doit contenir beaucoup d'aliments végétaux, de fruits, de légumes et d'herbes. Vous pouvez ajouter des noix et des fruits secs aux céréales cuites pour le petit-déjeuner; pour le déjeuner, avec des fruits de mer, vous devriez manger des légumineuses et de la viande maigre.

Médecine douce

De nombreux médicaments traditionnels aident à normaliser la circulation sanguine, le tonus vasculaire, mais il est recommandé de les prendre régulièrement.

Le remède le plus populaire pour renforcer les vaisseaux sanguins est l'ail. Il doit être écrasé et versé avec de l'huile végétale (une tête d'ail pour deux cents grammes d'huile). Le mélange est laissé pendant un jour, après quoi une cuillère à café de jus de citron est ajoutée. Il est recommandé de prendre ce remède une cuillerée le matin, la durée du traitement est de trois mois.

Pour augmenter l'élasticité des vaisseaux sanguins, prenez le remède suivant, une cuillerée par jour: hachez cinq citrons et cinq têtes d'ail, versez 1/2 l de miel liquide et laissez reposer sept jours.

Chaque jour, au lieu de café, vous devez boire une décoction de rose sauvage, de millepertuis ou de feuilles de bouleau. Pour sa préparation, une cuillerée de plantes est versée avec un verre d'eau bouillante et insiste pendant environ deux heures. Cette boisson permet de normaliser la circulation sanguine, d'augmenter le tonus vasculaire..

Vous pouvez également préparer le remède suivant. Trois cuillères à soupe de thym sont versées avec un litre d'eau, bouillies et insistées pendant environ une heure. Ensuite, pressez une cuillerée de jus de la moustache dorée, ajoutez-la au bouillon. Ce remède est pris 100 g par jour, la durée du traitement est de deux semaines.

Conseils utiles

Pour réduire le risque de développer une pathologie, il est recommandé de bouger plus, de faire du sport. Vous pouvez faire des exercices de respiration à la maison, faire du fitness, nager. De telles mesures aident à prévenir le développement de l'ischémie cérébrale, elles contribuent à la saturation du sang en oxygène. Il est impératif de respecter le bon mode de vie, de surveiller son poids corporel. Des promenades en forêt, près de la rivière sont recommandées.

Massothérapie

Cette méthode de gestion de la douleur est utilisée pour prévenir le développement d'une pathologie, elle est effectuée pendant quinze jours consécutifs. Chaque point d'influence (pression modérée) ainsi que le massage doivent être effectués pendant trois minutes, sept fois par jour. Il est recommandé de fermer les yeux pendant la procédure.

Il est nécessaire d'effectuer un léger massage circulaire pendant trois minutes avec une augmentation progressive de la force et de la profondeur de la pression dans la région du tubercule osseux frontal, qui divise verticalement le visage en deux. Le deuxième point est sur la racine des cheveux, situé verticalement au-dessus du premier point. Plus loin le long de la ligne verticale, vous devez vous rendre à la couronne et, en divisant mentalement la tête en quatre parties, trouver un point au centre dans la région de la couronne. Ce sera le troisième point. Plus de points sont situés sur l'arête du nez, dans la zone de la fracture du sourcil, dans la région de la première vertèbre cervicale.

Prévision et prévention

Tout d'abord, les mesures préventives doivent être suivies par les personnes à risque. Il est recommandé d'abandonner les mauvaises habitudes, y compris le café et le thé noir fort, de bien manger, d'éviter les situations stressantes et le stress émotionnel. Vous devez également dormir suffisamment, effectuer un travail mental modéré, faire du sport, consommer suffisamment de liquides, traiter en temps opportun les maladies du système nerveux, du cœur et des vaisseaux sanguins, ainsi que les pathologies infectieuses.

Les médecins recommandent des contrôles périodiques, généralement une fois par an. Les maux de tête, surtout s'ils ne sont pas contrôlés par des médicaments puissants, méritent une attention particulière. Dans ce cas, cela peut indiquer le développement d'une pathologie, par conséquent, une visite chez le médecin ne peut pas être reportée. Il est strictement interdit de diagnostiquer et de se soigner soi-même..

Le pronostic de la maladie est favorable, à condition que toutes les prescriptions du médecin soient respectées et que le mode de vie correct soit maintenu. Typiquement, une telle maladie implique une surveillance à vie de l'état du patient et une thérapie d'entretien. La santé physique dans ce cas dépendra de la personne elle-même. Si une personne traite sa santé de manière responsable, écoute le médecin traitant, surveille son alimentation, le pronostic de la pathologie sera bon. Il est également important de traiter en temps opportun les maladies des organes et des systèmes corporels..

Quels sont les signes pour diagnostiquer le spasme des vaisseaux cérébraux et est-il possible de le guérir à la maison

Le spasme des vaisseaux cérébraux fait référence à des troubles transitoires de la circulation cérébrale et est un type cérébral de crise hypertensive. A un caractère à court terme, accompagné de vertiges, de maux de tête diffus, de nausées, de troubles de la conscience, de la vision, de l'audition.

Les signes d'angiospasme peuvent apparaître à tout âge, y compris les enfants. Parmi les raisons figurent les facteurs héréditaires, diverses maladies chroniques, les traumatismes. Le traitement est complexe: symptomatique (prise d'antispasmodiques, sédatifs) et étiologique, visant à éliminer les causes des spasmes.

Mécanisme de développement

Au cœur du vasospasme cérébral se trouve une violation de la régulation neurohumorale. Le déséquilibre des médiateurs et le dysfonctionnement des canaux calciques affectent négativement le système nerveux autonome, qui régule le tonus vasculaire. Lors d'une attaque, les artères et les petits vaisseaux cérébraux se contractent, respectivement, le flux sanguin ralentit, le cerveau souffre de manque d'oxygène. En conséquence, des symptômes caractéristiques apparaissent, qui peuvent être réversibles ou irréversibles..

Dans le premier cas, le spasme passe sans conséquences, dans le second, il est lourd d'accidents vasculaires cérébraux, d'encéphalopathie, de rupture d'un anévrisme (surtout en présence de caillots sanguins, de plaques athéroscléreuses).

Un angiospasme prolongé pendant la grossesse peut entraîner une éclampsie - une forme sévère de gestose.

Pourquoi l'angiospasme se produit-il?

Le spasme des vaisseaux cérébraux peut être causé par diverses raisons. Parmi eux, les plus courants sont les conditions et pathologies suivantes:

  • hypertension, athérosclérose, insuffisance cardiaque;
  • anomalies congénitales de la paroi vasculaire;
  • maladies systémiques du tissu conjonctif, tumeurs cérébrales;
  • TBI, troubles circulatoires aigus - AVC;
  • névroses, migraines;
  • ostéochondrose de la colonne vertébrale dans le cou;
  • infections - encéphalite, méningite;
  • maladies du foie et des reins;
  • traumatisme à la naissance chez les nouveau-nés.

Le groupe à risque comprend également les alcooliques, les fumeurs et les toxicomanes. En raison d'une mauvaise nutrition (suralimentation, consommation de grandes quantités de graisses avec des glucides rapidement digestibles), le métabolisme des lipides est perturbé, le diabète et l'obésité se développent.

Les angiospasmes surviennent souvent chez les personnes mentalement instables, ainsi qu'à la suite d'un stress psycho-émotionnel. Le risque de vasospasme augmente avec des antécédents familiaux de maladie cérébrovasculaire, d'hypertension, de migraines.

Symptômes

En raison du rétrécissement brutal de la lumière vasculaire, le flux sanguin vers le cerveau diminue, des signes caractéristiques de vasospasme cérébral apparaissent. Premièrement, il y a un mal de tête diffus "de compression", irradiant dans les orbites. Souvent, l'attaque commence après un effort physique, des nuits blanches, du stress. Les météorologues réagissent ainsi aux changements climatiques. En plus des sensations douloureuses, des étourdissements, des nausées (jusqu'à des épisodes de vomissements) apparaissent. Les fonctions cognitives sont supprimées, le bruit apparaît dans les oreilles, des "mouches" apparaissent devant les yeux.

Ce dernier phénomène est causé par une circulation sanguine altérée dans l'artère ophtalmique associée au cerveau. Par conséquent, avec l'angiospasme, le tonus des muscles oculaires change, l'apport sanguin à la rétine s'aggrave. À cet égard, le patient ne peut pas focaliser sa vision, se plaint d'un assombrissement et d'un scintillement de points noirs devant les yeux. De plus, le dysfonctionnement du système nerveux autonome affecte négativement l'état des vaisseaux de tout le corps: la pression augmente ou diminue, la transpiration augmente, le visage devient rouge, la transpiration augmente.

Effets

Le spasme vasculaire peut être à la fois une cause et une conséquence de troubles aigus de la circulation cérébrale - accident vasculaire cérébral hémorragique, rupture d'un anévrisme. En cas de douleur intense, de perte de conscience, de troubles de la coordination, de la parole, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Une attaque prolongée peut entraîner un accident vasculaire cérébral ischémique avec la mort du tissu cérébral et une invalidité. Chez les enfants, les angiospasmes prolongés peuvent en outre provoquer un retard mental, chez les femmes enceintes - éclampsie. Cette condition est considérée comme la forme la plus grave de gestose, lourde de coma, d'œdème pulmonaire, de mort fœtale.

Diagnostique

Le diagnostic principal est posé par un thérapeute ou un neurologue sur la base des signes cliniques et de leur dynamique, des mesures de la pression artérielle et des informations sur les maladies existantes. Après avoir fourni les premiers soins, un certain nombre d'études instrumentales sont effectuées:

  • IRM de la tête et du cou;
  • angiographie avec introduction d'un agent de contraste;
  • diagnostic échographique des vaisseaux cérébraux;
  • Angiographie CT;
  • dopplerographie.

Au cours du diagnostic, le spasme des vaisseaux cérébraux est différencié des pathologies cérébrovasculaires similaires en symptomatologie. Ceux-ci comprennent un accident ischémique transitoire, des accidents vasculaires cérébraux des deux types, une hydrocéphalie (se développant de manière aiguë avec une tumeur) et d'autres troubles liquorodynamiques.

Lire aussi sur le sujet

Traitement

Un spasme léger peut être rapidement soulagé par vous-même à la maison. Pour soulager une attaque, il faut tout d'abord prévoir un afflux d'air frais. Il est conseillé de prendre une position horizontale, de mettre un oreiller sous la tête.

Il est recommandé de boire un verre d'eau tiède, de garder les pieds au frais pendant une courte période. L'automassage soulage bien les symptômes de l'angiospasme. Si les crises se répètent souvent ou si leurs manifestations sont très prononcées, il est impératif de consulter un médecin et de commencer le traitement.

Médicament

Le traitement médicamenteux dans ce cas est complexe. Pour soulager l'attaque, utilisez des sédatifs légers et des antispasmodiques. À l'avenir, un traitement étiotrope est prescrit, y compris des médicaments de divers groupes:

  • Antidépresseurs (Amitriptyllin, Azafen) - sont indiqués pour stabiliser l'état émotionnel, car les crises surviennent souvent dans un contexte d'anxiété accrue, de crises de panique.
  • Nootropics Nootropil, Piracetam sont destinés à stimuler les fonctions cognitives, l'activité mentale.
  • Les inhibiteurs calciques (Anipamil, Cinnarizine) ont des effets anti-ischémiques et vasodilatateurs.
  • Pilules qui améliorent la circulation sanguine - Vinpocetine, Cerebrolysin, Cavinton.
  • Antispasmodiques - Drotaverin ou No-shpa.
  • Sédatifs - Valériane, Agripaume.

En présence d'athérosclérose, d'infections, d'hypertension, un traitement médicamenteux approprié est effectué en parallèle.

Massage

Pour soulager les spasmes des vaisseaux du cerveau, vous pouvez utiliser des techniques d'auto-massage. En appuyant sur certaines zones de la tête, vous pouvez réduire la douleur, rétablir la circulation sanguine normale et réduire la pression. Le massage est recommandé au moins 5 fois par jour pour éviter les crises récurrentes. Vous devez travailler sur des points spéciaux de manière assez intensive, en les massant en cercle jusqu'à une légère rougeur.

Les endroits nécessaires sont situés au sommet du tubercule frontal, au centre de la racine des cheveux au-dessus du front, à la couronne. Il est également utile de masser les points appariés dans la zone des processus mastoïdes (sous le lobe de l'oreille), près des coins intérieurs des yeux sur l'arête du nez, à la cassure du sourcil et sous les tubercules occipitaux. Il est conseillé de pétrir et la zone du col pour stimuler la circulation sanguine. Pendant le processus d'auto-massage, les yeux doivent être fermés..

Gymnastique

S'il n'y a pas de contre-indications spécifiques, il est impératif d'effectuer quotidiennement une série d'exercices pour normaliser la circulation sanguine. Il restaure le tonus musculaire et vasculaire, améliore la mémoire, la coordination et ne donne pas d'effets secondaires comme les pilules. La gymnastique est particulièrement utile pour l'ostéochondrose de la colonne cervicale, qui est souvent la cause de l'angiospasme..

L'ensemble standard de mouvements comprend:

  • La tête s'incline vers la droite et la gauche, ainsi que d'avant en arrière en position debout. Il est souhaitable de les réaliser avec une amplitude maximale, mais sans douleur..
  • La tête tourne alternativement sur les côtés. Dans ce cas, vous devez essayer de garder l'épaule et le menton sur la même ligne..
  • Soulevez vos épaules puis tirez-les vers l'arrière. Il est également exécuté debout, les mains vers le bas librement.
  • Rotation de l'épaule (avant et arrière).

Vous devez le faire, en commençant par quelques minutes par jour, en augmentant progressivement la durée de la leçon. En cas de douleur ou d'autres symptômes d'angiospasme cérébral, l'exercice doit être interrompu. Tous les mouvements sont effectués en douceur, sans précipitation ni mouvements brusques. Pendant l'exercice, vous devez respirer profondément - cela garantit un flux d'oxygène suffisant. En outre, il existe des exercices de respiration spéciaux qui aident à soulager le vasospasme et à normaliser la circulation sanguine..

Lire aussi sur le sujet

Opération

Dans la plupart des cas, un trouble cérébrovasculaire transitoire tel que l'angiospasme ne nécessite pas de traitement chirurgical. L'hypertension, l'athérosclérose, les maladies systémiques et infectieuses, les troubles neurologiques sont traités de manière conservatrice, avec l'utilisation de médicaments.

Les indications de la chirurgie sont des causes de spasmes cérébraux tels que des anomalies vasculaires, des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques, des tumeurs de nature variée, des traumatismes. La médecine moderne dispose d'une variété de méthodes neurochirurgicales et angioschirurgicales à faible traumatisme qui ne nécessitent pas de rééducation à long terme, ne donnent pas de complications.

Recettes folkloriques

Avec l'aide de la médecine alternative, il est également possible de normaliser le tonus vasculaire, mais il est inacceptable de remplacer les médicaments prescrits par un médecin avec eux. Toutes les méthodes à domicile de traitement de l'angiospasme ne peuvent que compléter les médicaments et leur utilisation doit être convenue avec un spécialiste. Recettes considérées comme les plus efficaces:

  • Décoction de racines de valériane, d'agripaume ou d'herbe de thym. Il est préparé au bain-marie pendant une demi-heure à partir de 2 ou 3 cuillères à soupe de matières premières et d'un litre d'eau. Boire après refroidissement et filtrage au lieu du thé. L'outil a un effet sédatif (calmant).
  • Décoction de rose musquée. Il est utilisé comme boisson vitaminée riche en antioxydants bénéfiques pour les vaisseaux sanguins. Une poignée de fruits est bouillie pendant plusieurs minutes dans un litre d'eau, infusée pendant plusieurs heures. Utilisé comme dans la recette précédente.
  • Ail au lait. Le matin, épluchez quatre clous de girofle, broyez, versez du lait chaud, portez à ébullition. Laissez infuser pendant une demi-heure, filtrez et prenez 2 cuillères à soupe après les repas. Le lendemain, vous devez préparer une infusion fraîche.
  • Comme aide d'urgence lors d'une attaque, appliquer des glaçons à partir d'une décoction de plantain ou de pissenlit sur les tempes aidera. La glace doit être enveloppée dans un chiffon.

Les remèdes populaires peuvent être utilisés pour traiter certaines pathologies primaires - la cause de l'angiospasme. Il existe de nombreuses recettes pour normaliser le métabolisme des lipides, abaisser la tension artérielle et la glycémie. Avec l'hypertension ou l'athérosclérose, vous pouvez boire des infusions et des décoctions à partir de préparations à base de plantes, de thés vitaminés. Les remèdes les plus efficaces sont le miel, l'ail, les citrons. Ils peuvent être consommés à la fois dans diverses combinaisons et séparément, ajoutés aux boissons et aux aliments.

La prévention

L'angiospasme des vaisseaux cérébraux est une violation transitoire courante de la circulation cérébrale. Le plus souvent, elle est causée par une attitude irresponsable envers sa propre santé. Par conséquent, dans la plupart des cas, ce trouble cérébrovasculaire peut être évité si nous ne parlons pas d'anomalies congénitales, de néoplasmes divers ou de blessures accidentelles. Un mode de vie sain aidera à maintenir un tonus vasculaire normal, tout d'abord - arrêter de fumer et autres mauvaises habitudes. Des doses excessives d'alcool et de nicotine ont un effet extrêmement négatif sur la circulation sanguine.

Il est impératif de bouger davantage, de faire de l'exercice, de marcher. L'activité physique a un effet positif non seulement sur les muscles avec des vaisseaux sanguins, mais également sur le système nerveux. De cette façon, vous pouvez éviter les conséquences désagréables du stress. Toutes les maladies somatiques, neurologiques et infectieuses doivent être traitées en temps opportun, empêchant leur transition vers une forme chronique.

Étant donné que les principales causes de l'angiospasme cérébral sont l'hypertension avec athérosclérose, leur prévention est également nécessaire. En plus des méthodes énumérées ci-dessus, vous devez adhérer aux principes d'une alimentation saine. Très souvent, il s'agit d'une alimentation déséquilibrée qui entraîne un excès de cholestérol dans le sang, une obésité et une hypertension artérielle. Vous devez manger souvent, petit à petit, en minimisant la consommation de sucre et de graisses malsaines. Les glucides complexes, les légumes avec des fruits, la viande, les produits laitiers sont utiles.