Principal > Complications

Migraine qui survient pendant la menstruation

Les migraines menstruelles sont fréquentes chez les femmes. L'état de malaise, de légers vertiges, ainsi que des maux de tête, est considérablement augmenté pendant la menstruation. Avant la menstruation, la fatigue augmente, l'irritabilité apparaît et l'appétit est souvent perdu. Vous pouvez attendre ces symptômes, mais les maux de tête pendant la menstruation sont insupportables..

Une maladie désagréable survient chez 12 à 15% des femmes. Ce sont de petites valeurs, car pour beaucoup, l'apparition de sensations désagréables est associée au changement climatique, conséquence d'autres maladies - hypertension, dystonie végétative-vasculaire et autres.

Causes de la migraine menstruelle

La migraine menstruelle apparaît le plus souvent en raison de troubles hormonaux qui ne se manifestent chez une femme que pendant la menstruation et pendant la période prémenstruelle. L'apparition de la maladie ne dépend pas de l'âge, mais le plus souvent, la douleur survient avec les premières règles, au stade de la puberté. Chez les 30 ans, il y a pratiquement le même indicateur du taux d'œstrogène et de progestérone, par rapport aux 20 ans, car le fond hormonal change peu avec l'âge.

La quantité de testostérone peut être surestimée, en particulier pour un jeune organisme en développement. Après la première période menstruelle, des douleurs à la tête sévères commencent à apparaître beaucoup plus souvent. Les maux de tête culminent généralement à 12 ans. À la fin de la puberté, lorsque le niveau de brouhaha revient à la normale, la migraine s'arrête généralement, ne se manifestant qu'à la prochaine période similaire.

Il est important de comprendre que les migraines avant la menstruation ne sont pas considérées par les médecins comme l'une des déviations graves. Ils ne commencent à le traiter qu'en cas de symptômes agressifs: maux de tête insupportables, fièvre importante, nausées sévères. Dans de tels cas, il sera correct de consulter un médecin pour obtenir de l'aide. De tels symptômes peuvent indiquer la présence d'autres maladies graves qui ne se manifestent en aucune façon par elles-mêmes..

La migraine avec la menstruation peut apparaître non seulement en raison d'un déséquilibre hormonal. Autres raisons de son apparition:

  1. Rétention de grandes quantités de liquide dans le corps.
  2. Fortes pics de pression.
  3. Fatigue constante, manque de sommeil.
  4. Stress fréquent, mauvais antécédents psycho-émotionnels dans l'environnement.
  5. Prendre des contraceptifs.
  6. Allergies à vos propres œstrogènes. Une telle violation ne peut être détectée qu'après l'examen..
  7. Autres réactions allergiques.

Traitement de la migraine menstruelle

Lors de la détermination de la prédisposition d'une fille à la maladie, il vaut la peine de contacter un médecin (gynécologue) pour obtenir des conseils et lui prescrire un schéma de traitement. Il est important de comprendre les causes de l'apparition de la maladie. En fonction d'eux, un plan de traitement sera élaboré.

Des médicaments hormonaux peuvent être prescrits pour aider à prévenir les maux de tête graves dus à de faibles taux d'hormones sexuelles. Des analgésiques, des substances non stéroïdiennes qui ont un effet anti-inflammatoire, sont souvent prescrits. Ils soulageront les maux de tête modérés, mais seront inefficaces pour les crises sévères.

Ne prenez pas le Citramon habituel et des remèdes similaires en effet pour les migraines. Ils contiennent de l'acide acétylsalicylique dont l'action est de fluidifier le sang. Par conséquent, les saignements peuvent être augmentés après l'utilisation de tels médicaments..

De nombreux médicaments peuvent aider à soulager les symptômes désagréables. Parmi les médicaments utiles, on distingue les noms suivants:

  1. Acide méfénamique. Le médicament peut soulager les symptômes prémenstruels, la douleur. L'action est de bloquer les hormones prostaglandines.
  2. Triptans. Soulager la douleur, de nombreux autres symptômes que les migraines menstruelles apportent.
  3. Agents antiviraux. Soulager les nausées et vomissements sévères.

Tous les médicaments prescrits par un médecin doivent être pris strictement à l'heure fixée. L'efficacité du traitement en dépend. Il est nécessaire de suivre le bon régime alimentaire, de ne pas travailler dur pendant le traitement. Les menstruations ne doivent pas être accompagnées de la consommation d'aliments salés, fumés et gras. L'eau potable ne doit pas contenir de gaz.

L'activité physique doit être minimisée, les facteurs de stress exclus. Pendant la menstruation, vous ne devez pas prendre de bain très chaud, passer un long moment sous le soleil brûlant, visiter des bains, des saunas et d'autres endroits où le corps est exposé à des températures extrêmes. Pour réduire la douleur, vous pouvez boire de petites quantités de thé vert sucré, de café.

Mesures préventives

Pour réduire les risques de contracter la maladie, vous pouvez utiliser les conseils suivants:

  1. À n'importe quelle période de la vie, essayez d'être moins nerveux, excluez d'autres déclencheurs de nature non hormonale.
  2. Prenez des médicaments créés pour le traitement des migraines pendant une courte période. Il est important de consulter votre médecin pour les prendre à titre préventif. Ils sont généralement consommés peu de temps avant le début des règles et pendant plusieurs jours après les règles..
  3. Avec un cycle régulier, à des fins préventives, vous pouvez utiliser des inhibiteurs des prostaglandines, qui ont un effet positif sur les symptômes de la maladie. Ceux-ci comprennent le naproxène, le nimésulide. Pris tous les jours, doit commencer 1 jour avant le début des règles, consommé 7 jours.

Il faut comprendre qu'une telle maladie ne doit pas apparaître constamment, les symptômes ne doivent pas être tolérés. Consulter un médecin, découvrir les causes de la douleur, identifier la source d'autres sensations désagréables est la première étape du traitement de la maladie. D'autres actions aideront à faire face au problème, à éliminer toute manifestation désagréable.

La migraine avec menstruation est un signe alarmant pour une fille!

Symptômes typiques

Les maux de tête ne sont pas la seule condition des migraines. Le bien-être d'une femme se détériore dans la plupart des cas une semaine avant les règles. Considérez les principaux symptômes de la migraine menstruelle:

  • les sensations douloureuses sont concentrées d'un côté;
  • intolérance aux stimuli lumineux et sonores, arômes prononcés;
  • détérioration des organes sensoriels;
  • la pression saute soudainement;
  • confusion de conscience;
  • le cœur semble éclater de la poitrine;
  • nausées Vomissements;
  • blanchiment de la peau, transpiration accrue;
  • faiblesse, troubles du sommeil;
  • humeur dépressive, agressivité déraisonnable.

L'apparition de telles sensations avant la menstruation est appelée syndrome prémenstruel ou SPM. La migraine après la menstruation diminue progressivement - les sensations douloureuses disparaissent et la patiente se sent beaucoup mieux.

Migraines avant la menstruation ou la grossesse?

Si une femme a eu des crises de migraine avant la menstruation avec des symptômes concomitants, cela peut interférer avec la détermination immédiate du début de la grossesse. Les irrégularités menstruelles sont un trait caractéristique de la grossesse. Elle s'accompagne de maux de tête, d'irritabilité, de somnolence, d'appétit augmenté ou diminué, de faiblesse et de nausées. Des symptômes similaires apparaissent avec les migraines. Une femme est confuse sur ce que c'est: grossesse ou migraine avant la menstruation.

Un des signes courants est une gêne thoracique. La poitrine est pleine et fait mal. Lorsque la grossesse survient, il s'agit d'un processus naturel qui se produit en raison de changements hormonaux dans le corps. Avec les crises de migraine, des sensations douloureuses dans la poitrine indiquent des troubles hormonaux.

Il y a des cas où dans les premiers mois de la grossesse, le flux menstruel se poursuit. Lorsque l'œuf est introduit dans les parois utérines, il peut y avoir des ruptures accompagnées de saignements. Ces soi-disant périodes sont moins abondantes et de couleur brunâtre..

Si des expériences de ce genre surviennent, il n'est pas nécessaire de deviner longtemps. Ceci est un signal pour consulter un médecin..

Le mécanisme de développement de la migraine

La migraine hormonale commence à se développer avant la menstruation, environ dix jours avant. Pendant cette période, les hormones progestérone et œstrogènes sont mal synthétisées. Ils sont nécessaires à la conception et au port normaux du bébé. En l'absence d'œuf fécondé, le niveau de ces hormones diminue. Ces substances sont très actives. Même de petits changements dans leur concentration peuvent avoir un impact sérieux sur le fonctionnement de tous les organes. Cela explique le lien entre les maux de tête et le cycle menstruel..

Une crise qui survient exclusivement pendant la période prémenstruelle est appelée migraine cataméniale..

Symptômes

Les migraines menstruelles peuvent survenir quelques jours avant le début des règles, pendant celles-ci ou pendant plusieurs jours après la fin du cycle. Symptômes de la pathologie:

  • manque d'appétit;
  • fatiguabilité rapide;
  • peau pâle;
  • tachycardie;
  • nausées qui se transforment en vomissements;
  • insomnie;
  • transpiration;
  • faiblesse physique;
  • sautes d'humeur soudaines;
  • maux de tête lancinants et éclatants, généralement localisés dans la partie temporale ou frontale;
  • distraction;
  • diminution de la vigilance mentale;
  • les pics de tension artérielle;
  • réaction accrue aux stimuli externes.

Une crise de crise de migraine qui se développe au cours d'un cycle peut également être accompagnée de symptômes similaires:

  • douleur douloureuse dans le bas de l'abdomen;
  • flatulence;
  • gonflement et douleur des seins;
  • douleur dans la région lombaire.

Après la fin de la menstruation, tous ces signes disparaissent et l'état de santé s'améliore sensiblement..

Liste des facteurs

Les causes de la migraine pendant la menstruation peuvent être très diverses. Cependant, les experts distinguent deux grands groupes. Faisons connaissance plus en détail avec chacun séparément.

Changements hormonaux avant et pendant la menstruation

Comme indiqué précédemment, la migraine pendant la menstruation, résultant d'une perturbation du système endocrinien, commence en raison d'un changement de la quantité d'hormones dans le sang. Cela conduit à un déséquilibre des hormones sexuelles féminines et masculines. Un niveau surestimé de testostérone par rapport aux œstrogènes a un effet négatif sur les parties du système nerveux central responsables de la perception de la douleur.

Ce sont les changements hormonaux fréquents qui sont la principale raison pour laquelle les maux de tête affectent dans la plupart des cas les femmes..

Il convient de noter que la migraine associée aux menstruations peut survenir chez les filles avec l'apparition des premières règles..

Facteurs non hormonaux

Les principales raisons qui n'ont aucun lien avec les changements hormonaux comprennent:

  • compression des vaisseaux sanguins dans le cortex cérébral par des tissus cérébraux œdémateux;
  • intolérance individuelle aux produits de décomposition des cellules germinales;
  • violations du tonus vasculaire dues à une perte de sang abondante;
  • utilisation de contraceptifs;
  • fortes chutes de pression artérielle;
  • fort stress mental, fatigue;
  • facteurs psycho-émotionnels, situations stressantes;
  • boire des boissons alcoolisées.

Il convient de noter que la migraine pendant la menstruation, qui passe sans symptômes prononcés, n'est pas dangereuse pour la santé et est considérée comme la norme.

Causes non hormonales de la migraine

Une crise migraineuse sévère peut survenir non seulement pour des raisons hormonales. Certains facteurs non hormonaux peuvent également déclencher son développement pendant la menstruation:

  1. fatigue chronique,
  2. les pics de tension artérielle,
  3. sensibilité aux œstrogènes,
  4. sensibilité à la dégradation des protéines d'oeuf,
  5. instabilité au stress,
  6. réaction alcoolique.

Diagnostics du corps féminin

Avant de traiter les migraines menstruelles, il est nécessaire d'établir que les maux de tête surviennent précisément dans le contexte de perturbations hormonales. Le diagnostic n'est possible que lors de la visite d'un établissement médical. Vous devrez subir un examen par un gynécologue et un endocrinologue, ainsi qu'un don de sang pour des tests de laboratoire.

En outre, le spécialiste recommandera à une femme de tenir un journal spécial, qui reflétera toutes les données concernant les crises de migraine à différentes périodes du cycle menstruel. Cela est nécessaire pour retracer la dynamique du développement des maux de tête. Il faudra des mois pour avoir une image complète..

Facteurs de risque et provocateurs

Facteurs de risque:

Vinaigre de cidre de pomme pour les verrues

Ovaires menstrués

  • prédisposition, à savoir sensibilité et excitabilité accrues de certaines structures cérébrales en réponse à certains changements biochimiques;
  • âge de procréation: apparition régulière de convulsions avec le début de la puberté et diminution dans la période postménopausique;
  • utilisation de contraceptifs oraux / traitement hormonal substitutif par œstrogène;
  • maladies gynécologiques concomitantes.

Les provocateurs (déclencheurs) de la migraine menstruelle peuvent être représentés comme suit:

  1. Déclencheur spécifique: certaines phases du cycle menstruel.
  2. Déclencheurs «classiques»: vin rouge, chocolat noir, stress, troubles du sommeil, changements climatiques.
  3. Déclencheur spécifique à l'individu.

À l'exception du lien avec le cycle menstruel, qui est une condition préalable au diagnostic de cette forme de migraine, les conditions ci-dessus peuvent être des déclencheurs pour certaines personnes, mais être neutres pour d'autres, et souvent l'attaque est provoquée par une combinaison de deux déclencheurs ou plus..

Il est utile de faire votre propre liste de déclencheurs qui provoquent une crise de migraine en vous, tout en notant les circonstances de son apparition. Le soi-disant «journal des maux de tête» est pratique pour cela..

Traitement des migraines prémenstruelles et menstruelles

Beaucoup de femmes s'intéressent à la question de savoir quoi faire en cas de migraine menstruelle insupportable. Il est possible de soulager l'inconfort lors de l'utilisation de médicaments de différents groupes. Considérons chacun séparément.

Analgésiques

L'action de ces médicaments vise à éliminer la douleur lors de la migraine menstruelle. Les médicaments les plus couramment prescrits sont:

  • Ibuprofène;
  • Novigan;
  • Tempalgin;
  • Baralgin;
  • Diclofénac.

Lorsque ces pilules n'ont pas d'effet positif, le médecin peut en prescrire des plus puissantes contenant des opiacés..

Médicaments antiémétiques

Lors d'une crise de migraine menstruelle, les nausées et les nausées ne sont pas rares. Nous listons les médicaments qui aideront à se débarrasser de l'inconfort:

  • Granisetron;
  • Meclozine;
  • Scopolamine;
  • Micrasim;
  • Dropéridol.

Médicaments hormonaux

Pour normaliser la quantité d'œstrogènes dans le corps, des pilules contraceptives sont utilisées. Par conséquent, les migraines et la contraception sont étroitement liées. Il convient de privilégier ces médicaments:

  • Charosetta;
  • Marvelon;
  • Jess;
  • Zhenin;
  • Regulon.

Important! Si après le début de l'utilisation de la contraception, les migraines menstruelles s'aggravent, le traitement doit être interrompu.

Après la fin du traitement par pilule contraceptive à long terme, il y a souvent un retard et le test est négatif. Dans ce cas, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, le corps a juste besoin de temps pour passer à un autre mode de fonctionnement..

Triptans et préparations d'ergotamine

Il existe un certain nombre de médicaments conçus pour cibler les migraines de toutes sortes, pas seulement celles menstruelles. Ils sont assez efficaces et n'ont pratiquement aucune contre-indication. Listons les meilleurs:

  • Élétriptan;
  • Imigran;
  • Zomig;
  • Frovatriptan;
  • Naramig.

Acide méfénamique

Le remède ne peut être prescrit que par un médecin. Le plus souvent utilisé dans les premiers stades du développement de la migraine menstruelle. Il est suffisamment efficace pour éliminer une crise de migraine, ainsi que les sensations douloureuses associées. Cela vaut la peine d'exclure l'utilisation pendant la période de naissance d'un enfant.

Causes de la maladie avant, pendant et après la menstruation

Les variations ondulantes du niveau d'œstrogène pendant la période périménstruelle sont un lien pathogénétique fondamental dans le développement de la migraine menstruelle. L'utilisation de contraceptifs oraux peut modifier la fréquence et la gravité de son évolution.

La réduction de la dose d'œstrogène, la modification de la voie d'administration du traitement hormonal substitutif (oral à transdermique) peut réduire l'intensité du mal de tête.

Les maladies gynécologiques telles que: l'endométriose, la dysfonction ovarienne, le syndrome prémenstruel, l'infertilité, aggravent également l'évolution de la migraine menstruelle, comme en témoignent les statistiques.

Dans la plupart des cas, la migraine prend une évolution favorable au cours des 2 derniers trimestres de la grossesse, et son évolution peut s'aggraver pendant la période post-partum. La fréquence des crises diminue également avec l'âge et est plus légère chez de nombreuses femmes ménopausées.

Comment se débarrasser des remèdes populaires

En plus de la pharmacothérapie, il existe de nombreux médicaments traditionnels éprouvés pour les migraines menstruelles. Voici les moyens les plus efficaces de se débarrasser de la maladie:

  1. Bouillon d'ortie. Versez l'herbe séchée hachée avec un verre d'eau et faites cuire à feu doux pendant sept minutes. Après avoir insisté pendant une demi-heure, la boisson doit être filtrée et bue. Vous devez commencer à le prendre une fois par jour par semaine avant vos règles.
  2. Compresse de chou fraîchement cueilli. Il suffit de fixer la feuille sur le front pendant vingt minutes..
  3. L'aromathérapie aidera à soulager la douleur. Cette méthode nécessite des huiles essentielles et une lampe. Les huiles de rose, de genièvre et d'amande conviennent. Si vous n'avez pas de lampe spécialisée à portée de main, vous pouvez simplement étendre des pelures d'orange ou de pamplemousse fraîches dans la pièce..

Traitement

Si des crises de douleur surviennent moins de 2 fois par mois, les AINS ou les triptans sont indiqués.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont la principale méthode de traitement. En cas de mal de tête, vous pouvez prendre Nurofen, Ibuprofen ou Naproxen. Ces médicaments réduiront non seulement l'intensité des symptômes de la maladie, mais soulageront également la douleur dans le bas-ventre pendant la menstruation..

Avec la forme menstruelle de la maladie, vous pouvez utiliser le médicament Sinapton. Ces comprimés sont formulés avec de la caféine, de l'ergotamine et de l'hydrinate de dimension. Ce remède soulage les vasospasmes, restaure leur tonus, a un effet sédatif (calmant).

Triptans

Si ces médicaments sont inefficaces ou avec des crises douloureuses prolongées, un neurologue prescrit des médicaments pour éliminer les symptômes du groupe triptan.

Médicaments pour la migraine menstruelle, qui sont utilisés pour d'autres formes de ce trouble vasculaire:

  • le zolmitriptan (Zomig, Migrepam);
  • sumatriptan (Amigrenin, Imigran, Rapimed, Sumamigren, Sumarin, Sumatriptan, Sumitran, Trimigren);
  • élétriptan (Relpax);
  • Frovatriptan (Frovamigran).

Ces médicaments soulagent les symptômes de la migraine menstruelle dans les 30 minutes à 2 heures après l'ingestion. Ils ne doivent pas être pris sans ordonnance d'un médecin, car ils présentent de nombreuses contre-indications. Le zolmitriptan est le plus étudié de ces médicaments..

Zomig

L'un des remèdes les plus couramment prescrits pour le soulagement des crises est le Zomig. Son principe actif resserre les vaisseaux dilatés et affecte le mécanisme de perception de la douleur. En conséquence, dans l'heure qui suit la prise du médicament, les nausées, les vomissements, l'hypersensibilité à la lumière et aux sons disparaissent et l'intensité des sensations de douleur diminue considérablement..

Après ingestion, le médicament est rapidement absorbé par l'estomac et la prise de nourriture n'affecte pas son efficacité. Le produit peut être pris pendant une longue période, il ne s'accumule pas dans les tissus.

Lorsqu'une crise de douleur survient, vous devez immédiatement prendre un comprimé. Après une heure, vous devriez vous sentir mieux. Si la migraine persiste, la prise répétée est effectuée 2 heures après la première, à une dose de 5 mg (2 comprimés). La dose quotidienne maximale du médicament est de 4 comprimés (10 mg).

Effets secondaires fréquents (1-10%):

  • faiblesse, étourdissements, lourdeur et inconfort dans la poitrine, picotements dans les membres, somnolence, bouffées de chaleur;
  • bouche sèche, nausée;
  • douleur et faiblesse musculaires.

Autres effets secondaires (jusqu'à 1%):

  • douleur abdominale;
  • augmentation de la miction;
  • une attaque de douleur thoracique;
  • réactions allergiques.

Zomig est bien toléré. Les effets secondaires sont légers et disparaissent sans traitement.

Contre-indications d'utilisation:

  • hypertension artérielle sévère;
  • toutes les formes de cardiopathie ischémique, y compris l'angine de poitrine vasospastique;
  • antécédents de crises ischémiques transitoires ou d'accidents vasculaires cérébraux;
  • Le syndrome de Wolff-Parkinson-White ou d'autres maladies similaires telles que le syndrome CLC;
  • partage avec l'ergotamine.

La sécurité d'utilisation chez les patients de moins de 18 ans, de plus de 65 ans, chez les femmes enceintes et allaitantes n'a pas été complètement établie, par conséquent, des précautions particulières doivent être prises chez ces patients. En cas d'insuffisance hépatique sévère, la dose quotidienne maximale est réduite à 5 mg.

En général, Zomig est un remède très efficace contre les migraines menstruelles, vous permettant de vous débarrasser rapidement d'une attaque douloureuse intense..

Psychothérapie

Consulter un psychologue peut être un moyen très efficace de vous débarrasser de votre migraine menstruelle. Auparavant, il a été noté que parmi les raisons menant à l'apparition d'une maladie, il peut y avoir du stress, de l'anxiété et de la tension nerveuse. En éliminant les facteurs défavorables, vous pouvez améliorer considérablement votre bien-être. Un psychothérapeute compétent est capable de faire face à la tâche à accomplir. Une visite chez un psychologue ne suffira pas. Vous devrez consulter un spécialiste périodiquement. Après quelques séances, la fréquence des migraines menstruelles diminuera.

Thérapie diététique

En plus du fait que pendant les jours critiques, la migraine menstruelle peut commencer, le patient a également un appétit considérablement accru. Et cela peut entraîner une prise de poids excessive. Par conséquent, la transition vers une alimentation saine aidera à éviter les deux. Considérez les principales recommandations pour les migraines menstruelles:

  1. Vous devrez renoncer aux aliments trop épicés, salés, sucrés et gras.
  2. Le régime doit inclure des aliments naturels riches en vitamines et minéraux. Par exemple, les aliments végétaux saisonniers, les produits laitiers, les viandes maigres, les légumineuses, les baies, les céréales.
  3. Le régime de boisson doit être suffisamment abondant, au moins deux litres d'eau propre non gazeuse par jour.
  4. Il vaut mieux refuser le thé et le café forts.
  5. Cela vaut la peine d'exclure les boissons contenant de l'alcool..
  6. Trop manger aggravera la douleur. Il vaut mieux laisser les repas être petits, mais il y en aura cinq à six.
  7. Il vaut mieux ne pas manger deux heures avant le coucher..

Il est nécessaire de se rappeler que la migraine menstruelle ne dérange pas, de tels principes nutritionnels doivent être observés en permanence.

Manifestations cliniques

La clinique de la migraine menstruelle est représentée par les symptômes classiques de la migraine «sans aura». Caractérisé par des crises régulières de maux de tête, d'une durée de 4 heures à 3 jours.

La douleur est caractérisée par: localisation unilatérale, caractère pulsatoire, intensité modérée ou élevée, souvent l'attaque s'accompagne de: nausées ou vomissements, hypersensibilité aux stimuli lumineux et / ou sonores.

Une caractéristique distinctive est considérée comme un modèle évident de dépendance des exacerbations sur la phase du cycle menstruel..

Massage

Il existe différentes techniques de massage pour aider à soulager les migraines menstruelles. Certains d'entre eux peuvent être effectués indépendamment à la maison ou vous pouvez faire confiance à un massothérapeute professionnel..

L'acupuncture est l'une des méthodes de massage les plus efficaces - l'impact sur des points spéciaux du corps humain, responsables du fonctionnement normal des organes internes. Les professionnels utilisent l'acupuncture pour activer les points. Il est strictement interdit d'effectuer une telle procédure vous-même. Cela peut causer des dommages irréparables à la santé..

Complications et conséquences possibles


La migraine menstruelle elle-même peut entraîner une grave inadaptation des patients, entraînant une invalidité à long terme, un épuisement physique ou émotionnel.

La plupart des risques et complications possibles de la migraine sont liés à la prise de médicaments, en particulier l'hormonothérapie..

Il existe plusieurs études sur la relation entre la migraine et les accidents vasculaires cérébraux. La prise de contraceptifs oraux combinés en présence de migraine peut augmenter considérablement le risque d'accident vasculaire cérébral ischémique, de pathologie cardiovasculaire, mais en fait, cela est plus typique pour la forme de migraine avec "aura".

La prévention

Afin de prévenir le développement de crises de migraine, en particulier de migraine menstruelle, les mesures préventives suivantes aideront:

  1. Un bon repos, ne soyez pas trop zélé au travail.
  2. Ventilation quotidienne de la chambre.
  3. Refus de fumer et de produits contenant de l'alcool.
  4. Utilisation quotidienne d'une douche de contraste, seule la différence de température doit être atteinte progressivement.
  5. Éliminer les facteurs irritants si possible.
  6. Promenades quotidiennes de 40 minutes.
  7. Activité physique modérée.
  8. Buvez beaucoup de liquides. Pour une vie normale, vous devez boire deux ou deux litres et demi d'eau propre.

Les migraines menstruelles sont gênantes. Cependant, il est tout à fait possible de le combattre. L'essentiel est de ne pas laisser la maladie suivre son cours. Un contact opportun avec un établissement de santé et un traitement optimal aideront à faire face aux crises de migraine.

Pourquoi ma tête me fait-elle mal pendant la menstruation?

Si vous vous demandez pourquoi vous avez mal à la tête pendant vos règles, vous n'êtes pas seul. De nombreuses femmes menstruées souffrent de cette maladie. La classification internationale définit deux types de maux de tête pendant la menstruation. Les migraines menstruelles pures sont rares et seules 7 à 19 filles en font l'expérience. Et celles associées au cycle menstruel sont un peu plus fréquentes, chez 35 à 51% des filles. Les symptômes typiques surviennent peu de temps avant vos règles, mais vous pouvez ressentir le début d'une crise dans les premiers jours de vos règles. Les crises de douleur durent plus longtemps, sont plus graves et moins sensibles aux analgésiques typiques.

Avez-vous entendu parler des migraines??

Si vous avez une véritable migraine menstruelle sans aura, les crises surviennent exclusivement pendant la période prémenstruelle. Ils commencent deux jours avant le cycle menstruel, jusqu'à trois jours après le début des règles..

Le diagnostic est posé si une femme souffre de migraine au cours de ses règles pendant deux des trois cycles menstruels, et à d'autres moments, des maux de tête sévères ne surviennent pas.

Les migraines liées aux menstruations peuvent également survenir pendant la période prémenstruelle dans au moins deux des trois cycles menstruels. Mais avec ce type de maladie, un mal de tête peut survenir à d'autres périodes du cycle, par exemple pendant l'ovulation..

Les migraines menstruelles sont très différentes des sensations causées par le manque de sommeil ou le surmenage..

Il comporte deux phases avec des symptômes caractéristiques:

  • La phase d'aura - la tête ne fait pas encore mal, mais vous ressentez déjà les changements de perception. Peut-être voyez-vous des points flottants, des zigzags ou un parfum obsessionnel qui vous hante. Il n'y a peut-être pas d'aura.
  • Attaque - le premier jour de la menstruation, la tête commence à faire mal. La douleur est palpitante, localisée d'un côté de la tête. Nausées, vomissements, sensibilité à la lumière et au son se rejoignent.

Pour certaines femmes, les migraines menstruelles perturbent complètement leur capacité à travailler. J'ai tellement mal à la tête que je veux me cacher dans un coin sombre et ne pas voir la lumière blanche. Constamment nauséeux jusqu'aux vomissements, il y a une panne. Beaucoup doivent prendre un congé de maladie pour s'asseoir à la maison avec des symptômes désagréables. Les maux de tête menstruels sévères réduisent la qualité de vie et sont très coûteux pour les femmes.

Vidéo: le mécanisme de développement de la migraine chez la femme et les moyens de prévenir les maux de tête.

Pourquoi cela arrive-t-il

Les causes les plus probables des maux de tête menstruels sont associées à une diminution des œstrogènes qui survient avant la menstruation. La présence de quantités élevées d'œstrogènes est associée à une augmentation des taux de sérotonine dans le cerveau. En d'autres termes, des niveaux d'œstrogènes plus faibles signifient des niveaux de sérotonine inférieurs..

La sérotonine est associée (de manière complexe) à la voie de la douleur trigéminovasculaire chez l'homme. Les neurologues pensent que cette voie joue un rôle essentiel dans la formation de la maladie.

Une autre cause de migraines menstruelles est liée au niveau de perception de la femme, qui peut changer au cours du cycle menstruel. La perception de la douleur est plus élevée pendant les parties prémenstruelle et menstruelle du cycle, par opposition à la mi-cycle ou pendant l'ovulation.

Les chercheurs ont découvert un lien étroit entre les hormones œstrogènes et les migraines, raison pour laquelle la maladie est plus susceptible d'affecter les femmes. Des niveaux élevés d'œstrogènes contribuent au bien-être, tandis que des niveaux menstruels plus faibles entraînent des maux de tête.

À la fin du cycle, les œstrogènes tombent à son point le plus bas, ce qui explique pourquoi les maux de tête avec menstruation plus souvent que les jours normaux..

Chaque femme réagit différemment aux hormones, vous pouvez donc avoir des migraines hormonales même si vous n'avez pas vos règles. Il existe de nombreux autres déclencheurs potentiels, tels que certains aliments ou des changements dans votre rythme de sommeil..

En plus du cycle menstruel, il y a d'autres moments dans la vie d'une femme où les niveaux d'hormones changent considérablement, ce qui peut affecter les migraines hormonales. Par exemple, de nombreuses femmes constatent que la douleur est considérablement réduite ou même disparaît pendant la grossesse en raison des taux d'œstrogènes constants..

On pense que le fait de porter un embryon peut «protéger» le cerveau des migraines. La baisse des taux d'œstrogènes après l'accouchement peut provoquer à nouveau la maladie.

La préménopause après 40 ans affecte également les niveaux d'hormones. Pendant ce temps, les niveaux d'hormones dans le corps ont tendance à augmenter et à baisser, ce qui peut déclencher des migraines. De plus, de nombreuses femmes remarquent que les migraines menstruelles disparaissent lorsqu'elles entrent en ménopause..

Vidéo: est-il vrai que la migraine est héritée des ancêtres?

Comment traiter les migraines

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l'ibuprofène sont parfois tout ce dont vous avez besoin pour traiter votre migraine menstruelle. Vous pouvez les acheter sans ordonnance et votre médecin peut vous prescrire une version plus forte..

Les triptans sont une autre option. Ces médicaments bloquent les signaux de douleur dans votre cerveau. Ils commencent à travailler dans les 2 heures suivant la prise. Les pilules contre les maux de tête peuvent également soulager les crampes dans le bas de l'abdomen pendant la menstruation..

Votre médecin peut vous conseiller de prendre des AINS et du triptan en même temps pour obtenir un soulagement rapide..

Si vos règles surviennent tous les mois comme sur des roulettes, vous pouvez commencer à prendre votre médicament quelques jours avant le début des saignements pour éviter les migraines. Si vos règles ne sont pas toujours à l'heure, votre médecin peut suggérer un autre type de médicament pour aider à prévenir les maux de tête en premier lieu..

Méthodes alternatives

Parlez à votre médecin de l'opportunité d'utiliser des méthodes alternatives de soulagement des maux de tête, en particulier des suppléments qui peuvent interférer avec le fonctionnement d'autres médicaments:

  • L'acupuncture est une ancienne pratique chinoise consistant à insérer des aiguilles le long des points d'énergie. Peut réduire les céphalées de tension et prévenir les migraines menstruelles.
  • Butterbur - Cette herbe réduira le nombre de crises de migraine et l'intensité des maux de tête. Les suppléments peuvent causer des éructations et d'autres problèmes d'estomac légers.
  • Coenzyme Q10 - Un antioxydant disponible sous forme de supplément utilisé pour traiter les maux de tête pendant les menstruations.
  • Glace - Appliquez un chiffon froid ou un sac de glace sur la zone douloureuse de la tête ou du cou. Enveloppez un sac de glace dans une serviette pour protéger votre peau.
  • Restriction en sel - Manger trop d'aliments salés peut également entraîner des maux de tête. Il est conseillé de limiter la quantité de sel que vous consommez pendant vos règles.
  • Massage - Il est prouvé que le massage des biopoints peut aider à soulager les maux de tête menstruels, mais les médecins ne peuvent pas expliquer comment cela fonctionne.
  • Magnésium - De faibles niveaux de ce minéral peuvent entraîner des maux de tête. Prenez des complexes de vitamines et mangez des aliments contenant du magnésium.
  • La riboflavine, une vitamine également connue sous le nom de B2, aide à prévenir les maux de tête pendant les menstruations. Un apport en vitamines à long terme peut rendre votre urine intensément jaune.

Lorsque vous avez régulièrement mal à la tête pendant vos règles, des dispositifs spéciaux pour prévenir les migraines peuvent vous aider. Cefaly - Un petit bandeau envoie des impulsions électriques sur le front pour stimuler un nerf associé aux migraines. SpringTMS - dispositif magnétique est placé à l'arrière de la tête. Une impulsion d'une fraction de seconde interrompt l'activité électrique anormale qui peut entraîner des migraines.

Méthodes de prévention

Si vous ne répondez pas à d'autres traitements et avez 4 jours ou plus de migraines par mois, votre médecin peut vous suggérer des médicaments préventifs. Vous pouvez les prendre régulièrement afin que la douleur soit moins intense ou moins fréquente..

La liste des médicaments peut inclure:

  • Anticonvulsivants;
  • Médicaments contre la pression artérielle;
  • Les antidépresseurs;
  • Inhibiteurs CGRP.

Des pilules contraceptives hormonales ou des patchs d'œstrogènes et des anneaux vaginaux sont administrés. Ils réduisent le nombre de maux de tête pendant vos règles ou les rendent moins sévères. Mais ils ne fonctionnent pas pour tout le monde. Dans certains cas, ils peuvent aggraver votre migraine..

Votre médecin peut vous conseiller de rester sur le contrôle des naissances pendant 3 à 6 mois sans prendre de pilule placebo. Cela vous évitera des menstruations et peut arrêter de graves maux de tête..

Le problème d'une femme est la migraine menstruelle. Caractéristiques de manifestation et de traitement

La migraine est l'une des formes les plus courantes de maux de tête primaires. Sa prévalence maximale est observée chez les femmes en âge de procréer..

Selon les données épidémiologiques, 50 à 70% des femmes notent l'apparition de la migraine à certaines phases du cycle menstruel, tandis que seulement 1/4 de ces cas (moins de 10% des femmes) développent une crise exclusivement pendant la menstruation, ce qui se traduit par le terme «migraine menstruelle».

Notre publication vous dira ce qu'est une migraine menstruelle (avec menstruation, le premier jour et les suivants), quelles sont les causes de son apparition, comment traiter la maladie.

Quel est?

La migraine menstruelle implique le plus souvent sa «vraie forme», qui se manifeste par une crise de migraine «sans aura» pendant la soi-disant «fenêtre de 5 jours»: les deux derniers jours, qui précèdent le début des règles et les trois premiers jours du cycle menstruel. Code CIM-10: G43.0.

Sous-espèces

Cliniquement, les sous-espèces suivantes de migraine menstruelle peuvent être distinguées:

  • Forme «pure» / «vraie», qui se caractérise par la survenue de crises uniquement pendant la période périmstruelle;
  • forme de migraine associée aux menstruations, qui se caractérise par la survenue d'attaques non seulement pendant la période péri-menstruelle, mais également dans une autre phase du cycle menstruel.

Caractéristiques distinctives

La migraine menstruelle diffère des autres formes de migraine par les caractéristiques suivantes:

  • crises plus longues et plus graves;
  • une intensité plus élevée de maux de tête;
  • une tendance relativement élevée à la rechute;
  • plus difficile à traiter;
  • dans une plus large mesure conduisent à des inadaptations.

Causes de la maladie avant, pendant et après la menstruation

Les variations ondulantes du niveau d'œstrogène pendant la période périménstruelle sont un lien pathogénétique fondamental dans le développement de la migraine menstruelle. L'utilisation de contraceptifs oraux peut modifier la fréquence et la gravité de son évolution.

La réduction de la dose d'œstrogène, la modification de la voie d'administration du traitement hormonal substitutif (oral à transdermique) peut réduire l'intensité du mal de tête.

Les maladies gynécologiques telles que: l'endométriose, la dysfonction ovarienne, le syndrome prémenstruel, l'infertilité, aggravent également l'évolution de la migraine menstruelle, comme en témoignent les statistiques.

Dans la plupart des cas, la migraine prend une évolution favorable au cours des 2 derniers trimestres de la grossesse, et son évolution peut s'aggraver pendant la période post-partum. La fréquence des crises diminue également avec l'âge et est plus légère chez de nombreuses femmes ménopausées.

Facteurs de risque et provocateurs

Facteurs de risque:

  • prédisposition, à savoir sensibilité et excitabilité accrues de certaines structures cérébrales en réponse à certains changements biochimiques;
  • âge de procréation: apparition régulière de convulsions avec le début de la puberté et diminution dans la période postménopausique;
  • utilisation de contraceptifs oraux / traitement hormonal substitutif par œstrogène;
  • maladies gynécologiques concomitantes.
  • Les provocateurs (déclencheurs) de la migraine menstruelle peuvent être représentés comme suit:

    1. Déclencheur spécifique: certaines phases du cycle menstruel.
    2. Déclencheurs «classiques»: vin rouge, chocolat noir, stress, troubles du sommeil, changements climatiques.
    3. Déclencheur spécifique à l'individu.

    À l'exception du lien avec le cycle menstruel, qui est une condition préalable au diagnostic de cette forme de migraine, les conditions ci-dessus peuvent être des déclencheurs pour certaines personnes, mais être neutres pour d'autres, et souvent l'attaque est provoquée par une combinaison de deux déclencheurs ou plus..

    Il est utile de faire votre propre liste de déclencheurs qui provoquent une crise de migraine en vous, tout en notant les circonstances de son apparition. Le soi-disant «journal des maux de tête» est pratique pour cela..

    Mécanisme d'occurrence

    Le point clé de l'étude des mécanismes pathogéniques de la migraine menstruelle est l'étude de l'effet des fluctuations hormonales sur l'état fonctionnel du cerveau..

    Les œstrogènes sont capables de modifier l'activité et l'excitabilité des neurones en agissant sur les récepteurs correspondants, situés de manière diffuse dans diverses parties du cerveau, principalement dans l'hypothalamus, le thalamus et les structures adjacentes qui régulent le comportement émotionnel, le développement de l'anxiété et de la peur.

    Pendant le cycle menstruel, des fluctuations ondulantes des hormones sexuelles se produisent, ce qui se traduit par une excitabilité neuronale. L'excitabilité des structures du système nerveux augmente lors de l'augmentation maximale du taux d'œstrogène pendant la période péri-menstruelle, ce qui augmente le risque d'attaque..

    Manifestations cliniques

    La clinique de la migraine menstruelle est représentée par les symptômes classiques de la migraine «sans aura». Caractérisé par des crises régulières de maux de tête, d'une durée de 4 heures à 3 jours.

    La douleur est caractérisée par: localisation unilatérale, caractère pulsatoire, intensité modérée ou élevée, souvent l'attaque s'accompagne de: nausées ou vomissements, hypersensibilité aux stimuli lumineux et / ou sonores.

    Une caractéristique distinctive est considérée comme un modèle évident de dépendance des exacerbations sur la phase du cycle menstruel..

    Complications et conséquences possibles

    La migraine menstruelle elle-même peut entraîner une grave inadaptation des patients, entraînant une invalidité à long terme, un épuisement physique ou émotionnel.

    La plupart des risques et complications possibles de la migraine sont liés à la prise de médicaments, en particulier l'hormonothérapie..

    Il existe plusieurs études sur la relation entre la migraine et les accidents vasculaires cérébraux. La prise de contraceptifs oraux combinés en présence de migraine peut augmenter considérablement le risque d'accident vasculaire cérébral ischémique, de pathologie cardiovasculaire, mais en fait, cela est plus typique pour la forme de migraine avec "aura".

    Diagnostique

    L'absence de manifestations spécifiques de la migraine avec l'imagerie et d'autres méthodes de recherche détermine que le diagnostic est posé sur la base des antécédents collectés et des données objectives..

    Selon la classification internationale 2013 des céphalées III, des critères de diagnostic ont été développés:

    Migraine menstruelleMigraine associée aux menstruations
    A. Crises survenant chez des femmes en période de règles répondant aux critères de migraine sans aura et au critère B ci-dessous.

    B. Preuve documentée ou identifiée de manière prospective que, pendant au moins trois cycles consécutifs, les crises de migraine se sont produites exclusivement au jour 1 +/- 2 (c.-à-d. Du jour 2 au jour 3) de la menstruation dans au moins deux des trois cycles et ne s'est pas produit à d'autres périodes.
    A. Crises survenant chez des femmes en période de règles répondant aux critères de migraine sans aura et au critère B ci-dessous. Preuve documentée ou identifiée de manière prospective que, pendant au moins trois cycles consécutifs, les crises de migraine se sont produites exclusivement au jour 1 +/- 2 (c.-à-d. Du jour 2 au jour 3) de la menstruation dans au moins deux des trois cycles et pourraient survenir à d'autres périodes.

    Traitement

    Non médicamenteux

    Il existe un certain nombre de traitements non médicamenteux qui doivent être strictement convenus avec le médecin traitant:

  • L'acupuncture peut réduire le nombre d'attaques.
  • Le biofeedback aide à contrôler les maux de tête en étudiant comment le corps réagit au stress.
  • Herbe de pétasite (extrait ou comme complément alimentaire) et extrait de pyrèthre (tanaisie de jeune fille): principalement prescrits pour prévenir les crises et atténuer les symptômes associés.
  • Massage: Peut aider à soulager les migraines, mécanisme non spécifié.
  • Techniques de relaxation. Ceux-ci incluent: relaxation musculaire progressive, exercices de respiration.
  • GammaCore: cet appareil portable, également connu sous le nom de «stimulateur du nerf vague non invasif», est placé au niveau du cou pour soulager la douleur.
  • Médicament

    Le traitement consiste en un soulagement symptomatique de la période aiguë d'une crise migraineuse.

    Facteurs qui déterminent l'efficacité du traitement:

    • la sélection correcte des médicaments à des doses adéquates;
    • traitement approprié des symptômes associés: nausées / vomissements;
    • prendre des médicaments au stade du syndrome de la douleur légère, et non à son apogée;
    • admission répétée pendant plusieurs jours consécutifs. Cependant, l'utilisation d'analgésiques contenant de la codéine, de préparations d'ergotamine ou de triptans doit être limitée à un maximum de 10 jours par mois, les analgésiques simples ne peuvent être utilisés que pendant 15 jours.
    Dans la période aiguë de la migraine menstruelle, les mêmes médicaments sont applicables que ceux utilisés sous les formes classiques, mais certaines caractéristiques doivent être prises en compte..

    Triptans et AINS

    En raison de la durée et de la gravité plus longues du cours, les médicaments du groupe triptan sont les médicaments de première intention. Efficace à cet égard: Sumatriptan 50 et 100 mg, Rizatriptan 10 mg, Zolmitriptan.

    Les médicaments suivants se sont également avérés efficaces:

    • acide méfénamique 0,5 g;
    • association: naproxène 500 mg + sumatriptan 85 mg.

    Contraceptifs hormonaux combinés

    Options de réception:

    • En continu, sans «intervalle sans hormones». Dans ce mode, il n'y a pas de fluctuation du niveau d'oestrogène, c'est-à-dire fournir un soulagement sûr et efficace des symptômes d'une attaque. Parmi les inconvénients, on peut distinguer: saignements irréguliers, induction d'aménorrhée chez 80 à 100% des femmes pendant 10 à 12 mois de traitement. Contre-indiqué dans la migraine avec «aura» en raison d'un risque élevé d'accident vasculaire cérébral.
    • Avec "intervalle sans hormones". Cette option du régime vous permet d'économiser les menstruations mensuelles, mais le bénéfice dans ce cas est limité..

    Contraceptifs progestatifs

    Avoir un bon effet, en particulier, en inhibant l'ovulation et en provoquant une aménorrhée avec une utilisation prolongée.

    Les produits suivants sont utilisés: acétate de médroxyprogestérone retard, étonorgestrel sous-cutané ou oral. Les formes orales ont un effet plus faible.

    Il est important d'avertir les femmes qui utilisent un traitement hormonal que l'utilisation doit être poursuivie jusqu'à ce que l'aménorrhée soit atteinte. Souvent, ces médicaments sont arrêtés en raison de saignements irréguliers au cours des premiers mois d'utilisation..

    Système intra-utérin au lévonorgestrel

    Il est très efficace pour arrêter les saignements menstruels et les douleurs associées, et peut donc être envisagé pour le traitement de la migraine associée aux menstruations, mais la méthode est inefficace pour traiter les vraies formes..

    La prévention

    Il existe les moyens suivants pour prévenir les crises de migraine menstruelle:

    • à long terme (similaire aux mesures préventives pour les formes classiques de migraine);
    • à court terme (effectuée 2 à 3 jours avant le début des règles, avec des médicaments pendant 5 à 7 jours).
    En raison de la nature fluctuante des migraines, il est prudent d'effectuer une prophylaxie pendant au moins 3 cycles avant d'envisager une alternative.

    Aucun des médicaments énumérés ci-dessous n'est homologué pour la prophylaxie, mais son efficacité s'est avérée efficace dans un certain nombre d'études cliniques..

    À des fins de prévention, les éléments suivants sont utilisés:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens. Les plus efficaces sont:
    • Naproxen, 550 mg 1 à 2 fois par jour pendant la période périménstruelle, entre les jours -7 et +6;
    • Acide méfénamique, 500 mg, 3-4 fois par jour. Pris deux ou trois jours avant le début prévu de vos règles, pendant encore cinq jours.

    L'avantage d'utiliser les AINS est leur efficacité même lorsqu'ils sont pris le premier jour du saignement, ce qui est important pour les femmes atteintes de dysménorrhée..

  • Triptans. Autorisé pour le traitement symptomatique, mais un certain nombre d'études ont montré leur efficacité dans la prévention des crises perimenstruelles:
    • Naratriptan: 1 mg deux fois par jour, en commençant deux jours avant la menstruation, en continuant pendant six jours;
    • Le frovatriptan est pris à une dose de 5 mg deux fois par jour, en commençant 2 jours avant l'attaque attendue, puis la dose est réduite de moitié avec une double dose pendant encore 5 jours;
    • Zolmitriptan, 2,5 mg 1 comprimé 3 fois par jour. Dans environ 55 à 60% des cas, il contribue à réduire la fréquence et la gravité des crises de moitié ou plus en 3 cycles consécutifs. Des effets secondaires peuvent être observés l'effet du «retrait du médicament» avec rechute.
  • Médicaments hormonaux: estradiol. Gel d'estradiol transdermique concentré: administré à une dose de 1,5 mg 2 jours avant le début de la période prévue pendant 7 jours. Généralement bien toléré, bien qu'il puisse y avoir une augmentation de l'intensité de la migraine immédiatement après le début.

    Les œstrogènes périménstruels ne peuvent être utilisés que si les règles sont régulières. Déconseillé aux femmes souffrant de dysménorrhée, de tumeurs œstrogéno-dépendantes ou d'antécédents de thromboembolie veineuse.

  • Analogues de l'hormone de libération de gonadotrophine. L'efficacité est due à une diminution des taux d'œstrogènes, mais ces médicaments présentent un certain nombre de limites:
    • les effets néfastes de la carence en œstrogènes, tels que les bouffées de chaleur;
    • une diminution de la densité osseuse (ne doit généralement pas être utilisée pendant plus de 6 mois sans surveillance régulière ni densitométrie osseuse);
    • prix élevé.

    Compte tenu de ces caractéristiques, l'utilisation de ces médicaments devrait être limitée aux services spécialisés..

  • Certaines études ont montré une efficacité lors de la prise de magnésium, de riboflavine (vitamine B2), un antioxydant - la coenzyme Q10.
  • Étant donné que la méthode la plus efficace de prévention et de traitement de la migraine menstruelle n'a pas été déterminée, une sélection empirique est d'abord nécessaire, suivie d'une approche individuelle de chaque patient, en tenant compte de toutes les caractéristiques: la durée et la gravité de la crise, la régularité du cycle menstruel, la présence de dysménorrhée ou d'autres maladies concomitantes.

    Il est conseillé que l'hormonothérapie soit prescrite et contrôlée par un gynécologue, et la thérapie anti-migraineuse - par un neurologue, ce qui peut être considéré comme le «gold standard» du traitement de la migraine menstruelle.

    Vous pouvez en savoir plus sur les migraines menstruelles dans cette vidéo: