Principal > Pression

Qu'est-ce que l'aura migraineuse

Beaucoup de gens, même des médecins, pensent que le terme «migraine» comprend une aura alternant avec des maux de tête intenses, unilatéraux et lancinants, accompagnés de nausées, de vomissements et d'intolérance à la lumière et au son. Cependant, malgré le fait qu'environ 10% de la population souffre de migraine, seul un petit nombre de personnes développent tous les symptômes lors d'une crise de migraine. Une crise de migraine peut consister uniquement en une aura sans aucun mal de tête, ou elle peut se manifester comme le mal de tête intolérable le plus grave, ou le mal de tête peut occuper n'importe quel degré intermédiaire entre ces deux états. Ainsi, la majorité (mais pas la totalité) des crises de céphalées subies par les personnes souffrant de migraine sont précisément des migraines et reposent sur les mêmes mécanismes biologiques [2, 5].

L'aura de migraine est ressentie par 20 à 25% des patients, mais seuls quelques-uns remarquent une aura dans chaque ou presque chaque crise. Les symptômes de l'aura sont très spécifiques aux migraines. Le symptôme le plus typique de l'aura est des troubles visuels, moins souvent il y a des troubles sensoriels (engourdissement ou picotements dans les lèvres, la langue, la moitié du visage, s'étendant vers le cou et le bras, ou "montant" du bout des doigts au cou). Les symptômes de l'aura sont divisés en «positif» - lorsque quelque chose est ressenti - des éclairs de lumière, une ligne en zigzag scintillante devant les yeux, une sensation de picotement et «négatif» - une perte de champ visuel ou un engourdissement dans la main. Une autre propriété de l'aura est son dynamisme - les symptômes augmentent progressivement en 5 à 20 minutes, puis régressent progressivement. La durée de l'aura ne dépasse pas 60 minutes. En règle générale, le mal de tête se développe pour remplacer l'aura, mais dans certains cas, l'aura peut se développer sans être associée au mal de tête [1].

La plupart des personnes souffrant de migraines présentent des symptômes prodromiques qui doivent être distingués d'une aura. Les symptômes prodromiques sont très variables et non spécifiques, ils peuvent se développer 2 jours avant l'attaque, mais chaque migraineux peut clairement identifier ses symptômes - euphorie ou diminution de l'humeur, hyperactivité ou somnolence, envie de manger sucré ou salé, bâillements accrus - ce ne sont là que quelques-uns des précurseurs de l'apparition de la migraine [ 4].

Au cœur de l'aura migraineuse se trouvent des changements dans l'activité électrique et biochimique des neurones (cellules nerveuses) situés dans certaines zones du cerveau. Par exemple, l'aura visuelle se développe lorsque les neurones du cortex occipital sont excités, une partie du cerveau qui «traite» les informations visuelles. La question de savoir si ces changements sont la cause directe du développement de maux de tête fait actuellement l'objet de discussions actives dans la communauté scientifique [6]..

Souvent, l'aura de la migraine peut ne pas être accompagnée du développement d'un mal de tête. Cela est particulièrement vrai pour les personnes âgées souffrant de migraines. Avec l'âge, le mal de tête devient plus facile ou disparaît complètement, et les crises de migraine ne peuvent consister qu'en une aura - la soi-disant «migraine sans tête» [3].

Si vous êtes dans le petit groupe qui a une aura avant presque chaque crise de mal de tête, vous pouvez l'utiliser pour améliorer le traitement de l'attaque en prenant le médicament avant que le mal de tête ne frappe. Après tout, plus un médicament contre la migraine est pris tôt, plus son efficacité est élevée [5].

Conférence vidéo détaillée sur les migraines et autres maux de tête.
Le neurologue Kirill Vladimirovich Skorobogatykh raconte de manière accessible et détaillée

Thèmes de cours:

  • comment la douleur survient dans la tête
  • quels sont les maux de tête
  • qu'est-ce que la migraine, comment survient-elle et comment est-elle recherchée
  • comment les médecins diagnostiquent, quelles recherches sont vraiment nécessaires pour cela. Les REG, EEG, IRM sont-ils nécessaires
  • comment la migraine est traitée et comment elle doit être traitée
  • mythes ou pas? Migraine et vaisseaux sanguins, ostéchondrose, pression intracrânienne
  • comment rechercher des informations sur Internet?

Consultations à distance pendant la quarantaine

Pour aider tous ceux qui ne peuvent pas se rendre à la clinique pour le moment, nous avons introduit de nouvelles options pour les réceptions:

Neurologues, candidats aux sciences médicales Yulia Azimova et Kirill Skorobogatykh:

  • première consultation, en personne et à distance, 1 heure - 4900 r.

Neurologue, Ph.D. Daria Korobkova:

  • première consultation, en personne et à distance, 1 heure - 3500 r.
Et il existe également différentes options pour des consultations à distance répétées.

Envie d'en savoir plus sur nos médecins et nos consultations? Laissez votre numéro dans le formulaire, nous vous appellerons et vous dirons tout.

Comment se débarrasser de la migraine avec des symptômes d'aura: causes et facteurs

La migraine (hémicranie) est une céphalalgie unilatérale (céphalée), qui est une pathologie neurologique. A un caractère paroxystique. Dans la classification internationale des maladies, le code G 43 lui est attribué.

Inclus dans la liste des 19 maladies qui ont des conséquences dangereuses pour la capacité du patient à travailler et son adaptation au travail. Avec une aura, les migraines durent plus longtemps et plus intenses que d'habitude, avec des symptômes aggravés.

Cette maladie est largement connue, mais peu de gens savent ce qu'est une migraine avec aura et quelles sont ses caractéristiques. Mais ce type de migraine est diagnostiqué chez les patients dans un quart des cas. Par conséquent, la migraine avec aura fera l'objet d'un examen plus détaillé..

Informations générales sur la pathologie

Migraine avec aura - qu'est-ce que c'est? Une maladie connue depuis l'Antiquité, dont souffraient même des personnalités célèbres (Jules César, Karl Marx et bien d'autres). Aujourd'hui, selon les statistiques, environ 15% de la population souffre de cette maladie..

La maladie a une évolution chronique maligne et est indépendante, c'est-à-dire qu'elle n'est pas associée à d'autres pathologies du patient. Le mal de tête est réversible et est précédé de manifestations de l'aura (perception altérée).

L'aura migraineuse dure souvent de quelques minutes à une heure et s'exprime le plus souvent sous forme de troubles visuels ou perceptifs («syndrome d'Alice»). Avec une crise d'aura prolongée à sept jours, en règle générale, un diagnostic de «statut migraineux» est posé.

Les migraines sont beaucoup plus sensibles aux femmes, presque trois fois plus souvent que les hommes. En outre, il existe des formes de la maladie telles que la migraine sans aura et l'aura sans mal de tête, ce qui est plus fréquent chez les hommes. Pour clarifier, vous devez répondre à la question, qu'est-ce qu'une aura et quelles sont ses différences particulières.

Caractéristiques de l'aura et de la migraine

L'aura est un complexe de symptômes neurologiques de nature réversible. A une durée de crise individuelle pour chaque patient et un certain nombre de formes cliniques étudiées.

  1. Forme visuelle. Elle s'exprime dans diverses images visuelles (généralement des formes géométriques), ainsi que dans un sentiment de perte de vision saine. Beaucoup ont une distorsion dans la perception des caractéristiques des objets en question (leur couleur, leur taille, etc.).
  2. La forme d'hémiparésie se manifeste par une altération du mouvement de la moitié gauche ou droite du corps).
  3. La forme vestibulaire se traduit par des dysfonctionnements de l'activité motrice (faiblesse des membres, vertiges).
  4. La dysphasie se manifeste sous la forme de troubles de la parole. C'est aussi une perte de la capacité de reconnaître les lettres et les chiffres..
  5. Mixte - un complexe de plusieurs formes.

Les variantes de la manifestation de l'aura elle-même pendant la migraine diffèrent également, la migraine ne se termine que.

Et la migraine elle-même peut être de plusieurs types:

  • Famille (héréditaire, dans 75% des cas - de la mère à l'enfant, auquel cas cela commence généralement par la soi-disant «migraine infantile»);
  • basilaire (troubles de la conscience et de la perception);
  • Migraine sans tête (sans céphalalgie);
  • rétinien (cécité passagère);
  • ophtalmique (migraine avec aura visuelle);
  • végétatif (crise sympatho-surrénalienne);
  • abdominale (avec diarrhée et autres troubles dyspeptiques);
  • dysphrénique (altération clinique de la conscience).
  • état migraineux (crise prolongée, qui a tendance à se reproduire).

Un autre fait intéressant est la composante psychosomatique. En présence de pensées suicidaires et dépressives, les crises peuvent devenir plus fréquentes et intensifiées, et avec une humeur saine et positive, elles diminuent.

Causes et facteurs d'occurrence

Malgré l'histoire séculaire de l'étude de la pathologie, les causes de la migraine ne sont toujours pas exactement connues. Il existe de nombreuses théories scientifiques sur l'origine de la maladie, telles que génétique, vasculaire, humorale et autres..

Selon des résultats de recherche relativement récents, une crise de migraine avec aura provoque une hyperexcitabilité des récepteurs cérébraux et des neurones. Au fil du temps, les scientifiques ont identifié quatre groupes de facteurs qui provoquent une exacerbation de la migraine chez un patient. Les crises de migraine provoquant (y compris sans aura) sont:

  • aliments et suppléments. Par exemple: boissons alcoolisées, aliments contenant de la tyramine, additifs alimentaires nocifs;
  • facteurs ennuyeux. Par exemple: arômes puissants, scintillement et lumière vive, dépendance aux intempéries;
  • Mode de vie malsain. Ce facteur implique, en règle générale, des violations du régime de travail et de repos (surcharge, manque de sommeil). Cette liste comprend également les dépendances, les troubles de l'alimentation et le stress régulier;
  • d'autres causes, telles que des antécédents de TBI, des changements hormonaux, la prise de certains médicaments.

Il est également possible de combiner plusieurs de ces facteurs chez un patient, car la migraine est de nature polyétiologique..

Les symptômes de la maladie

La migraine et l'aura présentent des symptômes différents, en fonction de la phase des manifestations cliniques prononcées:

  • avant l'attaque (au stade précédent / prodromique), des symptômes tels que des changements soudains d'humeur et d'appétit, une exacerbation des réactions à des facteurs environnementaux, une insomnie apparaissent. Il convient de rappeler que cette phase n'est pas observée chez tous les patients;
  • à la fin de la première phase, les manifestations de l'aura, décrites ci-dessus, commencent. Dans certains cas, chez les patients, des symptômes d'une aura migraineuse apparaissent et persistent au moment de la céphalalgie. Cela s'accompagne d'une circulation sanguine altérée dans les zones du cerveau. Il convient également de rappeler que cette étape n'est pas nécessaire, car il existe une migraine sans aura;
  • une crise de syndrome douloureux sévère dure d'une heure à trois jours. Pour des durées plus longues, une hospitalisation urgente du patient est nécessaire, car il existe un risque d'œdème cérébral aigu, de lésions cérébelleuses et d'accident vasculaire cérébral. Le mal de tête dans cette phase est pulsatoire, localisé du côté opposé à celui où les manifestations de l'aura sont apparues. Ce symptôme augmente avec le développement de la crise, a un caractère croissant;
  • la phase finale se termine seule ou avec l'usage de drogues. Cela peut être compris en immergeant le patient dans un sommeil profond;
  • la polyurie est un symptôme de la phase de récupération. Les patients souffrant de douleur ont tendance à être dépassés et épuisés. Mais dans certains cas, au contraire, les patients subissent une attaque d'une poussée de force à la fin de l'attaque.

De plus, les principaux symptômes de la migraine chez l'homme peuvent ne pas être aussi prononcés que chez la femme..

Diagnostic de la migraine

Si une personne présente les symptômes ci-dessus, il faut se rappeler du danger possible d'avoir d'autres diagnostics graves et savoir à quoi exactement la migraine est dangereuse. Un examen détaillé par un neurologue exclut les lésions organiques et vasculaires et les maladies du cerveau. Ces pathologies, en règle générale, provoquent chez le patient un complexe de symptômes, identiques dans les manifestations de l'aura migraineuse..

Pour clarifier le diagnostic, le neurologue prescrit un examen supplémentaire - IRM ou TDM du cerveau. Habituellement, un examen ophtalmologique détaillé est effectué dans le complexe. L'étape la plus importante de l'examen d'un patient migraineux est l'EEG - électroencéphalographie. Toutes les méthodes de recherche ci-dessus sont utilisées par le médecin pour établir un diagnostic, ainsi que pour sélectionner et prescrire un traitement médicamenteux approprié..

En l'absence de diagnostic rapide (même migraine sans aura), des conséquences irréversibles sont possibles, qui dépendent de la maladie et de sa gravité. Par exemple, un accident vasculaire cérébral ou un statut migraineux.

Méthodes de contrôle

Malheureusement, le patient est incapable d'influencer la survenue de crises de migraine. Cependant, vous pouvez améliorer considérablement la qualité de vie sans provoquer une nouvelle attaque de mauvaises habitudes..

Il existe un certain nombre de mesures préventives non médicamenteuses qui peuvent réduire la probabilité de crises de migraine:

  • la normalisation de la routine quotidienne est recommandée. Cela est particulièrement vrai pour le temps de sommeil, qui devrait arriver avant 22 heures et durer environ huit heures. Le stress, la suralimentation et l'irritation doivent être évités le soir. Une marche mesurée ou un bain chaud est utile pour guérir le corps;
  • il est très important d'éradiquer enfin les mauvaises habitudes (fumer et boire des boissons alcoolisées);
  • vous devez particulièrement surveiller attentivement votre alimentation quotidienne, ne pas tolérer les accès de faim, prendre de la nourriture en temps opportun et régulièrement. Il est nécessaire d'exclure les aliments qui provoquent une attaque (vin, chocolat, etc.), de surveiller strictement le régime alimentaire, en abandonnant progressivement les additifs nocifs et les épices exotiques;
  • Un exercice modéré est particulièrement bénéfique pour la santé. Le vélo, la natation et le yoga sont généralement recommandés pour les patients;
  • Les méthodes psychologiques de contrôle du stress sont également efficaces. La psychothérapie est utilisée avec succès pour soulager l'état psycho-émotionnel;
  • il est important de ne pas s'automédiquer, mais de consulter un médecin en temps opportun pour toute question. Sinon, vous pouvez nuire gravement au corps et aggraver la maladie..

La prévention

Les mesures préventives n'inversent pas le traitement de la migraine avec aura. Ces méthodes ne sont applicables qu'en combinaison et peuvent améliorer la qualité de vie d'un patient épuisé par la migraine. Il est important de savoir que la migraine sans aura implique également un traitement par un neurologue..

Le médecin choisit le schéma de traitement individuel de la maladie. Les méthodes varient en fonction du degré de développement de la maladie et d'un certain nombre d'autres facteurs. La thérapie vise à soulager la douleur et à prévenir les crises.

Il est très important de se rappeler que l'effet des médicaments au plus fort d'une crise de migraine n'est pratiquement pas ressenti. Dans ce cas, la règle principale est de contrôler la dose de médicaments prise afin d'éviter un surdosage..

Les médicaments sont sélectionnés par un neurologue en fonction du stade de la maladie:

  • une céphalalgie non exprimée sans restrictions d'activité est effectivement stoppée par la prise de médicaments du groupe AINS. Les ingrédients actifs généralement utilisés sont l'ibuprofène et l'indométacine;
  • une céphalalgie modérément sévère avec des restrictions mineures nécessite un traitement plus complexe. Des analgésiques combinés sont utilisés. Et lorsque les capacités d'adaptation du patient sont déformées, des médicaments du groupe triptan sont ajoutés;
  • aux troisième et quatrième stades (céphalalgie sévère et sévère avec restrictions), le traitement est le plus difficile. Une approche intégrée est appliquée en utilisant des ingrédients actifs puissants (y compris le groupe triptan de deuxième génération).

Drogues

Dans les cas de migraine particulièrement sévères, il est conseillé d'utiliser un groupe de médicaments glucocorticostéroïdes, ainsi que des antiémétiques. Étant donné que le corps réagit individuellement à l'utilisation de toute substance, la sélection du médicament principal se fait de manière purement expérimentale. Un médicament approuvé doit être administré dès que possible au début d'une crise imminente.

Pour améliorer l'effet, le massage, l'aromathérapie et l'auto-hypnose sont ajoutés. Dans certains cas, la médecine traditionnelle est efficace: infusions, gouttes, décoctions à base de plantes. Mais ils ne doivent être utilisés qu'en association avec le traitement principal et en accord avec le médecin, sinon des conséquences indésirables sont possibles..

Conclusion

La migraine fait référence à des pathologies neurologiques fonctionnelles, elle peut provoquer des dommages irréparables et même entraîner la mort.

Par conséquent, dans cette situation, un diagnostic précoce et la consultation d'un spécialiste qualifié sont particulièrement importants. Avec la bonne approche, vous pouvez réduire les problèmes de cette maladie au minimum et vivre une vie pleine et mouvementée.!

Migraine avec aura: mécanismes de développement et de traitement

La migraine avec aura, également appelée migraine classique, associée ou hémicranie avec aura, est une pathologie neurologique héréditaire chronique. La maladie se caractérise par l'apparition périodique d'attaques de céphalées pulsatiles (HD) de nature vasculaire. La durée d'une crise migraineuse avec aura en moyenne varie de 4 heures à 3 jours. L'attaque douloureuse tombe dans la plupart des cas sur la moitié de la tête avec une localisation dans la région orbitale-frontale-temporale. Une caractéristique distinctive de la migraine associée à une forme simple d'hémicranie est le développement de symptômes neurologiques focaux avant une crise de céphalalgie.

Causes et mécanismes de développement de la migraine avec aura

Bien que les premières données sur la migraine avec aura aient été enregistrées par les anciens Egyptiens, une seule cause de la maladie n'a pas encore été établie et le mécanisme de développement de la maladie n'a pas été entièrement étudié. Les esprits universitaires ont proposé plusieurs hypothèses différentes sur la nature de l'hémicranie, parmi lesquelles les versions suivantes sont les plus fiables et éprouvées:

  • prédisposition génétique;
  • processus auto-immuns;
  • perturbations hormonales;
  • théorie trijumeau-vasculaire;
  • La théorie vasculaire de Wolf;
  • hypothèse plaquettaire;
  • théorie de la dépression naissante.

À ce jour, les facteurs provoquants ont été identifiés qui sont le déclencheur du développement d'une crise de migraine. Nous listons les principales causes de migraine avec aura.

Facteurs externes

  • les changements de temps et de climat;
  • se déplacer vers un fuseau horaire différent;
  • odeurs saturées: parfums, produits chimiques ménagers, peintures et vernis, gaz d'échappement de voiture, fumée de tabac;
  • lumière du jour brillante;
  • scintillement d'un écran de télévision, éblouissement d'un écran d'ordinateur;
  • bruit monotone ou bruits forts;
  • stimuli vestibulaires (par exemple: conduire une voiture).

Facteurs psychogènes

  • état stressant;
  • manque de sommeil ou trop de sommeil;
  • fatigue mentale;
  • non-respect du régime de travail et de repos;
  • incapacité à se détendre.

Aliments

  • produits de viande en conserve;
  • produits contenant de la tyramine (chocolat);
  • cultures d'agrumes;
  • les légumineuses;
  • fromages à pâte dure;
  • fruits secs et noix;
  • café, thé, boissons énergisantes gazeuses;
  • boissons alcoolisées faibles;
  • des fruits de mer.

État général du corps

  • prendre des contraceptifs;
  • période de changements hormonaux dans le corps;
  • déshydratation du corps;
  • abaisser la glycémie;
  • échec de l'échange de sérotonine.

Types d'anomalies neurologiques

L'aura est appelée un ensemble de troubles neurologiques focaux de nature régressive, se manifestant nécessairement avant une attaque céphalgique. La clinique du trouble dépend directement de l'emplacement du foyer pathologique. Il existe les types de défauts suivants.

  • Les troubles visuels sont les symptômes les plus courants de la migraine avec aura, observés chez 90% des patients. Les perturbations visuelles se manifestent sous la forme de points en mouvement, de zigzags en mouvement, de contours scintillants, d'éclairs clignotants. Le syndrome d'Alice est souvent enregistré: distorsion de la taille et de la forme des objets, contours flous, changement de couleur des objets. Une peur irrationnelle de la perte de vision peut survenir: une sensation de voile devant les yeux, des images brumeuses et floues.
  • Des troubles sensoriels - paresthésies - sont observés avec une aura de type hémiparestétique. Le patient se plaint de l'apparition de sensations tactiles désagréables: picotements, brûlures, engourdissements, "creeps rampants". Les paresthésies se produisent sur le membre supérieur et atteignent des zones du visage.
  • Les troubles vestibulaires indiquent un type d'aura hémiparétique. Cette forme est caractérisée par le développement de troubles moteurs sur la moitié du corps, le plus souvent une paralysie réversible incomplète est observée.
  • Les troubles de la parole, appelés dysphasie, se manifestent par le fait qu'il est très difficile pour une personne de trouver les mots nécessaires et de constituer une structure de parole intégrale et logiquement connectée. Certains patients décrivent qu'ils perdent temporairement la capacité de reconnaître des symboles auparavant familiers - lettres et chiffres.
  • Un type d'aura mixte implique le développement simultané de divers troubles neurologiques.

Il convient de noter que l'aura se profile du côté opposé à celui sur lequel le syndrome douloureux se développera par la suite. La durée des troubles neurologiques est variée: de 20 à 60 minutes.

Caractéristiques cliniques (variantes de cours) de la migraine avec aura

En outre, l'hémicranie avec aura est différenciée en fonction des options pour l'évolution des crises de migraine. Les formes cliniques suivantes sont décrites:

VueCaractéristiques et symptômes
Hémiplégique familialeTrouvé parmi des parents proches. Manifesté par une faiblesse musculaire sévère, une altération de la fonction de la parole, des modifications de la sensibilité tactile des membres.
BasilaireCaractérisé par une diminution de l'acuité visuelle, de la confusion, des acouphènes et des acouphènes, des étourdissements sévères et une incapacité à maintenir l'équilibre.
Migraine sans têteL'apparition de l'aura n'est pas suivie d'une crise de céphalalgie.
RétinienneManifesté par le développement de la cécité réversible dans un ou les deux yeux.
OphtalmiqueLe patient présente une variété de troubles oculomoteurs, notamment: bifurcation d'objets, pupilles dilatées, affaissement de la paupière supérieure.
VégétatifLes symptômes d'une crise sympatho-surrénalienne se développent rapidement.
AbdominalLe patient se plaint de l'apparition de douleurs lancinantes dans la cavité abdominale et du développement d'une diarrhée.
DysphréniqueLors d'une crise de migraine, une confusion se développe, une désorientation dans l'espace. Une variété de défauts cognitifs apparaissent, des hallucinations se produisent.

Étapes d'une crise de migraine

Le tableau clinique de la forme classique de migraine est représenté par cinq étapes successives - phases d'une crise.

Première phase. Début des symptômes prodromiques

Les messagers du stade initial sont définis de différentes manières chez les patients: de plusieurs jours à deux heures avant une crise d'hémicranie. La personne se plaint d'une détérioration soudaine de l'humeur, de l'apparition d'une irritabilité sans cause et d'une nervosité excessive. La personne note qu'il lui est difficile de s'endormir le soir et que pendant la journée, elle est envahie par la somnolence. Modifications du comportement alimentaire: l'appétit peut augmenter ou disparaître complètement. Intolérance démontrée aux facteurs environnementaux: éclairage vif, sons forts, bruits monotones, arômes riches. Dans une certaine catégorie de personnes, une crise de migraine avec aura passe en contournant le stade initial.

Seconde phase. Développement Aura

L'apparition de l'aura peut suivre immédiatement après la phase prodromique ou après une courte période (en moyenne, l'intervalle entre les étapes est d'environ une heure).

Troisième phase. Stade de la douleur

Cette étape reflète le principal symptôme de la migraine - le développement du syndrome douloureux. Les sensations de douleur augmentent progressivement en intensité et submergent le patient de 2 à 72 heures.

Quatrième phase. Étape permissive

Marque l'affaiblissement progressif de la crise de douleur. La céphalalgie chez certains patients disparaît d'elle-même, cependant, la plupart des patients doivent prendre des agents pharmacologiques pour soulager le syndrome douloureux. Souvent, après la cessation des sensations douloureuses, une personne s'endort dans un sommeil profond et serein..

Cinquième phase. Période de récupération

Au stade final, le patient note une augmentation de l'envie d'uriner avec une augmentation concomitante du volume de liquide sécrété. Certaines personnes trouvent une faim insatiable avec une augmentation significative de l'appétit et de l'apport alimentaire. Certains patients se plaignent du développement d'un état asthénique, d'autres, au contraire, ressentent une poussée de force.

Migraine avec aura: principes de traitement

En pratique clinique, le choix du traitement médicamenteux de la migraine avec aura se fait selon les critères décrits dans le MIDAS (Migraine Disability Assessment Scale). Cette taxonomie classe la maladie neurologique en quatre degrés en fonction de la gravité de la céphalalgie migraineuse qui affecte l'activité habituelle dans divers domaines de la vie. Dans cette échelle, les degrés suivants de migraine avec aura sont distingués:

  • Grade I - légère gravité de la céphalalgie, aucune restriction dans la vie quotidienne.
  • Grade II - maux de tête d'intensité modérée, présence de restrictions mineures dans les activités habituelles.
  • Grade III - syndrome douloureux intense prononcé avec d'importantes restrictions d'activité.
  • Grade IV - céphalalgie trop sévère et intolérable causant un certain nombre d'obstacles importants dans tous les domaines de la vie.

Comment la migraine est-elle traitée? En fonction du degré d'intensité de la migraine céphalalgie, le neurologue choisit un programme de traitement médicamenteux, guidé par le principe: des médicaments les plus simples et les plus économes aux médicaments les plus puissants et les plus puissants.

Attention! Les informations ci-dessous sont données à titre indicatif et ne constituent pas un guide pour le traitement de la migraine classique. Dans chaque cas, le médecin choisit le schéma de traitement pharmacologique après un examen diagnostique approfondi, en étudiant les antécédents du patient, en tenant compte des risques potentiels et des effets secondaires de la prise de médicaments.

Pour les crises légères d'hémicranie, il est recommandé de prendre des médicaments pour les migraines - des analgésiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens, tels que l'analgine (Analginum) et l'ibuprofène (Ibuprofène). Dans les crises graves, de puissants analgésiques combinés sont utilisés, par exemple: la solpadein (Solpadein.)

Avec une gravité modérée du syndrome céphalgique, il est conseillé d'utiliser des agonistes sélectifs de la sérotonine - des comprimés pour la migraine de la série des triptans, par exemple: zolmigren. En cas de maladie des degrés III et IV de gravité, des médicaments plus puissants pour la migraine sont utilisés - médicaments du groupe triptan, par exemple: naratriptan (Naratriptan). Pour arrêter une crise de douleur sévère en l'absence de l'effet d'analgésiques non narcotiques, le médicament opioïde Zaldiar peut être prescrit.

Comment soulager les migraines sévères? Pour la douleur chronique réfractaire dans un service d'hospitalisation, le traitement est effectué selon le schéma suivant:

  • les glucocorticostéroïdes, par exemple: la prednisolone (Prednisolone);
  • alpha-bloquants, par exemple: ergotamine (ergotamine);
  • antipsychotiques, par exemple: Cerucal;
  • tranquillisants, par exemple: diazépam (Diazepamum).

Pour éliminer les nausées et prévenir le développement de vomissements, des antiémétiques pour les migraines sont utilisés, par exemple: le métoclopramide (Metoclopramidum). Les bêta-bloquants tels que l'obsidan peuvent être prescrits pour prévenir les migraines. Dans l'évolution chronique de la maladie, il est conseillé d'effectuer un traitement avec des antidépresseurs, par exemple: Ephevelon (Efevelon).

La prévention

Toutes les personnes souffrant de migraines céphaliques doivent régulièrement prendre des mesures préventives. Tout d'abord, les mesures préventives sont axées sur l'établissement de la véritable cause de la migraine avec aura et l'élimination ultérieure des déclencheurs (facteurs de provocation). Les mesures préventives non médicamenteuses comprennent les actions suivantes.

Il est impossible de soulager les crises de migraine sans stabilisation de l'état psycho-émotionnel. Tous les patients atteints d'hémicranie doivent être évités de l'épuisement physique, de la tension nerveuse et de la surcharge mentale. Il est extrêmement important d'identifier les véritables facteurs traumatiques et de prendre des mesures pour éliminer leur influence négative.

Pour résoudre les problèmes existants, il faut recourir à une assistance psychothérapeutique et suivre une cure d'hypnose. La libération du fardeau de l'âme et des douleurs cardiaques aidera non seulement à trouver la paix et l'harmonie, mais donnera également une impulsion à l'activation des ressources cachées du corps pour une libération complète d'une maladie neurologique..

Pour éviter les crises de migraine avec aura, il est nécessaire de normaliser le régime de travail et de repos, de créer les conditions d'un repos nocturne de haute qualité. Les médecins recommandent aux patients migraineux de fixer une période de sommeil de 22 à 6 heures. Un sommeil de moins de 8 heures, ainsi qu'un repos plus long, peuvent augmenter la douleur. Des études récentes dans le domaine des mécanismes de développement de l'hémicranie ont établi que le sommeil pendant la journée a un effet négatif sur le bien-être des patients, tandis qu'une heure de repos après-midi sans sommeil dans un environnement calme réduit l'intensité de la céphalalgie..

Pour éviter les crises de migraine, vous devez réviser le régime, faire des ajustements au régime. Le menu du jour ne doit pas contenir de nourriture «provocateurs» de migraine. Vous ne devez pas vous laisser emporter par du thé fort, des boissons contenant de la caféine. Il est recommandé d'abandonner complètement la consommation de vins, de champagne et de bière. Lors de la préparation des aliments, n'utilisez pas de condiments, d'épices, de marinades ou de sauces chaudes. Il est nécessaire de réduire au minimum la consommation de produits issus du fumage et du salage. Il est conseillé de diviser l'alimentation quotidienne en cinq repas, en organisant un repas à intervalle de temps égal.

Les formes les plus sévères de migraine sont celles qui abusent de boissons alcoolisées, les personnes qui fument et les personnes toxicomanes. Le rejet complet des mauvaises habitudes est une condition préalable pour réduire la fréquence des crises de migraine et réduire l'intensité des crises de douleur.

La tâche principale d'une personne prédisposée à la migraine céphalalgie est de réaliser un travail coordonné des systèmes nerveux et cardiovasculaire, afin d'assurer un niveau normal de circulation sanguine dans le cerveau. Pour renforcer la force des vaisseaux sanguins, améliorer la circulation sanguine, l'excrétion rapide des déchets, le corps doit bénéficier d'une activité physique régulière à des doses raisonnables (non excessives). Excellentes options pour les patients - natation, vélo, marche. Les techniques orientales - wushu, yoga - sont capables de restaurer le fonctionnement harmonieux des organes et des systèmes..

Un massage de la tête joue un rôle important dans la prévention de la migraine. L'automassage du cou, du visage et du cuir chevelu peut être effectué en utilisant la méthode manuelle classique ou en utilisant un masseur. En outre, les médecins recommandent de suivre un cours d'acupuncture tous les six mois..

Causes, types et symptômes de migraine avec aura

Lorsqu'on parle de migraines, la première chose que la plupart des gens imaginent est un mal de tête. Chaque personne - homme et femme, enfant et adulte - peut souffrir de cette maladie. On pense que les migraines touchent 1 femme sur 3 et 1 homme sur 10. Les femmes sont plus susceptibles de faire face à ce diagnostic, qui est dû aux fluctuations hormonales. La maladie survient chez les enfants de 7 à 8 ans, mais elle est plus souvent diagnostiquée entre 35 et 40 ans. Les personnes de plus de 70 ans sont presque immunisées contre les migraines.

La personne moyenne ne voit pas la différence entre un mal de tête normal et une crise de migraine, mais ils le sont. Surtout s'il y a une migraine avec aura (classique).

Que se passe-t-il dans la tête avec une migraine?

La principale cause interne d'une attaque est un déséquilibre de la sérotonine, son effet sur les vaisseaux sanguins. Il s'agit de l'interaction des changements vasculaires, nerveux et hormonaux dans le cerveau. Si trop de sérotonine et d'autres substances sont libérées dans un court laps de temps, une inflammation stérile des artères cérébrales se produit (sans infection). En conséquence, l'onde de pouls provoque une douleur intense, une vasodilatation. La migraine se développe (code de la maladie CIM-10: G43.0. - sans aura, G43.1. - avec aura).

Une crise se produit généralement dans un côté de la tête et se manifeste par une douleur lancinante, tirante ou lancinante. Lorsque cette condition survient plus de 15 jours par mois, on parle de la forme chronique de la maladie. Elle est plus fréquente à l'âge de 25-45 ans, dans 15% des cas affecte les enfants et les adolescents.

Migraine VS céphalée

Les symptômes de la migraine sont des crises de céphalées caractérisées par une forte intensité, un caractère pulsatoire et une manifestation généralement unilatérale. La douleur affecte un endroit, la localisation peut être déterminée (une personne peut dire où elle ressent la douleur). Par rapport à une céphalalgie normale, l'intensité de la douleur est beaucoup plus forte, elle s'accompagne d'autres symptômes (principalement neurologiques). L'attaque dure de 3-4 heures à plusieurs jours.

Les maux de tête courants sont déclenchés par le stress, un mauvais sommeil, une mauvaise alimentation, une raideur de la nuque, diverses conditions médicales (problèmes de pression, tumeurs cérébrales, etc.). Cette céphalalgie ne s'accompagne pas d'autres signes..

Types de migraines

La maladie est divisée en 2 types principaux.

Avec aura

Une aura de migraine est un avertissement sur une attaque imminente. Il se développe dans les 5 à 60 minutes, après quoi la douleur survient. Pendant ce temps, la personne a la capacité d'arrêter ou de limiter l'attaque principale..

L'aura avec migraine peut se manifester avec les symptômes suivants:

  • le chaos dans les pensées;
  • acouphènes, problèmes d'audition;
  • troubles visuels (lumières clignotantes, lignes ou points dans le champ de vision, taches devant les yeux, vision floue, incapacité à se concentrer);
  • tremblements ou picotements dans les jambes, les bras;
  • problèmes d'élocution;
  • épaules, cou, membres raides;
  • sensibilité aux odeurs;
  • incapacité à contrôler le corps;
  • altération de la conscience.

Dans une migraine avec aura, les symptômes apparaissent individuellement ou plusieurs à la fois. Chacun d'eux peut durer jusqu'à une heure. Dans le cas de 2-3 auras, cet état peut durer 2-3 heures. Il y a aussi une aura sans maux de tête. Il s'agit d'une crise typique de l'apparition de signes d'aura sans douleur ultérieure..

Sans aura

La migraine sans aura survient chez 80% des personnes malades. Une aggravation unilatérale de la céphalée survient sans avertissement, sans déficience visuelle ni sensorielle.

  • Chronique. La maladie dure plus de 15 jours par mois.
  • Menstruel. Les crises sont associées au cycle menstruel et donc aux niveaux d'hormones.
  • Hémiplégique. Faiblesse temporaire d'un côté du corps.
  • Abdominal. Les crises sont associées à une activité intestinale irrégulière. Manifesté par des symptômes dans la cavité abdominale (la maladie survient chez les enfants de moins de 14 ans).
  • Rétinien. Douleur associée à des troubles visuels lors d'une crise, jusqu'à une cécité temporaire.

Les raisons

Malgré les progrès de la médecine, les causes des migraines ne sont pas encore connues. On pense que la maladie est médiée par une activité cérébrale anormale qui affecte les connexions des nerfs, des produits chimiques et des vaisseaux sanguins dans le cerveau. Chez les patients, il y a une diminution du flux sanguin vers le cerveau, ce qui conduit à l'expansion des vaisseaux sanguins pour alimenter le cerveau en sang. Parallèlement à ce processus, des substances qui causent des maux de tête et d'autres symptômes commencent à être libérées dans le cerveau et le corps..

Le déséquilibre de la sérotonine susmentionné est une condition préalable particulière au développement de la migraine. Il est responsable de la libération de substances qui resserrent les vaisseaux cérébraux et dilatent les vaisseaux du corps. Un déséquilibre de la sérotonine augmente la perméabilité vasculaire, en raison de laquelle certaines substances pénètrent dans les tissus environnants, provoquant des douleurs et d'autres symptômes caractéristiques des migraines.

Déclencheurs

Les migraines ne font pas que commencer. Elle est souvent déclenchée par un stimulus de l'environnement. Une personne qui sait à quoi son corps est sensible peut éviter de provoquer des facteurs.

Les déclencheurs comprennent:

  • La génétique est une prédisposition congénitale. S'il y a des migraines dans la famille, le risque de maladie augmente..
  • Changements hormonaux. En raison des fluctuations hormonales, les femmes souffrent le plus souvent d'une maladie pendant la menstruation..
  • Facteurs émotionnels. Une attaque peut être causée par: stress, choc, anxiété, dépression, agitation.
  • Déclencheurs physiques - faibles niveaux glycémiques, manque de sommeil, manque de repos, fatigue, tension du cou et des épaules.
  • Nutrition - manque de liquides, mauvaise alimentation, alcool, caféine, chocolat, agrumes, thym, divers ingrédients alimentaires (édulcorants artificiels, glutamate monosodique, nitrates).
  • Médicaments - la tête peut faire mal après avoir pris des somnifères, des contraceptifs, des médicaments hormonaux.
  • Environnement - lumière dure ou clignotante, son fort, odeurs fortes (parfum, tabac), changements de température, courants d'air.

Pendant la grossesse, les crises disparaissent souvent, moins souvent une femme enceinte a la première migraine de sa vie; bien qu'il n'affecte pas le fœtus, l'état psychologique de la femme peut compliquer la situation.

Symptômes

Ce sont les symptômes qui l'accompagnent qui distinguent la migraine de la céphalalgie commune. Ils comprennent les symptômes suivants:

  • Céphalée localisée (ressentie sur un côté ou en un point de la tête), lancinante. La douleur survient souvent dans les yeux, derrière les yeux, dans les tempes.
  • Augmentation de la douleur avec l'activité physique.
  • Nausées Vomissements.
  • Vertiges.
  • Diarrhée ou constipation.
  • Peau pâle, transpiration.
  • Photo et phonophobie - sensibilité excessive à la lumière et au son.
  • Vision fractionnée ou floue, différentes perceptions visuelles.

Phases d'une attaque

L'attaque de la maladie se déroule en 4 étapes.

Étape 1 - Prodrome

Cela arrive souvent, mais pas toujours. Quelques heures avant l'apparition d'une crise irritation, anxiété, troubles de la concentration, fatigue.

Étape 2 - aura

Cette phase affecte environ 1/5 des personnes souffrant de migraines. Les manifestations visuelles les plus courantes (flashs devant les yeux, évanouissements). Ces symptômes sont parfois associés à des picotements dans les extrémités, des troubles de la parole à court terme.

Stade 3 - mal de tête

La douleur se développe après les 2 étapes précédentes, mais peut survenir sans elles. Le plus souvent, les sensations de douleur affectent la moitié de la tête autour des tempes et des oreilles.

Étape 4 - postdrome

Soulagement de la douleur associée à la fatigue, à l'épuisement.

Qu'est-ce que l'aura?

L'aura migraineuse est un complexe de symptômes neurologiques qui précèdent ou accompagnent la phase douloureuse. Parfois, ils apparaissent isolés.

L'aura est caractérisée par un certain nombre de critères:

  • Se développe en 5 à 20 minutes, dure moins de 60 minutes.
  • Parfois visuel, sensoriel, moteur.
  • Elle s'accompagne d'un scotome à scintillation, qui survient chez environ 64% des patients. Scotoma commence comme un point brumeux à partir du centre du champ visuel, accompagné d'une lumière brillante, divers motifs se répandant à la périphérie, remplissant la majeure partie du champ visuel.
  • Associé à des manifestations neurologiques (picotements, paralysie des membres, des lèvres).

Quel est le danger des migraines?

Des études ont montré que la migraine réduit l'activité quotidienne d'une personne, sa qualité de vie, affecte l'activité professionnelle (absence du travail) et peut conduire à la dépression. Le danger de la maladie réside également dans le risque accru d'accident vasculaire cérébral ischémique ou hémorragique (hémorragie cérébrale).

Le lien entre l'AVC et la migraine a été découvert par des scientifiques de l'Université de Californie, qui ont suivi 13 000 patients pendant 25 ans. Ils ont découvert que les migraines souffraient d'AVC à un plus jeune âge..

Un accident vasculaire cérébral à un jeune âge signifie que l'invalidité, la perte de productivité se produira beaucoup plus tôt que d'habitude, par conséquent, cela affectera la majeure partie de la vie d'une personne..

À un âge plus avancé, avec une migraine avec aura, les conséquences sont même intensifiées. Des études ont montré que la maladie est dangereuse en augmentant le risque d'accident vasculaire cérébral embolique cardiovasculaire. Il s'agit d'un type d'AVC ischémique causé par un caillot qui se forme dans le cœur et se déplace vers le cerveau après avoir été arraché..

De plus, les migraines ont un risque multiplié par 2 d'accident vasculaire cérébral thrombotique..

L'une des complications de la maladie est le statut de migraine, qui est parfois la raison du report ou de l'exemption du service militaire.

Diagnostique

Dans le cadre de l'anamnèse, le médecin demande à décrire la douleur, son évolution, sa durée et l'apparition éventuelle de précurseurs d'une crise. Pour confirmer le diagnostic, le médecin recommandera des examens supplémentaires:

  • ponction lombaire;
  • CT;
  • IRM;
  • Ultrason;
  • EEG;
  • des analyses de sang.

Avant de commencer à traiter les migraines, il est important d'exclure d'autres maladies possibles provoquant des maux de tête (gonflement, accident vasculaire cérébral, structure cérébrale anormale, etc.). Le choix de la méthode de traitement dépend de plusieurs facteurs, notamment:

  • âge;
  • la fréquence des crises de douleur;
  • type de migraine;
  • l'évolution de la maladie (intensité de la douleur, sa durée, etc.);
  • signes d'accompagnement (nausées, étourdissements, vomissements, etc.).

Traitement

Les migraines ne sont pas traitables. Malgré les progrès de la médecine, il n'existe pas de traitement efficace contre la maladie. Le traitement de la migraine avec aura vise à soulager les symptômes.

Drogues

Un médecin peut prescrire ou recommander des médicaments pour soulager les maux de tête. Les produits les plus couramment utilisés sont l'acide acétylsalicylique (aspirine).

Parce que les migraines provoquent un déséquilibre de la sérotonine, des médicaments (pilules ou injections) sont parfois prescrits pour réguler les niveaux de sérotonine. Si le stress ou la dépression est suspecté comme déclencheur de migraines, des antidépresseurs peuvent également être prescrits.

Les antiémétiques (antiémétiques) peuvent aider à arrêter les nausées ou les vomissements.

Si la maladie est due à un déséquilibre hormonal, des médicaments sont prescrits pour égaliser les niveaux d'hormones à une dose appropriée.

Il est recommandé de tenir un journal pour déterminer le déclencheur de la maladie. Enregistrez la nourriture que vous mangez, vos boissons, vos médicaments, etc. Ces données aideront à identifier la cause de l'attaque..

Chirurgie

À l'étranger, les migraines sont traitées par des chirurgies mineures. Le chirurgien insère des électrodes sous la peau pour stimuler des nerfs spécifiques.

Une autre procédure consiste à appliquer du botox.

Ces deux interventions sont considérées comme expérimentales. Alors qu'ils n'en sont qu'à la phase de recherche, leur efficacité n'a pas été clairement démontrée..

Psychothérapie

Cette méthode est utilisée pour les formes persistantes de migraine. Dans le cadre de la thérapie, de nombreux aspects sont considérés qui affectent la maladie:

  • stress;
  • dépression;
  • menstruation;
  • consommation d'alcool;
  • fumeur;
  • déficit de sommeil, etc..

Parfois, un changement de mode de vie ciblé, un traitement spécifique des états dépressifs, l'homéopathie, la psychothérapie, la physiothérapie suffisent.

Comment faire face à une attaque

Un certain nombre de mesures peuvent être prises pour minimiser les manifestations d'une attaque, en particulier les suivantes:

  • compresses froides;
  • rester dans l'obscurité et le silence;
  • dormir;
  • analgésique;
  • hydratation corporelle.

La prévention

La prévention de la migraine reste un problème thérapeutique. Le médicament idéal devrait empêcher complètement les attaques de la maladie. Les médicaments disponibles aujourd'hui remplissent cette tâche à environ 50%..

Comment éviter une crise de migraine avec aura:

  • Minimisez l'impact des déclencheurs.
  • Ajustez votre cycle de sommeil (dormez suffisamment, allez au lit et levez-vous en même temps).
  • Mangez bien - mangez régulièrement, suivez un régime de consommation d'alcool, renoncez à l'alcool et aux cigarettes.
  • Évitez ou apprenez à gérer les situations stressantes.
  • Limitez vos médicaments (après avoir consulté votre médecin).

Vous pouvez essayer des remèdes maison pour les migraines. La médecine traditionnelle recommande notamment les thés et herbes suivants:

  • Tanaisie de jeune fille. La plante soulage la céphalalgie, les vertiges, l'inflammation, la détresse respiratoire.
  • Menthe. L'herbe contient des substances qui soulagent les maux de tête, les nausées.
  • Écorce de saule. Les extraits d'écorce de saule sont utilisés dans la production d'aspirine.
  • Gingembre. Soulage les problèmes neurologiques.
  • Valériane. Soulage les troubles du sommeil.
  • Graines de coriandre. Dans l'Ayurveda, les graines fraîches sont versées avec de l'eau chaude et les vapeurs sont inhalées. Mais vous pouvez aussi manger quelques graines comme ça..
  • Lavande (aromathérapie). Aide à lutter contre l'insomnie, soulage le stress.
  • L'huile de romarin). Utile pour les troubles nerveux.
  • Myrtille (thé, teinture, extrait). Supprime les maux de tête, apaise l'estomac en cas de maladie abdominale.

Les migraines elles-mêmes ne meurent pas, mais des théories trompeuses conduisent souvent à un manque de traitement approprié et efficace pour la maladie. Sans thérapie appropriée, non seulement la qualité de vie d'une personne diminue progressivement, mais une menace pour sa vie apparaît. La maladie peut entraîner un accident vasculaire cérébral, un anévrisme, un coma ou même la mort.

Qu'est-ce que la migraine avec aura et devriez-vous en avoir peur

Tout le monde a peur d'une migraine avec une aura. Par exemple, avec une migraine courante (sans aura), de nombreux patients ne viennent au rendez-vous que si la migraine est déjà devenue très fréquente - chronique ou a cessé de répondre aux analgésiques. Rarement, rarement un patient apprend à gérer correctement une migraine, afin qu'elle ne devienne pas un problème à l'avenir, mais ne soit traité que lorsque tout est déjà très mauvais et difficile, ou même un mal de tête d'origine médicamenteuse s'est joint. Mais avec une migraine avec une aura, les gens viennent à nous même si l'attaque se produit une à deux fois par an! Et tout cela parce que les symptômes de l'aura sont effrayants, font craindre de graves conséquences sur la santé. Et récemment un patient est venu me voir qui, pendant l'aura, développe même une crise de panique!

Alors, de quoi s'agit-il? À tout moment, ceux qui souffrent de migraines avec aura peuvent avoir une vision altérée - et cela semble différent. Parfois, des points lumineux et des zigzags scintillent devant les yeux, et si vous fermez les yeux, ces chiffres scintillent quand même. Et parfois, des taches aveugles blanches apparaissent - translucides ou complètement opaques. Le champ de vision peut tomber - généralement des champs de vision symétriques (droit ou gauche) dans les deux yeux. Et tout cela dure de 5 minutes à une heure. Bien sûr, ces symptômes brusques et inhabituels peuvent être effrayants.!

Et comme si cela ne suffisait pas, parfois pendant l'aura après la déficience visuelle, il y a une sensation d'engourdissement ou de picotement, qui monte le bras et peut même être ressentie sur le visage autour de la bouche. Et dans de très rares cas (généralement lors de certaines crises seulement) après un engourdissement, la parole est perturbée - il est soit impossible de parler du tout, soit difficile de prononcer des phrases significatives. Mais vous ne devriez pas avoir peur! Ce n'est pas un accident vasculaire cérébral et n'a rien à voir avec un accident vasculaire cérébral. Au cours d'une aura de migraine, aucun symptôme n'apparaît, mais des symptômes strictement définis et s'ils sont remplacés, alors seulement dans un certain ordre. Voyons pourquoi il en est ainsi.

Au début d'une crise de migraine, une vague d'excitation électrique se produit qui se propage le long du cerveau de l'arrière de la tête vers le front. Les scientifiques appellent cette vague la dépression croissante de Leo. Cette onde se déplace à une vitesse de 2-3 millimètres par minute. Diverses études sur la fonction cérébrale pendant cette période ont montré que cette onde induit une aura migraineuse chez certains patients. Les études du flux sanguin cérébral ont montré que le passage de cette onde provoque une vasoconstriction dans le cerveau et une diminution de sa nutrition..

C'est pourquoi, lors de l'aura, une déficience visuelle apparaît d'abord (les parties occipitales du cerveau sont responsables de la vision), puis (beaucoup moins souvent) d'autres symptômes dans l'ordre suivant: fluage sensible - rampant (scientifiquement - paresthésie), engourdissement, ils proviennent de la région cérébrale à l'occiput depuis le centre (gyrus post-central), et en conclusion il peut y avoir un trouble de la parole (les centres de la parole sont encore plus antérieurs, dans les régions frontale et temporale du cerveau). Pour rendre cette explication plus claire, j'ai essayé de décrire la direction du mouvement de la dépression croissante de Leo dans une image..

Bien sûr, un tel trouble circulatoire temporaire n'est pas très utile. Mais la vague passe vite et ne laisse aucune trace. Suite à cela, selon les concepts modernes, il y a une forte expansion des vaisseaux sanguins dans le cerveau et ses membranes, et la douleur commence. De plus, la douleur est toujours du côté opposé à celui où était l'engourdissement. Nous parlerons de ce qui se passe dans le cerveau lors de la douleur migraineuse et comment cela affecte l'efficacité des analgésiques dans un autre article..

Par conséquent, si vous ressentez régulièrement les symptômes stéréotypés (toujours les mêmes) décrits ci-dessus, il s'agit d'une aura de migraine et vous n'avez pas besoin d'en avoir peur. Vous devez arrêter de faire ce que vous faites lorsque vous êtes dans la rue, au volant ou à tout autre endroit où une déficience visuelle pourrait vous mettre en danger, et attendez simplement que cela se termine. L'aura migraineuse se termine toujours et dure 5 à 60 minutes (généralement environ 20 minutes).

Je vous rappelle que l'aura avertit de l'apparition imminente d'un mal de tête, ce qui signifie que l'aspirine peut être prise pendant l'aura. Et permettez-moi de vous rappeler une fois de plus qu'en cas de migraine avec aura, il est hautement souhaitable de renoncer à l'utilisation de médicaments hormonaux contenant des œstrogènes (contraceptifs hormonaux combinés).

Et, comme toujours, envoyez des questions!

Autres articles sur le sujet

Traitement de la migraine: comment soulager une crise

Traitement de la migraine: toutes les pilules contre les maux de tête sont-elles également bonnes?

Migraine? Voici ce que vous devriez apprendre après avoir consulté votre médecin

Migraine chronique - qu'est-ce que c'est et comment elle menace

Migraine: que faire pour ne pas souffrir aujourd'hui et à l'avenir