Principal > Pression

Est-il nocif de faire une IRM pour le corps humain

Dans l'industrie médicale moderne, de nouveaux médicaments et des méthodes améliorées précises et sûres de diagnostic de laboratoire et instrumentales apparaissent chaque jour. L'un d'eux est considéré comme l'IRM - une méthode permettant d'obtenir une image des tissus et des organes internes d'une personne en utilisant un rayonnement résonnant d'énergie électromagnétique. La tomographie du corps humain a prouvé son efficacité plus d'une fois, mais à ce jour, le débat sur la question de savoir si l'IRM est nocive pour la santé ne se résorbe pas..

Dans notre article, nous voulons vous en dire plus sur cette méthode de diagnostic et, avec les lecteurs, déterminer si les préoccupations concernant la sécurité de l'imagerie par résonance magnétique sont vraiment justifiées..

Quelle est la particularité de l'IRM?

Avec l'aide de cette nouvelle méthode de diagnostic, il est possible d'examiner les organes du patient qui ne peuvent pas être examinés à l'aide d'autres méthodes instrumentales. Le plus souvent, l'IRM est réalisée pour:

  • diagnostic des néoplasmes;
  • évaluer l'état de la colonne vertébrale;
  • surveillance de l'activité fonctionnelle de la moelle épinière et du cerveau.

Avant le développement d'une technique de tomographie par résonance utilisant le phénomène de la réponse magnétique des noyaux d'atomes d'hydrogène dans un champ électrique externe, des méthodes de détection des maladies aux rayons X et aux ultrasons étaient utilisées pour diagnostiquer les processus pathologiques..

Et si les patients doutent encore de la nocivité de l'IRM, dans le cas de la radiographie, la réponse est claire: un effet négatif significatif de l'équipement à rayons X sur le corps de la personne malade a été prouvé. Et dans la plupart des cas, l'échographie n'est pas informative. Bien que le préjudice causé par la procédure d'examen soit minime, ses données finales dépendent directement de l'état de l'équipement et des qualifications du spécialiste..

La tomographie est basée sur l'exposition du patient aux ondes magnétiques émises par l'équipement de diagnostic. Le champ magnétique fait vibrer (résonner) les atomes d'hydrogène contenus dans les cellules des organes. Pendant la procédure, le patient est placé dans une installation spéciale, la durée du diagnostic peut prendre 10 minutes ou plus. Le temps dépend de la gravité de l'état pathologique.

Dans quelles conditions le préjudice de la recherche n'est pas pris en compte?

La méthode de tomographie est la principale technologie de diagnostic:

  • formations ressemblant à des tumeurs;
  • anomalies du développement des organes;
  • blessures de la moelle épinière;
  • anévrisme vasculaire;
  • pathologies du principal organe endocrinien - l'hypophyse (glande pituitaire), située dans la partie inférieure de la tête;
  • accident vasculaire cérébral;
  • démence progressive;
  • sclérose en plaques.

Le diagnostic IRM est largement utilisé pour détecter les processus pathologiques dans les tissus osseux et articulaires. Cette technique est indispensable pour examiner les patients présentant:

  • arthrite;
  • disques intervertébraux herniés;
  • sténose du canal rachidien;
  • blessures articulaires;
  • processus infectieux et inflammatoires dans les os;
  • déplacement des structures de la colonne vertébrale - spondylolisthésis.

L'étude de l'état des organes internes à l'aide de l'imagerie par résonance magnétique vous permet de détecter les processus pathologiques et tumoraux dans ces organes:

  • poumons;
  • reins et voies urinaires;
  • la glande prostatique;
  • testicules;
  • foie;
  • pancréas;
  • rate;
  • l'utérus et ses appendices;
  • glandes mammaires.

La liste des avantages l'emporte-t-elle sur les méfaits de l'IRM?

Malgré les doutes des patients quant à savoir si l'IRM est nocive pour l'organisme ou non, personne ne refuse volontairement de subir un examen diagnostique. Après tout, tout le monde sait que la tomographie vous permet d'identifier et d'établir avec précision et sans douleur la gravité de divers processus pathologiques.

L'équipement tomographique n'affecte pas le corps humain - le champ de résonance magnétique n'est pas plus dangereux que le rayonnement des appareils ménagers et des téléphones portables. De plus, le patient ne prend pas de décision indépendante lors du diagnostic - seul un médecin qualifié donne une référence pour examen pour certaines indications. Ce type d'examen n'est pas contre-indiqué même pour les enfants..

Pour créer des ondes magnétiques de la direction et de la fréquence souhaitées, le patient est placé dans un tomographe - un dispositif de diagnostic spécial sous la forme d'une sorte de tunnel, qui garantit la position la plus immobile du corps. Dans ce cas, une personne est exposée à un rayonnement magnétique, l'image des tissus et des organes est traitée par des programmes spéciaux et affichée sur un écran d'ordinateur.

Est-il sûr de réaliser une tomographie avec contraste?

L'IRM est considérée comme une technique d'examen non invasive, mais dans certains cas, un agent de contraste est nécessaire pour améliorer la clarté de l'image. Une telle étude n'est réalisée que lorsque les données finales de la méthode standard d'évaluation de l'état du patient sont insuffisantes. Pour le diagnostic, des médicaments modernes sont utilisés qui sont totalement sans danger pour la santé humaine et vous permettent d'améliorer la visualisation des moindres détails.

Très souvent, une IRM avec un agent de contraste peut être nécessaire pour diagnostiquer avec précision les pathologies cérébrales et détecter les plus petites néoplasmes. Cette procédure de diagnostic diffère de la technique traditionnelle par l'introduction d'agents spéciaux dans le corps humain qui améliorent la magnétisation des tissus. Il est réalisé sous la supervision d'un anesthésiste. Cela est dû au fait que la réponse du corps du patient à l'agent de contraste peut être différente.

L'étude est attribuée dans les cas suivants:

  • diagnostic et clarification de l'origine des néoplasmes dans le cerveau;
  • suspicion d'adénome (tumeur bénigne) de l'hypophyse;
  • coups sévères;
  • maladies infectieuses du système nerveux, qui se produisent avec des signes pathologiques prononcés;
  • détection de métastases de formations ressemblant à des tumeurs malignes.

Très souvent, les patients qui se voient prescrire une IRM avec contraste posent les questions suivantes:

  • quel médicament est utilisé pour le diagnostic;
  • est-ce nocif pour la santé?
  • Combien de temps dure la procédure.

Le patient reçoit une injection d'un médicament à base de sels de l'élément chimique soluble Gadolinium (gadolinium) - un métal qui peut s'accumuler dans les zones de circulation sanguine accrue. Habituellement, une augmentation du flux sanguin est observée dans les tumeurs caractérisées par une croissance rapide.

Quand est-il dangereux de diagnostiquer?

Bien que le rayonnement de résonance magnétique n'ait pas d'effet négatif sur la santé humaine, il existe certaines contre-indications relatives et absolues à sa mise en œuvre. Cette technique de diagnostic n'est pas recommandée pour les femmes qui attendent la naissance d'un bébé au cours du premier trimestre - c'est au cours des premiers mois que se forment les organes les plus importants du fœtus.

Il serait préférable de reporter l'étude au deuxième ou au troisième trimestre. Cependant, si l'IRM est nécessaire pour diagnostiquer les pathologies de l'enfant, il ne vaut pas la peine de reporter l'examen. Les contre-indications absolues sont la présence dans le corps du patient de particules métalliques contenues dans:

  • stimulants artificiels de la fonction des organes internes;
  • implants dans les os (plaques, fils, articulations artificielles);
  • couronnes dentaires;
  • fragments non enlevés avec des blessures reçues.

Le métal peut réagir aux effets des ondes magnétiques - dans ce cas, la procédure de diagnostic est dangereuse pour la vie humaine. Une contre-indication relative est que le patient souffre de claustrophobie, un trouble psychopathologique associé à une peur de l'espace confiné. La tâche principale du candidat est d'être en position stationnaire dans le tunnel de l'équipement de diagnostic pendant une longue période - la précision du résultat du diagnostic en dépend.

Si l'état mental d'une personne ne permet pas un examen complet, le médecin traitant décide si une tomographie magnétique est nécessaire. L'IRM peut être remplacée par une autre méthode de recherche instrumentale ou la procédure peut être réalisée après consultation d'un psychothérapeute qui tentera de convaincre le patient de l'importance du diagnostic.

Les examens des patients qui ont dû subir une tomographie magnétique sont pour la plupart positifs. Les gens ne ressentent aucun inconfort ni inconfort particulier. En outre, presque tous les patients notent la grande précision des données finales de la procédure de diagnostic - cette méthode est la principale pour établir un diagnostic précis. La sécurité de l'IRM pour la santé humaine est confirmée par de nombreux tests, après lesquels des tests de laboratoire ont été effectués.

L'examen tomographique peut être effectué autant de fois qu'il sera nécessaire pour surveiller l'état du patient. Cela ne nuira pas à son corps. De nombreux lecteurs peuvent se poser la question: "Si l'IRM est si informative et sans danger pour la santé, pourquoi les méthodes échographiques et radiologiques sont-elles encore utilisées en médecine?" Premièrement, chaque technique de diagnostic a ses propres indications pour sa nomination, et deuxièmement, tous les établissements médicaux ne disposent pas de l'équipement coûteux correspondant pour la tomographie..

Influence de l'IRM sur le corps humain

L'imagerie par résonance magnétique (IRM) est l'une des jeunes méthodes de diagnostic des pathologies graves. Malgré le contenu élevé d'informations et la sécurité de l'examen, de nombreux patients doutent encore avant de subir une analyse. L'IRM est-elle nocive? La pertinence de cette question demeure à ce jour..

  1. Y a-t-il un risque
  2. Feuille de restriction
  3. Est-il possible de diagnostiquer les enfants et les femmes enceintes
  4. IRM avec contraste
  5. Quelles peuvent être les conséquences de l'utilisation du contraste
  6. À quelle fréquence une IRM peut-elle être pratiquée?
  7. IRM et TDM: caractéristiques comparatives en termes de sécurité
  8. Vidéo

Y a-t-il un risque

L'IRM est basée sur le champ magnétique qui prévaut dans le tomographe. Les organes et tissus du corps humain sont partiellement assemblés à partir de molécules d'hydrogène, qui réagissent aux effets des ondes magnétiques. Cette réaction est enregistrée par l'appareil sous forme d'images, qui sont ensuite soumises à une analyse médicale..

De nombreuses personnes peuvent décider que la tomographie magnétique, basée sur le principe d'un scan informatique, est nocive pour la santé humaine. Cependant, le rayonnement pendant le diagnostic IRM n'a rien à voir avec l'exposition aux rayons X pendant la tomodensitométrie et n'a donc pas d'effet indésirable sur le corps..


L'IRM peut être nocive pour ceux pour qui ce type d'examen est contre-indiqué.

Feuille de restriction

L'imagerie par résonance magnétique, comme les autres techniques de diagnostic, présente un certain nombre de contre-indications absolues:

  • la présence d'implants métalliques, d'objets étrangers, d'un stimulateur cardiaque, d'un appareil auditif, etc. dans le corps de la personne examinée;
  • maladie mentale, dont le développement se traduit par l'incapacité du patient à maintenir l'immobilité à l'intérieur du tomographe;
  • état d'intoxication alcoolique ou médicamenteuse.

En plus des absolus, il existe également des contre-indications relatives à l'IRM:

  • maladies du système cardiovasculaire (en fonction de la gravité de la pathologie et de l'état du patient);
  • peur des espaces confinés (un tomographe de type ouvert est utilisé comme alternative).

Par ailleurs, il vaut la peine d’aborder la question de la possibilité d’examiner les enfants et les femmes enceintes.

Est-il possible de diagnostiquer les enfants et les femmes enceintes

L'irradiation avec le diagnostic IRM est nulle, mais les spécialistes essaient de ne pas prescrire une telle procédure aux enfants. L'examen est rarement utilisé: pour confirmer le diagnostic et suivre l'efficacité de l'évolution thérapeutique.

Pourquoi les diagnostics IRM sont-ils si rarement applicables dans le cas des enfants, en particulier des petits? Les bruits spécifiques de l'équipement, les espaces confinés, les environnements inconnus peuvent effrayer un tout-petit et perturber la recherche. Dans de tels cas, les médecins recommandent d'utiliser l'anesthésie..

Le préjudice en IRM du cerveau, de la colonne vertébrale, des organes pelviens et d'autres structures anatomiques en l'absence de contraste est minime, cependant, dans le cas des femmes enceintes, l'IRM est contre-indiquée au 1er trimestre.

À ce stade, la formation de tous les systèmes organiques de l'enfant à naître a lieu, le degré d'influence du champ magnétique sur ces phénomènes n'a pas été complètement étudié, par conséquent, l'IRM au cours des 14 premières semaines de grossesse est interdite (l'examen n'est autorisé que s'il existe un soupçon de pathologie fœtale grave).

Au cours du trimestre 2.3, il est possible de subir un diagnostic, mais sans l'utilisation d'un agent de contraste, car il peut nuire au corps de l'enfant.

Après le 1er trimestre de la grossesse, une IRM est souvent réalisée pour évaluer l'état du fœtus. L'examen se déroule sans nuire à la future mère et à l'enfant.

IRM avec contraste

L'utilisation d'un agent de contraste est souvent indiquée dans le cadre de la tomographie magnétique. L'essence de la technique consiste en l'introduction préalable d'un colorant chez le patient. Cette approche permet une étude détaillée des organes et des tissus, est applicable dans le diagnostic des vaisseaux sanguins, des tumeurs, des maladies de la colonne vertébrale, etc..

En ce qui concerne l'IRM avec contraste, la liste des contre-indications de la tomographie s'allonge. Les restrictions supplémentaires incluent:

  • sensibilité accrue au contraste;
  • insuffisance rénale;
  • la période de gestation (toute la période) et l'allaitement;
  • myélome multiple;
  • processus pathologiques dans les poumons;
  • transplantation hépatique récente.

Y a-t-il des dommages causés par l'IRM avec contraste? La substance utilisée dans le processus de tomographie est à base de sels de gadolinium, qui se caractérisent par un faible indice de toxicité, ce qui signifie qu'ils sont sans danger pour la santé.

Quelles peuvent être les conséquences de l'utilisation du contraste

Lors de l'utilisation d'un composant de contraste dans le processus de diagnostic IRM, la probabilité d'une réaction allergique ne peut être exclue. Sur la base de données statistiques, on peut soutenir que ces cas ne représentent que 0,01% du nombre total d'examens IRM..

Pour exclure même la probabilité minimale de développer une allergie à un agent de contraste, le patient doit subir un test d'allergie. Si aucune réaction allergique n'est détectée au cours de l'intervention, le risque d'apparition après tomographie magnétique est nul..

Parmi les symptômes alarmants lors du test d'allergie:

  • rougeur, gonflement des tissus dans la zone d'injection du composant;
  • légère démangeaison;
  • abaisser la tension artérielle;
  • vertiges;
  • larmoiement, inconfort dans les organes de la vision;
  • éternuements;
  • toux;
  • dyspnée.
Test d'allergie

L'apparition de tels symptômes est la raison du refus de contraste dans le processus de diagnostic IRM..

Si un patient appartenant à un groupe de personnes présentant des contre-indications au diagnostic subit une IRM avec contraste, une détérioration du bien-être du patient et un ralentissement de la dynamique thérapeutique, le développement d'un choc anaphylactique et d'autres effets secondaires sont probables.

À quelle fréquence une IRM peut-elle être pratiquée?

Étant donné que l'IRM ne parle pas de l'effet des rayonnements sur le corps du patient, l'examen est effectué aussi souvent que les circonstances cliniques l'exigent. Le patient devra prendre une référence du médecin traitant avant l'étude. Dans certains centres médicaux, vous pouvez subir un diagnostic IRM sans référence médicale.

La tomographie magnétique est souvent prescrite à des fins préventives. L'examen est effectué après la chirurgie pour évaluer les résultats du traitement.

Souvent, les experts décident de procéder à l'examen plusieurs fois. Parfois, l'IRM est effectuée deux fois par jour. Quel devrait être l'intervalle de temps minimum entre les diagnostics suivants d'affilée? Avec une IRM traditionnelle, vous n'avez pas du tout à faire de pause. Comme pour la tomographie magnétique avec utilisation de contraste interne, dans ce cas, l'examen est effectué à un intervalle d'au moins 3 jours.

Le seul inconvénient de l'utilisation fréquente de la méthode peut être le coût de l'enquête. Des rendez-vous trop fréquents de tomographie magnétique alertent à juste titre les patients.

IRM et TDM: caractéristiques comparatives en termes de sécurité

En tomodensitométrie, les rayons X servent de base à l'étude, ce qui est nocif pour la santé du patient. En conséquence, le diagnostic CT doit être effectué sous la stricte supervision d'un spécialiste, en tenant compte des examens précédents.

La méthode de diagnostic (TDM) la plus nocive

Lorsqu'il subit un scanner, le corps humain reçoit une dose de rayonnement qui peut dépasser le rayonnement annuel de plusieurs fois. Pour réduire au minimum l'exposition aux rayonnements, des tomographes d'une nouvelle génération sont aujourd'hui utilisés dans la pratique..

Quant à l'imagerie par résonance magnétique, il n'y a pas de place pour les rayons X dans l'arsenal de ses instruments, donc cette technique est plus sûre et peut être réalisée sans référence médicale.

L'effet indésirable du diagnostic IRM sur le corps de la personne examinée est extrêmement exagéré. Si nous comparons cette méthode de diagnostic avec des études alternatives, nous pouvons affirmer avec certitude qu'elle est la plus sûre pour la santé du patient..

En effet, lors de l'examen, le patient n'est pas exposé aux rayonnements ionisants, et le champ magnétique ne nuit pas au cerveau et aux autres structures anatomiques du corps humain.

La méthode de diagnostic la plus sûre (IRM)

Cette méthode de diagnostic aidera les spécialistes si les résultats de la tomodensitométrie et de la radiographie sont inefficaces. La précision des diagnostics IRM dépasse la probabilité de complications.

L'étude est réalisée pour les petits enfants (sous anesthésie), les femmes enceintes (au 2ème, 3ème trimestre de grossesse). Le nombre de sessions autorisées est illimité.

Cependant, cette méthode ne peut pas être qualifiée de meilleure parmi les analogues (tomodensitométrie, radiographie), car lors du choix d'une méthode, il est nécessaire de prendre en compte le degré de contenu de l'information, l'exactitude et l'aspect pratique de l'examen..

L'IRM est-elle nocive pour la santé

Diagnostics dans votre région

Examens IRM populaires

L'IRM présente-t-elle des dommages - cette question peut se poser chez un patient lorsqu'il est recommandé de faire une imagerie par résonance magnétique. Si vous avez reçu une recommandation pour une IRM, cela ne signifie pas que vous avez un problème de santé. Peut-être que votre médecin souhaite simplement vérifier votre état de santé. Et ici, il est important que la forme de diagnostic que vous avez choisie n'aggrave pas votre état de santé..

  • Quels sont les méfaits de l'IRM pour le corps
  • Pourquoi l'IRM est nocive pour le corps d'un enfant
  • La tomographie du cerveau est-elle nocive?
  • L'IRM de la colonne vertébrale est-elle nocive?
  • L'IRM est-elle dangereuse pour la santé des femmes enceintes?
  • Quelle est la nocivité de l'IRM avec contraste
  • Le principal danger de l'IRM

Pour comprendre si l'IRM est dangereuse pour la santé humaine, vous devez comprendre le principe du tomographe. Comme vous le savez, le corps humain est composé à 70% d'eau, et ce sont les atomes d'hydrogène et d'oxygène. Une machine IRM est un gros aimant avec une force de champ magnétique de 0,2 à 3 Tesla, où les noyaux d'hydrogène dans les cellules humaines s'alignent dans une certaine direction. Lorsqu'ils reçoivent une impulsion RF, ils s'écartent de cette direction, émettant un signal qui est transformé puis transmis à un écran d'ordinateur. Cela donne au médecin une image tridimensionnelle détaillée de la zone diagnostiquée..

  • contrairement aux rayons X et CT, il n'a pas de rayonnement ionisant;
  • ne nécessite pas de préparation radioactive comme agent de contraste;
  • est une méthode absolument sûre basée sur le contraste naturel du corps humain.

En raison de l'absence de dommages corporels, cet examen ne nécessite pas de référence d'un médecin. Le patient peut subir indépendamment un diagnostic IRM pour la prévention de nombreuses maladies - des changements liés à l'âge dans le système musculo-squelettique à l'oncologie.

Quels sont les méfaits de l'IRM pour le corps

Des conséquences négatives lors de la tomographie ne peuvent survenir que dans les cas où le patient n'a pas informé les médecins de la présence d'objets métalliques et d'appareils électroniques dans le corps. Pendant le fonctionnement du tomographe, l'aimant peut chauffer la zone à examiner, par conséquent, s'il y a un objet ferromagnétique étranger dans le corps, il se réchauffera rapidement et peut être déplacé, causant de graves dommages à la santé humaine.

Dommages métalliques. Il ne faut pas oublier que le champ magnétique constant de l'imageur à résonance magnétique est toujours activé - la nuit et le jour. C'est très fort. Par exemple, le champ magnétique d'une machine IRM de 1,5 Tesla est 10 000 fois le champ magnétique de la Terre. Dans la salle de diagnostic, tout objet métallique peut être instantanément attiré vers le tomographe.Par conséquent, avec de tels objets sur le corps et dans les vêtements, vous ne pouvez pas entrer dans la pièce où se trouve l'unité de tomographie.

Dommage causé par le bruit et les espaces confinés. Le champ magnétique alternatif du tomographe en fonctionnement fait du bruit. Plus la plénitude du tomographe est élevée, plus le son et le cognement sont forts pendant le balayage. Pour protéger les oreilles, le patient adulte sera invité à utiliser des bouchons d'oreille ou des écouteurs antibruit. Des coussinets d'oreille protecteurs sont également nécessaires pour les examens IRM des nouveau-nés.

Si le diagnostic IRM est effectué sur un tomographe fermé, le patient doit être psychologiquement prêt, car il restera dans un espace bruyant fermé pendant un certain temps. Si une personne soupçonne qu'elle peut commencer à paniquer, elle devrait prendre des sédatifs à l'avance et obtenir le soutien d'un être cher - un parent ou un conjoint, qui aidera également un patient particulièrement nerveux ou claustrophobe à rentrer chez lui après la procédure..

Danger des implants. La plupart des dispositifs médicaux implantés aujourd'hui sont compatibles avec l'IRM. Ce sont toutes sortes de stents, bobines, filtres, prothèses de valvules cardiaques, clips d'anévrisme (Phynox, Elgiloy), toutes plaques en titane et alliage de titane, prothèses. Mais il existe un certain nombre d'appareils dont le fonctionnement peut être perturbé par le champ magnétique du tomographe, créant ainsi un danger pour la santé humaine. Non compatible avec l'IRM:

  • clips anévrysmaux ferromagnétiques (Drake, Heifetz, Kapp, Mayfield, Sundt-Kees);
  • de nombreux stimulateurs cardiaques (Cosmos II, Delta, TRS, KAPPA DR706, Nova Model);
  • pompes à insuline (pompe à insuline Cozms, pompe à insuline MiniMed);
  • certains extenseurs mammaires.

Pourquoi l'IRM est nocive pour le corps d'un enfant

Le diagnostic IRM étant sans danger pour le corps humain, il est prescrit aux enfants de tout âge. Il convient de noter qu'un petit enfant (jusqu'à 5 ans) peut être nerveux et ne pas se conformer aux exigences pour rester immobile pendant la procédure. Par conséquent, les médecins recommandent de prendre un sommeil sédatif ou médicamenteux. Cela aidera l'enfant à éviter le stress et à rester immobile tout au long de l'examen. Le danger potentiel ou le préjudice de l'IRM pour un enfant n'est associé qu'à l'introduction de l'anesthésie.

La tomographie du cerveau est-elle nocive?

L'imagerie par résonance magnétique du cerveau est absolument sans danger pour les humains et constitue une excellente méthode non invasive d'examen de la tête. Les terminaux sur les navires peuvent être difficiles à inspecter. L'IRM cérébrale est dangereuse avec des stents et des pinces fraîches. À partir du moment de la coupure et de la pose du stent, au moins 6 mois devraient s'écouler, et idéalement 1 an, afin que l'IRM puisse être réalisée sans risque d'hémorragie.

L'IRM de la colonne vertébrale est-elle nocive?

Il n'y a aucun mal à l'IRM de la colonne vertébrale. Cependant, des problèmes peuvent être associés à une situation où le patient ressent une douleur intense et il lui est difficile de s'allonger sur le dos. Par conséquent, parfois en cas d'urgence et de blessures complexes du dos, au lieu d'une IRM du dos de 20 minutes, une tomodensitométrie plus rapide de 5 minutes est réalisée..

L'IRM est-elle dangereuse pour la santé des femmes enceintes?

Il existe des informations dans la littérature médicale selon lesquelles l'IRM est contre-indiquée chez les femmes enceintes au cours du premier trimestre de la naissance d'un enfant. En fait, ces contre-indications sont dues au fait que de telles études n'ont tout simplement pas été menées sur un échantillon suffisant et que l'absence de préjudice n'a pas été prouvée dans une étude IRM au cours du premier trimestre de la grossesse..

Dans les centres médicaux de Saint-Pétersbourg, ils évitent de faire l'IRM pendant la grossesse au stade initial afin de minimiser l'éventuelle anxiété d'une femme due à la peur d'être dans un tomographe. Pour la même raison, les patientes enceintes ne subissent une tomographie que sous la direction d'un médecin et il est recommandé, si possible, de le faire sur une tomographie ouverte ou raccourcie..


  • IRM de la tête
  • IRM des vaisseaux
  • IRM de la colonne vertébrale
  • IRM des articulations
  • IRM des organes
  • IRM des tissus
  • IRM des glandes
Type d'étudePrix ​​minimumPrix ​​pour 3 Tesla
IRM du cerveauà partir de 2100 frotter.à partir de 5200 frotter.
IRM des vaisseaux du cerveauà partir de 2100 frotter.à partir de 8200 frotter.
IRM de la glande pituitaireà partir de 2500 roubles.à partir de 5200 frotter.
IRM des sinusà partir de 2050 frotter.à partir de 5200 frotter.
IRM des orbites et des nerfs optiquesà partir de 3200 frotter.à partir de 5200 frotter.
IRM de l'oreille et des nerfs auditifsà partir de 3200 frotter.à partir de 5200 frotter.
IRM des nerfs crâniensà partir de 3200 frotter.à partir de 5200 frotter.
Le coût d'administration d'un agent de contrasteà partir de 2500 roubles.à partir de 3000 roubles.
Type d'étudePrix ​​minimumPrix ​​pour 3 Tesla
IRM de la colonne cervicaleà partir de 2100 frotter.
+ rendez-vous neurologue gratuit
à partir de 6200 frotter.
IRM de la colonne thoraciqueà partir de 2100 frotter.
+ rendez-vous neurologue gratuit
à partir de 6200 frotter.
IRM de la colonne lombo-sacréeà partir de 2100 frotter.
+ rendez-vous neurologue gratuit
à partir de 6200 frotter.
IRM de la colonne vertébrale sacrococcygienneà partir de 2100 frotter.
+ rendez-vous neurologue gratuit
à partir de 6200 frotter.
IRM de la colonne cervicale et de la jonction cranio-vertébraleà partir de 2100 frotter.
+ rendez-vous neurologue gratuit
à partir de 6200 frotter.
IRM des articulations sacro-iliaquesà partir de 2100 frotter.
+ rendez-vous neurologue gratuit
à partir de 6200 frotter.
IRM de toute la colonne vertébraleà partir de 6500 frotter.
+ rendez-vous neurologue gratuit
à partir de 19500 frotter.
IRM du système nerveux central (IRM des trois sections de la colonne vertébrale et IRM du cerveau)à partir de 9000 roubles.
+ rendez-vous neurologue gratuit
à partir de 24700 frotter.
Le coût d'administration d'un agent de contrasteà partir de 2500 roubles.à partir de 3000 roubles.

IRM des articulations sacro-iléales

Type d'étudePrix ​​minimumPrix ​​pour 3 Tesla
IRM du genouà partir de 2500 roubles.
+ rendez-vous orthopédique gratuit
à partir de 6800 frotter.
IRM des articulations de la hancheà partir de 2500 roubles.
+ rendez-vous orthopédique gratuit
à partir de 6800 frotter.
IRM de l'articulation de l'épauleà partir de 2500 roubles.
+ rendez-vous orthopédique gratuit
à partir de 6800 frotter.
IRM du coudeà partir de 2500 roubles.
+ rendez-vous orthopédique gratuit
à partir de 6800 frotter.
IRM des articulations de la mainà partir de 4000 roubles.à partir de 6800 frotter.
IRM des articulations du piedà partir de 3500 frotter.à partir de 6800 frotter.
IRM de la chevilleà partir de 2500 roubles.
+ rendez-vous orthopédique gratuit
à partir de 6800 frotter.
IRM de l'articulation du poignetà partir de 4200 frotter.à partir de 6800 frotter.
à partir de 2100 frotterà partir de 6800 frotter.
IRM des articulations temporo-mandibulaires (paire)à partir de 3800 frotter.à partir de 6800 frotter.
Le coût d'administration d'un agent de contrasteà partir de 2500 roubles.à partir de 3000 roubles.
Type d'étudePrix ​​minimumPrix ​​pour 3 Tesla
IRM des vaisseaux cérébraux (angiographie IRM, ARM)à partir de 2100 frotter.à partir de 8200 frotter.
IRM des vaisseaux du cou (angiographie IRM du cou)à partir de 2100 frotter.à partir de 8200 frotter.
IRM des vaisseaux de la colonne vertébraleà partir de 3200 frotter.à partir de 8200 frotter.
IRM de l'aorte abdominale ou thoraciqueà partir de 3500 frotter.à partir de 8200 frotter.
IRM des vaisseaux des extrémitésà partir de 4000 roubles.à partir de 8200 frotter.
IRM des vaisseaux coronaires du cœur (angiographie coronarienne IRM du cœur)à partir de 9000 roubles.à partir de 18200 frotter.
IRM du cerveau et angiographie RM (examen complexe de la tête)à partir de 4800 frotter.à partir de 13400 frotter.
IRM de la colonne cervicale et angiographie IRM du cou (examen complet du cou)à partir de 4800 frotter.à partir de 14400 frotter.
Phlébographie ou artériographie RMà partir de 3200 frotter.à partir de 16400 frotter.
Le coût d'administration d'un agent de contrasteà partir de 2500 roubles.à partir de 3000 roubles.
Type d'étudePrix ​​minimumPrix ​​pour 3 Tesla
IRM des tissus mous du visageà partir de 4200 frotter.à partir de 8000 roubles.
IRM des tissus mous des fesses ou de la cuisseà partir de 3700 roubles.à partir de 8000 roubles.
IRM des tissus mous du cou (IRM des glandes salivaires ou IRM de la glande thyroïde)à partir de 3700 roubles.à partir de 8000 roubles.
IRM des tissus mous des extrémitésà partir de 3700 roubles.à partir de 8000 roubles.
IRM de la gorge, du larynx et de la trachéeà partir de 4000 roubles.à partir de 8000 roubles.
Le coût d'administration d'un agent de contrasteà partir de 2500 roubles.à partir de 3000 roubles.
Type d'étudePrix ​​minimumPrix ​​pour 3 Tesla
IRM des poumons et des organes médiastinauxà partir de 3300 frotter.à partir de 7000 roubles.
IRM du bassin chez la femme (IRM OMT)à partir de 3500 frotter.à partir de 7000 roubles.
IRM du bassin chez l'homme (IRM OMT)à partir de 3500 frotter.à partir de 7000 roubles.
IRM du bassin avec contrasteà partir de 7700 frotter.à partir de 10000 frotter.
IRM des organes génitaux externes (IRM du scrotum, IRM des testicules, IRM du pénis)à partir de 4000 roubles.à partir de 7000 roubles.
IRM de l'abdomen (IRM OBP)à partir de 3500 frotter.à partir de 7000 roubles.
IRM de la cavité abdominale avec contrasteà partir de 7800 frotter.à partir de 10000 frotter.
IRM de l'abdomen avec cholangiographie RMà partir de 6000 roubles.à partir de 9200 frotter.
IRM de l'espace rétropéritonéal (IRM des reins, IRM des glandes surrénales, IRM du pancréas, IRM des ganglions lymphatiques)à partir de 3500 frotter.à partir de 7000 roubles.
IRM de l'espace rétropéritonéal avec contrasteà partir de 7800 frotter.à partir de 10000 frotter.
IRM de la vésicule biliaire et MRCPà partir de 5500 frotter.à partir de 9200 frotter.
MR urographie (MRU)à partir de 3500 frotter.à partir de 9200 frotter.
IRM intestinale (coloscopie RM, entérographie RM)à partir de 4000 roubles.à partir de 7000 roubles.
IRM intestinale avec contrasteà partir de 7800 frotter.à partir de 10000 frotter.
IRM du cœur et des vaisseaux sanguinsà partir de 6000 roubles.à partir de 8200 frotter.
IRM corps entier (IRM de diffusion, IRM oncologie)à partir de 10300 frotter.à partir de 42000 roubles.
IRM fœtaleà partir de 5500 frotter.à partir de 9500 frotter.
Le coût d'administration d'un agent de contrasteà partir de 2500 roubles.à partir de 3000 roubles.
Type d'étudePrix ​​minimumPrix ​​pour 3 Tesla
IRM de la glande thyroïdeà partir de 3700 roubles.à partir de 8000 roubles.
IRM des glandes mammaires (mammographie RM)à partir de 4500 frotter.à partir de 7000 roubles.
IRM des glandes mammaires avec contrasteà partir de 7000 roubles.à partir de 10000 frotter.
Le coût d'administration d'un agent de contrasteà partir de 2500 roubles.à partir de 3000 roubles.

Quelle est la nocivité de l'IRM avec contraste

Lors d'une étude IRM avec amélioration du contraste, le patient reçoit une injection d'une substance spéciale qui teint les tissus de la zone d'examen. Grâce à l'introduction du contraste, le médecin comprend où se trouve le processus tumoral et peut le caractériser comme une formation bénigne ou maligne. La composition de contraste pour l'IRM est synthétisée à partir du gadolinium, un métal de terre rare. Contrairement à l'iode ou au baryum, qui sont utilisés en tomodensitométrie et en imagerie par rayons X, l'agent de contraste contenant du gadolinium présente un nombre minimal de contre-indications, dont la principale est une maladie rénale grave, ainsi qu'un taux élevé de créatinine dans le sang. Selon les statistiques, le contraste provoque rarement une réaction allergique, seulement dans 0,01% des cas.

La littérature scientifique identifie trois menaces principales comme un dommage potentiel de l'IRM avec contraste:

  1. Certaines études indiquent la capacité du gadolinium à se déposer dans les tissus corporels, et les conséquences d'une telle accumulation n'ont pas encore été étudiées..
  2. Ils essaient de ne pas réaliser d'IRM avec contraste aux femmes enceintes, car pour le moment, il existe le même nombre d'études confirmant l'effet négatif d'un agent de contraste sur le fœtus, et réfutant ce fait.
  3. Pour la même raison, l'IRM avec contraste nécessite une interruption de l'allaitement. Il est demandé à la femme d'interrompre la lactation pendant 36 heures afin que la composition de contraste soit complètement excrétée du corps et ne pénètre pas dans le lait maternel.

Le principal danger de l'IRM

Le principal danger pour la santé de l'IRM ne réside pas dans les effets nocifs de l'appareil sur le corps humain, mais dans le facteur humain. Selon certaines statistiques, jusqu'à 15% des diagnostics réalisés à l'IRM sont erronés et dans plus de la moitié des cas, après la procédure de réexamen des images, l'opinion des médecins a changé soit sur le diagnostic lui-même, soit sur les tactiques de traitement. Pour réduire le risque d'interprétation erronée des images IRM, les cliniques médicales de Saint-Pétersbourg proposent le service "Deuxième avis d'expert basé sur les résultats de la tomographie".

Un deuxième avis sur l'IRM est l'occasion pour vos images d'être revues et décrites par un diagnosticien de premier plan. Au cours de cette procédure, il confirmera, réfutera ou clarifiera le diagnostic principal, qui deviendra une base sûre pour la formation de la stratégie correcte pour un traitement ultérieur. Ainsi, vous économiserez de l'argent sur des recherches supplémentaires et des traitements inefficaces, tout en sauvant votre santé et votre vie du risque d'erreur médicale..

La procédure d'IRM est-elle nocive?

L'IRM est un type d'examen souvent utilisé pour diagnostiquer des maladies du cerveau, de l'abdomen et d'autres organes. Il est utilisé depuis plus de vingt ans. Cette méthode est devenue très populaire et, dans de nombreux cas, pratiquement irremplaçable. Il lui est difficile de trouver une alternative valable.

Avant de se rendre à la clinique ou au centre de diagnostic, certains patients se posent une question: "L'IRM est-elle nocive et à quelle fréquence cette procédure peut-elle être pratiquée?".

Principe d'opération

Pour savoir s'il est dangereux de faire une IRM, vous devez comprendre le principe du tomographe. L'appareil utilise le phénomène de résonance magnétique nucléaire. Lors du diagnostic, un puissant champ magnétique est généré à l'intérieur de l'appareil. Il affecte les atomes d'hydrogène présents dans le corps de chacun de nous. Ils commencent à osciller en réponse aux radiations.

Ce sont ces vibrations d'hydrogène qui permettent de construire une image à partir de laquelle l'état des organes et des systèmes internes est visible. Le rayonnement est complètement absent ici. C'est la différence fondamentale entre l'IRM et la radiographie. Ce sont les radiations qui ont un effet négatif sur les organes humains, et à fortes doses, elles sont extrêmement dangereuses.

La procédure est supervisée par un opérateur et un médecin.

L'IRM est-elle dangereuse? Malgré la relative sécurité, l'IRM n'est réalisée que sur recommandation d'un médecin, et il devrait y avoir des indications strictes à ce sujet. S'il existe des méthodes de diagnostic pouvant remplacer l'IRM, le médecin peut les utiliser. Il existe différents objectifs et types d'examens utilisant l'IRM. La mesure dans laquelle il convient de l'utiliser doit être décidée par un spécialiste..

Curieusement, aucune des études n'a révélé de conséquences dangereuses de l'IRM. Certains patients ont simplement peur d'un espace confiné, ou ils ont peur d'un bruit incompréhensible de l'installation. Il a été prouvé qu'il n'y a pas de rayonnement avec l'IRM, car, contrairement aux rayons X, on parle d'un champ magnétique. Le mal de l'IRM n'a pas de preuves scientifiques, bien que le changement temporaire de la fréquence de vibration des molécules d'hydrogène sur les cellules et les tissus à long terme n'ait pas été étudié.

Avec l'aide de l'IRM, vous pouvez voir presque tous les organes et systèmes d'une personne. Souvent, c'est la tomographie qui permet de diagnostiquer avec précision. S'il y a des indications pour cette procédure, il ne faut pas en avoir peur, d'autant plus qu'elle peut sauver une vie.

Comment est

Le patient est placé sur une table spéciale située à côté d'un scanner puissant. Le scanner se déplace progressivement le long de la table ou vice versa. Un ordinateur doté d'un programme spécial envoie des données sur l'état d'un organe particulier ou de l'ensemble du système. Le médecin peut les voir visuellement, et même en trois dimensions. En moyenne, le diagnostic prend environ une demi-heure, selon l'organe examiné (la cavité abdominale est scannée le plus longtemps et peut prendre une heure).

En conséquence, le médecin recevra des images détaillées des organes et des systèmes dans plusieurs plans. Cette méthode aidera à poser un diagnostic précis et à identifier la pathologie à un stade précoce. La numérisation fournit les informations les plus complètes sur l'organe examiné.

Une épingle de fer ou un autre corps étranger en métal est une contre-indication à la tomographie.

À quel point est-ce nocif

L'IRM est-elle donc mauvaise pour votre santé? Comme nous l'avons déjà mentionné, lors de l'imagerie par résonance magnétique, seul un champ électromagnétique puissant affecte le corps du patient, ce qui en effraie beaucoup. Cependant, les scientifiques n'ont pas établi le fait qu'ils ont endommagé le corps humain pendant l'IRM.

Le fait que les scientifiques n'aient pas trouvé quelque chose ne signifie pas que ce n'est pas le cas..

Parfois, pendant la procédure, les patients se sentent mal, mais la raison en est non pas une radiation, mais un espace fermé. La caméra IRM est très petite, certains patients ont très peur d'être dans un espace clos aussi confiné pendant une demi-heure, et même sans bouger.

Si une personne a trop peur, elle doit en informer le médecin avant le début du diagnostic. Pour les patients qui ont trop peur d'une procédure inconnue ou qui sont intimidés par l'espace limité, il existe les options suivantes:

  1. Numérisez pas dans une machine fermée, mais dans une machine ouverte. Il existe également de telles méthodes, et récemment elles sont de plus en plus utilisées..
  2. Pendant la procédure, vous ne pouvez pas vous allonger sur le dos, mais sur le ventre. Beaucoup de gens aiment davantage cette position..
  3. Il est permis de ne pas mettre un oreiller spécial sous votre tête. Pour donner plus d'air au patient, un ventilateur spécial peut être activé.
  4. Il faut se rappeler que le sujet dispose d'un bouton de panique spécial. En cas de problème, la procédure peut être interrompue immédiatement.
  5. Si le patient est claustrophobe, il peut lui être conseillé de prendre un sédatif avant l'IRM.

Comment le cerveau se comporte

L'IRM est-elle nocive pour la santé humaine si le cerveau est scanné? Cet organe, comme tout autre, ne doit pas être irradié pour quelque raison que ce soit, bien que les radiations des tours de téléphonie cellulaire et Internet sans fil soient presque partout autour de nous..

Les examens IRM du cerveau ne sont effectués que s'il existe des indications strictes:

  • mal de tête constamment;
  • étourdissements réguliers;
  • suspicion de développement d'une tumeur dans le cerveau;
  • déficience cérébrale.

Alors, est-ce dangereux de faire une IRM du cerveau? Les tissus peuvent-ils être irradiés dans ce cas? Si c'est sûr, quand y a-t-il un risque? Y a-t-il des complications? Tenez compte des caractéristiques de la procédure lors de l'examen du cerveau.

Le patient est placé sur une plate-forme spéciale qui se déplace en continu. Dans ce cas, le cerveau est affecté par un champ électromagnétique puissant. L'équipement est alimenté en données - la réaction des noyaux d'hydrogène après une puissante impulsion électromagnétique. Comme le montrent des études détaillées, aucun dommage n'est causé au cerveau ou à d'autres organes. Les avantages d'une telle recherche sont des centaines de fois plus élevés que les risques potentiels. Vous ne devez vous attendre à aucun effet secondaire. Mais l'effet est tout simplement colossal. Vous pouvez voir le corps humain de l'intérieur en détails et en différentes projections.

Parfois, un agent de contraste spécial peut être utilisé. C'est cela qui conduit parfois à un impact négatif. Par conséquent, le personnel avant d'effectuer la procédure doit nécessairement demander au patient à quelles substances il est allergique. S'il y a une réaction négative à l'agent de contraste qui sera injecté pour la procédure, il est remplacé par un analogue.

Les contre-indications à l'IRM du cerveau peuvent être:

  • insuffisance rénale;
  • la présence de stimulateurs cardiaques;
  • implants d'oreille moyenne;
  • d'autres corps étrangers métalliques (fragments, couronnes de fer, fils métalliques, etc.) sont présents dans le corps. Une exception peut être les implants avec des éléments en titane;
  • le patient souffre de claustrophobie sévère. Ce n'est pas une contre-indication absolue à la procédure. Seule une préparation préliminaire est requise. Avec une utilisation appropriée des sédatifs, ces patients peuvent rester dans l'appareil jusqu'à 40 minutes;
  • maladie mentale. Il existe un certain nombre de maladies mentales qui peuvent constituer un obstacle à la recherche..

De nombreuses études visent à déterminer si l'IRM est nocive pour le corps et, en particulier, pour le cerveau. Aucun d'entre eux ne pouvait prouver au moins un danger potentiel de la procédure. Par conséquent, il est généralement admis que l'IRM peut être réalisée aussi souvent que nécessaire pour le diagnostic..

La santé du patient ne sera en aucun cas affectée. Il n'y aura aucune influence néfaste. Dans ce cas, les patients de tout âge peuvent être examinés et même immédiatement après l'opération..

En milieu hospitalier, un médecin peut prescrire une IRM à un patient assez souvent - plusieurs fois par mois.

Le personnel hospitalier doit expliquer au patient l'essence de la procédure avant de la démarrer: les étapes de la procédure,.

L'IRM peut être remplacée par d'autres méthodes d'examen, mais l'efficacité et la précision en souffriront. Le tomographe est très informatif et a la capacité d'amplifier le rayonnement électromagnétique.

Quand il est nommé

L'IRM est prescrite lorsqu'il existe des indications spécifiques. Le désir du patient seul ne suffit pas et cela doit être fait exclusivement par le médecin. Les indications de la tomographie peuvent être:

  • soupçons qu'une hernie rachidienne est apparue;
  • soupçons que le patient développe une tumeur, une mastopathie, des fibromes, etc..

Parfois, un agent de contraste peut être utilisé pour mieux voir les vaisseaux et les organes. Avec une administration appropriée et un dosage correct, ce n'est pas dangereux.

IRM et rayons X - ce qui est plus sûr

Ces méthodes de diagnostic matériel sont parmi les plus populaires. Il est à noter que:

  1. Avec les rayons X, le patient est exposé à un flux d'ions. Il a une faible puissance, donc une session de radiographie ne peut pas faire de mal. La dose de rayonnement est trop faible.
  2. La spécificité de la radiographie est que les doses de rayonnement reçues sont ajoutées. Il ne peut pas être appliqué plusieurs fois sur une courte période de temps. Les doses s'accumulent et avec un examen répété, l'effet négatif augmente. Il n'est pas souhaitable de répéter la radiographie plusieurs fois sur une courte période de temps. L'impact négatif de la dose précédente n'a tout simplement pas le temps de s'épuiser. Au fil du temps, les tissus sont restaurés et si l'effet ionisant est répété fréquemment, les cellules et les tissus peuvent être endommagés.
  3. La radiographie est contre-indiquée dans certaines pathologies et grossesse. Les radiations peuvent être mortelles pour le fœtus.
  4. Les rayons X sont également indésirables lors de l'allaitement. Une mère qui allaite doit être examinée par d'autres méthodes.

Certains patients identifient l'imagerie par résonance magnétique et les rayons X. Ce n'est pas vrai. Les deux méthodes, bien que matérielles, sont basées sur des processus physiques complètement différents. Avec l'IRM, la santé n'est pas menacée par des effets nocifs même avec une procédure répétée, et elle n'a absolument aucun rayonnement ionisant.

Les enfants peuvent subir des examens IRM fréquemment. Les parents s'inquiètent souvent de la nécessité d'exposer leur bébé à un puissant champ électromagnétique. Ceux qui ne comprennent pas comment fonctionne l'appareil sont particulièrement inquiets.

Pour avoir une IRM, il doit y avoir une indication clinique stricte. Il s'agit d'une procédure unique qui vous permettra de poser un diagnostic précis. Il peut également être prescrit pour clarifier l'efficacité du traitement..

L'IRM est sans danger pour les bébés, mais ils peuvent parfois avoir besoin d'une anesthésie. Nous parlons de jeunes enfants qui ne peuvent tout simplement pas rester physiquement immobiles pendant toute la procédure..

Une anesthésie peut être nécessaire si:

  • le bébé est trop mobile;
  • il ne veut pas mentir dans une position;
  • l'enfant a peur ou ne veut pas être examiné.

Pour les enfants plus âgés, l'IRM est réalisée sans anesthésie. L'essentiel est d'expliquer l'essence de la procédure et à quel point il est important de la réaliser. Des bouchons d'oreille peuvent être utilisés pour éviter que l'enfant ne soit effrayé par le son. Ils ne laisseront pas le bruit affecter l'état psychologique. L'effet de l'appareil sur les sens sera minime.

Production

L'IRM est classée comme une méthode de diagnostic matériel relativement sûre. Il est utilisé pour les adultes et les enfants. Afin de ne pas nuire à la santé, la procédure ne doit être effectuée que sur recommandation d'un médecin..