Principal > Complications

Névrose faciale: raisons objectives et artificielles

Souvent, vous pouvez rencontrer des personnes avec une expression faciale intéressante: elle est asymétrique, comme déformée, sans émotion, éventuellement accompagnée de petites contractions musculaires. Tous ces signes sont unis par un nom commun: la névrose faciale..

Cette condition peut avoir une nature différente d'occurrence, est provoquée à la fois par des raisons objectives et des facteurs de nature psychogène..

Sensations inhabituelles

Il se trouve qu'une personne peut ressentir dans la zone du visage et de la tête des phénomènes inhabituels. Ils sont appelés paresthésies et se manifestent par les symptômes suivants:

  • sensation de picotement;
  • brûlant;
  • "Rampant"
  • engourdissement;
  • démangeaisons et éruptions cutanées.

Souvent, les paresthésies faciales ont une base organique et deviennent un signe de la maladie:

  • névrite, névralgie des nerfs crâniens;
  • sclérose en plaques;
  • accident vasculaire cérébral et autres troubles circulatoires dans le cerveau;
  • zona;
  • migraine;
  • Diabète;
  • épilepsie;
  • hypertension.

Dans certains cas, des sensations inhabituelles sont observées dans certaines parties du visage. Par exemple, des manifestations similaires dans la langue peuvent apparaître pour les raisons ci-dessus, mais ont souvent une étiologie différente. Il provoque un cancer de la langue et du larynx, ainsi qu'un traumatisme avec un fragment de dent ou une prothèse.

Les manipulations dentaires provoquent des engourdissements et d'autres sensations inhabituelles, en particulier après une extraction dentaire. Une autre raison de leur apparence peut être une position inconfortable pendant le sommeil ou un oreiller inapproprié. Mais les sensations causées par de tels phénomènes disparaissent généralement rapidement..

Un autre groupe de facteurs provoquants sont les troubles psychogènes et neurogènes.

Troubles de l'innervation faciale

Un visage névrotique peut se développer en raison de dommages aux nerfs qui l'innervent. Le plus souvent, ce sont les nerfs trijumeau et facial..

Le nerf trijumeau est la 5ème paire de nerfs crâniens. C'est la plus grande des 12 paires de ces fibres nerveuses..

N. trigeminus s'étend symétriquement des deux côtés du visage et se compose de 3 grandes branches: les nerfs optique, maxillaire et mandibulaire. Ces trois grands processus innervent une zone assez vaste:

  • la peau du front et des tempes;
  • muqueuse buccale et nasale, sinus;
  • langue, dents, conjonctive;
  • muscles - mastication, plancher de la bouche, palatin, membrane tympanique.

En conséquence, avec sa défaite, des sensations pathologiques apparaissent dans ces éléments..

Nerf facial - 7 paires de nerfs crâniens. Ses branches entourent la région temporale et oculaire, l'arc zygomatique, descendent jusqu'à la mâchoire inférieure et derrière elle. Ils innervent tous les muscles du visage: oreille, œil circulaire et zygomatique, mastication, lèvre supérieure et coins de la bouche, buccale. Ainsi que les muscles de la lèvre inférieure et du menton, autour de la bouche, les muscles du nez et du rire, du cou.

N. facialis est également apparié et est situé des deux côtés du visage.

Dans 94% des cas, les lésions de ces fibres nerveuses sont unilatérales et seulement 6% sont dues à un processus bilatéral..

Le trouble de l'innervation peut également être primaire et secondaire..

Primaire est la lésion qui engage initialement le nerf. Cela peut être une hypothermie ou une infraction..

Les dommages secondaires se développent à la suite d'autres maladies.

Une autre raison du développement de la névrose faciale est les troubles neurogènes et mentaux. Lorsque l'inconfort au visage et à la tête survient dans un contexte d'excitation psycho-émotionnelle, de choc ou à la suite de situations stressantes.

Névrose du nerf facial

La névrite (névrose de N. Facialis) ou la paralysie de Bell survient en raison d'une inflammation de la fibre nerveuse. Les raisons conduisant à cette condition:

  • piégeage d'un nerf à la suite du rétrécissement du canal par lequel il passe. Cela peut être une maladie congénitale ou due à une inflammation;
  • hypothermie;
  • autres maladies et infections: herpès, oreillons, otite moyenne, accident vasculaire cérébral, cancer, infections du SNC;
  • N. Facialis blessure.

L'apparition de la maladie est généralement progressive. Elle se manifeste par une douleur dans la région derrière l'oreille. Après quelques jours, des symptômes faciaux neurologiques apparaissent:

  • lissage du pli naso-génien, affaissement du coin de la bouche;
  • le visage devient asymétrique avec un biais vers le côté sain;
  • les paupières ne tombent pas. Lorsque vous essayez de faire cela, les yeux roulent;
  • toute tentative de montrer au moins une certaine émotion se solde par un échec, car le patient ne peut pas bouger ses lèvres, sourire ou manipuler ses sourcils. De telles manifestations peuvent être exacerbées jusqu'à la parésie et la paralysie des muscles du visage, c'est-à-dire à l'immobilité partielle ou complète de la partie affectée du visage;
  • la sensibilité gustative diminue, la salivation apparaît;
  • les yeux sont secs, mais il y a un larmoiement en mangeant;
  • l'audition s'aggrave du côté affecté.

La gravité des symptômes pathologiques dépend du degré et du site de lésion de la fibre nerveuse. Si la maladie n'a pas été traitée de manière adéquate, des complications sous forme de contractures musculaires (immobilité) peuvent survenir..

La maladie étant inflammatoire, son traitement vise à l'éliminer. Pour cela, le patient se voit prescrire des anti-inflammatoires hormonaux - glucocorticoïdes, ainsi que des décongestionnants.

D'autres méthodes incluent:

  • la nomination de vasodilatateurs et de médicaments analgésiques, vitamines B;
  • agents anticholinestérases pour augmenter la conduction nerveuse;
  • médicaments qui améliorent le métabolisme dans le tissu nerveux;
  • physiothérapie;
  • massage, thérapie par l'exercice au stade de la récupération.

Et seulement dans les cas extrêmes, lorsque la thérapie conservatrice est inefficace, recourir à une intervention neurochirurgicale.

La névralgie du trijumeau

Il s'agit d'un autre dommage à la structure de la fibre nerveuse, qui est souvent chronique et s'accompagne de périodes d'exacerbation et de rémission..

Il a plusieurs causes, qui sont divisées en idiopathique - avec un nerf pincé et symptomatique.

Le principal symptôme de la névralgie est des sensations paroxystiques sous forme de douleur au visage et dans la bouche..

Les sensations douloureuses ont des différences caractéristiques. Ils "tirent" et ressemblent à une décharge électrique, surgissent dans les parties innervées par le n.trigeminus. Une fois apparus à un endroit, ils ne changent pas de localisation, mais se propagent à d'autres zones, suivant chaque fois une trajectoire claire et monotone.

La nature de la douleur - paroxystique, dure jusqu'à 2 minutes. Au milieu de celui-ci, il y a un tic musculaire, c'est-à-dire une petite contraction des muscles du visage. À ce moment, le patient a une apparence particulière: il semble se figer, sans pleurer, sans crier, son visage n'est pas déformé par la douleur. Il essaie de faire un minimum de mouvements, car l'un d'eux augmente la douleur. Après l'attaque, il y a une période de calme.

Une telle personne accomplit l'acte de mâcher uniquement avec le côté sain, à tout moment. Pour cette raison, des phoques ou une atrophie musculaire se développent dans la zone touchée..

Les symptômes de la maladie sont assez spécifiques et son diagnostic n'est pas difficile..

Le traitement de la névralgie commence par l'utilisation d'anticonvulsivants, qui en constituent la base. Leur dose est soumise à une réglementation stricte, attribuée selon un certain schéma. Les représentants de ce groupe pharmacologique peuvent réduire l'excitation, le degré de sensibilité aux stimuli douloureux. Et, par conséquent, réduisez la douleur. Grâce à cela, les patients ont la possibilité de manger librement, de parler.

La physiothérapie est également utilisée. Si ce traitement ne donne pas le résultat souhaité, ils passent à la chirurgie..

Exemples de la vie réelle

Certaines personnes célèbres, dont la renommée parfois des trompettes dans le monde entier, étaient également otages de la pathologie du nerf facial..

Sylvester Stallone, connu pour ses rôles enchanteurs, a été blessé à la naissance. La mère de l'acteur a eu un travail difficile et a dû être tirée avec des forceps. En conséquence, des dommages aux cordes vocales et une parésie du côté gauche du visage. Pour cette raison, Stallone avait des problèmes d'élocution, ce qui est devenu une raison de se moquer de ses pairs..

L'acteur a grandi comme un enfant difficile. Mais, malgré tout, il a réussi à surmonter son défaut et à obtenir un succès considérable, bien qu'une immobilité partielle du visage soit restée.

Le showman domestique Dmitry Nagiyev a reçu une asymétrie faciale, surnommée "Strabisme Nagiyevsky", en raison de la parésie du nerf facial. La maladie est survenue de manière inattendue. En tant qu'étudiant dans une université de théâtre, il a déjà senti que son visage ne bougeait pas.

Il est resté à l'hôpital pendant 1,5 mois sans résultats. Mais un jour, une fenêtre s'est brisée dans sa chambre à cause d'un courant d'air. La peur a provoqué un retour partiel de mobilité et de sensibilité de la partie faciale, mais la partie gauche a conservé son immobilité.

Migraine

Cette condition est accompagnée d'épisodes de maux de tête insupportables. Il est également associé à une perturbation du nerf trijumeau, ou plutôt à son irritation dans une partie de la tête. Ici la douleur est ensuite localisée.

L'apparition de la migraine comprend plusieurs étapes:

  • initiale;
  • aura;
  • douloureux;
  • le final.

Des paresthésies de la tête et du visage apparaissent au cours du développement du stade de l'aura. Dans ce cas, le patient s'inquiète de la sensation de picotement et de rampement, qui se produit dans la main et passe progressivement au cou et à la tête. Le visage d'une personne devient engourdi, il lui devient difficile de parler. Perturbé par des étourdissements et des troubles visuels sous forme de flashs lumineux, de mouches et d'une diminution du champ de vision.

Les paresthésies faciales sont des précurseurs de la migraine, mais souvent une crise se produit sans le stade de l'aura.

Causes psychogènes de la névrose faciale

Sans aucun doute, les perturbations des sensations faciales deviennent assez souvent une conséquence de la pathologie des organes internes et des vaisseaux sanguins..

Mais souvent les troubles psychologiques et les pensées pathologiques qui naissent dans notre tête y mènent..

Les paresthésies faciales peuvent être situationnelles et se développer lors d'une excitation nerveuse épisodique: à la suite de querelles, de cris prolongés et intenses. De tels phénomènes provoquent une surcharge musculaire, en particulier dans la bouche et autour de la bouche. En conséquence, nous ressentons un engourdissement dans le visage et même une légère douleur..

Les sentiments de peur nous font respirer rapidement et peu profondément, ou retiennent notre souffle. Les perturbations du rythme respiratoire peuvent également provoquer des impressions atypiques pour nous. Il y a un sentiment qui est caractérisé comme "courir à travers le froid". De plus, il est plus concentré au niveau des racines des cheveux. Dans ce cas, ils disent: "il pénètre dans la moelle osseuse". Le visage se refroidit également, il y a une légère sensation de picotement dans sa zone.

De tels phénomènes sont dérangeants lorsque nous sommes capturés par des émotions fortes. Mais les personnes atteintes de troubles mentaux, elles accompagnent systématiquement.

Les tics nerveux sont considérés comme un type particulier de manifestations faciales névrotiques. Elle se caractérise par une contraction incontrôlée et systématique des muscles faciaux..

Le trouble accompagne souvent les hommes. Et cela se manifeste par les symptômes suivants:

  • clignotements fréquents, clignotements;
  • couture des lèvres avec un tube;
  • Hochement de tête;
  • crachats ou reniflements constants;
  • ouvrir ou secouer le coin de la bouche;
  • plissement du nez.
  • en hurlant;
  • grognement;
  • tousser;
  • répéter des mots.

Les signes sont également distingués - les prédécesseurs, qui signalent l'apparition d'une tique. Ceux-ci incluent des démangeaisons, de la fièvre et d'autres paresthésies..

Naturellement, ces signes sont considérés comme pathologiques s'ils surviennent dans une situation inappropriée. Il se trouve que seul le patient lui-même les ressent, mais elles ne sont pas visibles pour les autres.

Mais souvent, les contractions et autres symptômes nerveux deviennent perceptibles par d'autres personnes et causent beaucoup d'inconfort au patient..

Les tics peuvent être simples, lorsqu'un seul symptôme est présent, et complexes, qui combinent plusieurs manifestations..

La cause principale la plus courante des tics est le stress mental. Elle peut être causée par un facteur de stress puissant et immédiat. Peut-être avez-vous eu très peur de quelque chose ou avez-vous rompu avec l'être cher. Autrement dit, le choc a été si fort pour vous que votre système nerveux n'a pas fait face au «contrôle».

Ou, au contraire, des violations se développent à la suite d'une exposition monotone prolongée. Souvent, les symptômes apparaissent en raison du manque de sommeil et du surmenage..

Leur durée est variée. Les tics nerveux situationnels disparaissent en quelques heures ou quelques jours après l'élimination de la cause. Dans un autre cas, il persiste pendant des années ou hante le patient toute sa vie. Dans une telle situation, en plus d'éliminer le facteur provoquant, un travail psychologique supplémentaire avec le patient est nécessaire. Ce type de trouble est appelé chronique.

Un tic nerveux peut être l'un des signes de troubles mentaux tels que névrose, pensées et phobies obsessionnelles, dépression.

Un autre groupe de facteurs provoquants comprend:

  • maladies - accident vasculaire cérébral, lésion cérébrale, action d'infections ou de poisons;
  • maladies neurodégénératives - chorée de Huntington. Elle se caractérise par la destruction du tissu cérébral. Elle s'accompagne de mouvements brusques et non coordonnés, ainsi que de troubles neurologiques du visage. Parmi ceux-ci, le premier signe est la lenteur des sauts oculaires. Ensuite, il y a un spasme musculaire du visage, qui se manifeste par des expressions faciales grotesques - grimaçantes. La parole, la mastication et la déglutition sont altérées;
  • hérédité accablée;
  • invasions parasitaires;
  • fatigue des yeux due à un stress prolongé;
  • nutrition déséquilibrée, lorsque peu de magnésium, de calcium, de glycine pénètre dans le corps. Ces éléments sont impliqués dans la conduction normale de l'influx nerveux, sont responsables du travail bien coordonné du système nerveux..

Tics nerveux chez les enfants

Ces troubles de l'enfance sont de plusieurs types..

Le tic transitoire commence à apparaître au début de l’âge scolaire. Sa durée varie de 1 mois à 1 an. Les tics moteurs sont plus courants. Surtout fréquent chez les enfants ayant un retard de développement et l'autisme.

Le trouble chronique survient avant l'âge de 18 ans. Et dure à partir de 1 an. Dans ce cas, des tics moteurs ou vocaux se développent. Plus les symptômes pathologiques apparaissent tôt, plus ils passent facilement et rapidement..

Le syndrome de Tourette est un trouble tic multiple caractérisé par des types moteurs et moteurs. Maladie grave qui, cependant, s'estompe avec l'âge.

La chorée mineure est un type particulier de maladie, qui se caractérise également par des signes de type nerveux. Il se développe dans le contexte d'infections causées par le streptocoque: amygdalite, amygdalite, rhumatisme. Il s'accompagne de modifications pathologiques du tissu nerveux.

Avec l'hyperkinésie, l'instabilité émotionnelle, l'irritation, l'agitation et l'anxiété, cet état correspond à des changements névrotiques du visage. Ils se traduisent par des tensions et des spasmes des muscles faciaux, souvent confondus avec des grimaces. Il y a aussi un spasme du larynx, qui se manifeste par des cris inappropriés.

À l'école, ces enfants, ne connaissant pas la véritable cause des hyperkinésies faciales, et même en combinaison avec une activité accrue, font des remarques et les expulsent de la classe. Une telle attitude envers un enfant l'oblige à sauter les cours, à éviter d'aller à l'école. Le traitement de la chorée mineure, associé à la sédation, comprend des antibiotiques pour lutter contre les infections et des anti-inflammatoires.

Un tic nerveux laisse une empreinte plus lourde sur la psyché de l'enfant que sur un adulte. Elle devient souvent la cause de l'anxiété et du détachement, du retrait, provoque même des troubles dépressifs. Provoque des troubles du sommeil, des difficultés d'élocution, des difficultés d'apprentissage.

Les tics conduisent à une perception de soi déformée, une diminution de l'estime de soi.

Il est conseillé aux parents de ces enfants de ne pas concentrer l'attention de l'enfant sur le problème. Au contraire, ils recommandent de trouver des moyens de changer d'attention et d'augmenter l'estime de soi. Une attention particulière est accordée aux groupes de soutien pour ces personnes et à la communication en principe.

Comment se débarrasser d'un tic nerveux

Afin de vous libérer des sensations désagréables, vous devez tout d'abord éliminer leur problème. Parfois, il suffit de passer une bonne nuit de sommeil. Dans un autre cas, il faut changer la situation pendant un certain temps, pour sortir de l'environnement destructeur.

Des méthodes auxiliaires, des tisanes apaisantes, des bains avec ajout d'huiles aromatiques, de la natation, de la marche au grand air ou du sport sont utilisés: course à pied, yoga.

Ajoutez des ingrédients riches en calcium et en magnésium à votre menu. Ceux-ci comprennent les produits laitiers fermentés, le sarrasin, le pain au son, le poisson rouge, les œufs et la viande. Parmi les légumes et les fruits, on distingue les betteraves, les raisins de Corinthe, les fruits secs, les noix et le persil..

Si ces aliments ne correspondent pas à votre alimentation, envisagez de prendre des complexes vitaminiques appropriés. N'exagérez pas le thé et le café forts.

Surtout, restez optimiste et calme dans toutes les situations.!

Dans les cas où la condition s'aggrave, ils ont recours à une psychothérapie. La thérapie cognitivo-comportementale est particulièrement efficace pour aider à supprimer les tics au stade de leurs précurseurs..

La thérapie d'inversion d'habitude enseigne aux patients les mouvements pour aider à prévenir le développement de symptômes neurologiques du visage.

Des médicaments, des anticonvulsivants et des relaxants musculaires, des injections de Botox, des antidépresseurs sont utilisés.

Si ces méthodes sont inefficaces dans la lutte contre un tic nerveux, elles se tournent vers une stimulation cérébrale profonde. Un appareil est installé dans le GM qui surveille les impulsions électriques.

Comment retirer une tique vous-même

Si le tic nerveux du visage est situationnel, et n'est pas trop intense, mais en même temps obsessionnel, vous pouvez essayer de vous en débarrasser par des méthodes physiques..

Une façon est d'essayer d'abattre le rythme musculaire pathologique en le surmenant. Par exemple, si vos yeux tremblent, essayez de bien fermer les yeux..

Il est possible de calmer le muscle surexcité avec un massage doux. Ou appliquez-y du froid. La différence de température aidera également. Lavez-vous alternativement, maintenant avec du froid, maintenant avec de l'eau tiède..

Dermatillomanie

La névrose du visage et du cuir chevelu peut se manifester par un trouble du comportement tel que la dermatillomanie.

Sa manifestation principale est de gratter la peau du visage et du cuir chevelu, mais pas à cause de démangeaisons, mais à cause d'un mécontentement quant à son apparence. Cela inclut également un désir obsessionnel de faire sortir l'acné, de peigner les croûtes, d'arracher les cheveux. Les actions auto-destructrices provoquent un sentiment de plaisir à court terme, suivi de sentiments de honte, de frustration, d'insatisfaction.

Le visage de ces patients est couvert de cicatrices et de cicatrices dues à un traumatisme constant de la peau. Ce processus est incontrôlable et peut se produire à tout moment de la journée. Mais le plus souvent, les actions traumatisantes sont effectuées devant un miroir..

Les symptômes du trouble comprennent également l'habitude de mordre les lèvres et la muqueuse des joues. Les patients ne sont pas arrêtés par la perspective de rougeurs, de saignements, de cicatrices de la peau. Ils répètent le rituel jour après jour. Cela dure de quelques minutes à une heure..

Des sentiments de peur, d'anxiété, un examen attentif de votre peau de rien à faire peuvent provoquer de telles actions.

La dermatillomanie est décrite comme un état de dépendance. Cela commence par une concentration d'attention sur, comme il semble au patient, un défaut cutané. Peu à peu, l'attention se porte de plus en plus sur ce détail. La personne commence à penser qu'elle est malade avec quelque chose de grave. Cela provoque chez lui de l'irritabilité et de la nervosité, conduit à des actions obsessionnelles.

La cause profonde de la maladie est enracinée dans l'état psychologique d'une personne et réside dans l'insatisfaction de soi, la colère, la honte et la colère. Les rituels traumatiques sont un moyen de punir, d'auto-flagellation.

Le traitement de cette pathologie nécessite l'intervention d'un psychothérapeute et d'un dermatologue..

La principale méthode de thérapie de la toxicomanie est la psychothérapie, en particulier cognitivo-comportementale.

Le yoga, l'exercice, les procédures de relaxation, ainsi que tout passe-temps qui engloutit une personne avec sa tête et aide à changer d'attention aidera à réduire l'anxiété, à distraire et à se détendre..

L'aide d'un dermatologue est nécessaire pour éliminer les lésions cutanées afin de prévenir leur infection et réduire le degré de défaut dermatologique.

Névroses

Il s'agit d'un vaste groupe de maladies, se manifestant principalement par des troubles psycho-émotionnels, ainsi que par des dysfonctionnements du système nerveux autonome. Ils ne provoquent pas de troubles pathologiques du tissu nerveux, mais ils affectent considérablement la psyché humaine..

Il existe plusieurs types de troubles dans lesquels les symptômes sont «évidents».

La névrose musculaire se manifeste par une tension musculaire, des spasmes musculaires et des contractions convulsives. La névrose des muscles faciaux se fait sentir par les manifestations suivantes:

  • tic nerveux;
  • tension des lèvres, compression;
  • mélange convulsif, le visage semblait conduire;
  • picotements, sensation de brûlure;
  • douleur musculaire;
  • la tension des muscles cervicaux se manifeste par une sensation de manque d'air, une boule dans la gorge.

Lorsque nous nous trouvons dans une situation stressante, des hormones de stress sont produites dans notre corps. Ils provoquent, parmi de nombreuses autres réactions, des tensions musculaires. Imaginez maintenant si nous sommes exposés à un stress chronique, ce qui arrive à nos muscles, et plus particulièrement aux muscles du visage. Etant systématiquement en hypertonicité, ils se fatiguent. En raison de ce que leurs secousses nerveuses, spasmes, convulsions se produisent.

Un autre type de névrose est cutanée. Avec lui, des paresthésies se produisent dans la peau du visage du plan suivant:

  • démangeaisons sévères, brûlures au visage et au cuir chevelu sans localisation claire;
  • se sentir comme si quelque chose était touché au visage. Et c'est terriblement ennuyeux;
  • l'apparition de taches rouges sur le visage et le cou. Éruption cutanée possible.

Les causes de ces phénomènes sont le stress nerveux et mental, le stress chronique, les troubles du sommeil, ainsi que les perturbations de la régulation hormonale..

Avec des névroses associées à une perturbation du système nerveux autonome, diverses manifestations peuvent également survenir. Des dysfonctionnements du réseau vasculaire se produisent, un trouble névrotique vasculaire se développe.

La névrose vasculaire du visage se manifeste par son pelage et sa sécheresse, une sensation de tiraillement de la peau. Elle devient pâle, parfois cyanosée, sa sensibilité est aggravée. De plus, des éternuements apparaissent, bourrent le nez, les yeux rouges et larmoyants, la peau démange et démange. Cela indique le développement de réactions végétatives-allergiques..

Comment traiter la névrose faciale

Le traitement des symptômes neurologiques du visage commence par l'élimination de leur cause..

Si le facteur provoquant est une maladie des organes internes, son traitement est effectué.

En cas de névrose faciale sur une base nerveuse ou à la suite d'un trouble mental, les mesures thérapeutiques visent à restaurer un arrière-plan psychologique normal, en éliminant les facteurs de stress.

Pour les troubles mentaux légers, il suffira de reconsidérer le régime quotidien:

  1. Réservez du temps pour vous reposer pendant la journée pour soulager le stress et le stress. Assurer un sommeil adéquat et adéquat.
  2. Faire des exercices. Évitez les charges trop lourdes.
  3. Le durcissement est un excellent moyen de se débarrasser des effets du stress. L'essentiel est de le faire avec compétence.
  4. Passez en revue votre alimentation. Seuls des aliments et des repas sains devraient faire partie de votre alimentation. Mangez plus de légumes et de fruits.
  5. Arrêtez de fumer de l'alcool et du tabac.

Si ces méthodes sont inefficaces, un traitement médicamenteux est utilisé. Il comprend les médicaments suivants:

  • sédatifs - ont un effet calmant sur le système nerveux. Valériane, agripaume, Persen.
  • tranquillisants - médicaments plus puissants qui font face aux sentiments de peur et d'anxiété Afobazol, Grandaksin. Le diazépam;
  • antidépresseurs - augmentent le fond psycho-émotionnel. Prozac, Amitriptyline;
  • neuroleptiques, nootropiques;
  • somnifères.

Les éléments cutanés sous forme d'éruption cutanée, de grattage et d'autres manifestations sont traités avec des agents dermatologiques: crèmes, pommades, teintures.

Pour soulager la douleur, des analgésiques sont prescrits, pour réduire l'intensité des démangeaisons - thérapie désensibilisante.

Les antispasmodiques sont utilisés pour soulager les tensions et les spasmes des muscles du visage..

Vous pouvez également utiliser des moyens physiques. Un léger massage pétrissage de la zone à problèmes, ainsi qu'une séance de massage d'acupuncture autour des yeux, soulagent bien les tensions musculaires. Un lavage à l'eau tiède aidera également.

Les remèdes populaires aideront à normaliser l'état du système nerveux.

  1. Mélanger en quantités égales: racine de valériane + inflorescences de camomille + menthe + graines de fenouil + cumin. 1 cuillère à soupe. verser une cuillerée du mélange avec 1 tasse d'eau bouillante. Insistez une demi-heure. Prendre un demi-verre 2 fois par jour.
  2. Mélanger l'origan, le calendula, la tanaisie dans des proportions égales. 3 cuillères à soupe Les cuillères de la masse résultante versent 0,5 litre d'eau bouillante. Insister et prendre un demi-verre 3 fois par jour.

La névrose faciale est une manifestation de plusieurs groupes de maladies avec une étiologie d'apparition différente. Ses symptômes sont assez variés. Ils apportent beaucoup de souffrance et d'inconfort à leur porteur. Par conséquent, ils nécessitent un traitement rapide afin de prévenir l'aggravation du déséquilibre mental d'une personne.

Pourquoi la joue (gauche, droite) est-elle engourdie? Les raisons

L'engourdissement des joues est un événement rare, mais il se produit toujours chez l'homme. La diminution de la sensibilité de la joue droite et gauche peut être à la fois insignifiante et assez tangible et dérangeante pour une personne. Les raisons de ce phénomène sont nombreuses et certaines indiquent des maladies assez graves. Par conséquent, si vous ressentez un engourdissement des joues, vous devez consulter un médecin généraliste qui, après un examen et un diagnostic complets, vous dirigera pour un examen et des tests supplémentaires..

Causes d'engourdissement de la joue gauche et droite

Ainsi, la raison la plus inoffensive et la moins dangereuse pour laquelle une personne peut ressentir un engourdissement de la joue gauche ou droite est un séjour prolongé dans une position inconfortable. Par exemple, une personne peut se réveiller après un long sommeil et se rendre compte qu'elle ne peut pas sentir ses joues lorsqu'elle est touchée. Fondamentalement, cet engourdissement disparaît très rapidement - après quelques heures. Vous pouvez accélérer la récupération de la sensibilité cutanée avec un massage doux ou de légers picotements cutanés..

La deuxième raison de l'engourdissement des joues est plus fréquente, mais plus grave: c'est l'ostéochondrose de la colonne cervicale. Ce que c'est? Il s'agit d'une pathologie caractérisée par la compression des terminaisons nerveuses et, par conséquent, les impulsions nerveuses ne peuvent pas passer complètement à travers ces nerfs..

Des nerfs pincés dans la joue peuvent survenir non seulement en raison d'une ostéochondrose progressive. La raison en est peut-être:

  • Processus inflammatoire dans les ganglions lymphatiques;
  • Dommages mécaniques à la joue;
  • Formation et développement progressif d'une tumeur maligne;
  • Névralgie du nerf facial;
  • Névralgie du nerf occipital;
  • Maladie hypertonique;
  • Dystonie végéto-vasculaire;
  • Histoire du microstroke.

Dans certains cas cliniques, un engourdissement de la joue gauche ou droite peut indiquer une migraine. Bien que la plupart des gens pensent que le seul symptôme d'une migraine est un mal de tête sévère, ce n'est pas le cas. Les patients se plaignent souvent d'un engourdissement de la joue gauche ou droite, d'une diminution de la sensibilité des membres. Souvent, les cas sont diagnostiqués lorsque la colonne cervicale, les épaules, la poitrine et dans certains cas même la langue deviennent engourdies. Il y a des situations où un mal de tête sévère se transforme progressivement en engourdissement du visage, ainsi que de plus de la moitié du corps.

Les symptômes typiques de la migraine sont:

  • Engourdissement des membres;
  • Diminution de la sensibilité du visage, y compris les joues et même la langue;
  • Réaction aiguë aux odeurs;
  • Photophobie;
  • Augmentation de l'irritabilité;
  • Diminution de la vision;
  • Maux de tête insupportables;
  • Perte de concentration et de concentration.

Mauvais pronostic d'engourdissement des joues

Le pronostic le plus défavorable de l'engourdissement des joues est le suivant:

  • Allergie au froid (éliminée par des médicaments);
  • Dépression, névrose (il est nécessaire de prendre des sédatifs et de suivre un traitement médical);
  • Névrite du trijumeau;
  • Avitaminose (corrigée par une bonne nutrition et un apport en complexe vitamino-minéral)
  • Zona;
  • Lésions pathologiques du nerf facial.

Une cause très dangereuse d'engourdissement de la moitié gauche ou droite du visage est une violation de la circulation sanguine dans le cerveau. La raison de ce phénomène est le blocage des vaisseaux sanguins par les plaques de cholestérol et, par conséquent, la thrombose et l'amincissement des parois vasculaires..

Si une attaque d'engourdissement du visage s'accompagne d'une violation du rythme cardiaque, d'une détérioration générale de l'état de la personne, il existe un risque d'accident vasculaire cérébral. Dans ce cas, vous devez appeler une ambulance dès que possible..

Causes non liées à la maladie

Voici les causes de l'engourdissement des joues, qui n'ont rien à voir avec d'éventuelles maladies. Si vous éliminez ces causes à temps, vous n'aurez plus à vous plaindre d'une diminution de la sensibilité de la joue..

  • Oreiller très inconfortable et mauvaise position de la tête pendant le repos nocturne;
  • Hypertonicité musculaire - forte contraction des muscles faciaux pendant la tension nerveuse;
  • Sentiments de peur;
  • Pour les femmes, des expériences avec des masques faciaux et divers produits de soins;
  • Une morsure d'insecte;
  • Problèmes dermatologiques - acné et acné sur la joue;
  • Brûler les conséquences;
  • État stressant;
  • Réaction allergique.

Que faire si vos joues sont engourdies?

Afin d'éliminer le symptôme désagréable d'engourdissement de la joue, il est tout d'abord nécessaire de déterminer la raison qui a conduit à ce phénomène. Et ici seul un médecin viendra à la rescousse.

Au départ, vous devez consulter un neurologue, car dans la plupart des cas, l'engourdissement a une cause névralgique. Après cela, il sera nécessaire de faire une tomodensitométrie et de vérifier s'il existe des pathologies du cerveau. Soyez prêt pour des examens supplémentaires du corps tels que:

  • Thérapie par résonance magnétique;
  • Radiographie de la colonne cervicale;
  • Électroencéphalogramme.

Et déjà en fonction des résultats obtenus, le patient se verra prescrire un traitement approprié.

Assurez-vous de faire un test sanguin pour déterminer le sucre, car le diabète sucré peut souvent affecter la sensibilité de certaines zones de la peau.

En aucun cas, vous ne devez vous soigner vous-même une éventuelle pathologie. Par exemple, si la véritable cause d'une diminution de la sensibilité est une tumeur maligne, le chauffage de la joue, le massage et même un léger picotement peuvent entraîner des conséquences irréversibles..

Si la cause de l'engourdissement de la joue gauche et droite est vraiment associée à des migraines, vous devez alors prendre un anesthésique, vous reposer et marcher davantage à l'air frais. Les médicaments qui peuvent être pris avec les migraines sont: l'ibuprofène, le diclofénac, le paracétomol, le métamizole, la fenazone..

Pourquoi la joue devient engourdie et que faire?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles une joue est engourdie. L'engourdissement n'est pas toujours associé à une condition médicale. Le plus souvent, le phénomène se produit pendant une courte période, en raison d'une position inconfortable de la tête, d'une position assise prolongée dans une position inconfortable, lors d'une attaque de peur ou de panique. Moins souvent, la joue devient engourdie en raison de lésions du tissu nerveux ou d'une pathologie vasculaire. Si le symptôme survient fréquemment, il est nécessaire de consulter un médecin pour déterminer la cause et prescrire un traitement..

La joue gauche ou la joue droite s'engourdissent: causes non associées à la maladie

L'engourdissement du visage n'est pas toujours associé à une pathologie. Surtout si les épisodes de troubles sensoriels sont de courte durée et rares.

Certaines parties du visage peuvent devenir engourdies en raison d'une mauvaise position de la tête, avec une position assise prolongée dans une position inconfortable, une hypothermie générale, pendant une période de fort choc émotionnel. Dans ces cas, ne vous inquiétez pas, l'engourdissement ne présente pas de danger pour le corps humain.

Causes courantes d'engourdissement qui ne sont pas liées à la maladie:

  1. Mauvais régime de travail et de repos. Certaines parties du visage peuvent devenir engourdies si la tête est dans la même position pendant une longue période. Par exemple, lorsque vous travaillez sur un ordinateur, lisez, s'il n'y a pas de pause pendant le travail.
  2. Un oreiller inconfortable. Une position inconfortable de la tête pendant le sommeil peut entraîner une compression des nerfs et des vaisseaux sanguins. Le matin, cela se manifestera sous forme d'engourdissement dans différentes parties du visage..
  3. Crises de panique. Les joues peuvent s'engourdir lors de crises de panique, pendant une période de choc sévère. L'engourdissement disparaît avec d'autres symptômes de tension nerveuse.

Engourdissement des joues comme symptôme de la maladie

L'engourdissement des joues peut être non seulement une réaction inoffensive à une mauvaise position de la tête, mais aussi un symptôme d'une maladie grave. Le plus souvent, des engourdissements et des picotements (paresthésies) sont dus à une pathologie neurologique ou vasculaire.

Accident ischémique transitoire

Un engourdissement soudain du visage peut indiquer une mauvaise circulation cérébrale. Il s'agit d'une condition dangereuse appelée attaque ischémique transitoire (AIT). Avec cette pathologie, le cerveau souffre du fait qu'une quantité suffisante de sang et d'oxygène n'est pas délivrée par les vaisseaux..

Les symptômes de l'AIT comprennent:

  • vertiges, accompagnés de nystagmus, nausées, vomissements;
  • trouble de la parole;
  • engourdissement du visage et des membres;
  • mobilité réduite des membres (parésie);
  • manque de coordination;
  • perte de mémoire.

Une attaque ischémique transitoire est également appelée un microstroke. La différence avec un accident vasculaire cérébral est que les changements dans le cerveau sont réversibles..

Ostéochondrose

La cause des paresthésies peut être l'ostéochondrose - une maladie dégénérative-dystrophique de la colonne vertébrale. Si la colonne cervicale est affectée, l'inconfort est localisé dans la zone du visage - les joues, les lèvres, le menton et la langue deviennent engourdis.

Les principaux symptômes de l'ostéochondrose comprennent:

  • picotements, brûlures, engourdissements au visage et au cou;
  • vertiges, bruit dans la tête;
  • douleur dans la colonne cervicale, les bras.

Les symptômes surviennent en raison de la compression des vaisseaux sanguins et des nerfs situés près de la colonne vertébrale.

La névralgie du trijumeau

L'innervation sensorielle des joues est réalisée par les branches du nerf trijumeau. Par conséquent, si la joue gauche ou droite devient engourdie, une lésion nerveuse peut en être la cause..

La zone des joues est innervée par deux branches du nerf trijumeau:

  1. Nerf maxillaire - fournit une sensibilité aux joues supérieures ainsi qu'à la lèvre supérieure.
  2. Nerf mandibulaire - innerve les joues inférieures, ainsi que la lèvre inférieure, le menton.

Le nerf trijumeau est apparié, de sorte que la lésion peut être unilatérale - uniquement du côté gauche ou droit.

  • douleur dans les lieux d'innervation - la joue, les lèvres, les yeux font mal;
  • engourdissement, picotements dans la zone touchée;
  • brûlant.

La névralgie peut être causée par un traumatisme, une inflammation, une maladie dentaire.

Migraine

D'autres affections neurologiques, telles que la migraine, peuvent également provoquer des paresthésies. La principale manifestation de la migraine est de graves maux de tête. Avant une attaque, un complexe de symptômes (aura) peut survenir:

  • vertiges;
  • intolérance à la lumière vive et aux sons forts;
  • la nausée;
  • somnolence;
  • changement d'humeur.

Un mal de tête avec migraine est souvent localisé dans la moitié de la tête et s'intensifie lorsqu'il est exposé à des stimuli. La durée de l'attaque varie de quelques minutes à plusieurs heures.

Que faire

Pour vous débarrasser des sensations désagréables, vous devez identifier leur cause..

Dans la plupart des cas, il suffit de corriger le régime - pour faire des pauses, des exercices pour renforcer les muscles du cou, choisissez un oreiller confortable.

Si l'engourdissement est un symptôme de la maladie, le traitement est choisi en fonction de l'étiologie.

Changement de mode

Les recommandations suivantes aideront à se débarrasser d'un symptôme désagréable:

  • normalisation du mode de travail et de repos (prendre de courtes pauses toutes les 45 minutes de travail);
  • physiothérapie;
  • massage du col;
  • le bon oreiller et le bon matelas.

Le respect de ces recommandations soulagera les troubles de sensibilité s'il n'y a pas de raison organique.

Traitement médical

Le traitement consiste à éliminer la cause, c'est-à-dire la maladie sous-jacente. La thérapie symptomatique n'est pas effectuée.

Accident ischémique transitoire

Le principal objectif du traitement AIT est de rétablir un flux sanguin normal. Pour cela, les médicaments suivants peuvent être utilisés:

Il est également important de traiter les comorbidités qui augmentent le risque d'accident vasculaire cérébral, telles que l'hypertension, l'athérosclérose et le diabète..

La névralgie du trijumeau

Pour le traitement, des médicaments antiépileptiques sont utilisés - carbamazépine, oxcarbazépine.

Assainissement de la cavité buccale.

Le traitement de l'ostéochondrose est complexe:

· La pharmacothérapie, qui comprend les anti-inflammatoires, les relaxants musculaires, les vitamines B;

Fixation de la colonne cervicale (collier Shants).

Le traitement médicamenteux comprend les médicaments suivants:

Inhibiteurs de la sérotonine (Naratriptan, Sumatriptan);

Vidéo

Nous proposons de visionner une vidéo sur le thème de l'article.

Formation: Université médicale d'État de Rostov, spécialité «Médecine générale».

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Le médicament bien connu "Viagra" a été développé à l'origine pour le traitement de l'hypertension artérielle.

Chaque personne a non seulement des empreintes digitales uniques, mais aussi la langue.

Les os humains sont quatre fois plus solides que le béton.

Les personnes qui ont l'habitude de prendre leur petit-déjeuner régulièrement sont beaucoup moins susceptibles d'être obèses..

Il existe des syndromes médicaux très curieux, par exemple la déglutition compulsive d'objets. 2500 objets étrangers ont été trouvés dans l'estomac d'un patient souffrant de cette manie.

Les dentistes sont apparus relativement récemment. Au XIXe siècle, arracher les mauvaises dents faisait partie des devoirs d'un coiffeur ordinaire..

Nos reins sont capables de nettoyer trois litres de sang en une minute.

L'estomac humain résiste bien aux objets étrangers et sans intervention médicale. On sait que le suc gastrique peut dissoudre même les pièces de monnaie..

Pendant le fonctionnement, notre cerveau dépense une quantité d'énergie égale à une ampoule de 10 watts. Ainsi, l'image d'une ampoule au-dessus de votre tête au moment où une pensée intéressante surgit n'est pas si loin de la vérité..

De nombreux médicaments étaient initialement commercialisés en tant que médicaments. L'héroïne, par exemple, était à l'origine commercialisée comme médicament contre la toux. Et la cocaïne était recommandée par les médecins comme anesthésie et comme moyen d'augmenter l'endurance..

Des scientifiques de l'Université d'Oxford ont mené une série d'études au cours desquelles ils sont arrivés à la conclusion que le végétarisme peut être nocif pour le cerveau humain, car il entraîne une diminution de sa masse. Par conséquent, les scientifiques recommandent de ne pas exclure complètement le poisson et la viande de votre alimentation..

La plupart des femmes peuvent tirer plus de plaisir de la contemplation de leur beau corps dans le miroir que du sexe. Alors, les femmes, luttez pour l'harmonie.

En plus des humains, une seule créature vivante sur la planète Terre souffre de prostatite: les chiens. Ce sont vraiment nos amis les plus fidèles.

Tomber d'un âne est plus susceptible de vous casser le cou que de tomber d'un cheval. N'essayez pas de réfuter cette affirmation..

La carie est la maladie infectieuse la plus répandue dans le monde, avec laquelle même la grippe ne peut pas rivaliser..

La période de récupération après toute intervention chirurgicale nécessite une attitude extrêmement prudente envers sa santé de la part du patient. Mais que faire si vous en avez besoin.

Pourquoi la joue fait-elle mal de l'intérieur?

Pourquoi la joue fait mal à l'intérieur est une question qui peut se poser à tout le monde. Tout d'abord, il convient de déterminer ce qui a causé la douleur et le gonflement de la joue, pour lesquels vous devrez peut-être consulter un spécialiste, car toute tumeur est un signe clair de changements pathologiques dans le corps. Un tel malaise peut survenir avec diverses maladies d'étymologie dentaire, névralgique, infectieuse ou traumatique. Chacun d'eux mérite d'être examiné plus en détail..

1. Pulpite

La pulpe est le tissu mou présent dans la cavité dentaire. En d'autres termes, c'est le nerf dentaire. Sa sensibilité est si élevée que si la moindre infection survient, un processus inflammatoire peut commencer. C'est ainsi que la pulpite commence à se développer.

Les raisons de la pulpite:

  • caries profondes;
  • fissures dans la dent;
  • après une brûlure accidentelle pendant le traitement ou les prothèses;
  • moins souvent - infection par le sang.

Symptômes de la pulpite:

  • douleur aiguë près de la dent;
  • la formation d'une masse purulente (flux);
  • douleur dans les joues;
  • augmentation de la température.

Traitement de la pulpite

L'essence du traitement de cette maladie est, tout d'abord, de se débarrasser du processus inflammatoire qui s'est développé dans la pulpe. En fonction du degré de développement, la méthode de traitement est choisie:

  • biologique - implique un ensemble de mesures pour éliminer l'inflammation pour maintenir le nerf en vie (un résultat positif n'est possible que dans le cas d'un stade précoce du développement de la maladie);
  • chirurgical - implique une ablation partielle (amputation) ou complète (extirpation) du nerf affecté en cas de négligence de la maladie et de l'incapacité d'obtenir un résultat positif grâce à une méthode de traitement biologique.

Dans tous les cas, il est impossible de démarrer une pulpite, car en cas d'inactivité, cela provoque une destruction complète de la dent, en propageant l'infection à d'autres parties de celle-ci et même au-delà de la dent, et provoque également une douleur insupportable dans les joues.

2. Parodontite

La parodontite est une maladie de la cavité buccale qui se caractérise par une inflammation du parodonte, ou, plus simplement, de tous les tissus qui entourent la racine dentaire.

Causes de la parodontite:

  • tartre, qui peut se former en raison du non-respect de l'hygiène bucco-dentaire;
  • blessures parodontales (avec des prothèses, des couronnes mal choisies, des obturations de mauvaise qualité);
  • fumeur;
  • piercing, morsure des joues (parfois une bosse peut se former à l'intérieur de la joue);
  • prédisposition héréditaire;
  • stress;
  • changements hormonaux.

Symptômes de parodontite:

  • saignement des gencives (le premier et le plus évident signe);
  • odeur désagréable de la bouche;
  • naufrage des gencives (exposant les racines des dents);
  • douleur dans la région des joues;
  • relâchement des dents;
  • perte prématurée des dents.

Si la parodontite a déjà acquis une forme chronique, son traitement devient beaucoup plus difficile. Dans ce cas, les médecins utilisent le terme de «rémission à long terme» (amélioration). Souvent, le traitement de cette maladie implique, tout d'abord, l'élimination de la cause du développement, puis tente de restaurer le parodontal.

3. Dent de sagesse

Habituellement, une dent de sagesse est appelée dent ordinaire à plusieurs racines, qui apparaît souvent déjà à l'âge adulte. La plupart des gens ressentent une douleur intense lors de la croissance d'une dent de sagesse, causée par les raisons suivantes:

  • rupture des tissus autour de cette dent;
  • maladies dentaires (pulpite, carie);
  • développement du processus inflammatoire;
  • destruction d'une dent adjacente;
  • croissance vers la joue (alors que la joue fait mal près de la dent de sagesse).

Dans certains cas, lorsqu'une dent de sagesse ne pousse pas correctement ou affecte négativement l'état des autres dents (bouge la dentition, détruit la dent adjacente, déchire la joue), il est recommandé de la retirer, car elle peut causer beaucoup de problèmes à son propriétaire.

4. Gingivite

La gingivite est une maladie dentaire caractérisée par une inflammation de la muqueuse des gencives. Dans la plupart des cas, la gingivite agit comme une manifestation clinique de la parodontite et de la maladie parodontale..

Symptômes de la gingivite:

  • rougeur et gonflement des gencives;
  • sensations douloureuses sur le site de l'inflammation;
  • saignement des gencives (lors du nettoyage, de l'alimentation et d'autres contacts);
  • gonflement des joues;
  • mauvaise haleine.

Raisons de la gingivite:

  • non-respect des règles d'hygiène bucco-dentaire;
  • plaque abondante;
  • tartre;
  • croissance des dents;
  • infections chroniques de la bouche;
  • carie.

Traitement de la gingivite

Diagnostiquer cette affection n'est pas un gros problème: pour cela, il suffira amplement de procéder à un examen visuel et instrumental. Mais en même temps, il est important de déterminer le problème initial qui a conduit au développement de la gingivite, pour lequel un entretien approfondi du patient est effectué.

S'il n'est pas possible de déterminer la cause première de l'apparition de cette maladie et pourquoi la joue est enflée, un traitement local est effectué, qui comprend le nettoyage des dents de la plaque et du tartre. Il est très important de respecter strictement les règles d'hygiène bucco-dentaire afin d'éviter les rechutes. En outre, des médicaments qui augmentent l'immunité et des rinçages avec des solutions à base de plantes peuvent être prescrits.

Malgré le fait que cette maladie soit traitée assez simplement, il ne vaut pas la peine de reporter son traitement, car le processus inflammatoire peut se propager et conduire au développement d'une maladie parodontale, ce qui entraîne la perte de dents, et vous n'aurez alors pas à être surpris.

5. Sinusite

La sinusite est une maladie infectieuse caractérisée par une inflammation des sinus paranasaux. En règle générale, cette maladie est une conséquence d'une rhinite ou d'un rhume. Dans de rares cas, la cause du développement de la sinusite peut être une douleur des dents supérieures..

Symptômes de la sinusite:

  • perte d'odeur;
  • maux de tête;
  • douleur à l'arête du nez;
  • la joue à l'intérieur fait mal;
  • chaleur;
  • l'apparition d'un écoulement purulent du nez.

Traitement de la sinusite

  • Thérapie locale (gouttes et sprays nasaux, antiseptiques, rinçage du nez avec des solutions spéciales).
  • Médicaments (antibiotiques).
  • Intervention chirurgicale (utilisée en l'absence de dynamique positive après thérapie locale et traitement médicamenteux).

6. Stomatite

La stomatite est une maladie dentaire de la cavité buccale et est une inflammation de la muqueuse buccale. Cette maladie peut propager la langue, les gencives, les lèvres, le pharynx et les joues (un gonflement apparaît sur la joue à l'intérieur de la bouche).

Causes de la stomatite:

  • blessures à la membrane muqueuse de la bouche et des joues (coupe inégale des dents, des couronnes, des aliments solides);
  • réaction allergique;
  • prédisposition génétique;
  • mauvaise nutrition (avec un manque de certains oligo-éléments et vitamines dans le corps);
  • stress (détresse émotionnelle);
  • les infections;
  • comme une complication après d'autres maladies passées.

Selon la nature de l'apparition de la stomatite, les symptômes suivants peuvent être observés:

  • de nature fongique, des éruptions cutanées sont observées sous la forme d'une plaque blanche dans toute la bouche et sur les joues;
  • avec la nature herpétique de la maladie, dont l'apparition est provoquée par le virus de l'herpès simplex, de la fièvre, un gonflement des ganglions lymphatiques, des éruptions cutanées sous forme de plaies dans la cavité buccale et des douleurs dans la joue de l'intérieur peuvent également être observées.

Aucune recherche spécifique n'est requise pour déterminer la stomatite. Les méthodes de traitement pour les adultes et les enfants sont identiques. Le diagnostic de cette maladie consiste à examiner la bouche et les joues par le médecin, ainsi qu'à collecter du matériel pour les analyses.

Traitement de la stomatite

Le choix d'une méthode de traitement de la stomatite dépend de la cause et de la nature de son apparition. C'est à dire:

  • pour la stomatite allergique, des médicaments neutralisent l'effet des allergènes;
  • si la maladie est de nature virale ou bactérienne, des médicaments sont prescrits pour supprimer l'activité des micro-organismes correspondants.

Pour se débarrasser des symptômes désagréables de la stomatite, lorsque la joue à l'intérieur de la bouche fait mal, des corticostéroïdes locaux (solutions de bain de bouche), des antibiotiques (généralement sous forme de rinçage), ainsi que des médicaments anesthésiques qui aident à soulager la douleur dans la cavité buccale et sur les joues. Dans tous les cas, malaise et sensations désagréables pouvant provoquer une stomatite vous obligent à demander immédiatement l'aide d'un spécialiste pour prescrire le traitement nécessaire.

7. Patotite ("porc")

Les oreillons sont une maladie infectieuse aiguë d'étymologie virale et se caractérisent par des lésions des organes glandulaires et du système nerveux. Cette maladie est transmise par des gouttelettes en suspension dans l'air, ce qui la rend dangereuse pour l'environnement du patient.

Symptômes des oreillons:

  • chaleur;
  • intoxication prononcée, accompagnée de courbatures, de frissons, de faiblesse);
  • hypertrophie des glandes sous-maxillaires et parotides;
  • les joues près des pommettes font mal;
  • sécheresse de la bouche;
  • douleur dans l'abdomen.

Le diagnostic de cette maladie implique un examen approfondi du patient et une anamnèse pour analyse..

Le traitement des oreillons implique l'hospitalisation du patient dans un hôpital du service des maladies infectieuses. Le traitement correct ne peut être sélectionné que sur la base des résultats des tests obtenus.

8. Névralgie du trijumeau (névralgie de la trinité)

Cette maladie est chronique et se caractérise par des lésions du nerf ternaire. Le groupe à risque de la maladie est les femmes de plus de 40 ans.

Symptômes de la névralgie de la Trinité:

  • sensations douloureuses d'un seul côté (par exemple, la joue droite fait mal à l'intérieur);
  • douleur paroxystique dans la région du nerf ternaire;
  • développement possible d'un larmoiement incontrôlé et d'une salivation accrue.

Causes de la névralgie ternaire:

  • lésion tumorale;
  • traumatisme facial;
  • malocclusion;
  • compression du nerf de l'extérieur;
  • pathologie dans la région du nez;
  • prolifération de tissu osseux;
  • autres maladies affectant le système nerveux.

Traitements de la névralgie ternaire

Le traitement de cette maladie est conservateur. Comme le montre la pratique, les meilleurs résultats dans le traitement de la névralgie sont montrés par la thérapie physiothérapeutique, à savoir:

  • ultrason;
  • un rayonnement électromagnétique;
  • électrophorèse en association avec des anti-inflammatoires.

En outre, au stade de l'évolution aiguë de la maladie, des médicaments non stéroïdiens sont prescrits (soulagent l'inflammation), des tranquillisants (réduisent l'activité du système nerveux), ainsi que des médicaments nootropes (pour améliorer le métabolisme dans les tissus nerveux).

Quel médecin aidera à soulager la douleur aux joues?

Si un symptôme aussi désagréable qu'une joue vous fait mal de l'intérieur, vous ne devez pas reporter le contact avec un spécialiste, car ce signe apparemment inoffensif peut indiquer une maladie grave. En fonction des symptômes qui apparaissent, une consultation et un examen par un médecin tel qu'un dentiste ou un neurologue peuvent être nécessaires. Dans tous les cas, vous devrez consulter un spécialiste, car après un court laps de temps, l'une des maladies peut rendre la vie du patient tout simplement insupportable..

Autres causes de douleur

  • Une morsure d'insecte. S'il y a une douleur dans la joue, l'apparition d'un gonflement, une rougeur ou une induration sur la joue, il est nécessaire de se demander si le patient a remarqué, peut-être qu'un insecte l'a mordu plus tôt. La piqûre d'insectes comme une abeille, une guêpe ou un bourdon provoque un gonflement important de la joue, ce qui rend presque impossible de voir le site de la morsure.
  • Blessures. S'il y a une douleur dans la joue, cela peut être dû à des ecchymoses des tissus mous. De plus, dans le cas de dommages faibles, l'enflure et la douleur peuvent ne pas apparaître immédiatement, et après un certain temps, il sera tout simplement impossible de même toucher la joue.
  • Autres maladies dentaires et névralgiques, accompagnées de sensations douloureuses de la face interne et supérieure de la joue, des coins des pommettes.

Résumer

Peut-être que presque tout le monde a des problèmes de santé qui provoquent des associations désagréables telles que le malaise et la douleur. Et une sensation aussi désagréable que les joues blessées est un phénomène très courant. Bien que souvent une telle douleur puisse être atténuée avec des analgésiques ou simplement endurée, cela ne devrait pas être fait. Quoi qu'il en soit, la douleur dans les joues est toujours un messager de processus inflammatoires, qui doivent être éliminés le plus rapidement possible, car l'automédication ou le refus de traitement peut entraîner des conséquences imprévisibles et des complications graves..

Vous avez trouvé une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.