Principal > Sclérose

Élèves élargis

Les yeux sont souvent appelés le miroir de l'âme, et pour les médecins, ils sont également un indicateur de santé. Des pupilles larges peuvent susciter l'intérêt et attirer l'œil, et dans certains cas, cela peut indiquer la présence de diverses pathologies dans le corps.

La pupille est un cercle noir situé au milieu de l'œil. En modifiant le diamètre de la pupille, l'iris peut réguler la quantité de lumière qui doit atteindre la rétine. Lors de la mesure du diamètre de la pupille, le niveau de lumière est pris en compte.

Dans l'obscurité, il se dilate et en lumière vive, le cercle noir diminue autant que possible. De plus, dans l'obscurité absolue, ils doublent presque. Ainsi, le cerveau, avec l'aide des élèves, essaie d'obtenir un maximum d'informations sur son environnement. Si, quel que soit le niveau de lumière, les pupilles sont toujours dilatées, c'est une raison sérieuse de consulter un spécialiste..

Pourquoi cela survient?

Causes physiologiques

Les facteurs suivants affectent le diamètre du cercle noir de l'iris:

  • changement d'éclairage. Nos yeux sont conçus de manière à protéger la rétine des facteurs environnementaux agressifs, y compris les rayons ultraviolets;
  • activité physique accrue;
  • sensations douloureuses;
  • explosion émotionnelle. Agressivité, colère, colère - tout cela provoque une poussée d'adrénaline à laquelle les élèves ne peuvent que réagir. Une personne peut ressentir un état similaire lorsqu'elle a peur au moment où elle est entièrement concentrée sur un processus. Les émotions négatives ne provoquent pas toujours la mydriase. La libération d'endorphines due à des émotions positives entraîne également une modification du diamètre des pupilles;
  • certains médicaments: l'atropine, l'adrénaline, la gomatropine, la scopalamine;
  • les odeurs.

Un intérêt accru pour quelque chose est un autre facteur provoquant la mydriase. Une fois qu'une étude a été menée, au cours de laquelle il s'est avéré que chez les femmes, les pupilles se dilataient lors de la visualisation d'illustrations avec de jeunes enfants, et chez les hommes, une condition similaire a été observée lors de la visualisation d'images avec des femmes nues..

De plus, une consommation excessive de boissons alcoolisées, la prise de psychotropes et de stupéfiants peuvent provoquer une mydriase.

Pourquoi la mydriase apparaît-elle chez un enfant? Les élèves d'un enfant dans les premiers mois de la vie sont presque toujours agrandis, et cela ne devrait pas être une source de préoccupation. Les nouveau-nés apprennent à mieux connaître le monde qui les entoure. Cela peut également se produire à un niveau subconscient lorsque le bébé veut attirer l'attention de la mère..

Causes pathologiques

La mydriase n'est pas toujours due à des facteurs physiologiques. Malheureusement, un changement du diamètre de la pupille peut indiquer toutes sortes de troubles dans le corps:

  • dommages au nerf optique;
  • traumatisme crânien ou oculaire;
  • processus inflammatoires;
  • accident vasculaire cérébral;
  • épilepsie;
  • baisse de la pression artérielle;
  • Troubles endocriniens;
  • maladies ophtalmiques;
  • néoplasmes;
  • anévrisme de l'artère;
  • la privation d'oxygène;
  • augmentation de la pression intracrânienne;
  • troubles du système nerveux;
  • intoxication.

Les problèmes psychologiques peuvent également provoquer une mydriase chez l'homme. Horreur, peur intense, être dans des conditions extrêmes - tout cela peut entraîner un changement du diamètre de la pupille.

Si vous remarquez les signes suivants chez une personne, cela signifie que, très probablement, des substances narcotiques étaient la cause de la mydriase:

  • yeux rouges avec éblouissement à la lumière, ou ils sont également appelés «yeux de verre»;
  • en pleine lumière, les pupilles ne se rétrécissent pratiquement pas;
  • perte de poids;
  • cernes sous les yeux;
  • soif et bouche sèche;
  • les vaisseaux rouges sont clairement visibles dans les yeux.

Si la mydriase est accompagnée d'un mal de tête, cela peut être le signe d'un état de type migraine. Dans ce cas, une pupille est plus grande que l'autre et la douleur n'est observée que d'une partie de la tête..

Si la maladie a été provoquée par une lésion cérébrale traumatique, en plus de la mydriase, les patients se plaignent des symptômes suivants:

  • vertiges;
  • mal de crâne;
  • violation de la coordination;
  • nausée et vomissements.

Les problèmes de thyroïde sont une autre raison pour laquelle les élèves commencent à grossir. Dans ce cas, les symptômes suivants apparaissent: rythme cardiaque rapide, panique, anxiété, mauvais sommeil, irritabilité, augmentation de l'appétit. Ces signes indiquent une surproduction d'hormones thyroïdiennes..

Si la mydriase s'accompagne d'hyperémie, cela peut être un signe de glaucome (augmentation de la pression intraoculaire). Parallèlement à cela, des douleurs et des yeux flous apparaissent. Si vous ne traitez pas le glaucome à temps et ne supprimez pas sa cause, vous pouvez perdre complètement la vue.

Le fait que la mydriase ne soit pas causée par des raisons pathologiques peut être compris par les signes suivants:

  • les élèves réagissent aux changements de lumière: lorsque la direction de la lumière vive est dirigée, les pupilles se rétrécissent;
  • une personne ne sera pas dérangée de gonfler ses joues, de faire un sourire ou de fermer les yeux, tandis que toutes les actions seront symétriques;
  • il n'y aura pas de douleur, de rougeur et de larmoiement;
  • manque de nausées et de vomissements;
  • la sensibilité des membres est préservée;
  • la température corporelle est normale.

Dilatation d'un élève

Les experts appellent cette condition anisocorie. S'il y a en même temps une réaction à la lumière, la différence est mieux vue dans l'obscurité, et il n'y a pas non plus de vision double, de vision floue, de photophobie, alors l'anisocorie est physiologique. Parallèlement à cela, si des gouttes sont déposées dans l'œil qui dilatent la pupille, la différence disparaît.

Une augmentation de la pupille droite ou gauche avec une réaction normale à la lumière peut indiquer la présence de telles maladies:

  • paralysie du nerf oculomoteur;
  • migraine;
  • anévrisme aortique;
  • iridocyclite - inflammation de l'iris;
  • glaucome.

Vous pouvez dilater vos pupilles à la maison en utilisant les méthodes suivantes:

  • aller dans une pièce sombre et y rester une dizaine de minutes;
  • regardez celui que vous aimez ou imaginez cette personne dans votre esprit;
  • regarder un film effrayant pour faire peur.

Que faire avec une pupille dilatée?

Si vous ressentez l'un des symptômes suivants, appelez immédiatement une ambulance:

  • nausée et vomissements;
  • maux de tête et étourdissements;
  • somnolence;
  • comportement inapproprié;
  • visage asymétrique;
  • violation de l'activité motrice et de la sensibilité.

Un spécialiste expérimenté sait quoi faire. Même s'il vous semble que la mydriase est dans votre cas un indicateur de la norme, prenez rendez-vous avec un ophtalmologiste, laissez-le confirmer vos hypothèses.

Résumé

La mydriase est une condition dans laquelle les pupilles de l'œil se dilatent. Des raisons physiologiques peuvent provoquer un tel changement, mais parfois une personne avec une grande pupille a besoin d'un examen sérieux. Les causes de la mydriase sont assez dangereuses, par exemple, le glaucome, les tumeurs cérébrales, l'anévrisme de l'aorte peut provoquer son apparition.

La mydriase peut apparaître des deux côtés, mais si un seul élève a augmenté, il est préférable de consulter un ophtalmologiste pour éviter le développement de troubles dangereux. Les médicaments peuvent également provoquer une dilatation des pupilles, ce qui rend l'automédication inacceptable. La question de savoir comment éliminer la mydriase dans votre cas particulier peut être résolue par un spécialiste après l'examen.

Élèves dilatés chez un enfant


Les élèves dilatés chez un enfant sont le résultat de divers facteurs d'influence. Après tout, la pomme change de taille plusieurs fois au cours de la journée. Sa mobilité est une condition normale de l'œil humain et peut ne pas indiquer un danger. Par exemple, les raisons sont un faible éclairage ou un temps nuageux à l'extérieur. Dans de tels cas, les grands pupilles de l'enfant deviennent des réactions naturelles de l'organe de perception. Cela aide à mieux voir les objets, c'est-à-dire que l'œil s'adapte aux conditions environnantes.

Cependant, des états sont notés lorsque cet effet est présent tout au long de la journée. Les raisons peuvent être associées à des pathologies des organes internes, des blessures corporelles. Il est nécessaire de comprendre plus en détail dans ce numéro et de considérer toutes les raisons de l'expansion des élèves, ainsi que l'importance de cet effet pour la santé..

Comment le diamètre de la pupille est ajusté

Comme vous le savez, les chats peuvent voir parfaitement dans le noir. Si vous regardez dans les yeux d'un animal en basse lumière, vous remarquerez que l'icône est agrandie. Une forte expansion vous permet de capturer une petite quantité de lumière et de distinguer les objets environnants. Le même effet est observé chez l'homme. L'œil s'habitue simplement au nouvel environnement, essayant de voir normalement.

En conséquence, lorsqu'il dirige une lumière vive, change d'éclairage, il réagit et la pupille se rétrécit. En général, les ophtalmologistes pensent que l'état normal de la pomme est précisément son rétrécissement. Et l'expansion est une réaction aux changements d'éclairage..

Dans ces conditions, le diamètre est de 10 à 17 unités. Si l'indicateur est supérieur, cela indique un état altéré de la pupille. Et ce phénomène peut avoir une variété de raisons qui doivent être comprises..

Pour quelles raisons la dilatation des pupilles chez un enfant

Les bases de l'état indiqué peuvent être divisées en deux grands groupes. Ils doivent être décrits plus en détail:

Causes physiologiques

Associé à un manque de lumière. Depuis que l'organe de la perception s'habitue à de nouvelles conditions de visibilité et s'accorde avec elles. Un certain nombre d'autres facteurs peuvent être attribués au nombre de raisons physiologiques. Par exemple, lors d'une situation stressante, une forte peur, une excitation, une expansion physiologique se produit.

Cela est dû à la libération d'adrénaline dans la circulation sanguine. En cas d'empoisonnement, il y a également une augmentation des élèves. Ainsi, l'organe sensoriel réagit à une substance toxique qui l'affecte..

Causes pathologiques

Il diffère du physiologique en ce qu'il ne passe pas avec le temps. En effet, en cas d'empoisonnement ou de peur, la pupille reviendra à son état normal dès que l'influence des facteurs externes cessera. Par exemple, une personne se calmera ou les toxines seront éliminées du corps..

Et pour des raisons pathologiques, il est nécessaire de prendre des médicaments, un traitement. En général, dans de telles conditions, un élève élargi est un indicateur de problèmes de santé. C'est le résultat d'une blessure ou d'une maladie.
Retour à la table des matières

Prééclampsie de la grossesse

C'est un empoisonnement interne. Cela se produit pendant la grossesse. En fait, il s'agit de la toxicose, qui est souvent diagnostiquée lors du port d'un fœtus. De plus, la maladie est une condition dangereuse qui se développe progressivement. Dans sa phase la plus prononcée, elle est appelée prééclampsie..

Pendant cette période, la toxicose atteint son niveau maximum. Ceci est combiné avec la présence de protéines dans les sécrétions urinaires, la prise de poids. Cette condition menace la femme elle-même et le fœtus. Parallèlement aux raisons ci-dessus, la dilatation de la pupille est également notée. Mais il doit nécessairement exister dans le contexte d'une augmentation du poids corporel, des chutes de pression et autres signes énumérés ci-dessus..

Diverses encéphalopathies chroniques

Ils peuvent avoir des conséquences désastreuses. Ces conditions se traduisent par un empoisonnement grave, une perturbation des processus métaboliques. Dans tous les cas, les cellules de la moelle meurent progressivement..

En conséquence, il y a un dysfonctionnement du cerveau, qui se traduit toujours par une violation du comportement, la fonction de perception de la réalité environnante, les capacités motrices.

Dans ce cas, l'encéphalopathie chronique est souvent congénitale. L'enfant reçoit ce diagnostic en raison d'un empoisonnement dans l'utérus. En règle générale, cela est associé à la prise de médicaments pendant la grossesse, à un empoisonnement et à d'autres influences négatives fortes. Par conséquent, le bébé est né avec une encéphalopathie. Extérieurement, cette condition se manifeste par des pupilles élargies..

Schizophrénie

Ce concept n'a pas de formulation précise. Il ne peut pas être clairement classé, car il est associé à des troubles mentaux graves..

Cependant, la schizophrénie est une maladie psychiatrique grave qui ne répond pas à un traitement complet. Une personne présente une variété de symptômes..

Il peut s'agir de s'associer à une autre créature, à diverses manies, obsessions. En général, le patient n'est pas en mesure de se rapporter correctement à ses jugements et à ses actions..

Cette condition ne peut être maintenue à un niveau relativement inoffensif qu'à l'aide d'un traitement intensif dans des cliniques spécialisées. Dans le contexte de la schizophrénie, dans la plupart des cas, une dilatation de la pupille est notée..

Une tumeur cérébrale

Le tableau clinique et l'évolution de la pathologie sont très similaires aux signes de l'encéphalopathie. Après tout, avec une tumeur, les cellules cérébrales meurent.

Une croissance intensive du néoplasme se produit. Cela mettra inévitablement une pression sur la partie saine du cerveau. La conséquence de cet état est une augmentation de la pression.

Le résultat sera une augmentation de la pression à l'intérieur de l'œil. Puisque les capillaires sont directement connectés au cerveau. Par conséquent, la pression dans le crâne affecte l'état de la pression intraoculaire. Et les élèves élargis en deviendront une manifestation..

Hyperthyroïdie

L'hyperthyroïdie est la production excessive d'hormones par la glande thyroïde. Elle se traduit par une modification de la composition du sang, une perturbation générale du travail du corps et conduit à une augmentation des pupilles. Cependant, ce signe n'est pas observé dans tous les cas. Le danger réside dans la perspective de l'infertilité. Si le développement de l'hyperthyroïdie n'est pas arrêté, la maladie entraînera l'impossibilité de concevoir. Les pupilles dilatées deviennent l'une de ses manifestations..

Cependant, cette maladie ne survient pas dans l'enfance. C'est typique uniquement pour les adultes.

Si les deux pupilles sont dilatées et ne réagissent pas à la lumière

Cela signifie qu'il y a un effet grave sur le corps et sur l'œil en particulier. Après tout, c'est la réaction à la lumière qui est la cause naturelle de l'élargissement de la pupille. S'il est absent, cela indique une maladie ou un empoisonnement. Les principales raisons doivent être indiquées:

  • Peur sévère, rage et autres états émotionnels;
  • Empoisonnement;
  • Traumatisme.

Tous ces facteurs peuvent entraîner une perte de réponse de la pupille à une lumière vive..

Inflammation du cerveau (encéphalite) ou de la paroi du cerveau (méningite)

Ces conditions sont dangereuses car il y a une inflammation. Au cours de ce processus, les cellules cérébrales sont endommagées, ce qui fait que l'organe cesse de fonctionner normalement..

En fait, il y a la mort d'une certaine partie du cerveau, saisie par la maladie, et elle est capable de se développer, occupant de plus en plus de zones.
Ce processus difficile et potentiellement mortel est accompagné de pupilles dilatées. Mais cela se produit toujours dans le contexte de troubles du comportement, de maux de tête sévères.

Par conséquent, les patients se tournent vers des médecins présentant d'autres symptômes, car les pupilles dilatées sont les moins dérangeantes pour eux..

Botulisme

Cette pathologie est infectieuse. Lorsque des agents pathogènes pénètrent, un grave empoisonnement du corps se produit. En règle générale, l'infection pénètre dans le corps avec de la nourriture, des liquides consommés. À cet égard, le développement de la maladie se produit. C'est assez rapide et ne prend que quelques jours..

Le botulisme se manifeste par une sensation de sécheresse de la bouche, une tachycardie. De grandes pupilles associées à une perte de réaction à la lumière vive dirigée seront un symptôme obligatoire..

Pour éviter le botulisme, vous ne devez pas manger de viandes crues ou mal transformées. Dans ce cas, la maladie ne peut pas être transmise. Ce sont la nourriture et l'eau qui sont dangereuses.

Œdème cérébral

Cette condition se développe progressivement. En règle générale, il est de nature infectieuse ou traumatique. Quelle qu'en soit la cause, l'œdème cérébral est la dernière étape du développement d'un certain nombre de maladies. Une forte pression s'accumule. En conséquence, cela affecte le globe oculaire. En conséquence, la pression à l'intérieur de l'œil augmente également, ce qui se traduit par une augmentation du diamètre des pupilles..

États de choc

Ils sont souvent constatés lors d'accidents, après des blessures et des situations critiques similaires. Les états de choc sont toujours accompagnés d'une surcharge nerveuse, la libération d'adrénaline dans la circulation sanguine. La tension atteint un tel degré d'expression que la réalité cesse d'être perçue. Une personne est perdue dans le temps, peut ne pas reconnaître ses proches, répondre à des questions simples hors de propos.

Les élèves dilatés sont l'expression de ces conditions. Par conséquent, après les blessures, les médecins font toujours briller une lumière dans les yeux d'une personne.

Si la pomme réagit à la lumière, il n'y a pas de choc. S'il n'y a pas de réaction, des sédatifs sont utilisés, qui sont administrés par injection..

Lésion cérébrale traumatique

Souvent, ce sont eux qui conduisent à un état de choc. Surtout s'il est associé à une douleur intense. Ensuite, la pupille se dilate des effets d'un choc douloureux et reste longtemps sous cette forme, ne réagissant pas à la lumière.

Il est à noter que le traumatisme lui-même n'a pas de conséquences immédiates pour l'élève. Son expansion est le résultat d'un choc.

Il peut également y avoir une augmentation de la pression intraoculaire. Elle s'accompagne d'une augmentation de la pupille. Cela se produit avec un traumatisme à l'organe de perception ou un choc dans la région de la tête.

Épilepsie et augmentation de la pression intracrânienne

La pathologie atteint des expressions vives sous la forme de crises. En général, l'évolution de la maladie est associée à la présence d'une pression intracrânienne élevée. Par conséquent, la pupille se dilate. Après tout, une forte influence est exercée sur lui de l'intérieur. Par conséquent, la pomme ne réagira pas à la lumière, restant agrandie..

Poisons et toxines

L'effet toxique entraîne des dommages aux organes internes. Il recouvre l'estomac, le système excréteur, le foie et d'autres organes. L'action des poisons et des toxines peut paralyser ou perturber le fonctionnement du système nerveux.

Les substances toxiques pénètrent dans le système circulatoire et sont délivrées à tous les organes sans exception, y compris l'œil. Cela conduit à une augmentation de la pupille. Et il restera dilaté avec une réaction perdue à la lumière jusqu'à ce que l'effet toxique des toxines ou du poison soit éliminé..

Intoxication aiguë à l'alcool ou à la nicotine

Dans ces cas, le mécanisme de développement est le même que dans le cas de la pénétration de poisons. Après tout, les produits contenant de l'alcool, la nicotine, sont les mêmes toxines. Par conséquent, le corps les perçoit ainsi que tout autre poison. En conséquence, la pomme perdra sa réaction à la lumière. Il passera après l'élimination des effets de l'alcool, de la nicotine.

Élèves dilatés lors de la prise de drogues

L'effet toxique des médicaments provoque l'effet d'une large pupille qui ne réagit pas à la lumière. Le corps perçoit les drogues comme de l'alcool, de la nicotine et des poisons. En tout cas, ce sont les toxines qui l'empoisonnent..

Médicament

Lors d'une étude du fond d'œil, le patient est instillé avec de l'atropine, qui dilate la pupille. L'effet dure plusieurs heures. Mais alors la pomme revient à son état normal. Les analogues de l'atropine sont des gouttes de mezatron, d'irifrine. Ils mènent également à cet état pendant un certain temps..

Dilaté un élève

Ce symptôme indique une pression artérielle élevée. Ceci est possible si l'œil correspondant a été blessé. Par conséquent, l'état d'hypertension artérielle ne se développe qu'en lui.

Cela est dû à une sécrétion excessive de liquide intraoculaire, qui commence à appuyer sur l'œil de l'intérieur. Cela se manifeste dans une grande pupille. Cette condition conduit au glaucome dans quelques années. La maladie s'exprime par la destruction des cellules du nerf optique. Il y a un rétrécissement progressif des champs visuels. La dernière étape est la cécité.
Retour à la table des matières

Mydriase unilatérale avec réponse normale à la lumière

Ce n'est qu'une preuve de glaucome. Normalement, un élève est plus grand que l'autre. Mais si vous dirigez une source de lumière vive vers la pomme, sa taille diminuera. Il peut même devenir le même que le deuxième élève. Mais lorsque la source lumineuse est supprimée, la pupille s'agrandit à nouveau. Cela est dû à l'application d'une pression interne. À cause de lui, la prunelle d'un œil ne peut tout simplement pas être normale..

Une réaction similaire indique un glaucome et la nécessité de mesurer la pression intraoculaire..

Mydriase unilatérale sans réponse à la lumière

Cette condition est généralement associée à une exposition à des gouttes d'atropine ou de ses analogues. Cependant, si une infection pénètre dans l'œil, la pupille peut également ne pas répondre à la lumière. Mais l'infection doit pénétrer dans l'œil spécifié. Après tout, les yeux sont interconnectés. Et s'il existe des processus communs à tout l'organisme, une mydriase sera observée sur les deux organes de la vision.

Diagnostic des pupilles dilatées

Il est nécessaire d'identifier la véritable cause en utilisant les procédures de base:

  • Il est nécessaire de mesurer la pression intraoculaire;
  • Il est important de faire un test sanguin et urinaire pour identifier les toxines dans le corps;
  • L'IRM du cerveau sera nécessaire pour mesurer la pression intracrânienne.

Que faire des pupilles dilatées chez un enfant?

L'enfant doit être examiné. S'il est effrayé, excité, alors nous parlons de processus physiologiques. En cas de violation de comportement, vous devez consulter un médecin et faire des analyses de sang, des analyses d'urine et un lavage gastrique. Peut-être que l'enfant a utilisé tel ou tel médicament toxique.
Si la condition persiste, l'enfant ne se plaint pas de douleur, la pression à l'intérieur de l'œil doit être mesurée.

Recommandations du docteur Komarovsky

Vous devez d'abord savoir de l'enfant ce qui l'inquiète exactement. Il est nécessaire d'observer son état pendant un certain temps. S'il n'y a pas de douleurs aiguës, de perturbations d'orientation dans l'espace, alors nous parlons de processus physiologiques.

Des maladies telles que les tumeurs, les troubles thyroïdiens sont détectés lors d'un examen complet. Par conséquent, si la maladie ne disparaît pas en quelques heures, vous devez consulter un médecin et insister pour un examen complet..

Un test sanguin, l'urine donnera des réponses sur l'état de la glande thyroïde. Il est important de mesurer la pression artérielle, la pression à l'intérieur de l'œil.

Comment dilater votre pupille

Comme indiqué ci-dessus, le grossissement est une réponse normale du corps à un mauvais éclairage. Par conséquent, l'expansion peut être réalisée en entrant dans une pièce non éclairée..
De moyens spéciaux qui dilatent la pupille, vous devez pointer vers les gouttes d'atropine, mezatron, irifrin.

Production

Ainsi, il existe de nombreuses raisons pour une pupille élargie. Et seul un diagnostic complet, suivi de l'état de l'enfant, permettra d'en établir la cause exacte. Dans la plupart des cas, il n'y a rien à craindre. Et en cas de conditions douloureuses, le médecin vous prescrira un traitement.

Élèves dilatés: raisons pour lesquelles des pupilles constamment dilatées chez un enfant


La pupille, un cercle noir au milieu de l'œil, est en fait un trou dans l'iris. En modifiant le diamètre de la pupille, l'iris régule la quantité de lumière qui doit atteindre la rétine - la structure sur laquelle l'image de ce que l'on voit se forme.

Le diamètre de la pupille doit changer en tenant compte de l'éclairage: dans l'obscurité, il doit être élargi à 6-8 mm, avec un éclairage moyen - 2-4 mm, mais si une lumière vive est dirigée directement dans les yeux, la pupille doit devenir très petite, inférieure à 2 mm. Si, quelle que soit la luminosité de la lumière ambiante, les pupilles restent constamment dilatées, c'est une raison pour un examen scrupuleux. Et quelles peuvent être les raisons de cette condition, nous en parlerons ci-dessous..

Comment le diamètre de la pupille est ajusté

Décide ce que doit être l'élève, plusieurs structures. Le "commandant" principal est le système nerveux autonome (il transmet des commandes à tous les organes internes):

  • la partie sympathique de ce système innerve le muscle qui dilate la pupille, par conséquent, sa stimulation (avec stress, peur, regarder une personne qui l'aime) conduit au fait que la pupille se dilate (une mydriase se produit);
  • le système nerveux parasympathique "commande" la structure opposée - le muscle qui resserre la pupille. Par conséquent, sa stimulation (par exemple, lors de la prise de médicaments appropriés) provoque l'apparition d'une pupille ponctuelle.

Le diamètre de la pupille est ajusté par réflexe, en fonction de l'éclairage de l'environnement dans lequel se trouve la personne. Mais si, en entrant dans la lumière, la pupille se rétrécit en 5 secondes (et si la lumière est brillante, alors dans un temps plus court), alors dans la situation opposée, l'expansion de la pupille prend plus de temps - en 5 minutes.

La cause de la mydriase peut être des lésions de 3 paires de nerfs crâniens, qui comprennent des fibres parasympathiques.

Le système nerveux autonome est régulé par les centres situés dans l'hypothalamus, ainsi que par le cortex des hémisphères cérébraux. Par conséquent, des lésions du cortex (par exemple, avec une inflammation, un œdème ou des tumeurs) ou l'hypothalamus peuvent devenir les causes de la dilatation de la pupille..

En outre, une mydriase peut être observée avec des lésions musculaires: rétrécissement de la pupille ou dilatation de celle-ci.

Classification de la mydriase

Selon les raisons, il existe plusieurs types de pupilles dilatées:

  1. Mydriase paralytique. Cela se produit lorsque, en raison de diverses influences, le nerf oculomoteur est endommagé. De ce fait, une paralysie (c'est-à-dire une immobilisation) du muscle se développe, ce qui devrait resserrer la pupille - cette dernière reste dans un état constamment dilaté. Les principales causes de la maladie sont l'hydrocéphalie, la méningite, l'épilepsie, la tuberculose ou la syphilis.
  2. Forme spastique de mydriase. Dans ce cas, un spasme du muscle qui dilate la pupille se produit, à la suite duquel il cesse de fonctionner (il s'agit généralement d'un phénomène temporaire). La cause de la mydriase spastique est une irritation de la région cervicale de l'organe central du système nerveux sympathique - le tronc sympathique. De plus, ce type de lésion apparaît lors de l'utilisation de médicaments qui interagissent avec des récepteurs (protéines spéciales sur les cellules) sensibles à la norépinéphrine ou à l'adrénaline. Il peut survenir dans les maladies du foie, des poumons, du cœur, des reins et, plus souvent, il est unilatéral.
  3. Forme médicinale de la mydriase. Il survient lors de la prise de médicaments qui provoqueront soit une paralysie du sphincter de la pupille, soit un spasme de son dilatateur. Cela se produit souvent sous l'action de gouttes ophtalmiques (Atropine, Midriacil, Scopolamine), après l'utilisation desquelles le médecin va étudier le fond d'œil en détail, mais cela peut également survenir dans le traitement de l'ulcère gastro-duodénal ou de la pancréatite lorsque des médicaments tels que la Platyphylline sont utilisés.
  4. Mydriase traumatique. Cela se produit lorsque les structures de l'œil sont meurtries, ainsi que lors d'opérations sur les structures de l'œil..
  5. Forme arbitraire de dilatation pupillaire. L'arbitraire en médecine s'appelle un phénomène qui se produit à la volonté d'une personne. Par conséquent, la mydriase arbitraire est celle qui résulte du désir de la personne elle-même.

Il existe également une forme de mydriase, lorsque la pupille se dilate à la lumière et, au contraire, se rétrécit dans l'obscurité. Il peut se développer avec des lésions cérébrales tuberculeuses ou syphilitiques, des névroses sévères.

Condition la plus dangereuse

Si, en plus des pupilles dilatées à la lumière, des symptômes sont notés, que nous décrirons ci-dessous, consultez d'urgence un neuropathologiste. Il peut s'agir d'un syndrome de luxation cérébrale - une condition dans laquelle le cerveau se déplace (en raison de l'inflammation, des tumeurs, des hématomes, des abcès, des lésions cérébrales traumatiques, du chevauchement des sinus veineux et de nombreuses autres raisons). Le danger est que lorsque cet organe principal du système nerveux central pénètre dans certaines de ses parties dans une grande ouverture du crâne, il y est enfreint (c'est-à-dire que les vaisseaux sont pressés par l'anneau osseux). Cela provoque la mort de la partie du cerveau «insérée» dans l'os, et si elle est grande ou vitale (comme le tronc cérébral), la personne meurt.

Le fait que le retard du diagnostic et des soins médicaux soit très dangereux sera indiqué par les symptômes suivants:

  • mal de crâne;
  • oppression de la conscience (une personne devient comme somnolente, si vous la réveillez, elle répondra d'abord en monosyllabes, puis arrêtera complètement de le faire);
  • rythme respiratoire irrégulier;
  • inclinaison de la tête d'un côté;
  • violation du mouvement et de la sensibilité de tous les membres.

Causes physiologiques de la dilatation pupillaire

Les raisons pour lesquelles les pupilles sont dilatées n'ont pas à être liées à la maladie. Cela pourrait être:

  1. éclairage insuffisant dans lequel vous regardez les élèves. Dans ce cas, le cercle noir au milieu de l'iris peut atteindre 8 mm, et même après une exposition à la lumière, il peut rester agrandi pendant 1 à 2 minutes;
  2. une personne qui a la mydriase éprouve maintenant des émotions fortes. Cela peut être la panique, la peur, la colère - tout ce qui provoque la libération d'adrénaline dans la circulation sanguine et son effet sur le système nerveux sympathique, qui dilate la pupille;
  3. si une personne, dont les pupilles sont dilatées, regarde l'objet de sa sympathie / amour ou y pense. La cause de la mydriase dans ce cas est la même: l'activation du système nerveux sympathique..

Comment comprendre que la dilatation des pupilles est causée par des causes non liées à la maladie? Dans ce cas:

  • Les élèves réagissent à la lumière: si vous dirigez la lumière d'une ampoule ou d'une lampe de poche dans les deux yeux, la pupille se rétrécira immédiatement, si vous dirigez la lumière de la lampe de poche vers un œil, les deux pupilles devraient se rétrécir en même temps, en une seconde ou moins.
  • Une personne peut gonfler ses joues, dénuder ses dents, fermer les yeux fermement - et en même temps, son visage sera symétrique: pas de coin de la bouche tombant, couverture incomplète de l'œil, soufflage d'air d'une joue affaissée.
  • Les yeux ne font pas mal; ils ne sont pas devenus rouges et aqueux.
  • Pas de maux de tête ni de nausées, surtout le matin.
  • La sensibilité des bras et des jambes, ainsi que leurs mouvements, sont préservés.
  • Température corporelle - ni supérieure ni inférieure aux valeurs normales.

Les deux pupilles dilatées

Il peut y avoir 2 situations ici: les élèves réagissent ou non à la lumière. Chacun d'eux a ses propres raisons, que nous considérerons.

Mydriase avec réponse préservée des deux pupilles à la lumière

Si les pupilles sont toujours (ou souvent) dilatées, mais si vous dirigez la lumière vers elles, elles se rétrécissent, cela peut indiquer les raisons suivantes:

Prééclampsie de la grossesse

La prééclampsie est une condition qui survient dans la seconde moitié de la grossesse en réaction de certaines femmes à un fœtus en développement. Elle se manifeste par une augmentation de la pression artérielle, un œdème qui commence dans les jambes, mais qui peut «monter» de plus en plus, se répandre dans tout le corps, l'apparition de protéines dans les urines.

Les pupilles se dilatent si l'évolution de la pré-éclampsie devient sévère et peut se transformer en éclampsie, une condition potentiellement mortelle avec des convulsions. Ceci est accompagné des symptômes suivants:

  • mal de crâne;
  • détérioration de la vision;
  • manque de clarté de la conscience;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • diminution de la quantité d'urine;
  • se sentir essoufflé.

L'un de ces signes chez la femme enceinte (en particulier une diminution de la quantité d'urine à laquelle toutes les femmes ne prêtent pas attention) est une raison d'hospitalisation d'urgence dans un hôpital obstétrical (maternité). Vous n'avez qu'à voyager en ambulance, car pendant le transport, des convulsions et un arrêt respiratoire peuvent se développer..

Vous devez être particulièrement vigilant pour être si enceinte:

  • lorsqu'il y a déjà une pré-éclampsie et qu'elle est associée au syndrome des antiphospholipides;
  • dont les proches parents ont souffert de prééclampsie ou d'éclampsie;
  • si les grossesses précédentes étaient accompagnées d'éclampsie ou de prééclampsie;
  • si une femme porte plus d'un enfant;
  • si elle est malade: hypertension, maladies des reins, du cœur et des vaisseaux sanguins, diabète sucré;
  • si la femme enceinte est obèse avec un indice de masse corporelle supérieur à 35;
  • quand la grossesse est la première;
  • si l'âge est supérieur à 40 ans;
  • si plus de 10 ans se sont écoulés entre les naissances.

Des maux de tête, des douleurs dans le haut de l'abdomen, des contractions des muscles du visage et des membres supérieurs diront que l'éclampsie a déjà commencé.

Contusion cérébrale

Une commotion cérébrale, dans laquelle il n'y a pas de dommage au cerveau lui-même et après une blessure, la conscience peut être perdue pendant une courte période (jusqu'à 5 minutes), n'est pas accompagnée de pupilles dilatées. Cela ne se produit qu'en cas de blessure, lorsque le tissu cérébral est endommagé..

Une ecchymose, accompagnée de pupilles dilatées, indique un degré sévère de lésions cérébrales. Il présente également d'autres symptômes:

  • perte de conscience immédiatement après une blessure - plus de 5 minutes;
  • perte d'adéquation avec l'excitation motrice;
  • trouble de la déglutition;
  • il peut y avoir une violation de l'activité motrice des membres;
  • mouvements involontaires des globes oculaires sur les côtés ou de haut en bas.

Diverses encéphalopathies chroniques

L'encéphalopathie est le nom général des maladies non inflammatoires et non néoplasiques du cerveau. Il se développe pour diverses raisons:

  • consommation chronique d'alcool;
  • après une blessure grave à la tête ou à la suite de blessures permanentes (par exemple, chez les boxeurs, les joueurs de football);
  • diabète sucré;
  • méningite ou encéphalite transférée;
  • fumer plus d'un paquet de cigarettes par jour;
  • hypertension;
  • l'athérosclérose des vaisseaux qui alimentent le cerveau;
  • la toxicomanie;
  • pression intracrânienne constamment augmentée;
  • dystonie végétative-vasculaire.

Un patient atteint d'encéphalopathie se distingue davantage non par des pupilles dilatées, mais par un changement de personnalité: manque d'initiative, troubles de la mémoire, rétrécissement de la gamme des intérêts, irritabilité, distraction, somnolence diurne. La personne s'inquiète également du bruit constant apparaissant dans la tête, des maux de tête fréquents et des étourdissements..

Schizophrénie

La maladie se manifeste par divers symptômes qui peuvent être observés dans n'importe quelle combinaison:

  • délirer;
  • hallucinations;
  • désorientation;
  • apathie;
  • psychose;
  • isolement social.

Dans ce contexte, on peut remarquer qu'une personne a des pupilles dilatées. Parfois, il est difficile de distinguer la schizophrénie des symptômes qui surviennent lors de la prise de stupéfiants ou de psychotropes, un examen spécialisé est donc nécessaire.

Une tumeur cérébrale

Parfois, les premiers symptômes d'une tumeur se développant soit dans le lobe occipital du cerveau, soit en comprimant les voies le long desquelles l'information circule de la rétine au cerveau, sont:

  • pupilles dilatées;
  • "Vole" devant les yeux.

Puis la déficience visuelle progresse: elle se perd dans les deux yeux dans la moitié des champs visuels. Une condition peut se développer lorsqu'une personne cesse de reconnaître un texte écrit ou de reconnaître une image.

De plus, avec la croissance de la tumeur, des maux de tête, des nausées et d'autres troubles peuvent apparaître, dont les symptômes dépendent de l'endroit où la tumeur est pressée..

Intoxication aiguë à l'alcool ou à la nicotine

Des pupilles dilatées sont observées lors de la prise de grandes quantités de nicotine ou d'alcool. De plus, des troubles de la coordination, de l'attention et de la mémoire sont notés. La clarté du discours et l'adéquation du comportement en souffrent grandement. L'intoxication à l'alcool ou à la nicotine se distingue des autres maladies (par exemple, méningite ou psychose) par une odeur spécifique prononcée de la bouche. Elle se développe plus souvent chez l'homme, contrairement à d'autres maladies, qui peuvent également se développer chez les deux sexes..

Cette condition diffère de l'encéphalopathie chronique, lorsque le cerveau souffre du fait qu'une personne boit constamment de l'alcool ou fume: après avoir retiré les principaux produits de dégradation de l'alcool ou de la nicotine, les pupilles reviennent à leur largeur normale.

Hyperthyroïdie

C'est le nom d'une condition où la glande thyroïde produit plus d'hormones qu'elle n'en a besoin - par elle-même ou sous l'influence des organes directeurs: l'hypothalamus ou la glande pituitaire (ils peuvent donner de «mauvais» ordres à une glande thyroïde saine).

  • rythme cardiaque augmenté;
  • perte de poids;
  • Augmentation de l'appétit;
  • perte de poids;
  • des accès de douleur abdominale;
  • anxiété, tremblements musculaires;
  • diminution de la libido;
  • les femmes peuvent avoir des irrégularités menstruelles.

Si les deux pupilles sont dilatées et ne réagissent pas à la lumière

Parlons de ce que signifient les pupilles dilatées lorsqu'il n'y a pas de réaction à la lumière. Cela peut se produire dans les conditions suivantes.

Inflammation du cerveau (encéphalite) ou de la paroi du cerveau (méningite)

Ces pathologies sont difficiles à distinguer les unes des autres, nous les examinerons donc ensemble. Ils se manifestent:

  • une augmentation de la température corporelle;
  • mal de crâne;
  • incapacité d'atteindre le sternum avec le menton;
  • nausées, parfois vomissements;
  • hallucinations.

La méningite peut se manifester par un mal de dos ensemble ou au lieu d'un mal de tête - lorsque la muqueuse de la moelle épinière est enflammée, pas le cerveau. Alors que l'encéphalite se caractérise par une adhérence aux symptômes ci-dessus des symptômes focaux: affaissement d'une des paupières, affaissement d'un coin de la bouche, déviation de la langue par rapport à la ligne médiane.

Prendre des drogues narcotiques, toxiques ou psychotropes

Une condition où les pupilles sont souvent, mais pas tout le temps, dilatées, peut indiquer une consommation de drogue. Ensuite, en plus de ce symptôme, un certain nombre d'autres peuvent être notés:

  • sautes d'humeur;
  • inadéquation du comportement, tendance à l'irritabilité, nervosité;
  • yeux rouges, «vitreux», pupilles sans réaction à la lumière;
  • soif constante;
  • lèvres sèches;
  • trouble du sommeil;
  • pas d'odeur d'alcool ou de tabac dans la bouche.

Le problème de la prise de drogues et de substances non narcotiques qui affectent le système nerveux central est plus typique chez les adolescents des deux sexes, ainsi que chez les jeunes hommes au caractère déséquilibré.

Les symptômes de l'utilisation de médicaments qui affectent le système nerveux dépendent du type de ce médicament:

  1. Lors de la consommation de cannabis, une rougeur des yeux et des lèvres est notée. L'adolescent est trop actif, parle vite et se déplace. Un peu plus tard, un appétit accru apparaît lorsque l'adolescent est prêt à manger (et le fait avec plaisir) des aliments incompatibles au goût..
  2. Les médicaments à base de morphine ne dilatent pas, mais au contraire resserrent les pupilles.
  3. Les pupilles dilatées chez un adolescent peuvent être dues à l'utilisation de psychostimulants. Ici, en plus de l'utilisation de cannabinoïdes, il y a une humeur et une vivacité accrues d'un adolescent. Il est prêt à commettre divers actes extrêmes et téméraires, il peut ne pas dormir pendant plusieurs nuits
  4. La mydriase peut être causée par des médicaments hallucinogènes (comme le LSD). Un comportement visiblement étrange d'un adolescent: il se parle à lui-même, répond aux questions qui résonnent dans sa tête.
  5. La dilatation des pupilles peut se développer en réponse à l'inhalation de vapeurs de ces produits chimiques ménagers: colle cyanoacrylate, essence, acétone.

Botulisme

Cette maladie se développe à la suite de l'entrée dans l'intestin, puis dans le sang, puis dans le système nerveux de la toxine botulique. Ce dernier peut être trouvé dans le poisson séché et séché, les aliments en conserve, certaines saucisses et autres produits alimentaires. Partiellement inactivé avec de l'alcool éthylique.

La maladie est caractérisée par les symptômes suivants:

  • le premier symptôme peut être un ou deux relâchement des selles, mais ce n'est pas un signe obligatoire;
  • une double vision se produit, il devient impossible de lire le texte - il est flou. La raison en est les pupilles très dilatées qui ne répondent pas à la lumière;
  • des ballonnements apparaissent, les gaz ne se détachent pas mal ou ne partent pas du tout; il peut y avoir des vomissements. Cela est dû à la paralysie des muscles intestinaux;
  • dans les cas graves, une personne s'étouffe en avalant ou ne peut pas du tout avaler (en raison d'une paralysie des muscles pharyngés);
  • dans les cas graves avec une conscience parfaitement claire, un arrêt respiratoire peut survenir. Jusque-là, il devient difficile pour une personne de respirer.

Par conséquent, si la dilatation des pupilles est apparue dans les deux premiers jours après avoir mangé du poisson de rivière sous forme de sec ou séché, en conserve ou de saucisses, une hospitalisation urgente est nécessaire.

Œdème cérébral

Il s'agit d'une affection qui peut se développer en raison de nombreux facteurs: inflammation de son site, accident vasculaire cérébral, empoisonnement du système nerveux avec des produits formés lors de lésions hépatiques ou rénales sévères, en cas d'intoxication par des substances toxiques et avec une forte augmentation ou diminution de la glycémie. L'œdème du cerveau se manifeste par une altération de la conscience allant jusqu'au coma, dans ce contexte, des convulsions peuvent survenir.

Une pupille dilatée sans réaction à la lumière est le signe d'un coma profond de toute origine.

Dilaté un élève

Une condition où une personne a une différence entre le diamètre des pupilles de 0,4 à 1 mm peut ne pas toujours être une maladie. Un cas sur cinq d'une telle anisocorie est physiologique. Il est une variante de la norme.

Le fait que l'anisocorie soit physiologique sera indiqué par les faits suivants:

  • ne s'accompagne d'aucun symptôme: à la fois du côté de la vision (vision double, photophobie, vision floue);
  • la différence des pupilles est mieux vue dans l'obscurité;
  • si vous déposez des gouttes qui dilatent la pupille, la différence entre elles disparaît;
  • la réaction à la lumière est normale.

Mydriase unilatérale avec réponse normale à la lumière

La dilatation de la pupille, mais avec une réaction préservée à la lumière, peut se développer lorsque:

  1. paralysie du nerf oculomoteur. Elle se manifeste par l'impossibilité de bouger un œil (le globe oculaire est tourné vers le bas et vers l'extérieur), la perte de la capacité de regarder vers l'avant. Pour cette raison, un strabisme se produit et tous les objets commencent à doubler;
  2. un anévrisme ou une rupture d'une artère près du nerf oculomoteur. Elle présente les mêmes symptômes que ceux décrits ci-dessus;
  3. une crise de céphalée en grappe ou de migraine - douleur dans la moitié de la tête. La pupille se dilate du même côté que le mal de tête. La mydriase n'est observée que pendant ou après l'attaque;
  4. ganglionite ciliaire. Il se manifeste par une douleur paroxystique brûlante dans un œil et derrière lui, qui irradie vers le front, la tempe, parfois jusqu'à la racine du nez, le palais dur, le cou et l'arrière de la tête. Des plaies d'herpès peuvent apparaître sur la peau du nez et du front. Avec une attaque, les yeux deviennent rouges, les larmes coulent des yeux et la morve du nez. En appuyant sur le coin interne de l'œil ou sur l'os au-dessus de l'œil supérieur, on observe soit un rétrécissement de la pupille et une fissure palpébrale (si la lésion du système parasympathique prédomine), soit la dilatation de la pupille et de la fissure palpébrale (si la lésion du système sympathique prédomine).
  5. iridocyclite - inflammation de l'iris et du corps ciliaire, qui est attaché à l'iris. Ce dernier acquiert une couleur rouillée ou verdâtre, son motif devient moins clair. La sclère devient rouge, les yeux larmoyants apparaissent, la pupille est déformée.
  6. glaucome. Cela dure généralement longtemps, lorsque le champ de vision se rétrécit, des cercles arc-en-ciel apparaissent parfois devant les yeux et un mal de tête commence à faire mal au-dessus du sourcil de l'œil affecté. Dans certains cas, le glaucome affecte les deux yeux.

Mydriase unilatérale sans réponse à la lumière

Si la pupille dilatée ne répond pas à la lumière, cela peut être le signe de nombreuses pathologies:

  • Syndrome d'Adie-Holmes. C'est le nom d'une maladie dans laquelle l'innervation du muscle qui rétrécit la pupille est perturbée. Elle se manifeste par l'expansion de la pupille d'un côté et sa faible réponse (ou son absence) à la lumière. Il est également caractérisé par la photophobie, le brouillard dans les yeux..
  • Traumatisme du globe oculaire. Il peut avoir différents symptômes de la part de l'organe de la vision - selon la structure de l'œil endommagée. En cas de dommages à l'iris, la pupille se dilate jusqu'à 7-10 mm, cesse de répondre à la lumière, l'acuité visuelle diminue, une photophobie se fait sentir.
  • Le Bene Dilitatism est une maladie récemment décrite causée par un agent infectieux affectant le nerf optique. La pupille augmente progressivement de taille et cesse de répondre à la lumière. Cela s'accompagne d'une intolérance à la lumière vive, d'un larmoiement, de l'apparition de taches, de "mouches" dans les yeux, d'une diminution de l'acuité visuelle dans l'obscurité.
  • Gonflement ou inflammation des ganglions lymphatiques du cou. Ils, étant directement près du nerf sympathique cervical, l'irritent, ce qui provoque une mydriase.
  • Épilepsie. Lors d'une crise d'épilepsie, une dilatation de la pupille est souvent observée. Il existe une forme de maladie telle que les absences, puis une personne «gèle» simplement, ses pupilles se dilatent, un peu plus tard, il reprend ses esprits, mais ne se souvient pas de l'épisode de «décoloration».
  • Tumeurs des structures oculaires. Ils peuvent provoquer une mydriase soit lorsqu'ils sont localisés dans l'iris, soit lorsqu'ils affectent le nerf oculomoteur. En plus de la dilatation de la pupille, il peut y avoir une saillie du globe oculaire vers l'avant, une rotation du globe oculaire vers le bas et vers l'intérieur, une modification du motif de l'iris.

Comment dilater votre pupille

Il existe plusieurs façons de dilater vos pupilles: médicamenteuse et non médicamenteuse. Il n'y a pas de contre-indications à la seconde, mais elles sont de courte durée. Il:

  • aller dans une pièce sombre et y rester plus de 10 minutes;
  • regarder (ou penser) à l'objet de la passion / de l'amour;
  • avoir peur des pensées ou regarder des films d'horreur.

Les médicaments qui peuvent provoquer une mydriase sont: les gouttes oculaires «Atropine», «Tropikamide», «Midriacil», «Phenylephrine»; médicaments à usage systémique "Adrenaline", "Pentoxifylline". Il est dangereux d'utiliser ces fonds par vous-même, car ils ont divers effets systémiques. Ainsi, l'adrénaline, la phényléphrine et l'atropine peuvent provoquer un rythme cardiaque prononcé et une augmentation de la pression artérielle, de nombreux médicaments peuvent provoquer une augmentation de la pression intraoculaire.

Les causes les plus courantes de mydriase chez les enfants

Les élèves dilatés chez un enfant sont la cause de nombreuses conditions:

  • l'anxiété de l'enfant: le parent a regardé l'enfant et a remarqué des pupilles dilatées juste au moment où l'enfant était inquiet, peur de quelque chose, regardant un film / dessin animé désagréable ou effrayant;
  • l'enfant se trouve dans une pièce insuffisamment éclairée, c'est-à-dire qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter;
  • l'empoisonnement s'est produit, par exemple, avec de l'essence, des vapeurs d'acétone - si l'enfant se trouvait dans une pièce non ventilée où la peinture a été effectuée;
  • s'il vient de la rue et que vous remarquez des pupilles dilatées, cela peut être soit la conséquence d'un traumatisme crânien, soit la consommation de drogues. Dans le premier cas, très probablement, il se souviendra du fait de la blessure. Contacter un neurochirurgien est obligatoire;
  • hyperthyroïdie: elle présente les mêmes symptômes que chez l'adulte;
  • tumeurs cérébrales: seul un neurologue peut écarter ou confirmer ce diagnostic;
  • épilepsie. Dans ce cas, les crises ne doivent pas nécessairement être: la maladie peut se manifester sous la forme d'absences, lorsque l'enfant gèle périodiquement avec une apparence absente, puis ne se souvient pas de ces épisodes.

Que faire avec une pupille dilatée

Un appel urgent pour une ambulance est nécessaire si ce qui suit est noté:

  • la nausée;
  • vomissement;
  • mal de crâne;
  • somnolence;
  • inadéquation du comportement;
  • asymétrie du visage;
  • violation des mouvements des membres;
  • diminution de la sensibilité des membres et / ou du visage.

S'il n'y a pas un seul symptôme du point 1, prenez rendez-vous avec un neurologue de manière planifiée (vous devez vous rendre dans les 2-3 prochains jours, pas plus tard). Pendant ce temps, on peut trouver des photographies dans lesquelles il sera possible d'évaluer s'il y a eu une telle dilatation des pupilles auparavant, ou s'il s'agit d'un nouveau symptôme. Parlez-en à votre médecin.

Si un neuropathologiste, sur la base d'un test réflexe et de sensibilité, ou après avoir évalué une tomodensitométrie ou une imagerie par résonance magnétique, dit qu'il ne trouve pas de maladie neurologique, il est impératif de consulter un ophtalmologiste (ophtalmologiste). Ne vous détendez pas si vous apprenez que vous n'avez plus de maladies «terribles» lorsque le système nerveux est affecté, mais continuez l'examen. De cette façon, vous pouvez éviter de perdre la vue..