Principal > Hématome

Une bosse est apparue à l'arrière de sa tête. 5 raisons possibles

Les bosses à l'arrière de la tête peuvent être causées par des blessures, des kystes, des excroissances graisseuses, des follicules pileux enflammés et des éperons osseux. Dans certains cas - tumeurs, écrit MedikForum.ru.

Un traumatisme crânien. Ils sont la cause la plus fréquente de bosses à l'arrière de la tête. Un coup à l'arrière de la tête peut provoquer un hématome du cuir chevelu, dans lequel une accumulation de sang sous la peau forme une bosse semi-dure.

Les blessures mineures à la tête peuvent être traitées à la maison avec du repos, des analgésiques en vente libre et des blocs de glace. Des blessures plus graves peuvent cependant provoquer une commotion cérébrale. Une commotion cérébrale grave peut entraîner des complications dangereuses si la personne ne reçoit pas de traitement approprié.

Les symptômes de commotion cérébrale peuvent inclure:

  • désorientation,
  • vertiges,
  • évanouissement,
  • nausée et vomissements,
  • problèmes de marche ou d'équilibre,
  • Forts maux de tête,
  • troubles de l'élocution,
  • problèmes de vue.
Kystes pilaires. Il s'agit d'un type de kyste cutané qui se développe généralement sur la tête ou le cou. Ces kystes sont des amas lisses et denses qui contiennent une accumulation de kératine, une protéine que le corps utilise pour fabriquer les cellules des cheveux et des ongles. Les kystes pilaires se développent généralement lentement et varient en taille de 0,5 à 5 centimètres de diamètre. Plus fréquent chez les femmes que chez les hommes. Généralement inoffensif.

Lipome. Le lipome est une accumulation de graisse sous la peau sous la forme d'une bosse plutôt douce. Les lipomes peuvent survenir n'importe où sur le corps, y compris l'arrière de la tête et du cou, et peuvent varier en taille, mais ne sont généralement pas douloureux. Les médecins ne comprennent pas parfaitement les causes des lipomes, mais ils sont plus fréquents chez les personnes âgées de 40 à 60 ans, sont généralement inoffensifs et ne nécessitent pas de traitement. =

Éperon osseux (exostose). C'est une excroissance osseuse qui peut se développer autour de l'articulation. Les éperons osseux se produisent souvent dans le cou et à l'arrière de la tête, mais peuvent également se former sur n'importe quel os du corps.

Les éperons osseux ressemblent à des bosses dures et immobiles. Bien qu'elles ne soient pas toujours sensibles, ces excroissances peuvent être douloureuses si elles sont frottées ou exercent une pression sur les os, les tissus ou les nerfs.

Tumeurs de la base du crâne. Dans de rares cas, une bosse à l'arrière de votre tête peut être une tumeur osseuse. L'un des types les plus courants de cancers du crâne est le chordome, une tumeur qui se développe à partir des os à la base du crâne..

Une bosse sur la tête. Que peut-il être si le dos, sous la peau ne fait pas mal, dur à l'arrière de la tête. Raisons pour se débarrasser, quel médecin contacter

Une bosse sur la tête est apparue chez presque toutes les personnes. Mais peu de gens pensaient que cela pouvait être, surtout si l'éducation passe d'elle-même et n'apporte pas d'inconvénient à une personne.

Une bosse sur la tête due à une ecchymose

La bosse après le coup n'apparaît que sur la tête. Cela peut être dû à la caractéristique structurelle du derme, qui ne contient presque pas de tissu sous-cutané. Dans d'autres parties du corps, après un coup, le sang des capillaires rompus est absorbé dans le tissu sous-cutané, une ecchymose apparaît dans cette zone. Dans la zone des tissus du crâne, il n'y a presque pas de fibres, le sang s'écoule sous la peau et forme une bosse d'abrasion.

Panneaux:

  • l'ecchymose se forme très rapidement, en une minute;
  • la douleur est ressentie lorsqu'elle est pressée;
  • étourdi après une blessure.

Premiers soins après une blessure à la tête est froide. Dans ce cas, une serviette humidifiée avec de l'eau, de la glace enveloppée dans un chiffon, des objets métalliques sont utilisés. S'il n'y a pas de froid à portée de main, l'huile végétale aidera. Un chiffon imbibé est appliqué sur la zone endommagée pendant une demi-heure.

Allergie

En cas de réponse allergique, des papules avec gonflement apparaissent à la surface de la peau. Les bosses sont généralement de petite taille, de couleur chair ou rosées. Lorsqu'il est pressé, il n'y a pas de douleur, mais ça démange beaucoup, ça gonfle plus. Aux premiers symptômes d'allergie, vous devez prendre un antihistaminique. Crèmes et gels topiquement utilisés qui réduisent l'inflammation et soulagent les démangeaisons.

Lipome (wen)

Selon les statistiques, chaque personne a wen, mais elles sont si petites qu'elles sont invisibles. Les lipomes sont des néoplasmes non cancéreux qui se forment à partir du tissu adipeux. Les lipomes se développent assez lentement et n'ont pratiquement aucun effet sur la vie humaine..

Signes d'un lipome:

  • à l'examen externe, le lipome est bien palpé;
  • la structure du néoplasme est molle;
  • ressemble visuellement à une bosse dans le tissu cutané ou à une excroissance;
  • ne se lie pas aux tissus environnants.

Vous ne pouvez pas vous débarrasser d'un lipome par vous-même. Le traitement est effectué par un chirurgien. L'élimination du lipome est réalisée par chirurgie esthétique. Les méthodes modernes comprennent l'excision au laser et la résorption du tissu adipeux par l'administration d'injections médicinales..

Ostéome

Une bosse sur la tête (qui peut être assez difficile à établir sans médecin), qui se développe lentement, est un ostéome. Il est formé de tissu osseux et est considéré comme un néoplasme bénin. L'ostéome est sans danger car il ne se transforme pas en une tumeur dangereuse.

Symptômes de l'ostéome, en fonction de son emplacement:

  • mâchoire supérieure: maux de tête, maux de gorge, altération de l'activité motrice de la bouche, saignements de nez;
  • os lacrymaux et ethmoïdes: troubles visuels, sensations de corps étrangers, déplacement du globe oculaire.

Si l'ostéome ne grossit pas et ne présente aucun symptôme, il n'est pas nécessaire de le traiter.

Sinon, il est supprimé:

  1. Chirurgicalement. Le néoplasme est excisé avec le périoste et une partie de tissu sain. Cette méthode est utilisée si l'ostéome se développe rapidement, a un effet négatif sur les organes voisins.
  2. Vaporisation laser. Excision de tissu endommagé avec un faisceau laser. Utilisé pour les petits ostéomes.

L'ostéome secondaire est rare.

L'athérome

L'athérome est une formation molle sur le cuir chevelu qui apparaît en raison d'un blocage des glandes sébacées. Dans presque tous les cas, il se produit dans la zone poilue. Le petit athérome est asymptomatique et invisible pour l'homme. Pendant la période de croissance, le néoplasme peut atteindre la taille d'un œuf de poule.

Symptômes de l'athérome:

  • a une teinte jaune (cela le distingue d'un lipome);
  • doux à la palpation;
  • les tissus adjacents sont œdémateux et sensibles uniquement en cas d'infection.

Le traitement de l'athérome avec des méthodes traditionnelles est efficace, mais dans la plupart des cas, la masse pousse au même endroit après un certain temps.

La méthode classique de traitement est l'ouverture chirurgicale et le drainage du canal sébacé.

Furoncle

Une ébullition (ébullition) est un foyer inflammatoire aigu dont le contenu est infecté. Il fait référence à des formations dangereuses sur la tête et se produit le plus souvent dans les tissus qui entourent le follicule pileux. Une ébullition sur la tête est plus dangereuse que sur d'autres parties du corps en raison de sa proximité avec le cerveau.

Faire bouillir les symptômes:

  • la couleur du cône est gris-violet;
  • à la palpation, c'est douloureux;
  • grandir rapidement;
  • le tissu gonfle autour de la formation;
  • la bosse est plus chaude que les autres tissus, palpite.
Une bosse sur la tête peut être une ébullition, qu'il n'est pas recommandé d'ouvrir vous-même.

Au fur et à mesure que l'ébullition se développe, une tige se forme sur le dessus, entourée de pus. Lorsque la formation «s'ouvre» d'elle s'écoule du pus d'une teinte vert-jaune avec une odeur désagréable. Vous ne pouvez pas ouvrir vous-même une ébullition. Premièrement, une cicatrice restera à sa place et, deuxièmement, en raison d'une lésion tissulaire, le pus peut pénétrer dans la circulation sanguine. La septicémie est la complication la plus dangereuse d'une ébullition.

Le traitement d'une ébullition est effectué dans un établissement médical. La bosse est enduite d'une pommade antiseptique et d'ichtyol. Lorsque l'ébullition est ouverte, la zone est soigneusement nettoyée du pus et drainée. Après cela, des actions préventives sont prises contre l'émergence de nouvelles formations..

Hémangiome

L'hémangeome est une bosse qui apparaît en raison de la déformation des vaisseaux sanguins ou des capillaires. Les petits hémangomes ne présentent pas un grand danger pour la santé, les grands peuvent provoquer un processus inflammatoire et affecter négativement les tissus et les organes voisins. Les formations les plus dangereuses sont considérées comme se trouvant dans la bouche, l'oreille et la muqueuse nasale..

L'hémangiome est une bosse dense rouge vif. Dans la plupart des cas, il apparaît immédiatement après la naissance..

Le traitement de la formation dépend de la taille et de l'emplacement. Les hémangiomes dans les zones ouvertes sont «cautérisés» avec de l'azote liquide, du laser ou du courant électrique. Les bosses sanglantes dans les oreilles, le nez et la bouche sont détruites par la radiothérapie.

Fibrome

Petite masse dans le tissu conjonctif. Un petit fibrome ressemble à une verrue et n'affecte en rien la santé. Une grosse tumeur peut se transformer en cancer et, si elle est endommagée, s'infecter.

Le fibrome est asymptomatique et se développe très lentement. À la palpation, il est doux et indolore. Il est recommandé de ne retirer que les gros fibromes. Cela se fait chirurgicalement, à l'aide d'un laser, d'électricité ou d'azote liquide..

Verrue sur la tête

Les verrues sont de petites tumeurs déclenchées par le papillomavirus humain. Le risque de cancer varie selon le type de VPH.

Signes d'une verrue:

  • l'éducation a une forme sphérique;
  • pas douloureux à la palpation;
  • a une surface légèrement rugueuse;
  • couleur: chair à brun.

Il est recommandé d'éliminer les grosses verrues et les tumeurs dans la région du cuir chevelu. Ils ont un effet esthétique négatif et sont facilement blessés lors du peignage.Les petites verrues sont cautérisées avec de l'extrait de chélidoine ou d'autres remèdes populaires. Les grosses tumeurs sont excisées avec un scalpel, un laser ou de l'azote liquide.

Bosse douloureuse

Un ganglion lymphatique est le ganglion lymphatique le plus fréquent sur la tête avec douleur. Avec l'inflammation, il augmente de taille et forme un nœud en forme de boule à l'arrière de la tête ou derrière les oreilles..

L'éducation est accompagnée de symptômes:

  • douleur à la palpation (plus souvent douloureuse que aiguë);
  • augmentation de la température corporelle;
  • mal de crâne;
  • la peau autour du nœud est d'abord rose, puis s'assombrit en un violet grisâtre;
  • une faiblesse, une diarrhée et d'autres signes d'intoxication apparaissent.

En cas d'inflammation du ganglion lymphatique, il est nécessaire de consulter d'urgence une aide médicale. C'est un signe de maladies inflammatoires et infectieuses. Pour éliminer la bosse, un chauffage chaud et un massage sont utilisés. Il favorise le flux lymphatique et la réduction de l'œdème.

Masse solide et indolore

Une bosse dure sans douleur apparaît après un coup dur. En comparaison avec une abrasion, il se forme à la suite d'une blessure à l'os, et non aux tissus mous et aux vaisseaux sanguins. Aucun traitement spécial requis.

Il est nécessaire de consulter un médecin uniquement s'il est volumineux ou volumineux. Le traitement consiste en un resurfaçage chirurgical des os du crâne.

Autres raisons

Autres facteurs dans l'apparition de bosses sur la tête:

  • les piqûres d'insectes;
  • l'acné et les points noirs;
  • inflammation après des égratignures et des injections;
  • pénétration de parasites sous la peau.

Une bosse sur la tête d'un enfant

Les écorchures chez les enfants apparaissent presque régulièrement. La raison est associée à une mobilité élevée et à une insouciance dans les mouvements. Après une chute ou une blessure, il est nécessaire d'appliquer d'urgence quelque chose de froid, mais gardez-le pendant une courte période pour ne pas refroidir les tissus sains. En aucun cas, vous ne devez arroser l'enfant avec de l'eau froide ou appliquer de la glace pendant une longue période..

Si, après tout, l'enfant est capricieux, bouge un peu, se plaint d'un mal de tête et est malade, il vaut la peine d'appeler un médecin - une commotion cérébrale est possible.

Si d'autres types de phoques apparaissent, vous devez montrer l'enfant à un spécialiste et ne pas commencer l'auto-traitement. Les enfants la peignent rapidement et la blessent.

Diagnostique

Une bosse sur la tête (qu'est-ce qui peut être diagnostiqué en contactant la clinique) doit être examinée:

  1. Un chirurgien. Diagnostic et traitement de la plupart des types d'abrasion et de néoplasmes.
  2. Oncologiste. Prescrit le traitement des néoplasmes bénins et malins.
  3. Traumatologue. L'abrasion est apparue après une ecchymose, est importante et très douloureuse.
  4. ENT. L'inflammation est localisée dans la zone des ganglions lymphatiques.
  5. Esthéticien. Avec la formation de l'acné, l'acné, le wen.
  6. Allergologue. En cas de gonflement du visage et du cou, plusieurs papules.

Tests diagnostiques nécessaires pour établir la cause de la bosse sur la tête:

  • Radiographie du crâne;
  • CT de la tête;
  • test pour les allergènes;
  • Échographie des ganglions lymphatiques.

Les antibiotiques

Des antibiotiques sont prescrits en cas d'infection par la microflore microbienne. Il est impératif de les utiliser en cas de furonculose (apparition de plusieurs furoncles en même temps).

Le traitement antibiotique est effectué de plusieurs manières:

  1. Les injections. Le médicament est mélangé avec de la lidocaïne ou de la novocaïne et injecté dans la cavité d'ébullition. Cela aide à arrêter la croissance de la masse et à prévenir l'apparition de nouvelles lésions inflammatoires..
  2. Pilules. Ils sont nécessairement prescrits en cas d'endommagement de l'ébullition et de la formation fréquente de foyers inflammatoires. Les comprimés sont nécessaires si les bactéries pénètrent dans les tissus, les organes et la circulation sanguine adjacents.
  3. Pommades et crèmes. Ils sont utilisés pour traiter la surface des furoncles ouverts et nettoyés. Aide à empêcher les germes de pénétrer dans une peau saine.

Les antibiotiques les plus populaires pour l'inflammation sont:

  • Lincomycine;
  • Cephalexin;
  • Amoxiclav;
  • Fusidine sodique.

Les antibiotiques peuvent également être utilisés pour la prévention dans d'autres cas.

Remèdes à la maison et méthodes

Une bosse sur la tête (ce que cela peut être, vous devez immédiatement le savoir auprès d'un spécialiste) ne peut être traitée sans médecin que dans ces circonstances:

  1. Pas de vertiges, de maux de tête ou de nausées après une abrasion.
  2. La bosse est de petite taille, non liée à d'autres tissus.
  3. S'il n'y a pas d'allergie aux principes actifs du traitement.
  4. Un traitement médical et chirurgical n'est pas possible.

Remèdes les plus populaires:

  • extrait de chélidoine;
  • teinture de moustache dorée;
  • la pulpe d'aloès et de Kalanchoe;
  • huiles essentielles;
  • compresses de sel chaud;
  • compresse avec infusion de laurier.

Huile d'arbre à thé

L'huile de théier est considérée comme l'un des antiseptiques naturels les plus puissants. Lorsqu'une bosse apparaît sur la tête, elle peut être utilisée pour prévenir l'infection des grosses verrues, des furoncles.

L'arbre à thé est particulièrement bénéfique pour les pellicules et le cuir chevelu gras.

Pour le traitement des néoplasmes, une solution à 5-10% de l'agent est utilisée. Il est appliqué avec un coton ou un bâton d'oreille plusieurs fois par jour..

Gel d'aloe vera

Le gel d'Aloe Vera est recommandé pour le traitement des jeunes enfants. La plante est sûre et n'irrite pas la peau. Le gel doit être appliqué en couche épaisse plusieurs fois par jour. Avec une grande lésion avec une ecchymose, vous pouvez faire une compresse avec une épaisse couche de gel, qui chauffe sur le dessus. Cela accélérera la pénétration de la substance active dans les tissus et éliminera rapidement l'hématome..

vinaigre de pomme

Les compresses de vinaigre de cidre de pomme sont utilisées pour traiter les ecchymoses et les ostéomes. Pour préparer le produit, vous devez mélanger 3 cuillères à soupe. l. céleri frais haché et 1 c. l. sel de mer naturel. Le mélange est versé avec 1 verre de vinaigre de cidre de pomme et infusé pendant 20-25 minutes jusqu'à ce que le sel soit complètement dissous.

Un morceau de gaze ou de bandage est humidifié dans le liquide et attaché à la bosse pendant plusieurs heures, ou mieux - la nuit. 3-4 procédures suffisent.

Hamamélis

L'extrait de plante d'hamamélis est largement utilisé comme agent antibactérien, cicatrisant et anti-inflammatoire. Cela aidera à se débarrasser des bosses après les bosses, l'acné et les furoncles..

L'hamamélis est utilisé uniquement par voie topique. Il est nécessaire de l'appliquer (pommade, teinture ou gel) 2-3 fois par jour jusqu'à ce que la masse disparaisse.

Compresse chaude

Une compresse chaude aide à éliminer la bosse après une ecchymose. L'exposition à la chaleur soulage rapidement l'inflammation et favorise la résorption précoce des formations sous-cutanées.

Pour faire une compresse, vous pouvez utiliser:

  • oeuf dur;
  • sel chauffé dans une casserole;
  • pommes de terre bouillies.
  • bouteille d'eau chaude.

Chacun de ces ingrédients doit être enveloppé dans un morceau de tissu naturel. Ensuite, il est appliqué sur la zone endommagée pendant 30 à 60 minutes. Une bosse sur la tête ne nécessite pas toujours de traitement et d'observation. Mais qu'est-ce que cela peut être, n'est possible qu'après avoir consulté un médecin.

Conception de l'article: Oleg Lozinsky

Vidéo sur une bosse sur la tête

Qu'est-ce que le lipome et comment l'éliminer:

Une bosse à l'arrière de la tête est une raison de consulter un médecin?

La structure naturelle de la tête n'implique pas la présence de bosses à l'arrière de la tête, de sorte que leur apparence est toujours associée à des blessures ou des maladies. Une petite bosse à l'arrière de la tête n'est pas toujours perceptible en raison de la racine des cheveux. Par conséquent, il se trouve que lorsqu'une formation est trouvée, sa taille est déjà importante et suscite des inquiétudes..

Les raisons

Il existe de nombreuses raisons à l'apparition d'un néoplasme à l'arrière de la tête. Ils peuvent tous être divisés en plusieurs groupes principaux:

  • Blessures. L'une des causes les plus courantes de néoplasmes.
  • Mauvaise hygiène.
  • Affaiblissement de l'immunité.
  • Troubles hormonaux.
  • Infections virales et bactériennes.
  • Hérédité.

Toutes les raisons ci-dessus sont les raisons de l'apparition de maladies, dont l'un des symptômes sont des bosses à l'arrière de la tête. En outre, une petite bosse peut apparaître à la suite d'une piqûre d'insecte, mais cela ne s'applique pas aux maladies et disparaît "par lui-même".

Maladies

Les maladies associées à l'apparition d'un néoplasme dans la région occipitale sont divisées en 3 grands groupes: blessures, maladies du tissu osseux, pathologies de la peau. Examinons ces groupes en détail. Avec les blessures, tout est clair: une bosse à l'arrière de la tête après un coup est un phénomène tout à fait naturel. En raison de la racine des cheveux, il est difficile de le remarquer, mais vous pouvez le sentir bien. Cette formation s'appelle un hématome. Elle se caractérise par l'accumulation de sang sous la peau sur le site du coup et de la douleur. Si une dissection tissulaire se produit, le sang sortira et l'hématome diminuera sensiblement. En eux-mêmes, les petits hématomes ne constituent pas une menace pour la santé (autre chose: une commotion cérébrale reçue lors d'un coup). Les maladies suivantes peuvent être attribuées aux pathologies de la peau:

  • Athérome. Accumulation de sébum due au mauvais fonctionnement des glandes sébacées. La masse ressemble à une masse indolore de différentes tailles.
  • Lipome. Une tumeur bénigne formée de cellules graisseuses. Extérieurement similaire à l'athérome, mais d'origine complètement différente.
  • Processus purulents-inflammatoires (furoncle, anthrax). Cette bosse à l'arrière de la tête fait mal et peut démanger. La douleur apparaît en raison du fait que le tissu est comprimé par une capsule purulente. Les furoncles et les anthrax sont particulièrement dangereux sur la tête. Si le pus pénètre dans la circulation sanguine, l'infection atteint rapidement le cerveau.
  • Néoplasmes malins de la peau. Pas aussi commun que bénin mais peut être très agressif.

Les pathologies cutanées sont encore plus faciles à diagnostiquer et à traiter que le groupe suivant de maladies. Maladies du tissu osseux. Ils peuvent être bénins ou cancéreux. Les formations osseuses bénignes comprennent: l'ostéome, l'ostéoblastome. Dans certains cas, ils peuvent muter et se transformer en oncologie. Les tumeurs malignes comprennent: le chondrosarcome, le sarcome d'Ewing, l'ostéosarcome et autres. Une telle bosse à l'arrière de la tête ne fait pas mal, elle pousse et est très dure au toucher.

Diagnostique

Diagnostiquer une formation à l'arrière de la tête est assez simple. Un furoncle, un anthrax ou un hématome est diagnostiqué après un examen externe. Pour diagnostiquer d'autres formations, les méthodes suivantes sont utilisées:

  1. IRM (imagerie par résonance magnétique). Cette méthode vous permet de déterminer la densité des tissus, les limites de la zone touchée.
  2. Examen aux rayons X. Vous permet de clarifier de quel tissu est constituée la formation et de déterminer ses limites.
  3. Biopsie. Ceci est une étude des cellules tumorales. Pour l'analyse, le matériel est prélevé dans la zone touchée (à l'aide d'une ponction) et examiné.

S'il est impossible d'établir un diagnostic précis, des méthodes de recherche supplémentaires sont effectuées (par exemple, une autopsie diagnostique).

Traitement

Si un sceau ou une bosse se trouve à l'arrière de la tête, qui est apparu sans raison apparente, il n'est pas nécessaire «d'espérer un miracle», mais vous devez immédiatement consulter un médecin. Cela est particulièrement vrai si le néoplasme est difficile au toucher et fait mal. Les furoncles, les anthrax, les lipomes, les athéromes sont traités chirurgicalement. Après avoir supprimé ces formations, une personne récupère rapidement et ne se souvient pas de cette maladie..

Dans le traitement des processus purulents-inflammatoires, une antibiothérapie peut être utilisée pour exclure la suppuration de la plaie chirurgicale.

Les hématomes sont traités en fonction de leur gravité. Les petites bosses passeront d'elles-mêmes. Et si la zone touchée est importante, l'aide d'un chirurgien ou d'un traumatologue est nécessaire. L'hématome est ouvert, la cavité est nettoyée et des sutures sont appliquées. Dans certains cas, le drainage est laissé. Si, à la suite du diagnostic, il s'est avéré que la bosse à l'arrière de la tête est un néoplasme malin, l'oncologue s'occupera du traitement. Les méthodes de traitement de ces formations sont différentes: chirurgie, radiothérapie, traitement médicamenteux. Les tactiques de traitement sont choisies par le médecin, et dans les cas graves, tout un groupe de spécialistes (consultation).

En conclusion, il faut dire que toute bosse à l'arrière de la tête n'est pas un ornement, par conséquent, quelle que soit la raison de l'apparence, vous devez faire tous les efforts possibles pour vous en débarrasser..

Raisons de la formation de bosses à l'arrière de la tête

Une bosse à l'arrière de la tête est généralement le résultat classique d'un coup à la tête. C'est aussi le signe d'une affection cutanée. Une tumeur en développement peut être une cause sérieuse d'une bosse à l'arrière de la tête..

Les causes de la masse

De petites boules à l'arrière de la tête peuvent indiquer un problème cutané émergent - verrues, athérome, lipome, fibrome, tache de naissance anormale. Certains néoplasmes peuvent être éliminés, d'autres doivent être réconciliés jusqu'à la fin de la vie.

Types de tumeurs sur la tête et leurs signes

Une bosse à l'arrière de la tête peut avoir différentes raisons - apparaître après une blessure, indiquer une maladie de la peau.

Hémangiome

L'hémangiome est une tumeur bénigne résultant d'une hypertrophie des vaisseaux. L'hémangiome se trouve également sur la peau, où il apparaît sous la forme d'une tache rouge légèrement violette, généralement de forme irrégulière. Les hémangiomes peuvent également apparaître sous la peau ou dans les organes internes.

C'est un phénomène inoffensif. Ces bosses sont généralement présentes dès la naissance, mais se développent parfois tout au long de la vie..

Important! Les médecins ne savent pas exactement pourquoi les hémangiomes se produisent. Le rôle des facteurs héréditaires et la fréquence de survenue la plus élevée chez les enfants sont connus..

Allergie

De petites bosses (plutôt des renflements) à l'arrière de la tête ou sur différentes parties de la tête (gauche, droite) sont des symptômes courants d'une réaction allergique à un shampooing mal choisi. Particulièrement souvent, des allergies surviennent lors de l'utilisation du produit «2 en 1». Par la suite, les bosses à l'arrière de la tête se transforment en croûtes. Il est conseillé de laver la peau avec une infusion de camomille chaude, de changer le shampooing.

Fibrome et sarcofibrome

Selon une théorie, le fibrome et le sarcofibrome proviennent de l'absence de sélénium et de zinc organiquement liés. Par conséquent, il est important de prendre une combinaison de provitamine A, de vitamines C, E. Les partisans de la médecine traditionnelle soutiennent que le fibrome est le reflet d'un déséquilibre dans le corps humain.

Les dermatologues indiquent parfois une prédisposition héréditaire. Les fibromes causent des problèmes de nature essentiellement esthétique. Sur certains types de peau sujettes à une irritation chronique, le fibrome peut changer de caractère, la seule solution correcte est donc l'élimination préventive du tubercule. Selon le type de fibrome et sa taille, l'excision est généralement envisagée avec la nécessité de suturer la plaie.

Lipome - un wen sur la tête

Le lipome - une masse de 2 à 3 cm - se produit en raison d'une augmentation localisée des cellules graisseuses dans la couche sous-cutanée. Habituellement, les lipomes n'apparaissent sur aucune base, par exemple après une irritation du site. C'est une tumeur bénigne, la transformation en stade malin est extrêmement rare. Le lipome se forme en quelques mois, une personne le ressent souvent avec une augmentation de la taille.

Après création, le lipome ne pousse plus, ne fait pas mal, il est doux, élastique. La peau autour est normale. Plusieurs excroissances poussent parfois sur le corps - deux tubercules et plus. Si le lipome est volumineux et inconfortable, il peut être retiré par excision. Mais chez certaines personnes après l'opération, le lipome ne disparaît pas, de nouvelles bosses se forment..

Acné et morsures

Guêpes, abeilles, bourdons, frelons... Ce groupe d'insectes est l'un des plus dangereux sous nos latitudes. Le plus grand danger est l'abeille, car sa piqûre est la plus toxique, les allergies peuvent causer de grandes difficultés. Le frelon est le plus gros, sa morsure est la plus douloureuse, mais il envoie moins de poison au corps qu'une abeille.

Avec des morsures à l'arrière de la tête - à l'arrière de la tête - une bosse apparaît, qui fait mal lorsqu'elle est pressée, brûle.

Même les piqûres de moustiques peuvent provoquer une réaction allergique. Jusqu'à présent, il n'a pas été prouvé que «nos» moustiques sont porteurs de la borréliose, mais parfois leurs piqûres peuvent être désagréables - provoquer des démangeaisons, un gonflement, en plus, il existe un risque d'infection dans la plaie.

Ecchymose ou blessure

Un gonflement de la tête à l'arrière de la tête est le plus typique chez les jeunes enfants qui ne peuvent toujours pas bien s'orienter dans l'espace, ne peuvent pas évaluer les distances et n'ont pas un bon équilibre. Par conséquent, des bosses fréquentes sur la tête, y compris à l'arrière de la tête, se produisent fréquemment. Pour les petits enfants qui ont tendance à fréquenter les «collisions» de la tête avec des objets durs (chutes, etc.), il est conseillé de prévoir une protection de la tête avec un couvre-chef souple (aujourd'hui, ces casquettes de protection peuvent être achetées dans les magasins pour enfants). Il est conseillé aux adultes de protéger la tête et le cou lorsqu'ils font du sport, font du vélo.

Important! Les dommages à l'occiput ne se terminent parfois pas par une bosse normale. Après quelques heures, des symptômes de commotion cérébrale ou de traumatisme crânien peuvent apparaître. Par conséquent, un examen médical est recommandé.

Verrue

Les verrues sont une maladie virale. Il se manifeste sous la forme d'une excroissance (formation bénigne), une bosse dure, sur n'importe quelle partie du corps, y compris sur la tête, à l'arrière de la tête. Les verrues sont causées par différents types de virus HPV. Ils sont relativement contagieux et se développent souvent lorsque le système immunitaire est affaibli. Les temps d'incubation varient considérablement, allant de quelques semaines à plusieurs mois.

L'athérome

L'athérome est un kyste rempli de sébum et d'écailles épidermiques. L'athérome est généralement sphérique, de couleur chair ou de couleur plus foncée. Le plus souvent, l'athérome se forme aux points des glandes sébacées - sur les côtés de la tête près des oreilles, sur les joues, sur le dos, sur les organes génitaux externes, autour du rectum. Mais un kyste sébacé peut se former dans d'autres zones du corps si les glandes sébacées sont bloquées (par exemple, à l'arrière de la tête, le long de la racine des cheveux). L'athérome se produit rarement sur les parties non poilues du corps. Les secrets et les écailles de l'épiderme s'accumulent dans le kyste sans possibilité de pénétration à travers la peau vers l'extérieur. Avec la croissance de la masse, la peau devient plus fine, son contenu est visible - athérome, qui a une couleur blanchâtre (en cas d'inflammation - jaune).

Caractéristiques des bosses sur la tête chez les enfants

Les enfants sont curieux et veulent tout essayer. Mais une telle curiosité menace de fréquentes chutes, coups, blessures. Les bosses sur la tête chez les enfants sont un phénomène courant qui accompagne la douleur dans l'hémisphère gauche de la tête, à l'arrière de la tête, du côté droit. Dans le meilleur des cas, un renflement apparaît sur le site d'impact, changeant progressivement de couleur jusqu'à ce qu'il disparaisse complètement.

Si un enfant a une grosseur et fait mal, les raisons sont les suivantes:

  • blessure à la tête (crâne);
  • maladie de peau;
  • tumeur.

Une bosse chez un nourrisson causée par un coup à la tête est une blessure superficielle qui survient le plus souvent lorsqu'un enfant tombe, heurte le bord d'une table, etc. Après l'impact, du sang ou un autre liquide s'accumule entre l'os et la peau et se coagule progressivement. Si nous ne parlons que d'une bosse à l'arrière de la tête, elle guérit généralement très bien - elle se dissout en quelques jours, ne laissant aucune conséquence.

Mais, si les protubérances occipitales font mal, que l'enfant se plaint de maux de tête, de nausées et d'autres symptômes typiques d'une commotion cérébrale, un rendez-vous avec un médecin est nécessaire.

Si vous avez un traumatisme crânien, vous devez soigneusement réfléchir à la marche à suivre. Il est important d'évaluer la force du coup, de faire attention au comportement de l'enfant, à ses réactions aux stimuli ordinaires, etc..

Important! Avec des coups légers, le bien-être de l'enfant doit être suivi. Malgré le fait que le bébé semble en bonne santé, les symptômes d'une commotion cérébrale, des lésions de l'os du crâne peuvent apparaître après quelques heures.

Quel médecin contacter

Une accumulation de graisse sous la peau à l'arrière de la tête peut apparaître comme une bosse visible. Si cela interfère avec le peignage, crée une gêne, consultez un dermatologue. Une blessure accidentelle à la bosse peut provoquer une infection dans la plaie.

Si une bosse apparaît à l'arrière de votre tête suite à un coup, contactez votre traumatologue.

Diagnostique

Le diagnostic repose sur une anamnèse centrée sur les symptômes locaux et généraux et les facteurs de risque. Ceci est suivi d'un examen clinique. De nombreuses bosses à l'arrière de la tête sont palpables. De toutes les tumeurs trouvées, un échantillon est prélevé pour un examen histologique. Après avoir reçu les résultats de l'histologie et déterminé le type de bosse présente à l'arrière de la tête, un traitement est prescrit. La thérapie prend également en compte la localisation de la croissance, l'état du patient, ses problèmes de santé actuels, les effets secondaires possibles du traitement prévu et, bien entendu, les souhaits du patient lui-même..

Traitement forfaitaire

Selon le type de bosse et sa taille, l'excision et la suture ultérieure de la plaie sont généralement envisagées. Pour les types plats et superficiels, une exocclusion peut être effectuée, ce qui consiste à gratter l'accumulation avec une cuillère chirurgicale pointue. La masse peut être enlevée avec un laser, qui est le plus demandé par les patients, mais ne convient pas pour éliminer toutes les lésions cutanées bénignes. L'utilisation d'un électrocautérisation n'est recommandée que dans des cas spécifiques. La cryothérapie, c'est-à-dire l'élimination d'une masse sous l'influence de basses températures (utilisant principalement de l'azote liquide), est le plus souvent utilisée dans le traitement des verrues virales; la procédure est le plus souvent réalisée en ambulatoire avec anesthésie locale, sa durée ne dépasse pas 20 minutes.

Une bosse à l'arrière de la tête d'un enfant.

Bonne journée les filles!

J'écris juste pour parler, mais en même temps cela peut être utile à quelqu'un. N'ayez pas peur uniquement de tout le monde.

Fille de 9 mois. Environ 2-3 mois je ne me souviens même pas exactement quand, j'ai peloté la bosse de ma fille à l'arrière de la tête à droite juste au-dessus de la pousse des cheveux, la taille d'un pois, dure, ne fait pas mal, ne bouge pas, ne grossit pas, elle diminue même par les sensations. L'enfant est gai, joyeux, mange bien, prend du poids, se développe en fonction de l'âge. Je me suis immédiatement tourné vers le pédiatre et le chirurgien de la clinique de district, ils ont dit à l'unanimité que c'était soit un ganglion lymphatique soit un tissu adipeux, disent-ils, les enfants ont souvent... ils ont fait une échographie planifiée du cerveau - toutes les règles, eh bien, je ne me baignais pas, en même temps sur chaque A la réception, elle a focalisé l'attention des médecins sur la bosse et tout le monde m'a quand même dit que ce n'était pas effrayant, ça passerait... et il y a une semaine, au prochain rendez-vous, elle a montré au médecin notre grosseur, elle a soudain dit que ce n'était pas un ganglion lymphatique et que le chirurgien aurait dû le montrer, mais dans notre clinique pour une raison déjà non et vous devez passer à une autre. Nous nous sommes inscrits, sommes arrivés, avons envoyé pour une échographie, le chirurgien a immédiatement dit que c'était un wen, mais après avoir parlé avec une mine uziste. 10, a publié un renvoi à la CER eux. Blokhin, ce qui m'est arrivé était au-delà des mots. Hier, ma fille et moi sommes allés à un rendez-vous, bien sûr, ce n'était pas sans connexions et argent, sinon ils ne l'auraient pas pris tout de suite, ils ont fait une radiographie, l'oncologue a dit que cette bosse avait légèrement affecté l'os, mais il n'y a pas de raison de s'inquiéter, car il n'y a pas de changements pathologiques, mais pour un diagnostic précis et un besoin d'auto-apaisement de faire une ponction, ce sera lundi... j'ai rugi tous les jours à courir autour des médecins, après avoir reçu les résultats de la photo, ça a semblé se calmer un peu.

Le mari se tord à sa tempe et dit que je suis paranoïaque et s'il continue comme ça, je me dirai... il en dit plus, il ne me laissera pas voir les médecins, comme regarder sur internet, un enfant sur deux a des bosses, et vraiment... En général, je Je suis choqué par nos médecins, qui sont confus dans les indications et il ne me va pas dans la tête comment il est possible de ne pas distinguer un ganglion lymphatique d'un médecin. de quelque chose d'autre pendant six mois...

Causes des bosses à l'arrière de la tête: types de maladies et leurs symptômes

Une bosse à l'arrière de la tête se trouve dans la plupart de la population. Fondamentalement, cela ne présente pas de danger et passe rapidement, mais dans certains cas, une intervention médicale chirurgicale est nécessaire.

Par conséquent, il est important de subir un examen par un spécialiste à temps et d'identifier les causes de l'apparition d'une bosse à l'arrière de la tête..

Raisons de l'apparition

Le plus souvent, une bosse ou un gonflement sur la tête est:

  • le résultat d'une blessure;
  • lipome;
  • trichoépithéliome;
  • l'ostéome;
  • athérome;
  • fibrome;
  • fibrosarcome;
  • verrue;
  • furoncle;
  • la conséquence d'une piqûre d'insecte;
  • manifestation d'allergies;
  • hémangiome;
  • ganglion lymphatique élargi.

La liste des maladies possibles est longue et il est loin d'être toujours possible à l'œil nu, par des signes extérieurs, de déterminer à quel type spécifique de tumeur appartient. Par conséquent, lorsqu'une bosse est trouvée dans la région occipitale, il est nécessaire de contacter un spécialiste au profil étroit..

Quel médecin contacter

Tout d'abord, vous devez contacter un thérapeute qui, si nécessaire, vous prescrira un examen et vous référera à un autre spécialiste. Cela pourrait être, par exemple, un chirurgien, un dermatologue ou un oncologue.

En tant que méthode de diagnostic, la radiographie peut être utilisée, à l'aide de laquelle un ostéome (une tumeur des os du crâne) est facilement déterminé.

Parfois, il est nécessaire de subir une échographie pour obtenir des informations sur les tissus mous, la présence de liquide.

Blessure après impact

Cette situation est la cause la plus fréquente de gonflement de la tête. Ces formations passent généralement d'elles-mêmes, sans intervention médicale..

Cependant, si les symptômes suivants sont observés, une visite chez le médecin est nécessaire:

  • épisodes de nausées ou de vomissements;
  • évanouissement;
  • étourdi;
  • augmentation de la température corporelle;
  • la douleur ne disparaît pas longtemps.

Si la partie occipitale de la tête a souffert du coup, pour que la douleur passe, il est nécessaire d'appliquer une compresse froide sur le site de la lésion et de la conserver jusqu'à 15 minutes, mais pas plus, afin d'éviter les engelures.

Il est également permis d'appliquer des gels et des pommades sur le site de la blessure..

Lipome

Cette tumeur est intrinsèquement bénigne et se compose de tissu adipeux. Apparaît le plus souvent dans les zones couvertes de poils, dans certains cas sur le front. La cause de l'apparition peut être une pathologie, une prédisposition héréditaire ou un problème de métabolisme.

Dans ce cas, la bosse à l'arrière de la tête est de structure dense, a une forme sphérique et peut se déplacer sous la peau. Si vous n'agissez pas, il atteint parfois une taille importante, entravant ainsi le travail des vaisseaux sanguins et provoquant des maux de tête. L'automédication n'aidera pas ici, vous devez donc contacter le chirurgien pour enlever la bosse.

Trichoépithéliome

Le néoplasme est également de nature bénigne et est un follicule pileux. Les causes de l'événement ne sont toujours pas connues, mais la nature héréditaire de la maladie est supposée.

Souvent formé en groupes, chaque bosse ne mesure pas plus de 6 mm de diamètre. S'il n'est pas traité, il pousse progressivement. S'il se forme dans la région de l'oreille, cela peut entraîner un blocage complet du conduit auditif. Chirurgicalement enlevé.

Ostéome

Si une bosse osseuse apparaît à l'arrière de la tête, il peut s'agir d'un ostéome. Dans cette maladie, une tumeur osseuse se forme, qui est de nature bénigne. La formation de bosses est lente. Le groupe à risque comprend principalement les enfants (le plus souvent des garçons) de plus de 4 ans et les jeunes hommes de moins de 21 ans.

Dans certains cas, le développement d'un néoplasme s'accompagne de douleur. La tumeur est sphérique, avec des bords nets, aussi dure qu'un os. Elle survient en raison d'une prédisposition héréditaire (plus de la moitié des cas) ou à la suite d'un traumatisme, d'un rhumatisme, d'une goutte ou d'une syphilis. L'ostéome ne disparaît pas sans chirurgie.

L'athérome

Cette formation apparaît à l'arrière de la tête en raison du blocage des glandes sébacées. La structure est dense, avec des contours bien définis. Comme un ostéome, la croissance est lente et au stade initial, le patient ne s'inquiète pas pour la tumeur. Cependant, à l'avenir, il peut atteindre la taille d'un œuf de poule..

Dans ce cas, un traumatisme à l'athérome, une infection et le développement d'autres complications sont possibles. Par conséquent, lorsque l'athérome apparaît, une intervention chirurgicale est nécessaire, surtout si une personne a de la fièvre.

Fibrome

C'est une tumeur bénigne constituée de tissu conjonctif.

A une couleur rose pâle ou fusionne avec la peau, ferme au toucher, pousse lentement, ne fait pas mal. Cela ne présente aucun risque pour la santé. Cependant, il vaut la peine de contacter un spécialiste ne serait-ce que parce que parfois les fibromes sont confondus avec le fibrosarcome.

Fibrosarcome

Extérieurement, il est similaire au fibrome, mais il a une nature maligne. Les causes de l'apparition peuvent être une exposition à des radiations, des composés chimiques nocifs, des facteurs héréditaires.Si un fibrosarcome est détecté, il est nécessaire de contacter un oncologue pour un traitement ultérieur.

Hémangiome

La tumeur est rougeâtre. Apparaît chez les nouveau-nés. Il est nécessaire de le traiter uniquement sous la surveillance d'un médecin, car s'il est endommagé, diverses complications peuvent survenir..

Verrues

Ils ne se forment pas sous la peau, mais dessus. Les verrues se caractérisent par une croissance lente. La cause est le papillomavirus. Le traitement peut être, comme dans les cas précédents, chirurgical ou médicamenteux. Parfois, des complexes vitaminiques sont prescrits pour renforcer le corps.

Furoncles

Lorsqu'une bosse sur votre tête vous fait mal lorsque vous appuyez dessus, cela peut être une ébullition. Il présente des différences externes évidentes par rapport aux autres formations - une tige blanche sous la peau saturée de vaisseaux sanguins.

Les furoncles provoquent généralement une douleur lancinante, un gonflement, une rougeur et de la fièvre. La douleur ne peut disparaître qu'après un traitement chirurgical à l'hôpital.

Les piqûres d'insectes

Souvent, les morsures de certains insectes conduisent à des cônes. Ceux-ci peuvent être des moustiques, des abeilles, des guêpes, des taons et des moucherons. Le site de la morsure devient parfois rouge, enflé et douloureux lorsqu'il est pressé. Des démangeaisons et une augmentation locale de la température apparaissent. Pour le traitement, il est nécessaire de traiter le site de la morsure avec du savon et d'appliquer une compresse froide.

Si le gonflement continue de croître, vous devez prendre des médicaments anti-allergènes. Ces formations sont généralement traitées par un dermatologue ou un allergologue..

Allergie

Les bosses allergiques ont une forme similaire à de petites gonflements qui ne font pas mal, mais des démangeaisons sont ressenties au site de l'inflammation. Il apparaît à la suite de la réaction du système immunitaire à une sorte de stimulus. L'allergiste aidera avec le traitement.

Ganglions lymphatiques à l'arrière de la tête

Si une bosse apparaît à l'arrière de votre tête, il peut s'agir d'un ganglion lymphatique hypertrophié. Dans ce cas, la peau ne change pas de couleur. Les causes peuvent être diverses maladies - de la tuberculose au cancer ou au sida.

Symptômes concomitants - fièvre, accès de nausée, douleur, craquement en appuyant sur le joint à l'arrière de la tête, manque d'appétit. Cette maladie indique une immunité réduite du patient. Si des ganglions lymphatiques enflammés sont détectés, vous devez immédiatement contacter un spécialiste.

Conclusion

Une bosse sur la tête ne cause généralement pas de problèmes graves et disparaît d'elle-même. Cependant, dans certains cas, un traitement médical et parfois chirurgical ne peut être évité en raison de complications possibles. Par conséquent, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin pour le diagnostic.

Une bosse à l'arrière de la tête comme un os

Caractéristiques anatomiques de l'os occiput

Pendant de nombreuses années, essayant de guérir les JOINTS?

Chef de l'Institut de traitement des articulations: «Vous serez étonné de voir à quel point il est facile de soigner les articulations en prenant un remède pour 147 roubles par jour..

Le foramen magnum, réceptacle de la moelle allongée, est formé par les quatre éléments de l'os occipital. Devant l'ouverture se trouve la partie basilaire. Pendant l'enfance, l'os sphénoïde le rejoint à travers le cartilage. À l'âge de 20 ans, leur fusion immobile se forme..

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs ont utilisé avec succès Sustalaif. Voyant une telle popularité de cet outil, nous avons décidé de le proposer à votre attention..
En savoir plus ici...

À l'intérieur de la cavité crânienne, la surface est lisse, le tronc cérébral y est situé. Extérieur rugueux, avec tubercule saillant. Sur les parties latérales, il y a deux condyles occipitaux, chacun a sa propre surface articulaire. Ensemble avec le premier os vertébral, ils forment une articulation. A la base du condyle, l'os perfore le canal hyoïde.

L'encoche jugulaire, située sur la partie latérale, ainsi que la formation de l'os temporal du même nom, constituent le foramen jugulaire. Les nerfs crâniens et la veine le traversent. La partie occipitale est représentée par des écailles. Il remplit une fonction de couverture. Il y a une protubérance occipitale au centre. Il peut être détecté sans équivoque à travers la peau. Une crête va du tubercule au grand trou. Sur les côtés se trouvent des lignes nucales appariées - ce sont les points d'augmentation musculaire.

Lisez si une bosse dure sur la tête peut être dangereuse: causes et traitement de la pathologie.

Pourquoi une bosse apparaît sur la tête d'un enfant: diagnostic et traitement.

Pourquoi des bosses apparaissent sur la tête: raisons

Il n'est pas rare que des personnes souffrent de lésions des tissus mous ou de diverses maladies. Cela peut provoquer la formation d'une bosse à l'arrière de votre tête ou ailleurs sur votre tête. Dans la plupart des cas, une balle dure ou molle sous la peau est le résultat d'une ecchymose, d'une piqûre d'insecte ou d'une tumeur bénigne. Pour éviter de futurs problèmes de santé, il convient de se renseigner à l'avance sur les symptômes de bosses à l'arrière de la tête d'origines différentes.

1. Piqûre d'insecte

Si la bosse sur la tête fait mal lorsqu'elle est pressée, démange, démange, alors c'est le résultat d'une piqûre d'insecte. Pour se débarrasser de la tumeur, des antihistaminiques spéciaux peuvent être utilisés. Un agent antiseptique cicatrisant fera également bien face à un tel problème. Si le gonflement ne disparaît pas pendant une longue période, il est préférable de consulter un médecin..

2. Ecchymose

L'une des causes les plus courantes d'une bosse à l'arrière de la tête est un coup, une ecchymose ou toute autre lésion des tissus mous. Vous pouvez tomber sans succès et vous endommager à gauche ou à droite. Dans cette situation, un œdème, une croissance apparaît. Parfois, lorsqu'il est pressé, des sensations douloureuses se produisent. En règle générale, ces dommages cutanés guérissent d'eux-mêmes, mais la guérison peut être accélérée à l'aide d'une compresse froide ordinaire..

3. Athérome

Une bosse sur la tête sous la peau est parfois un athérome - une formation dure qui se forme en raison du colmatage des canaux des glandes sébacées. Une telle tumeur ne cause pas de douleur, mais elle peut se développer rapidement, devenir enflammée en raison d'une infection. Le résultat est un néoplasme douloureux. Pour éliminer un gonflement sur la tête sous la forme d'une bosse, vous devez consulter un médecin qui vous prescrira un traitement (thérapie au laser ou opération chirurgicale standard).

4. Hémangiome

Lorsque la bosse à l'arrière de la tête a une forme rouge et arrondie, il s'agit probablement d'un hémangiome - une tumeur vasculaire de nature bénigne (comme sur la photo). Souvent, il se forme en raison d'échecs dans le développement des vaisseaux sanguins. Une telle accumulation est très douloureuse en cas de blessure, elle peut saigner. Il est recommandé d'enlever l'hémangiome, sinon il y aura un risque d'un certain nombre de complications. La tumeur à l'arrière de la tête est éliminée par différentes techniques: chirurgie, chirurgie au laser, cryodestruction.

5. Lipome

Une bosse mobile et douce sur la tête d'un adulte sans ecchymose est un lipome (wen). Une telle tumeur appartient aux formations bénignes du tissu conjonctif qui se forment sous la peau. Dans la plupart des cas, cette bosse ne menace pas la santé et la vie du propriétaire. La graisse grossit très lentement, n'apporte pas d'inconfort. Cependant, cela vaut la peine de subir un examen médical.

6. Fibrome sur la tête

Une bosse dure ou molle dans la région occipitale qui peut avoir un pédicule est un fibrome. Ce néoplasme est constitué de tissu fibreux et conjonctif. Parfois, une croissance aussi tangible sous la peau provoque une douleur, si vous la touchez accidentellement, la blesser. Le fibrome est toujours éliminé, cela se produit par cryodestruction, thérapie au laser, électrocoagulation et autres techniques.

7. Verrue

Un type de bosse qui peut apparaître sous les cheveux, sur la couronne, à l'arrière de la tête est un petit «pois» appelé verrue. Une telle formation sous-cutanée apparaît en raison d'une infection par une infection à HPV (papillomavirus). Le dermatologue prescrit l'une des nombreuses options de traitement, en fonction du type et de la taille de la verrue (de la prise de médicaments à l'ablation chirurgicale).

Raisons de l'apparition

Le plus souvent, une bosse ou un gonflement sur la tête est:

  • le résultat d'une blessure;
  • lipome;
  • trichoépithéliome;
  • l'ostéome;
  • athérome;
  • fibrome;
  • fibrosarcome;
  • verrue;
  • furoncle;
  • la conséquence d'une piqûre d'insecte;
  • manifestation d'allergies;
  • hémangiome;
  • ganglion lymphatique élargi.

La liste des maladies possibles est longue et il est loin d'être toujours possible à l'œil nu, par des signes extérieurs, de déterminer à quel type spécifique de tumeur appartient. Par conséquent, lorsqu'une bosse est trouvée dans la région occipitale, il est nécessaire de contacter un spécialiste au profil étroit..

Les raisons

Si la bosse sous la peau à l'arrière de la tête cause de la douleur, il est difficile de ne pas le remarquer et de ne pas y penser. Les personnes aux formations indolores peuvent parfois vivre des années, ne leur prêtant attention qu'occasionnellement, par exemple, lors du brossage, du coiffage ou de la coupe de cheveux. De plus, souvent la même raison peut être accompagnée de sensations désagréables, ou cela ne peut absolument pas vous déranger physiquement.

Les principales raisons sont:

Lipome

C'est une tumeur constituée principalement de cellules graisseuses. C'est une capsule qui ressemble généralement à une bosse douce et flexible. Les raisons de son apparition sont inconnues, bien que l'on suppose qu'elles peuvent être génétiques.

Les symptômes comprennent:

  • Une petite bosse qui peut s'agrandir avec le temps
  • Se sent comme une balle molle et lâche
  • La douleur peut apparaître si elle continue de croître

L'athérome

Il s'agit d'un petit kyste qui apparaît lorsque la glande sébacée est bloquée. Ils sont généralement inoffensifs. Cependant, il est important qu'un médecin examine ces lésions, en particulier lorsqu'elles commencent à changer d'aspect, de taille ou de forme..

Les symptômes de l'athérome comprennent:

  • Ils peuvent suinter, laissant une croûte sèche avec le temps.
  • Flocons de cuir chevelu dans cette zone
  • Parfois, ils peuvent enfermer et se transformer en bosses dures
  • Peut devenir enflammé, douloureux, enflé et rougi

Kyste pileux (folliculaire)

Il s'agit d'un type de kyste qui se forme dans la zone des follicules pileux. C'est un type de l'athérome susmentionné avec un kyste épidermique.

Le kyste capillaire est rempli de kératine, ce qui favorise la croissance de vos cheveux. Ces formations affectent principalement le cuir chevelu, mais peuvent également être trouvées dans toutes les autres parties du corps où poussent les cheveux..

Il peut se transformer en tumeur cancéreuse dans de rares cas. Par conséquent, de nombreux médecins préfèrent les supprimer pour jouer en toute sécurité..

Les symptômes comprennent:

  • La présence d'une bosse dure à l'arrière de la tête
  • Douleur
  • Inflammation

Poil incarné

Un poil incarné peut être la cause de la balle dure. De telles formations peuvent apparaître après le rasage, la coupe ou des dommages aux cheveux en raison du fait que les cheveux coupés continuent de pousser à l'intérieur de votre peau à côté du follicule..

Le problème est fréquent chez les personnes qui se rasent régulièrement les cheveux, en l'occurrence l'arrière de la tête. Les poils incarnés doivent être examinés à la recherche de signes d'infection, ce qui peut les amener à atteindre la taille d'une bosse visible. Les symptômes courants de sa présence comprennent:

  • Œdème
  • Rougeur
  • Une bosse douloureuse qui ressemble à un bouton

Goutte

Cette maladie est caractérisée par une augmentation du taux d'acide urique dans le sang. C'est une forme d'arthrite qui provoque également des douleurs articulaires. L'acide urique forme des cristaux, qui s'accumulent ensuite dans votre corps.

Les grappes de ces cristaux sont appelées tofus ou nœuds goutteux. Ils peuvent se former dans des zones telles que la tête, les doigts, les articulations et les lobes d'oreille. Les topus sont connus pour être extrêmement douloureux, mais la douleur disparaît généralement lorsque le taux d'acide urique dans le sang commence à baisser..

Les symptômes courants comprennent:

  • Douleur articulaire
  • Gonflement et rougeur dans la zone touchée
  • Fièvre
  • Problèmes de marche

Acné chéloïde

La condition est également appelée dermatite papillaire. Mais le terme «acné chéloïde» n'est pas tout à fait correct, car il ne s'agit pas d'acné, mais d'une forme sévère de folliculite. De plus, histologiquement, les lésions ne sont pas des cicatrices chéloïdes. Ils sont formés presque exclusivement à l'arrière de la tête, ils ne se trouvent que chez les hommes à la peau foncée qui servent dans l'armée et se rasent l'arrière de la tête. Par exemple, aux États-Unis, il s'agit d'un problème énorme pour le personnel militaire afro-américain, de sorte que même des protocoles ont été élaborés pour le prévenir. Dans les premiers stades, l'acné chéloïde est bien traitée, mais chez les négligés, le pronostic n'est pas si favorable.

Une tique sucée ou une maladie de Lyme

Les tiques vivent généralement sur les buissons et les arbres et réagissent à votre respiration. Ce parasite peut tomber d'une branche et coller à l'arrière de la tête. Vous pouvez même ne rien ressentir jusqu'à ce que vous sentiez accidentellement une bosse à l'arrière de votre tête, qui est une tique remplie de sang.

La tique peut également transmettre la maladie de Lyme, bien que la formation d'un petit nodule (papule) ne soit pas toujours l'un des premiers symptômes. Son apparition prend généralement environ trois jours à partir du moment de la morsure. Les autres symptômes de cette infection grave comprennent:

  • Maux de tête
  • Fièvre
  • La nausée
  • Douleur articulaire
  • Éruption cutanée sur le site de la morsure

Pourquoi l'os à l'arrière de la tête peut faire mal?

Étant donné que la région occipitale est principalement représentée par l'os occipital épais, une simple pression du doigt ne provoque généralement pas de douleur. Si la douleur n'apparaît que lorsqu'elle est pressée, et sans qu'elle passe rapidement, c'est en soi une information diagnostique précieuse..

Lorsque vous sentez l'arrière de la tête, il est également important de noter si la zone entière ou une zone spécifique fait mal. Parfois, la douleur à l'arrière de la tête est confondue avec la douleur dans les ganglions lymphatiques occipitaux. À la palpation (

), il est important de vérifier si elles sont agrandies. Les ganglions lymphatiques sont situés sur les côtés, à quelques centimètres derrière les oreillettes, et également sous l'occiput, plus près du cou. L'inflammation des ganglions lymphatiques peut indiquer un processus pathologique (

) au niveau de la peau, du tissu sous-cutané ou (

  • Dommages cutanés. Les égratignures, ecchymoses, abrasions et autres lésions des tissus mous provoquent généralement de la douleur au toucher.
  • Fissures et fractures osseuses. Ces blessures sont le résultat d'un coup violent. Une forte pression est interdite, car elle peut non seulement causer une douleur intense, mais également provoquer le déplacement de fragments osseux.
  • Maladies des muscles occipitaux et cervicaux. Un certain nombre de muscles se trouvent au-dessus de l'os occipital, ils sont donc bien ressentis. Une douleur aiguë lorsqu'elle est pressée peut être causée par un certain nombre de maladies rares - myalgie occipitale épidémique, myosite, fibrosite, myogélose cervicale.
  • Carbuncle, bouillir. Un anthrax est un gros abcès qui se situe souvent dans l'épaisseur des tissus mous du cou ou de l'occiput. Dans ce cas, la douleur est constamment présente, mais elle peut être fortement augmentée en touchant. Furoncle - un abcès, généralement de plus petite taille, qui se produit lorsque des microbes pyogènes pénètrent dans le follicule pileux.
  • Maladies des os. Dans de rares cas, les maladies cancéreuses (tumorales) affectent l'os occipital. Ensuite, la pression provoque une douleur locale sévère (précisément dans la tumeur). La tumeur elle-même n'est pas toujours palpable. Il ne peut s'agir que d'un changement local de la composition chimique et cellulaire avec déformation de la structure osseuse..

Ainsi, il peut y avoir de nombreuses causes de douleur à l'arrière de la tête lorsqu'il est pressé. L'important est qu'il existe parmi eux des maladies potentiellement mortelles. Par conséquent, lorsque ce symptôme apparaît, vous devez absolument consulter un médecin pour clarifier le diagnostic..

Dans certains cas, la douleur à l'arrière de la tête peut être intermittente et n'apparaître que dans certaines conditions. Parfois, par exemple, la douleur est exacerbée par un travail physique difficile. Cela peut être attribué à plusieurs mécanismes. Toutes les douleurs au cou ont leur propre origine et un facteur supplémentaire (

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Sustalife. Voyant une telle popularité de cet outil, nous avons décidé de le proposer à votre attention..
En savoir plus ici...

) réduit la gamme de recherches pour la maladie sous-jacente.

  • Changement de tension artérielle. Cette raison est la plus courante. Pendant l'activité physique, les muscles ont besoin d'une circulation sanguine accrue. Par conséquent, la fréquence cardiaque commence à augmenter, tout comme la pression artérielle. En soi, la pression croissante peut déjà causer des douleurs à l'arrière de la tête. Ceci est particulièrement typique pour une forte augmentation de la pression (charge soudaine et importante), car les navires ne se dilatent pas progressivement et n'ont pas le temps de s'adapter aux nouvelles conditions. Ces chutes de pression peuvent affecter la pression intracrânienne. La formation de liquide céphalo-rachidien se développe, ce qui commence à comprimer les tissus nerveux et les membranes du cerveau. Enfin, chez les personnes souffrant de migraine, les modifications de la pression artérielle et du tonus vasculaire peuvent provoquer une douleur soudaine et intense..
  • Tension musculaire. La douleur occipitale est parfois causée par une contraction musculaire dans la partie supérieure du cou. Si la charge affecte les muscles du dos, cela peut affecter le tonus des muscles du cou et se manifester par une douleur à l'arrière de la tête. En règle générale, les douleurs de cette nature disparaissent assez rapidement après la fin de la charge, et plus encore après un massage relaxant..
  • La charge sur la colonne vertébrale. Une autre cause de douleur à l'arrière de la tête est le pincement des racines vertébrales dans la colonne cervicale. Ces racines innervent partiellement le cou et la partie inférieure de l'occiput (tissus mous dans cette zone). Une activité physique intense (comme soulever des poids) peut provoquer des pincements ou même une hernie discale (luxation des vertèbres). Ceci, à son tour, se manifeste parfois par une douleur aiguë dans la partie inférieure de l'occiput..

Les patients qui remarquent la dépendance de la douleur à l'activité physique doivent contacter un spécialiste et l'en informer. En règle générale, après avoir examiné les navires dans cette zone (

), il est possible de trouver la cause de la douleur. Dans tous les cas, jusqu'à ce que la pathologie principale soit découverte et qu'un spécialiste soit consulté sur son traitement, il faut s'abstenir de toute activité physique..

Les sensations désagréables dans la zone occipitale dérangent une personne à tout âge, le syndrome douloureux diffère par le degré d'intensité, la durée - tout dépend de la cause de l'inconfort.

Pourquoi un mal de tête dans le dos apparaît:

  • effort physique intense - une douleur de tension modérée couvre les régions occipitales et frontales, accompagnée de picotements de la peau;
  • hypothermie;
  • stress prolongé;
  • âge avancé;
  • travail sédentaire, inactivité physique - l'arrière de la tête fait mal, cuit, douleur sourde, disparaît après un léger échauffement, un massage;
  • malocclusion, inflammation des articulations temporo-mandibulaires - une douleur sourde peut persister plusieurs jours d'affilée, couvre toutes les parties de la tête et du visage, un clic se fait entendre lors de l'ouverture de la bouche.

Souvent, une douleur à l'arrière de la tête survient après une chute, un impact, un accident.Dans de tels cas, l'inconfort s'accompagne d'une perte de conscience, de vertiges, de saignements du nez, des oreilles.

Un moyen simple mais efficace de se débarrasser des maux de tête! Le résultat ne sera pas long à venir! Nos lecteurs ont confirmé avoir utilisé avec succès cette méthode. Après l'avoir soigneusement étudié, nous avons décidé de partager avec vous.

Il s'agit d'une maladie neurologique avec des crises de céphalées épuisantes (à gauche ou à droite, moins souvent des deux côtés). Les migraines ne sont pas associées à des changements de tension artérielle, à un traumatisme, à un accident vasculaire cérébral ou à une tumeur cérébrale.

Le plus souvent, les femmes souffrent (les migraines ne dérangent généralement pas avant la puberté), car cette maladie est héritée de la lignée féminine. Les attaques peuvent survenir 4 à 5 fois par an et, dans les cas graves, quotidiennement. Une caractéristique de la maladie est que les attaques sont imprévisibles et que le traitement, bien qu'il soit très coûteux, n'aide pas toujours. Parfois, les migraines peuvent même entraîner une invalidité..

Les facteurs les plus courants à l'origine d'une attaque sont:

  • stress physique, mental, émotionnel;
  • certains produits provocants (il s'agit le plus souvent de fromage, de chocolat, de certains types de fruits à coque, de poisson);
  • boire des boissons alcoolisées même avec modération (en particulier la bière, le champagne et le vin rouge);
  • prendre des médicaments hormonaux;
  • troubles du sommeil (manque de sommeil, excès, compensation du manque de sommeil nocturne pendant la journée);
  • changement de temps et acclimatation.

L'automédication pour la migraine est inefficace dans la plupart des cas. De plus, même un complexe de médicaments prescrits par un médecin peut nécessiter de multiples ajouts et ajustements. Mais juste au cas où, certains médicaments qui aident à soulager la maladie, il est préférable d'avoir sous la main:

  • Paracétamol ou Aspirine (peut avoir un léger effet analgésique une demi-heure après l'ingestion);
  • Le papazol aide à prévenir une attaque s'il est pris dès les premiers signes avant-coureurs.

Un bain chaud peut aider à soulager la douleur (vous pouvez simplement plonger votre tête dans l'eau chaude). L'inconvénient de cette méthode est qu'elle n'empêche pas tant une crise de douleur qu'elle la retarde de 1 à 2 heures.

Lors d'une attaque, vous devez fournir un afflux d'air frais et éliminer les irritants. Il est utile pour les personnes souffrant de migraines d'apprendre à méditer: une relaxation physique et mentale maximale facilite la condition.

Habituellement, les personnes qui souffrent de migraines depuis longtemps savent quelle méthode permet de réduire la douleur: les exercices de respiration aident quelqu'un, la résorption des bonbons à la menthe poivrée aide quelqu'un. Un remède universel pour le soulagement de la douleur est le repos et le sommeil complets..

La douleur à un point de la tête est migratoire, apparaît généralement soudainement et ne dure pas plus de 1 à 3 secondes. La douleur ponctuelle - rare, en règle générale, ne constitue pas une menace pour la santé humaine. Ça fait mal à l'arrière de la tête, a un emplacement exact, vous pouvez pointer avec un doigt où ça fait mal: dans la partie temporale ou à l'arrière de la tête.

La douleur est notée plus souvent chez les femmes de plus de 40 ans, souffrant de migraines, de maux de tête paroxystiques à un moment donné. En règle générale, un traitement spécial pour une telle douleur n'est pas nécessaire, il suffit de prendre des analgésiques: indométacine, mélatonine, nurofène, sedalgin, solpadéine.

Avec une migraine dans la partie temporale, le patient perçoit la douleur comme à un moment donné, qui palpite, gonfle. Avant que les attaques ne soient observées:

  • larmoiement;
  • rougeur des yeux;
  • affaissement de la paupière inférieure;
  • constriction de la pupille de l'œil du côté douloureux;
  • gonflement de la muqueuse nasale;
  • difficulté à respirer;
  • écoulement abondant de la cavité nasale.

Pendant la période de crises de douleur dans une partie de l'os à l'arrière de la tête, l'administration intramusculaire de préparations de triptan est indiquée. À des fins de prévention, des glucocorticoïdes sont prescrits. Dans les cas graves, effectuer une ablation par radiofréquence du nœud du nerf trijumeau pour stimuler le nerf occipital dans l'un des dos de l'hypothalamus dans le cou.

La douleur au cou et à l'arrière de la tête peut être différente et les causes sont également différentes. Les patients se plaignent souvent que la douleur persiste longtemps et ne répond pas au traitement avec des analgésiques, cependant, toute douleur est un symptôme et est dangereuse, quelle que soit la cause de son apparition.

Peut-être y avait-il un nerf pincé ou des terminaisons nerveuses dans la colonne cervicale, une compression ou un déplacement des vertèbres. Cela fait mal à l'arrière de la tête et au côté droit de la tête le matin avec une hypertension artérielle, comprime les tempes et la zone de la tête, l'audition et la vision diminuent.

Avec les spasmes des vaisseaux du cerveau, les antispasmodiques aident généralement. Cependant, tous les types de douleur ne peuvent pas être soulagés même par les analgésiques les plus puissants. Cela fait mal à l'arrière de la tête en raison du surmenage, du stress, d'une mauvaise alimentation, du tabagisme, de l'alcool et des pilules n'aide pas toujours.

Si les symptômes désagréables ne sont pas causés par une maladie, les meilleurs médicaments sont: l'acupression relaxante, un bon repos, la normalisation de la nutrition, le respect de la posture, le placement d'un rouleau spécial sous le cou lors d'un travail sédentaire pendant une longue période, par exemple devant un ordinateur.

Les abcès de contact les plus courants causés par la mastoïdite, l'otite moyenne, les processus purulents dans les os du crâne, les sinus paranasaux, l'orbite, les méninges. Environ la moitié de tous les abcès cérébraux sont d'origine otogène. L'otite moyenne purulente chronique est beaucoup plus souvent compliquée par un abcès que les processus inflammatoires aigus dans l'oreille.

L'infection par otite moyenne pénètre de l'os temporal à travers le toit de la cavité tympanique et les sinus caverneux percontinuitatem dans la fosse crânienne moyenne, provoquant un abcès dans le lobe temporal du cerveau. L'infection otogène peut également se propager à la fosse postérieure par le labyrinthe et le sinus sigmoïde, entraînant un abcès cérébelleux.

Les abcès rhinogéniques sont localisés dans les lobes frontaux du cerveau. Tout d'abord, une pachyméningite locale se développe, puis une méningite limitée adhésive, et enfin le processus inflammatoire se propage à la substance cérébrale avec la formation d'une encéphalite purulente limitée.

Les abcès cérébraux métastatiques sont le plus souvent associés à des maladies pulmonaires: pneumonie, bronchectasie, abcès, empyème. Les abcès métastatiques peuvent également compliquer l'endocardite ulcéreuse septique, l'ostéomyélite et les abcès des organes internes. Le mécanisme de pénétration de l'infection dans le cerveau est l'embolie septique.

Les abcès traumatiques résultent de lésions crâniennes ouvertes (extrêmement rarement fermées). En cas de lésion de la dure-mère, l'infection pénètre dans les fissures périvasculaires dans le tissu cérébral, ce qui est précédé par le développement d'une inflammation limitée ou diffuse des membranes.

En cas de pénétration d'un corps étranger dans le cerveau, l'infection entre avec lui. Un abcès se forme le long du canal de la plaie ou directement dans la zone d'un corps étranger. Les abcès traumatiques en temps de paix représentent jusqu'à 15% de tous les abcès cérébraux; leur pourcentage augmente fortement pendant la guerre et dans l'après-guerre.

Pathomorphologie. La formation d'un abcès cérébral passe par un certain nombre d'étapes. Initialement, la réaction à l'introduction d'une infection s'exprime par une image d'une inflammation limitée du tissu cérébral - encéphalite purulente. À l'avenir, la guérison est possible par des cicatrices. Dans d'autres cas, à la suite de la fusion du tissu cérébral, une cavité remplie de pus apparaît - le stade d'un abcès limité.

Une capsule de tissu conjonctif plutôt dense est formée autour de la cavité - le stade d'un abcès encapsulé. On pense que la formation de la capsule commence dans 2-3 semaines et se termine dans 4-6 semaines. Avec une diminution de la réactivité immunitaire du corps, l'encapsulation se produit extrêmement lentement et parfois un foyer purulent dans le cerveau reste au stade de la fusion des tissus cérébraux..