Principal > Complications

Douleur piquante dans la tête chez l'adulte: causes et traitement

Les gens sont confrontés à des maux de tête à court terme qui apparaissent soudainement dans la tête et disparaissent également. Ils peuvent être le résultat d'un surmenage, d'un manque d'air frais, de maladies neurologiques. Mais une personne doit être attentive à ces problèmes de santé, car ces symptômes peuvent indiquer des maladies graves..

Une vigilance particulière doit être exercée avec des picotements réguliers dans la tête, comme des aiguilles, provoquant une douleur concentrée dans différentes zones:

  1. Dans la région des lobes temporaux, des orbites, sous les oreilles;
  2. Nuque, front, couronne.

Pour vous débarrasser des attaques douloureuses, vous devez comprendre les raisons de leur apparition..

Pourquoi les sensations de picotements dans la tête?

Pour être en bonne santé, vous devez apprendre à comprendre votre langage corporel et à temps, et surtout, à répondre adéquatement aux messages que le cerveau envoie.

Le corps humain est un mécanisme unique, dans lequel le cerveau est responsable de l'ordre. Il perçoit l'apparition de problèmes de santé et y réagit en donnant des signaux d'action..

Parfois, un mal de tête ressemble à un millier d'aiguilles coincées

Par conséquent, des picotements dans la tête peuvent être associés à diverses maladies:

  1. Du système cardio-vasculaire.
    Tout d'abord, il convient de mesurer et de prêter attention à la pression totale et intracrânienne. Ses oscillations, valeurs augmentées, diminuées conduisent à des picotements dans la tête et peuvent être une conséquence du développement de la dystonie, de l'athérosclérose, de l'ostéochondrose;
  2. Infectieux et inflammatoire.
    Tous les processus négatifs qui se déroulent dans la tête reçoivent des réponses rapides, qui se manifestent par l'activité cérébrale sous forme de douleur. Par conséquent, l'inflammation et les infections des oreilles, du nez, de la bouche, des yeux et de la gorge provoquent souvent des crises de maux de tête. Il est important de comprendre que si la sensation de picotement dans la tête s'intensifie et devient régulière, le cerveau peut être endommagé par une encéphalite ou une méningite;
  3. Empoisonnement par le système digestif, les voies respiratoires, la peau.
    Cela peut être causé par la nourriture, l'alcool ou les produits chimiques;
  4. Oncologie.
    L'apparition de formations malignes et bénignes dans le cerveau peut être déclenchée par des traumatismes crâniens, une prédisposition héréditaire, une exposition aux radiations.

Les maladies sont détectées par des symptômes caractéristiques. Sur leur base, un diagnostic présomptif est posé, qui est confirmé lors de l'examen à l'aide d'un équipement médical spécialisé et un traitement est prescrit. Cette approche pour résoudre le problème vous permet de vous débarrasser des picotements dans la tête et de prévenir le développement de maladies dont le cerveau signale..

Ostéochondrose cervicale

Lorsque la sensation de picotement dans la tête est concentrée sur l'arrière de la tête et est émise par la propagation de la douleur dans le cou, vous devez faire attention à l'état des vertèbres cervicales. Ils sont très sensibles à la déformation et aux processus dystrophiques en raison des particularités de leur structure et de leur physiologie..

Lorsque les gens maîtrisaient la posture droite, les surcharges ont commencé à agir sur la colonne vertébrale. Ils entraînent une courbure, un déplacement et une destruction des vertèbres..

Les sensations de picotements dans la tête sont particulièrement aggravées si une personne mène une vie sédentaire et abuse de ses mauvaises habitudes.

L'ostéochondrose affecte les terminaisons nerveuses des articulations, mais le plus souvent elle se manifeste dans les disques intervertébraux du cou. En l'absence de traitement, la circulation sanguine dans la tête est perturbée et les terminaisons nerveuses sont pincées, en raison du déplacement des vertèbres. Cela conduit à une perturbation du fonctionnement du système nerveux et de la circulation sanguine dans le cerveau, ce qui contribue à l'apparition de:

  • Lourdeur dans l'occiput et attaques de piqures vives dans la tête. Si non traités, les symptômes douloureux deviennent plus fréquents et se propagent au dos, aux épaules.
  • Sensations de picotements dans le corps et engourdissement des membres.
  • Étourdissements et bruits parasites dans les oreilles.
  • Troubles de la coordination des mouvements lors de la marche.
Ostéochondrose cervicale - une cause fréquente de picotements à l'arrière de la tête

Un neurologue aidera le patient à prévenir les complications de l'ostéochondrose cervicale et à prévenir les picotements dans la tête. La radiographie, la tomodensitométrie et l'IRM sont utilisées pour diagnostiquer et détailler la pathologie..

Dystonie végétovasculaire

Les perturbations dans le travail du département du système nerveux, responsable de la fonctionnalité des organes individuels et de tout l'organisme, menacent une personne de contracter des maladies dangereuses. Parmi eux, les troubles mentaux sont particulièrement dangereux. Le système nerveux autonome (SNA) relie le cerveau à la moelle épinière, à travers laquelle tous les organes sont contrôlés.

Tout dysfonctionnement du SNA affecte la fonctionnalité du cerveau. Par conséquent, avec la dystonie, une personne peut présenter des syndromes caractéristiques de troubles de l'activité cérébrale, tels que des attaques de panique, des tremblements, de l'insomnie sur fond de somnolence, des battements cardiaques rapides, une sensation constante de peur.

Pour prévenir le développement de la dystonie végétative-vasculaire, vous devez faire attention non seulement à la douleur aiguë lancinante dans la tête, mais également aux picotements mineurs et aux pulsations excessives périodiques des vaisseaux sanguins. Avec de tels symptômes, il est conseillé de faire de la prévention:

  1. Abandonnez l'alcool, le tabagisme, la prise de drogues psychotropes;
  2. Minimisez la probabilité d'entrer dans des situations stressantes;
  3. Réduisez l'activité physique;
  4. Fournir au corps un repos adéquat;
  5. Consulter un médecin sur les maladies infectieuses, les lésions cérébrales.

Migraine

Les maladies ci-dessus contribuent au développement de maux de tête chroniques. Au fil du temps, les attaques deviennent plus aiguës, allant jusqu'à une perte de performance, et régulières. Ils sont répétés à intervalles de 2 à 8 fois par mois. Il y a des attaques qui sont de nature quotidienne. Mais, les premiers signes d'une migraine imminente sont des picotements dans la tête..

L'apparition de ce symptôme doit être prise au sérieux. Il est conseillé de passer à un mode de vie sain et de consulter un médecin.

Névralgie occipitale

Avec le développement de l'ostéochondrose, de l'œdème, de l'enflure et des maladies infectieuses dans le cou, l'apparition d'une douleur occipitale lancinante dans la tête peut être la preuve de dommages aux fibres nerveuses.

C'est ainsi que se développe la névralgie du nerf occipital, ce qui entraîne des nausées, des engourdissements et une perte de sensibilité des mains. Cette maladie a tendance à progresser, affectant de nouvelles zones du système nerveux..

Maladies oculaires

Une sollicitation excessive des muscles des globes oculaires et des lentilles fatigue le cerveau. Cela signale la nécessité d'un repos de picotements dans la zone frontale..

Des sensations de picotements surviennent avec une tension prolongée des muscles oculaires lorsque vous travaillez devant un ordinateur

Si une personne n'écoute pas les signaux du corps et continue de se fatiguer les yeux, de travailler devant un ordinateur ou de lire un livre, le risque de déficience visuelle et d'aggravation des maux de tête augmente..

Diagnostique

Il n'est pas recommandé d'ignorer l'apparition d'une douleur lancinante dans la tête..

Si une personne veut se sentir en bonne santé et ne pas perdre de temps et d'argent sur le traitement des maladies chroniques, il est recommandé de consulter un neurologue à un stade précoce. Lors du rendez-vous, le médecin pourra effectuer un diagnostic préalable basé sur l'examen du patient.

Si nécessaire, le médecin émettra des références pour des examens supplémentaires. La radiographie, la tomodensitométrie et l'IRM sont utilisées pour détailler les pathologies alléguées. Sur la base des données obtenues, le diagnostic préliminaire est confirmé ou réfuté, un traitement est prescrit.

Traitement

Si vous avez une légère sensation de picotement dans la tête, ne vous précipitez pas à l'hôpital. Donne d'abord du repos à ton corps, car le surmenage entraîne des maux de tête.

Pour une meilleure santé, renoncez aux cigarettes, à l'alcool, mangez des aliments sains et essayez d'être plus à l'extérieur..

Mais, si cela n'aide pas et que chaque jour les sensations de picotements dans la tête deviennent plus fortes, alors ne passez pas aux analgésiques et ne tolérez pas les attaques. En commençant une maladie, vous compliquez son traitement. Et un médecin expérimenté vous aidera à résoudre le problème des picotements dans la tête dès que possible si vous nous contactez à un stade précoce..

Pourquoi l'arrière de la tête fait-il mal du côté gauche?

Migraine cervicale: causes, diagnostic, symptômes et traitement

Qu'est-ce qui provoque l'obstruction des oreilles et le mal de tête et que faire?

Pourquoi ta tête te fait-elle mal après avoir pleuré?

Maux de tête lancinants dans l'occiput: causes et traitement

Des picotements dans la tête comme des aiguilles - quelles sont les raisons?

Des picotements dans la tête comme des aiguilles sont un symptôme désagréable, généralement associé à un surmenage ou à des troubles neurologiques. Parfois, c'est le signe de maladies plus graves, donc quand cela apparaît, il n'y a pas de mal à comprendre le problème et à établir la cause de l'inconfort.

Causes des picotements dans la tête

Les douleurs piquantes dans la tête ont une localisation différente. Ils se produisent souvent à l'arrière de la tête, sur la couronne ou dans les tempes, mais dans certains cas, ils sont dérangeants dans la partie frontale ou dans le cou. Certains patients rapportent des symptômes supplémentaires tels qu'une sensation de brûlure dans la tête, des frissons, des acouphènes ou une sensation de lourdeur dans le crâne. Lorsque vous consultez un médecin, vous devez expliquer en détail vos sentiments afin que le spécialiste puisse poser un diagnostic précis..

Les causes les plus courantes du problème sont:

  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • dystonie végétative-vasculaire;
  • maladies neurologiques;
  • surmenage;
  • migraine;
  • hypertension artérielle;
  • pathologies oculaires.

Ostéochondrose cervicale

Lors de picotements dans la tête, la cause est souvent une ostéochondrose cervicale. Lorsque la pathologie apparaît, les terminaisons nerveuses de la colonne cervicale sont affectées, ce qui entraîne une douleur lancinante, ainsi que la chair de poule et un engourdissement des membres. Parfois, la sensation de picotement provoque un pincement des racines situées dans la moelle épinière ou un rétrécissement des veines et des artères. Initialement, une personne ressent une douleur dans le cou et à l'arrière de la tête, puis elle se propage au dos et aux épaules.

La sensation de picotement dépend souvent de la position du corps. Si vous avez été allongé ou assis dans une position inconfortable pendant une longue période, alors plus tard, lorsque vous vous levez, vous pourriez ressentir de l'inconfort. Habituellement, de telles sensations surviennent au deuxième stade de la maladie, lorsque la protrusion discale se produit et que les espaces entre les vertèbres se contractent. Les symptômes supplémentaires dans ce cas peuvent être:

  • la faiblesse;
  • maux de tête;
  • bruit ou bourdonnement dans vos oreilles;
  • vertiges;
  • instabilité lors de la marche;
  • lourdeur à l'arrière de la tête.

Surmenage

Le surmenage prolongé est une autre cause fréquente de picotements dans la tête. Activité physique constante, stress, manque de repos adéquat, manque de sommeil ou insomnie - tout cela conduit au fait que les vaisseaux perdent leur tonus et que la sortie du sang est considérablement altérée. En conséquence, des sensations inconfortables apparaissent, la tête pique, comme avec des aiguilles. Dormez suffisamment et reposez-vous pour vous débarrasser du problème..

Important! L'épuisement constant des ressources internes de notre corps peut entraîner des maladies graves, alors n'oubliez pas le repos.

Dystonie végéto-vasculaire

Avec les troubles autonomes chez les patients, de nombreux syndromes et divers symptômes désagréables apparaissent, notamment des picotements dans la tête, parfois accompagnés de palpitations, de dysfonctionnement autonome, de troubles respiratoires (inhalation lourde ou besoin d'expiration profonde). Parfois, il y a un blanchiment ou une rougeur de la peau, une pression accrue, des troubles mentaux, tels que:

  • larmoiement;
  • sentiment de peur;
  • crises de panique;
  • insomnie.

Migraine

S'il pique dans la tête, un tel symptôme peut indiquer une crise de migraine imminente. Cette maladie est chronique et donne lieu à de nombreux problèmes, et son traitement ne donne pas toujours l'effet souhaité.Par conséquent, pour éviter le développement d'une pathologie, il est conseillé de recourir à des mesures préventives - renoncer aux mauvaises habitudes, réguler le sommeil, essayer de moins s'inquiéter et ne pas se retrouver dans des situations stressantes.

Névralgie occipitale

Souvent, des picotements et de la fièvre se produisent avec une névralgie du nerf occipital associée à des lésions des fibres nerveuses dans le plexus cervical. Le problème apparaît dans le contexte des maladies infectieuses, des dommages mécaniques, des tumeurs et se caractérise par tout un complexe de symptômes qui, en plus des douleurs de couture, comprend des nausées, des vomissements, un engourdissement des mains, une sensibilité altérée et des douleurs à l'arrière de la tête, une pâleur de la peau, la chair de poule.

Pathologies oculaires

Certaines affections oculaires ou fatigue oculaire peuvent se présenter avec des picotements à la tête, généralement au niveau du front. Le plus souvent, les yeux se fatiguent à cause d'un long séjour devant l'ordinateur ou de l'habitude de lire dans des conditions de faible éclairage. Il est important de porter une attention accrue au repos et de prendre des pauses périodiques du travail sur le moniteur, car un surmenage constant menace de nuire à la vision.

Que faire si votre tête pique

Si la sensation de picotement est un phénomène ponctuel, pour éliminer l'inconfort, vous devez vous reposer et retrouver vos forces. La meilleure option serait de se promener régulièrement au grand air, de se détendre et de dormir sainement. Si le problème apparaît constamment ou est accompagné de symptômes supplémentaires, vous devriez consulter un médecin et découvrir sa cause..

Vous pouvez consulter un thérapeute, un neurologue, un ophtalmologiste, passer les tests nécessaires et subir une série d'examens. Si nécessaire, le spécialiste vous référera pour des procédures diagnostiques telles que l'IRM, la tomodensitométrie, l'électroencéphalographie ou les radiographies de la colonne vertébrale. Sur la base des résultats de l'examen, un diagnostic sera posé et un traitement sera prescrit..

Il est fortement déconseillé de reporter une visite dans un établissement médical ou de vous prescrire des médicaments, car des picotements dans la tête comme des aiguilles peuvent être le symptôme d'une maladie grave beaucoup plus facile à guérir aux premiers stades de son développement..

Picotements dans la tête: causes et traitement

Les maux de tête sont l'un des symptômes les plus courants qui se manifestent dans les maladies des systèmes nerveux, vasculaire et vertébral. La nature, le degré d'intensité et la fréquence de développement de ses crises sont variés. L'un des types de maux de tête est des picotements dans la tête comme des aiguilles qui apparaissent dans diverses parties de la tête. Une manifestation unique et à court terme de sensations désagréables peut être causée par des stimuli externes et ne nécessite donc pas de traitement. Une attention particulière doit être portée aux douleurs de couture, qui dérangent régulièrement et en même temps sont associées à un certain nombre d'autres symptômes qui aggravent le bien-être.

Causes des picotements dans la tête

Des sensations de picotements désagréables dans différentes parties de la tête se produisent périodiquement chez chaque personne. La raison en est souvent des facteurs irritants externes, une fois éliminées, les sensations douloureuses disparaissent également. Des picotements réguliers dans la tête en présence d'autres symptômes désagréables peuvent indiquer le développement d'un processus pathologique.

Dans le premier cas, la sensation de picotement dans la tête est causée par un spasme musculaire provoqué par des irritants externes du cuir chevelu. Celles-ci incluent un changement brusque de température (par exemple, l'absence de chapeau sur la tête par temps glacial ou une surchauffe dans le sauna), tirer les cheveux avec des épingles à cheveux ou des bandes élastiques et porter une coiffure serrée.

Les causes de nature pathologique sont plus graves, elles nécessitent donc un diagnostic et un traitement rapides. Les plus courants sont:

  1. Dystonie végétovasculaire - les pulsations et les picotements dans la tête sont complétés par des étourdissements, des changements de la pression artérielle, une faiblesse, de la somnolence, un arrière-plan émotionnel instable.
  2. Migraine - un mal de tête de couture complète souvent un mal de tête lancinant et peut déranger jusqu'à 3 jours. Parmi les symptômes d'accompagnement, il faut distinguer les étourdissements, les nausées, les vomissements, les troubles visuels et auditifs.
  3. Ostéochondrose cervicale - des sensations de picotements dans la colonne cervicale et à l'arrière de la tête apparaissent en raison d'une altération du flux sanguin dans les vaisseaux spinaux, qui, avec le développement de la pathologie, sont comprimés par des vertèbres déformées.
  4. Névralgie du nerf occipital, trijumeau - la douleur est aiguë, lancinante, lancinante dans la nature, augmente avec les mouvements et les tours de tête.
  5. Surmenage - L'un des principaux symptômes de la fatigue chronique est une sensation de picotement douloureux dans la tête. En l'absence de traitement et de repos appropriés, des étourdissements, une mauvaise coordination, une distraction et une inattention se joignent aux maux de tête.
  6. Hypertension - des sensations de picotements dans la tête apparaissent au moment d'une forte augmentation de la pression artérielle causée par des situations stressantes et de l'anxiété.
  7. Troubles visuels - des douleurs de couture dans la région de l'orbite peuvent indiquer à la fois une fatigue oculaire causée par la fatigue mentale et le travail à l'ordinateur, et le développement d'une maladie aussi grave que le glaucome.

Seul un médecin peut déterminer la cause exacte de l'apparition de sensations désagréables après un examen approfondi..

Picotements sur le site de leur localisation

Afin de comprendre la cause exacte de l'apparition de maux de tête lancinants et de trouver des moyens efficaces de les éliminer, il est nécessaire, en tenant compte de l'emplacement de la sensation de picotement, de déterminer la nature des symptômes concomitants..

Sensation de picotement sur le côté gauche de la tête

Des picotements unilatéraux affectant le côté gauche de la tête peuvent indiquer les processus pathologiques suivants:

    Migraine - picotements fréquents, apparaissant principalement dans les tempes, le front et la couronne, combinés à une pulsation intense et à une sensation de compression. Une crise de migraine n'est pas soulagée par les analgésiques conventionnels; pour son soulagement, il est nécessaire de prendre un médicament du groupe des triptans ou un médicament avec l'ergotamine comme ingrédient actif. La névralgie du trijumeau - la douleur lancinante, brûlante et lancinante est de nature paroxystique. Les crises douloureuses durent jusqu'à 2 minutes, pendant cette période, le patient a les yeux larmoyants et la peau du côté gauche du visage devient rouge. Des anti-inflammatoires et des inhibiteurs des canaux sodiques sont utilisés comme traitement. Artérite temporale - une sensation de picotements et de pulsations dans la partie temporale de la tête se produit avec un processus inflammatoire qui se développe à gauche. La douleur s'intensifie au toucher de la tempe et à la mastication, par la nature des symptômes qui apparaissent, elle ressemble à une migraine. Le traitement de la pathologie est effectué par un rhumatologue, la base du traitement médicamenteux est constituée de corticostéroïdes.

Sensation de picotement sur le côté droit de la tête

Les maladies qui provoquent des picotements douloureux sur le côté gauche de la tête peuvent également affecter le côté droit de la tête. La raison de la manifestation de douleurs lancinantes à droite dans de tels cas est le développement des pathologies décrites ci-dessus sur le côté droit.

Sensation de picotement à l'arrière de la tête

L'apparition de picotements dans l'occiput est le plus souvent causée par une compression des artères vertébrales et une violation de l'apport sanguin au cerveau. Les maladies suivantes peuvent devenir la cause de ce processus pathologique:

    Hypertension artérielle - douleurs lancinantes et serrantes qui recouvrent l'occiput. Avec eux, le patient ressent des étourdissements, des nausées, des rougeurs du visage. La prise de diurétiques et de vasodilatateurs prescrits par un neurologue aidera à normaliser la pression artérielle et ainsi à améliorer la santé. Ostéochondrose cervicale - des sensations de coup de couteau dans l'occiput sont notées au stade initial de la maladie. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la douleur devient douloureuse et couvre la zone de la tête derrière les oreilles, le cou et les épaules. Le vertébrologue est engagé dans le traitement de la maladie, tout en prescrivant une thérapie complexe - en prenant des anti-inflammatoires et des relaxants musculaires, en effectuant des exercices de physiothérapie, en faisant de la physiothérapie. Syndrome de l'artère vertébrale - en raison d'une altération du flux sanguin dans les artères vertébrales causée par la compression, une sensation d'engourdissement et de picotements est ressentie à l'arrière de la tête. Les symptômes concomitants de la maladie comprennent des étourdissements sévères, une diminution des réflexes, un assombrissement des yeux avec des mouvements soudains du cou et des courbures. Pour faciliter le bien-être, le neurologue prescrit des médicaments qui améliorent la circulation sanguine, des massages et de la physiothérapie.

Picotements de la couronne de la tête

Une sensation d'engourdissement et de picotements dans la région de la couronne indique assez souvent le développement des conditions pathologiques suivantes:

    Variations de la pression artérielle - sensations douloureuses causées par un flux sanguin excessif ou insuffisant vers la couronne. Atteinte aux processus nerveux ou contusion des méninges dans cette partie de la tête, résultant d'une lésion cérébrale traumatique. Dystonie végétovasculaire - des picotements sont dus à une altération du tonus vasculaire et à leur incapacité à fournir la pression artérielle requise. Pour éliminer les violations décrites, le patient se voit prescrire des médicaments qui améliorent la circulation sanguine, restaurent l'élasticité des parois des vaisseaux sanguins et la nutrition des cellules cérébrales. Névrose - des douleurs lancinantes peuvent apparaître périodiquement ou devenir permanentes. Ils peuvent être causés par une excitation et une anxiété intenses, des situations stressantes, des sentiments de peur et des crises de panique. Dans de tels cas, il est tout d'abord nécessaire de normaliser le fond émotionnel pour lequel des médicaments sédatifs sont prescrits - antidépresseurs et sédatifs.

Picotements du cuir chevelu et du visage

L'une des principales causes non pathologiques de picotements sur le visage et le cuir chevelu est la sensibilité de la peau. Des sensations désagréables dans ce cas peuvent survenir en raison de:

    produits chimiques ménagers et cosmétiques inappropriés pour le soin du corps - shampooing, savon, lessive, crèmes et gels; long séjour au froid ou, au contraire, dans des pièces à température élevée de l'air; porter un couvre-chef inconfortable; coiffures - des douleurs au cuir chevelu et des picotements provoquent des cheveux attachés ou épinglés.

Parmi les pathologies pouvant provoquer des douleurs lancinantes de la peau du visage et de toute la tête, on distingue la névralgie. Un nerf refroidi ou pincé provoque le développement d'une douleur aiguë, aggravée en touchant la zone touchée. Dans ce cas, le patient a besoin de chaleur, ainsi que de prendre des relaxants musculaires, des anti-inflammatoires et des analgésiques..

Des picotements dans les tempes

Une douleur lancinante dans le lobe temporal qui survient sur un ou les deux côtés de la tête est dans la plupart des cas de nature neurologique, inflammatoire ou infectieuse. Les raisons de son apparition peuvent être:

    Hypertension intracrânienne ou artérielle - une sensation de picotement comme des aiguilles et une compression couvre les deux tempes. Les sensations désagréables disparaissent après la diminution des lectures de pression. Maladies infectieuses du cerveau (méningite, encéphalite) - une douleur aiguë, lancinante et éclatante couvre toute la tête, y compris la partie temporale. Une forte fièvre et une perte de conscience sont des symptômes associés. Le traitement dans de tels cas est effectué dans un hôpital, tandis que la base du traitement est la prise d'antibiotiques et d'anti-inflammatoires. Artérite temporale - la douleur lancinante unilatérale est l'un des symptômes de la maladie. Rester en altitude - les picotements dans les tempes dans ce cas sont causés par une baisse de la pression artérielle.

En cas de survenue répétée de sensations désagréables sous forme de picotements dans n'importe quelle partie de la tête, ainsi que d'un certain nombre de signes pathologiques qui l'accompagnent, vous devez consulter un médecin dès que possible afin d'identifier et d'éliminer la cause de leur apparition à un stade précoce.

Diagnostic et traitement des picotements dans la tête

Avec des douleurs de couture régulièrement dérangeantes de la tête, il est nécessaire de voir un thérapeute qui, après l'examen, peut prescrire une consultation avec des spécialistes de profil étroit - un neurologue, un cardiologue, un ophtalmologiste, un vertébrologue.

En fonction de la nature des symptômes manifestés et des résultats d'un examen visuel, le patient se voit attribuer un ou plusieurs types d'examen:

    mesure de la pression artérielle, du pouls et de la température corporelle en dynamique; livraison d'un test sanguin général et biochimique; imagerie par résonance magnétique et par ordinateur du cerveau, du cou et de la colonne vertébrale; ponction lombaire; Échographie des vaisseaux du cou, de la tête et de la colonne vertébrale; Radiographie des vertèbres cervicales; rhéoencéphalographie et échoencéphalographie des vaisseaux cérébraux.

Sur la base des résultats de l'examen, le médecin traitant pose un diagnostic et prescrit un traitement. Parmi les médicaments, le patient peut être prescrit:

    AINS et analgésiques - pour soulager l'inflammation et soulager la douleur; relaxants musculaires - pour soulager les spasmes musculaires et vasculaires; sédatifs et antidépresseurs - soulagent le stress psycho-émotionnel; médicaments anti-migraineux - triptans, ergotamine; nootropiques - pour améliorer la circulation cérébrale; chondroprotecteurs - pour le traitement des maladies du système vertébral; médicaments vasodilatateurs; complexes de vitamines à base de magnésium, de vitamines B, d'acide folique.

Comme traitement auxiliaire, selon le témoignage du médecin traitant pour un mal de tête poignardé, des procédures de physiothérapie, des massages de la colonne cervicale et de la tête, des exercices de physiothérapie et des bains apaisants sont prescrits.

Décrivez-nous votre problème, partagez votre expérience de vie dans le traitement d'une maladie ou demandez conseil! Parlez-nous de vous ici même sur le site. Votre problème ne passera pas inaperçu et votre expérience aidera quelqu'un! Écrivez >>

Les informations sur le site sont créées pour ceux qui ont besoin d'un spécialiste qualifié, sans perturber le rythme habituel de leur propre vie.

Causes des picotements dans la tête

De nombreuses maladies ou dysfonctionnements physiologiques du corps se manifestent par des maux de tête. Selon les raisons, ce symptôme peut avoir divers degrés de gravité, de localisation et de nature des sensations. Des picotements dans la tête comme des aiguilles de temps en temps sont notés chez presque tous les adultes. Une seule apparition d'un signe faiblement exprimé accompagne souvent une violation du régime quotidien, passe d'elle-même, ne nécessite pas de thérapie.

L'apparition persistante ou systématique d'un problème nécessite des diagnostics, un traitement spécialisé, la prévention des complications.

  1. Causes des picotements dans la tête
  2. Ostéochondrose cervicale
  3. Surmenage
  4. Dystonie végétovasculaire
  5. Migraine
  6. Névralgie occipitale
  7. Pathologies oculaires
  8. Que faire si votre tête pique
  9. Diagnostic de la maladie
  10. Traitement

Causes des picotements dans la tête

Les sensations typiques dans 90% des cas sont la réaction des tissus du crâne à l'influence de facteurs externes. L'irritation, la tension musculaire suivie d'un relâchement, le refroidissement de la peau après une surchauffe peuvent provoquer une sensation de picotement dans la tête, qui est perçue comme une céphalalgie.

Même une coiffure trop serrée peut entraîner de telles conséquences. L'influence systématique de ces facteurs apparemment sûrs menace d'une sensibilité accrue, la malnutrition tissulaire. Au fil du temps, cela conduit à des échecs organiques en eux..

Ostéochondrose cervicale

Avec cette maladie, des changements dystrophiques se produisent dans le cartilage de la colonne cervicale. Les tissus commencent à presser les vaisseaux sanguins, irriter les terminaisons nerveuses. L'oxygène cesse de s'écouler vers le cerveau dans un volume suffisant, ce qui conduit au développement d'une hypoxie.

Le tableau clinique de l'ostéochondrose cervicale:

  • céphalalgie - au stade initial, les patients remarquent une douleur lancinante dans la tête, qui est localisée à l'arrière de la tête. Au fil du temps, la douleur se propage aux zones situées derrière les oreilles, le cou, la ceinture scapulaire supérieure. Au fur et à mesure que la pathologie progresse, des sensations douloureuses dans le crâne s'ajoutent, qui sont le résultat de la privation d'oxygène des tissus;
  • étourdissements, manque de coordination, problèmes de perception;
  • engourdissement de la peau de l'arrière de la tête, du cou, des épaules;
  • diminution de la fonctionnalité des doigts ou des membres entiers;
  • nausées, parfois vomissements, sans rapport avec la nourriture;
  • bourdonnement ou acouphène, déficience auditive;
  • douleur et craquement dans le cou en tournant la tête.

En l'absence de traitement spécialisé, la maladie progressera rapidement. Au fil du temps, cela peut affecter négativement les performances des mains, les indicateurs d'intelligence, l'état de la psyché..

Surmenage

Les coliques non systématiques de gravité légère à modérée, qui divergent sur toute la zone du crâne, indiquent souvent une violation de la routine quotidienne. Changements du tonus vasculaire dus au refus de dormir, à une activité mentale excessive ou au stress.

Le sang riche en oxygène ne fournit pas activement le cerveau, tandis que le sang riche en carbone stagne, empoisonnant les tissus. Dans le même temps, la prise d'analgésiques ne donne pas l'effet désiré, l'inconfort ne disparaît nulle part ou revient rapidement. L'ignorance des symptômes et le non-respect de la routine menacent une diminution de l'attention, des étourdissements, une perte de coordination.

Dystonie végétovasculaire

La nature de la pathologie n'est toujours pas entièrement comprise. Les scientifiques n'ont que des théories sur ses causes, son mécanisme de développement, ses méthodes de traitement. Un diagnostic dépassé comprend toute une liste de problèmes fonctionnels basés sur des troubles autonomes. Ils se manifestent par des symptômes neurologiques, des signes de dysfonctionnement des organes internes.

Symptômes fréquents de VSD:

  • douleurs lancinantes ou lancinantes dans la tête, qui peuvent avoir une intensité, une localisation et une heure d'apparition différentes;
  • somnolence, sensation de lourdeur dans le crâne;
  • baisse de la pression artérielle;
  • tremblement dans les membres, apparition d'un œdème;
  • légère augmentation de la température;
  • pression sur le cœur.

Selon les médecins, la probabilité de développer un VSD augmente dans un contexte de surmenage, de stress chronique ou de bouleversement émotionnel, de traumatisme crânien. Le groupe à risque comprend les personnes qui abusent de l'alcool, prennent des médicaments psychotropes, ont eu des maladies virales.

Migraine

La maladie neurologique se manifeste le plus souvent par une pulsation unilatérale dans le crâne, mais la sensation peut être similaire au picotement des aiguilles. Ils proviennent généralement de la partie frontale de la tête ou des tempes, se propageant progressivement à tout l'hémisphère. Le tableau clinique est complété par des étourdissements, une faiblesse sévère, des nausées et des vomissements. Les symptômes sont aggravés par l'activité physique, sous l'influence de la lumière, des sons, des odeurs. Si vous ne prenez pas la bonne action au début de l'attaque, cela peut s'éterniser pendant une période de 3 à 72 heures.

Névralgie occipitale

Le phénomène pathologique s'accompagne de fortes brûlures, coupures ou douleurs lancinantes dans la tête. Le symptôme est si intense qu'il est épuisant, ne vous permet pas de vaquer à vos activités habituelles. Elle est localisée d'un côté de l'occiput au site de la lésion de la racine nerveuse. Le lumbago peut être administré au cou, aux oreilles, aux yeux, à la mâchoire inférieure. Le plus souvent, les attaques durent quelques secondes, mais elles peuvent être comptées en quelques minutes. De multiples récidives d'exacerbations sont possibles au cours de la journée. Ils surviennent souvent ou s'aggravent en bougeant, en éternuant, en toussant, en tournant brusquement la tête, en palpant la zone touchée ou en se brossant simplement les cheveux.

Pathologies oculaires

Des picotements dans la tête surviennent souvent chez les personnes engagées dans un travail mental, travaillant sur un ordinateur, fatiguant leurs yeux. Les sensations désagréables couvrent tout le crâne, sont d'intensité faible ou moyenne. Ils s'intensifient le soir, complétés par un larmoiement, une rougeur des muqueuses des yeux, une irritabilité et une diminution de l'attention. Si vous ne vous reposez pas et ne combattez pas les manifestations, les symptômes s'intensifieront, la sensation de picotement dans la tête sera remplacée par une pulsation.

L'origine pathologique du symptôme n'est pas exclue. Des sensations spécifiques accompagnent souvent le développement du glaucome. Plus le problème est diagnostiqué tôt, plus les chances de guérison de la maladie sont élevées. Le refus du traitement menace de perte de vision.

Que faire si votre tête pique

Les méthodes pour traiter une douleur de couture dans la tête dépendent de la cause du symptôme. Les tentatives pour faire face au problème par elles-mêmes sont autorisées si le symptôme est faible, son occurrence unique ou rare, l'absence de manifestations alarmantes supplémentaires.

Dans tous les autres cas, il est nécessaire de consulter un thérapeute pour un examen de base. Sur la base de ses résultats, le spécialiste établira un diagnostic préliminaire, référera à un médecin de profil étroit.

Diagnostic de la maladie

Lors d'une visite chez un thérapeute, il est nécessaire de lui transmettre toutes les nuances de la condition. Un spécialiste effectuera certainement un examen, mesurera la pression artérielle, le pouls, la température. Il peut commander des analyses sanguines et urinaires générales ou biochimiques. Dans la plupart des cas, les caractéristiques du tableau clinique sont suffisantes pour comprendre pourquoi le patient a des piqûres dans la tête.

Pour clarifier le diagnostic, le degré de lésion des tissus du crâne, pour exclure les complications, des techniques matérielles sont utilisées. Selon la situation, il peut s'agir d'un scanner ou d'une IRM, d'une radiographie de la colonne cervicale, d'une échographie des vaisseaux de la tête et du cou, de l'EEG, du REG et d'autres méthodes de recherche. En outre, vous devrez peut-être consulter un ophtalmologiste, ORL, orthopédiste, psychologue.

Traitement

Lorsque des sensations désagréables sont apparues pour la première fois, ne sont pas accompagnées de symptômes supplémentaires, n'interférez pas avec la vie habituelle, vous pouvez essayer de les arrêter vous-même. Il est nécessaire de masser légèrement le cuir chevelu, de se promener au grand air, de se détendre, de faire de la gymnastique pour la colonne cervicale. Il n'est pas recommandé de prendre des médicaments pour les picotements dans la tête. Si les approches énumérées ne vous aident pas, vous devez consulter un médecin..

Le principe du traitement dépend des causes de la pathologie:

  • ostéochondrose cervicale - prise d'AINS, d'analgésiques, de chondroprotecteurs, de nootropiques. Physiothérapie en combinaison avec massage, thérapie par l'exercice. Traitement symptomatique, combattant le provocateur du problème;
  • surmenage - repos, massage, techniques de relaxation. A la maison, bains chauds, aromathérapie, sédatifs à base d'ingrédients naturels (menthe, camomille) aident bien;
  • VSD est une approche intégrée visant à lutter contre les symptômes, le renforcement général du corps. Le patient est sélectionné un régime, des sédatifs, des complexes vitaminiques, des méthodes de physiothérapie;
  • migraine - soulagement des maux de tête lors d'une crise à l'aide d'AINS, d'analgésiques, de triptans, d'ergotamines. Prévention des exacerbations par l'alimentation, la correction du mode de vie, les médicaments;
  • névralgie du nerf occipital - prise de myorelaxants, analgésiques, AINS, anticonvulsivants. Parfois, les sédatifs, les vitamines, la physiothérapie, les massages pendant les périodes de rémission donnent un bon effet. En l'absence d'effet, l'utilisation de stéroïdes est indiquée;
  • maladies oculaires - avec fatigue oculaire, repos, gymnastique, lotions, compresses donnent le résultat. Le schéma de traitement des maladies est sélectionné par un ophtalmologiste.

Le soulagement de la douleur n'est que le début du processus de guérison. Avec une origine pathologique d'un symptôme, il est nécessaire de suivre un cours de thérapie visant la cause du problème. Le refus du traitement menace de détérioration de l'état, d'augmentation des symptômes, de développement de conditions d'urgence, d'invalidité.

S'il y a une sensation de picotement dans la tête comme des aiguilles, vous devez écouter les sensations. Une détérioration du bien-être général dans un tel contexte peut indiquer des dysfonctionnements dans le travail des organes internes. Il vaut mieux ne pas risquer sa santé et subir un diagnostic complet afin d'exclure les pathologies graves.

Que faire si votre tête pique

Plus de la moitié de la population mondiale ressent périodiquement des picotements dans la tête. Certaines personnes ignorent l'apparition de tels symptômes. D'autres - paniquent et se précipitent pour rechercher de toute urgence les causes d'une mauvaise santé. L'article explique pourquoi vous pouvez ressentir une sensation de picotement dans votre tête et ce qu'il faut faire dans une situation similaire..

Causes des picotements dans la tête

Tous les facteurs défavorables, sous l'influence desquels cela fait mal à la tête, sont divisés en deux groupes principaux:

  1. Externe. Ceux-ci comprennent, par exemple, le fait d'être dans une position inconfortable pendant une longue période, la dépendance aux intempéries, une hypothermie sévère. Dans de tels cas, lorsque l'influence externe est éliminée, la sensation de picotement dans la région de la tête disparaît d'elle-même. En même temps, rien ne menace la santé humaine..
  2. Interne. Ce groupe est plus dangereux, car des picotements dans la tête, comme des aiguilles, se produisent dans le contexte du développement de processus pathologiques dans l'environnement interne. Dans de telles situations, pour éliminer les symptômes désagréables, vous devrez d'abord diagnostiquer puis guérir la maladie qui a conduit à une détérioration du bien-être..

Les causes pathologiques qui conduisent à la colite dans la tête sont discutées plus en détail ci-dessous..

Ostéochondrose cervicale

Avec l'ostéochondrose, une déformation se produit, ainsi qu'un déplacement des vertèbres individuelles sur le côté. Dans de telles conditions, une grande artère qui fournit du sang au cortex cérébral est comprimée. En conséquence, les neurones du système nerveux central sont déficients en oxygène et en nutriments. Cela conduit à l'apparition des symptômes pathologiques suivants:

  • froideur et picotements à l'arrière de la tête;
  • sensation de nausée, vomissements;
  • troubles auditifs;
  • la ceinture scapulaire, la région cervicale et l'arrière de la tête deviennent engourdies;
  • étourdi;
  • il y a une raideur dans le haut du dos;
  • l'inconfort augmente avec les mouvements brusques de la tête.

La principale raison du développement de la maladie est une faible activité physique. Le plus souvent, les personnes engagées dans un travail mental, les employés de bureau et les chauffeurs souffrent de la maladie. En outre, la maladie peut se développer en raison de troubles métaboliques, de poussées hormonales, de la négligence des vêtements chauds en automne et en hiver..

Pour prévenir le développement de la maladie, les professionnels de la santé recommandent de se souvenir et de suivre les règles suivantes:

  • marchez tous les jours pendant vingt à trente minutes;
  • se débarrasser de l'excès de poids corporel, améliorer le régime alimentaire;
  • gardez toujours le dos droit;
  • pratiquer la gymnastique industrielle;
  • éviter d'être sous l'air froid du climatiseur et de toute autre hypothermie.

Surmenage

Au rythme de la vie moderne, les gens ne parviennent souvent pas à se reposer complètement. Travailler dans un mode trop actif conduit au fait que la personne est constamment dans un état de tension nerveuse, le trouble ne dort pas suffisamment. Pour cette raison, les vaisseaux sanguins sont soumis à un stress accru, ce qui entraîne une altération de la circulation sanguine. Dans de telles conditions, une personne peut sentir que sa tête pique..

Il convient de noter qu'une légère sensation de picotement sur fond de fatigue peut survenir non seulement chez les adultes. Au cours du processus éducatif, des symptômes similaires peuvent survenir chez un enfant. Cela est dû aux charges plutôt lourdes à l'école, ainsi que lors des devoirs. Les enfants subissent également un stress sévère en raison de leurs performances scolaires et des relations entre pairs..

Pour que la douleur lancinante dans la tête due au surmenage disparaisse, les agents de santé conseillent de suivre les recommandations préventives suivantes:

  • n'en faites pas trop sur le lieu de travail et ne rapportez pas de travail à la maison;
  • couchez-vous au plus tard à dix heures du soir;
  • ne négligez pas les week-ends et les jours fériés;
  • essayez d'éviter le stress psycho-émotionnel, les situations stressantes et conflictuelles;
  • minimiser la consommation de boissons alcoolisées et le tabagisme;
  • donner au corps une charge moteur réalisable.

Si vous suivez les conseils ci-dessus, les symptômes douloureux disparaîtront d'eux-mêmes..

Dystonie végétovasculaire

Chez les personnes atteintes de VSD, la régulation du tonus vasculaire est altérée. Pour cette raison, les vaisseaux peuvent se contracter soudainement, se rétrécir dans la lumière, ou vice versa, se détendre. Cela conduit à des sauts inattendus de la pression artérielle, ce qui entraîne des interruptions du fonctionnement de tout le système circulatoire. Par conséquent, avec VSD, les symptômes douloureux suivants apparaissent:

  • faiblesse, vertiges;
  • mal de tête de couture;
  • fatigue accrue;
  • engourdissement et froideur des membres supérieurs et inférieurs;
  • blanchiment de la peau;
  • humeur dépressive, irritabilité;
  • tremblement de la main;
  • transpiration excessive;
  • frapper aux tempes;
  • l'apparition de mouches devant les yeux;
  • des picotements dans le cœur;
  • étourdissement.

Il convient de noter que les signes pathologiques s'intensifient avec un effort physique intense, ainsi qu'avec un changement rapide de la position du corps. Par exemple, en sortant soudainement du lit après le réveil.

Pour éviter l'apparition de picotements et d'autres symptômes désagréables avec le VSD, les experts recommandent aux personnes malades de bien se reposer et d'augmenter la durée du sommeil à neuf heures par jour..

Migraine

Les véritables causes des crises de migraine n'ont pas encore été étudiées. Cependant, on sait que les maux de tête aigus dans 90% des cas dérangent les jeunes femmes âgées de vingt à quarante-cinq ans. Habituellement, l'attaque commence soudainement et la douleur est souvent localisée à un endroit, par exemple sur le côté gauche de la tête ou sur la droite. De plus, le patient présente plusieurs symptômes douloureux supplémentaires:

  • picotements du cuir chevelu, comme des aiguilles;
  • étourdissements;
  • manque d'appétit;
  • photophobie;
  • intolérance aux sons forts, dans une pièce bruyante, une douleur peut être donnée dans l'oreille;
  • baisse des indicateurs de pression artérielle;
  • fatigue accrue;
  • irritabilité.

Il est impossible de faire face seul aux crises de migraine. Les analgésiques conventionnels ne peuvent pas soulager la douleur. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes de migraine apparaissent, vous devez immédiatement contacter un établissement médical pour obtenir de l'aide. Sinon, la maladie peut se transformer en une forme chronique ou en pathologies aussi graves que le statut migraineux ou un AVC migraineux.

Névralgie occipitale

Des douleurs et des picotements à l'arrière de la tête peuvent survenir dans le contexte de dommages ou de pincements des processus du nerf occipital. Cela peut être facilité par l'hypothermie, des blessures ou des processus inflammatoires à l'intérieur du corps. Le plus souvent, avec la névralgie, le patient a une douleur unilatérale - il y a une sensation de picotement dans le côté droit de la tête ou sur la gauche. En outre, la douleur peut être ressentie derrière l'oreille ou transmise au visage. Les picotements peuvent être accompagnés des signes pathologiques suivants:

  • blanchiment de la peau;
  • transpiration;
  • brûlure et picotements à l'arrière de la tête;
  • distraction de la conscience;
  • le patient est très malade.

Avec des lésions sévères des processus nerveux, la douleur peut se propager de la région occipitale jusqu'à la couronne. Les attaques durent généralement de quelques secondes à dix minutes. Une douleur aiguë dans la tête et une sensation de picotement peuvent être répétées quatre à cinq fois par jour.

Pathologies oculaires

Lorsque vous travaillez longtemps à l'ordinateur ou lorsque vous regardez la télévision pendant une longue période, les yeux sont très fatigués. Si vous ne leur donnez pas assez de repos, la tension augmentera. Dans de telles situations, la tête pique et fait mal assez souvent. La douleur peut s'étendre sur toute la surface du crâne ou se concentrer dans certaines zones, par exemple dans la région de la couronne ou à l'arrière de la tête. De plus, on note une déchirure, une rougeur de la membrane albumineuse des yeux, ainsi qu'une détérioration de l'humeur et une incapacité à se concentrer sur quoi que ce soit..

Pour éliminer les symptômes pathologiques, vous devrez donner à vos yeux un repos suffisant et, mieux encore, dormir pendant deux à trois heures.

Que faire si votre tête pique

Si vous ressentez des picotements et des douleurs dans l'hémisphère droit ou sur le côté gauche de la tête, vous devez vous rendre à l'hôpital dès que possible. Le fait est que de tels symptômes peuvent signaler la présence de maladies graves, y compris l'oncologie. Examinons plus en détail les caractéristiques des procédures de diagnostic et du traitement des picotements de la tête.

Diagnostic de la maladie

Il est impossible de se débarrasser des symptômes pathologiques sans déterminer la véritable cause de sa manifestation. Par conséquent, à la première sensation de picotement dans la région de la tête, vous devriez consulter un thérapeute. Pour prescrire les procédures nécessaires à l'examen du patient, le médecin procédera d'abord à une enquête détaillée sur le patient. À ce stade, le patient devra se souvenir et raconter en détail au spécialiste tout ce qui est associé à une détérioration du bien-être. Par exemple, «après le dîner, j'ai eu des picotements et une douleur coupante sur le côté gauche de ma tête et dans mon visage». Cela aidera le médecin à diagnostiquer la maladie. Le plus souvent, avec de tels symptômes, les méthodes d'examen suivantes sont prescrites aux patients:

  • recherche en laboratoire sur les fluides biologiques;
  • CT, IRM du système nerveux central;
  • Échographie des éléments du système cardiovasculaire;
  • mesure des indicateurs de pression artérielle au repos et sous diverses charges;
  • examen ophtalmologique;
  • radiographie.

En cas de doute ou de difficulté à poser un diagnostic de picotements dans la tête, le patient se verra attribuer des procédures de diagnostic supplémentaires.

Traitement

Les caractéristiques du traitement des picotements dans la tête dépendent complètement de la maladie diagnostiquée. Lors de l'élimination de la maladie, les symptômes pathologiques disparaîtront progressivement. Considérez comment les maladies qui provoquent des picotements sont traitées:

  1. S'il est établi que le patient souffre d'ostéochondrose cervicale, il lui sera prescrit: thérapie par l'exercice, acupuncture, physiothérapie, massage, médicaments. Les médicaments les plus efficaces pour cette maladie sont: l'indométacine, le midocalm, l'amidopyrine.
  2. Lorsqu'elles sont surmenées, les décoctions à base de plantes aident à se détendre. Jetons un coup d'œil à une recette. Pour préparer une boisson curative, vous devrez mélanger de la mélisse séchée, de la menthe et du thym dans des proportions égales. Le mélange résultant devra être versé avec de l'eau chaude et bouilli pendant sept minutes. Après avoir insisté pendant dix minutes, la tisane est prête à l'emploi.
  3. Avec VSD, des médicaments sont généralement prescrits pour accélérer les processus métaboliques et augmenter la vitalité. Par exemple, une teinture de Ginseng ou un extrait liquide d'Eleutherococcus. Des comprimés aideront Glycine, Actovegin, Eltatsin.
  4. Pour soulager les crises de migraine, les patients se voient prescrire des analgésiques ou des pilules spéciales pour les migraines, par exemple Sumamigren, Zomig, Nomigren. Les préparations en spray, comme Imigran, aident également à éliminer les picotements..
  5. Pour éliminer les picotements dans la tête avec névralgie, les procédures suivantes seront efficaces: thérapie par l'exercice, thérapie manuelle, échauffement, massage. Les meilleurs médicaments sont: Nurofen, Gabapentine, Tizalud, Duloxetine.
  6. Avec la fatigue des yeux et les maladies ophtalmologiques, un bon repos, une limitation du travail devant le moniteur et regarder la télévision aideront.

Quelle que soit la raison de la sensation de picotement dans la tête, en même temps que le traitement prescrit par un spécialiste, le patient peut utiliser les méthodes suivantes pour soulager la maladie:

  • bain relaxant avec addition de sel marin;
  • aromathérapie, il est préférable de choisir des huiles d'eucalyptus, d'orange et de romarin pour la procédure;
  • auto-massage facile du cuir chevelu;
  • gymnastique pour les muscles du cou, l'exercice le plus simple consiste à effectuer dix mouvements circulaires de la tête, d'abord dans le sens horaire, puis dans le sens antihoraire;
  • thé fort au citron, la boisson revigore et accélère les processus métaboliques dans le corps.

Les picotements dans la tête sont un symptôme plutôt désagréable qui peut indiquer le développement de processus pathologiques dans le corps. Par conséquent, afin d'éviter des effets néfastes sur la santé, en cas de détérioration de la santé, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital. Ce n'est que sous la surveillance d'un spécialiste compétent qu'il est possible de se débarrasser rapidement des manifestations douloureuses.

Maux de tête piquants: causes, traitement

Les maux de tête sont l'un des symptômes les plus courants indiquant la présence de divers processus pathologiques dans le corps. En fonction de la gravité de la douleur, de sa fréquence, de la zone de localisation, il existe jusqu'à 200 formes différentes de céphalalgie. Très souvent, les patients ont un mal de tête de couture. Dans la plupart des cas, une personne essaie de se débarrasser des sensations douloureuses le plus rapidement possible en prenant des analgésiques ou d'autres analgésiques puissants. Néanmoins, il est important d'identifier les causes de cette affection et de traiter en temps opportun non le symptôme, mais la maladie elle-même..

Comment cela se manifeste?

La première description d'un mal de tête est apparue il y a environ 5 mille ans. Une douleur lancinante est parfois comparée à un coup de foudre ou à une piqûre de glace. En règle générale, il est tranchant, pointu, perçant. Cette condition survient le plus souvent chez les adultes, mais 3% de ces problèmes sont enregistrés chez un enfant..

Dans la plupart des cas, la douleur est ressentie en 1 seconde, parfois l'attaque dure jusqu'à 10 secondes. Il peut y avoir une "injection" ou toute une série "d'injections". La fréquence d'apparition des sensations douloureuses varie de plusieurs heures à plusieurs jours.

Le plus souvent, les sensations douloureuses sont localisées à un moment donné:

  • dans la région temporelle;
  • dans la zone des orbites;
  • à la couronne;
  • à l'arrière de la tête;
  • dans le front;
  • derrière l'oreille.

Les piqûres peuvent se déplacer d'un point à l'autre dans la moitié de la tête ou apparaître de l'autre côté.

Les raisons

Habituellement, l'apparition de douleurs lancinantes est associée à une violation de la structure des vaisseaux du cerveau. Parfois, cette condition n'est pas accompagnée d'autres symptômes ou troubles. Des «piqûres» au front peuvent également survenir chez les personnes en bonne santé (environ 3%).
Cependant, la grande majorité des cas de cette affection surviennent chez des patients souffrant de migraine (46%).

De plus, la cause de la douleur lancinante aiguë peut être:

  • céphalée en grappe ou en grappe,
  • faire du sport,
  • blessure à la tête,
  • méningite,
  • anévrisme rompu,
  • l'apparition de néoplasmes;
  • otite moyenne et certaines autres maladies.

La migraine est caractérisée par des douleurs aiguës qui surviennent dans la tempe et le front, se propageant progressivement à d'autres zones. Il est enregistré que ces douleurs apparaissent principalement à gauche. Souvent, l'apparition de la douleur est précédée d'une "aura": picotements de la peau, hallucinations visuelles. Si la mère souffre de migraine, un diagnostic similaire peut être posé chez l'enfant..

Les douleurs de cluster sont caractérisées par des pulsations et une périodicité claire. Habituellement, il y a des zones de l'orbite, peuvent être accompagnées d'une rougeur de l'œil, aggravation du nez qui coule. Cette douleur lancinante peut survenir avec l'alcool et certains aliments..
Des injections aiguës, localisées à l'arrière de la tête, peuvent être associées à une hypertension ou à une ostéochondrose cervicale. Dans ce cas, les patients se plaignent souvent d'une gêne du côté gauche. Maintenant, le seuil d'âge de ces maladies a considérablement diminué, ce qui est facilité par le long temps de l'enfant devant l'ordinateur..

Une condition similaire est observée si une douleur lancinante survient après un exercice intense. À la suite d'un effort, la pression artérielle peut augmenter, un vaisseau ou un nerf peut être pincé. Vous devez particulièrement faire attention à un tel symptôme si, après avoir pris des analgésiques, une douleur à l'arrière de la tête ou du front réapparaît et devient terne, pressante, nécessite la prise de médicaments plus puissants.

À la suite de traumatismes crâniens, un déplacement du cerveau se produit parfois, qui se transforme par la suite en une apparition périodique de douleur aiguë. S'il n'y a pas d'autres symptômes d'accompagnement, même avec une blessure de longue date, des tests appropriés doivent être effectués. Il est important de toujours répondre aux plaintes de l'enfant si le traumatisme correspondant s'est produit.

Une douleur lancinante sévère apparaît dans le contexte du développement d'une inflammation aiguë des méninges - méningite. Il ne se manifeste pas seulement à un moment donné. Dans le même temps, les muscles de l'arrière de la tête se resserrent progressivement, la température augmente, des nausées et des vomissements apparaissent..

Des symptômes similaires, complétés par une douleur aiguë à un moment donné, une perte de vision et d'orientation dans l'espace, peuvent survenir à la suite d'un saignement interne, qui survient lorsque l'artère carotide est détruite, un anévrisme se rompt. Souvent, le patient dans cet état perd connaissance..
Si la douleur lancinante n'est fixée que d'un seul côté, cela peut indiquer un processus inflammatoire qui accompagne:

  • otite;
  • pulpite;
  • glaucome.

Souvent, des «injections» aiguës à l'arrière de la tête ou de la couronne accompagnent les rhumes, compliqués par une sinusite, une sinusite et d'autres complications de la grippe ou des infections respiratoires aiguës.
La céphalalgie aiguë est un symptôme secondaire du développement du néoplasme. Ceci est précédé d'une douleur sourde et prolongée, qui avec le temps commence à se sentir plus intense. Il y a une détérioration générale de l'état du corps. La période la plus douloureuse survient le matin..
Parfois, des maux de tête aigus à gauche, autour du front ou au sommet de la tête sont causés par des problèmes psychologiques. En raison du stress vécu ou de la présence d'un problème de vie difficile, de la peur, du mécontentement, une personne ressent une douleur intense. Chez un enfant, cette condition peut provoquer une fatigue mentale à la suite d'une étude intensive..

Une douleur lancinante au front ou au sommet de la tête peut être causée par des problèmes de vision. Par exemple, des lunettes ou des lentilles mal ajustées peuvent fatiguer les muscles optiques, ce qui peut entraîner des maux de tête..
Même une morsure irrégulière due à une pression constante dans l'articulation temporo-mandibulaire crée des conditions pour l'apparition de «piqûres» aiguës sur le côté droit ou gauche, en fonction des caractéristiques de la structure du visage. La même condition est observée si les muscles de la mâchoire ou du cou sont froids, enflammés, surchargés.
L'une des causes les plus fréquentes des «injections» aiguës, en particulier du côté gauche, est la météosensibilité du patient. Ils sont le plus ressentis au front..

Diagnostique

L'établissement de la cause des maux de tête aigus systématiques ne peut être effectué que par un médecin, sur la base de procédures de diagnostic spéciales. Ceux-ci inclus:

  • examen et interrogatoire du patient;
  • test sanguin;
  • surveillance des changements de pression artérielle;
  • IRM du cerveau et de la colonne vertébrale;
  • Tomodensitométrie aux rayons X de la tête;
  • angiographie par résonance magnétique;
  • examen de spécialistes étroits.

Une visite chez un médecin ne peut être reportée si:

  • une douleur aiguë survient chez un enfant ou un adolescent;
  • la fréquence et l'intensité des attaques augmentent;
  • présence d'autres symptômes.

Traitement

Un mal de tête de couture est traité en fonction de la cause. S'il est de nature primaire, il est recommandé:

  • changer la situation;
  • promenez-vous au grand air;
  • massez la couronne, le cou, les épaules, la tête;
  • mettez une compresse froide sur votre front;
  • prendre une douche;
  • inhaler les huiles essentielles.

Un sommeil profond et des exercices de respiration peuvent être suffisants pour l'enfant. Si la cause de la douleur aiguë à gauche est une migraine, pour soulager la condition, il est recommandé d'observer la règle des trois "T" - chaleur, obscurité, silence. Il est préférable de s'asseoir dans une pièce calme et d'envelopper la tête dans une serviette en éponge chaude.
Parmi les médicaments, l'indométhocine, qui est un AINS, les antispasmodiques (unispaz, spazmalgon), l'un des sédatifs (Rizatriptan, Zolmitriptan, Sumatriptan) peut fournir une assistance efficace.
Cependant, vous ne pouvez pas abuser de l'automédication et en cas de crises récurrentes et consulter un médecin. Les céphalées aiguës secondaires ne disparaissent qu'après le traitement de la maladie sous-jacente.
Vous devez savoir qu'avec la détection rapide d'un problème qui provoque une douleur lancinante aiguë dans la tête et un traitement correctement prescrit, presque toutes les conditions pathologiques se prêtent à un traitement médicamenteux. Par conséquent, en cas de douleur chronique, il ne faut pas avoir peur d'aller chez un spécialiste, mais au contraire, cela doit être fait le plus tôt possible. Vous devez traiter ce problème de manière particulièrement responsable en ce qui concerne la santé de l'enfant..