Principal > Sclérose

Dystonie végéto vasculaire de type hypotonique

Le diagnostic de dystonie végétative-vasculaire, selon de nombreux médecins, est controversé. Il combine des troubles autonomes qui surviennent dans le contexte de maladies somatiques et mentales et peuvent devenir l'une des manifestations des maladies cardiaques. Néanmoins, les thérapeutes ont développé un ensemble de symptômes qui déterminent que c'est cette maladie qui a causé une mauvaise santé, identifié les caractéristiques de son évolution et proposé plusieurs pratiques de traitement réussies. Le plus souvent, en pratique, la dystonie vasculaire végétative survient selon le type hypotonique.

VSD sur un type hypotonique: causes et signes

L'activité vitale d'un organisme est un ensemble de travaux bien coordonnés de plusieurs systèmes: circulatoire, lymphatique et autres. Le système végétatif, dont la défaite se traduit par l'apparition de la maladie, est responsable du cours d'équilibre des processus vitaux humains. Le premier, lorsque la maladie survient, le système circulatoire est affecté, ce qui se manifeste par les symptômes suivants:

  • diminution de la pression artérielle;
  • baisse du tonus vasculaire.

Une diminution de la vitesse et de la force du flux sanguin vers les organes du corps humain conduit à la non-réception de nutriments essentiels et d'oxygène. En conséquence, leur capacité à effectuer leurs tâches diminue. Le type hypotonique de dystonie vasculaire végétative conduit à une détérioration de l'état telle que l'hypoxie cérébrale ou la stagnation du sang. Dans ce cas, les signes douloureux deviennent:

  • mal de crâne;
  • fatigue et fatigue;
  • vertiges et évanouissements;
  • basse pression;
  • difficulté à respirer, suffocation ou essoufflement;
  • arythmies, douleurs cardiaques.

L'ambiguïté du diagnostic, absente de la classification mondiale, mais reconnue par la majorité des médecins, conduit à diverses formes d'évolution de la maladie chez des patients présentant différents types de constitution et de caractéristiques du système nerveux. Le type hypotonique est caractéristique des jeunes menant une vie à prédominance sédentaire; les étudiants et les excellents étudiants y sont enclins. Ses principales raisons sont:

  • hérédité, le VSD est transmis plus souvent par la lignée génétique féminine;
  • un traumatisme crânien;
  • perturbations hormonales;
  • stress et surmenage;
  • abus de mauvaises habitudes (moins souvent que les autres).

Méthodes classiques de traitement de la pathologie

Les médecins dans leur traitement du VSD s'appuient sur une thérapie complexe, qui comprend à la fois le traitement médicamenteux et la physiothérapie. Les médicaments sont prescrits moins fréquemment, car ils peuvent aggraver l'état du patient dans les premiers stades. Si les médecins les prescrivent, ce seront soit des antidépresseurs légers, soit des médicaments nootropes qui augmentent l'activité cérébrale. L'acide succinique peut le remplacer. Les suppléments de magnésium et de potassium vous aideront à augmenter rapidement l'activité du système végétatif, qui peut être remplacé par une alimentation saine, comprenant des épinards, des figues et des herbes du jardin. Il est nécessaire d'exclure complètement les produits de boulangerie, les aliments frits ou très salés de l'alimentation..

Des exercices physiques sont présentés, parmi lesquels:

  • des promenades;
  • nager;
  • gymnastique lente, non aérobic, mais yoga ou ballet;
  • vélo.

Parmi les méthodes de kinésithérapie, massage, acupuncture, quelques cycles d'eau de relaxation, par exemple la douche de Charcot, sont présentés. Il est recommandé de minimiser le visionnement de la télévision et le travail informatique. Assister à un cours d'hypnose ou de psychologue sera également bénéfique. Pour cela, vous pouvez visiter la page du blog.

Traitement du VSD de type hypotonique par des moyens non traditionnels et des méthodes de traitement auxiliaires

La réponse à la question de savoir pourquoi il y a dystonie suggère souvent des méthodes de traitement supplémentaires. La nature mentale de son apparition parle du besoin de pratiques de relaxation, et le besoin de mouvement incitera le choix des complexes de gymnastique.

En plus de la thérapie prescrite par le médecin, comprenant souvent une thérapie physique ou un massage, il est nécessaire d'utiliser des méthodes de relaxation développées par des siècles de pratique humaine. Pour la dystonie végétative-vasculaire, l'hypotension devient la manifestation principale. Par conséquent, le patient devra abandonner de nombreux types de gymnastique, choisissant le yoga, le tai-chi ou des types d'activités sportives orientales similaires. Les mouvements pendant la gymnastique doivent être ralentis et la respiration doit être prudente. Très profond peut entraîner des crises de vertige.

Les méthodes ayurvédiques telles qu'une combinaison d'épices telles que la cannelle et l'anis étoilé ou les pratiques de beurre de tête peuvent être utilisées en conjonction avec un régime contrôlé..

Écouter à la maison de l'hypnose, de la relaxation ou des bandes sonores basées sur des rythmes de fréquence spécifiques conduit à une amélioration rapide..

VSD - type vagotonique

En plus de la dystonie de type hypotonique la plus courante, le type vagotonique de la maladie est distingué comme un diagnostic séparé. Elle est causée par un voyage à travers le corps d'un nerf vague, le vague. Les manifestations douloureuses de la maladie sont:

  • troubles nerveux;
  • maladies cérébrales organiques.

Cela peut entraîner des manifestations telles qu'une obésité incontrôlée, un gonflement, des douleurs abdominales, une hypocondrie, un essoufflement.

Si le traitement de la dystonie végétative-vasculaire selon le type hypotonique est basé sur la stimulation de l'activité du système végétatif et de l'immobilité lors des crises, alors pour le type vagotonique le principe d'immobilisation ne convient pas. Rester au lit pendant de nombreuses heures peut entraîner un vasospasme. Le package de traitement doit comprendre:

  • la phytothérapie, de préférence l'utilisation de préparations à la menthe et à la camomille;
  • marche au moins une heure par jour;
  • prendre des stimulants légers, par exemple, la leuzée ou l'éleuthérocoque;
  • une activité intellectuelle vigoureuse qui stimulera le cerveau.

Crise de panique avec dystonie vasculaire végétative

La nature cardiologique du VSD conduit souvent à l'apparition d'un symptôme désagréable supplémentaire - les crises de panique, exprimées par:

  • attaques aiguës de peur;
  • hypoxie;
  • halètement;
  • arythmies.

Le syndrome de la dystonie végétative-vasculaire du type hypotonique dans cette manifestation est le plus dangereux, chaque attaque peut parfois réduire les performances. Des exercices de respiration spéciaux ou de méditation visant à harmoniser l'état du corps aideront à faire face aux attaques. Ces symptômes de dystonie végétative-vasculaire dans le traitement de l'hypotension chez la femme sont souvent basés sur l'utilisation de pratiques développées par des praticiens. Par exemple, le psychologue Nikita Valerievich Baturin peut proposer des complexes intéressants. Sur sa chaîne YouTube, vous pouvez trouver des vidéos utiles expliquant comment se débarrasser des peurs en utilisant l'auto-hypnose..

Dystonie végétative-vasculaire de type hypotonique, ses symptômes et son traitement sont toujours basés sur la participation accrue du système nerveux à la formation de la plupart des symptômes, l'étude des causes de l'inconfort, leur recherche dans l'enfance ou dans le passé aidera à se protéger contre de nombreuses manifestations de la maladie. Quelles que soient les méthodes d'automédication utilisées pour le VSD, il est nécessaire de consulter régulièrement un médecin. Parfois, une évolution réussie de la maladie peut conduire à un rétablissement rapide si des méthodes de traitement innovantes sont appliquées en temps opportun..

VSD par type hypotonique: causes d'apparition, signes, méthodes de traitement et pronostic

AccueilVSD VSD par type hypotonique: causes, signes, méthodes de traitement et pronostic

La dystonie végétovasculaire n'est pas une maladie indépendante qui peut accompagner des troubles plus graves et interférer avec la vie normale. Le VSD hypotonique apporte beaucoup d'inconvénients, perturbant le tonus des vaisseaux sanguins dans un contexte de dysfonctionnement du système nerveux autonome.

Forme hypotonique de la maladie

Le type de lésion hypotonique du système nerveux autonome est caractérisé par une pression réduite de manière inhabituelle et un malaise général. Souvent, la dystonie hypotonique ne présente pas de lésions organiques. Il en résulte que les prévisions sont ici souvent favorables..

L'hypotension des vaisseaux sanguins est associée à une violation de la partie sympathique du système nerveux. Son dysfonctionnement entraîne une diminution de la pression artérielle, un manque de composants utiles avec du sang et d'autres conséquences désagréables. La manifestation de ce type de VSD est différente, mais ils ont les caractéristiques communes énumérées.

Le patient peut souffrir de ce trouble pendant des années sans comprendre son étiologie. Même les médecins qualifiés ne peuvent pas établir immédiatement le diagnostic correct. La dystonie fait référence à des maladies d'invisibilité qui se déguisent en autrui, retardant ainsi le traitement.

Raisons de l'apparition

Les raisons de la manifestation de la dystonie hypotonique peuvent être:

  1. Changements du fond hormonal - ils surviennent le plus souvent pendant la puberté, pendant la grossesse, la ménopause. Le système nerveux n'a pas toujours le temps de s'adapter aux changements du corps, ce qui entraîne des symptômes désagréables;
  2. Surmenage avec stress - tout cela affecte négativement la santé en général, l'affaiblissant;
  3. Maladies infectieuses - les bactéries infectées sapent également l'activité du système immunitaire, causant des dommages importants au corps, l'affaiblissant et le rendant plus vulnérable à l'avenir aux maladies infectieuses;
  4. La présence de mauvaises habitudes - l'abus de boissons alcoolisées et de substances psychotropes nuit à la fois au système cardiovasculaire et au système nerveux dans son ensemble;
  5. L'hérédité est la variante la plus courante du type sévère de VSD. Le plus souvent, ce trouble est transmis par les femmes, car elles y sont plus sensibles.

Les principaux symptômes

La symptomatologie du VSD de type hypotonique et de tout autre est plutôt floue, il est donc impossible de dire sans équivoque qu'il existe des signes spécifiques caractéristiques de la dystonie vasculaire. Les caractéristiques les plus courantes de ce trouble comprennent:

  • Pression artérielle faible;
  • mal de crâne;
  • vertiges;
  • la faiblesse;
  • violation du système respiratoire: respiration rapide ou absence de respiration;
  • irritabilité accrue avec nervosité;
  • insomnie;
  • chagrin;
  • perte d'appétit avec nausées, brûlures d'estomac;
  • malaise général;
  • transpiration excessive;
  • l'émergence de peurs irrationnelles;
  • crises de panique.

La plupart de ces symptômes ne sont pas uniques et surviennent avec des conditions différentes. Par conséquent, vous ne devez pas vous diagnostiquer. De plus, ce ne sont pas tous des signes, et ils peuvent être complétés par d'autres moins désagréables, tels que l'incontinence urinaire, le syndrome du côlon irritable..

Groupes à risque

Le groupe à risque de ceux qui peuvent souffrir de VSD hypotonique comprend la présence de:

  • facteurs générateurs de stress constants et périodiques;
  • maladies chroniques;
  • stress physique fréquent;
  • maladies de la glande thyroïde;
  • traumatisme crânien;
  • blessures pendant la période périnatale;
  • VSD chez les parents.

Diagnostique

L'établissement d'un diagnostic précis nécessite plusieurs types de diagnostics à la fois. Sans ces mesures, il est impossible de prescrire un traitement, car le type hypotonique de VSD ne présente pas de signes clairs à l'exception de quelques.

À l'heure actuelle, plusieurs mesures diagnostiques sont utilisées dans le processus de recherche. Ceux-ci inclus:

  • test sanguin d'urine;
  • procédure échographique;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • CT scan;
  • électrocardiographie;
  • radiographie.

Le plus souvent, ces méthodes suffisent amplement à clarifier le diagnostic. Mais si nécessaire, en plus, vous pouvez effectuer d'autres procédures qui vous permettent d'examiner le corps. Ceux-ci comprennent, par exemple, l'électroencéphalographie.

Traitement

Le choix d'une approche thérapeutique dépend du diagnostic. Si le type hypotonique de VSD est confirmé, le traitement vise principalement à normaliser la pression, améliorant la condition. Il existe également une thérapie symptomatique.

Malgré le fait que cette maladie soit une maladie invisible, il existe de nombreuses méthodes de traitement. Cela est également dû au fait qu'il n'y a pas d'approche unique pour résoudre le problème présenté..

Les options les plus populaires incluent le traitement médicamenteux, l'utilisation de méthodes folkloriques et les exercices thérapeutiques. La thérapie doit être complète et doit être poursuivie jusqu'à ce qu'il y ait une amélioration. Après cela, il convient de respecter des mesures préventives:

  • rétablir une routine quotidienne normale avec un sommeil long et de haute qualité et un bon repos;
  • faites du sport, s'il n'y a pas de contre-indications, continuez les exercices thérapeutiques;
  • renforcer le système immunitaire grâce à l'utilisation de vitamines;
  • réglementer la nutrition, à l'exclusion des aliments qui abaissent la tension artérielle, inclure ceux qui augmentent;
  • faire des massages pour améliorer le tonus musculaire, l'état du système nerveux.

Drogues

La prescription de médicaments dans le traitement du VSD hypotonique est exclusivement confiée au médecin traitant. Certains des médicaments énumérés ci-dessous ont des contre-indications et des effets secondaires qui doivent être pris en compte lors de la prescription..

Les groupes de médicaments les plus courants utilisés pour le VSD comprennent:

  • sédatifs - ils visent à corriger le travail du système nerveux, ce qui réduit le niveau d'irritabilité. Le plus souvent, des médicaments avec une composition à base de plantes sont utilisés. Les sédatifs populaires et efficaces comprennent Novo-passit avec Valokardin, Corvalol;
  • hypertendu - pour normaliser la pression artérielle. Ils augmentent la pression réduite à l'aide de Solvay avec Dobutamine, Gutron;
  • nootropiques - utilisés pour améliorer les performances cérébrales. Un représentant bien connu des nootropiques est le pyrocétam et similaires.

Dans les cas plus graves, lorsque les sédatifs conventionnels n'aident pas, ils sont prescrits:

  • antidépresseurs - Pyrazdol avec Zoloft, Reeron avec Prozac;
  • tranquillisants - Seduxen avec Atarax, Grandaxin;
  • antipsychotiques - Aminazine avec Melleril, Sonopax.

En plus des fonds présentés, des adaptogènes sont utilisés pour aider le corps à résister aux effets des composants nocifs. Les vitamines A, B, E sont également prescrites.

Remèdes populaires

Des méthodes alternatives sont également activement utilisées dans le traitement du type hypotonique de dystonie végétative-vasculaire. Le plus souvent, ce sont des herbes qui ont un effet sédatif. Ceux-ci incluent la camomille à la mélisse, la menthe, l'aubépine, le calendula, la racine de valériane.

Les décoctions et les thés sont fabriqués à partir d'eux. Le remède le plus populaire et le plus efficace contre une irritabilité accrue est le thé à la camomille, à la menthe et à la mélisse. Vous pouvez également utiliser la racine de valériane et l'aubépine pour faire des infusions. En termes d'efficacité, ils ne sont pas inférieurs à la pharmacie d'alcool.

Autres méthodes

En plus de la pharmacothérapie et de l'utilisation de méthodes de médecine traditionnelle dans le traitement du VSD hypotonique, l'efficacité suivante est notée:

  • gymnastique médicale;
  • physiothérapie;
  • psychothérapie.

La première option n'est pas une option de traitement supplémentaire, mais l'une des principales. Il permet de redonner du tonus aux muscles, aux vaisseaux sanguins. Dans le même temps, le travail du cœur et du système respiratoire s'améliore. Tout cela améliorera non seulement le bien-être du patient, mais augmentera également le niveau de performance. La thérapie par l'exercice comprend non seulement des exercices de coordination. Le complexe comprend des exercices de respiration visant à la relaxation, ce qui a un effet positif sur le système nerveux.

La physiothérapie vise également à normaliser le tonus vasculaire. De plus, cette méthode est utilisée pour améliorer les fonctions du système végétatif. Le nombre de procédures physiothérapeutiques comprend l'acupuncture avec électrophorèse, le massage. Les procédures à l'eau avec darsonvalisation et thérapie au laser magnétique ne sont pas considérées comme moins courantes..

Étant donné que la cause la plus fréquente des signes de VSD hypotonique et pas seulement le stress constant, le psychotraumatisme, travailler avec un psychologue est une partie indispensable du traitement.

En fonction de la gravité de la situation, le patient est orienté vers un psychologue, un psychothérapeute ou un psychiatre, dans les cas particulièrement difficiles. Dans le premier cas, une personne pourra parler de choses douloureuses, écouter les conseils d'un spécialiste. Vous pouvez également vous tourner vers un psychothérapeute ayant des problèmes similaires, mais sa différence par rapport au premier est qu'il aide à éliminer les causes profondes les plus graves de la dystonie vasculaire..

Prévoir

Comme mentionné ci-dessus, le type hypotonique de dysfonctionnement somatomorphe n'a souvent pas de lésions organiques significatives, ce qui indique que le pronostic est souvent positif. Mais il convient de noter qu'il ne reste en tant que tel que dans le cas du traitement et de l'utilisation des méthodes prescrites par un spécialiste..

La dystonie végétovasculaire est une maladie invisible dont le traitement prend parfois beaucoup de temps. Tout cela est associé à des symptômes flous, des rémissions et des rechutes. Pour soulager la maladie et normaliser la pression artérielle, il est nécessaire de trouver une approche intégrée du traitement, qui donnera certainement un effet..

Symptômes et traitement du type hypotonique de VSD

La pathologie du système nerveux autonome (SNA) est observée dans presque toutes les maladies somatiques. Mais il arrive aussi que les violations de l'ANS se manifestent ou existent indépendamment. La dystonie végétovasculaire est un complexe de symptômes résultant d'un dysfonctionnement de la régulation des organes internes, et plus encore du système cardiovasculaire. Apparaît à l'adolescence ou dans l'enfance et se manifeste par des symptômes persistants ou récurrents.

  • 1. À propos de la maladie
  • 2. Causes de VSD
  • 3. Types de VSD
  • 4. Manifestations de la dystonie végétative-vasculaire par type hypotonique
    • 4.1. Groupes à risque
    • 4.2. Traitement

La structure et la fonction du système nerveux autonome

Le système nerveux autonome se compose de deux parties qui sont responsables de différentes fonctions - le sympathique et le parasympathique. Ils régulent le fonctionnement de tous les organes internes et assurent des fonctions vitales telles que le rythme cardiaque, la respiration, la sécrétion, la digestion et la reproduction..

L'activation du système nerveux sympathique se produit pendant le stress. Il a un effet stimulant généralisé sur tout le corps, car les fibres sympathiques conviennent à tous les organes et tissus. Le système parasympathique a un effet inhibiteur, ralentit tous les processus et est responsable de l'état de repos. Sa plus grande activité se produit la nuit. Ces deux systèmes fonctionnent en opposition et s'équilibrent..

La dystonie végétovasculaire se manifeste par la pathologie des systèmes nerveux sympathique et parasympathique ou combine le dysfonctionnement de deux systèmes en même temps. En fonction de la localisation de la pathologie, les manifestations sont de nature généralisée ou focale..

Les troubles autonomes comprennent les troubles fonctionnels du système nerveux autonome et les troubles associés à des lésions organiques du système nerveux central (avec traumatisme crânien). Le plus typique des VSD est la survenue d'un dysfonctionnement du système cardiovasculaire. Des douleurs déraisonnables dans la région du cœur sans localisation précise, des changements de la pression artérielle, des maux de tête sévères (céphalées), des étourdissements sont des plaintes fréquentes des patients avec ce diagnostic..

VSD est un concept collectif et combine une violation des systèmes respiratoire, cardiovasculaire, nerveux, endocrinien et autres. Elle n'est pas considérée comme une maladie indépendante..

Le diagnostic de «trouble du système nerveux autonome» (RVNS) n'est posé qu'après exclusion de la pathologie organique.

Les principales causes de VSD

Il existe de nombreux facteurs étiologiques dans le développement de la maladie. À un jeune âge, il est associé à une imperfection du système nerveux autonome. Pendant cette période, les personnes sont plus sensibles aux influences stressantes et un stress physique et psycho-émotionnel important provoque le développement de symptômes de la maladie. Ceci est plus vrai pour les adolescents et les enfants, mais aussi typique pour les personnes de 20 à 30 ans..

L'apparition de troubles du système nerveux autonome chez l'adulte est due à:

  • lésions organiques des organes internes;
  • manque systématique de sommeil;
  • traumatisme mental;
  • mauvaise alimentation et jour;
  • avoir de mauvaises habitudes;
  • souffert de processus infectieux aigus ou chroniques.

Pendant les périodes de changements hormonaux, le système nerveux autonome est plus vulnérable et le moindre stress peut conduire à une pathologie. Par conséquent, la maladie débute souvent précisément à la puberté, mais elle affecte également les femmes enceintes et les femmes ménopausées. Le facteur héréditaire joue également un rôle, la présence de RVNS chez les proches augmente le risque de l'enfant.

L'environnement social tendu a un impact négatif non seulement sur l'état mental d'une personne, mais également sur sa santé générale. Les problèmes à l'école, au travail ou dans la famille laissent toujours leur trace. Les personnes soumises à un stress constant ont des troubles du système nerveux dans 60% des cas..

Le type de tempérament du patient joue un rôle important. Les personnes mélancoliques et colériques souffrent le plus souvent de troubles du système nerveux autonome, contrairement aux personnes flegmatiques et sanguines.

En fonction de la prévalence du dysfonctionnement d'une partie particulière du SNA, on distingue trois types de RVNS. La maladie se déroule chez chaque personne d'une manière différente, elle dépend du type de personnalité, de l'activité nerveuse supérieure et des particularités de la prédominance innée de l'un ou l'autre département dans la régulation autonome..

Dystonie végétovasculaire de type hypertensif. Le système nerveux sympathique prédomine, les patients atteints de cette variante de l'évolution de la maladie souffrent d'hypertension artérielle, de palpitations et d'augmentation de la fréquence cardiaque.

VSD sur un type hypotonique. Les patients se plaignent de faiblesse, de fatigue rapide, de pression artérielle basse.

Version mixte. Dans ce cas, il y a des épisodes de prédominance des systèmes nerveux sympathique et parasympathique. La maladie est de nature paroxystique (les attaques ne sont pas permanentes, mais se produisent de temps en temps) et chaque attaque diffère dans son évolution.

Chaque variante du cours a ses propres symptômes, mais il existe également des caractéristiques communes inhérentes aux trois types, telles que des troubles névrotiques sous forme d'anxiété, de peurs, d'insomnie, de troubles de la mémoire et de l'attention, de l'irritabilité et de la baisse de l'humeur..

Les principaux symptômes de la dystonie végétative

Pour le type hypotonique RVNS, les symptômes suivants sont inhérents:

  • abaisser la pression artérielle en dessous de 100 mm Hg;
  • faiblesse et fatigue sévères;
  • pâleur de la peau;
  • humeur basse, jusqu'à l'apathie;
  • mains et pieds froids;
  • vertiges, évanouissements fréquents;
  • troubles gastro-intestinaux sous forme de vomissements et de diarrhée.

Mais le symptôme le plus courant est une céphalée persistante et débilitante dans les régions frontale, pariétale et temporale. Ces manifestations sont associées à une activation excessive de la division parasympathique du système nerveux autonome, responsable de la vasodilatation, d'une diminution de la fréquence cardiaque et d'une diminution de la ventilation. Il augmente également la motilité intestinale, de sorte que les vomissements et la diarrhée sont possibles. Le plus grand pic de l'activité de ce service se produit le soir et la nuit, et les patients ressentent donc une aggravation des symptômes.

Chez les femmes enceintes atteintes de VSD, le risque de gestose précoce augmente - au cours du premier trimestre, ces patientes présentent une toxicose plus prononcée et sont plus difficiles à tolérer la grossesse elle-même. Dans le contexte du VSD, ils subissent une instabilité de la pression artérielle, ce qui augmente la probabilité de développer une prééclampsie (une condition caractérisée par une pression artérielle élevée et la présence de protéines dans l'urine) et aggrave le déroulement du travail.

Les particularités de l'évolution du type hypotonique de VSD chez les enfants et les adolescents sont qu'ils deviennent inattentifs, distraits, se plaignent de maux de tête, s'assombrissent dans les yeux, l'activité diminue, ils perdent leurs anciens liens sociaux. En conséquence, cela peut conduire au fait que l'enfant se retire et qu'il lui sera très difficile de faire partie d'un groupe de pairs..

On distingue les catégories de population les plus sensibles à la maladie. Ils nécessitent la supervision d'un neuropathologiste et, si nécessaire, un traitement spécial. L'apparition de la pathologie est possible:

  • chez les jeunes;
  • chez les enfants;
  • chez les adolescents;
  • chez les femmes pendant la ménopause;
  • pendant la grossesse;
  • après avoir subi une blessure à la tête;
  • avec des maladies de la glande thyroïde;
  • chez les patients présentant des troubles hypothalamo-hypophysaires;
  • si les membres de la famille ont RVNS;
  • chez les patients présentant des troubles hormonaux.

Les personnes qui entrent dans ces catégories courent un risque élevé de développer des troubles du système nerveux autonome..

La base du traitement de cette maladie ne réside pas dans la nomination de médicaments, mais dans la mise en œuvre de mesures préventives visant à renforcer les défenses de l'organisme. Il est nécessaire de traiter le VSD toute sa vie, car le moindre stress provoquera un retour des symptômes.

Pour cela, diverses méthodes de physiothérapie sont utilisées, telles que:

  1. 1. Durcir, verser, frotter - renforcer le système immunitaire, améliorer la santé globale, une personne après eux commence à se sentir beaucoup mieux.
  2. 2. Physiothérapie - la sélection des exercices appropriés avec une charge modérée sur le système musculaire normalisera l'humeur et le sommeil.
  3. 3. La natation est un moyen efficace de gérer le stress, l'eau élimine les émotions négatives et efface les pensées, ce qui est important pour le VSD.
  4. 4. Organisation du travail et du repos - un sommeil réparateur pendant 7 à 8 heures par jour rétablit la vitalité et renforce le système nerveux.
  5. 5. Normalisation de la nutrition - dans l'alimentation, il est obligatoire d'avoir des fruits et légumes sous forme de salades pour enrichir le corps en vitamines.
  6. 6. Cesser de mauvaises habitudes - le tabagisme et l'alcool causent des dommages irréparables au système nerveux.
  7. 7. Traitement en sanatorium - mer, montagne, forêt. Les personnes sensibles au VSD doivent partir en vacances dans de tels endroits au moins une fois par an, cela éliminera le stress et améliorera la santé.
  8. 8. Aromathérapie, thérapie par la boue, diverses douches et bains de guérison, massage - tout cela aide à se détendre.

Il est important de mener une psychothérapie à l'aide de laquelle l'influence du stress est éliminée. Le spécialiste conseille le patient sur la façon de faire face à des situations de vie difficiles à l'avenir sans nuire à sa santé.

Si ces méthodes sont inefficaces et que les symptômes deviennent insupportables, un traitement médicamenteux est prescrit, qui comprend la prise des médicaments suivants:

  • Médicaments adaptogènes - teinture de ginseng, citronnelle, échinacée, éleuthérocoque - les fonds ont un effet fortifiant et tonique.
  • Les médicaments nootropes - piracétam, cinnarizine - améliorent les processus métaboliques dans le système nerveux central, améliorant ainsi la mémoire et l'attention.
  • Les tranquillisants - gidazépam, nozépam, tranquilar - sont utilisés dans des variantes sévères de l'évolution du RVNS, avec une anxiété et une irritabilité sévères
  • Antidépresseurs - fluoxétine, paxil, mirtazapine - ce groupe de médicaments est prescrit aux personnes atteintes d'une variante hypotonique dans des conditions dépressives. Ils éliminent la dépression, améliorent l'humeur et ont un effet stimulant sur le système nerveux..

Le traitement du VSD doit être complet et l'objectif principal est d'améliorer la qualité de vie du patient. Les médicaments n'élimineront que temporairement les symptômes, et seule la bonne approche de votre santé vous aidera à vous débarrasser de la maladie pour toujours.

Est-il nécessaire de traiter la dystonie hypotonique??

Le VSD hypotonique est l'une des maladies les plus courantes, dont le symptôme caractéristique est une pression artérielle basse. Il peut se manifester chez des personnes de tous âges, mais le principal groupe à risque est celui des jeunes de 20 à 35 ans qui mènent une vie sédentaire. Malgré le fait que la dystonie végétative-vasculaire soit absente de la Classification internationale des maladies en raison d'un large éventail de symptômes, certains médecins font ce diagnostic.

Les principales raisons du développement du type hypotonique de VSD

L'une des principales causes de VSD est un facteur héréditaire, qui se manifeste principalement chez les femmes. Cela est dû à l'instabilité de la sphère hormonale, à une émotivité accrue et, par conséquent, à l'expérience fréquente de situations stressantes..

Le type hypotonique de l'évolution de la maladie survient souvent chez les personnes de poids corporel faible ou normal, car le type asthénique est prédisposé à une pression artérielle basse. Les asthéniques se plaignent de performances médiocres, d'une sensation constante de fatigue, d'une peau pâle. Cela est dû au fait qu'avec un faible poids corporel, le corps manque de ressources énergétiques. Dans le type asthénique, ces ressources sont gaspillées plus vite que le corps ne les reçoit, et à long terme, cela conduit à l'épuisement et à d'autres symptômes de la maladie..

Le VSD apparaît également en raison d'un stress neuropsychique. Dans une situation stressante, les divisions sympathique et parasympathique doivent travailler ensemble. Dans ce cas, le système nerveux sympathique est activé, la fréquence cardiaque augmente, le corps est prêt pour des actions correspondant à des conditions dangereuses. Le système parasympathique prend en charge les fonctions de base. Lorsqu'une personne est constamment stressée, le système nerveux sympathique domine dans le corps, ce qui s'épuise et conduit au VSD.

Les mauvaises habitudes sont une autre cause de maladie. Des vaisseaux faibles qui ont constamment des spasmes dus à une exposition à la nicotine contribuent à une pression artérielle basse.

Ce type de maladie est favorisé par des maladies chroniques et infectieuses qui drainent le muscle cardiaque, entraînant une pression artérielle basse et d'autres troubles du système vasculaire et nerveux..

Signes de type hypotenseur

Les symptômes du type hypotonique de VSD sont étendus et peuvent indiquer la présence d'autres maladies.

Le symptôme le plus caractéristique est une pression artérielle basse, pouvant aller jusqu'à un évanouissement. Pression artérielle jusqu'à 100 mm Hg. Art. se produit périodiquement chez de nombreuses personnes, et pour diagnostiquer le VSD, d'autres symptômes sont nécessaires.

Une sensation constante de fatigue et de transpiration associée à une fréquence cardiaque rapide est la plainte la plus fréquente des patients atteints de dystonie végétative-vasculaire hypotonique. Le système nerveux sympathique active les systèmes du corps qui fonctionnent même lorsqu'une telle réponse n'est pas requise. Pour cette raison, il peut y avoir des douleurs cardiaques et un essoufflement..

La nausée, les brûlures d'estomac, la diarrhée ou la constipation peuvent également être liées aux symptômes du VSD, si les organes digestifs ne sont pas défectueux. Elle est due au système nerveux sympathique, qui contrôle le foie, l'estomac, l'intestin grêle et le gros intestin..

Méthodes de traitement

L'approche principale dans le traitement du VSD est la nature systématique des procédures de soutien, des changements de mode de vie et de pensée, ce qui conduit à un stress constant..

Les médicaments VSD sont prescrits par le médecin traitant:

  1. Avec pression réduite - Citramon et caféine, teinture de ginseng, Eleutherococcus, teinture de citronnelle, Tonginal. Ces médicaments tonifient les vaisseaux sanguins et augmentent la pression artérielle..
  2. Les médicaments du type hypertensif de VSD aident à réduire la pression artérielle - Lisinopril, Indapamil, Ginkgo Biloba.
  3. Avec accélération du rythme cardiaque - Preductal, Milgamma, Mildronat. Ces médicaments soutiennent les processus métaboliques et ont un effet bénéfique sur le myocarde..
  4. Pour améliorer la circulation cérébrale, des médicaments nootropes sont prescrits - Piracetam, Lucetam, Cerebrolysin. Ce dernier est prescrit dans les cas extrêmement graves..
  5. Pour réduire les réactions de stress, des sédatifs sont prescrits - Adaptol, Afobazol, Glycine, Phenibut. Des antidépresseurs peuvent également être prescrits, qui sont sélectionnés individuellement, sous la surveillance d'un médecin..
  6. Les médicaments hormonaux ne sont pas utilisés dans le traitement du VSD, mais peuvent être prescrits pour les troubles hormonaux qui provoquent l'apparition de la maladie.

Pour maintenir l'effet du traitement, les médecins prescrivent un ensemble de procédures de traitement. Le plus efficace est les cours ou la baignade libre dans la piscine sans épuiser les charges. L'eau détend le corps et la natation renforce le muscle cardiaque, rend le corps plus résistant..

Les cours de danse ou le jogging matinal peuvent également éliminer les manifestations du VSD - ils améliorent l'humeur et tonifient le corps, tout en soulageant le stress émotionnel.

Le massage aide à détendre tout le corps, améliore le métabolisme dans les tissus et a ainsi un effet curatif général.

Consulter un psychothérapeute peut aider à améliorer la condition si elle est causée par des problèmes psychologiques et émotionnels plutôt que par un effort physique exténuant..

VSD sur le type hypotonique: comment traiter une pression artérielle basse

Le système végétatif humain maintient l'équilibre de tout l'organisme. Il régule le travail des organes, les systèmes circulatoire et lymphatique, ainsi que les glandes de sécrétion externe et interne. Les violations de son fonctionnement provoquent l'apparition d'une dystonie neurocirculatoire. Les interruptions du travail du système circulatoire entraînent une diminution de la pression et du tonus vasculaire en raison de laquelle les organes ne reçoivent pas de nutriments importants, ce qui provoque diverses maladies.

L'un des types courants est la dystonie végétative-vasculaire de type hypotonique. Les particularités de sa manifestation sont la défaillance des organes du système cardiovasculaire, une diminution de la pression artérielle à 100 mm Hg. Art. (une ambulance doit être appelée), diminution du flux sanguin vers les organes.

Symptômes

L'évolution de la maladie dans des conditions différentes, pour chaque personne, se produit de différentes manières, avec des symptômes caractéristiques uniquement de son corps. La réduction de la pression artérielle, qui est la principale différence par rapport au type hypertendu avec une pression artérielle élevée, est considérée comme la principale. Mais il existe des signes généraux d'un type hypotonique de VSD, notamment:

  • fatigue constante, fatigabilité rapide, troubles du sommeil;
  • douleurs musculaires;
  • évanouissement;
  • vertiges;
  • irritabilité accrue, état nerveux;
  • une douleur au cœur survient souvent;
  • état dépressif, surmenage émotionnel;
  • dérangement du tractus gastro-intestinal, perte d'appétit;
  • essoufflement, essoufflement;
  • diminution de la température corporelle;
  • augmentation de la transpiration;
  • maux de tête persistants;
  • spasmes des bras, des jambes;
  • cardiopalmus.

Raisons de développement

Aussi banal que cela puisse paraître, la dystonie neurocirculatoire hypotonique peut souvent commencer par un trouble nerveux commun. Elle est causée par de nombreux facteurs (stress au travail et à la maison, nombreux événements tragiques avec les proches, instabilité financière, etc.).

Mais toutes les personnes exposées à une tension nerveuse ne souffrent pas de VSD. Il y a des raisons pour le développement de la maladie, dont la concomitance avec des troubles nerveux peut provoquer une dystonie hypotonique. Il:

  • Disposition génétique. La maladie peut être héréditaire (par la lignée féminine, mais il y a des exceptions).
  • Abus d'alcool et de tabac et éviter un mode de vie actif.
  • Affaiblissement du système autonome en raison de maladies infectieuses chroniques.
  • Nerfs pincés, blessures, après quoi l'apport sanguin à certaines parties du système nerveux central (système nerveux central) s'est détérioré.
  • Troubles hormonaux.

Les causes de la maladie peuvent être observées chez les adultes (plus souvent des femmes, mais il existe des cas de maladie chez les hommes). Les enfants sont également sensibles à cette maladie..

Comment traiter VSD sur un type hypotonique

Si des manifestations de VSD hypotonique sont détectées, vous devez immédiatement consulter un médecin pour déterminer un diagnostic précis. Une visite tardive chez le médecin, une maladie négligée, peut entraîner le développement de complications. Si, après un examen complet, on vous diagnostique une dystonie végétative-vasculaire, vous devez immédiatement commencer le traitement.

Le traitement du type hypotonique de VSD consiste en un traitement médicamenteux complexe associé à la médecine traditionnelle. Les principaux objectifs sont les suivants:

  • La thérapie antidépressive améliore le sommeil, augmente l'appétit, soulage le stress émotionnel.
  • Les sédatifs ont un effet sédatif, stabilisent le sommeil.
  • Les médicaments nootropes stimulent le cerveau.
  • Tranquillisants. Ces pilules réduisent l'anxiété et l'anxiété..
  • Les antipsychotiques traitent les troubles mentaux.

Un effet bénéfique sur le corps est exercé par l'apport de vitamines avec VVD selon le type hypotonique des groupes A, E, B et C.

Massage classique pour VSD

À ce jour, les méthodes de traitement de la dystonie hypotonique ne se limitent pas aux médicaments. En plus des médicaments, les médecins recommandent la thérapie par l'exercice, l'exercice et le massage. Mais le spécialiste est obligé de surveiller attentivement l'état du patient pendant la procédure, d'agir avec soin, et parfois il est préférable de commencer le massage avec VSD selon le type hypotonique (classique) seulement après que l'état du patient s'améliore après un traitement médicamenteux..

Avec une telle maladie, il est conseillé d'utiliser le massage classique pour le dos, la zone pelvienne, les jambes et l'abdomen (10-15 séances). Le massage doit être commencé progressivement, en caressant légèrement la zone souhaitée, et ensuite seulement procéder à des actions intensives. Dans ce cas, il est nécessaire de prendre en compte le flux lymphatique (direction). Le massage renforce les vaisseaux sanguins, favorise la circulation sanguine vers les parties nécessaires du corps et des organes, améliore le fonctionnement du système nerveux.

Thérapie par l'exercice pour la dystonie neurocirculatoire

La thérapie physique pour la dystonie hypotonique joue un rôle important dans le traitement complexe. Il contribue à un meilleur transfert du stress physique et mental, à une augmentation du tonus du corps, à son renforcement général..

L'exercice est nécessaire sans fatigue, plusieurs fois par jour pendant 10 à 15 minutes (toujours après les repas). Tout d'abord, il est préférable de le faire sous la supervision d'un spécialiste, puis vous pouvez également à la maison.

Pour sélectionner un ensemble d'exercices, vous devez demander l'aide d'un médecin et, seulement après son rendez-vous, commencez à effectuer des exercices.

Traitement du VSD avec des remèdes populaires

Le traitement de la dystonie sur une base hypotonique peut être effectué à la fois avec des médicaments traditionnels et des remèdes populaires, dont des recettes peuvent être trouvées partout (littérature spéciale, Internet). Avant d'utiliser diverses décoctions et infusions, vous devez consulter un médecin, vous familiariser avec les contre-indications et observer la posologie très précisément.

Les tisanes renforcent le système vasculaire, éliminent les maux de tête, les troubles du sommeil, améliorent la circulation sanguine et normalisent le cerveau, réduisent le stress mental, les étourdissements et normalisent la pression hypotonique. Le traitement avec des remèdes populaires n'est pas aussi efficace que la pharmacothérapie, mais ne fait que soulager les symptômes et n'est pas toujours inoffensif, comme beaucoup le pensent.

Régime alimentaire pour la dystonie hypotonique

Une bonne nutrition a toujours été considérée comme la clé d'une bonne santé. Il n'est pas nécessaire de farcir le corps avec du café fort le matin, il est préférable de boire un verre d'eau propre en plusieurs approches (par petites gorgées) après le réveil pour améliorer l'appétit. Une fois que le corps a absorbé de l'eau, la nourriture sera beaucoup mieux absorbée..

Pour une nutrition de qualité, mieux vaut se concentrer sur les fruits, légumes, céréales et légumineuses, et il est également recommandé d'utiliser du thé vert ou une boisson à base de fruits secs. Ils fourniront à votre corps un complexe de vitamines et de micro-éléments essentiels qui renforceront le corps avec un VSD hypotonique..

Dans la nourriture du patient atteint de VSD, il doit y avoir du magnésium, du potassium. Il est conseillé d'exclure la farine, les bonbons et les aliments épicés.

Diagnostic de VSD

Avant de se lancer dans le diagnostic de VSD, étant donné que les plaintes avec une telle pathologie sont diverses et non spécifiques, il est d'abord nécessaire de subir un examen complet, qui est prescrit par un médecin pour s'assurer qu'il n'y a pas de pathologies organiques. Les étapes de l'enquête comprennent:

  • livraison de tests sanguins de laboratoire (pour le sucre, général, biochimie), urine;
  • analyse de TSH, T - 4 (pour les hormones thyroïdiennes);
  • électrocardiogramme;
  • Échographie du cœur et des organes internes;
  • IRM.

Si la pathologie d'organe et d'autres maladies (diabète, maladie cardiaque, maladie coronarienne) n'ont pas été détectées, le patient est référé à un neuropsychiatre, qui s'occupe des facteurs psychologiques qui provoquent un dysfonctionnement autonome.

Pourquoi la maladie ne peut pas démarrer

Un diagnostic incorrect de la maladie, un accès retardé aux médecins, un traitement inapproprié du patient peut entraîner une issue indésirable (insuffisance cardiaque, convulsions, ischémie, etc.), car les symptômes de la maladie se manifestent de différentes manières.

Les complications du VSD hypotonique, ainsi que les symptômes, les causes de la maladie, peuvent être différents. Mais ne paniquez pas, car la médecine moderne a un énorme potentiel dans le traitement de diverses maladies..

La prévention

L'une des méthodes les plus efficaces de prévention des maladies est la prévention. Il est possible de prévenir simplement et efficacement ce type de maladie si certaines règles sont respectées. À des fins préventives, pour prévenir la dystonie hypotonique, les experts recommandent:

  • dormir pendant au moins huit heures;
  • mener une vie active, passer plus de temps dans la rue;
  • passer moins de temps à regarder la télévision et à s'asseoir devant un écran d'ordinateur;
  • charges réalisables;
  • ne pas abuser ou éliminer complètement les boissons alcoolisées, arrêter de fumer;
  • développer et maintenir une alimentation et un régime corrects;
  • si vous ressentez le moindre inconfort, vous devez consulter un médecin.

En suivant ces conseils, vous pouvez non seulement vous protéger d'une maladie telle que la dystonie végétative hypotonique, mais également vous débarrasser du stress et des émotions négatives..

Quelles sont les caractéristiques du type hypotonique de VSD?

Date de publication de l'article: 29.06.2018

Date de mise à jour de l'article: 16/09/2018

Le VSD de type hypotonique (dystonie vasculaire végétative) est une maladie chronique, un dysfonctionnement du système nerveux autonome, caractérisé par divers symptômes, notamment: une pression artérielle basse, un manque d'irrigation sanguine des tissus et des perturbations du travail du système cardiovasculaire.

Le type hypotonique n'est que l'un des types de dystonie vasculaire végétative, en plus de cela, il existe plusieurs autres formes de VSD.

Facteurs de développement

Le groupe à risque de la maladie comprend les enfants, les adolescents et les jeunes femmes de moins de 35 ans, en particulier ceux menant un mode de vie sédentaire et sédentaire.

La cause principale de ce trouble est difficile à identifier, son apparence est influencée par des facteurs tels que:

  • Prédisposition génétique. La présence de la maladie chez l'un des parents proches, en particulier dans la lignée féminine, augmente le risque de maladie.
  • Changements et perturbations hormonales. Avec un déséquilibre hormonal ou une restructuration due à la puberté, à la grossesse, etc., le corps n'a pas le temps de se reconstruire, à la suite de quoi les troubles commencent.
  • Habitudes addictives. Le tabagisme et une consommation excessive d'alcool entraînent des dysfonctionnements du système nerveux.
  • Stress. Le surmenage, le manque de sommeil, la tension nerveuse et les états dépressifs conduisent au fait que les parties du cerveau responsables des systèmes nerveux et cardiovasculaire commencent à mal fonctionner.
  • Maladies chroniques infectieuses. Ils appauvrissent le corps, affectant négativement son travail et son état psychologique..

La maladie peut survenir dans l'enfance, en grandissant, les symptômes peuvent devenir plus forts ou disparaître complètement.

Symptômes

Les symptômes du VSD chez différents patients peuvent être très différents les uns des autres. Certaines manifestations sont souvent confondues avec d'autres maladies cardiovasculaires.

Mais les symptômes généraux prononcés comprennent:

  • Hypotension artérielle: pression artérielle constamment basse, supérieure - inférieure à 90 mm, pression inférieure inférieure à 60 mm.
  • Syncope: faiblesse soudaine, évanouissement.
  • Syndrome asthénique: fatigue, faiblesse, fatigue, perte de force.
  • Étourdissements, rythme cardiaque rapide même au repos.
  • Syndrome céphalgique: maux de tête de gravité et de localisation variables.
  • Nervosité, crises de panique, états paranoïdes.
  • Diminution de la température corporelle, frissons et froideur, en particulier dans les membres.
  • Augmentation de la transpiration dans les bras et les jambes.
  • Troubles gastro-intestinaux: nausées, diarrhée, crampes, douleurs abdominales.
  • Douleur dans la région du cœur.

En plus du syndrome asthéno-névrotique, les patients présentent parfois un essoufflement, des tremblements des mains, de la fièvre, des troubles du sommeil, un manque d'appétit et une perte de poids.

Tous ces symptômes n'indiquent pas nécessairement une VSD, les troubles du système nerveux, la maladie mentale et d'autres maladies associées au système cardiovasculaire présentent des symptômes similaires..

Un diagnostic précis ne peut être posé par un médecin qu'après un diagnostic différentiel.

Caractéristiques chez les enfants et les adolescents

Le VSD chez les enfants apparaît le plus souvent à l'adolescence, lorsque des changements hormonaux se produisent dans tout le corps. Cette période peut coïncider avec des charges d'entraînement, ce qui entraîne finalement un dysfonctionnement du système nerveux autonome..

En plus du boom hormonal, un adolescent est souvent confronté à des malentendus dans la famille et parmi ses pairs, et les changements d'apparence sont perçus négativement.

Ces conditions de stress et dépressives peuvent également déclencher l'apparition de VSD..

Les symptômes apparaissent généralement comme chez l'adulte: l'enfant se plaint de somnolence, de fatigue, de malaise général, d'hypotension artérielle, de diminution des performances, de crises de panique et d'inconfort au niveau du cœur.

Le traitement et les recommandations dans ce cas seront similaires à ceux d'un adulte. Tout d'abord, il faut corriger le régime quotidien et réduire la charge, fournir une alimentation équilibrée et un complexe de vitamines.

En plus d'une thérapie complexe pour les enfants et les adolescents, ils comprennent des promenades en plein air, une relaxation et une communication plus saines, en minimisant l'ordinateur et la télévision.

Ce que les femmes enceintes doivent savoir avec cette pathologie?

La dystonie végétovasculaire n'est pas une contre-indication à la conception, à la grossesse et à l'accouchement, mais elle peut affecter considérablement le bien-être d'une femme enceinte.

Les symptômes du VSD peuvent se manifester de différentes manières: dans certains, avec le début de la grossesse, ils disparaissent jusqu'à l'accouchement et pendant l'allaitement, dans d'autres, au contraire, il y a une crise avec complications. En cas d'hypotension maternelle, le fœtus peut développer une anémie, une insuffisance pondérale, une hypoxie.

Avec un tel diagnostic, il est important pour une femme d'observer le régime quotidien, d'éviter un effort physique excessif, de se reposer et de passer plus de temps à l'air frais. Et aussi un congé de maternité précoce est recommandé si la femme enceinte travaille.

Pour les femmes enceintes, des massages, des exercices spéciaux pour renforcer les muscles et durcir le corps sont très utiles. La règle principale dans la lutte contre la dystonie chez la femme enceinte est moins de stress et un stress inutile.

Et aussi vous devez observer une alimentation équilibrée, riche en vitamines B et en fer: céréales, pommes de terre, carottes, céréales, agrumes.

La physiothérapie, la physiothérapie, la piscine et l'aquagym aident bien dans le traitement de la maladie..

Une femme enceinte doit surveiller sa santé, en particulier sa pression artérielle, son pouls, son rythme cardiaque, signaler tout changement négatif au médecin qui surveille la grossesse.

Si une femme a déjà rencontré une VSD et envisage une grossesse, un examen médical complet et un traitement doivent être subis afin de stabiliser l'état du corps..

Diagnostic différentiel

La dystonie végétovasculaire de type hypotonique n'a pas son propre code CIM 10, car elle est considérée comme une maladie faisant partie du complexe des maladies du système nerveux autonome.

Le diagnostic même de "VSD" n'est posé qu'en Russie, dans la classification internationale, une telle maladie n'existe pas. Et aussi les abréviations RVNS sont utilisées pour cela - trouble du système nerveux autonome, NCA - asthénie neurocirculatoire.

Le plus souvent, il est désigné par un code de G00 à G99, faisant référence à la section des pathologies du système nerveux. Et aussi pour indiquer la dystonie végétative, ils peuvent mettre le code R45, comme dénotant des maladies associées à un état émotionnel.

Le diagnostic de la dystonie vasculaire végétative est difficile en raison de l'absence de signes caractéristiques de la maladie, à l'exception d'une pression artérielle basse.

Par conséquent, le plus souvent, le diagnostic de VSD hypotonique est posé si d'autres maladies à base organique n'ont pas pu être identifiées. Le diagnostic se fait par élimination.

Pour le diagnostic, effectuez:

  • Analyses générales d'urine et de sang.
  • Échographie cardiaque.
  • Électrocardiogramme.
  • Endoscopie de l'estomac.
  • Tomographie du cerveau et de la moelle épinière.
  • radiographie.

De plus, le patient est référé pour examen à des spécialistes restreints, en particulier à un neuropsychiatre..

Comment se déroule le traitement?

Les VSD sont traités de manière complexe, en utilisant une thérapie médicamenteuse et non médicamenteuse. La priorité est donnée au traitement sans drogue.

La thérapie non médicamenteuse signifie:

  • exercices physique;
  • massothérapie;
  • régime et bonne nutrition;
  • la médecine traditionnelle;
  • yoga.

La physiothérapie est souvent prescrite au patient: acupuncture, douche de contraste, bains de sel.

La psychothérapie a également un effet positif: techniques de relaxation, soulagement du stress, auto-entraînements pour lutter contre l'anxiété et la nervosité.

Exercice physique et gymnastique

En cas de dystonie végétative-vasculaire de type hypotonique, des exercices physiques et des exercices thérapeutiques sont recommandés, de préférence à l'air frais.

Comme activité physique, les exercices du matin, le jogging, la natation, l'équitation ou d'autres sports conviennent. Ces exercices améliorent la circulation sanguine, normalisent la pression artérielle et améliorent l'humeur..

Mais il vaut mieux ne pas faire d'exercices dans lesquels la tête est située sous la poitrine - cela peut causer de l'inconfort, allant jusqu'à un évanouissement.

Massothérapie

Un massage léger et relaxant avec une prédominance de mouvements de caresse aide à soulager la nervosité, la fatigue et accélère le sang, normalisant la tension artérielle.

De telles procédures ont un effet positif sur le corps, en particulier sur le système nerveux..

Cours de yoga

Le yoga, l'une des anciennes pratiques spirituelles visant à trouver l'harmonie avec soi-même, comprend un ensemble d'exercices physiques, il est donc souvent utilisé comme l'une des recommandations pour le traitement du VSD.

D'une part, le yoga est une sorte de passe-temps qui distrait des pensées anxieuses obsessionnelles, d'autre part, une activité physique modérée, qui a un effet bénéfique sur le corps dans son ensemble..

Thérapie médicamenteuse

Dans le cas où le traitement non médicamenteux n'a aucun effet ou que la maladie est trop avancée, un traitement médicamenteux est prescrit:

  • Antidépresseurs pour soulager l'anxiété et la nervosité: Cipralex, Venlafaxine, Amitriptyline, Mexidol.
  • Tranquillisants pour les troubles du sommeil, pour éliminer les manifestations cardiaques de la dystonie vasculaire végétative: Phénazépam, Diazépam.
  • Nootropiques pour améliorer la circulation sanguine dans le cerveau: Piracetam, Nootropil, Mildronate.
  • Adaptogènes: teinture d'Eleutherococcus, extraits de ginseng, citronnelle, pantocrine;
  • Vitamines B.

Et a également reçu de bonnes critiques de la part des patients Actovegin - un médicament sous forme de comprimés et d'injections pour injections qui stimule le métabolisme et améliore l'apport des tissus en oxygène et en nutriments.

Tous les médicaments sont prescrits uniquement par le médecin, en tenant compte de l'évolution de la maladie de chaque patient. L'automédication peut aggraver l'état du patient, provoquant une forte détérioration.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle pour le traitement du VSD implique l'utilisation de la phytothérapie: préparations à base de plantes apaisantes, thés à base de mélisse et de menthe, teintures d'aubépine ou de valériane, agripaume.

L'effet hypnotique et apaisant des remèdes populaires normalise le sommeil, soulage l'anxiété et la fatigue.

Régime alimentaire et nutrition

Une alimentation saine est une partie importante du chemin vers le rétablissement. Les patients atteints de VSD doivent inclure dans leur menu des aliments riches en potassium et en magnésium: céréales, noix, algues, fruits, légumes.

Il vaut mieux exclure du régime:

  • gras;
  • doux;
  • produits de boulangerie;
  • épicé et salé;
  • friture.

Pour la dystonie végétative-vasculaire de type hypotonique, il est recommandé de consommer beaucoup de liquide: eau, thé, boissons aux fruits et tisanes.

À basse pression, vous pouvez boire une tasse de café naturel.

Sont-ils emmenés dans l'armée avec ce diagnostic?

Le diagnostic - la dystonie végétative-vasculaire de type hypotonique, en soi, n'est pas une raison suffisante pour l'exemption du service militaire.

Mais le conseil médical fait généralement attention à la gravité de l'état du patient, à la fréquence des crises des manifestations de la maladie: évanouissements, crises de panique, tachycardie.

La simple déclaration qu'un jeune passible du service militaire ne dit encore rien, il a besoin d'une confirmation médicale dans son dossier médical, un historique médical avec son parcours détaillé. En cas de doute, la commission médicale peut envoyer le conscrit pour un examen supplémentaire afin de confirmer le diagnostic afin de déterminer la gravité de la maladie.

Mais en règle générale, l'armée et le VVD sont compatibles, avec un contrôle sanitaire adéquat et la prise de contact avec le poste de secours lors d'exacerbations.

D'une part, le service dans les forces armées implique l'activité physique, une alimentation saine et le plein air, ce qui, en général, a un effet très positif. Mais le changement d'environnement, le stress associé peuvent exacerber la maladie, auquel cas le soldat sera envoyé à l'hôpital pour traitement..

Pronostic de rétablissement

Avec un traitement rapide d'une forme pas trop grave de la maladie, le pronostic est assez favorable..

Avec des signes évidents de dystonie vasculaire végétative, vous devez consulter un médecin pour un examen plus approfondi et un diagnostic de la maladie. Une pathologie plus dangereuse du système cardiovasculaire peut être cachée derrière les symptômes du VSD..

Le VSD lancé affecte fortement la vie d'une personne, des symptômes désagréables l'accompagneront tout au long de sa vie.

Mais un traitement commencé en temps opportun peut guérir efficacement la dystonie hypotonique à la maison, vous permettant de vous débarrasser de cette maladie désagréable pour toujours.