Principal > Hématome

Genèse vasculaire du cerveau - symptômes de la maladie et méthodes de son traitement

Aujourd'hui, les spécialistes identifient un grand nombre de maladies associées à des lésions des vaisseaux du cerveau..

Ce sont des violations assez graves qui peuvent conduire à:

  • les troubles mentaux;
  • perte de mémoire partielle;
  • accidents vasculaires cérébraux ou crises cardiaques.

C'est pourquoi le patient doit recevoir un traitement immédiat..

Quelle est la genèse vasculaire du cerveau.

La genèse vasculaire n'est pas une maladie, mais seulement une indication de la nature de la maladie. Cela signifie des troubles circulatoires, qui provoquent très souvent des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux et d'autres maladies diverses. La genèse vasculaire est courante aujourd'hui.

Les causes de la maladie.

Avant de traiter une maladie, vous devez connaître les causes de son apparition. Le processus de guérison en dépend..

Les facteurs suivants peuvent provoquer la survenue de troubles circulatoires:

  • stress;
  • diverses blessures à la tête;
  • être en surpoids;
  • abus de boissons alcoolisées et de drogues;
  • anévrismes;
  • mode de vie sédentaire;
  • Pression artérielle faible;
  • Diabète;
  • diverses maladies du cœur et du système circulatoire;
  • ostéochondrose;
  • arythmie.

Les maladies apparaissent sous diverses formes.

Ça peut être:

  • troubles de la circulation sanguine dans le cerveau. Ils peuvent être cérébraux ou focaux. Mais avec la bonne méthode de traitement, le processus est réversible et il est tout à fait possible de restaurer les fonctions;
  • blocage des artères. Dans ce cas, la nutrition du cerveau est réduite ou s'arrête complètement, ce qui entraîne la mort des cellules. Le traitement est effectué uniquement par chirurgie;
  • rupture du vaisseau. En termes simples - un accident vasculaire cérébral, qui peut être ischémique ou hémorragique.

Symptômes de la genèse vasculaire.

Signes communs accompagnant la genèse vasculaire:

  • arythmie. Il s'agit de perturbations du pouls perceptibles (jusqu'à 90 battements par minute) même pendant une période de repos complet;
  • hypertension artérielle épisodique ou régulière déraisonnable (plus de cent quarante mm Hg. Art.);
  • faiblesse déraisonnable des membres;
  • maux de tête ou vertiges. Il convient de noter que leur nature dépend directement du type de troubles circulatoires;
  • violation de l'attention. Les patients ne peuvent pas se concentrer et mettre en évidence l'essentiel à partir d'une grande quantité d'informations;
  • fatigue accrue.

Des sifflements croissants dans la tête, des douleurs lancinantes et une sensation de pouls apparaissent avec des modifications des artères cranio-cérébrales. Le plus souvent, les symptômes apparaissent dans un contexte d'hypertension artérielle. Au dernier stade de la maladie, la douleur commence à prendre un caractère terne, des nausées apparaissent souvent.

Avec une grande plénitude des veines du cerveau, une personne ressent une lourdeur à l'arrière de la tête, ce qui indique le foyer du trouble dans cette zone. Les maux de tête du matin expliquent par des experts qu'en position verticale, l'écoulement du sang se produit plus efficacement. Cela arrive souvent, et vice versa - dans cette position, la circulation ralentit, ce qui entraîne des douleurs et de l'insomnie.

Certains troubles mentaux sont l'un des principaux signes de genèse vasculaire. La manifestation la plus importante de la présence de la maladie est une période de sommeil superficielle et de courte durée. Le patient se sent toujours fatigué et faible après son réveil. Dans ce cas, seule l'activité physique peut aider..

Diverses manifestations de la genèse vasculaire de cette nature comprennent:

  • sensibilité à la lumière vive ou au son;
  • irritabilité accrue;
  • troubles de l'attention et de la mémoire;
  • larmoiement.

En cas de progression de la maladie, l'état asthénique augmente également, ce qui signifie que:

  • anxiété,
  • incertitude,
  • frustration et irritabilité constantes sans raison valable.

Le traitement est effectué avec des médicaments.

Foyer de matière blanche d'origine vasculaire

Comparé à la matière grise, le blanc a un nombre de lipides beaucoup plus élevé et moins d'eau. Auparavant, nous avons écrit en détail sur les lésions de la substance blanche des lobes frontaux..

Dans les maladies du système nerveux, un foyer de lésion de la substance blanche peut se manifester:

  • sous forme de sclérose en plaques. Lors du diagnostic de la maladie, l'IRM est utilisée et un foyer de densité accrue est détecté, situé dans le cervelet, le corps calleux et peut être multiple;
  • encéphalomyélite. Le foyer d'occurrence est dans les régions sous-corticales du cerveau et, en présence de multiples, sont capables de fusion;
  • panencéphalite sclérosante. Le foyer de cette maladie est situé dans les noyaux gris centraux;
  • neurosarcoïdose. Affecte souvent la muqueuse du cerveau, ainsi que la concentration se produit dans l'hypophyse, la zone du chiasme, l'hypothalamus.

Petites lésions focales du cerveau

Les maladies provoquant l'apparition de petits foyers d'origine vasculaire sont chroniques.

Les raisons peuvent être:

  • hypertension;
  • kystes;
  • mort des tissus;
  • cicatrices intracérébrales, qui peuvent subsister après des blessures à la tête;
  • l'athérosclérose;
  • anévrisme;
  • autres troubles divers de la circulation sanguine du cerveau ou de la moelle épinière.

Diagnostic de la genèse vasculaire.

L'imagerie par résonance magnétique est l'une des méthodes les plus utilisées pour détecter les troubles de la circulation sanguine dans le cerveau. Grâce à une image en trois dimensions, un spécialiste peut analyser tous les processus en cours et voir des violations ou des néoplasmes.

La méthode IRM est principalement utilisée pour le diagnostic. Les études neurologiques et l'échographie du tissu cérébral sont également utilisées..

La difficulté à diagnostiquer la genèse vasculaire est que ces maladies n'ont pas d'évolution aiguë et sont accompagnées de symptômes vagues..

Afin de connaître le diagnostic exact, le médecin doit collecter les tests aussi soigneusement que possible, et une observation à long terme est également nécessaire.

Des méthodes supplémentaires pour étudier les maladies de la genèse vasculaire sont:

  • spectroscopie;
  • diagnostic de l'activité électrique des cellules cérébrales;
  • numérisation recto verso;
  • tomographie à positons;
  • tomographie des radionucléides.

Traitement de la genèse vasculaire.

Toutes les procédures de traitement des maladies et des troubles de la circulation sanguine du cerveau sont effectuées afin d'éliminer l'hypertension artérielle et les symptômes athéroscléreux.

Pour le bon fonctionnement du cerveau, une pression artérielle normale est nécessaire, puis les processus physico-chimiques se dérouleront correctement. De plus, il est nécessaire de normaliser l'état du métabolisme des graisses..

Les médicaments sont utilisés pour restaurer la fonction cérébrale.

Dans le processus de traitement de la genèse vasculaire, des méthodes d'élimination de la plaque sont utilisées pour rétablir la circulation sanguine normale. La partie du vaisseau qui a été endommagée peut être remplacée pendant la chirurgie.

Il peut être difficile d'identifier les maladies d'origine vasculaire, car la maladie ne présente pas de symptômes prononcés et une forme aiguë. Pour diagnostiquer le diagnostic correct, l'imagerie par résonance magnétique, la spectroscopie, le balayage duplex, ainsi que l'observation à long terme du patient sont utilisés.

Genèse vasculaire du cerveau

La genèse vasculaire du cerveau est une condition pathologique qui comprend toute une gamme de maladies associées à une altération de l'apport sanguin au cerveau. Les changements pathologiques dans les vaisseaux sont accompagnés de symptômes de type névrose, cependant, au stade initial, le tableau clinique peut être limité uniquement aux maux de tête. Si la pathologie n'est pas détectée à temps, une circulation sanguine obstruée dans les artères cérébrales peut provoquer le développement de complications graves. Par conséquent, aux premiers signes d'un trouble vasculaire, les patients doivent consulter un spécialiste pour établir davantage la cause de la maladie..

Caractéristiques de la pathologie

Lors de la détection d'une pathologie vasculaire, la plupart des patients s'intéressent à ce que c'est?

Le concept de "genèse vasculaire" n'est pas une maladie indépendante, le terme est destiné à désigner des changements pathologiques dans le système circulatoire du cerveau.

En fonction de la nature des lésions cérébrales, les troubles suivants sont distingués:

  • Troubles généraux ou organiques (caractérisés par l'apparition de maux de tête persistants, accompagnés de nausées et de vomissements).
  • Modifications focales (la formation d'un foyer pathologique s'accompagne d'un trouble de certaines fonctions).

La nutrition du cerveau est fournie par plusieurs vaisseaux principaux, la violation de leur circulation sanguine conduit au développement de diverses maladies vasculaires.

Le trouble de la circulation cérébrale comprend plusieurs types principaux de pathologie:

  • Accident cérébrovasculaire transitoire. Des lésions organiques locales et générales sont observées. Il y a un trouble de la fonction motrice, ainsi qu'une diminution de la sensibilité de certaines parties du corps. Le processus pathologique a une évolution réversible avec la restauration des fonctions corporelles endommagées.
  • Chevauchement de la lumière des artères. Le rétrécissement de la lumière des artères conduit à la malnutrition, qui est révélée par des troubles fonctionnels du cerveau. En conséquence, une ischémie de certaines zones de l'organe se produit..
  • Anévrisme de l'artère cérébrale. Lorsqu'il se rompt, une hémorragie se produit, qui devient la cause du type de genèse hémorragique.
  • AVC ischémique. Peut agir comme une pathologie indépendante lorsque le cerveau subit des changements organiques.

Causes de la pathologie

Les principales causes d'une circulation sanguine insuffisante sont l'hypertension et les maladies vasculaires athéroscléreuses. Ainsi, l'hypertension artérielle contribue à l'épaississement de la paroi vasculaire et au rétrécissement de sa lumière, ce qui ralentit le flux sanguin. Dans certains cas, une sténose complète est observée lorsque le processus de circulation sanguine s'arrête. Dans le contexte de ces changements destructeurs, la genèse des vaisseaux cérébraux se forme.

L'athérosclérose se développe à la suite d'une violation du métabolisme des graisses, lorsqu'il y a une augmentation du taux de cholestérol dans la circulation sanguine, qui se dépose plus tard sur les parois des vaisseaux sanguins. Les formations de cholestérol interfèrent avec la circulation sanguine normale en bloquant la lumière des artères sanguines. Lorsque les formations lipidiques se décomposent, elles se propagent dans tout le système circulatoire, provoquant une thrombose.

Les principales causes de la genèse vasculaire sont les conditions pathologiques suivantes:

  • hypertension artérielle;
  • maladies systémiques;
  • anévrisme de l'artère cérébrale;
  • interruptions de l'activité cardiaque;
  • malformations cardiaques congénitales et acquises;
  • Diabète;
  • dystonie végétative-vasculaire;
  • anémie d'origines diverses.

Les facteurs qui augmentent le risque d'accident cérébrovasculaire comprennent:

  • augmentation persistante de la pression artérielle;
  • concentration élevée de glucose dans le corps;
  • trouble des processus métaboliques;
  • stress psycho-émotionnel;
  • blessures à la tête antérieures;
  • abus de boissons alcoolisées;
  • fumeur;
  • en surpoids.

Le syndrome de fatigue chronique peut provoquer des troubles de la circulation cérébrale, associés à un dysfonctionnement du système endocrinien et nerveux.

Classification des violations

La malnutrition du cerveau est divisée en types:

  • Maladie de Binswanger. La condition est accompagnée de changements pathologiques de la substance blanche, où se produit la genèse vasculaire locale. Les dommages sont davantage liés aux neurones. Le principal symptôme de la maladie est une baisse quotidienne de la pression artérielle, avec laquelle les processus mentaux des patients se détériorent, la mémoire diminue.
  • Microstroke. Un apport insuffisant en nutriments entraîne une déformation des microvaisseaux. La faible perméabilité des capillaires favorise la nécrose des cellules nerveuses de la matière blanche et grise.
  • Déformation des artères principales. La thrombose et la flexion de la veine cérébrale entraînent une circulation sanguine insuffisante.

Les premiers signes d'insuffisance vasculaire

En règle générale, les premiers symptômes d'insuffisance cérébrovasculaire apparaissent après une surcharge émotionnelle et physique prolongée ou un séjour prolongé dans une pièce mal ventilée..

Les premières manifestations chez les patients sont:

  • vertiges;
  • mal de crâne;
  • lourdeur et bruit dans la tête;
  • troubles du sommeil;
  • fatigue accrue.

À ce stade, il n'y a pas de symptômes neurologiques prononcés. L'apparition des premiers signes d'un trouble de la circulation cérébrale sert de base à un diagnostic complet afin d'exclure l'athérosclérose, la névrose et la dystonie.

Les troubles mentaux

Un trouble mental peut avoir une genèse vasculaire à la suite de changements pathologiques dans le système circulatoire du cerveau.

Les mesures thérapeutiques pour éliminer les symptômes mentaux n'apporteront pas l'effet souhaité, car ces troubles sont une pathologie concomitante.

Le syndrome pseudo-neurasthénique se caractérise par les manifestations suivantes:

  • Troubles du sommeil. La détérioration de l'écoulement veineux provoque des maux de tête fréquents, ainsi que des étourdissements avec un changement brusque de position. Dans ce cas, le processus d'endormissement devient difficile et le sommeil est court. En moyenne, c'est 4 heures. La fatigue chronique entraîne une forte détérioration de l'état général.
  • Hypersensibilité aux irritants. Intolérance aux sons forts, une lumière vive apparaît en raison d'un apport insuffisant en oxygène aux tissus cérébraux.
  • Un trouble de l'alimentation des lobes frontaux se manifeste par des changements fonctionnels dans les processus de pensée, de mémoire et de planification. Le patient manque de concentration et de cohérence dans ses activités.

Le traitement des pathologies d'origine vasculaire, contrairement à un véritable trouble mental, se prête bien à une thérapie conservatrice.

Déterminer la nature du mal de tête

La nature du mal de tête dépend de la nature des troubles circulatoires dans le cerveau. Ainsi, un trouble circulatoire dans les artères provoque des changements focaux et dans les veines - général.

Le type de spasme vasculaire affecte la nature du syndrome douloureux. Une augmentation du tonus des vaisseaux cérébraux entraîne une augmentation du volume pulsé du sang. C'est la principale raison de l'apparition de maux de tête lancinants, accompagnés d'un bruit spécifique dans les oreilles. Avec une diminution de l'amplitude de la pulsation, le mal de tête devient terne et éclatant.

Les maux de tête avec trouble veineux se développent dans le contexte d'un excès de sang dans les veines, ce qui complique son écoulement. Les patients ont une sensation de lourdeur dans la tête, qui peut s'étendre à tout le crâne. Un signe caractéristique de cette insuffisance est une augmentation du syndrome douloureux en position horizontale ou lors d'une toux, principalement le matin..

Méthodes de diagnostic

Les carences nutritionnelles cérébrales précoces sont difficiles à diagnostiquer car les résultats des tests peuvent ne révéler aucune anomalie.

Pour déterminer d'éventuelles pathologies vasculaires du cerveau, le spécialiste prescrit le passage de telles études:

  • Imagerie par résonance magnétique (analyse de l'état fonctionnel du système vasculaire).
  • Diagnostic échographique (l'évaluation de l'état des vaisseaux sanguins est réalisée en impactant le capteur sur la région temporale).
  • Échographie Doppler (vous permet d'évaluer la vitesse du flux sanguin en temps réel).
  • Spectroscopie (évaluation des processus biochimiques dans les tissus cérébraux).
  • Angiographie par résonance magnétique (permet d'établir des changements structurels de la matière grise).
  • Électroencéphalographie (à l'aide de vibrations rythmiques, les vibrations électriques des structures cérébrales sont enregistrées).
  • Tomodensitométrie (permet d'établir des anomalies vasculaires congénitales et acquises).

En cas de troubles focaux, l'avis d'un spécialiste est nécessaire. Ainsi, avec une diminution de l'acuité visuelle, le patient est dirigé vers un ophtalmologiste, et en cas de perte auditive et de trouble de la déglutition, vous devez consulter un oto-rhino-laryngologiste.

Principes de traitement

En cas de troubles fonctionnels sévères du cerveau, le patient est hospitalisé jusqu'à la période d'élimination des symptômes neurologiques. Les mesures thérapeutiques consistent à éliminer l'augmentation de la pression intracrânienne, les manifestations d'athérosclérose et d'accident vasculaire cérébral.

En cas de blocage mécanique de la lumière des vaisseaux avec des plaques graisseuses, un traitement chirurgical est indiqué, visant à enlever la section du vaisseau infranchissable. La période postopératoire comprend une thérapie diététique à faible teneur en lipides, ainsi que des exercices thérapeutiques.

Le traitement médical consiste à prendre les groupes de médicaments suivants:

  • Anticoagulants. Conçu pour fluidifier le sang et prévenir la formation de caillots sanguins (Clexane, Curantil).
  • Bloqueurs de canaux calciques. Éliminer les spasmes artériels, restaurer la microcirculation (Veropamil, Foridom).
  • Antispasmodiques. Élimine les spasmes vasculaires, normalise la circulation sanguine, abaisse la pression artérielle (No-shpa, chlorhydrate de Drotaverina).
  • Médicaments nootropes. Promouvoir le métabolisme intercellulaire, la formation d'un nouveau réseau vasculaire et éliminer également les manifestations de l'hypoxie cérébrale (Cerobrolysin, Piracetam, Mexidol).

Les maladies d'origine vasculaire nécessitent une surveillance constante et un traitement rapide, car elles se caractérisent par une progression rapide. Dans la plupart des cas, la malnutrition du cerveau entraîne de nombreuses conséquences négatives qui nécessitent une thérapie de soutien constante. Pour éviter les violations répétées, il est nécessaire d'exclure les addictions, d'augmenter la résistance du corps au stress et de refuser de manger des aliments riches en calories.

Modifications focales du cerveau d'origine vasculaire

Les foyers vasculaires dans le cerveau sont un groupe de maladies dont la cause est une altération de la circulation sanguine dans la substance cérébrale. Ce terme désigne tout processus pathologique ou maladie associé à des problèmes de circulation sanguine dans le réseau artériel, veineux et lymphatique du cerveau..

Les foyers de gliose d'origine vasculaire sont les conséquences des maladies vasculaires. La gliose est un tissu formé dans la substance du cerveau en raison d'une violation de sa structure dans le contexte d'une circulation sanguine altérée. La gliose est une collection de névroglie, un tissu qui agit comme une protection et un soutien nutritionnel supplémentaire pour les neurones..

La gliose d'origine vasculaire peut être comparée au tissu conjonctif de la peau. Ainsi, avec une coupure profonde dans la peau, le site de la lésion est envahi par un tissu de remplacement - une cicatrice - un matériau biologique épais et dense. La même chose se produit dans la moelle épinière: les neurones morts sont remplacés par la névroglie, et le remplacement à grande échelle est appelé gliose..

Les types de gliose suivants sont distingués:

  1. Fibreux. Cette variété se caractérise par la prolifération des fibres des corps gliaux par rapport aux cellules de la névroglie elles-mêmes..
  2. Anisomorphe. Les fibres de Glia se développent de manière chaotique et irrégulière. De plus, il n'y a pas de rapport correct entre les corps gliaux et leurs fibres..
  3. Isomorphe. Les fibres et les corps se développent uniformément.
  4. Diffuser. Caractérisé par une propagation modérée de la névroglie sur toute la surface du cerveau, y compris certaines zones de la moelle épinière.
  5. Périvasculaire. La gliose se propage principalement autour des vaisseaux affectés.
  6. Sous-épendymal. Le tissu glial se forme sur et sous les parois des ventricules du cerveau.

Les modifications focales de la substance cérébrale d'origine vasculaire au cours du développement remplacent les tissus spécifiques et actifs. Cela conduit à des maladies mentales et neurologiques. Les capacités cognitives du cerveau se détériorent, un tableau clinique spécifique et non spécifique se forme (en fonction de la localisation des foyers de genèse vasculaire).

Les raisons

Il existe deux groupes de causes de la gliose de genèse vasculaire:

Le premier groupe - direct direct, affectant la structure organique de la moelle épinière:

  • AVC ischémique. Cette pathologie est caractérisée par des troubles circulatoires aigus dus à une embolie ou à un thrombus entrant dans la circulation sanguine. La conséquence d'un accident vasculaire cérébral ischémique est un infarctus cérébral et un ramollissement de la matière blanche et grise. À la suite de dommages, le mécanisme de défense est activé et les neurones perdus sont remplacés par des cellules gliales.
  • AVC hémorragique. La condition est caractérisée par une hémorragie dans l'épaisseur de la substance cérébrale en raison d'une violation de l'intégrité du vaisseau. Ce n'est pas le tissu dans lequel l'hémorragie se produit le plus qui souffre, mais la zone qui, en raison d'un manque de sang, souffre de manque d'oxygène et de nourriture..
  • Athérosclérose des vaisseaux cérébraux. La pathologie est caractérisée par une altération du métabolisme des graisses et, par conséquent, le dépôt de tissu adipeux sur la paroi interne des artères. Cela conduit à une circulation sanguine altérée: la moelle épinière reçoit moins d'oxygène et de nutriments. Les zones en particulier ont besoin de souffrir, dans lesquelles le remplacement se produit.

Le deuxième groupe concerne les causes indirectes qui affectent indirectement le tissu cérébral:

  1. Maladie cardiaque: insuffisance cardiaque, arythmie, cardiopathie ischémique. Apport sanguin insuffisant au cerveau.
  2. Hypertension artérielle et hypertension essentielle. Les vaisseaux sont rétrécis, la moelle reçoit moins d'oxygène.
  3. Diabète. Les petits vaisseaux sanguins sont affectés, provoquant de petits foyers de gliose.
  4. Fumer, alcool. L'effet toxique des poisons «élimine» les nutriments des neurones et les tue.
  5. Mode de vie sédentaire.
  6. Stress, anxiété, stress psycho-émotionnel, travail physique intense, épuisement intellectuel.

Symptômes

Le tableau clinique des foyers de gliose de genèse vasculaire est déterminé par la localisation du tissu remplacé. Les tissus modifiés ne provoquent pas de perturbations macroscopiques, cependant, en présence de foyers à grande échelle, la gliose «réduit» le contexte général de la vie, aggravant sa qualité.

Cela conduit à une diminution générale des capacités cognitives: le rythme de la pensée ralentit, le contrôle de son comportement est partiellement perdu. Les patients ont du mal à acquérir de nouvelles informations et compétences. Les relations de causalité sont plus difficiles à établir. Le patient pense plus lentement.

Dans les lésions profondes de la gliose, les schémas moteurs complexes sont oubliés: les patients oublient comment nouer leurs lacets, comment jouer d'un instrument de musique. Le vocabulaire se fait rare: les phrases sont monotones, il y a peu ou pas de synonymes dans le discours.

La sphère émotionnelle-volitive est bouleversée. Les émotions «s'émoussent»: tous les sentiments perdent leur expression et leur couleur. Diminution de la motivation: le désir d'apprendre sur le monde qui l'entoure est perdu.

Région temporale, pariétale et occipitale

L'ouïe, la parole et la vision sont bouleversées. La perception des compositions complexes est altérée. Le sens du rythme est perturbé. La précision de la vision est altérée. Le seuil de sensibilité générale s'élève: les sens du toucher tactile perdent leur netteté. La mémoire se détériore.

Foyers supratentoriels uniques de genèse vasculaire de la gliose

La présence de foyers dans les structures cérébelleuses forme une image d'un trouble de la coordination. La démarche est perturbée. On l'appelle «ivre» en marchant: l'équilibre est perturbé, le patient écarte largement les jambes pour maintenir l'équilibre et ne pas tomber.

Les membres tremblent. Cela se produit au repos et en mouvement. Les doigts individuels tremblent également. La vision est altérée. Un nystagmus apparaît - rotation synchrone des globes oculaires d'un côté avec une fréquence de 60 mouvements par minute.

Le tonus musculaire est altéré vers un affaiblissement. Dans le même temps, les réflexes tendineux sont réduits. Les muscles sont de taille réduite. La synchronisation du travail des muscles fléchisseurs et extenseurs est altérée. L'écriture est bouleversée: les lettres du patient sont difficiles à lire et à épeler.

Le tableau clinique des foyers supratentoriels uniques de la genèse vasculaire de la gliose affecte également les troubles de la parole. Il perd sa finesse, se fait chanter. Par exemple, une personne parle lentement et syllabes: «mo-lo-ko». En même temps, le rythme de la parole est observé.

Diagnostic et traitement

La gliose d'origine vasculaire est diagnostiquée en consultant un psychiatre, un psychologue médical et en utilisant des méthodes de recherche instrumentale. Lors d'un examen subjectif, l'apparence du patient, sa parole, ses mouvements, son vocabulaire et sa vitesse de réaction sont étudiés. Les méthodes instrumentales révèlent des lésions. Ceci est fait en utilisant l'imagerie par résonance magnétique et la tomodensitométrie.

La thérapie vise à traiter la cause et les symptômes. Ainsi, le traitement étiotrope consiste à restaurer la circulation cérébrale. Des médicaments sont prescrits pour améliorer la circulation sanguine cérébrale et la sensibilité des tissus cérébraux à l'oxygène. La thérapie symptomatique vise à améliorer les capacités cognitives et à éliminer les troubles émotionnels. Médicaments nootropes prescrits, antidépresseurs, anti-anxiété et sédatifs.

Genèse vasculaire du cerveau

Traitement

La thérapie des changements transitoires, commencée à temps, vous permet d'éviter des violations plus graves et de restaurer complètement les fonctions perdues.

  • soutien au bon régime quotidien, stress nerveux dosé, bon repos;
  • la durée du repos au lit dépend du type de lésions, le plus souvent en raison de la vitesse de disparition des symptômes cliniques;
  • les repas sont effectués selon le schéma du tableau diététique n ° 10 (hypertension, athérosclérose);
  • les médicaments sont prescrits en tenant compte de la tendance à une pression artérielle élevée ou basse;
  • pour normaliser le tonus vasculaire en cas d'insuffisance veineuse, les venotoniques sont indiqués;
  • avec des signes évidents d'ischémie, des médicaments dilatant les vaisseaux sanguins sont utilisés.

S'il y a des preuves de phlébite, de vascularite, de maladie auto-immune, le médecin considère l'opportunité d'utiliser des antibiotiques, des agents désensibilisants.

Les anticoagulants et les antiagrégants plaquettaires sont prescrits très soigneusement. Pour ce faire, vous devez vous assurer qu'il n'y a pas de signes hémorragiques.

La genèse vasculaire de la maladie n'est pas du même type, elle nécessite une clarification de la cause, une localisation. Un apport sanguin complet au cerveau peut être obtenu à l'aide de médicaments, d'une stabilisation de la pression artérielle. Avoir rarement recours à des méthodes chirurgicales de traitement. La préservation des vaisseaux cérébraux garantit les qualités personnelles d'une personne et nécessite donc une attention particulière..

Diagnostic des maladies vasculaires

Les méthodes les plus populaires pour diagnostiquer les pathologies de la genèse vasculaire comprennent l'imagerie par résonance magnétique, les examens échographiques des artères cérébrales et les examens neurologiques..

La détection des maladies vasculaires est souvent compliquée par l'absence de signes clairement prononcés, une évolution bénigne de la maladie. Pour poser un diagnostic correct, le médecin doit connaître les antécédents du patient, observer son comportement et son bien-être. Pour déterminer les symptômes de la maladie, une étude de l'activité électrique de parties du cerveau, scan duplex, imagerie thermique, tomographie à l'aide de radionucléides, tomographie à positons, spectroscopie.

L'imagerie par résonance magnétique est utilisée dans presque tous les cas de recherche. C'est la méthode de diagnostic la plus précise et la plus informative - elle est basée sur la transmission de signaux d'écho à partir de l'affichage d'organes humains.

Une autre méthode de recherche prometteuse est l'angiographie par résonance magnétique. À l'aide de cette procédure, vous pouvez voir des anomalies structurelles et des formations pathologiques dans le cerveau, analyser les processus physico-chimiques qui s'y déroulent..

Une méthode de recherche telle que l'électroencéphalographie est toujours populaire. Dans ce cas, le médecin enregistre les fluctuations des potentiels électriques qui se produisent dans le cerveau. Cette procédure est efficace pour l'épilepsie, les lésions cérébrales traumatiques, les troubles de la parole.

La tomodensitométrie des vaisseaux vous permet de scanner le cerveau avec des rayons X et de déterminer la vitesse à laquelle les rayons se déplacent à travers les tissus mous du cerveau. Cette procédure vous permet d'identifier les maladies acquises et congénitales d'origine vasculaire..

Les IRM peuvent identifier toutes les pathologies qui affectent les tissus cérébraux. Les zones touchées sont déterminées par le changement de couleur, l'échogénicité de sections individuelles du cortex ou d'autres structures de l'organe. À l'aide des données obtenues, les spécialistes mesurent la superficie de la zone détruite et prédisent également le développement de la pathologie.

Des lésions cérébrales focales peuvent résulter de:

  • Démyélinisation;
  • La présence de néoplasmes;
  • Gonflement des tissus;
  • Troubles circulatoires;
  • Gliose (remplacement des cellules fonctionnelles par du tissu glial).

Les manifestations de la pathologie dépendent de la localisation de la lésion. Par conséquent, le diagnostic IRM est considéré comme la méthode la plus informative pour détecter les maladies du système nerveux central..

De par la nature de l'emplacement, les foyers de lésions cérébrales sont:

  1. Juxtacortical;
  2. Périventriculaire;
  3. Lacunaire.

Les lésions juxtacorticales du tissu nerveux sont caractéristiques de la sclérose en plaques. Dans ce cas, ils sont situés le plus près possible du cortex cérébral. Lors de la description d'une image IRM, les experts recommandent d'utiliser cette définition même, car le terme «sous-cortical» ne peut pas exprimer pleinement la nature de la propagation de la pathologie - il décrit tout changement de la substance blanche jusqu'aux ventricules.

La localisation périventriculaire des foyers de destruction est diagnostiquée avec des lésions hypoxiques-ischémiques de la substance cérébrale. Dans ce cas, ils sont situés près des ventricules..

Les lésions lacunaires sont le résultat de lésions des artères profondes. Ils sont situés dans l'épaisseur de la substance blanche le long des vaisseaux sanguins. Habituellement, leur diamètre varie entre 1 et 20 mm.

Démyélinéation

Elle se caractérise par la présence de zones de destruction de la gaine de myéline des fibres nerveuses. Pour cette raison, la transmission de l'influx nerveux entre les neurones est perturbée dans la zone du cerveau, ce qui affecte négativement les performances du système nerveux central..

Ce type de destruction tissulaire est observé dans la sclérose en plaques, la leucoencéphalopathie multifocale, la maladie de Marburg, l'encéphalomyélite aiguë dissimulante, la maladie de Devik.

Dans ces maladies, l'image IRM est identique: des taches blanches uniques ou multiples sont bien visualisées dans les images, qui sont situées dans une ou plusieurs parties du cerveau. La taille des zones dépend du degré de la maladie, comme en témoigne la présence et la gravité d'anomalies neurologiques.

Espaces Virchow-Robin

Pour le moment, il n'y a pas de compréhension unifiée des espaces périvasculaires. Certains scientifiques pensent qu'ils entourent uniquement les artères, tandis que d'autres - tous les gros vaisseaux sanguins qui traversent le cerveau. Certains les décrivent comme l'espace situé entre la paroi du vaisseau et le tissu nerveux, d'autres - comme une continuation naturelle de la sous-arachnoïde et de la pie-mère.

Les espaces primaires remplissent plusieurs fonctions à la fois:

  • Participer à la circulation du liquide céphalo-rachidien;
  • Ils échangent des substances entre le liquide céphalo-rachidien et les tissus cérébraux;
  • Font partie de la barrière hémato-encéphalique;
  • Contiennent des cellules immunocompétentes, c'est-à-dire qu'avec leur aide, l'immunorégulation se produit dans les tissus de l'organe.

Les espaces périvasculaires occupent un petit volume, ils ne sont donc pas visibles sur une IRM chez une personne en bonne santé.

Dans des conditions dangereuses, par exemple, avant un AVC, l'ICP du patient augmente en raison d'une augmentation du volume de liquide céphalo-rachidien. Cela conduit à une expansion de la cavité entre les vaisseaux du cerveau et le tissu nerveux. Parallèlement à ce processus, l'échogénicité de la zone augmente, ce qui dans l'image IRM se manifeste sous la forme d'une tache blanche..

Foyers de maladie d'Alzheimer

La maladie est caractérisée par la perte de neurones et une diminution du nombre de connexions synaptiques entre eux. Cela conduit à une diminution de l'épaisseur de la matière grise et à une atrophie sévère des zones touchées..

Des taches sombres apparaissent sur les IRM, ce qui indique une nécrose des cellules cérébrales. Un diagnostic précis est posé sur la base des résultats de plusieurs examens, c'est-à-dire en dynamique.

Œdème de la moelle épinière

Elle se caractérise par l'accumulation de liquide dans les cellules de la tête et de l'espace intercellulaire. Pour cette raison, le volume de l'organe augmente et la pression intracrânienne augmente..

Dans la zone touchée sur l'image IRM, il y a un point lumineux qui, à mesure que le processus s'aggrave, augmente et recouvre progressivement tout l'organe.

Foyers de gliose

Ils apparaissent à la suite du remplacement des structures fonctionnelles du cerveau par du tissu conjonctif. Sont le résultat de processus dégénératifs dans le système nerveux central - manque d'oxygène, encéphalopathie, sclérose en plaques, encéphalite.

1 Définition de la genèse vasculaire et de sa manifestation

La violation de la circulation sanguine causée par des dommages aux vaisseaux sanguins ou à d'autres facteurs est appelée genèse vasculaire du cerveau. En soi, une telle violation n'est pas une maladie, mais seulement la cause de son apparition..

Le trouble se manifeste par une augmentation des acouphènes, de la douleur, de l'hypertension artérielle. Dans les derniers stades, il devient permanent, accompagné de faiblesse générale, de nausées et de fièvre. Il y a un flux sanguin excessif vers le cerveau, à la suite duquel une personne ressent une lourdeur et une douleur dans la région occipitale, où le trouble est localisé. Les maux de tête qui apparaissent le matin sont dus au fait qu'après le lever, il y a une forte sortie de sang vers les membres, ce qui provoque des nausées et des vertiges. La nuit, avant de se coucher, la circulation sanguine ralentit, ce qui conduit à une saturation insuffisante des cellules cérébrales en oxygène. De tels processus s'accompagnent de douleur et provoquent une insomnie..

Les troubles du sommeil provoquent des troubles mentaux. L'incapacité de se reposer complètement pendant une courte période de sommeil augmente l'excitabilité des cellules nerveuses, qui sont obligées de répondre aux stimuli 24 heures sur 24. Des exemples de maladies de ce type sont souvent de nature asthénique, ce qui implique une dégradation, une irritabilité et une diminution des performances. Dans ce cas, l'éducation physique, les exercices le matin et l'activité physique générale pendant la journée aident..

Les principaux facteurs provoquant l'apparition de la genèse vasculaire sont:

  • stress;
  • un traumatisme crânien;
  • mode de vie sédentaire et surpoids;
  • mauvaises habitudes;
  • arythmie et maladie cardiaque;
  • Diabète.

L'influence des facteurs ci-dessus n'entraîne pas nécessairement une altération de la circulation sanguine dans le cerveau, mais dans diverses circonstances, ils peuvent provoquer des perturbations qui se produisent en deux étapes:

  1. 1. Blocage des artères. Dans ce cas, l'apport de sang au cerveau est soit considérablement réduit, soit complètement interrompu, ce qui entraîne la mort des cellules. La restauration des vaisseaux occlus est effectuée uniquement par chirurgie.
  2. 2. Rupture vasculaire. Un autre nom est l'AVC, qui est ischémique et hémorragique. Lorsque les vaisseaux sanguins se rompent, une hémorragie se produit dans le tissu cérébral, ce qui conduit à l'accumulation de liquide sanguin entre le crâne et le cerveau, ce qui, en l'absence d'assistance en temps opportun, peut abaisser les structures cérébrales fragiles et les endommager irrémédiablement..

L'un des scénarios probables pour le développement de la maladie peut être une paralysie complète ou partielle du corps. Avec une saturation insuffisante du cerveau en oxygène, la mort cellulaire se produit. Les dommages aux zones associées à l'activité motrice entraînent une perturbation de la connexion des fibres nerveuses de la moelle épinière avec les récepteurs du cerveau, ce qui entraîne la perte des capacités motrices des membres ou de tout le corps.

Un autre scénario possible menace la défaite de la matière blanche dans le sous-cortex du cerveau. Un tel processus au stade initial se traduit par une violation de la coordination et une faiblesse des membres, une diminution des capacités intellectuelles d'une personne. En outre, il y a une violation des fonctions visuelles et de l'appareil de parole. Bientôt, une paralysie des membres supérieurs ou inférieurs du côté gauche ou droit est possible, en fonction de la localisation du foyer de l'inflammation dans le cerveau.

L'inflammation focale progresse rapidement. Les troubles de la parole et de la mémoire s'accompagnent d'un trouble mental général, appelé syndrome pseudo-nerveux. Le syndrome partage des symptômes externes avec des troubles mentaux, mais diffère par une nature d'origine et des méthodes de traitement différentes.

Le processus de destruction de la substance blanche du cerveau s'accompagne de symptômes:

trouble du sommeil;
haute sensibilité aux stimuli - lumière, son, toucher, etc.

etc.;
irritabilité, accès de colère, attention perturbée;
troubles de la mémoire, difficulté à se souvenir de nouveaux faits et objets;
changement des traits de personnalité vers le type asthénique (irritabilité, méfiance, anxiété).

Activités de guérison

Les principales mesures prises pour traiter ces pathologies visent à éliminer l'hypertension artérielle et les symptômes athéroscléreux. Il est également nécessaire de ramener le métabolisme des graisses à un état normal. Une pression artérielle normale est une condition préalable au fonctionnement normal du cerveau.

Le traitement des maladies d'origine vasculaire implique l'élimination des plaques athéroscléreuses, la normalisation du flux sanguin. Pendant le traitement chirurgical, une partie du vaisseau affecté peut être remplacée. Le processus de rééducation joue un rôle très important dans la récupération. Pour cela, des exercices physiques, des procédures de physiothérapie sont largement utilisés..

De nombreux symptômes désagréables associés à la douleur dans la région de la tête proviennent de foyers pathologiques du cerveau, qui y sont apparus à la suite de diverses maladies.

Chaque lésion, grâce à l'IRM, peut être interprétée et la relation de cause à effet de son apparition peut être identifiée, et, par conséquent, un diagnostic peut être posé et le traitement nécessaire commencé.

Parmi les outils de diagnostic des formations cérébrales pathologiques, l'IRM est le plus fiable des médecins et des patients. Cette méthode de recherche précise et sensible vous permet de déterminer l'état pathologique dès les premiers stades..

L'imagerie par résonance magnétique vous permet d'obtenir des images volumétriques des structures cérébrales d'intérêt. Entre autres choses, l'IRM est l'une des méthodes les plus sûres, qui n'entraîne pas d'effets nocifs de rayonnement et de perturbation du tégument cérébral et des éléments structurels du cerveau..

L'IRM vous permet de réaliser le complexe. Un scanner d'imagerie par résonance magnétique crée des images en couches du cerveau - tomogrammes, montrant chaque élément structurel dans les moindres détails.

En créant des conditions pour le médecin dans lesquelles pas un millimètre de tissu cérébral du patient ne peut se cacher de ses yeux. Le médecin a l'occasion d'examiner le foyer perturbateur nécessaire élargi du cerveau, de tourner son plancher à l'angle souhaité et de l'afficher dans le plan requis. Et lors de l'utilisation d'agents de contraste, la clarté de l'image augmente plusieurs fois.

Les indications de l'examen IRM du cerveau sont:

  • avec une cause d'origine inconnue qui ne disparaît pas après l'utilisation de médicaments
  • Nausées et vomissements qui accompagnent les maux de tête et ne soulagent pas
  • Troubles de la fonction de coordination d'une personne
  • Troubles visuels sous forme de mouches floues devant les yeux;
  • Les déficiences intellectuelles
  • Traumatisme crânien, accompagné d'un risque de fracture des os du crâne avec des dommages consécutifs aux structures cérébrales
  • Suspicion d'un néoplasme du cerveau de nature tumorale et métastases, ainsi qu'une étude de contrôle pour surveiller le processus oncologique existant
  • Troubles dégénératifs de la substance cérébrale
  • Surveillance de l'état dans la phase post-AVC
  • Évaluation de l'état des structures cérébrales après la chirurgie

Il existe peu de contre-indications à l'IRM. Disponible:

  • État de santé critique du patient. La recherche, bien que remarquable pour sa sécurité, dure environ une demi-heure. Un patient dans un état grave, sans la fourniture des mesures thérapeutiques nécessaires, peut ne pas tolérer une telle procédure de diagnostic
  • Certains troubles du système nerveux central qui s'accompagnent de troubles mentaux sévères associés à des mouvements involontaires. Une étude IRM suppose une position stationnaire du patient. Et l'activité physique exclut l'obtention d'une image de haute qualité
  • La claustrophobie fait référence à une petite proportion de contre-indications. Les personnes qui ont peur d'un espace confiné ont du mal à supporter la procédure d'IRM, car l'étude consiste à rester dans le tunnel du tomographe pendant environ une demi-heure. Et bien qu'un tel dispositif soit communiqué par un système de ventilation et un microphone avec rétroaction pour le médecin, il peut être difficile pour les patients de supporter la manipulation. Ces personnes se voient prescrire des médicaments électrochirurgicaux ou sédatifs.
  • Allergie lors de l'utilisation de produits de contraste
  • Implants métalliques, stimulateurs cardiaques ou pompes à insuline dans le corps du patient, car une machine IRM est un gros aimant

Critères et méthodes de diagnostic

  • collection d'anamnèse (antécédents familiaux, anesthésie générale, substances addictives, maladie grave);
  • tests de laboratoire;
  • tests sérologiques;
  • examen interne et neurologique;
  • EEG. CT. IRM.

Critères diagnostiques de SE:

  • diminution de la mémoire;
  • diminution de la fonction cognitive;
  • opacification de la conscience;
  • perte de contrôle émotionnel ou de motivation, changements de comportement social;
  • durée des symptômes pendant au moins 6 mois.

Les premiers signes de la maladie sont difficiles à reconnaître. Il est nécessaire de distinguer la maladie des névroses. dépression, manifestations physiologiques du vieillissement, pseudodémence.

Causes de la gliose

La gliose n'est pas une maladie indépendante, c'est une manifestation morphologique d'un certain nombre de pathologies. Les raisons qui ont provoqué la multiplication accélérée des cellules neurogliales peuvent être:

Maladies génétiquement déterminées

  • la maladie du stockage lysosomal (maladie de Tay Sachs), caractérisée par la mort d'un grand nombre de neurones chez les enfants à partir de six mois;
  • la sclérose tubéreuse, se manifestant par la formation de multiples tumeurs bénignes dans divers organes;
  • sclérose en plaques - démyélinisation (destruction de la gaine de myéline sus-jacente) des fibres nerveuses dans diverses parties du système nerveux central.

Pathologies congénitales et intra-utérines

Les raisons de l'apparition de foyers de gliose dans la substance blanche du cerveau de l'enfant dans ce cas sont:

  • manque d'oxygène (hypoxie) pendant le développement intra-utérin ou pendant l'accouchement;
  • traumatisme à la naissance de gravité variable;
  • une augmentation de la teneur en dioxyde de carbone dans le sang (hypercapnie);
  • maladies infectieuses intra-utérines.

Troubles circulatoires

Gliose d'origine vasculaire, le type de pathologie le plus courant

Cela peut être causé par des états:

  • troubles circulatoires aigus dans les tissus cérébraux - hémorragie, infarctus cérébral;
  • troubles circulatoires chroniques du cerveau;
  • l'hypertension artérielle est une maladie actuelle à long terme avec une pression artérielle constamment élevée. La raison du développement de l'encéphalopathie.

Maladies chroniques sévères et leurs conséquences

  • diabète sucré - une diminution du niveau de glucose dans le corps entraîne la mort hypoglycémique des neurones;
  • maladies neuro-infectieuses (méningite, encéphalite) - provoquent l'activation des fonctions des cellules gliales;
  • pathologies sévères du système respiratoire, qui provoquent une privation d'oxygène des tissus;
  • épilepsie;
  • œdème cérébral.

Facteurs externes et mode de vie

  • Lésion cérébrale traumatique;
  • Interventions chirurgicales pour diverses maladies du système nerveux central;
  • Une mauvaise nutrition et de mauvaises habitudes entraînent la mort des neurones, des changements atrophiques, le développement de processus inflammatoires et nécrotiques dans le système nerveux central. Ce groupe de raisons comprend:
  1. consommation constante de quantités excessives de graisses animales
  2. l'abus d'alcool;
  3. prendre des stupéfiants, même pour des raisons médicales.

Traitement

La méthode de traitement des lésions cérébrales dépend de son type, du degré des changements pathologiques et de la gravité de l'état général. En règle générale, le traitement des lésions cérébrales traumatiques et des maladies des organes est différent.

Lésion cérébrale traumatique

Immédiatement après avoir subi une lésion cérébrale traumatique, il est important de fournir les premiers soins appropriés, ce qui aidera à soulager la maladie et à améliorer le pronostic. S'il n'y a ni respiration ni pouls, une respiration artificielle et un massage cardiaque sont effectués

Si ceux-ci ne sont pas modifiés, la victime doit être allongée sur le côté, ce qui évite une altération de la fonction respiratoire lors des vomissements

S'il n'y a ni respiration ni pouls, une respiration artificielle et un massage cardiaque sont effectués. Si ceux-ci ne sont pas modifiés, la victime doit être allongée sur le côté, ce qui évite une altération de la fonction respiratoire lors des vomissements.

S'il y a une blessure fermée, une compresse froide est appliquée sur la blessure pour réduire la douleur et l'enflure. En cas de saignement d'une plaie sur la peau, il est fermé avec un morceau de gaze, après avoir bandé la tête.

Il n'est pas recommandé d'enlever indépendamment les fragments d'os et autres éléments faisant saillie de la plaie avant l'arrivée d'une ambulance, car dans ce cas, le saignement ne fera que s'intensifier. De plus, vous pouvez infecter.

Pour la correction des troubles post-traumatiques, les éléments suivants sont prescrits:

traitement neuropsychologique pour restaurer la mémoire, l'attention, l'humeur émotionnelle;
prendre des médicaments pour normaliser le flux sanguin dans le cerveau;
conduite de séances d'orthophonie pour restaurer la parole;
traitement psychothérapeutique pour corriger le fond émotionnel;
un régime avec l'inclusion dans le régime d'aliments qui normalisent la fonction cérébrale.

Dommages d'une étiologie différente

Si les lésions cérébrales sont causées par un effet infectieux, des médicaments antibactériens sont prescrits qui sont sensibles à l'agent pathogène. Par exemple, les agents antiviraux sont utilisés pour les maladies virales et les agents antibactériens pour les maladies bactériennes. Dans le complexe, des immunomodulateurs sont prescrits pour augmenter la fonction protectrice du corps.

En cas d'AVC hémorragique, l'hématome est enlevé chirurgicalement. Avec la forme ischémique de la pathologie, l'utilisation de décongestionnants, de médicaments nootropes et anticoagulants est indiquée.

Les troubles mentaux sont corrigés par des techniques médicamenteuses (nootropiques, tranquillisants, antidépresseurs) et non médicamenteuses (psychothérapie, etc.). Dans la plupart des cas, ils combinent.

Il est à noter que chez les patients atteints de MAH, la mémoire diminue souvent, ils oublient donc de prendre les médicaments prescrits par un médecin. Pour cette raison, cette responsabilité incombe aux proches: ils doivent suivre au quotidien la mise en œuvre des recommandations médicales..

Ce qui s'inscrit dans le concept de genèse?

L'essence du processus peut être comprise si nous imaginons comment fonctionne le système d'approvisionnement en sang du cerveau..

Comment cela peut-il arriver:

  1. Il y a trois grandes branches (antérieure, moyenne et postérieure) dans la cavité crânienne, qui reçoivent le sang artériel des artères vertébrales et carotides.
  2. Toutes les artères sont reliées par des anostomoses, formant un réseau collatéral.
  3. Dans le cas de la dystrophie (rétrécissement) des vaisseaux artériels, le sang ne passe pas dans les artères, mais en contournant le maillage collatéral - c'est le stade initial de la lésion des artères cérébrales.
  4. Les artérioles ont des branches qui se transforment en système capillaire, d'où s'écoule le sang veineux.
  5. Les capillaires se connectent aux sinus qui se drainent dans les veines supérieure et jugulaire.
  6. Non seulement l'AA (sang artériel) pénètre dans le lit veineux à partir des ventricules cérébraux, mais aussi la partie excédentaire du liquide céphalo-rachidien.

Ces manifestations vasculaires sont appelées pathologie veineuse, ce qui contribue au développement de l'hydrocéphalie, à une augmentation de la pression intracrânienne et à d'autres maladies..

Blocage des artères

Un autre nom est l'athérosclérose cérébrale, qui se caractérise par une dystrophie du lit vasculaire. Lorsque les vaisseaux sont rétrécis par des plaques athéroscléreuses, la nutrition du cerveau se détériore ou s'arrête complètement, ce qui contribue à la mort des tissus et des cellules.

  • augmentation de la transpiration, rougeur du visage;
  • menton, coupe-tête;
  • déficience visuelle;
  • asymétrie du visage;
  • une forte augmentation du taux de cholestérol sanguin.

Un mal de tête sévère est considéré comme un symptôme particulier. La maladie peut entraîner un accident vasculaire cérébral, un anévrisme ou une paralysie des lobes cérébraux. La plupart des cas nécessitent une intervention chirurgicale.

AVC ischémique

Les changements ischémiques dans le cerveau ou accident vasculaire cérébral ischémique sont un infarctus cérébral qui provoque une détérioration progressive de l'apport sanguin et une interruption de l'exécution des fonctions cérébrales.

Le principal symptôme est le trouble mental. Cette condition nécessite une hospitalisation et un traitement immédiats du patient..

Le terme «attaque ischémique à transistor» signifie l'apparition soudaine d'une déficience focale qui régresse en moins d'un jour.

L'AIT a de nombreux syndromes tels que la migraine, l'épilepsie ischémique ou focale.

Les signes spécifiques d'une attaque indiquent la pathologie d'une zone ou d'une artère particulière:

  • somnolent ou cérébral moyen;
  • système vertébrobasilaire (artère vertébrale ou basilaire);
  • petite artère pénétrante.

La durée, les symptômes stéréotypés et la fréquence épisodique des accidents ischémiques indiquent une certaine pathologie.

Par exemple, faiblesse des membres, troubles de la parole, durée de l'ordre de 12 heures sont typiques de la formation d'une crise cardiaque dans le lobe frontal.

Anévrisme cérébral

Les dommages ou le gonflement des parois des vaisseaux sanguins, des veines ou du muscle cardiaque sont une pathologie extrêmement dangereuse. Avec un anévrisme cérébral, une croissance se forme qui se remplit rapidement de sang.

L'absence de diagnostic à temps peut entraîner la rupture du vaisseau, ce qui entraîne souvent la mort ou une invalidité.

Il existe plusieurs types d'anévrismes de classification et d'emplacement différents. Aucune cause exacte précise de la maladie n'a été identifiée.

Cependant, de nombreux facteurs sont connus qui provoquent le développement d'un anévrisme. Par exemple, TBI, athérosclérose, infections, tabagisme, médicaments, gonflement, etc..

La nature du mal de tête

Assez souvent, le diagnostic peut être clarifié, paradoxalement, des symptômes de douleur. Les lésions focales dans de tels cas sont beaucoup plus faciles à localiser et à séparer de la.

Étant donné que les perturbations de la circulation sanguine du cerveau provoquent souvent divers maux de tête, il faut d'abord y prêter attention. Le type de mal de tête dépend de la nature de la dystonie

Le type de mal de tête dépend de la nature de la dystonie.

Si l'artère superficielle est soumise à un étirement du pouls - l'artère temporale, par exemple, sa compression soulage partiellement le syndrome douloureux. Le traitement comprend nécessairement un soulagement de la douleur.

  • Au stade extrême de l'étirement, la perméabilité des parois artérielles est altérée. Dans ce cas, le mal de tête devient éclatant, terne, accompagné de nausées, de vomissements, de «mouches noires» scintillantes devant les yeux.
  • Les modifications de l'écoulement veineux, c'est-à-dire le remplissage excessif de sang dans les veines du cerveau, sont à l'origine de douleurs éclatantes, de lourdeurs, souvent localisées à l'arrière de la tête. Cela n'indique pas une lésion, la douleur est projetée dans la région occipitale.

Très souvent, ce type de douleur survient le matin. Cela est dû au fait que l'écoulement veineux du sang est plus efficace en position verticale..

En décubitus dorsal, assis avec la tête baissée, l'écoulement est entravé, donc les changements dans la circulation veineuse sont accompagnés d'insomnie et de «tête lourde» après le sommeil.

Il est évident que le traitement de ces maladies opposées d'origine vasculaire doit être effectué par des méthodes différentes..

Symptômes

Les principaux symptômes qui accompagnent les violations de la genèse vasculaire sont:

  • une augmentation de la pression artérielle supérieure à 140 mm Hg, si toute autre cause est exclue. Cela peut être à la fois épisodique et constant;
  • arythmie - troubles du pouls observés dans un état calme: sauts de 60 à 90 battements par minute;
  • maux de tête, étourdissements. La nature de la douleur dépend du type de violation qui a lieu;
  • trouble de l'attention, fatigue accrue.

Les symptômes de la douleur peuvent être utilisés pour diagnostiquer plus précisément. Ainsi, il est facile de séparer les symptômes généraux des symptômes focaux.

Divers troubles de la circulation cérébrale provoquent une douleur de nature différente, il est donc nécessaire d'y prêter attention tout d'abord

Avec des changements dans le tonus des artères cranio-cérébrales, un mal de tête de caractère pulsatoire apparaît, une sonnerie dans la tête qui grandit et disparaît, une sensation de pouls dans les oreilles. Ce symptôme peut se manifester dans le contexte d'une pression accrue ou d'une pression au niveau normal. Si l'étirement du pouls affecte l'artère temporale, la douleur s'atténuera légèrement lorsqu'elle est comprimée. Au dernier stade, lorsque la perméabilité de la paroi artérielle est altérée, la douleur dans la tête devient sourde, éclatante de caractère et s'accompagne de nausées, vole devant les yeux. Avec un excès de sang remplissant les veines cérébrales, une lourdeur et une douleur éclatante apparaissent, ce qui est observé dans la région occipitale. Cela ne signifie pas le foyer de la lésion - la douleur est projetée dans cette zone. Les maux de tête matinaux s'expliquent par le fait qu'en position verticale, l'écoulement veineux est beaucoup plus efficace. A l'inverse, en décubitus dorsal, la sortie du sang devient difficile, entraînant des insomnies et un réveil avec une tête lourde..

Les troubles mentaux causés par des troubles vasculaires sont une autre caractéristique de la pathologie vasculaire. Une telle manifestation est secondaire et d'un point de vue purement mental, il n'y aura aucun résultat dans son traitement. L'une des manifestations de cette nature est le sommeil superficiel à court terme. Après le réveil, une personne se sent faible et faible. Dans ce cas, l'activité physique vous aidera à récupérer plus rapidement. D'autres manifestations de la nature mentale des lésions vasculaires comprennent une sensibilité accrue à la lumière vive, au son, à l'irritabilité, aux larmes, aux problèmes d'attention, à la mémoire. Dans le même temps, le patient est pleinement conscient de son état douloureux.

Une attention particulière doit être portée aux troubles de la mémoire: il devient difficile de se souvenir des nouveaux événements, il est difficile pour le patient de se souvenir de la date des événements, de les organiser par ordre chronologique

Les difficultés de perception de petits objets dans le champ de vision conduisent à une recherche constante de lunettes, de cahiers, de clés. Avec la progression de la maladie, un changement des traits de personnalité se produit: les traits les plus caractéristiques sont aiguisés. Parallèlement à cela, l'état asthénique s'intensifie - l'anxiété, la méfiance et le doute de soi apparaissent. Une personne devient constamment insatisfaite des autres. Ces changements mentaux causés par des troubles vasculaires sont traités avec succès avec des médicaments, ce qui ne peut être dit des véritables troubles mentaux..

Symptômes

La symptomatologie des processus pathologiques se développe sur plusieurs années et peut se manifester en deux versions:

  • En constante évolution, avec une complexité croissante constante.
  • Au cours de la période de progression des changements pathologiques, il y a de longues périodes de stabilisation sans détériorer la santé du patient..

Le tableau clinique de la maladie dépend directement de l'emplacement du processus pathologique dans le cerveau et de son type

Les symptômes s'aggravent généralement avec l'hypertension artérielle pendant une longue période..

Aux stades initiaux, le tableau clinique de la leucoencéphalopathie est caractérisé par:

  • diminution des performances mentales;
  • faiblesse des membres;
  • distraction;
  • ralentir la réaction;
  • apathie;
  • larmoiement;
  • maladresse.

De plus, le sommeil est perturbé, le tonus musculaire augmente, une personne devient irritable, sujette à des états dépressifs, un sentiment de peur, des phobies.

En conséquence, le patient devient complètement impuissant, sujet aux crises d'épilepsie, incapable de prendre soin de lui-même, de contrôler la vidange des intestins et de la vessie.

La maladie se développe assez rapidement dans la plupart des cas.

Dans un premier temps, l'attention est attirée sur la distraction, la labilité émotionnelle, l'indifférence, une tendance à la dépression, l'apparition de phobies. Le patient perd la capacité de prononcer des mots, de se concentrer et de changer d'attention, se fatigue rapidement, ne peut même pas analyser les événements habituels de la journée, oublie les noms des proches

Une maladie évolutive entraîne des troubles du sommeil, de l'irritabilité, une augmentation du tonus musculaire, la survenue de mouvements involontaires de la tête et des yeux. La démarche du patient est perturbée.

Il a été prouvé que la leucoencéphalopathie est causée par la présence de polyomavirus humain. Selon certaines données, les porteurs de l'infection représentent environ 80% de la population mondiale. Mais, malgré ce fait, les cas d'activation du polyomavirus ne se produisent pas si souvent. Habituellement, le déclenchement du mécanisme d'activation du virus se produit dans certaines conditions, dont l'une et la principale est une diminution des fonctions protectrices naturelles de l'organisme, à savoir l'immunité..

Outre l'infection par le VIH et le SIDA, les causes prédisposant au développement de cette maladie comprennent également:

  • leucémie et autres pathologies sanguines;
  • hypertension;
  • tuberculose;
  • oncologie;
  • la sarcoïdose;
  • lupus systémique;
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • prendre des médicaments immunosuppresseurs prescrits après une transplantation d'organe;
  • utilisation d'anticorps monoclonaux;
  • lymphogranulomatose.

La maladie a plusieurs formes:

  1. 1. Petite leucoencéphalopathie focale d'origine vasculaire. C'est une maladie dans laquelle un état pathologique chronique des vaisseaux cérébraux est observé, ce qui entraîne par la suite des lésions des cellules de la substance blanche des hémisphères cérébraux. L'hypertension est le facteur prédisposant au développement de cette forme de pathologie. Le plus souvent, cette forme est diagnostiquée chez les hommes âgés de plus de 55 à 60 ans. Les personnes présentant une prédisposition génétique héréditaire à la pathologie sont également à risque. Le développement de la démence sénile est une complication de la leucoencéphalopathie à petite focale de la genèse vasculaire..
  2. 2. Encéphalopathie multifocale progressive. Avec cette forme de la maladie, le virus est endommagé par le système nerveux central, ce qui entraîne à son tour la destruction de la substance blanche du cerveau. Dans la plupart des cas, une encéphalopathie multifocale progressive se produit dans le contexte d'une immunodéficience humaine. Cette pathologie est l'une des plus dangereuses, car sa conséquence peut être une mort subite..
  3. 3. Forme périventriculaire. Il se développe dans le contexte d'un manque chronique d'oxygène et d'une ischémie. Le résultat de telles circonstances est des dommages aux structures sous-corticales du cerveau, principalement son tronc, son cervelet et les parties responsables de l'activité motrice. La forme périventriculaire est caractéristique des nouveau-nés et peut entraîner le développement d'une paralysie cérébrale.

NOUS RECOMMANDONS!

Les symptômes de la maladie dépendront de la zone dans laquelle le cerveau est endommagé et de la forme de la pathologie. Dans les premiers stades du développement de la maladie, le patient peut présenter des symptômes tels qu'une fatigue rapide, une faiblesse constante, une vitesse de réflexion réduite et d'autres signes qui sont souvent confondus avec les manifestations habituelles de fatigue. Quant aux symptômes neuropsychiatriques, chaque patient le développe à son rythme, de plusieurs jours à plusieurs semaines..