Principal > Hématome

Maux de tête, nausées, étourdissements, faiblesse

Les symptômes peuvent indiquer à la fois une intoxication alimentaire ou des migraines, et un certain nombre de pathologies graves.

Il existe des symptômes qui provoquent une vigilance chez chaque médecin. Surtout s'ils apparaissent en combinaison les uns avec les autres et dérangent régulièrement une personne. Les maux de tête associés à des nausées, une faiblesse et des étourdissements peuvent être dangereux.

Étiologie [causes]

Le mal de tête est un symptôme courant, tant chez les personnes «âgées» que chez les jeunes. Le diagnostic correct dans ce cas dépend de deux éléments: l'emplacement et la nature de la douleur.

Selon la nature de la douleur, il y a:

  • encerclant - lorsque la tête fait mal autour de la circonférence, elle semble être comprimée;
  • temporel - concentré dans les tempes, et il peut presser et pulser;
  • au-dessus de l'œil - les sensations désagréables sont concentrées dans la zone de l'œil, il semble être pressé de l'intérieur, tandis que l'arcade sourcilière peut pulser;
  • occipital - se produit, en règle générale, avec une augmentation de la pression artérielle, l'arrière de la tête devient plus lourd, souvent accompagné de nausées;
  • frontal - survient le plus souvent avec le rhume, est sévère, de nature terne.

Parfois, le mal de tête survient spontanément et disparaît également de lui-même. Cela est dû au travail des vaisseaux sanguins ou à une augmentation de la pression intracrânienne. Mais la nature de la douleur peut être chronique. Un exemple frappant est la migraine, dont la manifestation est une douleur paroxystique, forte, vive et effrayante dans une ou les deux moitiés de la tête..

Si un patient présente à la fois des symptômes tels que des douleurs à la tête et des nausées, cela doit alerter le médecin. La première chose à exclure est le traumatisme crânien et la commotion cérébrale. Sinon, il y a un risque de développer un œdème cérébral..

Si le traumatisme est exclu et que le patient se plaint de douleurs à l'arrière de la tête et de nausées, et parfois même de vomissements, il est nécessaire de mesurer la pression. Des mouches et des points devant les yeux s'ajoutent parfois à ces symptômes et le mal de tête devient une ceinture..

En cas de diminution de la pression, la douleur est concentrée au niveau du front. La nausée est un compagnon rare, mais une faiblesse et des vertiges sont tout à fait possibles.

Si l'appareil vestibulaire est endommagé, il existe également une combinaison de vertiges et de nausées..

Un état de faiblesse accompagne souvent les processus infectieux et inflammatoires. En cas de maux de tête et de faiblesse, il est important d'exclure les infections dangereuses telles que la méningite et l'encéphalite. Ils sont généralement accompagnés d'une forte fièvre et de frissons..

La bronchite, la sinusite, la laryngite peuvent également provoquer une faiblesse et des maux de tête dus à une toux persistante.

Si vous vous inquiétez d'une faiblesse et d'une forte fièvre associées à une transpiration accrue, la tuberculose doit être exclue (ou confirmée). Vous devrez être testé pour les infections bactériennes et virales, car elles peuvent également provoquer une combinaison similaire de symptômes.

Si vous vous sentez nauséeux, étourdi ou vous sentez faible et douloureux dans l'abdomen, cela peut être dû à une intoxication alimentaire ou une infection à rotavirus.

La nausée est également un symptôme de la dystonie vasculaire. Les manifestations de cette pathologie sont une somnolence constante, une léthargie, des vertiges, une sensation qu'il n'y a pas assez d'air.

La cause de la léthargie, de la léthargie, de la somnolence, de la faiblesse et des maux de tête peut également être une carence en vitamines banale, à savoir un manque de vitamine B12 dans le corps. Il s'accompagne de symptômes tels que:

  • engourdissement dans les bras et les jambes;
  • peau sèche;
  • cheveux secs, ongles cassants, peau terne;
  • déshydratation.

La cause des étourdissements est souvent un apport insuffisant d'oxygène au cerveau en raison d'une augmentation de la pression intracrânienne, des changements de la pression artérielle sur une courte période de temps et d'autres troubles des vaisseaux cérébraux. Parfois, la combinaison de vertiges et de maux de tête s'accompagne d'une perte d'équilibre, d'une diminution temporaire de l'acuité visuelle, d'un évanouissement. Dans un tel cas, il est nécessaire de consulter d'urgence un médecin, car un examen approfondi est nécessaire. La raison de la combinaison régulière de ces symptômes peut même être une tumeur ou un hématome du cerveau, il doit donc être identifié le plus tôt possible afin de commencer le traitement..

Médecins et diagnostics

Si deux ou plusieurs symptômes apparaissent, vous devriez demander l'avis d'un thérapeute. Après avoir collecté l'anamnèse et passé les tests obligatoires (ainsi que plusieurs études diagnostiques), il oriente le patient vers une consultation avec un neurologue, traumatologue, neurochirurgien ou ophtalmologiste..

Pour poser le bon diagnostic, le médecin procède d'abord à une anamnèse, pour laquelle il parle avec le patient. Après cela, les études sont attribuées:

  • analyses sanguines générales et biochimiques;
  • TDM ou IRM de la tête, des vaisseaux du cou (par exemple, en cas de suspicion d'ostéochondrose cervicale);
  • examen du fond d'œil;
  • dopplerographie par ultrasons;
  • Radiographie du crâne et de la colonne cervicale;
  • ponction lombaire en cas de suspicion de méningite.

Une fois les résultats des études prescrites reçus, le diagnostic final est posé et un ensemble de mesures thérapeutiques est prescrit..

Traitement

En aucun cas, vous ne devez vous soigner vous-même et boire des analgésiques de manière incontrôlable. Ne noyez pas la douleur dans la tête avec de l'analgine et les nausées avec du charbon actif. Il est beaucoup plus utile de consulter un médecin qui posera le bon diagnostic et prescrira les médicaments les plus efficaces pour le traitement.

Le traitement des symptômes décrits dépend de la maladie. Si une tumeur au cerveau est diagnostiquée, elle sera très probablement traitée chirurgicalement. Autres maladies - médicaments.

Les pathologies telles que les migraines ne peuvent pas être guéries. Vous ne pouvez arrêter que les crises. Les personnes souffrant de cette maladie ont appris à reconnaître l'approche d'une attaque. Dans ce cas, vous devez avoir le temps de prendre des analgésiques à temps et de vous assurer une tranquillité totale. Ainsi, le développement d'une attaque peut souvent être évité..

Les pathologies vasculaires sont traitées avec des pilules, des injections et des compte-gouttes. Selon la condition, le patient peut être recommandé de suivre une cure de 10 à 15 compte-gouttes une fois tous les six mois.

Les maladies telles que la bronchite et la sinusite sont traitées avec des antibiotiques. En conséquence, une fois la cause de la douleur éliminée, d'autres symptômes disparaissent..

Pour les intoxications et les infections à rotavirus, leurs schémas thérapeutiques sont fournis. Les nausées, la faiblesse et les étourdissements disparaissent dès que l'intoxication est arrêtée et que l'équilibre des électrolytes dans le corps est rétabli.

La prévention

Des pathologies telles qu'une tumeur cérébrale ou un hématome cérébral ne peuvent pas être prévues, donc aucune mesure préventive ne peut être prise pour eux. Et pour la prévention du rhume, des maladies vasculaires et virales, ce qui suit est recommandé:

  • durcissement;
  • activité physique, faire du sport deux à trois fois par semaine;
  • de longues promenades au grand air au moins trois fois par semaine;
  • nutrition adéquat;
  • apport suffisant d'eau propre;
  • hygiène personnelle;
  • l'utilisation de complexes vitaminiques en accord avec le médecin.

Liste de références

Lors de la rédaction de l'article, le neurologue a utilisé les matériaux suivants:

  • Morozova, Olga Alexandrovna Maux de tête. Questions de diagnostic, thérapie, prévention [Texte]: un guide de référence pour les médecins généralistes / OA Morozova; Ministère de la santé de la République de Tchouvache. - Cheboksary: ​​GAU DPO "IUV", 2016
  • Aleshina, Natalia Alekseevna Maux de tête: traitement et prévention par des méthodes traditionnelles et non traditionnelles / N. A. Aleshina. - M: RIPOL classique, 2009 - 253 p. ISBN 978-5-386-01248-9
  • Classification des céphalées, névralgies crâniennes et douleurs faciales et critères diagnostiques des principaux types de céphalées: [Per. de l'anglais] / Classification. com. sur les maux de tête Intern. îles pour les maux de tête; [Sci. ed. et éd. avant-propos A. A. Shutov]. - Perm: ALGOS-press, 1997.-- 92 p. ISBN 5-88493-017-8
  • Uzhegov, Genrikh Nikolaevich Maux de tête: les principales causes de la douleur: diagnostic des maladies concomitantes: méthodes de prévention et d'élimination des maux de tête / Uzhegov G. N. - M: AST: Stalker, 2005. - 158 p. ISBN 5-17-021078-1
  • Osipova VV Maux de tête primaires: tableau clinique, diagnostic, thérapie [Texte]: lettre d'information (pour neurologues, thérapeutes, médecins généralistes) / Osipova VV [et autres]; Société russe pour l'étude des céphalées (ROIGB), ministère de la Santé publique de la région de Rostov, institution budgétaire de l'État de la Fédération de Russie "Centre régional de consultation et de diagnostic", région. centre de diagnostic et de traitement des maux de tête. - Rostov-sur-le-Don: Antey, 2011.-- 46 p. ISBN 978-5-91365-157-0
  • Zhulev N.M. Cephalgia. Maux de tête: (diagnostic et traitement): manuel. allocation / NM Zhulev [et autres]. - SPb. : Éditeur. maison SPbMAPO, 2005.-- 135 p. ISBN 5-98037-048-X

Causes de faiblesse, étourdissements, maux de tête

Vous avez mal à la tête, une faiblesse et des étourdissements? Qu'est-ce que c'est? À quel point est-ce dangereux? Les symptômes peuvent indiquer différentes maladies. Bien sûr, il est peu probable qu'il soit possible d'établir la cause par vous-même. Certaines maladies sont inoffensives et peuvent être traitées à domicile. C'est dangereux lorsque les symptômes indiquent une maladie grave. Dans ce cas, un traitement rapide est nécessaire, sinon les conséquences peuvent être irréversibles. Comment se débarrasser des maux de tête, de la faiblesse et des étourdissements?

Causes des étourdissements, de la faiblesse et des maux de tête

Le plus souvent, les symptômes peuvent indiquer une perturbation du fonctionnement du système nerveux central. Parfois, les maux de tête, la faiblesse sont une conséquence du stress ressenti, du surmenage. Si des symptômes se développent après une blessure, vous avez probablement une augmentation de la pression intracrânienne. La condition est dangereuse et nécessite une assistance immédiate! Dans ce cas, des nausées et des vomissements peuvent apparaître. Il convient également de considérer séparément les maladies à l'origine de cette symptomatologie..

Une condition pathologique qui survient lorsque le système nerveux central est endommagé. Le patient s'inquiète d'une douleur insupportable dans la tête, il a constamment des nausées, très étourdi, tout peut se terminer par un évanouissement. Lorsque la migraine progresse, le patient commence à être irrité par des sons aigus, une lumière vive.

Dans ce cas, le vertige est permanent. Le patient a la nausée, il a des maux de tête qui s'aggravent en début de journée. De plus, il y a des problèmes de sensibilité - douleur, tactile, thermique. Avec une tumeur au cerveau, des problèmes surviennent avec les fonctions cognitives - une personne perd la mémoire, la parole est altérée, les crises d'épilepsie sont inquiétantes et des problèmes d'audition surviennent. Dans ce cas, il y a beaucoup de symptômes difficiles à manquer..

La maladie se développe avec une lésion cérébrale infectieuse. Dans cette situation, un fort processus inflammatoire se produit dans les membranes du cerveau. La pathologie s'accompagne d'une forte fièvre, de maux de tête, de nausées. Des taches sombres peuvent apparaître sur la peau.

Avec la maladie, la peau, les articulations sont d'abord touchées, puis des problèmes cardiaques et vasculaires surviennent. Inquiet presque toujours d'un mal de tête sévère, d'une faiblesse, de vertiges.

La pathologie peut être suspectée avec l'apparition périodique de maux de tête, de nausées, de faiblesse. De plus, les acouphènes s'inquiètent, des mouches peuvent apparaître devant les yeux, des tremblements dans les bras et les jambes sont observés.

Parfois, des maux de tête accompagnés de faiblesse et de vomissements indiquent une intolérance à certains médicaments, le diabète sucré. Comment soulager les symptômes? Découvrez la cause de la pathologie!

Accompagnement des symptômes de maux de tête

En plus du fait qu'il y a des douleurs dans la tête, des étourdissements constants, des nausées apparaissent et l'équilibre peut être perturbé. Le plus souvent, les symptômes désagréables sont causés par des troubles de l'appareil vestibulaire. Rarement, les maux de tête peuvent être accompagnés d'évanouissements, d'obscurité dans les yeux, d'un voile devant les yeux.

Diagnostic du mal de tête avec faiblesse et vertiges

Pour identifier la cause, vous devez d'abord vous renseigner sur le travail du système nerveux, l'appareil vestibulaire. Dans ce cas, les méthodes de diagnostic suivantes sont affectées:

  • L'échographie Doppler permet de suivre de près l'état des grandes artères du cerveau.
  • Audiographie.
  • Examen par un ophtalmologiste.
  • Imagerie par résonance magnétique et tomodensitométrie.
  • La radiographie du cerveau permet d'étudier attentivement la colonne cervicale, le crâne.

Pour établir la cause principale des étourdissements, des maux de tête, de la faiblesse, un test sanguin, un ECG est effectué et un test de sucre est effectué.

Les principales méthodes de traitement des maux de tête, de la faiblesse

Le cours de la thérapie doit être complet. Il comprend nécessairement: un traitement médicamenteux, un régime spécial, une thérapie physique, qui prévoit des exercices d'entraînement de l'appareil vestibulaire. Dans les cas graves avec des pathologies dangereuses, une opération est nécessaire.

Le plus souvent, le traitement des maux de tête est symptomatique. Pour la migraine basilaire, l'épilepsie du lobe temporal, la labyrinthite bactérienne, l'accident vasculaire cérébral, la tumeur, le type de traitement étiologique est utilisé.

Afin de se débarrasser des vertiges, des types de médicaments vestibulolytiques sont utilisés. Avec des vertiges systémiques, des antihistaminiques sont nécessaires, avec lesquels vous pouvez soulager les symptômes. Le plus souvent, Meclozin, Prométhazine sont prescrits.

Si vous voulez vous débarrasser de l'anxiété, vous devez prendre des tranquillisants - Lorazepam, Diazepam. Lorsque le mal de tête est accompagné de vomissements sévères, le métoclopramide doit être pris. Veuillez noter que les étourdissements fréquents sont éliminés à l'aide de Mannitol, Euphyllin. Avec la maladie de Ménière, le chlorhydrate de bétahistine est prescrit, il aide à soulager les crises et améliore l'état de l'appareil vestibulaire.

Prévention des maux de tête avec faiblesse et vertiges

Important! Assez souvent, un mal de tête est une conséquence de l'abus de nitrites, de glutamate monosodique, de caféine, d'amines biogènes. Les substances endommagent les vaisseaux sanguins.

Vous devez également faire attention au mode de vie. Pour ce faire, renoncez aux mauvaises habitudes - tabagisme, alcool. Respirez autant que possible l'air frais, promenez-vous dans le parc. Les sports sont également importants, ils renforcent les vaisseaux sanguins, améliorent la circulation sanguine et préviennent les maux de tête.

Ainsi, si des maux de tête fréquents, des vertiges ont commencé à vous déranger, ne retardez pas la visite chez le médecin. Il est préférable de subir un examen complet pour découvrir la cause de la maladie. N'oubliez pas que tout changement dans le corps indique le développement d'une pathologie, alors faites attention à votre santé en temps opportun!

7 symptômes de cancer, d'accident vasculaire cérébral et de diabète déguisés en d'autres maladies

Une terrible maladie peut au début se manifester de manière assez frivole

Comme vous le savez, tout le monde comprend deux choses: comment gérer l'État et comment être traité. Mais si tout le monde ne parvient pas à diriger le pays, alors de nombreuses personnes font elles-mêmes des diagnostics. Les éternuements signifient un rhume. Douleur au bas du dos - ostéochondrose. Trouble des selles - a mangé quelque chose de mal. Dans les pharmacies, vous entendrez beaucoup lorsque les gens prennent différents médicaments aux fenêtres.

Pendant ce temps, les maladies graves profitent de notre insouciance. Et ils aiment se déguiser en quelque chose de familier et d'inoffensif. En conséquence, nous perdons peut-être du temps en faisant correspondre les pilules à nos symptômes. Mais même le cancer, détecté à un stade précoce, est guéri à 95% dans certains cas. Et plus tard - hélas.

Nous avons décidé de collecter des symptômes insidieux qui pourraient vous dérouter. Et nous recommandons qu'en cas de douleur prolongée et de problèmes de santé, consultez un médecin. Ce n'est que sur la base des résultats des tests cliniques que le diagnostic correct peut être posé. Alors…

1. Une toux agaçante

Il semblait que cela pouvait être plus facile. Il a commencé à tousser, ce qui signifie qu'il a eu un rhume. Eh bien, dans les cas extrêmes, l'inflammation des bronches ou des poumons a gagné. Et les gens achètent «quelque chose pour la toux» à la pharmacie, puis ils boivent des antibiotiques.

Pendant ce temps: Une toux sèche légère qui ne disparaît toujours pas, un mal de gorge constant, une difficulté à avaler peut indiquer un réflexe gastro-œsophagien - c'est à ce moment que le contenu de l'estomac est jeté dans l'œsophage. Les brûlures d'estomac sont également courantes, mais personne ne relie ces deux symptômes. Le RGO non traité peut entraîner des ulcères et d'autres conséquences.

Et ce que vous devez savoir pour vivre plus longtemps

Toux et éternuements (pas nécessairement ensemble, parfois séparément) - peuvent s'avérer être non pas un rhume, mais une allergie, et une allergie non traitée se transformera déjà en asthme.

Une toux fréquente (ce qui semble absurde!) Peut en fait signaler une inflammation de la glande thyroïde. Et pour que vous confondiez complètement cette maladie avec un rhume, des frissons, des sueurs, une faiblesse, des douleurs dans les articulations ou les muscles apparaissent. Et l'endocrinologue devrait déterminer pourquoi tout cela se produit..

Le cancer du poumon peut également commencer par une toux légère et totalement inoffensive. Que tout se passe encore et encore. Et d'autres symptômes apparaîtront très bientôt, seulement dans les derniers stades, car les poumons n'ont pas de terminaisons nerveuses et même 26% de leurs tissus sains donnent à une personne la quantité d'oxygène nécessaire. Vous comprenez maintenant pourquoi il est si important de subir une fluorographie une fois par an?

Et si une toux qui s'aggrave, dès que vous vous allongez, il y a toujours un essoufflement, de la fatigue, un gonflement - il y a un grand risque que cela développe une maladie cardiaque allant jusqu'à un défaut ou une crise cardiaque imminente.

Donc, si la toux dure plus de deux semaines et que vous n'êtes pas encore allé chez le médecin - immédiatement pour un rendez-vous!

2. Il n'y a aucune force pour quoi que ce soit

Il semble que rien ne fait mal. Et la force vous a soudainement quittée. Je ne veux rien. Chaque pas, chaque plus petite chose semble être un fardeau insupportable. Je veux juste m'allonger et me coucher en regardant le plafond. Ces symptômes sont familiers à presque tout le monde et parlent souvent d'un diagnostic simple: il est temps de partir en vacances.!

Ou une question difficile - la dépression. Ce qui nécessite une surveillance médicale obligatoire.
Mais d'autres maux très dangereux aiment se déguiser sous la fatigue habituelle de la vie et du stress:

Le diabète sucré provoque une dégradation, car le corps ne peut pas absorber le glucose, les cellules ne reçoivent pas la nutrition nécessaire. Les graisses sont utilisées, en conséquence, des substances toxiques pour le cerveau se forment, et tout cela donne de l'apathie et de la faiblesse, y compris une faiblesse musculaire, une personne se fatigue rapidement, veut dormir tout le temps, et seulement plus tard, il y a une soif accrue, parfois des démangeaisons de la peau. Par conséquent, pour toute fatigue prolongée, il est important de faire un test de glycémie..

La cardiopathie ischémique se manifeste parfois par une faiblesse extrêmement grave et ne donne pas de douleur, de sorte qu'une crise cardiaque prend le patient par surprise. Lorsque le gonflement des jambes s'ajoute à la faiblesse, à l'essoufflement pendant l'exercice - consultez d'urgence un médecin et un ECG!

Les maladies oncologiques aux premiers stades du développement de la tumeur, la faiblesse et l'apathie sont parfois les seuls symptômes. Une tumeur en croissance consomme beaucoup d'énergie, modifie le métabolisme et produit des toxines qui empoisonnent le corps et réduit l'hémoglobine. Et une personne qui n'a toujours pas de douleur, ressent une fatigue incompréhensible, une léthargie, elle développe une anémie sans raison apparente. Par conséquent, il est si important de faire un test sanguin à temps..

Carence en vitamine D et en vitamine B12 parfois les gens passent des années à rechercher une sorte de maladie qui les empêche de vivre normalement, alors qu'il est même difficile de lever la main. Pendant ce temps, ces symptômes de faiblesse sont causés par le manque habituel de vitamines importantes: D ou B12. Ils jouent un rôle important: la vitamine B12 régule la maturation des globules rouges et lorsqu'elle est insuffisante, l'anémie commence et le système nerveux est affecté. La vitamine D est nécessaire au fonctionnement des récepteurs cérébraux et sa carence entraîne la dépression, l'hypertension et une faiblesse pathologique.

Dans tous les cas, le manque de force et la léthargie sont une indication directe pour un test sanguin prolongé. C'est juste que la force ne laisse personne pendant longtemps. Quelque part ils vont?

3. Perte ou gain de poids soudain

- Que faites-vous pour perdre du poids?

- Imaginez, rien. Je mange comme d'habitude, je ne vais pas au fitness. Et le poids a pris et est parti!

En fait, un tel dialogue ne doit pas vous plaire, mais vous alerter. Une perte de poids indépendante peut être causée par des maladies graves cachées. Le pire d'entre eux est le cancer, qui prend beaucoup de nutriments du corps. Mais il est loin d'être le seul à faire cela. Les maladies du foie, de la thyroïde (hypothyroïdie) et des troubles digestifs, qui empêchent le corps d'absorber les nutriments, entraînent souvent une perte de poids..

La perte de poids est prise en compte lorsqu'une personne perd plus de 5% de son poids en un mois sans régime, sans effort et sans stress, et environ 10% en six mois ou un an. Même si vous avez perdu 3-4 kilogrammes sans raison en un mois, vous devez être examiné.

À propos, une forte augmentation du poids avec un régime alimentaire normal, une forte augmentation du volume de la taille, de l'abdomen est également un signal grave. Cela peut signifier l'apparition d'un diabète sucré non insulino-dépendant, d'une maladie du foie et des reins, lorsque du liquide s'accumule dans le corps, de problèmes hormonaux et bien plus encore. Soyez honnête: peut-être que vous allez toujours trop loin avec de la bière ou des gâteaux.?

4. Doux oubli

Vous ne vous souvenez plus des noms des connaissances. Du coup, au cours d'une conversation, vous perdez le fil et demandez à nouveau: alors de quoi je parle? Oublier des mots. Sortez de votre entrée - et soudain, pendant une seconde, vous ne pouvez pas comprendre dans quelle direction prendre. Vous retournez dix fois à l'appartement pour des choses: téléphone, clés, écharpe, portefeuille, lunettes... Lorsque vous tapez des SMS, vous confondez toujours les lettres. Je ne me souviens pas du tout pourquoi vous êtes venu quelque part, comme vous avez convenu avec vos amis hier, vous écoutez avec surprise le récit de vos propres remarques dans le différend. Se moquer de toi: cette distraction qui est la mienne!

Et pendant ce temps, le doux oubli est une raison d'être sur vos gardes. Oui, la mémoire se détériore avec l'âge et beaucoup en souffrent. Mais si un oubli constant interfère déjà avec votre vie, cela peut indiquer des troubles cérébraux, une athérosclérose des vaisseaux sanguins due à un taux de cholestérol élevé, des maladies thyroïdiennes (un manque de certaines hormones réduit la mémoire), un diabète sucré (avec lui, les vaisseaux sanguins sont fortement rétrécis et le sang ne pénètre pas bien dans le cerveau ), ostéochandrose cervicale, hernie lombaire (en raison du clampage des artères vertébrales, moins d'oxygène et de nutriments pénètrent dans le cerveau, ce qui entraîne un affaiblissement de la mémoire, des acouphènes, des maux de tête).

L'oubli peut indiquer une prédisposition à un accident vasculaire cérébral, à la maladie d'Alzheimer.
Dans tous les cas, avec une distraction hors échelle, vous devez consulter un neuropathologiste et vérifier le sang pour le cholestérol, le sucre et l'élasticité des vaisseaux sanguins..

5. Mal de dos

La publicité à la télévision introduit avec insistance un stéréotype dans notre cerveau. La douleur a transpercé le bas du dos - nous l'enduisons d'une crème miracle et sautons joyeusement dans la vie. N'écoutez pas les publicités! Le mal de dos est l'un des symptômes les plus insidieux derrière lesquels tout peut se cacher: des hernies discales aux crises cardiaques et au cancer..

Le premier suspect, bien sûr, est l'appendicite, qui est particulièrement effrayante à manquer. Et une attaque d'appendicite peut donner une image floue: la douleur prendra et ne commencera pas dans la région iliaque droite, comme prévu, mais le long de tout le bas du dos, et la température peut ne pas augmenter immédiatement.

Souvent, les coliques rénales sont masquées lors d'une attaque de sciatique ou d'ostéochandrose. La douleur aiguë s'intensifiera avec le mouvement et les problèmes de miction, le sang dans l'urine peut ne pas être.

Chez les hommes, les douleurs lombaires peuvent parfois provoquer une prostatite (plus une faiblesse,
maux de tête, fièvre). Chez la femme, inflammation des appendices.
La cholécystite (inflammation de la vésicule biliaire), la pancréatite (inflammation du pancréas) et les maladies intestinales peuvent être confondues avec une crise d'ostéochandrose ou un empoisonnement: des douleurs surviennent à droite ou au nombril, sont administrées au bas du dos, nausées, faiblesse, parfois fièvre, ballonnements, selles dérangées.
Et la personne commence à avaler un analgésique ou du charbon actif. En fait, vous devez faire un test sanguin et faire une échographie.

L'infarctus du myocarde peut être déguisé en sciatique - des douleurs aiguës au poignard peuvent survenir non pas derrière le sternum, mais dans la région lombaire. Eh bien, l'essoufflement caractéristique, le gonflement peuvent ne pas apparaître immédiatement.

Les maladies oncologiques - parfois la douleur dans la région lombaire donne lieu à des néoplasmes, y compris malins - elles peuvent survenir dans l'estomac, les intestins, d'autres organes et également se développer le long des fibres nerveuses enchevêtrant le bas du dos. Leurs symptômes sont très divers, il est facile de les confondre avec un tas d'autres maladies de la cavité abdominale et de la colonne vertébrale..
Ainsi, dans tous les cas, le mal de dos est un signal pour une visite immédiate chez le médecin, qui devrait prescrire une échographie, une radiographie et parfois une gastro et une coloscopie..

6. Maux de tête

Le symptôme est si fréquent que beaucoup n'y prêtent pas attention déjà, ils achètent une «pilule de la tête» à la pharmacie et vont de l'avant. Pendant ce temps, les médecins ont dénombré jusqu'à 150 types de maux de tête, et beaucoup d'entre eux sont le signe de maladies graves..

C'est avec un mal de tête soudain et aigu qu'un accident vasculaire cérébral commence, et si en même temps l'arrière de la tête devient engourdi, il devient difficile de respirer, la vision tombe, une personne ne peut pas sourire, confond les syllabes dans les mots - appelez immédiatement une ambulance. Un accident ischémique commence également, seul le patient ne peut pas parler du tout et ne contrôle pas son corps.

Avec l'hypertension, la douleur apparaît le plus souvent à l'arrière de la tête - plus des étourdissements, une sensation de chaleur dans la tête, des acouphènes, vole devant les yeux. Avec une hypotension (basse pression), une faiblesse, un malaise général, des nausées, des bourdonnements dans les oreilles s'ajoutent au mal de tête.
Dans tous les cas, avec des maux de tête, vous devez mesurer la pression.

Le centre de doctrine et de tactique de l'Alliance apparaîtra dans le «carré»

Un mal de tête terne, sévère et douloureux, associé à une faiblesse, peut être un symptôme de cancer, de diabète, d'insuffisance rénale. Et accompagne également toujours les maladies suivantes:

- Méningite
- Encéphalite
- Maladies oculaires (comme le glaucome)
- Névralgie
- Maladies néoplasiques du cerveau
- Ostéochondrose cervicale

- La douleur est survenue pour la première fois et vous avez plus de 50 ans
- Une douleur intense dure plus d'une semaine
- Ne disparaît pas après avoir pris des analgésiques et des antipyrétiques
- Augmenté avec le mouvement de la tête
- Augmente avec le temps

Vous devriez absolument consulter un thérapeute.

7. L'apparition du sang

Tout écoulement sanglant - dans l'urine, les selles, les expectorations, les saignements de nez trop fréquents, les plaies non cicatrisantes - est un signal pour un examen immédiat. La raison d'un tel écoulement peut être des hémorroïdes banales (le sang dans les selles dans ce cas sera brillant, écarlate), un calcul rénal, des vaisseaux faibles. Mais ces symptômes peuvent masquer le cancer. Alors ne perds pas de temps.

Il est important de se souvenir: vous devez faire un pas vers vos peurs. Et ne vous soignez pas. La plupart des maladies, même les plus graves, sont guérissables aujourd'hui. L'essentiel est de les attraper tôt..

Ajoutez "Free Press" à votre liste de sources Google.News et Yandex.News. Voir la note de nos articles dans l'agrégateur d'actualités MediaMetrics

Les sociétés transnationales exercent un pouvoir sur les masses par le biais des «organisations mondiales»: directement, sans la médiation des États et des gouvernements

Sergei Shargunov explique comment à Moscou un vétéran de la Grande Guerre patriotique ne pouvait pas recevoir de médicaments vitaux

Le scandale entourant le test d'un médicament inconnu sur les médecins prend de l'ampleur

Quelles maladies sont précédées d'un mal de tête avec des vertiges

Les étourdissements et les maux de tête sont des symptômes et non des maladies indépendantes, comme on pourrait le penser. Le premier signe se produit lorsque le cerveau n'a pas une idée claire de l'orientation et de la position du corps dans l'espace; la seconde est une conséquence de troubles circulatoires, de tension musculaire. Environ une personne sur dix les rencontre. La douleur et les étourdissements les plus courants chez les personnes de plus de 65 ans. Les étourdissements sont le deuxième symptôme le plus courant (après les maux de tête) qui amène une personne à consulter un médecin. Cela n'est pas surprenant, car les deux manifestations se produisent dans plus de 100 maladies..

Quelles sont les raisons?

Il existe un certain nombre de causes de déséquilibre (vertiges) accompagnées de maux de tête. En règle générale, ils sont causés par un dysfonctionnement d'un système vestibulaire séparé..

De plus, si vous avez mal à la tête et avez des vertiges, les causes incluent une déficience visuelle, une incapacité à coordonner le corps dans l'espace ou une combinaison des deux. De plus, ces signes provoquent certaines maladies telles que l'hypertension artérielle, des troubles du rythme cardiaque. Le vertige lui-même est divisé en 2 types:

  • Périphérique. Causé par un trouble au niveau de l'oreille interne et du nerf qui envoie des signaux au cerveau. Cela affecte les personnes de tous âges. Cette condition est bien diagnostiquée et traitée..
  • Central. Causé par des dommages au cerveau. Affecte également les personnes de tous âges.

Les raisons pour lesquelles votre tête vous fait mal et vos étourdissements comprennent des troubles tels que:

  • une forme spécifique de migraine;
  • sclérose en plaques;
  • malformations vasculaires;
  • tumeurs, etc..

Chez les personnes âgées, la cause vasculaire du déséquilibre et des maux de tête est principalement considérée..

Migraine

C'est une maladie causée par de nombreux facteurs. Ils ne peuvent pas être distingués avec précision les uns des autres car ils peuvent se chevaucher. Une douleur sévère est ressentie dans la tempe, moins souvent au sommet. Peuvent être présents:

  • la nausée;
  • déficience visuelle;
  • augmentation de la température.

Fait intéressant, les crises de migraine chez de nombreuses femmes disparaissent pendant la grossesse..

La composante vertébrale est une raison courante pour laquelle la migraine fait constamment mal et étourdit. En règle générale, après l'élimination des troubles fonctionnels de la colonne vertébrale, les crises s'atténuent ou disparaissent complètement.

Les hormones

Parfois, les vertiges et les maux de tête concernent les femmes en raison du cycle menstruel. Elles peuvent survenir une semaine avant les menstruations ou pendant celles-ci, accompagnées d'inconfort abdominal, de sautes d'humeur. Les conditions transitoires sont liées à un déséquilibre hormonal et ne sont pas préoccupantes. Les manifestations désagréables à long terme nécessitent une consultation avec un médecin.

Rachis cervical

Le lien étroit entre la colonne cervicale, les étourdissements et les maux de tête se manifeste par des symptômes qui surviennent immédiatement après le réveil ou pendant une veillée nocturne. Le plus souvent, une douleur est ressentie à l'arrière de la tête, associée à une raideur musculaire. Ces problèmes matinaux sont le plus souvent causés par une mauvaise posture de la tête et du cou pendant le sommeil..

Étourdissements et maux de tête en se penchant

Les signes sont ressentis de manière plus expressive avec une inclinaison prolongée. Cette condition est courante chez les enfants d'âge scolaire. Habituellement, cela commence après la 2ème leçon, entraînant une diminution de l'attention, une perte de concentration. Dans de tels cas, il est recommandé de porter un collier de maintien.

Blessure

Presque toutes les chutes soudaines sont accompagnées de mouvements brusques de la tête et du cou. En conséquence, des blocages fonctionnels des articulations peuvent survenir, les défauts existants peuvent s'aggraver. Un exemple classique est une commotion cérébrale. Avec des blessures mineures, des maux de tête, des vertiges ne sont typiques qu'après 1-2 jours.

Douleur dans le cou

La limitation des mouvements du cou, les étourdissements et les maux de tête en violation de la colonne cervicale peuvent ne pas être présents tout le temps, mais peuvent être médiés uniquement par un certain mouvement. Ces symptômes dépendent souvent du mouvement de la poitrine ou du bas du dos..

Douleur irradiant vers les épaules

Souvent, la tête fait constamment mal et est étourdie en raison d'une position corporelle incorrecte prolongée. Un exemple bien connu est celui des personnes occupant des emplois sédentaires. Une surcharge constante des muscles entraîne une contraction accrue, ce qui provoque une gêne. La douleur se propage le long de la colonne cervicale, car certains de ces muscles sont directement attachés aux vertèbres cervicales.

Des sensations douloureuses sont données à une ou aux deux mains. C'est le syndrome cervico-brachial. Dans ce cas, des exercices de relaxation sont recommandés, qui peuvent être effectués tout en travaillant..

Sciatique aiguë

Parfois, cette condition est causée par un mouvement brusque anormal de la tête et du cou combiné à une activité physique. Mais le plus souvent, la raison réside dans la mauvaise position de la tête et de la colonne cervicale pendant le sommeil. Au réveil, une personne ne peut bouger sa tête dans aucune direction. La douleur peut se propager dans différentes directions - à l'arrière du cou, à l'arrière de la tête, entre les omoplates, à l'épaule.

Des spasmes réflexes des muscles du cou, des modifications cutanées (zones cutanées hyperalgiques, points douloureux, etc.), une douleur aiguë avec mouvement soudain de la tête ou des membres supérieurs peuvent être le symptôme d'une maladie neurologique grave, il est donc recommandé de consulter un médecin.

Vertiges et maux de tête après l'exercice

Après l'entraînement, une personne ressent généralement une légère faiblesse, de la fatigue. Mais il existe d'autres sensations qui ne sont généralement pas considérées comme normales. Ces signes devraient-ils être préoccupants?

Vertiges

Lors de l'exercice à une intensité plus élevée, les vaisseaux sanguins dans les muscles se dilatent, la fréquence cardiaque et la pression artérielle augmentent. Après un arrêt soudain, la pression et la fréquence cardiaque diminuent fortement, mais les vaisseaux restent dilatés plus longtemps. Cela provoque un manque de sang dans le haut du corps. Une personne peut avoir les yeux foncés, des étourdissements et des maux de tête et des oreilles obstruées. Rarement, une opacification et même une perte de conscience sont possibles. La condition n'est pas dangereuse. Cela disparaît généralement rapidement..

Mal de crâne

Les maux de tête après ou pendant l'exercice ne sont pas tout à fait normaux. Surtout par temps chaud, ils peuvent être causés par une importante perte de minéraux, une déshydratation. Boire suffisamment de liquides est important pour éviter l'inconfort..

Un faible taux de sucre dans le sang peut en être la cause. Par conséquent, il est important de ne pas faire d'exercice à jeun, mais après la fin de l'activité physique, reconstituer rapidement les glucides..

Avec une mauvaise technique sportive, la tête fait mal et est étourdie en raison de la tension accrue des muscles du cou. Parfois, la cause est le processus menant à la migraine, c.-à-d. augmentation du flux sanguin dans les vaisseaux cérébraux.

Les conséquences des étourdissements et des maux de tête

Le vertige est un symptôme désagréable qui va de la simple incertitude lors de la marche à une sensation de nage ou une tendance à tomber. Parfois, en même temps, d'autres symptômes apparaissent et provoquent une gêne. En particulier, une personne peut avoir des nausées. Certaines personnes qui ont éprouvé des vertiges sévères peuvent développer une phobie (peur) au fil du temps dans certaines situations (elles ont peur de marcher sur un pont étroit, d'être à l'extérieur, d'être en hauteur, etc.).

Les maux de tête peuvent être une manifestation d'accompagnement de la maladie. Cela est particulièrement vrai pour les conditions dans lesquelles la fièvre survient, les courbatures. Si les courbatures et la fièvre (souvent accompagnées d'un mal de gorge) sont des signes d'un rhume ou d'une grippe, elles peuvent également accompagner une inflammation plus sévère dans le corps. Si ces symptômes sont ignorés, la maladie peut nuire considérablement à la santé..

Trouver la cause est la base d'un traitement réussi

Il existe de nombreuses maladies dans lesquelles la tête fait mal et des vertiges. Que faire pour soulager l'état d'une personne, le médecin détermine en fonction des résultats du diagnostic. Son but est d'identifier la maladie primaire. La base est la compilation de l'anamnèse, la considération des signes. Mesure de la pression artérielle, ECG. Ces méthodes aident à déterminer s'il y a des problèmes circulatoires, des problèmes cardiaques, etc. En l'absence de résultats précis, des examens supplémentaires sont effectués, incl. tests psychologiques.

Traitement

La première étape du traitement consiste à éliminer la maladie primaire. Si cela n'est pas possible ou s'il n'y a pas d'amélioration (par exemple artériosclérose), seuls les symptômes sont traités. Le médecin prescrit des médicaments pour soulager la douleur (comprimés ou gélules de paracétamol, Analgin, etc.), apaiser l'appareil vestibulaire (antihistaminiques sédatifs - substances qui bloquent les récepteurs de l'histamine, améliorent le flux sanguin vers l'oreille interne et ont un effet calmant).

Pour soulager les étourdissements sévères, le diazépam (injections) convient, ce qui réduit l'irritabilité de l'appareil vestibulaire.

Le cerveau est un organe adaptable; après un certain temps, il peut s'habituer aux changements causés par le médicament et commencer à traiter les signaux de manière anormale. Par conséquent, le traitement est limité dans le temps.

Remèdes à base de plantes

Le gingembre peut être utilisé pour soulager les étourdissements et les maux de tête. Il est appliqué sous forme de poudre ou de capsule. Les plantes médicinales qui améliorent la circulation sanguine comprennent également des extraits de ginkgo biloba et d'ail. Pour améliorer la circulation sanguine dans l'athérosclérose, des préparations de gui sont recommandées.

Exercices pour violation de la colonne cervicale

Il est conseillé aux hommes et aux femmes présentant des blocages de la colonne cervicale de dormir dans la bonne position et de faire les exercices suivants.

  • Asseyez-vous sur une chaise.
  • Redressez votre colonne vertébrale.
  • Détendez vos épaules.
  • Maintenez un angle droit entre votre menton et votre cou.

Avant chaque exercice, étirez légèrement votre cou en tirant la tête vers le haut.

  • Tournez lentement la tête vers la droite, retournez au centre, lentement vers la gauche.
  • Fermez les yeux, regardez les mouvements lents et lents.
  • Inclinez votre tête à gauche et à droite (n'utilisez pas une large gamme de mouvements).
  • Gardez vos épaules détendues.
  • Dessinez un huit avec votre nez (petite amplitude de mouvement).
  • Essayez de garder un angle à peu près droit entre votre menton et votre cou..

Production

Une personne qui souffre fréquemment de vertiges, de maux de tête, se demande de temps en temps s'il y a un problème de santé grave? La probabilité de confirmer un soupçon est faible. Mais si soudainement le type de douleur, sa localisation change de manière significative, il vaut mieux consulter un médecin.

Pour éliminer les étourdissements et les maux de tête, une recherche et une interprétation constantes des causes de ces signes sont nécessaires. En règle générale, il est recommandé d'ajuster le régime alimentaire: pour réduire la consommation d'alcool, de caféine, de thé noir, de sel. Un sommeil de qualité adéquate, être à l'extérieur et éviter les situations stressantes sont également importants. Surtout pour les personnes âgées, il est conseillé d'éviter toutes les activités qui pourraient entraîner une chute.

Quels problèmes peuvent indiquer une faiblesse et des étourdissements?

Une faiblesse soudaine ou persistante et des étourdissements sont le résultat d'un stress psycho-émotionnel ou physique ou d'une maladie. Les crises épisodiques aux causes évidentes ne sont pas préoccupantes..

Mais si votre tête tourne souvent, une faiblesse musculaire, une impuissance, de la fatigue sont observées, vous devez consulter un médecin qualifié. Dans ce cas, des maladies des systèmes cardiovasculaire, endocrinien ou nerveux sont probables..

De plus, les vertiges sont le principal symptôme des pathologies de l'appareil vestibulaire. Une telle condition est inacceptable pour ignorer et traiter une telle condition. La méthode de traitement dépend du type, de la gravité de la maladie, ainsi que de l'âge et des caractéristiques individuelles du patient..

Symptômes

Les étourdissements sont un symptôme subjectif de diverses maladies, dont se plaignent la grande majorité des patients atteints de maladies physiques et mentales..

Pour référence. Selon la raison pour laquelle la tête tourne, ce phénomène est divisé en vrai (vertige) ou non systémique.

Dans le premier cas, les étourdissements sont la conséquence d'un dysfonctionnement, de lésions de l'analyseur vestibulaire, et dans le second, d'une perturbation des connexions nerveuses entre divers systèmes corporels.

En conséquence, les symptômes sont différents. Le vertige se caractérise par une rotation imaginaire d'objets autour ou de son propre corps, une instabilité de soutien, un effondrement. Ils sont accompagnés de nausées, de vomissements et de troubles de la coordination de gravité différente..

Les étourdissements de type non systémique se manifestent par des étourdissements, des «mouches» ou un assombrissement des yeux, une faiblesse soudaine. Les signes pathologiques peuvent apparaître paroxystiques ou être observés en permanence.

Dans le second cas, le complexe de symptômes comprend généralement:

  • faiblesse des membres, qui se manifeste par des tremblements, une instabilité de la démarche, une instabilité;
  • maux de tête de localisation variée, vertiges de nature systémique ou non systémique;
  • assombrissement des yeux, bourdonnements d'oreilles, apparition de "mouches" flottantes, ainsi qu'une sensation similaire à une intoxication alcoolique;
  • troubles autonomes - rythme cardiaque rapide, transpiration accrue, rougeur ou pâleur de la peau.

Pour référence. Des étourdissements et une faiblesse soudains peuvent également être accompagnés de nausées, de sentiments de peur déraisonnable ou de peur de tomber.

Une dégradation constante du bien-être entraîne une diminution des performances, de la qualité de vie en général.

Faiblesse et étourdissements - causes

Sans examen médical, il est impossible de donner une réponse sans équivoque à la question, faiblesse des jambes, vertiges et fatigue sont les symptômes de quelle maladie. Cette condition peut être le résultat à la fois d'une fatigue ordinaire et de pathologies graves..

Dans le premier cas, le malaise se développe sur fond de surmenage psycho-émotionnel (stress) ou physique. Pour se débarrasser des symptômes pathologiques, il suffit d'éliminer les facteurs irritants, d'établir un régime de repos et de travail et de bien manger.

Lire aussi sur le sujet

Dans le second, vous devez vous rendre dans un établissement médical et subir un examen complet pour savoir pourquoi votre tête tourne. Cependant, même avant la visite chez le médecin, par une combinaison de signes, on peut faire une hypothèse sur la raison de la détérioration.

Maladies du système cardiovasculaire et du sang

Les étourdissements, en règle générale, surviennent dans le contexte d'une insuffisance de la circulation cérébrale. Une carence en oxygène entraîne une ischémie du tissu cérébral, un dysfonctionnement de l'analyseur vestibulaire.

Pour référence. La cause la plus fréquente de troubles vasculaires sont des maladies telles que l'athérosclérose, les varices, l'hyper ou l'hypotension artérielle, le diabète sucré. Souvent, lors de l'examen, des tumeurs, une inflammation et des anévrismes vasculaires sont également détectés..

L'anémie ferriprive se manifeste également par une faiblesse chronique, des étourdissements d'intensité variable. Les patients ayant de faibles taux d'hémoglobine se plaignent de somnolence, de fatigue et d'évanouissements brusques..

L'anémie est l'un des diagnostics les plus courants chez les femmes enceintes. L'anémie pendant la grossesse peut être due à la malnutrition, à une demande corporelle accrue en hémoglobine.

Troubles vestibulaires

Pour référence. Faiblesse des jambes et des bras, des vertiges peuvent être causés par un dysfonctionnement de l'analyseur vestibulaire.

Il se compose d'un labyrinthe de l'oreille interne et de centres de contrôle situés dans le cerveau. La perturbation des interconnexions ou les lésions organiques de ces structures conduisent à des pathologies spécifiques appelées vestibulopathies..

Contrairement aux troubles vasculaires, dans lesquels les vertiges deviennent généralement permanents, les maladies de l'appareil vestibulaire se manifestent plus souvent par des crises.

Le complexe de symptômes, en règle générale, comprend:

  • vertige - sensation de rotation de votre corps ou des objets autour, perte d'orientation;
  • perte d'équilibre, qui se traduit par un chancelant en marchant ou debout, en tombant;
  • nausées, dans les cas graves, se transformant en vomissements.

Ces symptômes sont caractéristiques de la maladie de Ménière, de l'inflammation du labyrinthe ou du nerf vestibulaire, du vertige positionnel paroxystique bénin. Les processus pathologiques affectant l'analyseur auditif provoquent également une déficience auditive, et au moment d'une attaque - bruit ou bourdonnement dans les oreilles.

Troubles endocriniens

Pour référence. Le tonus vasculaire est régulé par le système nerveux autonome, la transmission des impulsions est réalisée en raison de l'action des hormones-neurotransmetteurs.

Normalement, ce mécanisme fonctionne en douceur, répondant à tous les besoins du corps de manière adéquate. Mais si l'équilibre hormonal est perturbé, des spasmes ou une relaxation incontrôlée de la paroi vasculaire se produisent. En conséquence, les signaux sont moins bien transmis, la pression augmente ou diminue, la circulation cérébrale est altérée, une ischémie cérébrale se produit.

Chez les hommes, les femmes et les enfants, la cause de cette maladie peut être des maladies des glandes endocrines - thyroïde, pituitaire, glandes surrénales.

6 signes que les étourdissements mettent la vie en danger

Si vous remarquez cela, courez chez le médecin ou appelez une ambulance..

Disons tout de suite: dans la plupart des cas, les vertiges ne sont pas dangereux. Ils ne comportent qu'un seul risque: avoir ressenti le vertige (comme les scientifiques appellent cette sensation), si vous êtes très malchanceux, vous pouvez trébucher, tomber et vous faire une entorse ou une abrasion. Et très probablement, cela n'arrivera même pas.

Cependant, il y a des moments où les étourdissements suggèrent un problème de santé vraiment grave..

Pourquoi ma tête tourne-t-elle

En termes généraux, les causes du vertige sont simples. Le plus souvent, le vertige survient lorsque la communication entre le cerveau et l'oreille interne, où se trouve l'appareil vestibulaire, est interrompue. Le cerveau perd son orientation dans l'espace, ce qui donne l'impression que le sol glisse sous vos pieds. Pour maintenir une position verticale, la matière grise déclenche une cascade de réactions destinées à restaurer un sentiment d'équilibre. Certaines de ces réactions affectent également le centre des vomissements, c'est pourquoi les étourdissements sont souvent accompagnés d'une crise de nausée. Ceci, par exemple, se produit avec le mal des transports. Cependant, c'est une histoire légèrement différente..

Heureusement, une telle perte de contact entre le cerveau et l'appareil vestibulaire est rare et ne dure que quelques secondes. Les médecins ne voient pas les causes des étourdissements? dans des incidents aussi brefs, des raisons de panique.

Aussi, ne vous inquiétez pas si vous vous sentez étourdi plus longtemps, mais pour plusieurs raisons courantes. Ceux-ci inclus:

  • intoxication alcoolique;
  • effets secondaires des médicaments pris (vérifiez les instructions!);
  • déshydratation;
  • surchauffe et choc thermique;
  • voyager en voiture, en bus ou en bateau;
  • anémie - en particulier, faibles taux de fer dans le sang;
  • hypoglycémie - faible taux de sucre dans le sang;
  • baisse de la pression artérielle;
  • exercice excessivement intense;
  • certaines infections de l'oreille.

Bien sûr, le vertige est toujours désagréable. Mais dans ces situations, ils sont ponctuels et à court terme et ne menacent pas la vie. Et les symptômes qui l'accompagnent vous permettent de deviner les causes de la maladie..

Le vertige n'est pas une maladie indépendante, mais un symptôme qui peut accompagner plus de 80 conditions physiologiques et maladies.

Marqué la phrase «la plupart du temps»? Passons à la minorité - ces conditions qui peuvent constituer une menace réelle pour la santé et même la vie. Et le vertige est le signe le plus important ici.

Lorsque les vertiges sont dangereux

Les neurologues distinguent six conditions 6 Signes Un sort de vertige soudain pourrait être quelque chose de plus grave, dans lequel le vertige est la clé et presque le seul symptôme qui suggère le développement d'une maladie grave, mais toujours latente.

1. La tête tourne souvent et plus de quelques minutes

Cela peut indiquer un trouble étourdissant sévère dans l'oreille interne. Par exemple, sur la névrite vestibulaire (infection virale du nerf vestibulaire) ou la labyrinthite (otite moyenne interne).

Ces maladies sont dangereuses car au début, elles peuvent être presque asymptomatiques et, à l'avenir, leurs agents pathogènes peuvent affecter le cerveau et le système nerveux - jusqu'à la mort.

2. Les étourdissements s'accompagnent d'une faiblesse sévère, d'un engourdissement d'une partie du corps, de problèmes d'élocution et / ou de vision

Attention: cette combinaison de symptômes peut être le signe d'un accident vasculaire cérébral! Un accident vasculaire cérébral est une violation de la circulation cérébrale. Selon les statistiques statistiques sur les AVC, c'est la deuxième cause de décès (après l'infarctus du myocarde) en Russie.

Assurez-vous de tester quelqu'un qui éprouve ce genre de vertige avec la minute Got a Minute? Vous pouvez diagnostiquer un AVC:

  • Demandez au patient de sourire largement pour montrer ses dents. Si une personne a un accident vasculaire cérébral, le sourire ne sera pas symétrique: les coins des lèvres se durciront à différents niveaux.
  • Demandez à fermer les yeux et à lever les mains. Un accident vasculaire cérébral (plus précisément, les perturbations du fonctionnement des terminaisons nerveuses et la faiblesse musculaire causées par celui-ci) ne permettra pas à la victime de lever les bras à la même hauteur.
  • Proposez de répéter après vous une phrase simple de quelques mots. Par exemple: "Je vais bien, et maintenant cela deviendra évident." Si un accident vasculaire cérébral survient, il sera difficile pour une personne de se souvenir et de reproduire la phrase. De plus, sa prononciation sera indistincte, avec un lisp évident sur les consonnes vocales..

De la même manière, en cas de doute, vous pouvez essayer de vous vérifier..

Si au moins une tâche échoue, appelez d'urgence une ambulance. L'AVC est extrêmement dangereux Statistiques sur l'AVC: jusqu'à 84% des patients meurent ou restent invalides, et seulement 16% environ guérissent. Vous n'avez que 3-6 heures pour essayer d'être parmi les chanceux avec l'aide de médecins.

3. Vous vous sentez toujours étourdi lorsque vous vous levez.

L'hypotension orthostatique à court terme (une diminution de la pression artérielle, y compris dans le cerveau, qui provoque des étourdissements) est une condition assez courante et pas si dangereuse.

Le plus souvent, cela est associé au fait que le corps n'a pas assez de liquide. Sur la base d'une légère déshydratation, le sang s'épaissit, la circulation sanguine s'aggrave, il n'est donc pas difficile de gagner une hypotension orthostatique en se levant d'une position couchée ou assise. Ce problème est résolu simplement: n'oubliez pas de boire de l'eau, surtout en été chaud ou lors d'un effort physique intense.

Mais si vous êtes absolument sûr de ne pas être déshydraté et que des vertiges accompagnent chacune de vos ascensions, il vaut la peine de consulter un thérapeute dès que possible. De tels symptômes indiquent des maladies cardiovasculaires possibles (arythmie, insuffisance cardiaque) ou une neuropathie - lésions non inflammatoires des nerfs.

4. Vous avez eu des crises de maux de tête insupportables

Beaucoup connaissent le mot «migraine», mais la plupart croient que nous parlons exclusivement d'un mal de tête lancinant. Cependant, ce n'est pas tout à fait vrai: des étourdissements répétitifs prolongés peuvent également être une migraine..

Ce trouble neuropsychiatrique est potentiellement dangereux Qu'est-ce qu'une urgence migraineuse? pour la vie, car cela peut entraîner un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque.

Si vos étourdissements durent plusieurs heures ou plus, surviennent régulièrement et que vous avez déjà eu mal à la tête, assurez-vous de consulter un thérapeute pour déterminer leurs causes et conséquences possibles..

Nous vous prévenons: vous aurez peut-être besoin de diagnostics matériels - TDM ou IRM, dont la direction sera à nouveau donnée par le médecin.

5. Vous avez récemment cogné la tête

Le vertige est l'un des symptômes les plus frappants d'une commotion cérébrale. Il est important de consulter un médecin le plus tôt possible afin d'exclure des lésions graves et un œdème tissulaire..

6. Pendant l'entraînement, votre tête tourne constamment

Le plus souvent, la déshydratation mentionnée ci-dessus est à blâmer pour de telles conditions. Ou hyperventilation: en raison d'une respiration rapide dans le sang, le niveau d'oxygène augmente et la teneur en dioxyde de carbone diminue, ce qui provoque des étourdissements. Par conséquent, il est important de boire une quantité de liquide adéquate à la charge et de ne pas être trop zélé avec les charges cardio..

Si vous êtes absolument sûr que vous buvez votre eau normale, et que votre tête commence à tourner même pendant des exercices absolument «de retraite», consultez le médecin. Dans ce cas, il est nécessaire d'exclure la possibilité de troubles cardiovasculaires potentiellement dangereux..