Principal > Pression

Céphalée de toux - raisons de quoi faire

Souvent, à la réception d'un thérapeute, vous pouvez entendre la question pourquoi en toussant, la tête fait mal dans les tempes ou à l'arrière de la tête? Un tel symptôme d'un état pathologique nécessite un diagnostic immédiat, car tout changement négatif dans le fonctionnement du cerveau et du système nerveux peut entraîner des complications dangereuses. Il est nécessaire de subir un examen complet et d'exclure les maladies graves.

Influence des facteurs externes

Dans la plupart des cas, un mal de tête de toux est le résultat d'une forte détérioration de la santé due à une infection du corps par des virus, des champignons ou des bactéries. SRAS, les infections respiratoires aiguës provoquent souvent une fatigue non motivée, de la somnolence, un écoulement nasal, de la fièvre. Les signes de mal de gorge, la grippe incluent également une forte augmentation de la pression dans les vaisseaux, ce qui conduit à des spasmes.

Avant de consulter un médecin, vous devez vous assurer que l'inconfort n'est pas causé par des facteurs externes négatifs. La douleur à l'arrière de la tête, des tempes et de la partie frontale est souvent le résultat de l'inhalation de vapeurs toxiques, de la fumée (tabagisme), d'un stress physique ou d'une blessure. La toux peut être un symptôme concomitant, par exemple, lorsque le patient est sensible aux réactions allergiques.

Les principales causes des maux de tête de toux

Si une gêne survient dans le contexte de signes concomitants d'intoxication ou d'infection, la source d'une mauvaise santé est claire (grippe, rhume, amygdalite). Il est beaucoup plus difficile d'identifier la cause profonde du problème si la toux se produit sans augmentation de la température corporelle. Dans ce cas, des diagnostics complexes sont nécessaires avec la vérification de l'état de tous les systèmes corporels..

L'inconfort atroce peut être causé par:

  • une réaction allergique aux stimuli externes (en raison de l'inflammation des sinus maxillaires, le cerveau ne reçoit pas d'oxygène);
  • sinusite (toux, douleur à la tête lors de la flexion, des virages serrés indiquent une sinusite, une sinusite frontale, une accumulation de pus);
  • météosensibilité (avec des changements soudains de la pression atmosphérique, un spasme vasculaire se produit, ce qui provoque des sensations désagréables, accompagnées de spasmes des muscles de la poitrine);
  • Syndrome d'Arnold Chiari (une pathologie congénitale caractérisée par une forte augmentation de la pression artérielle lors de la toux).

Les maladies du système musculo-squelettique peuvent être incluses dans un groupe distinct. La douleur dans la tête lors des éternuements et de la toux devient souvent la première "cloche" du corps sur l'apparition de névralgies ou d'ostéochondrose. De telles pathologies nuisent à l'apport d'oxygène au cerveau, perturbant ainsi ses performances.

Comment est le diagnostic

Le danger de problèmes vasculaires ne peut être sous-estimé. Un mal de tête sévère lors de la toux se produit en raison d'un spasme aigu et d'une augmentation de la pression intracrânienne. Cette condition peut provoquer un accident vasculaire cérébral. Par conséquent, si un symptôme désagréable apparaît, vous devez immédiatement demander l'aide d'un spécialiste..

Ce que le médecin demandera:

  • localisation (le mal de tête irradie vers les tempes, le front ou l'arrière de la tête);
  • la présence de symptômes secondaires (écoulement nasal, perte de coordination, fièvre, courbatures, sécheresse de la bouche, nausées);
  • l'influence de facteurs externes négatifs (mauvaises habitudes, surcharge physique, blessures antérieures au crâne).

Ces informations sont importantes pour un diagnostic correct et un traitement approprié. Par exemple, lors de la localisation de la douleur à l'arrière de la tête, on peut supposer une hypertension, un inconfort, accompagné de morve. L'écoulement des expectorations indique la présence d'infections virales respiratoires aiguës, d'infections respiratoires aiguës et d'étourdissements périodiques devrait être une raison de vérifier l'état du système nerveux.

Si, lors d'un examen visuel et d'une anamnèse, les raisons de la détérioration n'ont pas été identifiées, le médecin recommande de subir un examen matériel. Vous pouvez déterminer les sources de symptômes effrayants après avoir effectué une échographie, une imagerie par résonance magnétique, une tomodensitométrie (IRM, CT), des mesures de la pression artérielle.

Céphalée de toux chez les enfants

L'enfant est moins susceptible de souffrir de contractions spasmodiques en raison de la grande élasticité des vaisseaux sanguins. Des maladies telles que l'asthme bronchique, la coqueluche, la bronchite obstructive, la laryngite sténosante peuvent entraîner la détérioration de l'état d'un petit patient. Le traitement des maladies est prescrit par un pédiatre après un diagnostic de haute qualité et un examen approfondi du larynx, des amygdales et des ganglions lymphatiques.

Le plus difficile est d'identifier la cause première des maux de tête chez les nourrissons. Les bébés de moins de 2 à 3 ans ne peuvent pas décrire leurs sentiments. Il est possible de comprendre qu'un enfant souffre grandement d'une violation de la coordination des mouvements, des pleurs, des cris et des pulsations de la couronne (fontanelle). Avec de tels symptômes, vous devez appeler une ambulance..

Comment soulager l'état du patient

Il est important de comprendre qu'un mal de tête lors de la toux, irradiant vers l'arrière de la tête, les tempes, le front est le symptôme d'une condition dangereuse. L'automédication est strictement interdite. Le mauvais choix des actions thérapeutiques conduit souvent à des conséquences catastrophiques (crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, réaction allergique aiguë).

Traitement classique des maux de tête aggravés par la toux

Le plus souvent, les médecins recommandent de commencer par l'élimination des symptômes généraux d'un état pathologique. Il est nécessaire de faire baisser la température corporelle, de guérir un nez qui coule, un processus inflammatoire. De telles actions assureront un flux sanguin normal dans le cerveau, amélioreront les échanges gazeux.

Médicaments recommandés pour le soulagement des maux de tête:

  • "Nurofen" aide à éliminer l'œdème, réduire la fièvre, a un effet analgésique;
  • «Ibuprofène» agit sur les vaisseaux périphériques, réduisant la fréquence des spasmes;
  • "Paracétamol" - le mécanisme d'action est associé à l'inhibition de la synthèse des prostaglandines.

Les pilules telles que «Analgin» et «Spazmalgon» peuvent être incluses dans un groupe distinct. Ces médicaments ont un effet vasodilatateur, éliminent rapidement les maux de tête et adoucissent la toux sèche et larmoyante. L'essentiel est de comprendre que ces médicaments ont une longue liste d'effets secondaires, de sorte qu'ils ne peuvent être pris qu'après l'approbation du médecin..

Application de compresses

Vous pouvez vous éviter de tousser des maux de tête grâce à un traitement sûr avec des médicaments pharmaceutiques. Des compresses faites maison sont utilisées pour soulager les symptômes. Le plus souvent, il existe des recettes utilisant du vinaigre (il doit être dilué dans de l'eau froide), des pommes de terre bouillies et de la vodka. Les médecins conseillent d'essayer d'élargir les vaisseaux sanguins en abaissant la température corporelle. Pour ce faire, vous devez appliquer de la glace enveloppée dans une serviette ordinaire sur le front, à l'arrière de la tête..

Comment traiter les maux de tête lors des éternuements et de la toux avec des méthodes traditionnelles

Si lors du diagnostic aucune pathologie grave nécessitant un traitement médicamenteux complexe n'a été trouvée, vous pouvez utiliser les recettes de la médecine alternative. L'essence de l'effet est de réduire la pression artérielle et d'augmenter l'élasticité des vaisseaux sanguins. Vous pouvez obtenir l'effet souhaité à l'aide de décoctions de camomille, de menthe, de tussilage. Teintures alcoolisées utiles avec l'ajout de jus de viorne, de radis noir. Boire du thé vert relaxant donne de bons résultats.

Gymnastique thérapeutique et autres actions préventives

Un mal de tête sévère qui survient lors de la toux indique souvent des problèmes avec le système musculo-squelettique. Il est possible de soulager l'état du patient en réchauffant les zones à problèmes (un coussin chauffant sur le cou, le dos, les omoplates), une action manuelle (massage). Après avoir éliminé la maladie sous-jacente, les exercices de gymnastique selon Strelnikova sont utiles. L'activité physique doit être coordonnée avec le médecin traitant.

La tête fait mal lorsque vous toussez pour diverses raisons. Parfois, pour atténuer les symptômes désagréables de la maladie, il suffit de bien se reposer. Bien dormir (au moins 8 heures) et marcher au grand air sont souvent plus bénéfiques que de prendre des anti-inflammatoires dangereux.

Pourquoi votre tête commence-t-elle à vous faire mal lorsque vous toussez et comment y faire face

La toux est très désagréable en soi, mais pour de nombreuses personnes, chaque crise fait mal non seulement à la gorge, mais aussi à la tête - les patients se plaignent d'un mal de tête. Puisqu'une personne ne peut pas arrêter de tousser, elle ne peut que supporter la douleur qui, lorsqu'elle tousse, donne à la tête, ou essayer de se débarrasser de ce symptôme supplémentaire désagréable.

Maux de tête lors de la toux - norme ou pathologie

Des sensations douloureuses de tout type dans la région de la tête lorsque la toux n'est pas la norme. Ayant trouvé un tel symptôme en lui-même, le patient doit trier toutes les options possibles pour savoir pourquoi il se manifeste. Les fumeurs, les asthmatiques confirmés, ainsi que ceux qui souffrent actuellement d'une réaction allergique ou d'un ARVI grave, n'ont pas besoin de perdre de temps sur l'autodiagnostic et d'aller chez le médecin immédiatement - très probablement, le mal de tête est associé à ces problèmes.

Un mal de tête peut également survenir lors des éternuements, car il s'agit d'une charge à peu près égale sur le système circulatoire dans la région de la tête.

D'autres devraient absolument consulter un médecin avec leurs symptômes. Le fait qu'un mal de tête causé par une toux peut être le signe d'une maladie grave. Des diagnostics rapides aideront à éviter de nombreux problèmes et des dépenses supplémentaires à l'avenir.

Pourquoi, quand le patient tousse, il donne

La principale cause de douleur dans la tête pendant la toux est une altération de la circulation sanguine. Quand une personne tousse, presque tous les systèmes de son corps sont surchargés pendant un certain temps. Le système nerveux central ne fait normalement pas partie de ces systèmes qui sont négativement affectés par la toux. Cela n'est possible que si le cerveau est dans un état de manque d'oxygène sous l'influence de facteurs externes et internes..

La céphalalgie en tant que symptôme survient parce que l'écoulement veineux du sang est altéré. En raison d'un mauvais drainage, la pression augmente, ce qui est en soi la cause de maux de tête dans de nombreuses maladies. Si la violation de l'écoulement veineux est insignifiante, au repos, le patient peut ne rien ressentir d'inhabituel - une douleur dans la tête n'apparaîtra que lors de la toux.

Plus le système circulatoire du cerveau est perturbé, plus le patient sera mauvais pendant les quintes de toux. Par exemple, la toux et les étourdissements dans les cas avancés ne sont pas rares. Les sensations sont très similaires aux symptômes hypertensifs. Il est nécessaire de soulager la douleur au moins avec des analgésiques, puis de demander les recommandations d'un médecin - un neurologue et un spécialiste d'une maladie concomitante, le cas échéant.

Les causes les plus courantes de maux de tête lors de la toux

Une mauvaise sortie de sang de la tête se produit pour de nombreuses raisons - à des degrés divers, un sur trois souffre de tels troubles circulatoires. Les raisons sont le plus souvent les attributs de la vie moderne en ville..

Mauvaises habitudes

Le tabagisme et l'alcool, en principe, ont un effet néfaste sur le corps, mais les systèmes respiratoire et nerveux sont les pires. En raison de l'effet négatif de la nicotine et du goudron supplémentaire, la circulation sanguine est altérée et le cerveau est le premier à en souffrir, en tant qu'organe qui nécessite le plus d'oxygène transporté dans le sang..

Selon les statistiques, les fumeurs souffrent le plus de maux de tête de toux. Presque tous les groupes sociaux et d'âge fument, mais le plus grand inconfort dû à la présence de facteurs supplémentaires est ressenti par les hommes d'âge moyen - ce sont ces patients qui peuvent le plus souvent être vus dans le cabinet du neurologue..

Cela inclut également un mode de vie immobile - le manque d'activité physique est très mauvais pour le cœur, surtout s'il est combiné à l'obésité. La circulation chez une personne grasse est presque toujours pire que chez une personne mince ou modérément mince..

Hypertension

Pas un seul patient hypertendu ne peut être surpris par le bruit et la douleur dans la tête - l'hypertension artérielle crée beaucoup d'inconvénients. Les maux de tête pour les personnes souffrant de pression sont monnaie courante, par conséquent, ressentant de la douleur en toussant, ils ne vont nulle part.

L'hypertension est facile à éliminer temporairement - il suffit de prendre des médicaments qui abaissent la tension artérielle et d'être au repos pendant un certain temps. Il est presque impossible de se débarrasser complètement de la maladie, surtout à un âge plus avancé..

Chronique et rhumes

Le rhume provoque une rhinite - une irritation de la membrane muqueuse, à la suite de laquelle le nasopharynx se remplit de sécrétions. S'il y en a trop, le patient commence à avoir mal à la tête. Les maux de tête donnent également l'effet inverse - par exemple, si vous essayez de vous moucher pendant une longue période, la pression augmentera à cause des tentatives..

L'ARVI se caractérise par une faiblesse, des étourdissements et des maux de tête. S'il y a des étourdissements lors de la toux, le coupable avec près de cent pour cent de probabilité sera le virus "attrapé" peu de temps avant..

Une autre catégorie de patients souffrant du fait que lors de la toux, la douleur irradie vers la tête - les asmatiques. L'une des principales conséquences de l'asthme pour le corps est les troubles circulatoires dans le petit cercle..

Stress moral et physique

Le contraire de l'inactivité physique est qu'une activité physique soudaine, pour laquelle une personne n'était pas prête, peut causer des maux de tête prolongés qui peuvent durer assez longtemps pour se manifester pendant la maladie..

Le stress moral n'est pas moins dangereux. Stress, surmenage, ignorance de son moral et de sa santé mentale - tout cela conduira tôt ou tard à des problèmes physiques. Le stress entraîne inévitablement des arythmies, des névroses et des différences marquées entre les états dépressifs et agités.

Le moyen le plus simple de souffrir d'une toux sévère est de pleurer. Si possible, évitez de telles situations stressantes ou consultez un psychiatre en cas de suspicion de crise de colère.

Allergie

L'une des manifestations les plus courantes de l'allergie est la rhinite, qui en elle-même conduit rarement à un mal de tête, mais en devient souvent une condition préalable. Une affection douloureuse affaiblit le corps et à la première envie de tousser, la tête répond par une douleur douloureuse.

Il n'y a qu'une seule façon de se débarrasser de - éliminer l'allergène et faire disparaître les symptômes.

Pression intracrânienne

C'est l'hypothèse la plus dangereuse qu'une personne puisse faire lorsqu'elle constate qu'elle tousse et a mal à la tête en même temps. La pression intracrânienne ne se produit pas simplement. L'une des raisons de son apparition peut être une tumeur cérébrale, à la fois bénigne et maligne..

Si vous vous sentez étourdi par la toux et qu'il n'y a pas de raisons objectives à cela (vous n'êtes pas fumeur, ne souffrez pas d'asthme et d'allergies, n'avez pas de mauvaises habitudes), ou si la douleur est trop intense, consultez immédiatement votre médecin pour une référence pour une IRM et d'autres procédures de diagnostic.

Où découvrir pourquoi une toux vous fait mal à la tête

La plupart des gens, même en accordant de l'importance à leur santé et en cherchant de l'aide, ont souvent une petite idée du spécialiste qui s'occupe de ces problèmes. Une «solution» typique pour de tels cas est d'acheter des analgésiques à la pharmacie, tout en consultant un pharmacien pour un exemple de «bons» médicaments qui atténuent immédiatement la douleur. Il n'y a rien de mal avec les analgésiques, si vous les prenez avec modération, mais quand une toux vous frappe la tête, c'est toujours le signe d'une sorte de maladie - à propos de cette maladie, qui est la cause de l'inconfort, le patient oublie, la commençant fortement.

Si vous vous sentez étourdi par la toux et que des vagues de douleur pulsent le long de vos tempes, la première action du patient devrait être un rendez-vous avec un neurologue. Ce spécialiste s'occupe des processus physiologiques du système nerveux et sera en mesure de reconnaître la cause approximative du malaise. De plus, seul un neurologue peut conseiller correctement un patient en fonction de ses symptômes..

Bien sûr, le spécialiste n'a pas de capacités extrasensorielles et ne pourra pas diagnostiquer si le patient dit simplement que lorsqu'il tousse, il a mal à la tête au front. Les mots ne suffisent pas, même si le patient est sûr de la cause de sa maladie - des tests sont nécessaires. un neurologue peut demander une radiographie ordinaire ou une IRM (imagerie par résonance magnétique).

Remèdes à la maison pour un mal de tête de toux

Après un rendez-vous avec un spécialiste, il peut s'avérer qu'il reste encore quelques jours, voire une semaine complète, avant le rendez-vous, et il est souhaitable de supprimer le symptôme tout de suite. Tout d'abord, vous pouvez prendre des analgésiques et des médicaments qui abaissent la tension artérielle (avant de prendre ces derniers, il est impératif de mesurer la pression artérielle à l'aide d'un tonomètre à domicile ou en clinique). Cela n'aidera en aucun cas à éliminer le problème à la racine, mais cela restaurera l'efficacité et la vigueur relative..

Si la raison du patient est clairement claire ou vraisemblablement claire, vous devez essayer de vous débarrasser de la cause de la douleur. Le rhume ou d'autres infections virales respiratoires aiguës doivent être neutralisés dès que possible, le stress physique et mental doit être réduit, la consommation de tabac et d'alcool doit être arrêtée ou réduite autant que possible.

Ne retardez pas une visite chez le médecin - même si la douleur cesse pendant un certain temps, la prochaine fois que vous toussez, vous vous sentirez à nouveau étourdi.

Conseils utiles pour la prévention

Cela peut sembler anodin et évident pour tout le monde, mais pour arrêter de tels symptômes, le patient doit améliorer considérablement sa qualité de vie. Après une visite chez un neurologue, il peut s'avérer que, pour votre propre santé, vous devez tout changer dans la vie en général - le nombre de promenades au grand air, le niveau d'activité physique et l'attitude à l'égard de la nutrition.

Ce qui facilitera certainement les choses:

  • rejet des mauvaises habitudes;
  • changement d'environnement de travail ou de vie pour un environnement plus calme;
  • air frais - tous les jours;
  • prendre des médicaments préventifs qui préviennent les maladies virales;
  • faire du sport.

Il est peu probable qu'il soit possible d'abandonner immédiatement le mode de vie habituel, mais il convient de rappeler que tout cela est nécessaire non seulement pour se débarrasser de la douleur - ces règles simples aideront à ralentir ou à éliminer le développement des maladies à l'origine de cette douleur..

Que peut-il se passer si vous ne donnez pas de sens à la toux? Tout syndrome douloureux est un avertissement qu'il vaut mieux ne pas négliger. La panique en supposant que le pire n'en vaut certainement pas la peine, mais une prudence saine est parfaitement naturelle..

Conséquences possibles de l'ignorance du problème:

  • le développement de l'hypertension;
  • migraine;
  • la croissance de néoplasmes tumoraux (dans ce cas, la douleur est très forte et ne peut être ignorée);
  • une dépression nerveuse (une combinaison de douleur constante et d'un facteur de stress gênant); • les troubles du sommeil;
  • irritabilité, léthargie - en conséquence, il y a une perte de capacité de travail.

Il est possible qu'un mal de tête de toux ne signifie rien et ne pose aucun danger, mais même ainsi, il diminue considérablement la qualité de vie et devient un obstacle aux tâches quotidiennes et aux loisirs..

Si vous remarquez que votre tête tourne à cause de la toux ou que la douleur palpite partout dans votre tête, n'attendez pas que les étourdissements se transforment en nausées et en évanouissements - prenez soin de votre santé et ne commencez pas d'abord des maladies simples. Prendre soin de vous commence par une simple visite chez un spécialiste, plutôt que de constituer un stock stratégique d'analgésiques.

Si vous avez mal à la tête lorsque vous toussez: causes et moyens de vous en débarrasser

La plupart des gens dans la vie ont souffert au moins une fois de maux de tête, et beaucoup d'entre eux ont noté qu'une maladie douloureuse n'apparaît pas d'elle-même - la tête fait souvent mal en toussant.

Une tête peut-elle faire mal à cause d'une toux et que faire pour se débarrasser de la douleur?

La relation entre les maux de tête et la toux

La toux elle-même est une réaction normale du corps aux stimuli externes: odeurs fortes et âcres, pièces poussiéreuses, infections virales et micro-organismes, particules alimentaires et allergènes.

Important! Avec un acte de toux, plusieurs muscles se contractent à la fois, y compris les muscles du cou et de la tête - c'est cette tension musculaire qui peut contribuer à l'apparition et à l'intensification des maux de tête.

Mais la toux ne peut pas être la cause d'un mal de tête à part entière; si vous avez mal à la tête lorsque vous toussez, vous devez penser à des maladies antérieures ou consulter un médecin pour un examen et un diagnostic - les causes du mal de tête.

Maux de tête à la suite de maladies exacerbées

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un mal de tête lors de la toux, et seul un spécialiste compétent peut poser un diagnostic précis en recourant à des méthodes de recherche diagnostique: prise de sang biochimique, analyse d'urine, examen échographique des vaisseaux cérébraux avec évaluation du degré de perméabilité des canaux veineux, encéphalogramme, tomodensitométrie du cerveau cerveau.

Si une tête fait mal à cause d'une forte toux, cela peut être une conséquence de maladies:

  1. Rhumes et maladies virales reportés. Pendant la phase aiguë de la maladie, en règle générale, le processus inflammatoire capture la muqueuse nasale et les sinus maxillaires, un œdème et la formation de caillots purulents se produisent - cela conduit à un changement de la densité des parois des sinus nasaux, leur épaississement. Les tissus mous gonflés commencent à appuyer sur les vaisseaux et les nerfs du visage, les nerfs deviennent irrités et un mal de tête apparaît dans le front, les yeux et l'espace infra-oculaire.

Les spasmes lors de la toux aggravent le mal de tête avec un nez qui coule, mais après la guérison, les vaisseaux et les tissus mous se calment en quelques jours, comme la toux, et la douleur ne revient pas. Si la tête fait mal en toussant avec des expectorations, une attention particulière doit être accordée au traitement de la toux résiduelle et au nettoyage des bronches et de la trachée des caillots d'expectorations afin d'éviter les rechutes et les complications sous forme de sinusite, d'otite moyenne, de pneumonie, etc..

  1. Épuisement général du corps. Après avoir souffert de maladies graves à long terme, de stress, de surmenage, de surmenage, de manque de sommeil, le corps humain peut éprouver des maux: faiblesse, irritabilité, fatigue rapide, insomnie, nausées, étourdissements, appétit et troubles digestifs.

Dans les conditions décrites, une nutrition déséquilibrée et un mode de vie inapproprié, le processus d'obtention et d'assimilation des micro et macro-éléments nécessaires au corps, responsables de l'épaisseur des vaisseaux sanguins, de la qualité du sang et de la saturation des organes en vitamines, minéraux et oxygène, est perturbé.

Les vaisseaux et le système nerveux central souffrent, la pression artérielle chute, l'apport sanguin au cerveau est perturbé et l'anémie commence. Une toux dans de tels cas peut entraîner non seulement des maux de tête, mais également une rupture des vaisseaux sanguins (accidents vasculaires cérébraux).

  1. Blessures au visage, à la tête et au cou. Les situations où une tête fait mal en toussant, alors qu'il n'y a pas de température et de processus inflammatoire, peuvent être la conséquence de blessures antérieures. Ainsi, les blessures aux os du visage du crâne (blessures au nez, à la mâchoire, y compris les implants dentaires) entraînent souvent des douleurs à la tête au front lors de la toux. Les conséquences de telles blessures sont des modifications de la configuration sanguine, des microtraumatismes vasculaires, un impact sur les terminaisons nerveuses et les processus. Les blessures à la tête et au cou sont compliquées par une pression réduite et une circulation sanguine normale dans les vaisseaux du cerveau, une inflammation des muscles et un épaississement des nerfs, une inflammation du cerveau.

Toute toux peut provoquer un spasme des muscles et des vaisseaux sanguins, ce qui entraînera des maux de tête. Les processus inflammatoires dans les nerfs optiques et ternaires ne disparaissent souvent pas sans conséquences et la toux provoque de la douleur.

Et dans les cas où la tête fait mal et la toux tourmente, et tout cela se passe sans fièvre, vous devez également comprendre afin d'exclure de tels problèmes.

  1. Maladies chroniques des vertèbres cervicales. Si la tête fait mal à l'arrière de la tête en toussant, cela est souvent une conséquence de l'obstruction des vaisseaux des vertèbres cervicales en raison de nerfs pincés et de processus inflammatoires dans les muscles.
  2. Intoxication médicamenteuse et syndrome de sevrage. Souvent, les maux de tête sont un effet secondaire de la prise de médicaments ou une réaction à l'arrêt - un syndrome de sevrage, et une toux ne fait que provoquer l'apparition et l'intensification de la douleur. Lisez attentivement les instructions des médicaments que vous prenez et consultez votre médecin qui les a prescrits..
  3. Maladie vasculaire chronique. Avec l'hypertension chronique et la dystonie vasculaire, la circulation sanguine et l'apport sanguin au cerveau sont perturbés, même une légère toux peut entraîner un dysfonctionnement vasculaire et provoquer des maux de tête. Les personnes souffrant de migraines souffrent d'hypotension artérielle et de maux de tête réguliers, sont souvent météorologiques, réagissent aux moindres changements de l'environnement et la toux sera un autre provocateur, source de spasmes et de douleurs.
  4. Pathologies cérébrales et maladies cérébrovasculaires chroniques. Lorsque régulièrement, avec une toux et l'absence de toute maladie, cela donne un fort mal de tête et une tête commence à faire mal avec une douleur pressante et éclatante caractéristique, vous devriez consulter un médecin, car cela peut être un avertissement pour le corps d'une maladie grave: un kyste ou une tumeur au cerveau, ainsi que thrombophlébite ou arthrose des vaisseaux du cerveau. Important! Ne vous soignez pas: un diagnostic rapide est déjà la moitié du chemin de la guérison..

Que faire si vous avez mal à la tête en toussant

Les premières étapes pour les céphalées de toux prolongées doivent être dirigées vers un établissement médical, où des médecins expérimentés et qualifiés écouteront les plaintes, les compareront avec les symptômes décrits et prescriront une série d'examens à des fins de diagnostic et de diagnostic..

Dans un premier temps, il est nécessaire de contacter un thérapeute qui, sur la base des premiers résultats du test, si nécessaire, enverra le patient chez un médecin de spécialisation plus étroite, par exemple un neurologue, un oto-rhino-laryngologiste, un endocrinologue ou un gynécologue. Chaque mal de tête est purement individuel et nécessite une sélection minutieuse des médicaments par le médecin et un traitement de la maladie sous-jacente.

Si le mal de tête causé par une toux est causé par une maladie récente, il vaut la peine de traiter la maladie, mais si la douleur ne disparaît pas pendant plusieurs jours, c'est une raison pour un nouveau traitement..

En un mot, il n'y a qu'une seule réponse à la question de savoir quoi faire quand un mal de tête dû à une toux: consulter un médecin.

Traitement symptomatique des maux de tête

Divers analgésiques et antispasmodiques, ainsi que des anti-inflammatoires non stéroïdiens récemment répandus, aident à soulager les symptômes des maux de tête. Cependant, tous les médicaments ci-dessus sont puissants et ont un large éventail d'effets secondaires et de conséquences. Par conséquent, si les causes des maux de tête chez les enfants et les adultes sont presque les mêmes, alors l'effet secondaire des médicaments utilisés si un enfant a mal à la tête en toussant peut avoir un effet négatif important, voire mortel. Ne donnez pas de médicaments aux enfants sans consulter un médecin.

Une compresse sur la zone du front soulage bien les spasmes et la douleur - prenez une serviette, trempez-la dans de l'eau fraîche, essorez-la et placez-la sur votre front. Fermez les yeux et essayez de vous détendre, normalisez la respiration en prenant plusieurs respirations profondes et expirations..

Un rôle important dans le soulagement des maux de tête est joué en créant le bon microclimat pour le patient: il est nécessaire d'exclure la lumière vive, les sons forts, les odeurs acidulées et piquantes, fournir un flux d'air frais et ajuster la température et l'humidité dans la pièce.

Pour les personnes souffrant d'hypotension artérielle et de crampes à la tête, des soins de bain, une douche de contraste sur la tête et le cou, le massage du cou et de la tête sont bien adaptés.

Souvent, le serrage des muscles trapèzes entraîne une perturbation de l'apport sanguin au cerveau et une diminution du tonus musculaire soulage les maux de tête. Pour une douleur lancinante dans les tempes, massez la région temporale et la zone autour des yeux avec des mouvements circulaires des doigts dans le sens des aiguilles d'une montre. Placez vos mains avec les paumes vers le bas sur vos yeux et maintenez pendant cinq à dix minutes: l'échauffement soulagera la tension de la zone du fond d'œil, ce qui normalisera la pression intracrânienne et réduira la douleur.

Sur une note! Les méthodes d'acupuncture, d'acupuncture et d'ostéopathie ont fait leurs preuves dans la thérapie complexe des maux de tête de diverses étiologies..

En plusieurs séances, des spécialistes détendent les muscles cervicaux et faciaux, massent les muscles de la tête, trouvant des points douloureux et réflexes. Un mal de tête pressant et une sensation de lourdeur dans la tête ne sont souvent pas le résultat d'une maladie grave, mais le résultat d'un surmenage. Le stress chronique et le travail intense en l'absence de pauses se traduisent par un mal de tête pressant, également appelé «casque neurasthénique». S'étant débarrassée de celui-ci à l'aide d'un massage, une personne oublie depuis longtemps les maux de tête.

Pour les douleurs causées par l'intoxication, la meilleure méthode serait de boire beaucoup de liquides aux propriétés antioxydantes: thés et décoctions diurétiques, thé vert, thé aux canneberges, framboises, citron, viorne, argousier et églantier. En cas d'hypotension, les médecins recommandent de boire du thé noir fort avec du sucre et des teintures de ginseng, de pivoine, d'éleuthérocoque, de mélisse et d'aubépine.

Tout mal de tête a toujours une cause, vous ne pouvez donc pas ignorer la douleur. Consultez toujours un spécialiste pour obtenir des conseils et ne prenez pas de médicaments de manière incontrôlable et au hasard.

Sur une note! Le renforcement général du corps et une activité physique modérée ont toujours un effet positif sur toute maladie, et le respect du régime alimentaire et du sommeil renforce le système immunitaire.

Maux de tête lors de la toux: causes, diagnostic et traitement

Les patients souffrant de maladies du système respiratoire se plaignent souvent d'avoir mal à la tête lorsqu'ils toussent. Le symptôme survient chez 30 à 40% des patients, est épisodique. L'inconfort dans la tête aggrave le bien-être d'une personne et aggrave l'évolution de la maladie. L'apparition de ce symptôme doit alerter le patient. Raison - la douleur peut indiquer le début de la progression d'une pathologie cérébrale grave.

Localisation des céphalées de toux

La toux est un symptôme courant qui accompagne principalement les infections respiratoires aiguës associées à la fièvre. La nature du symptôme désagréable varie en fonction de la gravité de la pathologie primaire.

Les patients indiquent les caractéristiques suivantes d'un mal de tête qui survient lors de la toux:

  • Intensité prononcée. Une douleur intense et aiguë survient au sommet du réflexe de toux. La tête commence à «battre»;
  • Courte durée. L'inconfort dans la tête dure 1 à 2 minutes;
  • Localisation différente. En analysant les plaintes des patients, il est possible d'établir que la propagation de la douleur le long de la tête est très différente selon les personnes. La raison en est les caractéristiques individuelles et la nature de la pathologie primaire;

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Golovnye-boli-pri-kashle.jpg "alt =" Maux de tête avec toux "width =" 630 "height =" 397 "srcset =" "data-srcset =" https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Golovnye-boli-pri-kashle.jpg 630w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Golovnye-boli-pri-kashle-300x189.jpg 300w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Golovnye -boli-pri-kashle-24x15.jpg 24w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Golovnye-boli-pri-kashle-36x23.jpg 36w, https://mykashel.ru /wp-content/uploads/2018/02/Golovnye-boli-pri-kashle-48x30.jpg 48w "tailles =" (largeur maximale: 630px) 100vw, 630px "/>

Les patients décrivent leurs sensations comme étant frappées à la tête avec un marteau. Le symptôme conduit parfois à une désorientation. Les patients atteints de maladies cardiovasculaires, qui s'accompagnent d'une diminution de l'apport sanguin au cerveau, peuvent perdre temporairement connaissance.

Options de localisation des maux de tête:

  • Région frontale. L'inconfort augmente avec la flexion avant du tronc. En raison de l'afflux de portions supplémentaires de sang, le front devient l'épicentre de la douleur lancinante;
  • Whisky. Dans la zone correspondante, des sensations ressemblent à des piqûres d'aiguille;
  • L'arrière de la tête. La localisation indiquée est typique des patients souffrant d'hypertension. Dans le contexte de l'hypertension artérielle chronique, la douleur peut s'intensifier, donner aux yeux, aux tempes, au pont nasal. En l'absence de contrôle adéquat de l'hypertension, le problème devient dangereux en raison du risque de développer des hémorragies locales..

Parfois, dans le contexte d'une toux, le symptôme se développe comme une migraine - seuls les côtés gauche et droit de la tête font mal. L'inconfort est difficile à corriger avec des médicaments. Si la douleur dure plus de 5 minutes, la pathologie est associée non seulement à un dysfonctionnement du système respiratoire.

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Lokalizatsiya-golovnyh-bolej-pri-kashle.jpg "alt =" Localisation maux de tête en toussant "width =" 630 "height =" 397 "srcset =" "data-srcset =" https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Lokalizatsiya-golovnyh-bolej-pri- kashle.jpg 630w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Lokalizatsiya-golovnyh-bolej-pri-kashle-300x189.jpg 300w, https://mykashel.ru/wp-content/ uploads / 2018/02 / Lokalizatsiya-golovnyh-bolej-pri-kashle-24x15.jpg 24 sem., https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Lokalizatsiya-golovnyh-bolej-pri-kashle-36x23.jpg 36w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Lokalizatsiya-golovnyh-bolej-pri-kashle-48x30.jpg 48w "tailles =" (largeur max: 630px) 100vw, 630px "/>

Symptômes secondaires:

  • La faiblesse;
  • Vertiges. Un symptôme courant présent chez 50% des patients atteints d'un rhume ou d'une grippe. Plus une personne tousse, plus elle devient étourdie;
  • Les courbatures sont un symptôme typique de la grippe;
  • Bouche sèche;
  • Nausées Vomissements. La toux est parfois débilitante, ce qui oblige le patient à se forcer littéralement. Au plus fort de cette condition, il y a une envie de vomir..

Indépendamment de la localisation de la douleur à la tête lors de la toux, le patient nécessite un traitement visant à éliminer la pathologie sous-jacente.

Pourquoi donne-t-il à la tête en toussant?

Le symptôme se produit souvent dans le contexte d'une toux sèche et aboyante. En raison du manque de crachats de mucosités, les contractions réflexes des muscles de la poitrine et des muscles abdominaux n'apportent pas le soulagement souhaité.

Fait! Pourquoi la tête fait-elle mal à cause de la toux? La base pathogénique du symptôme est une augmentation prononcée à court terme de la pression intracrânienne. Les récepteurs correspondants des méninges sont irrités, ce qui provoque la progression de l'inconfort.

Facteurs provoquant des maux de tête sur fond de toux:

  • Hypertension. En raison du vasospasme et du travail accru du cœur, la pression augmente dans le crâne. Une toux provoque une augmentation supplémentaire de l'indicateur correspondant, ce qui provoque une douleur intense dans la région occipitale. Le symptôme s'aggrave si le patient commence à se pencher en avant avec tout le corps;
  • Infection. Les lésions bactériennes du corps s'accompagnent d'un syndrome d'intoxication. Le mal de tête est l'un des principaux symptômes du problème correspondant, qui s'intensifie avec une toux;
  • Activité physique excessive;
  • Fumeur. La nicotine est un puissant vasoconstricteur. Le rétrécissement de la lumière vasculaire entraîne une augmentation de la pression intracrânienne avec une diminution de l'apport d'oxygène aux cellules nerveuses;

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Prichiny-takih-bolej.jpg "alt =" Causes d'une telle douleur "width = "630" height = "397" srcset = " data-srcset = "https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Prichiny-takih-bolej.jpg 630w, https: // mykashel.ru / wp-content / uploads / 2018/02 / Prichiny-takih-bolej-300x189.jpg 300w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Prichiny-takih-bolej-24x15. jpg 24w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Prichiny-takih-bolej-36x23.jpg 36w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/ Prichiny-takih-bolej-48x30.jpg 48w "tailles =" (largeur max.: 630px) 100vw, 630px "/>

  • Rhumes, maladies virales. La douleur dans la tête avec une toux sèche est le résultat d'un processus inflammatoire;
  • Dommages organiques au cerveau et à ses membranes. La tête fera mal non seulement en toussant, mais également dans des circonstances normales;
  • Caractéristiques individuelles de l'organisme;
  • Dépendance météorologique. Les changements des conditions météorologiques dans le contexte du rhume ou d'autres maladies du système respiratoire entraînent une augmentation des maux de tête;
  • Névralgie du cou. L'inflammation des nerfs périphériques provoque l'apparition réflexe d'inconfort à droite ou à gauche (selon la localisation du foyer pathologique primaire). Chez les patients, en plus, lorsqu'ils toussent, la tête tourne. Le patient ne peut pas l'incliner complètement du côté où le nerf est enflammé;
  • Pathologie oncologique;
  • Antécédents de traumatisme crânien.

Si la douleur lors de la toux irradie constamment vers la tête, il est nécessaire de consulter un médecin pour établir la cause profonde de la pathologie. Dans 80% des cas, un traitement rapide des maladies respiratoires garantit une amélioration du bien-être du patient.

Maux de tête lors de la toux chez les enfants

Les enfants sont plus sensibles à l'influence négative des facteurs pathogènes que les adultes. Un enfant a un mal de tête sévère en toussant en raison d'une forte augmentation de la pression intracrânienne, à laquelle le corps n'est pas adapté. Les petits patients souffrent plus souvent que les adultes de vomissements au plus fort de la crise, ce qui détermine la gravité du tableau clinique.

Malgré l'intensité du problème, les enfants se rétablissent rapidement. L'élasticité des vaisseaux sanguins aide à normaliser la pression artérielle et à minimiser les symptômes.

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/detskie-zabolevaniya-pro-kotoryh-mozhet-bolet-golova.jpg " alt = "maladies infantiles dont la tête peut faire mal" width = "630" height = "397" srcset = " data-srcset = "https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/detskie- zabolevaniya-pro-kotoryh-mozhet-bolet-golova.jpg 630w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/detskie-zabolevaniya-pro-kotoryh-mozhet-bolet-golova-300x189.jpg 300w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/detskie-zabolevaniya-pro-kotoryh-mozhet-bolet-golova-24x15.jpg 24w, https://mykashel.ru/wp-content /uploads/2018/02/detskie-zabolevaniya-pro-kotoryh-mozhet-bolet-golova-36x23.jpg 36w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/detskie-zabolevaniya-pro- kotoryh-mozhet-bolet-golova-48x30.jpg 48w "tailles =" (largeur maximale: 630px) 100vw, 630px "/>

Maladies pouvant être accompagnées de maux de tête lors de la toux chez les enfants:

  1. coqueluche;
  2. l'asthme bronchique;
  3. laryngite sténosante;
  4. bronchite obstructive.

Ces pathologies s'accompagnent d'une toux sèche et sèche, qui augmente fortement la pression intracrânienne avec la progression des symptômes cliniques correspondants..

Comment éliminer la douleur pendant la toux?

Dois-je être traité si la toux atteint la tête? Selon la cause du symptôme correspondant, l'approche du rétablissement du patient diffère. Avant la sélection des médicaments, un diagnostic complet est requis. Prendre des pilules "à l'aveugle" aidera à se débarrasser d'un symptôme temporaire, mais n'éliminera pas la maladie sous-jacente.

Pour évaluer l'état fonctionnel du corps dans un cas particulier, les procédures et activités suivantes sont nécessaires:

  • Consultation à plein temps avec un médecin avec examen et évaluation par le médecin de l'anamnèse de la maladie, plaintes du patient. Pendant la grossesse, une consultation supplémentaire avec un gynécologue est nécessaire pour exclure la pathologie associée à la portance d'un fœtus;
  • Analyses de laboratoire de sang et d'urine pour déterminer la présence d'une inflammation dans le corps ou d'autres anomalies;
  • Échographie des vaisseaux de la tête et du cou avec dopplerographie. La technique évalue la nature de l'apport sanguin aux structures du crâne. En présence de rétrécissement des artères vertébrales, carotides (gauche, droite ou des deux côtés), un traitement spécifique est nécessaire. Dans certains cas, les patients subissent une intervention chirurgicale;
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM). La technique visualise la structure de la tête avec la définition d'un foyer pathologique.

Ces procédures de diagnostic aideront à identifier pourquoi la tête fait mal quand une personne tousse. Cependant, vous devez comprendre que dans 75% des cas, il n'est pas nécessaire de subir un examen aussi approfondi. Un traitement adéquat du rhume, de la bronchite, de la pneumonie avec élimination des symptômes garantit la stabilisation de l'état du patient.

Le traitement des maux de tête qui surviennent lors de la toux est effectué à l'aide de remèdes traditionnels et de la médecine traditionnelle. L'auto-sélection des médicaments n'est pas recommandée en raison du risque de complications.

Thérapie traditionnelle

Le traitement des maux de tête symptomatiques est effectué avec les médicaments suivants:

  • Antispasmodiques (Spazmalgon). Le mécanisme d'action est basé sur la relaxation des muscles lisses vasculaires, ce qui réduit la pression intracrânienne et réduit la gravité du symptôme correspondant;
  • Analgésiques traditionnels (Analgin, Ketanov). Les médicaments réduisent la gravité de l'inconfort en supprimant les impulsions pathologiques qui se produisent dans le cerveau;
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, naproxène, diclofénac). Ces médicaments ont un effet complexe sur le corps humain, réduisant la gravité de la douleur, éliminant l'inflammation locale et la fièvre. Les AINS peuvent être pris lorsque la température corporelle du patient augmente.

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Lechashhie-preparaty-bolej-golovy.jpg "alt =" Médicaments contre la douleur head "width =" 630 "height =" 397 "srcset =" "data-srcset =" https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Lechashhie-preparaty-bolej-golovy.jpg 630w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Lechashhie-preparaty-bolej-golovy-300x189.jpg 300w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Lechashhie -preparaty-bolej-golovy-24x15.jpg 24w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Lechashhie-preparaty-bolej-golovy-36x23.jpg 36w, https://mykashel.ru /wp-content/uploads/2018/02/Lechashhie-preparaty-bolej-golovy-48x30.jpg 48w "tailles =" (largeur max: 630px) 100vw, 630px "/>

L'utilisation de médicaments appropriés peut aider à éliminer les maux de tête associés à la toux. La posologie et le mode d'administration sont choisis en fonction de la gravité de la pathologie, des caractéristiques individuelles du corps du patient.

Si les médicaments indiqués sont inefficaces, l'utilisation de médicaments de deuxième intention est autorisée:

  1. Métamizole sodique;
  2. Phénazone;
  3. Acide tolfénamique.

Si le mal de tête sur fond de toux n'est pas soulagé par les analgésiques conventionnels et que la cause est une pathologie grave (tumeur, blessure), l'utilisation d'analgésiques narcotiques (morphine) est autorisée. La nomination du groupe de médicaments approprié est effectuée uniquement par un médecin.

Remèdes populaires

Lorsque, lors de la toux, la douleur irradie vers la tête, certains patients préfèrent utiliser des méthodes alternatives pour éliminer le symptôme désagréable. La thérapie non traditionnelle est de nature auxiliaire et n'est pas considérée comme la principale méthode de traitement. Cependant, avec les formes légères de pathologie respiratoire, les recettes folkloriques permettent une diminution fiable de l'intensité de la douleur dans la tête..

Liste des produits populaires:

  • Compresse froide. Le mécanisme d'action est basé sur la vasoconstriction et une distraction supplémentaire. Pour obtenir le résultat, il suffit d'envelopper 2-3 glaçons dans 3-4 couches de gaze et d'appliquer sur la zone de la tête où ça fait mal. La durée de la procédure est fixée individuellement;
  • Compresse de chou blanc. Une recette folklorique commune utilisée depuis plus de 5 siècles. Pour réduire l'intensité de la douleur dans la tête qui se produit dans le contexte d'une toux, il est nécessaire d'appliquer 3-4 feuilles de chou sur la zone touchée et de l'envelopper de polyéthylène;

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/narodnye-sredstva-pri-golovnyh-bolyah.jpg "alt =" folk remèdes pour les maux de tête "width =" 630 "height =" 397 "srcset =" "data-srcset =" https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/narodnye-sredstva-pri-golovnyh- bolyah.jpg 630w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/narodnye-sredstva-pri-golovnyh-bolyah-300x189.jpg 300w, https://mykashel.ru/wp-content/ uploads / 2018/02 / narodnye-sredstva-pri-golovnyh-bolyah-24x15.jpg 24w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/narodnye-sredstva-pri-golovnyh-bolyah-36x23.jpg 36w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/narodnye-sredstva-pri-golovnyh-bolyah-48x30.jpg 48w "tailles =" (largeur max: 630px) 100vw, 630px "/>

  • Décoctions à base de plantes. Le mécanisme d'action des plantes médicinales repose sur l'accélération du traitement des troubles respiratoires avec une diminution supplémentaire de la sévérité de la douleur. En pratique, le thym, le tussilage, la camomille, le lierre sont utilisés;
  • Jus de viorne. Le liquide des baies correspondantes est utilisé trois fois par jour avant les repas, 20-30 ml;
  • Compresse acétique. Le produit approprié est mélangé avec de l'eau dans un rapport de 1 à 1. Le chiffon humidifié est appliqué sur le front. Lors du chauffage de la compresse, elle doit être remplacée.

L'élimination populaire des maux de tête aide à éliminer un symptôme désagréable à la maison. Si les méthodes appropriées sont inefficaces, vous devez demander l'aide d'un médecin..

Conclusion

La douleur à la tête lors de la toux n'est pas un problème grave dans 75% des cas. Un traitement opportun de la pathologie respiratoire garantit la disparition de l'inconfort au niveau du front, des tempes ou d'autres zones. Cependant, avec l'inefficacité des analgésiques traditionnels et la gravité du symptôme, il est nécessaire d'établir la cause du problème, puis de choisir le traitement approprié..

Maux de tête en toussant: causes et traitement

Les maux de tête lors de la toux sont une plainte fréquente des patients lors du rendez-vous avec un médecin spécialiste. Selon les statistiques médicales, un symptôme similaire survient dans 80% des cas. Ce phénomène est particulièrement souvent observé avec des attaques de toux sèche et improductive..

Le mécanisme de développement de la douleur est basé sur une augmentation transitoire mais forte de la pression intracrânienne. Le résultat est un effet trop fort du liquide céphalo-rachidien sur la dure-mère. À lui seul, le cerveau ne peut pas blesser, les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses pénétrant dans les structures cérébrales font mal.

Malgré l'apparente innocuité d'un tel état, ce n'est pas tout à fait vrai. Dans l'histoire clinique, il y a des cas où, à la suite d'une toux intense, un patient a eu un accident vasculaire cérébral. C'est lourd de mort. Qu'est-ce qui peut causer des maux de tête en toussant et comment faire face à cette condition?

Causes d'irradiation de la douleur lors de la toux

Des maux de tête lors de la toux peuvent survenir pour diverses raisons. Ce qui est le plus courant?

  • Fumer des cigarettes et autres produits du tabac. Chez les patients qui ont des antécédents de tabagisme décents, la toux est une réaction habituelle et le résultat naturel d'une mauvaise habitude. Cependant, un autre facteur entre en jeu ici. Les fumeurs développent souvent une athérosclérose cérébrale secondaire. Ce dont il s'agit est déjà clair. Une toux provoque un mal de tête dans les tempes, dans la mesure où la quantité de liquide céphalo-rachidien augmente fortement, les vaisseaux se rétrécissent. Le syndrome a donc un caractère mixte: d'une part, la pression intracrânienne augmente, d'autre part, la pression artérielle augmente. C'est la situation clinique la plus dangereuse..
  • Sinusite. Lésion inflammatoire des sinus maxillaires (sinus du nez). Il se caractérise par un nez qui coule, une forte toux avec une composante productive de fausse nature. Le mal de tête se développe à la suite d'une augmentation prolongée de la pression artérielle, sa localisation est principalement le front.
  • L'asthme bronchique. Il se caractérise par une évolution paroxystique. Souvent, lors de la prochaine attaque, la toux est si intense qu'il y a sténose des artères du cerveau et malnutrition des structures cérébrales. À la suite d'une augmentation de la pression artérielle et d'un changement de la nature du métabolisme de l'oxygène et du métabolisme des nutriments dans le cerveau, un mal de tête sévère se développe à l'arrière de la tête et des globes oculaires. Cela dure de quelques minutes à une heure..
  • Diabète. Il est relativement rare en tant que coupable. La douleur survient à la suite de changements pathologiques dans les artères.
  • Les maladies cardiovasculaires entraînent des maux de tête persistants sur les côtés droit et gauche du front. La toux n'est qu'une cause temporaire d'inconfort, un cas particulier. L'inconfort survient spontanément. La durée de la douleur varie. En règle générale, cela dure exactement aussi longtemps qu'une crise d'hypertension artérielle dure.
  • Si vous avez mal à la tête lorsque vous toussez, cela peut être dû à une sensibilité accrue aux conditions météorologiques (ce que l'on appelle la dépendance météorologique). La toux agit comme une sorte de déclencheur d'un symptôme pathogène. Le principal facteur affectant l'intensité du syndrome douloureux est une diminution du tonus des structures vasculaires..
  • Rhumes, maladies respiratoires aiguës. La tête fait mal avec eux constamment. C'est un signe typique d'intoxication corporelle. La toux ne fait qu'augmenter l'inconfort lorsque la pression intracrânienne augmente..
  • Autres troubles de la circulation du liquide céphalo-rachidien (liquide cérébral). Dans tous les cas, ils provoquent une augmentation de la pression intracrânienne.
  • Tumeurs cérébrales. Gliomes, germinomes et autres néoplasmes localisés dans la région chiasmatique-sellaire et dans la région du troisième ventricule. Cause des maux de tête intenses par eux-mêmes. Lorsque vous toussez, le syndrome ne fait qu'empirer..
  • Insuffisance vertébrobasilaire. Circulation insuffisante du sang alimentant le lobe occipital du cerveau et du cervelet. Peut provoquer de graves maux de tête en toussant.

La liste des raisons est incomplète. Toutes les maladies accompagnées d'une toux prolongée provoquent le symptôme décrit. Si, en toussant, cela dégage à la tête, vous devez rechercher le coupable parmi les maux décrits.

Symptômes associés

Les symptômes dépendent directement de la nature et du degré des changements pathologiques. Certaines maladies s'accompagnent d'une augmentation de la température corporelle. L'hyperthermie survient relativement souvent et indique toujours la genèse infectieuse et virale de la maladie.

Son niveau varie d'une condition subfébrile (lorsque la température corporelle ne dépasse pas 38 degrés Celsius) à une condition fébrile (jusqu'à 39,1 degrés) et même plus.

Les indicateurs pyrétiques témoignent en faveur d'un processus pathologique très actuel. Méningite, pneumonie, bronchite purulente et autres affections possibles.

De plus, les symptômes suivants sont possibles:

  1. Faiblesse, somnolence, sensation de faiblesse et de faiblesse du corps. Manifestations typiques d'intoxication générale du corps. Plus le processus est sévère, plus les symptômes sont prononcés..
  2. Nez qui coule, changements dans la nature de la respiration nasale. Sortie possible d'exsudat muqueux, exsudat purulent. Il y a un symptôme de sinusite, sinusite.
  3. Douleur respiratoire, essoufflement, suffocation, larmoiement. Manifestations typiques de maladies allergiques, pneumonie, asthme bronchique, etc..

Si aucun symptôme autre que la toux et les maux de tête secondaires n'est observé, il n'y a probablement pas de données sur la pathologie organique. Vous devez rechercher la principale source du problème dans le tabagisme, la dépendance aux conditions météorologiques et des processus similaires. Mais un diagnostic précis ne peut être posé qu'à la suite d'un diagnostic objectif..

Mesures diagnostiques

Les spécialistes-thérapeutes traitent la toux avec une douleur irradiant à la tête. Dans certains cas, l'aide d'un pneumologue (pneumologue) ou d'un neurologue peut être nécessaire. Les pathologies cardiovasculaires sont la prérogative des cardiologues.

Lors de la consultation initiale, un examen général du patient est effectué. Le médecin interroge le patient, examine la nature des plaintes, leur durée, leur durée, tous les symptômes qui les accompagnent. Il est important de prendre un historique afin d'identifier la source possible du problème. En conséquence, il est nécessaire de poser des questions sur les maladies antérieures.

La recherche objective est d'une grande importance, y compris neurologique et autres.

Parmi les recherches nécessaires:

  • Encéphalographie. Il est effectué afin d'identifier les changements dans l'activité du cerveau. Il s'agit d'une étude absolument nécessaire qui est commandée dans tous les cas..
  • IRM du cerveau. S'il n'y a pas de données pour l'une ou l'autre maladie, il faut rechercher des tumeurs et d'autres changements dans les structures cérébrales. Il s'agit d'une méthode incontestée pour identifier les problèmes avec les membranes et les structures du cerveau, mais en raison de la faible disponibilité, une telle étude est prescrite relativement rarement..
  • Radiographie des poumons (organes thoraciques). Il permet de reconnaître une pneumonie, une bronchite d'origines diverses. Ils peuvent très bien être à l'origine d'une toux intense..
  • Échographie Doppler des vaisseaux du bassin vertébrobasilaire. Indispensable pour évaluer la vitesse du flux sanguin dans le lobe occipital du cerveau.

En règle générale, ces études sont suffisantes pour le diagnostic primaire. Tous les autres examens sont prescrits selon les indications, pour clarifier le processus et vérifier le diagnostic.

Traitement

Les méthodes de thérapie sont diverses, tout comme les causes possibles du rayonnement de la douleur dans la région de la tête. De manière générale, les traitements suivants peuvent être identifiés:

  • Médicament. Destiné à éliminer la cause profonde d'un symptôme désagréable grâce à l'utilisation de médicaments de nature différente: anti-inflammatoires, analgésiques, antibiotiques, antispasmodiques, médicaments nootropes.
  • Chirurgical. Une intervention chirurgicale est nécessaire pour la vasodilatation, l'élimination des malformations vasculaires, des structures néoplasiques.

Il est impossible de dire quoi que ce soit de plus précis. La question du traitement doit être résolue avec un spécialiste spécialisé et uniquement à l'issue d'un diagnostic complet. Cela maximisera l'effet..
Un symptôme tel que l'irradiation de la douleur à la tête lors de la toux se retrouve partout..

Il est nécessaire d'identifier la source racine du problème et de l'éliminer. Il est inutile de traiter le symptôme. Seul un médecin doit être impliqué dans le traitement et le diagnostic. Rien ne peut être fait par vous-même.