Principal > Pression

Méthodes de traitement de l'hémiparésie, en fonction de ses causes

L'hémiparésie est généralement comprise comme une maladie qui est une conséquence de la défaite des fonctions sous-corticales supérieures. En conséquence, une personne subit une perte de sensibilité incomplète d'un certain côté du corps..

Cela peut se manifester par une hémiparésie du côté droit ou du côté gauche. En outre, une personne a souvent une localisation supérieure ou inférieure de la violation..

Dans tous les cas, il est très important de prendre des mesures adéquates en temps opportun pour éviter des conséquences dangereuses..

Pathogenèse du trouble

L'hémiparésie est une maladie caractérisée par une paralysie partielle, qui provoque un affaiblissement du tissu musculaire d'un certain côté du corps. Dans le même temps, l'autre côté reste sain..

Cette condition est une conséquence de dommages aux neurones moteurs supérieurs, ainsi qu'à leurs axones. De plus, il peut y avoir une perturbation du fonctionnement des motoneurones. Dans la plupart des cas, cette maladie est d'origine cérébrale plutôt que vertébrale..

Pour déterminer la gravité des manifestations de la maladie, vous devez faire attention aux symptômes des lésions focales du cortex. Pour eux

Marche de Wernicke-Mann avec hémiparésie

comprennent les troubles de la parole, les problèmes d'exécution de mouvements déterminés, la difficulté de perception. En outre, une personne peut avoir des crises d'épilepsie, une sensibilité réduite, une déficience cognitive.

Les lésions individuelles du tronc cérébral sont caractérisées par une combinaison de lésions nerveuses ipsilatérales situées dans la tête avec une hémiparésie controlatérale.

Si une personne présente des anomalies dans la structure du corps, la maladie se développe plus rapidement..

Dans ce cas, le patient peut présenter une hémiparésie post-critique, qui se développe après une attaque motrice focale..

Cette maladie se caractérise par la présence de crises d'épilepsie, qui affectent la formation d'un abcès cérébral ou d'une tumeur..

Causes d'occurrence

La cause de l'hémiparésie peut être un grand nombre de maladies congénitales ou acquises. Il est d'usage de s'y référer comme suit:

  • formations de tumeurs de la tige;
  • lésions intracérébrales ou épidurales;
  • l'apparition d'un hydrome sous-dural, d'origine traumatique;
  • accident vasculaire cérébral ou crise cardiaque, ischémie aiguë;
  • un hématome dans le cerveau, qui est le résultat d'une thrombose de l'artère carotide qui se produit avec la paralysie de Todd;
  • hémorragie parenchymateuse;
  • Maladie de Farah - caractérisée par l'apparition de calculs cérébraux;
  • hystérie;
  • sclérose en plaques;
  • migraine hémiplégique, qui peut être spontanée ou déterminée génétiquement;
  • Syndrome de Brown-Sicard - est une tumeur de la colonne vertébrale localisée dans la colonne cervicale;
  • gomme syphilitique - est une formation de tumeur molle dans les tissus.

Dans la plupart des cas, l'hémiparésie chez les enfants est congénitale. Cela est dû à des anomalies intra-utérines dans le développement du cerveau. En outre, des déviations lors de l'accouchement, qui s'accompagnent d'une compression des fibres nerveuses, peuvent entraîner cette maladie. Chez les enfants, dans la plupart des cas, une hémiparésie du côté gauche est observée..

Trouble congénital et acquis

La maladie acquise survient généralement chez les adultes..

L'hémiparésie acquise peut provoquer:

  • accident vasculaire cérébral;
  • lésions tumorales au cerveau;
  • encéphalite;
  • épilepsie;
  • sclérose en plaques;
  • lésions cérébrales diabétiques;
  • migraine;
  • troubles circulatoires aigus dans le cerveau.

Chez les enfants, le plus souvent, l'hémiparésie est congénitale et se développe à la suite d'une malformation du cerveau ou d'une blessure lors de l'accouchement.

Dans ce cas, il existe une forme gauche de la maladie, qui devient visible plusieurs mois après la naissance du bébé. À un stade précoce de la pathologie, de petites violations de l'activité motrice des membres peuvent survenir:

  • mouvements asymétriques;
  • mouvements faibles des membres affectés;
  • serrant la main dans un poing;
  • faible fonction de soutien du côté affecté;
  • écarter les hanches en décubitus dorsal.

Hémiparésie du côté gauche et du côté droit

Les neurologues ont pu établir une relation précise entre les symptômes dans une certaine partie du tronc et l'hémisphère du cerveau, dans lequel il y a un foyer anormal. Cette relation est inversée..

Si une sensation de faiblesse est présente dans les membres droits, une hémiparésie du côté droit est diagnostiquée, mais si les symptômes sont localisés à gauche - côté gauche.

De plus, chaque hémisphère du cerveau est responsable de l'exécution de certaines fonctions corporelles. Ainsi, si l'hémiparésie du côté gauche se développe à la suite d'une blessure traumatique ou d'un accident vasculaire cérébral, une personne a souvent de graves troubles de la parole.

C'est l'hémiparésie du côté droit qui est l'une des complications les plus courantes de l'AVC, car les troubles circulatoires surviennent souvent dans le bassin de l'artère cérébrale gauche. Ces processus provoquent une perte de sensibilité et d'activité physique..

Si une personne a une forme gauche du trouble, le patient peut développer des troubles mentaux. Cela est dû au fait que dans l'hémisphère droit du cerveau, il existe un nombre maximal de centres nerveux responsables des fonctions mentales. Il est important de noter que la forme gauche de la maladie est beaucoup moins fréquente..

Établissement du diagnostic

Pour poser un diagnostic précis, tout d'abord, vous devez examiner le membre affecté et évaluer le volume de l'activité motrice. La détermination de la cause de l'état pathologique n'a pas une petite importance..

Si nécessaire, le médecin peut prescrire des études supplémentaires - par exemple, une imagerie par résonance magnétique ou calculée. L'électromyographie a également une valeur diagnostique élevée..

Thérapie situationnelle

L'enfant a une hémiparésie du côté gauche

Pour que le traitement soit efficace, il est très important d'éliminer les causes du syndrome..

L'objectif principal du traitement est d'éliminer ou de réduire les symptômes de l'hémiparésie et de restaurer une activité motrice normale..

La méthode de traitement est choisie par le médecin, en tenant compte des causes de la maladie.

Pour faire face complètement à la pathologie, vous devez choisir une thérapie complexe:

  1. Si la raison réside dans la lésion du cerveau ou de la moelle épinière, il peut être nécessaire de procéder à une intervention chirurgicale. Pour éliminer les symptômes de la maladie, le médecin peut éliminer la formation de tumeur, l'hémorragie, l'abcès.
  2. En cas de troubles circulatoires dans le cerveau, des médicaments sont prescrits pour améliorer ce processus. Il est généralement nécessaire d'utiliser des nootropiques et des angioprotecteurs.
  3. Avec les lésions cérébrales infectieuses, il est nécessaire d'utiliser des médicaments antibactériens.
  4. Avec le botulisme, le médecin injecte un sérum anti-botulique spécial.
  5. Avec la myasthénie grave, des médicaments sont utilisés pour améliorer la conduction neuromusculaire.

Dans les cas bénins, le médecin prescrit un cours spécial de gymnastique de rattrapage. De plus, les moyens suivants sont utilisés:

  • nager;
  • massage;
  • réflexologie;
  • durcissement;
  • La douche de Charcot;
  • exercices de fitball;
  • l'hippothérapie;
  • douche.

Dans les cas difficiles, les spécialistes choisissent les médicaments. Après la sortie de l'hôpital, la thérapie se poursuit à domicile.

Une fois le diagnostic déterminé, le spécialiste choisit des méthodes de traitement médicamenteuses. Dans ce cas, l'utilisation de drogues doit être accompagnée de la mise en œuvre d'exercices physiques spéciaux..

Étant donné que le développement de l'hémiparésie s'accompagne de lésions de certaines zones du cerveau, une augmentation du tonus musculaire est souvent observée. Pour le réduire, le médecin peut prescrire des relaxants musculaires - ce sont ces médicaments qui réduisent la gravité des symptômes de la pathologie.

Ces médicaments sont importants pour plus que simplement détendre les muscles. Ils aident également à préparer le patient au massage et aux exercices thérapeutiques. Dans le même temps, il est nécessaire de traiter les troubles associés..

Pour cela, une correction de la parole ou de la vue peut être effectuée, un traitement anticonvulsivant est effectué, dont le besoin apparaît avec l'épilepsie. De nombreux patients avec un tel diagnostic ont besoin des conseils d'un psychologue..

Les relaxants musculaires sont généralement prescrits en cure longue, qui peuvent durer jusqu'à six mois. Cela est dû à la durée de la période de récupération des zones touchées. De tels médicaments ne permettent pas aux cellules de se rétablir, mais créent des conditions favorables à la rééducation des patients..

Très souvent, le traitement de cette maladie est effectué à l'aide des médicaments suivants:

  • Midocalm;
  • Baclofène;
  • Pantogam;
  • Piracetam;
  • Neuromidine.

De plus, une thérapie efficace est impossible sans l'utilisation de complexes vitaminiques. Les vitamines des groupes B et E sont particulièrement utiles.

Si la zone touchée ne se rétablit pas dans l'année, le traitement peut être retardé. Les cours de pharmacothérapie sont répétés de temps en temps. Parallèlement à cela, l'utilisation du massage, des exercices thérapeutiques et de l'acupuncture est montrée..

La thérapie par l'exercice peut être pratiquée dans des centres de rééducation spéciaux. Si ce n'est pas possible, vous pouvez faire les exercices à la maison. Cependant, cela doit être fait systématiquement pour obtenir des résultats tangibles..

Avec ce diagnostic, différents types de massage sont très utiles. En outre, les experts conseillent de balancer la presse, de sauter sur une jambe, de développer la motricité de la main et de pétrir les tissus musculaires du côté affecté..

Divers sports jouent un rôle important dans la récupération - la natation, la gymnastique aquatique, l'équitation sont particulièrement utiles.

Pronostic et complications

Le pronostic est largement influencé par le stade et la négligence du syndrome et les causes de son apparition. De plus, de bons résultats ne peuvent être obtenus que si la personne reçoit un traitement opportun et adéquat..

Sinon, il existe un risque de développer des complications dangereuses. S'il n'est pas traité correctement, le patient peut développer une perte complète de force musculaire du côté affecté.

L'hémiparésie est une maladie très grave qui peut être congénitale ou acquise. Pour faire face à cette maladie, vous devez établir les raisons de son apparition et, sur cette base, choisir une thérapie adéquate..

Hémiparésie

L'hémiparésie est un trouble neurologique dans lequel les mouvements musculaires du côté droit ou gauche du corps sont limités lorsque l'hémisphère opposé du cerveau est affecté.

La maladie est associée à des lésions du corps des motoneurones corticaux et des voies du cerveau ou (dans des cas plus rares) de la moelle épinière. Avec la progression du processus pathologique, on observe une diminution progressive des fonctions sensorielles et motrices, ce qui provoque le développement de lésions musculaires. L'hémiparésie se produit généralement du côté opposé à la blessure, causée par l'intersection des fibres nerveuses à la jonction de la moelle épinière dans la moelle épinière.

Causes et facteurs de risque

En cas d'apparition soudaine de la maladie, ses causes sont généralement des néoplasmes cérébraux, la sclérose en plaques, un accident vasculaire cérébral ischémique ou hémorragique, une encéphalite, une encéphalopathie diabétique, une lésion cérébrale traumatique, une migraine.

Les causes de l'hémiparésie à développement lent peuvent être: atrophie du cortex cérébral, abcès cérébral, myélopathie radiologique, tumeurs cérébrales à progression lente.

Les facteurs de risque pour le développement de l'hémiparésie comprennent le stress - à la fois constant ou fréquent, et fort.

La cause du développement d'une forme congénitale d'hémiparésie est généralement des anomalies dans le développement du cerveau, une hypoxie fœtale, un traumatisme intra-utérin ou à la naissance.

Formes d'hémiparésie

Selon l'étiologie, l'hémiparésie est congénitale et acquise.

Selon l'emplacement de la lésion cérébrale primaire:

  • central - causé par des dommages à la voie pyramidale dans la zone allant du cortex aux cornes antérieures de la moelle épinière;
  • périphérique - causé par des lésions des noyaux des nerfs crâniens ou des cellules des cornes antérieures de la moelle épinière avec leurs axones (nerfs crâniens ou racines antérieures de la moelle épinière).

L'hémiparésie se produit généralement du côté opposé à la blessure, qui est causée par l'intersection des fibres nerveuses à la jonction de la moelle allongée dans la colonne vertébrale.

  • hémiparésie du côté droit - survient plus souvent, caractéristique des adultes, souvent accompagnée de troubles de la parole;
  • hémiparésie du côté gauche - plus fréquente chez les enfants (c'est l'une des manifestations de la paralysie cérébrale), souvent accompagnée de troubles mentaux.

Sous une forme distincte affectant les membres, l'hémiparésie spastique est isolée.

Par la nature du cours:

  • aiguë ou en développement rapide;
  • subaiguë ou en développement lent.

Par gravité:

  • facile;
  • modérer;
  • Profond.

Symptômes

Le tableau clinique de l'hémiparésie dépend de la localisation du foyer pathologique et du degré de lésion, et est très diversifié.

Les symptômes généraux de l'hémiparésie sont des maux de tête prolongés d'intensité variable, de la fatigue, une perte d'appétit, une perte de poids, des douleurs musculaires et articulaires. L'hémiparésie centrale (la plus courante) est caractérisée par de la fièvre, des troubles de la parole, des troubles cognitifs et des crises épileptiques..

Avec l'hémiparésie du côté gauche, les muscles du côté gauche du corps sont affaiblis, avec la forme de pathologie du côté droit, les muscles de la moitié droite du corps sont affectés. Les troubles du mouvement causés par un spasme musculaire surviennent 2 à 3 semaines après le début de la maladie et peuvent augmenter tout au long de l'année.

Avec la forme congénitale de la maladie, en règle générale, une hémiparésie du côté gauche se développe, qui se manifeste dans les premiers mois de la vie d'un enfant. Aux stades initiaux de la maladie, on observe de faibles mouvements actifs et passifs des membres du côté de la pathologie, des mouvements asymétriques des membres supérieurs et inférieurs et une position forcée des mains. Il y a une faible fonction de soutien de la jambe du côté affecté du corps, une violation de la motricité fine de la main, une mauvaise posture et une scoliose peuvent se former. Dans les cas graves d'hémiparésie, les enfants peuvent souffrir de déficiences intellectuelles et d'anomalies mentales. L'hémiparésie du côté gauche s'accompagne souvent d'une imagination déficiente, d'une perception des couleurs, d'une perception tridimensionnelle, d'une désorientation dans l'espace.

Les facteurs de risque pour le développement de l'hémiparésie comprennent le stress - à la fois constant ou fréquent, et fort.

L'hémiparésie du côté droit est souvent accompagnée d'un trouble de la pensée logique, des capacités d'analyse, d'une acalculie (opérations de comptage et de comptage altérées).

La spasticité des muscles d'un côté du corps est notée avec la nature centrale de la pathologie. Chez ces patients, une hypertonie musculaire unilatérale est observée. Les patients se plaignent de raideur musculaire, d'une activité motrice altérée. Dans la forme périphérique de la maladie, il y a une diminution du tonus musculaire (parésie flasque), une atrophie musculaire dégénérative, des troubles trophiques et vasomoteurs prononcés.

Dans le cas de lésions focales du cerveau, le patient a une fonction motrice altérée, ainsi qu'une diminution de la sensibilité de la moitié droite ou gauche du corps. Dans ce cas, le membre inférieur du côté de la lésion ne se plie pas lors de la marche, effectuant un mouvement semi-circulaire sur le côté. Ces patients sont généralement plus susceptibles de récupérer leur fonction motrice. En cas de lésion du tissu nerveux ou d'hémorragie étendue, des troubles neurologiques surviennent: troubles de la parole et de l'intelligence, crises d'épilepsie, troubles de la perception, réponse émotionnelle, troubles de la personnalité.

Diagnostique

Pour le diagnostic de l'hémiparésie, les plaintes et l'anamnèse sont collectées, un examen objectif du patient, ainsi que des études instrumentales dont le volume et la nature dépendent de la forme de la pathologie.

La force musculaire est évaluée à l'aide d'une échelle en cinq points adoptée par le British Medical Research Council:

  • 0 - aucun mouvement;
  • 1 - contractions musculaires faibles;
  • 2 - les mouvements sont effectués uniquement dans le plan horizontal;
  • 3 - le membre se soulève en l'absence de résistance;
  • 4 - le membre monte avec peu de résistance;
  • 5 - les mouvements sont préservés en plein volume et en force.

Pour identifier la cause de l'hémiparésie, une imagerie par résonance calculée ou magnétique, une électromyographie, une échographie Doppler des vaisseaux sanguins du cerveau sont effectuées.

Chez les enfants, le diagnostic d'hémiparésie est établi entre un an et un an et demi, lorsque les enfants commencent à marcher et que les troubles du mouvement deviennent plus spécifiques.

Traitement

Le traitement de l'hémiparésie est le plus efficace dans la première année suivant l'apparition des troubles neurologiques.

Avec une forme légère d'hémiparésie, la thérapie consiste à effectuer un cours d'exercices de physiothérapie (pouvant inclure la gymnastique sur le fitball, la natation, etc.). Sont également présentés le massage général et segmentaire, l'hydromassage, l'hippothérapie (traitement avec des chevaux), ainsi que les procédures de durcissement.

Un traitement médicamenteux est prescrit au besoin. Des myorelaxants, des anticonvulsivants, des médicaments qui améliorent le trophisme du tissu nerveux et l'apport sanguin au cerveau, y compris des complexes vitaminiques (vitamine E, vitamines B) sont utilisés.

L'hémiparésie peut être compliquée par une perte complète de force musculaire du côté affecté du tronc, c'est-à-dire le développement d'une paralysie (hémiplégie).

Dans le traitement de l'hémiparésie, les méthodes de physiothérapie sont efficaces: électrophorèse, thérapie par ultrasons, thérapie diadynamique, réflexologie, thérapie par la boue. Afin d'éviter la formation de contractures des articulations et des muscles, ils ont recours à la pose physiologique des membres à l'aide d'attelles.

Pour l'adaptation sociale et la normalisation de l'état émotionnel, un cours de psychothérapie peut être nécessaire. Les troubles de la parole nécessitent des cours avec un orthophoniste.

Dans les formes sévères de pathologie, une intervention chirurgicale sur les muscles affectés peut être nécessaire.

Complications et conséquences possibles

L'hémiparésie peut être compliquée par une perte complète de force musculaire du côté affecté du tronc, c'est-à-dire le développement d'une paralysie (hémiplégie).

Prévoir

Le pronostic dépend de nombreux facteurs, dont la cause et la gravité de la pathologie. Avec un diagnostic rapide et un traitement correctement sélectionné, le pronostic de l'hémiparésie acquise est généralement favorable, dans la plupart des cas, une restauration complète des fonctions perdues est possible. Le pronostic de l'hémiparésie congénitale est prudent. Les formes légères avec un traitement persistant peuvent être corrigées, sévères, malgré les efforts consentis, ne peuvent être corrigées que partiellement.

La prévention

Afin de prévenir le développement de l'hémiparésie, il est recommandé:

  • traitement rapide des maladies somatiques;
  • surveillance de l'état d'une femme pendant la grossesse et du développement du fœtus;
  • prévention des troubles vasculaires;
  • évitement du stress et de la tension mentale;
  • rejet des mauvaises habitudes;
  • alimentation équilibrée et équilibrée;
  • une activité physique suffisante.

Éducation: 2004-2007 «Premier Collège médical de Kiev» spécialité «Diagnostic de laboratoire».

Les informations sont généralisées et fournies à titre informatif uniquement. Au premier signe de maladie, consultez votre médecin. L'automédication est dangereuse pour la santé!

Qu'est-ce que l'hémiparésie

L'hémiparésie est un syndrome neurologique général qui se manifeste sous la forme d'une faiblesse musculaire des deux membres d'un côté. Dans le même temps, l'autre partie du corps reste parfaitement saine. Dans cet article, nous parlerons des causes, des symptômes et du traitement de ce trouble..

Ce que c'est?

La paralysie musculaire partielle est appelée hémiparésie. Le trouble survient à la suite de dommages aux neurones dans le cerveau et parfois dans la moelle épinière. La pathologie est généralement diagnostiquée chez les enfants et les personnes âgées..

La pathologie s'accompagne d'un tableau clinique prononcé et se prête à un traitement complexe. Dans la pratique médicale, on distingue l'hémiparésie du côté gauche et du côté droit. C'est l'une des classifications du syndrome.

L'hémiparésie du côté gauche survient à la suite d'un dysfonctionnement de l'hémisphère droit du cerveau. La moitié droite du corps est complètement ou partiellement immobilisée. En règle générale, la pathologie est diagnostiquée dans l'enfance. Un traumatisme à la naissance, des soins inappropriés, des anomalies dans le développement du cerveau peuvent provoquer l'apparition d'un syndrome neurologique. La pathologie est caractérisée par une violation de la fonction et du tact de la parole.

Si des changements pathologiques se développent dans l'hémisphère gauche du cerveau, une hémiparésie du côté droit est diagnostiquée. Il est le plus souvent diagnostiqué chez les personnes âgées à la suite de blessures et de maladies. Si une personne atteinte d'hémiparésie du côté droit pense et parle correctement, cela indique un léger dommage aux terminaisons nerveuses. Si le syndrome neurologique se développe dans le contexte d'un accident vasculaire cérébral ou d'une blessure, il y aura de graves troubles de la parole.

La performance des membres supérieurs et inférieurs avec hémiparésie sera altérée. Le bras affecté ne se pliera pas bien, mais la jambe, au contraire, se pliera.

Au fait! Le côté gauche de l'hémisphère est responsable de la parole, de la logique, de l'analyse, des représentations linéaires et des opérations avec des nombres. La partie droite du cerveau est responsable de la perception du monde environnant, de l'imagination, de la rêverie, du rythme.

La gravité de l'hémiparésie est déterminée à l'aide d'une échelle en six points:

  • 0 - absence totale d'activité physique;
  • 1 - petits mouvements musculaires sans participation des articulations;
  • 2 - mouvements exclusivement en position horizontale du corps, activité motrice à peine perceptible dans les articulations;
  • 3 - raideur des mouvements dans les articulations, les muscles sont capables de surmonter la force de gravité;
  • 4 - activité physique avec une légère perte de force musculaire;
  • 5 - La capacité d'effectuer des mouvements sans perdre de force musculaire.

En quoi l'hémiparésie est-elle différente de l'hémiplégie? Dans le premier cas, la force musculaire des membres diminue. Avec l'hémiplégie, il est complètement absent. Une personne ne peut bouger ni un bras ni une jambe. Plegia est synonyme de paralysie, qui parle d'elle-même.

Les spécialistes distinguent l'hémiparésie centrale (spastique) et périphérique (flasque). La première option se développe à la suite d'une altération de la circulation cérébrale et vertébrale. L'hémiparésie spastique s'accompagne d'un raccourcissement des membres, d'une altération des fonctions motrices et d'une augmentation du tonus musculaire.

Le deuxième type est le résultat de dysfonctionnements des fibres nerveuses périphériques, par exemple avec des hernies intervertébrales. Les réflexes et la sensibilité disparaissent dans les parties du corps touchées, une hypotonie musculaire peut être observée.

S'il est laissé sans surveillance, il peut entraîner de graves incapacités de la part du système musculo-squelettique. Les patients peuvent développer des contractures et des déformations. Un traitement inapproprié peut entraîner une mauvaise posture. La plupart des patients ont des changements de démarche.

Une autre conséquence indésirable est la rigidité articulaire. Dans les cas graves, l'un des membres est raccourci. Avec l'hémiparésie congénitale, une épilepsie est observée. Les enfants reçoivent un diagnostic de troubles de la parole et de la mémoire.

Causes d'occurrence

Un traitement efficace est impossible sans connaissance des causes de la pathologie. Les facteurs suivants peuvent provoquer l'apparition d'un syndrome neurologique:

  • Accident vasculaire cérébral. L'hémorragie cérébrale est l'une des causes les plus courantes d'hémiparésie.
  • Néoplasme volumétrique. Se développe généralement dans le contexte d'un accident cérébrovasculaire aigu. Si le sang entre dans une petite formation pendant un accident vasculaire cérébral, la tumeur commence à augmenter rapidement de volume. Le néoplasme infectera les cellules cérébrales saines.
  • Lésion cérébrale traumatique (commotions cérébrales, ecchymoses, fractures). Conduire au fait que certaines des cellules cérébrales cessent d'être viables.
  • Encéphalite. L'inflammation du cerveau peut être de nature infectieuse, toxique et allergique.
  • L'abus d'alcool. Une surdose d'alcool entraîne une intoxication toxique du système nerveux et l'accumulation de produits métaboliques.
  • Épilepsie. L'attaque se produit en raison de la surexcitation de certaines zones de la tête. Si les spasmes persistent, cela peut entraîner de graves lésions cérébrales..
  • Migraine. Elle se caractérise par une douleur dans le côté droit ou gauche de la tête. En règle générale, la maladie est héréditaire.
  • Diabète. Les troubles causés par cette maladie peuvent provoquer des convulsions.
  • Sclérose en plaques. C'est un processus auto-immun dans lequel le corps se bat contre lui-même. Le système immunitaire endommage les gaines nerveuses.
  • Paralysie cérébrale (paralysie cérébrale).

Séparément, il convient de souligner un accident vasculaire cérébral en tant que facteur provoquant l'hémiparésie. Les experts appellent cette maladie un trouble aigu de la circulation cérébrale. Lors d'un accident vasculaire cérébral, la mort cellulaire survient, qui se produit à la suite d'une thrombose ou d'une hémorragie. La gravité de l'hémiparésie dépend directement de trois facteurs principaux:

  • Localisation des violations.
  • La taille du tissu cérébral endommagé.
  • Rapidité des soins médicaux.

À la suite d'un accident vasculaire cérébral, le système nerveux est partiellement perturbé. Son travail concerne tout le corps, y compris les muscles, les articulations et les organes internes.

Un accident vasculaire cérébral est caractérisé par des anomalies de la parole et du langage. La parole devient trouble, le patient cesse même de comprendre la parole des autres. Les patients ont des difficultés à lire et à écrire. Ils oublient les mots et les phrases.

L'hémiparésie peut être congénitale et acquise. Voyons maintenant les raisons pour lesquelles la maladie est diagnostiquée chez les enfants à la naissance:

  • trouble du développement intra-utérin du cerveau et de la moelle épinière;
  • manque d'oxygène (hypoxie);
  • blessures à la tête et à la colonne vertébrale;
  • prématurité;
  • infarctus des nouveau-nés;
  • hématome dans le cerveau;
  • terminaisons nerveuses pincées.

Il faut également mentionner l'hémiparésie psychogène. La maladie n'est pas entièrement comprise. Le patient est incapable de contracter les muscles du tronc et de bouger les bras ou les jambes. Dans le même temps, le tonus musculaire reste inchangé. Il n'y a aucun signe d'atrophie. La prochaine attaque peut provoquer des situations stressantes et des expériences émotionnelles. Après normalisation de l'état neuropsychique, les symptômes cliniques peuvent disparaître soudainement.

Classification

L'hémisphère gauche du cerveau est responsable de la pensée logique et de la capacité de construire une certaine chaîne d'actions, et l'hémisphère droit est responsable de l'orientation dans l'espace.

Gaucher

Elle se caractérise par une faiblesse musculaire du côté gauche. La cause est une violation du système nerveux central ou périphérique.

L'hémiparésie du côté gauche chez les enfants est une maladie indépendante dans laquelle se produit un dysfonctionnement des centres moteurs. Les facteurs provoquants qui conduisent au développement de la pathologie sont les suivants:

  • avortements antérieurs;
  • toxicose;
  • grossesse multiple;
  • césarienne;
  • la menace d'interruption de grossesse;
  • processus infectieux des voies génito-urinaires chez une femme pendant la gestation;
  • pathologie du placenta.

La maladie est caractérisée par une augmentation du tonus musculaire du côté gauche du tronc. Des dommages inégaux aux fibres musculaires sont observés.

L'hypertonicité musculaire est particulièrement prononcée sur les membres supérieurs. Les patients ont une diminution des réflexes tendineux. Les patients se plaignent d'une détérioration de la sensibilité. Le processus pathologique s'accompagne d'un syndrome douloureux. Un traitement intempestif entraîne l'apparition de pathologies des organes pelviens.

Le traitement de l'hémiparésie du côté gauche vise à éliminer les symptômes cliniques. Les enfants se voient prescrire des complexes de vitamines et de minéraux, des adaptogènes, des médicaments anticholinestérases. On leur montre des bains thérapeutiques, de la boue, de la gymnastique active et passive. Si le traitement conservateur n'a apporté aucun résultat, une intervention chirurgicale est effectuée.

Pour le traitement de l'hémiparésie chez l'adulte, un traitement médicamenteux est prescrit. Pour améliorer la conductivité neuromusculaire, il est recommandé d'utiliser Proserin, Diabozol, Vitamine B1. En cas d'hypertonicité, les patients se voient prescrire Melliktin. Les séances de massage aideront à restaurer les fonctions altérées dans la moitié affectée du corps.

Hémiparésie du côté droit et du côté gauche

L'hémiparésie est une condition pathologique dans laquelle des lésions paralytiques d'une partie du corps se produisent. Le développement de la maladie se produit dans le contexte d'une violation de l'activité du cortex cérébral. Dans certains cas, l'hémiparésie se produit avec un traumatisme rachidien contusionné ou une lésion de la moelle épinière plus grave.

Cette déviation est caractérisée par une perte de sensibilité d'une personne dans une certaine partie du corps (bras, jambe, visage) ou dans toute la moitié (gauche ou droite) du corps. La pathologie se développe généralement dans la petite enfance, mais elle est souvent diagnostiquée chez les patients âgés. Malgré tout le danger, la maladie se prête bien à un traitement complexe. Mais vous devez le démarrer immédiatement, sinon le développement de complications graves est possible..

Ce que c'est?

L'hémiparésie est une paralysie des muscles d'une partie du corps qui se développe lorsque le tractus pyramidal est affecté. Elle s'accompagne d'une diminution ou d'une perte complète de mobilité dans la partie malade du corps. Cela peut être de nature primaire et secondaire. Autrement dit, il se développe à la fois comme une maladie indépendante et comme l'un des symptômes de l'hémiplégie. Peut également être diagnostiqué pendant la période de récupération après un traitement d'hémiplégie.

Lors du diagnostic d'une maladie, le côté de la lésion est d'une grande importance. C'est par la localisation de l'hémiparésie que la cause de son développement peut être déterminée.

Les raisons

Le traitement de l'hémiparésie dépend de la cause qui a déclenché son développement. Cette violation peut résulter de:

  1. Accident vasculaire cérébral. L'hémorragie cérébrale est l'une des causes les plus courantes de parésie. Pour éliminer cette conséquence de la maladie, un patient qui a subi un accident vasculaire cérébral doit être constamment sous la surveillance du médecin traitant, et suivre strictement tous ses rendez-vous.
  2. Tumeurs de nature bénigne et maligne. Les néoplasmes du cerveau à croissance lente ou rapide endommagent ses cellules saines, entraînant leur mort. La pression sur certaines parties de l'organe augmente et son activité est perturbée. La conséquence en est l'apparition d'un certain nombre de symptômes, dont l'hémiparésie.
  3. TBI. Une ecchymose ou une commotion cérébrale entraîne la mort de grandes zones de tissu cérébral.Par conséquent, une paralysie d'une partie du corps est souvent observée chez les patients ayant subi une lésion cérébrale traumatique.
  4. Encéphalite. Ils se développent avec des lésions infectieuses, des réactions allergiques sévères ou des effets toxiques.
  5. État post-épileptique. Si la prochaine crise d'épilepsie s'est terminée par un spasme des muscles squelettiques, cela peut entraîner une violation de la sensibilité d'une certaine partie du corps.
  6. Migraine. L'hémiparésie avec migraine se développe rarement et se produit uniquement avec une évolution sévère de la maladie.
  7. Sclérose en plaques. Avec cette maladie, les gaines protectrices du nerf sont détruites, suivies de dommages à lui-même.
  8. Processus atrophiques dans les tissus du cerveau. De telles violations conduisent au fait que les neurones commencent à mourir progressivement..

L'hémiparésie se développe également dans le diabète sucré sévère et compliqué. La raison en est parfois des crampes dans les vaisseaux du cerveau..

Tous les facteurs ci-dessus conduisent à une hémiparésie acquise. Mais elle peut être congénitale, et se produire en cas d'anomalies fœtales ou de naissance ou de blessures intra-utérines reçues par celui-ci. Dans ce cas, l'hémiparésie est souvent associée à un trouble aussi grave que la paralysie cérébrale..

Classification

Selon la localisation du processus pathologique, l'hémiparésie est divisée en:

Hémiparésie du côté droit

Cette lésion est le plus souvent diagnostiquée chez les personnes âgées. Le développement de la maladie se produit lorsque l'hémisphère gauche du cerveau est endommagé ou lorsque l'activité de la moelle épinière est altérée.

Les troubles associés à cette affection peuvent être légers ou graves, mais la thérapie complexe appropriée permet généralement de les éliminer. Si la cause de l'hémiparésie est un accident vasculaire cérébral ou un traumatisme, alors avec une paralysie partielle, le patient présentera des signes de trouble de la parole.

Hémiparésie du côté gauche

Il se développe lorsque l'hémisphère droit du cerveau est affecté. Dans la plupart des cas, il est diagnostiqué chez les enfants. Les causes de l'hémiparésie du côté gauche peuvent être un traumatisme, des anomalies congénitales dans le développement du cerveau, des soins inappropriés de l'enfant par les parents pendant les premiers mois après la naissance. En outre, cette pathologie est détectée avec des terminaisons nerveuses pincées et la présence de tumeurs cérébrales.

Il existe également le concept d'hémiparésie infantile (infantile). Il est généralement congénital et apparaît pendant les premiers mois de la vie d'un enfant..

Symptômes

La présence de la maladie peut être déterminée par les symptômes d'accompagnement suivants:

  • troubles de la mémoire;
  • diminution des performances mentales;
  • violation de la finalité des mouvements;
  • problèmes de reconnaissance d'objets et de phénomènes (agnosie);
  • troubles de la parole;
  • diminution de la sensibilité de la zone touchée du corps;
  • maux de tête persistants;
  • crises d'épilepsie;
  • fièvre;
  • une détérioration générale du bien-être;
  • faiblesse et fatigue;
  • arthralgie.

Si la lésion affecte la partie postérieure du cerveau ou d'autres parties de celui-ci, l'hémiparésie affectera principalement les membres et les muscles faciaux. La gravité de tous les symptômes ci-dessus dépendra de l'âge du patient. Mais pour le traitement, non seulement le degré d'intensité des manifestations cliniques est important, mais également les causes de la maladie..

Symptômes de l'hémiparésie congénitale

L'hémiparésie congénitale se manifeste généralement au cours de la période où l'enfant commence à apprendre à marcher de manière autonome. Parallèlement, les troubles de la parole et les troubles intellectuels deviennent plus visibles..

Les premiers signes d'hémiparésie chez les enfants sont:

  • mouvements asymétriques dans les membres;
  • limitation des mouvements actifs du côté de la lésion;
  • réflexe de Moro asymétrique;
  • aplatissement des muscles fémoraux avec rotation vers l'extérieur légère mais notable;
  • en prenant une position verticale, l'enfant ne s'appuie pas sur la jambe douloureuse et en position couchée, il étire le bras affecté et ne s'appuie pas dessus.

Chez les enfants atteints d'hémiparésie congénitale, de nombreux troubles neurologiques sont également observés. En particulier, une violation de la stéréognose se produit et le soi-disant syndrome d'ignorance du membre affecté se développe. Cela ne fait qu'aggraver une situation déjà difficile..

Le développement de l'épilepsie, malheureusement, est un symptôme concomitant fréquent de l'hémiparésie. Il aggrave considérablement l'évolution de la maladie et aggrave le pronostic. Elle peut se manifester à tout âge et les types de crises varient également en fonction de ce facteur:

  • dans la petite enfance, les crises tonico-cloniques généralisées et partielles avec généralisation secondaire prévalent;
  • à un âge plus avancé, des crises d'épilepsie partielles apparaissent;
  • chez 80% des patients atteints d'hémiparésie congénitale compliquée d'épilepsie, des crises d'épilepsie focales simples ou complexes sont déterminées, qui peuvent parfois avoir une généralisation secondaire.

La très grande majorité des patients atteints d'hémiparésie congénitale ont de rares crises d'épilepsie. Habituellement, leur fréquence est de 3, 6 ou 12 mois..

L'hémiparésie affecte négativement les capacités cognitives du cerveau, et pas seulement. Ainsi, avec des dommages à l'hémisphère droit du cerveau (avec hémiparésie du côté gauche), il y a un sous-développement de l'analyse et de la synthèse visuo-spatiale, ainsi que des généralisations perceptuelles.

Lorsque l'hémisphère gauche du cerveau est endommagé, ce qui est à l'origine de l'hémiparésie droite, les troubles des fonctions verbales prédominent. Chez les enfants présentant une telle déviation, il y a un manque de vocabulaire, une diminution du niveau de généralisations verbales et de la nature des jugements.

Les troubles de la parole sont enregistrés chez 20 à 40% des patients atteints d'hémiparésie congénitale. Ce défaut est particulièrement prononcé chez les enfants. Le plus souvent, ces violations se traduisent par un retard du développement de la parole, une dysphagie ou une dysarthrie. Ils sont observés à la fois dans l'hémiparésie droite et gauche..

Avec la pathologie considérée, des anomalies visuelles peuvent également survenir. Ainsi, la fréquence des violations de la part du fonctionnement de l'analyseur visuel est de 30%. L'hémianopsie homonyme est diagnostiquée chez 17 à 27% des patients. Une atrophie partielle des nerfs optiques est enregistrée dans 8,6% des cas et un strabisme est détecté chez 10,5% des patients.

Diagnostique

Le diagnostic de la parésie n'est pas difficile. La présence d'une maladie peut être déterminée par le tableau clinique caractéristique de la maladie. Mais il n'est pas moins important d'établir la cause exacte du développement d'une déviation pathologique. Et dans ce cas, seul un diagnostic approfondi, complet et complet peut aider. Pour ce faire, vous devez consulter un neurologue..

Le schéma d'enquête classique pour la parésie consiste à mener:

  1. Sondage. Le médecin doit recueillir un historique médical détaillé, rédiger un historique médical. Pour ce faire, il est important de déterminer avec précision les symptômes du patient, de connaître leur durée, leur intensité et leur fréquence de manifestation..
  2. Inspection. Une attention particulière est accordée à l'évaluation du fonctionnement des membres affectés et des particularités de la performance des mouvements du patient par ceux-ci..
  3. Tomodensitométrie du cerveau. Cette procédure vous permet d'identifier les tumeurs cérébrales susceptibles de provoquer une hémiparésie..
  4. Imagerie par résonance magnétique. Il s'agit d'une technique de diagnostic plus informative, qui permet non seulement d'identifier les tumeurs cérébrales, mais également de déterminer la présence d'anomalies dans le travail des vaisseaux sanguins..
  5. Électromyographie. Cette méthode de recherche instrumentale est conçue pour évaluer le fonctionnement des muscles squelettiques et joue un rôle important dans le diagnostic de l'hémiparésie..

Lors de l'examen des enfants et des nouveau-nés, une importance particulière est accordée aux résultats de l'échographie du cerveau. La réalisation de cette procédure en dynamique est nécessaire pour déterminer le taux de progression de la maladie (si elle est observée), ainsi que pour prévenir le développement de complications neurologiques.

Traitement

Le traitement de l'hémiparésie dépend de nombreux facteurs. Et, surtout, il sera nommé en tenant compte du côté de la lésion et de l'étiologie de la maladie. Dans le traitement de cette maladie, non seulement des médicaments sont utilisés: des mesures générales de renforcement sont également prises qui ont un effet bénéfique sur le fonctionnement des muscles et des nerfs affectés..

Le traitement de l'hémiparésie est prescrit pour chaque patient individuellement et dépend également de la gravité de la maladie.

L'ensemble des mesures utilisées dans ce cas comprend:

  • visiter la piscine;
  • séances de massage;
  • exercices de physiothérapie;
  • durcissement;
  • prendre des médicaments;
  • et d'autres éléments de thérapie, déterminés strictement individuellement.

Dans la plupart des cas, les méthodes non médicamenteuses de traitement de l'hémiparésie sont efficaces. Il est recommandé d'utiliser les médicaments uniquement dans les cas graves de la maladie..

Pharmacothérapie

Dans le traitement de l'hémiparésie avec des médicaments, des relaxants musculaires sont principalement prescrits. Dans le même temps, pendant tout le cours thérapeutique, il est recommandé aux patients de prendre des complexes vitaminiques contenant du tocophérol et des vitamines B..

En cas d'hémiparésie du côté gauche, des médicaments peuvent être prescrits aux patients:

  1. Baklosan. Il s'agit d'un comprimé relaxant musculaire à action centrale contenant l'ingrédient actif baclofène. Il est prescrit pour la parésie chez l'adulte et l'enfant à partir de 3 ans. La posologie, la fréquence d'admission et la durée du traitement sont déterminées individuellement. Analogique - Baclofène.
  2. Midocalm. Relaxant musculaire à action centrale, dont la substance active est le chlorhydrate de tolpérisone. Il est prescrit aux patients adultes et aux enfants de plus de 3 ans. La posologie initiale pour les patients de plus de 14 ans est de 50 mg 2 à 3 fois par jour. La dose est augmentée progressivement et, par conséquent, atteint 150 mg par jour..
  3. Seduxen. Solution pour administration intramusculaire et intraveineuse. Contient l'ingrédient actif diazépam. Le médicament appartient au groupe des tranquillisants. Il est principalement utilisé pour la parésie, accompagnée d'épisodes épileptiques. Analogique - Sibazon.
  4. Cerebrolysin. Agent nootropique, qui est prescrit pour la parésie causée par l'AVC ischémique du patient. Le médicament est contre-indiqué si l'hémiparésie est accompagnée d'épisodes épileptiques.

Tous les médicaments ci-dessus peuvent provoquer des effets secondaires graves. Vous devez immédiatement informer votre médecin de leur survenue, et en aucun cas faire quoi que ce soit vous-même.

Thérapie par l'exercice et sports pour l'hémiparésie

En cas d'hémiparésie, pour restaurer la mobilité des membres affectés, il est recommandé de se livrer à des exercices de physiothérapie et à divers sports. Vous pouvez le faire à la fois à domicile et dans des centres de réadaptation spécialisés. Les formations doivent être quotidiennes, en général, elles doivent durer au moins 2 heures par semaine.

Pour restaurer l'activité physique, les patients sont recommandés les types d'activités suivants:

  • balancement de la presse;
  • nager;
  • sauter;
  • échauffement des muscles de la zone touchée;
  • Marche scandinave;
  • monter à cheval.

De l'entraînement physique, il est recommandé de privilégier les exercices d'étirement musculaire.

Physiothérapie

Les patients atteints d'hémiparésie à la suite d'un AVC ischémique se voient prescrire un cours de physiothérapie pendant la période de rééducation. Dans ce cas, les procédures suivantes aident à restaurer les troubles du mouvement:

  1. Thérapie thermique. L'application locale de chaleur dans l'hémiparésie est effectuée au moyen d'applications de paraffine ou d'ozokérite. La température d'application varie de 48 à 50 degrés. Une session dure 15-20 minutes. Le cours du traitement peut comprendre 15 à 20 procédures.
  2. Traitement au froid. Une telle thérapie aide à normaliser l'activité des muscles antagonistes et améliore également la mobilité articulaire..
  3. Stimulation électrique des nerfs périphériques. Des séances de stimulation électrique sont nécessaires pour normaliser le fonctionnement des structures nerveuses temporairement inactivées près du foyer du processus destructeur. Parallèlement à cela, la manipulation contribue à améliorer le trophisme des tissus musculaires et à entraîner les mouvements moteurs. En cas d'hémiparésie spastique, une électrostimulation des antagonistes des muscles spastiques est effectuée. La durée du traitement pour chaque groupe musculaire est de 5 minutes dans un premier temps, puis progressivement augmentée à 20 minutes. Le cours du traitement comprend 10 à 15 procédures.

Massage pour l'hémiparésie

Le massage pour l'hémiparésie est effectué pour:

  • réduire l'excitabilité réflexe des muscles spastiques;
  • affaiblissement des contractures musculaires;
  • activation des muscles détendus;
  • normalisation des mouvements;
  • élimination des troubles trophiques.

En cas de parésie, un massage des membres parétiques, du dos, du bas du dos, de la poitrine du côté affecté est effectué. La procédure est effectuée selon le schéma suivant:

  1. Tout d'abord, la surface avant de la jambe est massée.
  2. Après cela, le muscle pectoral est massé du côté affecté..
  3. Ensuite, le spécialiste procède au massage de la main affectée..
  4. Le patient est allongé sur le ventre ou sur le côté. Ensuite, l'arrière de la jambe et le dos sont massés..

Le massage pour la parésie est effectué en utilisant les techniques suivantes:

  • caresser;
  • frottement en spirale;
  • pétrissage;
  • pression longitudinale douce;
  • feutrage.

Il est strictement interdit d'utiliser des techniques de massage par percussion avec un diagnostic tel que l'hémiparésie!

À la maison, il est utile de mener des séances d'hydromassage. La physiothérapie et les massages à la boue sont également utiles..

Complications

Les complications de l'hémiparésie dépendent directement de la cause de son développement. Ils peuvent se manifester:

  • altération grave de la circulation cérébrale;
  • coma;
  • hémiplégie (paralysie complète et irréversible) de la partie du corps touchée.

Dans les cas particulièrement graves, si la cause de l'hémiparésie est une tumeur cérébrale maligne ou un accident vasculaire cérébral, la maladie peut être mortelle.

Prévoir

Avec l'hémiparésie acquise, le pronostic dépend directement de la maladie sous-jacente et de la gravité de ses symptômes. Si le diagnostic et le traitement ont été effectués en temps opportun, la probabilité de restauration complète des fonctions motrices augmente..

Avec l'hémiparésie congénitale, les médecins ne donnent pas de prédictions sans ambiguïté. Les formes bénignes de la maladie peuvent être corrigées avec succès, tandis que les formes sévères, malgré tous les efforts des médecins, sont extrêmement difficiles à traiter..

La prévention

La prévention de l'hémiparésie consiste en:

  • traitement rapide et complet des pathologies somatiques;
  • une femme enceinte subit tous les dépistages prescrits par un médecin;
  • maintenir un mode de vie sain afin d'éviter les maladies cardiovasculaires et endocriniennes;
  • éviter les situations stressantes et les surmenages nerveux;
  • nutrition équilibrée et rationnelle;
  • activité physique adéquate.

Et surtout: si les premiers signes apparaissent qui parlent du développement de l'hémiparésie ou de maladies qui y prédisposent, vous devez immédiatement consulter un médecin. L'automédication dans ce cas est non seulement inefficace et peu pratique, mais également dangereuse.!

Qu'est-ce que l'hémiparésie gauche, pourquoi se produit-elle, comment la traiter

Le dysfonctionnement du système nerveux se produit sous l'influence de divers facteurs. Certains d'entre eux sont des lésions cérébrales traumatiques antérieures (TCC), des accidents vasculaires cérébraux, des antécédents de traumatisme rachidien. Si l'une des raisons a causé des dommages aux motoneurones du système nerveux périphérique ou central, les mouvements musculaires actifs sont limités, ce que l'on appelle un terme comme «hémiparésie». Il convient de souligner que la parésie n'est qu'une limitation de la mobilité. Avec sa cessation complète, la paralysie se produit.

Un code est attribué à l'état selon la CIM-10 - G81.

Raisons de développement et classification

L'hémiparésie n'est pas une maladie distincte, mais un symptôme d'un autre processus pathologique primaire. Cette condition est caractérisée par une paralysie partielle, un affaiblissement de la force des tissus musculaires d'un côté du corps. L'autre moitié du corps est en bonne santé.

La parésie du côté gauche se produit lorsque les motoneurones supérieurs et leurs axones sont affectés. Dans la plupart des cas, le travail des motoneurones est également perturbé. Des lésions cérébrales plutôt que rachidiennes sont souvent diagnostiquées. En d'autres termes, le processus pathologique primaire est une violation de l'activité du système nerveux central, le cerveau.

Pour déterminer la gravité des changements pathologiques, il est nécessaire d'étudier les symptômes caractéristiques des lésions focales du cortex cérébral. Ce sont des troubles de l'élocution, des difficultés de mouvement, des troubles de la coordination et de la perception. De plus, un syndrome épileptique survient souvent, la sensibilité de la peau est perdue et des troubles cognitifs se développent..

Dans certaines lésions individuelles du cerveau, des perturbations ipsilatérales du fonctionnement des nerfs situés dans la région de la tête sont associées à une parésie controlatérale. Avec des anomalies concomitantes dans la structure de la tête, la pathologie se développe plus rapidement. Dans ce cas, la survenue d'une hémiparésie post-critique est observée..

Les principales raisons du développement d'une parésie du côté gauche (ainsi que du côté droit) chez un adulte et chez un enfant sont des maladies congénitales ou acquises. Ceux-ci inclus:

  • la formation d'un néoplasme semblable à une tumeur dans le tronc cérébral;
  • la présence de lésions intracérébrales ou épidurales;
  • hygroma sous-dural d'origine traumatique;
  • antécédents d'accident vasculaire cérébral ou de crise cardiaque;
  • le développement d'une ischémie aiguë;
  • la présence d'hémorragie intracérébrale due à une thrombose carotidienne;
  • la présence d'hémorragie parenchymateuse;
  • le développement de la maladie de Farah, qui se poursuit avec la formation de dépôts en forme de pierre dans la région du cerveau;
  • le développement de la sclérose en plaques;
  • crises hystériques fréquentes (chez les femmes et les hommes);
  • la présence d'une migraine hémiplégique de nature spontanée ou génétiquement déterminée;
  • développement du syndrome de Brown-Sicard, caractérisé par la formation d'une tumeur rachidienne localisée dans la zone cervicale;
  • la présence de gomme syphilitique - une formation molle semblable à une tumeur dans les tissus.

Lorsque l'hémiparésie du côté gauche survient pendant l'enfance, la cause est souvent une anomalie congénitale du cerveau, survenue pendant la période prénatale. Les sources de la maladie comprennent les complications survenues lors de l'accouchement, par exemple, la compression des fibres nerveuses.

Il est possible d'identifier les premières manifestations cliniques de l'hémiparésie gauche chez un enfant dès 2-3 mois après la naissance. Vous pouvez enfin décider du diagnostic après 1 à 1,5 ans, lorsque l'enfant fait les premiers mouvements. Dans un cas grave, dans le contexte de l'hémiparésie, les capacités mentales et la parole d'une personne sont altérées. De plus, des dommages à l'hémisphère gauche du cerveau provoquent une maladie mentale. Cela peut s'expliquer par la localisation dans ce département du nombre maximum de centres nerveux responsables de la fonction mentale..

Classification

Il existe plusieurs types d'hémiparésie, qui ont leurs propres raisons de développement. L'un d'eux est spastique, qui survient dans la plupart des cas et se caractérise par des lésions des neurones moteurs centraux. Parmi les causes d'occurrence:

  • le développement d'une attaque ischémique transitoire;
  • antécédents d'AVC;
  • la présence d'une formation ressemblant à une tumeur, un abcès dans le cerveau;
  • un processus inflammatoire d'étiologie infectieuse ou non infectieuse;
  • le développement de la sclérose en plaques;
  • antécédents de lésion cérébrale.

La deuxième forme d'hémiparésie est lente, causée par des dommages aux motoneurones périphériques. Parmi les causes d'occurrence:

  • empoisonnement cérébral toxique;
  • prendre certains médicaments (dans ce cas, l'hémiparésie est un effet secondaire du traitement);
  • neuropathie auto-immune;
  • myasthénie grave;
  • myopathie inflammatoire.

La troisième forme d'hémiparésie coexiste, combinant parésie spastique et flasque. Parmi les causes d'occurrence:

  • sclérose de la forme latérale amyotrophique;
  • processus inflammatoire transverse, une autre condition pathologique de la moelle épinière.

Seul un médecin peut déterminer la forme de la pathologie en fonction des mesures diagnostiques prises.

Symptômes typiques

Compte tenu des manifestations cliniques d'une affection telle que l'hémiparésie, on peut déterminer la localisation des changements pathologiques dans le cerveau et la gravité du processus..

Avec la nature centrale de la maladie primaire, la spasticité de l'appareil musculaire des membres est observée d'un côté du corps. Dans ce cas, la tension du bras ou de la jambe augmente, les mouvements sont contraints et l'activité motrice est partiellement perdue. Avec une forme périphérique de pathologie qui se développe dans le contexte de dommages aux nerfs situés à la sortie de la région vertébrale, le tonus musculaire diminue.

Avec l'hémiparésie du côté gauche, nous pouvons parler de dommages à l'hémisphère gauche du cerveau. Dans la plupart des cas, cette condition est typique chez les enfants, tandis que chez les adultes, les changements du côté droit sont plus souvent détectés. Le tableau clinique caractéristique de la pathologie apparaît plusieurs semaines après le début du développement du processus primaire et augmente progressivement.

Si vous ne commencez pas un traitement approprié dès l'apparition des premiers signes, excluez les mesures de rééducation, la pathologie progressera, ce qui augmente le risque de formation d'hémiplégie. Il y a des conséquences négatives prononcées, y compris une contracture persistante des structures articulaires et musculaires. En conséquence - attribution d'un groupe de personnes handicapées.

Symptômes cliniques généraux de l'hémiparésie gauche:

  • maux de tête présents sur une base continue pendant 2-3 semaines avec une intensité variable;
  • violation du régime de travail et de repos, léthargie, fatigue rapide;
  • diminution de l'intérêt pour la nourriture, perte de poids notable;
  • haute température;
  • syndrome de douleur modérée des structures musculaires et articulaires;
  • pression sur le diaphragme, inconfort dans la région de la poitrine (qui accompagne souvent l'hémiparésie psychogène, une pathologie qui se produit dans le contexte de maladies thyroïdiennes).

Le plus souvent, le développement de l'hémiparésie gauche chez un adulte est diagnostiqué dans la période post-AVC et post-traumatique. Si des lésions tissulaires focales se produisent dans le cerveau, la fonction motrice est altérée, la sensibilité de la peau du côté gauche du corps diminue.

La démarche du patient change: le membre gauche ne se plie pas bien, lorsqu'il se déplace (marche), il fait un demi-cercle sur le côté. En médecine, cette condition est appelée «démarche de Wernicke-Mann». Dans ce cas, la pathologie est caractérisée par une évolution légère et a un pronostic favorable. Les fonctions perdues peuvent être entièrement restaurées avec la mise en œuvre correcte des mesures de réhabilitation.

Si l'hémorragie cérébrale (en tant que cause du développement de l'hémiparésie) a une grande surface ou si les tissus nerveux sont gravement endommagés, les troubles du mouvement sont complétés par des symptômes neurologiques, notamment:

  • altération de la parole (avec une hémiparésie gauche rarement diagnostiquée);
  • la présence de crises épileptiques épisodiques;
  • violation des capacités mentales, difficulté de perception;
  • invalidité;
  • instabilité émotionnelle, trouble de la personnalité.

La forme congénitale de pathologie chez les enfants est caractérisée par les symptômes suivants:

  • mouvements asymétriques des membres;
  • faibles mouvements passifs et actifs des jambes et des bras;
  • l'état aplati des hanches en décubitus dorsal;
  • serrant la main dans un poing;
  • faiblesse de la fonction de soutien du membre inférieur du côté des lésions cérébrales.

L'hémiparésie du côté gauche souvent congénitale accompagne la paralysie cérébrale et agit comme l'une des formes de paralysie.

Méthodes de diagnostic

Tout d'abord, pour poser un diagnostic, le médecin recueille des informations en demandant au patient présumé l'emplacement exact de la faiblesse, les facteurs de provocation possibles, à savoir les traumatismes crâniens et cérébraux dans l'histoire, les accidents vasculaires cérébraux, etc. pathologie chez le plus proche parent. Découvrez quel genre de vie une personne mène, quelle position elle occupe, si elle fume, si elle abuse de l'alcool.

Ensuite, un examen neurologique est effectué, ce qui vous permet de déterminer la force musculaire et, par conséquent, la gravité des changements pathologiques. Il existe une échelle spéciale qui comporte 5 points:

  • 5 points indiquent l'absence de parésie, la préservation de la force musculaire;
  • 4 points indiquent le développement d'une parésie légère;
  • 3 points parlent de parésie modérée;
  • 2 points indiquent une parésie sévère;
  • 1 point indique une pathologie prononcée;
  • 0 point - paralysie.

Un examen neurologique est nécessaire pour le diagnostic différentiel entre parésie périphérique et centrale. Examiner les mouvements actifs et passifs, les réflexes, vérifier le tonus musculaire, révéler une atrophie, des contractions fasciculaires et fibrillaires.

Nécessite des recherches instrumentales et en laboratoire. Pour détecter les signes d'empoisonnement, une étude toxicologique du liquide sanguin est effectuée. À l'aide d'un test sanguin général, les signes d'un processus inflammatoire sont détectés, et il s'agit d'une augmentation du niveau de cellules leucocytaires et de la vitesse de sédimentation des érythrocytes.

Des résultats diagnostiques précis sont obtenus par électroneuromyographie, qui est effectuée pour évaluer l'activité électrique des structures musculaires, la vitesse de l'influx nerveux le long des nerfs périphériques.

L'électroencéphalographie est effectuée pour évaluer l'activité électrique de zones spécifiques du cerveau. Un changement de cet indicateur est typique de diverses maladies du système nerveux central, qui peuvent survenir avec une hémiparésie gauche..

L'imagerie par ordinateur et par résonance magnétique du cerveau (colonne vertébrale et cerveau) sont des méthodes efficaces pour diagnostiquer la cause de l'hémiparésie, qui aident à identifier les hémorragies, les néoplasmes de type tumoral et d'autres processus pathologiques.

Le complexe effectue une angiographie par résonance magnétique - examen des vaisseaux situés dans le cerveau, étude des caractéristiques anatomiques, identification des défauts fonctionnels même au stade initial.

Traitement

Il est nécessaire de traiter l'hémiparésie gauche à temps, au stade initial du développement, ce qui empêche l'hémiplégie - paralysie complète des structures musculaires. Le pronostic le plus favorable est observé dans les cas où le traitement du syndrome spastique est commencé dans les 12 premiers mois à compter du début du développement de changements pathologiques. À un stade ultérieur, le trouble du mouvement devient persistant et difficile à corriger.

L'hémiparésie du côté gauche et du côté droit chez les enfants et les adultes est traitée avec différentes méthodes, en tenant compte de la gravité de la maladie primaire et des symptômes qui l'accompagnent. L'âge et l'état général sont également pris en compte. Le traitement conservateur de l'hémiparésie gauche est le suivant:

  • dans l'utilisation d'attelles conçues pour la pose physiologique des membres, ce qui empêche les contractures des structures musculaires et articulaires;
  • en prenant des fonds du groupe des myorelaxants qui réduisent le tonus musculaire causé par le syndrome douloureux (les médicaments sont prescrits sur une base individuelle);
  • dans la nomination d'agents qui améliorent l'apport sanguin au cerveau et normalisent le trophisme des tissus nerveux;
  • en prenant des anticonvulsivants;
  • dans la réalisation de procédures physiothérapeutiques - électrophorèse, thérapie par ultrasons, courants diadynamiques;
  • en effectuant un massage général et segmentaire du tronc du côté de la lésion;
  • en pratiquant la gymnastique médicale, l'éducation physique, ce qui permet de normaliser l'activité motrice de la zone touchée.

L'hémiparésie chez un enfant et un adulte nécessite un massage, ce qui aide à réduire l'excitabilité réflexe des structures musculaires spastiques, à affaiblir les contractures, à activer les muscles détendus, à restaurer la fonction motrice et à éliminer les troubles trophiques.

Le massage est effectué sur les membres parétiques, le dos avec région lombaire, la poitrine du côté de la lésion. Tout d'abord, la face antérieure du membre inférieur est traitée, passant au muscle grand pectoral, au membre supérieur, à la face postérieure du membre inférieur et au dos. La zone touchée est caressée, malaxée, frottée. Impact, taper est interdit.

Le massage pour l'hémiparésie est complété par une thérapie par l'exercice, qui, en combinaison, vous permet d'obtenir des résultats optimaux. La durée de la séance de massage peut aller jusqu'à 20 minutes. Le cours du traitement est de 20 à 30 séances. Entre les cours, vous devez faire des pauses de 2 semaines.

La récupération complète du corps avec hémiparésie après un accident vasculaire cérébral n'est possible qu'avec un traitement complexe. Ainsi, des consultations d'un psychologue sont nécessaires, ce qui aide à améliorer l'état émotionnel, à parvenir à la normalisation de l'adaptation sociale du patient. Si la fonction de la parole est altérée, des cours avec un orthophoniste vous aideront. L'opération est nécessaire en cas de graves dommages aux structures musculaires.

Le traitement de l'hémiparésie gauche avec des remèdes populaires est inefficace.

Recommandations préventives

Il est possible de prévenir le développement d'une parésie du côté gauche en dirigeant les forces vers la maladie primaire, ce qui peut entraîner des modifications spastiques des structures musculaires et articulaires. Vous ne pouvez nommer que des mesures préventives communes à toutes les maladies, à savoir:

  1. Conformité à une bonne nutrition. Une alimentation équilibrée peut empêcher les changements athéroscléreux qui augmentent le risque d'accident vasculaire cérébral - la cause de l'hémiparésie. Il est recommandé de limiter les aliments riches en cholestérol et en graisses animales. Le régime alimentaire comprend des légumes et des fruits, des céréales, de l'huile végétale. L'utilisation de poissons de mer est utile, car elle contient des acides gras insaturés qui empêchent d'endommager les vaisseaux sanguins.
  2. Garder un style de vie actif. Dans ce cas, l'obésité, la prise de poids, l'hypertension artérielle - facteurs de risque graves - peuvent être évités. De plus, l'exercice régulier contribue à améliorer les propriétés du sang, à réduire le risque de caillots sanguins et le développement d'un accident vasculaire cérébral..
  3. Élimination des mauvaises habitudes. Il est possible de prévenir l'AVC ischémique et ses conséquences - l'hémiparésie - en excluant le tabagisme, qui provoque une vasoconstriction, augmente le risque de développer des changements athéroscléreux.
  4. Élimination des situations stressantes. Inutile d'être nerveux, de devenir déprimé, car cela n'affecte pas au mieux l'état du système nerveux central. Si vous ne pouvez pas résoudre le problème vous-même, vous devez contacter un psychologue.

Il est important de surveiller la santé de votre cœur et de contrôler votre glycémie. Et, bien sûr, si vous trouvez des symptômes d'avertissement, vous ne devez pas vous soigner vous-même. Seul un médecin peut poser le bon diagnostic et prescrire un traitement efficace pour l'hémiparésie.