Principal > Traumatisme

Cause de l'engourdissement de la tête: méthodes de diagnostic et de traitement

Beaucoup de gens connaissent la sensation de courir après un long sommeil. La tête devient engourdie dans de nombreuses situations, par exemple dans un lieu de travail mal équipé.

Tout changement dans le corps humain qui apporte de l'inconfort est une raison d'être à l'écoute de son corps, l'hypesthésie (altération de la sensibilité) peut être le signe d'une maladie grave. Revenant encore et encore, il sert de rappel pour demander un avis médical..

Pourquoi un engourdissement de la tête se produit-il

Lorsque les voies qui fournissent la sensibilité de la peau sur la tête sont traumatisées, la peau est engourdie. Il y a plusieurs raisons à l'engourdissement de la tête:

  • des dommages à la colonne vertébrale dans la colonne cervicale;
  • dystonie végétative-vasculaire, autres troubles végétatifs;
  • lésion cérébrale traumatique, lésion vertébrale;
  • infections du système nerveux central;
  • empoisonnement toxique;
  • maladies du cerveau;
  • dysfonctionnement des vaisseaux cérébraux;
  • position du corps non naturelle ou long séjour dans une position;
  • stress;
  • fort refroidissement;
  • mouvements brusques;
  • retrait d'une dent de sagesse (très rare);
  • prendre certains médicaments.

Afin de savoir quoi faire dans de telles situations, vous devez comprendre pourquoi la tête devient engourdie.

Quelle partie de la tête devient engourdie

Selon la partie de la tête engourdie, vous pouvez découvrir la cause de ce phénomène. Si l'arrière de la tête devient engourdi, les raisons en sont principalement des facteurs externes. Ainsi, lorsque les fibres nerveuses de la colonne vertébrale sont pincées, la partie occipitale de la tête devient engourdie. Les rhumes, l'hypertension artérielle, l'exposition à un courant d'air provoquent également un engourdissement à l'arrière de la tête. Cela se produit particulièrement souvent en basse saison, les changements soudains de température sont les principaux coupables de la maladie.

Le stress et l'hypothermie sont des causes courantes d'engourdissement du cuir chevelu.

Si le nerf trijumeau est endommagé, la tête fait mal, le visage devient engourdi. Ce nerf a trois branches: l'orbitale, maxillaire et mandibulaire. L'engourdissement du cuir chevelu se produit à différents endroits, en fonction de la branche touchée.

Si le front devient engourdi, il est nécessaire d'examiner la branche orbitaire, de vérifier la pression intracrânienne (il peut s'agir d'une hypertension intracrânienne). La perte de sensibilité de la peau du visage, en règle générale, est associée à une exposition prolongée à une position ou à un pincement du nerf facial.

Une sensation d'engourdissement dans la tête se produit avec névrite, névralgie, lésions nerveuses à la suite d'une blessure ou d'un pincement des terminaisons nerveuses par des adhérences, des vaisseaux dilatés, etc..

L'hypesthésie de la tête peut se manifester par des sensations telles que:

  • engourdissement de l'oreille, du nez, picotements dans les yeux;
  • douleur en touchant le front, la tête, n'importe quelle partie de celui-ci;
  • engourdissement du cuir chevelu d'un côté;

Avec la paralysie de Bell, les nerfs du visage deviennent enflammés, accompagnés de douleurs derrière les oreilles et de perte de goût. Un bon signe est la paralysie du seul côté droit de la tête ou du côté gauche, la récupération se produit en quelques mois.

Lorsque l'engourdissement se produit sur le côté gauche de la tête, il est très probablement dû à un facteur externe, comme une position de sommeil inconfortable. Mais si pendant longtemps l'engourdissement ne disparaît pas, en particulier pour les personnes de plus de 60 ans, il est nécessaire de consulter un médecin, car des troubles graves peuvent être à l'origine d'inconfort: accidents vasculaires cérébraux, micro-accidents vasculaires cérébraux, neuroinfections. Dans ce cas, le foyer de la maladie est situé du côté opposé aux manifestations de l'hypesthésie. Par exemple, le côté gauche de la tête devient engourdi, ce qui signifie qu'il y a des problèmes dans la moitié droite du cerveau..

Les conséquences d'une lésion cérébrale traumatique peuvent ne pas apparaître immédiatement, mais après 1 à 2 jours, et l'issue de ces lésions peut être imprévisible. Dans le même temps, la tête devient engourdie, son dos, sa partie supérieure (couronne), sa partie antérieure, son cou, des troubles de la mémoire se produisent, une fatigue rapide se produit.

Il est impossible d'hésiter dans une telle situation, il est nécessaire de consulter un traumatologue et un chirurgien, car le déplacement des vertèbres et une hémorragie pourraient survenir.

Si la sensation d'engourdissement dans la tête ne passe pas longtemps et ne disparaît pas lors du changement de posture, il convient de contacter un spécialiste.

Comment traiter vous-même l'engourdissement ou la douleur

Dans certains cas, vous pouvez vous passer d'une aide médicale. Sachant exactement pourquoi l'arrière de votre tête ou une autre partie de votre tête devient engourdie, vous pouvez prendre des mesures simples. L'engourdissement de la tête n'est pas associé à la maladie. Parfois, pour que cela passe, il suffit:

  • changez votre position de sommeil;
  • éviter les situations stressantes;
  • ne pas trop refroidir, exclure les infections.

S'il passe, l'arrière de la tête devient engourdi, gardez-le simplement au chaud, enveloppez-le dans une écharpe ou mettez un chapeau chaud, faites une compresse d'alcool.

En cas de stress, les vaisseaux se contractent, le flux sanguin est perturbé, ce qui entraîne une privation d'oxygène et un engourdissement de la tête. La personne a l'impression que sa tête tombe. L'hypoesthésie sous stress nécessite relaxation, sédation et vitamines.

Mais si les mesures énumérées ont été prises et que l'hypesthésie ne disparaît pas, il est nécessaire de subir un diagnostic par des spécialistes.

Si la tête est engourdie, vous devez vous méfier des aliments chauds, car la sensibilité des récepteurs de la langue peut diminuer et il est très facile de se brûler..

Contacter un spécialiste

Un engourdissement à l'arrière de la tête ou dans une autre partie de la tête est un signal du corps concernant un dysfonctionnement du système nerveux. Il existe un certain nombre de symptômes supplémentaires qui nécessitent un traitement médical qualifié obligatoire:

  • problèmes de déglutition, de vision, d'audition;
  • troubles de l'élocution;
  • étourdissements, nausées, vomissements;
  • gonflement des membres, du côté droit ou gauche du corps;
  • démarche instable et bancale;
  • miction involontaire;
  • faiblesse générale, insomnie, apathie;
  • douleur dans les orbites, douleur et acouphènes;
  • augmentation de la température corporelle.

Diagnostique

Vous devez vous présenter à un rendez-vous avec un neurologue. Il procède à un examen externe du patient, l'étude des réflexes. Le patient est envoyé pour un certain nombre d'études et de tests:

  1. Une formule sanguine complète permet de détecter une carence en fer ou en vitamine B12, maladie d'Addison-Birmer. Ces facteurs peuvent contribuer au développement de l'hypesthésie..
  2. L'électroneuromyographie montre que les spécialistes endommagent le système neuromusculaire.
  3. Les méthodes de radiographie et d'imagerie par résonance magnétique aident à diagnostiquer le pincement des racines des nerfs spinaux.
  4. La valeur informative de l'échographie réside dans la détection des problèmes liés au système vasculaire et, en particulier, aux artères - carotides, vertébrales et basilaires. Un apport sanguin insuffisant affecte l'engourdissement du visage et de la tête.

Ce n'est qu'après un examen complet que le patient se verra prescrire un traitement approprié. En cas de lésion cérébrale traumatique, le patient doit consulter un traumatologue et un chirurgien. L'hypesthésie du menton nécessite la consultation d'un dentiste.

Les dommages aux organes internes qui provoquent un engourdissement cutané nécessitent une hospitalisation immédiate. Un accès rapide aux médecins peut vous éviter des troubles graves et augmente également les chances de guérison sans complications, vous ne devez donc pas reporter une visite chez le médecin..

Traitement

Après le diagnostic, le médecin déterminera pourquoi une certaine partie de la tête fait mal, fait mal, puis prescrira le traitement approprié:

  • l'utilisation de médicaments;
  • acupuncture;
  • massage;
  • intervention chirurgicale.

Bien entendu, les méthodes de traitement traditionnelles peuvent être combinées avec les méthodes traditionnelles. L'essentiel est de ne pas se faire du mal.

Si la tête est engourdie, vous voulez vous débarrasser immédiatement de cette sensation désagréable, auquel cas le massage, la physiothérapie et l'acupuncture (acupuncture) sont utilisés.

Mais avant de procéder à une telle procédure, assurez-vous de consulter un médecin..

La chirurgie est pratiquée pour l'hypesthésie causée par une tumeur cérébrale bénigne ou maligne.

Si la tête devient engourdie, la chair de poule traverse la peau, dans certaines situations, il suffit de faire un massage relaxant, de se changer, d'aménager un lieu de travail ou de sommeil plus confortable.

Un engourdissement récurrent, en particulier du côté gauche de la tête, est dangereux et constitue une raison de consulter un neurologue.

Pourquoi les sourcils et le front deviennent engourdis, où aller et comment les traiter?

La situation où les sourcils deviennent engourdis peut donner beaucoup d'anxiété à une personne. Malgré toute l'innocuité externe de l'engourdissement, cela peut être le signe de pathologies graves, où l'absence de traitement commencé à temps peut avoir de graves conséquences sur la santé. Considérez les causes probables de cette situation, ainsi que la façon de diagnostiquer et de traiter l'engourdissement..

  1. Pourquoi le front devient-il engourdi?
  2. Comment traiter l'engourdissement frontal?
  3. Quel médecin contacter?
  4. Quels examens sont requis?
  5. La prévention
  6. Remèdes populaires
  7. Conséquences si rien n'est fait

Pourquoi le front devient-il engourdi?

La perte de sensibilité de la surface du front ne peut être ignorée. Un tel symptôme survient dans un grand nombre de pathologies qui nécessitent une détection immédiate afin de commencer un traitement immédiat..

Causes d'engourdissement:

  • hypothermie du lobe frontal;
  • étirement excessif des fibres musculaires, manifesté en raison de leur surmenage;
  • stress constant;
  • être en état de dépression;
  • sclérose en plaques, accompagnée d'une perte de la fonction visuelle (partielle ou complète), diminution de la sensibilité de la peau du visage;
  • pathologie du système cardiovasculaire;
  • une tumeur au cerveau (la douleur peut survenir ici avec des tours brusques de la tête);
  • traumatisme;
  • pincement des plexus choroïdes, des nerfs;
  • ostéochondrose;
  • l'ostéoporose;
  • la thyrotoxicose;
  • myosite;
  • méningite;
  • crise cardiaque;
  • réactions secondaires du corps à la prise de certains médicaments;
  • conséquences après l'ablation chirurgicale des dents de sagesse;
  • ARVI;
  • troubles du processus de circulation sanguine normale dans le cerveau;
  • fracture des os du crâne;
  • la présence de processus inflammatoires de nature infectieuse;
  • Paralysie de Bell (les symptômes supplémentaires incluent une douleur aiguë derrière les oreilles, une perte de sensibilité au goût);
  • l'avitaminose;
  • zona;
  • chirurgie dentaire mal exécutée.

Comme vous pouvez le voir, il peut y avoir de nombreuses raisons à cette condition, par conséquent, pour déterminer un diagnostic précis, vous devez immédiatement contacter un spécialiste..

Comment traiter l'engourdissement frontal?

L'engourdissement du front ne nécessite pas toujours un traitement immédiat. Si la cause du symptôme est un rhume, une dépression, une hypothermie, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Ici, il vous suffit d'attendre que le facteur provoquant disparaisse et que l'état s'améliore de lui-même.

Avec la préservation à long terme des symptômes négatifs, vous devez consulter un spécialiste.

Le traitement de l'engourdissement du lobe frontal commence par un diagnostic. Un spécialiste peut donner une référence pour la livraison des tests suivants, en passant la recherche:

  • des analyses de sang;
  • palpation d'organes;
  • radiographie;
  • procédure échographique;
  • électroneuromyographie;
  • inspection visuelle.

Après avoir déterminé le diagnostic, le médecin vous prescrira le traitement approprié:

  1. La sclérose en plaques nécessite la prescription de médicaments pouvant ralentir la pathologie.
  2. La violation de la circulation sanguine nécessite la prise de Captopril, Nifedipine.
  3. La présence d'une tumeur cérébrale (maligne ou bénigne) conduit presque toujours à une intervention chirurgicale.
  4. La désensibilisation est traitée par acupuncture, massage, physiothérapie.
  5. L'ostéochondrose peut nécessiter un traitement conservateur ou chirurgical.
  6. L'avitaminose est arrêtée en prenant des complexes de vitamines et de minéraux.
  7. La myosite nécessite un cours de physiothérapie, de magnétothérapie, de thérapie par l'exercice, de prise de médicaments.

Quel médecin contacter?

Seul un spécialiste peut poser le bon diagnostic. Cependant, de nombreuses personnes sont confrontées à la difficulté de déterminer quel médecin de profil personnalisé doit être contacté..

Considérons les options les plus probables:

  1. Le premier spécialiste à contacter lorsqu'un tel symptôme survient est un neurologue. Le plus souvent, la perte de sensibilité est due à la perte de conduction des impulsions le long des fibres nerveuses. Il peut déterminer la présence d'un accident vasculaire cérébral, l'ostéochondrose, un manque de certains éléments qui provoquent une diminution de la sensibilité des récepteurs.
  2. Le prochain spécialiste est un chirurgien vasculaire qui aidera à détecter ou à exclure les problèmes de vaisseaux sanguins, leur conduction.
  3. Un endocrinologue surveille les patients souffrant de diabète. Un engourdissement (paresthésie) peut être précédé d'une augmentation de la glycémie.
  4. Un traumatologue orthopédique détermine la présence de blessures qui ont conduit à l'apparition d'un tel symptôme. Il détermine le degré de lésion des tissus musculo-squelettiques, donne des recommandations pour une rééducation plus poussée.
  5. Le dentiste s'occupe des problèmes de maladies inflammatoires de la mâchoire de la bouche, de la morsure mal formée (cette dernière peut provoquer une compression du nerf facial). Dentiste - l'orthodontiste corrige la malocclusion et le chirurgien extrait les dents.
  6. Un médecin spécialiste des maladies infectieuses est un spécialiste qui doit être contacté si d'autres médecins spécialisés n'ont pas trouvé les raisons du développement d'un engourdissement. Cette situation peut survenir avec une inflammation du nerf trijumeau, une méningite, une maladie de Lyme.
  7. L'immunologiste déterminera la présence ou l'absence de pathologies auto-immunes (sclérose en plaques, lupus érythémateux disséminé).
  8. Un toxicologue sera nécessaire en cas de suspicion d'effet négatif sur le corps humain de produits chimiques. Ici, vous ne pouvez pas vous passer d'une aide d'urgence, dont le but sera de nettoyer le sang des toxines..
  9. Un psychiatre aidera en présence de dépression, étant constamment dans un état de stress.
  10. Un oncologue est un spécialiste qui traite des problèmes de néoplasmes pathologiques. Vous devez aller le voir si vous soupçonnez des processus tumoraux dans le cerveau.

Quels examens sont requis?

Pour poser un diagnostic correct, vous devez passer par une série de mesures de diagnostic. Le plus souvent, les experts prescrivent:

  1. Analyses sanguines: biochimie, hormones, substances toxiques, infections.
  2. Analyse d'urine: afin d'obtenir une image détaillée de l'état général du corps.
  3. Examen échographique des vaisseaux cervicaux: utilisé pour détecter les pathologies de la perméabilité du système vasculaire du cou. Cette étude vous permet d'évaluer la vitesse, la direction du mouvement du sang, de trouver des obstacles qui interfèrent avec le mouvement normal du sang (plaques d'athérosclérose, courbures, caillots sanguins).
  4. Tomodensitométrie de la tête: permet d'obtenir des données, en créant des images couche par couche, sur les blessures, la présence de tumeurs, de corps étrangers, d'hémorragies dans le cerveau.
  5. Imagerie par résonance magnétique du cerveau: crée une image volumétrique du cerveau qui peut être visualisée en trois dimensions à la fois.
  6. Examen aux rayons X des os du crâne: afin d'identifier les violations de l'intégrité des os, l'inflammation des sinus,
  7. Angiographie du cerveau: implique l'administration intraveineuse d'une substance spéciale qui crée une image contrastée des vaisseaux. Il permet d'étudier le schéma vasculaire du cerveau, la forme, la vitesse, le volume du flux sanguin à travers les vaisseaux.

Le médecin doit déterminer la nécessité de certaines études..

La prévention

Il est toujours plus facile de prévenir telle ou telle pathologie que de prendre des mesures pour l'éliminer. Si la paresthésie est temporaire, il est impératif de respecter un certain nombre de mesures préventives pour éviter son apparition ultérieure.

  • contrôle de la position de l'inclinaison de la tête, du cou lors de l'exécution de toute action, l'angle d'inclinaison ne doit pas atteindre des marques critiques;
  • attention à votre propre posture, à l'emplacement de la ceinture scapulaire: la tête et le cou sont étroitement liés à la colonne vertébrale à travers la section des épaules, si toutes les courbes physiologiquement correctes sont maintenues, la plupart des problèmes peuvent être évités;
  • attention à la glycémie, ce facteur est particulièrement important pour les personnes déjà atteintes de diabète;
  • l'inclusion obligatoire de vitamines appartenant au groupe B dans votre propre alimentation (parfois des préparations en contenant, par exemple, une neuromultivite, peuvent être montrées), sinon la conduction des impulsions électriques le long des fibres nerveuses est perturbée, ce qui entraîne des problèmes;
  • effectuer de la gymnastique pour les muscles cervicaux, afin d'éviter une éventuelle compression des plexus vasculaires, des nerfs;
  • si nécessaire et avec l'autorisation d'un spécialiste, réduire la posologie ou arrêter complètement de prendre les médicaments qui ont des paresthésies sous forme d'effets secondaires;
  • abandonner les mauvaises habitudes, qui comprennent le tabagisme, la consommation de boissons alcoolisées (les deux habitudes affectent négativement l'état du système nerveux).

Remèdes populaires

Dans certains cas, pour atténuer la paresthésie, l'utilisation de recettes folkloriques est montrée.

Toutes les méthodes traditionnelles ne peuvent être utilisées qu'après avoir obtenu l'approbation préalable du spécialiste superviseur.

  1. Préparez une compresse en mélangeant quelques cuillères à soupe de sel avec de l'eau chaude. Une fois le liquide refroidi à une température confortable, il est nécessaire de mouiller un morceau de tissu dans ce mélange. Après avoir besoin d'en extraire l'excès de liquide et de l'appliquer sur le site d'engourdissement. Vous pouvez répéter ces compresses jusqu'à 4 fois par jour. Cette compresse est un moyen idéal pour soulager les spasmes vasculaires..
  2. Préparez un bain relaxant: préparez à l'avance des récipients avec de l'eau tiède et froide. Trempez-y la partie engourdie du corps, en changeant périodiquement le liquide chaud en liquide froid. La différence de température entraînera alternativement le rétrécissement et l'expansion des vaisseaux, ce qui fournira un flux sanguin supplémentaire vers le site de la lésion et facilitera la condition humaine.
  3. Faites une décoction d'herbes en mélangeant 2 cuillères à soupe de feuillage d'ortie, de violette tricolore, d'écorce de viorne, de bobine, de persil, de mélilot. Mélangez soigneusement tous les ingrédients, prenez 2 cuillères à soupe de la composition et versez 500 ml d'eau bouillie dessus. Couvrir et laisser reposer 20 minutes, égoutter, refroidir. Prendre après les repas, deux fois par jour, 100 ml. Si une personne est allergique aux herbes incluses dans la décoction, cette méthode lui sera contre-indiquée..

Conséquences si rien n'est fait

Un engourdissement rare du lobe frontal, qui disparaît de lui-même après un certain temps, n'est pas une cause de grande préoccupation.

Très souvent, le problème survient en raison de facteurs facilement éliminables:

  • position incorrecte et inconfortable du cou, de la tête pendant le sommeil;
  • oreillers inconfortables;
  • effectuer des travaux avec une longue tête relevée (par exemple, lors de réparations);
  • avec un changement fort et brusque de l'inclinaison correcte de la tête.

Dans ces cas, une constriction forte et prolongée des vaisseaux sanguins est observée, ce qui provoque une privation d'oxygène du cerveau, l'apparition d'une sensation d'engourdissement. En règle générale, le symptôme alarmant disparaît lorsque la tête revient et se trouve pendant un certain temps dans la position habituelle et correcte. Cependant, de telles positions ne peuvent pas être abusées, car une privation prolongée d'oxygène peut gravement endommager le cerveau..

Comme indiqué ci-dessus, la paresthésie du front ne doit pas être négligée. S'il est survenu en raison d'une mauvaise position de la tête, il est nécessaire de revenir à une posture physiologique dès que possible. Si les causes de son apparition ont des racines plus profondes, il est nécessaire de consulter un médecin et de suivre attentivement toutes ses recommandations..

Un symptôme de quelle maladie peut être un engourdissement de la tête

Les causes d'engourdissement dans la tête ne sont pas toujours associées à une condition médicale. L'hypesthésie de la tête et de toute autre partie du corps est considérée comme normale dans les cas où une personne ne bouge pas pendant une longue période ou se trouve dans une position inconfortable. Cela se produit, par exemple, lorsque le lieu de travail est mal équipé ou pendant le sommeil. Dans de telles situations, la circulation sanguine est temporairement altérée, ce qui entraîne des sensations d'engourdissement et de picotements dans les muscles et la peau. Après un changement de position corporelle, l'hypesthésie disparaît d'elle-même en quelques minutes. Il est possible d'accélérer la restauration de l'apport sanguin normal à l'aide d'un léger massage..

Causes de l'engourdissement de la tête

Le danger est l'engourdissement fréquent de la tête ou du cou, accompagné de signes cliniques tels qu'une vision et une audition troubles, et de la fièvre. En particulier, une consultation avec un neurologue et un examen complet sont nécessaires de toute urgence pour les symptômes suivants:

  • Violation de l'activité motrice;
  • Vertiges, instabilité de la démarche, faiblesse générale;
  • Vidange involontaire de vos intestins ou de votre vessie;
  • Troubles de l'élocution.

Les symptômes concomitants ne peuvent pas indiquer de manière fiable les causes de l'engourdissement de la tête, par conséquent, un diagnostic précis est nécessaire.

Un engourdissement combiné à une vision double, une coordination altérée et une faiblesse générale peuvent être causés par les conditions et maladies suivantes:

  • Blessures;
  • Nerfs pincés;
  • Sclérose en plaques;
  • Violation de la circulation sanguine dans le cerveau;
  • Tumeur au cerveau.

Une lésion cérébrale traumatique peut entraîner une hémorragie dans le tissu cérébral ou ses membranes et nécessiter une hospitalisation immédiate. Les plus dangereuses sont les fractures de la pommette, de la mâchoire supérieure et des orbites. De plus, une commotion cérébrale peut survenir à la suite d'une blessure grave. Ses symptômes disparaissent généralement en quelques jours. Si cela ne se produit pas, des lésions cérébrales plus graves ont été omises dans le diagnostic. Le problème qui provoque un engourdissement dans une partie de la tête peut également être localisé dans la colonne cervicale, qui souffre également de blessures au crâne.

L'hypesthésie indique parfois un nerf oculaire, maxillaire, mandibulaire ou trijumeau pincé. La compression peut survenir à la suite de tumeurs, d'adhérences post-traumatiques, de dilatation des artères cérébelleuses et d'inflammation des sinus et de la bouche. La névralgie provoque une douleur intense dans le nez, les yeux et les oreilles et est souvent accompagnée de picotements ou d'engourdissements de la tête et du visage.

La paralysie de Bell est également un dommage neurologique. Bien qu'elle soit considérée comme une conséquence d'une infection et d'une inflammation du nerf facial, la pathogenèse de la paralysie n'est pas entièrement comprise. En règle générale, son apparition soudaine est précédée d'une douleur derrière les oreilles et d'une perte de goût. La récupération se produit en quelques mois. La paralysie et l'engourdissement d'une partie de la tête uniquement du côté droit ou gauche sont considérés comme un signe pronostique favorable..

Dans la sclérose en plaques, certaines zones du tissu nerveux sont remplacées par des cellules du tissu conjonctif. On observe une perte de sensibilité, une détérioration de la vision et des mouvements non coordonnés. L'hypoesthésie est causée par des dommages à la gaine de myéline dans le tractus spinothalamique, qui est responsable de la signalisation des stimuli externes (toucher, température, douleur, etc.).

Une violation transitoire de la circulation cérébrale est paroxystique et apparaît le plus souvent comme une complication de l'athérosclérose, de l'hypertension ou de l'ostéochondrose. Les symptômes focaux diffèrent en fonction de l'emplacement de la pathologie. La tête devient engourdie uniquement avec PNMC dans le système de l'artère carotide interne. L'engourdissement d'une partie de la tête se produit presque toujours du côté où la circulation sanguine est altérée, et l'hypesthésie du côté opposé est assez rare. D'autres symptômes comprennent une diminution profonde de la sensibilité dans la moitié de la lèvre supérieure et de la langue, parfois - une cécité soudaine d'un œil. Indépendamment du trouble de sensibilité, il existe une limitation de la mobilité, souvent associée à une dysarthrie ou une aphasie. Si des symptômes focaux sont observés pendant plus d'un jour, ces violations doivent être perçues comme un accident vasculaire cérébral. L'initiation en temps opportun du traitement (dans les 6 à 12 premières heures) permet de limiter la zone touchée et de restaurer les fonctions cérébrales perdues.

Toute tumeur cérébrale au fur et à mesure qu'elle se développe provoque un engourdissement de la tête en raison du volume limité du crâne. La croissance du néoplasme entraîne une pression sur les zones environnantes du cerveau, perturbant leur fonctionnement, par conséquent, une déficience visuelle, une faiblesse et des maux de tête peuvent être observés.

Un engourdissement de la tête peut également survenir pour un certain nombre d'autres raisons qui ne menacent pas directement la vie d'une personne, mais peuvent causer de la douleur et d'autres sensations désagréables. Parmi les facteurs provoquant une hypesthésie figurent les procédures dentaires incorrectes, le zona au visage, ainsi qu'une carence en vitamines.

Diagnostic et traitement des maladies avec engourdissement de la tête

Avec un engourdissement régulier du cuir chevelu et du cou, il est nécessaire de consulter d'urgence un neurologue, surtout si la durée des crises dépasse 2-3 minutes.

Les diagnostics doivent inclure les méthodes suivantes:

  • Une numération globulaire complète peut détecter une anémie ferriprive, ainsi qu'une maladie d'Addison-Birmer, dans laquelle l'hématopoïèse est altérée en raison d'un manque de vitamine B12;
  • Les rayons X et l'imagerie par résonance magnétique déterminent le désalignement osseux et d'autres pathologies pouvant entraîner des lésions nerveuses et un engourdissement de la tête;
  • L'électroneuromyographie établit l'emplacement du nerf affecté et révèle également une neuropathie et un syndrome carpien;
  • L'échographie Doppler diagnostique les maladies du système vasculaire et les troubles circulatoires de l'artère carotide ou vertébrale-basilaire.

D'autres études et tests peuvent également être nécessaires en fonction de la présentation interne et clinique de l'engourdissement de la tête. Une histoire de lésion cérébrale traumatique nécessite une consultation avec un chirurgien et un traumatologue. S'il y a un engourdissement dans la région du menton après des manipulations orthodontiques, consultez un dentiste. En cas de lésions des organes internes, un examen multidisciplinaire est nécessaire.

Le choix de la méthode de traitement dépend directement des causes profondes de l'engourdissement de la tête et ne doit être effectué qu'après des études approfondies du corps. La rééducation complète se déroule parfois pendant une longue période, mais il est nécessaire de terminer le traitement afin d'éviter diverses complications pouvant mettre la vie en danger.

Pendant l'hypesthésie, des précautions doivent être prises près des sources de chaleur et en mangeant, car en raison d'une violation de la sensibilité, vous pouvez accidentellement blesser la cavité buccale ou vous brûler. De plus, il est recommandé d'éviter les situations dans lesquelles un engourdissement de la tête survient le plus souvent, car l'intensité de ce symptôme peut dépendre de facteurs externes..

Le front devient engourdi

Le front devient engourdi, car les nerfs ou les vaisseaux sanguins sont pincés ou il y a de graves problèmes de santé. Il existe de nombreuses causes possibles de la pathologie. Si la perte de sensibilité survient fréquemment et s'accompagne de faiblesse, de douleur.

Choisissez dans le contexte de quelle condition vous avez un engourdissement:

  • Après le sommeil (23%, 204 voix)

Total des votants: 883

  • Pourquoi le front devient-il engourdi
  • Comment traiter l'engourdissement frontal
  • Quel médecin contacter
  • Quels examens sont requis
  • La prévention
  • Remèdes populaires
  • Conséquences si rien n'est fait

Pourquoi le front devient-il engourdi

Les raisons pour lesquelles une hypesthésie (engourdissement) de la région frontale peut survenir comprennent:

  • Hypothermie;
  • Fatigue musculaire résultant de la rupture des fibres musculaires;
  • Stress, dépression;
  • Sclérose en plaques, caractérisée par une diminution de la sensibilité de la peau du front, une vision floue;
  • Perturbations dans le travail du système cardiovasculaire;
  • Tumeur cérébrale, caractérisée par une douleur vive en tournant la tête;
  • Blessures;
  • Pincement des nerfs, des vaisseaux sanguins;
  • L'ostéochondrose est une maladie qui s'accompagne de fréquents étourdissements, maux de tête et troubles de la mémoire;
  • Ostéoporose, dans laquelle de fréquentes fractures vertébrales sont possibles en raison d'une perte de densité osseuse;
  • Thyrotoxicose, dont les symptômes sont une augmentation de la transpiration, des tremblements et un «rampement» hors des orbites de l'œil;
  • La myosite est une maladie caractérisée par une vasodilatation des muscles enflammés;
  • Méningite avec fièvre et douleur intense au cou
  • Crise cardiaque, caractérisée par une douleur dans le cou en tournant;
  • Effets secondaires de la prise de médicaments;
  • Conséquences de l'extraction des dents de sagesse;
  • Rhumes;
  • Troubles circulatoires dans le cerveau;
  • Fracture des os du crâne;
  • Processus infectieux et inflammatoires;
  • La paralysie de Bell, accompagnée de douleurs derrière les oreilles et de perte de goût;
  • Avitaminose;
  • Prédisposition génétique;
  • Les conséquences d'une opération dentaire mal exécutée;
  • Bardeaux avec éruptions cutanées.

Comment traiter l'engourdissement frontal

La perte sensorielle ne nécessite pas toujours une attention médicale. Par exemple, si la raison de l'apparition du problème est un long séjour dans une position, un rhume, un stress, une dépression, une extraction de dents de sagesse, une hypothermie, alors il n'y a rien à craindre..

Si la pathologie ne disparaît pas pendant une longue période et qu'elle repose sur une raison plus grave, vous ne pouvez pas vous passer d'une visite chez un spécialiste. Ces raisons incluent la paralysie, la carence en vitamines, la méningite, l'infarctus du myocarde, le zona, la fracture.

Le médecin diagnostiquera d'abord en utilisant l'une des méthodes suivantes:

  • Test sanguin;
  • Radiographie;
  • Procédure d'échographie;
  • Inspection;
  • Palpation d'organes;
  • Électroneuromyographie.

Parfois, il est possible de combiner plusieurs méthodes de diagnostic.

Après l'examen, le spécialiste établira la cause de la pathologie et prescrira le traitement approprié:

  1. Avec la sclérose en plaques, des médicaments sont prescrits pour ralentir la progression de la maladie.
  2. Si l'approvisionnement en sang est perturbé, le captopril ou la nifédipine peuvent être prescrits.
  3. Si l'hypesthésie est causée par une tumeur cérébrale maligne ou bénigne, une intervention chirurgicale est effectuée.
  4. Parfois, la désensibilisation est traitée par massage, acupuncture, physiothérapie.
  5. Avec l'ostéochondrose, ils ont recours à une méthode de traitement conservatrice ou chirurgicale.
  6. Pour les fractures, du plâtre est appliqué.
  7. Le traitement de la carence en vitamines vise à reconstituer la carence en vitamines.
  8. Avec myosite, physiothérapie, magnétothérapie, thérapie par l'exercice, des médicaments sont prescrits.

Pour éviter la récurrence de l'engourdissement, vous devez consulter régulièrement un médecin.

Quel médecin contacter

Différents facteurs et situations provoqueront un engourdissement dans n'importe quelle zone de la tête (visage, arrière de la tête, côté droit ou gauche). Pas besoin de s'auto-diagnostiquer. Pour identifier les causes exactes, vous devez contacter un médecin spécialiste..

Le tout premier médecin qui confirmera ou exclura la pathologie du système nerveux devrait être un neuropathologiste. La sensation d'engourdissement est associée à une perte de sensibilité, cela dit que quelque part le passage des impulsions électriques le long de la fibre nerveuse est perturbé.

Les symptômes sont parfois associés à une compression des nerfs, des vaisseaux sanguins. Il y a une diminution, parfois significative, de l'accès des nutriments et de l'oxygène aux tissus.

L'absence de ces éléments importants dans une certaine zone des muscles et de la peau crée des conditions dans lesquelles la sensibilité des récepteurs nerveux est perturbée et une sensation d'engourdissement se produit. Il peut apparaître sur fond de sclérose vasculaire, de plaques artérielles ou de blocage par un caillot sanguin détaché.

Un spécialiste incontournable est un chirurgien vasculaire - un chirurgien vasculaire.

Si une personne souffre de diabète sucré depuis longtemps et qu'une partie de sa tête est devenue engourdie, le problème doit être résolu avec son endocrinologue traitant. Une glycémie régulièrement élevée entraîne des lésions nerveuses, ce qui peut provoquer le développement d'une paresthésie.

Si une blessure est la raison pour laquelle la tête devient engourdie, le premier médecin à qui vous devez voir devrait être un traumatologue orthopédique. Il détermine ce qui est endommagé dans le système musculo-squelettique, le degré de dommage et si une rééducation est nécessaire. Si nécessaire, le traumatologue peut prescrire une consultation ou un traitement avec un chirurgien.

Une morsure incorrecte peut être l'une des causes de l'engourdissement du visage. En cas d'écart par rapport à la norme dans la morsure, il y a une charge supplémentaire sur les muscles des mâchoires et des articulations à mâcher. Il y a une compression du nerf facial et le développement d'une paresthésie.

Dans de rares cas, une paresthésie faciale survient après une extraction dentaire lorsqu'un nerf a été endommagé. Si cela se produit, vous devez retourner voir le chirurgien-dentiste qui a retiré la dent afin qu'il puisse vous prescrire un traitement.

Si d'autres spécialistes étroits n'ont pas confirmé la présence d'une pathologie dans leur région, il est possible que l'apparition d'une sensation d'engourdissement soit associée à une infection qui est entrée dans le corps et affecte le tissu nerveux. Ici, vous devrez consulter un médecin spécialiste des maladies infectieuses.

Avec une infection virale ou bactérienne de l'oreille moyenne, des sinus, de la gorge, des voies respiratoires, une inflammation du nerf trijumeau est possible. Ou avec la méningite.

Il existe une autre maladie - la maladie de Lyme (borréliose), qui survient lorsqu'une tique mord. Toute infection dont la complication peut devenir engourdie en sera également la cause..

Parfois, des paresthésies surviennent avec des maladies auto-immunes (lupus érythémateux disséminé, sclérose en plaques). Le système immunitaire, pour des raisons inconnues, commence à attaquer les tissus, les prenant pour des tissus étrangers. Une visite chez un immunologiste sera nécessaire ici.

Si une personne a été exposée à des produits chimiques qui ont conduit à une intoxication du corps et qu'elle a une sensation d'engourdissement, une assistance médicale d'urgence est nécessaire pour purifier le sang des toxines et l'aide d'un toxicologue..

Il arrive que l'effet des toxines sur le corps pendant une longue période (production nocive ou alcoolisme). Ils détruisent lentement mais sûrement le tissu nerveux, ce qui conduit à la paresthésie.

Parfois, la tête peut devenir engourdie à la suite de pinces psychologiques associées au stress. Une personne ne remarque même pas comment elle adopte une certaine posture, dans laquelle les muscles sont surchargés et ils serrent les nerfs.

Ici, vous aurez besoin d'une consultation avec un psychiatre qui vous prescrira des sédatifs, ou l'aide d'un bon psychologue.

Une fois encore, nous listons les médecins dont l'aide peut être nécessaire pour déterminer les causes de l'engourdissement du cuir chevelu:

  • Neurologue;
  • Chirurgien vasculaire;
  • Endocrinologue;
  • Traumatologue;
  • Dentiste;
  • Médecin spécialiste des maladies infectieuses;
  • Immunologue;
  • Toxicologue;
  • Psychiatre ou psychologue.

Il arrive que des paresthésies se produisent en raison de la compression de la moelle épinière ou du cerveau par divers processus tumoraux. Ceci est fait par un oncologue.

Quels examens sont requis

Avant de poser un diagnostic, tout médecin prescrit un certain nombre de tests et les examens nécessaires.

  1. Test sanguin (général, biochimique, pour les hormones, les infections, les substances toxiques). Le sang est vérifié pour savoir s'il y a un agent nocif dans le sang ou non, si toutes les substances et cellules sont en abondance ou s'il manque quelque chose. Avec un test sanguin, le médecin peut prescrire un test d'urine pour une image détaillée du fonctionnement du corps..
  2. Échographie Doppler (examen échographique des vaisseaux du cou). Si le cuir chevelu devient engourdi, le médecin peut suspecter des problèmes de perméabilité des vaisseaux du cou. L'échographie permet de tracer visuellement le passage du flux sanguin (vitesse, direction) et de corriger les obstructions dans les vaisseaux (plaques athérosclérotiques, caillots sanguins, courbures anormales).
  3. CT de la tête. La méthode de tomodensitométrie recueille des informations sur l'état du cerveau en réalisant des images couche par couche. Ainsi, vous pouvez voir des blessures, des corps étrangers, une inflammation des membranes du cerveau, des hémorragies et des tumeurs..
  4. IRM du cerveau. Grâce à l'imagerie par résonance magnétique, une image volumétrique des organes est créée. Toutes les parties des organes et tissus sont visibles en 3 dimensions.
  5. Radiographie du crâne. Avec un symptôme d'engourdissement, le médecin peut prescrire une radiographie comme diagnostic pour identifier ou exclure la pathologie des os, des sinus et de la base du crâne. Les images aux rayons X montrent les tissus mous du cerveau et leurs changements évidents..
  6. Angiographie du cerveau. La procédure est réalisée avec une injection intraveineuse d'un agent de contraste radio-opaque. Il améliore la visualisation vasculaire. Vous pouvez déterminer leur forme, leur volume et leur taux de remplissage de sang, la tortuosité du schéma vasculaire du cerveau.

La prévention

Selon la nature de l'engourdissement, des mesures sont prises pour le prévenir. L'action préventive sera efficace si la paresthésie est temporaire.

Son évolution ne s'aggrave pas, elle n'est pas compliquée par d'autres symptômes et elle est capable de passer d'elle-même avec l'élimination de la compression ou d'un autre facteur irritant.

Recommandations pour la prévention:

  1. Contrôlez la position du cou, l'inclinaison de la tête lors de l'exécution de tout travail. L'angle d'inclinaison ne doit pas être critique.
  2. Contrôlez votre posture et votre ceinture scapulaire. La tête et le cou ont une connexion avec le reste de la colonne vertébrale à travers la région des épaules. Il est nécessaire de surveiller la préservation de toutes les courbes physiologiques de la colonne vertébrale, mais ne pas surcharger les muscles des bras et des épaules.
  3. Il est important de garder une trace de votre glycémie, en particulier pour les personnes atteintes de diabète.
  4. Inclure dans le régime des substances contenant des vitamines du groupe B. Le manque de ces vitamines entraîne une violation de la conduction électrique le long des fibres nerveuses en raison de dommages à leurs membranes.
  5. La gymnastique du cou aide à renforcer les muscles et à éviter le pincement des nerfs et des vaisseaux sanguins.
  6. Sous la surveillance d'un médecin, arrêtez de prendre ou réduisez la posologie des médicaments dans lesquels l'un des effets indésirables indique la survenue d'une paresthésie.
  7. Refusez l'alcool et le tabagisme, leur effet toxique affecte gravement le fonctionnement du système nerveux.

Remèdes populaires

Pour certaines paresthésies, les remèdes populaires aident.

  1. Compresse chaude avec du sel. La compresse est préparée comme suit: versez quelques cuillères à soupe de sel dans un récipient contenant de l'eau chaude pour obtenir une solution à haute concentration; laisser refroidir à une température tolérable; trempez un morceau de tissu de coton dans cette solution et appliquez sur l'engourdissement pendant 5 minutes. Vous pouvez le répéter 3-4 fois. Le sel et la chaleur aident à détendre les muscles et à soulager les spasmes.
  2. Prendre des bains relaxants ou contrastés. L'effet des bains relaxants est le même que celui d'une compresse. Il est nécessaire d'abaisser la partie du corps où la sensation d'engourdissement est apparue dans un récipient d'eau chaude. Dans les bains contrastés, les conditions des différences de température sont créées. L'eau chaude et froide est utilisée en alternance. L'action provoque l'expansion et la contraction des vaisseaux sanguins alternativement, permettant un flux sanguin supplémentaire vers la zone touchée.
  3. Décoction à base de plantes. Il est préparé comme ça - ils font un mélange de persil, d'herbe de verge d'or, d'écorce de viorne, de feuilles d'ortie, de mélilot médicinal, de violettes tricolores (le tout dans 2 cuillères à soupe). Une partie de ce mélange (2 cuillères à soupe) est placée dans un demi-litre d'eau bouillie; faire bouillir pendant plusieurs minutes; laisser refroidir; filtré, versé dans un autre récipient de stockage. Le bouillon se boit dans un demi-verre 2 fois par jour après les repas. Pour les personnes allergiques aux plantes, il est préférable de remplacer ce traitement par une alternative.

Conséquences si rien n'est fait

Si le cuir chevelu est engourdi une fois et pendant une courte période, ne vous inquiétez pas trop. Cela se produit lorsque la tête et le cou sont dans une position non naturelle: pendant le sommeil (matelas ou oreiller inconfortable), assis à l'ordinateur pendant une longue période (mauvaise position de l'écran devant le visage) ou lors de travaux de réparation (blanchir le plafond, fixer le lustre).

Un engourdissement se produit, qui disparaît lorsque la tête revient à sa position précédente. Mais n'abusez pas et ne répétez pas les actions qui mènent, bien que temporaires, mais paresthésiques. La privation d'oxygène du cerveau est dangereuse par perte de conscience.

La paresthésie du visage ou d'une autre partie de la tête est temporaire, a un caractère transitoire. La paresthésie survient à la suite d'une blessure, d'un médicament ou d'une maladie. Il disparaît avec la récupération ou l'arrêt de l'exposition au médicament.

Pourquoi la sensation d'engourdissement au front?

salut! Le cinquième jour est déjà une sensation étrange, cela ne s'est jamais produit. On a l'impression que le front est engourdi, il n'y a pas de douleurs, de faiblesse aussi, juste une sorte d'engourdissement, mais il y a de la sensibilité. Pression 105 à 68. Que pourrait-il être? Je serais très reconnaissant pour la réponse (j'ai 18 ans).

Sur le service AskDoctor, une consultation neurologue en ligne est disponible sur tout problème qui vous concerne. Les experts médicaux fournissent des consultations 24h / 24 et gratuitement. Posez votre question et obtenez une réponse immédiatement!

La partie frontale de la tête devient engourdie. La tête devient engourdie: raisons et que faire

Nous connaissons certainement tous un léger engourdissement de la tête et du visage. Très souvent, cela se produit après le sommeil ou pendant une tension nerveuse. Y a-t-il des raisons de s'inquiéter? L'engourdissement de la tête (hypesthésie) n'est pas toujours préoccupant. Parfois, cela peut être causé simplement par le fait que vous avez été dans la mauvaise posture ou inconfortable pendant une longue période. Lorsque vous ne changez pas de position pendant une longue période, la circulation sanguine est altérée.

C'est ce qui provoque un engourdissement et de légers picotements. Dans ce cas, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, dans quelques minutes l'hypesthésie disparaîtra d'elle-même si vous changez simplement de position. Ou, vous pouvez accélérer le processus avec un massage doux. Malheureusement, un engourdissement de la tête peut également être un symptôme de la maladie. Considérez quelques causes possibles d'hypesthésie.

Causes de l'engourdissement de la tête

Vous trouverez ci-dessous une liste des symptômes pouvant accompagner un engourdissement de la tête:

  • Faiblesse générale.
  • Augmentation de la température.
  • Miction involontaire.
  • Selles involontaires.
  • Coordination altérée.
  • Troubles du système musculo-squelettique.
  • Vertiges.
  • Détérioration de la vision et de l'audition.
  • Troubles de la parole.

L'hypesthésie peut être déclenchée par les éléments suivants:

  • Blessures.
  • Sclérose en plaques.
  • Mauvaise circulation dans le cerveau.
  • Tumeur.
  • Nerf pincé.
  • Lésion cérébrale traumatique.
  • Blessure de la colonne cervicale.

Que faire

Si l'engourdissement de la tête se produit systématiquement et que vos crises durent plus de 2-3 minutes, il y a une raison de contacter un neurologue. Ne retardez pas la visite chez le médecin, afin de ne pas aggraver le problème. En fonction des symptômes, le spécialiste peut poser un diagnostic initial. Et puis il vous renverra à l'examen. La seule façon d'identifier le problème est de voir les résultats de vos tests..

Les symptômes de commotion cérébrale disparaissent généralement après 3-4 jours. Mais si cela ne se produit pas, il est possible qu'une lésion cérébrale plus grave n'ait pas été identifiée. Ainsi, le problème de l'hypesthésie peut se situer dans la colonne cervicale, qui peut être affectée par un traumatisme crânien. Dans de très rares cas, un engourdissement peut être causé par un nerf pincé, qui s'accompagne de douleurs dans les yeux, le nez et les oreilles..

Diagnostique

Que doit faire un médecin pour identifier vos problèmes? Tout d'abord, vous aurez une formule sanguine complète. Cela aidera à déterminer si vous avez une anémie ferriprive ou une maladie d'Addison-Birmer causée par un manque de vitamine B12..

La prochaine analyse possible est l'électroneuromyographie. Cela vous aidera à identifier quel nerf est endommagé. En outre, à l'aide d'un tel diagnostic, des maladies telles que la neuropathie et le syndrome carpien peuvent être détectées..

Les rayons X et l'imagerie par résonance magnétique sont également utilisés pour détecter le déplacement osseux, qui à son tour peut provoquer des nerfs pincés et, par conséquent, un engourdissement de la tête..

En outre, le médecin peut utiliser l'échographie pour détecter des anomalies du système vasculaire et des troubles circulatoires des artères vertébrobasilaire et carotide.

Dans certains cas, vous pouvez également avoir besoin d'autres tests, ainsi que d'une consultation avec d'autres médecins. Par exemple, si la cause de l'hypesthésie est une lésion cérébrale traumatique, vous serez référé à un traumatologue et chirurgien.

Le choix de la méthode de traitement dépend des causes sous-jacentes de l'hypesthésie. Le traitement n'est effectué qu'après un diagnostic complet et une confiance totale dans le diagnostic. La rééducation complète du corps peut prendre beaucoup de temps, mais il est préférable de terminer le traitement complet, afin d'éviter de graves complications qui menacent votre vie..

En cas d'engourdissement du visage de la tête, vous devez être prudent lorsque vous mangez et à proximité de sources de chaleur, car la sensibilité est altérée et vous pouvez accidentellement blesser la cavité buccale ou vous brûler.

Il serait utile de considérer dans quelles situations l'engourdissement survient le plus souvent. Et essayez d'éviter cela, car des facteurs externes peuvent également affecter l'apparition d'une hypesthésie..

Si l'arrière de la tête devient engourdi, il est fort probable qu'il soit causé par un rhume ordinaire et ne présente pas de danger grave avec un traitement approprié. Il peut également apparaître sur les nerfs. Et si vous êtes sûr que vous venez de passer, vous pouvez faire face à ce problème à la maison. Vous pouvez appliquer une compresse chauffante ou utiliser une crème ou une pommade chauffante..

Et n'oubliez pas que l'automédication peut parfois nuire à votre santé. Soyez prudent et très attentif à certaines recettes de vos amis, ou trouvées sur Internet. Vous pouvez être allergique à certains produits et certains peuvent aggraver votre état. En outre, diverses conspirations et procédures similaires ne pourront pas vous aider, vous ne ferez que perdre votre temps et votre argent.

Dans tous les cas, afin de résoudre le problème et de ne pas vous blesser encore plus, la meilleure solution serait de demander l'aide d'un spécialiste. Si vous remarquez les symptômes d'une maladie grave, passez immédiatement à un examen. N'ayez pas peur, car les méthodes de diagnostic modernes sont totalement inoffensives. Une maladie détectée à temps est beaucoup plus facile à éliminer sans trop de dommages corporels et avec un coût minime. Bonne santé pour vous!

Diverses sensations désagréables survenant au cours de la journée peuvent interférer avec leurs tâches professionnelles, ménagères ou corvées. L'une des occurrences les plus courantes est lorsque la tête fait mal et devient engourdie..

Dans certains cas, cette manifestation peut être inoffensive. Par exemple, dans les moments de réveil du sommeil, lorsque la tête du dormeur était dans une position inconfortable. Cela conduit à un engourdissement d'une partie de la tête, avec une douleur douloureuse caractéristique. Cette condition est inoffensive et a un caractère passager dès que la circulation sanguine est normalisée. Il est facile de sortir rapidement d'un état douloureux, dans ce cas, il suffit de masser la zone engourdie, accélérant la normalisation de la circulation sanguine. Cependant, pas toujours un état douloureux de la tête avec engourdissement, a des raisons inoffensives.

Si cette condition survient presque tous les jours, vous devriez penser à aller chez le médecin. Et tout à coup, c'est une pathologie qui menace le corps de graves problèmes.

Les raisons

Il peut y avoir un grand nombre de raisons conduisant à ce syndrome. Parmi eux se trouvent des maladies pathologiques dangereuses qui menacent le handicap. À cet égard, il faut être plus sensible à son corps, ce qui dans certains cas donnera au médecin traitant une chance de déterminer rapidement la pathologie, ce qui signifie que le patient doit éviter de graves problèmes de santé..

Sclérose en plaques


La description
La maladie est chronique. La pathologie s'exprime dans le remplacement progressif des cellules du tissu nerveux par des cellules du tissu conjonctif.
La nature et la localisation de la douleur
Dans les moments d'exacerbation, la douleur apparaît dans la région occipitale, ainsi que dans les endroits de plus grande progression de la maladie.

La douleur est caractérisée par un effet de compression qui se transforme en un état «douloureux».

Symptômes supplémentaires

  • Déficience visuelle dans un ou les deux yeux.
  • Un certain engourdissement des doigts, diminution de la sensibilité.
  • Diminution du tonus musculaire.
  • Il y a un manque de coordination.

Quel médecin aller voir
Un médecin spécialisé traitant ce problème cérébral est un neuropathologiste. Le médecin effectuera les mesures de diagnostic requises, donnera les recommandations nécessaires pour prévenir la progression de la maladie.
Diagnostique
L'approche professionnelle du médecin lors de l'examen du patient est importante..

Sur la base de l'examen initial, le spécialiste peut prescrire une imagerie par résonance magnétique.

Traitement
Dans les moments d'exacerbation de la maladie, des médicaments tels que la «cortisone» sont utilisés, ce qui aide à réduire l'inflammation.

Dans la période entre les crises, en fonction du degré de négligence de la maladie, le médecin peut prescrire les médicaments suivants:

  • «Cyclosporine A».
  • "Méthotrexate".
  • «Azathioprine».

Lésion cérébrale traumatique


description du problème
Les lésions cérébrales traumatiques sont les causes les plus courantes de maux de tête et d'engourdissements de la tête.

Cette pathologie est la conséquence de divers accidents du travail, accidents de voiture, tournois sportifs, etc..

La nature de la douleur
Le foyer de la douleur est concentré sur le site de la blessure. Selon la gravité de la blessure, la douleur peut se propager sur toute la tête. La sensation douloureuse a un effet pulsatoire.
Symptômes concomitants

  • La nausée.
  • Vertiges.
  • Réflexe de vomissement.
  • Assombrissement des yeux (premières minutes après la blessure).

Quel médecin aidera
Dans ce cas, vous devez contacter un chirurgien, un traumatologue ou un neuropathologiste si la lésion se développe sur le cerveau..
Méthodes de diagnostic
Le médecin doit examiner la victime, établir le degré de blessure, évaluer son danger et son évolution.

Après cela, le patient est envoyé au bureau de fluorographie pour obtenir une radiographie de la tête afin de déterminer avec précision la localisation de la blessure..

Traitement
Le cours du traitement consiste à éliminer le syndrome douloureux. Pour cela, le patient se voit prescrire des analgésiques: «Sedalgin Plus», «Citramon», «Analgin». De plus, il est conseillé au patient de boire du thé d'églantier avec du sucre..

Blessures au dos et au cou


La description
Se blesser à la colonne vertébrale est une autre option possible pour les maux de tête. En ce sens, il ne faut pas oublier l'ostéochondrose. La pathologie se manifeste par des processus inflammatoires dans les articulations de la colonne vertébrale, en particulier dans le cou.
Comment et où se manifeste la douleur
Avec l'ostéochondrose, la douleur est clairement ressentie dans la région occipitale.

Dans ce cas, le patient ressent une certaine compression.

Symptômes concomitants

  • Un engourdissement dans le cou et à l'arrière de la tête est possible lorsqu'il y a des moments d'inflammation particulière dans les disques de la colonne vertébrale.
  • Vertiges périodiques.
  • La douleur peut "donner" au bras, tout en limitant son mouvement.
  • De fausses sensations de cœur malade peuvent survenir (effet écrasant).

Quel médecin aidera
Avec l'ostéochondrose, vous devriez consulter un rhumatologue. En cas de traumatisme rachidien, il est conseillé de prendre rendez-vous avec un traumatologue, chirurgien.
Tests diagnostiques
Pour connaître le lieu exact du processus inflammatoire, il est recommandé de subir une IRM.

C'est la méthode de diagnostic la plus moderne.

Traitement
Les experts recommandent un traitement complet de l'ostéochondrose. Pour soulager les sensations douloureuses, des médicaments spéciaux sont prescrits qui soulagent non seulement la douleur, mais également l'inflammation. Au stade initial, lorsque de fortes douleurs «tirantes» avec engourdissement du membre sont possibles, il est conseillé d'inclure des antispasmodiques dans le cours.

Pincer les nerfs de la tête


La description
La pathologie est exprimée par un nerf occipital pincé, en raison d'une inflammation des tissus environnants.
Localisation et nature de la douleur
Lorsque la tête est tournée, la pathologie se fait sentir avec des douleurs perçantes dans la région occipitale, se propageant progressivement le long de l'arrière de la tête et du cou.
Syndromes supplémentaires

  • Douleur au cou avec engourdissement.
  • Il y a de la douleur en touchant la peau du cou et de l'arrière de la tête.
  • Incapacité à tolérer un éclairage soudain brillant.

À qui s'adresser pour un traitement
Le seul médecin hautement qualifié capable de fournir des soins spécialisés est un neurologue. Le médecin a effectué l'examen requis et surveillera périodiquement le processus de récupération du patient.
Diagnostic
Les diagnostics suivants sont effectués comme méthodes de recherche:

  • radiographie.
  • Tomodensitométrie.

Un cours de traitement
En cas de névralgie sévère, il est efficace d'utiliser des blocages qui éliminent rapidement l'attaque douloureuse. Parmi ces fonds, les médicaments suivants sont alloués: «Kenalog», «Hydrocotrizone», «Metipred».

Le traitement médicamenteux peut être poursuivi avec des anticonvulsivants (gabapentine, carbamazépine).

Un massage relaxant spécialisé ne sera pas superflu.

Une tumeur cérébrale

La description
La pathologie est un néoplasme de cellules en constante division. Ces tumeurs sont malignes et provoquent des problèmes pour d'autres organes..
Localisation des maux de tête
Le syndrome est caractérisé par un effet de compression. Le site de la douleur est déterminé par la localisation de la tumeur.

Symptômes supplémentaires

  • Vertiges.
  • Engourdissement de la région occipitale, dû à une compression croissante du cervelet par une tumeur en croissance.
  • Nausée et vomissements.
  • Coordination altérée.
  • Troubles importants de la mémoire.

Quel spécialiste vous aidera
Vous devez contacter un oncologue et un neurochirurgien.
Diagnostique

  • Imagerie par résonance magnétique.
  • Tomographie par émission de positrons.
  • Tomodensitométrie.

Cours de traitement
Il existe plusieurs façons de combattre une tumeur. Parmi elles, les méthodes les plus efficaces se démarquent:

  • Intervention chirurgicale.
  • Chimiothérapie.
  • Radiothérapie.

Circulation sanguine altérée dans le cerveau

description du problème
L'artère vertébrale fournit du sang au cerveau. Un dysfonctionnement des artères entraîne un dysfonctionnement du cerveau.

La compression peut se produire pour deux raisons: modification physiologique des processus des disques vertébraux, diminution du passage de l'artère.

La nature et la localisation des maux de tête
Les patients atteints de cette pathologie ressentent des douleurs constantes qui deviennent plus fortes avec la progression de la maladie. Le syndrome peut être errant, coulant de l'arrière de la tête vers la partie frontale.
Symptômes associés

  • Vertiges.
  • Le visage devient engourdi, la langue peut devenir engourdie.
  • Diminution de l'acuité auditive et visuelle.
  • Mains froides.
  • Frissons périodiques.

Quel médecin aidera
Seul un chirurgien spécialisé dans de telles pathologies est en mesure d'aider le patient.
Diagnostique
La méthode moderne de diagnostic de la maladie est l'imagerie par résonance magnétique.
Traitement
Cette pathologie n'est complètement éliminée qu'avec une intervention chirurgicale..

Après l'opération, le patient doit subir une période de rééducation.

Situations non dangereuses

Le seul cas où ces symptômes sont «inoffensifs» pour la tête est un long séjour inconfortable dans une position. Cela se produit plus souvent dans un rêve. Dans ce cas, la tête commence à faire mal après le réveil immédiat. L'explication de la condition est simple - la tête est engourdie par manque de volume sanguin fourni.

Dans ce cas, consultez immédiatement un médecin

En ressentant un engourdissement de la tête et une douleur qui l'accompagne tous les jours, vous devriez penser à un voyage immédiat à la clinique.

Ces symptômes sont les signes d'un certain nombre de maladies graves possibles..

Comment soulager la douleur?

  • Allongez-vous dans une position horizontale confortable, dans laquelle il ne devrait y avoir aucune compression de l'arrière de la tête.
  • Prenez une pilule antispasmodique.
  • Si la tête "se couche", changez de position.
  • Massez doucement le cuir chevelu engourdi.

Regardez une vidéo qui pourrait être utile

Production

Les symptômes considérés sous forme d'engourdissement de la tête et de douleur doivent être considérés comme des «appels» graves à la détérioration du corps.

Dans ce cas, il n'est pas nécessaire de reporter une visite chez un spécialiste, ce qui aidera à éviter des problèmes avec le corps à l'avenir..

Certaines personnes sont confrontées à un problème tel qu'un engourdissement de la tête. Quelle est la raison de cette condition? Est-ce un symptôme alarmant de maladies graves et comment y faire face?

Causes de l'engourdissement de la tête

Pourquoi l'arrière de la tête, de la couronne ou du front devient-il engourdi? Il y a plusieurs raisons principales:

  1. Compression des vaisseaux sanguins pendant le sommeil ou l'alitement prolongé.
  2. Stress psychologique.
  3. Problèmes circulatoires.
  4. Anémies.
  5. Violation de l'innervation: neuropathie avec, manque de vitamines.
  6. Maladies endocriniennes.
  7. Pathologies vasculaires auto-immunes (vascularite).
  8. Dystrophie sur fond de maladie grave ou de mauvaise alimentation.
  9. Traumatisme.
  10. Hypothermie.
  11. Infections, rhumes.

Compression des vaisseaux sanguins

Lorsque le cuir chevelu devient engourdi, la cause peut être un surmenage, une compression de ses vaisseaux pendant le sommeil, un patient allongé dans le coma. Lorsqu'il est pressé, il y a une violation du trophisme des tissus mous, ainsi que des terminaisons nerveuses qui leur conviennent. En conséquence, les récepteurs sensibles ne ressentent pas de pression, de douleur.

Découvrez quand cela se produit et comment diagnostiquer la pathologie.

Découvrez pourquoi et quoi faire.

Excitation, colère, peur

Le stress est l'un des coupables des paresthésies - la sensation d'aiguilles et une diminution de la sensibilité en même temps. Le fait est que le stress psychologique entraîne une forte contraction des vaisseaux sanguins de la peau, ce qui entraîne un engourdissement de l'arrière de la tête, de la couronne, ainsi que des parties gauche et droite de celle-ci. Dans ce cas, les terminaisons nerveuses subissent une privation d'oxygène due à une ischémie..

De plus, avec un stress prolongé pendant de nombreuses heures, le casque musculaire de la tête se serre, ce qui contribue à une altération de la circulation sanguine.

Perturbation de l'approvisionnement en sang

Avec un flux sanguin réduit vers le cuir chevelu, le côté gauche ou droit devient engourdi, quels sont ces symptômes? Quand est-ce possible:

  1. Perte de sang (éventuellement avec don, test).
  2. Tendance aux caillots sanguins (en particulier lors de la prise de contraceptifs oraux).
  3. Maladie vasculaire rhumatismale.
  4. Ostéochondrose.
  5. Hypothermie.
  6. Pathologie cardiovasculaire.

Avec l'athérosclérose, le flux sanguin est perturbé, car la lumière des artères est obstruée par des plaques de cholestérol. La perte de sang peut également engourdir le côté gauche ou droit de la tête..

La thrombose de petits capillaires lors de la prise de contraceptifs oraux et d'autres médicaments qui épaississent le sang, conduit à un trouble de la microcirculation dans la peau. Les pathologies vasculaires rhumatismales (lupus érythémateux, maladies immunocomplexes des capillaires) peuvent provoquer des engourdissements dus à une nutrition altérée du tissu nerveux.


L'ostéochondrose est l'une des causes d'engourdissement à l'arrière de la tête, à laquelle les nerfs spinaux sensibles du plexus cervical s'approchent. Il peut être pincé par des hernies de la colonne vertébrale ou des excroissances osseuses - ostéophytes. La douleur et l'inflammation provoquent une tension musculaire, qui comprime également les nerfs spinaux qui innervent la peau de l'arrière de la tête.

Les maladies cardiovasculaires, en particulier la dystonie neurocirculatoire, peuvent entraîner une perturbation de l'approvisionnement en sang et de l'innervation de la tête.

Anémie

Il s'agit d'un changement dans lequel le nombre de globules rouges dans le sang périphérique diminue. L'anémie survient avec un manque de vitamine B12, B9, de fer, de protéines et d'autres nutriments. C'est possible avec des pathologies dans la structure de l'hémoglobine, les réponses immunitaires du corps à ses propres érythrocytes lors d'une infection virale. L'anémie entraîne un engourdissement du cuir chevelu, car les terminaisons nerveuses ne reçoivent pas l'oxygène nécessaire à l'activité vitale.

Neuropathies et névralgies

Les troubles nerveux sont la cause la plus probable d'engourdissement du cuir chevelu. Les principales maladies du système nerveux périphérique sont:

  1. Neuropathies d'origines diverses: diabétiques, sur fond de carence en vitamines B et divers minéraux.
  2. Sclérose en plaques.
  3. Névralgie.

Les neuropathies sont une cause fréquente d'engourdissement de la tête. Ils surviennent avec un changement dans les processus métaboliques, comme le diabète sucré. Si une violation de la sensibilité de la peau du visage et de la tête est associée à des symptômes tels que soif, miction abondante, la cause probable est un manque d'insuline ou une diminution de la réponse..

La sclérose en plaques est une maladie du système nerveux dans laquelle le matériau isolant des nerfs - la gaine de myéline - est endommagé. La raison en est un dysfonctionnement du système immunitaire, qui commence à attaquer ses propres voies. L'engourdissement de la tête est combiné à une faiblesse musculaire, une sensibilité réduite d'autres parties du corps.

La névralgie est une conséquence du processus inflammatoire le long du nerf. Peut survenir en cas de rhume ou d'herpès.

Hypothermie

L'hypothermie de la tête est l'un des facteurs à l'origine de la déficience sensorielle. L'hypothermie est l'un des facteurs qui perturbent simultanément la circulation sanguine et l'innervation. L'exposition à de basses températures entraîne une vasoconstriction et une perturbation du trophisme des tissus mous.

Après une exposition au froid, une inflammation nerveuse est possible. L'effet direct du froid entraîne un fort spasme des artères de la tête, ce qui perturbe la nutrition des tissus mous et des terminaisons nerveuses qui s'y trouvent.

Diagnostique

Avec un symptôme d'engourdissement constamment récurrent, il est nécessaire de consulter un neurologue, de subir des études approfondies:

  1. Échographie du cerveau, idéale - IRM.
  2. La rhéoencéphalographie permettra d'évaluer l'état des vaisseaux de différents diamètres.
  3. Analyse générale du sang, de l'urine si nécessaire.
  4. Biochimie du sang, hémoglobine glyquée en cas de suspicion de diabète sucré.

Découvrir: causes courantes.

Lisez de quoi ils parlent: signes de pathologies graves.

Saviez-vous ce qu'est un symptôme de changements dans le cerveau??

Traitement des engourdissements de la tête

Une diminution de la sensibilité du cuir chevelu nécessite un traitement de la pathologie sous-jacente qui a conduit à l'apparition de ce symptôme:

  1. Pour le traitement de la névrite, de l'ostéochondrose, de la sclérose en plaques, de l'électro ou de la phonophorèse utilisant la vitamine B1, la lidase, des stimulants biologiques sont indiqués. Les injections de vitamines B1, B6 et B12 sont utiles.
  2. La polyneuropathie diabétique est traitée avec des agents hypoglycémiants. Des médicaments métaboliques sont également utilisés: acide lipoïque,