Principal > Traumatisme

Préparations pour un AVC cérébral ischémique

L'AVC ischémique est un trouble neurologique focal avec des manifestations cliniques qui persistent pendant plus de 24 heures, dont la cause probable est une ischémie cérébrale. Les médicaments modernes pour les AVC ischémiques peuvent rapidement soulager le vasospasme, améliorer la circulation sanguine et restaurer les cellules nerveuses autour du foyer de l'infarctus cérébral. À l'hôpital Yusupov, les neurologues abordent individuellement le traitement de chaque patient, ne prescrivent que les médicaments les plus efficaces pour les accidents vasculaires cérébraux ischémiques.

Traitement médical

Le traitement de base de l'AVC ischémique, qui est effectué par les médecins de la clinique de neurologie, est précoce, polyvalent et complexe. Elle est réalisée dans des unités de soins intensifs, dans des conditions de suivi dynamique de l'état du patient. Le traitement principal vise à maintenir les fonctions vitales du corps.

Les médecins évaluent et corrigent les violations des systèmes respiratoire et cardiovasculaire, contrôlent l'équilibre hydrique et électrolytique. Dans la période aiguë des accidents vasculaires cérébraux, les patients ont souvent une augmentation de la pression intracrânienne et des convulsions. L'œdème cérébral se développe généralement au cours des deux premiers jours suivant le début de l'AVC ischémique et atteint son apogée du troisième au cinquième jour. Après une période aiguë, les symptômes d'œdème cérébral chez le patient commencent à diminuer de 7 à 8 jours.

Pour réduire la pression intracrânienne et l'œdème cérébral, les médecins de l'hôpital Yusupov injectent aux patients du glycérol, du mannitol, du lasix. Si le traitement au mannitol ne parvient pas à réduire l'augmentation de la pression intracrânienne, une solution de sel hypertonique est utilisée - tampon tris-hydroxyméthyl-amino-métal ou hydroxyéthylamidon.

Pour réduire rapidement la pression intracrânienne, des barbituriques à courte durée d'action (thiopental) sont utilisés, une hyperventilation est utilisée. Si les méthodes ci-dessus sont inefficaces, l'hypothermie est utilisée pour traiter l'œdème cérébral..

Des convulsions surviennent dans 4 à 7% des cas le premier jour après le début d'un accident vasculaire cérébral, ainsi qu'en présence d'une crise cardiaque importante impliquant le cortex cérébral causée par une embolie. Pour le traitement des crises d'épilepsie, les médecins de l'hôpital Yusupov utilisent du diazépam. S'il est inefficace, la phénytoïne carbamazépine, le valproate de sodium (sirop) sont administrés par voie intraveineuse ou par voie orale dans un tube. À l'avenir, le traitement anticonvulsivant n'est prescrit que pour les crises répétées.

Pour l'hyperglycémie> 10 mmol / L, de l'insuline est prescrite pour normaliser la glycémie. La température corporelle> 37,5 ° C est réduite par l'administration de diclofénac, naproxène, acétaminophène.

Médicaments

Dans le mécanisme du développement de l'ischémie cérébrale aiguë, l'importance principale appartient à une diminution du flux sanguin cérébral, au développement de la privation d'oxygène en raison d'un apport insuffisant de glucose et d'oxygène au tissu nerveux. Les médecins de l'hôpital Yusupov utilisent les méthodes les plus prometteuses pour restaurer le flux sanguin cérébral local (thérapie thrombolytique) et la protection métabolique du cerveau (neuroprotection) pour prévenir des dommages irréversibles à la substance cérébrale chez les patients atteints d'AVC ischémique..

Pour restaurer la circulation sanguine dans la zone ischémique, des antiagrégants plaquettaires et érythrocytaires sont utilisés:

  • acide acétylsalicylique (ACC thrombotique; cardiomagnyl; cardioaspirine; térapine);
  • dipyridamole;
  • ticlopidine (ticlide);
  • clopidogrel (plavix);
  • pentoxifylline (trental, agapurine, flexitale).

Les anticoagulants sont des médicaments efficaces pour le traitement de l'AVC ischémique. Les neurologues de l'hôpital Yusupov prescrivent aux patients des anticoagulants directs (héparine, héparines de bas poids moléculaire, énoxaparine sodique), puis des anticoagulants indirects (phényline, warfarine). Les médecins utilisent les médicaments vasoactifs suivants:

  • Vinpocétine (Cavinton);
  • nicergoline (sermion);
  • instenon;
  • aminophylline (aminophylline);
  • vazobral;
  • cinnarizine (stugerone).

Les angioprotecteurs comprennent la parmidine (prodectine), l'askorutine, la troxérutine, l'étamzilate. Dans la période aiguë de l'AVC ischémique, les neurologues de l'hôpital de Yusupov administrent des perfusions intraveineuses de médicaments biorhéologiques aux patients: plasma, albumine, rhéopolyglucine (rheomacrodex).

La neuroprotection chez les patients atteints d'AVC ischémique est réalisée à l'aide de médicaments tels que:

  • inhibiteurs calciques (nimodipine (nemotan, nimotop);
  • antioxydants (émoxipine, mexidol, mildronate, acétate d'alpha-tocophérol, acide ascorbique;
  • action neurotrophique (piracétam, lucétam, nootropil, cérébromédine, semax, picamilon);
  • amélioration du métabolisme énergétique des tissus (cytochrome C, actovegin, solcoséryl, diavitol, riboxine, acide lipoïque.

À l'hôpital Yusupov, les patients atteints d'un AVC ischémique ont la possibilité de recevoir des médicaments modernes qui ont passé toutes les étapes de la recherche clinique.

Traitement antihypertenseur de base

Le but du traitement antihypertenseur de l'AVC ischémique est de maintenir un niveau optimal de flux sanguin cérébral dans les zones les plus vulnérables du cerveau. Les médecins de l'hôpital Yusupov ont une approche individuelle pour prescrire des médicaments abaissant la tension artérielle aux patients atteints d'un AVC ischémique. Dans l'unité de soins intensifs, les patients sont surveillés dynamiquement: tension artérielle, fréquence cardiaque, paramètres de l'électrocardiogramme, état hémodynamique central, vitesse linéaire du flux sanguin dans les tissus cérébraux

Dans le cas d'une forte augmentation de la pression artérielle après le développement, elle est soigneusement réduite d'environ 10 à 15% avec une surveillance attentive de l'apparition possible de nouveaux troubles neurologiques chez le patient. Une diminution rapide de la pression artérielle lors de la prise d'antihypertenseurs entraîne dans certains cas une perturbation de l'apport sanguin à la zone ischémique cérébrale avec une augmentation ultérieure du déficit neurologique.

Afin de corriger les troubles importants du système cardiovasculaire causés par une forte augmentation de la pression artérielle, les médecins de l'hôpital de Yusupov utilisent les antihypertenseurs suivants dans les AVC ischémiques:

  • captopril;
  • énalapril;
  • la clonidine;
  • benzohexonium;
  • pentamine.

Avec une diminution prononcée de la pression artérielle, les patients atteints d'AVC ischémique à l'hôpital Yusupov reçoivent les médicaments les plus efficaces:

  • dopamine (dopamine, dopamine);
  • l'hémisuccinate de prednisolone (sel-décortine);
  • gutron.

Lors de la prescription d'un traitement différencié pour un accident vasculaire cérébral ischémique, les médecins de la clinique de neurologie choisissent des médicaments spécifiques en tenant compte du mécanisme principal du développement de la maladie: accident vasculaire cérébral dû à des lésions des grandes artères, cardioembolique, lacunaire et de nature inconnue ou mixte. Premièrement, les neurologues déterminent le sous-type d'AVC en fonction des résultats d'un examen clinique et instrumental complet, après quoi ils prescrivent une thérapie différenciée.

Prenez rendez-vous avec un neurologue à l'hôpital Yusupov en appelant. Les professeurs, les médecins de la catégorie la plus élevée ont les connaissances et l'expérience nécessaires pour sélectionner le plus efficace parmi les nombreux médicaments pour le traitement de l'AVC ischémique. Le schéma thérapeutique est sélectionné individuellement, après examen à l'aide de méthodes de diagnostic modernes.

Accident vasculaire cérébral. Principes de traitement. Traitement médical et chirurgie pour un AVC. La prévention

Le site fournit des informations générales à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Une consultation spécialisée est requise!

Traitement de l'AVC

Le traitement de l'AVC doit être débuté le plus tôt possible, en utilisant toutes les méthodes et tous les moyens possibles. Le fait est qu'immédiatement après le développement d'un accident vasculaire cérébral, seule une certaine partie des cellules nerveuses meurt. Au cours des heures suivantes, dans un contexte de développement de complications et de troubles de la circulation cérébrale, d'autres neurones meurent, ce qui aggrave l'état du patient et réduit ses chances de guérison..

Principes du traitement de l'AVC

Lors du traitement d'un accident vasculaire cérébral, certaines règles doivent être suivies qui stabiliseront l'état du patient au début de la maladie, réduiront la gravité des lésions cérébrales et créeront les conditions pour la restauration des fonctions altérées à l'avenir..

Le traitement d'un accident vasculaire cérébral devrait inclure:

  • Premiers secours. Il est fourni par des personnes qui se trouvent à proximité de la victime au moment du développement d'un accident vasculaire cérébral ou des médecins urgentistes qui sont les premiers à contacter le patient.
  • Correction des troubles du système cardiovasculaire. Dans la période aiguë d'un accident vasculaire cérébral, un patient peut subir une augmentation ou une diminution critique de la pression artérielle, une perturbation du cœur jusqu'à ce qu'il s'arrête. Tous ces phénomènes doivent être rapidement identifiés et éliminés à l'aide de médicaments..
  • Correction des troubles du système respiratoire. Il est important de s'assurer que le patient ayant subi un AVC peut respirer correctement. Si la conscience est altérée à un point tel que le patient n'a pas de respiration spontanée, il doit être connecté à un ventilateur et déconnecté de celui-ci uniquement lorsque la respiration spontanée adéquate est rétablie..
  • Correction des troubles du système de coagulation sanguine. Elle est réalisée à l'aide de médicaments qui «fluidifient» le sang (cela est nécessaire pour un AVC ischémique) ou «l'épaississent» (ce qui est nécessaire pour un AVC hémorragique).
  • Contrôle de la température corporelle. Avec une augmentation excessive de la température, l'introduction de médicaments antipyrétiques est indiquée, ainsi que le refroidissement physique du corps (compresses humides, application de sacs de glace sur la zone des gros vaisseaux sanguins, etc.).
  • Combattre l'œdème cérébral. Les diurétiques sont utilisés pour éliminer les fluides du cerveau et du corps dans son ensemble.

Premiers secours en cas d'AVC

Si une personne présente les symptômes d'un accident vasculaire cérébral, il est tout d'abord nécessaire d'assurer sa sécurité, c'est-à-dire d'éviter d'éventuelles blessures et dommages concomitants. À l'avenir, il faudra veiller à ce que le patient soit conduit le plus rapidement possible dans un établissement médical, où il recevra des soins spécialisés..

Les premiers soins en cas d'AVC comprennent:

  • Appeler une ambulance. Si une personne s'est évanouie ou est tombée, a soudainement perdu la capacité de parler, de bouger les bras ou les jambes, et aussi si elle a de graves maux de tête, une asymétrie faciale ou d'autres symptômes d'un accident vasculaire cérébral, une ambulance doit être appelée immédiatement. Si le patient est inconscient, cela doit être signalé au répartiteur (dans ce cas, la voiture peut arriver plus rapidement).
  • Évaluation de l'état du patient. Vous devriez vous approcher de la victime et essayer de lui parler. S'il est conscient, vous devriez trouver son nom, ce qui l'inquiète et quels parents vous pouvez appeler. Si le patient est inconscient, sa sécurité doit être assurée jusqu'à l'arrivée d'une ambulance. En outre, lors de l'examen d'un patient inconscient, il convient de déterminer s'il respire et s'il a un battement cardiaque (pouls). Si la victime ne respire pas ou si son cœur ne bat pas, la réanimation doit être commencée immédiatement - pour ventiler les poumons «bouche à bouche» ou «bouche à nez», ainsi que pour effectuer un massage cardiaque artificiel.
  • Livraison de la victime dans un endroit sûr. Si une personne perd connaissance sur la chaussée, sur les voies de tramway ou dans d'autres zones dangereuses, elle doit être transférée sur le trottoir, à l'intérieur ou dans un autre endroit sûr..
  • Retrait des vêtements de pression. Pour améliorer la respiration du patient, des vêtements d'extérieur serrés et chauds (manteau de fourrure, manteau), la cravate doit lui être retirée.
  • Placer le patient inconscient dans une position sûre. Le patient doit être tourné vers le côté droit. Son bras gauche doit être plié au niveau du coude et placé sous le cou. La jambe droite (située en dessous) doit être redressée et la jambe gauche doit être pliée au niveau des articulations du genou et de la hanche, en la poussant vers l'avant. La tête du patient doit être légèrement inclinée vers le bas. Le patient dans cette position ne tombera pas face contre terre et si le vomissement a commencé, il ne s'étouffe pas avec le vomi.
  • Éviter la prise de nourriture et de liquide. Il est strictement interdit de donner à un patient avec un accident vasculaire cérébral de l'eau ou de la nourriture, car en cas de violation des réflexes de déglutition ou de toux, le patient peut s'étouffer, ce qui peut entraîner la mort avant l'arrivée d'une ambulance..

Médicament. Quels médicaments sont prescrits pour les accidents vasculaires cérébraux (ceraxon, actovegin, vitamines)?

Médicaments contre les AVC

Groupe de médicaments

Représentants

Le mécanisme d'action thérapeutique en cas d'accident vasculaire cérébral

Médicaments pour le traitement de l'AVC ischémique

En cas d'urgence, traitement urgent de l'AVC ischémique, des médicaments qui rétablissent la circulation sanguine sont administrés dans les premières heures du développement de la pathologie. Une violation soudaine de la circulation sanguine conduit à la création d'une zone de neurones nécrotiques dans le cerveau, qui perdent rapidement la capacité de récupérer en raison d'un manque d'approvisionnement en oxygène. La localisation de la lésion et sa taille sont des facteurs qui déterminent le succès d'un traitement ultérieur, la possibilité de restaurer les fonctions perdues lors d'un infarctus cérébral. Ils donnent un pronostic réaliste de traitement.

Contrairement à l'AVC hémorragique, où l'hémorragie interne devient la cause de la pathologie et les symptômes cérébraux dominent, dans l'AVC ischémique, des lésions focales se produisent et les symptômes apparaissent en stricte conformité avec la taille et la localisation de la pathologie qui s'est produite. La reperfusion - restauration du flux sanguin nécessaire - est la condition principale et indispensable du traitement de l'AVC ischémique avec des médicaments. Plus tôt il est possible de le produire, plus il est probable qu'il prédisera un résultat relativement positif..

L'AVC ischémique n'est pas une maladie indépendante, il est généralement diagnostiqué dans le contexte d'une lésion existante d'organes ou de systèmes internes.

Périodes de développement de la pathologie

Le succès du traitement de l'AVC ischémique dépend de plusieurs facteurs. Il s'agit notamment de l'étendue de la lésion, de sa localisation, de la rapidité du traitement commencé et des médicaments nécessaires pour chaque période. La sélection et l'utilisation des médicaments se font après avoir évalué le degré de dommage et déterminé à quel stade il en est. Des études menées ces dernières années ont montré que la plupart des lésions traumatiques des cellules cérébrales sont notées dans les 90 premières minutes suivant le début d'un processus pathologique aigu qui se produit après que la perméabilité vasculaire est altérée. Les pourcentages restants de la formation d'un infarctus cérébral achèvent leurs effets nocifs dans les 6 prochaines heures.

À ce stade, le soulagement le plus efficace des conséquences irréversibles est possible, empêchant le développement ultérieur du processus ischémique, qui se produit dans les semaines suivantes. L'essence de la progression d'une crise cardiaque est que les troubles irréversibles se propagent de la zone touchée immédiate, où la mort des neurones, privés de l'approvisionnement nécessaire, a déjà commencé, aux cellules de la pénombre - la périphérie du foyer, où le métabolisme énergétique était encore préservé, et seuls les troubles fonctionnels étaient présents. La période, appelée fenêtre thérapeutique, correspond aux 6 heures qui s'écoulent à partir du moment où le mécanisme pathologique démarre. Cette période tire son nom car c'est alors qu'il est possible de mener une thérapie intensive, ce qui permet de minimiser les conséquences et conduire à un développement relativement réussi du scénario..

Selon les étapes de son évolution, son développement et ses mesures thérapeutiques, l'infarctus cérébral est conditionnellement divisé en plusieurs périodes:

  • le plus net;
  • aigu;
  • récupération précoce;
  • période de récupération tardive;
  • temps de conséquences lointaines.

La période la plus aiguë dure 72 heures. Pendant cette période, une fenêtre thérapeutique est allouée (selon diverses sources, de 3 à 6 heures), pendant laquelle il est possible d'influencer l'issue des événements en rétablissant la circulation sanguine altérée. Un accident vasculaire cérébral qui a régressé dans les 3 jours est appelé un accident ischémique transitoire (AIT). L'AVC mineur montre une tendance à la baisse sur 21 jours. Si le processus d'endommagement des cellules cérébrales ne se propage pas davantage en raison de l'implication de la pénombre, une période de récupération précoce puis tardive commence. L'introduction de médicaments est effectuée uniquement dans un hôpital, et les tactiques de traitement, les dosages, la nécessité de tel ou tel événement sont dictés par l'évolution individuelle de l'infarctus cérébral.

Reperfusion et thérapie thrombolytique

La thérapie thrombolytique pendant la fenêtre thérapeutique est une opportunité inestimable pour rétablir un flux sanguin adéquat et éviter ainsi un scénario de développement négatif. Grâce à la détection rapide des symptômes négatifs et à l'accouchement urgent du patient à l'hôpital, les médecins ont une réelle chance de rétablir un flux sanguin adéquat. Outre les excellents résultats d'un tel traitement d'urgence, il existe des complications potentielles. Par conséquent, la décision sur l'utilisation des médicaments est prise par le médecin traitant..

La thérapie thrombolytique intraveineuse est réalisée par administration intraveineuse de médicaments "Aktilize" ou "Alteplase". Les deux médicaments à effets fibrinolytiques et anticoagulants n'affectent pratiquement pas les mécanismes de l'hémostase, se limitant directement au thrombus. Ainsi, le risque de saignement n'est pas augmenté. Les deux médicaments sont basés sur la substance active alteplase, qui est une glycoprotéine qui active le processus de conversion du plasminogène en plasmine, ce qui contribue à la dissolution de la thrombus fibrine. Avec l'introduction de médicaments dans les 3 premières heures après le début de la maladie, la possibilité de réadaptation en l'absence totale de violations ou avec des dommages minimes augmente considérablement.

Après 6 heures, une administration intra-artérielle sélective d'urokinase est toujours possible, qui est également une enzyme protéolytique chez l'homme et a approximativement le même mécanisme d'action. Cependant, cela nécessite la présence d'un service spécialisé de neuroradiologie endovasculaire, ce qui est peu probable dans tous les hôpitaux ordinaires..

Autres types de pharmacothérapie

La présence ou l'absence de thrombolyse effectuée affecte la prescription de médicaments d'autres effets. Après thrombolyse, les anticoagulants ne sont pas prescrits, qui dans d'autres cas sont utilisés pour les accidents vasculaires cérébraux cardioemboliques, la sténose artérielle, la thrombophilie et d'autres maladies associées à une augmentation de la coagulation sanguine.

Dans la période la plus aiguë, les types de thérapie spécifique pathogène suivants sont effectués, utilisés dès le premier jour du séjour du patient à l'hôpital:

  • infusion;
  • neuroprotecteur;
  • vasoactif

Pour la perfusion, des solutions cristalloïdes sont utilisées pour maintenir la pression artérielle, les médicaments vasoactifs (Vinpocetine, Sermion, Trental) ne sont pas prescrits au stade aigu, car ils peuvent entraîner une ischémie secondaire. Les agents neuroprotecteurs et antioxydants, qui devraient avoir un effet positif sur les cellules cérébrales affectées, ne sont pas inclus dans la plupart des protocoles, mais peuvent être utilisés sur une base individuelle. Au lieu de cela, du sulfate de magnésium est utilisé, ce qui est plus efficace..

Plusieurs schémas thérapeutiques pour le traitement de l'AVC ischémique avec thérapie thrombolytique, prescrits lorsque la fenêtre thérapeutique a été perdue, comprennent les thrombolytiques systémiques. Leur introduction nécessite une extrême prudence (l'effet est sur tout le corps et peut entraîner des conséquences négatives). En cours de traitement, ils ont également recours à des anticoagulants ("Héparine" - dans les premiers jours, remplacé plus tard par "Warfarine").

Thérapie de base pour tous les types d'AVC

Ce type de traitement médicamenteux complexe tire son nom de son applicabilité à toute violation de la circulation cérébrale au stade aigu du cours. La fonction respiratoire peut être maintenue en intubant une voie aérienne, en inhalant de l'oxygène et même en intubation trachéale. Le niveau hémodynamique avec tendance à l'hypertension est maintenu par l'administration de Nifédipine (un inhibiteur calcique), Captopril, Clofelin (un agent cérébroprotecteur prescrit en tenant compte des contre-indications), Pentamine (pour prévenir l'œdème cérébral), Labetalol (s'il n'y a pas de bradycardie ). La «nitroglycérine» ou «nitroprussiate de sodium» est prescrite aux patients souffrant de pression diastolique.

Une diminution plus rare de la pression est stoppée par la nomination de "Dopamine" avec un effet à court terme, une administration unique de "Prednisolone". La tachycardie et l'insuffisance cardiaque sont à l'origine de l'introduction de «Strofantin», ou «Korglikon», tout en surveillant la pression artérielle et l'activité cardiaque. L'état de mal épileptique, ou une série de crises d'épilepsie, peut être éliminé avec Seduxen ou Oxybutyrate de sodium. En cas d'inefficacité, une anesthésie par inhalation ou de la prednisolone (ou de la dexaméthasone) est utilisée.

La thérapie de base est symptomatique. Avec une augmentation du taux de glucose, l'insuline peut être utilisée, l'hyperthermie conduit à la nomination de médicaments antipyrétiques. Les osmodiurétiques sont utilisés pour prévenir l'œdème cérébral («Mannitol», «Glycerol»).

Thérapie de rééducation et de rééducation

La thérapie de rééducation commence après la stabilisation de l'AVC et dans différents cas dure de 3 à 7 jours. La recherche se concentre sur la redistribution des fonctions par les cellules cérébrales, l'apport de nutriments pour un métabolisme accru. La phase de récupération se fixe 2 objectifs: l'élimination des conséquences des lésions cérébrales et la prévention de leur récidive.

Pour restaurer les fonctions et processus perdus et éviter les dommages au système nerveux, améliorer l'approvisionnement du cerveau, des neuroprotecteurs ou des nootropiques sont utilisés pendant la période de récupération. Le piracétam rétablit la conduction de l'influx nerveux, améliore la synthèse des substances nécessaires pour restaurer le fonctionnement du cerveau, en même temps c'est un antidépresseur et un psychostimulant. C'est l'un des médicaments les plus étudiés, "Encephabol" est utilisé pour l'action anti-ischémique. Il est conçu pour être pris dans la période de récupération précoce. "Emoxipin" est un antioxydant, "Thiotriazolin" est efficace dans 3 directions: anti-AVC, stabilisateur de membrane et antioxydant. "Picamilon" ("Gammalon") accélère le processus de réhabilitation des neurones cérébraux. Peut servir d'antidépresseur, augmente la microcirculation de la moelle épinière et du cerveau.

Les neuroprotecteurs de nouvelle génération (Solcoseryl, Glycine, Cyto-Mac, Vinpocetin) remplissent simultanément plusieurs fonctions, dont l'activation du cortex cérébral, l'accélération de la conduction de l'influx nerveux et l'amélioration de la circulation cérébrale. Par conséquent, leur utilisation pendant la période de récupération est de plus en plus répandue..

La rééducation nécessite une approche différenciée, un suivi médical attentif de l'état du patient, la prescription ou l'annulation de certains médicaments en fonction d'indicateurs individuels, de l'état général du patient.

Non seulement un traitement précoce et une thérapie intensive dans la période de récupération aiguë et précoce sont d'une grande importance pour la résolution réussie de la maladie. Beaucoup dépend de la rééducation, dans laquelle un degré important de responsabilité est attribué à d'autres méthodes de thérapie conservatrice: thérapie par l'exercice, gymnastique réparatrice, physiothérapie, massothérapie, remèdes et méthodes populaires. La prescription correcte des médicaments, la rigueur de leur administration et le désir ardent du patient de se rétablir complètement et de commencer le cours normal du processus de la vie sont d'une importance non négligeable..

Remèdes efficaces contre les effets de l'AVC cérébral

L'ischémie cérébrale aiguë (ACI) survient soudainement, provoquant des troubles de la parole, du mouvement et d'autres fonctions corporelles. La réversibilité des violations qui en résultera dépendra de l'assistance fournie en temps opportun et de la prise des médicaments prescrits. Considérez quels médicaments contre les AVC peuvent aider à restaurer une fonction altérée et réduire le risque de récidive.

Quels médicaments aident à la guérison

Après un accident ischémique, pour réduire les lésions cérébrales, le patient se voit prescrire des médicaments pour améliorer la circulation cérébrale et des médicaments qui stimulent la restauration de la conduction nerveuse. Les médicaments sont sélectionnés en tenant compte de la gravité des lésions cérébrales et de la localisation du foyer pathologique après un accident vasculaire cérébral aigu.

Considérez les principaux médicaments après un AVC et leurs effets sur le corps humain:

    Préparations à base de Citicoline (Ceraxon). Lors de la prise du médicament, le métabolisme dans le tissu nerveux s'améliore et le gonflement diminue. Les médicaments aident à restaurer les circuits neuronaux responsables de la mémoire, de l'attention, de la pensée et d'autres processus cognitifs.

Gliatilin. Réduit les effets génératifs, améliore le flux sanguin cérébral et stimule les processus métaboliques dans les cellules nerveuses.

Actovegin. En cas d'AVC, il protège et stimule la régénération du tissu cérébral. Le médicament est utilisé pour le traitement et pour prévenir les accidents vasculaires cérébraux chez les personnes souffrant d'accidents ischémiques transitoires.

Mexidol. Le médicament est prescrit sous forme de comprimés ou d'injections. Mexidol en cas d'accident vasculaire cérébral réduit le besoin d'oxygène dans les tissus et empêche la mort des cellules cérébrales.

Glycine et cérébrolysine. Les médicaments rétablissent la circulation sanguine cérébrale et ne provoquent pas d'effets indésirables. Ils peuvent être donnés à la victime s'il n'est pas possible de livrer d'urgence (dans les trois premières heures) la personne à l'hôpital.

Médicaments nootropes. Ce groupe de médicaments améliore le métabolisme cérébral. Les nootropiques post-cerveau (Encephabol, Nootropil) stimulent la régénération partielle des tissus, améliorent le métabolisme des acides aminés et préviennent l'hypoxie.

Piracetam ou Aminalon. Chez les patients atteints de VSD, il est recommandé de prendre des médicaments qui combinent les effets des nootropiques et des agents vasoactifs. Le piracétam après un AVC favorise une psychostimulation légère du cerveau, améliore la pensée et la mémoire.

Anticoagulants (Aspirine, Warfarine). Un traitement anticoagulant est nécessaire pour faciliter la circulation sanguine cérébrale et réduire le risque de caillots sanguins intravasculaires. Les anticoagulants réduisent le risque de rechute.

  • Sédatifs. Les somnifères et les antidépresseurs après un AVC sont indiqués dans la période de récupération précoce. A ce moment, la tension nerveuse de la victime peut provoquer une seconde attaque, qui sera fatale. Les médicaments contre l'anxiété aident à soulager l'anxiété et à procurer la tranquillité d'esprit.
  • Médicaments antihypertenseurs. Les médicaments à action antihypertensive sont prescrits à tout le monde. Cela est nécessaire pour éviter les crises hypertensives, qui affectent négativement la circulation cérébrale..
  • Les préparations pour le traitement de l'AVC cérébral sont sélectionnées individuellement, en tenant compte des processus se produisant dans les tissus du cerveau.

    L'efficacité des médicaments anti-AVC dépend non seulement des médicaments sélectionnés, mais également de l'état général du patient. Chez les personnes âgées ou chez les personnes atteintes de maladies chroniques sévères, l'effet de l'utilisation de médicaments sera plus faible que chez une personne relativement en bonne santé.

    Mais les analgésiques à effet antispasmodique en cas d'AVC aigu sont interdits. La prise d'antispasmodiques provoque une diminution du tonus vasculaire et une détérioration de la circulation sanguine déjà altérée dans le cerveau. S'il est nécessaire d'éliminer les spasmes vasculaires, des médicaments antispasmodiques pour le traitement de l'AVC ischémique sont utilisés sous surveillance médicale.

    Quels compte-gouttes sont utilisés pour les AVC

    La thérapie réparatrice au début de la période post-AVC vise à améliorer la circulation cérébrale et à restaurer les connexions neurales. Les compte-gouttes après un accident vasculaire cérébral sont constitués d'une solution basique: chlorure de sodium à 0,9%, à laquelle ils ajoutent:

    • Cavinton;
    • Cinnarizine;
    • Actovegin;
    • Piracetam;
    • Sulfate de magnésium.

    D'autres médicaments pour traiter les accidents vasculaires cérébraux peuvent également être administrés par perfusion. Une perfusion simultanée de 2-3 médicaments compatibles est possible.

    La perfusion intraveineuse au goutte-à-goutte vous permet d'entrer lentement des médicaments, en maintenant longtemps un certain niveau de substances actives dans le sang. Cela fournit un effet plus élevé que celui des injections intraveineuses et intramusculaires..

    Ce qu'il faut piquer avec un AVC est décidé par le médecin. Les préparations pour la restauration des troubles survenus sont sélectionnées individuellement, en tenant compte du mécanisme des lésions cérébrales (ischémie ou hémorragie), des maladies concomitantes, de l'âge et de la nature des troubles de la parole et du mouvement apparus.

    Vitamines après un AVC

    Les vitamines sont nécessaires pour renforcer l'organisme affaibli par la maladie.

    Liste des vitamines nécessaires pour un accident vasculaire cérébral:

    • A. Stimule la croissance et la régénération des tissus endommagés.
    • B1 et B6. Favorise la stabilisation de la pression artérielle, améliore le flux sanguin cérébral, améliore la conductivité neuronale.
    • C. renforce la paroi vasculaire et accélère la récupération des vaisseaux endommagés.
    • B. Affecte la circulation sanguine et le fonctionnement du système nerveux périphérique. Il est nécessaire de normaliser la composition sanguine et de restaurer les connexions neuronales.
    • E. empêche la formation de radicaux libres qui perturbent le métabolisme et provoquent le vieillissement cellulaire.

    En plus des vitamines, des minéraux sont prescrits pour renforcer les défenses: potassium, magnésium et autres. Les complexes de vitamines et minéraux sont recommandés pour les patients. La liste des médicaments à récupérer est longue et souvent les médicaments produits par différentes sociétés pharmacologiques, malgré la même composition, portent des noms différents. Avant de prendre le médicament acheté, vous devez consulter un médecin - le mauvais rapport de vitamines et de minéraux est dangereux pour un accident vasculaire cérébral.

    Variétés de thérapie

    Le traitement médical de l'AVC peut être conditionnellement divisé en groupes:

    • hypotenseur;
    • nootropique;
    • anticoagulant;
    • décongestionnants;
    • cardiotonique;
    • cérébral.

    Les médicaments pour un coup cérébral sont sélectionnés en tenant compte des symptômes. En plus des symptômes apparus, le médecin, en choisissant le traitement, prend en compte le mécanisme de développement de l'AVC: ischémie ou hémorragie.

    Avec AVC ischémique

    Sous cette forme, l'arrêt du flux sanguin vers une partie du cerveau se produit en raison du blocage de l'artère par un thrombus ou une plaque athéroscléreuse.

    Le traitement de l'ischémie cérébrale vise à restaurer le flux sanguin vers une zone de tissu cérébral. Voyons quels médicaments sont prescrits:

    • Médicaments nootropes. Les agents neuroprotecteurs réduisent l'hypoxie, réduisent la zone de la zone touchée et préviennent d'autres dommages neuronaux.
    • Pour éclaircir le sang. Les médicaments après un AVC, qui réduisent la viscosité du sang, sont nécessaires pour améliorer le flux sanguin cérébral, empêcher la réapparition de caillots sanguins.
    • Sédatifs. Des somnifères et des sédatifs pour les accidents vasculaires cérébraux, accompagnés d'un processus ischémique, sont nécessaires au stade aigu de la maladie. Fournir du repos réduit la zone de dommages aux cellules cérébrales et prévient les complications post-AVC précoces.
    • Hypotenseur. Des médicaments qui réduisent la tension artérielle sont nécessaires pour éviter un stress indésirable sur les vaisseaux sanguins.
    • Les diurétiques. Indispensable pour prévenir l'œdème cérébral au stade aigu de la maladie.

    La liste des médicaments peut être complétée par des statines et des complexes vitaminiques-minéraux. Quels médicaments prendre et à quelle dose sont sélectionnés individuellement.

    Au stade aigu, il s'agit de compte-gouttes ou d'injections pour se remettre d'un accident vasculaire cérébral, et plus tard, lorsque les complications post-AVC sont réhabilitées, les médicaments sont prescrits sous forme de comprimés. Les médicaments pour l'AVC ischémique sont sélectionnés individuellement, en tenant compte des écarts et du stade de la maladie.

    Les proches demandent souvent les pilules cérébrales post-AVC les plus efficaces ou des injections pour accélérer la rééducation. Mais il n'y a pas de «super-remède» et le traitement après un AVC est long, malgré le fait que le médecin décide des médicaments à traiter, en tenant compte du mécanisme de la pathologie et de la nature des écarts survenus.

    Avec AVC hémorragique

    Rupture du vaisseau, accompagnée de la formation d'un hématome intracrânien ou d'une imprégnation sanguine du tissu cérébral.

    Le traitement de l'AVC hémorragique avec trempage sanguin du tissu cérébral diffère légèrement des lésions cérébrales ischémiques. Médicaments prescrits pour la guérison après un AVC avec des effets anti-œdème, hypotenseurs, neuroprotecteurs et sédatifs.

    La seule différence est que les médicaments pour l'AVC hémorragique devraient non seulement empêcher le développement de la privation d'oxygène dans les cellules cérébrales, mais également prévenir d'autres hémorragies. La liste des médicaments contre les accidents vasculaires cérébraux est mise à jour:

    • les bloqueurs de ganglions;
    • angioprotecteurs.

    Avec la formation d'un grand hématome, pour éviter la compression de la structure cérébrale, les patients subissent une ablation chirurgicale des accumulations de sang. Après avoir retiré le caillot sanguin, utilisez des médicaments standard pour le traitement de l'AVC.

    Mesures préventives

    Un mode de vie sain et l'exclusion des aliments malsains (aliments gras, viandes fumées, cornichons) du menu contribuent à réduire le risque d'ischémie aiguë.

    La prophylaxie médicamenteuse n'est indiquée que pour les personnes qui ont subi un AVC. Cela est nécessaire car les victimes d'AVC ont un risque accru d'avoir une deuxième crise. Certains médicaments sont prescrits en cours de courte durée, tandis que d'autres doivent être consommés à vie. Réfléchissez aux médicaments que vous devez prendre constamment après un AVC:

    • hypotenseur;
    • anticoagulants (sous le contrôle du PTV);
    • statines (en cas de cholestérol élevé).

    La prévention par d'autres moyens est assurée par des cours de soutien deux fois par an. Le patient reçoit des compte-gouttes, des injections et certains médicaments sont prescrits sous forme de comprimés.

    Liste de ce qui est injecté pour la prévention des accidents vasculaires cérébraux:

    • Piracetam;
    • Cavinton;
    • Actovegin;
    • Cérébrolysine.

    Les médicaments sont administrés par perfusion ou injections intramusculaires. Le piracétam, pour éviter d'éventuelles complications après un accident vasculaire cérébral, est prescrit pour les traitements de longue durée. Certains neurologues appellent ce médicament: «pilules pour la récupération de la mémoire» en raison du fait que la psychostimulation médicamenteuse augmente l'activité cérébrale. En plus des médicaments qui affectent le fonctionnement du cerveau, la thérapie comprend des vitamines et d'autres médicaments pour le renforcement général du corps. Que boire après un AVC pendant la période de rééducation - prescrit un neurologue.

    Les médicaments de prévention des AVC aident à maintenir les processus métaboliques dans le tissu cérébral, à améliorer le métabolisme et à prévenir la formation de caillots sanguins ou de plaques athéroscléreuses au début et à la fin de la période post-AVC.

    Les médicaments post-AVC peuvent aider à réduire les dommages aux tissus cérébraux et à prévenir les complications graves. Que prendre - le médecin décide, en tenant compte de la période post-AVC et de la nature des troubles identifiés chez le patient, par conséquent, les médicaments de prévention sont sélectionnés individuellement pour chaque patient. Mais il est impossible de prévenir les accidents vasculaires cérébraux, mais abandonner les mauvaises habitudes et un mode de vie sain aidera à réduire le risque d'attaque..

    Les meilleurs traitements pour l'AVC ischémique

    L'AVC ischémique se développe en raison d'une perturbation du fonctionnement des organes et des systèmes corporels, contrairement à une attaque hémorragique, qui apparaît dans le contexte de pathologies vasculaires. Il s'agira de l'AVC ischémique - du développement de la pathologie et des méthodes de son traitement. L'AVC ischémique est un infarctus cérébral qui peut se développer après une réduction significative du flux sanguin dans le cerveau.

    1. Thérapie post-AVC
    2. Premiers secours
    3. Fenêtre thérapeutique
    4. Drogues
    5. Thérapie anticoagulante
    6. Thérapie thrombolytique
    7. Agents neuroprotecteurs
    8. Intervention chirurgicale
    9. Thérapie par l'exercice
    10. Massage
    11. Physiothérapie
    12. Sangsues
    13. Vidéo utile
    14. Comment traiter à la maison

    Thérapie post-AVC

    La rapidité, la continuité et les tactiques thérapeutiques correctement choisies sont particulièrement importantes dans le traitement de l'AVC ischémique..

    Cela est dû au fait que dans la période aiguë d'une crise, le taux de mortalité des patients est élevé, il est de 20% de tous les cas, 10% des patients meurent un an après avoir subi un accident vasculaire cérébral, le reste des patients souffrent de l'incapacité de mener leur vie quotidienne normale, car il y a des limitations du plan physique.

    Dans la période post-AVC, un rôle particulier est donné aux mesures de récupération et de rééducation du patient..

    Les fonctions perdues des neurones sont restaurées en milieu hospitalier ou lors d'une cure thermale. La physiothérapie joue un rôle particulier à cet égard..

    Voici la norme de traitement de la maladie:

    1. Thérapie par l'exercice;
    2. massage;
    3. traitement de la boue;
    4. physiothérapie matérielle;
    5. réflexologie.

    Premiers secours

    Il est particulièrement important d'effectuer correctement les soins d'urgence dans les premiers instants de l'AVC ischémique. Ses signes peuvent être:

    1. Maux de tête, nausées, éventuellement début de vomissements;
    2. La personne se sent étourdie et peut s'évanouir pendant une courte période;
    3. Violation de la parole, de la vision, état convulsif.

    Attention! Ne paniquez pas, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

    Les premiers soins avant l'arrivée des médecins doivent être basés sur les actions suivantes:

    1. Fournir un flux d'air; vous devez ouvrir les fenêtres, libérer les voies respiratoires du vomi, le cas échéant. Cela se fait en tournant la tête du patient d'un côté et en utilisant un mouchoir propre pour nettoyer le contenu de la bouche. Retirez les objets de pression du cou, par exemple une cravate, détachez les boutons supérieurs des vêtements;
    2. La tête de la personne doit être dans une position surélevée par rapport à son corps, ceci est fait pour que l'œdème cérébral ne se produise pas;
    3. Si un syndrome convulsif a commencé, vous devez fixer la langue et retirer les objets que le patient peut frapper;
    4. En cas d'arrêt cardiaque, un massage thoracique et une respiration artificielle sont effectués.

    Fenêtre thérapeutique

    Dans les 3-6 heures après l'AVC, un foyer nécrotique se forme. Cette période de temps en médecine est appelée la «fenêtre thérapeutique».

    Si la circulation sanguine normale est rétablie, le foyer de la nécrose peut être neutralisé. Par conséquent, l'hospitalisation urgente d'une personne ayant subi un AVC et son placement en unité de soins intensifs sont extrêmement importants..

    Drogues

    Fondamentalement, l'AVC est traité avec des médicaments. Le traitement général des troubles cérébro-vasculaires aigus contient de nombreuses mesures de restauration, les principales sont:

    1. Restauration de l'activité du cœur, des vaisseaux sanguins et des voies respiratoires;
    2. Diminution de l'œdème cérébral;
    3. L'indicateur eau-électrolyte est normalisé;
    4. Maintenir la température corporelle et la dysphagie;
    5. Action préventive pour prévenir les complications telles que la thromboembolie artérielle pulmonaire, la pneumonie, l'infection des voies urinaires;
    6. Prévention de la formation d'escarres.

    Tout d'abord, des médicaments sont prescrits contre les caillots sanguins, afin qu'il n'y ait pas de blocage des vaisseaux sanguins..

    En deuxième lieu se trouvent les médicaments qui favorisent une meilleure circulation sanguine, notamment:

    1. les anticoagulants;
    2. agents neuroprotecteurs;
    3. des moyens de résorption des caillots sanguins.

    Tous ces médicaments sont pris en association, car un AVC ischémique n'est traité que de manière complexe, car de nombreux systèmes corporels sont affectés. Fondamentalement, un traitement médicamenteux intensif est effectué dans un hôpital.

    Il convient de considérer les caractéristiques du traitement avec des médicaments de base pour restaurer l'état normal d'une personne dans la période post-AVC.

    Important! N'essayez pas de traiter un accident vasculaire cérébral avec des remèdes populaires! Les teintures et décoctions d'herbes ne peuvent être utiles que comme outil supplémentaire au traitement médicamenteux principal.

    Thérapie anticoagulante

    Si vous ne prenez pas ces médicaments, une formation active de thrombus est possible. Les médicaments anticoagulants comprennent:

    1. Héparine;
    2. Énoxyparine;
    3. Nadroparin;
    4. Daltoparine.

    Il convient de rappeler qu'il existe un certain nombre de contre-indications à leur prise:

    • accident vasculaire cérébral étendu;
    • hypertension artérielle;
    • problèmes digestifs;
    • maladies des organes internes, en particulier du foie et des reins.

    Thérapie thrombolytique

    C'est la thérapie la plus efficace pour le moment. Mais il convient de rappeler que le traitement thrombolytique donnera de bons résultats s'il a été commencé dans les premières heures après l'AVC..

    Ces médicaments ont les effets positifs suivants sur le corps:

    1. Ils détruisent les caillots de sang formés;
    2. Restaurer les vaisseaux sanguins endommagés;
    3. Contribue à la normalisation de la circulation sanguine.

    Agents neuroprotecteurs

    Les agents neuroprotecteurs protègent les structures neurales de la destruction. Ces médicaments doivent être pris à temps pendant la fenêtre thérapeutique, ils seront alors les plus efficaces et donneront un résultat positif au traitement..

    Ces médicaments comprennent:

    1. Piracetam;
    2. Glycine;
    3. Instenon;
    4. bloqueurs de canaux calciques;
    5. Cerebrolysin;
    6. Vinpocétine.

    Des agents neuroprotecteurs sont également prescrits pour les capacités motrices partiellement perdues. Il est impératif de compléter la thérapie avec ces médicaments par des exercices physiques..

    Pour activer les processus métaboliques des connexions neuronales, vous devez également prendre des médicaments stimulants:

    • des médicaments vasoactifs tels que la pentoxifylline;
    • produits contenant des acides aminés;
    • nootropiques.

    Intervention chirurgicale

    Si la chirurgie est indiquée pour un AVC ischémique, une endartériectomie principalement carotidienne est effectuée. Une indication pour cela peut être un rétrécissement de la lumière des artères carotides..

    Les contre-indications comprennent:

    • accident vasculaire cérébral étendu;
    • une tumeur qui s'est étendue à de grandes zones;
    • augmentation de l'hypertension;
    • angine de poitrine;
    • une crise cardiaque survenue au cours des six derniers mois;
    • insuffisance cardiaque;
    • la présence de maladies qui provoquent des troubles cérébraux progressifs, comme la maladie d'Alzheimer.

    Une autre action chirurgicale pour un AVC ischémique peut être le stenting des vaisseaux cervicaux et de la tête. Ceci est fait avec des attaques ischémiques transitoires pour éviter les accidents vasculaires cérébraux récurrents..

    Thrombolyse sélective - dans ce cas, un tube spécial est inséré dans l'une des grandes artères du corps, souvent la fémorale, qui transfère la substance qui pénètre à travers les artères vers le lieu de blocage direct dans le cerveau. Une substance appelée thrombolytique est fournie à travers elle, qui dissout le thrombus formé, qui était la cause de l'apparition de l'AVC ischémique. Le médicament agit localement et à des doses élevées. La lumière de l'artère est libérée et une régression de l'AVC se produit.

    Référence: Si un accident vasculaire cérébral ischémique majeur a eu lieu, une craniotomie décompressive peut être indiquée. Dans ce cas, une grande zone des os de la voûte crânienne est retirée afin de réduire la compression du cerveau due à l'œdème qui s'y forme. L'opération n'est effectuée que si le traitement décongestionnant conservateur n'a pas donné de résultats.

    Une chirurgie correcte vous donne une meilleure chance d'éviter les conséquences graves d'un accident vasculaire cérébral.

    Les exercices sont divisés en passifs et actifs. Au début après un AVC, une personne ne peut pas faire de mouvements d'elle-même. Par conséquent, la gymnastique passive est utilisée avec l'aide d'étrangers..

    Tout d'abord, la fonction de flexion et d'extension des doigts, des membres inférieurs et supérieurs est restaurée. Après cela, la personne peut progressivement s'asseoir et se lever. Lorsque ces compétences sont maîtrisées, vous pouvez passer aux promenades..

    La thérapie par l'exercice est basée sur des exercices sur simulateurs:

    1. Vélo d'appartement, qui peut être fixé directement au-dessus du lit du patient, qui permet des exercices physiques en position couchée;
    2. Verticaliseur, en position couchée, le simulateur est capable d'élever le corps humain en position verticale;
    3. Le vélo d'exercice est ordinaire;
    4. Machine de marche robotique.

    Massage

    Le massage accompagne nécessairement la physiothérapie. Tout d'abord, il est effectué avec des mouvements de caresse, couvrant presque tout le corps humain. En particulier, des actions de massage sont effectuées dans la zone des membres inférieurs..

    À mesure que le corps du patient récupère, des actions de massage plus intenses et plus grossières peuvent être appliquées..

    Physiothérapie

    La physiothérapie matérielle prévoit les procédures suivantes:

    • darsonvalisation;
    • magnétothérapie;
    • microvibration;
    • électromyostimulation;
    • thérapie au laser;
    • électrophonophorèse;
    • traitement par ultrasons;
    • balnéothérapie;
    • thermothérapie.

    Sangsues

    L'hirudothérapie est indiquée pour éviter une récidive. Pour cela, des sangsues médicales spéciales sont utilisées, qui sont conservées dans des conditions séparées et ne reçoivent pas de nutrition pendant six mois. Leur salive contient de nombreuses substances bénéfiques..

    Il a un effet réflexe sur les centres cérébraux, ce qui abaisse la pression artérielle, dissout la substance fibine qui forme des caillots sanguins, soulage l'inflammation, renforce et restaure les vaisseaux sanguins.

    Il est préférable de ne pas traiter un AVC ischémique aigu par hirudothérapie ou de le faire sous la stricte surveillance d'un médecin. Mais dans la période de récupération suivante, le traitement de la sangsue sera très utile.

    Vidéo utile

    Nous vous suggérons de regarder une vidéo intéressante sur le sujet:

    Comment traiter à la maison

    Après son congé, la personne malade doit absolument continuer le traitement à domicile. Il s'agit, tout d'abord, de la mise en œuvre de toutes les recommandations pour les exercices de physiothérapie. Un spécialiste du massage viendra chez le patient ou le ménage pourra le faire..

    Une personne doit continuer à prendre des médicaments, car le plus souvent une longue période d'admission est prévue. Pendant la période de rétablissement à domicile, un environnement familial favorable et la volonté des proches d'aider leur parent malade sont très importants. Le régime sera également spécial. Les aliments gras, salés, épicés et frits sont exclus. Le régime comprend des aliments végétaux, des céréales et des produits laitiers.

    Important! Le pronostic de récupération après un coup de cerveau dépend de nombreux facteurs: du traitement opportun aux facteurs de risque - tabagisme, hypertension, etc..

    Le traitement d'un patient post-AVC est basé sur de nombreux indicateurs, par exemple, la zone de la lésion, le degré de troubles circulatoires, le degré d'endommagement des organes vitaux, etc. Il est particulièrement important d'éviter la formation de caillots sanguins après un AVC. Pour ces raisons, la thérapie du patient doit être effectuée dans un hôpital et sous la stricte surveillance des médecins. La décharge n'est effectuée qu'après stabilisation de son état.

    Les médicaments contre les accidents vasculaires cérébraux les plus efficaces

    Un médicament efficace contre l'AVC est la chose la plus importante à trouver pour la victime. Les gens sont différents et les médicaments peuvent bien fonctionner pour certains, mais les mêmes médicaments pour d'autres peuvent ne pas fonctionner du tout..

    Avec une violation soudaine de la circulation cérébrale, un accident vasculaire cérébral est diagnostiqué. Le blocus entraîne une nécrose et une atrophie du tissu cérébral, ce qui entraîne des conséquences irréversibles. Par conséquent, il est nécessaire de fournir une assistance à la victime dans les 6 premières heures suivant l'impact..

    Prendre des médicaments pour un AVC est un must. Une telle mesure est nécessaire pour restaurer les fonctions perdues, réhabiliter le patient et prévenir les rechutes..

    L'efficacité des médicaments

    Une violation brutale de l'apport sanguin aux structures cérébrales peut être accompagnée d'une rupture de l'artère, puis une forme hémorragique de pathologie est diagnostiquée ou un blocage d'un vaisseau - forme ischémique.

    Quels que soient le type d'AVC et l'étendue des lésions cérébrales, le patient présente les premiers signes suivants:

    • paralysie;
    • engourdissement de diverses parties du corps;
    • diminution de la sensibilité sensible;
    • maux de tête intenses;
    • amnésie partielle;
    • violation des capacités de parole;
    • problèmes de motilité de la main;
    • diminution de la capacité intellectuelle.

    Des symptômes douloureux apparaissent en raison d'un manque d'oxygène et de nutriments.

    Pour référence. Des médicaments contre les accidents vasculaires cérébraux sont nécessaires pour restaurer la fonction cérébrale et prévenir les caillots sanguins dans les artères.

    Les médicaments après un AVC sont également nécessaires dans le domaine psychothérapeutique. De nombreux malades tombent dans une profonde dépression après une attaque en raison de leur impuissance. Par conséquent, le traitement de l'AVC vise à prendre différents groupes de médicaments..

    Dans la période post-AVC, une thérapie complexe est nécessaire, y compris la prise de pilules après un AVC, des procédures de physiothérapie et des cours avec un orthophoniste. Une approche intégrée aidera à éviter les conséquences irréversibles de la maladie.

    Remèdes après un blocage ischémique

    Étant donné qu'un AVC ischémique survient dans le contexte d'un blocage vasculaire et d'une altération de la microcirculation sanguine, le traitement vise à normaliser un flux sanguin sain dans les tissus cérébraux..

    Pour référence. À ces fins, des médicaments sont prescrits après un accident vasculaire cérébral à partir d'un certain nombre d'anticoagulants, ils sont utilisés pour fluidifier le sang, empêchant la formation de nouveaux caillots sanguins.

    Les anticoagulants ne sont pas prescrits pour les lésions étendues, car les médicaments peuvent provoquer des saignements et une forme hémorragique de blocage. Les médicaments augmentent les lectures de la pression artérielle. Les autres contre-indications comprennent les maladies du foie et des reins, les ulcères d'estomac.

    Remèdes pour le type hémorragique

    Ce type d'accident vasculaire cérébral nécessite l'arrêt de l'hémorragie cérébrale, l'élimination du gonflement de l'organe et la normalisation de la pression artérielle. À ces fins, les médecins prescrivent des bloqueurs ganglionnaires, des angioprotecteurs.

    Pour toute forme d'accident vasculaire cérébral, ischémique ou hémorragique, le patient doit prendre des médicaments qui améliorent l'activité cérébrale - des agents neuroprotecteurs. Les fonds sont utilisés pendant la période de rééducation pour prévenir les dommages aux structures cérébrales, pour améliorer la transmission des signaux nerveux.

    Classification des médicaments

    Les médicaments contre les accidents vasculaires cérébraux sont pris sous forme de pilules ou administrés par voie intraveineuse.

    Le traitement médical de l'AVC implique l'utilisation d'un vaste groupe de médicaments:

    • Médicaments qui améliorent l'état du tissu cérébral - Nimodipine, Cavinton.
    • Antispasmodiques - Dibazol, Papaverine. Les médicaments ont une activité analgésique, éliminent le syndrome convulsif, normalisent la circulation sanguine.
    • Médicaments nootropes - Cerebralizin, Aminalon, Mexidol. Les médicaments restaurent la fonction cérébrale. Ils sont prescrits avec une diminution des capacités intellectuelles, des troubles de la mémoire, une détérioration de la concentration..
    • Agents antiplaquettaires - Aspirine après un accident vasculaire cérébral, Curantil. Les médicaments fluidifient le sang, empêchant la formation de caillots sanguins. Pendant le traitement, il est nécessaire de contrôler les valeurs de la pression artérielle.
    • Médicaments qui favorisent la saturation en oxygène des tissus - Actovegin. Utilisé après une lésion cérébrale traumatique, avec des pathologies des canaux cérébraux.
    • Préparations contenant de l'acide nicotinique - Enduratin. Le médicament abaisse la concentration de cholestérol dans le sang, empêchant la formation de dépôts athéroscléreux.
    • Venotonics, renforcement des parois vasculaires et normalisation de la circulation sanguine.
    • Relaxants musculaires qui réduisent la tension musculaire.
    • Anticonvulsivants qui soulagent les crises.

    Pour référence. Il est également nécessaire de prendre des préparations multivitaminées, qui sont administrées sous forme d'injections après un accident vasculaire cérébral. Ces médicaments améliorent la fonction cérébrale et les processus métaboliques dans les structures tissulaires..

    Si la cause de l'AVC est l'hypertension artérielle, des antihypertenseurs sont prescrits au patient. Prendre des antidépresseurs pour surmonter une crise douloureuse.