Principal > Pression

Modifications focales de la substance du cerveau de nature discirculatoire: symptômes, causes

Les changements focaux de la substance du cerveau de nature discirculatoire sont des maladies dangereuses qui aggravent l'état de santé, modifiant le mode de vie des patients. Parfois, les gens ont des problèmes physiologiques dus à des neurones morts.

Caractéristiques du développement de la maladie

Avant de commencer à envisager des techniques thérapeutiques adaptées au traitement de cette maladie, il est nécessaire de déterminer les causes de son apparition. Sinon, la récupération sera difficile. Les changements focaux dans la substance du cerveau de nature discirculatoire sont un trouble qui cause des dommages au cerveau à différents endroits.

La maladie peut être une forme chronique, car elle se développe lentement avec des conséquences complexes. La maladie est considérée comme chronique car elle se développe lentement avec des conséquences complexes..

Stades de développement

En comparaison avec d'autres types de pathologies, les transformations focales de type discirculaire sont réparties en plusieurs étapes. Chacun a ses propres caractéristiques. Par conséquent, les spécialistes doivent d'abord comprendre à quel stade se trouve ce trouble afin de déterminer la méthode thérapeutique optimale..

Aux stades initiaux, il est difficile de déterminer la présence de la maladie, car le processus de troubles circulatoires dans la tête n'est pas développé de manière significative. Dans une telle situation, les signes particuliers du trouble ne sont toujours pas exprimés, le diagnostic sera donc difficile. Les patients ne décrivent pas non plus les plaintes spécifiques.

La deuxième étape est caractérisée par une détérioration de l'état des tissus du cerveau qui meurent progressivement. De tels processus sont dus à des problèmes de circulation cérébrale. Au dernier stade, la moitié de la substance cérébrale meurt, le travail de l'organe est perturbé et on ne peut pas s'attendre à une récupération. Chez chaque patient, les symptômes apparaissent en fonction des caractéristiques individuelles de l'organisme..

Les causes de la maladie

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles il y a des changements focaux uniques dans la substance cérébrale de nature dystrophique. La maladie se développe en raison d'une violation de l'approvisionnement en sang. Souvent, de tels processus sont observés parce que la colonne cervicale est blessée ou que la probabilité de développer une ostéochondrose augmente.

Le trouble peut se manifester dans le contexte d'une maladie cardiaque ou après un traumatisme crânien. Les patients en surpoids ou qui mènent un mode de vie malsain sont souvent sensibles à la maladie. Périodiquement, le trouble survient chez les diabétiques, les patients cancéreux, chez les patients qui sont régulièrement dans des situations stressantes.

Symptômes

Les changements dyscirculatoires peuvent se manifester sous la forme de tels symptômes: hypertension artérielle, crises d'épilepsie, problèmes d'activité mentale, étourdissements, lit vasculaire stagnant dans la tête, migraines persistantes, contractions brusques du tissu musculaire, paralysie possible.

Méthodes d'inspection

La principale méthode de diagnostic de la maladie est l'IRM de la tête, qui révèle une inflammation hyper-intense, des crises cardiaques mineures, une dégénérescence post-ischémique et une augmentation du système ventriculaire. Le nombre de crises cardiaques peut aller de un à plusieurs. De petites transformations focales indiquent de graves lésions cérébrales, qui peuvent entraîner une invalidité. La circulation sanguine souffre dans les zones à problèmes.

En tant que méthodes de diagnostic, une échographie ou un balayage duplex est utilisé, ce qui peut déterminer la violation du flux sanguin, sous la forme d'une distribution asymétrique de liquide à travers les vaisseaux. La tomodensitométrie permet de reconnaître dans les images des traces de crises cardiaques sous forme de lacunes remplies de liquide céphalo-rachidien. Souvent, le cortex cérébral s'atrophie, la taille des ventricules augmente, l'hydropisie apparaît.

L'IRM peut identifier les troubles suivants. Transformations des hémisphères cérébraux. De tels foyers apparaissent en raison du blocage ou de la compression d'une artère située dans la colonne vertébrale. Cela est souvent dû à des anomalies congénitales ou à l'athérosclérose. Dans de rares situations, une hernie rachidienne apparaît.

Changements focaux. Leur présence indique souvent l'état d'avant-AVC du patient. Parfois, ils déterminent la démence, l'épilepsie et d'autres troubles causés par l'atrophie des artères et des veines. Si de tels changements sont détectés, un traitement immédiat est nécessaire..

Des transformations micro-focales apparaissent chez toutes les personnes après 50 ans. Il sera possible de les envisager à l'aide d'agents de contraste uniquement dans une situation où ils se présentent sous la forme d'une maladie. Les petites transformations focales ne sont pas clairement détectées, conduisant éventuellement à un accident vasculaire cérébral.

Les transformations de la matière blanche dans différentes zones du cerveau sont sous-corticales et périventriculaires. Ce type de blessure est provoqué par une pression élevée continue, en particulier en cas de crise hypertensive. Souvent, les foyers uniques sont de nature congénitale, le danger apparaît en raison de la croissance des dommages dans le cerveau. Dans une telle situation, les symptômes se développent régulièrement..

Méthodes modernes de thérapie

Des mesures thérapeutiques sont nécessaires pour éliminer les principaux symptômes de la maladie qui provoque un trouble cérébral. Vous devrez utiliser des médicaments qui freinent le développement de la pathologie.

Les médicaments vasculaires comme la pentoxifylline, la vinpocétine, la cinnarizine, la dihydroergocriptine sont utilisés sans faute. Ils ont un effet bénéfique sur l'apport sanguin aux tissus cérébraux, stabilisent le travail des capillaires, augmentent la plasticité des érythrocytes et rendent le sang liquide. Les médicaments aident à éliminer les spasmes vasculaires, augmentent la résistance des artères et des veines à l'hypoxie.

Sous la forme d'un antioxydant, un médicament antihypoxant, la cytoflavine, le piracétam sont utilisés. Le traitement avec des médicaments vestibulotropes arrête les étourdissements, élimine l'instabilité pendant les mouvements et améliore la qualité de vie des patients. Avec les indicateurs d'hypertension artérielle, une surveillance constante des chiffres de pression et de la fréquence des contractions est nécessaire, leur stabilisation selon les indications.

Aujourd'hui, les médecins accordent beaucoup d'attention aux substances qui bloquent les canaux calciques, stabilisent la tension artérielle et agissent comme des agents neuroprotecteurs. La cérébrolysine aide à restaurer la fonction cognitive.

Traitement des pathologies cognitives

Le donépézil est utilisé pour améliorer la mémoire, la concentration et les performances. Le médicament stimule la production de neurotransmetteurs, améliore la qualité du passage des impulsions comme prévu. L'activité du patient dans la journée s'améliore, l'apathie disparaît, les hallucinations sont éliminées, les répétitions inutiles des mêmes actions par la machine.

Pour les troubles émotionnels typiques, les médecins conseillent l'utilisation d'antidépresseurs. Les inhibiteurs sélectifs se montrent remarquablement bien pendant le traitement. Ces fonds ne sont disponibles que sur ordonnance d'un médecin.

Groupes à risque

En l'absence de signes de maladie, il est préférable de se renseigner sur les groupes à risque. Selon les statistiques, la maladie focale se manifeste plus souvent dans de tels troubles: athérosclérose, hypertension artérielle, VSD, diabète, maladies du muscle cardiaque, situations stressantes régulières, travail sans mouvement, alcool, tabac, toxicomanie, obésité.

Dommages dystrophiques

En plus des dommages provoqués par la genèse vasculaire, il existe d'autres types de maladies. Ce sont des changements focaux dans la substance du cerveau de nature dystrophique. Ce type de maladie se manifeste en raison d'un manque de nutriments. Considérez les principales causes de la maladie: tension artérielle trop basse, ostéochondrose, oncologie, blessures au crâne.

Des lésions cérébrales dystrophiques sont détectées en raison du manque de nutriments. Les patients présentent des symptômes tels que: l'activité cérébrale se détériore, la démence, des migraines apparaissent, le tissu musculaire est affaibli, certains groupes musculaires sont paralysés, étourdis.

Recommandations des médecins

Abandonnez les produits du tabac ou débarrassez-vous de la dépendance. Ne buvez pas d'alcool ou de drogues. Bougez plus, faites des exercices. Seul un médecin détermine l'intensité autorisée de l'activité physique. Dormez 7 à 8 heures par jour. Les médecins conseillent d'augmenter la durée du sommeil lors du diagnostic de ces troubles.

Vous devez manger de manière équilibrée, il est préférable de développer une alimentation en collaboration avec le médecin traitant afin de prendre en compte tous les composants nutritionnels qui aident aux processus destructeurs dans le cerveau. Les neurones doivent être nourris avec des nutriments.

Passez en revue les autres mauvaises habitudes. Mieux vaut se débarrasser des situations stressantes régulières. Il vaut mieux changer de travail si c'est un peu stressant. Détendez-vous plus souvent, choisissez les méthodes les plus appropriées pour cela. Venez chez le médecin pour des examens à une fréquence spécifiée afin d'enregistrer en temps opportun les changements dans les processus pathologiques et d'appliquer en temps opportun des techniques thérapeutiques.

Causes des modifications focales de la matière cérébrale de nature discirculatoire

La régulation de l'apport sanguin dans la tête humaine est un mécanisme spécial de la physiologie. Les fonctions de ce mécanisme visent à soutenir et à normaliser la circulation sanguine dans le cerveau dans les situations où le flux sanguin systémique change pour une raison quelconque. Cela compense les perturbations de la composition chimique de l'environnement qui entoure les vaisseaux, ainsi que du sang. Si dans une partie du cerveau l'apport sanguin est perturbé, des changements focaux de la substance cérébrale de nature discirculatoire peuvent se produire. À ce stade, une perte de la fonction du tissu cérébral peut apparaître et la gravité de la lésion est déterminée par la diminution du flux sanguin..

De nombreuses raisons peuvent entraîner des défaillances du système de circulation sanguine cérébrale. Le tableau général de la localisation des changements structurels dans les tissus cérébraux, leur gravité; les mécanismes de dommages qui donnent lieu au développement de violations; la zone de circulation sanguine vers le vaisseau endommagé, les caractéristiques individuelles de l'organisme - toutes ces déviations dans les structures cérébrales se réfèrent aux signes morphologiques de ce diagnostic. Ces signes de lésion peuvent être déterminés à l'IRM. Cela permettra de mettre en évidence les lieux des échecs circulatoires, à la fois locaux et communs..

Les changements locaux ou focaux de la substance blanche du cerveau sont des maladies qui ne sont pas des dysfonctionnements de tout le cerveau, mais seulement d'une certaine petite partie ou de plusieurs parties. Un infarctus cérébral serait une telle lésion. En outre, un accident vasculaire cérébral, par exemple, de type hémorragique, ainsi qu'une hémorragie sous la membrane. La nature et l'évolution de la maladie peuvent également différer:

  1. Type dystrophique de la maladie;
  2. Type de diagnostic dyscirculatoire;
  3. Type d'affection postischémique.

Les changements focaux uniques dans la substance du cerveau de nature discirculatoire sont des diagnostics qui sont assez étroitement associés à des lésions chroniques du flux sanguin cérébral et rachidien. De tels troubles se développent et progressent lentement, mais très difficiles..

Les changements focaux dans le cerveau sont très difficiles à identifier à leurs premiers stades de développement. De telles conditions n'ont pas une expression bonne et vive des symptômes. Tous les symptômes se manifestent sous la forme de microsymptômes diffus. Ce type de changements focaux uniques dans la substance cérébrale de nature discirculatoire apparaît le plus souvent en conjonction avec des maladies concomitantes, telles que les névroses, l'athérosclérose, la dystonie vasculaire végétative, ainsi que l'hypertension artérielle..

En général, si vous donnez une définition simple, de tels foyers dans la substance blanche dans certaines zones et dans certains endroits du cerveau humain apparaissent en raison de la genèse vasculaire, des perturbations de l'apport sanguin et de la circulation sanguine à travers les vaisseaux du cerveau..

Signes et symptômes de lésions focales dans le cerveau

Tout type et type de lésion cérébrale, ainsi que les troubles fonctionnels de sa structure et de son activité ou du travail des systèmes corporels qui lui sont étroitement liés, se reflètent nécessairement dans les activités quotidiennes d'une personne, son comportement, ses fonctions. En outre, l'emplacement même de la lésion peut affecter très sensiblement le fonctionnement des systèmes organiques du corps, ainsi que l'activité correcte de l'appareil musculo-squelettique et musculaire..

En plus des pathologies causées par la genèse vasculaire, il peut y avoir d'autres types de diagnostics, y compris des changements focaux uniques dans la matière cérébrale de nature dystrophique. Ce type de pathologie peut le plus souvent se produire avec un apport insuffisant de nutriments et d'oxygène au tissu cérébral..

Les raisons de ce phénomène:

  1. Type de lésion tissulaire oncologique;
  2. Apport sanguin insuffisant à une zone spécifique de tissu;
  3. Blessure à la tête et aux tissus cérébraux;
  4. Stade aigu de l'ostéochondrose cervicale.

Lorsque, en raison de la genèse vasculaire, de petits changements focaux dans le cerveau se produisent chez une personne, les symptômes suivants sont généralement observés:

  1. Diminution significative de l'activité cérébrale;
  2. Douleur dans la tête;
  3. Démence;
  4. Étourdissements fréquents
  5. Parésie du tissu musculaire, affaiblissement;
  6. Paralysie locale partielle de certains groupes musculaires.

De plus, des modifications de la circulation sanguine autour de la substance du cerveau de nature dystrophique peuvent entraîner un trouble de la psyché humaine. Compte tenu de la dystrophie vasculaire, la pression artérielle peut augmenter, un accident vasculaire cérébral peut survenir, ainsi que des événements cérébraux hyperintenses. Mais il peut aussi arriver que les lésions sous-corticales ne se manifestent pas de manière symptomatique..

Les principaux signes de la présence de troubles focaux

L'hypertension est l'un des principaux symptômes. Après tout, si la circulation sanguine dans le cerveau est altérée, il souffrira d'un manque d'oxygène, ce qui entraînera immédiatement une accélération des signaux concernant l'apport sanguin au cerveau, augmentant ainsi la pression artérielle. De plus, des crises d'épilepsie peuvent être observées chez une personne malade. Divers troubles mentaux sont également le principal signe de lésions cérébrales focales. En effet, avec des phénomènes pathologiques dans les espaces sous-arachnoïdiens, des hémorragies surviennent souvent. Cela peut également entraîner des formations dans le fond, un assombrissement et d'autres symptômes se manifestant dans le fond. Ici, l'assombrissement se forme très rapidement, les vaisseaux autour de l'œil éclatent et la rétine peut se rompre. Grâce à ces signes, vous pouvez déterminer exactement où se trouvent les multiples foyers..

Un possible accident vasculaire cérébral ou micro-course est également le principal symptôme. Les changements focaux dans le cerveau sont généralement clairement visibles à l'IRM, ce qui permet de déterminer l'état d'avant-AVC. Cela permettra au médecin de prescrire immédiatement le bon traitement. Les signes les plus évidents de dommage peuvent être considérés comme des contractions musculaires involontaires simples et multiples, petites et grandes.

Et, bien sûr, la douleur ne fait pas exception. Les migraines, les maux de tête fréquents et sévères indiquent clairement des troubles multifocaux..

Traitement

Des modifications individuelles de la substance blanche, clairement définies à l'IRM, peuvent signifier que le patient présente des anomalies de la circulation sanguine du cerveau d'origine vasculaire. Sur la base de ces données, le médecin vous prescrira un examen qui montrera plus clairement les raisons de cette situation, vous permettra de prescrire le traitement correct..

Pour sélectionner le traitement des modifications focales de la substance cérébrale de nature discirculatoire, le médecin prescrit d'abord un traitement pour la maladie qui a conduit à ce scénario. Les médicaments prescrits qui améliorent la circulation sanguine entre les structures cérébrales, le métabolisme de l'oxygène, réduisent la viscosité du sang, ont un effet sédatif et analgésique, ainsi que des complexes de vitamines et d'éléments essentiels.

En outre, pour restaurer les fonctions de la substance blanche du cerveau, si possible, le patient se voit prescrire un régime strict, du repos au lit et du repos. Cela aidera à éviter d'autres changements dans la substance du cerveau. Le régime du patient doit être normalisé, il est important d'exclure toute activité physique et de revoir complètement son alimentation. Il faut absolument obéir aux ordres du médecin.

La prévention

La prévention de multiples changements focaux dans la substance cérébrale comprend:

  1. Mener une vie active. Après tout, le mouvement stimule une amélioration de la circulation sanguine dans tout le corps humain et dans le cerveau, en particulier, et réduit ainsi le risque de lésions de la substance cérébrale.
  2. Une alimentation correcte et équilibrée.
  3. Éviter le stress et autres situations nerveuses. Après tout, une tension nerveuse constante peut être la cause de plusieurs maladies. Vous n'avez pas besoin de vous surcharger souvent, vous devriez vous reposer et vous détendre davantage.
  4. Un sommeil sain et sain est toujours un gage de santé. Il est nécessaire de passer au moins 7 à 8 heures de sommeil par jour. Si une insomnie ou toute autre pathologie du sommeil est observée, le temps de sommeil doit être augmenté à 10 heures par jour..
  5. Il est nécessaire de procéder chaque année à un examen dans un hôpital pour identifier les pathologies et les maladies cachées. Si des symptômes peuvent indiquer des changements dans la moelle épinière, une IRM est nécessaire 2 fois par an, ainsi que tous les tests nécessaires.

Tout le monde sait qu'il est toujours plus facile de prévenir un problème à l'avance que de chercher la bonne et la bonne solution plus tard. Aussi avec la santé. Il est plus facile d'effectuer la prévention nécessaire que de guérir la maladie plus tard..

Modifications focales de la substance du cerveau de nature discirculatoire

Dans le contexte d'une insuffisance circulatoire, des modifications focales de la substance cérébrale de nature discirculatoire se développent. Le cerveau est alimenté en sang provenant de 4 piscines vasculaires - deux carotidiennes et deux vertébrobasilaires. Normalement, ces piscines sont reliées les unes aux autres dans la cavité crânienne, formant des anastomoses. Ces composés permettent au corps humain de compenser les déficiences du flux sanguin et la privation d'oxygène pendant une longue période. Les zones déficientes en sang sont alimentées en sang provenant d'autres piscines par débordement. Si ces vaisseaux anastomotiques ne sont pas développés, ils parlent d'un cercle vilisien ouvert. Avec cette structure de vaisseaux sanguins, une circulation sanguine insuffisante entraîne l'apparition de changements focaux dans le cerveau, des symptômes cliniques.

  • Image clinique
  • Facteurs prédisposants
  • Méthodes d'examen supplémentaires
  • Approches modernes de la thérapie
  • Thérapie sélective des troubles cognitifs
  • La prévention

Image clinique

Le diagnostic le plus courant chez les personnes âgées, posé uniquement sur la base de plaintes, est l'encéphalopathie discirculatoire. Cependant, il faut se rappeler qu'il s'agit d'un trouble circulatoire chronique, progressivement progressif, qui se développe à la suite de la souffrance des capillaires du cerveau, associée au développement d'un grand nombre de micro-accidents vasculaires cérébraux. Les lésions cérébrales focales ne peuvent être diagnostiquées que s'il existe certains critères:

  • il y a des signes de lésions cérébrales, qui peuvent être objectivement confirmés;
  • symptômes cliniques en constante évolution;
  • la présence d'une relation directe entre l'image clinique et instrumentale lors des méthodes d'examen supplémentaires;
  • la présence d'une maladie cérébrovasculaire chez le patient, qui est un facteur de risque de développement de lésions cérébrales focales;
  • l'absence d'autres maladies auxquelles l'origine du tableau clinique pourrait être associée.

Les changements focaux de la substance du cerveau de nature discirculatoire se manifestent par une altération de la mémoire, de l'attention, du mouvement, de la sphère émotionnelle-volitive.

La principale influence sur l'état fonctionnel et l'adaptation sociale du patient est exercée par les troubles cognitifs. Lorsqu'il y a une lésion focale de la substance cérébrale dans la région des lobes frontaux et temporaux de l'hémisphère dominant, il y a une diminution de la mémoire de l'attention, un ralentissement des processus de pensée, une violation de la planification et une exécution cohérente du travail de routine quotidien. La déficience cognitive est due à une dystrophie cérébrale d'origine vasculaire. Avec le développement de changements focaux neurodégénératifs dans le cerveau, une personne cesse de reconnaître des objets familiers, la parole souffre et les troubles émotionnels et personnels se rejoignent. Premièrement, un syndrome asthénique et des états dépressifs apparaissent, répondant mal au traitement antidépresseur.

Des troubles dystrophiques et dégénératifs progressifs entraînent l'apparition d'un égocentrisme, il n'y a pas de contrôle sur les émotions, une réaction inadéquate à la situation se développe.

Les troubles du mouvement se manifestent par un étourdissement lors de la marche, des troubles de la coordination, une parésie centrale de gravité variable, des tremblements de la tête, des mains, une matité émotionnelle et une amimie. Des lésions focales progressives du cerveau conduisent au stade final de la maladie, lorsque le patient ne peut pas manger en raison d'un étouffement constant. Les émotions violentes telles que rire ou pleurer sont hors de propos, la voix devient nasillarde.

Facteurs prédisposants

Les maladies entraînant de petites modifications focales de la substance cérébrale comprennent l'hypertension artérielle, les lésions vasculaires sténosantes et occlusives, les troubles du métabolisme des lipides et des glucides..

Le principal mécanisme de développement de l'encéphalopathie discirculatoire se manifeste par la formation de foyers d'ischémie et de crise cardiaque. Il s'agit d'une condition lorsque des changements dystrophiques commencent à se développer dans un contexte de manque d'oxygène, de diminution du flux sanguin et d'un ralentissement du métabolisme. Dans le cerveau, des zones de démyélinisation, d'œdème, de dégénérescence de la gliose et d'expansion des espaces périvasculaires apparaissent. Les facteurs ci-dessus sont les principaux. Ils expliquent les lésions existantes et la genèse du cerveau..

Méthodes d'examen supplémentaires

La principale méthode de diagnostic de cette pathologie est l'IRM du cerveau, dans laquelle sont déterminés les foyers hyperintenses, les infarctus mineurs, la dégénérescence post-ischémique et l'expansion du système ventriculaire. Le nombre de crises cardiaques peut aller d'un cas à plusieurs cas, le diamètre peut atteindre 2,5 cm. De petits changements focaux indiquent qu'il s'agit d'une lésion si grave qui peut entraîner une invalidité du patient. C'est à cet endroit que la circulation sanguine souffre.

Échographie Doppler, balayage duplex est utilisé, ce qui peut montrer une altération du flux sanguin sous la forme de son asymétrie, de sa sténose, de l'occlusion de gros vaisseaux, d'une augmentation du flux sanguin veineux, de plaques athéroscléreuses.

La tomodensitométrie vous permettra de ne voir que des traces des crises cardiaques transférées sous forme de lacunes remplies de liquide céphalo-rachidien, c'est-à-dire de kystes. L'amincissement est également déterminé - atrophie du cortex cérébral, expansion des ventricules, hydrocéphalie communicante.

Approches modernes de la thérapie

Le traitement doit être dirigé vers le trouble sous-jacent à l'origine du trouble cérébral. De plus, il est nécessaire d'utiliser des moyens empêchant la progression de la maladie..

Les agents vasculaires tels que la pentoxifylline, la vinpocétine, la cinnarizine, la dihydroergocriptine sont obligatoires. Ils ont un effet positif sur la circulation cérébrale, normalisent la microcirculation, augmentent la plasticité des érythrocytes, réduisent la viscosité du sang et restaurent sa fluidité. Ces médicaments soulagent les spasmes vasculaires, rétablissent la résistance des tissus à l'hypoxie.

La cytoflavine, l'actovegin, l'acide thioctique, le piracétam, le ginkgo biloba sont utilisés comme traitement antioxydant, nootropique, antihypoxant.

Le traitement avec des médicaments vestibulotropes réduit le phénomène des étourdissements, élimine l'instabilité lors de la marche et améliore la qualité de vie des patients. Le traitement par bétahistine, vertigohele, dimensionhydrinate, méclozine, diazépam se justifie.

En cas d'hypertension artérielle, une surveillance régulière des chiffres de pression et de fréquence cardiaque et leur normalisation en fonction des indications est nécessaire. Pour fluidifier le sang, des aspirines, du dipyridamole, du clopidogrel, de la warfarine et du dabigatran sont utilisés. Les statines sont utilisées lorsque le taux de cholestérol augmente.

Actuellement, une attention particulière est accordée aux inhibiteurs calciques, qui, avec la fonction de normalisation de la pression artérielle, ont un effet neuroprotecteur. Cerebrolysin, Cerebrolysate, Gliatilin, Mexidol restaurent bien les fonctions cognitives.

Les neurotransmetteurs, par exemple, la citicoline a un effet nootrope et psychostimulant, normalise la mémoire, l'attention, améliore le bien-être, restaure la capacité d'auto-soins du patient. Le mécanisme d'action est basé sur le fait que le médicament réduit l'œdème cérébral, stabilise les membranes cellulaires,

L'escinate de L-lysine a des propriétés anti-inflammatoires, anti-œdèmes et neuroprotectrices. Stimule la sécrétion de glucocorticoïdes, restaure la perméabilité vasculaire, tonifie les veines et normalise l'écoulement veineux.

Thérapie sélective des troubles cognitifs

Pour restaurer la mémoire, l'attention, les performances, le donépézil est utilisé - un médicament qui normalise l'échange de neurotransmetteurs, rétablit la vitesse et la qualité de la transmission de l'influx nerveux aux fins prévues. Restaure l'activité diurne des patients, corrige l'apathie, les actions obsessionnelles sans signification, élimine les hallucinations.

La galantamine normalise la transmission neuromusculaire, stimule la production d'enzymes digestives, la sécrétion des glandes sudoripares et abaisse la pression intraoculaire. Le médicament est utilisé pour la démence, l'encéphalopathie discirculatoire, le glaucome.

La rivastigmine est un remède efficace. Mais sa réception est limitée par la présence d'ulcère gastrique, d'ulcère duodénal, de troubles de la conduction, d'arythmie, d'asthme bronchique, d'obstruction des voies urinaires, d'épilepsie.

Pour les troubles psycho-émotionnels sévères, des antidépresseurs sont utilisés. Les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine ont fait leurs preuves dans cette pathologie. Ces médicaments comprennent la venlafaxine, le milnacipran, la duloxétine, la sertraline. Les médicaments de ce groupe ne sont vendus en pharmacie que sur ordonnance. Le médecin traitant prescrit ces médicaments en tenant compte de la gravité des troubles intellectuels et mnésiques, de la dépression, des idées délirantes.

La prévention

La prévention de l'encéphalopathie discirculatoire est avant tout le traitement des causes qui conduisent à l'hypertension artérielle, au stress, au diabète sucré, à l'obésité. En plus de maintenir un mode de vie sain, de normaliser le sommeil, de reposer le régime de travail, il est nécessaire d'éviter la thérapie manuelle sur la colonne cervicale. Une inclinaison infructueuse de la tête et du cou peut entraîner une perturbation irréversible du flux sanguin dans le bassin vertébrobasilaire et entraîner des complications invalidantes ou mortelles.

En présence de signes de fatigue accrue, de perte de mémoire, d'attention à la capacité de travail, il est nécessaire de consulter un médecin et d'effectuer des examens qui excluront une altération de la circulation sanguine dans les vaisseaux alimentant le cerveau. Révéler les pathologies cardiaques, pulmonaires, endocriniennes et débuter le traitement en temps opportun est la voie du succès dans la lutte contre l'encéphalopathie discirculatoire.

Modifications dyscirculatoires dans le cerveau

Actuellement, les maladies neurologiques associées à une altération de l'apport sanguin au système nerveux central sont de plus en plus courantes. Le manque de circulation sanguine entraîne de graves conséquences et affecte la vie normale.

La tendance à l'augmentation du nombre de patients neuropathologistes diagnostiqués avec des changements dyscirculatoires dans le cerveau a tendance à augmenter et à rajeunir l'incidence.

Ce que c'est

Changements dyscirculatoires dans le cerveau qu'est-ce que c'est - c'est une maladie multifocale du système nerveux central qui affecte la substance cérébrale, caractérisée par une évolution chronique avec un développement lent et une évolution sévère ultérieure de la maladie.

La circulation sanguine des régions tissulaires du cerveau est altérée sous la forme de petits foyers, selon le niveau de ces changements, trois étapes de changements discirculatoires sont distinguées:

  • La première étape est le processus de modifications tissulaires associées à une petite pathologie du système vasculaire cérébral, apparue à la suite de maladies du système circulatoire. Les symptômes sont mal exprimés, il est peu probable de diagnostiquer des anomalies discirculatoires;
  • La deuxième étape est le processus de mort des cellules nerveuses et des tissus de la zone touchée du cerveau, associé à une détérioration significative de l'apport sanguin à la tête. L'image symptomatique a une expression vivante, l'état du patient s'aggrave considérablement;
  • La troisième étape est la dernière étape, au cours de laquelle la plupart des cellules de la zone touchée du cerveau sont mortes, des changements pathologiques commencent dans le travail du cerveau avec une violation de nombreuses fonctions vitales. Les symptômes sont sévères: d'une perte complète de coordination des mouvements à une diminution significative de l'activité mentale.

Raisons de l'apparition

Les changements dyscirculatoires dans le cerveau sont principalement associés à une circulation sanguine altérée dans les vaisseaux cérébraux. Par conséquent, les raisons de l'apparition de lésions focales de la moelle épinière comprennent:

  • Dysfonctionnement du flux sanguin dans l'ostéochondrose ou une lésion de la colonne cervicale;
  • Maladie hypertonique;
  • Diabète;
  • Dystonie végéto-vasculaire;
  • Déséquilibre hormonal;
  • Encéphalopathie;
  • Modifications athéroscléreuses du système circulatoire;
  • Maladies de nature cardiovasculaire;
  • Mauvais style de vie: tabagisme, consommation d'alcool, inactivité;
  • Surpoids;
  • Maladies oncologiques;
  • Maladies inflammatoires et infectieuses du cerveau;
  • Maladies héréditaires du système circulatoire;
  • États dépressifs;
  • Blessures au crâne et au cerveau à des degrés divers;
  • Catégorie d'âge des personnes de plus de cinquante ans.

Signes d'anomalies dyscirculatoires

Le tableau symptomatique de cette maladie neurologique apparaît déjà au premier stade. C'est à peine perceptible, car des perturbations mineures surviennent dans la vie quotidienne, qui se résument souvent à:

  • Fatigue;
  • Manque de sommeil;
  • Léthargie;
  • Maux de tête rares accompagnés de vertiges;
  • Anxiété et stress.

Au deuxième stade, la maladie peut être distinguée comme des signes:

  • Troubles psychosomatiques mineurs;
  • Sensation de bruit, sifflement, étouffement dans les oreilles;
  • Perte temporaire d'audition, de vision;
  • Diminution de l'activité intellectuelle;
  • Déficience cognitive;
  • Hypertension artérielle;
  • AVC de gravité et d'étiologie variables;
  • Dystrophie des vaisseaux cérébraux;
  • Crises d'épilepsie;
  • Lésions tissulaires ischémiques;
  • La douleur dans la tête devient chronique;
  • La contraction du tissu musculaire se produit involontairement, il y a violation de la coordination des mouvements, rigidité des fibres musculaires;
  • Autres signes d'une pathologie du système vasculaire cérébral: sensation de voile devant les yeux, instabilité dans l'espace, titubation, balancement d'un ou des deux côtés du corps, étourdissements lors du déplacement du corps ou de la levée de son corps en position horizontale.

Diagnostique

La pathologie du tissu cérébral aux premiers stades est mal diagnostiquée, car le patient vient rarement au rendez-vous chez le médecin avec ses plaintes.

Avec des manifestations évidentes de symptômes, le patient est envoyé par le thérapeute pour une consultation avec un neuropathologiste.

Le neurologue procède à une collecte d'anamnèse, à un examen externe pour la présence d'anomalies neuropsychologiques et à des tests de fonction réflexe. Sur la base des plaintes et de l'examen, le médecin décide de la manière dont l'examen sera effectué:

  • Test sanguin biochimique, coagulogramme, sucre, cholestérol;
  • Analyse de l'état du métabolisme des graisses;
  • Mesure de la pression artérielle, son suivi quotidien;
  • Contrôle Doppler du système vasculaire de la tête et du rachis cervical;
  • Imagerie par résonance magnétique;
  • Électrocardiographie;
  • Consultation de médecins, si nécessaire: cardiologue, néphrologue, ophtalmologiste.

Traitement

Sur la base des tests et diagnostics effectués, le neuropathologiste prescrit un traitement. Un complexe individuel de thérapie est en cours de développement, basé sur l'état général du patient, la présence d'allergies, la tolérance de thèses ou d'autres médicaments.

L'accent principal de la thérapie est mis sur le traitement de la maladie concomitante qui a provoqué les changements pathologiques dans le cerveau..

  • Restauration et amélioration de l'activité du système circulatoire de la région cérébrale;
  • Soutenir le fonctionnement des cellules nerveuses saines;
  • Fournir aux tissus cérébraux suffisamment d'oxygène et de nutriments;
  • Restauration du niveau normal d'hémodynamique: antagonistes, inhibiteurs calciques, inhibiteurs de la phosphodiestérase;
  • Suspension des processus pathologiques cognitifs;
  • Amélioration des fonctions de l'appareil vestibulaire;
  • En cas de violation manifeste de la perméabilité des artères en raison de processus athéroscléreux, d'ischémie ou d'accident vasculaire cérébral, une décision est prise sur une intervention chirurgicale;
  • Effet sédatif sédatif;
  • Expansion des vaisseaux sanguins;
  • Amélioration du tonus vasculaire;
  • Renforcer le système nerveux contenant des phytoextraits;
  • Enrichir le cerveau en minéraux et vitamines essentiels.

Régime

En cas de pathologies dyscirculatoires, une nutrition thérapeutique est recommandée, destinée au traitement des maladies vasculaires. L'alimentation doit inclure:

  • Légumes et fruits frais riches en vitamines: C, groupe B, PP, ainsi qu'en minéraux: magnésium, potassium;
  • Oignons, ail pour décomposer les graisses en excès;
  • Céréales pour renforcer les artères;
  • S'il n'y a pas d'allergie, un régime méditerranéen est possible.

La prévention

Des mesures préventives doivent être appliquées par des personnes en parfaite santé et lorsque les premiers signes d'anomalies dyscirculatoires apparaissent:

  • Respect de la routine quotidienne;
  • Activité physique adéquate;
  • Repos complet;
  • Mode de vie sain;
  • Gymnastique, sports;
  • Une alimentation correcte et équilibrée;
  • Examen professionnel par un neurologue une fois par an.

Modifications focales de la substance du cerveau de nature discirculatoire

Le tissu nerveux est extrêmement vulnérable: même avec un manque à court terme d'oxygène et de nutriments, ses structures meurent, malheureusement, irrévocablement - les neurones ne se forment pas à nouveau. Les problèmes de microcirculation entraînent des changements focaux dans la substance cérébrale de nature discirculatoire.

Ce sont des troubles dangereux qui non seulement aggravent la santé, mais peuvent changer complètement le mode de vie. Ils peuvent provoquer la perte de ces fonctions physiologiques qui ont été effectuées sous le contrôle de neurones morts. Qu'est-ce que c'est et cette condition est-elle guérissable??

L'essence du problème

La nature a veillé à ce que chaque cellule du système nerveux reçoive du sang en abondance: l'intensité de l'apport sanguin est ici très élevée. En outre, il existe des cavaliers spéciaux dans la tête entre les sections du lit vasculaire, qui, avec un déficit de circulation sanguine dans une zone, peuvent lui fournir du sang provenant d'un autre vaisseau..

Mais même de telles précautions n'ont pas rendu le tissu nerveux invulnérable, et il souffre encore d'un manque d'approvisionnement en sang chez de nombreuses personnes..

Dans les zones où l'accès aux échanges gazeux et à l'échange de composants nutritifs était difficile, même temporairement, les neurones meurent extrêmement rapidement, et avec eux le patient perd ses capacités motrices, sa sensibilité, sa parole et même son intellect..

Selon le nombre et l'étendue de la destruction, il y a des changements focaux uniques dans la substance cérébrale de nature discirculatoire ou de multiples changements focaux dans la substance cérébrale.

Selon certaines données, un ou un autre degré de lésion focale du cerveau de nature vasculaire survient chez 4 personnes sur 5 d'âge mûr ou âgées.

Les causes de la pathologie peuvent être différentes:

  1. Modifications focales dystrophiques dans le cerveau associées à une carence en nutrition cellulaire.
  2. Modifications post-ischémiques déclenchées par des problèmes d'administration sanguine par les artères.
  3. Modifications focales de nature discirculatoire dues à une microcirculation imparfaite due à des défauts du flux sanguin, y compris cérébro-spinal.
  4. Modifications discirculatoires-dystrophiques.

Il est important que les changements focaux uniques dans la matière cérébrale de nature dystrophique, ainsi que les lésions cérébrales multifocales, ne soient pas cliniquement exprimés à leurs stades initiaux. Les signes externes qui peuvent accompagner l'apparition de processus pathologiques sont similaires aux symptômes de nombreuses autres affections.

Cette caractéristique insidieuse est défavorable pour une personne, car en l'absence de diagnostic, en conséquence, le traitement n'est pas prescrit et, entre-temps, d'autres dommages aux neurones et à la substance blanche du cerveau continuent..

Causes possibles de pathologie

Parmi les causes de la pathologie, des facteurs individuels peuvent être indiqués, ainsi que des maladies et des conditions:

  • traumatisme crânien;
  • VSD;
  • exacerbation de l'ostéochondrose cervicale;
  • néoplasmes oncologiques;
  • obésité;
  • l'athérosclérose;
  • Diabète;
  • problèmes cardiaques;
  • stress prolongé et fréquent;
  • manque d'activité physique;
  • les dépendances;
  • processus pathologiques associés au vieillissement.

Symptômes

Cliniquement, les lésions cérébrales focales peuvent se manifester avec les symptômes suivants:

  • hypertension artérielle;
  • crises d'épilepsie;
  • déviations de la psyché;
  • vertiges;
  • stagnation dans le lit vasculaire du fond;
  • maux de tête fréquents;
  • contractions musculaires soudaines;
  • paralysie.

Les principales étapes de la progression des troubles cérébrovasculaires peuvent être identifiées:

  1. Au stade initial, une personne et les gens autour de lui ne remarquent pratiquement pas d'écarts. Seules des crises de maux de tête sont possibles, qui sont généralement associées à une surcharge, une fatigue. Certains patients développent de l'apathie. A ce moment, les foyers ne sont que naissants, sans entraîner de graves problèmes de régulation nerveuse..
  2. Au deuxième stade, les déviations de la psyché et les mouvements deviennent de plus en plus perceptibles, les douleurs deviennent plus fréquentes. D'autres peuvent remarquer des explosions d'émotions chez le patient..
  3. La troisième étape est caractérisée par la mort massive des neurones, la perte de contrôle du système nerveux sur les mouvements. De telles pathologies sont déjà irréversibles, elles changent considérablement le mode de vie et la personnalité du patient. Le traitement ne peut plus restaurer les fonctions perdues.

Les situations ne sont pas rares lorsque des modifications des vaisseaux du cerveau sont détectées absolument par hasard, lors d'un diagnostic prescrit pour une autre raison. Certaines zones de tissu meurent de manière asymptomatique, sans perturbation prononcée de la régulation nerveuse.

Diagnostique

L'examen le plus informatif et complet qui peut évaluer objectivement le fonctionnement des neurones et des vaisseaux sanguins dans le cerveau, leur destruction est l'IRM.

Selon l'endroit où les foyers de destruction de la substance cérébrale de nature dystrophique ont été trouvés sur l'IRM, les caractéristiques suivantes de la maladie peuvent être supposées:

  1. Les pathologies des hémisphères cérébraux peuvent être accompagnées d'un blocage des artères vertébrales (dû à des anomalies congénitales ou à l'athérosclérose). Il y a une telle déviation avec une hernie intervertébrale..
  2. Les modifications focales de la substance blanche du cerveau au niveau du front sont associées à l'hypertension et aux crises hypertensives expérimentées. Les petits changements focaux trouvés ici peuvent être congénitaux, ils ne mettent pas la vie en danger s'ils n'augmentent pas avec le temps.
  3. De multiples lésions trouvées sur l'IRM indiquent une pathologie grave. De tels résultats se produisent si la dystrophie se développe dans la substance du cerveau, qui est caractéristique des conditions pré-AVC, de l'épilepsie et de la progression de la démence sénile.

Si l'IRM révèle une telle pathologie cérébrale, la personne devra répéter l'examen régulièrement à l'avenir, environ une fois par an. Ainsi, vous pouvez définir le taux de progression des changements destructeurs, le plan d'action optimal pour éviter la détérioration rapide de l'état du patient. D'autres méthodes, en particulier la tomodensitométrie, peuvent fournir des informations uniquement sur les traces de crises cardiaques expérimentées, l'amincissement du cortex ou l'accumulation de liquide (liquide céphalo-rachidien).

Méthodes de traitement

Après avoir identifié des changements focaux dans la substance du cerveau sur l'IRM, vous devez immédiatement commencer à traiter leurs manifestations afin que la maladie ne progresse pas rapidement. Le traitement de telles pathologies doit toujours inclure non seulement des médicaments, mais également une correction du mode de vie, car de nombreux facteurs de la vie quotidienne compliquent l'activité des vaisseaux cérébraux.

Ainsi, le patient a besoin:

  • Fumez moins, et il vaut mieux se débarrasser complètement de la dépendance.
  • Ne buvez pas d'alcool, et plus encore - de la drogue.
  • Bougez plus, faites les exercices recommandés par le médecin pour cette maladie.
  • Dormez suffisamment: lors de la détection de telles maladies, les médecins recommandent d'augmenter légèrement la durée du sommeil.
  • Ayez une alimentation équilibrée, il est conseillé de développer un régime avec un médecin afin de prendre en compte tous les composants nutritionnels nécessaires - en cas de processus dystrophiques, un approvisionnement complet en neurones avec vitamines et micro-éléments est très important.
  • Reconsidérez votre attitude face à certaines nuances de votre vie qui causent du stress. Si le travail est trop stressant, il peut être nécessaire de le changer..
  • Déterminez les meilleures façons de vous détendre.
  • N'ignorez pas les examens réguliers - ils aideront à détecter certains changements dans le processus pathologique en temps opportun et à y répondre à temps.

Les médicaments sont nécessaires pour:

  1. Réduire la viscosité du sang - sa densité excessive empêche la circulation sanguine dans les cavités des vaisseaux du cerveau.
  2. Optimisation des échanges gazeux entre les neurones et le système circulatoire.
  3. Reconstitution des réserves de l'organisme en éléments vitaux et en vitamines.
  4. Réduire la douleur.
  5. Abaisser la pression artérielle.
  6. Réduire l'irritabilité du patient, éliminer ses états dépressifs.
  7. Stimuler la circulation sanguine.
  8. Soutenir les fonctions vitales des neurones et leur résistance au stress.
  9. Réduire le taux de cholestérol.
  10. Contrôle des niveaux de sucre (pour le diabète).
  11. Rééducation des patients après un traumatisme crânien (si nécessaire).

Ainsi, le traitement doit inclure toutes les mesures nécessaires pour éliminer tous les facteurs qui contribuent à la progression de la maladie à l'avenir et interfèrent avec l'activité mentale normale et la régulation nerveuse..

Naturellement, une thérapie complète est impossible si les prescriptions du médecin sont ignorées..

Le patient doit être préparé pour un combat long et peut-être difficile contre une nouvelle destruction des structures cérébrales.

Mais des mesures thérapeutiques rapides peuvent repousser dans le temps des processus irréversibles négatifs qui compliquent la vie d'une personne et de ses proches.

Pour leur part, d'autres devraient être sympathiques à certains des changements désagréables dans la personnalité du patient, car ils sont entièrement dus à la maladie..

Un environnement favorable et un minimum de stress inhibent la destruction de la psyché, et permettent parfois d'établir la mise en œuvre de fonctions vitales décolorées.

Quels sont les changements focaux de la substance du cerveau de nature discirculatoire et comment les traiter

La violation de la circulation sanguine dans les vaisseaux du cerveau est une maladie qui provoque une dégradation rapide et des symptômes qui interfèrent avec l'exécution des activités quotidiennes. Elle n'est pas liée à l'âge ou à la race. Souvent, la cause de telles pathologies est des changements focaux dans la substance blanche du cerveau. Il est important de remarquer les symptômes de la déviation apparus à temps et de commencer le traitement avant qu'il n'entraîne des conséquences irréversibles..

L'essence du problème

Le cerveau a besoin d'une «alimentation» constante en sang. Il entre en contact avec la matière blanche, répandant les substances nécessaires dans tout l'organe. Sans un apport systématique d'oxygène et de glucose, les connexions neuronales commencent à s'éteindre. Cette condition est appelée hypoxie. Dans les 5 minutes suivant cet état, une nécrose commence à se former, rendant la restauration tissulaire impossible. Sans assistance médicale, une personne perdra la plupart de ses fonctions cognitives et mourra même. Par conséquent, la destruction du liquide cérébral doit être traitée. Le rétablissement complet du patient n'est pas toujours possible. Les médicaments vous permettent de contrôler le développement de la pathologie et de mener une vie normale.

Cependant, toutes les maladies ne bloquent pas immédiatement l'accès du cerveau au sang. Parfois, tout commence par des changements focaux dans la substance cérébrale de nature discirculatoire. Le corps a par nature une sorte de filet de sécurité dans ce cas: les vaisseaux sont équipés de canaux spéciaux, qui fournissent du sang supplémentaire à certaines parties de l'organe, si la veine principale ne peut pas y faire face. Mais ce mécanisme n'est pas toujours efficace. Cela ne fonctionnera pas si les foyers de destruction sont trop étendus. De plus, il peut y en avoir plusieurs, ce qui réduit les chances de restauration complète de l'organe..

Stades de développement

La maladie peut apparaître soudainement ou progresser lentement. Un changement focal dans une substance de nature discirculatoire provoque toujours des lésions cérébrales dans une ou plusieurs zones. En l'absence de traitement rapide, la maladie peut devenir chronique. Ensuite, la situation évolue lentement jusqu'à ce que la personne meure. Il est important de reconnaître les symptômes de ce trouble à temps et de commencer le traitement approprié..

Au premier stade, il peut n'y avoir presque aucun signe de la maladie. Lors du diagnostic, le médecin peut nommer avec précision non seulement la pathologie, mais également son stade. Au début, le patient ne présente presque aucun symptôme de troubles circulatoires dans le cerveau. En raison de signes bénins, l'examen peut ne pas donner de résultats, par conséquent, même des écarts subtils de bien-être doivent être signalés au médecin. Ce n'est qu'en cas de plaintes spécifiques que le spécialiste aura la possibilité de reconnaître des changements focaux dans la substance avant que des conséquences irréversibles n'apparaissent. Dans un deuxième temps, les transformations cérébrales de nature vasculaire deviennent destructrices:

  • les tissus commencent à mourir;
  • la nécrose apparaît sur les vaisseaux;
  • la matière grise (liquide cérébral) meurt;
  • les fonctions cognitives du patient sont altérées;
  • des symptômes d'hypoxie apparaissent.

Le traitement de cette pathologie dépend toujours de la vitesse de son développement et de la maladie primaire..

Les médecins font la distinction entre les modifications multi-infarctus de la substance d'origine vasculaire et ischémique. Le premier se produit en raison de chutes de pression constantes. Cela use les parois des veines et des capillaires, ce qui provoque des micro-accidents vasculaires cérébraux dans différentes parties du cerveau. De telles pathologies provoquent une destruction tissulaire irréversible, difficile à diagnostiquer au stade I. La cause de cette condition est le plus souvent l'hypertension artérielle. Pas moins souvent, cette pathologie se développe dans le contexte de la fibrillation auriculaire.

Des modifications ischémiques de la substance cérébrale de nature résiduelle se produisent en raison d'un rétrécissement des artères et des veines. La violation du flux sanguin se produit en raison de lésions diffuses des tissus organiques. Une telle pathologie se développe avec une maladie athéroscléreuse ou une thrombose. Contrairement aux troubles multi-infarctus, les changements ischémiques ont des symptômes soudains qui peuvent entraîner la mort en peu de temps. Ce type de lésion comprend la maladie de Binswanger. Cela peut être à la fois une cause profonde et une conséquence de la destruction diffuse de la matière blanche. La pathologie est incurable et, en raison de son développement rapide, elle est dangereuse même pour les adolescents. En peu de temps, une personne avec un tel diagnostic peut passer d'un scientifique à une personne faible d'esprit, car les dégradations de substances provoquent une démence prématurée et des troubles neurologiques.

Causes possibles de pathologie

Des changements focaux uniques et multiples dans la substance du cerveau de nature discirculatoire peuvent apparaître en raison de nombreuses maladies qui modifient la composition du sang ou provoquent la destruction des vaisseaux sanguins. L'ostéochondrose devient l'une des raisons les plus courantes du développement de cette pathologie. La maladie de la colonne vertébrale peut affecter la circulation en comprimant une artère. En raison d'une mauvaise circulation des fluides, le cerveau n'arrête pas de fonctionner, mais il se décompose lentement, entraînant une nécrose tissulaire irréversible.

Pas moins souvent, la pathologie se développe en raison de blessures de la colonne cervicale. La raison peut être non seulement un accident ou un choc, mais aussi des sports ordinaires. Par exemple, des blessures à la colonne cervicale surviennent souvent en raison de tentatives d'effectuer un yoga asana difficile ou d'une mauvaise exécution d'un tour de gymnastique. Même un léger déplacement de l'os provoque un blocage partiel du flux sanguin. Dans les cas graves, il existe une hypoxie complète. Sans traitement d'urgence, une personne ayant une lésion à la vertèbre cervicale pourrait mourir.

Parfois, des modifications focales de la substance du cerveau de nature discirculatoire se produisent en raison d'une maladie cardiaque. Par exemple, lors d'une crise cardiaque, la circulation sanguine est altérée. Le fluide cesse de fournir du glucose et de l'oxygène au cerveau, ce qui déclenche une nécrose tissulaire. Chez les patients cancéreux, la tumeur peut interférer avec le fonctionnement normal de l'organe ou créer des blocages de par sa taille. Les personnes à risque sont:

  • stress chronique;
  • obésité stade I et II;
  • diabète sucré;
  • hypertension artérielle;
  • l'athérosclérose;
  • inflammation des membranes du cerveau (arachnoïdite, leptoméningite, pachyméningite);
  • Infection par le VIH;
  • Troubles métaboliques;
  • les conséquences d'un accident vasculaire cérébral ischémique;
  • sclérose en plaques;
  • troubles circulatoires causés par un accident vasculaire cérébral, des changements dystrophiques ou une crise cardiaque;
  • angiopathie amloïde;
  • hyperhomocystéinémie.

Bien que la maladie puisse toucher même un enfant, les personnes entre 30 et 80 ans sont à risque..

Symptômes

Il est très difficile de diagnostiquer les dommages causés à la substance cérébrale au stade I, car pendant cette période, les signes de la maladie sont absents ou mal exprimés. Par conséquent, vous devez consulter un médecin si vous présentez l'un de ces symptômes. Leur apparence signifie qu'un changement focal dans le fluide cérébral de nature discirculatoire s'est transformé en une forme plus agressive. Cela indique une nécrose tissulaire. Les petits dégâts peuvent être annulés. Cependant, des dommages graves entraînent la mort ou une démence à vie.

Lorsque la matière blanche est détruite, il y a une interruption du fonctionnement du cerveau. Ils provoquent des symptômes, indiquant des changements focaux de la substance blanche de nature discirculatoire. Ces signes comprennent:

  • spasmes musculaires soudains;
  • migraines et maux de tête en l'absence de raisons objectives;
  • paralysie temporaire ou permanente;
  • violation de la parole (une personne parle indistinctement, bégaie, saute des lettres);
  • crises d'épilepsie et convulsions;
  • diminution de la mémoire et des capacités cognitives;
  • troubles mentaux (en particulier sans hérédité et autres raisons du développement de la maladie);
  • étourdissements et nausées persistantes;
  • hypertension artérielle;
  • déficience visuelle, flou, perte de capacité à distinguer les couleurs.

Diagnostique

Pour les symptômes bénins, votre médecin peut demander un test sanguin et urinaire pour exclure d'autres conditions. Si les études ne révèlent aucune anomalie, le patient reçoit une référence pour une IRM. Cet examen vous permet de voir l'état général du cerveau et même de détecter des accidents vasculaires cérébraux mineurs. Cependant, l'appareil ne détecte pas toujours de petites lésions. Avec un traitement inapproprié, les signes de modifications focales de la substance cérébrale de nature discirculatoire ne disparaissent pas. Dans ce cas, vous pouvez vous inscrire à nouveau pour l'examen ou contacter une autre clinique pour un diagnostic..

Lors de la prescription d'un traitement, le spécialiste ne se concentre pas uniquement sur la cause profonde de la maladie. Vous pouvez déterminer la pathologie et son stade par l'emplacement du foyer des changements dans la substance blanche. La maladie est divisée en 3 types selon le site de destruction du liquide cérébral:

  1. Les modifications discirculatoires focales du lobe frontal signifient qu'une personne a connu une crise hypertensive. L'état pathologique de cette partie du cerveau peut indiquer une hypertension. Les blessures mineures sont congénitales. Ils ne constituent pas une menace pour la vie, cependant, leur développement doit être constamment surveillé..
  2. De grandes lésions des hémisphères peuvent indiquer un blocage des vaisseaux sanguins en raison de lésions de la colonne vertébrale. Le défaut peut également être causé par une courbure congénitale, une croissance ou une manifestation d'athérosclérose. Souvent, la cause est une hernie intervertébrale.
  3. Des lésions multiples sur l'IRM signifient qu'une pathologie grave s'est développée. Ces troubles nécessitent un traitement immédiat pour prévenir la démence prématurée. La dystrophie de la substance cérébrale peut conduire à une condition pré-AVC.

En plus de l'IRM, le médecin prescrit des examens supplémentaires pour établir la cause profonde de l'état pathologique et identifier les maladies concomitantes.

Méthodes de traitement

Étant donné que la destruction de la substance blanche est une perturbation grave du fonctionnement du corps, il est impossible de choisir des médicaments par vous-même. Avec le mauvais traitement, la situation peut empirer. Si vous ne prenez aucune mesure, au fil du temps, en raison de la nécrose du tissu cérébral, une démence se développera et, par la suite, entraînera la mort. Le cours du traitement ne doit être prescrit que par un médecin qui connaît parfaitement les antécédents médicaux..

Dans certains cas, les médicaments ne sont pas prescrits. Par exemple, si les petites lésions sont congénitales et ne progressent pas, le patient n'a pas besoin de traitement. Cependant, il doit subir un examen une fois par an afin de suivre l'évolution de la maladie et, si elle se développe, d'agir à temps. Au fil du temps, ces pathologies peuvent disparaître ou s'aggraver, de sorte qu'une personne qui a été diagnostiquée avec une lésion de la substance blanche devrait demander de l'aide si des symptômes de ce trouble surviennent..

Thérapie médicamenteuse

Pour le traitement des changements focaux de la substance blanche, différents médicaments sont utilisés en combinaison avec des changements de mode de vie. Des médicaments sont nécessaires pour traiter la cause de la dégradation du liquide cérébral. Les médicaments stabilisent le travail des vaisseaux sanguins, améliorent l'apport sanguin. Certains d'entre eux fluidifient également le sang, vous devriez donc consulter votre médecin avant de prendre des pilules. En présence d'anévrismes ou d'autres pathologies, le manque de viscosité du fluide peut être fatal. Pour le traitement des changements focaux dans le cerveau, une substance est prescrite:

  • Pentoxifylline;
  • Cinnarizine;
  • Vinpocetine;
  • Dihydroérocriptine.

Les médecins choisissent les médicaments en fonction de leur capacité à bloquer le calcium et à normaliser la tension artérielle. Ces médicaments agissent comme des agents neuroprotecteurs tels que la cérébrolysine. Si le patient a besoin d'antioxydants ou de médicaments antihypoxants, on lui prescrit du piracétam ou de la cytoflavine. Les médicaments vestibulotropes soulagent les symptômes tels que l'instabilité lors de la marche, les étourdissements. Ils sont capables de simplifier la vie quotidienne d'une personne souffrant de la destruction du liquide cérébral pendant une longue période..

Les médicaments pour arrêter les spasmes vasculaires et augmenter leur élasticité peuvent différer selon le type d'effet sur le corps.

Traitement des troubles cognitifs

La destruction de la matière blanche affecte négativement la capacité mentale d'une personne. La mémoire est altérée, le centre de la parole en souffre. Parfois, la maladie provoque le développement de troubles mentaux. Si votre mémoire à court terme est affectée et que vous avez des problèmes de concentration, votre médecin vous prescrira Donepezil. Il stimule les impulsions neurales et améliore la qualité de leur passage. Après 2-3 jours de prise de ce médicament chez les patients, les hallucinations disparaissent, l'apathie disparaît. Le médicament aide à répéter automatiquement le même type de mouvement. Les médicaments pour le soulagement des troubles cognitifs sont sélectionnés individuellement, car avoir des contre-indications. Par exemple, la rivastigmine est interdite aux personnes souffrant d'ulcères d'estomac. Il aggrave les problèmes cardiovasculaires, la détresse respiratoire et les problèmes intestinaux.

Étant donné que les changements focaux de la substance blanche de nature discirculatoire provoquent souvent des troubles émotionnels, les médecins prescrivent souvent des médicaments appropriés pour supprimer les émotions négatives. S'ils ne sont pas traités, ces symptômes peuvent entraîner une dépression chronique ou un trouble anxieux. Pour le soulagement des explosions émotionnelles et de la dépression, des antidépresseurs sont prescrits. Pour le traitement, des inhibiteurs sélectifs sont utilisés. Des moyens de ce type ne peuvent être achetés dans une pharmacie que sur ordonnance d'un médecin..

Pour restaurer les capacités mentales, des médicaments nootropes sont prescrits. Ils stimulent les neurones et aident à restaurer les compétences cognitives, même en cas de lésions cérébrales importantes. Après avoir pris des stimulants neurométaboliques, les performances cérébrales sont rapidement rétablies. Chez les patients prenant de tels médicaments, il augmente l'apprentissage et améliore la mémoire.

Traitement des troubles de la parole

Si un patient a des problèmes de prononciation en raison de la destruction de la substance blanche, il doit systématiquement consulter un orthophoniste. Parfois, il est possible de restaurer presque complètement les fonctions vocales. Tout dépend du degré de lésion cérébrale. Les changements dyscirculatoires peuvent grandement affecter les expressions faciales. Par conséquent, le patient se voit prescrire une gymnastique pour la bouche, ce qui lui redonne la capacité de contrôler les muscles de la mâchoire et des lèvres..

Régime

Lorsque la moelle est détruite, une nutrition appropriée doit être prescrite. Le plus souvent, les experts prescrivent le menu numéro 10. Tout d'abord, vous devez aligner le régime alimentaire. Il faut manger 4 à 6 fois par jour. Le dîner doit avoir lieu au plus tard 2 heures avant le coucher. Le régime ne permet pas plus de 7 g de sel. Il faut consommer suffisamment de liquide: au moins 1,2 litre. Il est permis de boire non seulement de l'eau. D'autres boissons conviennent également, des compotes de fruits aux soupes..

La table de régime numéro 10 est considérée comme fidèle, car seuls les plats gras et salés manquent au menu. Le reste des fruits, des légumes et de la viande ne peut pas être mangé. La liste des acceptables comprend:

  1. Toutes céréales cuites dans de l'eau ou du lait. L'utilisation de pâtes est acceptable.
  2. De la viande, vous ne pouvez manger que du bœuf maigre, du poulet, de la dinde et du veau. Tout poisson est autorisé. Cependant, les espèces les plus grasses doivent être exclues. Par exemple, la viande de poisson-chat ne fonctionnera pas même lorsqu'elle est bouillie..
  3. La saucisse ne peut être consommée qu'en petites quantités.
  4. Il est permis de ne pas consommer plus d'un œuf par jour, cuit sous forme d'omelette. Il peut être éteint dur ou ajouté à un autre plat.
  5. Les fruits frais et les baies en bénéficieront.
  6. Des légumes dans le régime devraient être présents: pommes de terre, courgettes, chou-fleur, concombres, citrouille, laitue, betteraves, carottes et tomates. Il est nécessaire de réduire la consommation de chou et de pois verts.
  7. Les produits laitiers sont acceptables, à l'exception de la crème sure, du fromage et de la crème.
  8. Il n'est pas nécessaire de se priver de bonbons. Cependant, une consommation excessive de crème, de miel ou de confiture est inacceptable. Tu ne peux pas manger de chocolat.
  9. Des boissons, vous pouvez boire du thé noir, du café avec du lait, des jus de fruits et du bouillon d'églantier. Vous pouvez occasionnellement consommer une petite quantité de jus de raisin.

Le tableau de régime numéro 10 permet la consommation de pas plus de 90 g de protéines, 80 g de matières grasses et 400 g de glucides par jour.

La prévention

Des changements focaux uniques dans la matière cérébrale de nature dystrophique peuvent survenir chez n'importe quelle personne. La maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir. Il est nécessaire de respecter le mode de vie correct. La performance de tous les organes est affectée par la présence d'une mauvaise habitude. En raison du tabagisme, le sang s'épaissit et des microthrombi se forment, ce qui provoque des micro-coups. En raison de cet effet, la substance blanche commence à se décomposer avec le temps, déclenchant des processus irréversibles.

Les changements focaux de la substance du cerveau de nature dystrophique ne se manifestent pas seulement chez les fumeurs. Les personnes à risque mènent une vie sédentaire. Le tableau clinique d'un tel patient sera similaire à la santé d'un fumeur. Par conséquent, à tout âge, vous devez marcher au moins 20 minutes par jour. Les médecins recommandent de faire des exercices tous les jours pour augmenter l'élasticité des vaisseaux sanguins..

Pas moins de stress affecte l'apparition de foyers nécrotiques dans la substance blanche. À cause de cela, la pression change constamment, usant les capillaires, les veines et les artères. Si vous ne pouvez pas contrôler vos émotions par vous-même, vous pouvez demander l'aide d'un médecin. Il évaluera la condition et prescrira les médicaments appropriés. Souvent, le stress contribue à la suralimentation, ce qui déclenche également la dégradation du liquide cérébral. Par conséquent, en l'absence de traitement, l'apparition de lésions dans les organes ne devient qu'une question de temps..

Les modifications focales de la substance du cerveau de nature discirculatoire sont une pathologie grave qui nécessite un traitement. Sans assistance en temps opportun, le patient perdra une partie importante des fonctions cognitives, jusqu'à une démence complète. Une telle personne ne peut même pas effectuer les actions simples nécessaires à la vie quotidienne. Par conséquent, il est nécessaire de consulter un médecin si des symptômes de destruction de la substance blanche apparaissent, jusqu'à ce que les lésions deviennent irréversibles. Un traitement approprié permet à une personne de faire face aux tâches quotidiennes sans problème.