Principal > Sclérose

Toutes les causes de nausées (nausées). Symptômes, traitement.

Les enfants ont des maux de tête pour diverses raisons, et seulement dans un cas sur vingt, l'état du bébé nécessite une attention et une consultation sérieuses avec un médecin. Mais la symptomatologie elle-même ne doit pas être ignorée..

Une condition dangereuse peut être dans laquelle la nausée rejoint le mal de tête. Dans ce cas, il est préférable de consulter un thérapeute, et si des vomissements apparaissent, appelez immédiatement une ambulance. La raison peut être à la fois un empoisonnement banal et une maladie aussi mortelle que la méningite..

  1. Causes des maux de tête et des nausées
  2. Quels symptômes devraient être alarmants?
  3. Provocateurs
  4. Migraine
  5. Commotion cérébrale et traumatisme crânien
  6. Déshydratation
  7. Troubles vasculaires
  8. Mauvaise nutrition
  9. Syndrome acétonémique
  10. Infections virales
  11. Méningite
  12. Maladies de l'estomac et de l'intestin
  13. Encéphalite
  14. Polio
  15. Empoisonnement
  16. Maux de tête accompagnés de nausées et de fièvre
  17. Comment fournir les premiers soins
  18. Quand est-il nécessaire de consulter un médecin
  19. Traitement
  20. Méthodes préventives

Causes des maux de tête et des nausées

Si des nausées et des maux de tête sont observés, que pourrait-il être?

Une cause courante qui ne nécessite pas de traitement sérieux est le surmenage..

Manque de sommeil, traumatisme psychologique, névrose lors des examens, le manque d'air frais peut entraîner des maux de tête pas trop forts et des nausées légères.

Dans ce cas, après le repos et la marche, l'état du bébé reviendra généralement à la normale..

De plus, des symptômes apparaissent parfois après une exposition au soleil de plus de trois heures ou dans une pièce chaude et étouffante. Une fois les facteurs de provocation éliminés, le mal de tête de l'enfant disparaîtra en quelques heures.

Important! Dans 20% des cas, des symptômes similaires, accompagnés de plusieurs signaux plus alarmants, sont le début de maladies extrêmement désagréables - infection virale, encéphalite, empoisonnement ou traumatisme crânien, dont les parents peuvent ne pas être au courant..

Quels symptômes devraient être alarmants?

Il vaut la peine de s'inquiéter du moment où les nausées et les maux de tête sont associés à d'autres symptômes.

Une augmentation de la température à 37-37,5 degrés peut indiquer l'apparition d'un rhume. Si le bébé a des vertiges, cela indique des problèmes avec l'appareil vestibulaire, une alimentation avariée (empoisonnement) ou une déshydratation.

En outre, les restrictions alimentaires constantes inhérentes aux jeunes enfants et adolescents impliqués dans le sport ou la danse peuvent entraîner des étourdissements sur fond de nausées et de maux de tête..

Une faiblesse générale, une léthargie du bébé indiquent à la fois l'apparition d'une maladie infectieuse grave et un surmenage sévère.

Des mains et des pieds froids sur fond de maux de tête et de nausées légères indiquent des troubles vasculaires..

Important! Il est urgent d'appeler un médecin ou une ambulance si l'enfant a un mal de tête douloureux et sévère sur fond de température supérieure à 38 degrés et des vomissements.

Provocateurs

Un certain nombre de maladies dans lesquelles le bébé a des maux de tête et des nausées nécessitent un traitement ou des changements de mode de vie.

Après avoir éliminé les principales causes de douleur à la tête,.

Migraine

Une douleur intense et lancinante dans le côté gauche ou droit de la tête, des yeux ou de l'occiput est caractéristique d'une migraine. Il se manifeste chez les enfants d'au moins huit ans, les filles tombent plus souvent malades que les garçons.

La douleur s'accompagne d'une photophobie, d'une aggravation de la condition avec des sons forts et d'une réaction vive aux odeurs. La nausée survient au sommet de la vague de douleur. Dans de rares cas, au moment de l'attaque, l'enfant peut vomir, cela conduit à un soulagement de la maladie. La migraine apparaît sans fièvre.

Avec des migraines régulières, une visite chez un thérapeute et un neurologue est nécessaire.

Commotion cérébrale et traumatisme crânien

En présence de maux de tête et de nausées, il convient de vérifier auprès de l'enfant et des adultes qui l'accompagnent, si le bébé est tombé ce jour-là, s'il y a eu un coup à la tête.

Parfois, un enfant, en parlant, se souvient soudainement que le soir, il est tombé d'une balançoire ou s'est disputé avec un camarade de classe.

Important! Même un traumatisme crânien léger nécessite un repos complet et une consultation avec un neurologue.

Déshydratation

L'état douloureux de l'enfant avec un manque aigu de liquide est complété par une léthargie, une anxiété accrue.

Le principal symptôme d'une déshydratation sévère est les pleurs secs, dans lesquels les larmes ne coulent pas. Il est difficile pour le bébé de mâcher, l'appétit diminue, les promenades et les jeux ne suscitent pas d'intérêt.

Important! Avec une déshydratation prolongée, les bras et les jambes commencent à trembler, l'enfant ne peut pas écrire avec un stylo, de temps en temps il a des convulsions.

Ne sous-estimez pas ce problème, car l'eau est nécessaire au métabolisme. Plus l'enfant est petit, plus les conséquences de la déshydratation peuvent être graves.

Troubles vasculaires

Les symptômes qui n'apparaissent que le matin indiquent une circulation sanguine altérée dans les vaisseaux du cerveau.

Frottez les bras et les jambes de votre bébé - s'ils ont froid.

Si l'enfant après le sommeil est pâle et en sueur, cela indique le début d'une dystonie vasculaire végétative.

Mauvaise nutrition

La présence de viandes fumées, de frites, de conserves, de restauration rapide et de boissons sucrées dans l'alimentation d'un mineur peut provoquer des migraines et le fait que l'enfant ait constamment des nausées. Avec un changement de régime, les symptômes disparaissent en deux à trois mois.

Syndrome acétonémique

Il est extrêmement rare que les maux de tête et les nausées indiquent un état pathologique, accompagné d'une augmentation de la teneur en corps cétoniques dans le sang. Les symptômes d'empoisonnement, l'odeur d'acétone de la bouche et des vomissements sévères répétés sont ajoutés à la ligne de base..

La maladie se développe en raison de troubles métaboliques.

Infections virales

Les maux de tête et les nausées accompagnés de vomissements intermittents indiquent une intoxication du corps. Elle est causée par des virus ou des bactéries. La condition s'accompagne d'une léthargie générale de l'enfant, d'une perte d'appétit, d'irritabilité, de fièvre jusqu'à subfernale (37-37,3).

La thérapie visera à éliminer la cause de la maladie douloureuse - grippe, rhume, infection bactérienne.

Méningite

L'inflammation de la muqueuse du cerveau est une maladie dangereuse, en particulier pour les enfants d'âge préscolaire.

Il nécessite une hospitalisation immédiate et un traitement urgent..

Il est nécessaire d'appeler une ambulance si l'enfant a un mal de tête lancinant, il est raide et apparaît également:

  1. faiblesse, manque d'intérêt pour ce qui se passe;
  2. augmentation du tonus musculaire de l'occiput;
  3. éruption cutanée sur le visage et le corps;
  4. perte de conscience, confusion des pensées;
  5. Température.

Important! Un traitement retardé ou son absence avec un diagnostic aussi redoutable entraîne le handicap du bébé voire la mort.!

Maladies de l'estomac et de l'intestin

Si un petit enfant a mal à la tête, des vomissements périodiques apparaissent, c'est-à-dire la probabilité d'une maladie intestinale. La plupart des maladies sont accompagnées de symptômes tels que:

  1. augmentation de la formation de gaz;
  2. la diarrhée;
  3. température à moins de 37,5 degrés;
  4. léthargie.

La prise d'analgésiques ou d'antispasmodiques sans diagnostic approprié peut entraîner une forte détérioration de l'état d'un petit patient.

Encéphalite

L'inflammation du cerveau est une maladie terrible dans laquelle le bébé a mal à la tête, il est malade et son esprit est confus. Il se caractérise par une forte augmentation de la température, jusqu'à des valeurs critiques (40-41 degrés), des convulsions et souvent une perte de conscience.

Important! Si vous n'appelez pas les médecins à temps et commencez le traitement, le bébé tombera dans le coma.

Polio

Aujourd'hui, maladie infectieuse rare mais très contagieuse.

Affecte principalement les tout-petits de moins de 6 ans.

Les maux de tête et les nausées sont l'un des signes d'accompagnement de la pathologie.

En fonction de l'intensité avec laquelle la maladie se développe, l'enfant peut vomir, une toux sèche et aboyante commence, le nasopharynx devient rouge et gonfle. La poliomyélite est presque toujours accompagnée d'une température supérieure à 38 degrés et d'une léthargie.

L'enfant doit être immédiatement placé dans le service des maladies infectieuses de l'hôpital. Si elle n'est pas traitée, la maladie peut entraîner la mort ou une invalidité grave du mineur.

Empoisonnement

Des vomissements dans le contexte du fait que l'enfant est raide, accompagné d'un mal de tête pulsatile aigu, peuvent indiquer une intoxication grave - alimentaire ou toxique.

Le tableau clinique en cas d'empoisonnement est toujours brillant. Le bébé a de la fièvre, des douleurs abdominales, il demande constamment à boire, ne sort pas du lit.

Référence. Avant l'arrivée du médecin, vous devez boire beaucoup à l'enfant et essayer de faire vomir - cela aidera à atténuer les symptômes..

Maux de tête accompagnés de nausées et de fièvre

Tous les symptômes ensemble sont un signe d'avertissement. Ils peuvent indiquer l'apparition d'une maladie grave (poliomyélite, méningite) ou d'une infection virale.

Important! Pour toute élévation de température chez le bébé au-dessus de 38 degrés, accompagnée de nausées ou de vomissements et de maux de tête aigus, vous devez appeler un médecin à domicile ou une ambulance.

Comment fournir les premiers soins

Avec des symptômes prononcés, vous n'avez pas besoin de risquer la santé du bébé, il vaut mieux jouer la sécurité et appeler la clinique. Avant l'arrivée du pédiatre de district, afin de soulager l'état du petit patient, il faut:

  1. mettre le patient sur un lit ou un canapé;
  2. s'il vomit, mettez-le sur le côté, apportez une bassine;
  3. buvez constamment de l'eau propre ou des boissons aux fruits;
  4. si la température est très élevée - donnez du «paracétamol» aux enfants, mettez une compresse de glace pilée sur le whisky;
  5. ouvrez les fenêtres tout en fermant les rideaux - la lumière peut déranger l'enfant et le flux d'air est nécessaire.

En cas d'empoisonnement, buvez beaucoup. En aucun cas, vous ne devez donner à votre enfant des antibiotiques et des anti-inflammatoires par vous-même. Cela peut brouiller les symptômes et compliquer le diagnostic ultérieur de la maladie..

Quand est-il nécessaire de consulter un médecin

Il est nécessaire d'appeler un médecin à domicile ou d'appeler une ambulance si les symptômes suivants s'ajoutent à la douleur:

  1. nausées sévères accompagnées de vomissements;
  2. température supérieure à 38 degrés;
  3. confusion de conscience;
  4. le bébé tremble;
  5. l'estomac fait mal ou "se tord";
  6. diarrhée avec une odeur piquante de selles;
  7. le bébé a perdu connaissance, y compris pendant une courte période.

Référence. Vous devez également consulter un thérapeute si cette gêne devient régulière et s'accompagne de léthargie et de nausées. Dans ce cas, vous devez demander l'aide d'un neurologue, d'un cardiologue et d'un ophtalmologiste, ainsi que passer un certain nombre de tests pour identifier la cause de la maladie..

Vidéo utile sur le sujet:

Traitement

La maladie est traitée de manière complexe, tandis que les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  1. diurétiques (furadonine);
  2. médicaments qui améliorent la circulation cérébrale;
  3. analgésiques - "Panadol" pour enfants, "Nurofen";
  4. antiémétiques.

Les médicaments seront prescrits par un médecin en fonction du diagnostic.

Méthodes préventives

Pour la prévention, il est nécessaire de prendre un certain nombre de mesures visant à éliminer les causes des maux de tête:

  1. Pour apprendre au bébé à bien se laver les mains, avec un antiseptique, bien rincer les fruits avant de manger, ne pas prendre de jouets sales dans sa bouche - cela évitera l'empoisonnement et l'infection par des bactéries pathogènes;
  2. surveiller attentivement la nutrition de l'enfant;
  3. lui offrir un bon sommeil, se promener au grand air.

Si les maux de tête sont de nature régulière, il est impératif de subir un examen, et également d'emmener l'enfant en massage ou chez un ostéopathe au moins une fois par an.

Ce que vous ne devriez certainement pas faire avec de tels problèmes, c'est de les ignorer. Les maux de tête récurrents indiquent souvent des maladies graves, y compris des maladies vasculaires. Si l'état ne s'améliore pas après le repos, la marche, la prise de paracétamol, vous devez montrer l'enfant à un neurologue, un pédiatre ou un cardiologue.

Une fille de 13 ans se plaint de fréquentes épisodes de nausée (pas de vomissements) dus à la nourriture et à l'extérieur. Quelle pourrait être la raison?

salut! Veuillez aider avec des conseils et, si possible, les contacts d'un médecin approprié. Une fille de 13 ans a commencé à se plaindre de fréquentes nausées (pas de vomissements), parfois associées à la nourriture, parfois non. Il y a des nausées à cause de l'odeur de la nourriture qui lui est désagréable. Très souvent malade le soir, avant d'aller se coucher. Les préférences gustatives ont changé (la nourriture que vous aimiez auparavant est dégoûtante). Appétit réduit. Je veux seulement quelque chose avec un goût prononcé: de la nourriture McDonald's, une collation instantanée, une pizza. Quelle pourrait en être la raison et à quel médecin devrais-je aller? Merci d'avance.

39 Réponses

Faites un don de chêne sanguin et de biochimie, d'urine... à un thérapeute, elle examinera les résultats et vous orientera vers le bon spécialiste.

Un médecin ne ressemble-t-il pas aux symptômes de la toxicose? il y a très probablement un trouble hormonal, vous avez probablement besoin d'un endocrinologue et d'un gynécologue. En cas de doute, rendez-vous chez le thérapeute, il vous référera au bon médecin.

J'ai donc fait un parallèle, qui est très similaire à la toxicose. Et la toxicose est une restructuration des hormones = endocrinologue. De plus, à l'âge de 13 ans, tout change et se reconstruit activement dans le corps féminin. Certains ont des sautes d'humeur et des crises de colère, tandis que d'autres ont des odeurs et des nausées

J'étais récemment enceinte et j'ai vécu la même chose

Causes de nausées chez un adolescent

Le vertige est une fausse impression de mouvement des objets environnants. Cette condition est généralement le symptôme d'un certain nombre de maladies, en particulier du système nerveux..

Cependant, il peut être associé à des caractéristiques d'âge. Par exemple, les étourdissements chez un adolescent sont courants et ne constituent généralement pas une menace sérieuse. Associé à la restructuration d'un organisme en croissance.

Examinons le sujet plus en détail.

Quand et pourquoi un adolescent a le vertige

En l'absence de maladies des systèmes nerveux et cardiovasculaire, les étourdissements chez les adolescents sont un phénomène physiologique normal. Cela se produit pour les raisons suivantes:

  1. Travail amélioré du système endocrinien. À l'âge d'environ 14 ans, les changements hormonaux dans le corps commencent inévitablement. Les garçons et les filles deviennent des hommes et des femmes adultes. Cela se produit dans le contexte de l'activation des organes de sécrétion des gonades - les testicules et les ovaires. Ils synthétisent les hormones sexuelles féminines et masculines - la testostérone et les œstrogènes. De plus, la glande thyroïde augmente la sécrétion d'hormone de croissance. Toutes les hormones sont des substances hautement actives. Ils assurent le travail coordonné de tous les systèmes organiques. Par conséquent, une augmentation de leur concentration à un jeune âge est une sorte de bouleversement pour le corps, cela fonctionne pour l'usure. Par conséquent, l'adolescent a le vertige. Habituellement, à l'âge de dix-huit ans, la condition s'est stabilisée..
  2. Un changement brusque de la position du corps. Par exemple, un adolescent s'est soudainement rappelé qu'il était en retard pour le cours de karaté, a sauté sur ses pieds et s'est dirigé hors de la maison à un rythme accéléré. Ou l'enfant a ignoré l'alarme, a dormi à l'école, a sauté du lit et a commencé à faire ses valises. Dans de telles situations, le système circulatoire n'a pas le temps de se réadapter à une activité vigoureuse et la pression artérielle est abaissée. Le résultat est des étourdissements..
  3. Être dans des conditions extrêmes. Les adolescents préfèrent les sports qui déclenchent une montée d'adrénaline dans la circulation sanguine. Par exemple, snowboard, parapente, plongée, escalade. Même les adultes se sentent étourdis par ces aventures inhabituelles. Encore plus pour un adolescent. Les symptômes devraient disparaître après quelques séances..
  4. Faible taux de glucose sanguin. Cette condition entraîne une diminution de l'activité vitale, des vomissements et une faiblesse, des vertiges apparaissent. L'hypoglycémie est fréquemment observée chez les adolescentes. À cet âge tendre, ils sont souvent mécontents de leur silhouette. Par conséquent, ils adhèrent à des régimes alimentaires novateurs, espionnés sur les blogs de modèles célèbres..
  5. Un net changement de vue d'un sujet à l'autre. Particulièrement défavorable lorsque l'on regarde en détail des choses qui sont à des distances différentes des yeux. Il est difficile pour le cerveau de reconstituer l'image, donc la défocalisation entraîne des étourdissements..
  6. Les adolescentes ont souvent des vertiges pendant leurs règles. C'est une condition normale qui disparaîtra avec l'âge..

Comment savoir si votre adolescent a des vertiges

Les adolescents ne veulent souvent pas admettre que quelque chose les dérange, ils peuvent donc cacher des crises de vertige. Les parents en cette période difficile doivent être particulièrement vigilants. Les signes d'étourdissement chez un adolescent peuvent inclure:

  • Diminution de l'activité d'un adolescent, fatigue, lenteur. Après les cours, il préfère se reposer, s'allonger.
  • Mauvaise humeur, irritabilité, refus de parler. Les filles ont souvent des larmes pendant cette période..
  • Diminution de l'appétit. L'enfant ne veut pas manger, saute des repas, a la nausée.
  • Difficulté à se lever le matin. En position horizontale, il est plus facile de supporter les étourdissements, de sorte que l'enfant essaie de rester au lit le plus longtemps possible. Se lève en l'absence de ses parents.
  • Démarche incertaine, chancelant, envie soudaine de s'asseoir.
  • Détérioration de la vision. L'enfant ne voit pas de petites inscriptions au loin ou des louches, essayant de voir quelque chose.
  • Douleur à l'oreille. L'adolescent peut se plaindre du bruit ou d'une sensation de congestion dans le conduit auditif. Il peut y avoir des plaintes de sensation aqueuse dans les oreilles.

Douleur au cou avec vertiges

Si au moins l'un des signes énumérés est présent, il vaut la peine d'avoir une conversation confidentielle avec l'enfant, pour essayer d'en savoir plus sur son état de santé. Si un adolescent ressent une réelle inquiétude, il partagera certainement ses problèmes.

Causes des étourdissements

Les causes d'étourdissements chez les adolescents qui ne sont pas pathologiques et ne présentent pas de risque grave pour la santé ont été examinées ci-dessus. Mais il peut y avoir d'autres conditions d'apparition du vertige qui peuvent être considérées comme alarmantes. Considérez pourquoi les adolescents ont le vertige:

  • Chute d'un adolescent lors de sports ou de jeux actifs. Les enfants ne font souvent pas attention aux blessures mineures à la tête et n'en parlent pas à leurs parents ou à leurs enseignants. C'est une erreur qui peut conduire à une pathologie..
  • Maladies inflammatoires et infectieuses. Aux stades avancés, l'infection peut pénétrer dans les organes de l'oreille interne, qui est directement responsable du maintien de l'équilibre et de la position normale d'une personne dans l'espace. Avec son inflammation, la température corporelle de l'adolescent augmente, il a la nausée, il est mal orienté.
  • La présence de vers parasites dans le corps de l'adolescent. Ils pénètrent dans le corps en raison d'une mauvaise hygiène. Les parasites prennent les substances les plus utiles de la nourriture du bébé. En conséquence, le corps manque de vitamines et de minéraux importants. Cette situation est compliquée par le fait que l'enfant est gêné de parler de ce problème. En outre, certains types de parasites ne peuvent être découverts que sur la base de tests appropriés, et l'adolescent jusqu'au dernier ne soupçonne pas qu'il y a un problème.
  • Maladies du sang, en particulier faible taux d'hémoglobine. Cela conduit au fait que le sang n'apporte pas suffisamment de nutriments aux cellules du corps. Cela conduit à de la faiblesse, de la fatigue et des vertiges..
  • Maladies du cerveau, surtout si elles affectent les vaisseaux qui lui fournissent du sang. Cela conduit à une privation d'oxygène et à une nutrition inadéquate des cellules nerveuses..
  • Stress émotionnel et stress fréquents. À l'adolescence, le stress psychologique augmente, par exemple, en raison d'un processus éducatif actif ou d'un amour non partagé. Le cerveau est très fatigué, ce qui entraîne des vertiges.
  • Dysfonctionnement de la glande thyroïde. Elle entraîne des pathologies dans le fonctionnement du système cardiovasculaire. En conséquence, la pression artérielle augmente ou diminue et l'adolescent devient étourdi..
  • Empoisonnement avec des substances nocives. Cela peut se produire avec une mauvaise utilisation ou un abus de pilules. Ou lorsque vous mangez des aliments de mauvaise qualité ou périmés. Les toxines accumulées dans le corps d'un adolescent entraînent des symptômes désagréables tels que faiblesse, vertiges et nausées..
  • Dystonie végétovasculaire. Cette maladie survient souvent à l'adolescence. Son essence réside dans la régulation insuffisante du travail des vaisseaux sanguins par le système nerveux. Par conséquent, leur tonus s'affaiblit, la pression artérielle diminue, le cerveau reçoit une nutrition insuffisante, l'enfant ressent de la fatigue et des vertiges..
  • Boire de l'alcool et fumer. À l'adolescence, malheureusement, de nombreuses personnes essaient d'abord des boissons alcoolisées et des cigarettes. Un corps fragile réagit de différentes manières à la pénétration de substances nocives. Le vertige peut être l'une des réactions. Par conséquent, les parents doivent être prudents pendant cette période et contrôler leur enfant..
  • L'utilisation d'allergènes. Sans le savoir ou par négligence, un adolescent peut manger ou boire un produit qui provoque des réactions allergiques. Le vertige en fait partie.
  • Activité physique excessive. Un corps en croissance a déjà besoin de beaucoup de force. Avoir une activité physique vigoureuse est épuisant pour un adolescent. Il ne se sent pas bien: une faiblesse apparaît, une réticence à faire quelque chose, des vertiges.

Étourdi pendant la menstruation

Lorsque vous avez besoin de voir un médecin

Les vertiges peuvent signaler la présence d'une maladie grave dans le corps. Si cette condition survient chez un adolescent, les parents doivent l'emmener consulter un médecin. Ne vous soignez pas.

Cependant, si votre tête tourne une ou deux fois à de longs intervalles, vous n'avez pas à vous inquiéter. Ceci est probablement dû à une perturbation hormonale..

Mais il existe des symptômes supplémentaires, qui devraient être suivis d'un appel précoce à un spécialiste. À savoir:

  1. Étourdissements fréquents.
  2. Désorientation spatiale explicite.
  3. Augmentation de la température corporelle.
  4. Vomissements, nausées.
  5. Diminution de l'acuité visuelle.
  6. Perdre du poids ou prendre du poids.
  7. Haute ou basse pression.
  8. Réaction inhibée, léthargie.
  9. Larmoiement, retrait, troubles du sommeil.

Quelles maladies peuvent provoquer des étourdissements chez les adolescents

Les étourdissements ne sont pas seulement un symptôme. Il peut provoquer certaines maladies chez les adolescents, telles que:

  • Crises de panique. Ils sont associés au fait que les vertiges sont très désagréables et sont souvent un signe d'évanouissement. En conséquence, l'adolescent a peur d'être seul ou, au contraire, a peur d'être dans un espace confiné privé d'oxygène. De telles conditions sont accompagnées de dépression et de mauvaise humeur..
  • Blessures de gravité variable. Comme mentionné, les vertiges peuvent entraîner une perte de conscience. Si la tête se met à tourner de manière inattendue et que l'adolescent n'a pas le temps de prendre les mesures nécessaires, il tombera. En cas de chute infructueuse, vous pouvez avoir des ecchymoses à la tête et aux membres, et parfois même une fracture.

Traitement du vertige chez les adolescents

De nombreux parents se demandent quoi faire si leur enfant a des vertiges. Les conseils suivants vous aideront à fournir les premiers soins:

  1. Il est immédiatement nécessaire de coucher l'enfant sur le dos.
  2. Pour fournir de l'air à la pièce, toutes les fenêtres doivent être ouvertes.
  3. Si des frissons apparaissent, couvrez-le d'une couverture chaude.
  4. Un bandage de gaze imbibé d'eau fraîche aidera à améliorer la position.
  5. Si l'enfant ne se sent pas bien, a de la fièvre ou des vomissements, appelez une ambulance dès que possible.
  6. Jusqu'à l'arrivée des agents de santé, l'adolescent ne doit pas recevoir de pilules..

La chose la plus importante dont les parents d'un adolescent doivent se souvenir est la nécessité pour un médecin d'examiner l'enfant. En effet, l'efficacité du traitement et la santé de l'enfant dépendent du bon diagnostic. Seul un spécialiste compétent l'enverra pour des examens supplémentaires qui aideront à identifier la véritable cause des étourdissements, ainsi qu'à sélectionner le traitement optimal..

Pourquoi vous sentez-vous étourdi à l'adolescence Lien vers la publication principale

L'enfant a des maux de tête et des nausées: que peut-il être, les causes des nausées et des maux de tête, avec et sans fièvre, des douleurs chez les adolescents

Les enfants ont des maux de tête pour diverses raisons, et seulement dans un cas sur vingt, l'état du bébé nécessite une attention et une consultation sérieuses avec un médecin. Mais la symptomatologie elle-même ne doit pas être ignorée..

Une condition dangereuse peut être dans laquelle la nausée rejoint le mal de tête. Dans ce cas, il est préférable de consulter un thérapeute, et si des vomissements apparaissent, appelez immédiatement une ambulance. La raison peut être à la fois un empoisonnement banal et une maladie aussi mortelle que la méningite..

Causes des maux de tête et des nausées

  • Si des nausées et des maux de tête sont observés, que pourrait-il être?
  • Une cause courante qui ne nécessite pas de traitement sérieux est le surmenage..
  • Manque de sommeil, traumatisme psychologique, névrose lors des examens, le manque d'air frais peut entraîner des maux de tête pas trop forts et des nausées légères.
  • Dans ce cas, après le repos et la marche, l'état du bébé reviendra généralement à la normale..

De plus, des symptômes apparaissent parfois après une exposition au soleil de plus de trois heures ou dans une pièce chaude et étouffante. Une fois les facteurs de provocation éliminés, le mal de tête de l'enfant disparaîtra en quelques heures.

Important! Dans 20% des cas, des symptômes similaires, accompagnés de plusieurs signaux plus alarmants, sont le début de maladies extrêmement désagréables - infection virale, encéphalite, empoisonnement ou traumatisme crânien, dont les parents peuvent ne pas être au courant..

Quels symptômes devraient être alarmants?

Il vaut la peine de s'inquiéter du moment où les nausées et les maux de tête sont associés à d'autres symptômes.

Une augmentation de la température à 37-37,5 degrés peut indiquer l'apparition d'un rhume. Si le bébé a des vertiges, cela indique des problèmes avec l'appareil vestibulaire, une alimentation avariée (empoisonnement) ou une déshydratation.

  1. En outre, les restrictions alimentaires constantes inhérentes aux jeunes enfants et adolescents impliqués dans le sport ou la danse peuvent entraîner des étourdissements sur fond de nausées et de maux de tête..
  2. Une faiblesse générale, une léthargie du bébé indiquent à la fois l'apparition d'une maladie infectieuse grave et un surmenage sévère.
  3. Des mains et des pieds froids sur fond de maux de tête et de nausées légères indiquent des troubles vasculaires..

Important! Il est urgent d'appeler un médecin ou une ambulance si l'enfant a un mal de tête douloureux et sévère sur fond de température supérieure à 38 degrés et des vomissements.

Provocateurs

Un certain nombre de maladies dans lesquelles le bébé a des maux de tête et des nausées nécessitent un traitement ou des changements de mode de vie.

Après avoir éliminé les principales causes de douleur à la tête,.

Migraine

Une douleur intense et lancinante dans le côté gauche ou droit de la tête, des yeux ou de l'occiput est caractéristique d'une migraine. Il se manifeste chez les enfants d'au moins huit ans, les filles tombent plus souvent malades que les garçons.

La douleur s'accompagne d'une photophobie, d'une aggravation de la condition avec des sons forts et d'une réaction vive aux odeurs. La nausée survient au sommet de la vague de douleur. Dans de rares cas, au moment de l'attaque, l'enfant peut vomir, cela conduit à un soulagement de la maladie. La migraine apparaît sans fièvre.

Avec des migraines régulières, une visite chez un thérapeute et un neurologue est nécessaire.

Commotion cérébrale et traumatisme crânien

En présence de maux de tête et de nausées, il convient de vérifier auprès de l'enfant et des adultes qui l'accompagnent, si le bébé est tombé ce jour-là, s'il y a eu un coup à la tête.

Parfois, un enfant, en parlant, se souvient soudainement que le soir, il est tombé d'une balançoire ou s'est disputé avec un camarade de classe.

Important! Même un traumatisme crânien léger nécessite un repos complet et une consultation avec un neurologue.

Déshydratation

L'état douloureux de l'enfant avec un manque aigu de liquide est complété par une léthargie, une anxiété accrue.

Le principal symptôme d'une déshydratation sévère est les pleurs secs, dans lesquels les larmes ne coulent pas. Il est difficile pour le bébé de mâcher, l'appétit diminue, les promenades et les jeux ne suscitent pas d'intérêt.

Important! Avec une déshydratation prolongée, les bras et les jambes commencent à trembler, l'enfant ne peut pas écrire avec un stylo, de temps en temps il a des convulsions.

Ne sous-estimez pas ce problème, car l'eau est nécessaire au métabolisme. Plus l'enfant est petit, plus les conséquences de la déshydratation peuvent être graves.

Troubles vasculaires

  • Les symptômes qui n'apparaissent que le matin indiquent une circulation sanguine altérée dans les vaisseaux du cerveau.
  • Frottez les bras et les jambes de votre bébé - s'ils ont froid.
  • Si l'enfant après le sommeil est pâle et en sueur, cela indique le début d'une dystonie vasculaire végétative.

Mauvaise nutrition

La présence de viandes fumées, de frites, de conserves, de restauration rapide et de boissons sucrées dans l'alimentation d'un mineur peut provoquer des migraines et le fait que l'enfant ait constamment des nausées. Avec un changement de régime, les symptômes disparaissent en deux à trois mois.

Syndrome acétonémique

Il est extrêmement rare que les maux de tête et les nausées indiquent un état pathologique, accompagné d'une augmentation de la teneur en corps cétoniques dans le sang. Les symptômes d'empoisonnement, l'odeur d'acétone de la bouche et des vomissements sévères répétés sont ajoutés à la ligne de base..

La maladie se développe en raison de troubles métaboliques.

Infections virales

Les maux de tête et les nausées accompagnés de vomissements intermittents indiquent une intoxication du corps. Elle est causée par des virus ou des bactéries. La condition s'accompagne d'une léthargie générale de l'enfant, d'une perte d'appétit, d'irritabilité, de fièvre jusqu'à subfernale (37-37,3).

La thérapie visera à éliminer la cause de la maladie douloureuse - grippe, rhume, infection bactérienne.

Méningite

Éruption cutanée avec méningite

  1. L'inflammation de la muqueuse du cerveau est une maladie dangereuse, en particulier pour les enfants d'âge préscolaire.
  2. Il nécessite une hospitalisation immédiate et un traitement urgent..
  3. Il est nécessaire d'appeler une ambulance si l'enfant a un mal de tête lancinant, il est raide et apparaît également:
  1. faiblesse, manque d'intérêt pour ce qui se passe;
  2. augmentation du tonus musculaire de l'occiput;
  3. éruption cutanée sur le visage et le corps;
  4. perte de conscience, confusion des pensées;
  5. Température.

Important! Un traitement retardé ou son absence avec un diagnostic aussi redoutable entraîne le handicap du bébé voire la mort.!

Maladies de l'estomac et de l'intestin

Si un petit enfant a mal à la tête, des vomissements périodiques apparaissent, c'est-à-dire la probabilité d'une maladie intestinale. La plupart des maladies sont accompagnées de symptômes tels que:

  1. augmentation de la formation de gaz;
  2. la diarrhée;
  3. température à moins de 37,5 degrés;
  4. léthargie.

La prise d'analgésiques ou d'antispasmodiques sans diagnostic approprié peut entraîner une forte détérioration de l'état d'un petit patient.

Encéphalite

L'inflammation du cerveau est une maladie terrible dans laquelle le bébé a mal à la tête, il est malade et son esprit est confus. Il se caractérise par une forte augmentation de la température, jusqu'à des valeurs critiques (40-41 degrés), des convulsions et souvent une perte de conscience.

Important! Si vous n'appelez pas les médecins à temps et commencez le traitement, le bébé tombera dans le coma.

Polio

  • Aujourd'hui, maladie infectieuse rare mais très contagieuse.
  • Affecte principalement les tout-petits de moins de 6 ans.
  • Les maux de tête et les nausées sont l'un des signes d'accompagnement de la pathologie.

En fonction de l'intensité avec laquelle la maladie se développe, l'enfant peut vomir, une toux sèche et aboyante commence, le nasopharynx devient rouge et gonfle. La poliomyélite est presque toujours accompagnée d'une température supérieure à 38 degrés et d'une léthargie.

L'enfant doit être immédiatement placé dans le service des maladies infectieuses de l'hôpital. Si elle n'est pas traitée, la maladie peut entraîner la mort ou une invalidité grave du mineur.

Empoisonnement

Des vomissements dans le contexte du fait que l'enfant est raide, accompagné d'un mal de tête pulsatile aigu, peuvent indiquer une intoxication grave - alimentaire ou toxique.

Le tableau clinique en cas d'empoisonnement est toujours brillant. Le bébé a de la fièvre, des douleurs abdominales, il demande constamment à boire, ne sort pas du lit.

Référence. Avant l'arrivée du médecin, vous devez boire beaucoup à l'enfant et essayer de faire vomir - cela aidera à atténuer les symptômes..

Maux de tête accompagnés de nausées et de fièvre

Tous les symptômes ensemble sont un signe d'avertissement. Ils peuvent indiquer l'apparition d'une maladie grave (poliomyélite, méningite) ou d'une infection virale.

Important! Pour toute élévation de température chez le bébé au-dessus de 38 degrés, accompagnée de nausées ou de vomissements et de maux de tête aigus, vous devez appeler un médecin à domicile ou une ambulance.

Comment fournir les premiers soins

Avec des symptômes prononcés, vous n'avez pas besoin de risquer la santé du bébé, il vaut mieux jouer la sécurité et appeler la clinique. Avant l'arrivée du pédiatre de district, afin de soulager l'état du petit patient, il faut:

  1. mettre le patient sur un lit ou un canapé;
  2. s'il vomit, mettez-le sur le côté, apportez une bassine;
  3. buvez constamment de l'eau propre ou des boissons aux fruits;
  4. si la température est très élevée - donnez du «paracétamol» aux enfants, mettez une compresse de glace pilée sur le whisky;
  5. ouvrez les fenêtres tout en fermant les rideaux - la lumière peut déranger l'enfant et le flux d'air est nécessaire.

En cas d'empoisonnement, buvez beaucoup. En aucun cas, vous ne devez donner à votre enfant des antibiotiques et des anti-inflammatoires par vous-même. Cela peut brouiller les symptômes et compliquer le diagnostic ultérieur de la maladie..

Quand est-il nécessaire de consulter un médecin

Il est nécessaire d'appeler un médecin à domicile ou d'appeler une ambulance si les symptômes suivants s'ajoutent à la douleur:

  1. nausées sévères accompagnées de vomissements;
  2. température supérieure à 38 degrés;
  3. confusion de conscience;
  4. le bébé tremble;
  5. l'estomac fait mal ou "se tord";
  6. diarrhée avec une odeur piquante de selles;
  7. le bébé a perdu connaissance, y compris pendant une courte période.

Référence. Vous devez également consulter un thérapeute si cette gêne devient régulière et s'accompagne de léthargie et de nausées. Dans ce cas, vous devez demander l'aide d'un neurologue, d'un cardiologue et d'un ophtalmologiste, ainsi que passer un certain nombre de tests pour identifier la cause de la maladie..

Toutes les causes possibles de nausées accompagnées de vomissements

La nausée est un symptôme d'un grand nombre de maladies qui affectent la partie supérieure de l'abdomen, l'œsophage et la cavité buccale. Manifesté sous l'influence d'une irritation des nerfs vague et coeliaque.

Responsable de la transmission des signaux au centre des vomissements du cerveau.

Souvent, avec des nausées, ils se plaignent de vomissements, de salivation, de palpitations cardiaques, d'une faiblesse générale du corps, d'une peau pâle, d'un refroidissement des bras et des jambes..

Causes non liées à la maladie

Des crises de nausée se développent en réponse à l'inconfort. Ils peuvent se manifester dans un contexte de mauvais développement de l'appareil vestibulaire. Souvent, ils surviennent en raison de problèmes psychologiques - peurs fortes, stress, chocs nerveux. Dans ces cas, des exercices de respiration aident..

D'autres raisons incluent:

  • Fatigue émotionnelle et physique forte, manque de sommeil. Le corps montre ainsi la nécessité de changer de mode de travail et de repos, répondant par une gêne, y compris des nausées sévères.
  • Empoisonnement. Avec cette violation, le corps essaie de vider l'estomac, mais il y a des situations où vous vous sentez mal et il n'y a pas d'épisodes de vomissements.
  • Migraine. La nausée est un symptôme caractéristique d'une condition similaire..
  • Commotion cérébrale, traumatisme crânien. Presque toujours accompagné de vertiges, se termine par des vomissements.
  • Effets secondaires des médicaments.
  • Toxicose. Dans les premiers stades de la grossesse, les accès de nausée sont considérés comme normaux, se terminant parfois par des vomissements.

En outre, la raison en est de mauvaises habitudes alimentaires: faim, suralimentation, consommation excessive de bonbons.

Problèmes digestifs

Les vomissements se développent le plus souvent précisément sous l'influence de maladies du système digestif.

  • L'indigestion est causée par des aliments lourds, gras ou périmés. Les vomissements sont uniques et après que l'état de santé s'améliore. L'état général demeure, après quelques heures après l'attaque, vous pouvez reprendre vos activités habituelles. Vomit contient des particules de nourriture, du mucus.
  • L'infection intestinale aiguë est une cause courante et très dangereuse. La maladie se développe en raison de lésions de la membrane muqueuse du tube digestif par des agents infectieux - le plus souvent staphylocoque, Escherichia coli, dysenterie, botulisme et fièvre typhoïde. Vomissements à plusieurs reprises, ce qui aggrave considérablement l'état de santé, la diarrhée se développe en plus, la température augmente.
  • Insuffisance pancréatique enzymatique. Le manque d'amylase, de protéase et de lipase provoque une situation dans laquelle la nourriture entrante n'est pas complètement transformée, n'est pas décomposée en glucides, protéines et graisses, ce qui signifie qu'elle n'est pas absorbée dans les intestins. Les vomissements se manifestent immédiatement après les aliments gras et fumés, peuvent ne pas s'arrêter longtemps, se répéter toutes les heures. Tout d'abord, tout ce qui est mangé est retiré de l'estomac, puis juste le suc gastrique. Cela se produit avec la pancréatite et la cholécystite..
  • Perturbation de la production de bile, la jetant dans l'estomac. La condition est caractéristique d'une inflammation ou de calculs dans la vésicule biliaire, avec obstruction des canaux ou hépatite.

Le soir et la nuit

L'intensification des symptômes le soir, vers la nuit est souvent un signe de surmenage.

Une autre raison est de trop manger tout au long de la journée. Cela ralentit les fonctions du système digestif. La nourriture reste longtemps dans l'estomac, est traitée trop lentement. Cette condition provoque des nausées..

Pour éviter l'inconfort, vous devez abandonner les aliments lourds et gras. Mangez des aliments frais ou cuits et cuits à la vapeur. Essayez de manger moins, mais plus souvent.

N'oubliez pas les maladies qui provoquent des symptômes similaires, par exemple: dysbiose ou inflammation de l'appendice, si vous avez un problème persistant, consultez votre médecin.

Après manger

Les nausées après avoir mangé indiquent généralement des maladies du système digestif: un processus inflammatoire de la membrane muqueuse de l'estomac, un ulcère. Symptômes supplémentaires en plus des nausées avec vomissements:

  • douleur dans l'abdomen qui s'aggrave après avoir mangé;
  • éructations;
  • flatulence;
  • brûlures d'estomac;
  • augmentation de la salivation.

Des sensations désagréables et des douleurs se développent 1 à 2 heures après avoir mangé.

L'enfant a

Chez les enfants, la nausée est provoquée non seulement par une perturbation du tube digestif. D'autres raisons incluent:

  • pression intracrânienne élevée, accompagnée de maux de tête;
  • ballonnements dans l'estomac suite à une suralimentation;
  • mal des transports dans les transports en raison de la faiblesse, du manque d'entraînement de l'appareil vestibulaire;
  • déshydratation après une activité élevée, transpiration;
  • stress, excitation, tension nerveuse, inquiétudes;
  • réactions allergiques aux aliments, aux médicaments.

Pendant la grossesse

Beaucoup de gens pensent que la nausée est le premier signe de grossesse. En règle générale, l'inconfort se manifeste le plus tôt possible. Le pic des changements du fond hormonal, provoquant une toxicose, tombe sur 5 à 8 semaines. Le niveau de l'hormone hCG au cours de cette période augmente jusqu'à un maximum et ne se normalise que de 12 semaines - puis l'état de santé s'améliore.

Autres raisons en plus des changements hormonaux:

  • re-manifestation de problèmes digestifs après la grossesse;
  • prédisposition génétique, s'il y avait une toxicose sévère sur la lignée femelle, il est fort probable qu'elle réapparaîtra;
  • les symptômes se développent plus intensément lors du port de deux enfants ou plus;
  • une réaction aiguë aux odeurs, une aversion pour certains goûts, voire pour vos plats préférés en raison du travail actif des récepteurs olfactifs;
  • pendant la première grossesse, la probabilité de symptômes augmente, les suivantes sont plus faciles;
  • le tabagisme et l'alcool, il vaut mieux abandonner de telles habitudes;
  • diminution de la concentration de sucre dans le sang.

En plus des nausées, la toxicose provoque une salivation abondante, des étourdissements et un malaise général. Le malaise au tout début n'affecte pas la santé de l'enfant à naître.

La toxicose dans les premiers mois indique le déroulement normal du processus. Mais l'arrêt inattendu doit être traité avec prudence, en plus de subir un diagnostic par ultrasons. Une condition similaire peut être le signe d'une grossesse gelée, lorsque l'hCG cesse d'être produite, la concentration de progestérone diminue.

Lorsque la nausée est accompagnée de fréquentes épisodes de vomissements, consultez un médecin. Cette violation peut affecter négativement non seulement le bien-être de la mère, mais également l'état de l'enfant, son développement, en raison d'une violation de l'équilibre eau-électrolyte.

Les nausées tardives sont dangereuses pour la santé de la mère et de l'enfant à naître. Cela est particulièrement vrai lorsque les symptômes sont accompagnés de signes supplémentaires: œdème, augmentation de la pression artérielle.

Si la nausée n'est pas accompagnée d'autres manifestations pathologiques, elle est généralement causée par la pression de l'utérus en expansion sur l'estomac et les intestins. Se produit entre 35 et 38 semaines, lorsque le corps se prépare à l'accouchement et que le ventre descend.

Dans les derniers stades, il y a des problèmes de péristaltisme intestinal. Pour cette raison, la constipation, l'intoxication et, par conséquent, la nausée se développent souvent..

La nausée peut être associée à la nourriture, en particulier avec de grandes portions. Il vaut mieux manger moins en petites portions.

Après l'alcool

Des nausées, des maux de tête et une faiblesse se développent lorsque le corps est intoxiqué et intoxiqué. L'alcool, en fonction de la dose, provoque des symptômes similaires, dépend de la quantité d'enzymes qui vous permettent de digérer l'alcool. Ils empoisonnent le corps avec de l'acétaldéhyde, irritent les parois de l'estomac et provoquent des problèmes similaires..

La situation est aggravée dans les cas suivants:

  • intolérance à certains composants de la boisson;
  • collation de mauvaise qualité ou périmée;
  • boire à jeun;
  • médicament concomitant.

Si vous vous sentez malade immédiatement après l'alcool, cela indique une maladie du pancréas, de la membrane muqueuse du tube digestif, une violation des processus métaboliques.

Chez les femmes

La nausée peut être déclenchée par des facteurs qui dépendent de l'âge, de l'état général.

Avec la ménopause

La ménopause est caractérisée par des symptômes qui indiquent des changements associés au travail du système autonome. Cela se manifeste par des bouffées de chaleur, des palpitations, une transpiration accrue. Peut être perturbé par de graves maux de tête, une forte fièvre. Nauséeux avant la marée haute.

Pour atténuer la condition, vous devrez prendre des mesures:

  • marcher plus souvent au grand air;
  • faire des exercices de respiration;
  • prenez des médicaments hormonaux prescrits par votre médecin;
  • boire du thé à la menthe, à la mélisse.

Dans la vieillesse

Le corps de la femme dans la vieillesse est sensible à de nombreuses maladies, y compris les systèmes digestif et cardiovasculaire, des problèmes neurologiques.

Peut devenir nauséeux en raison d'une pancréatite, en raison d'une intoxication du corps, d'un diabète sucré, à la suite d'un accident vasculaire cérébral. Raisons moins dangereuses - non-respect du régime quotidien, mauvaise nutrition.

Nausées au lieu de menstruations

Les nausées qui surviennent en tant que symptôme de la menstruation sont courantes. Pour l'éliminer, vous devez déterminer la cause.

Tout d'abord, confirmez que ce n'est pas une conception. Faites un test de grossesse, consultez un gynécologue pour une consultation.

La raison peut être une perturbation hormonale. Les troubles du système endocrinien provoquent une stagnation du liquide, la cavité abdominale augmente de volume, une douleur tirante dans les glandes mammaires apparaît, ce qui conduit à des nausées au lieu des menstruations.

Chez les hommes

L'inconfort du matin peut être une nausée cérébrale. Ce symptôme chez l'homme se manifeste plus souvent que chez la femme en raison d'une tendance aux pathologies cérébrales due à une augmentation de la pression intracrânienne.

Des problèmes similaires surviennent après une lésion cérébrale traumatique, avec progression de l'encéphalite, après un accident vasculaire cérébral, sous l'influence de l'athérosclérose dans l'artère carotide ou vertébrale.

En outre, l'insuffisance surrénalienne chronique est plus souvent diagnostiquée en raison d'une tendance aux tumeurs, à la tuberculose.

Chez les adolescents

Les principales causes de nausées, qui peuvent se transformer en vomissements:

  • intoxication générale du corps;
  • maladies du système digestif;
  • empoisonnement;
  • obstruction intestinale;
  • infestation par les vers;
  • urémie;
  • pathologies cérébrales: méningite, tumeur, encéphalite;
  • hémorragie interne.

À cet âge, des nausées peuvent apparaître en raison de changements hormonaux. Ce processus est lié à l'âge de transition et à la croissance active. À cet égard, VSD se produit souvent.

Indépendamment du sexe et de l'âge, vous devez immédiatement essayer de trouver les causes des nausées, en particulier des vomissements. Sinon, la maladie se transformera en évolution chronique et il sera plusieurs fois plus difficile d'y faire face..

Santé des adolescents: dystonie végétative

Vous avez déjà rencontré ce qu'est la dystonie vasculaire végétative dans l'article "Qu'est-ce que le VSD?", Mais comment cela affecte la santé des adolescents, nous allons maintenant examiner.

La dystonie végétovasculaire chez les adolescents, en règle générale, commence pendant la puberté, lorsque, sous l'influence des hormones sexuelles, le travail de tous les systèmes corporels change. Un déséquilibre se produit: les vaisseaux sanguins «mûrissent» plus lentement que le cœur et le contrôle de l'activité du cœur et des vaisseaux sanguins n'est pas immédiatement reconstruit.

En plus des changements physiologiques, le stress émotionnel des adolescents augmente. Chacun de nous, en tant qu'adulte, peut se rappeler que c'est pendant cette période que se déroule l'affirmation de soi de l'individu. Cela commence, oh, quelle période de transition difficile, soi-disant, qui affecte la santé des adolescents.

Selon les statistiques, un adolescent sur huit développe un complexe de symptômes, que les médecins attribuent à la dystonie végétative-vasculaire.

Il semble à l'adolescent que ses parents ne le comprennent pas, les professeurs "trouvent à redire", mécontentement de sa propre apparence, etc..

Le stress mental qui en résulte empêche le cerveau de coordonner normalement l'activité du système nerveux autonome, qui contrôle directement le travail du cœur.

C'est pendant cette période qu'un adolescent peut ressentir de la faiblesse, des étourdissements, des évanouissements, une gêne au niveau du cœur, des maux de tête, une sensation d'essoufflement, une augmentation du rythme cardiaque, une augmentation de la transpiration. Parfois, il s'accompagne de nausées, de douleurs abdominales, de selles dérangées et d'une augmentation de la miction.

Le VSD chez les adolescents se développe pour un certain nombre de raisons: hérédité, évolution défavorable de la grossesse chez la mère, pathologie de l'accouchement, malformations du système nerveux central et des glandes endocrines, blessures au crâne, maladies infectieuses fréquentes.

Les jeunes hommes reçoivent plus souvent un diagnostic de dystonie végétative-vasculaire que les filles. Pendant la puberté (au moment de la puberté), le corps masculin se développe particulièrement intensément et c'est la principale raison de l'apparition de troubles cardiovasculaires chez les jeunes hommes.

De plus, beaucoup d'entre eux durant cette période sont friands de sport et un entraînement trop intense surcharge le cœur..

À cet âge, on s'intéresse souvent à l'alcool, aux cigarettes et aux drogues, ce qui met le cœur à rude épreuve et, par conséquent, affecte négativement la santé des adolescents..

L'indicateur le plus important du travail du système cardiovasculaire est la pression artérielle. La fréquence cardiaque compte également. Pour évaluer objectivement l'état d'un adolescent, vous devez connaître les indicateurs du pouls et de la pression artérielle.

À l'âge de 12-14 ans, la fréquence cardiaque est fixée à 70-80 battements par minute. Il est intéressant de noter que plus l'âge est jeune, plus le cœur bat souvent, par exemple, chez les nouveau-nés, cet indicateur est de 140 battements par minute, à 5 ans - 100.

Il est facile de mesurer votre fréquence cardiaque. Vous devez mettre vos doigts sur l'artère du côté palmaire du poignet, compter le nombre de battements en 15 secondes (regardez la trotteuse!), Et puis multiplier ce nombre par 4.

Chez les enfants en bonne santé, le niveau de pression n'est pas constant, plus élevé le matin que l'après-midi ou le soir. À l'âge de 14 ans, la pression des adolescents atteint le niveau «adulte» - 120/80 unités, tandis qu'un enfant naît avec une pression de 80/50 mm Hg. Art. et ce n'est que la première année de vie qu'il atteint 100/60.

Fondamentalement, les violations dans le travail du système cardiovasculaire passent sans laisser de trace avec l'âge, comme on dit, "dépassent", mais, malheureusement, pas toujours.

Il ne vaut pas la peine d'attendre que le corps se débrouille seul, d'autant plus qu'en moyenne, chez près de 30% des adolescents, la dystonie végétative-vasculaire persiste à vie.

Le danger n'est pas seulement qu'il interfère avec une vie bien remplie, mais augmente également la probabilité de développer des maladies graves du cœur et des vaisseaux sanguins.

La dystonie peut disparaître sans médicaments, mais les parents doivent aider leur enfant à surmonter la maladie sans conséquences. Tout d'abord, établissez un mode de vie sain: évitez la fatigue physique et mentale, mais en même temps, il y a plus de jeux en plein air à l'air frais, et pas à la maison devant l'ordinateur, assurez-vous que l'enfant se couche avant minuit et donnez-lui la possibilité de dormir autant qu'il le souhaite.

Presque tous les enfants diagnostiqués avec une dystonie végétative-vasculaire ont un facteur psychotraumatique. L'adolescent a suffisamment de raisons de s'inquiéter tant à l'école qu'à la maison. Essayez de devenir l'ami de votre enfant, pour qu'il parle lui-même de ce qui le dérange, aidez à trouver un moyen de sortir des situations qui deviennent un problème universel pour lui en ce moment..

Rappelez-vous que c'est pendant cette période, selon les statistiques, qu'un grand nombre de suicides surviennent. Aujourd'hui, on compte près de 20 cas de suicide pour 100 000 jeunes âgés de 15 à 19 ans, soit 2,7 fois plus que l'indicateur mondial..

Intéressez-vous aux affaires de vos enfants, poursuivez la conversation, ne la laissez pas avec des phrases générales que «tout va s'arranger» ou «tout n'est pas si mal». Il faut s'intéresser à ses affaires sans pression et parler davantage de lui-même, de son travail, de ses problèmes. L'adolescent verra alors que son opinion est importante pour quelqu'un et il ressentira son importance..

Avec la dystonie végétative-vasculaire, et en général pour l'organisme en croissance et la santé des adolescents, la nutrition n'est pas sans importance. Les aliments riches en sels de potassium sont utiles: chou, pommes de terre, betteraves, tomates, persil, aneth, pruneaux, raisins secs, abricots. Les graisses animales doivent être remplacées par des huiles végétales telles que l'huile de tournesol, de maïs ou d'olive..

Comme déjà mentionné, VSD se caractérise par des "pics" de pression et il faut savoir quels produits sont recommandés pour une utilisation dans tel ou tel cas..

Pour l'hypertension artérielle, incluez des aliments riches en sels de magnésium: flocons d'avoine, sarrasin, noix, soja, haricots, carottes, églantier. Vous devez réduire la quantité de sel, abandonner le café, le thé fort, diverses boissons, telles que le cola, le fanta avec de la caféine.

Avec une pression réduite, vous avez besoin de: fromage cottage, lait, kéfir, fromage, chocolat, bouillie de pois et de sarrasin, épinards, abricots.

Les herbes médicinales soutiendront la santé des adolescents.

Avec une pression accrue, vous pouvez boire un cours de plantes apaisantes, telles que la valériane, la pivoine, l'agripaume. Le jus de carotte, les betteraves, l'aneth, la menthe donnent un bon effet..

À pression réduite, les plantes stimulantes sont utiles: ginseng, citronnelle, éleuthérocoque, zamaniha, aralia.

Pour les adolescents atteints de VSD, les bains thérapeutiques sont utiles pour augmenter le tonus vasculaire - oxygène, perle, chlorure de sodium, radon et à la maison, il est possible de prendre des bains chauds avec des aiguilles de pin ou du sel de mer.

L'aromathérapie donne de bons résultats. Huiles essentielles de mélisse, menthe, eucalyptus, aiguilles de pin, aide au citron.

Faire boire de l'herbe à un adolescent est problématique, c'est pourquoi NSP propose des produits anti-anxiété à base de plantes:

HVP (HVP) est un remède fiable contre l'anxiété, le stress et l'insomnie. Contient des extraits de plantes: houblon, valériane et passiflore.

Huit (huit). Le médicament est un complexe des plantes médicinales les plus importantes: écorce de saule blanc, racine d'actée à grappes noires, fruits de poivre de Cayenne, racine de valériane, gingembre, cônes de houblon, herbe médicinale de hêtre, racine de martini parfumée.

La dystonie cause beaucoup de problèmes à un adolescent. Mais, cette maladie est fonctionnelle, c'est-à-dire réversible, de nature et la surmonter dépend en grande partie des parents.

Et plus loin. Seul un spécialiste peut distinguer la dystonie vasculaire végétative des maladies plus graves du cœur et des vaisseaux sanguins, alors n'oubliez pas de montrer l'adolescent au médecin pour un examen complet. La santé des adolescents est une préoccupation majeure des parents.

Causes de nausées chez un adolescent - VospalenieKishechnika

Table des matières: Nausées: les principales causes Maladies pouvant être indiquées par une faiblesse et des nausées - Causes de nausées le matin - Causes de nausées après avoir mangé - Ce qui conduit à des nausées et de la fièvre - Nausées et diarrhée 3. Nausées chez un enfant 4. Traitement des nausées
Nous vous recommandons de lire: - Vomissements comme symptôme: causes possibles, traitement - Diarrhée (diarrhée) comme symptôme: causes possibles, traitement

Nausées: les principales causes

Réponses à la question "Pourquoi pouvez-vous vous sentir malade?" il peut y en avoir beaucoup. Divers facteurs et maladies provoquent des nausées.

Si elle dérange très souvent ou constamment (plusieurs jours de suite), s'accompagne de symptômes supplémentaires, viole la qualité de vie, vous devez absolument consulter un médecin. La nausée peut être causée par:

  • Cholécystite. Le processus inflammatoire dans la vésicule biliaire ou les calculs formés dans cet organe provoquent souvent des nausées, qui commencent en mangeant. La distension de l'intérieur s'accompagne également de brûlures d'estomac, d'amertume ou de goût de métal dans la bouche, de flatulences, de douleurs dans l'hypochondre droit.
  • Certains médicaments. Les effets secondaires de nombreux médicaments comprennent la nausée. Il s'agit généralement de préparations de fer, d'antiviraux, d'anthelminthiques, d'antibiotiques, d'anti-inflammatoires.
  • Empoisonnement. C'est la raison la plus courante, mais la plus courante. La nourriture périmée, périmée et mal conservée est l'un des facteurs étiologiques de la nausée.
  • Gastrite. L'inflammation de la muqueuse gastrique provoque toujours des nausées, surtout après avoir mangé. Il s'accompagne d'une lourdeur dans l'épigastre, une sensation de plénitude. Pour l'éliminer, il est recommandé de suivre un régime et de traiter la gastrite..
  • Migraine. Les maux de tête chroniques peuvent être accompagnés de nausées et d'étourdissements.
  • Pyélonéphrite. L'inflammation des reins provoque des nausées, qui se transforment en vomissements. Un symptôme de différenciation important est le mal de dos, la miction douloureuse.
  • Hypertension. L'hypertension artérielle constante s'accompagne très souvent de nausées le matin, ainsi que de vertiges, d'œdèmes, de rougeurs du visage.
  • Lésion cérébrale. Une commotion cérébrale ou une contusion cérébrale peut provoquer une gêne abdominale avec une cause neurologique.
  • Appendicite. Avec elle, la nausée se transforme en vomissements, des douleurs abdominales apparaissent, localisées d'abord dans le haut de l'abdomen, puis dans le bas à droite, et tout cela s'accompagne d'une sous-fibrillation.
  • Crise cardiaque, problèmes cardiaques. Dans ce cas, la nausée se transforme en vomissement, ce qui ne la soulage pas, les douleurs abdominales se rejoignent, le hoquet est possible, la peau pâle et une sensation d'étouffement.
  • Méningite. Cette nausée est de nature neurologique, avec une forte fièvre, une peur de la lumière et une sensation de pression à l'arrière de la tête..
  • Invasions parasites. Certains types de vers provoquent des nausées, qui peuvent ou non être liées à la prise alimentaire.
  • Mal des transports dans les transports. Un appareil vestibulaire faible se fait souvent sentir avec des nausées, qui se transforment en vomissements lors de la conduite en transport.
  • Infection intestinale. Avec elle, la nausée s'accompagne de vomissements, des douleurs abdominales apparaissent, la température augmente et la faiblesse augmente. Il est important de ne pas hésiter et de commencer le traitement tout de suite pour éviter la déshydratation due à la diarrhée si courante avec les infections intestinales..
  • Faim. Cela peut également provoquer des nausées..
  • Bonbons. Des sensations désagréables dans l'épigastre peuvent apparaître après un morceau de gâteau ou de pâtisserie mangé à jeun.
  • Stress. Une grande excitation et une surexcitation émotionnelle se transforment souvent en nausées, causées par une augmentation du taux d'adrénaline dans le sang.
  • Pancréatite Le pancréas est très sensible aux aliments de mauvaise qualité, à l'alcool, aux aliments gras. Son inflammation provoque également des nausées, des douleurs dans le côté gauche, des ballonnements sévères..
  • Hypothyroïdie Le manque d'hormones thyroïdiennes peut se manifester par des nausées constantes, mais pas très prononcées, ainsi que de la somnolence, une diminution de l'appétit.
  • Néoplasme dans le tractus gastro-intestinal. De plus, il peut s'agir de tumeurs à la fois bénignes et malignes..
  • Grossesse. Au cours du premier trimestre - jusqu'à 12 semaines, la nausée est le principal symptôme de la toxicose, qui se manifeste immédiatement après le réveil.

Nausées accompagnées d'autres symptômes

Une sensation de nausée désagréable, souvent atroce dans diverses conditions et pathologies, s'accompagne de quelques autres symptômes. La combinaison de plusieurs symptômes permet au médecin de distinguer une maladie de dizaines d'autres avec un tableau clinique similaire..

Maladies accompagnées de vertiges et de nausées

Ces deux signes peuvent apparaître avec un grand nombre de maladies, il vaut donc la peine de s'attarder sur les plus importantes. Les nausées, les étourdissements (faiblesse) sont souvent causés par:

  • pathologie des muscles oculaires;
  • ostéochondrose de la crête cervicale;
  • blessure à la tête;
  • névrite vestibulaire;
  • grossesse;
  • Blessure de la colonne vertebrale;
  • accident vasculaire cérébral;
  • mal de mer;
  • menstruation;
  • inflammation de l'oreille moyenne - labyrinthite;
  • prendre certains médicaments;
  • migraine;
  • fistule (périlymphatique);
  • tumeur au cerveau;
  • maladie cardiovasculaire;
  • ménopause chez les femmes;
  • stress;
  • Maladie de Minier;
  • anémie;
  • hypertension;
  • hypotension;
  • intoxication alcoolique;
  • vieillesse;

Important: pour déterminer la véritable cause profonde des nausées et des vertiges, il est nécessaire de subir un diagnostic complet.

Maladies pouvant être indiquées par une faiblesse et des nausées

Si une crise de nausée s'accompagne d'une faiblesse dans le corps et d'un malaise général, cela peut indiquer de telles maladies:

  • tumeur au cerveau;
  • âge avancé;
  • hypertension artérielle (les étourdissements sont paroxystiques dans ce cas);
  • grossesse;
  • L'accident vasculaire cérébral est une condition dangereuse lorsque les troubles du mouvement et de la parole sont également ajoutés aux deux symptômes mentionnés; dans ce cas, appeler une ambulance et prendre des mesures urgentes dans les premières heures de la maladie sont des événements vitaux;
  • pancréatite;
  • dystonie végétative-vasculaire;
  • hyperglycémie - avec elle, les patients se plaignent également d'un assombrissement des yeux, ils perdent connaissance;
  • crise de migraine;
  • neurologie - si les nausées et les étourdissements disparaissent avec un changement de position du corps, leur cause est neurologique;
  • intoxication aiguë;
  • hépatite.

Remarque: si les étourdissements accompagnés de nausées sont prolongés ou douloureux, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Causes des nausées le matin

L'apparition d'une sensation d'inconfort dans l'estomac le matin est typique de ces conditions:

  • Hypertension. Les nausées le matin peuvent être constantes, mais en même temps, il y a aussi des étourdissements, un gonflement, une fatigue sans raison, une rougeur du visage.
  • Premier trimestre de grossesse. Pour l'éliminer, il faut manger quelque chose après le réveil sans se lever au lit (pomme, biscuits).

Causes des nausées après avoir mangé

Après avoir mangé, des nausées peuvent se développer dans les cas suivants:

  • gastrite;
  • ulcère de l'estomac;
  • pancréatite;
  • cholécystite;
  • maladies cardiaques;
  • de la nourriture grasse
  • appendicite;
  • insuffisance rénale;
  • trop manger;
  • panique, anxiété;
  • invasion helminthique;
  • nourriture de mauvaise qualité.

Dans la liste, il est à noter que presque toutes les causes de nausées après avoir mangé sont des problèmes du tractus gastro-intestinal. En parallèle, les patients se plaignent également souvent de coliques, de flatulences, de douleurs dans l'hypochondre droit ou gauche.

Remarque: il existe une "nausée psychogène" - il s'agit de nausées réflexes résultant d'un inconfort visuel ou olfactif. C'est typique des personnes atteintes de névroses..

Ce qui conduit à des nausées et de la fièvre

Ces deux critères accompagnent souvent les maladies infectieuses du tractus gastro-intestinal et des organes respiratoires. Des nausées et des vomissements peuvent être observés avec les pathologies suivantes:

  • gastrite aiguë à la suite d'une intoxication par des médicaments, des alcalis, des aliments, des acides;
  • rubéole;
  • la salmonellose;
  • rougeole;
  • méningite;
  • angine;
  • hépatite;
  • grippe intestinale;
  • scarlatine;
  • bronchite;
  • méningite;
  • dyskinésie de l'intestin grêle;
  • processus érosifs sur la membrane muqueuse de l'estomac et de l'œsophage;
  • intervention chirurgicale.

Nausées et diarrhée

Ces signes sont une clinique typique des troubles du travail du tractus gastro-intestinal. En particulier, ensemble, ils accompagnent ces conditions:

  • infection virale;
  • infection bactérienne;
  • pancréatite;
  • manger des légumes et des fruits non lavés;
  • effet secondaire de la prise de médicaments;
  • mauvais régime.

Important: la diarrhée est un symptôme qui doit être traité. Cela peut entraîner une déshydratation, qui affecte les adultes et les enfants de manière tout aussi négative. Le régime de consommation optimal doit être observé.

Nausée chez un enfant

Dans l'enfance, les nausées peuvent être causées par un certain nombre de raisons qui ne sont pas seulement liées à des problèmes digestifs. Dans ce cas, méritent une attention particulière:

  • Augmentation de la pression intracrânienne. S'il est présent, l'enfant a également mal à la tête..
  • Trop manger. Une absorption excessive de nourriture provoque des nausées et une sensation de satiété dans l'abdomen.
  • Appareil vestibulaire faible. Les enfants sont souvent malades pendant le transport, vous ne devez donc pas leur donner à manger ou à boire avant le voyage, il est préférable de mettre l'enfant sur le siège avant.
  • Déshydratation. Souvent, une crise de nausée survient chez les enfants après avoir couru et transpiré. Il vous suffit de donner à l'enfant un verre d'eau plate et il se sentira mieux..
  • Stress. Les enfants ont souvent des nausées avec excitation, stress, tension nerveuse. Pour s'en débarrasser, il vous suffit de calmer l'enfant, d'effectuer des exercices de respiration.
  • Allergie (nourriture, médicaments). Des nausées peuvent survenir en cas d'intolérance à un produit ou à un médicament particulier. Pour savoir à quoi exactement l'enfant est allergique, vous devriez consulter un allergologue.

Traiter les nausées

Lecture recommandée: Que faire si vous vous sentez malade

Étant donné que ce symptôme a des causes différentes, le traitement de la nausée est le traitement de la cause première qui l'a provoquée. L'automédication dans ce cas peut entraîner des complications, vous devriez donc consulter un médecin. Élimination des nausées dans différents cas:

  • Lorsque vous mangez trop, vous devez réduire les portions, abandonner les aliments gras et épicés.
  • Les pilules anti-nausées aideront à lutter contre le mal des transports. Pour le mal des transports, un patch de scopalamine est appliqué 6 heures avant le voyage.
  • Un cours de psychothérapie sera utile pour les nausées dues au stress ou aux troubles mentaux.
  • Les nausées pendant la grossesse sont soulagées par des bonbons à la menthe ou par manger quelque chose sans sortir du lit après le réveil.

Les traitements des étourdissements et des nausées comprennent:

  • adoption d'une position horizontale;
  • fourniture d'air frais;
  • en cas de perte de conscience, apportez un coton-tige imbibé d'ammoniaque jusqu'aux narines;
  • si la raison est une pression artérielle basse - buvez du café ou du thé sucré;
  • tranquillisants et sédatifs - ils sont prescrits en cas de surmenage nerveux (valériane, teinture d'agripaume, Seduxen, Novo-passit);
  • médicaments vestibulolytiques - soulagent la maladie avec des crises de nausée (Lorazépam, Diazépam, Prométhazine);
  • l'introduction de Metoclopramide ou Cerucal - indiqué pour un état prolongé et douloureux.

Les pilules contre les nausées ne peuvent être prescrites que par un médecin.

Les antipsychotiques (Domperidone, Aminazin), les angihistamines (Diphenhydramine, Pipolfen), les bloqueurs des récepteurs de la dopamine (Cerucal, Alizaprid), ainsi que Metacin, Motilium, Aeron sont souvent utilisés à ces fins..

Veuillez noter qu'il est très important de traiter la maladie sous-jacente qui a causé la nausée, pas seulement le symptôme lui-même. Que pourrait signaler la nausée? Vous trouverez la réponse en regardant cette critique vidéo: